Normes de TSH pendant la grossesse, indicateurs optimaux pour la naissance d'un bébé en bonne santé?

La plupart des femmes pensent que l'événement le plus important de leur vie est la naissance d'un enfant. Et c'est vrai, car il n'y a rien de plus beau et magnifique que de donner naissance à une nouvelle vie.

Cependant, une femme ne peut concevoir, supporter en toute sécurité et donner naissance à un bébé en bonne santé que lorsqu'elle est en bonne santé. Cela dépend également d'un certain nombre de facteurs, dont l'un est le rapport des hormones prescrites par la nature. Lorsque cette combinaison harmonieuse est violée, les troubles du corps commencent, entre autres, les fonctions associées à la naissance des enfants sont endommagées.

Pourquoi tout ne se passe pas comme prévu

Auparavant, dans le prolongement de la race humaine, elles comptaient sur la nature et Dieu, de nos jours la planification de grossesse est très répandue. Il n'y a rien de mal à cette approche de la poursuite de la race humaine, mais parfois tout ne se passe pas comme prévu. Par exemple: toutes les femmes ne réussissent pas avec la conception. Et souvent, un déséquilibre des hormones qui régulent l'activité de l'hypophyse et de la glande thyroïde devient un obstacle à la conception.

La glande thyroïde génère la T4 (thyroxine) et la T3 (triiodothyrotine), appelées hormones thyroïdiennes. L'hypophyse produit de la TSH (hormones stimulant la thyroïde). La TSH est connue sous les noms: thyrotropine, thyrotropine.

La chaîne en état normal fonctionne comme ça. L'hypophyse reçoit des informations sur la quantité de T3 et T4 dans le sang. Si un signal est reçu concernant une faible teneur en thyroxine et triiodothyrotine (hypothyroïdie), alors il augmente la libération de TSH, ce qui stimule la production de T3 et T4. Avec une concentration accrue de thyroxine et de triiodothyrotine (thyrotoxicose), l'hypophyse réduit la libération d'hormones stimulant la thyroïde.

Cependant, la régulation du rapport de ces hormones pour une raison quelconque peut être perturbée. Par exemple: il existe une situation où une sécrétion accrue d'hormone stimulant la thyroïde n'affecte pas l'activité hormonale de la glande thyroïde. Le déséquilibre hormonal entraîne une altération de la maturation folliculaire, des problèmes d'ovulation et la fonction du corps jaune.

Puis-je tomber enceinte avec une TSH élevée? Pouvez. Mais si la norme TSH lors de la conception est dépassée, l'échec ultérieur de la grossesse n'est pas exclu. Ces obstacles se posent pour une raison. La nature résiste à la naissance d'une créature non viable.

Par conséquent, pour la planification de la naissance d'un enfant issu d'une union familiale, une analyse hormonale, y compris la TSH, est requise.

Deux positions à la norme de la thyrotropine

Quelle devrait être la norme TSH pour la planification de la grossesse et la norme TSH pour les femmes enceintes? Il n'y a pas de point de vue unique parmi les médecins. Mais distinguer conditionnellement deux points de vue sur la TSH pendant la grossesse.

Premier point de vue

Ses partisans croient que la norme TSH fluctue pendant la grossesse dans la plage de 0,4 à 4 μMU par millilitre de sang. De plus, la plage est valable pour ceux qui ne prévoient que la naissance d'un enfant et pour ceux qui portent un fœtus.

Une si grande différence entre la valeur normale minimale et la valeur normale maximale s'explique par le fait que le niveau d'hormones stimulant la thyroïde est instable dans le sang et varie de nombreux facteurs.

  1. Le contenu de la thyrotropine est affecté, par exemple: l'heure de la journée. Il atteint ses valeurs maximales la nuit (2-4 heures) et le matin (6-8 heures). Les chiffres minimums sont enregistrés le soir (17-19 heures). Les gens de l'équipe "hibou", habitués à rester éveillés la nuit, et ceux qui travaillent de nuit ont une quantité différente d'hormone stimulant la thyroïde que les personnes qui dorment la nuit.
  2. Une augmentation ou une diminution de la thyrotropine provoque certaines maladies.
  3. Les médicaments affectent également les niveaux de thyrotropine.
  4. Un fort stress physique et psycho-émotionnel a un effet sur la sécrétion de TSH..
  5. La norme change chez les femmes selon l'âge. Les filles à la puberté ont des taux de TSH plus élevés que les femmes en âge de procréer. Pour les femmes de plus de 50 ans, d'autres indicateurs hormonaux sont la norme.
  6. Et enfin, la grossesse affecte le niveau d'hormone stimulant la thyroïde. Comment une hormone change-t-elle pendant la grossesse? La norme TSH chez la femme change pendant la grossesse par trimestre et par semaine. TSH la plus faible du premier trimestre, lorsque la norme se situe entre 0,35 et 2,5 μMU / ml. La norme de TSH pendant la grossesse (2 trimestres) dans la gamme de 0,35 -3 μMU / ml. 3 trimestres normaux ne diffère pas du second.

Deuxième point de vue

Les fluctuations des niveaux de thyrotropine, en fonction de divers facteurs, sont reconnues.

  • Cependant, il est soutenu que la limite supérieure de TSH pendant la grossesse dans les trimestres ne devrait pas dépasser 2,5 μIU / ml. La même TSH doit être utilisée pendant la planification de la grossesse. Selon ses partisans, dans ce cas les moindres pathologies ont été enregistrées lors du développement intra-utérin de l'enfant.
  • La limite inférieure de TSH pendant la grossesse n'est pas critique. Un taux de thyrotropine faible est observé dans le sang et chez les femmes en parfaite santé chez qui la grossesse se déroule normalement. Dans la plupart des cas, cet écart par rapport à la norme se produit au deuxième trimestre de la grossesse.

Par conséquent, leurs conseils aux femmes enceintes ressemblent à ceci: si vous attirez l'attention d'un tableau qui répertorie les normes TSH pour la grossesse pendant les trimestres et les semaines, ne vous découragez pas si les résultats de l'analyse ne correspondent pas aux données du tableau. L'essentiel est que la TSH ne dépasse pas 2,5 μIU / ml.

Symptômes de TSH anormale chez les femmes enceintes

Tout trouble hormonal affecte l'état de santé. Quels symptômes aideront une femme à comprendre qu'elle ne va pas bien avec les hormones?

Signaux qui ont augmenté la TSH pendant la grossesse

La concentration dans la circulation sanguine de TSH au-dessus de la normale se manifeste:

  • faiblesse physique,
  • fatigue,
  • diminution de la température corporelle,
  • pâleur de la peau,
  • somnolence diurne et insomnie la nuit,
  • prise de poids excessive avec malnutrition,
  • irritabilité et retard mental.

Signaux de faible TSH

S'il n'y a pas assez de thyrotropine dans le sang, les symptômes ressemblent à ceci:

  • rythme cardiaque augmenté,
  • serrer la main,
  • maux de tête,
  • température corporelle de bas grade (environ 37 degrés),
  • augmentation de l'appétit, accompagnée d'une perte de poids,
  • nervosité et attaques d'agression.

N'ignorez pas ces symptômes, attribuez-les aux coûts de la grossesse. S'il y a de telles manifestations, il est préférable de consulter un médecin, de faire une analyse TSH et de suivre un traitement. Les conséquences de la négligence des symptômes sont déplorables.

Test sanguin: comment se préparer

Pour minimiser les facteurs pouvant fausser les résultats d'un test TSH, vous devez savoir comment donner correctement du sang pour analyse. Ces recommandations s'imposent à tout le monde, pas seulement aux femmes enceintes..

  1. Ne fumez pas, ne buvez pas d'alcool. Il est idéal de s'abstenir de cigarettes et de boissons alcoolisées pendant trois jours avant la date du don de sang pour analyse.
  2. N'en faites pas trop dans le gymnase ou la piscine.
  3. Évitez les conflits.
  4. Ne surchauffez pas sur la plage ou dans le sauna.
  5. Si les affaires se produisent en hiver, ne pas trop refroidir.
  6. Si possible, excluez l'utilisation de médicaments, en particulier les médicaments contenant de l'iode et des hormones. Abstenez-vous des vitamines. Pour arrêter de prendre des médicaments si le médecin traitant donne le feu vert.
  7. 12 heures avant de donner du sang pour ne pas manger. Peut boire de l'eau.

Le sang est prélevé le matin d'une veine. Lorsque vous donnez du sang, privilégiez un laboratoire. Différents laboratoires ont des équipements différents, utilisent différentes méthodes pour évaluer les résultats de l'analyse.

Test sanguin: augmentation de la TSH pendant la grossesse

Un niveau accru de TSH signale pendant la grossesse que la glande thyroïde ne fait pas face à ses fonctions. Quel est le danger d'une TSH élevée en début de grossesse? La TSH gonflée au premier trimestre de la grossesse est une cause fréquente de pathologies chez l'embryon. Aux deuxième et troisième trimestres, si la TSH était normale dans les premiers mois, le fœtus se développe sans pathologies. Cependant, des complications de la grossesse et de l'accouchement sont possibles.

Causes de l'augmentation de la TSH

Qu'est-ce qui provoque une augmentation indésirable de la thyrotropine?

  • Cela se produit souvent avec une hypothyroïdie. La diminution de la sécrétion des hormones T3 et T4 pendant la grossesse est due à diverses raisons - des anomalies thyroïdiennes génétiquement déterminées aux infections chroniques. Par exemple: avec la thyroïdite auto-immune (thyroïdite de Hashimoto), la quantité de thyrotropine dans le sang augmentera, car la glande thyroïde ne répond pas à cette augmentation avec une sécrétion accrue d'hormones.
  • Un excès de thyrotropine est libéré avec un adénome hypophysaire.
  • Une TSH élevée est enregistrée avec la prééclampsie - une complication grave qui survient chez les femmes enceintes au cours des deuxième et troisième trimestres. Les femmes atteintes de maladies systémiques d'étiologies diverses sont à risque de prééclampsie. La pathologie est caractérisée par une altération de l'apport sanguin à divers organes, qui se transforme en une activité élevée de certaines glandes régulatrices, y compris l'hypophyse.
  • Dépasse la TSH dans certains troubles mentaux.

Thérapie avec TSH élevée

Lorsque la thyrotropine est élevée, surtout si elle est d'un trimestre, la seule bonne solution est un traitement immédiat avec de la thyroxine pour éviter les anomalies fœtales.

La dose initiale est déterminée à raison de 2,3 μg / kg. Ensuite, un deuxième test sanguin est effectué sans TSH et T4 (une hormone qui est dans un état non lié de protéine thyroxine et la dose est ajustée en fonction des résultats de l'étude. Après normalisation, les pathologies primaires qui violent l'équilibre hormonal sont traitées.

Test sanguin: faible TSH pendant la grossesse

Une TSH faible pendant la grossesse ne menace pas la formation anormale des organes du bébé. Parfois, les médecins ont tendance à considérer la TSH réduite comme une condition physiologique qui ne nécessite pas de traitement.

Causes de diminution de la TSH

La thyrotropine diminue lorsqu'il y a des maladies endocriniennes.

  1. La thyroxine et la triiodothyrotine sont fortement excrétées en cas de maladie de Basedova. Il s'agit d'une pathologie auto-immune qui provoque une activité thyroïdienne anormale..
  2. Une autre raison est le goitre nodulaire thyroïdien. Dans la glande endocrine, des formations (nœuds) semblables à des tumeurs se forment qui augmentent la sécrétion d'hormones.
  3. Une TSH faible se produit lorsque la glande thyroïde agit indépendamment de l'hypophyse..
  4. Une très faible teneur en thyrotropine peut résulter d'une surdose de thyroxine.
  5. Plus rarement, les causes d'une diminution de la concentration normale d'hormones stimulant la thyroïde sont des pathologies de l'hypophyse causées par:
  • tumeurs,
  • maladies auto-immunes,
  • blessures à la tête,
  • les infections.

Thérapie à faible TSH

Lorsque la raison réside dans l'hyperactivité de la glande thyroïde, des médicaments thyréostatiques sont utilisés pour le traitement, ce qui réduit son activité excessive. Si la glande thyroïde n'est pas en ordre, les pathologies conduisant à une diminution de la thyrotropine sont détectées et éliminées..

Niveau TSH post-partum

L'accouchement et la lactation peuvent augmenter ou diminuer la concentration de ces hormones dans le sang d'une jeune mère. Pour un enfant, éviter la norme n'est pas dangereux. En cas de diminution ou d'augmentation significative, un examen médical est nécessaire. Par exemple: une TSH faible après l'accouchement peut être observée avec une nécrose hypophysaire (syndrome de Sheehan). Il se produit en réaction à des saignements graves pendant l'accouchement..

Le traitement doit être déterminé par le médecin pour améliorer la santé de la mère sans nuire au bébé.

L'automédication ou le traitement basé sur les conseils d'amis sages est inacceptable. Des symptômes et des indicateurs similaires peuvent mettre en évidence diverses pathologies nécessitant un traitement spécifique. Vous devez également faire attention aux recettes de médecine traditionnelle. Vous ne pouvez pas les utiliser sans consulter votre médecin.

Des informations supplémentaires sur le sujet peuvent être obtenues à partir de la vidéo:

Causes et conséquences d'une TSH faible

TSH est aujourd'hui une étude pertinente. Les appels à l'endocrinologue sont associés à des pathologies de la glande thyroïde. Des maladies telles que l'hypothyroïdie ou le goitre thyrotoxique peuvent affecter l'hypophyse, modifiant le niveau de thyrotropine dans le sang. Avec divers troubles fonctionnels de la glande endocrine, une TSH faible est moins courante qu'une élévation. Un test sanguin pour les hormones comprend, en plus de la TSH, l'étude des hormones de la glande endocrine et des anticorps, mais l'hormone stimulant la thyroïde est la clé. La TSH vous permet d'évaluer l'état de la glande thyroïde avec les yeux de l'hypophyse.

Raisons d'une diminution de la TSH

Des valeurs de TSH inférieures à la normale se produisent dans diverses conditions ou maladies liées aux organes internes et à la glande thyroïde elle-même. Il peut y avoir plusieurs raisons:

  1. élargissement uniforme de la glande (goitre diffus);
  2. toxicose par hachage;
  3. thyroïdite subaiguë;
  4. cancer folliculaire de la glande;
  5. tumeurs ovariennes;
  6. une surdose d'hormones synthétiques;
  7. hyperstimulation des glandes en cas de carence en iode.

Lors du diagnostic correct, des analyses de sang pour T3 et T4 libres sont nécessaires. Cette mesure diagnostique aidera à identifier la cause de la faible TSH, qui montre normalement de 0,4 à 4,0 μIU / ml.

TSH dans l'hyperthyroïdie

Il existe des situations où les formations thyroïdiennes échappent au contrôle de l'appendice cérébral, provoquant ainsi une augmentation de la production d'iodothyronine (T3) ou de thyroxine (T4). Cela peut se produire en raison de dommages auto-immunes à la glande. Lors d'un excès d'hormones thyroïdiennes, la TSH est abaissée. Son niveau tombe l'un des premiers, même en l'absence de manifestations de thyrotoxicose, lorsque T3 et T4 sont en équilibre. L'hyperthyroïdie est l'inverse de l'hypothyroïdie. L'hyperthyroïdie est caractéristique d'une augmentation du niveau de TSH produite par l'hypophyse.

Les signes cliniques d'un faible taux de thyrotropine et d'une thyrotoxicose sévère sont:

  • palpitations (tachycardie);
  • perdre du poids;
  • hypertrophie thyroïdienne;
  • yeux agrandis;
  • fatigue accrue;
  • poignée de main;
  • nervosité, sautes d'humeur.
Les symptômes de l'hyperthyroïdie thyroïdienne

Une glande thyroïde fonctionnant normalement libère des hormones qui donnent à une personne une énergie vitale. Avec une fonction glandulaire accrue, une condition survient qui brûle littéralement une personne de l'intérieur. L'état psycho-émotionnel d'une surabondance d'hormones thyroïdiennes peut atteindre un état d'euphorie et tomber dans une dépression profonde. Les patients atteints de thyréotoxicose sont à risque d'ostéoporose. Le processus auto-immun peut provoquer un dysfonctionnement thyroïdien..

L'hormone stimulant la thyroïde produite par le cerveau qui contrôle la glande thyroïde sera réduite, et le premier organe qui réagit aux changements dans le fonctionnement de la glande est le cœur.

Si la thyrotoxicose est prouvée sur la base d'analyses, il y aura plusieurs options de traitement. Un traitement conservateur est effectué avec la participation de médicaments qui bloquent l'activité de la glande thyroïde, des bêta-bloquants afin d'arrêter le rythme cardiaque. La thyrotoxicose primaire est traitée sous le contrôle des taux d'hormones tout au long de l'année. La thyrotoxicose sévère ne peut pas faire l'objet d'un traitement conservateur.Par conséquent, une opération pour retirer la glande endocrine est effectuée ou l'organe est détruit par l'iode radioactif et un traitement hormonal substitutif est prescrit..

TSH dans l'hypothyroïdie secondaire

Les processus pathologiques dans les organes du cerveau déstabilisent les cellules responsables de la production de thyrotropine. Avec une stimulation insuffisante, une TSH faible diminue la synthèse des hormones thyroïdiennes. Cette condition est appelée hypothyroïdie secondaire. Les causes des perturbations dans les structures cérébrales sont les suivantes:

  • formations ressemblant à des tumeurs dans les structures du cerveau;
  • blessures à la tête;
  • maladies auto-immunes (hypophyse);
  • lésions cérébrales infectieuses;
  • chirurgie du cerveau.
  • irradiation de la tête.

Pour les personnes souffrant d'hypothyroïdie, un apport supplémentaire d'iode peut également aggraver la situation et provoquer une hypothyroïdie secondaire. Avec l'hypofonction, une condition où la TSH est abaissée et il y a un manque d'hormones thyroïdiennes, les symptômes apparaissent:

  • rythme cardiaque et rythme cardiaque lents;
  • états dépressifs;
  • somnolence;
  • gain de poids;
  • peau sèche, perte de cheveux;
  • sensation constante de froideur;
  • gonflement.

Le système immunitaire est étroitement lié à l'endocrinien. À la suite de divers processus inflammatoires ou troubles métaboliques, le système immunitaire perçoit le tissu thyroïdien comme étranger, produisant des anticorps contre des protéines étrangères.

TSH et euthyroïdie

L'euthyroïdie n'a pas de tableau clinique, car il s'agit d'une affection thyroïdienne normale. Avec l'état euthyroïdien, les patients trouvent des ganglions dans la glande et le niveau de ses hormones reste à des positions normales. Dans les cas où le nœud a tendance à l'autonomie, il commence à produire un grand nombre d'hormones et est considéré comme thyrotoxique. Les nœuds apparaissent en raison de:

  1. maladies infectieuses;
  2. stress
  3. carence environnementale en iode.
  4. âge.
Les causes de l'uthyroïdie

Dans la plupart des cas, les nœuds sont bénins. La nature maligne du nœud signale la formation d'un cancer de la thyroïde. L'euthyroïdie est une condition fonctionnelle, mais un certain nombre de changements organiques se produisent dans le corps. Pour corriger la maladie, une thérapie de remplacement n'est pas nécessaire. Les changements organiques dans la glande sont traités de manière conservatrice ou rapide. Les remèdes populaires n'aideront pas à rétablir l'équilibre hormonal, car les hormones thyroïdiennes sont un système protéique complexe et aucun remède populaire ne peut remplacer les hormones.

Les troubles somatiques non associés à la glande endocrine contribuent également à une diminution de la thyrotropine, par exemple, une réaction au stress. Dans le même temps, l'équilibre hormonal thyroïdien est maintenu.

TSH et grossesse

Toute future mère doit être sûre que ses hormones sont suffisantes pour l'enfant, comme le juge principalement la TSH. Les futures mères, ayant des écarts d'indicateurs et une TSH faible pendant la grossesse, tentent de trouver la bonne décision quant à la prise d'hormones.

La concentration normale d'hormones thyroïdiennes dans le sang dépend de plusieurs facteurs:

  1. fonctionnement thyroïdien;
  2. une quantité adéquate d'iode entrant;
  3. fonctionnement normal des régulateurs des structures cérébrales de la fonction thyroïdienne.

Pendant la grossesse, d'autres normes de test sont utilisées. Pour les femmes en poste, la limite supérieure est de 2,5 au lieu de 4. Il faut comprendre que dans le système d'études cliniques objectives, de nombreux facteurs influencent des critères stricts: état émotionnel, nutrition, caractéristiques physiologiques individuelles et milieu de vie. Le meilleur indicateur pour une femme enceinte, en particulier au premier trimestre, est considéré comme un indicateur de 2,5, mais dans la pratique de laboratoire, les résultats varient considérablement. Par conséquent, il est recommandé de maintenir une TSH faible pendant la grossesse et de passer des tests à plusieurs reprises ou dans différents laboratoires. Il ne faut pas craindre pour le développement fœtal si les niveaux de thyrotropine sont bas. Le niveau de TSH au-dessus de cet indicateur, approchant la marque 4, peut indiquer une hypofonction thyroïdienne, ce qui est dangereux pour le futur bébé.

Chez les nouveau-nés, les niveaux de TSH sont élevés à la naissance. À la fin de la première semaine de vie, il diminue et se normalise généralement à la fin du 1er mois. La TSH est incluse dans le dépistage infantile pour le diagnostic d'hypothyroïdie congénitale. Il est également conseillé aux femmes en postpartum de donner du sang pour les tests..

Problèmes controversés

Aujourd'hui, un problème discutable est le changement des normes TSH. Dans un certain nombre d'études, il a été constaté que chez la plupart des personnes en bonne santé sans pathologie ni symptômes, le taux de TSH est abaissé et est inférieur à 2,5 μI / L. Les chercheurs ont également plaidé pour la variabilité en laboratoire lorsqu'un patient effectue des tests dans différentes installations et obtient en conséquence une différence de résultats. Des avis ont également été pris en compte sur la faible qualité des analyseurs et des réactifs dans les laboratoires. L'attention a été attirée sur les caractéristiques individuelles des patients chez qui, avec des écarts de TSH dans le sens du moins, aucune maladie des glandes endocrines n'a été détectée. Peut-être que dans un avenir proche, les normes TSH seront révisées et pour les femmes enceintes, les analogues de la thyroxine sont obligatoires. Les doses de thyroxine ne nuisent pas au corps féminin et son absence, au contraire, affecte négativement le développement du fœtus. Une carence prononcée entraîne parfois des modifications irréversibles du fœtus. Un bébé naît avec un crétinisme qui ne peut être guéri par la suite..

Pour une vie et un développement humains normaux, il est important que la concentration d'hormones thyroïdiennes soit maintenue dans certaines limites. Le premier paramètre de la palette d'hormones thyroïdiennes est l'hormone stimulant la thyroïde. Sa fonction principale est de maintenir le niveau de production de T3 et T4 dans le diagnostic d'hypo ou d'hyperfonctionnement de la glande thyroïde, ainsi que pour le suivi avec la nomination d'une thérapie de remplacement adéquate. La TSH se caractérise par un rythme quotidien. Ses valeurs les plus élevées sont observées entre 2 et 4 heures du matin. Il est recommandé de le déterminer le matin à jeun dès que possible. Il est extrêmement indésirable d'effectuer un traitement indépendant avant d'identifier les causes d'une diminution de l'hormone stimulant la thyroïde, et avec le traitement prescrit, il est important de respecter la posologie.

Quel est le niveau de TSH au 1,2,3 trimestre de grossesse?

Le temps de préparation pour devenir mère n'est pas facile pour une femme. Nous voulons tous que le bébé naisse en bonne santé et prêt à tout, si seulement il en était ainsi. La glande thyroïde joue un rôle de premier plan, pourrait-on dire, mais ce n'est pas la seule et importante chose qui fonctionne parfaitement.

Quel devrait être le niveau de TSH pendant la grossesse au cours des trimestres 1,2 et 3, ce qui signifie des niveaux normaux, élevés ou faibles de l'hormone, comment la TSH affecte-t-elle la planification et la conception?

Aujourd'hui, vous recevrez des réponses non seulement à ces questions, mais aussi à d'autres qui concernent de nombreuses femmes. Considérez dans l'ordre: la norme lorsque la TSH est augmentée et lorsqu'elle est réduite.

Norm TSH chez les femmes pendant la grossesse

Avant d'analyser des situations pathologiques, vous devez savoir quel indicateur d'hormone stimulant la thyroïde pour une femme dans une position intéressante est normal. Soit dit en passant, sur les reçus du laboratoire, vous pouvez voir une autre désignation - TSH.

TSH sanguine élevée

Donc, sans plus tarder, je répondrai que pour les jeunes femmes qui attendent un bébé ou le planifient avant la conception, le niveau supérieur de TSH ne doit pas dépasser 2,5 μme / l.

Cet indicateur est valable pour tout trimestre de grossesse et pour les femmes avant la grossesse. Autrement dit, votre TSH doit être inférieure à 2,5 μMe / L et avant la grossesse, et au cours des trimestres 1, 2 et 3.

Ce n'est pas moi qui ai élaboré ces normes, elles ont été adoptées au Congrès mondial des endocrinologues, approuvées par l'OMS et sont valables en Russie. Selon les statistiques, c'est avec ces chiffres que la moindre pathologie du développement fœtal et de la grossesse a été enregistrée.

Je pense qu'il serait stupide de penser qu'avec des résultats de test optimaux, vous êtes complètement protégé contre les violations du développement de l'enfant, car non seulement les hormones thyroïdiennes sont impliquées dans la formation d'un petit organisme. Mais ne vous inquiétez pas trop d'un léger écart avec ces normes, car encore une fois, la pathologie du développement n'a pas été trouvée chez 100% des femmes avec des taux de TSH supérieurs à 2,5%.

En d'autres termes, si vous avez détecté un taux de thyrotropine de 4,0 μIU / L et que vous êtes enceinte - ce n'est pas une raison de paniquer, mais une occasion de réfléchir et de courir chez le médecin pour une thérapie de remplacement. Je vous conseille de vous adresser à un autre médecin si le premier, au vu de vos indicateurs, vous propose de vous faire avorter. Ces chiffres ne sont pas des indications d'avortement..

Et lesquels? Quand il y a une hypothyroïdie de Terry avec une clinique prononcée, avec des nombres très élevés de TSH et de faibles niveaux de T4 et T3 libres, trouvés à la fin du 1er trimestre.

Hormone thyroïdienne inférieure

Officiellement, la limite normale inférieure pour les femmes enceintes est de 0,4 μMU / L, mais les valeurs inférieures à ce chiffre n'indiquent pas toujours une pathologie.

Une TSH faible peut également survenir chez des femmes en parfaite santé, c'est-à-dire que dans certains cas, il y a une hyperthyroïdie physiologique, qui passe au début du deuxième trimestre.

Pourquoi cela se produit et dans quels cas cela peut se produire, lisez l'article «Glande thyroïde et grossesse». Pendant la grossesse, il y a une restructuration complète des organes endocriniens. Ce fait n'est parfois pas pris en compte avec une évaluation adéquate des niveaux hormonaux..

Normes TTG par semaine et trimestre

Chères filles et femmes, la gamme TSH normale est la même pour toutes les périodes de votre grossesse. Ne recherchez aucune table où le niveau de TSH est prévu, presque par semaine. Cela ne vous induira en erreur et ne vous dérangera que si votre métrique ne correspond pas à la métrique du tableau ou du graphique..

La concentration d'hormones thyroïdiennes fluctue constamment et individuellement pour chaque personne. Tout ce qui correspond aux limites que j'ai indiquées est considéré comme la norme. Faites attention et ne vous inquiétez pas moins!

TSH et infertilité

La nature a tellement imaginé que les femmes souffrant d'un manque d'hormones thyroïdiennes ne peuvent pas tomber enceintes normalement. C'est pourquoi certaines femmes avec une TSH élevée souffrent d'infertilité. Ceci est destiné à garantir que les enfants atteints de pathologie du système nerveux et les déficients mentaux ne naissent pas. Il gâche le potentiel génétique de l'humanité.

Avant la conception, vous devez vous assurer que vous n'avez pas de maladies qui se manifestent par des signes d'hypothyroïdie. Et si c'est le cas, normalisez d'abord le niveau d'hormones et planifiez ensuite une future grossesse.

Lorsque, pendant la grossesse, vous devez donner du sang pour la TSH?

Le moment idéal est considéré comme 6-8 semaines. Auparavant, il se peut que vous ne voyiez pas encore le début des violations, et plus tard, vous pouvez les ignorer. Les femmes présentant une hypothyroïdie existante doivent augmenter les doses de thyroxine dès que la grossesse est détectée.

Ensuite, contrôlez le niveau d'hormones une fois par trimestre, sauf indication contraire de votre médecin. Vous devriez toujours regarder l'hormone TSH et svT4 pendant la grossesse..

Lorsque la TSH est élevée pendant la grossesse

Les cas d'augmentation de l'hormone stimulant la thyroïde avec le début de la grossesse ne sont pas rares. Cela signifie que votre glande thyroïde ne résiste pas et produit peu d'hormones. Cela peut se produire à la fois chez les femmes en bonne santé et avec un manque déjà existant de fonction thyroïdienne. Causes de l'augmentation de la thyrotropine pendant la grossesse:

  • thyroïdite auto-immune et hypothyroïdie
  • goitre endémique
  • glande opérée
  • traitement à l'iode radioactif dans le passé
au contenu

Augmentation de la thyrotropine chez les femmes enceintes en bonne santé

La grossesse est une charge qui fait fonctionner la glande avec vengeance. Avant la grossesse, la femme était en bonne santé et ne souffrait d'aucune maladie thyroïdienne, ou elle n'a tout simplement jamais été examinée..

Des maladies telles que la thyroïdite auto-immune ou le goitre endémique peuvent être asymptomatiques et la glande se débrouille d'une manière ou d'une autre, maintenant les niveaux hormonaux à un niveau optimal, et avec le début de la grossesse et une fonction accrue des organes, les mécanismes d'adaptation ne résistent pas et dans les tests de laboratoire, il y a des violations sous la forme de la même augmentation de la TSH en sang.

La première TSH élevée détectée pendant la grossesse est la conséquence d'un échec d'adaptation chez une femme avec une pathologie thyroïdienne latente.

Que faire dans ce cas?

La seule bonne décision est de prescrire rapidement une dose efficace de thyroxine, un analogue synthétique de l'hormone thyroïdienne humaine. Plus le traitement est prescrit rapidement, mieux c'est. La dose indicative initiale est calculée à l'aide de la formule 2,3 μg / kg. Ensuite, la dose est titrée, c'est-à-dire que les doses les plus précises sont sélectionnées après analyse des résultats répétés de TSH et svT4.

TSH accrue chez une femme enceinte souffrant d'hypothyroïdie

J'espère vraiment que les femmes diagnostiquées seront prévenues que des problèmes peuvent survenir au début de la grossesse. Avant la grossesse, lors de la planification, des préparations de thyroxine sont prescrites à une femme afin de normaliser les niveaux hormonaux. Elle a déjà pris une certaine dose de médicament et elle se sent bien.

Mais voici la grossesse tant attendue et tous les indicateurs hormonaux idéaux «volent dans le tartare». Cela se produit pour la même raison que dans le premier cas. Les doses ont été sélectionnées en fonction de l'état "non enceinte", et avec l'apparition de ce dernier, le besoin augmente naturellement. La dose doit donc être augmentée.

Et bien qu'il existe une formule pour calculer la thyroxine chez les femmes enceintes - 2,3 μg / kg, un réglage plus fin est effectué expérimentalement. En d'autres termes, il est nécessaire d'évaluer l'efficacité de la dose prescrite de thyroxine par des tests répétés, éventuellement répétés..

Les conséquences d'une TSH élevée pendant la grossesse ou pourquoi elle est dangereuse

Des niveaux surestimés d'hormone thyrethropique indiquent un manque d'hormones thyroïdiennes, ce qui entraîne à son tour le risque de pathologie du développement des organes chez l'enfant à naître. Cela est vrai pour la période initiale, c'est-à-dire pour 1 trimestre. Si au cours du premier trimestre, vous avez eu un niveau normal d'hormone, et au cours du trimestre suivant, il est devenu élevé, il n'y a pas de risque de pathologie fœtale, mais il y a un risque de grossesse et d'accouchement si vous ne rétablissez pas rapidement l'équilibre.

Encore une fois, je veux rassurer les femmes qui ont découvert un écart par rapport à leur norme. Une pathologie approximative et un retard mental sont observés chez les femmes longues non rémunérées avec un tableau clinique prononcé d'hypothyroïdie, avec de très faibles niveaux de T3 et T4 libres.

Si vous avez seulement augmenté la TSH, mais en même temps que T3 et T4 sont normaux ou au bord inférieur, cela signifie que le risque d'anomalies fœtales est extrêmement faible et que cela peut se produire pour une autre raison indépendante de votre volonté..

Pas besoin non plus de penser, le bébé naîtra entier, mais stupide. L’intelligence du bébé ne dépend pas seulement du travail de la glande de la mère, mais du fonds génétique, composé de papa et maman. En d'autres termes, les parents-académiciens sont plus susceptibles d'avoir des enfants médecins..

Il vous sera également utile de découvrir comment Eutirox affecte le développement de la grossesse. Lire l'article "Eutirox, grossesse et allaitement?".

Soyez préparé à l'avance afin que la situation ne soit pas prise par surprise.

C'est juste qu'avec une petite pénurie d'hormones maternelles, le potentiel génétique peut ne pas être pleinement réalisé, mais ce n'est pas effrayant, car le cerveau du bébé à la naissance n'est toujours pas mature et continue de mûrir tout au long de la première année de vie. C'est-à-dire que les connexions neuronales responsables de l'esprit et de la vitesse de la pensée seront terminées au cours de la première année de vie. Et cela est facilité par l'allaitement maternel prolongé, car les substances qui ne sont que dans le lait maternel sont les mieux adaptées à la croissance et au développement des cellules nerveuses.

TSH faible pendant la grossesse

J'ai déjà dit qu'une faible TSH peut être considérée comme un état physiologique et ne nécessite aucun traitement. Mais il y a des cas où la diminution de la thyrotropine est causée par un processus pathologique. En savoir plus sur la pathologie dans l'article «Faible TSH: qu'est-ce que cela signifie?».

Ci-dessous, j'énumère les causes possibles d'une diminution de la thyrotropine chez une femme enceinte:

  1. goitre toxique diffus (maladie de Graves)
  2. goitre toxique multinodulaire
  3. autonomie fonctionnelle de la glande thyroïde
  4. surdosage en thyroxine

En premier lieu, bien sûr, est le DTZ (goitre toxique diffus). Heureusement, cette maladie n'est pas si courante. Toutes les femmes dont la TSH est inférieure à la norme peuvent être divisées en:

  • ayant une thyréotoxicose dans le passé
  • détecté pour la première fois pendant la grossesse

Dans le premier cas, une rechute de la maladie peut survenir avec le début de la grossesse et le diagnostic n'est pas difficile. Mais dans le second cas, vous devrez comprendre plus en détail pour en connaître la cause exacte, car il peut s'agir d'une variante de la norme.

Une TSH physiologiquement faible pendant la grossesse est caractérisée par une suppression incomplète de l'hormone stimulant la thyroïde, qui est observée avec DTZ. De plus, le T4 gratuit dépasse rarement 30 pmol / L. Certes, avec une grossesse multiple, la TSH peut être considérablement réduite. Avec une TSH faible due à la grossesse, une ophtalmopathie (lésion oculaire) n'est jamais observée, ce qui est typique du DTZ. Les symptômes de la thyréotoxicose de la glande thyroïde ne sont pas du tout exprimés ou absents.

Et surtout, avec la grossesse, la TSH augmente également, ce qui ne se produira jamais avec un goitre toxique diffus. Par conséquent, de nombreux médecins, dont moi, adhèrent aux tactiques d'observation tout au long du premier trimestre. Si le niveau de TSH n'est pas revenu à la normale au deuxième trimestre, ou au moins qu'il n'y a pas de dynamique de croissance positive, ainsi que les T3 et T4 libres sont toujours élevés, une décision est prise de prescrire un traitement spécifique, que j'ai mentionné ci-dessus.

Vous n'avez pas à craindre que cela nuise au bébé ou à vous. Des niveaux élevés d'hormones thyroïdiennes (T4 et T3) n'ont pas d'effet négatif au cours du premier trimestre de la grossesse, contrairement à leur carence.

Que faire lorsque la TSH est faible et qu'un traitement est nécessaire?

Je dois dire tout de suite que cette situation n'est pas une indication de l'avortement. La thyréotoxicose affecte le fœtus et la grossesse dans une moindre mesure que l'hypothyroïdie, mais le traitement ne doit pas être négligé..

Le traitement est effectué à l'aide de dispositifs thyréostatiques qui bloquent la fonction excessive de la glande. Le traitement est sélectionné et contrôlé uniquement par un endocrinologue.

C'est tout. Partagez des informations avec vos amis via les boutons des réseaux sociaux et abonnez-vous à la mise à jour du blog.

Articles de blog associés:

Bonjour, grossesse 26 semaines. Don de sang aux hormones TTG-3 010; T4 St. 9.85. Le médecin a diagnostiqué une hypothyroïdie manifeste gestationnelle. Elle m'a prescrit de l'Eutirox 62,5 et de l'iodomarine 250. J'ai commencé à prendre des médicaments, mais avant 26 semaines, je ne connaissais pas mes hormones. Est-ce que cela affecte le bébé?

Bonne après-midi. Dis-moi s'il te plaît. Je suis enceinte, mais avant d'en prendre connaissance, j'ai donné du sang pour les hormones lors de la prise d'Eutirox 50. TSH 5,3 μIU / ml (norme 0,23-3,4 mMU / L), T3 1,9 nmol / L (norme 1,0-2,8 nmol / L ), T4 St. 9,8 nmol / L (norme 10,0 -23,2 nmol / L), TPO 488,0 unités / ml (norme jusqu'à 30 unités / mol). Je comprends que l'EFTP est au-dessus, mais mon mari et moi voulons un enfant en bonne santé. Qu'est-ce qui ne va pas dans ce cas et que faire? Maintenant, la dose d'eutirox est passée à 75. Et nous avons un problème en ville, nous n'avons pas d'endocrinologue pour les enfants ou les adultes. Merci d'avance.

Bonjour, j'ai un problème. J'ai une téréotaxicose. Avant la grossesse, les taux de TSH étaient inférieurs à zéro. Les tests de grossesse ont changé
TTG 0,06 avec une norme de 0,17-4
T3 2.1 à la norme 1.2 - 2.8
Libertés T4 16,7 avec la norme 11,5-23,0
Libertés T3 3,7 à un taux de 2,5 - 5,8
Maintenant, comme les tests sont plus ou moins normaux, sauf pour TTG
Ma question est de savoir comment augmenter le niveau de TSH à la norme, mais ne pas gâcher les indicateurs t3 t4
Je demande de l'aide. Merci beaucoup d'avance!

salut! J'ai la 10e semaine de grossesse, j'ai passé des hormones. Les résultats sont les suivants:
Tz-1,6 (normes 1,1 - 3,1 nmol / l), T4 - 92,5 (normes 55 - 137 nmol / l), TTG - 0,296 (normes 0,4 - 4,0 mU / l). ceux. TSH est abaissé. Une telle augmentation est-elle dangereuse? J'attends des jumeaux. remercier!

Bonjour. Veuillez consulter. J'ai une grossesse de 17 semaines. TTG - 0,1851, sans T4 - 0,86 (norme 0,70-1,48), sans T3 - 3,62 (norme 1,71-3,71). Je n'accepte rien, on a également dit à l'iode d'exclure. Comment ces indicateurs affectent le bébé.

Bonne après-midi! J'ai une grossesse multiple, 12 semaines. TTG - 0,01 à un taux de 0,4-4,0, T3 - 3,17 à un taux de 1,69-3,71 et T4 - 1,23 à un taux de 0,7-1,48. Y a-t-il lieu de s'inquiéter?

Bonjour, à la semaine 8 TSH 0,28. T4 St. 18.1, AT à TPO 5.5. Auparavant, je ne donnais pas de tests. Veuillez me dire ce que signifient les résultats de mes analyses. Merci d'avance.

Bonne après-midi! Dites-moi comment être. Je prévois une grossesse, TSH - 3,5 mme / L, T4 gratuit - 15,15 pmol / L avec une norme de laboratoire allant jusqu'à 14,20, Anticorps anti-TPO - 1 UI / ml, échographie de la glande thyroïde sans pathologies, mais circulation sanguine dans les artères gauche et droite 10 cm / s (normal 25 cm / s). L'endocrinologue de la clinique a dit que tout était normal, que rien ne devait être abaissé, mais je n'y fais pas confiance. Dites-moi, quel est mon diagnostic possible et comment puis-je réduire la TSH??

Bonjour, dites-moi la grossesse 38 semaines TTG = 3,44 gratuit T4 = 0,78 anti TPO = 9,95 est tout normal

Bonjour, j'ai un problème. J'ai une téréotaxicose. Avant la grossesse, les taux de TSH étaient inférieurs à zéro. Les tests de grossesse ont changé
TTG 0,13 à un taux de 0,17-4
T3 2.1 à la norme 1.2 - 2.8
Libertés T4 16,7 avec la norme 11,5-23,0
Libertés T3 3,7 à un taux de 2,5 - 5,8
Maintenant, comme les tests sont plus ou moins normaux, sauf pour TTG
Ma question est de savoir comment augmenter le niveau de TSH à la norme, mais ne pas gâcher les indicateurs t3 t4
Je demande de l'aide. Merci beaucoup d'avance!

Bonjour, T3common = 7,37; T3 libre = 24,12; T4total = 211,6; t4free = 43,487; TTG = 0,005. pas de grossesse. 39 ans. Pas d'enfants. sur éco avec de tels anlises ne sont pas autorisés. Nœud 20,5x19,3x16,6, hyperplasie thyroïdienne, signes échographiques de thyroïdite. Pour tomber enceinte, le médecin suggère de retirer (fortement) la glande thyroïde. parce que l'âge déjà, mais nous voulons des enfants. et c'est l'occasion de le dire pour la grossesse. auparavant la FIV était avec des analyses normales sans résultats. s'il faut retirer la glande thyroïde. que l'enfant se révèle ou non, les chances sont encore faibles. et toute ma vie à vivre sans glande thyroïde. Je ne peux pas prendre de décision. peur de la chirurgie et peur de mal comprendre comment procéder sans thyroïde.

Bonjour, Dilyara! Dites-moi, il y a 1,5 ans, en raison d'un stress sévère, j'ai perdu du poids, tremblé dans mes mains, la perte de cheveux, les menstruations. cycle et tachycardie. Le médecin n'a ordonné que du T3sv. Pour réussir, le résultat est de 31,3, la norme dans le formulaire d'analyse est de 2,5 à 7,5 pmol / L. Elle m'a prescrit un traitement, mais je n'ai pas pris le médicament. Après six mois, j'ai repris les tests: Anti TPO 39.8 (Norm jusqu'à 35 UI / ml), T3sv. 8,31 (norme 2,3-6,29 pmol / L), T4sv. 29,7 (norme 11,5-22,7 pmol / L) et TSH 0,01 (norme 0,23-3,4 μMU / ml). J'ai de nouveau prescrit un traitement, j'ai refusé. Une année s'est écoulée, tous les symptômes qui avaient disparu auparavant, le cycle est comme une horloge et je découvre que je suis enceinte, maintenant ça fait 8 semaines. Je remets les analyses: T3sv. 5,9 (norme 2,3-4,2 pg / ml), T4sv. 1,69 (norme 0,89-1,76 ng / dl) et TSH Svetlana

salut! S'il vous plaît, dites-moi, j'ai eu un goitre toxique diffus depuis aussi longtemps qu'un an a été traité avec du tyrosol. Maintenant que la grossesse est de 8 semaines, l'endocrinologue qui a été observé a généralement déclaré avoir subi un avortement... Un autre médecin a prescrit du propitsil, a passé les tests T3-4.2 T4-13.2 TTG-0.010, AT-TG Marina

Bonne après-midi. Grossesse seconde 27 semaines, multiple (jumeaux). La thyrotoxicose (goitre toxique diffus multinodulaire) a été mise en place lors de la première grossesse et le propylthiuracile a bu toute la grossesse jusqu'à 30 semaines. Lors de la planification d'une deuxième grossesse, elle a réussi des tests pour les hormones TSH 0,4 (norme 0,23-3,4) svT4 15,6 (10-23,2) est tombée enceinte et à la 6e semaine, elle a passé des tests pour TSH 0,05 sT4 12,8; à 11 semaines TSH 0,04 svT4 19,8; à la semaine 16 TSH 0,05 svT4 16; à 26 semaines TSH 0,1 svT4 12; à la semaine 27, TSH 0,05 svT4 11. Pendant tout ce temps, je n'ai rien pris d'iode ou de propitsil. J'ai tout remis dans un laboratoire. Est-ce effrayant qu'à la semaine 27 un niveau si bas de TSH? Merci d'avoir répondu.

Bonjour. Une échographie de la glande thyroïde a montré un goitre diffus multinodal du 2e degré. Analyse TTG Marina

salut! Dites-moi, s'il vous plaît, que signifient mes analyses? À 10 semaines de gestation, T4sv 19,1 (norme 9,0-22,0), TSH 0,021 (norme 0,4-4,0), anticorps anti-récepteurs TSH inférieurs à 1 (norme). À 12 semaines de gestation, T4sv 19,2 (norme 9,0-22,0), TSH 0,005 (norme 0,4-4,0). diminution très effrayante de la TSH. Merci d'avance!

Bonjour, l'analyse de TSH a été livrée sur une période de 12 semaines 7 jours. Aujourd'hui est venu le résultat 0.04. De quoi parle-t-on ?

bonne après-midi!
Encore une fois pour vous... Reprenez les hormones une fois de plus une période de près de 21 semaines 3 jours
TTG - 0,034
T3 St. - 4,4
T4 St. - 11,9
Avant cela, il y avait des résultats, délai 17 semaines.
TTG - 0,042
t4 sv - 10,8
t3 sv - 3.8

Dois-je prendre des mesures... Très inquiet

Bonjour, en direction de l'endocrinologue, j'ai donné une trace de l'analyse avec les résultats:
TSH 0,265 (11 semaines de gestation), normal 0,4 - 4,0.
DEA-S 2.7 (norme 3.1-12.5), testostérone 3.18 (norme 0.52-1.72), cortisol 850 (norme 138-635).
Dz: DTZ 1er, thyrotoxicose, légère, hypercortisolémie, andreno-génital cm.
———-
Veuillez me dire si un traitement est nécessaire dans mon cas? J'accepte l'Utrozhestan (400 par jour). Au moment du test, l'iodomarine a pris environ deux semaines - maintenant, elle est annulée (peut-être qu'elle a affecté le résultat).

bonne après-midi.
J'ai une grossesse de 15 semaines. Pas de glande thyroïde. TTg-0,654 (norme 0,35-4,94) T4-1,84 (norme 0,7-1,48). Je prends 150 euterox, 100 iode. Il y a lieu de s'inquiéter?

bonne après-midi!
Avant la grossesse, il n'y avait pas de problème thyroïdien, à 12 semaines dans la clinique prénatale, ils ont été envoyés pour TSH et T4sv, les résultats ne sont arrivés qu'après 2 semaines - TSH - 3,34, T4sv - 26. Le thérapeute a envoyé d'urgence une hypothyroïdie subclinique à l'endocrinologue avec le diagnostic qu'elle a rapporté que un enfant peut naître avec un retard mental.
L'endocrinologue a envoyé pour une nouvelle analyse, disant que je n'ai vu aucun signe externe d'hypothyroïdie. Analyse répétée à la semaine 15 - TSH - 2,77, T4sv - 12,8, AT-TPO moins de 3.
Dites-moi, s'il vous plaît, y a-t-il des conséquences vraiment graves pour l'enfant?
remercier!

Durée 13 semaines 4 jours.
ttg 1.18
T4 Svob 12.29.
est-ce normal ou devrait être nerveux?

Bonjour. J'ai 9 semaines de grossesse. Données d'analyse:
TTG - 0,28 (valeur de référence 0,3-4,0)
St3-4.9 (valeur de référence 3,5-7,5)
st4 - 15.01 (réf. valeur 11-23.0)
Je ne peux consulter l'endocrinologue qu'après un mois (le médecin est en vacances). Est-il possible de prendre de l'iode avec tel ou tel résultat? Et quel dosage (100 ou 200). La gynécologue ne pouvait rien m'expliquer, elle a dit de ne pas encore l'accepter. Mais je vis dans l'Oural, où il n'y a pas beaucoup d'iode donc...
Dis-moi s'il te plaît

Bonsoir. J'ai 6 semaines de grossesse. Résultat des anticorps dirigés contre les récepteurs TSH 2,22 (dans N inférieur à 1,75). Est-ce dangereux?
Merci d'avance!

salut! Veuillez me dire ce que les résultats de mes analyses signifient et s'il est dangereux. J'ai 12 semaines de grossesse. Merci d'avance!
mes résultats: norme indiquée par le laboratoire:
T4 libre 21,8 pmol / L limite de valeurs de référence 9,0 - 22,0
TTG 0,006 mU / L limite des valeurs de référence 0,4 - 4,0
AT-TPO 132,4 U / ml limite des valeurs de référence de Dilyar Lebedev

Pour cette période, c'est normal. À la semaine 16, revoir les hormones

Bonjour, dites-moi, que signifie ma réponse à l'analyse de a / t à R-TSN 1,64 UI / L? TSH 0,03. Grossesse 9/10 semaines. Une fois dépassé le terme était moins. Merci d'avance!

Elena, indiquez vos normes de laboratoire

bonsoir j'ai la 21e semaine
ttg 0,36
t3 non écrit
t4 13,8
de quoi parle-t-on

Bonne après-midi! Grossesse - 6,5 semaines. Poids - 59 kg, hauteur - 170 cm.
Avant cela, l'hypothyroïdie et l'AIT ont été diagnostiqués il y a plusieurs années, mais tous les paramètres de TTG et ST4 sont revenus à la normale (TTG n'a pas augmenté de plus de 4, la dernière fois qu'il est passé en décembre 2015 - TTG, ST4 est normal). Dernière échographie de décembre 2015: le lobe droit mesure 16 mm de large, 47 mm de long, 17 mm d'épaisseur, 6,7 mètres cubes. cm, le lobe gauche mesure 16 mm de large, 53 mm de long, 14 mm d'épaisseur, 6,7 mètres cubes. voir Le volume total de la glande thyroïde est de 12,9 mètres cubes. cm, l'isthme - 2,5 mm, les formations focales dans l'isthme ne sont pas identifiées. Lobe droit: le contour est inégal, clair, l'échogénicité est réduite, l'échostructure est diffusement hétérogène, avec de petites zones hypoéchogènes, les ganglions lymphatiques distaux du pôle inférieur sont paratrachéaux à 11 par 4 mm, les lésions focales ne sont pas révélées. Lobe gauche: le contour est inégal, clair, l'échogénicité est réduite, l'échostructure est hétérogène de manière diffuse, avec de petits hypoéchoïdes. zones, les ganglions lymphatiques sont paratrachéaux, environ 6, jusqu'à 1 cm hypoéchogène, pas de formations focales, le flux sanguin en mode CDK est considérablement augmenté. Conclusion: image échographique d'une maladie auto-immune diffuse.
J'en ai remis une nouvelle, après avoir appris qu'elle était enceinte. Des résultats terribles ont été obtenus - TSH - 19,616 mUI / ml, St4 - 10,27 pmol / L. On m'a immédiatement envoyé chez un endocirinologue, on m'a prescrit de l'eutirox 50 mcg pendant les cinq premiers jours, puis 75 mcg.
Le médecin a dit que si vous prescrivez beaucoup à la fois, il peut y avoir des problèmes cardiaques. J'ai remis à nouveau hier, je pensais peut-être une erreur. Mais hélas, non: TSH - 19,62 μMU / ml, sans T4 - 0,94 ng / dl, sans T4 en termes de pmol / L - 12,11 pmol / L. Anticorps contre la thyroperoxydase (anti-TPO) - 682 ME / ml.
Ma question est - comment cela affectera-t-il la grossesse? Comment cela affectera-t-il le fœtus? J'ai lu beaucoup d'horreurs. Un médecin a dit qu'elle était menacée de déviations, l'autre a dit que si l'enfant était à un stade si précoce de l'œuf fœtal et que ma surabondance de TSH n'a pas réussi à agir, et que maintenant tout est compensé par l'eutirox, tout ira bien. Qui croire? Et comment être?
Était en échographie, l'œuf fœtal a été identifié, ils ont dit avoir vu un rythme cardiaque.
Je suis allé voir un autre endocrinologue, la dose a été augmentée à 100 mcg. Je prends également des vitamines enceintes Femibion ​​1, où l'iode est de 150 mgk.
Dites-moi, s'il vous plaît, que faire maintenant, augmentez la dose? Il n'y a aucune chance de sauver la situation?

Jusqu'à ce que vous ayez encore du temps. Augmentez la dose immédiatement, ce n'est pas nécessaire progressivement. Vous êtes jeune et votre cœur est probablement en bonne santé. Prenez 3,2 mcg par kg. Habituellement, nous prescrivons immédiatement 125-150 mcg pour augmenter fortement la concentration. Et là, nous sommes déjà trop triés ou normaux. Parce qu'un léger surdosage n'affecte pas du tout le fœtus. Bonne chance

salut! J'ai T4sv 12,2 et TTG 0,031, 5-6 semaines. En mars, elle a souffert d'un stress sévère, était malade, a bu des antibiotiques, de l'arpétol et de la groprinosine. Pourquoi est-ce dangereux?

À l'heure actuelle, cela peut être une variante de la norme. Nous observons, reprenons à 14-16 semaines

Bonsoir! J'ai 12 semaines de grossesse et TTG 0,13, comment évaluer cet indicateur et affecte-t-il le bébé? Merci!

c'est la norme pour une telle période

bonne après-midi!
17 semaines
TTG - 0,042
t4 sv - 10,8
t3 sv - 3.8
Les injections d'hCG jusqu'à 16 semaines ont été prises en charge
Je suis inquiet pour ttg.....

C'est peut-être de hCG. Pas besoin de vous inquiéter, vos T3 et T4 sont normaux

salut! J'ai une période de 11-12 semaines, est venu mes analyses TTG 0.3442. Envoyer pour consultation. Est-ce un taux très bas? Est-ce dangereux?

TSH faible pendant la grossesse: causes d'anomalie

Après avoir appris une grossesse tant attendue, une femme est confrontée à la nécessité de passer de nombreux tests.

L'un des plus importants, influençant le développement du fœtus et le cours normal de la grossesse, est un test hormonal.

Les femmes sont appelées «créatures hormono-dépendantes» pour une bonne raison - cela est vrai, mais la santé du futur bébé et sa naissance dépendent du fonctionnement du système endocrinien dans son ensemble et du bon fonctionnement de la glande thyroïde.

Dans cet article, nous parlerons de ce qu'est la TSH et pourquoi vous devez effectuer cette analyse pendant la grossesse, ainsi que de ses normes et de ce que le faible niveau de TSH pendant la grossesse indique.

TTG - de quel type d'hormone s'agit-il et de quoi est-elle responsable?

L'hormone stimulant la thyroïde, ou TSH, est une hormone responsable de la production de l'hypophyse, qui affecte la sécrétion et la formation des hormones thyroïdiennes.

Des analyses de la TSH sont prescrites à la future mère en cas de suspicion de problèmes avec la glande thyroïde, son dysfonctionnement.

La TSH interagit avec la glande thyroïde selon le principe de rétroaction.

Qu'est-ce que ça veut dire? Cela signifie qu'avec une production accrue d'hormones thyroïdiennes, le niveau de TSH dans le sang diminue, et avec une production insuffisante, au contraire, il augmente.

L'effet des hormones thyroïdiennes sur le corps d'une femme enceinte est difficile à surestimer. Avec leur surabondance, une maladie telle que l'hyperthyroïdie (aka thyrotoxicose) se manifeste - elle se caractérise par une augmentation de l'appétit (tandis que le poids de la femme est réduit), des troubles du sommeil, des problèmes avec le tube digestif, des problèmes avec le système cardiovasculaire, une transpiration excessive.

Avec un manque d'hormones (hypothyroïdie), l'immunité d'une femme enceinte diminue, l'état général du corps s'aggrave, des troubles sexuels et des dysfonctionnements des organes du système reproducteur surviennent. Le principal danger d'hypothyroïdie pendant la grossesse est le risque de malformations fœtales, d'avortements spontanés et la possibilité d'avoir un bébé atteint de troubles congénitaux de la glande thyroïde.

Donc, pour résumer. Le niveau d'hormone TSH pendant la grossesse nous permet de savoir comment fonctionne la glande thyroïde de la future mère, s'il y a des tensions dans son travail et des dysfonctionnements cachés.

Une étude générale des hormones et de la glande thyroïde ne peut révéler que des anomalies évidentes, contrairement à l'analyse de la TSH.

Même si pour une raison quelconque, le gynécologue ne vous a pas prescrit ce test, passez-le par vous-même pour être calme. Plus tôt vous le ferez, mieux ce sera.

Vous pouvez le prendre dans n'importe quelle clinique payante ou obtenir une référence pour une analyse gratuite à la clinique sur le lieu de rattachement.

Norm TSH pendant la grossesse

Après avoir reçu les résultats de l'analyse, vous pouvez effectuer leur décodage. La première chose à laquelle vous devez prêter attention est les valeurs normales indiquées par le laboratoire dans le rapport d'analyse. En règle générale, ils sont légèrement différents.

Une norme conditionnelle de TSH pendant la grossesse est considérée comme un indicateur de 0,4 -4 mU / l.

Les niveaux d'hormones varient avec l'âge gestationnel. Jusqu'à 12 semaines, l'hormone est maintenue aussi basse que possible, après quoi sa concentration commence à augmenter progressivement..

Au cours du premier trimestre de la grossesse, des niveaux inférieurs de TSH sont considérés comme normaux, de 0,1 à 2 mU / l.

Le niveau de TSH peut s'avérer complètement nul, et avec une grossesse multiple, la concentration de cette hormone diminue avec une probabilité de 100%.

De plus, les résultats des tests obtenus dépendent fortement de la sensibilité du laboratoire à l'utilisation du système de test..

Si la TSH dans les analyses s'est avérée être nulle, ne paniquez pas - il vous suffit de trouver et de reprendre l'analyse dans un laboratoire en utilisant des systèmes de test ultra-sensibles. Si, même en utilisant cette méthode, la TSH n'est pas déterminée, restant nulle, vous devriez consulter un endocrinologue pour consultation.

Même les femmes en parfaite santé qui n'ont pas d'anomalies dans la glande thyroïde peuvent avoir un faible taux de TSH au cours du premier trimestre de la grossesse. Cela est dû à la production accrue d'hormones par la glande thyroïde et à la restructuration hormonale générale du corps au cours de cette période, ce qui conduit à ce que l'on appelle "l'hyperthyroïdie physiologique" des femmes enceintes. Habituellement, elle disparaît d'elle-même, sans traitement spécial, au début du deuxième trimestre de la grossesse.

Quant à savoir s'il existe un réel écart par rapport à la norme, le médecin doit tirer une conclusion sur une base individuelle. Ne paniquez pas à l'avance, faites confiance à un spécialiste. Si votre médecin ne vous inspire pas confiance, contactez un autre. Il est important de protéger votre système nerveux tout au long de votre grossesse et n'oubliez pas qu'il n'y a pas de problèmes insolubles avec des soins médicaux en temps opportun..

Si votre médecin vous a conseillé de vous faire avorter parce que vous avez un taux de TSH supérieur ou inférieur pendant la grossesse, changez de médecin et en aucun cas écoutez ces conseils.!

Diminution de la TSH pendant la grossesse - symptômes

Si vous avez réussi tous les tests de base pour les hormones, mais n'avez pas encore fait de TSH, ou si vous avez les symptômes suivants, vous devez vous méfier:

  • humeur changeante, larmoiement accru;
  • hypertension artérielle (artérielle);
  • palpitations cardiaques, tachycardie;
  • maux de tête sévères et fréquents;
  • une forte augmentation de l'appétit;
  • une forte augmentation de la température, une température élevée au fil du temps;
  • tremblant dans les mains, dans le corps;
  • douleur dans le bas-ventre, dérangement des selles;
  • perte de poids déraisonnable liée à la toxicose.

Il est important d'évaluer en temps opportun et correctement l'état général d'une femme enceinte, si nécessaire, rendez-vous avec un endocrinologue et dépistez la glande thyroïde. Un traitement rapide évitera les risques que comporte l'hyperthyroïdie, protégera le futur bébé des pathologies du développement et le sauvera.

Pour le traitement de la thyréotoxicose et une augmentation du niveau de TSH, le médicament le plus couramment utilisé est le Tyrosol, qui a fait ses preuves. La nomination et la posologie du médicament doivent être effectuées par le médecin en fonction des résultats de l'examen.

Afin de garantir un bébé en bonne santé, une femme doit passer un certain nombre de tests importants. La TSH lors de la planification d'une grossesse est l'une des études nécessaires, car si elle s'écarte de la norme, une femme peut avoir des problèmes à la fois de concevoir et de porter un enfant.

Les problèmes thyroïdiens sont plus fréquents chez les femmes que chez les hommes. Comment reconnaître la maladie à temps, lisez cet article.

Les hormones hautes ou basses sont également mauvaises. Que signifie une diminution de l'hormone stimulant la thyroïde dans ce fil: https://gormonexpert.ru/zhelezy-vnutrennej-sekrecii/shhitovidnaya-zheleza/tireotropnyj-gormon-ponizhen-chto-eto-znachit.html. Parlons de diagnostics tels que l'hyperthyroïdie et l'hypothyroïdie secondaire..

Que faire si la TSH est inférieure à la normale

Il est important tout d'abord, si un faible taux de TSH est détecté pendant la grossesse, consultez un médecin pour procéder à un examen complet et prescrire un traitement. Les remèdes populaires et l'automédication basés sur des critiques sur Internet dans cette situation sont inacceptables.

  • Reprendre l'analyse en laboratoire avec des systèmes de test hypersensibles
  • prendre rendez-vous avec un endocrinologue;
  • passer un examen complet, faire une échographie de la glande thyroïde;
  • passer des tests pour T4 gratuit;
  • obtenir la prescription de l'endocrinologue et prendre les médicaments prescrits par lui.

S'il y a des problèmes avec la glande thyroïde et un faible TSH, il est recommandé de contrôler son niveau pendant toute la période de grossesse, sous la supervision d'un endocrinologue. Un traitement rapide est la clé de la réussite de la grossesse et de la naissance d'un bébé en bonne santé. L'essentiel est de ne pas paniquer et de ne pas se soucier de rien.

Pendant la grossesse, une femme subit une restructuration non seulement de la production d'hormones sexuelles, mais également d'hormones du système endocrinien. La norme de TSH pendant la grossesse varie selon le trimestre. L'article fournit les normes TTG pour les termes.

Comment déterminer la pathologie de la glande thyroïde chez un enfant, nous considérerons dans ce matériau. Méthodes de diagnostic modernes et causes des maladies.