Test de prolactine: comment donner du sang aux femmes

La prolactine (PRL) est une hormone d'origine protéique. Toute déviation - ascendante ou descendante - de la norme physiologique perturbe la glande pituitaire. Les changements d'indicateurs provoquent également divers types de troubles. Un test sanguin est utilisé pour déterminer la concentration de l'hormone..

Conclusion

  • Augmenter ou diminuer les niveaux d'hormones - une condition nécessitant un ajustement obligatoire.
  • Les raisons de la violation de la concentration de PRL sont nombreuses. Ils sont divisés en physiologiques et pathologiques.
  • Le déclin hormonal est une cause fréquente de fausse couche et d'infertilité.
  • Le traitement de la pathologie est prescrit en fonction de la cause profonde.

Qu'est-ce que la prolactine

La prolactine est une hormone produite dans l'hypophyse (95% du volume total) et les surfaces internes de l'utérus (5%).

De quoi l'hormone prolactine est-elle responsable?

L'hormone est présente à la fois dans le corps masculin et féminin. Chez la femme, il est responsable de:

  • la formation et la croissance des glandes mammaires;
  • régulation de la force de la libido, défense immunitaire;
  • maintenir un équilibre eau, calcium, sodium, magnésium;
  • améliorer les capacités d'adaptation du corps.

BPD est également responsable du début de la période de lactation après l'accouchement.

Ce qui affecte les niveaux de prolactine

Les niveaux hormonaux sont influencés par:

  • activité cérébrale;
  • stress
  • bien-être émotionnel.

La concentration sera réduite en raison du surmenage physique, des pathologies endocriniennes.

Les symptômes des changements de prolactine dans le corps

Les symptômes suivants indiquent une augmentation du TPL:

  • violation prolongée du cycle menstruel (MC);
  • Expiration involontaire du lait maternel en dehors de la période d'hépatite B;
  • incapacité à ressentir un orgasme;
  • atrophie des muqueuses du vagin;
  • diminution du désir sexuel;
  • appétit incontrôlé dans le contexte de l'obésité;
  • résistance à l'insuline;
  • augmentation pathologique de la pression artérielle;
  • La cardiopathie ischémique;
  • états dépressifs;
  • divers types de phobies;
  • fatigue, anxiété;
  • insomnie;
  • macroprolactinome.

Avec une diminution de la concentration de l'hormone, des défaillances de la nature suivante sont notées:

  • réduction / absence complète de lait maternel après la grossesse;
  • fausse couche habituelle, incapacité de concevoir;
  • violations du MC;
  • gonflement des mains et des pieds.

Quel est le niveau normal de prolactine dans le sang?

La norme de l'hormone chez les femmes dépend de la période actuelle de la MC.

Important! Vous devez également déterminer si elle est enceinte ou non..

Tableau: Normes relatives à la prolactine chez les femmes enceintes:

Trimestre gestationnelQuantité, ng / ml
La premièreJusqu'à 44,00
Seconde15,00... 170,00
Troisième20,00... 120,00

Tableau: Normes de prolactine en fonction de la phase du cycle:

Phase menstruelleL'indicateur, ng / mol
La première phase (menstruelle)4,50... 23,00
Période d'ovulation (ovulatoire)Pas plus de 32,00
De la fin de l'ovulation au début de la menstruation (folliculaire)5,00... 30,00

Causes de la prolactine élevée

Une augmentation du BPD se produit pour des raisons physiologiques et pathologiques. Les physiologiques comprennent:

  • exercice régulier;
  • conditions stressantes;
  • abus d'alcool, dépendance à la nicotine;
  • les 60 premières minutes après un contact sexuel;
  • l'adhésion à un régime hypocalorique ou riche en protéines;
  • gestation, période de GV.

Les causes pathologiques de la croissance de l'hormone peuvent être:

  • tumeurs de l'hypothalamus, hypophyse;
  • troubles circulatoires de l'hypophyse;
  • formations kystiques;
  • complications postopératoires après une intervention sur le cerveau;
  • tuberculose pulmonaire;
  • sarcoïdose;
  • pathologies hépatiques et rénales;
  • lésion kystique des ovaires;
  • blessure à la poitrine;
  • maladie thyroïdienne.

L'augmentation de la PRL peut provoquer des médicaments, en particulier des antidépresseurs, des contraceptifs.

Comment abaisser les niveaux de prolactine

La thérapie est effectuée en relation avec la cause profonde de la pathologie. Le traitement est prescrit dans les cas suivants:

  • altération de la fonction reproductrice, hypophyse;
  • un gain de poids incontrôlable se produit.

Pour normaliser la concentration de l'hormone sont utilisés:

  • agonistes de la dopamine - avec des formations tumorales de l'hypophyse;
  • L-thyroxine - avec hypothyroïdie;
  • glucocorticoïdes - pour les maladies rénales.

Lors du diagnostic de l'oncopathologie, une intervention chirurgicale est effectuée et une radiothérapie est prescrite.

Causes de la faible prolactine

Le facteur biologique qui fait baisser l'hormone est l'âge. Mais une diminution de son indicateur se produit également dans le contexte de diverses pathologies:

  • augmentation de l'activité des glandes génitales;
  • tumeurs et traumatismes de l'hypophyse;
  • certaines maladies infectieuses.

Une diminution peut survenir à la suite de la prise de certains médicaments, ainsi que d'une prédisposition héréditaire.

Comment augmenter les niveaux de prolactine

Pour augmenter l'hormone, des nootropiques sont utilisés, en particulier Actovegin, Piracetam. Les médicaments améliorent la circulation sanguine dans les cellules du cerveau, stimulant l'activité de l'hypophyse.

Tests de prolactine

Un test sanguin est utilisé pour déterminer le niveau de l'hormone. Il s'agit d'une technique basée..

Préparation à l'accouchement: comment affronter quel jour du cycle

La détermination de la concentration de PRL est effectuée lors d'un test sanguin. Le matériel nécessaire à l'analyse est du sang veineux dans un volume d'au moins 5 ml. Durée de l'étude - pas plus de deux jours.

La préparation de l'analyse est simple:

  • un jour avant de visiter le laboratoire, vous devez abandonner le sexe;
  • vous ne pouvez pas prendre le petit déjeuner pour analyse le matin où vous recevez le biomatériau, c'est-à-dire que le sang doit être prélevé l'estomac vide.

Important! L'analyse doit être effectuée le 5-8e jour du cycle menstruel.

La prolactine est la norme chez les femmes et les hommes selon l'âge

Les normes physiologiques de la prolactine varient selon le sexe:

Groupe d'âge, annéeSexe féminin, ng / mlSexe masculin, ng / ml
0 - 12 mois0,70... 135,000,50... 130,00
1... 34,20... 77,803,50... 75,00
3... 66,80... 58,305,00... 50,30
6... 101,50... 56,801,20... 53,10
10... 125,00... 57,504,00... 56,50
12... 176,50... 75,802,00... 20,30
17... 2010,50... 98,302,30... 18,00
20... 3015.00... 110.302,30... 18,00
30... 503,50... 24,302,30... 18,00
Ménopause2,50... 14,50

Les conséquences de niveaux anormaux de prolactine

Un changement des niveaux hormonaux en l'absence de traitement adéquat accompagne:

  • violation du MC;
  • baisse de la libido;
  • hirsutisme;
  • micromastie;
  • obésité;
  • l'ostéoporose;
  • infertilité;
  • fausse couche habituelle;
  • acné.

Le développement de troubles neurologiques n'est pas exclu.

La déviation de la PRL de la norme physiologique menace de graves complications. C'est pourquoi, lorsque des symptômes caractéristiques apparaissent, il est nécessaire de consulter un spécialiste et de suivre un traitement.

Que faire si la prolactine est élevée?

Dernière mise à jour: 12.13.2019

Le contenu de l'article

La prolactine (Prolactinum) est une hormone de grande importance pour le corps humain - tant pour les femmes que pour les hommes. Le rôle biologique principal est la croissance des glandes mammaires et la régulation de la lactation (Lactatio), en plus, il a des effets hypotenseurs, métaboliques et autres. Dans le corps féminin, une augmentation des niveaux de prolactine (également connue sous le nom de mammotropine) peut devenir un obstacle à la conception et au déroulement normal de la grossesse. Par conséquent, il est extrêmement important de surveiller le niveau de cette hormone dans le sang afin de détecter à temps la pathologie..

Ci-dessous, nous examinons les symptômes d'une telle violation, nous disons quel est son danger, quelles sont les conséquences d'une augmentation de la prolactine monomère chez les femmes, ce qu'elle affecte, pourquoi il y a des écarts par rapport à la norme dans la sécrétion de cette hormone, et s'il est possible de devenir enceinte avec une augmentation de la prolactine.

La prolactine et son rôle pour le corps féminin

Qu'est-ce que la prolactine et quel est son rôle dans le corps d'une femme?

La sécrétion de cette hormone est réalisée par les cellules lactotropes hypophysaires, ainsi que par des sources extra-hypophysaires, par exemple le placenta, les glandes mammaires, la glande pinéale, le système immunitaire, certaines tumeurs, etc. Une influence importante sur sa production est exercée par les dopamines et les œstrogènes: lorsque la concentration de dopamines diminue, une augmentation de la quantité de prolactine est observée; la même chose se produit avec l'augmentation des niveaux d'oestrogène dans le sang.

Norm prolactine chez les femmes

Cette hormone effectue des tâches importantes qui assurent le fonctionnement normal du corps féminin:

  • Pendant la lactation, il est responsable de la maturation du colostrum, de sa conversion en lait maternel et de l'allaitement maternel.
  • Pendant la puberté affecte la croissance des seins des adolescentes. La même chose se produit pendant la grossesse, car l'hormone stimule le développement des glandes mammaires et leur préparation pour le processus de lactation ultérieur..
  • Pendant la grossesse, la prolactine fournit des processus métaboliques dans le liquide amniotique, en raison desquels il y a une régulation de sa quantité et de sa composition.
  • Dans la période post-partum, il empêche le début de l'ovulation et bloque la possibilité d'une nouvelle grossesse jusqu'à ce que la femme allaite.
  • Il participe à la régulation du cycle menstruel, car sa quantité affecte l'activité sécrétoire du corps jaune dans les ovaires, la production de progestérone et l'ovulation ultérieure.
  • Affecte le fonctionnement normal des reins, le métabolisme des graisses et le fonctionnement du système immunitaire.
  • Participe à la formation de sentiments d'excitation et d'orgasme pendant l'intimité.

Ce qui fait augmenter la prolactine chez les femmes: causes physiologiques

L'opinion selon laquelle des taux élevés de prolactine chez la femme (ce phénomène est appelé hyperprolactinémie) est exclusivement un signe de pathologie, est une erreur. En fait, la production de cette hormone est augmentée non seulement dans le cas de certains troubles, mais également sous l'influence de facteurs physiologiques absolument normaux.

La prolactine a augmenté chez les femmes, provoque

Habituellement, la prolactine est élevée chez une femme pendant la grossesse. L'augmentation du contenu de cette hormone dans le sang pendant la période de gestation est due à la production active d'autres hormones - les œstrogènes. Ce sont les œstrogènes qui sont directement impliqués dans la formation de la prolactine: une augmentation des taux d'œstrogènes dans le sang entraîne la croissance des cellules responsables de la libération de prolactine. Cela est nécessaire pour préparer le corps de la future femme au processus de lactation après l'accouchement. Bien que pendant la grossesse, la prolactine augmente presque de la même manière que pendant l'allaitement, le processus de lactation ne peut pas être démarré en raison de la teneur élevée en progestérone dans le sang (Progesteronum) - cela se produit jusqu'à la sortie du placenta.

Prolactine hormonale, vidéo

Le gynécologue Mikhail Haimov sur la prolactine. Source - Services médicaux en Israël

L'hormone prolactine est élevée chez les femmes, non seulement pendant la grossesse, mais aussi pendant la période post-partum - lors de l'allaitement d'un bébé. Le processus de succion du sein implique la stimulation des mamelons et des mécanorécepteurs situés sur eux, à la suite de quoi les signaux correspondants sur la nécessité de fournir du lait maternel à l'hypothalamus.

Le contenu accru de cette hormone dans le sang peut être complètement indépendant de la maternité. Il est observé avant les menstruations, lors de situations stressantes, d'efforts physiques, de sports, avec de fortes douleurs, la faim, le sexe, la stimulation et l'irritation des mamelons, même juste pendant le sommeil. En outre, une augmentation à court terme du niveau de l'hormone peut être observée après des études gynécologiques, une échographie de la glande mammaire, un prélèvement sanguin pour analyse et d'autres procédures médicales. De plus, le taux de prolactine fluctue tout au long de la journée: après le réveil, il est beaucoup plus élevé qu'après 2-3 heures d'éveil..

De quoi d'autre la prolactine est-elle élevée: causes des troubles pathologiques

La prolactine est produite chez les femmes et les hommes, cependant, les troubles pathologiques de la sécrétion de cette hormone se retrouvent principalement dans la moitié féminine de la population. Cela est dû aux caractéristiques du système endocrinien des femmes.

Parmi les conditions préalables qui affectent l'augmentation pathologique de la production de cette hormone, on peut distinguer:

  • La présence de formations malignes et bénignes affectant l'hypophyse ou l'hypothalamus.
  • Maladies infiltrantes de l'hypothalamus.
  • Malformations artérioveineuses.
  • Syndrome de transection de la jambe hypophysaire.
  • Adénomes et prolactinomes hypophysaires.
  • Syndrome de la selle turque "vide".
  • Lupus érythémateux disséminé (Lupus érythémateux).
  • Hypothyroïdie primaire (hypothyréose).
  • Abus d'alcool et de drogues.
  • Thérapie avec l'utilisation de certains médicaments (antidépresseurs, psychotropes, tranquillisants, antiémétiques, etc.)
  • Prendre des contraceptifs oraux.
  • Hormonothérapie (en particulier, administration d'œstrogènes).
  • Troubles thyroïdiens.
  • Syndrome des ovaires polykystiques.
  • Exposition aux rayonnements radioactifs.
  • Insuffisance rénale et hépatique chronique, cirrhose.
  • Blessures à la poitrine.

Comment savoir que la prolactine est élevée: symptômes d'hyperprolactinémie

Les symptômes de l'augmentation de la prolactine chez les femmes se manifestent comme suit:

  • Des irrégularités menstruelles importantes sont observées, accompagnées de longs retards. Ce symptôme de taux élevés de prolactine se retrouve plus souvent chez les femmes que les autres manifestations de cette pathologie. La menstruation est clairsemée, irrégulière ou peut être totalement absente.
  • Absence d'ovulation et, par conséquent, stérilité. En raison du fait que le corps jaune ne mûrit pas et que l'ovulation ne se produit pas, ainsi qu'en raison de la réduction de la phase lutéale du cycle menstruel, la fécondation d'un ovule mature est impossible. Cela conduit à l'infertilité..
  • Perte de grossesse jusqu'à 12 semaines en raison d'une hyperprolactinémie antipsychotique.
  • Augmentation mammaire et engorgement. Cela se produit généralement dans la seconde moitié du cycle menstruel. Cependant, dans certains cas, une augmentation du volume mammaire, une sensation de plénitude et de douleur accompagnent la femme tout au long du cycle.
  • Isolement des mamelons de lait non liés à l'allaitement. Ce phénomène est appelé galactorrhée. La quantité de lait peut varier de 1 à 2 gouttes qui apparaissent lorsque vous serrez les mamelons ou les sucez, jusqu'à l'écoulement spontané du lait.
  • L'excès de poils corporels, l'apparition d'acné et l'acné due à une augmentation de la prolactine sont observés dans environ 20% des cas.
  • Diminution du désir sexuel, manque d'excitation et d'orgasmes.
  • Trouble métabolique, se manifestant par une augmentation de l'appétit et un surpoids.

Quels sont les signes d'une augmentation de la prolactine chez la femme??

Si le niveau de production d'hormones dépasse considérablement les niveaux normaux, cela peut être dangereux pour la santé des femmes. En plus des violations du cycle menstruel, du manque d'ovulation, des problèmes de conception et de portage d'un enfant, les conditions désagréables et même dangereuses suivantes peuvent être observées:

  • Frigidité (Frigiditas), diminution du désir sexuel, manque d'orgasmes, ce qui peut provoquer l'apparition de tensions entre les partenaires.
  • Syndrome de la glande mammaire géante. Si le sein est légèrement grossier, provoquant un léger inconfort, ce n'est pas très dangereux. Mais s'il y a une augmentation significative des glandes mammaires, cela peut être un signe alarmant pour la santé d'une femme: en raison de l'augmentation de la prolactine, la poitrine fait mal, la formation de kystes et l'oncologie peuvent être observées..
  • Violations du contexte psychoémotionnel jusqu'à la désadaptation sociale, l'autisation, la dépression, la psychose et d'autres troubles mentaux.
  • Il existe un risque de développer une pression artérielle élevée et une maladie coronarienne, observé en raison de troubles métaboliques.
  • Obésité causée par une augmentation de l'appétit, une prise de poids et des problèmes métaboliques.
  • Diabète sucré (Diabète sucré) type II.
  • Le développement de l'ostéoporose (Ostéoporose) à la suite d'une diminution de la densité minérale osseuse. L'ostéoporose conduit à la fragilité du tissu osseux et de ses fractures.
  • Il existe un risque de maladies auto-immunes..
  • Il y a des troubles du sommeil, de la mémoire, de la vigilance, de la fatigue accrue, de l'apathie, de la faiblesse.
  • Il existe des troubles du système nerveux autonome.

Est-il possible de tomber enceinte avec une prolactine élevée?

L'une des principales difficultés que rencontrent de nombreux couples lorsqu'ils tentent de concevoir un enfant est l'augmentation de la prolactine chez la femme. Dans ce cas, la grossesse ne se produit que lorsque le niveau hormonal est revenu à la normale. Cependant, ce n'est pas une dernière phrase. Après des examens soigneusement menés, en découvrant les raisons de l'augmentation de la sécrétion de l'hormone et en prescrivant une série de médicaments appropriés, la grossesse se produit toujours. Il faut généralement environ un an pour traiter et préparer la conception..

Augmentation de la prolactine et de la grossesse

Une augmentation du niveau de l'hormone lors du portage du bébé est un phénomène physiologique normal. Cependant, si une femme avait un prolactinome avant la grossesse, elle doit subir un examen régulier par un endocrinologue et un ophtalmologiste.

Diagnostic et traitement des taux élevés de prolactine: que faire en premier?

Pour poser un diagnostic précis, un diagnostic est nécessaire. Habituellement, il comprend un prélèvement de sang veineux pour les tests de laboratoire, qui est effectué trois fois pour obtenir les résultats les plus précis. Avant de donner du sang pour analyse, il est nécessaire de respecter quelques règles de préparation:

  • Un jour avant le prélèvement de sang, exclure le sexe et tout autre contact sexuel.
  • Limiter le stress physique et psycho-émotionnel, les situations stressantes.
  • Refuser de visiter le sauna à la veille de l'analyse.
  • La veille du prélèvement sanguin, éliminer l'alcool et le tabagisme.
  • Donner strictement du sang.

Le sang donne le matin, mais au plus tard 3 heures après le réveil. Il est conseillé de le faire dans la période de 9 à 11 heures du matin, car plus près de midi, le contenu de l'hormone dans le sang augmente.

Normalement, le taux de prolactine dans le sang des femmes en âge de procréer, non enceintes et non allaitantes, est de 40 à 530 mUI / L (1 ng / ml = 30,3 mUI / L). Dans le même temps, certaines sources médicales appellent d'autres nombres acceptables, ce qui est associé aux phases du cycle menstruel, la période de grossesse. Si la prolactine est fortement élevée, cela peut indiquer la présence de macroadénomes. Dans ce cas, le médecin orientera le patient vers l'IRM à l'aide d'agents de contraste ou vers la tomodensitométrie. Ces méthodes de diagnostic fournissent des informations sur la présence / absence de la tumeur hypophysaire et sa taille.

Pour confirmer le diagnostic et prescrire le traitement nécessaire, le médecin peut vous conseiller de subir des examens supplémentaires. Ceux-ci inclus:

  • Tests de laboratoire du sang veineux pour déterminer la quantité d'hormones qu'il contient - LH, FSH, TSH, macroprolactine, progestérone, testostérone, œstrogène, etc. Il y a des cas où plusieurs hormones sont simultanément élevées.
  • Tests sanguins et urinaires généraux et biochimiques pour déterminer le niveau de sucre, de bilirubine, de cholestérol, d'urée, de profil lipidique, etc..
  • Examen par un endocrinologue avec une échographie de la glande thyroïde. Les troubles de la glande thyroïde provoquent souvent une hyperprolactinémie chez les femmes, il est donc important que le médecin confirme ou réfute la suspicion d'hypothyroïdie.
  • Visite chez un gynécologue avec échographie des organes pelviens. Étant donné que l'une des causes courantes de l'hyperprolactinémie est le syndrome des ovaires polykystiques, l'échographie n'est pas seulement souhaitable, mais nécessaire.
  • Échographie ou radiographie des glandes mammaires (selon l'âge de la patiente). Cet examen est nécessaire pour établir le nombre de canaux lactifères et déterminer la qualité de leur apport sanguin.
  • Échographie de la cavité abdominale. L'étude vise à analyser la taille et le fonctionnement des reins et du foie du patient.
  • Radiographie du crâne pour déterminer la pression intracrânienne. En cas de prolactinome ou d'une autre tumeur, la pression intracrânienne augmente. Cela peut être une condition préalable à une référence ultérieure à une IRM du cerveau..
  • Examen ophtalmologique. Étant donné que l'adénome peut exercer une pression sur les muscles extraoculaires, le médecin vérifie les champs visuels, examine le fond d'œil et mesure la pression oculaire.
  • Tests pharmacologiques.
  • Études du tissu osseux. Ils sont nécessaires pour établir la probabilité de développer une ostéoporose..
  • Observations du corps du patient après l'annulation de médicaments pouvant entraîner une augmentation des taux de prolactine dans le sang. Cette méthode est utilisée dans les cas où une femme subit un traitement avec l'utilisation de tranquillisants, d'antidépresseurs, etc. (voir la liste ci-dessus). L'acceptation des médicaments est annulée pendant 3 jours au cas où cela ne nuirait pas au patient. À ce moment, la femme devrait être à l'hôpital pour une surveillance continue de la prolactine.

Après avoir établi la cause profonde de la maladie, un traitement approprié est prescrit. Comment traiter non seulement les symptômes de l'augmentation de la prolactine, mais aussi affecter la cause du trouble de la production d'hormones, le médecin doit décider. Dans certaines situations, l'hyperprolactinémie ne nécessite pas de traitement spécial et se transmet d'elle-même. Si le patient présente une concentration légèrement augmentée de l'hormone dans le sang (jusqu'à 1000 mU / l), il n'y a aucun changement dans le fonctionnement de l'hypophyse. l'ovulation est présente et le poids corporel normal est maintenu, le traitement n'est pas prescrit.

Mais dans des cas plus complexes, vous ne pouvez pas vous passer d'un traitement personnalisé. La tâche principale dans le traitement de l'hyperprolactinémie est d'atteindre des niveaux normaux d'hormone dans le sang et de restaurer l'ovulation, surtout si une femme se prépare à concevoir.

Le traitement de la prolactine élevée implique un traitement médicamenteux. S'il n'apporte pas de résultats positifs, une intervention chirurgicale ou une radiothérapie peut être nécessaire. Les opérations sont généralement effectuées sans craniotomie de manière transnasale. La radiothérapie est utilisée dans les cas où le néoplasme s'est transformé en une forme maligne ou si d'autres formes de traitement n'apportent pas de résultats positifs..

Parmi les médicaments ayant un effet prononcé dans le traitement de l'hyperprolactinémie, il convient de souligner les médicaments à base d'alcaloïdes de l'ergot (préparations d'ergoline), en particulier la bromocriptine et la cabergoline. Le premier d'entre eux a des effets secondaires, de nombreux patients ont donc tendance à prendre de la cabergoline. Le traitement est généralement long - il dure environ 1 à 3 ans. Dans certains cas, il peut être nécessaire de prendre des médicaments tout au long de la vie avec de courtes interruptions et des ajustements de dose mineurs. De plus, le traitement se fait avec des agents hormonaux..

Il existe des méthodes alternatives pour abaisser le niveau de cette hormone dans le sang. Cependant, il faut comprendre que la médecine traditionnelle ne peut être appropriée que si la prolactine est légèrement élevée et que le patient n'a pas de prolactinome. Dans tous les cas, vous ne pouvez pas décider vous-même de ce que vous pouvez boire de la médecine traditionnelle avec une prolactine élevée. Cela ne devrait être fait qu'après consultation avec votre médecin..

Comme matières premières pour la préparation d'infusions et de décoctions qui aident à faire face à l'hyperprolactinémie, des graines d'arbre Abraham, des préparations à base de plantes de houblon, de racine de pivoine, d'agripaume, d'adonis, de menthe, de liqueur mère, de passiflore, de potentille et d'élécampane sont utilisées. Vous pouvez également prendre de la poudre de varech japonais, préparer des infusions et des décoctions de lumbago des prés, des poignets, de la mélisse, de la valériane.

Avec l'augmentation de la prolactine, il est nécessaire d'introduire des aliments riches en acide folique dans votre alimentation

Nutrition avec augmentation de la prolactine

Si la prolactine est légèrement élevée et qu'aucun traitement médicamenteux n'est encore nécessaire, vous pouvez essayer d'ajuster le niveau hormonal avec un régime.

Avec l'augmentation de la prolactine dans le sang, vous pouvez (et devriez) utiliser des aliments riches en acide folique. Cette substance contribue à une meilleure digestibilité des aliments protéiques, dont la consommation excessive est considérée comme l'une des raisons de l'augmentation physiologique de la prolactine. L'acide folique se trouve dans le foie, les poissons gras, les œufs de poule, la viande maigre, les épinards, le persil, les légumes. Il sera également utile d'ajouter des noix et des graines de lin à l'alimentation.

Il est recommandé de réduire la quantité de produits contenant du gluten consommés, les aliments en conserve, les viandes fumées.

Diminution de la prolactine: comment augmenter les remèdes populaires et les herbes?

Non seulement une teneur élevée en hormones dans le sang peut provoquer une gêne, son manque peut également provoquer un certain nombre de troubles. En particulier, un niveau insuffisant de sa production peut indiquer un syndrome de Sheehan ou une grossesse différée. De plus, une diminution des taux de prolactine peut survenir à la suite de la prise de certains médicaments. Elle se manifeste en l'absence de lactation après l'accouchement, l'aménorrhée, l'avortement spontané, la nervosité, l'œdème, etc..

Il existe des méthodes traditionnelles qui aident à augmenter le contenu de cette hormone dans le sang. Cependant, vous devez comprendre que, comme toute médecine alternative, les recettes traditionnelles doivent agir comme des actifs supplémentaires plutôt que fixes..

Ce qui augmente les niveaux de prolactine, basé sur l'expérience de la médecine traditionnelle?

  • Framboise. 4 cuillères à soupe. l les fleurs et les feuilles lavées de la plante sont cuites à la vapeur dans un thermos, versant deux verres d'eau bouillante. Laissez infuser pendant une heure, puis prenez-le quel que soit le repas.
  • Sauge. 100 g de matières premières sèches, versez 2 litres d'eau bouillante, laissez infuser et prenez 100 ml trois fois par jour.
  • Origan. Pour préparer une décoction, prenez 2 cuillères à soupe d'herbe pour 300 ml. l'eau bouillante, laissez infuser. Prendre en petites portions tout au long de la journée, quel que soit l'apport alimentaire.
  • Melilot. Une décoction est préparée à partir de cette plante. Vous devez prendre une cuillerée de matières premières sèches, verser un verre d'eau bouillante et cuire au bain-marie pendant un quart d'heure. Puis laissez infuser et prenez 50 g trois fois par jour.

N'oubliez pas que les préparations à base de plantes, les décoctions et les infusions, utilisées par la médecine traditionnelle pour normaliser le niveau de prolactine dans le sang, peuvent provoquer des allergies. Par conséquent, si vous avez tendance à des réactions atypiques du système immunitaire, il est nécessaire de procéder très soigneusement au traitement avec des remèdes populaires..

L'huile d'onagre - un outil efficace pour lutter contre l'augmentation de la prolactine

Ginokomfort® offre un outil qui aide à normaliser la production de cette hormone, à normaliser le cycle menstruel et à éviter l'engorgement mammaire - l'huile d'onagre. Ce supplément biologiquement actif aide à normaliser la sécrétion de prolactine, a un effet bénéfique sur le système immunitaire, produit un effet antioxydant et lutte contre les processus inflammatoires. La composition du produit comprend des ingrédients naturels qui ont un effet bénéfique sur le bien-être d'une femme. Cet outil, comme toute la gamme Ginokomfort, possède tous les certificats de qualité nécessaires.

  1. EFFETS MÉTABOLIQUES DE LA PROLACTINE. Dzeranova L.K., Mokrysheva N.G., Barmina I.I., Giniyatullina E.N. // Bulletin de santé génésique. - 2008, décembre. - S. 29-33.
  2. REPRODUCTION ET ÉQUILIBRE ÉNERGÉTIQUE: LE RÔLE INTÉGRÉ DE LA PROLACTINE. Romantsova T.I. // Obésité et métabolisme. - 2014. - n ° 1. - S. 5-17.
  3. APPROCHE MODERNE DU TRAITEMENT DES FEMMES AVEC DES CLIMACTERES PATHOLOGIQUES. Gevorgyan M.A. Manukhin I.B. Fatalieva K.Z. Manukhina E.I. // Conseil médical. - 2010. - n ° 34. - art. 21-26.

Effets métaboliques de la prolactine. Dzeranova L.K., Mokrysheva N.G., Barmina I.I. et al. // Bulletin de santé génésique. - 2008 (4). - S. 29–32.

Hyperprolactinémie chez les femmes et les hommes. Melnichenko G.A., Marova E.I., Dzeranova L.K., Vaks V.V. // M. - 2007. - Art. 45.

L'effet de l'hyperprolactinémie sur les principaux indicateurs du métabolisme des graisses. Kurlandskaya R.M., Romantsova T.I. // Guérir. médecin. - 2004. - 1. - P.73–75.

Questions fréquentes

L'hyperprolactinémie peut-elle provoquer une violation de la microflore vaginale et provoquer des brûlures et des démangeaisons des organes génitaux externes? STI - négativement, muguet - non. Dans le frottis - puis des leucocytes et des cocci riches, alors que je pose des bougies avec des lactobacilles, puis un frottis du bâton et pas de leucocytes, mais dès que quelques semaines passent - c'est tout recommencé. Les démangeaisons et les brûlures des bougies ne disparaissent pas. salut! Si vous avez des irrégularités menstruelles, cela peut entraîner des changements dans les muqueuses des voies génitales. Ils deviennent plus secs, plus vulnérables, perdent leur élasticité. Vous devez effectuer la correction du fond hormonal. Afin de prévenir l'inflammation, l'utilisation du gel Ginokomfort à l'extrait de mauve convient, ce qui éliminera la sécheresse et aidera à restaurer les muqueuses.

Prolactine chez les femmes: ce qui est responsable, la norme et l'écart

Le corps féminin, un mécanisme complexe composé de divers composés biologiques. Chacun d'eux est également responsable de certaines fonctions. L'ensemble du système, comme une horloge, devrait fonctionner sans interruption ni interruption. Les hormones du corps féminin répondent au fonctionnement normal du corps. Qu'est-ce que la prolactine chez les femmes responsables. Quels sont ses indicateurs normaux dans le sang et ce qui menace de s'écarter de la norme, apprend-on dans l'article.

Le rôle de la prolactine dans le corps féminin

Chez le beau sexe, chaque hormone a un large spectre d'action. Un rôle important dans le processus de lactation, a la prolactine. Il existe plusieurs changements fonctionnels chez les femmes, où l'importance de la prolactine est importante:

  • Développement des glandes squelettiques pendant l'alimentation.
  • Production de lait maternel.
  • Soutient la progestérone lors d'une position «intéressante» d'une femme.

L'hormone, autrement appelée hormone lutéotrope, est produite dans le corps humain par les cellules hypophysaires antérieures. Chaque femme sait qu'elle est associée à la fonction reproductrice des femmes, et surtout, ce qu'elle vise, ce sont les glandes mammaires de la femme pendant la grossesse.

La prolactine est responsable de la lactation - à cause de cela, le colostrum augmente d'abord. Ensuite, l'hormone a un effet sur la maturation et la conversion du colostrum en lait maternel..

La prolactine est une hormone importante pendant la grossesse, c'est elle qui permet de nourrir le bébé et de lui fournir une bonne nutrition. Mais récemment, les femmes passent souvent à l'alimentation artificielle, car le lait ne suffit pas. Cela signifie qu'il y a eu un dysfonctionnement dans le corps, à la suite duquel la prolactine est en concentration insuffisante.

Pourquoi le sang est-il testé pour la prolactine

La concentration normale de prolactine est très importante chez la femme. Étant donné que l'hormone affecte le système immunitaire, interagissez avec d'autres hormones. Et pour cela il faut que son équilibre soit toujours normal.

Pour les femmes en âge de procréer, la prolactine, comme déjà indiqué, est responsable de la production de lait maternel, chez les filles pendant la puberté, ce qui forme les glandes mammaires. Il est également responsable de la régularité du cycle menstruel. Pendant l'alimentation, il peut s'agir d'un «contraceptif».

De nombreux médecins disent qu'une femme peut tomber enceinte une deuxième fois si elle arrête d'allaiter. Pour une étude du sérum sanguin pour la prolactine, en règle générale, les médecins peuvent avoir de nombreuses raisons:

  • Excrétion mammaire.
  • Formation altérée du lait maternel.
  • Infertilité.
  • Insuffisance menstruelle.
  • Obésité.
  • Développement retardé pendant la puberté.
  • Baisse de la libido.
  • Ménopause.

Très souvent, une étude du sérum sanguin pour la prolactine aide à identifier un certain nombre de problèmes, ce qui permet aux médecins de prescrire le bon traitement.

Augmentation et diminution de la prolactine: ce qui menace?

La concentration de l'hormone dans le corps peut augmenter si la femme est enceinte, dans d'autres cas, son écart par rapport à la norme est déjà une pathologie qui peut provoquer de telles maladies:

  • Dysfonctionnement reproducteur.
  • Perturbation du cycle.
  • Infertilité.
  • Glandes mammaires blessées.
  • Pathologie des glandes surrénales.
  • Overdose de drogue.
  • Maladies infectieuses.
  • Exercice excessif.
  • Des situations stressantes.

Lisez aussi sur le sujet

Un faible niveau de concentration hormonale n'est autorisé que chez les hommes et les enfants et les femmes non enceintes. Pour cette catégorie, une faible teneur en prolactine ne nécessite pas de traitement, cependant, des études supplémentaires sont prescrites pour exclure la possibilité de pathologie de l'hypophyse. Avec une concentration assez faible de l'hormone, des pathologies peuvent être détectées:

  • Tuberculose cérébrale.
  • Blessure à la tête.
  • Oncologie cérébrale.
  • Utilisation à long terme de médicaments hormonaux.

En un mot, nous pouvons dire que l'indicateur d'un corps sain est le contenu normal de l'hormone dans le sang.

Norm prolactine dans le sang

Selon l'état du corps féminin, l'hormone peut changer - avant la période de conception et après, pendant l'allaitement, pendant l'adolescence, pendant la ménopause. Pour comprendre les subtilités des résultats de l'analyse, vous pouvez créer un tableau. Les valeurs hormonales, dans presque tous les laboratoires, sont mesurées en MED / L ou NG / ml.

PériodeNorme prolactine NG / l.
En l'absence de grossesse.4 - 23.
Pendant la grossesse.34 - 386.
Pendant la puberté.8,32 - 16,63
Avant l'ovulation.12 - 20,4
Après.9,87 - 20,2

Chez la femme enceinte, en fonction du trimestre, la concentration de prolactine fluctue également, nous examinerons plus en détail dans le tableau l'évolution de l'hormone:

Période de grossesseNorm NG / L.
8-12 semaines.16,5 - 66.
13-27 semaine.66 - 198.
27 semaines avant la livraison.132 - 330.
Après l'accouchement, non allaitante.1,32 - 19,8.
Après l'accouchement.82,5.
Un an après la naissance.19,8 - 33.

À partir du moment de la naissance, d'abord chez une fille, puis déjà chez une femme, le niveau hormonal change constamment, et en atteignant la période des «baies», la prolactine peut diminuer et augmenter.

Âge de la femme Norm MED / L.
De 0 à 1 mois1 700 - 2000
De 1 mois à un an628
De 1 an à 10 ans40 - 400
La puberté40 - 600
Ménopause25 - 400

Gardez à l'esprit que les indicateurs du tableau peuvent varier légèrement dans un sens ou dans l'autre. La raison en est peut-être les facteurs naturels et les caractéristiques physiologiques des femmes.

Un léger écart par rapport à la norme peut être causé par des médicaments - hormones, antidépresseurs puissants, substances narcotiques. Des analyses répétées se rendent après l'arrêt des procédures thérapeutiques prescrites.

Le sang à analyser, comme on le sait déjà, est prélevé dans une veine. Il existe un certain nombre de recommandations sur la façon de se préparer à l'analyse. Il est nécessaire d'arrêter de prendre tous les médicaments, de ne pas être nerveux et de ne pas trop travailler. Si une femme est en position, vous devez être parfaitement à l'aise.

Un échantillon de sang est prélevé le matin à jeun, si des jours spéciaux sont nécessaires, afin que, par exemple, pour identifier la cause de l'infertilité, le médecin vous indique l'heure à laquelle vous devez effectuer une analyse..

La prolactine contribue au développement de l'instinct "maternel", tout cela se reflète dans le comportement de la femme elle-même. La prolactine dans le corps masculin est responsable du sperme. Il s'agit d'une hormone importante qui doit être contrôlée, en particulier pendant la puberté..

Prolactine: l'effet de l'hormone sur le corps féminin

La prolactine est une hormone hypophysaire importante. Il est produit par les cellules du lobe antérieur. Pour la première fois, la substance prolactine a été découverte en 1928, mais son identification n'a eu lieu qu'en 1970. Il est maintenant établi que la prolactine est produite non seulement dans l'hypophyse. Le corps a également des endroits extra-hypophyse de sa synthèse - les cellules du système immunitaire, la couche interne de l'utérus (à la veille des menstruations) et d'autres organes. Mais la signification physiologique de l'hormone formée par l'hypophyse n'a pas été établie de façon concluante.

Prolactine hormonale chez la femme

Pendant la grossesse, la concentration de prolactine dans le corps d'une femme augmente considérablement. Cela se produit en raison de l'effet stimulant des œstrogènes. Ces derniers ont un effet direct sur les récepteurs nucléaires des cellules lactotrophiques hypophysaires.

Une augmentation progressive de la concentration de prolactine n'est observée qu'à partir de la seconde moitié de la grossesse (à partir de la 20e semaine). Cependant, ce processus commence à partir de la 5-6e semaine de grossesse. Immédiatement après la naissance, le niveau de cette hormone diminue, mais ensuite au 4-6ème jour, il revient à la normale. Ces fluctuations expliquent les changements physiologiques dans l'établissement de la lactation. Dans les premiers jours après la naissance, la quantité de sécrétion (colostrum) libérée n'est pas significative..

Les niveaux de lactation normaux sont généralement établis à la fin de la première semaine de la période post-partum. Une petite quantité de lait pendant plusieurs jours immédiatement après la naissance est un phénomène normal, par conséquent, elle ne nécessite aucun traitement. Pendant la grossesse, la formation partielle de prolactine se produit également dans les decidua (couche utérine altérée). En conséquence, la concentration de l'hormone dans le liquide amniotique devient maximale. Cela a un effet positif sur le développement de l'enfant. Par conséquent, des niveaux élevés de prolactine sont déterminés dans le sang du nouveau-né (10 fois plus élevé que la normale), mais au 7-10e jour, il y a une normalisation progressive.

Régulation de la production de prolactine

La synthèse de la prolactine est strictement réglementée. Le système nerveux central qui produit certaines substances (neurotransmetteurs) en est responsable. Ils sont classés en deux types: 1. les inhibiteurs; 2. Stimulants. Les premiers comprennent la dopamine, l'acide gamma butyrique, la gastrine et l'hormone de croissance. Cependant, en médecine pratique, seule la dopamine a été utilisée. Ses agonistes (par exemple, la bromocriptine) sous forme de médicaments pharmacologiques sont prescrits pour l'hyperprolactinémie, surtout si elle se manifeste par une infertilité. Le deuxième groupe comprend les endorphines, l'acétylcholine, la thyrotropine, l'ocytocine, la sérotonine et autres.

L'hypothalamus synthétise des facteurs de libération qui inhibent ou stimulent directement l'activité des lactotrophes hypophysaires. Ces effets sont réalisés par les récepteurs de dopamine d'une autre classe, et la nature de l'effet dépend du type de récepteurs. Le premier type stimule certains systèmes enzymatiques, ce qui entraîne une augmentation de la prolactine dans le sang, et le second, au contraire, bloque. La prescription de médicaments antagonistes du deuxième type de récepteurs de la dopamine (par exemple, le médicament antiémétique Metoclopramide) s'accompagne d'une augmentation de la concentration de prolactine dans le sang. Par conséquent, avec une utilisation prolongée, une décharge des mamelons peut apparaître. Pour les trouver, il est nécessaire de serrer le champ péritonéal, parfois une décharge spontanée du secret est observée. Un tel écoulement thoracique ne nécessite pas de traitement spécifique, il suffit d'arrêter d'utiliser (après avoir consulté un médecin) un médicament «causal».

L'effet physiologique de la prolactine

La prolactine est l'une des hormones les plus anciennes - elle peut être trouvée même chez les amphibiens. Par conséquent, la multifonctionnalité de l'action lui est inhérente (elle effectue près de 3 centaines d'effets biologiques). Cependant, son plus grand rôle est dans le corps féminin, où il agit sur les glandes mammaires et les organes génitaux. L'effet de la prolactine sur les glandes mammaires est nécessaire à la mise en œuvre de l'une des principales fonctions du corps féminin - l'allaitement maternel. Pendant la puberté, cette hormone stimule la croissance mammaire et la différenciation de ses unités fonctionnelles (lobules). Pendant la grossesse, l'appareil sécrétoire se développe, ce qui assure la formation du lait maternel pour nourrir le bébé. Cet effet de la prolactine est réalisé conjointement par les hormones placentaires, ainsi que par le cortisol enceinte. La formation de lait la plus efficace est fournie dans la période post-partum, lorsque la concentration de prolactine devient maximale et le reste pendant toute la période de lactation. De plus, son augmentation se produit sous l'influence de l'ocytocine, qui est produite en réponse à l'acte de succion..

L'effet de l'hormone prolactine sur les organes génitaux

· Participation conjointe avec d'autres substances à la formation du corps jaune dans l'ovaire;

· Contrôle et stimulation de la sécrétion de progestérone dans l'ovaire. Cette substance crée des conditions favorables au début de la grossesse et à sa conservation;

Sur la base de ces effets, il devient évident que lorsque la concentration de prolactine s'écarte de la norme, la fonction de reproduction en souffre. Chez certaines femmes, cela se traduit par l'absence d'ovulation et, par conséquent, l'impossibilité de grossesse, et chez d'autres - par insuffisance lutéale, conduisant à des fausses couches spontanées (fausses couches aux premiers stades).

La prolactine est un régulateur de l'état d'immunité. Il a un effet complexe sur ce système:

· Améliore l'afflux de globules blancs dans le foyer de la réaction inflammatoire, vous permettant de détruire rapidement le facteur pathogène;

· Augmente l'activité des fibroblastes;

· Augmente la synthèse de l'interféron, qui a un effet antiviral;

· Accélère la formation d'immunoglobulines systémiques de classe G et M, ce qui permet au système immunitaire de répondre plus rapidement à un agent étranger et de préserver la "mémoire";

· Participe à la réaction de rejet des organes transplantés, tandis qu'une augmentation de la concentration de prolactine dans le sang est considérée comme un marqueur précoce de l'échec de la transplantation.

La prolactine a un effet multilatéral sur l'évolution des processus métaboliques dans le corps d'une femme. Cette hormone est impliquée dans les réactions suivantes:

· Augmente l'activité des systèmes enzymatiques dans les adipocytes (cellules du tissu adipeux), prévenant ainsi l'obésité. Cette dernière se développe en présence d'hyperprolactinémie. Il détermine également partiellement l'emplacement incorrect de la graisse sur la figure;

· Accélère la formation d'insuline dans le pancréas, augmentant directement l'activité de ses cellules bêta. Cet effet est particulièrement important pour les patients atteints de diabète de type 2. La prolactine est capable de réduire la résistance à l'insuline (non-perception de l'insuline par les cellules) et ainsi de normaliser les niveaux de glucose. Cela aide à réduire la dose de comprimés hypoglycémiants;

· Favorise la rétention d'eau dans le corps, comme dans les reins, il a des effets similaires à l'aldostérone (la rétention des ions sodium qui tirent l'eau sur eux-mêmes). Par conséquent, dans la deuxième phase du cycle, des poches sont observées (son développement est également associé à la progestérone);

· Accélère l'absorption des fluides et de certains ions (sodium, potassium, chlore) dans l'intestin;

· Bloque le transport du liquide amniotique pendant la période de développement fœtal de l'enfant, contribuant à son développement normal.

Cependant, malgré la polyvalence de l'action de la prolactine, sa fonction principale est la régulation du système reproducteur (non seulement les femmes, mais aussi les hommes). Par conséquent, une augmentation de la concentration de cette hormone dans le sang (hyperprolactinémie) entraîne, tout d'abord, divers troubles du cycle menstruel, l'incapacité de concevoir ou de porter une grossesse.

Biorythmes quotidiens de la prolactine

Assurer des effets biologiques appropriés devient possible si le régime quotidien de synthèse de la prolactine n'est pas violé. Normalement, cette hormone est produite de manière pulsatoire. Pendant les heures de clarté, la concentration la plus élevée de prolactine est observée au milieu de la journée, le soir elle diminue. La prolactine est libérée 15 fois par jour après un intervalle de 95 minutes. Cela maintient une concentration optimale de l'hormone dans le sang. Le niveau maximal de prolactine pendant la journée est observé la nuit et le sexe se manifeste. Ainsi, chez les femmes, le pic de concentration se situe entre 1 heure du soir et 5 heures, et chez les hommes - plus près du matin (à 5 heures). Ce processus n'est possible que dans l'obscurité. Si la chambre est lumineuse (par exemple, une veilleuse brille), la synthèse normale de la prolactine est impossible. En conséquence, une personne se réveille non rafraîchie. En même temps, il y a une violation de la fonction de reproduction. Par conséquent, les couples qui planifient une grossesse devraient dormir la nuit pendant une durée suffisante (assurez-vous de couvrir la période de 1 heure à 5 heures la nuit), tandis que la pièce doit être sombre..

Hyperprolactinémie

L'hyperprolactinémie n'indique pas toujours une pathologie possible. Une augmentation du niveau de cette hormone peut se produire dans le cadre d'une réaction physiologique à diverses conditions. Par conséquent, avant de prescrire un traitement médicamenteux, le médecin doit les exclure, afin de ne pas s'engager dans un traitement lorsqu'il n'est pas complètement montré, et peut éventuellement être nocif..

Les principales causes d'hyperprolactinémie physiologique sont:

· Sommeil prolongé, qui se caractérise par certains rythmes neuroendocriniens;

· Manger des aliments protéinés pour le déjeuner. Il contient des substances qui affectent le taux de formation de sérotonine et de catécholamines. Ces neurotransmetteurs affectent directement la sécrétion de prolactine;

· Activité physique (plus elle est intense, plus l'augmentation est importante);

· Situations stressantes entraînant une modification de la concentration des neurotransmetteurs (principalement la sérotonine);

· Stimulation de l'orgasme et des mamelons pendant les rapports sexuels. Ces conditions sont des activateurs directs des cellules hypophysaires lactotrophes;

· La deuxième phase du cycle menstruel, donc l'analyse de la prolactine doit être prise le 9-11ème jour;

· Alimentation récente entraînant une augmentation simultanée de la concentration.

Avec une hyperprolactinémie pathologique, le médecin découvre sa cause. Dans ce cas, il est nécessaire d'exclure les tumeurs hypophysaires à activité hormonale, car ils nécessitent un traitement chirurgical. Dans d'autres cas, une thérapie conservatrice est effectuée. Il vise à supprimer les mécanismes de sécrétion centrale de cette hormone chez la femme. À cette fin, la bromocriptine (un médicament de première génération) ou la cabergoline (une deuxième génération avec moins d'effets secondaires) sont utilisées. Pendant le traitement, il est nécessaire de contrôler le niveau de prolactine dans le plasma. Dans le même temps, les femmes nécessitent une évaluation de l'ovulation. Sa présence indique l'efficacité clinique de la thérapie. Les causes de l'hyperprolactinémie pathologique sont très diverses. Ils peuvent être:

Hypo- ou hyperthyroïdie;

· Ovaires polykystiques, etc..

La dernière raison est la plus courante dans la pratique gynécologique. Par conséquent, lors de l'identification de niveaux élevés de prolactine, il est nécessaire de déterminer le niveau d'hormones sexuelles mâles. S'ils sont élevés, le diagnostic d'ovaires polykystiques ne fait aucun doute. Dans ce cas, non seulement une thérapie prolactinisante (par des agonistes des récepteurs de la dopamine) est effectuée, mais également la correction des troubles œstrogéno-progestatifs. Le plus souvent, des médicaments de substitution sont prescrits. Après la grossesse, un soutien hormonal est nécessaire. Seule une telle approche intégrée aide à atteindre le résultat souhaité avec l'hyperprolactinémie. L'hormone prolactine remplit de nombreuses fonctions différentes. Le plus important d'entre eux est peut-être la production de lait pendant la lactation. Cependant, un excès de cette substance active en dehors de la période de grossesse et d'allaitement est très nocif pour l'organisme, en particulier, il conduit à l'infertilité et à la mastopathie firose..

Les principales caractéristiques de la prolactine

L'hormone lactotrope, ou prolactine, est synthétisée par l'hypophyse antérieure sous le contrôle de l'hypothalamus. De par sa structure, cette substance est une hormone peptidique. Le niveau de prolactine dans le sang varie en fonction de la phase du cycle: ses frontières varient de 4,0 à 33,0 nanogrammes par millilitre (ng / ml). Chez les femmes enceintes, la quantité de cette hormone est beaucoup plus élevée - jusqu'à 386 ng / ml. Son niveau augmente progressivement après la conception, atteignant un pic au troisième trimestre. Ensuite, il reste sur une frontière pendant toute la période de lactation, et après sa fin, il diminue progressivement. Il convient de noter que la prolactine est une hormone très sensible. Sa quantité peut diminuer considérablement après le stress, la surchauffe, l'intimité. Une augmentation temporaire du niveau d'hormone lactotrope est affectée par des troubles psychologiques, des douleurs intenses, de l'alcool, des drogues, etc. Pour obtenir un résultat fiable, les médecins conseillent de faire plusieurs fois un test de prolactine..

Fonctions de prolactine

À l'heure actuelle, il est connu que la prolactine est impliquée dans plusieurs centaines de processus physiologiques dans le corps. Ses principales fonctions sont les suivantes:

1. Reproducteur:
- prolonge la vie du corps jaune;
- avec la progestérone, aide l'œuf à prendre pied sur la muqueuse utérine;
- réduit la sécrétion de progestérone et d'oestrogène;
- responsable de la production de colostrum et de sa conversion en lait mature;
- favorise une augmentation des glandes mammaires (une augmentation du nombre de lobules et de canaux);
- protège contre la grossesse pendant la lactation en raison de l'inhibition de l'ovulation.

2. Anesthésie - l'augmentation des niveaux de prolactine entraîne une diminution de la sensibilité à la douleur.

3. Immunomodulateur - sa sécrétion augmente avec diverses maladies inflammatoires et infectieuses.

4. Métabolique - participe au métabolisme, accélérant la synthèse des protéines.

Dysfonctionnements de la prolactine

De faibles taux de prolactine n'indiquent pas une maladie. Mais s'il y a en même temps un dysfonctionnement dans la production d'autres hormones hypophysaires, le patient est alors soumis à un examen supplémentaire. Les causes physiologiques de l'excès de prolactine sont la grossesse et l'allaitement, et sa quantité pendant ces périodes est individuelle pour chaque fille.

Si une femme n'attend pas de bébé et n'allaite pas, mais que le taux de prolactine dans son sang dépasse de manière significative la norme, une hyperprolactinémie est diagnostiquée. Il est considéré comme une conséquence de:

- la présence de prolactinome - une tumeur bénigne dans l'hypophyse;
- hypothyroïdie - dysfonction thyroïdienne;
- ovaire polykystique;
- tumeurs de l'hypothalamus;
- maladies du foie et des reins.

À la suite d'une hyperprolactinémie, les événements suivants peuvent survenir:

1. Troubles du cycle menstruel du syndrome prémenstruel et capacité de la femme à concevoir:

- allongement du cycle - les menstruations surviennent une fois tous les quelques mois ou sont complètement absentes;
- infertilité;
- saignement utérin.

2. Embonpoint avec une nutrition normale et une activité physique suffisante.

3. Troubles psychologiques et sexuels - instabilité émotionnelle, frigidité, anorgasmie, etc..

4. Mastopathie. Avec l'œstrogène, la prolactine stimule la division des cellules mammaires au cours de la première période du cycle. Puis, sous l'influence de la progestérone, ce processus s'arrête. Avec un excès de prolactine, une prolifération de cellules se produit, entraînant la formation de kystes, d'adénomes et de nœuds fibreux. De plus, l'hormone lactotrope provoque un inconfort dans la mastopathie - engorgement et sensibilité de la poitrine. Le traitement de l'hyperprolactinémie commence par un examen complet d'une femme. Son but est de déterminer les affections qui ont provoqué une synthèse accrue de prolactine et de progestérone. À l'avenir, ils sont traités et des médicaments hormonaux - des agonistes de la dopamine sont également prescrits. La prolactine est l'une des hormones les plus importantes du corps féminin. La moindre défaillance de sa production peut entraîner des maladies graves: de la dépression à l'infertilité et à la mastopathie. Mais tous ces processus pathologiques sont réversibles. L'essentiel est d'éliminer correctement la cause de l'hyperprolactinémie.

Clinique et recherche Biofarm / Biofarm, décryptage du diagnostic DFKM - FCM, essais cliniques et analyses, direction d'utilisation dans la thérapie complexe des médicaments non hormonaux Mabusten / Mabusten - sur la base de matériaux fournis par le centre de recherche médicale Bradner Deword GmbH Hirtenweg 30, 4125 Riehen, Suisse / Suisse. Les documents de recherche publiés sur les diagnostics, les médicaments et les méthodes de traitement sont à titre informatif et sont destinés à des fins éducatives par des spécialistes spécialisés. Ne doit pas être utilisé comme conseil médical lors de la prescription d'un traitement. Le diagnostic, le choix des méthodes de traitement et des médicaments sont la prérogative du médecin traitant personnel. LLC Biofarm / LLC Biofarm n'est pas responsable des conséquences négatives possibles résultant de l'utilisation non qualifiée des informations publiées dans les revues de médicaments, diagnostics et méthodes de traitement sur mabusten.com

MABUSTEN - MABUSTEN est une marque déposée (TM), (R), titulaire des droits d'auteur de BRADNER DEWORD GmbH, enregistrée au registre national de la Fédération de Russie par le Service fédéral de la propriété intellectuelle. Certificat d'enregistrement: n ° RU.77.99.88.003.E.002004.05.16

NEWSLETTER by - BRADNER DEWORD GmbH TOUT SUR LA FIBROADÉNOMATOSE ET LA MASTOPATHIE DU SEIN