Ce qui apparaît thyroïde

5 maladies thyroïdiennes

Sans cette petite glande de sécrétion interne, le corps ne pourrait pas fonctionner normalement. Lorsque la glande thyroïde est en bonne santé, vous ne vous souvenez même pas de son existence. Cela ne fait pas mal, vous ne pouvez pas le voir ou le ressentir avec vos doigts. Par conséquent, lorsqu'il y a des problèmes de santé, il ne vous vient même pas à l'esprit que la thyroïde peut être la cause de la maladie. La glande thyroïde produit des hormones importantes pour le corps. Et son mauvais travail peut entraîner de graves problèmes..

Hyperthyroïdie

Il arrive que la glande thyroïde produise trop d'hormones. En réponse à cela, l'hypophyse produit moins de son hormone stimulant la thyroïde (TSH). Cela signifie que la thyroïde est trop rapide. Si la glande est saine, elle recevra ce signal et se calmera. Si l'interaction entre la glande thyroïde et l'hypophyse est perturbée, la concentration de TSH dans le sang diminue et les hormones thyroïdiennes continuent de croître. Tu te sens mal. Vous êtes irrité, vous transpirez, vos mains tremblent et votre rythme cardiaque s'intensifie. Vous avez des règles irrégulières, vous perdez du poids, malgré le fait que vous mangez normalement.

Analyses. Ces symptômes vous obligeront à consulter un thérapeute. Vous recevrez une référence pour analyse, qui montrera la concentration dans le sang de la thyrotropine et de deux hormones thyroïdiennes: T4 et T3. Si les résultats sont supérieurs à la normale et que la concentration de TSH est inférieure à 0,1 mU / L, cela indique une hyperthyroïdie. Le thérapeute vous dirigera vers l'endocrinologue.

Traitement. Les symptômes désagréables de l'hyperthyroïdie disparaîtront lorsque vous commencerez à prendre ce que l'on appelle. thyréostatique. Ils ralentissent la glande. Il est nécessaire de faire une échographie. Le médecin pourra évaluer la position, la taille et la forme de la glande thyroïde et voir s'il y a des nœuds dessus. Si le traitement par thyréostatique ne fonctionne pas, l'iode radioactif est utilisé. Le plus souvent, une dose suffit pour que la glande fonctionne normalement.

Régime. Vous êtes contre-indiqué dans les produits contenant une grande quantité d'iode, ainsi que dans les médicaments et préparations vitaminées contenant de l'iode.

Mode de vie. Évitez les activités physiques intenses, afin de ne pas créer de stress supplémentaire sur le cœur. Il vaut mieux partir en vacances à la fin de la saison, quand il ne fait pas si chaud. Le bronzage et le bain sont contre-indiqués. Ne faites pas de procédures thermiques sur le cou, telles que des compresses et des inhalations. Le massage de la colonne cervicale est contre-indiqué.

Hypothyroïdie

Si la glande thyroïde produit trop peu d'hormones, des symptômes désagréables apparaissent. Vous grossissez, même si vous mangez un peu, vous vous sentez fatigué, vous avez la peau sèche, les cheveux tombent et vos ongles se cassent. Vous pouvez souffrir d'œdème, d'une pression artérielle basse et d'un taux de cholestérol élevé. Mais la manifestation la plus désagréable de l'hypothyroïdie est une violation du cycle menstruel.

Analyses. Il est nécessaire de vérifier le niveau de l'hormone TSH. Si elle est supérieure à 4,5 mU / l, cela indique une hypothyroïdie. Faites attention au niveau d'hormones T3 et T4. Si vous souffrez de cette maladie, elle sera inférieure à la normale..

Traitement. Pour compenser le manque d'hormone thyroïdienne, il est nécessaire de prendre l'hormone en comprimés quotidiennement et une alimentation riche en cet élément. Pour que la glande thyroïde fonctionne correctement, elle doit recevoir 150-200 microgrammes d'iode par jour.

Régime. Un moyen efficace d'éliminer la carence en iode est de manger du poisson et des fruits de mer marins. Une bonne source de cet élément est l'algue et le varech, ainsi que les kakis, les kiwis et autres fruits.

Mode de vie. Tout type d'activité physique vous sera utile: marche, piscine, vélo.

5 maladies thyroïdiennes

Goitre toxique diffus (maladie de Graves)

Chez certaines personnes, la glande thyroïde ne fonctionne pas correctement, car le corps produit des anticorps qui l'attaquent constamment, entraînant une inflammation chronique. Si, en conséquence, la glande thyroïde se développe et commence à produire des quantités excessives de l'hormone, alors vous souffrez de la maladie de Graves. Le goitre toxique diffus se caractérise par les manifestations cliniques de l'hyperthyroïdie décrites ci-dessus. À l'examen, une augmentation de la zone de la glande thyroïde est déterminée. Un renflement caractéristique (goitre) et exophtalmie (œil buccal) apparaissent sur votre cou.

Analyses. Votre médecin vous demandera d'enquêter sur les hormones thyroïdiennes et la TSH. Il est également nécessaire d'établir des anticorps thyroïdiens dans le sérum sanguin. Vous recevrez une référence d'échographie. Si des nodules sont trouvés dans le goitre, l'endocrinologue vous dirigera vers d'autres études, telles qu'une biopsie à l'aiguille fine ou une scintigraphie..

Traitement. Vous prendrez des thyréostatiques. Vous devrez peut-être prendre de l'iode radioactif ou une intervention chirurgicale.

Régime. Aucune nutrition spéciale requise.

Mode de vie. Renoncez aux cigarettes, au café fort, au thé et à l'exercice intense.

Goitre nodulaire

La maladie thyroïdienne la plus courante en Russie est le goitre nodulaire. La cause de cette maladie est l'apport insuffisant d'iode avec de la nourriture dans le corps. Elle se caractérise par la présence d'un nœud (ou de plusieurs) dans la glande thyroïde. Dans ce cas, la glande thyroïde peut augmenter considérablement de taille.

Analyses. L'étude principale est l'échographie. Si le médecin trouve le site, il vous dirigera vers une biopsie à l'aiguille fine. Il est toujours nécessaire si le diamètre du nœud dépasse 1 cm Le médecin peut également vous référer à la scintigraphie pour connaître la nature des nœuds et leur capacité à absorber l'iode..

Traitement. Le médecin doit évaluer les résultats de la biopsie. En l'absence de cellules malignes, l'endocrinologue sélectionnera une thérapie individuelle pour vous. Si les résultats de la cytologie sont médiocres, la chirurgie est indiquée au patient. N'ayez pas peur d'un diagnostic terrible: un traitement rapide contribue à une récupération complète avec la préservation de la capacité de travail.

Régime. La prévention du développement du goitre nodulaire est l'apport quotidien de sel iodé et de médicaments contenant de l'iode. La dose pour un adulte est de 200 mcg par jour..

Mode de vie. Un bon moyen de fournir de l'iode au corps est des vacances en mer en hiver comme en été. Une grande quantité de cet élément dans l'air reconstituera les réserves d'iode. Certes, vous devez vous méfier de la lumière directe du soleil - essayez de ne pas bronzer.

Maladie de Hashimoto (thyroïdite auto-immune)

Il s'agit d'une maladie génétique qui peut être héritée. Elle réside dans le fait que des anticorps se forment dans la glande thyroïde qui détruisent les cellules de la glande. Dans le même temps, ils réduisent l'efficacité de la glande, entraînant une hypothyroïdie. Il s'agit d'une maladie chronique qui nécessite un traitement à vie..

Analyses. Il est nécessaire d'étudier le niveau des hormones thyroïdiennes, l'hormone TSH et d'établir la présence d'anticorps anti-TPO et TG. Vous devriez certainement subir une échographie de la glande thyroïde..

Traitement. Vous devez prendre des hormones thyroïdiennes, contrôler la concentration de TSH dans le sang et le cholestérol. Si des ganglions de plus de 1 cm sont trouvés, le médecin vous dirigera vers une biopsie à l'aiguille fine.

Régime. Avec une TSH normale et aucun symptôme d'hypothyroïdie, un régime spécial n'est pas nécessaire.

Mode de vie. Être actif. Faites une promenade ou faites de l'exercice au moins 30 minutes par jour. Soyez prudent avec les procédures cosmétiques - consultez toujours votre endocrinologue au préalable.

LES MALADIES THYROÏDIENNES chez les femmes, en particulier en âge de procréer, surviennent 5 à 7 fois plus souvent que chez les hommes. En règle générale, des problèmes similaires se produisent chez les personnes âgées de 30 à 50 ans, mais ils peuvent être congénitaux. Selon l'OMS, environ 3% de la population mondiale souffre d'un dysfonctionnement thyroïdien..

IL EST IMPORTANT DE SAVOIR

Combien coûtent les tests

Analyse du niveau de l'hormone TSH (thyrotropine) Vous donnez du sang, assurez-vous de jeûner et seulement jusqu'à 10 heures du matin. Sur le lieu de résidence, l'analyse est gratuite. Dans une clinique privée, le coût de l'analyse est d'env. 300 à 500 roubles.

Analyse du niveau d'hormones T3 et T4 (seules les fractions libres sont informatives). La triiodothyronine (T3) et la thyroxine (T4) sont déterminées sur la base d'un test sanguin. Avec une référence - gratuite, dans un laboratoire privé - env. 300-500 roubles.

Échographie de la glande thyroïde. L'étude vous permet de vérifier l'état de la glande thyroïde, s'il y a des nœuds dessus. Avec une recommandation d'un endocrinologue - gratuitement, dans une clinique privée - à partir de 1000 roubles.

Biopsie à l'aiguille fine. Cette étude est nécessaire si le diamètre du nœud dépasse 1 cm. Avec une référence d'un endocrinologue - gratuitement, dans une clinique privée - à partir de 1000 roubles.

Scintigraphie. Sert à vérifier l'activité fonctionnelle des nœuds. Après la fin de l'étude, vous devez boire 1,5 litre d'eau et marcher pendant trois heures afin d'éliminer le radio-isotope avec l'urine dès que possible. Le coût approximatif est d'environ 300 roubles. Cette méthode est actuellement sous-utilisée..

Que pouvez-vous faire vous-même

L'hyperthyroïdie ne peut pas être traitée avec des herbes. Mais vous pouvez réduire les manifestations désagréables de la maladie. Avec la transpiration, l'insomnie, les palpitations et l'excitabilité, les sédatifs à base de plantes aideront. Les pharmacies sont vendues sans ordonnance.

Thyroïde

La glande thyroïde est une glande endocrine qui produit des hormones contenant de l'iode (thyroïde). Régule la libération d'autres hormones par sécrétion propre. Son travail est à la base de tout métabolisme.

Les hormones thyroïdiennes sont impliquées dans les processus de croissance, de développement et de fonctionnement normal de tout l'organisme. Ils sont importants pour le fonctionnement de l'immunité humaine, sa restauration au niveau cellulaire. Par conséquent, la fonction irréprochable de cet organe est d'une grande importance pour la santé de l'organisme tout entier..

informations générales

Il n'y a pas un seul organe dans le corps humain dont la fonction n'est pas affectée par la glande thyroïde. Elle est une sorte de "conductrice" du métabolisme.

La "glande thyroïde" est située devant le bas du cou au niveau du 2-3ème anneau de la trachée sous le larynx, et se compose de deux lobes reliés par un isthme. En forme ressemble à un papillon.

Les scientifiques qui ont décrit la glande pour la première fois étaient associés au bouclier, ce qui lui a donné le nom correspondant. L'organe est assez petit et dans un état sain est presque invisible pour la personne elle-même.

De quoi est responsable la "glande thyroïde"?

La glande thyroïde est un organe important du système endocrinien.

Il produit les hormones iodothyronines (ce sont aussi des hormones thyroïdiennes), qui sont impliquées dans les processus de catabolisme, régulent de nombreux paramètres vitaux du corps. Par exemple: tension artérielle, fréquence cardiaque, fréquence respiratoire.

Référence! Le catabolisme est le processus de division des substances complexes en substances plus simples, qui procède à la libération d'énergie. Les processus cataboliques comprennent le traitement des aliments ou la combustion des cellules graisseuses..

L'organe affecte indirectement le tonus vasculaire, les processus de régénération cellulaire et tissulaire. On peut dire que le fer est responsable de tout le métabolisme du corps humain.

Les hormones thyroïdiennes

La glande thyroïde sécrète des hormones polypeptidiques contenant de l'iode: la triiodothyronine (T3) et la thyroxine (T4), qui sont produites par ses cellules folliculaires. La commande de leur sécrétion est la libération de l'hormone stimulant la thyroïde (TSH) par l'hypophyse. Une autre hormone, la calcitonine, régule le métabolisme du calcium et du phosphore. Il est crucial pour un métabolisme osseux sain..

Pour la production efficace d'hormones, la glande thyroïde a besoin d'iode et de l'acide aminé tyrosine. Tout cela, le corps humain reçoit de la nourriture..

Maladie thyroïdienne

Les maladies thyroïdiennes peuvent être divisées en 2 types:

  1. Primaire - la cause et le processus pathologique sont dans la glande elle-même.
  2. Secondaire - la fonction hormonale de l'hypophyse est perturbée, la sécrétion des hormones stimulant la thyroïde (TSH), qui à son tour affecte le fonctionnement de l'organe.

Une violation de la fonction de l'organe endocrinien peut être jugée par les résultats d'un test sanguin pour les hormones thyroïdiennes. Il est également nécessaire de déterminer la quantité d'hormone stimulant la thyroïde. Une échographie de la glande thyroïde (dans certains cas avec Doppler), une scintigraphie et une biopsie des tissus des zones suspectes sont également effectuées..

La glande thyroïde: symptômes de la maladie

Hypothyroïdie

Si la fonction de la glande est réduite, le niveau d'hormones thyroïdiennes diminue. En conséquence, les processus métaboliques ralentissent, la quantité d'énergie diminue. L'hypothyroïdie se produit.

Les symptômes suivants en sont caractéristiques:

  • fatigue;
  • sensibilité aiguë au froid;
  • peau sèche;
  • en surpoids;
  • gonflement des tissus;
  • voix rauque;
  • cholestérol sanguin élevé;
  • faiblesse musculaire;
  • rythme cardiaque lent;
  • sécheresse, cheveux cassants;
  • troubles de la mémoire, oubli;
  • une dépression.

Pour corriger la condition, des hormones thyroïdiennes en comprimés et d'autres médicaments sont utilisés. Un traitement opportun a commencé à restaurer le corps à la normale.

Hyperteriose

Si la sécrétion d'hormones thyroïdiennes dépasse la norme, une autre condition pathologique se développe - l'hyperthyroïdie. Son deuxième nom est la thyrotoxicose. Dans ce cas, les processus métaboliques sont accélérés pathologiquement, une libération inadéquate d'énergie par le corps se produit..

  • perte de poids soudaine sans restrictions alimentaires;
  • tachycardie, arythmie;
  • tremblement des mains tremblant dans les membres;
  • transpiration
  • sensation de chaleur sans causes externes;
  • une augmentation de la taille de la glande thyroïde, son gonflement;
  • Ophtalmopathie grave (yeux exorbités);

La thérapie de la thyréotoxicose vise à supprimer la fonction de la glande.

Il est également important de commencer le traitement à temps afin d'éviter un épuisement extrême du corps..

Les manifestations des maladies peuvent varier selon le sexe et l'âge..

La glande thyroïde - symptômes de dysfonctionnement chez les hommes

  • dysfonction érectile;
  • diminution du nombre de spermatozoïdes;
  • infertilité masculine;
  • gynécomastie (hypertrophie mammaire féminine);
  • endurance réduite;
  • Ralenti
  • syndrome de l'œil sec, lésions cornéennes;
  • retenir son souffle dans un rêve (apnée);
  • ronfler;
  • insomnie;
  • difficulté à se réveiller le matin; somnolence l'après-midi.

L'hypothyroïdie chez l'homme est plus grave que chez la femme. Il a un effet plus fort sur la performance, mais affecte moins l'état émotionnel..

  • irritabilité, irritabilité;
  • accès de peur, panique (attaques de panique);
  • fatigabilité rapide;
  • maux de tête;
  • tachycardie et arythmie cardiaque (plus prononcées que chez les femmes);
  • insuffisance cardiaque;
  • puissance réduite.

Symptômes chez les femmes

L'hypothyroïdie chez les femmes est quelque peu différente de celle des hommes:

  • la prise de poids est plus prononcée, la prise de poids ne s'arrête pas avec un régime;
  • une fatigue chronique est observée;
  • fraîcheur;
  • chute de cheveux;
  • sécheresse, desquamation de la peau;
  • constipation
  • déficience de mémoire;
  • irrégularités menstruelles, elles deviennent irrégulières, accompagnées de menstruations douloureuses.

Toutes les femmes dans la période postménopausique ont un degré léger d'hypothyroïdie, mais ce n'est pas prononcé. Cependant, un endocrinologue mérite toujours d'être contacté. Une petite correction médicamenteuse du métabolisme rendra la bonne santé et l'humeur.

Hyperthyroïdie chez la femme:

  • yeux exorbités (plus prononcés que chez les hommes);
  • perturbations de sommeil;
  • sensation d'anxiété constante;
  • irrégularités menstruelles, elle devient irrégulière et douloureuse;
  • Impulsion rapide;
  • perte de poids soudaine;
  • modification de la pression artérielle, le plus souvent de l'hypertension.

La maladie cause des souffrances morales au sexe plus juste. Cela est dû à un changement d'apparence clair pour le pire. Pour éviter des conséquences graves, le traitement doit être commencé le plus tôt possible et ne pas attendre que la maladie porte un coup à la beauté et à la santé.

Manifestations chez les enfants

Chez les nourrissons, l'hypothyroïdie se manifeste fortement et affecte le développement de l'enfant. Observé;

  • gonflement;
  • en surpoids;
  • visage bouffi;
  • retard de développement.

Chez les enfants d'âge préscolaire et scolaire, l'hypothyroïdie se manifeste comme suit:

  • gonflement des membres inférieurs et du visage;
  • en surpoids;
  • difficulté à respirer par le nez;
  • voix grossière;
  • troubles circulatoires des extrémités, pieds froids;
  • fraîcheur;
  • changement tardif des dents.

L'hyperthyroïdie (thyrotoxicose) chez l'enfant a ses propres caractéristiques:

  • augmentation fréquente et déraisonnable de la température corporelle;
  • agitation, hyperactivité, suivie d'une inhibition;
  • perte de poids soudaine, minceur extrême.

Si vous ne fournissez pas de soins médicaux en temps opportun, de graves problèmes avec le système cardiovasculaire sont possibles..

"La thyroïde" joue un rôle important dans le développement de l'enfant, il est important de diagnostiquer la maladie à temps pour commencer le traitement.

Goitre thyroïdien: symptômes

Le goitre est une prolifération pathologique du tissu thyroïdien. Souvent, le goitre n'a pas de douleur prononcée et ne provoque d'inconfort que lorsqu'il atteint de grandes tailles.

La maladie s'accompagne des symptômes suivants:

  • constriction dans la gorge et difficulté à avaler, il peut y avoir une sensation de corps étranger;
  • fragilité des cheveux, des ongles et fragilité des os;
  • une augmentation de la taille de la glande thyroïde à manifestation visuelle;
  • troubles du rythme cardiaque, tachycardie, arythmies;
  • tremblement de la main;
  • ophtalmopathie (yeux exorbités);
  • fatigue accrue et diminution des performances;
  • perturbations de sommeil;
  • irrégularités menstruelles chez les femmes;
  • problèmes de puissance chez les hommes.

Le goitre entraîne généralement une thyréotoxicose.

Symptômes de divers types de goitre

Selon la localisation dans les tissus de l'organe, le goitre est diffus et nodulaire:

  • Goitre toxique diffus Maladie de Graves, maladie de Bazedova). Elle s'exprime par une augmentation et une prolifération uniformes des tissus. La prolifération s'accompagne généralement d'une augmentation de la sécrétion d'hormones et le patient développe une hyperthyroïdie (thyréotoxicose).
  • Goitre toxique nodulaire (maladie de Plummer). Dans ce cas, de petites sections de l'organe se développent et changent de structure. Se produit souvent en raison d'une carence en iode dans le corps.

Le goitre kystique est également classé, c'est une forme plus avancée de goitre nodulaire.

Un type mixte de goitre peut se former: nodule diffus, lorsque la glande entière se développe, mais des nœuds structurellement séparés y apparaissent.

La nature de la thérapie dépend du type de goitre. Dans les cas difficiles ou lorsque les médicaments n'aident pas, la chirurgie est prescrite.

Tumeurs thyroïdiennes

Les tumeurs thyroïdiennes sont divisées en deux classes: bénignes et malignes.

Les adénomes folliculaires, à cellules claires et papillaires sont bénins. Ces néoplasmes augmentent lentement et ne se métastasent pas aux autres organes. Fondamentalement, ils ne synthétisent pas d'hormones, ils entraînent simplement la prolifération des tissus des glandes. Dans certains cas, une tumeur bénigne de synthèse hormonale se produit, dont l'un des symptômes est la thyréotoxicose due à l'hypersynthèse des hormones.

Les cellules des néoplasmes bénins sont similaires aux cellules de l'organe lui-même.

Ils sont moins agressifs que malins et ne menacent que par la déformation mécanique des tissus environnants, la difficulté à respirer et à avaler. L'excès de tissu est retiré par chirurgie.

Les néoplasmes malins comprennent: le carcinome papillaire, folliculaire, squameux et le lymphome.

Cancer de la thyroïde

La survenue d'un néoplasme malin est précédée d'une mutation génétique de la cellule. Après cela, la cellule "mutante" se multiplie de façon exponentielle et forme une tumeur cancéreuse. Son agressivité dépend du type de tumeur.

Signes d'un processus oncologique de la glande thyroïde:

  • toux sans rhume;
  • enrouement de la voix;
  • crises d'asthme;
  • une augmentation de la taille des ganglions lymphatiques cervicaux;
  • difficulté à avaler;
  • dyspnée;
  • la faiblesse;
  • transpiration
  • perte de poids.

Dans le cancer, selon son stade, des opérations de préservation d'organes sont utilisées ou une élimination radicale de la glande entière et des ganglions lymphatiques voisins est effectuée.

Après la chirurgie pour enlever le néoplasme, une chimiothérapie et une immunothérapie sont prescrites, un traitement à l'iode radioactif.

Traitement des maladies thyroïdiennes

Traitement médicamenteux: des médicaments sont prescrits, dont l'action corrige la quantité d'hormones thyroïdiennes et, dans certains cas, aide à restaurer la fonction des organes.

Si l'exposition au médicament n'est pas suffisante ou s'est avérée inefficace, une ablation chirurgicale d'une partie de la glande est effectuée. Dans de rares cas, la glande est complètement retirée. Si la glande est partiellement retirée, sa fonction hormonale est rétablie dans une large mesure.

Si l'organe est complètement retiré ou si sa fonction ne peut pas être restaurée, le patient reçoit un traitement hormonal substitutif à vie.

Étant donné que la glande thyroïde affecte tous les autres systèmes corporels, il est recommandé de consulter non seulement l'endocrinologue, mais également d'autres spécialistes étroits: cardiologue, neurologue, ophtalmologiste, urologue, gynécologue ou andrologue.

La glande thyroïde est la gardienne secrète de notre corps

La glande thyroïde (du latin, glandula thyreoidea) est une glande endocrine qui accumule l'iode et synthétise les hormones contenant de l'iode: tyrone (triiodothyronine ou T3), thyroxine (tétraiodothyronine ou T4). Le fer joue un rôle important dans la régulation hormonale du corps, est responsable de la normalisation du métabolisme et de la croissance des tissus individuels et du corps entier.

Surpris par la détérioration croissante du bien-être et «essayant» l'un ou l'autre diagnostic, les gens ne réalisent souvent même pas que le coupable de leurs problèmes est la glande thyroïde, dans laquelle certains changements se sont produits. Cet organe n'est pas en vain appelé le bouclier du corps humain (en grec, son nom même signifie «bouclier» - thyréos): il contrôle l'activité de presque tous les organes et systèmes utilisant les hormones contenant de l'iode produites par lui.

Sans une quantité suffisante d'hormones thyroïdiennes - calcitonine, triiodothyronine (T3) et thyroxine (T4) - il est impossible:

  • Métabolisme normal.
  • Croissance, maturation des tissus, organes et appareils osseux.
  • Nutrition énergétique des cellules et de l'ensemble de l'organisme.

Il est à peine possible de surestimer l'importance de ce corps, de structure similaire à la lettre H ou au papillon bizarre, bien que son travail, à première vue, soit complètement invisible. Nous avons décidé d'en parler à nos lecteurs sur les pages de ce site..

Où est situé?

La glande thyroïde est située sur le cou et se compose de deux parties. Entre eux se trouve un mince isthme situé sous le larynx. La forme de l'orgue est comme un papillon. Les parties inférieures des lobes thyroïdiens sont larges et courtes, et les parties supérieures sont étroites et divergentes. Parfois, une troisième partie pyramidale de la glande thyroïde est observée chez les patients. Chez les hommes et les femmes, l'organe est situé sur le cou.

Quelles sont les tailles?

La taille de la glande dépend directement des caractéristiques individuelles d'une personne. En moyenne, la longueur de l'orgue est de 2,5 à 4 centimètres, et l'épaisseur est de 1 à 1,5 centimètres. La largeur de la glande thyroïde est en moyenne de 0,5 cm. Le poids corporel peut varier de 12 à 25 grammes. Normalement, chez les hommes, le volume de la glande thyroïde ne dépasse pas 25 millilitres et chez les femmes - 18 millilitres. La thyroïde est un organe assez variable.

Est-ce que ta thyroïde va bien?

Avant de décider de continuer à vous familiariser avec le contenu de notre site, effectuez un petit test rapide pour la présence de symptômes typiques de maladie thyroïdienne. Répondez par l'affirmative ou la négative à une série de questions dans les colonnes ci-dessous..

  • Vous grossissez sans raison?
  • Vous vous fatiguez rapidement et lorsque vous bougez et même lorsque vous faites de l'exercice, vous ressentez un essoufflement?
  • Tu te refroidis quand les autres ne se plaignent pas du froid?
  • Tes yeux gonflent?
  • Vous êtes une femme, vos règles deviennent longues et abondantes?
  • Vous êtes un homme, votre puissance a été de plus en plus critiquée ces derniers temps?
  • Vous ne dormez pas suffisamment de façon chronique et vous ressentez tout le temps l'envie de vous allonger?
  • Vous souffrez de constipation?
  • Votre voix siffle, bien que vous ne fumiez pas, et vos cheveux et vos ongles deviennent cassants et faibles?
  • Il est difficile pour vous de vous concentrer, les autres vous reprochent d'être distrait, il est difficile pour vous de vous souvenir des informations?

Si vous répondez «oui» à au moins la moitié des questions, vous devriez vous dépêcher pour un rendez-vous avec un endocrinologue: vous manquez probablement d'hormones thyroïdiennes - hypothyroïdie et votre glande thyroïde doit être examinée.

  • Vous mangez beaucoup et après le déjeuner, vous voulez toujours des suppléments et vous avez le temps d'avoir faim plus vite que les autres.?
  • Non seulement vous ne grossissez pas en mangeant, mais vous constatez même une perte de poids?
  • Tes mains et ta langue tremblent?
  • Il fait chaud tout le temps, vous supportez très mal par temps chaud et à l'intérieur, vous voulez toujours ouvrir vos fenêtres grandes?
  • Vous êtes irritable, en larmes, vous sentez un rythme cardiaque excessif et des interruptions de la fréquence cardiaque, et votre pression augmente?
  • Vous êtes une femme, vos règles sont devenues irrégulières et maigres?
  • Vous avez souvent de la diarrhée, bien que la nourriture que vous mangez soit assez bénigne?

Ce sont des symptômes d'hyperthyroïdie, un excès de production d'hormones thyroïdiennes qui nécessite également la plus grande attention d'un endocrinologue..

Et même si vous n'avez rien à reprocher à votre glande thyroïde pour l'instant, cela vaut toujours la peine de jouer en avance sur le jeu, d'en apprendre beaucoup à ce sujet.

Voici les questions, les réponses auxquelles vous trouverez sur les pages de notre projet, entièrement dédiées à la glande thyroïde et à ses pathologies. Vous pouvez également effectuer un test thyroïdien interactif détaillé - démarrez le test..

Pourquoi la glande thyroïde souffre-t-elle et comment se manifeste-t-elle?

La glande thyroïde est un organe délicat: divers troubles peuvent être causés par l'eau potable ou les aliments contenant trop ou trop peu d'iode, les maladies infectieuses, le développement de pathologies oncologiques.

Il existe trois principaux états fonctionnels des performances thyroïdiennes. Elle peut être normale (euthyroïdie) ou pathologique, ces dernières incluent l'hypo- et l'hyperthyroïdie. Le tableau montre ces conditions (syndromes).

SyndromesRaisons de la conditionSymptômes principaux
EuthyroïdieLa condition lorsque la glande thyroïde fonctionne pleinement et produit des hormones thyroïdiennes en quantité suffisante. Cela garantit la performance normale des organes contrôlés et le métabolisme du corps..Les hormones sont normales, rien à redire. Bien que des changements compensatoires puissent se développer directement dans la glande thyroïde elle-même (hypertrophie, ganglions, goitre).
HypothyroïdieLa condition, qui est de réduire la production d'hormones par la glande thyroïde. L'hypothyroïdie peut être primaire, secondaire ou tertiaire. En savoir plus ici..Lorsque l'hypothyroïdie apparaît chez le patient, la symptomatologie correspondante est observée: gonflement du visage, des bras et des jambes (dans de rares cas, apparition d'un œdème de myxœdème, contre lequel la respiration est difficile et une perte auditive se développe).

La maladie s'accompagne d'une détérioration de l'appétit et d'une augmentation simultanée du poids corporel, bien que dans ce cas, aucune obésité grave ne soit observée. Une gastrite peut se développer, ainsi qu'une hypertrophie du foie..

La paresthésie est un symptôme assez courant d'hypothyroïdie. L'efficacité est considérablement réduite et une polyneuropathie est également diagnostiquée. L'apathie et la somnolence sont incluses. Les femmes développent des irrégularités menstruelles.

HyperthyroïdieSyndrome thyroïdien, qui s'accompagne d'une production hormonale accélérée. Avec une fonction thyroïdienne accrue, les systèmes autonome, nerveux et cardiovasculaire sont excités. La sphère psycho-émotionnelle d'une personne souffre également.Une accélération du rythme cardiaque est observée (tachycardie, le rythme cardiaque est perturbé au fil du temps, qui se manifeste sous la forme de fibrillation auriculaire, extrasystole).

Les symptômes courants de la pathologie comprennent l'humidité de la peau, une sensation de chaleur dans le corps, l'apparition d'une sensation d'étouffement.

Chez les hommes, les glandes mammaires grossissent et la dysfonction érectile se développe. Chez la femme, la pathologie s'accompagne d'irrégularités menstruelles.

L'hyperthyroïdie s'accompagne souvent d'une diminution du poids corporel. En pathologie, la labilité émotionnelle des patients est notée. Étant donné que l'absorption et l'élimination des aliments sont accélérées, cela entraîne une diarrhée et une augmentation de l'appétit. Certains patients se plaignent de douleurs abdominales..

Les problèmes avec la glande thyroïde se situent également dans le plan génétique: environ la moitié des écarts de fonctionnement de l'organe révélés à différents âges sont dus à l'hérédité.

Vous découvrirez tous les facteurs pouvant affecter l'état fonctionnel de la glande thyroïde dans nos articles..

Symptômes chez les hommes et les femmes

Selon les statistiques de l'OMS (Organisation mondiale de la santé), les femmes sont dix fois plus sensibles aux pathologies thyroïdiennes que les hommes. Les symptômes des maladies se manifestent de manière similaire, mais il existe des caractéristiques pour les représentants des différents sexes..

Les filles et les femmes sont attentives à leur santé et à leur apparence. C'est bon pour la détection précoce de la maladie thyroïdienne. Les représentants du beau sexe qui sont allés à la clinique se plaignent souvent de gain de poids, gonflement du visage, des yeux, essoufflement, violation des selles, dysfonctionnements du cycle menstruel. Les symptômes varient en fonction du type de pathologie (hypothyroïdie, hyperthyroïdie, thyroïdite, etc.).

Avec une augmentation des lobes thyroïdiens, le larynx peut être comprimé et un essoufflement apparaît, une sensation d'étouffement et un manque d'air. Dans ce cas, le médecin parle de goitre et prescrit un traitement approprié.

Les signes de maladie thyroïdienne chez l'homme sont exactement les mêmes que chez la femme. Fondamentalement, les sexes les plus forts ne sont pas économes sur leur santé et n'aiment pas aller chez le médecin, ils se tournent donc souvent vers un endocrinologue déjà à un stade avancé de la maladie. Les plaintes standard d'admission sont: la température des sous-fibrilles (37, X), les palpitations, les troubles du rythme cardiaque, la fatigue, la somnolence ou, à l'inverse, une irritabilité accrue, un changement de poids.

Une hypertrophie mammaire, une diminution de la libido et une dysfonction érectile sont également une caractéristique distinctive des symptômes de la maladie chez les hommes. Tout cela peut facilement être attribué à un état de stress et ignoré. Et seul un médecin expérimenté reconnaîtra la pathologie thyroïdienne dans ces symptômes et prescrira des études supplémentaires.

Pour plus d'informations sur les symptômes de diverses maladies thyroïdiennes, voir les sections du site Web de la maladie, syndromes.

Thyroïde, grossesse et accouchement

La conception, le déroulement normal de la grossesse et la naissance d'un bébé en bonne santé en conséquence sont très problématiques si la mère présente certains dysfonctionnements ou maladies de la glande thyroïde.

Les reproductologues parlent plus haut et avec plus d'insistance de la nécessité d'une planification de la grossesse - c'est-à-dire d'un examen préliminaire et du traitement des maladies identifiées. Ils ont raison: les pathologies thyroïdiennes doivent être détectées bien avant la grossesse et bien traitées..

Sur la façon dont la glande thyroïde affecte le corps féminin et le corps du fœtus en développement, nous le dirons dans nos publications.

Quoi chez les enfants?

Le diagnostic des maladies chez le nouveau-né est assez difficile. Pour analyse, les enfants hospitalisés prélèvent du sang sur le talon pour la phénylcétonurie et l'hyperthyroïdie (dépistage des nouveau-nés). Cela aide à prévenir le développement de pathologies en prescrivant un traitement en temps opportun.

En cas de troubles de la glande thyroïde chez un bébé en pleine croissance, certains symptômes sont observés: ballonnements, troubles psychoémotionnels, cheveux bas, jaunisse, manque d'appétit.

Les symptômes de la maladie peuvent également inclure un corps disproportionné, un sous-développement, une langue élargie. Chez les enfants, la fontanelle infantile guérit longtemps et le squelette se développe très lentement. Avec une carence profonde en hormones thyroïdiennes, un enfant peut développer une maladie grave - crétinisme.

La cinquième niveleuse est de taille similaire à une première niveleuse, étudie mal, apprend mal sur le programme... Un enfant "hyperactif" qui est fatigué de toute la maternelle, et dans la cour, vous ne pouvez entendre que des plaintes d'agressivité et d'excitabilité excessive... Ne vous précipitez pas pour blâmer l'enfant pour son mauvais comportement, sa paresse et sa réticence à apprendre: sa glande thyroïde est peut-être à blâmer pour tout: elle peut produire trop peu ou, à l'inverse, trop d'hormones nécessaires au corps de l'enfant pour un bon développement et une bonne croissance.

Avant d'aller chez le médecin, reportez-vous à cet article concernant les dysfonctionnements thyroïdiens chez les enfants d'âges différents - il se peut très bien que votre enfant, considéré comme un problème, doive en fait être surveillé par un endocrinologue pédiatrique.

Comment diagnostique-t-on les maladies et dysfonctionnements thyroïdiens?

Lorsque les premiers symptômes de la maladie thyroïdienne apparaissent, ne retardez pas la visite chez le médecin. Un endocrinologue s'occupe du déséquilibre hormonal. Lors de l'examen initial, des plaintes sont recueillies et une palpation thyroïdienne est effectuée. Après l'examen, le médecin prescrit des études instrumentales et de laboratoire supplémentaires pour établir un diagnostic précis et prescrire le traitement correct.

Une analyse pour déterminer les niveaux d'hormones est l'une des méthodes de base pour détecter les dysfonctionnements thyroïdiens. Le sang est prélevé dans une veine et les niveaux d'hormone stimulant la thyroïde, la thyroxine sérique libre, la triiodothyronine, la globuline se liant à la thyroxine, les anticorps anti-thyroglobuline, la calcitonine sont déterminés. Lisez la transcription complète dans cet article..

Échographie de la glande thyroïde. La deuxième méthode de diagnostic la plus prescrite. Aide à déterminer la taille de la glande, sa consistance, ses nœuds et ses formations acides.

Biopsie - une méthode de recherche utilisée pour prélever des cellules d'un site d'organe suspect. À l'avenir, ce matériel sera utilisé pour des études histologiques et cytologiques. Avec cette méthode, un néoplasme malin ou bénin est déterminé.

Thermographie - une méthode de diagnostic consiste à enregistrer le rayonnement infrarouge, ce qui permet de déterminer les néoplasmes malins.

Scintiographie - une méthode consiste à scanner un organe. Dans ce cas, de l'iode radioactif ou du technétium est utilisé. Cette méthode permet de déterminer la taille et l'activité fonctionnelle de la glande thyroïde..
Toutes les causes ci-dessus provoquent divers dysfonctionnements de la glande thyroïde, mais la nature des violations aidera à déterminer avec précision le diagnostic spécial:

Nous vous expliquerons toutes les méthodes modernes de diagnostic de la pathologie thyroïdienne, quelle est leur efficacité et comment diffèrent-elles les unes des autres dans une section spéciale consacrée aux méthodes d'examen de l'état fonctionnel de la glande thyroïde.

Traitement des maladies thyroïdiennes

Les troubles de la glande thyroïde sont un ensemble complexe de problèmes, car, comme mentionné ci-dessus, ils entraînent de nombreuses maladies d'autres organes. Par conséquent, le diagnostic est suivi d'une étape tout aussi importante: la thérapie. Elle peut être conservatrice ou chirurgicale, selon les violations identifiées..

Le choix de la méthode de traitement est déterminé par le médecin traitant et dépend de l'état de la glande thyroïde en ce moment. Le traitement doit être complet. Elle consiste à stabiliser la glande thyroïde elle-même et les organes affectés suite à un dysfonctionnement hormonal. Si la glande thyroïde ne récupère pas, le patient doit prendre des hormones pour le reste de sa vie.

Médicament

Un traitement conservateur pour stabiliser la glande thyroïde nécessite de prendre des préparations d'hormones thyroïdiennes. Avec leur aide, le traitement du goitre diffus non toxique, de l'hypothyroïdie, des complications postopératoires, etc. Avec une activité thyroïdienne excessive (hyperthyroïdie, thyréotoxicose, AIT), des médicaments sont prescrits qui inhibent la croissance des tissus thyroïdiens et inhibent la production d'hormones.

Les préparations de thyroxine fournissent une thérapie de soutien. Dans certains cas, des médicaments à vie sont prescrits aux patients.

Il y a des cas où vous ne pouvez faire qu'un traitement médicamenteux conservateur, en attendant le moment de la restauration complète de la fonction thyroïdienne. Et il y a des situations où il vaut mieux recourir à des mesures chirurgicales radicales. Des procédures physiothérapeutiques et des exercices physiques sont également parfois prescrits..

Intervention chirurgicale

Les opérations sur la glande thyroïde sont effectuées avec un goitre sévère, des néoplasmes de nature bénigne ou maligne, des kystes et des ganglions. Il est possible d'effectuer l'opération en utilisant la méthode standard ou laparoscopique douce. Le traitement peut consister à retirer tout ou partie de la glande. La précision de la procédure est très importante non seulement parce que les artères, les nerfs et la trachée passent près des lobes thyroïdiens, mais aussi parce que les glandes parathyroïdes importantes pour le corps sont situées sur les bords.

Traitement à l'iode radioactif

Cette méthode de traitement est utilisée si le patient reçoit un diagnostic de goitre toxique diffus. L'âge du patient doit être supérieur à 40 ans. Dans ce cas, il est important de choisir le bon dosage de R-iode. Sinon, une hypothyroïdie peut se développer ou des complications d'hyperthyroïdie peuvent être observées..

Phytothérapie

Lorsque les troubles thyroïdiens ne sont pas encore très graves, mais affectent déjà le bien-être et sont clairement visibles dans les résultats de l'examen, vous pouvez utiliser des plantes médicinales et d'autres méthodes alternatives de traitement de la thyréotoxicose et d'autres troubles des fonctions de cet organe.

Par exemple, la potentille blanche est une plante médicinale qui peut aider à restaurer l'organe endommagé. Des recettes éprouvées de médecine traditionnelle depuis des siècles, avec lesquelles nous vous présenterons, seront d'une bonne aide dans la tâche difficile de traitement de la glande thyroïde. Dans tous les cas, avant l'utilisation active de ces prescriptions, vous devez consulter votre médecin.

Mode de vie sain

Selon les statistiques de la même OMS, plus de 50% de la santé dépend de notre mode de vie (15% - gènes, 25% - environnement, 10% - soutien médical). Une bonne nutrition et des sports / fitness / yoga sont d'excellents moyens de se débarrasser des symptômes de la maladie thyroïdienne et d'améliorer la santé de tout l'organisme..

Prévision pour la vie

Avec un diagnostic rapide des maladies thyroïdiennes, le pronostic dans la plupart des cas est positif. Souvent, le médecin prescrit des médicaments hormonaux aux patients et ajuste la posologie si nécessaire. Les médicaments ne frappent pas beaucoup et peuvent difficilement être observés avec le dosage exact des effets secondaires..

Une attention particulière doit être accordée à une nutrition appropriée pour les personnes qui ont déjà diverses maladies thyroïdiennes, ont subi une intervention chirurgicale et sont obligées de suivre un traitement hormonal substitutif à vie. Votre endocrinologue donnera des recommandations sur le système de nutrition lors de la prise des médicaments prescrits, ainsi que pendant la période postopératoire.

La réadaptation physique est un sujet de préoccupation pour tous ceux qui ont une glande thyroïde. Il existe de nombreux sanatoriums et centres de villégiature où vous pouvez récupérer et récupérer après le traitement. sur les charges admissibles et le régime quotidien recommandé pour les maladies thyroïdiennes.

Questions et réponses de prévention populaires

De combien d'iode avons-nous besoin?
Pour une fonction thyroïdienne normale, les adultes et les adolescents doivent couvrir le taux d'iode quotidien de 150-200 mcg. Pendant la grossesse et pendant l'alimentation, il est nécessaire de consommer de 250 à 300 mcg. Dans l'enfance, vous devez consommer de 90 à 150 mcg, selon l'âge.

Quels aliments sont riches en iode?
Pour combler la carence en iode, il est nécessaire d'utiliser des kakis, des groseilles à maquereau, des fraises, des algues, des épinards et des fruits de mer. Cet article contient un tableau de produits populaires contenant de l'iode..

Comment compenser une carence en iode?
Le contrôle du régime alimentaire et de la nutrition contribuera à prévenir la maladie: une quantité suffisante d'aliments et de boissons contenant de l'iode devrait figurer au menu quotidiennement. Il est également possible de combler la carence en iode dans le corps en commençant à prendre des médicaments contenant de l'iode (iodomarine, iodure de calcium).

Quelles sont les zones d'endémie en Russie pour les maladies thyroïdiennes?
En Fédération de Russie, les maladies thyroïdiennes se développent le plus souvent dans les régions d'Orel, de Toula et de Tambov. C'est pourquoi leurs résidents doivent prévenir les maladies en temps opportun.

Puis-je fumer une grosse glande?
Il est préférable d'abandonner les mauvaises habitudes dans les maladies de la glande thyroïde. Un mode de vie sain est recommandé pour la prévention..

Pour traiter la glande thyroïde et ses troubles métaboliques, les fonctions des différents organes provoqués par ses maladies sont beaucoup plus difficiles que de prendre soin de leur prévention, rappelez-vous ceci.

Être en bonne santé! Un mot des auteurs du projet

Les articles sont destinés à un lecteur qui n'est pas fort en terminologie médicale, nous avons donc essayé de les rendre non seulement extrêmement informatifs, mais aussi compréhensibles pour le lecteur ordinaire. Le matériel est régulièrement mis à jour et vous trouverez donc toujours de nouveaux articles sur tous les sujets liés aux maladies thyroïdiennes et à leur prévention..

La glande thyroïde est un organe qui nécessite beaucoup plus d'attention qu'on ne le pense généralement, alors essayez de prendre le temps de trouver les informations les plus précieuses et utiles à ce sujet, et nous, les auteurs du site, vous y aiderons certainement. Qu'est-ce que la glande thyroïde, comment fonctionne-t-elle, qu'est-ce qui entraîne un manque ou un excès d'hormones produites par elle? Le projet est dédié aux problèmes de cet organisme qui régule les processus métaboliques..

Joints sur le cou, essoufflement, mal de gorge, peau sèche, matité, perte de cheveux, ongles cassants, gonflement, gonflement du visage, yeux ternes, fatigue, somnolence, larmoiement, etc. - C'est tout un manque d'iode dans le corps. Si les symptômes sont "sur le visage" - peut-être que votre thyroïde ne peut plus fonctionner en mode normal. Vous n'êtes pas seul, selon les statistiques, jusqu'à un tiers de la population mondiale souffre de problèmes de thyroïde.

Comment oublier les maladies thyroïdiennes? Le professeur Ivashkin Vladimir Trofimovich en parle ici.

Symptômes thyroïdiens chez les femmes

Les symptômes de la maladie thyroïdienne chez les femmes

La glande thyroïde est un organe du système endocrinien. Sa pathologie de prévalence prend la 3e place après les maladies cardiovasculaires et le diabète.

La glande est située dans le cou, à côté de la trachée (à l'avant de celle-ci).

symptômes thyroïdiens chez les femmes

La glande thyroïde est régulée par l'hormone thyroïdienne stimulante (TSH) de l'hypophyse (la glande endocrine située dans le cerveau).

Chez les femmes, la maladie thyroïdienne est plus courante que chez les hommes. Un rôle important dans leur apparition est joué par une prédisposition héréditaire.

Le risque de développer une pathologie est accru par:

  • problèmes environnementaux;
  • stress
  • mode de vie malsain;
  • malnutrition.

Un excès ou un manque d'iode dans le corps, de fluorure dans l'eau, une grande quantité de soja peuvent causer des problèmes avec la glande thyroïde et l'état de santé. Chez les femmes, elles surviennent souvent après 20 ans..

Les signes de dysfonctionnement thyroïdien se développent lentement, de sorte que leur diagnostic n'est pas toujours opportun.

De quoi la glande thyroïde est-elle responsable chez la femme?

Les hormones thyroïdiennes (triiodothyronine, thyroxine et calcitonine) ont un effet significatif sur le travail de presque tous les organes et systèmes.

Ils affectent le métabolisme, le transfert de chaleur, le métabolisme eau-minéraux, l'activité cardiaque et le système nerveux, la teneur en calcium dans le tissu osseux, la contractilité musculaire.

Ils sont également responsables de la fonction des systèmes reproducteur et immunitaire, de l'état des cheveux, des ongles et de la peau.

Les dysfonctionnements de la glande thyroïde peuvent provoquer le développement de maladies qui conduisent à l'infertilité de la femme ou à une fausse couche.

La croissance physique, le développement mental, la puberté sont également associés aux fonctions de la glande thyroïde..

Important: un dysfonctionnement de la glande peut entraîner un dysfonctionnement du système immunitaire et le développement d'anticorps dirigés contre les cellules de votre propre corps, c'est-à-dire le développement de maladies auto-immunes.

La pathologie thyroïdienne la plus courante avec violation de sa fonction est l'hyperthyroïdie, l'hypothyroïdie et les néoplasmes de la glande sous forme de nœuds (de nature bénigne et maligne).

Signes de maladie thyroïdienne chez la femme

Il n'est pas facile d'identifier les premiers symptômes de la maladie thyroïdienne chez la femme en raison de leur non spécificité..

De telles manifestations peuvent se produire dans d'autres maladies. Et les symptômes caractéristiques de l'intoxication, les femmes expliquent la fatigue ou une autre maladie.

La pathologie thyroïdienne la plus courante chez la femme est:

L'hyperthyroïdie est une fonction thyroïdienne accrue avec un excès d'hormones thyroïdiennes dans le sang, se développant lorsque:

L'hypothyroïdie est une fonction thyroïdienne diminuée avec une déficience de ses hormones dans le sang, la principale cause de cette condition est la thyroïdite auto-immune chronique.

Les signes suivants devraient alerter la femme concernant les maladies thyroïdiennes:

Symptômes de la maladie de la glande thyroïde chez les femmes

changement de poids corporel dans le sens d'une augmentation ou d'une diminution en peu de temps;

  • fatigue, une sensation constante de fatigue;
  • difficulté de concentration;
  • déficience de mémoire;
  • diminution de l'intelligence;
  • changements dans le cycle menstruel (allongement, irrégularité, raccourcissement);
  • nervosité, tendance à la dépression;
  • larmoiement, sautes d'humeur fréquentes;
  • troubles du sommeil (somnolence ou insomnie);
  • violation des selles (constipation ou diarrhée);
  • transpiration accrue ou peau sèche;
  • fragilité des ongles et perte de cheveux;
  • violation des fonctions sexuelles;
  • douleurs musculaires déraisonnables fréquentes;
  • tremblements fréquents dans le corps.
  • Si la maladie n'est pas diagnostiquée et continue de progresser, des signes plus spécifiques caractéristiques de l'hyperthyroïdie ou de l'hypothyroïdie apparaissent. La norme de taille de la thyroïde pour les femmes dans le tableau.

    "Après la première consultation, le médecin a dit que si j'hésitais encore un mois, quelque chose d'irréparable pourrait arriver..."

    Chez un patient atteint d'une maladie de base (hyperthyroïdie), les symptômes suivants peuvent apparaître:

    • palpitations et interruptions du travail du cœur ("décoloration");
    • globes oculaires;
    • épuisement avec augmentation de l'appétit;
    • irritabilité, anxiété;
    • augmentation visible du volume du cou en raison de la grande taille de la glande thyroïde;
    • pâleur sévère de la peau;
    • boule dans la gorge et difficulté à avaler;
    • élévation périodique de la température à 37,5 0 C;
    • une sensation de manque d'air due à la compression de la trachée par une hypertrophie thyroïdienne;
    • Respiration rapide;
    • une sensation de tremblement dans le corps;
    • une sensation de chaleur et une transpiration accrue, en particulier sur les paumes;
    • troubles digestifs (diarrhée);
    • cycle menstruel court, saignements menstruels rares;
    • étourdissements fréquents.

    Si l'hyperthyroïdie est associée à la pathologie de l'hypophyse, puis à une grande taille de l'adénome hypophysaire, des changements dans le côté de l'organe de vision apparaissent avec des maux de tête constants: double vision, diminution de l'acuité visuelle.

    Une hypertrophie thyroïdienne visible à l'œil, des yeux exorbités, des paumes constamment mouillées créent un problème esthétique pour une femme.

    De faibles niveaux d'hormones thyroïdiennes dans le sang (hypothyroïdie) se manifestent chez les femmes par les symptômes suivants:

    Glande thyroïde chez les femmes

    somnolence sévère (même le matin, après une durée de sommeil suffisante);

  • manque de force, refus de faire quoi que ce soit;
  • anxiété, irritabilité injustifiée;
  • augmentation du poids corporel, malgré les restrictions alimentaires;
  • une sensation de froideur, de froid;
  • chute de cheveux;
  • constipation
  • indifférence aux relations sexuelles;
  • crampes fréquentes;
  • menstruations douloureuses et prolongées;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • lenteur d'action;
  • troubles de la mémoire, oubli, viscosité de la pensée;
  • peau sèche, talons fendillés;
  • voix rauque basse.
  • Les femmes atteintes d'hypothyroïdie non seulement se déplacent et réagissent lentement, mais aussi réfléchissent et parlent lentement. Un gonflement des membres inférieurs, des doigts, sur le visage peut apparaître. Les ongles deviennent jaunâtres, mous.

    Signes de cancer de la thyroïde

    Un nœud ou des nœuds dans la glande thyroïde dans 4% des cas deviennent malins. Les signes de cancer ne sont pas visibles à un stade précoce de la maladie.

    Ce n'est qu'avec une augmentation significative de la glande (nœud) que l'inconfort et les premières manifestations de la maladie apparaissent:

    • bosse indolore dans la gorge;
    • difficulté à avaler;
    • hypertrophie des ganglions lymphatiques du cou;
    • changer le ton de la voix.

    Le nœud détecté dans la glande thyroïde doit être examiné de manière approfondie, y compris la biopsie de ponction par aspiration (collecte de tissus du nœud pour examen histologique).

    Les symptômes de la maladie thyroïdienne pendant la ménopause

    Des problèmes de glande thyroïde peuvent survenir chez les femmes ménopausées précoces (jusqu'à 45 ans).

    Les symptômes dans ces cas seront des changements psycho-émotionnels: tendance à la dépression, peur de la solitude ou de la mort, labilité émotionnelle (humeur courte, larmoiement).

    Les maladies somatiques sont aggravées, ce qui aggrave encore l'état de la psyché.

    Pendant la ménopause, une «défaillance» de la glande thyroïde se manifeste le plus souvent par une augmentation de sa fonction.

    Cela conduit à une augmentation du métabolisme basal, jusqu'aux symptômes sévères de la thyréotoxicose, à l'ostéoporose. Pendant la ménopause, la teneur en iode augmente généralement.

    L'hypofonction de la glande thyroïde avec la ménopause et une carence en hormones thyroïdiennes entraînent une augmentation de la pression artérielle et du cholestérol dans le sang.

    Par conséquent, avec la ménopause, il est recommandé à une femme de procéder à un examen de la glande thyroïde afin d'éviter des conséquences graves lorsque sa fonction change.

    Diagnostic de la pathologie thyroïdienne chez une femme

    Une femme, si elle a trouvé des signes caractéristiques d'une maladie thyroïdienne, doit consulter un endocrinologue.

    L'apparence du patient, les résultats de l'examen en combinaison avec un examen détaillé aideront à déterminer le diagnostic exact et à choisir le bon traitement.

    Le diagnostic est effectué à l'aide de méthodes de laboratoire et instrumentales:

    Traitement

    Avec la pathologie thyroïdienne, des médicaments et des traitements chirurgicaux sont utilisés.

    Le choix de la méthode de traitement reste du ressort du médecin. Cela dépend du type de pathologie, du stade de la maladie, de l'âge de la femme, de la présence de maladies concomitantes.

    Une composante intégrale du cours de traitement est un régime thyroïdien.

    Régime pour la maladie thyroïdienne

    Symptômes des problèmes de thyroïde chez les femmes

    Pour tout trouble thyroïdien, il est important de mener une vie saine et d'organiser une nutrition équilibrée appropriée..

    Il est conseillé aux femmes ayant des problèmes thyroïdiens de ne pas manger d'aliments frits, de réduire les bonbons, les légumes riches en amidon, les glucides raffinés (pain de blé, pâtes, pommes de terre, riz) dans l'alimentation.

    Les aliments à grains entiers, les fruits et les légumes sont recommandés. Au lieu de jus de fruits, il vaut mieux utiliser des fruits secs ou frais.

    Les aliments riches en fibres amélioreront la digestion. Il est bon de manger des prunes, des bananes, des avocats, des baies et des pommes. De légumes, citrouille, poivre, aubergine, pois, haricots sont recommandés.

    Avec l'hypothyroïdie, il est recommandé d'utiliser des aliments riches en fer et en vitamines, des produits laitiers, de la volaille maigre.

    Il est conseillé de manger des aliments contenant des acides gras oméga-3. Ceux-ci comprennent: l'huile de lin, le poisson (saumon, sardine, truite, thon, hareng), les noix.

    Avec l'hyperthyroïdie, un régime spécial est également recommandé:

    1. Mangez au moins 5 fois par jour.
    2. Le régime alimentaire doit contenir une quantité suffisante de protéines en raison de l'utilisation d'œufs, de poisson faible en gras, de viande.
    3. Fournit des vitamines et des minéraux au corps.
    4. La teneur en matières grasses est limitée, la préférence est donnée aux huiles végétales.
    5. La consommation de tout type de chou, de radis et de raifort doit être limitée.
    6. Boissons caféinées (thé, café, Coca-Cola) réduites au minimum.
    7. La nourriture doit être facilement digestible. Il est préférable d'utiliser des aliments bouillis, cuits dans du papier d'aluminium ou cuits à la vapeur.

    Le respect des recommandations des nutritionnistes contribuera à réduire les manifestations de la maladie thyroïdienne et à soulager l'état du patient..