Produits contenant de la progestérone: hormone de la jeunesse éternelle

À tout âge, le corps féminin a également besoin de l'hormone progestérone. Cette substance joue un rôle décisif en matière d'accouchement, de cycle menstruel et d'évolution de la ménopause. L'inconvénient affecte non seulement le comportement, mais aussi la santé de la femme dans son ensemble. C'est pourquoi vous devriez étudier les produits contenant de la progestérone afin de normaliser l'équilibre des hormones et d'améliorer la santé des femmes..

Fonction progestérone

L'hormone progestérone (P4) est extrêmement importante pour le corps de la moitié faible de l'humanité. Voyons quel est le rôle principal de cette substance:

  • régulation du cycle menstruel, prévention du syndrome prémenstruel;
  • normalisation de l'ovulation de l'œuf;
  • préparation de l'utérus pour la conception future et la période de grossesse;
  • activation de l'accumulation d'une couche de graisse pour une grossesse normale;
  • assurer une fixation fiable du fœtus à la paroi utérine, empêchant les fausses couches;
  • stimulation d'une augmentation de la taille de l'utérus à mesure que le fœtus grandit;
  • lactation post-partum;
  • minimiser les risques de mastopathie.

La substance en question est produite par les glandes surrénales et les ovaires..

Symptômes d'une carence en hormone P4

Vous devez surveiller attentivement votre santé et identifier à temps les symptômes qui indiquent un faible niveau de substance. Le principal indicateur d'un manque est l'irrégularité menstruelle, qui affecte négativement l'état du corps. Symptômes d'une carence en progestérone:

  • diminution sans fondement et augmentation de la température corporelle;
  • étourdissements, maux de tête et évanouissements;
  • sécheresse dans le vagin;
  • douleur intense pendant la période menstruelle;
  • entre les saignements menstruels;
  • dépression, irritabilité, agression sans cause;
  • augmenter la densité de la végétation sur le corps;
  • hyperfonction des glandes sébacées;
  • diminution de l'élasticité de la peau;
  • forte prise de poids, gonflement;
  • baisse de la libido;
  • la douleur et la lourdeur sont ressenties dans les glandes mammaires;
  • augmentation de la séparation de la sueur;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • faiblesse, fatigue, insomnie.

Les symptômes énumérés ci-dessus ne sont pas spécifiques, par conséquent, une femme ne fait pas toujours attention à eux immédiatement et les retards sont lourds de conséquences. Le manque de la substance nécessaire entraînera une perturbation du cycle, la manifestation de saignements utérins dysfonctionnels, la formation de kystes sur les ovaires, les fibromes utérins.

Important! Dès qu'une femme constate des signes de diminution de la progestérone, consultez immédiatement un gynécologue..

Raisons pour abaisser l'hormone

Avec une ovulation complète normale, une diminution de l'hormone dans le sang peut provoquer:

  • stress prolongé intense;
  • suivre une cure d'antibiotiques;
  • prendre des contraceptifs oraux;
  • expériences émotionnelles;
  • fumer, boire de l'alcool;
  • fortes fluctuations du poids corporel;
  • régimes hypocaloriques;
  • maladies héréditaires.

Niveaux naturels de progestérone

Les femmes enceintes sont les plus préoccupées par le niveau de cette substance. Et tout cela du fait que l'hormone affecte l'état de l'organisme de la future mère et le développement normal du fœtus. Tout le monde sait que pendant la grossesse, les femmes enceintes devraient minimiser l'utilisation de médicaments afin de ne pas nuire à l'enfant en développement, il est donc préférable d'étudier les principes de l'augmentation naturelle. Il existe des règles élémentaires:

  • régime équilibré;
  • respect du repos et du sommeil;
  • apport d'aliments saturés de zinc, de protéines, de vitamines B et F;
  • exercice régulier;
  • rejet complet des mauvaises habitudes;
  • lutter contre l'obésité;
  • l'utilisation de contraceptifs recommandés par un gynécologue;
  • promenades en plein air.

Aliments qui augmentent la progestérone

Si nécessaire, vous devez respecter un certain régime alimentaire et introduire dans la diète des aliments qui augmentent la progestérone dans le corps. Et en plus de cela, vous devez étudier dans quels produits il y a de la progestérone dans la composition afin de la recevoir immédiatement avec de la nourriture. Voici quelques-uns des éléments de menu:

  • Produits laitiers: fromage cottage riche en matières grasses, crème sure, fromage, lait et autres dérivés.
  • De nombreux types de viande aideront à augmenter la progestérone. L'optimal serait la présence de lapin, de poulet, de porc dans les aliments.
  • En raison du fait que la synthèse de l'hormone P4 est améliorée avec l'apport de cholestérol, il est nécessaire de le prendre avec de la nourriture. Ce sont l'agneau, le boeuf, les reins, le foie, le cerveau, les cailles et les œufs de poule.
  • Il est recommandé de prendre une collation entre les graines de citrouille ou de tournesol entre les repas principaux. De plus, il peut s'agir de noix, de noisettes ou d'amandes. Les aliments riches en progestérone peuvent être administrés seuls ou en combinaison.
  • La progestérone naturelle se trouve dans les poissons marins: saumon ou thon.
  • Parmi les poissons de rivière, choisissez la carpe argentée, en outre, le caviar noir et rouge, les fruits de mer vous aideront.
  • Il n'est pas toujours possible de trouver de la progestérone dans les aliments, beaucoup activent simplement sa production dans le corps. Ces activateurs sont des féculents: pommes de terre au four et bouillies, riz.
  • L'hormone sexuelle est produite avec une plus grande force en consommant des muffins ou d'autres produits à base de farine de blé. Cependant, vous devez être extrêmement prudent avec ces produits, car avec une augmentation de la progestérone, vous pouvez obtenir un excès de poids.
  • Lorsque l'on considère quels aliments contiennent de la progestérone, il ne faut pas oublier les légumes. Mangez des tomates, du chou-fleur, du poireau, du maïs, du topinambour, de la citrouille, du radis, de la courge et toutes sortes de légumineuses.

Important! Une carence en hormones sexuelles peut survenir en raison de violations du régime de consommation d'alcool. Chaque jour, vous devez consommer au moins 2 à 2,5 litres d'eau propre sans gaz. Vous pouvez remplacer l'eau par un bouillon de rose musquée, des tisanes ou des infusions.

Une fois que vous savez comment obtenir la progestérone à partir des aliments, vous pouvez réorganiser le menu en le saturant avec la bonne nourriture..

Herbes contenant des hormones

En plus du fait que la progestérone dans les aliments peut saturer le corps, pensez à certaines plantes médicinales, dont la teneur est également élevée. Les herbes contiennent des substances spéciales appelées phytohormones.

Ils ont obtenu ce nom en raison de l'étonnante similitude avec les hormones sexuelles féminines. Les phytohormones peuvent réguler les niveaux hormonaux en augmentant les niveaux de progestérone et en abaissant les niveaux d'oestrogène. Nous notons seulement certaines des plantes médicinales:

  • Feuilles de framboise, potentille d'oie, manchette ordinaire, lumbago meadow, igname sauvage, chardon.
  • Une cuillère à soupe de feuilles de framboise fraîches ou sèches, hachées dans un hachoir à viande, versez un verre d'eau bouillante et laissez reposer le produit pendant environ une heure. Après cela, utilisez le produit comme un simple thé 1-2 fois par jour.
  • Comme l'une des herbes les plus efficaces, l'utérus de bore et la brosse rouge ont fait leurs preuves. Ces médicaments sont pris sous forme d'infusions, de teintures d'alcool et de décoctions. Vous pouvez préparer l'infusion comme suit: versez trois cuillères à soupe d'herbes hachées avec un demi-litre d'eau chaude, puis laissez infuser pendant une heure. Après cela, filtrer, diviser en 4 portions et boire pendant une journée.
  • La teinture d'alcool du pinceau rouge est préparée comme suit: versez 1 litre de vodka dans un récipient en verre, versez-y 100 g d'herbe fraîche ou sèche. Après cela, laissez la solution pendant un mois dans un endroit sec et sombre pour la perfusion. Prendre 40 gouttes trois fois par jour avant les repas.

Soutenir la progestérone dans le sang est la tâche la plus importante pour la moitié de l'humanité, à partir du stade de la puberté. Les indicateurs sous-estimés interfèrent avec le fonctionnement normal du corps.Par conséquent, dans tous les cas douteux, vous devriez consulter un médecin et ajuster le régime alimentaire..

Progestérone et température

Ma température était également au niveau de 37,2 pour le premier mois.


*
Suzer
" À propos de moi "
un journal
Messages: 1481
Inscription: 23/02/10
terrain d'entente

Fille 09.2010
Fils 08.2013


*
utilisateur
" À propos de moi "
un journal
Messages: 118
Inscription: 12.24.09
Ryazan

Ilyushka 04.07.2010
Antoshka 02/11/2013


juste hérisson
utilisateur
" À propos de moi "
un journal
Messages: 138
Inscription: 09/11/09
Moscou - Sergiev Posad

May Hedgehog 20/05/2010
Et le second sera!
Et le troisième.
Et là on va travailler, on va donner naissance à tellement.

Abonnez-vous au sujet
Notification par e-mail des réponses à un sujet pendant votre absence du forum.

Abonnez-vous au forum
Notification par e-mail des nouveaux sujets de ce forum lorsque vous êtes hors ligne.

Télécharger / imprimer le sujet
Affichez les thèmes dans différents formats pour les télécharger ou les imprimer ultérieurement.

Version compacteMaintenant: 10 mai, 20 h 00
L'avis de l'administration du site peut ne pas coïncider avec le point de vue des auteurs des articles et autres documents publiés sur le site. N'oubliez pas que vous ne pouvez pas vous fier aux conseils donnés par contumace sur Internet en matière de santé pour vous et vos enfants.!
La réimpression et l'utilisation des documents du site et des messages des conférences sont AUTORISÉES uniquement sur Internet s'il existe un lien actif vers MATERINSTVO.RU et avec les noms des auteurs!
L'utilisation de photographies est INTERDITE sans l'autorisation écrite de leurs auteurs!
Politique de confidentialité et traitement des données personnelles

Le site utilise des cookies et peut collecter vos données personnelles. S'il vous plait lisez notre politique de confidentialité.

Progestérone chez la femme: niveaux normaux, élevés et abaissés de l'hormone, dont elle est responsable, préparations de progestérone

Progestérone chez les femmes. Photo: supermamma.ru

L'équilibre des hormones dans le corps humain joue un rôle important. Le travail de tous les organes et systèmes s'effectue avec leur participation directe. La violation de la production entraîne de graves violations du corps. La santé reproductive d'une femme dépend de la concentration normale de progestérone dans le sang. C'est lui qui est responsable des processus de fécondation des œufs et de la sécurité de port du fœtus.

De quoi est responsable la progestérone chez les femmes?

La progestérone est l'un des représentants du groupe progestatif. Chez la femme, il est synthétisé par le corps jaune en petites quantités dans le cortex surrénal, et pendant la grossesse par le placenta. Contrairement aux autres hormones sexuelles féminines, la progestérone est produite uniquement dans la troisième phase du cycle menstruel..

Progestérone chez les femmes. Photo: yandex.ru

De quoi est l'hormone progestérone chez les femmes responsables? Sa tâche principale est de stimuler les processus qui assurent l'implantation de l'ovule et le développement de la grossesse.

Fonctions de la progestérone dans le corps d'une femme

  • épaissit la glaire cervicale;
  • favorise la maturation folliculaire, l'ovulation, l'implantation;
  • pendant la grossesse réduit l'activité contractile de l'utérus;
  • sature la muqueuse utérine de glycogène et de nutriments nécessaires à l'ovule;
  • réduit l'immunité pour éviter le rejet de l'embryon;
  • améliore la circulation sanguine dans l'utérus;
  • réduit la contractilité des trompes de Fallope;
  • améliore le désir sexuel;
  • prépare les glandes mammaires à la lactation.

Fait intéressant! En raison de son effet positif sur le système reproducteur des femmes, la progestérone est également appelée "l'hormone de la mère".

En plus de la zone génitale, l'hormone progestérone affecte d'autres systèmes corporels:

  • affecte le métabolisme des graisses dans le corps, vous permet d'extraire le nombre maximum de calories des glucides;
  • réduit la motilité intestinale, ce qui entraîne une augmentation de la formation de gaz avant les menstruations;
  • a un effet calmant;
  • stimule la transpiration, la production de sébum;
  • détend les ligaments et les tendons.

La norme de la progestérone chez les femmes

Pour obtenir des résultats de test fiables, vous devez savoir à quel jour du cycle vous pouvez donner du sang pour la progestérone. Pour ce faire, vous devez comprendre comment son niveau change à certaines périodes.

La concentration de progestérone dans le sang varie en fonction de la phase du cycle menstruel. Pendant la phase folliculaire, elle est minime, car pendant cette période l'hormone n'est produite que par le cortex surrénalien. Après l'ovulation, le follicule situé à la surface de l'ovaire se transforme en corps jaune. Cette glande temporaire sécrète 80% de la progestérone totale en phase lutéale. Si la grossesse ne se produit pas, le corps jaune commence à s'inverser et le niveau hormonal baisse. Avec une fécondation réussie, la glande temporaire continue de produire de la progestérone jusqu'à ce que le placenta prenne ses fonctions.

La norme de la progestérone chez les femmes pendant la grossesse. Photo: yandex.ru

Test de progestérone

Un test de progestérone est effectué pendant la phase lutéale, c'est-à-dire lorsque le corps jaune est complètement formé. Le prélèvement sanguin est effectué les jours 21-23 (le cycle commence le premier jour de la menstruation) avec un cycle normal. Avec des irrégularités menstruelles telles que l'oligoménorrhée, l'aménorrhée, le sang pour la progestérone est prélevé d'abord le 15e jour du cycle, puis à des intervalles de 3 jours. Pendant la grossesse, les tests peuvent être effectués n'importe quel jour.

Beaucoup de femmes sont préoccupées par la question: comment prendre la progestérone, faut-il se préparer. Cinq jours avant d'aller au laboratoire, vous devez refuser de prendre tout médicament, si cela n'est pas possible, vous devez fournir à l'assistant de laboratoire une liste des médicaments que vous avez pris. Essayez d'éviter le stress, les efforts physiques intenses, refusez d'avoir des relations sexuelles - tout cela peut changer la concentration de l'hormone, le résultat n'est pas fiable. Sang à jeun.

Progestérone chez les femmes dans le cycle mensuel. Photo: mosmama.ru

Progestérone normale chez les femmes

  • Phase folliculaire 1-2,85 nmol / L.
  • Phase ovulatoire 6-9,5 nmol / L.
  • Phase lutéale 24,8-80 nmol / L.
  • Au 1er trimestre de la grossesse, les valeurs normales sont de 35-100,4 nmol / L, au 2e trimestre-120-288 n / mol, au 3e trimestre 153-756,5 n / mol.
  • Pendant la ménopause, les valeurs tombent à 0,05 n / mol.

Augmentation de la progestérone chez les femmes

L'augmentation de la progestérone chez les femmes pendant la grossesse est considérée comme la norme, dans d'autres cas, un changement de niveau est considéré comme une pathologie.

Causes de la progestérone élevée chez les femmes

L'hyperprogestérémie se produit dans les conditions suivantes:

  • aménorrhée;
  • tumeurs malignes de la glande surrénale ou de l'ovaire;
  • dérive kystique;
  • saignement utérin;
  • grossesse multiple;
  • kystes du corps jaune;
  • anomalies ovariennes congénitales;
  • pathologie hépatique;
  • insuffisance rénale.

La prise de certains médicaments affecte également l'équilibre du gestagène dans le sang, les médicaments hormonaux antifongiques, antiépileptiques, ont un tel effet secondaire..

Les symptômes de l'augmentation de la progestérone chez les femmes

La symptomatologie de l'hyperprogestérémie est non spécifique, sa manifestation est difficile à différencier des autres maladies. Les femmes éprouvent des dysfonctionnements dans le cycle menstruel, l'apathie apparaît et les performances diminuent. Il y a souvent des saignements des voies génitales, des maux de tête, des malaises dans le bas-ventre et le bas du dos. Détérioration de l'état des cheveux, de la peau.

Les effets d'une augmentation de la progestérone

Si une femme a une progestérone 17-OH plus élevée que la normale, des problèmes peuvent survenir lors de la conception en portant un enfant. De plus, le risque de développer des tumeurs dans le bassin et l'ostéoporose augmente..

Comment abaisser les niveaux de progestérone

La tactique thérapeutique de l'hyperprogestéronémie est déterminée en fonction de la cause qui l'a provoquée. Les néoplasmes malins sont soumis à une ablation chirurgicale avec une chimiothérapie ultérieure. Les kystes, les tumeurs bénignes sont souvent hormono-dépendantes, dans ce cas, un traitement médicamenteux est prescrit. Les groupes suivants sont généralement utilisés:

  • Antigestagens. Ils bloquent les récepteurs de la progestérone, réduisant la sensibilité des tissus à l'homon. Croissance tumorale des tumeurs, des fibromes.
  • Contraceptifs oraux combinés. Supprimez l'ovulation, en conséquence, la fonction du corps jaune diminue. Le traitement médicamenteux doit être associé à un régime alimentaire. Le régime quotidien comprend plus de légumes, fruits, légumes verts. L'apport en protéines est limité..

Progestérone réduite chez les femmes

Une faible progestérone est autrement appelée carence lutéale. La violation est souvent observée à l'âge de 18-30 ans.

Fait intéressant! Il y a même 10 à 15 ans, les femmes n'ont observé aucun trouble hormonal. Aujourd'hui, un stress constant et un rythme de vie excessif conduisent à un déséquilibre hormonal.

Causes de faible progestérone

La raison de la perturbation de l'activité du corps jaune est le stress, un mode de vie incorrect, le surmenage, un effort physique excessif. Mauvaise utilisation des contraceptifs oraux, avortements fréquents - tous ces facteurs perturbent les ovaires. Les causes physiologiques de la carence hormonale comprennent la ménopause et l'âge après 30 ans. Pendant ces périodes, la synthèse de l'hormone est considérablement réduite en raison de l'extinction de l'activité du corps jaune, ce qui n'est pas considéré comme une pathologie. La fonction ovarienne est altérée en présence d'une maladie thyroïdienne, de tumeurs malignes.

Symptômes de faible progestérone

Symptômes d'un manque de progestérone chez les femmes:

  • allongement du syndrome prémenstruel;
  • menstruations douloureuses;
  • étourdissements, nausées;
  • saignement des voies génitales;
  • transpiration accrue;
  • fatigue;
  • sensibilité des seins;
  • troubles dépressifs;
  • dysfonctionnement menstruel.

Un changement de la norme de progestérone pendant la grossesse s'accompagne de taches, de douleurs dans le bas de l'abdomen, dans le bas du dos.

Les effets de la progestérone réduite

Les conséquences les plus dangereuses d'une carence en gestagène sont des problèmes de gestation et d'infertilité. Déséquilibre des hormones sexuelles, lorsque les œstrogènes dominent, la muqueuse utérine se développe, formant de nombreux polypes. L'engorgement périodique des glandes mammaires conduit à la formation de mastopathie, de kystes, de fibroadénomes.

Comment augmenter la progestérone chez les femmes

Si, après examen, une insuffisance du corps jaune est révélée, les gynécologues prescrivent un traitement hormonal substitutif. Ce sont généralement des préparations de progestérone; elles sont disponibles sous forme de comprimés, de solutions injectables et de suppositoires vaginaux. Le déroulement du traitement et la posologie sont sélectionnés individuellement, après évaluation des résultats des analyses. Ceux qui ne sont pas critiques ou qui ne souhaitent pas être traités avec des hormones s'intéressent à: comment augmenter la progestérone chez les femmes de manière naturelle? Il est possible d'augmenter légèrement la production de progestatif si vous mangez bien, évitez le stress, menez une vie saine, débarrassez-vous de l'excès de poids.

Préparations de progestérone

Les médicaments progestatifs sont divisés en naturels et synthétiques. Les progestatifs naturels sont couramment utilisés dans la pratique obstétricale. Ils ne provoquent pratiquement pas d'effets secondaires, mais sont légèrement plus faibles que les synthétiques..

Utrozhestan

Le médicament est similaire à l'hormone du corps jaune. Il est prescrit pour les irrégularités menstruelles, l'infertilité, l'avortement menaçant, la mastopathie. Disponible sous forme de gélule, qui peut également être pris par voie vaginale..

Utrozhestan. Photo: yandex.ru

Dufaston

Le médicament, qui comprend la dydrogestérone, est un analogue synthétique de la progestérone. Il est utilisé pour les fausses couches, la ménopause, l'endométriose, l'infertilité. Cette progestérone est disponible en comprimés..

Dufaston. Photo: tomas.kz

Norkolut

Le principal ingrédient actif de Norkolut est la noréthysérone. Il est produit sous forme de comprimés. Il est utilisé pour le syndrome prémenstruel sévère, les maladies hyperplasiques de l'endomètre, le myome, les saignements utérins dysfonctionnels.

Norkolut. Photo: yandex.ru

Organmetryl, Exluton

Préparations avec la même substance active - linestrinol. Les préparations de progestérone sont prescrites pour les saignements utérins, l'oligoménorrhée, l'aménorrhée, l'endométriose, ainsi que pour retarder les menstruations. Fabriqué en comprimés.

Organométril. Photo: yandex.ru

Exluton. Photo: yandex.ru

Veraplex, Provera

Médicaments identiques contenant synthétiquement un analogue de la progestérone - la médroxyprogestérone. Ils sont utilisés pour inhiber la croissance des tumeurs de l'endomètre, avec des formations hormono-dépendantes des glandes mammaires. Comprimés sous forme de libération.

Veraplex et Provera. Photo: ginekolog-i-ya.ru

Vizanne

La composition du produit comprend du diénogest, un dérivé de la nortestostérone. Utilisé pour traiter l'endométriose. Disponible en tablettes.

Byzanne. Photo: yandex.ru

L'équilibre des œstrogènes et de la progestérone

Pour le corps féminin, le rapport normal œstrogène / progestatif est très important. Les œstrogènes dominent dans toutes les phases du cycle sauf la seconde. Leur rapport change en fonction de la phase du cycle. En raison de la prépondérance des œstrogènes et de leur blocage insuffisant par la progestérone, des conditions favorables sont créées pour le développement de tumeurs de la poitrine et du col de l'utérus. L'état de santé général empire, dépression sévère, gonflement, maux de tête fréquents.

Les activités visant à augmenter la progestérone peuvent rétablir l'équilibre des hormones. Afin de ne pas perturber l'équilibre des hormones sexuelles, il est nécessaire de mener une vie saine, de manger rationnellement et de prendre des multivitamines. Le traitement hormonal est prescrit par un médecin après un examen approfondi, actuellement le traitement est effectué dans des proportions appropriées de progestérone et de progestatifs, ce qui assure le corps contre les conséquences indésirables.

Quelle devrait être la norme de la progestérone chez les femmes?

La santé est de loin l'élément le plus important de la qualité de nos vies. À bien des égards, l'état de santé, le bien-être général, la beauté, parfois même l'humeur dépendent de l'équilibre des hormones dans le corps chez les hommes et les femmes.

La concentration et l'équilibre corrects des hormones rendent une femme féminine, belle, aimante, calme et définitivement saine et heureuse..

La progestérone est considérée comme l'une des hormones "féminines" les plus importantes. Il s'agit d'une hormone stéroïde du groupe de la progestérone, qui affecte le cycle menstruel, le développement de l'embryon pendant la grossesse chez l'homme et d'autres types de primates.

Il est produit dans les ovaires chez la femme, dans les testicules chez l'homme, les glandes surrénales et le placenta. Pendant la grossesse, la progestérone est produite d'abord par le corps jaune et après le placenta.

La norme de la progestérone chez les femmes affecte directement l'état général de la santé d'une femme, son bien-être et son apparence, la gestation pendant la grossesse.

Propriétés de la progestérone chez les femmes en âge de procréer

La progestérone joue, sans exagération, un rôle crucial dans le corps d'une femme:

  1. Une concentration élevée de l'hormone stimule la fécondation d'un ovule qui quitte le follicule pendant l'ovulation.
  2. Une carence en progestérone provoque des symptômes désagréables du syndrome prémenstruel, tels que des sautes d'humeur soudaines, une mauvaise santé à la veille des menstruations. Pour cette raison, pendant cette période, les médecins peuvent recommander de prendre en plus des préparations de progestérone pour augmenter la concentration de l'hormone dans le corps afin de réduire les symptômes du syndrome prémenstruel..
  3. La progestérone est produite avec modération jusqu'au milieu du cycle mensuel féminin. Ensuite, l'œuf quitte l'ovaire. Si la fécondation n'a pas eu lieu, le niveau de l'hormone diminue fortement et rapidement, et après cela vient la prochaine menstruation, selon un cycle menstruel stable. Lorsqu'il est fécondé, le niveau de progestérone continue de croître et augmente jusqu'à la seizième semaine de grossesse. À partir de la seizième semaine du jour de la dernière menstruation, le placenta a pour fonction de fournir à l'organisme de la progestérone.
  4. Si une femme se trouve dans une position intéressante, le niveau hormonal est réduit, il y a alors un risque d'avortement spontané ou de naissance prématurée. La progestérone stimule l'utérus à retenir le fœtus, l'accumulation de graisse sous-cutanée, la préparation des glandes mammaires pour nourrir le bébé.

Cycle menstruel normal

En règle générale, dans le corps des femmes, la quantité de progestérone peut varier en fonction de la nutrition, des médicaments hormonaux (contraceptifs), de la présence d'habitudes nocives ou saines, de l'activité sexuelle, de l'activité physique, de la routine quotidienne, de la grossesse ou de la ménopause, du stress.

Le cycle menstruel, en règle générale, se compose de quatre phases principales:

  1. Phase menstruelle. Sa durée est de cinq à sept jours. Ce sont les jours de menstruation, lorsque l'endomètre est rejeté et que le corps se prépare à la libération du prochain œuf. Cette phase est caractérisée par la présence d'un flux menstruel..
  2. Phase folliculaire. Dans cette phase, un nouvel œuf arrive à maturité. Le niveau de progestérone est normalement dans une petite concentration. La durée de cette phase peut être de 7 à 22 jours en norme chez une femme en bonne santé, en fonction des caractéristiques individuelles du système reproducteur d'une femme en particulier.
  3. Phase ovulatoire. Au cours de cette phase, un œuf mûr - prêt pour la fécondation quitte l'ovaire et pénètre dans les trompes de Fallope. La durée de la phase ovulatoire n'est que de trois jours. Cette période est très propice à la conception. Un œuf mature quitte le follicule éclatant et se dirige vers les spermatozoïdes pour permettre la fécondation. Et si l'ovule ne rencontre pas le sperme, la grossesse ne se produit pas, alors l'ovule meurt. Si l'œuf est fécondé - la conception se produit, l'œuf déjà fécondé commence à se diviser rapidement et se déplace à travers les tubes en direction de l'utérus pour creuser dans l'endomètre duveteux, inaugurant ainsi une nouvelle vie. Et en même temps, le niveau de progestérone dans le corps augmente rapidement.
  4. Phase lutéale. Pendant cette période du cycle, le corps jaune produit l'hormone progestérone en plus grande quantité, dirigeant toutes les forces du corps vers la préservation et le développement d'une éventuelle grossesse. La durée de cette phase du cycle est de 13 à 14 jours. Dans le cas où la grossesse ne se produit pas dans le cycle actuel, le corps jaune meurt, le niveau d'hormones dans le corps diminue fortement et après un ou deux jours, une nouvelle menstruation survient. C'est en lien avec la baisse du niveau hormonal que des sensations désagréables et une mauvaise santé surviennent à la veille de la prochaine menstruation.

Fonction progestérone

Fonction hormonale:

  • La progestérone réduit le tonus de l'utérus en cas de grossesse, contribuant ainsi à sa préservation, tout en augmentant le tonus du col de l'utérus, l'aidant à maintenir le fœtus à l'intérieur de la cavité utérine.
  • Aide à maintenir la fonction sécrétoire de l'endomètre, augmente sa teneur en glycogène, créant ainsi des conditions favorables à l'implantation et au développement du bébé à naître.
  • L'hormone progestérone empêche la maturation d'un nouvel ovule dans les ovaires, de sorte que les menstruations s'arrêtent pendant la grossesse.
  • Responsable de la température corporelle. C'est lors de la production de progestérone par le corps jaune selon la 2e phase que la température corporelle, y compris basale, monte à 37,2 - 37,4 degrés et reste dans cette fourchette au cours du premier trimestre de la grossesse normale. La température basale baisse avec une baisse des niveaux de progestérone, ce qui peut signaler un risque de fausse couche et nécessite une correction en temps opportun chez les femmes enceintes pour l'achèvement favorable de la grossesse en cours avec un accouchement rapide.
  • La progestérone en concentration normale dans le corps d'une femme en bonne santé empêche la formation de ganglions fibreux, ainsi que de kystes dans les glandes mammaires.
  • Aide la graisse à se transformer en énergie nécessaire, normalise la coagulation sanguine et est également responsable de la concentration normale de sucre dans le sang.
  • La concentration normale de l'hormone progestérone, selon les phases, prévient l'apparition de symptômes désagréables de SPM avant la menstruation.

Contenu en progestérone

En l'absence de grossesse, la quantité normale de progestérone pour une femme en bonne santé qui ne prend pas de médicaments hormonaux est normale, dans le cadre des indicateurs ci-dessous:

  • Phase folliculaire - de 0,32 à 2,25 nmol / l
  • Phase ovulatoire - de 0,49 à 9,41 nmol / L
  • Phase lutéale - de 6,95 à 56,63 nmol / l

Après la ménopause, le niveau normal de progestérone peut atteindre 0,64 nmol / L

Pendant la grossesse, la progestérone est considérée comme normale, selon les indicateurs suivants, selon les semaines de grossesse à partir du jour de la dernière menstruation:

Nous prenons une semaine. (n / a)

Teneur en progestérone nmol / L (normale +/-)

Progestérone basse et haute chez la femme: symptômes et traitement

Malheureusement, dans nos moments difficiles, près d'un tiers de toutes les femmes lors de la planification d'une grossesse constatent souvent lors de tests sanguins que la progestérone est réduite. Avant les analyses de sang, il est difficile de détecter une faible progestérone. Souvent, cette condition se produit sans signes extérieurs lumineux. Vous pouvez essayer de déterminer indépendamment l'hormone abaissée, mais il est préférable de faire un test sanguin hormonal.

Une progestérone élevée, ainsi que son faible niveau, est détectée très souvent. Dans la plupart des cas, cela se produit lors de la planification d'une grossesse ou de la découverte des raisons de l'absence de conception. Souvent, cela est dû au mode de vie du patient, mais il existe d'autres raisons (maladies) qui nécessitent un traitement rapide.

Parfois, une faible progestérone (alias progestatif ou progestatif) peut se manifester avec les symptômes suivants:

  • température basale trop basse dans la deuxième phase du cycle menstruel;
  • avant le début des menstruations, un écoulement de sang peut apparaître. Une telle barbe peut être perçue comme un changement dans le cycle des menstruations. Cependant, après quelques jours, la véritable menstruation commence;
  • conception à long terme, même après six mois de tentatives actives de tomber enceinte sans utiliser de contraceptifs;
  • cycle irrégulier de menstruation. Un changement constant dans la date de début de votre période.

Il est possible de déterminer avec précision si la progestérone est réduite ou non, cela n'est possible qu'en laboratoire lors d'un test sanguin hormonal. Il est également recommandé de faire une échographie de contrôle immédiatement après l'ovulation.

Progestérone et grossesse

L'équilibre hormonal dans la planification doit être parfait. Cela s'applique non seulement à cette période importante, mais en général, les hormones devraient être en règle pour tout le monde.

Pour comprendre pourquoi la progestérone est si importante pour la planification de la grossesse, vous devez comprendre à quel moment du cycle menstruel la progestérone est nécessaire..

Cycle menstruel en bref

Au total, il y a quatre phases du cycle menstruel, toutes doivent se dérouler en temps opportun et sans échecs:

  1. La phase menstruelle du cycle s'accompagne de saignements. Les allocations sont causées par le rejet de la couche fonctionnelle de l'utérus. Il s'agit d'une «mise à jour» régulière de la couche sur laquelle l'embryon doit «atterrir» en laissant la trompe de Fallope.
  2. Phase folliculaire. Pendant cette période, la maturation des œufs se produit dans les follicules ovariens.
  3. Phase ovulatoire. C'est le début de l'ovulation. C'est au début de cette phase que l'œuf mature quitte le follicule éclatant et commence à se déplacer à travers la trompe de Fallope pour rencontrer les spermatozoïdes. Cette phase du cycle est la plus adaptée à la conception, il est donc important de suivre son début lors de la planification de la grossesse.
  4. Phase lutéale. La dernière étape de l'ensemble du cycle menstruel. À ce stade, une glande hormonale temporaire (corpus luteum) commence à se former sur le site du follicule vidé. Cette glande produit l'hormone progestérone. Sans quoi la grossesse ne viendra pas. Moins de progestérone est également produite par le cortex surrénal..

Dans un corps sain de femme, tout est coordonné et coordonné. Après la libération de l'œuf, les hormones FSH, estradiol et LH devraient commencer à décliner. C'est à ce stade de l'hormone que la progestérone devrait commencer à se développer. Cette croissance est rapide. Cette hormone soutient la grossesse et ne se produira pas sans elle..

La progestérone est l'une des hormones les plus importantes dans la planification d'une grossesse, et elle devrait être normale..

Ce qui est exactement nécessaire?

La progestérone est très importante pour le bon fonctionnement de tout le corps, en particulier lors de la planification de la grossesse. Sans la bonne quantité de cette hormone stéroïde essentielle, la grossesse n'aura pas lieu..

Voici les principales fonctions de la progestérone:

  • favorise la maturation de l'endomètre de l'utérus à la splendeur et l'épaisseur nécessaires;
  • participe à la formation du réseau vasculaire pour assurer le développement de l'embryon après sa fixation à la paroi de l'utérus;
  • empêche les fausses couches en supprimant les contractions du myomètre;
  • responsable de la régulation de la numération plaquettaire et de la glycémie;
  • régule le processus de formation du placenta.
La progestérone est l'une des hormones les plus importantes chargées de préparer une femme à concevoir et à porter un fœtus..

Progestérone normale pour la conception

Il est nécessaire de déterminer le niveau de progestérone le 21-23e jour du cycle. Cela permettra de déterminer si la patiente a eu une ovulation et comment elle se déroule..

Ce tableau montre les normes de progestérone (valeurs de référence) pour différentes phases du cycle, y compris les trimestres de grossesse.

L'analyse doit être effectuée plusieurs fois pour suivre les indicateurs hormonaux en dynamique (parfois deux fois en un cycle). De plus, il est très important de faire correctement le test de progestérone. En effet, par exemple, le stress, le tabagisme, un effort physique intense, la prise de certains additifs alimentaires et médicaments peuvent fausser le résultat..

Les maladies endocriniennes peuvent affecter le résultat d'un test sanguin pour la progestérone.

Lorsqu'un test de progestérone est prescrit

La détermination des niveaux de progestérone est importante non seulement lors de la planification d'une grossesse.

Lorsque des tests de progestérone sont prescrits:

  1. Avec FIV, pendant la stimulation.
  2. S'il y a des symptômes d'une grossesse extra-utérine.
  3. Il existe un risque de fausse couche.
  4. Lors de l'introduction de progestérone pendant la grossesse.
  5. Avec une grossesse à risque avec une probabilité d'interruption. Le contrôle de la progestérone dans ce cas vous permet de suivre la croissance du fœtus et l'état du placenta.
  6. Pendant les saignements utérins chez une femme non enceinte.

Faible progestérone

Si la progestérone est abaissée, cela peut indiquer la présence des troubles suivants:

  • La présence de maladies infectieuses.
  • Le processus inflammatoire qui affecte la production de progestérone.
  • Syndrome prémenstruel.
  • Faible activité fonctionnelle des ovaires.
  • Hypotheriosis et autres maladies thyroïdiennes.
  • Mauvaise alimentation et nutrition.
  • Surcharge d'entraînement.
  • Tumeur hypophysaire.
  • Conséquence d'un stress sévère.

La diminution de la progestérone peut être la conséquence d'un apport déraisonnable de contraceptifs hormonaux.

Cycle anovulatoire

Avec une faible progestérone inférieure à 35 nmol / L, un cycle anovulatoire se produit. Dans ce cas, il est nécessaire de faire une échographie de contrôle. Une échographie doit vérifier si l'ovule a quitté l'ovaire. De plus, avec l'échographie, il peut être constaté que l'endomètre est trop mince et (ou) le corps jaune est absent.

Pendant le cycle anovulatoire, l'ovule ne quitte pas le follicule et, par conséquent, il n'y a pas d'ovulation. Pas d'ovulation, pas de conception et de grossesse.

Les effets d'une faible progestérone

Avec une faible progestérone, le cycle menstruel subit un dysfonctionnement permanent. Des saignements utérins similaires aux menstruations peuvent survenir. Une conséquence de la réduction de la progestérone est l'infertilité et d'autres maladies qui y conduisent (ovaires polykystiques, endométriose, fibromes utérins et hyperplasie endométriale).

Puis-je tomber enceinte avec une faible progestérone??

Oui, dans certains cas, la grossesse survient avec une faible progestérone. Mais personne ne peut garantir une poursuite de la grossesse en toute sécurité. Par conséquent, lors de la planification d'une grossesse, il est recommandé de subir un examen et de passer une analyse de la progestérone. Après tout, tout dépend de lui.

Dans cette vidéo, une merveilleuse fille parle en détail de la façon dont la progestérone affecte la conception:

Haute progestérone

La progestérone doit être normale, mais si elle est supérieure à la normale, cela a également ses conséquences négatives. Il est très difficile de déterminer par des sensations que l'hormone est élevée. Cependant, si vous faites attention aux cas fréquents de flatulences, de constipation, de sautes d'humeur, de douleurs dans les glandes mammaires.

Une diminution non naturelle de la libido, une détérioration de l'état des cheveux et des ongles, une forte prise de poids, une pression artérielle basse, l'apparition d'acné (sur les pommettes, les avant-bras, le dos) et la fatigue (fatigue chronique) peuvent également indiquer une augmentation de la progestérone..

Dans des conditions normales (pendant la grossesse), la progestérone est nécessaire pour se développer. Cette croissance se produit de façon spasmodique. Plus la période de gestation est longue, plus la progestérone est élevée. Après la formation du placenta, à la fin du premier trimestre, il assume les fonctions du corps jaune pour produire de la progestérone. Cependant, si une augmentation de l'hormone est enregistrée au moment de la préparation à la grossesse, cela peut indiquer un déséquilibre hormonal et, par conséquent, cela peut entraîner des difficultés de conception et même l'infertilité.

Raisons de la haute progestérone:

  • kyste du corps jaune;
  • violation de la production de progestérone par les glandes surrénales;
  • ménopause;
  • insuffisance menstruelle;
  • prendre certains médicaments et compléments alimentaires;
  • régimes débilitants et troubles de l'alimentation;
  • la vie sans sport;
  • formes rares de tumeurs ovariennes;
  • hyperplasie surrénale héréditaire.

Une progestérone supérieure à la normale peut également conduire au développement du cycle anovulatoire. En outre, une conséquence de l'augmentation de l'hormone peut être une dysfonction rénale. Le cœur et les vaisseaux sanguins sont également à risque.

Comment équilibrer la progestérone

Il est très important, en particulier lors de la planification d'une grossesse, que tout le fond hormonal soit en ordre. La normalisation d'une hormone parmi plusieurs ne peut être limitée. Après tout, si une hormone est trop produite, ou vice versa, ce n'est pas suffisant, cela affecte la quantité de production de toutes les autres hormones. Autrement dit, la normalisation de la progestérone doit être abordée de manière globale, normalisant l'ensemble du fond hormonal. Par conséquent, il est important de déterminer la cause exacte du déséquilibre des niveaux hormonaux..

Par exemple, lors de l'identification de maladies infectieuses ou de processus inflammatoires qui affectent le fond hormonal, un traitement antibiotique est prescrit. La thérapie immunomodulatrice ne sera pas superflue..

Traitement à faible progestérone

Pour normaliser l'hormone à ses faibles valeurs, les médicaments suivants pour le traitement de la carence en progestérone peuvent être prescrits: Duphaston, Utrozhestan ou Iprozhin. La posologie de ces médicaments devrait être particulièrement responsable. Il est sélectionné en fonction des caractéristiques individuelles du patient en fonction de l'examen.

Traitement à haute progestérone

L'hormone augmentée doit être ramenée à la normale en utilisant les préparations hormonales suivantes: Janine, Yarina et Diane-35. Ce sont des contraceptifs oraux hormonaux..

Les médicaments suivants sont également utilisés:

Régime

Un régime avec une augmentation de la progestérone est particulièrement important. Lors du traitement d'un excès d'hormone, il est nécessaire d'exclure les plats très gras, les sucres, les légumineuses et les produits à base de viande de l'alimentation.

Dans cette vidéo, un célèbre médecin parle de la façon dont la nutrition affecte les niveaux de progestérone:

ethnoscience

Recettes folkloriques pour le traitement de la haute progestérone se résume à prendre des décoctions de l'utérus, des clous de girofle, du sorbier et du pinceau rouge.

Grossesse en progestérone

Il convient en particulier de prêter attention au fait que si une femme tombe enceinte tout en prenant des médicaments hormonaux pour augmenter la progestérone, elle ne doit en aucun cas refuser de continuer à prendre ces médicaments sans l'autorisation d'un médecin. Une décision indépendante d'arrêter de prendre de telles hormones peut entraîner une très forte diminution de la progestérone, qui, à son tour, peut avoir des conséquences très tristes.

L'utérus peut commencer à se contracter, un hématome peut se former, une réelle menace de fausse couche apparaîtra.

La prise de médicaments hormonaux avec de la progestérone dure jusqu'à la 14-16e semaine. Dans des situations particulières, la durée du traitement peut être prolongée jusqu'au milieu de la grossesse. Le retrait des médicaments contenant de la progestérone se produit progressivement. La dose doit être réduite dans les 2 à 6 semaines.

La réduction de la posologie doit être surveillée par le gynécologue traitant.

Dites-nous dans les commentaires si vous avez ressenti une diminution ou une augmentation de la progestérone. Y a-t-il eu des sensations inhabituelles? Qu'est-ce que l'analyse a finalement montré? Comment vous préparez-vous à la grossesse? Merci de votre visite. Nous espérons que l'article s'est avéré utile. Si vous avez encore des questions, nos spécialistes sont prêts à y répondre. Soyez en bonne santé et enceinte!

Progestérone chez la femme: la norme, en raison de laquelle elle change

La concentration de progestérone dans le plasma sanguin dans la norme est en constante évolution, car elle dépend de l'âge, de la phase du cycle menstruel, de diverses conditions physiologiques. Il augmente considérablement pendant la grossesse et diminue après la ménopause. Parlons de ce que devrait être le niveau de progestérone et de ce qui est lourd d'un changement dans la concentration de cette hormone dans le sang.

Normes de progestérone

Après le début des règles, les niveaux normaux de progestérone dépendent de la phase du cycle. Ils sont jusqu'à 19 ans inclus:

  • dans la première phase, de 0,32 à 0,95 nmol / l;
  • dans la deuxième phase - de 3,8 à 50,6 nmol / l.

À l'âge de 20 ans et plus, la norme subit des changements mineurs. Ils sont les suivants:

  • la première phase est de 0,32 à 2,23 nmol / l;
  • le second est de 1,91 à 56,64 nmol / l;
  • pic ovulatoire - de 0,92 à 4,13 nmol / l.

Le niveau de l'hormone est considérablement réduit à la ménopause. Après l'arrêt des menstruations, elle est de 0,32 à 0,64 nmol / l.

Augmente considérablement la concentration de cette substance dans le sang après la grossesse. Au premier trimestre, la norme est considérée comme un indicateur de 9 à 468 nmol / L. Au 2ème trimestre - de 71,5 à 303 nmol / L, et au 3ème trimestre, la concentration de l'hormone atteint un niveau maximum. Il est normal de 89 à 772 nmol / l.

Fonction progestérone

La progestérone est une hormone stéroïde responsable de la fonction de reproduction. Il a de nombreux effets biologiques. Fonctions principales:

  • prend des processus dans l'ovulation, l'implantation de l'embryon, assurant ainsi le début de la grossesse;
  • convertit l'endomètre, le préparant à l'acceptation de l'embryon;
  • réduit la contractilité du myomètre (couche musculaire utérine);
  • inhibe le système immunitaire, ce qui est important dans la période initiale de la grossesse (afin de prévenir le rejet immunitaire du fœtus, qui a un génotype étranger au corps de la mère);
  • fournit une accumulation de graisse sous-cutanée;
  • stimule le développement du tissu embryonnaire;
  • stimule le développement des glandes mammaires, les préparant à la période de lactation.

Pourquoi la progestérone est-elle élevée?

Normalement, la progestérone se trouve dans le sang aux valeurs indiquées ci-dessus. Cependant, certaines femmes présentent des anomalies de la progestérone. Cela peut être dû à un certain nombre de processus pathologiques. Progestérone plus courante dans le sang en dessous de la normale, par rapport à son augmentation.

Si une femme a réussi un test sanguin et qu'il s'est avéré que la concentration de progestérone est augmentée, le plus souvent cela est dû à l'une des trois raisons:

  • prendre des médicaments - peut-être au moment où la femme prend des médicaments contenant des substances hormonales;
  • grossesse - pendant la grossesse, le taux de progestérone est plus élevé que chez les femmes non enceintes;
  • processus tumoraux - des formations oncologiques productrices d'hormones qui peuvent se former dans les glandes surrénales ou les ovaires sont parfois diagnostiquées.

Le danger d'une baisse des niveaux de progestérone?

Les situations où le niveau d'hormone est insuffisant sont beaucoup plus courantes. Le résultat est l'infertilité ou une fausse couche habituelle.

Le corps jaune est responsable de la production de progestérone dans la deuxième phase du cycle. Ceci est une glande temporaire. Pour comprendre d'où elle vient, insistons sur la façon dont l'ovulation se produit dans le corps féminin. Dans la première phase du cycle, les follicules se développent dans l'ovaire. Au départ, il y en a plusieurs. Mais alors l'un des follicules dépasse le reste. Il pousse plus vite et atteint une taille d'environ 2 cm, les autres sont soumis à une atrésie. Ensuite, le follicule se rompt, l'œuf quitte la cellule prête pour la fécondation. Le corps jaune reste à la place du follicule - la glande sécrétant les hormones sexuelles.

Le corps jaune fonctionne pendant toute la 2ème phase du cycle. En cas de grossesse, l'œuf fœtal produit de la gonadotrophine chorionique (hCG). Il stimule la fonction du corps jaune. Si la grossesse ne se produit pas, l'hCG n'est pas produite. Le corps jaune, sans recevoir de soutien, les atrophies et la production de progestérone diminuent.

Parfois, le corps jaune fonctionne mal. Il produit peu d'hormones. Cela devient l'impossibilité de porter une grossesse. Aux premiers stades, des fausses couches se produisent. Ce syndrome est appelé insuffisance de la phase du corps jaune ou de la phase lutéale (2e phase du cycle menstruel).

Pourquoi la progestérone dans le sang est-elle inférieure à la normale?

L'insuffisance de la phase lutéale est l'une des principales causes d'infertilité endocrinienne et d'avortement spontané au premier trimestre de la grossesse. Les causes de la pathologie sont diverses. Toujours basé sur un dysfonctionnement ovarien.

Causes possibles de troubles hormonaux:

  • famine;
  • activité physique extrême;
  • maladies de la glande surrénale, de l'hypophyse, de la glande thyroïde;
  • âge;
  • syndrome des ovaires polykystiques;
  • stimulation hormonale de la superovulation.

Le plus souvent, mais pas toujours, lorsque la phase lutéale est insuffisante, la progestérone est observée en dessous de la normale, ainsi qu'un changement dans d'autres indicateurs de laboratoire et cliniques:

  • l'absence d'augmentation de la progestérone dans la deuxième phase du cycle, même si les indicateurs ne vont pas au-delà de la norme (la quantité d'hormone devrait augmenter 10 fois ou plus);
  • indice cervical élevé (violation des propriétés rhéologiques de la glaire cervicale);
  • fermeture du canal cervical au 21e jour du cycle;
  • changements caractéristiques du frottis cytologique (type de frottis d'hypolutéine);
  • augmentation insuffisante de la température basale du corps dans la deuxième phase du cycle (moins de 0,4 degrés);
  • le retard de l'endomètre par rapport à la phase du cycle menstruel de 3 jours ou plus (déterminé par biopsie).

Progestérone pendant la grossesse

On sait que si la progestérone se trouve dans le sang en dessous de la normale, des problèmes surviennent avec le portage de l'enfant. Cela est dû au fait que l'hormone joue un rôle important dans le processus de la porter. Elle consiste principalement à moduler les réponses de la réponse immunitaire.

Un œuf fœtal est en fait une allogreffe pour le corps de la mère. Il contient un antigène paternel et subit donc des réactions de rejet immunitaire. Ses principaux participants:

  • anticorps embryotoxiques;
  • tueurs naturels (facteurs de l'immunité cellulaire);
  • Lymphocytes Th1 qui produisent des cytokines pro-inflammatoires (ils détruisent les cellules de l'ovule).

La progestérone modifie la réponse immunitaire due au PIBP, un facteur de blocage induit par la progestérone. Il s'agit d'un peptide qui modifie la fonction des lymphocytes B et provoque une production accrue d'immunoglobulines asymétriques. Ils sont privés de l'effet toxique sur l'ovule. Grâce au PIBP, la progestérone réduit l'effet cytotoxique des tueurs de T et augmente le nombre de cellules Th2. Ils produisent des cytokines qui inhibent l'effet cytotoxique des lymphocytes Th1..

Autres mécanismes pour maintenir la grossesse:

  1. Action toocolitique. La progestérone réduit la contractilité du myomètre - la couche musculaire de l'utérus. Il régule l'accès du calcium dans le cytoplasme des structures musculaires lisses. La progestérone réduit le nombre de récepteurs de l'ocytocine - une hormone qui améliore le tonus du myomètre. De plus, la progestérone inhibe l'activité des prostaglandines..
  2. Effet sur le col de l'utérus. Grâce à la progestérone, sa fonction barrière est assurée. En d'autres termes, l'œuf fœtal est mieux protégé contre les influences négatives externes. La progestérone limite le flux de sperme dans la cavité utérine, modifie la qualité de la glaire cervicale.

Effet sur les niveaux d'androgènes

Il est connu que des niveaux élevés d'androgènes sont l'une des causes probables d'une fausse couche..

La progestérone est en concurrence avec la testostérone pour l'enzyme 5-alpha réductase. Il est responsable de la conversion de la testostérone en dihydrotestostérone, qui a une activité hormonale plus élevée. Dans le même temps, il participe à la transformation de la progestérone en prégnandion. Il a une affinité pour les récepteurs aux androgènes et en même temps affaiblit leur effet sur le corps.

L'effet protecteur de la progestérone est très important. Après tout, après la grossesse, la fonction du cortex surrénalien est activée. La production de glucocorticoïdes et d'androgènes est en augmentation. Ils pénètrent librement le fœtus même après la formation du placenta.

Les patients à risque sont l'hyperplasie du cortex surrénalien et le syndrome des ovaires polykystiques. Ils ont une teneur accrue en hormones mâles dans le sang avant même la grossesse. Après la conception, le problème s'aggrave. Par conséquent, une utilisation supplémentaire de progestérone peut être nécessaire pour réduire l'effet des androgènes sur le corps..

Pourquoi la progestérone se développe-t-elle pendant la grossesse?

Normalement, la progestérone croît toujours pendant la grossesse. Initialement, il est produit par le corps jaune. HCG stimule son travail. Il est synthétisé par un œuf fœtal. Après 10-12 semaines, le placenta se forme. Progressivement, elle reprend la fonction de production d'hormones..

Au cours des deuxième et troisième trimestres, le placenta est le principal organe producteur de progestérone. Les LDL du sang maternel deviennent le substrat de sa formation. La plupart de la progestérone produite pénètre dans le sang de la mère. Moins de ce produit va dans le fœtus. Il est utilisé par les glandes surrénales pour la biosynthèse d'autres substances hormonales..

Le placenta est capable de produire environ 300 mg de progestérone par jour..

Pendant la grossesse, il y a une période où le niveau de progestérone diminue légèrement. Cela se produit le plus souvent dans la région de 7 à 9 semaines de grossesse. De tels changements se produisent pendant la période de «transfert d'obligations» pour la production d'hormones des ovaires d'une femme au placenta. Il s'agit du décalage lutéoplacentaire. C'est durant cette période que la majorité des cas d'avortement spontané.

Effets supplémentaires

La progestérone est une hormone qui affecte de nombreux processus dans le corps féminin. Il assure la croissance et la bonne formation des glandes mammaires. Pendant la grossesse, sous l'influence de l'hormone, elles augmentent de taille et se préparent à la production de lait maternel. La concentration de progestérone dans le tissu mammaire est beaucoup plus élevée que dans le sang.

La croissance mammaire se produit sous l'influence non seulement de la progestérone, mais aussi des œstrogènes. Ces substances hormonales améliorent la division cellulaire. Ils augmentent le nombre de lobules et d'alvéoles. Cependant, ils bloquent la production de lait maternel. Par conséquent, la lactation ne commence pas avant l'accouchement.

La progestérone affecte le cerveau. Il améliore la mémoire et augmente la concentration, régule le comportement sexuel et la température corporelle.

La progestérone préserve la masse osseuse. Il réduit l'effet négatif des glucocorticoïdes sur les processus de minéralisation osseuse..

Effets indésirables

La progestérone et ses métabolites affectent non seulement la progestérone, mais aussi les récepteurs des androgènes, des minéralocorticoïdes et des glucocorticoïdes. Les effets secondaires associés de la grossesse y sont associés. Il s'agit d'un gonflement, d'une rétention d'eau, de vertiges, d'une somnolence, d'une augmentation de la pression artérielle.

Autres complications associées à une augmentation de la production de progestérone:

  • prééclampsie;
  • diabète sucré gestationnel;
  • cholestase intrahépatique.

La dernière complication est liée à une violation de la sécrétion biliaire. Les voies biliaires sont obstruées. Possible entrée rétrograde de la bile dans le foie avec la mort des hépatocytes.

Que faire avec de faibles niveaux d'hormones?

Si un test sanguin a montré une baisse de la progestérone, un traitement de remplacement est nécessaire pour la grossesse et son soutien. Des préparations de progestérone ou ses analogues synthétiques sont prescrits.

Indications pour leur rendez-vous chez la femme enceinte:

  • insuffisance de la fonction du corps jaune;
  • menace d'avortement (en cas de taux de progestérone insuffisant);
  • grossesse grâce aux technologies de procréation assistée (dans ce cas, le risque d'insuffisance lutéale augmente plusieurs fois).

Différents médicaments peuvent être utilisés. Tous peuvent être divisés en progestérone naturelle et ses analogues. Le naturel a l'avantage d'avoir un meilleur effet sur le tissu mammaire..

Parmi les analogues synthétiques, la didrogestérone est largement utilisée. Le nom commercial du médicament est Dufaston. Ses avantages sont les suivants:

  • stabilité métabolique élevée;
  • bonne biodisponibilité orale;
  • absence d'effet androgène;
  • affinité élevée pour les récepteurs de la progestérone;
  • absence d'effet minéralocorticoïde et glucocorticoïde.

En raison de sa haute biodisponibilité, le médicament est pris à des doses 10 à 20 fois inférieures à la progestérone naturelle.

Un avantage important est le haut degré d'affinité pour les récepteurs de la progestérone. En cas d'insuffisance de la phase lutéale, il arrive que la progestérone soit normale, mais les récepteurs ne la perçoivent pas correctement. Ils réagissent mal à cette hormone, il n'y a donc pas de maturation complète de l'endomètre et du soutien de la grossesse. La dydrogestérone a la plus grande affinité pour les récepteurs de la progestérone, donc même dans ce cas, elle fournit un effet positif et un résultat favorable pour la grossesse.

Un autre mécanisme pathogénétique pour la formation d'une insuffisance lutéale peut être la présence d'anticorps dirigés contre la progestérone dans le sang. Cela conduit à une mauvaise maturation de l'endomètre et à une dysplasie chorionique pendant la grossesse. Mais les anticorps n'affectent pas la dydrogestérone. Par conséquent, il peut être utilisé avec succès dans de telles situations..

  • n'affecte pas le système de coagulation sanguine, par conséquent, il peut être utilisé pour la thrombophilie;
  • ne viole pas le métabolisme des glucides;
  • ne provoque pas de troubles ovulatoires.

Progestérone et FIV

Les patients après la fécondation in vitro sont toujours à risque de fausse couche. Cela est dû à plusieurs facteurs:

  • l'âge moyen de ces femmes est plus élevé;
  • elles souffrent de maladies gynécologiques qui ne leur ont pas permis de tomber enceinte naturellement, sans recourir aux technologies de procréation assistée;
  • le rapport œstrogène / progestérone est perturbé par la stimulation de la superovulation.

Au premier stade de la FIV, une stimulation de l'ovulation avec des médicaments hormonaux est prescrite. À cet effet, les gonadotrophines (FSH et LH) sont le plus souvent utilisées. Une hyperestrogénémie relative se produit. En conséquence, la transformation sécrétoire de l'endomètre est altérée, ce qui entraîne un risque accru de fausse couche.

Par conséquent, sans exception, tous les patients après FIV se voient prescrire des préparations de progestérone. Leur femme commence à recevoir dès le lendemain du transfert d'embryon. Le traitement se poursuit pendant les 12 à 16 premières semaines de gestation. L'administration ultérieure de progestérone perd son sens. Parce qu'après cette période, le placenta fonctionne pleinement. Il prend la fonction des ovaires pour produire l'hormone progestérone. De plus, il est sécrété en grande quantité..

Comment utiliser la progestérone naturelle?

Considérez la méthode d'utilisation de l'hormone naturelle comme exemple d'Utrozhestan. C'est l'un des médicaments les plus courants de ce groupe. Il est disponible sous forme de comprimés vaginaux et peut également être pris par voie orale.

La principale indication de la nomination reste l'insuffisance de la fonction du corps jaune. Dans cette condition, l'Utrozhestan est utilisé immédiatement après la fécondation ou le transfert d'embryons, si des technologies de reproduction assistée sont utilisées pour la grossesse. Des études montrent que l'échec de la phase lutéale est responsable de 30 à 40% des fausses couches. Par conséquent, l'utilisation de médicaments à base de progestérone réduit considérablement ces risques..

Utrozhestan nommé par voie intravaginale. La dose quotidienne est de 200 à 400 mg. Il est sélectionné en fonction du niveau de sa propre progestérone dans le sang et des données anamnestiques. La réaction du corps à la prise du médicament est également évaluée. Après la FIV, une dose plus élevée est généralement prescrite, car le déficit de production de progestérone est souvent plus prononcé..

Si une femme tombe enceinte d'elle-même, on lui prescrit de l'Utrozhestan pour le traitement de l'infertilité due à une insuffisance de la fonction du corps jaune, 200 mg par jour. La réception commence le 16e jour de chaque cycle et dure 10 jours. Si une grossesse est survenue, ce qui est confirmé par un test à domicile ou les résultats d'un test sanguin pour l'hCG, l'utilisation de préparations de progestérone continue jusqu'à 12 semaines.

Une tactique de traitement similaire est utilisée en combinaison avec la FIV. Le médicament est prescrit le lendemain du transfert. Après 2 semaines, la femme passe un test sanguin pour l'hCG. Si elle est négative, la progestérone est annulée. S'il est positif, le médicament est poursuivi. La dose initiale est de 400 mg par jour. Elle peut être augmentée à 600 mg chez certains patients présentant un risque accru de fausse couche..

Résumer

La progestérone est l'hormone la plus importante qui soutient la grossesse. C'est sa seule fonction dans le corps, qui n'est pas dupliquée par d'autres hormones. Par conséquent, un manque de progestérone se reflète principalement dans la fertilité. Une femme ne peut pas devenir enceinte ou perd sa grossesse au premier trimestre.

Pour empêcher cela, la progestérone est traitée. Des médicaments naturels contenant un analogue de la progestérone humaine sous forme micronisée sont utilisés, ainsi que des médicaments synthétiques ayant un effet hormonal similaire. Tous ces médicaments sont prescrits par un médecin. Ils sont utilisés sous sa surveillance étroite. Le traitement dure jusqu'à 12 semaines de gestation. Une telle thérapie, visant à augmenter le niveau de progestérone dans le sang, vous permet de réaliser une grossesse et de la maintenir, en prévenant les fausses couches aux premiers stades.