Analyse de l'urine quotidienne pour les méthanephrines et les normétanephrines

De nombreux patients sont intéressés par des informations sur le moment et les raisons pour lesquelles il est nécessaire d'effectuer une analyse quotidienne de l'urine pour les produits de dégradation intermédiaires des hormones surrénales représentées par les méthanephrines et les normétanephrines. Des quantités excessives de ces substances indiquent le développement de maladies dangereuses, de graves problèmes de santé et la nécessité de prendre des mesures urgentes pour les éliminer. Les métanéphrines et les normétanéphrines dans l'urine quotidienne, avec une concentration dépassant les normes établies, sont un signe d'inefficacité du traitement ou de rechute du phéochromocytome, des néoplasmes malins d'autres glandes du système endocrinien, des dommages à l'hypothalamus, une crise hypertensive, un infarctus du myocarde, une angine de poitrine.

Le besoin d'analyse

Une étude sur les méthanephrines dans l'urine, visant à confirmer ou à nier les néoplasmes tumoraux, sous forme de phéochromocytome chez l'adulte, de paragangliome et de neuroblastome chez l'enfant, est prescrite par un endocrinologue, cardiologue, oncologue, thérapeute. Dans le foie des symptômes indiquant la nécessité de sa mise en œuvre, sont effectués:

  • augmentation de la pression artérielle et des palpitations cardiaques,
  • indicateur accru de l'état thermique du corps du patient,
  • l'apparition de maux de tête et de vertiges,
  • sécher dans la cavité buccale,
  • la nausée,
  • transpiration accrue,
  • sensation de picotement dans les membres inférieurs et supérieurs.

Les résultats d'une étude diagnostique sont d'une grande importance pour la surveillance du traitement des patients, ainsi que pour la détection rapide de tumeurs bénignes et de cancers qui peuvent synthétiser des catécholamines en grandes quantités. Ces substances sous l'influence d'une enzyme spécifique, se transformant en adrénaline, en noradrénaline et en leurs produits de décomposition intermédiaires, qui comprennent la méthanephrine et la normétanéphrine, sont excrétés du corps avec l'urine. Dépasser leur contenu dans les excréments excrétés par les reins, est l'indicateur le plus important du développement de maladies dangereuses.

Une bonne préparation pour recueillir l'urine quotidienne

L'analyse d'urine pour la méthanephrine joue un rôle important dans l'identification des néoplasmes malins bénins dans le corps du patient. La collecte correcte des excréments excrétés par les reins détermine la fiabilité des résultats. Deux à trois jours avant le test, les patients sont interdits:

  • prendre des médicaments antibactériens, des inhibiteurs de la MAO, des bloqueurs adrénergiques,
  • utiliser du potassium dans le nez avec un effet vasoconstricteur caractéristique,
  • exercice,
  • fumer trois heures avant la collecte des excréments excrétés par les reins, pendant la journée,
  • manger des fromages, bananes, chocolat, différents types de desserts à la vanille, tomates, ananas, avocat,
  • boire du café, du thé, du Coca-Cola, de la bière, ainsi que des boissons contenant de l'éthanol en toute quantité.

De plus, il est également recommandé d'exclure les œufs de votre alimentation ces jours-ci, afin d'éviter les situations stressantes et les troubles nerveux. Pour l'analyse, il est nécessaire de collecter l'urine par jour dans un récipient d'un volume d'au moins 3 dm³. Les bocaux en verre utilisés pour la conservation conviennent à de telles fins. Après un lavage en profondeur et une stérilisation à la vapeur, ils conviendront à la collecte des excréments excrétés par les reins pendant la journée. L'urine quotidienne est collectée sans ses première et dernière portions. 100 ml sont ensuite coulés et livrés au laboratoire pour analyse..

Ignorer ces recommandations peut entraîner une augmentation de la teneur en méthanephrines et normétanéphrines dans l'urine quotidienne, indiquant l'apparition de graves problèmes de santé pour le patient. Le besoin de collecte d'urine pendant la journée est dû à l'incohérence du niveau de produits de désintégration des catécholamines dans les 24 heures. Ce type d'étude est la méthode de diagnostic principale et fiable visant à identifier l'état pathologique des glandes surrénales..

Contenu autorisé des produits de désintégration de l'adrénaline et de la noradrénaline

Les normes établies de méthanephrine, normétanéphrine dans l'urine quotidienne peuvent être vues dans le tableau.

Âge du patientTeneur en méthanephrine,Le contenu de la normétanéphrine,
mcg / jourmcg / jour
De la naissance à 3 mois
5,9 - 37,047,0 - 157
3 à 6 mois6.1 -4231,0 - 111,0
6-9 mois12,0 -41,042,0 -109,0
9 à 12 mois8,5 - 101,023,0 - 103, 0
12-24 mois6,7 - 52,032,0 - 118,0
De 2 à 6 ans11,0 - 99,050,0 - 111,0
De 6 à 10 ans54,0 - 138,047,0 - 176,0
10 à 16 ans39,0 - 243,053,0 - 290,0
De 16 ans à la vieillesse
74,0 - 297,0105,0 - 354,0

La teneur maximale autorisée en méthanephrine dans l'urine quotidienne est de 320,0 mcg, la normétanéphrine - 390 mcg. Le dépassement de ces valeurs indique la présence de tumeurs malignes, le développement de maladies cardiaques, de pathologies graves du système nerveux, la cirrhose, l'hépatite. La violation des règles de collecte d'urine quotidienne pour analyse entraîne également une augmentation du niveau de méthanephrine, normétanéphrine. La recherche en temps opportun de l'aide de spécialistes qualifiés est la clé pour identifier les problèmes de santé graves et les résoudre efficacement.

Méthanephrines et normétanéphrines communes

L'acceptation du biomatériau pour cette étude peut être annulée 2-3 jours avant les jours fériés officiels, en raison des caractéristiques technologiques de la production! Précisez les informations dans le centre de contact.

Les métanéphrines et les normétanéphrines sont les produits de dégradation de l'adrénaline. Cette analyse est utilisée directement pour contrôler le niveau d'adrénaline, car l'adrénaline elle-même se décompose quelques minutes seulement après sa libération des cellules, tandis que ses produits de désintégration sont plus stables et fournissent la précision nécessaire à l'étude. Normalement, les produits de la dégradation de l'adrénaline dans le sang sont peu nombreux, mais leur niveau peut augmenter de manière significative en raison du stress, ainsi que sous l'influence de tumeurs neuroendocrines, en particulier le phéochromocytome.

La détermination du niveau de méthanephrines totales et de normétanéphrines est effectuée dans le cadre du diagnostic de phéochromocytome, ainsi que chez les patients chez qui cette maladie a été identifiée, afin de contrôler l'efficacité du traitement. Une indication pour l'analyse est également la présence de symptômes de phéochromocytome, parmi lesquels une augmentation du pouls, des bouffées de chaleur, une transpiration excessive et une hypertension artérielle persistante. De plus, l'étude peut être nécessaire pour les patients souffrant d'hypertension artérielle, qui répond mal au traitement, si une tumeur surrénalienne est détectée ou en présence de telles tumeurs chez les membres de la famille les plus proches.

La métanéphrine et la normétanéphrine sont des sous-produits de la dégradation dans le corps de l'hormone adrénaline. Étant donné que l'adrénaline elle-même est une substance instable et se désintègre en quelques minutes après sa libération, les produits de sa désintégration sont plus stables.

Ce type d'analyse en laboratoire est utilisé pour contrôler le niveau d'adrénaline - sa concentration dans le corps dépasse la norme sous stress, ainsi qu'avec la croissance de tumeurs de type neuroendocrine.

Qui a besoin d'un test d'urine pour la méthanephrine, la normétanéphrine?

Il est nécessaire de contrôler si le niveau de produits de désintégration totale et libre de l'adrénaline dans le sang et l'urine est augmenté dans les cas suivants:

  • pour le diagnostic de phéochromocytome en présence de symptômes tels que l'hypertension artérielle, la transpiration excessive;
  • pour le diagnostic d'une tumeur dans la glande surrénale;
  • avec une mauvaise réponse au traitement médicamenteux chez les patients atteints d'hypertension artérielle diagnostiquée.

Dans notre centre, vous pouvez passer un test d'urine pour la méthanephrine et la normétanéphrine à un prix abordable à un moment qui vous convient. Nous recommandons la collecte de biomatériaux pour des diagnostics de laboratoire supplémentaires en tant que prophylaxie en présence de tumeurs neuroendocrines dans la famille immédiate..

Caractéristiques de la préparation pour l'analyse de l'urine pour les méthanephrines et les normétanephrines

Exclure la consommation des produits suivants: bananes, avocats, fromage, café, thé, cacao, bière 48 heures avant l'étude. Si possible, excluez l'utilisation d'antibiotiques tétracyclines quinidine, réserpine, tranquillisants, inhibiteurs de la MAO, bloqueurs adrénergiques 4 jours avant l'étude (comme convenu avec le médecin).

RÈGLES GÉNÉRALES DE PRÉPARATION À LA RECHERCHE D'URINE

Avant l'étude, évitez l'effort physique excessif, excluez la consommation d'alcool. Le mode de consommation est normal. Il n'est pas recommandé aux femmes de prendre l'urine pour examen pendant les menstruations. Avant de prélever l'échantillon, il est nécessaire de procéder à une toilette approfondie des organes génitaux externes et de l'anus, en les lavant sous une douche avec du savon.

Attention! Vous ne pouvez pas collecter l'urine le long de Zimnitsky, l'urine quotidienne et l'urine quotidienne avec un conservateur en même temps. Cela ne peut être fait qu'en trois doses et en quelques jours.

INSTRUCTIONS DES PATIENTS POUR LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES ÉCHANTILLONS D'URINE QUOTIDIENS

À la première miction du matin (7 h à 9 h), videz complètement la vessie, ne collectez pas d'urine, notez l'heure exacte à laquelle la collecte d'urine a commencé sur le récipient pour recueillir l'urine quotidienne. Si de l'urine quotidienne avec un conservateur est utilisée pour l'étude, placez un conservateur dans le récipient pour recueillir l'urine quotidienne (15 g d'acide citrique, vous pouvez utiliser de la nourriture). À partir de ce moment, toute l'urine doit être collectée dans un récipient pour recueillir l'urine quotidienne. Le récipient doit être conservé dans un endroit frais. Après 24 heures à partir de l'heure indiquée sur le récipient, vider complètement la vessie, ajouter l'urine collectée dans le récipient pour recueillir l'urine quotidienne. Mélanger l'urine dans un récipient, mesurer le volume résultant et l'enregistrer. Pour la livraison au laboratoire, prenez environ 30 ml d'urine par jour dans un récipient en plastique jetable avec un bouchon à vis (SC). Sur le formulaire directionnel, vous devez indiquer le volume quotidien d'urine (diurèse quotidienne).

Remarque: si le volume d'urine journalière dépasse la capacité du conteneur, un conteneur supplémentaire est utilisé; le volume total d'urine alloué aux deux conteneurs est indiqué sur le formulaire. Lorsque vous utilisez un conservateur, il est ajouté au deuxième récipient.

Si l'une des portions d'urine n'a pas été collectée dans un récipient, l'urine est collectée à nouveau.

Attention! Les contenants d'urine quotidiens et le conservateur (échantillon d'acide citrique) ne sont pas fournis.

Méthanephrine urinaire

Les normétanéphrines urinaires sont des produits métaboliques de la noradrénaline, une hormone surrénale. Une augmentation de leur excrétion est le signe d'une tumeur sécrétant des catécholamines. L'analyse est prescrite pour diagnostiquer et évaluer l'efficacité du traitement du phéochromocytome, du neuroblastome, du paragangliome. Il est indiqué pour la détection des néoplasmes par des méthodes instrumentales (échographie, IRM), avec une pression artérielle élevée, difficile à traiter. L'urine quotidienne est examinée, le test est effectué par HPLC. Valeurs de référence - 105-354 mcg / jour. La préparation des données finales prend jusqu'à 7 jours..

Les normétanéphrines urinaires sont des produits métaboliques de la noradrénaline, une hormone surrénale. Une augmentation de leur excrétion est le signe d'une tumeur sécrétant des catécholamines. L'analyse est prescrite pour diagnostiquer et évaluer l'efficacité du traitement du phéochromocytome, du neuroblastome, du paragangliome. Il est indiqué pour la détection des néoplasmes par des méthodes instrumentales (échographie, IRM), avec une pression artérielle élevée, difficile à traiter. L'urine quotidienne est examinée, le test est effectué par HPLC. Valeurs de référence - 105-354 mcg / jour. La préparation des données finales prend jusqu'à 7 jours..

La norépinéphrine est produite par la médullosurrénale. Cette hormone appartient au groupe des catécholamines, agit sur les récepteurs alpha-adrénergiques, resserre les vaisseaux sanguins, mais, contrairement à l'adrénaline, a un faible effet sur les muscles lisses et le métabolisme. Régule la pression artérielle, la résistance vasculaire périphérique, augmente le débit cardiaque. Le niveau de norépinéphrine dans le sang augmente physiologiquement dans un état de stress, une augmentation pathologique est associée au développement de tumeurs neuroendocrines. Les normétanéphrines sont les produits de dégradation de la norépinéphrine. La méthode de laboratoire examine leur nombre total et les fractions libres dans l'urine.

Les indications

Les méthanephrines urinaires augmentent en présence de phéochromocytome et d'autres tumeurs neuroendocrines, qui provoquent une production accrue de catécholamines. Les maladies s'accompagnent d'une forte augmentation persistante ou périodique de la pression artérielle. Souvent, ce symptôme devient la raison d'aller chez le médecin. Indications pour l'étude:

  • Diagnostic du phéochromocytome. L'endroit principal de la tumeur est la glande surrénale. Le néoplasme, en règle générale, est bénin; en l'absence de traitement, il augmente de taille. Une augmentation de la pression artérielle se transforme en hypertension, les organes internes (reins, cœur) sont endommagés, des maux de tête, une augmentation du rythme cardiaque, des sueurs, une anxiété accrue, des nausées, des picotements dans les jambes et les bras apparaissent.
  • Contrôle du traitement du phéochromocytome. Une évaluation dynamique des changements dans les paramètres d'analyse est utilisée pour suivre l'efficacité de la thérapie. Le test est prescrit aux patients dont le diagnostic est confirmé avant et après le traitement..
  • Diagnostic différentiel de l'hypertension artérielle. L'étude est réalisée pour établir la cause de l'hypertension artérielle, mal traitable par les méthodes standard.
  • Diagnostic des tumeurs neuroendocrines. Des analyses sont montrées aux patients après la détection d'un néoplasme par des méthodes instrumentales (échographie, IRM, TDM) pour établir son origine. Dans le cadre du dépistage, des tests sont effectués pour les personnes ayant des proches parents atteints de phéochromocytome, paragangliome, neuroblastome.

Le niveau de normétanephrines ne reflète pas la taille de la tumeur, n'est pas associé à sa malignité ou sa bénignité. Par conséquent, les études ne sont pas utilisées pour déterminer la nature de l'évolution de la maladie.

Préparation de l'analyse

Le biomatériau de l'étude est une portion d'urine collectée par jour. Il est nécessaire de préparer la procédure de collecte:

  1. Pendant 4-5 jours, discutez avec le médecin de la possibilité de retrait du médicament. Les antibiotiques tétracyclines, la quinidine, la réserpine, les tranquillisants, les bloqueurs adrénergiques, les inhibiteurs de la MAO peuvent affecter le résultat du diagnostic..
  2. Pendant 2 jours, abandonnez l'utilisation d'aliments et de boissons qui augmentent la production de catécholamines. Exclure temporairement le café, le cacao, le thé, l'alcool, les bananes et le chocolat.
  3. Préparez un récipient de collecte - un récipient stérile de trois litres avec un couvercle. Pendant la journée, conservez le biomatériau au réfrigérateur sans congeler.

La première miction du matin pour effectuer dans les toilettes, la suivante - dans un récipient. La dernière collecte est effectuée le lendemain matin (après 24 heures). L'urine doit être mélangée, déterminer le volume total. Pour la livraison au laboratoire, séparez une portion de 30 à 50 ml dans un récipient standard (100 ml), marquez la diurèse quotidienne dessus. Les méthanephrines d'urine sont déterminées par chromatographie liquide à haute performance. Le résultat est préparé dans les 5-7 jours..

Valeurs normales

La concentration de normétanéphrines communes varie avec l'âge. Les valeurs de référence sont (μg / jour):

  • De la naissance à 3 mois - 47-156.
  • 3-6 mois - 31-111.
  • 6-9 mois - 42-109.
  • 9-12 mois - 23-103.
  • 1-2 ans - 32-118.
  • 2-6 ans - 50-111.
  • 6-10 ans - 47-176.
  • 10-16 ans - 53-290.
  • Après 16 ans - 105-354.

La norme de concentration des fractions libres de normométanephrines pour les adultes est de 6 à 115 μg / jour. Le résultat est évalué par rapport au niveau total de molécules libres et liées. L'augmentation physiologique des valeurs se produit pendant l'effort physique, le stress émotionnel, l'alcool, la caféine, la prise de nicotine.

Augmentation des tarifs

Le niveau de normométanéphrine dans l'urine augmente avec la production active de catécholamines, une violation de leur métabolisme et de leur excrétion. Les indicateurs d'analyse augmentent dans les cas suivants:

  • Tumeurs sécrétant des catécholamines. La dégénérescence pathologique du tissu neurochromaffinique - le développement d'un phéochromocytome, d'un paragangliome, d'un neuroblastome - s'accompagne d'une production accrue d'hormones. Les produits de leur désintégration sont excrétés par les reins..
  • Maladie cardiovasculaire aiguë. En réponse à la douleur, le système sympathoadrénal est activé, la production de catécholamines, l'excrétion de normétanéphrine augmente. Les valeurs des tests augmentent avec l'infarctus du myocarde, la crise hypertensive, la dystonie neurocirculatoire sévère.
  • Maladie du foie. L'augmentation des valeurs est associée à une violation du catabolisme de la noradrénaline, est déterminée avec la cirrhose, l'hépatite.
  • Néphropathie. L'élimination accélérée des protéines et d'autres composés se produit avec des dommages à l'appareil glomérulaire des reins.
  • Syndrome diencéphalique. La violation des fonctions de l'hypothalamus entraîne des dysfonctionnements de la régulation humorale et nerveuse, une activation du système sympathoadrénal, une production excessive de norépinéphrine.
  • L'usage de drogues. Les résultats des tests augmentent pendant le traitement avec des dérivés de l'hydrazine, des inhibiteurs de la MAO, des antidépresseurs tricycliques, de la lévodopa, de la buspirone.

Baisse de l'indicateur

La quantité de normétanéphrine dans l'urine diminue avec une production insuffisante de catécholamines, une diminution de leurs niveaux élevés pendant le traitement. Les raisons de la baisse de l'analyse sont les suivantes:

  • Maladies rhumatismales, hypocorticisme. L'insuffisance surrénale s'accompagne d'une diminution de la production d'hormones. La quantité de leurs produits de désintégration diminue également..
  • Leucémie aiguë La maladie entraîne une dégénérescence des tissus chromaffines, une diminution de la synthèse des catécholamines.
  • Thérapie du phéochromocytome. Aux valeurs initialement élevées, une diminution se produit dans le contexte d'un traitement réussi.

Traitement anormal

Le but principal de l'analyse de l'urine pour les normétanéphrines est le diagnostic de phéochromocytome. La spécificité de l'étude combinée à la détermination des méthanephrines atteint 96-98%. Le résultat est sujet à des distorsions dues à l'influence de facteurs physiologiques, afin d'exclure leur influence, il est nécessaire d'abandonner la caféine, l'alcool, de réduire la consommation de nicotine et de limiter le stress physique et émotionnel. Si l'indicateur s'écarte de la norme, vous devez contacter le thérapeute ou l'endocrinologue.

Test d'urine pour la méthanephrine et la normétanéphrine

L'analyse d'urine pour la méthanephrine et la normétanéphrine peut détecter des tumeurs malignes dans les glandes rénales et surrénales. Des études sont prescrites pour les patients qui présentent des symptômes caractéristiques. La détection de ces substances dans le corps indique qu'un processus inflammatoire se produit dans les glandes endocrines humaines, ce qui présente un danger pour le corps.

À qui est présentée l'analyse

Une analyse pour identifier ces substances ne peut être prescrite que par un médecin, en raison de la détection de certains symptômes. Une telle étude est prescrite pour le diagnostic du cancer et des tumeurs malignes dans les organes internes du patient..

Les symptômes suivants sont une raison importante de l'examen:

  • Hypertension artérielle constante dans la zone artérielle;
  • Transpiration accrue principalement la nuit;
  • Pouls et palpitations rapides;
  • Température élevée sur une longue période de temps;
  • Vertiges et douleur dans le cou;
  • Nausée sans raison particulière.

La présence de ces symptômes pendant 1-2 semaines devrait être la raison pour laquelle vous vous rendez à la clinique. Le patient devra subir une préparation et une analyse appropriées pour identifier ou exclure la formation de tumeurs malignes..

Comment réussir une analyse

Les résultats qui seront obtenus après avoir réussi l'analyse sont sensibles à tout changement dans le corps. Par conséquent, il est extrêmement important de se conformer aux règles et réglementations qui contribueront à obtenir des informations fiables sur le corps. Lors de la préparation de l'analyse, suivez ces directives:

  • 2-3 jours avant la date fixée pour l'analyse, évitez d'utiliser des médicaments qui affectent les reins et les autres organes internes. Vous devrez également abandonner l'utilisation d'antibiotiques antiviraux;
  • 48 heures avant l'examen, renoncez aux boissons: cacao, thé et café. En outre, le patient est contre-indiqué en utilisant des substances alcoolisées et alcoolisées;
  • 5-6 heures avant le prélèvement d'urine, le patient doit éviter le tabac;
  • Éliminez tout stress physique et psychologique sur votre corps. Consacrez une journée au repos;
  • Refuser les aliments qui contiennent des conservateurs ou des substances similaires, car cela changera les valeurs obtenues après avoir réussi les tests.

L'urine quotidienne sert de matériau à la recherche, car pendant cette période, elle change de composition en raison de nombreux facteurs. L'urine devra être collectée toute la journée.

L'urine doit être prélevée immédiatement après le réveil. Allez aux toilettes et abaissez l'urine initiale dans les toilettes, remplissez le récipient d'urine intermédiaire et envoyez-le dans un endroit froid.

La prochaine portion d'urine est préparée après 13h00. Répétez les étapes décrites ci-dessus. La dernière étape a lieu avant le coucher..

Le lendemain matin, vous devrez séparer environ 100 millilitres d'urine collectée pour de plus amples recherches. L'urine doit être livrée au laboratoire dès que possible afin qu'elle ne perde pas ses propriétés et montre un résultat fiable d'un examen du corps.

Après avoir réussi l'analyse de l'urine quotidienne, le patient sera en mesure de comprendre les pathologies se développant dans son corps et, si nécessaire, de prendre des mesures pour les éliminer.

Causes de l'augmentation de la métanéphrine dans l'urine quotidienne

Si les résultats d'une analyse d'urine générale ont montré qu'une quantité excessive de méthanephrine a été trouvée dans le corps, alors il y a une forte probabilité qu'une tumeur maligne se soit formée dans les glandes endocrines. Cependant, un tel diagnostic n'est posé que chez 2 personnes sur 10, donc ne paniquez pas à l'avance.

Dans ce cas, vous devrez subir un réexamen, en tenant compte de toutes les normes qui indiqueront comment procéder à l'analyse. Si l'indicateur augmenté a été obtenu à nouveau, le patient doit consulter le médecin traitant et subir un diagnostic précis des tumeurs malignes..

Après avoir reçu une consultation appropriée, le patient se verra prescrire un cours de récupération qui arrêtera les progrès de la pathologie et contribuera au retour des fonctions corporelles à la normale.

Si, après un certain temps après le début du traitement, la quantité de méthanephrine n'a pas diminué, d'autres contre-mesures devront être envisagées. Une augmentation constante de la normométanéphrine indique des maladies qui affectent l'hypothalamus et des problèmes cardiaques et autres organes internes.

Facteurs qui affectent les résultats de la recherche

Une analyse pour identifier ces éléments dans l'urine du patient est sensible à tout changement et non-respect des règles de collecte d'urine pour la recherche. L'augmentation de la méthanephrine dans l'urine du patient est affectée par les boissons contenant de l'alcool et de la caféine. Le tabagisme a un effet particulier sur les résultats de l'examen..

Un stress important sur la santé physique et psychologique d'une personne affectera également la réalisation d'indicateurs surestimés. Arrêtez d'utiliser ces produits et faites une pause avant de passer le test. Cette technique rendra votre entraînement correct et les informations sur le corps fiables.

Combien de temps puis-je obtenir les résultats de l'analyse

Après que le patient a fourni l'urine collectée, il subira un examen complet pour détecter les tumeurs malignes dans le corps. Cette procédure prend le plus souvent environ 14 jours..

Si l'urine a été livrée à une clinique privée, les tests peuvent être obtenus beaucoup plus rapidement. Cela aidera à accélérer la vérification de la collecte et de la préparation appropriées de l'urine. Pour des résultats fiables, consultez un endocrinologue ou un oncologue..

La quantité normale de méthanephrine et de normétanéphrine dans l'urine

Les valeurs de ces substances dans l'urine changent avec l'âge. Par conséquent, il est important de savoir quels indicateurs sont normaux afin de ne pas paniquer sans raison..

Dans l'urine des enfants de moins de 3 mois, les éléments suivants sont considérés comme des indicateurs normaux:

  • Métanéphrine de 5,9 à 37 unités;
  • Normétanéphrine de 47 à 156 unités.

Pour les bébés dont l'âge varie de 3 à 6 mois, la norme est la suivante:

  • Métanéphrine de 6,1 à 42 unités;
  • Normétanéphrine de 31 à 111 unités.

Dans l'urine des enfants de moins de 9 mois, les indicateurs doivent se situer dans les limites suivantes:

  • Métanéphrine de 12 à 41 unités;
  • Normétanéphrine 41 à 109 unités.

Chez les nourrissons de moins d'un an, les valeurs normales ressemblent à ceci:

  • Métanéphrine de 12 à 41 unités;
  • Normétanéphrine de 23 à 103 unités.

Chez un enfant de 1 à 2 ans, les indicateurs de la substance dans l'urine doivent se situer dans ces limites:

  • Métanéphrine de 6,7 à 52 unités;
  • Normétanéphrine de 32 à 118 unités;

Chez les personnes de plus de 16 ans, les indicateurs de méthanephrine ne doivent pas dépasser la marque de 320 unités, la normétanéphrine ne doit pas dépasser 390.

Ces indicateurs sont considérés comme normaux. Si l'analyse a montré de telles valeurs, cela prouve que tout est en ordre avec le corps et que le patient n'a pas besoin d'intervention médicale.

Il semble que le décodage des tests puisse se faire de lui-même, mais vous devrez contacter un spécialiste et obtenir une conclusion précise sur votre santé. Un diagnostic indépendant sera largement incorrect.

Les résultats des tests obtenus varient selon le laboratoire dans lequel les études ont eu lieu. De plus, le nombre d'éléments dans l'urine du patient change en raison de l'utilisation de certains produits, ainsi qu'en raison de l'âge et de l'activité physique.

Si vous obtenez des résultats trop élevés, passez un deuxième examen pour établir un diagnostic précis..

Quelles maladies une analyse peut-elle montrer

Un test d'urine pour la méthanephrine est comparable aux tests sanguins. Par conséquent, il vous permet de déterminer ou d'exclure la présence des maladies suivantes:

  • Tumeurs du cerveau et des glandes surrénales;
  • Cirrhose du foie;
  • Ulcères gastriques et rectaux;
  • Hypertension.

Si des résultats ont été obtenus qui sont au-delà de la plage normale, passez un examen qui détectera une maladie en développement dans votre corps.

Seul un diagnostic précis permettra un traitement efficace et arrêtera la progression des tumeurs malignes..

Où passer l'analyse

Les tests de détection de méthanephrine et normétanéphrine peuvent être effectués dans des laboratoires présents dans chaque région. Aucun patient n'aura de difficultés avec cela..

Le plus souvent, une telle analyse est payante. Les frais sont dus à l'installation d'équipements de haute qualité afin que les résultats sur le corps humain soient fiables.

L'acide est utilisé pour identifier les éléments dans l'urine, ce qui augmente l'efficacité de l'analyse et de la détection des pathologies dans le corps dans les premiers stades. Avant de commencer la préparation de l'étude, vous devrez obtenir la direction appropriée. Vous pouvez le faire avec un endocrinologue ou un oncologue.

Conclusion

Après avoir passé un test d'urine pour la méthanephrine et la normétanéphrine, le patient sera en mesure de détecter le développement de cancers dans les premiers stades. Cela vous permettra de vous débarrasser des tumeurs et de vous sauver la vie, car si la maladie a commencé, le traitement sera inefficace.

Cela devrait être la raison de rendre un tel examen régulier. L'analyse peut être soumise dans n'importe quelle région. Un équipement spécialisé et une équipe d'experts aideront à déterminer le nombre exact d'éléments dans l'urine, identifiant ou éliminant ainsi de nombreuses maladies dangereuses.

Lors de la collecte et de la préparation à l'analyse, n'oubliez pas les règles de préparation et le fait que l'urine devra être collectée tout au long de la journée. Cette technique vous permettra de suivre les changements dans l'urine du patient et de déterminer ce qui se passe dans le corps.

Cette étude peut remplacer l'analyse générale par du sang et détecter les maladies avec une grande précision. En rendant cet examen permanent, chaque personne pourra exclure les maladies dangereuses et poursuivre un mode de vie normal.

Métanéphrines urinaires et normanéphrine: qu'est-ce que cela signifie, la norme dans l'analyse

Les normétanéphrines urinaires sont des produits métaboliques de la noradrénaline, une hormone surrénale. Une augmentation de leur excrétion est le signe d'une tumeur sécrétant des catécholamines. L'analyse est prescrite pour diagnostiquer et évaluer l'efficacité du traitement du phéochromocytome, du neuroblastome, du paragangliome.

Il est indiqué pour la détection des néoplasmes par des méthodes instrumentales (échographie, IRM), avec une pression artérielle élevée, difficile à traiter. L'urine quotidienne est examinée, le test est effectué par HPLC. Valeurs de référence - 105-354 mcg / jour.

La préparation des données finales prend jusqu'à 7 jours..

Les normétanéphrines urinaires sont des produits métaboliques de la noradrénaline, une hormone surrénale. Une augmentation de leur excrétion est le signe d'une tumeur sécrétant des catécholamines. L'analyse est prescrite pour diagnostiquer et évaluer l'efficacité du traitement du phéochromocytome, du neuroblastome, du paragangliome.

Il est indiqué pour la détection des néoplasmes par des méthodes instrumentales (échographie, IRM), avec une pression artérielle élevée, difficile à traiter. L'urine quotidienne est examinée, le test est effectué par HPLC. Valeurs de référence - 105-354 mcg / jour.

La préparation des données finales prend jusqu'à 7 jours..

La norépinéphrine est produite par la médullosurrénale. Cette hormone appartient au groupe des catécholamines, agit sur les récepteurs alpha-adrénergiques, resserre les vaisseaux sanguins, mais, contrairement à l'adrénaline, a un faible effet sur les muscles lisses et le métabolisme.

Régule la pression artérielle, la résistance vasculaire périphérique, augmente le débit cardiaque. Le niveau de norépinéphrine dans le sang augmente physiologiquement dans un état de stress, une augmentation pathologique est associée au développement de tumeurs neuroendocrines. Normétanéphrines - les produits de dégradation de la norépinéphrine.

La méthode de laboratoire examine leur nombre total et les fractions libres dans l'urine.

Les indications

Les méthanephrines urinaires augmentent en présence de phéochromocytome et d'autres tumeurs neuroendocrines, qui provoquent une production accrue de catécholamines. Les maladies s'accompagnent d'une forte augmentation persistante ou périodique de la pression artérielle. Souvent, ce symptôme devient la raison d'aller chez le médecin. Indications pour l'étude:

  • Diagnostic du phéochromocytome. L'endroit principal de la tumeur est la glande surrénale. Le néoplasme, en règle générale, est bénin; en l'absence de traitement, il augmente de taille. Une augmentation de la pression artérielle se transforme en hypertension, les organes internes (reins, cœur) sont endommagés, des maux de tête, une augmentation du rythme cardiaque, des sueurs, une anxiété accrue, des nausées, des picotements dans les jambes et les bras apparaissent.
  • Contrôle du traitement du phéochromocytome. Une évaluation dynamique des changements dans les paramètres d'analyse est utilisée pour suivre l'efficacité de la thérapie. Le test est prescrit aux patients dont le diagnostic est confirmé avant et après le traitement..
  • Diagnostic différentiel de l'hypertension artérielle. L'étude est réalisée pour établir la cause de l'hypertension artérielle, mal traitable par les méthodes standard.
  • Diagnostic des tumeurs neuroendocrines. Des analyses sont montrées aux patients après la détection d'un néoplasme par des méthodes instrumentales (échographie, IRM, TDM) pour établir son origine. Dans le cadre du dépistage, des tests sont effectués pour les personnes ayant des proches parents atteints de phéochromocytome, paragangliome, neuroblastome.

Le niveau de normétanephrines ne reflète pas la taille de la tumeur, n'est pas associé à sa malignité ou sa bénignité. Par conséquent, les études ne sont pas utilisées pour déterminer la nature de l'évolution de la maladie.

Préparation de l'analyse

Le biomatériau de l'étude est une portion d'urine collectée par jour. Il est nécessaire de préparer la procédure de collecte:

  1. Pendant 4-5 jours, discutez avec le médecin de la possibilité de retrait du médicament. Les antibiotiques tétracyclines, la quinidine, la réserpine, les tranquillisants, les bloqueurs adrénergiques, les inhibiteurs de la MAO peuvent affecter le résultat du diagnostic..
  2. Pendant 2 jours, abandonnez l'utilisation d'aliments et de boissons qui augmentent la production de catécholamines. Exclure temporairement le café, le cacao, le thé, l'alcool, les bananes et le chocolat.
  3. Préparez un récipient de collecte - un récipient stérile de trois litres avec un couvercle. Pendant la journée, conservez le biomatériau au réfrigérateur sans congeler.

La première miction du matin pour effectuer dans les toilettes, la suivante - dans un récipient. La dernière collecte est effectuée le lendemain matin (après 24 heures). L'urine doit être mélangée, déterminer le volume total.

Pour la livraison au laboratoire, séparez une portion de 30 à 50 ml dans un récipient standard (100 ml), marquez la diurèse quotidienne dessus. Les méthanephrines d'urine sont déterminées par chromatographie liquide à haute performance.

Le résultat est préparé dans les 5-7 jours..

Valeurs normales

La concentration de normétanéphrines communes varie avec l'âge. Les valeurs de référence sont (μg / jour):

  • De la naissance à 3 mois - 47-156.
  • 3-6 mois - 31-111.
  • 6-9 mois - 42-109.
  • 9-12 mois - 23-103.
  • 1-2 ans - 32-118.
  • 2-6 ans - 50-111.
  • 6-10 ans - 47-176.
  • 10-16 ans - 53-290.
  • Après 16 ans - 105-354.

La norme de concentration des fractions libres de normométanephrines pour les adultes est de 6 à 115 μg / jour. Le résultat est évalué par rapport au niveau total de molécules libres et liées. L'augmentation physiologique des valeurs se produit pendant l'effort physique, le stress émotionnel, l'alcool, la caféine, la prise de nicotine.

Augmentation des tarifs

Le niveau de normométanéphrine dans l'urine augmente avec la production active de catécholamines, une violation de leur métabolisme et de leur excrétion. Les indicateurs d'analyse augmentent dans les cas suivants:

  • Tumeurs sécrétant des catécholamines. La dégénérescence pathologique du tissu neurochromaffinique - le développement d'un phéochromocytome, d'un paragangliome, d'un neuroblastome - s'accompagne d'une production accrue d'hormones. Les produits de leur désintégration sont excrétés par les reins..
  • Maladie cardiovasculaire aiguë. En réponse à la douleur, le système sympathoadrénal est activé, la production de catécholamines, l'excrétion de normétanéphrine augmente. Les valeurs des tests augmentent avec l'infarctus du myocarde, la crise hypertensive, la dystonie neurocirculatoire sévère.
  • Maladie du foie. L'augmentation des valeurs est associée à une violation du catabolisme de la noradrénaline, est déterminée avec la cirrhose, l'hépatite.
  • Néphropathie. L'élimination accélérée des protéines et d'autres composés se produit avec des dommages à l'appareil glomérulaire des reins.
  • Syndrome diencéphalique. La violation des fonctions de l'hypothalamus entraîne des dysfonctionnements de la régulation humorale et nerveuse, une activation du système sympathoadrénal, une production excessive de norépinéphrine.
  • L'usage de drogues. Les résultats des tests augmentent pendant le traitement avec des dérivés de l'hydrazine, des inhibiteurs de la MAO, des antidépresseurs tricycliques, de la lévodopa, de la buspirone.

Baisse de l'indicateur

La quantité de normétanéphrine dans l'urine diminue avec une production insuffisante de catécholamines, une diminution de leurs niveaux élevés pendant le traitement. Les raisons de la baisse de l'analyse sont les suivantes:

  • Maladies rhumatismales, hypocorticisme. L'insuffisance surrénale s'accompagne d'une diminution de la production d'hormones. La quantité de leurs produits de désintégration diminue également..
  • Leucémie aiguë La maladie entraîne une dégénérescence des tissus chromaffines, une diminution de la synthèse des catécholamines.
  • Thérapie du phéochromocytome. Aux valeurs initialement élevées, une diminution se produit dans le contexte d'un traitement réussi.

Traitement anormal

Le but principal de l'analyse de l'urine pour les normétanéphrines est le diagnostic de phéochromocytome. La spécificité de l'étude en combinaison avec la détermination des méthanephrines atteint 96-98%.

Le résultat est soumis à des distorsions dues à l'influence de facteurs physiologiques, afin d'exclure leur influence, il est nécessaire d'abandonner la caféine, l'alcool, de réduire la consommation de nicotine, de limiter le stress physique et émotionnel.

Si l'indicateur s'écarte de la norme, vous devez contacter le thérapeute ou l'endocrinologue.

Métanéphrines et normmétanéphrines dans l'urine quotidienne - kardiobit.ru

De nombreux patients souhaitent obtenir des informations sur le moment et les raisons pour lesquelles il est nécessaire d'effectuer une analyse quotidienne de l'urine pour les produits de dégradation intermédiaires des hormones surrénales représentées par les méthanephrines et les normétanéphrines..

Des quantités excessives de ces substances indiquent le développement de maladies dangereuses, de graves problèmes de santé et la nécessité de prendre des mesures urgentes pour les éliminer..

Les métanéphrines et les normétanéphrines dans l'urine quotidienne, avec une concentration dépassant les normes établies, sont un signe d'inefficacité du traitement ou de rechute du phéochromocytome, des néoplasmes malins d'autres glandes du système endocrinien, des dommages à l'hypothalamus, une crise hypertensive, un infarctus du myocarde, une angine de poitrine.

Le besoin d'analyse

Une étude sur les méthanephrines dans l'urine, visant à confirmer ou à nier les néoplasmes tumoraux, sous forme de phéochromocytome chez l'adulte, de paragangliome et de neuroblastome chez l'enfant, est prescrite par un endocrinologue, cardiologue, oncologue, thérapeute. Dans le foie des symptômes indiquant la nécessité de sa mise en œuvre, sont effectués:

  • augmentation de la pression artérielle et des palpitations cardiaques,
  • indicateur accru de l'état thermique du corps du patient,
  • l'apparition de maux de tête et de vertiges,
  • sécher dans la cavité buccale,
  • la nausée,
  • transpiration accrue,
  • sensation de picotement dans les membres inférieurs et supérieurs.

Les résultats d'une étude diagnostique sont d'une grande importance pour le suivi du traitement des patients, ainsi que pour la détection rapide de néoplasmes bénins et de cancers pouvant synthétiser des catécholamines en grande quantité.

Ces substances sous l'influence d'une enzyme spécifique, se transformant en adrénaline, noradrénaline et produits intermédiaires de leur désintégration, dont la méthanephrine et la normétanéphrine, sont excrétées du corps par l'urine..

Dépasser leur contenu dans les excréments excrétés par les reins, est l'indicateur le plus important du développement de maladies dangereuses.

Une bonne préparation pour recueillir l'urine quotidienne

L'analyse d'urine pour la méthanephrine joue un rôle important dans l'identification des néoplasmes malins bénins dans le corps du patient. La collecte correcte des excréments excrétés par les reins détermine la fiabilité des résultats. Deux à trois jours avant le test, les patients sont interdits:

  • prendre des médicaments antibactériens, des inhibiteurs de la MAO, des bloqueurs adrénergiques,
  • utiliser du potassium dans le nez avec un effet vasoconstricteur caractéristique,
  • exercice,
  • fumer trois heures avant la collecte des excréments excrétés par les reins, pendant la journée,
  • manger des fromages, bananes, chocolat, différents types de desserts à la vanille, tomates, ananas, avocat,
  • boire du café, du thé, du Coca-Cola, de la bière, ainsi que des boissons contenant de l'éthanol en toute quantité.

De plus, il est également recommandé d'exclure les œufs de votre alimentation ces jours-ci, afin d'éviter les situations stressantes et les troubles nerveux. Pour l'analyse, il est nécessaire de collecter l'urine par jour dans un récipient d'un volume d'au moins 3 dm³.

Les bocaux en verre utilisés pour la conservation conviennent à de telles fins. Après un lavage en profondeur et une stérilisation à la vapeur, ils conviendront à la collecte des excréments excrétés par les reins pendant la journée. La collecte quotidienne d'urine s'effectue sans sa première et dernière portion.

100 ml sont ensuite coulés et livrés au laboratoire pour analyse..

Ignorer ces recommandations peut entraîner une augmentation de la teneur en méthanephrines et normétanéphrines dans l'urine quotidienne, indiquant l'apparition de graves problèmes de santé du patient.

La nécessité de recueillir l'urine pendant la journée est due à l'incohérence du niveau de produits de désintégration des catécholamines dans les 24 heures.

Ce type d'étude est la méthode de diagnostic principale et fiable visant à identifier l'état pathologique des glandes surrénales..

Contenu autorisé des produits de désintégration de l'adrénaline et de la noradrénaline

Les normes établies de méthanephrine, normétanéphrine dans l'urine quotidienne peuvent être vues dans le tableau.

Âge du patientTeneur en méthanephrine,Le contenu de la normétanéphrine,
mcg / jourmcg / jour
De la naissance à 3 mois
5,9 - 37,047,0 - 157
3 à 6 mois6.1 -4231,0 - 111,0
6-9 mois12,0 -41,042,0 -109,0
9 à 12 mois8,5 - 101,023,0 - 103, 0
12-24 mois6,7 - 52,032,0 - 118,0
De 2 à 6 ans11,0 - 99,050,0 - 111,0
De 6 à 10 ans54,0 - 138,047,0 - 176,0
10 à 16 ans39,0 - 243,053,0 - 290,0
De 16 ans à la vieillesse
74,0 - 297,0105,0 - 354,0

La teneur maximale autorisée en méthanephrine dans l'urine quotidienne est de 320,0 mcg, la normétanéphrine - 390 mcg. Le dépassement de ces valeurs indique la présence de tumeurs malignes, le développement de maladies cardiaques, de pathologies graves du système nerveux, la cirrhose du foie, l'hépatite.

La violation des règles de collecte d'urine quotidienne pour analyse entraîne également une augmentation du niveau de méthanephrine, normétanéphrine. La recherche en temps opportun de l'aide de spécialistes qualifiés est la clé pour identifier les problèmes de santé graves et les résoudre efficacement.

Analyse de l'urine quotidienne pour les méthanephrines et les normétanephrines

Qu'est-ce que la méthanephrine et les conditions préalables à l'analyse

  • accélération de la transmission des influx nerveux et du métabolisme;
  • la libération d'énergie supplémentaire des acides gras et du glucose;
  • expansion des bronches et des pupilles des yeux;
  • augmentation de la pression et de la fréquence cardiaque.

Ayant rempli ces fonctions, les catécholamines sont converties en substances inactives, y compris la méthanephrine et la normétanéphrine, qui sont des produits de dégradation intermédiaires de l'adrénaline et de la norépinéphrine, respectivement. Normalement, une petite quantité d'hormones sous une forme inchangée, ainsi que leurs métabolites, sont excrétés dans l'urine. Par conséquent, leur présence dans l'urine en petites quantités, ou une augmentation de l'arrière-plan d'une situation stressante, est normale.

Une production excessive de catécholamines dans le sang (et, par conséquent, les produits de leur désintégration dans l'urine) est possible en présence de phéochromocytome et d'un certain nombre de néoplasmes neuroendocriniens. Les indications pour réussir l'analyse de la méthanephrine et de la normétanéphrine seront:

  • symptômes permettant de soupçonner la présence d'un phéochromocytome - pression constamment élevée et sautant brusquement sans raison apparente, pouls fréquent, transpiration abondante, palpitations, température élevée;
  • hypertension artérielle, peu susceptible de correction avec des médicaments conventionnels;
  • néoplasmes des glandes surrénales identifiés lors d'une échographie ou d'une IRM;
  • évaluation dynamique des tumeurs sécrétant des catécholamines, ainsi que surveillance de leur traitement chirurgical ou conservateur;
  • le patient a une prédisposition génétique au phéochromocytome.

Niveaux d'urine et de sang

L'apparition des symptômes énumérés est une raison pour effectuer une analyse de la méthanephrine et de la normétanéphrine totales (libres plus liées). Ses normes pour les enfants et les adultes peuvent être présentées sous la forme d'un tel tableau:

Âge
Méthanephrine totale, mcg / jour
Normétanéphrine totale, mcg / jour
jusqu'à 3 mois5,9-3747-156
3-6 mois6.1-4231-111
6-9 mois12.0-4142-109
9-12 mois8.5-10123-103
1-2 ans6.7-5232-118
2-6 ans11-10050-111
6-10 ans54-13647-175
10-16 ans39-24352-290
adultes0-3200-390

Si les résultats sont présentés dans d'autres unités, cette formule de calcul aidera:

  • méthanephrine (μg / jour) = nmol / jour X 5,07;
  • normétanéphrine (μg / jour) = nmol / jour X5,46.

Un diagnostic plus précis du phéochromocytome ou de l'efficacité de sa thérapie peut être effectué en mettant des métanéphrines plasmatiques libres. Les normes seront les suivantes:

  • méthanephrine - 120 picogrammes pour 1 ml de plasma ou 0,5 nmol / l;
  • normétanéphrine - 200 picogrammes pour 1 ml de plasma ou 0,9 nmol / l.

Les normes des produits de dégradation hormonale libres (non liés) dans l'urine quotidienne seront respectivement:

  • méthanephrine - 6-115 mcg / jour;
  • normétanéphrine - 10-146 mcg / jour.
  • On pense que ce sont les méthanephrines libres qui sont un marqueur plus précis de la présence d'un phéochromocytome..
  • Les valeurs de référence peuvent varier légèrement selon le laboratoire où l'étude est menée..

Raisons de l'amélioration des enzymes

Étant donné que les tumeurs neuroendocrines libérant des hormones sont rares, un écart par rapport à la norme peut être causé par des facteurs tels que:

  • stress - physique ou psychologique;
  • boire de l'alcool ou fumer;
  • caractéristiques du régime alimentaire du patient;
  • prendre des médicaments de divers groupes (diurétiques, antihypertenseurs (Adelfan), anti-arythmiques Propafenone (et autres bloqueurs adrénergiques), insuline, Paracetamol, Eufillin, Tetracycline, vasoconstricteurs vaporisateurs nasaux et gouttes, antidépresseurs tricycliques).

Si ces facteurs sont exclus et / ou si des symptômes graves sont présents et que la teneur en méthanephrines libres dans l'urine est augmentée, l'une des pathologies suivantes doit être détectée / confirmée:

  • phéochromocytomes - tumeurs surrénales qui produisent un excès de catécholamines. C'est l'une des raisons d'analyse les plus courantes;
  • neuro-tumeurs bénignes et malignes - ganglioneuromes, paragangliomes, simtoganglioblastomes, neuroblastomes;
  • perturbations dans le travail de l'hypothalamus, accompagnées d'un dysfonctionnement du système symtoadrénal;
  • hépatite et cirrhose du foie - en raison d'une violation de la désintégration des catécholamines avec une production adéquate;
  • exacerbations de l'hypertension (crises) et de l'angine de poitrine, infarctus du myocarde, insuffisance cardiaque;
  • manifestations aiguës d'un estomac ou d'un ulcère duodénal.

Comment se préparer à l'analyse

L'étude nécessite une collecte laborieuse d'urine quotidienne. Vous pouvez obtenir le résultat le plus correct et exclure la probabilité de reprise en faisant un peu attention aux nuances suivantes de l'étape préliminaire:

  1. Exclure la prise de médicaments pouvant affecter le résultat (augmenter le niveau de méthanephrine) pendant 4 jours avant le jour du prélèvement d'urine. Vous ne pouvez laisser que les médicaments nécessaires à vie, prévenant le médecin à ce sujet.
  2. 2 jours avant la livraison, modifiez votre alimentation - refusez le chocolat et le cacao, les tomates, les bananes, les ananas, les avocats, le café, le thé et l'alcool (y compris la bière), le fromage, les confiseries à la vanille.
  3. Évitez le stress nerveux et physique - stress ou travail physique dur.
  4. Abstenez-vous de l'intimité pendant 2 jours avant l'analyse.
  5. Ne fumez pas pendant au moins 3-4 heures avant et pendant la collecte d'urine.

Naturellement, toutes ces règles sont également pertinentes dans le processus de livraison de biomatériaux - pendant la journée.

La sensibilité et la précision des tests de méthanephrine peuvent varier en fonction du laboratoire et des caractéristiques corporelles du patient..

Cependant, sur recommandation d'un médecin, il peut être complété par des tests de métabolites hormonaux dans le sang ou de méthanephrines libres.

En conséquence, cette étude réussira à faire face à ses principales fonctions - l'identification et la surveillance du phéochromocytome et d'autres néoplasmes sécrétant des hormones.

Normétanéphrine dans l'urine: comment passer des tests, la norme dans le corps

Le corps humain est un système harmonieux unique. Si une panne se produit quelque part, d'autres systèmes commencent à réagir, avertissant du danger. Si l'urétanéphrine dans l'urine est plus élevée que la normale, c'est aussi le plus souvent un symptôme alarmant..

La métanéphrine et la normétanéphrine sont directement liées aux hormones surrénales, l'adrénaline et la noradrénaline. Ce sont des produits intermédiaires de leur désintégration..

Mais ils ne se forment que si des enzymes spéciales et de la catécholamine sont produites, ce qui est considéré comme une hormone qui appartient à la couche cérébrale du cortex surrénalien. Cette substance est également un neurotransmetteur, transmettant des signaux entre les cellules nerveuses..

En règle générale, la catécholamine existe depuis très peu de temps, car elle est rapidement détruite, et le corps essaie de s'en débarrasser rapidement, en excrétant avec l'urine, ainsi que la méthanephrine ou la normétanéphrine.

Les néoplasmes sont dangereux dans la mesure où ils se développent rapidement, commençant en grande quantité à se synthétiser dans la catécholamine. En raison d'un excès excessif de substances, les processus pathologiques se produisent principalement dans les reins, le foie et le système cardiaque.

Cela affecte le bien-être. La personne commence à souffrir de maux de tête sévères périodiques qui se concentrent dans la partie des tempes et à l'arrière de la tête, des sensations de picotements désagréables aux extrémités commencent, des nausées et de la fatigue apparaissent et une tachycardie se développe.

Norme et indicateurs de méthanephrine et normétanéphrine

Si ces symptômes vous dérangent plus souvent, vous devriez demander l'aide de votre médecin. Avant de prescrire un traitement, il est nécessaire de déterminer - méthanephrine normale et normétanéphrine dans l'urine.

La méthode la plus fiable est une étude en laboratoire de l'excrétion urinaire quotidienne.

Les normes indicatives générales pour un adulte sont déterminées par:

  • méthanephrine de 74 à 297 mcg / jour;
  • normétanéphrine de 105 à 354 mcg / jour.
  • Ces études sont ensuite traitées, sur la base desquelles le diagnostic correct est effectué afin de commencer le traitement du néoplasme à temps.
  • Parfois, les résultats dans différents laboratoires peuvent donner de légères différences, le niveau de substances sera abaissé ou légèrement augmenté.
  • Cela est principalement dû à l'utilisation de réactifs sélectionnés et à l'utilisation de divers types d'appareils qui ont été utilisés pour déterminer la concentration des produits de désintégration des catécholamines dans l'urine.

Pourquoi promu

Si le sang augmente de façon inattendue le niveau de catécholamines, qu'est-ce que cela signifie: le corps réagit au stress, dans la plupart des cas provoqué par un processus physique ou psychologique, le stress émotionnel.

À ce moment, la norépinéphrine contribue au rétrécissement des vaisseaux sanguins, ce qui entraîne une augmentation de la pression artérielle, une augmentation de la dose d'adrénaline augmente la fréquence cardiaque et les processus métaboliques sont accélérés.

Mais lorsque la norme est constamment perturbée, la méthanephrine et la normétanéphrine dans l'urine, un tel symptôme met en garde contre le développement d'une tumeur - le phéochromocytome. Il se caractérise en ce qu'il produit périodiquement une grande quantité d'adrénaline et de norépinéphrine, il est bénin. Il n'y a pas de métastases dans ce cas..

De plus, un indicateur surestimé de ces hormones dans le corps de l'enfant peut révéler un neuroblastome - une tumeur qui se développe jusqu'à 5 ans. Provient de cellules nerveuses primitives, peut être trouvée dans la cavité abdominale, sur les glandes surrénales.

À qui est présentée l'analyse

L'analyse est prescrite pour:

  • des crises d'angine de poitrine, étant donné qu'il s'agit de la réaction de la catécholamine à une douleur émergente;
  • Palpitations cardiaques;
  • hypertension
  • leucémie;
  • maladies du foie avec troubles métaboliques;
  • violations du système endocrinien et d'autres indicateurs, en particulier si les mesures thérapeutiques n'apportent pas de résultats positifs.

Analyse correcte

Préparer le patient à l'analyse ne présente aucune difficulté particulière. Toutes les recommandations du médecin doivent être pleinement respectées afin que le résultat soit correct, pour lequel quelques jours avant le test, vous devez:

  • exclure complètement du régime les boissons - contenant du thé, du café, de l'énergie, de la bière et de l'alcool;
  • ne mangez pas de produits fromagers, œufs, chocolat, avocats et bananes, à haute teneur en amine;
  • arrêtez de prendre, mais en accord avec le médecin, certains médicaments, par exemple, antibiotiques tétracyclines, tranquillisants, adrénostimulants, bloqueurs adrénergiques. Il est nécessaire d'exclure diverses injections, inhalateurs, suppositoires rectaux, médicaments pour perdre du poids. Autorisé uniquement les fonds qui soutiennent l'activité vitale du patient;
  • ne prenez pas de radiographie;
  • réduire l'augmentation du stress physique et émotionnel;
  • quelques heures avant le début de la procédure, vous devez arrêter de fumer.

L'urine doit être dans un récipient de 3 litres, qui doit être conservé en permanence dans un endroit sombre et frais. Vous devez collecter l'urine et la donner immédiatement pour examen.

Le volume total est pris en compte. Pour l'analyse finale, 100 ml d'urine sont examinés. Un tel fait est nécessairement pris en compte que pendant la journée, le fond hormonal peut changer plusieurs fois, devenant de plus en plus bas, par conséquent, la dose quotidienne est utilisée.

Un marqueur pour le diagnostic des néoplasmes surrénales est utilisé; la chromatographie liquide est effectuée.

Lorsque le résultat est dans le doute, les hormones sont constamment augmentées pour clarifier, ou c'est un phénomène temporaire, un test suppressif de clonidine peut être prescrit pour plus de précision. Mais le patient doit se rappeler qu'une mauvaise préparation, la violation des recommandations affectera négativement le résultat.

L'avis du médecin

S'il y avait une déviation dans l'urine quotidienne de ces substances, une étude plus approfondie des glandes surrénales est nécessaire, puis une thérapie complexe.

S'il y a lieu de supposer qu'une tumeur se développe, des études telles que l'IRM, la TDM ou la scintigraphie sont prescrites pour la visualiser. Même un décryptage compétent n'aidera pas à déterminer la taille et la qualité de l'éducation, que des métastases soient apparues.

Si un test d'urine pour la méthanephrine et la normétanéphrine a montré un résultat négatif, vous devrez consulter un oncologue.

Normétanéphrine et méthanephrine dans l'urine quotidienne - Traiter les reins

L'analyse d'urine pour la méthanephrine et la normétanéphrine peut détecter des tumeurs malignes dans les glandes rénales et surrénales. Des études sont prescrites pour les patients qui présentent des symptômes caractéristiques. La détection de ces substances dans le corps indique qu'un processus inflammatoire se produit dans les glandes endocrines humaines, ce qui présente un danger pour le corps.

À qui est présentée l'analyse

Une analyse pour identifier ces substances ne peut être prescrite que par un médecin, en raison de la détection de certains symptômes. Une telle étude est prescrite pour le diagnostic du cancer et des tumeurs malignes dans les organes internes du patient..

Les symptômes suivants sont une raison importante de l'examen:

  • Hypertension artérielle constante dans la zone artérielle;
  • Transpiration accrue principalement la nuit;
  • Pouls et palpitations rapides;
  • Température élevée sur une longue période de temps;
  • Vertiges et douleur dans le cou;
  • Nausée sans raison particulière.

La présence de ces symptômes pendant 1-2 semaines devrait être la raison pour laquelle vous vous rendez à la clinique. Le patient devra subir une préparation et une analyse appropriées pour identifier ou exclure la formation de tumeurs malignes..

Comment réussir une analyse

Les résultats qui seront obtenus après avoir réussi l'analyse sont sensibles à tout changement dans le corps. Par conséquent, il est extrêmement important de se conformer aux règles et réglementations qui contribueront à obtenir des informations fiables sur le corps. Lors de la préparation de l'analyse, suivez ces directives:

  • 2-3 jours avant la date fixée pour l'analyse, évitez d'utiliser des médicaments qui affectent les reins et les autres organes internes. Vous devrez également abandonner l'utilisation d'antibiotiques antiviraux;
  • 48 heures avant l'examen, renoncez aux boissons: cacao, thé et café. En outre, le patient est contre-indiqué en utilisant des substances alcoolisées et alcoolisées;
  • 5-6 heures avant le prélèvement d'urine, le patient doit éviter le tabac;
  • Éliminez tout stress physique et psychologique sur votre corps. Consacrez une journée au repos;
  • Refuser les aliments qui contiennent des conservateurs ou des substances similaires, car cela changera les valeurs obtenues après avoir réussi les tests.

L'urine quotidienne sert de matériau à la recherche, car pendant cette période, elle change de composition en raison de nombreux facteurs. L'urine devra être collectée toute la journée.

L'urine doit être prélevée immédiatement après le réveil. Allez aux toilettes et abaissez l'urine initiale dans les toilettes, remplissez le récipient d'urine intermédiaire et envoyez-le dans un endroit froid.

La prochaine portion d'urine est préparée après 13h00. Répétez les étapes décrites ci-dessus. La dernière étape a lieu avant le coucher..

Le lendemain matin, vous devrez séparer environ 100 millilitres d'urine collectée pour de plus amples recherches. L'urine doit être livrée au laboratoire dès que possible afin qu'elle ne perde pas ses propriétés et montre un résultat fiable d'un examen du corps.

Après avoir réussi l'analyse de l'urine quotidienne, le patient sera en mesure de comprendre les pathologies se développant dans son corps et, si nécessaire, de prendre des mesures pour les éliminer.

Causes de l'augmentation de la métanéphrine dans l'urine quotidienne

Si les résultats d'une analyse d'urine générale ont montré qu'une quantité excessive de méthanephrine a été trouvée dans le corps, alors il y a une forte probabilité qu'une tumeur maligne se soit formée dans les glandes endocrines. Cependant, un tel diagnostic n'est posé que chez 2 personnes sur 10, donc ne paniquez pas à l'avance.

Dans ce cas, vous devrez subir un réexamen, en tenant compte de toutes les normes qui indiqueront comment procéder à l'analyse. Si l'indicateur augmenté a été obtenu à nouveau, le patient doit consulter le médecin traitant et subir un diagnostic précis des tumeurs malignes..

Après avoir reçu une consultation appropriée, le patient se verra prescrire un cours de récupération qui arrêtera les progrès de la pathologie et contribuera au retour des fonctions corporelles à la normale.

Si, après un certain temps après le début du traitement, la quantité de méthanephrine n'a pas diminué, d'autres contre-mesures devront être envisagées. Une augmentation constante de la normométanéphrine indique des maladies qui affectent l'hypothalamus et des problèmes cardiaques et autres organes internes.

Facteurs qui affectent les résultats de la recherche

Une analyse pour identifier ces éléments dans l'urine du patient est sensible à tout changement et non-respect des règles de collecte d'urine pour la recherche. L'augmentation de la méthanephrine dans l'urine du patient est affectée par les boissons contenant de l'alcool et de la caféine. Le tabagisme a un effet particulier sur les résultats de l'examen..

Un stress important sur la santé physique et psychologique d'une personne affectera également la réalisation d'indicateurs surestimés. Arrêtez d'utiliser ces produits et faites une pause avant de passer le test. Cette technique rendra votre entraînement correct et les informations sur le corps fiables.

Combien de temps puis-je obtenir les résultats de l'analyse

Après que le patient a fourni l'urine collectée, il subira un examen complet pour détecter les tumeurs malignes dans le corps. Cette procédure prend le plus souvent environ 14 jours..

Si l'urine a été livrée à une clinique privée, les tests peuvent être obtenus beaucoup plus rapidement. Cela aidera à accélérer la vérification de la collecte et de la préparation appropriées de l'urine. Pour des résultats fiables, consultez un endocrinologue ou un oncologue..

La quantité normale de méthanephrine et de normétanéphrine dans l'urine

Dans l'urine des enfants de moins de 3 mois, les éléments suivants sont considérés comme des indicateurs normaux:

  • Métanéphrine de 5,9 à 37 unités;
  • Normétanéphrine de 47 à 156 unités.

Pour les bébés dont l'âge varie de 3 à 6 mois, la norme est la suivante:

  • Métanéphrine de 6,1 à 42 unités;
  • Normétanéphrine de 31 à 111 unités.

Dans l'urine des enfants de moins de 9 mois, les indicateurs doivent se situer dans les limites suivantes:

  • Métanéphrine de 12 à 41 unités;
  • Normétanéphrine 41 à 109 unités.

Chez les nourrissons de moins d'un an, les valeurs normales ressemblent à ceci:

  • Métanéphrine de 12 à 41 unités;
  • Normétanéphrine de 23 à 103 unités.

Chez un enfant de 1 à 2 ans, les indicateurs de la substance dans l'urine doivent se situer dans ces limites:

  • Métanéphrine de 6,7 à 52 unités;
  • Normétanéphrine de 32 à 118 unités;

Chez les personnes de plus de 16 ans, les indicateurs de méthanephrine ne doivent pas dépasser la marque de 320 unités, la normétanéphrine ne doit pas dépasser 390.

Ces indicateurs sont considérés comme normaux. Si l'analyse a montré de telles valeurs, cela prouve que tout est en ordre avec le corps et que le patient n'a pas besoin d'intervention médicale.

Il semble que le décodage des tests puisse se faire de lui-même, mais vous devrez contacter un spécialiste et obtenir une conclusion précise sur votre santé. Un diagnostic indépendant sera largement incorrect.

Les résultats des tests obtenus varient selon le laboratoire dans lequel les études ont eu lieu. De plus, le nombre d'éléments dans l'urine du patient change en raison de l'utilisation de certains produits, ainsi qu'en raison de l'âge et de l'activité physique.

Si vous obtenez des résultats trop élevés, passez un deuxième examen pour établir un diagnostic précis..

Quelles maladies une analyse peut-elle montrer

Un test d'urine pour la méthanephrine est comparable aux tests sanguins. Par conséquent, il vous permet de déterminer ou d'exclure la présence des maladies suivantes:

  • Tumeurs du cerveau et des glandes surrénales;
  • Cirrhose du foie;
  • Ulcères gastriques et rectaux;
  • Hypertension.

Si des résultats ont été obtenus qui sont au-delà de la plage normale, passez un examen qui détectera une maladie en développement dans votre corps.

Seul un diagnostic précis permettra un traitement efficace et arrêtera la progression des tumeurs malignes..

Où passer l'analyse

Les tests de détection de méthanephrine et normétanéphrine peuvent être effectués dans des laboratoires présents dans chaque région. Aucun patient n'aura de difficultés avec cela..

Le plus souvent, une telle analyse est payante. Les frais sont dus à l'installation d'équipements de haute qualité afin que les résultats sur le corps humain soient fiables.

L'acide est utilisé pour identifier les éléments dans l'urine, ce qui augmente l'efficacité de l'analyse et de la détection des pathologies dans le corps dans les premiers stades. Avant de commencer la préparation de l'étude, vous devrez obtenir la direction appropriée. Vous pouvez le faire avec un endocrinologue ou un oncologue.

Conclusion

Après avoir passé un test d'urine pour la méthanephrine et la normétanéphrine, le patient sera en mesure de détecter le développement de cancers dans les premiers stades. Cela vous permettra de vous débarrasser des tumeurs et de vous sauver la vie, car si la maladie a commencé, le traitement sera inefficace.

Cela devrait être la raison de rendre un tel examen régulier. L'analyse peut être soumise dans n'importe quelle région. Un équipement spécialisé et une équipe d'experts aideront à déterminer le nombre exact d'éléments dans l'urine, identifiant ou éliminant ainsi de nombreuses maladies dangereuses.

Lors de la collecte et de la préparation à l'analyse, n'oubliez pas les règles de préparation et le fait que l'urine devra être collectée tout au long de la journée. Cette technique vous permettra de suivre les changements dans l'urine du patient et de déterminer ce qui se passe dans le corps.

Cette étude peut remplacer l'analyse générale par du sang et détecter les maladies avec une grande précision. En rendant cet examen permanent, chaque personne pourra exclure les maladies dangereuses et poursuivre un mode de vie normal.

Si les symptômes suivants vous sont familiers:

  • douleur persistante au bas du dos;
  • difficulté à uriner;
  • trouble de la pression artérielle.

La seule voie chirurgicale? Attendez et n'agissez pas avec des méthodes radicales. La maladie peut être guérie! Suivez le lien et découvrez comment le spécialiste recommande de traiter...

Métanéphrines et normaméthrine dans l'urine quotidienne

  • De nombreux patients souhaitent obtenir des informations sur le moment et les raisons pour lesquelles il est nécessaire d'effectuer une analyse quotidienne de l'urine pour les produits de dégradation intermédiaires des hormones surrénales représentées par les méthanephrines et les normétanéphrines..
  • Des quantités excessives de ces substances indiquent le développement de maladies dangereuses, de graves problèmes de santé et la nécessité de prendre des mesures urgentes pour les éliminer..
  • Les métanéphrines et les normétanéphrines dans l'urine quotidienne, avec une concentration dépassant les normes établies, sont un signe d'inefficacité du traitement ou de rechute du phéochromocytome, des néoplasmes malins d'autres glandes du système endocrinien, des dommages à l'hypothalamus, une crise hypertensive, un infarctus du myocarde, une angine de poitrine.

Le besoin d'analyse

Une étude sur les méthanephrines dans l'urine, visant à confirmer ou à nier les néoplasmes tumoraux, sous forme de phéochromocytome chez l'adulte, de paragangliome et de neuroblastome chez l'enfant, est prescrite par un endocrinologue, cardiologue, oncologue, thérapeute. Dans le foie des symptômes indiquant la nécessité de sa mise en œuvre, sont effectués:

  • augmentation de la pression artérielle et des palpitations cardiaques;
  • indicateur accru de l'état thermique du corps du patient;
  • l'apparition de maux de tête et de vertiges;
  • dessèchement dans la cavité buccale;
  • la nausée;
  • transpiration accrue;
  • sensation de picotement dans les membres inférieurs et supérieurs.

Méthanephrines et normométanephrines urinaires quotidiennes: Informations générales, Indications, Norme, Causes des changements de concentration, Préparation à la recherche, Règles de collecte des biomatériaux

Les méthodes de recherche en laboratoire font partie intégrante du diagnostic de certaines maladies somatiques. L'étude du sang, de l'urine et d'autres fluides biologiques vous permet d'identifier les pathologies à un stade précoce, ainsi que d'évaluer l'état général du corps humain.

La méthodologie pour déterminer la concentration de méthanephrines et de normétanéphrines dans l'urine quotidienne fournit des informations exhaustives sur le fonctionnement du système cardiovasculaire, permet l'identification de maladies de type tumoral.

Ci-dessous, nous considérerons les principales indications d'une étude en laboratoire de l'urine au niveau de ces substances, les critères de la norme, ainsi que les raisons de l'augmentation et de la diminution de la concentration de ces éléments.

informations générales

Les soi-disant métanéphrines dans l'urine sont des produits intermédiaires du métabolisme de l'adrénaline et de la noradrénaline. La filtration des composés est effectuée dans les reins, de sorte qu'ils sont excrétés avec un flux d'urine.

Une étude en laboratoire du niveau de ces composés peut déterminer de manière fiable la présence ou l'absence de tumeurs hormonales dans la glande surrénale. De plus, cette analyse révèle la véritable cause de l'augmentation persistante de la pression artérielle.

La production de ces hormones dans les glandes surrénales se produit sous l'influence de situations stressantes, de stress psycho-émotionnel et d'une activité physique intense. Ce sont l'adrénaline et la norépinéphrine qui stimulent la transmission des influx nerveux du cerveau vers le corps et les organes internes, entraînant ainsi la libération de sources d'énergie telles que le glucose et les lipides.

Figure. - Formule structurelle de méthanephrine

L'ensemble du processus mentionné est accompagné du travail actif du système cardiovasculaire et de l'accélération des processus métaboliques. Les hormones mentionnées ne sont dans un état holistique que pendant plusieurs minutes, et après leur dégradation naturelle, des méthanephrines sont formées, qui sont filtrées par les reins et excrétées du corps avec un jet d'urine dans les 24 heures.

De plus, une petite quantité de la fraction libre de méthanephrine peut être détectée dans l'urine d'une personne en bonne santé, ce qui peut augmenter sous l'influence de facteurs de stress.

Ces maladies neuroendocrines semblables à des tumeurs, telles que les ganglioneuromes, les neuroblastomes et les phéochromocytomes, sont capables de produire une grande quantité de noradrénaline et d'adrénaline en peu de temps, ce qui entraîne par la suite une augmentation de la concentration de substances hormonales dans la circulation systémique et dans l'urine. Dans le contexte d'une augmentation des niveaux de noradrénaline et d'adrénaline, une personne commence à éprouver des problèmes hémodynamiques, est confrontée à une hypertension artérielle.

Les principaux signes d'une production excessive d'adrénaline et de noradrénaline comprennent des crises de panique, de l'anxiété, des nausées et des vomissements, des étourdissements et des maux de tête, ainsi qu'une sensation de picotement et un engourdissement dans les membres supérieurs et inférieurs..

La méthodologie utilisée pour déterminer la concentration de méthanephrines et de normétanéphrines dans l'urine a une valeur diagnostique élevée, car l'analyse elle-même est très sensible et très précise pour identifier certaines maladies. En raison de sa précision, cette méthode est plus populaire que la détermination en laboratoire du niveau d'adrénaline et de noradrénaline dans le corps, car les deux composants ont tendance à s'effondrer rapidement..

Comme principales indications pour l'analyse en laboratoire, il y a:

  1. Dépistage des patients à risque d'incidence de tumeurs surrénales produisant des hormones. Mais en règle générale, nous parlons de personnes qui ont une prédisposition héréditaire au développement de tumeurs surrénales.
  2. Identification et surveillance de l'état des tumeurs surrénales hormonales en dynamique. L'analyse vous permet de diagnostiquer et de contrôler la dynamique de pathologies telles que le paragangliome, le phéochromocytome, le ganglioneurome, ainsi que le neuroblastome.
  3. Confirmation ou réfutation de maladies neuroendocrines précédemment identifiées par échographie.
  4. Détection de la cause profonde d'une augmentation persistante de la pression artérielle. Si les valeurs d'hypertension artérielle ne se prêtent pas à une correction médicale pendant une longue période, afin d'exclure le phéochromocytome, ce type de diagnostic de laboratoire est prescrit à une personne.
  5. Suivi de l'efficacité du traitement et prévision de la durée de la période de rééducation après un traitement chirurgical ou conservateur de la tumeur.

Figure. - Apparition d'un phéochromocytome, qui affecte le niveau de méthanephrine et de normétanéphrine dans le corps

La nomination et le décodage de cette étude en laboratoire sont effectués par des spécialistes d'endocrinologues, d'oncologues et de médecins généralistes.

Norme

Le niveau de méthanephrine dans l'urine est mesuré par des indicateurs tels que nmol / jour et μg / jour. Selon l’âge du patient, les valeurs normales de métanéphrine en mcg / jour sont les suivantes:

  1. De la naissance à 3 mois - 5,9-37.
  2. De 3 mois à six mois - 6.1- 42.
  3. De 6 à 9 mois - 12-41.
  4. De 9 mois à 1 an - 8,5 - 101.
  5. De 1 an à 2 ans - 6,7-52.
  6. De 2 à 6 ans - 11-99.
  7. De 6 à 10 ans - 54-138.
  8. De 10 à 16 ans - 39-243.
  9. Plus de 16 ans - pas plus de 320.

La norme d'âge de concentration de normétanéphrine dans le corps humain, compte tenu de son âge, a la forme suivante:

  1. De la naissance à 3 mois - 47-156.
  2. De 3 mois à six mois - 31-111.
  3. De 6 à 9 mois - 42-109.
  4. De 9 mois à 1 an - 23-103.
  5. De 1 an à 2 ans - 32-118.
  6. De 2 à 6 ans - 50-111.
  7. 6 à 10 ans 47-176.
  8. De 10 à 16 ans - 53-290.
  9. Plus de 16 ans - pas plus de 390.

Important! Malgré le niveau élevé d'informations, la détermination de la méthanephrine dans le sang ou l'urine n'est pas en mesure de fournir des informations sur le degré de malignité du processus tumoral, la taille de la tumeur, ainsi que son emplacement exact. Pour obtenir ces informations, le patient se voit prescrire des méthodes d'examen instrumentales supplémentaires.

Facteurs pouvant affecter les résultats d'un test d'urine en laboratoire pour la méthanephrine:

  1. Chocs psycho-émotionnels, stress et efforts physiques importants subis la veille.
  2. Violation des recommandations diététiques nécessaires pour préparer le corps à la recherche.
  3. Défaut de se conformer aux tests de laboratoire.
  4. Boire et fumer à la veille du jour de retrait des biomatériaux.

Les raisons du changement de concentration

Il existe plusieurs raisons principales pouvant entraîner une augmentation significative de la concentration de méthanephrines et de normétanéphrines dans l'urine quotidienne. Ces raisons incluent:

  1. Détresse émotionnelle ou stress sévère déjà vécu..
  2. Tumeurs de type tumeur se développant à partir de tissu neurochromaffinique (phéochromocytome, neuroblastome, paragangliome, simtoganglioblastome).
  3. La présence d'un processus infectieux et inflammatoire dans le foie (hépatite) ou des changements cirrhotiques dans le tissu hépatique.
  4. Infarctus du myocarde plus précoce, insuffisance cardiaque existante et crises d'angor fréquentes.
  5. Crise d'hypertension.
  6. Prendre certains médicaments (Veroshpiron, inhibiteurs de la MAO, insuline, antidépresseurs, Lévodopa).
  7. Dépendance à l'alcool.
  8. Exacerbation de l'ulcère gastro-duodénal et du duodénum.

Des maladies telles que la forme aiguë de la leucémie et la collagénose peuvent entraîner une diminution des indicateurs des méthanephrines et des normétanéphrines..

Préparation de l'étude

Le matériel pour ce type de test de laboratoire est l'urine quotidienne. La veille du jour de la collecte des biomatériaux, chaque personne doit suivre certaines recommandations diététiques.

48 heures avant la collecte d'urine, du régime alimentaire, il est nécessaire d'exclure complètement les aliments tels que les œufs de poule et de caille, le fromage à pâte dure, les tomates, l'alcool, la vanilline, le chocolat, les bananes, les ananas. De plus, le régime alimentaire limite au minimum la consommation d'aliments tels que les boissons énergisantes et gazeuses, le cacao, le café et le thé noir..

2-3 jours avant le début de la collecte de matériel biologique, il est nécessaire de refuser complètement de prendre des sympathomimétiques, des bloqueurs adrénergiques, des tranquillisants, des antibiotiques, ainsi que des inhibiteurs de la MAO. Un point important est la limitation complète de l'excitabilité psycho-émotionnelle, la prévention du stress et des chocs à la veille de la collecte d'urine.

Certains centres médicaux, avant de collecter des biomatériaux pour la recherche, donnent aux patients un conservateur spécialisé qui aide à préserver la composition quantitative et qualitative de l'urine jusqu'à son examen..

Règles de collecte des biomatériaux

Afin d'obtenir des résultats fiables d'une étude en laboratoire de l'urine au niveau des méthanephrines et des normétanéphrines, il est nécessaire de suivre certaines règles pour la collecte de matériel biologique, qui est ensuite livré au laboratoire.

L'algorithme de collecte d'urine quotidienne est le suivant:

  • Miction primaire le matin, réalisée dans les toilettes.
  • Tous les actes d'urination ultérieurs, dans les 24 heures, doivent être effectués dans un récipient en verre ou en plastique stérile d'un volume de 2 litres. Si le conservateur correspondant a été obtenu la veille, il doit être ajouté à l'avance au récipient de collecte d'urine. Tout le matériel doit être conservé au réfrigérateur..
  • Avant chaque acte de miction, il est nécessaire d'effectuer une toilette approfondie des organes génitaux externes, en utilisant de l'eau bouillie et du savon pour bébé sans colorants ni parfums.
  • Après la miction finale, il est nécessaire de mesurer le volume exact d'urine collecté, qui correspondra au débit urinaire quotidien. Après cela, à partir du volume total, il est nécessaire de verser 50 à 60 ml d'urine dans un récipient en plastique stérile et de le fermer hermétiquement. Sur l'étiquette située sur le récipient, il est nécessaire d'indiquer le nom du patient, le volume d'urine journalier en ml, l'âge, l'heure exacte de collecte du biomatériau. Après cela, le matériel doit être livré au laboratoire au plus tard dans les 4 heures.