Traitement du kyste mammaire

Les maladies du sein donnent aujourd'hui des chiffres choquants, des centaines de milliers de patients se tournent vers des centres mammologiques présentant divers symptômes et soupçons de mastopathie fibreuse kystique et de tumeurs malignes..

Plus de 40% des femmes d'âges différents souffrent d'une maladie mammaire particulière. Le sein pour la santé physique et mentale d'une femme est très important, car tout processus inflammatoire et tout changement d'apparence aggravent son état physique et émotionnel.

Par conséquent, la détection rapide des premiers signes et symptômes des maladies du sein est très importante afin d'avoir le temps d'éliminer et de mener à temps le traitement nécessaire. Toutes les maladies des glandes mammaires sont divisées en tumeur (les premiers signes du cancer du sein) et inflammatoire. Dans cet article, nous examinerons ce qu'est un kyste mammaire, le traitement et ses symptômes, le diagnostic.

Kyste mammaire - qu'est-ce que c'est?

Un kyste est une formation pathologique qui peut être multiple ou unique et constituée d'une paroi et de contenu liquide à l'intérieur. Les kystes mammaires se forment dans les canaux et ont les caractéristiques suivantes:

  • Dans l'épaisseur de la glande mammaire, le kyste est une cavité, une capsule remplie d'un liquide non inflammatoire.
  • Avant la formation d'un kyste, le canal mammaire de la glande se dilate, puis un secret s'y accumule et une capsule fibreuse se forme. Parfois, un kyste peut se former dans les sections d'extrémité des conduits, donc à l'avenir, il est isolé et perd sa connexion avec le conduit.
  • Le liquide qui s'accumule dans le kyste est de couleur différente, il peut être jaune, vert foncé, brun, qui dépend de sa composition et de la durée de vie du kyste. Souvent, le contenu comprend des particules denses qui se calcifient, formant des morceaux de chaux - ce n'est pas dangereux, mais indique que le kyste existe depuis longtemps.
  • Si le kyste s'est formé il y a longtemps, alors sa capsule est plus dense, si récemment, alors ses parois sont minces.
  • Pendant longtemps, la femme ne ressent aucun symptôme.
  • La suppuration et l'inflammation de la cavité peuvent survenir avec le temps..
  • Le kyste mammaire se produit souvent en conjonction avec d'autres pathologies platormonales du système reproducteur féminin.
  • Les kystes d'une taille suffisamment grande peuvent changer la forme du sein.
  • Le kyste mammaire peut être de différentes formes - irrégulier, rond, ovale. La taille des kystes peut aller de quelques millimètres à 5 cm. Et encore plus.
  • Dans un kyste typique, les parois internes sont généralement uniformes et lisses, et dans les kystes mammaires atypiques, il peut y avoir des excroissances sur les parois qui pénètrent dans la cavité de la capsule, ce qui rend le traitement difficile, car il n'est pas possible d'aspirer tout le contenu de toutes les chambres pendant la ponction.
  • S'il y a beaucoup de kystes - cela s'appelle le cancer du sein polykystique, alors ils peuvent fusionner, se transformant en grappes à plusieurs chambres. Dans ces cas, le tissu kystique peut affecter plus de la moitié de la glande mammaire entière..
  • Les kystes peuvent être à la fois sur un sein et sur les deux glandes mammaires.
  • Le plus souvent, la capsule kystique contient des cellules bénignes, mais elle peut également avoir des.
  • Le kyste mammaire est assez fréquent, en particulier chez les femmes sans enfants de 35 à 60 ans.
  • Un signe de mastopathie fibrokystique est la formation d'un kyste mammaire.
  • Parfois, un kyste gras peut apparaître dans la poitrine, son apparence n'est pas associée au tissu sécrétoire et la formation est due au remplissage de la glande sébacée avec la sécrétion de la peau. Si un kyste contenant des graisses atteint une grande taille, il peut devenir enflammé, mais ne provoque généralement pas d'inconfort, ne dérange pas avec la lactation et ne forme pas de tumeur maligne, il ne peut donc pas être traité chirurgicalement. Les kystes gras sont mieux diagnostiqués avec la mammographie.

Causes des kystes mammaires

La principale raison de l'apparition d'un kyste mammaire est une modification de l'équilibre hormonal dans le corps d'une femme, par exemple:

1. Une femme sur trois atteinte de mastopathie développe des kystes. Dans le cas où, lors de la formation du kyste, le fluide s'échappe par le conduit, alors un conduit expansé et déformé reste à sa place. Et si la cavité est remplie d'un secret visqueux - la croissance du kyste progresse.

2. On pense que les femmes à risque comprennent les femmes qui n'ont pas accouché après 30 ans.

3. La production excessive d'œstrogènes, lorsqu'il y a suppression de la production d'autres hormones, augmente le risque de développer des kystes. Certaines sources d'information affirment qu'un trouble de la régulation hormonale peut être causé par la prise de contraceptifs hormonaux sans d'abord analyser l'état individuel du fond hormonal chez une femme. D'autres auteurs pensent que les contraceptifs hormonaux seuls n'affectent pas significativement la formation de kystes. Cependant, leur utilisation pendant plus de 5 ans augmente le risque de développer un cancer et d'autres processus dans la glande mammaire..

4. Vous devez également être sérieux au sujet de l'hormonothérapie substitutive, qui est souvent prescrite aux femmes ménopausées, car la prise de ces médicaments affecte le tissu mammaire. Souvent, après avoir pris des hormones chez une femme, l'apparition de nouveaux tissus, la croissance cellulaire est stimulée, et on ne sait pas comment ces néoplasmes se comporteront à l'avenir dans les tissus mammaires. Par conséquent, dans le cas de l'utilisation d'un traitement hormonal substitutif, une surveillance radiologique doit être effectuée tous les six mois, car de tels changements peuvent ne pas être perceptibles à l'échographie..

5. De plus, selon de nombreux médecins, la cause profonde de la croissance d'un kyste mammaire est l'état psycho-émotionnel d'une femme, qui, en règle générale, affecte tout, et l'état général du corps, et la stabilité du contexte hormonal et le métabolisme. Ce sont des situations stressantes qui provoquent un déséquilibre hormonal - querelles, troubles et changements d'emploi, ressentiment, insatisfaction envers soi-même - et immédiatement les glandes mammaires gonflent, gonflent. Par conséquent, souvent pour les femmes atteintes de mastopathie, des sédatifs sont prescrits - valériane, agripaume, afin de stabiliser l'état émotionnel et de ne pas perturber la production d'hormones.

6. Métabolisme, la nutrition affecte le développement des kystes mammaires. La nutrition détermine comment une femme a un métabolisme et un poids. Même un gain de poids de 2 livres peut affecter les glandes mammaires, car le tissu adipeux contient des œstrogènes. Une satiété excessive et un déséquilibre métabolique entraînent un déséquilibre hormonal.

7. Les facteurs provoquant le développement des kystes sont la mastopathie, la maladie thyroïdienne, la dysfonction ovarienne, les maladies inflammatoires des appendices de l'utérus et de l'utérus lui-même - endométrite et salpingite (voir inflammation des appendices - symptômes et traitement). L'avortement (conséquences) est un stress hormonal puissant pour le corps, qui conduit au déséquilibre de tous les systèmes et organes du corps d'une femme.

8. L'ostéochondrose de la colonne vertébrale thoracique joue également un rôle important dans le développement des kystes mammaires..

9. De nombreux scientifiques suggèrent qu'il existe un lien entre la formation de kystes et le dysfonctionnement de la vésicule biliaire et des voies biliaires.

Beaucoup s'intéressent à la question - S'il y a des kystes dans d'autres organes, alors son apparition dans la glande mammaire est possible? Il n'y a aucun lien avec les kystes dans les reins, le foie, les ovaires avec un kyste mammaire.

De nombreuses femmes, après avoir entendu le diagnostic d'un kyste mammaire, impliquent qu'il s'agit d'une maladie oncologiquement stressante et qu'elles resteront sans sein. Une intervention chirurgicale est indiquée si le kyste est volumineux, c'est une préoccupation grave et il n'y a vraiment pas d'autre issue..

Les symptômes d'un kyste mammaire

Les petits kystes mammaires peuvent ne pas déranger du tout une femme, et la patiente ne peut connaître son existence qu'après un autodiagnostic minutieux ou après avoir consulté un mammologue. Et si le kyste est moyen ou gros, une femme peut ressentir une sensation de compactage et une légère douleur de formation avant les menstruations. À mesure que le kyste se développe, il crée une pression sur les tissus qui l'entourent, provoquant ainsi une gêne.

  • Avec une grande taille du kyste mammaire, les symptômes peuvent être caractérisés par des brûlures, des douleurs à l'endroit où il se trouve, des douleurs de traction, des irrégularités lors de la sensation des tissus près du kyste.
  • Le kyste est parfois accompagné d'une décharge du mamelon, alors on peut supposer qu'il communique avec le canal (voir décharge des glandes mammaires).
  • Un petit kyste ne se fait sentir que dans les périodes précédant la menstruation, et les gros se soucient constamment et ne dépendent pas du cycle menstruel.
  • L'énorme taille du kyste crée une déformation notable de la glande, même la couleur de la peau change, elle devient rougeâtre et finalement bleuâtre.
  • Si la taille du kyste n'est pas grande, cela ne menace pas la vie du patient ni ne réduit la qualité de vie.
  • Cependant, avec des kystes géants et avec l'attachement d'une infection, avec une inflammation et une suppuration d'un kyste mammaire, une femme semble ressentir un inconfort notable.
  • Si l'inflammation se développe dans le kyste, il y a une température corporelle élevée, une rougeur de la glande mammaire, les ganglions lymphatiques des aisselles augmentent.
  • Très rarement, mais il existe des cas cliniques où un kyste dégénère en tumeur cancéreuse. Et la présence de mastopathie fibrokystique chez une femme augmente le risque de cancer du sein.

Diagnostic des kystes

Même lorsqu'il est examiné par un mammologue à la palpation, le médecin peut déterminer le kyste s'il est de taille moyenne, tandis que les petits kystes peuvent être déterminés par échographie et mammographie. À l'aide de l'échographie, il est possible de déterminer s'il y a des masses intracystiques dans sa cavité, et la mammographie peut donner des informations détaillées sur la forme, la taille, le nombre exact de kystes. L'échographie permet de distinguer le fibroadénome d'un kyste.

De plus, dans les cas complexes, le médecin peut se référer à une IRM du sein, cependant, ce diagnostic est utilisé partout comme le plus sûr, sans avoir d'effet négatif sur le corps. Mais jusqu'à présent, les conséquences de l'influence d'un champ magnétique sur le corps n'ont pas été exactement étudiées. Selon les physiciens, l'imagerie par résonance magnétique nucléaire affecte le corps entier de manière négative..

Par conséquent, avant d'accepter un tel diagnostic, il convient d'établir clairement la nécessité de sa mise en œuvre. Si ce n'est pas fondamental, alors il vaut mieux abandonner la charge excessive sur votre corps.

Si des papillomes sont trouvés dans le kyste, une biopsie peut être prise pour examen sous la supervision d'une sonde à ultrasons. Ce matériel est ensuite envoyé pour examen histologique si le nombre de cellules épithéliales est élevé, il s'agit donc d'une suspicion de cancer du sein. La même conclusion peut suivre si l'aspiré est brun ou brun..

Traitement du kyste mammaire

Si une femme a un kyste mammaire, elle devrait subir un examen approfondi de son statut hormonal, être examinée par un gynécologue et en aucun cas, il ne devrait se soigner.

Est-il possible de masser la glande mammaire?

Dans la glande mammaire, il y a des tissus très délicats et un massage intensif du sein pour évacuer le liquide à travers le mamelon est impossible, c'est très dangereux, la glande mammaire ne doit pas être touchée à nouveau, pas qu'elle soit massée intensément. Cela ne devrait jamais être fait. Essayez de ne pas blesser les glandes mammaires avec des sous-vêtements avec des os, essayez de prévenir les ecchymoses, traitez la peau de votre poitrine avec soin, lubrifiez-la avec de l'huile d'olive avec l'âge, cela la rendra plus élastique et moins sèche. C'est une question complètement différente si une femme accouche et que ses seins sont remplis de lait 2-3 jours après l'accouchement, c'est une exception lorsque le massage est simplement nécessaire pour qu'il n'y ait pas de stagnation et de mammite lactationnelle.

Le kyste peut se résoudre lui-même, il n'a pas besoin d'être traité?

L'auto-résorption du kyste est un événement extrêmement rare, vous ne devez donc pas démarrer le processus et traiter les petits kystes de manière conservatrice, et avec des kystes de 1,5 cm, une perforation avec un échantillonnage du contenu est montrée, puis de l'ozone ou de l'air est introduit dans la cavité pour lisser les murs. Cette procédure aidera à diagnostiquer et à prévenir les rechutes..

Quel traitement conservateur ou alternatif pour les kystes mammaires peut être effectué?

Seul un médecin peut prescrire un traitement pour les kystes mammaires après un diagnostic approfondi ou après une intervention chirurgicale - ce sont divers compléments alimentaires, médicaments homéopathiques, phytothérapie, préparations à base de plantes:

  • Particulièrement populaires sont les préparations avec des extraits d'algues contenant des composés d'iodure, ainsi que des compléments alimentaires avec des extraits de brocoli, de chou-fleur.
  • De nombreuses collections d'herbes différentes, spécialement sélectionnées pour avoir un effet positif sur le foie et les processus métaboliques et augmenter la résistance au stress.
  • Quant aux compresses au début du processus inflammatoire, les meilleures compresses décongestionnantes, absorbables et anti-inflammatoires sont les feuilles de chou et les compresses d'alcool. Encore une fois - ceci n'est utilisé qu'après le diagnostic et un rendez-vous chez le médecin.

Aucune automédication avec kyste mammaire ne peut être effectuée

Pourquoi? Tout traitement avec des herbes ou des compresses est inacceptable sans les instructions exactes d'un médecin qui, en dynamique, devrait observer l'état des kystes chez une femme. L'auto-traitement est inacceptable, car sans établir un diagnostic précis, établir s'il y a des formations, déterminer si elles sont bénignes ou malignes, vous ne pouvez pas expérimenter avec votre santé.

La tension oncologique a considérablement augmenté ces dernières années, et le fait qu'aujourd'hui soit bénin, demain peut se transformer en processus oncologique. L'automédication peut accélérer ce processus et conduire à la plus triste.

Si le kyste commence à se développer, alors sous le contrôle des ultrasons, le traitement du kyste mammaire est effectué en utilisant un drainage - ponction à l'aiguille fine, tandis que la capsule est perforée et le contenu est aspiré, suivi de l'introduction d'ozone ou d'air dans la cavité. Cette méthode est utilisée uniquement avec des kystes à chambre unique sans processus malin ou papillome intraductal existant. Après un tel traitement, une surveillance annuelle ou semestrielle par un mammologue est nécessaire pour détecter les rechutes en temps opportun. Si, au cours de la procédure, le contenu a été complètement retiré et que l'histologie n'a pas révélé de cellules sujettes à la croissance, et selon les données de l'échographie, le liquide n'a également pas été trouvé, alors dans 80% des cas, les parois des kystes rétréciront et il n'y aura pas de rechute. Cependant, en cas de rétention d'eau, son accumulation continue et la procédure est répétée.

Dans certaines cliniques, après avoir introduit du liquide dans la cavité kystique, ce n'est pas l'ozone qui est injecté, mais l'alcool éthylique, qui n'est pas une méthode sûre, car cela conduit souvent à une nécrose tissulaire. Et si vous avez une telle aspiration, demandez ce qui est introduit dans la cavité après l'aspiration, même l'introduction d'air est meilleure que l'alcool.

Dans la plupart des cas, les kystes simples ne nécessitent pas d'intervention chirurgicale, mais en cas de prolifération pariétale, une ponction est nécessaire pour exclure l'oncologie. Si des néoplasmes bénins sont détectés, le kyste et le néoplasme sont retirés dans les 30 minutes sous anesthésie locale par une biopsie sous vide. Mais, s'il s'agit d'un néoplasme malin, alors la situation est différente et la femme est envoyée pour traiter l'oncologie.

Dans les cas où la déshydratation répétée du kyste, avec l'introduction d'ozone ne donne pas de résultat, elle continue de se reproduire et les cellules malignes ne sont pas détectées, seulement dans ce cas, le kyste est retiré de la même manière que décrit ci-dessus.

Dans quelle mesure ces opérations sont-elles sécurisées??

  • Si une femme craint de se retrouver sans sein, ne vous inquiétez pas - même de très gros kystes répondent à tout traitement sans retirer le sein.
  • Tout médecin cherche à préserver la beauté des glandes mammaires, de sorte que les incisions et les conséquences de la chirurgie ne sont pas perceptibles.
  • Selon les statistiques, de 1 à 4% des cas, des néoplasmes malins se développent encore à l'intérieur du kyste. Par conséquent, il vaut la peine d'être examiné en temps opportun, d'effectuer le traitement prescrit et de faire confiance à votre médecin.
  • La cicatrice après résection sectorielle reste à vie, et si une femme veut donner naissance à un enfant, la troncature des tissus peut affecter la lactation, car certains canaux seront détruits, ce qui peut entraîner une stagnation du lait. Par conséquent, si une femme est jeune et envisage d'accoucher, il est préférable d'exclure les interventions sur les glandes.

Est-il possible de prendre le soleil ou de visiter un sauna avec un kyste mammaire ou après son traitement?

Le fait que les bains de soleil à notre époque soient très nocifs est dit partout, souvent et souvent. Il n'est pas recommandé d'aller au solarium, en particulier les seins nus pour bronzer, ainsi que d'être au soleil de 11 à 16 heures. Il en va de même pour les bains et les saunas. Toute surchauffe peut provoquer la formation de kystes et un processus oncologique non seulement dans les glandes mammaires.

Kyste dans la glande mammaire

Kyste mammaire - une pathologie assez courante, qui est une cavité de la glande mammaire à contenu liquide.

En règle générale, un kyste mammaire se déroule assez longtemps et ne dérange pas une femme. Ce n'est qu'après un certain temps que surviennent une gêne, une douleur et une sensation de brûlure dans la poitrine. Avant et pendant les menstruations, ces manifestations sont généralement amplifiées. La cavité du kyste mammaire est formée en raison de l'augmentation de la taille du conduit de la glande, dans laquelle le secret s'accumule. Progressivement, la formation d'une capsule fibreuse se produit. Ces néoplasmes peuvent avoir une forme ronde, ovale ou irrégulière..

Avec un kyste mammaire, une inflammation et une suppuration de la cavité kystique sont notées. Rarement, un kyste mammaire dégénère en cancer du sein, mais en même temps, il augmente légèrement la probabilité de développer un néoplasme malin dans la glande mammaire. Souvent, un kyste mammaire s'accompagne de troubles de la sphère hormonale et de la vie intime d'une femme. Les gros kystes changent la forme de la poitrine.

Étiologie

Un kyste est un néoplasme pathologique qui peut être unique ou multiple et se compose d'une capsule et de son contenu liquide. Un kyste mammaire apparaît dans ses canaux et se distingue par ces caractéristiques:

  • la forme du kyste mammaire peut être différente - ovale, ronde, irrégulière. La taille du kyste peut varier de quelques millimètres à 5 centimètres, et dans certains cas plus;
  • un kyste typique a des parois internes lisses et uniformes, tandis qu'un kyste atypique peut avoir une prolifération, qui diffuse dans sa propre cavité, et donc, des difficultés surviennent avec le traitement, car il est beaucoup plus difficile de percer un kyste à plusieurs chambres, car il est difficile de vider complètement toutes les chambres;
  • s'il y a beaucoup de kystes - ce phénomène est appelé cancer du sein polykystique, ces formations peuvent fusionner et se transformer en grappes à plusieurs chambres. Dans de tels cas, le tissu kystique peut affecter plus de la moitié de la glande mammaire;
  • dans l'épaisseur de la glande mammaire, le kyste est une cavité remplie d'un liquide non inflammatoire;
  • avant la formation d'un kyste, le conduit de lait se dilate, puis un secret commence à s'y accumuler et une capsule fibreuse apparaît autour de la formation. Dans certains cas, un kyste peut se former dans la section finale du conduit, un tel kyste est isolé à l'avenir et perd sa connexion avec le conduit;
  • le liquide qui s'accumule dans le kyste peut avoir une couleur différente (marron, vert foncé, jaune), qui dépend de l'âge d'existence et de la composition du kyste. Le contenu comprend souvent des éléments denses qui, calcifiés, forment des morceaux de chaux. Un tel joint n'est pas nocif pour la santé, mais indique que le kyste existe depuis longtemps;
  • si le kyste est apparu il y a longtemps, sa capsule devient plus dense et, par conséquent, dans un kyste récent, la capsule a des parois minces;
  • pendant longtemps, une femme ne présente aucun symptôme;
  • dans le processus de développement et de croissance du kyste, une inflammation et une suppuration peuvent survenir;
  • un kyste mammaire se produit assez souvent en combinaison avec la présence de troubles déshormonaux du système reproducteur féminin;
  • avec de grandes tailles, le kyste est capable d'affecter la forme du sein;
  • les kystes peuvent se former à la fois sur un sein et immédiatement sur les deux glandes mammaires;
  • dans la plupart des cas, la capsule de la formation contient des cellules bénignes, cependant, des cellules malignes peuvent également être présentes;
  • la fréquence de formation des kystes mammaires est assez élevée, en particulier le risque élevé de son développement chez les femmes de 35 à 60 ans qui n'ont pas d'enfants;
  • la formation d'un kyste mammaire est un signe de mastopathie fibrokystique;
  • dans certains cas, un kyste gras peut se former dans la poitrine, dont l'apparition n'est pas associée à la sécrétion tissulaire. De telles formations surviennent en raison du remplissage de la glande sébacée de la peau avec la sécrétion graisseuse. Dans le cas d'une prolifération importante d'un kyste gras, son inflammation peut survenir, ce qui dans la plupart des cas ne provoque pas de sensations désagréables, ne forme pas de tumeur maligne et ne dérange pas pendant la lactation. En conséquence, ces kystes ne sont pas soumis à un traitement chirurgical. Le plus souvent, la présence d'un kyste gras est enregistrée lors d'une mammographie.

Raisons du développement

L'échec hormonal dans le corps d'une femme n'est pas rare. À un tel moment, les ovaires sécrètent au-dessus de la quantité prescrite d'oestrogène, les principales hormones sexuelles féminines. Cela conduit à la prolifération des tissus sous l'influence des œstrogènes, de l'épithélium des canaux de la glande mammaire et du gonflement de ses tissus. Ces processus obstruent certains canaux et forment des kystes..

En pratique, un kyste est l'élément principal de la mastopathie fibrokystique. Si la maladie est diffuse, c'est-à-dire également répartis dans les glandes mammaires, de nombreux petits kystes apparaissent. La mastopathie nodulaire est caractérisée par de gros nœuds.

Le système hormonal féminin est neurohumoral et est contrôlé par le système nerveux central. Avec tout impact, le système peut provoquer un dysfonctionnement dans son travail. Le système neurohumoral est le plus sensible à toutes sortes de stress psycho-émotionnel. Tout d'abord, le développement des kystes est affecté par:

  • Stress intellectuel à long terme.
  • Stress émotionnel constant.
  • Expériences fréquentes et stress.
  • Sensibilité aux problèmes.

L'avortement porte le plus grand coup au système endocrinien. Ils sont capables de provoquer des dysfonctionnements dans le corps d'une femme. Les avortements fréquents perturbent les ovaires, provoquent la libération d'une grande quantité d'œstrogènes, la maturation des kystes.

Une augmentation des œstrogènes peut provoquer un surpoids, en particulier l'obésité. Étant donné que les cellules du tissu adipeux contribuent à la production d'œstrogènes, chez les femmes en surpoids, les risques de maladies hormono-dépendantes apparaissent.

Une mauvaise alimentation, une autre raison principale du développement de troubles hormonaux. Une mauvaise nutrition provoque une perturbation du métabolisme qui, tôt ou tard, affectera le système neuroendocrinien. D'autres glandes endocrines et leur travail affectent également l'état et l'activité de la glande mammaire.

Toutes les procédures thermiques et les rayons ultraviolets stimulent la production d'oestrogène.

Les causes de la formation de kystes dans les glandes mammaires peuvent être toute blessure. Le risque de néoplasmes après la chirurgie est également augmenté. Le tissu mammaire étant très mince, il réagit à tout impact physique. L'utilisation de contraceptifs oraux est un facteur prédisposant et fréquent dans le développement des kystes.

Classification

Les types de kystes mammaires suivants sont distingués:

  • Kyste atypique. Dans ce cas, un kyste mammaire se forme lorsque le liquide s'accumule dans le conduit. Un tel kyste a une capsule fibreuse de forme ronde ou ovale de divers diamètres. Le kyste du sein atypique est un kyste bénin avec des excroissances qui font saillie dans la cavité.
  • Kyste fibreux. Ce type de kyste est au cœur de l'oncologie. Un tel kyste est prolifératif et non prolifératif. En règle générale, ces kystes se développent dans les tissus à la ménopause en raison de troubles hormonaux. Une défaillance du système immunitaire, ainsi que des perturbations dans le fonctionnement des organes et des systèmes individuels, peuvent être un facteur dans le développement des kystes fibreux..
  • Kyste solitaire. Il s'agit d'un kyste bénin de la glande mammaire, qui ne constitue pas une menace pour la santé d'une femme. Le kyste solitaire a une forme arrondie et une consistance élastique. C'est un gonflement rempli de liquide. Plus le kyste existe longtemps, plus sa capsule est dense. Un kyste solitaire se manifeste, en règle générale, avec une douleur dans la poitrine, qui s'intensifie dans la deuxième phase de la menstruation. Avec l'arrêt des menstruations, la douleur disparaît.
  • Kyste canalaire. Un tel kyste peut se développer à tout âge, mais il survient le plus souvent après 48 ans. Le kyste canalaire est une affection précancéreuse et représente 1% de tous les néoplasmes de la glande mammaire. Le kyste canalaire n'est rien de plus qu'un papillome intraductal - petites excroissances à l'intérieur de la glande mammaire.
  • Kyste à chambres multiples. Il s'agit d'un kyste multiple, qui se développe initialement comme une tumeur unique, mais de nouveaux kystes apparaissent ensuite à côté. Il s'agit d'une maladie dangereuse qui peut passer dans une tumeur cancéreuse..

Symptômes

Les formations considérées dans la glande mammaire pendant longtemps peuvent ne pas déranger du tout une femme, mais dès que la taille du kyste commence à augmenter, les symptômes suivants se produisent:

  1. Brûlure, douleur de l'emplacement du kyste, douleurs tirantes - ces signes indiquent un gros kyste. Si la palpation de la glande mammaire est effectuée, la présence de kystes «dégagera» des irrégularités / tubercules prononcés.
  2. Dans certains cas, le kyste se manifeste par une décharge des mamelons, ce qui indique que la formation en question a une connexion directe avec les canaux laiteux.
  3. Si la taille du kyste est trop grande, la poitrine commence à se déformer, la couleur de la peau change, ce qui devient rouge et même bleuâtre.
  4. Température corporelle élevée, rougeur de la glande mammaire, augmentation des ganglions lymphatiques dans la région axillaire, ces signes indiqueront une inflammation en développement dans la cavité kystique.

Si le kyste est petit, cela ne cause aucun problème pour une femme entre les menstruations, mais un gros kyste a des signes prononcés, quel que soit le cycle menstruel.

Quel est le kyste du sein dangereux?

Le néoplasme mammaire n'est pas mortel pour une femme. Bien sûr, cela peut réduire la qualité de vie avec certains symptômes, mais il s'agit rarement d'une pathologie qui dégénère en tumeur cancéreuse. Malgré cela, ses formes nodales sont capables de stimuler une tumeur maligne. Très souvent, un kyste mammaire, compte tenu des facteurs de risque de mastopathie et du danger entier d'un processus malin, présente un contexte pour le développement du cancer.

Selon les statistiques, une femme sur trois a un kyste dans la glande mammaire et beaucoup ne le savent même pas. Face à la maladie, le beau sexe commence à paniquer, de peur que le cancer ne se développe. Vous n'avez pas besoin de le faire, il vous suffit de commencer le traitement en temps opportun. Avec la détection rapide de la maladie, il est nécessaire d'avoir le temps d'éliminer la cause et de mener une thérapie complexe.

Diagnostique

Le diagnostic différentiel des kystes mammaires est réalisé avec

  • fibroadénome mammaire
  • cancer du sein.

Il est assez difficile de distinguer un kyste d'un fibroadénome par palpation, par conséquent, des méthodes d'examen supplémentaires sont utilisées dans le diagnostic (échographie des glandes mammaires, mammographie).

Le cancer du sein se caractérise non seulement par la présence d'une éducation, mais également par un changement dans la peau et le mamelon du sein affecté, ainsi qu'une augmentation des ganglions lymphatiques axillaires.

En plus de la palpation des glandes mammaires et de l'examen, le diagnostic de cette maladie comprend également des méthodes d'examen instrumentales:

  • L'échographie des glandes mammaires permet de distinguer une formation solide (fibroadénome ou cancer) et kystique, ainsi que d'étudier la nature de la paroi interne de la capsule du kyste;
  • mammographie - un examen radiographique des glandes mammaires en deux projections, fournit des informations sur la taille, la quantité et la forme des formations;
  • la pneumocystographie donne des informations sur l'état de la paroi interne du kyste;
  • aspiration du contenu du kyste et son examen histologique.

De plus, des tests de laboratoire sont prescrits: UAC, OAM, sang pour hormones et autres selon les indications.

Traitement du kyste mammaire

Un kyste mammaire est une tumeur bénigne, qui se développe très rarement en une tumeur maligne. Mais selon les statistiques, ce sont ces femmes qui souffrent par la suite d'oncologie. Par conséquent, en cas de suspicion de kyste, vous devez contacter un mammologue ou si le kyste est petit, il peut alors prescrire le traitement suivant:

  • pour éliminer le déséquilibre hormonal, des médicaments sont prescrits pour améliorer le fonctionnement de la glande thyroïde et des ovaires;
  • thérapie anti-inflammatoire;
  • des préparations homéopathiques peuvent être prescrites qui causent un dommage minimal au corps féminin et résistent bien à cette maladie;
  • médicaments pour augmenter l'immunité;
  • analgésiques et décongestionnants;
  • psychothérapie.

Pendant la période de traitement, le patient est sous la surveillance constante d'un médecin qui identifie s'il y a des changements positifs par rapport au traitement ou non. Si le kyste ne se résout pas, une décision est prise sur l'intervention chirurgicale. Il est également nécessaire d'éliminer l'inflammation dans le corps en parallèle..

Après le traitement, le patient doit prendre plus de médicaments pour prévenir l'inflammation, immunostimulant, hormonal.

Traitement médical

Le traitement des kystes mammaires sans chirurgie est possible si la formation a une surface interne lisse et se prête bien au traitement médicamenteux. Dans le même temps, les cellules atypiques, signe d'une tumeur cancéreuse, ne doivent pas être détectées dans le matériel d'aspiration après une biopsie à l'aiguille fine.

Les préparations pour le traitement des kystes mammaires agissent sur les principaux liens de la pathogenèse de la maladie:

  • sédatifs (valériane, agripaume, Novo-passit) et adaptogènes (citronnelle, eleutherococcus, rhodiola rosea) en cours de 4 mois avec un intervalle de 2 mois, la durée du traitement est de 2 ans;
  • vitamines A (a un effet anti-œstrogène), E (améliore les effets de la progestérone), B6 ​​(réduit la concentration de prolactine dans le sang), P et C (améliorent la microcirculation et soulagent l'œdème tissulaire);
  • les hépatoprotecteurs, par exemple, la préparation à base de plantes Hofitol, qui protège et restaure les cellules hépatiques, améliore le métabolisme des graisses, augmente le fond émotionnel;
  • diurétiques une semaine avant le début des menstruations pour prévenir l'engorgement de la glande - airelle rouge, tisane, Hypothiazide, Triampur, petites doses de Furosémide comme dirigé par un médecin;
  • l'hormonothérapie, en particulier, l'utilisation de progestatifs à usage topique (gel Progestogel) et, si nécessaire, de médicaments sous forme de comprimés (Utrozhestan), de formes implantables et injectables de longue durée d'action (Norplant, Depo-Provera);
  • selon les indications Danazol, des contraceptifs oraux combinés, des agonistes des hormones libérant des gonadotrophines (Zoladex), des agonistes de la dopamine (Parlodel) peuvent être prescrits.

Auparavant, les préparations d'iode étaient largement recommandées, mais en raison de la propagation des maladies thyroïdiennes, dans lesquelles ces médicaments peuvent perturber l'équilibre des hormones thyroïdiennes, ils refusent d'utiliser l'iode ou de le prescrire uniquement après avoir consulté un endocrinologue.

Après six mois de traitement conservateur, la mammographie ou l'échographie est répétée. S'il y avait une sclérose du kyste du sein, c'est-à-dire que ses parois se sont effondrées, la cavité est absente, le traitement conservateur est poursuivi. Si l'aspiration du kyste a été inefficace et que le liquide s'est à nouveau accumulé, une opération est prescrite.

Nutrition

Le régime alimentaire des femmes atteintes d'un kyste doit être ajusté. Il a été prouvé que chez certains patients, les kystes sont sensibles à l'utilisation de chocolat, de café, de thé et d'autres produits contenant des xanthines. Après les avoir exclus de la nutrition, le bien-être de ces patients s'est amélioré, en particulier, ils ont cessé de perturber la douleur dans la glande avant les menstruations. Cependant, une autre partie des patients avec un kyste n'a pas répondu à de tels changements. Par conséquent, cela vaut la peine de limiter les produits énumérés pendant 2-3 mois, et s'il n'y a aucun effet, ils ne vous nuiront pas, bien sûr, avec une utilisation modérée.

Les patientes atteintes d'un kyste mammaire doivent normaliser l'état du foie et des voies biliaires, réduire le poids. Il est recommandé de suivre un régime n ° 5 avec une restriction des aliments frits et gras, des graisses animales. La cuisson à la vapeur est recommandée avec une prédominance de poisson, de produits à base de lait aigre, de légumes (sauf les légumineuses, le chou).

Il est nécessaire de normaliser les intestins, pour éviter la constipation. Cela aidera, par exemple, le son d'avoine, qui est très utile pour manger 100 grammes par jour. Si sous leur forme pure il n'est pas très agréable de les consommer, vous pouvez ajouter du son à de la bouillie ou un verre de kéfir.

Il devrait être raisonnable de limiter le nombre de calories, de réduire la teneur en chlorure de sodium dans les aliments. Cela aidera à réduire la gravité du syndrome prémenstruel et des douleurs thoraciques..

Ablation d'un kyste laparoscopique

La médecine moderne est souvent confrontée à l'incapacité de guérir la maladie en question avec des méthodes thérapeutiques. Dans ce cas, la femme peut se voir prescrire une ablation chirurgicale du kyste du sein, mais ne paniquez pas - de telles interventions sont effectuées avec la préservation de l'organe, donc aucun inconvénient esthétique / moral ne sera délivré.

Ce que vous devez savoir sur l'opération:

  1. L'intervention est réalisée sous anesthésie, qui peut être générale et locale - au moment où elle est déterminée individuellement. Pendant l'opération, un anesthésiste est toujours présent près du patient..
  2. De petites tailles sont faites sur la paroi thoracique qui permettent d'accéder à l'éducation. Un laparoscope avec une caméra vidéo intégrée est inséré dans une incision et un instrument spécial, spécialement conçu pour la chirurgie, est inséré dans l'autre.
  3. L'image est transmise au moniteur, ce qui permet aux chirurgiens de contrôler leur propre travail - perforer le kyste, en extraire du liquide et injecter une solution spéciale qui détruit les parois de la formation.

La laparoscopie est considérée comme une intervention chirurgicale complète, donc le patient doit s'y préparer - passer tous les tests, subir un ECG et s'abstenir de manger 8 heures avant l'heure fixée. Cette méthode de traitement chirurgical de la maladie en question présente de grands avantages:

  • invasion minimale;
  • absence de complications (dans 98% des cas);
  • de petites incisions miniatures restent sur la glande mammaire;
  • les blessures après la chirurgie guérissent très rapidement.

La médecine connaît les cas où un kyste mammaire se résout de lui-même, mais dans tous les cas, il doit être traité! Vous ne pouvez pas espérer un miracle et attendre une récupération indépendante - la résorption du kyste est une exception plutôt qu'une régularité. Une femme ne doit pas compter sur la médecine traditionnelle, bien qu'il lui soit utile de prendre des décoctions de préparations à base de plantes qui augmentent l'immunité. Il est strictement interdit de faire des compresses, car cela peut provoquer une augmentation de l'éducation, bien que les lotions d'herbes soient tout à fait acceptables. Mais tous les rendez-vous doivent être pris par un mammologue - des procédures de diagnostic à l'intervention chirurgicale. Et cette règle ne doit pas être violée par une femme, car le risque de dégénérescence d'une formation bénigne en formation maligne reste très élevé.

Le kyste mammaire se dissout-il?

Un phénomène assez rare, quand il y a une résorption indépendante du kyste du sein, par conséquent, la maladie ne doit pas être déclenchée. Même les petits kystes ne se résolvent pas d'eux-mêmes, mais sont traités avec une méthode conservatrice. Si le kyste a une taille de 1,5 cm, une piqûre est effectuée pour en prélever le contenu et introduire de l'ozone ou de l'air dans la cavité. A une taille donnée du kyste, il est nécessaire de lisser ses parois.

Toute automédication (avec des herbes et des compresses), dans l'espoir que le kyste se résoudra d'elle-même, est inacceptable. Seul le médecin prescrit un traitement, en observant attentivement la dynamique de l'état des kystes. Un traitement indépendant sans diagnostic est également inacceptable. Il est inacceptable d'expérimenter avec votre santé dans l'espoir que le sceau se résoudra..

Est-il possible de masser la glande mammaire?

Dans la glande mammaire, il y a des tissus très délicats et un massage intensif du sein pour évacuer le liquide à travers le mamelon est impossible, c'est très dangereux, la glande mammaire ne doit pas être touchée à nouveau, pas qu'elle soit massée intensément. Cela ne devrait jamais être fait..

Essayez de ne pas blesser les glandes mammaires avec des sous-vêtements avec des os, essayez de prévenir les ecchymoses, traitez la peau de votre poitrine avec soin, lubrifiez-la avec de l'huile d'olive avec l'âge, cela la rendra plus élastique et moins sèche. C'est une question complètement différente si une femme accouche et que ses seins sont remplis de lait 2-3 jours après l'accouchement, c'est une exception lorsque le massage est simplement nécessaire pour qu'il n'y ait pas de stagnation et de mammite lactationnelle.

Êtes-vous autorisé à visiter le sauna et le bronzage avec un kyste mammaire?

Presque tous les médecins parlent maintenant des dangers d'un bronzage intense. Cela ne vaut pas la peine d'être seins nus sous le soleil, de prendre le soleil au milieu de la journée, lorsque le soleil est particulièrement actif. Les amateurs de saunas et de bains doivent également faire attention. La surchauffe du corps favorise non seulement la croissance des kystes, mais donne également un élan au développement de processus malins (non seulement dans la poitrine, mais aussi dans de nombreux autres organes).

Remèdes populaires

L'utilisation de remèdes populaires n'est recommandée que comme traitement d'appoint pour un traitement médical. Avec leur aide, il est possible d'atténuer les symptômes. Quelques recettes efficaces:

  • Infusion d'hypericum. Pour cuisiner, vous devez prendre 25 g d'herbe sèche, verser un verre d'eau bouillante et laisser reposer 3 heures. Puis filtrer et utiliser pour appliquer une compresse.
  • Compresse de chou et de beurre. Pour cuisiner, prenez une feuille de chou fraîche et graissez-la avec du beurre fondu. La compresse doit être fixée avec un bandage et placée sur la zone affectée de la poitrine pendant la nuit.
  • Médicament à usage oral. Utilisé comme antioxydant. 10 gousses d'ail doivent être passées dans un hachoir à viande et mélangées avec 200 ml d'huile d'olive. Prenez 1 cuillère à café. dans un mois.
  • Thé apaisant à la menthe poivrée. Il doit être brassé à raison de 1 cuillère à café. menthe dans un verre d'eau bouillante.

Tous les fonds ci-dessus peuvent être préparés à domicile. Cependant, avant de les utiliser, il est recommandé de consulter votre médecin.

La prévention

Bien qu'un kyste ne soit pas aussi dangereux pour la santé d'une femme qu'une tumeur cancéreuse maligne, il doit être traité. Et pour empêcher son développement ou au moins minimiser le risque, vous devez suivre les règles de prévention.

  1. Tout d'abord, il convient de rappeler la nécessité de visites régulières chez des spécialistes tels qu'un mammologue et un gynécologue. Au moins deux fois par an, vous devez être examiné.
  2. S'il existe une prédisposition génétiquement déterminée au développement de formations tumorales, il est nécessaire de subir une échographie et une mammographie supplémentaires.
  3. Pour éviter la formation de cellules cancéreuses, n'exposez pas la zone thoracique aux rayons ultraviolets directs..
  4. De plus, pour la prévention, les maladies hormonales doivent être traitées en temps opportun, et lors de la prise de contraceptifs oraux, consultez périodiquement un gynécologue..
  5. Il est important d'éviter les conditions stressantes, de renforcer l'immunité.
  6. De temps en temps, en plus d'assister aux examens prévus, vous devez effectuer un diagnostic indépendant. Pour cela, vous devez ressentir doucement et soigneusement les glandes mammaires, en vérifiant si des tumeurs y sont apparues. Vous devez également faire attention à l'état de la peau de la poitrine, à sa forme, à sa symétrie. Il est également nécessaire de contrôler s'il y a une décharge des mamelons..

Le facteur fondamental dans la formation et la croissance des kystes mammaires est les fluctuations hormonales. Le corps féminin est très sensible à divers changements et réagit à cela avec un changement du fond hormonal. Pour minimiser le risque de néoplasmes, vous devez surveiller attentivement son état, surtout s'il y a une tendance innée à former des tumeurs. Une partie intégrante du système préventif est également le rejet des mauvaises habitudes, le respect des principes d'un mode de vie sain, des visites régulières chez des spécialistes pour des examens de routine.

Elena

Bonjour. Maman est décédée d'un cancer du sein. Depuis le début de la puberté, j'ai quelque chose sous l'aisselle. Visité à plusieurs reprises l'oncologue. Après la palpation, rien n'a été trouvé. Aucun autre test n'a été prescrit. Une fois traité pour mastopathie. Lors de ma première grossesse à l'échographie, ils m'ont dit que sous mon bras j'avais une fraction de lait de rechange. Parfois, elle a mal. Maintenant, je suis enceinte en second. Encore une fois, la poitrine droite a commencé à déranger. Je sens des picotements, parfois assez forts. Le gynécologue a dirigé l'échographie. Il s'est avéré qu'il y a deux kystes. Je ne sais pas encore lesquels. Je suis en OPB. Elle a informé le médecin traitant, elle a dit qu'il n'y avait rien à craindre... Mais des doutes subsistaient. J'ai très peur de laisser des enfants sans mère. Dans notre ville, il n'y a pas de mammologue-oncologue. La mammographie est trop tôt pour le faire. J'ai 34 ans. Que dois-je faire? Et est-il possible d'être traité pendant la grossesse?

Eugène

Pendant la grossesse, le traitement n'est pas recommandé. Vous allez accoucher, allaiter plus longtemps, puis aller chez le médecin, insister sur la ponction du kyste (si elles sont confirmées) et le résultat sera clair si vous avez besoin d'un traitement ou non. Soyez plus persistant, car vous avez un risque élevé, car il y avait une oncologie maternelle.

Je sais ce qu'est un kyste mammaire, il y a littéralement un an, ils ont fait un triste diagnostic. Heureusement, la tumeur est très petite, il n'y a aucune bonne raison de passer sous le couteau. Le médecin a dit de prendre de l'indole forte, soutient la santé du sein féminin, ainsi que des complexes vitaminiques. Des mesures préventives préviennent les complications et l'enflure.

Kyste mammaire

Un kyste est une pathologie assez courante de la glande mammaire. Il est en forme de bulle et rempli de contenu liquide..

Cette éducation se réfère à bénigne, mais elle est dangereuse en raison de la possibilité du développement du processus inflammatoire.

La maladie au début est presque asymptomatique. Après un certain temps, des sensations désagréables apparaissent - brûlures, démangeaisons, légères douleurs et compactage dans la structure de la poitrine. Les symptômes s'aggravent dans le contexte des menstruations.

Un kyste mammaire survient le plus souvent avec des troubles hormonaux chez la femme. La maladie survient le plus souvent chez les femmes âgées de 35 à 50 ans (avant la ménopause), mais peut survenir à tout âge.

Il y a un petit risque de malignité de formation kystique.

Qu'est-ce qu'un kyste mammaire

Une cavité délimitée par une capsule et remplie de contenu liquide est appelée kyste. Si ces structures pathologiques sont dans les tissus des glandes mammaires - ce sont des kystes des glandes mammaires.

Une telle capsule est formée en raison de l'expansion du canal mammaire de la glande, qui est étirée et progressivement remplie de liquide. Ensuite, le canal se bouche et forme une capsule. Au début, il n'y a pas d'inconfort, et dans les premiers stades, la maladie passe inaperçue.

À mesure que le kyste grossit, des sensations désagréables et douloureuses apparaissent. Le contenu du kyste peut s'enflammer, ce qui rend la douleur intense. Avant et pendant les menstruations, les sensations désagréables s'intensifient et peuvent devenir très douloureuses. Le néoplasme peut être rond, ovale ou plus complexe. Sa taille varie de quelques millimètres à plusieurs centimètres. De grandes formations kystiques peuvent changer le sein en une déformation visuellement perceptible.

L'éducation est unique ou multiple (groupe).

Raisons du développement de la pathologie

Habituellement, la cause du kyste est une mastopathie avancée et des troubles endocriniens graves. Les principaux facteurs à l'origine de la maladie sont:

  • une forte déviation de la norme du fond hormonal d'une femme, un excès d'oestrogène;
  • stress fréquent;
  • hérédité;
  • grossesse et accouchement;
  • refus d'allaiter;
  • l'allaitement maternel pendant plus d'un an;
  • dommages physiques (blessures) à la poitrine;
  • dépassement de la durée d'utilisation des contraceptifs hormonaux ou non respect des pauses requises lors de leur prise;
  • avortements, surtout nombreux;
  • interventions chirurgicales sur la poitrine;
  • une exposition excessive au soleil et une surdose de rayons ultraviolets dans les salons de bronzage;
  • grossesses tardives;
  • sans enfant;
  • utilisation de «l'acte interrompu» comme moyen de contraception;
  • embonpoint (obésité) ou hypertrophie mammaire;
  • mauvaise alimentation, altération du métabolisme des graisses, entraînant des perturbations hormonales;
  • intoxication du corps dans les industries nocives;
  • mauvaises habitudes: tabagisme, abus d'alcool ou d'aliments non naturels.

De plus, la pathologie peut accompagner un certain nombre des maladies suivantes:

  • Diabète;
  • maladie du foie, troubles biliaires;
  • dysfonction thyroïdienne;
  • les maladies ovariennes entraînant des troubles hormonaux;
  • infections des voies urinaires;
  • maladies de la colonne vertébrale thoracique, scoliose thoracique.

Les causes de la pathologie sont vraiment diverses. Si des facteurs de risque sont présents, il est nécessaire de surveiller l'état de leurs glandes mammaires. Il est conseillé d'exclure les causes de cette maladie de la vie. Beaucoup d'entre eux sont éliminés assez facilement - par exemple, les mauvaises habitudes et la malnutrition conduisant à l'obésité..

Classification des formations kystiques

Selon l'emplacement et la structure des kystes sont classés dans les types suivants:

La structure de l'éducation est divisée en 2 formes:

  1. Plaine. Il se compose d'une capsule kystique vésiculaire lisse avec un contenu liquide, créée à partir de canaux dans les glandes mammaires. Sa structure est douce et élastique, cette forme peut passer longtemps inaperçue..
  2. Atypique. Capsule creuse dont les parois des excroissances calcifiées "poussent" dans la cavité. Ce type de kyste est rapidement enflammé, a une structure rigide et provoque une gêne..

La taille peut être divisée en 2 groupes:

  1. Microcystes. La taille est de quelques millimètres. Ne peut être détecté par palpation.
  2. Macrocystes. La taille dépasse 1 cm (10 mm) et peut atteindre jusqu'à 5 cm (50 mm). Facilement détecté par palpation même pendant l'autodiagnostic..

Par le nombre d'unités de formation de kystes, il se produit:

  1. Solitaire. Une seule formation, généralement grande. Lorsqu'elle atteint une taille supérieure à 10 mm, elle peut provoquer des douleurs.
  2. Plusieurs. Se compose de plusieurs petites capsules adjacentes. Habituellement palpable, car il en consomme beaucoup.
  3. Multi-chambre Elle survient avec la polycystose, lorsqu'un groupe de formations adjacentes est combiné en une seule.

Par emplacement dans les tissus:

  1. Ductal. Formé par des excroissances creuses dans les canaux mammaires de la glande. Elle survient pendant la ménopause chez les femmes de 40 à 50 ans.
  2. Gras. Formé dans le corps de la glande en raison du blocage du canal sébacé.

Après avoir classé le kyste, le médecin détermine le traitement le plus approprié.

Symptômes de la maladie

Au stade initial de développement, ce néoplasme bénin peut ne pas se manifester du tout et est diagnostiqué accidentellement par échographie. Avec son développement ultérieur, les symptômes suivants peuvent apparaître:

  • les glandes mammaires deviennent douloureuses au toucher, le symptôme est particulièrement prononcé lors des menstruations;
  • avec la palpation, vous pouvez sentir une formation lisse qui se déplace dans le corps de la glande;
  • grossissement de la peau des mamelons;
  • écoulement des mamelons d'un liquide blanc, jaune ou pus;
  • une augmentation significative de la taille des seins avant la menstruation et une forte diminution après celle-ci;
  • déformation des organes, avec de grandes formations, un changement de forme de la poitrine est visible visuellement;
  • une augmentation des ganglions lymphatiques axillaires et des douleurs dans la région axillaire;
  • douleur en serrant la poitrine;
  • une douleur, des brûlures ou des démangeaisons peuvent être observées sans effets mécaniques sur la poitrine;
  • avec un kyste enflammé, la fièvre est possible.

Si une femme découvre quelque chose de similaire en elle-même, un besoin urgent de voir un médecin pour un diagnostic et un traitement.

Diagnostique

Toutes les études sur les glandes mammaires sont mieux effectuées au début du cycle menstruel. À l'heure actuelle, les hormones féminines sont au minimum, il n'y a donc pas de sensations douloureuses trop aiguës, avant et pendant les menstruations.

Il existe de nombreuses méthodes pour diagnostiquer l'état des glandes mammaires:

  • Auto-diagnostic. Une femme ressent indépendamment ses glandes mammaires et détermine la présence d'endroits douloureux lorsque vous cliquez dessus. Révèle également des structures mammaires solides ou douloureuses encadrées. La sensation doit être faite avec parcimonie afin de ne pas endommager la structure délicate de la glande mammaire. Ce type d'auto-examen est de préférence effectué régulièrement, au moins une fois par mois. Si vous avez une douleur ou une structure, vous devez immédiatement consulter un médecin. Si rien n'est trouvé, vous devez toujours vérifier au moins une fois par an l'état des glandes mammaires avec un spécialiste. Les petits kystes ne peuvent pas être trouvés par palpation.
  • Un examen physique du sein permet de déterminer la présence de néoplasmes. Malheureusement, la méthode ne permet pas de déterminer le type d'enseignement. La détection de toute structure solide dans le fer nécessite des examens plus précis à l'aide d'un équipement moderne.
  • Mammographie. Examen radiographique du sein. Il détermine la forme, la taille, l'emplacement et le type de structures pathologiques de la glande. Il est recommandé que toutes les femmes après 45 ans passent une mammographie une fois par an. Cette méthode permet d'identifier à un stade précoce de nombreuses maladies qui ne sont pas encore symptomatiques. Une mammographie régulière est appelée dépistage. Si des structures suspectes sont identifiées, un deuxième examen peut être prescrit - il s'agit d'une mammographie diagnostique. Conçu pour un examen plus détaillé et rigoureux.
  • Examen échographique (échographie). Vous permet de déterminer la forme, la taille, la structure et la structure interne de tous les néoplasmes, y compris les kystes. Habituellement, l'échographie détermine également l'élasticité des tissus (élastographie). Lors de l'examen des kystes, elle est considérée comme l'une des meilleures méthodes. Il a une grande précision diagnostique et permet de considérer la structure interne du corps kystique.
  • Imagerie par résonance magnétique. Montre la structure du kyste et du tissu pariétal. Il est prescrit si la mammographie n'était pas suffisante pour une étude plus complète de la structure de la glande et de ses pathologies.
  • Aspiration à l'aiguille fine (ponction) du contenu du kyste. À l'aide d'une machine à ultrasons, le médecin perce le kyste avec une aiguille fine et en extrait du liquide, qui sera envoyé pour des études supplémentaires. Cette méthode est également utilisée pour traiter les kystes en extrayant le fluide de la cavité..
  • Analyse cytologique. Le matériel biologique obtenu par ponction à l'aiguille fine d'un kyste est extrait de la formation, puis examiné par des méthodes cytologiques microscopiques.
  • L'étude de l'équilibre hormonal. Il est nécessaire d'identifier les causes de la maladie.

Lors de la visite d'un mammologue à des fins de diagnostic, il est nécessaire de dire en détail:

  • quels symptômes sont observés et pendant combien de temps;
  • quels médicaments, y compris les contraceptifs et les vitamines, sont utilisés;
  • y a-t-il des raisons de stress;
  • Le cycle menstruel est-il régulier?
  • si un kyste a été détecté plus tôt.

Complications d'un kyste mammaire

Les micro-organismes pathogènes peuvent pénétrer dans la cavité kystique remplie de liquide, ce qui entraîne souvent une inflammation. Il s'agit d'une complication très courante..

Sans traitement, un kyste enflammé peut se transformer en abcès. Cela peut entraîner une rupture du kyste et une infection du corps. Les conséquences de telles complications sont très graves, jusqu'à la septicémie..

La probabilité de conversion du kyste d'un néoplasme bénin en un néoplasme malin est possible. Bien que peu probable, il ne faut pas le négliger..

Il existe un autre danger - un grand nombre de formations kystiques peuvent interférer avec la détection de tumeurs malignes, le cas échéant.

Traitement des kystes

Il y a une fausse opinion - "ça ne fait pas de mal, alors le traitement n'est pas nécessaire." Ou "se résoudra". Cependant, les cas d'auto-guérison sont si rares que vous ne devriez pas vous fier à eux. Vous devez également oublier les complications décrites ci-dessus. Par conséquent, lorsqu'un kyste est détecté, le traitement doit être démarré immédiatement.

Avec une petite taille de kyste et l'absence d'inflammation, vous pouvez vous limiter à des méthodes de traitement conservatrices.

Ces méthodes comprennent:

  • Médicament. Un certain nombre de médicaments sont utilisés pour éliminer les principales causes de la maladie. Les médicaments hormonaux éliminent le déséquilibre du système endocrinien. Le renforcement général et les complexes vitaminiques fixent le résultat. En présence de stress, des sédatifs sont utilisés..
  • Aspiration. À l'aide d'une fine aiguille, le liquide est tiré de la cavité. La cavité peut être remplie d'un composé thérapeutique, c'est l'une des méthodes de traitement.

Si la maladie ne répond pas aux méthodes de traitement conservatrices, évolue vers des formes dangereuses ou des complications surviennent, des méthodes chirurgicales sont utilisées:

  • Chirurgie laparoscopique. Intervention mini-invasive avec l'utilisation d'un laparoscope, qui fait une ponction dans les glandes mammaires. Il est utilisé si la taille du kyste est petite..
  • Ablation chirurgicale de l'éducation. Elle est réalisée à l'aide d'une incision tissulaire. Il est utilisé si la taille du néoplasme est importante. Pendant l'opération, le kyste affecté par le kyste peut être retiré..
  • Ablation chirurgicale de la glande mammaire. Il est utilisé si la polycystose affecte presque toute la glande. Après cela, une reconstruction mammaire est effectuée..

L'organe à opérer étant situé à l'extérieur, l'opération n'est pas compliquée. Il ne nécessite pas une longue période de récupération après cela. La technique chirurgicale moderne permet de minimiser les cicatrices postopératoires. Après la cicatrisation des piqûres et incisions, elles deviennent difficilement reconnaissables, voire invisibles.

Les méthodes de traitement suivantes utilisées conjointement avec des méthodes conservatrices et chirurgicales doivent être ajoutées ici:

  • Thérapie diététique. Cela aidera à se débarrasser du risque de re-formation d'un kyste. La normalisation de la nutrition élimine le risque d'obésité et d'hyper sécrétion d'oestrogène.
  • Éducation physique. Une activité physique modérée rétablira le métabolisme. Cela réduit considérablement le risque de rechute..
  • Psychothérapie. S'il y a un stress constant dans la vie d'une femme, il y a une chance de retour de la maladie. Il est nécessaire d'éliminer le stress et de restaurer l'état psycho-émotionnel du patient.

Lors du diagnostic des problèmes aux premiers stades, une intervention chirurgicale peut être évitée. Le respect de règles simples de prévention empêchera la réapparition de la maladie.

Prévention des maladies

En fait, la prévention des kystes mammaires peut être décrite en une seule phrase - un mode de vie sain.

Voici un certain nombre de recommandations simples, après lesquelles vous pouvez éviter cette maladie désagréable ou sa rechute:

  • éviter le stress;
  • se détendre pleinement;
  • portez un soutien-gorge de qualité qui soutient doucement vos seins;
  • manger sainement, éviter l'obésité;
  • maintenir l'activité physique, faire des exercices;
  • ne pas fumer;
  • n'abusez pas d'alcool;
  • mener une vie sexuelle avec un partenaire régulier;
  • utiliser correctement la contraception hormonale;
  • réaliser votre fonction génitale;
  • Évitez l'avortement
  • ne pas abuser des bains de soleil, des salons de bronzage;
  • traiter les maladies gynécologiques à temps;
  • consultez régulièrement votre gynécologue et mammologue, surtout après 45 ans.

Suivez ces règles et vos seins seront en bonne santé.!