Carence congénitale en iode - causes, symptômes, traitement, prévention

L'hypothyroïdie congénitale ou la carence en iode (carence en iode) est le résultat d'une production insuffisante d'hormones thyroïdiennes chez les nouveau-nés. Cette condition peut se produire pour plusieurs raisons principales:

  • défaut anatomique dans la glande thyroïde;
  • anomalies congénitales de la glande thyroïde;
  • troubles du métabolisme thyroïdien;
  • carence en iode dans le corps de la femme enceinte avant la conception, ainsi qu'après et tout au long de la grossesse.

Pour les nouveau-nés présentant une carence en iode, les symptômes suivants sont caractéristiques:

  • activité réduite;
  • grande fontanelle;
  • manque d'appétit et faible gain de poids;
  • petite taille à la naissance;
  • jaunisse;
  • péristaltisme diminué, constipation;
  • hypotension;
  • cri rauque.

Souvent, les bébés atteints de ce syndrome sont caractérisés comme très calmes, car ils pleurent et dorment rarement la plupart du temps. Ceci est le résultat d'une faiblesse générale, qui se traduit par une somnolence et une léthargie. Il existe plusieurs autres signes clés par lesquels les médecins déterminent immédiatement qu'un bébé a une carence congénitale en iode..

Ceux-ci inclus:

  • agrandissement de la fontanelle, sa sélection évidente au-dessus de la surface du crâne;
  • traits du visage grossiers;
  • la présence d'une hernie ombilicale;
  • retard de développement (pas de réponse aux principaux stimuli);
  • macroglossie (une langue anormalement élargie qui tombe de la bouche des dents);
  • peau tachetée sur le corps (persillage);
  • peau sèche sévère;
  • pâleur;
  • goitre (hypertrophie de la glande thyroïde);
  • myxœdème (gonflement de la muqueuse).

L'anémie peut également se développer - en raison d'une diminution de l'apport d'oxygène au sang.

Un nombre restreint mais assez important (3-7%) d'enfants atteints d'hypothyroïdie congénitale ont d'autres anomalies congénitales, principalement des malformations auriculaires et des anomalies septales interventriculaires.

Le diagnostic d'hypothyroïdie congénitale primaire est confirmé par la mise en place d'un taux d'hormones réduit dans le sérum sanguin de la glande thyroïde (T4 pleine ou libre) et le fait d'un taux accru d'hormone stimulant la thyroïde (TSH). Les anticorps antithyroïdiens maternels et néonatals peuvent confirmer le diagnostic. La combinaison d'un niveau bas ou bas d'hormone T4 sérique et d'un niveau de TSH dans la plage normale suggère que l'enfant a une carence en globuline (HDT). Cette malformation congénitale n'entraîne pas de conséquences pathologiques, mais doit être prise en compte pour éviter d'autres complications plus graves..

Diagnostic de la carence congénitale en iode

La confirmation d'une carence congénitale en iode ne nécessite en aucun cas une analyse thyroïdienne, mais cette méthode de diagnostic peut fournir des informations importantes sur l'étiologie de la maladie. Le plus souvent, pour les petits patients, l'échographie de la glande est recommandée, car les rayons X affectent plus négativement le corps du nouveau-né.

Les scintigraphies thyroïdiennes peuvent également montrer une hypertrophie linguale ou sublinguale antérieure. La présence d'une glande thyroïde bilobée dans une position appropriée ou un goitre suggère une hypothyroïdie congénitale ou une hyperthyrotropinémie transitoire.

Une autre méthode de diagnostic est la scintigraphie. Pour une image plus précise de la maladie, une radiographie latérale de l'articulation du genou est également utilisée. Il est effectué afin de détecter la glande pinéale distale (extrémité) du fémur. Cette ossification devrait apparaître chez le fœtus à une période de développement d'environ 36 semaines, et son absence pendant cette période ou chez un enfant déjà né indique une hypothyroïdie prénatale.

Traitement de la carence congénitale en iode

Le traitement de la carence congénitale en iode nécessite le diagnostic et l'hormonothérapie les plus précoces possibles. Il est optimal d'examiner un nouveau-né avec une suspicion de carence en iode à l'âge de 10-13 jours, et la normalisation de l'hormone thyroïdienne dans le sang peut commencer à l'âge de trois semaines après la naissance.

Pour les enfants, le médicament Levothyroxine est recommandé. Il est généralement administré à l'enfant sous forme de poudre avec du lait maternel ou de l'eau en bouteille. Le médicament est broyé et dissous dans le liquide directement pendant l'alimentation. Si l'enfant refuse de boire, le liquide est déposé dans la bouche avec une pipette ou versé avec une seringue. Les comprimés à croquer peuvent être utilisés pour traiter les enfants plus âgés.

La dose initiale du médicament doit être de 10 à 15 mcg / jour pour le nouveau-né. Un schéma thérapeutique plus détaillé est déterminé par le médecin.

Le danger d'une carence en iode?

La carence en iode est très dangereuse pour le fonctionnement normal du cerveau et du système nerveux. Chez les nouveau-nés, une hypothyroïdie non traitée peut entraîner un retard mental qui, à l'avenir, peut entraîner une invalidité. La substance iode (poids atomique 126,9 g / atome) est un composant important des hormones produites par la glande thyroïde. Les hormones thyroïdiennes, et donc l'iode, sont importantes pour la vie des mammifères, et bien sûr des humains, d'une manière spéciale.

Pourquoi une carence en iode se produit-elle? Sa conséquence est l'effet sur les humains.

L'iode (sous forme d'iodure) est suffisamment répandu, mais inégalement distribué dans l'environnement terrestre. La plus grande quantité d'iodure se trouve dans l'océan (? 50 mcg / L).

Les ions iodure dans l'eau de mer sont oxydés en iode élémentaire, qui s'évapore dans l'atmosphère et retourne au sol avec l'eau de pluie, complétant le cycle circulaire. Cependant, l'iode dans de nombreuses régions de la Terre est en quantités insuffisantes, de sorte que le problème de carence en iode au cours des 10 à 15 dernières années devient de plus en plus aigu..

Les sols carencés en iode sont les plus courants à l'intérieur de la Terre (éloignés de la mer), dans les régions montagneuses et les zones fréquemment inondées, mais ils peuvent également apparaître sur le territoire des États insulaires et même dans les zones côtières. Cela est dû au fait que dans le passé, en raison de la glaciation, la lixiviation du sol par la neige, l'eau et les fortes pluies a eu lieu. Ces phénomènes naturels littéralement «iodés» du sol.

Régions ayant un problème similaire: les régions montagneuses d'Europe, la partie nord du sous-continent indien, la partie montagneuse de la Chine, la région andine, l'Amérique du Sud, ainsi que certaines régions d'Afrique. En outre, la vallée du Gange, la rivière Irrawaddy en Birmanie et la vallée de Songkala dans le nord de la Chine.

Les cultures cultivées sur des sols pauvres en iode ont une faible teneur en iode, et les personnes et les animaux consommant des aliments cultivés sur eux souffrent d'une carence en iode.

Dans les produits végétaux cultivés sur des sols pauvres en iode, la concentration d'iode peut être de 10 μg / kg de poids sec, contre environ 1 mg / kg dans les plantes provenant de sols avec une quantité normale de cet élément bénéfique..

Quels sont les symptômes d'une carence en iode chez la femme enceinte??

Initialement, la carence en iode peut ne présenter aucun symptôme. Lorsque la glande thyroïde répond à des niveaux inférieurs d'iode, elle essaie de produire plus d'hormones. En fin de compte, cela conduit à l'expansion de la glande thyroïde, à la formation de "goitre".

Cependant, plus tard, lorsque les niveaux d'hormones thyroïdiennes chutent, le métabolisme commence à ralentir. Cela peut entraîner une prise de poids, de la constipation, de la fatigue et d'autres symptômes. Une hypothyroïdie grave et prolongée due à une carence en iode est une occurrence rare dans les pays développés, cependant, un assez grand nombre de femmes enceintes et, par conséquent, les nouveau-nés en souffrent..

Habituellement, l'hypothyroïdie congénitale est enregistrée chez les nourrissons dont les parents vivent en dessous du seuil de pauvreté, ainsi que dans les zones où les conditions environnementales sont mauvaises, la mauvaise nutrition et la mauvaise eau..

Chez la femme enceinte, la carence en iode se traduit par les symptômes suivants:

  • problèmes de selles, constipation sévère et prolongée;
  • peau sèche et fatigue constante;
  • hypersensibilité au froid;
  • raffermissement de la peau;
  • fragilité des ongles et des cheveux;
  • problèmes avec les dents;
  • gain de poids rapide même avec une alimentation normale.

Ces symptômes, hélas, ne disparaissent pas d'eux-mêmes et nécessitent un traitement rapide, car plus la femme enceinte souffre de carence en iode, plus les conséquences pour le bébé sont négatives..

Dans certains cas, la carence en iode peut être mortelle pour la femme enceinte et le fœtus. Manifestations potentiellement mortelles d'hypothyroïdie:

  • saignement vaginal pendant la grossesse;
  • évanouissement soudain;
  • douleur thoracique, tachycardie;
  • essoufflement, essoufflement, respiration sifflante, incapacité totale de respirer (asphyxie).

Prévention de l'hypothyroïdie chez les nouveau-nés

Les mesures préventives utilisées par la mère aideront à éviter une carence en iode chez l'enfant après la naissance et même pendant le développement fœtal. Il s'agit notamment des facteurs suivants:

  • nutrition adéquat;
  • activité;
  • consultation d'un médecin, prise de conscience du problème.

Les femmes enceintes doivent consulter un endocrinologue qui peut immédiatement remarquer des signes de carence en iode. Pour les éviter, il est nécessaire d'utiliser des produits contenant de l'iode, notamment des fruits de mer, des algues, du sel iodé.

L'activité avant et pendant la grossesse ne permettra pas à tous les systèmes du corps de mal fonctionner: vous devez marcher davantage, marcher, respirer de l'air pur, boire suffisamment d'eau.

La prise de conscience des effets de la carence en iode est un autre facteur dissuasif et motivant. Toute mère tentera de prévenir une mauvaise alimentation si elle sait quelles conséquences cela entraînera pour son enfant à naître. De plus, l'enfant doit être encouragé à travailler dès son plus jeune âge, car moins il bouge, plus la probabilité de prendre un excès de poids et des troubles endocriniens à l'avenir est élevée..

Selon les matériaux:
1.Healthgrades Operating Company, Inc.
2.Brownstein, D., Iode: pourquoi vous en avez besoin: pourquoi vous ne pouvez pas vivre sans, médical
3.Alternatives Press, West Bloomfield, Michigan, 2006
4.Beck, L., The Good, The Bad & The Ugly, Manuel du séminaire, 2006.
5.Iodine Nutrition - More Is Better, New England Journal of Medicine, Vol 354: pages
6.2819-2821; 29 juin 2006.
7.Pelletier C., Doucet E., Imbeault P., Tremblay A., Associations entre les changements induits par la perte de poids dans la concentration plasmatique en organochloré, la concentration sérique en T3 et le taux métabolique au repos, Toxicol Sci., 67 (1): 46- 51, mai 2002.
8.Abraham, G.E., The Original Internist, 11: 17-36, 2004.
9.1994-2015 par WebMD LLC

Ce que font les personnes allergiques lorsque les peluches de peuplier sont partout?

Carence en iode

L'iode est un oligo-élément important qui est essentiel pour le corps de l'enfant pour le fonctionnement normal du système endocrinien.

Il faut se rappeler que l'iode n'est pas produit indépendamment dans le corps humain. Par conséquent, il est très important que l'iode soit fourni en quantité suffisante de nourriture et d'eau. La principale cause de carence en iode dans le corps de l'enfant est une alimentation déséquilibrée de l'enfant ou de la mère enceinte et allaitante.

Combien d'iode est nécessaire pour le fonctionnement normal du corps?

- Enfants de moins de 2 ans, y compris les nourrissons et les nouveau-nés - 50mkg.

- Enfants d'âge préscolaire (2-6 ans) - 90 mcg.

- Élèves - 120-150 mcg.

Les raisons pour lesquelles les enfants manquent d'oligo-éléments:

- Fond de rayonnement indésirable.

- Apport insuffisant d'aliments riches en iode.

- L'iode est fourni en quantité suffisante, mais pour une raison quelconque, il n'est pas absorbé..

Selon l'OMS, environ une personne sur trois souffre d'une carence en iode. En Russie, il existe des régions où cet oligo-élément fait cruellement défaut. Ces régions comprennent le Caucase du Nord, l'Oural, l'Altaï, le plateau sibérien, l'Extrême-Orient, la région de la Volga supérieure et moyenne et le nord de la Russie. Les résidents de ces régions doivent manger plus d'aliments riches en iode.

Quels aliments sont riches en iode?

· Les laminaires ou les algues, peut-être, occupent une position de leader dans la teneur en iode - 500-700 mcg. sur 100 gr. Il suffit à l'enfant de manger 10 grammes de salade d'algues par jour pour respecter la norme quotidienne. Le chou marin peut être donné aux enfants de plus de 2 ans et, surtout, pas mariné, mais sec.

· Fruits de mer (crevettes, calmars, huîtres) - jusqu'à 300 mcg. sur 100 gr. produit frais.

· Poisson. La plupart de l'iode dans le foie de merlu et de morue.

· Produits laitiers. Dans le lait entier 19 mcg., Dans les produits laitiers fermentés jusqu'à 11 mcg. 100g.

· Viande. La viande ne comprend pas les saucisses, les saucisses, le jambon. Le porc et le boeuf contiennent environ 50 mcg. 100g.

· Les œufs de poule contiennent 18 mcg. 100g.

Champignons - jusqu'à 18 mcg. 100g

· On trouve beaucoup d'iode dans le brocoli, les herbes, les légumineuses, les feijoa, les kakis et autres légumes, baies et fruits.

· Les céréales ne sont pas riches en iode, environ 10 mcg. sur 100 gr. produit

· La façon la plus courante de prévenir la carence en iode est d'utiliser du sel iodé. N'oubliez pas que le traitement thermique réduit la quantité d'iode dans le produit. La cuisson à la vapeur des aliments riches en iode est préférable.

Symptômes d'une carence en iode chez un enfant:

- incapacité à apprendre le matériel,

- rhumes fréquents,

- retard de croissance,

- dentition tardive (après un an),

- léthargie, lenteur, manque d'initiative,

- motricité fine non développée,

- difficultés d'adaptation sociale.

Une carence en iode à long terme dans le corps d'un enfant peut entraîner de tristes conséquences:

1. Goitre endémique. Maladie de la glande thyroïde, dans laquelle il y a une augmentation de la taille de la glande. Si cette maladie n'est pas traitée, un crétinisme endémique se développe..

2. Hypotheriosis - une maladie congénitale dans laquelle les hormones insuffisantes sont produites.

Sur le marché pharmaceutique moderne, il existe des médicaments pour le traitement de la carence en iode. Ces médicaments sont activement présentés comme des compléments totalement inoffensifs. L'auto-administration de ces médicaments à votre enfant sans consulter un médecin est lourde de l'apparition d'un excès d'iode, ce qui affecte également négativement le travail du système endocrinien de l'enfant.

La meilleure façon de prévenir la carence en iode chez les enfants est une nutrition adéquate et équilibrée de la mère pendant la grossesse, puis la nutrition du bébé lui-même.

Carence en iode dans la pratique d'un pédiatre

I.D.Bykova pédiatre de la catégorie la plus élevée, E.V. Shtul pédiatre de la catégorie la plus élevée

Introduction Lors d'un rendez-vous ambulatoire dans une clinique pour enfants, les pédiatres rencontrent assez souvent une variété de plaintes des parents concernant l'état de santé de leurs enfants. Fatigue, faiblesse, somnolence, perte de mémoire, attention, baisse des performances scolaires, retard du développement psychomoteur au cours de la 1ère année de vie, rhumes fréquents, tendance au gonflement, peau sèche, perte de cheveux ou retard de croissance, ongles cassants, retard de dentition ou défauts d'émail, constipation, anémie, retard de croissance, prise de poids excessive, irrégularités menstruelles chez les filles, hypothermie. - Un pédiatre compétent en présence d'au moins un de ces problèmes chez un enfant de tout âge réfléchira certainement à la nécessité d'exclure la pathologie thyroïdienne, en particulier la carence en iode dans le corps, et consultera un endocrinologue.

Parmi la pathologie du système endocrinien, les maladies thyroïdiennes occupent une place de premier plan et les conditions de carence en iode sont l'une des maladies humaines non infectieuses les plus courantes. [4] Actuellement, il est prouvé qu'en plus de la formation de goitre, la carence en iode a également d'autres effets néfastes sur la santé humaine. La pathologie thyroïdienne - souvent un goitre non toxique - est la manifestation la plus courante de maladie du système endocrinien chez les enfants.

Le manque d'iode crée de nouvelles conditions pour le corps et ses systèmes, pour le métabolisme:

  • diminution de l'attention et de la mémoire;
  • retard dans le développement mental et physique dû à des lésions cérébrales à différents stades de formation;
  • croissance lente de l'enfant;
  • diminution de l'intelligence;
  • fatigabilité rapide;
  • immunité et performances diminuées;
  • problèmes obstétricaux;
  • incidence accrue de malformations congénitales, de mortinaissances, de mortalité périnatale et infantile accrue;
  • dommages aux analyseurs visuels et auditifs;
  • troubles neurologiques;
  • pathologie des systèmes cardiovasculaire et musculo-squelettique;
  • dysfonction thyroïdienne, développement du goitre.

Le principal groupe à risque de développer des maladies de carence en iode est les femmes enceintes, allaitantes et les enfants de moins de 3 ans et les adolescents. En Russie, une augmentation de l'incidence du crétinisme (retard mental sévère), associée à une carence intra-utérine en iode, une carence en iode dans la nutrition, conduisant à un handicap et à une mauvaise adaptation sociale, a de nouveau été enregistrée. L'iode fait partie des hormones thyroïdiennes et est responsable du développement et du fonctionnement normal du système nerveux de l'enfant, participe à la formation de l'intelligence, contrôle la croissance et le développement physique, stimule les processus métaboliques et participe au développement de tous les organes et systèmes. Les hormones thyroïdiennes (TG) ont un large éventail d'effets. Leur rôle est important dans la vie d'une personne de tout âge, mais le rôle des hormones thyroïdiennes dans la période de la vie intra-utérine et postnatale précoce est particulièrement important. L'action la plus importante du TG dans l'enfance est l'effet anabolisant.

Contrairement aux autres hormones anabolisantes, les TG contrôlent non seulement et pas tant la croissance linéaire qu'ils régulent les processus de différenciation tissulaire. C'est sous l'influence de TG que les enfants grandissent non seulement, mais aussi matures, matures. Pendant la vie intra-utérine, sous le contrôle de la TG, des processus d'embryogenèse sont effectués, presque tous les organes et systèmes se différencient et mûrissent. [5] L'effet exceptionnel du TG a sur la formation et la maturation du cerveau. Aucune autre hormone n'a cet effet. Aux premiers stades de la vie fœtale, sous l'influence des hormones thyroïdiennes, les fonctions de base du cerveau sont posées et formées.

Le moment de la différenciation cérébrale est clairement limité dans le temps. La carence en TG à l'un de ces stades conduit au fait que le cerveau s'arrête dans le développement, subit des changements dégénératifs. Dans la plupart des régions de la Russie dans l'environnement naturel, l'iode est insuffisant. Dans le même temps, il est connu que l'iode est un composant nécessaire à la synthèse des hormones thyroïdiennes. Par conséquent, une carence en iode dans l'environnement entraîne une diminution de la synthèse des hormones thyroïdiennes (TG), c'est-à-dire une diminution de l'activité fonctionnelle de la glande thyroïde. La manifestation la plus courante d'une carence en iode dans l'environnement est la présence de goitre endémique. Le goitre dans des conditions de carence en iode se forme chez une personne à tout âge, le plus souvent à la puberté. Dans le même temps, les manifestations de l'hypothyroïdie augmentent progressivement, bien que les formes cliniquement prononcées de la maladie soient extrêmement rares dans l'enfance et l'adolescence.

Dans le même temps, l'examen hormonal chez plus de la moitié des enfants et des adolescents avec une hypertrophie thyroïdienne révèle des signes de l'hypothyroïdie dite subclinique: il y a une tendance à diminuer ou à diminuer le T4, un T3 normal ou légèrement élevé et une augmentation de la TSH. Les enfants atteints de goitre ont des indicateurs de développement physique et sexuel plus mauvais, sont plus mauvais à l'école, leur état de santé est pire pour de nombreux indicateurs: ils sont de plus en plus malades, ont plus souvent des maladies chroniques, des changements dans le système cardiovasculaire, des numérations sanguines, etc. Clinique spécifique les symptômes des maladies dues à une carence en iode sont souvent absents. Cela explique l'appel tardif à l'endocrinologue et la négligence des pathologies..

L'échographie de la glande thyroïde et la détermination du niveau d'hormones thyroïdiennes sont d'une grande importance pour un diagnostic correct. Pour déterminer le niveau d'hormones, des systèmes de test à haute sensibilité fonctionnelle sont utilisés. Un examen rapide vous permet d'éviter les erreurs de diagnostic des maladies thyroïdiennes et de prescrire une thérapie adéquate. Lors de la 40e session des Nations Unies en septembre 2005, le Comité des droits de l'enfant des Nations Unies a examiné les rapports de pays réguliers sur la mise en œuvre des obligations de la Convention relative aux droits de l'enfant, y compris un rapport soumis par la Fédération de Russie. Le Comité s'est déclaré préoccupé par les troubles associés à une carence en iode en Russie et a appelé à l'intensification des mesures de prévention et à l'adoption d'une loi sur l'iodation généralisée du sel et son application stricte. Les conclusions des experts de l'ONU concordent parfaitement avec les principaux thèmes de l'allocution présidentielle à l'Assemblée fédérale de la Fédération de Russie sur la nécessité urgente d'optimiser la situation démographique en Russie.

À cet égard, le problème le plus urgent à l'heure actuelle est l'organisation de mesures préventives pour augmenter l'apport d'iode de la population à un niveau physiologique. À cette fin, une prophylaxie de masse (aveugle), de groupe et individuelle à l'iode est effectuée. La prophylaxie de masse à l'iode implique la vente de sel iodé. L'utilisation quotidienne d'un tel sel dans les quantités habituelles pour le patient (5-10 g) vous permet de recevoir 150-200 microgrammes d'iode par jour. En conséquence, une personne reçoit une quantité adéquate d'iode avec de la nutrition - environ 150-200 microgrammes. La prophylaxie basée sur la population des maladies dues à une carence en iode à l'aide de sel iodé est une méthode efficace, testée et mondialement reconnue. Sous un contrôle particulier lors de la prophylaxie à l'iode, il devrait y avoir des populations présentant le risque le plus élevé de développer une IDD et les conséquences les plus graves de la carence en iode: femmes en âge de procréer, femmes enceintes et femmes allaitantes, enfants (0-3 ans) et adolescents.

Sur recommandation de l'Organisation mondiale de la santé, pour répondre aux besoins de l'organisme en iode, les normes suivantes de son apport quotidien ont été adoptées: -pour les nourrissons (0-2 ans) - 50 mcg; -pour les jeunes enfants (2-6 ans) - 90 mcg; -pour les écoliers (7-12 ans) - 120 mcg; -pour les enfants plus âgés et les adultes (12 ans et plus) - 150 mcg; - Pour les femmes enceintes et allaitantes - 250 mcg d'iode. La prescription de préparations pharmacologiques contenant une dose strictement fixe d'iodure de potassium peut efficacement répondre aux besoins accrus de l'organisme. Pour les nourrissons allaités, ce problème est résolu en ajustant la nutrition de la mère elle-même, dans laquelle une utilisation régulière pendant la lactation est d'une grande importance.

Pour les enfants qui ne reçoivent pas de lait maternel à la naissance ou après le troisième au sixième mois de vie, les seuls produits alimentaires pour bébés qui peuvent leur fournir la quantité nécessaire d'iode sont des mélanges de lait artificiel enrichis avec un micro-élément (substituts du lait maternel) et des céréales à base de ceux-ci. lait maternel, Dans la seconde moitié de la vie, un objectif supplémentaire d'iode est nécessaire dans le cadre des comprimés pharmacologiques et (ou) des aliments complémentaires (céréales, produits naturels). Si la mère allaite et, pour une raison quelconque, ne reçoit pas de prophylaxie à l'iode, l'enfant a besoin d'un apport quotidien d'au moins 90 mcg. Enfants de 1 à 3 ans: le niveau d'iode dans le sel lors des mesures préventives de masse répond aux besoins d'un adulte recevant 4 à 10 g de sel de table par jour. Chez les enfants, en particulier ceux qui n'ont pas atteint l'âge de trois ans, le besoin en sodium est plusieurs fois plus faible, et le besoin en iode n'est pas beaucoup moins que chez les adultes, et s'élève à 90 microgrammes par jour.

Par conséquent, la quantité d'iode reçue par un enfant avec du chlorure de sodium peut ne pas être suffisante. Pour compenser la carence de ce micro-élément dans cette tranche d'âge, des doses physiologiques d'iode dans le cadre des préparations de comprimés d'iodure de potassium doivent être utilisées. Puberté Pendant la puberté, la fonction de la glande thyroïde subit certains changements associés à l'adaptation à une vitesse de croissance et de développement rapide. Les mêmes doses d'iode que les adultes sont recommandées - 150 mcg par jour. La méthode préférée pour la prévention du goitre endémique chez les adolescents peut être considérée comme la nomination de préparations d'iodure de potassium.

Pour le traitement du goitre endémique euthyroïdien chez les enfants et les adolescents, en règle générale, la nomination de préparations d'iode à une dose physiologique de 150-200 μg par jour est suffisante. La normalisation de la taille de la glande thyroïde se produit généralement dans les six mois. En l'absence d'effet, après 6 mois de traitement avec des préparations d'iode, un traitement par thyroxine est prescrit. Dans ce cas, après normalisation de la taille de la glande thyroïde, les hormones thyroïdiennes sont annulées et un apport d'iode à vie est prescrit à une dose "d'entretien" de 100-150 μg par jour. Cependant, dans chaque cas, le traitement est effectué individuellement. But du travail. Évaluer l'efficacité de l'utilisation de préparations à base d'iode chez les femmes enceintes, les mères allaitantes et les enfants de la première année de vie afin de prévenir les carences en iode. Matériaux et méthodes L'analyse de la prestation des soins prénatals aux femmes inscrites pendant la grossesse, la rapidité de leur enregistrement pour la grossesse, le moment et la fréquence d'administration des médicaments contenant de l'iode, l'analyse des cartes ambulatoires des enfants dans leur première année de vie, la prise de médicaments contenant de l'iode par les mères allaitantes, la sélection rationnelle de mélanges adaptés chez les enfants sur l'alimentation artificielle, la prise de médicaments contenant de l'iode au cours de la première année de vie dans ces zones pour 2010-2014.

Une analyse a été faite de 486 patrons de soins prénatals et 1 493 cartes ambulatoires. Résultats et discussion L'iodomarine a été choisie comme médicament prophylactique. L'utilisation de ce médicament dans la pratique pédiatrique dans les domaines est utilisée depuis plus de 10 ans. En raison de la sensibilisation insuffisante des mères au problème des conditions de carence en iode et de leurs conséquences au cours des cinq dernières années, le travail s'est intensifié avec les femmes enceintes, mères d'enfants de la première année de vie afin de prévenir les conditions de carence en iode. Prévention de la naissance d'enfants atteints de malformations congénitales, de maladies neurologiques, en particulier la prévention du crétinisme, la prévention de l'anémie, des troubles du développement physique, des troubles intellectuels. À la suite des travaux, il convient de noter l'augmentation du pourcentage de femmes enceintes prenant de l'iodomarine pendant la grossesse En 2010, 87% utilisaient l'iodomarine pendant la grossesse. En 2011, le pourcentage est passé à 90%., 2012 à 90,5%, 2013 à 92,5%. En 2014, le pourcentage de femmes enceintes prenant de l'iodomarine pendant la grossesse atteignait 96,5%.

En prophylaxie des conditions de carence en iode au cours de la première année de vie, il est recommandé aux mères allaitantes d'utiliser l'iodomarine à une dose de 200 mcg / jour et d'utiliser uniquement des mélanges adaptés chez les enfants sous alimentation artificielle. Chez les enfants de plus d'un an, l'iodomarine a été utilisée à une dose de 100 mcg / jour. En conséquence, au cours des 5 dernières années à la clinique, il n'y a eu aucun cas de naissance d'enfants atteints d'hypothyroïdie congénitale. Le nombre d'enfants nés avec des troubles thyroïdiens transitoires varie de 25 cas en 2010 à 17 cas en 2014. En conséquence, au cours des 5 dernières années, il y a eu une diminution du nombre d'enfants avec formation de malformations, d'anémie, de troubles neurologiques et de retard de développement physique au cours de la première année de vie.

Carence en iode chez les enfants: symptômes et prévention

Comme vous le savez, Moscou et la région de Moscou font partie des régions carencées en iode de Russie. Quel est le danger du manque d'iode pour le corps de l'enfant??

L'iode joue un rôle important dans le développement de l'enfant - il est nécessaire que la glande thyroïde produise les hormones triiodothyronine et thyroxine. La glande thyroïde est responsable du travail du muscle cardiaque, de l'activité cérébrale et du bon fonctionnement du système nerveux. Ainsi, la carence en iode chez les enfants peut entraîner de graves défaillances dans tout le corps..

Dans le corps humain, cet oligo-élément n'est pas produit, il doit donc être régulièrement alimenté en eau, en air et en nourriture..

Quels sont les symptômes d'une carence en iode??

  • immunité diminuée, tendance au rhume;
  • léthargie, somnolence, fatigue;
  • peau sèche, perte de cheveux, ongles cassants;
  • gonflement
  • problèmes avec le système cardiovasculaire (arythmie, augmentation ou diminution de la pression);
  • obésité.

Un manque d'iode dans le corps de l'enfant peut entraîner le développement d'une hypothyroïdie et d'un goitre de la glande thyroïde, qui est lourde de diverses anomalies du développement, à la fois physiques et mentales..

Les principaux moyens de prévenir la carence en iode chez les enfants:

Manger des aliments contenant de l'iode: poissons de mer, fruits de mer, huile de poisson, algues... Lors de l'achat de légumes et de fruits, faites attention à l'adresse du fabricant: les plantes cultivées sur des sols riches en iode contiennent également cet oligo-élément.

Si possible, emmenez l'enfant à la mer au moins une fois par an. L'air marin et l'eau sont des sources naturelles d'iode.

Prendre des médicaments spéciaux. Ne vous auto-médicamentez pas! Les médicaments doivent être prescrits par un médecin après un examen préliminaire.

Vous pouvez consulter sur la santé de l'enfant avec l'endocrinologue "MedVedika" Natalia Mikhailovna Emelianenko.

Enregistrement par la clinique: +7 (496) 255-78-81, +7 (910) 466-69-00.

Le groupe d'entreprises Istok-Audio et le fonds caritatif Christmas Star ont signé un accord de coopération. Maintenant, toutes les familles de Fryazino et des villes voisines - les titulaires de la carte Family in Plus pourront utiliser les services de la première dans la clinique de santé infantile multi-profils de la ville MedVedik avec une remise de 10%.

Vitamines avec de l'iode pour les enfants

L'iode est considéré comme l'un des principaux oligo-éléments. Une quantité suffisante de celui-ci assure le bon fonctionnement de la glande thyroïde. Il joue un rôle particulier dans la vie des enfants. Le manque ou l'excès d'iode affecte négativement le développement du corps. Il existe divers dysfonctionnements dans la fonctionnalité des systèmes nerveux, cardiovasculaire et immunitaire. Les complications peuvent être évitées si vous commencez à prendre des médicaments spéciaux en temps opportun. Mais l'iode n'est recommandé aux enfants que par un médecin, en fonction des caractéristiques individuelles, des indications et de l'âge.

Le rôle de l'iode dans le corps d'un enfant

L'iode est un élément important du corps humain. Ce composant est responsable du fonctionnement de la glande thyroïde et du niveau d'hormones. Il est directement impliqué dans les processus métaboliques..

L'iode est nécessaire à la fois pour le corps d'un adulte et d'un enfant. Il n'a aucune valeur nutritionnelle, mais joue l'un des rôles principaux - il participe à la synthèse des hormones thyroïdiennes. Grâce à cela, l'iode est d'une grande importance pour le corps pendant le développement intra-utérin et après la naissance d'un enfant.

L'iode est impliqué dans la formation du système nerveux. En cas de pénurie, le bébé commencera à prendre du retard dans son développement. Ce composant pénètre dans le corps par la nourriture ou l'eau. La source d'iode est le sel iodé, la cerise, les abricots, le lait, la salade, les betteraves et le chou marin. Mais à l'âge de 2-3 ans, il est interdit aux enfants de manger la plupart des produits énumérés, contre lesquels la carence en iode se produit.

Besoin quotidien en iode chez les enfants

En Russie, presque tout le monde souffre d'une carence en iode. Cela est dû au fait qu'il existe une carence en oligo-éléments dans l'environnement - dans l'eau, le sol, l'air et les aliments.

L'apport quotidien d'iode chez un adulte vivant en Russie est de 40 à 80 mcg. De plus, le besoin en atteint 150 mcg par jour.

Dans l'enfance, ces valeurs sont légèrement inférieures:

  • nourrissons jusqu'à 2 ans - 50 mcg;
  • enfants de 2 à 6 ans - 90 mcg;
  • enfants de 7 à 12 ans - 120 mcg;
  • adolescents - 140 mcg.

Causes de carence en iode

Les experts identifient plusieurs causes principales de carence en iode dans le corps:

  • mauvaise nutrition et restriction de la consommation de certains produits sous forme de crevettes, poisson, algues et sarrasin;
  • mauvaise absorption des oligo-éléments en raison de dysfonctionnements du tube digestif;
  • vivre dans une région où l'iode ne suffit pas;
  • prédisposition héréditaire;
  • manque d'appétit ou manque.

La principale cause de carence en iode chez les enfants est le manque d'oligo-éléments au stade de la gestation et de l'allaitement. Cela peut entraîner des malformations congénitales et des défauts des organes internes, un retard de croissance et un développement neuropsychique..

Symptômes de carence en iode chez les enfants

La carence en iode peut être congénitale ou acquise dans la nature. Dans le premier cas, 2 maladies sont diagnostiquées - l'hypothyroïdie et le crétinisme.

  • la naissance d'un grand enfant présentant des signes d'immaturité;
  • ictère prolongé pendant la période néonatale;
  • chute tardive du cordon ombilical;
  • diminution de l'activité physique au cours de la première année de vie;
  • dentition tardive et fermeture de la grande fontanelle;
  • réaction affaiblie aux événements environnants;
  • voix rauque et grossière;
  • diminution du tonus musculaire dans les membres;
  • retard dans le développement physique et émotionnel.

Le crétinisme chez les enfants s'accompagne de:

  • retard de croissance;
  • retard de développement de la parole;
  • altération de la coordination des mouvements;
  • structure squelettique irrégulière;
  • la présence d'un cou court, d'un gros abdomen avec des signes de hernie ombilicale;
  • constipation chronique;
  • développement d'une perte auditive;
  • gonflement de la glande lacrymale;
  • anémie
  • hypotension artérielle et bradycardie;
  • l'apparition sur la partie frontale des plis séniles.

Chez ces enfants, les yeux sont généralement écartés, un essoufflement par le nez est observé, la bouche est toujours entrouverte. Une salivation excessive est diagnostiquée..

Si une carence en iode est apparue pendant une période de croissance active, alors ce processus se manifestera:

  • fatigue chronique;
  • somnolence
  • gonflement du visage, des mains et des pieds pour des raisons inconnues;
  • terne et cheveux cassants;
  • épaississement, desquamation et peau sèche;
  • apathie et léthargie.

L'enfant commence à montrer une faible activité, l'intérêt pour l'environnement est perdu. Les écoliers sont en retard à l'école et les enfants d'âge préscolaire sont souvent malades.

Préparations d'iode pour les enfants

La carence en iode affecte non seulement le fonctionnement de la glande thyroïde, mais également la fonctionnalité d'autres organes internes. De graves problèmes peuvent être évités. Pour ce faire, vous devez inclure dans l'alimentation plus de ces produits qui contiennent cet oligo-élément. Mais tous les enfants n'accepteront pas de manger quotidiennement des algues et du sarrasin. Les noix peuvent provoquer des allergies et le sel pour bébé est considéré comme l'un des produits nocifs, car il conduit à l'accumulation de liquide dans le corps et à l'apparition d'un œdème. Dans de tels cas, la prise de médicaments spéciaux vous aidera..

Iodomarin pour les enfants

Le médicament est disponible en comprimés. Fabricant - Allemagne. Les enfants reçoivent un médicament avec une dose de 100 mcg. Attribuer pour la prévention du goitre endémique, le traitement des maladies euthyroïdiennes et diffuses.

Les enfants de moins de 12 ans se voient prescrire 1 / 2-1 comprimé par jour. Les adolescents sont présentés 2 pièces. en un jour. Il est préférable de prendre le médicament après avoir mangé, en buvant beaucoup d'eau. Les jeunes enfants sont préalablement dissous dans de l'eau, du lait ou du jus de fruits. Vous pouvez boire des comprimés pendant plusieurs années avec une pause de 1-2 mois.

Iodonormin

Analogue structurel de l'iodomarine, uniquement produit par une société pharmaceutique nationale. Il a deux dosages - 100 et 200 mcg.

Les enfants jusqu'à 6 ans reçoivent 1/4 comprimé. Il est recommandé aux écoliers de prendre 1/2 comprimé. Les adolescents sont prescrits 1 pc. par jour. Il est préférable de prendre le médicament le matin après le petit-déjeuner. Pour la prévention, il est recommandé de boire le cours pendant 2-3 mois, puis de faire une pause de 30 à 60 jours.

Les patients tolèrent bien le médicament. Les effets indésirables surviennent extrêmement rarement.

Actif à l'iode pour les enfants

Drogue domestique. Il a un faible coût. Sortie en comprimés. La composition de 1 comprimé comprend:

  • le lait écrémé en poudre;
  • lactose monohydraté;
  • iodcasein (se compose d'un stéarate de calcium aqueux et d'iode).

Le médicament est bien absorbé par l'organisme. Avec une quantité excessive, l'oligo-élément est excrété en temps opportun sans pénétrer dans la glande thyroïde. Cet effet est observé du fait que le médicament est constitué de protéines de lait. Sous l'influence des enzymes hépatiques, il se décompose. Normalise les processus métaboliques.

Bien toléré par les patients. Mais il n'est pas prescrit aux enfants diagnostiqués avec une carence en lactose ou une allergie aux protéines de vache.

Les comprimés doivent être pris avec les repas. Les enfants de moins de 14 ans se voient prescrire 1 comprimé par jour. Il est conseillé aux adolescents de boire 2 comprimés par jour..

Iodure de potassium

Un médicament peu coûteux qui est produit en Russie. Libération en comprimés, gouttes et solution. Il a 2 dosages - 100 et 200 mcg. Largement utilisé en médecine pour le traitement du goitre endémique, de la thyréotoxicose, de l'hypothyroïdie.

Il est utilisé pour les maladies inflammatoires des voies respiratoires et l'asthme bronchique. Aide aux maladies oculaires.

Mais il a une grande liste de contre-indications sous la forme de:

  • tuberculose
  • jade ou néphrose;
  • furonculose, acné;
  • processus inflammatoires purulents sur la peau;
  • urticaire et diathèse hémorragique.

L'iodure de potassium est pris par voie orale pendant les repas. Pour éviter l'irritation de la muqueuse du tube digestif, il est nécessaire de boire des dragées avec du thé sucré, du lait ou de la gelée.

Les seins et les bébés jusqu'à 3 ans reçoivent un médicament sous forme de gouttes. La posologie est de 2 à 4 gouttes par jour. Les enfants de moins de 12 ans sont présentés 1/2 comprimé. Les adolescents se voient prescrire 1 comprimé par jour.

Actif Doppelherz Iode + Fer

Le complexe vitaminé, qui comprend:

Déconseillé aux enfants de moins de 14 ans. Les adolescents doivent prendre 1 capsule par jour pour reconstituer l'iode dans le corps..

Vitamines pour bébés riches en iode

La carence en iode est considérée comme l'un des graves problèmes de la société moderne. Les enfants souffrent de plus en plus d'un manque d'oligo-éléments. Cela affecte négativement l'état général, les capacités physiques et mentales. Il est difficile d'amener l'enfant à manger des aliments sains. Mais, pour éviter le développement de problèmes graves, il est recommandé de donner aux enfants des complexes vitaminiques et minéraux. Ils ont une composition sûre, conçue pour un certain âge..

Alphabet Classic

Les suppléments sont produits sous forme de comprimés en 3 couleurs. La composition de chaque dragée comprend des microéléments bien compatibles.

Une pilule blanche se compose de:

  • vitamine D3;
  • pantothénate de calcium;
  • acide folique;
  • vitamine B12;
  • vitamine H;
  • vitamine K1;
  • chrome;
  • calcium.

Vous devez boire des comprimés blancs le matin.

La pilule bleue comprend:

  • rétinol;
  • alpha tocophérol;
  • acide ascorbique;
  • vitamine B2;
  • vitamine PP;
  • magnésium;
  • manganèse;
  • sélénium;
  • molybdène;
  • iode;
  • zinc.

Les dragées sont prises pour le déjeuner.

Une pilule rose se compose de:

  • vitamine D3;
  • acide pantothénique;
  • acide folique;
  • l'acide nicotinique;
  • chrome;
  • calcium.

Prenez du bleu dragée le soir pendant le dîner.

Le complexe est conçu pour les enfants de plus de 7 ans et les adolescents.

Vitrum

Surtout pour les enfants développés Iode Vitrum. Disponible sous forme de comprimés à croquer. Les principaux ingrédients actifs sont l'iode et le calcium. Il est indiqué pour la prévention des anomalies du développement mental, de la fonction thyroïdienne altérée, de l'endurance physique accrue et du risque réduit de goitre.

Les enfants reçoivent 1 comprimé par jour. La prévention dure 1 mois. Le cours est répété 2-3 fois par an..

Multivitamines Complivit + Iode

Un médicament qui contient des vitamines et des minéraux, dont l'iode. Produit en poudre, destiné à la suspension. Il a une agréable saveur de banane. Le complexe est destiné aux enfants âgés de 3 à 14 ans. Améliore le développement mental, renforce le système immunitaire.

Perfectil

Complexe de vitamines et minéraux pour adolescents et adultes. Il a des effets antioxydants, régénérants et dermatoprotecteurs. Contre-indiqué chez les enfants de moins de 14 ans. Effet positif sur l'état des cellules et la microcirculation sanguine.

Multi-Tab Classic

La composition comprend des vitamines et des minéraux. Fabricant - Danemark. Élimine une carence en rétinol, vitamine D3, groupe B, acide ascorbique, iode, magnésium, fer et zinc. Un médicament universel qui doit être utilisé pour prévenir la carence en oligo-éléments importants, normaliser les processus métaboliques après les maladies.

Contre-indiqué chez les enfants de moins de 11 ans. Il est recommandé de prendre un complément alimentaire une fois par jour..

Contre-indications

Les médicaments contenant de l'iode ne doivent pas être consommés avec une sensibilité accrue aux composants du médicament. Interdit pour le développement de l'hyperthyroïdie.

Conclusion

L'iode pour les enfants est l'un des composants importants. Sans cela, la glande thyroïde ne peut pas fonctionner normalement. Vous pouvez obtenir cet oligo-élément de la nourriture et de l'eau. Mais les enfants n'acceptent pas toujours de manger de tels aliments. Par conséquent, périodiquement, il est nécessaire d'effectuer une prophylaxie, ce qui implique de prendre des médicaments contenant de l'iode.

La valeur de l'iode pour la santé des enfants.

Nous avons déjà beaucoup parlé de l'importance de l'apport régulier de vitamines et de minéraux dans le corps de l'enfant, car cela est nécessaire à la croissance et au développement. Mais nous n'avons pas parlé de substances spécifiques et de leur rôle dans le corps. Je vous suggère de discuter de l'importance de divers oligo-éléments et groupes individuels de vitamines, ainsi que des signes de leur carence et des moyens de résoudre le problème. Nous commencerons par l'un des principaux, au seuil du début des études à l'école, un micro-élément - l'iode. La carence en iode est aujourd'hui particulièrement pertinente, car elle en souffre presque un tiers de la population de notre pays d'une manière ou d'une autre en raison de sa carence en nourriture, en eau et en sol.

L'iode, malgré le fait qu'il n'a pas de valeur nutritionnelle - il n'a pas de calories, est très important pour l'organisme, participant à la synthèse des hormones thyroïdiennes (hormones thyroïdiennes). De ce fait, il acquiert une importance mondiale pour le corps, participant au processus de croissance, d'abord le fœtus in utero, puis déjà après la naissance. De plus, l'iode est impliqué dans la formation du système nerveux, sa carence entraîne un retard dans le développement mental. L'iode pénètre dans le corps de l'enfant à partir des aliments que le bébé mange ou de l'eau qu'il boit. Avec un manque d'iode dans l'alimentation, une carence en iode se forme, ce qui conduit au développement d'une maladie aussi grave que l'hypothyroïdie (hypothyroïdie). Dans la petite enfance, l'hypothyroïdie peut entraîner des conséquences irréversibles dans le développement à la fois physique et mental.Par conséquent, vous devez surveiller strictement le bien-être et l'état de l'enfant.

Les principales sources d'iode pour un enfant sont les produits végétaux et animaux, qui accumulent dans leur composition surtout cet oligo-élément. De plus, la source d'iode est l'eau potable et le sel iodé, qui sont produits spécifiquement pour répondre aux besoins des enfants et des adultes. Parmi les produits disponibles, l'iode est le plus susceptible de contenir:

- à partir de fruits - pommes, cerises, raisins, abricots, prunes;
- à partir des produits laitiers, il s'agit du fromage cottage, du lait et du fromage;
- à partir de légumes - laitue, betteraves, tomates, pommes de terre, carottes et chou, algues (varech);
- à partir de produits animaux - poisson, fruits de mer, huile de poisson.
- jeunes noix.

Pour reconstituer quotidiennement les réserves d'iode, il est nécessaire de manger des aliments riches en ce microélément, mais dans la petite enfance, de nombreux aliments contenant de l'iode sont trop tôt pour manger, et c'est alors que la carence en ce minéral devient la plus urgente et la plus aiguë. Dans ce cas, la prise d'eau potable pour enfants iodée est très utile, ainsi que la cuisson au sel iodé. Mais pas toujours l'iode de la nourriture peut être suffisant pour un enfant, alors un enrichissement supplémentaire de la nourriture et des boissons est nécessaire.

Pourquoi peut manquer?

Croyez-moi, la carence en iode est désormais pertinente pour beaucoup (non seulement pour les enfants, mais aussi pour vous-même), et nous pouvons vérifier le degré de saturation en iode de votre corps, loin de l'ordinateur. Prenez la teinture d'iode de pharmacie habituelle, un coton-tige et dessinez sur la surface intérieure de la cuisse ou sur la surface intérieure de l'avant-bras un filet d'iode mesurant de 3 à 5 sur 3 à 5 cm. Notez le temps pendant lequel le filet disparaîtra de la peau si pas plus de 2 à 3 heures se sont écoulées, vous avez une carence en iode prononcée, et il est temps de prendre des médicaments si le maillage passe dans les 3-6 heures - il y a un problème, mais pas critique, s'il dure plus de 6 heures - il y a assez d'iode dans votre corps.

Si, pour vous-même, une carence en iode entraînera une somnolence, une léthargie et une diminution de l'activité cérébrale, alors pour vos bébés en pleine croissance, tout peut être plus grave. La quantité d'iode dans le fond de réserve du corps de l'enfant est très faible et elle est rapidement consommée pour les besoins du corps. En conséquence, la carence en iode augmente progressivement, entraînant parfois des conséquences plutôt graves - goitre endémique ou hypothyroïdie. Parmi les principales causes de carence en iode dans le corps, les situations suivantes peuvent être distinguées:

- la grossesse et l'allaitement, pendant cette période, l'iode est consommé particulièrement activement, car les besoins du corps de la mère et ceux d'un bébé en croissance sont couverts.

- l'enfance, lorsque les hormones thyroïdiennes jouent un rôle clé dans le développement physique et la formation du statut neuropsychique. Les hormones thyroïdiennes, qui contiennent des molécules d'iode, aident à la croissance du squelette, au renforcement du tissu osseux et à la formation de la conduction nerveuse, à la maturation du tissu nerveux.

- vivant dans les grandes villes, ainsi que vivant dans des zones de carence en iode dans le sol et l'eau - ce sont la Russie, l'Europe.

Combien d'iode est nécessaire?

Pour que le corps fonctionne pleinement et ne souffre pas d'une carence en iode, il a besoin d'une certaine quantité quotidiennement. Pour les jeunes enfants, il s'agit d'un chiffre de 15 microgrammes par kilogramme de poids, soit une moyenne d'environ 80 à 100 microgrammes par jour. Avec l'âge, la demande en iode diminue, pour les enfants d'âge préscolaire, elle est de 100 μg, pour les écoliers de 80 μg, pour les adultes - 50 μg.

Carence en iode chez les enfants.

Les signes de carence en iode dans le corps de l'enfant sont des manifestations telles que la formation de goitre, une augmentation de la zone du cou où se trouve la glande et le développement d'une hypothyroïdie (diminution de la fonction thyroïdienne sans augmentation). Les principaux symptômes du goitre comprennent une augmentation de la taille de la glande thyroïde, des violations visibles dans le cou au niveau du larynx. En outre, les signes de carence en iode peuvent être - morbidité fréquente et prolongée, appétit constamment faible, fatigue rapide, refus des jeux de plein air, mains froides, sécheresse sévère de la peau avec ses petits plis, sécheresse et fragilité des ongles et des cheveux, et retard de croissance. Chez les enfants d'âge scolaire, l'un des signes de carence en iode est une violation des résultats scolaires. Cependant, pendant longtemps, une hypothyroïdie et un dysfonctionnement de la glande thyroïde peuvent se produire secrètement, en raison de l'utilisation de réserves de micro-éléments dans le corps, puis les principaux signes peuvent être une mauvaise tolérance aux charges, de mauvaises performances et l'apathie..

Tout d'abord, vous devez consulter un médecin et identifier une carence en iode, puis sa prophylaxie systématique, à la fois avec l'aide de la nutrition et avec l'aide de médicaments. Les périodes de vie telles que la petite enfance de la naissance à trois ans et la période de 8 à 14 ans, lorsque des charges accrues de nature mentale et physique sont imposées à l'enfant, seront particulièrement importantes en termes de carence en iode. Vous pouvez effectuer une correction en fonction des caractéristiques d'âge du corps.

La correction diététique est la méthode de prévention la plus simple et la plus abordable, mais elle peut être effectuée chez les enfants de plus d'un an, lorsqu'ils peuvent déjà utiliser les produits du tableau général. Il est important de manger un grand nombre de produits riches en iode, surtout si l'enfant ne prend pas de préparations thérapeutiques et prophylactiques spécifiques contenant ce microélément. Cependant, malheureusement, la quantité exacte d'iode entrant avec la nutrition est difficile à contrôler, et le régime alimentaire n'est qu'une mesure auxiliaire pour la prévention de la carence en iode.

Aujourd'hui, on vend des produits qui sont évidemment enrichis en iode en quantité requise, et la consommation de ces produits peut dans une certaine mesure contrôler sa consommation. Il s'agit de pain iodé, de lait ou d'eau minérale. Si un enfant prend une quantité suffisante d'aliments enrichis en iode, il n'a pas besoin de prendre de mesures préventives supplémentaires avec des médicaments..

Correction des médicaments.

Dans la petite enfance, l'apport d'iode provient de l'allaitement maternel ou des préparations pour nourrissons. Lors de l'allaitement, il est important que la mère reçoive la quantité nécessaire d'iode avec de la nourriture ou des médicaments, puis l'enfant en aura assez pour son développement. Les mères qui allaitent se voient généralement prescrire des suppléments d'iode en plus, en tant que complément alimentaire aux aliments, enrichissant le régime alimentaire avec du sel iodé ou prenant des comprimés avec de l'iode ("Iodomarine", "Iodure de potassium").

Pour les enfants en mélange, l'iode est généralement ajouté directement au mélange, et sa norme quotidienne y est contenue, il n'est pas nécessaire de le conduire en plus. Mais tous les mélanges pour enfants ne satisfont pas aux exigences relatives au contenu de cet oligo-élément, vous devez donc regarder la composition sur l'étiquette. Au moins 100 μg d'iode doivent être par litre de mélange, ou au moins 10 μg pour 100 ml. Au fur et à mesure que l'enfant grandit et que les leurres sont introduits, il faut penser à enrichir la nutrition du bébé avec de l'iode, cela vaut la peine d'utiliser du sel iodé dans la cuisine. Dans de rares cas, l'administration prophylactique de préparations d'iode sous forme de gouttes ou de solutions peut être recommandée, avec un contrôle strict des doses, car une surabondance n'est pas très bonne pour l'organisme.

Pour les écoliers pendant les périodes de charge de travail accrue, ils peuvent également recommander une fortification avec des aliments contenant de l'iode. Ces enfants ont besoin de poissons marins, de varech et d'autres fruits de mer. Dans les régions où la carence en iode est endémique, il est nécessaire d'utiliser du lait, de l'eau et du sel enrichis en iode. S'il y a des signes d'une carence en ce microélément ou s'il y a des soupçons de formation de goitre, il est nécessaire de consulter un endocrinologue et une administration prophylactique de préparations d'iode comme dirigé par un médecin.

Soit dit en passant, une excellente prévention des carences est le repos en mer, saturé d'iode et de sel: l'air marin imprègne littéralement le corps d'iode, qui reconstitue ses réserves dans le corps et vous permet de vous sentir beaucoup mieux. Les habitants de la côte de la mer n'ont pratiquement pas de carence en iode - ils ont beaucoup d'iode dans l'eau et la nourriture.