Quelle est l'hormone AMG et pourquoi vous devez la surveiller

La formation du système reproducteur dans l'embryon selon le type féminin ou masculin, la spermatogenèse, la maturation des follicules - toutes ces fonctions sont assurées par l'hormone antimuller. Dans la littérature médicale, il existe plusieurs noms de cette substance: anti-Muller, anti-Muller, hormone anti-Muller, son nom abrégé est utilisé - AMG.

AMH et le système reproducteur humain

Une substance biologiquement active est produite chez les représentants des deux sexes. Chez la femme, l'hormone est produite par les follicules primaires, chez l'homme - par les cellules de Sertoli, les testicules. Contrairement à d'autres hormones, la sécrétion d'AMH n'est pratiquement pas contrôlée par le cerveau..

L'hormone AMG affecte la formation des tissus d'un organisme en développement. Cette substance joue un rôle particulier dans la pose et le développement du système reproducteur humain. Aux stades initiaux du développement individuel, il est impossible d'établir le sexe d'un embryon normal.

L'embryon précoce a à la fois une origine féminine (canaux de Müller) et une origine masculine (canaux de Wolf). Au cours du développement ultérieur de l'embryon, l'hormone anti-Mullerian est cruciale dans la formation des organes génitaux féminins et masculins.

Le but des canaux de Müller est la formation du système reproducteur féminin, à mesure que l'utérus, les trompes de Fallope et d'autres organes génitaux féminins se développent à partir d'eux..

Pour commencer la formation des organes génitaux masculins, les canaux de Müller doivent être détruits. C'est cette tâche que l'hormone anti-Muller (AMH) effectue. Sa concentration dans les embryons mâles augmente depuis 8 semaines de développement fœtal.

En outre, l'action de la substance vise à la formation d'organes génitaux masculins à part entière. Après la naissance, le nourrisson de sexe masculin continue de synthétiser l'hormone antimuller avec des testicules (testicules) jusqu'au début de la puberté. Une concentration insuffisante de la substance chez les garçons entraîne de graves problèmes:

  • les testicules ne descendent pas dans le scrotum;
  • probablement le développement d'une hernie inguinale;
  • faux hermaphrodisme;
  • altération de la fertilité.

L'AMH chez l'homme à l'âge adulte est présente en petites quantités. Néanmoins, il joue un rôle important dans les processus de conception d'un enfant, car il affecte le processus de spermatogenèse.

Chez les femmes, l'AMH se comporte différemment. Sa synthèse commence également lors du développement intra-utérin. Du moment de la naissance au début de la puberté chez les filles, la quantité de cette substance est insignifiante. Avec le début de la puberté et avant le début des premiers signes d'extinction de la fonction reproductrice associés à la ménopause, la situation change radicalement.

Les niveaux d'AMG pendant cette longue période de la vie d'une femme restent assez élevés. L'hormone anti-Muller chez la femme est cruciale dans la maturation des follicules, le début de l'ovulation et la création de conditions de fécondation. Il n'affecte pas directement la conception, c'est plutôt un indicateur de la santé reproductive d'une femme

La substance est présente dans le corps des deux sexes et est très importante pour la fonction reproductrice. Déchiffrer l'analyse de la quantité d'AMG permet d'établir:

  • caractéristiques quantitatives de la réserve ovarienne;
  • la présence d'oncologie ovarienne;
  • caractéristiques qualitatives de la spermatogenèse.

Une analyse pour déterminer la concentration en AMH est prescrite si les jeunes en âge de procréer ont des problèmes à concevoir un enfant, il est nécessaire d'identifier les causes de l'infertilité, il faut confirmer le diagnostic associé au cancer.

Contenu élevé

Une augmentation de l'hormone AMH indique:

  • sur le retard du développement sexuel chez les jeunes hommes;
  • la manifestation de la cryptorchidie (l'emplacement du testicule à l'extérieur du scrotum);
  • la présence de tumeurs polykystiques ou ovariennes;
  • sur l'insuffisance gonadotrope.

Contenu réduit

Les causes des niveaux d'hormones élevés sont:

  • hypogonadisme gonadotrope;
  • en surpoids;
  • sous-développement des glandes sexuelles (testicules ou ovaires);
  • maturation prématurée d'une femme;
  • la ménopause et la ménopause;
  • les troubles génétiques.

Hormone anti-Muller et grossesse

Une faible concentration d'hormone antimuller dans le corps d'une femme peut entraîner une violation de la fonction de procréation. De petits indicateurs de l'AMH sont associés au nombre de cellules germinales chez une femme. L'hormone est figurée au "compteur d'œufs"

Malgré le fait que le niveau d'AMH ne dépend pas de la quantité d'autres hormones, pour déterminer les chances de conception, une étude approfondie du fond hormonal doit être effectuée. Il existe plusieurs hormones responsables de la formation d'une cellule femelle et de l'ovulation: les œstrogènes, la progestérone, la lutéinisation, la stimulation des follicules.

Par exemple, le processus de sortie d'un œuf viable mature est fourni par le rapport de l'anti-Muller et de l'hormone folliculo-stimulante (FSH). Avec un rapport acceptable de faible AMH et de FSH élevé, la conception est possible avec un degré de probabilité élevé. Dans la pratique médicale, des cas ont été décrits lorsque des femmes ont eu des fausses couches avec de faibles niveaux d'AMH. Il convient de noter que le niveau de cette substance n'est pas associé à un avortement spontané..

Avec de faibles indicateurs AMG en gynécologie, une méthode de stimulation ovarienne est utilisée pour obtenir des ovules sains. À l'avenir, ils sont utilisés pour la fertilisation et la gestation en utilisant des méthodes alternatives..

Un faible taux d'hormone anti-Mullerian peut être la preuve de processus pathologiques dans le corps. Une fois éliminée, les niveaux normaux de la substance sont restaurés.

Hormone anti-Muller et FIV

La procédure de fécondation in vitro permet la fusion d'un ovule mature et d'un sperme viable in vitro. Après 2 à 5 jours, l'embryon résultant est transféré dans la cavité utérine. L'hormone anti-Muller n'affecte pas le processus d'attachement et le développement fœtal de l'embryon.

Pour la procédure, vous devez obtenir un œuf sain. Des concentrations faibles et élevées de la substance affectent négativement la stimulation ovarienne. Avec des quantités insuffisantes de substance, les œufs matures ne peuvent pas être obtenus. Les cellules collectées ne sont pas prêtes pour la fécondation (cela ne se produit pas ou le tissu embryonnaire ne se divise pas correctement).

Avec un niveau élevé d'AMH, une condition dangereuse est observée - hyperstimulation ovarienne. Cela peut entraîner un œdème, une altération de la circulation des organes pelviens et constituer une menace pour la vie du patient..

L'hormone anti-Muller est cruciale dans la formation du sexe dans l'embryon. Son niveau est assez élevé chez les garçons avant la puberté, ce qui indique l'importance de la substance dans le processus de formation et de fonctionnement corrects des organes génitaux chez un futur homme. Chez la femme, le niveau de l'hormone n'augmente fortement qu'à partir de la puberté. C'est un indicateur de son système reproducteur et de sa capacité à devenir mère..

AMH - la norme chez les femmes selon l'âge (tableau)

La capacité de concevoir un œuf et de poursuivre sa maturation dépend directement de la capacité du corps à générer des indicateurs d'hormones sexuelles.

Pour déterminer le niveau de fertilité féminine, les médecins prennent en compte les résultats de l'AMH, qui montre l'état du système reproducteur.

Conclusion

  1. AMH - une hormone qui est un marqueur de la réserve ovarienne.
  2. Pour déterminer le niveau d'AMH, vous devez donner du sang pendant 3 à 5 jours du cycle.
  3. L'hormone anti-Muller joue un rôle important dans le processus de développement embryonnaire, pour déterminer le sexe du fœtus.
  4. Avec des indicateurs sous-estimés ou surestimés, l'hormonothérapie est effectuée, des recettes alternatives sont utilisées..
  5. Avec une diminution de la valeur en dessous de la limite autorisée, une femme entre dans la ménopause, les hommes sont diagnostiqués avec une infertilité.

Qu'est-ce que AMG

L'AMH est une hormone anti-Muller considérée par les gynécologues et les reproductologues comme un marqueur de la réserve ovarienne. Il est produit par des cellules de follicules femelles, à partir de la 32e semaine de développement embryonnaire.

Chez l'homme

L'AMH pour le sexe fort joue également un rôle important dans le processus de croissance des tissus. Dans le corps masculin, les cellules de sertoli sont impliquées dans sa génération. Cette hormone aide les embryons, qui présentent des signes des deux sexes avant la 8e semaine, à se former selon le type masculin.

AMH, dans ce cas, favorise la résorption des responsables du développement du système reproducteur du type féminin des canaux Muller.

Chez les femmes

Jusqu'à la puberté dans le sang des filles, une faible concentration en AMH.

À l'avenir, le niveau hormonal augmente et les spécialistes, selon les résultats des études en laboratoire sur le matériel biologique, peuvent déterminer combien d'œufs il reste chez une femme.

Par exemple, pendant la ménopause, l'indicateur AMG ne dépasse pas 1000 unités, et pendant la période de puberté, la valeur de l'hormone anti-Muller varie dans la plage 400000-500000.

Test sanguin AMG

Pour déterminer le niveau d'hormone anti-Mullerian, les femmes doivent passer du matériel biologique pour des tests de laboratoire, dans ce cas, du sang d'une veine. L'analyse est effectuée certains jours du cycle (3-5), pas plus tôt ni plus tard.

Dans le cas où la patiente ne se sent pas bien ou a souffert d'un stress sévère, elle doit reporter la visite à l'hôpital d'un mois..

AMG normal

Chaque femme a un nombre d'oeufs différent, contre lequel le taux d'hormone anti-Mullerian différera.

C'est pourquoi beaucoup parviennent à concevoir un enfant après 40 ans sans trop d'effort, et pour certains, les problèmes de grossesse commencent dès le 25.

Chez les femmes selon l'âge

Pour déchiffrer les analyses, les experts utilisent le tableau:

Les groupes d'âgeÀ partir de (ng / ml)À (ng / ml)
Jusqu'à 10 ans1,83.4
10-20 ans2.16.8
20-303.27.3
45-506.82.6
À partir de 551,1

Attention! Au cours de la période climatérique, l'indicateur de l'hormone anti-Muller variera entre 1,1 et 2,6.

Chez les hommes selon l'âge

Pour les hommes, les médecins recommandent une analyse pour vérifier la qualité du sperme, surveiller l'efficacité du traitement, déterminer le sexe, confirmer le diagnostic d'infertilité, etc..

Normalement, chez un patient adulte, l'indicateur AMG doit varier dans la plage de 0,6 +/- 4,0 ng / ml.

Raisons d'une diminution ou d'une augmentation

Les facteurs suivants peuvent provoquer la croissance de l'AMH:

  • mauvaise hérédité;
  • pathologie dans les ovaires;
  • radiothérapie ou chimiothérapie;
  • utilisation prolongée de certains types de médicaments;
  • maladies infectieuses;
  • processus tumoraux;
  • plaies sexuellement transmissibles, etc..

Abaisser l'hormone peut provoquer de tels composants:

  • Approche Climax
  • stock d'oeufs épuisé;
  • dysfonction ovarienne;
  • puberté précoce;
  • mauvaise hérédité, etc..

Hormone anti-Muller et FIV

Si une femme a une AMH excessive, la FIV à venir est associée à de grands risques associés à l'hyperovulation.

Avec un indice hormonal sous-estimé allant de 008 ng / ml à 011 ng / ml, la procédure d'insémination artificielle peut réussir. Mais si le niveau d'AMG est inférieur à 008, le résultat de la FIV sera négatif.

Méthodes de normalisation

Il est possible de normaliser la quantité d'hormone antimuller à condition que la ménopause ne se soit pas encore produite. Lors du choix d'une technique, les médecins prennent en compte les facteurs suivants:

  • tranche d'âge;
  • la présence de pathologies concomitantes;
  • causes des fluctuations hormonales, etc..

Attention! Si la réserve d'ovaires s'est épuisée dans le corps féminin, alors ni la thérapie ni les méthodes folkloriques n'apporteront l'effet souhaité.

Comment augmenter l'hormone anti-Muller

Pour augmenter l'AMH, les patients doivent agir comme suit:

  • boire des hormones contenant des médicaments prescrits par un gynécologue / reproductologue;
  • ranger le poids;
  • passer à une alimentation équilibrée;
  • normaliser le sommeil;
  • fournir un bon repos;
  • donner au corps un exercice modéré.

Attention! Dans le processus de mise en œuvre de mesures préventives, vous pouvez utiliser des recettes folkloriques. Par exemple, il est recommandé d'utiliser des fruits de mer, du miel, de la propolis pour augmenter l'hormone anti-Muller.

Décryptage de l'analyse

Lors du décodage de l'analyse, les spécialistes prennent en compte la tranche d'âge du patient, à laquelle correspond l'une ou l'autre valeur limite. Si des écarts sont identifiés qui peuvent être médicalement corrigés, un régime de traitement sera développé pour elle dans un ordre spécial.

Chez les femmes

Lors de l'examen des femmes prévoyant une grossesse, les médecins accordent une attention particulière à l'hormone anti-Muller. Ils croient que sa valeur optimale devrait varier dans la plage de 4,0 à 7,3 ng / ml.

Si la limite inférieure est inférieure à 2,2, une FIV sera recommandée à une femme, car pour elle, il n'y a pratiquement aucune chance de conception naturelle. Avec un niveau d'AMH allant jusqu'à 0,3 ng / ml, les patients reçoivent un diagnostic d'infertilité.

AMH et grossesse

Le processus de conception naturelle et les hormones anti-Muller sont étroitement liés. Au niveau maximum, l'indicateur AMG est à l'âge de 20-30 ans, raison pour laquelle les médecins recommandent de ne pas retarder la conception.

Après 30 dans le corps féminin, les fonctions reproductives commencent à s'estomper progressivement et avec le début de la ménopause, la grossesse devient impossible.

Hormone anti-Muller - la norme chez les femmes par âge pour l'éco, conception dans le tableau

Nous parlons de l'hormone anti-Muller, de ce qu'elle montre et pourquoi elle est nécessaire, quelle est la norme pour les femmes selon l'âge. Selon des études sociales et statistiques en 2017, l'âge moyen de la naissance du premier enfant chez les femmes russes était de 27,5 ans. La tendance à l'accouchement à un âge avancé est due à des aspects financiers et psychologiques. Les couples commencent à planifier les enfants depuis longtemps, tentent d'obtenir l'indépendance financière et l'indépendance.

Il convient de garder à l'esprit qu'après 31 ans, la probabilité de tomber enceinte pour une femme commence à diminuer progressivement.

Afin d'évaluer le stock des follicules restants, qui sont encore capables de fécondation, une étude est en cours sur l'hormone antimuller. L'avantage de l'analyse est une hormone constante qui ne dépend pas de la phase du cycle menstruel.

Le coût de la recherche pour les laboratoires privés commence de 850 à 1200 roubles. Une méthode immunologique est utilisée, suivie d'une détection en lumière ultraviolette. La durée d'attente des résultats peut atteindre 7 jours.

Ce qui affecte l'hormone anti-Muller chez les femmes?

Le futur sexe de l'enfant est déterminé au moment de la conception et dépend de la combinaison des chromosomes: XX ou XY. Jusqu'à la sixième semaine de développement intra-utérin, le bébé développe des structures sexuelles indifférenciées des deux sexes et les canaux Wolf et Müller sont posés. L'ontogenèse d'un enfant de tout sexe se produit initialement selon le type de femme: l'utérus avec des appendices se développe et le canal de Wolf est détruit.

Si l'effet des facteurs de suppression se produit, le canal de Mueller s'atrophie, les vésicules séminales et le canal déférent des cellules du canal de Wolf.

L'abréviation courante de l'hormone anti-MU est AMH. Cette substance protéique est produite en soutenant les cellules dans les tubules alambiqués des testicules au stade embryonnaire de développement à partir de la septième semaine. Chez la femme, après la naissance, elle est synthétisée par les cellules granulaires des follicules en cours de maturation..

La propriété unique de l'hormone est d'interférer avec la formation des organes internes féminins à partir du canal de Mueller. Cependant, même après la naissance, l'AMH chez la femme participe au processus de maturation finale des follicules et à leur sélection pour une nouvelle ovulation.

Ce qui montre l'hormone anti-Muller?

Le niveau d'AMH détermine le nombre de follicules en croissance par lequel la réserve restante d'œufs au repos peut être estimée. L'étude permettra au médecin de déterminer l'âge approximatif de la ménopause chez la femme.

La détermination de la réserve ovarienne est nécessaire lors de la préparation d'une femme à la fécondation in vitro (FIV). Il a été noté que chez les patientes ayant une faible hormone antimulleuse, la grossesse avec insémination artificielle se produit beaucoup moins fréquemment..

Avant la FIV, le processus d'ovulation est stimulé, ce qui entraîne une augmentation de la production d'ovules, y compris inférieurs. Il y a des cas où la condition a été accompagnée de conséquences négatives pour la santé d'une femme. Afin d'évaluer le risque de syndrome d'hyperstimulation ovarienne, l'AMG est préalablement déterminée..

De plus, l'hormone est un marqueur tumoral des tumeurs des ovaires. L'âge moyen de formation de tumeurs chez la femme est de 51 ans.

La détection de l'augmentation de l'hormone antimuller est effectuée avec une évaluation complète de l'état hormonal du patient.

Hormone anti-Muller - Une fois analysée et comment la remettre?

Un médecin, un gynécologue ou un généticien peut envoyer au laboratoire pour une analyse AMG. Indications pour l'étude:

  • la nécessité d'évaluer la réserve fonctionnelle des ovaires;
  • diagnostic différentiel du cancer, des ovaires polykystiques et des troubles intersexes;
  • Préparation FIV.

Afin d'obtenir les résultats les plus précis, vous devez connaître les règles de préparation pour la collecte de biomatériaux:

  • au moins 12 heures après le dernier repas;
  • Ne fumez pas trois heures avant une visite au laboratoire;
  • l'alcool est exclu deux jours avant l'étude;
  • les rapports sexuels sont exclus par jour;
  • la prise de contraceptifs oraux et de médicaments hormonaux est retardée de 2 jours;
  • manque de stress physique ou émotionnel en 2 heures.

Important: la phase du cycle menstruel pour l'analyse sur AMH n'a pas d'importance. Cependant, comme AMG est administré avec une hormone folliculo-stimulante, il est recommandé de passer des tests du cinquième au septième jour du cycle (parfois du troisième au cinquième)..

Tableau de la norme de l'hormone anti-Muller chez les femmes par âge

La teneur en AMH dans le sang varie tout au long de la vie. Ainsi, la concentration minimale est observée chez les garçons nouveau-nés, puis la teneur en hormones augmente. Cela est nécessaire pour la mise en œuvre correcte du processus d'abaissement des testicules dans le scrotum depuis l'abdomen. À partir de l'adolescence, l'AMH diminue considérablement..

Chez les filles nouveau-nées, la détermination du niveau d'AMH n'est pas possible en raison de la taille extrêmement petite. À la puberté, une augmentation de l'hormone est notée, et après la ménopause, elle atteint à nouveau ses valeurs minimales.

Ce qui suit est un tableau de la norme AMG chez les femmes par âge, qui est utilisé pour déchiffrer les résultats de l'étude sur le statut hormonal.

Âge de la femme examinéeNorme AMG, ng / ml
18 à 25 ans0,95 - 13,4
25 à 30 ans0,15 - 7,4
Environ 30 à 35 ans0,05 - 7,45
35 à 40 ans0,03 - 7,2
40 à 45 ans0 - 3,3
Plus de 45 ans0 - 1,1

Il convient de noter qu'une diminution de la valeur de l'indicateur à 1 ng / ml indique une petite réserve ovarienne chez une femme. La norme de l'hormone anti-Muller chez la femme pour la conception commence avec 1,2 ng / ml et plus.

Faire une stimulation de l'ovulation avant la FIV ou utiliser du matériel de donneur?

Il est nécessaire de connaître exactement le niveau d'hormone anti-Muller. La norme minimale d'AMG pour la FIV se situe entre 1 et 2,5 ng / ml.

Qu'est-ce que cela signifie si l'hormone anti-Muller est élevée chez les femmes?

Si l'hormone de la patiente est à la limite supérieure de la normale, une conclusion est alors tirée concernant une grande réserve ovarienne. L'apparition de la ménopause et de l'infertilité au cours des prochaines années ne se produira pas.

Cependant, si l'hormone antimuller est augmentée à des valeurs plus qu'acceptables, le patient a besoin de diagnostics supplémentaires. Une condition similaire indique 2 pathologies principales.

Syndrome de Stein-Leventhal (ovaire polykystique), dans lequel il y a violation du fonctionnement normal des ovaires. Une femme manque complètement d'ovulation ou ne se produit pas régulièrement. En combinaison avec cela, il y a une augmentation des hormones sexuelles féminines et masculines.

Les patients polykystiques sont plus à risque de développer un cancer, un diabète sucré et des pathologies cardiovasculaires. Selon des recherches modernes, les femmes atteintes d'infections polykystiques sont plus susceptibles d'avoir une fausse couche ou une naissance prématurée.

Si le médecin choisit correctement les méthodes de traitement et que le patient suit strictement toutes les exigences, il s'avérera alors qu'il réussira à concevoir et à donner naissance à un bébé en bonne santé.

Étant donné que l'AMG est un marqueur tumoral, son augmentation peut indiquer le développement de tumeurs malignes ou de métastases. Plus de 70% de toutes les tumeurs ovariennes sont primaires. Des néoplasmes secondaires sont observés avec la propagation des métastases des glandes mammaires, de l'estomac ou du gros intestin.

Selon les statistiques, 220 000 nouveaux cas de cancer de l'ovaire sont enregistrés chaque année, dont la moitié sont mortels. La triste statistique est due au fait que la pathologie est détectée aux stades ultérieurs, lorsque les méthodes de traitement connues ne sont plus assez efficaces..

Aux premiers stades, la tumeur ne gêne pas la femme, la maladie se déroule sans signes cliniques prononcés. Les premiers signes de malignité sont similaires à l'inflammation ovarienne.

Traitement - chimiothérapie et chirurgie pour retirer ou réséquer l'ovaire. Compte tenu du fait que la maladie affecte souvent les femmes en âge de procréer, l'ablation des ovaires entraînera leur infertilité.

Si l'hormone anti-Muller est abaissée

Une grossesse est-elle possible avec de faibles taux d'hormone en question? Oui, il y a un risque de grossesse. L'hormone anti-Muller est abaissée contre une faible réserve fonctionnelle des ovaires, mais n'est pas à 100% la preuve de son dysfonctionnement.

Il convient de garder à l'esprit qu'après le début de la ménopause, l'indicateur en question est égal aux valeurs minimales, et la grossesse est impossible.

Comment ramener les indicateurs à la normale?

Si la déviation de l'AMG a été causée par un stress physique ou émotionnel, la restauration du corps du patient permettra à l'indicateur de revenir à des valeurs normales.

L'apparition d'une ménopause prématurée est plus difficile à traiter. En règle générale, une femme est sélectionnée pour un traitement hormonal médicamenteux visant à augmenter le niveau d'hormones sexuelles féminines.

résultats

Pour résumer, il convient de souligner:

  • la taille de l'hormone anti-Muller détermine la réserve fonctionnelle des ovaires de la femme. En d'autres termes, combien de temps peut-elle concevoir et porter un enfant avec succès;
  • la norme minimale du niveau d'hormone anti-Muller pour la FIV est de 1 à 2,5 ng / ml;
  • les normes de l'indicateur dépendent de l'âge du patient;
  • Il n'est pas recommandé d'essayer de régler le niveau de l'hormone par vous-même. Une mauvaise sélection de médicaments entraînera de graves violations du système endocrinien;
  • même avec de faibles taux d'AMH, une femme peut tomber enceinte avec succès.

Diplômée, en 2014, elle a obtenu un diplôme en microbiologie de l'établissement d'enseignement supérieur du budget de l'État fédéral de l'Université d'État d'Orenbourg. Diplômé des études de troisième cycle FSBEI de HE Agenburg State Agarian University.

En 2015 l'Institut de symbiose cellulaire et intracellulaire de la branche de l'Oural de l'Académie russe des sciences a suivi une formation avancée sur le programme professionnel supplémentaire "Bactériologie".

Lauréat du concours panrusse des meilleurs travaux scientifiques dans la nomination "Sciences biologiques" de 2017.

Augmentation de l'hormone anti-Muller - que faire?

L'AMH ou hormone antimuller est un marqueur de la fonction ovarienne. Cet indicateur de laboratoire reflète la réserve ovarienne. Une diminution de l'AMH est généralement observée chez les femmes dont la fonction de reproduction est en train de mourir, et une augmentation de l'AMG est le plus souvent observée chez les patients atteints du syndrome des ovaires polykystiques.

Quel AMG doit être considéré comme élevé?

Il n'y a pas de normes en tant que telles. L'interprétation des résultats dépend de l'âge du patient et de l'objectif du diagnostic..

Le plus souvent, l'AMH est mesurée pour évaluer la fertilité (fertilité). Dans ce cas, la concentration de 4 à 6,8 ng / ml est considérée comme la valeur optimale. Une concentration inférieure à 1,0 ng / ml peut indiquer une réserve ovarienne réduite, mais est évaluée en combinaison avec d'autres indicateurs (niveau de FSH, ingbin-B, nombre de follicules antraux dans les premiers jours du cycle, volume ovarien).

Jusqu'à présent, il n'y a pas de consensus sur lequel AMG devrait être considéré comme élevé. Le plus souvent, son niveau augmente avec l'ovaire polykystique. Il a été constaté que chez ces femmes, il augmente de 2 à 3 fois par rapport à la moyenne de cette catégorie d'âge.

Rôle physiologique

Pendant longtemps, la fonction de l'AMH dans le corps féminin est restée inconnue. Il est produit dans les cellules de la granulose folliculaire. Il commence à être produit même in utero. Après la naissance d'une fille, le niveau de substance dans le sang augmente progressivement. Il atteint un maximum de 20-30 ans. Ensuite, il commence à diminuer progressivement à mesure que la fonction ovarienne s'estompe..

  • restriction de la croissance des organes génitaux pendant la période prénatale;
  • initiation de la croissance des follicules primordiaux dans les ovaires;
  • protection des granuloses des follicules en croissance contre l'influence mitogène excessive de la FSH (les follicules avec ovules se développent sous son action).

En tant qu'indicateur de laboratoire, AMG est de grande valeur. Il est pratique, car il reste stable pendant différentes périodes de la vie d'une femme et ne change pas, selon la phase du cycle. L'utilisation de médicaments hormonaux, la grossesse, une augmentation ou une diminution du niveau d'autres hormones dans le sang n'affecte pas la concentration d'une substance dans le sang.

Syndrome des ovaires polykystiques

Il existe plusieurs raisons pour augmenter les niveaux d'AMH. Mais la plupart d'entre eux sont très rares. Si une femme a passé un test sanguin et que son niveau d'hormone anti-Muller est élevé, cela indique presque toujours le syndrome des ovaires polykystiques. Cette maladie est répandue dans la population et est l'une des principales causes de l'infertilité endocrinienne..

Bien que l'AMH soit toujours élevée avec l'ovaire polykystique de 2 à 3 fois par rapport à la moyenne de la population, ce n'est pas un critère pour établir un diagnostic.

Autres signes du syndrome des ovaires polykystiques:

  • anovulation chronique (les follicules des ovaires ne mûrissent pas);
  • menstruations irrégulières;
  • signes d'hyperandrogénie - taux élevés d'hormones mâles (croissance des poils du visage, grossissement de la voix, acné);
  • les ovaires des deux côtés sont 3 à 5 fois agrandis, de multiples kystes jusqu'à 8 mm de diamètre et un épaississement de la capsule s'y trouvent.

Chez une femme avec un antimuller polykystique, l'hormone est élevée. Son niveau est en corrélation avec la concentration dans le sang de certaines autres hormones, principalement la testostérone et l'androstènedione (hormones sexuelles mâles). De plus, l'AMH est augmentée plus fortement chez les femmes dont les ovaires déterminent plus de follicules antraux dans les premiers jours du cycle menstruel.

Les femmes atteintes du syndrome des ovaires polykystiques ont une réserve ovarienne accrue. Il a été établi que leur ménopause survient en moyenne 2 ans plus tard que la moyenne de la population. Malgré cela, de nombreuses patientes souffrant de cette maladie ne peuvent pas tomber enceintes. Cela est dû en partie à l'augmentation de l'hormone anti-Muller chez les femmes. En effet, l'une de ses fonctions est d'inhiber le développement du follicule et de réduire l'effet de la FSH sur celui-ci.

Cependant, la raison pour laquelle la croissance folliculaire s'arrête n'est pas claire. Normalement, ils atteignent le milieu du cycle. Peu de temps avant l'ovulation, l'un des follicules, dit dominant, est en avance sur les autres. C'est lui qui donne l'ovule, qui sera ensuite fécondé par le sperme. Mais avec le SOPK, cela ne se produit pas. Tous les follicules s'arrêtent au stade de sélection dominant. En conséquence, il n'y a pas d'ovulation et plusieurs kystes (follicules immatures) restent dans les ovaires.

Augmenter avant la stimulation de la superovulation

Très souvent, les femmes avec des niveaux élevés d'AMH souffrent d'infertilité anovulatoire. Ils subissent une stimulation de l'ovulation. Cette procédure peut être réalisée à la fois dans le cadre du programme de fécondation in vitro et en tant que méthode indépendante de traitement de l'infertilité. Dans les deux cas, l'AMH est utilisée comme indicateur qui aide le médecin à choisir la dose de médicaments pour assurer les processus ovulatoires dans les ovaires.

Lorsqu'un médecin sélectionne un schéma de stimulation de l'ovulation dans un programme de FIV, il doit prescrire une dose de gonadotrophines telle que:

  • assurer la maturation d'autant de follicules avec ovules que possible;
  • prévenir le développement du syndrome d'hyperstimulation ovarienne.

Autrement dit, le médecin doit trouver un terrain d'entente. C'est mauvais si la dose d'hormones est insuffisante et que les follicules ne mûrissent que 3-4 au lieu de 10-15. Mais pire encore, si la posologie est excessive. Dans ce cas, une complication appelée syndrome d'hyperstimulation ovarienne se développe..

A l'aube de l'utilisation des techniques de procréation assistée, une réaction ovarienne excessive a été observée assez souvent. Mais ensuite, les médecins ont appris à prédire leur réponse à la stimulation. Y compris l'utilisation d'un indicateur tel que AMG. Si une femme a des taux d'hormones anti-Muller, cela indique un risque accru de syndrome d'hyperstimulation ovarienne. Si le médecin le sait, il prendra des mesures pour éviter cette condition, à savoir:

  • commencer la stimulation avec des doses d'hormones plus faibles;
  • surveillera attentivement l'état d'une femme en utilisant des ultrasons, des tests sanguins pour les hormones;
  • En aucun cas, il ne commencera à prescrire une stimulation pendant 2 cycles consécutifs, mais fera une pause entre deux tentatives de FIV;
  • en cas de premiers signes d'une surréaction ovarienne, il arrêtera le protocole ou du moins ne l'amènera pas à être transféré afin que la femme ne tombe pas enceinte (si la conception a eu lieu, le syndrome d'hyperstimulation est plus difficile et plus long).

Le plus souvent, il est nécessaire d'arrêter le protocole et de geler tous les embryons chez les femmes avec une AMH supérieure à 7,0 ng / ml. Le seuil auquel le risque de syndrome d'hyperstimulation est considéré comme élevé est une concentration supérieure à 3,36 ng / ml.

Que faire en cas d'augmentation?

Tout dépend de la cause de l'augmentation de l'AMH, ainsi que des objectifs thérapeutiques. Par exemple, si une tumeur des cellules de la granulosa de l'ovaire est causée par une augmentation du niveau d'hormone antimuller, un traitement chirurgical est nécessaire. Mais, comme nous l'avons déjà découvert, dans la plupart des cas, une augmentation de l'AMH se produit avec la maladie des ovaires polykystiques - cette maladie affecte 10% de la population féminine. Dans ce cas, la méthode de traitement dépend principalement de ce que la femme veut à la suite de la thérapie. Les objectifs peuvent être les suivants:

  • début de la grossesse;
  • élimination des symptômes (principalement associés à l'hyperandrogénie);
  • prévention des conséquences négatives des troubles hormonaux (prévention de l'hyperplasie endométriale, de l'obésité, de l'augmentation des risques cardiovasculaires, de la normalisation de la fonction menstruelle et du métabolisme des glucides).

Quel que soit l'objectif, les médecins ne prescrivent pas de traitement visant à réduire le niveau d'AMH. Avec l'âge, la concentration de cette hormone diminuera d'elle-même, car la fonction des ovaires s'estompe - tout comme les autres femmes.

Chez les patients en âge de procréer, le traitement de la polycystose vise le plus souvent à résoudre le problème de l'infertilité. Actuellement, il n'y a pas de modalités thérapeutiques pouvant restaurer à jamais la fertilité naturelle. Le syndrome des ovaires polykystiques est une maladie incurable. Mais dans ce contexte, vous pouvez devenir enceinte et avoir un bébé. Pour cela, des programmes d'induction d'ovulation sont utilisés. En règle générale, une femme se voit prescrire du clomifène. Si cela ne fonctionne pas, passez à la stimulation par les gonadotrophines..

Est-il possible de réduire?

Théoriquement, il est possible d'abaisser le niveau d'AMH. Pour ce faire, il suffit de retirer complètement ou partiellement les ovaires. En pratique, bien sûr, ce n'est pas le cas. Il est inutile de réduire la concentration d'AMH dans le sang. Cela n'augmenterait pas la fertilité ou ne réduirait pas les symptômes de l'ovaire polykystique..

En cas de syndrome des ovaires polykystiques, l'ablation partielle du stroma de ces organes est parfois réalisée par la méthode laparoscopique. Faites-le afin de réduire le niveau d'androgènes. De plus, une diminution de la concentration d'AMH est un "effet secondaire" de cette opération. Mais ces dernières années, le traitement chirurgical du SOPK se fait de moins en moins, car il ne donne pas toujours les résultats escomptés.

Ainsi, une augmentation de l'AMH dans la plupart des cas indique un syndrome des ovaires polykystiques. Dans le contexte de cette maladie, l'infertilité anovulatoire se développe souvent, mais pas toujours. Il existe des méthodes efficaces pour son traitement. Habituellement, un régime correctement sélectionné d'induction médicale de l'ovulation permet à une femme de devenir enceinte dans les prochains mois après le début du traitement.

Comment augmenter l'AMH chez les femmes?

La détermination du niveau d'hormone anti-Muller est effectuée pour diverses raisons. Le principal est l'infertilité. Une AMH faible indique des changements dans le système reproducteur des femmes, dans lesquels la réserve ovarienne diminue. Cela ne permet pas de concevoir un enfant de manière naturelle. Par conséquent, toutes les femmes ayant une faible concentration d'AMH sont soumises à un examen approfondi. Dans l'article, nous examinerons la question de savoir comment augmenter l'hormone anti-Muller chez les femmes.

Qu'est-ce que AMG?

L'hormone anti-Muller (AMH) est une substance biologiquement active qui est activement impliquée dans le système reproducteur des hommes et des femmes. Les principales fonctions de l'hormone anti-Muller sont:

  • stimulation de la maturation des follicules et des œufs matures;
  • régulation de la synthèse des hormones sexuelles féminines;
  • préparer le corps féminin à la grossesse;
  • participation à la formation d'hormones sexuelles mâles.

Par le niveau d'hormone anti-Muller, ils jugent de la préparation du corps à la conception. Avec une diminution de la concentration d'AMH, l'infertilité est diagnostiquée..

Normes AMG

Le sang veineux est utilisé pour déterminer la concentration d'AMH. Le moment le plus approprié pour la recherche est de 2 à 5 jours du cycle menstruel. Cette recommandation est pertinente pour les femmes ayant des règles régulières. Si le cycle est irrégulier, l'analyse est soumise à tout moment. Les valeurs hormonales normales sont déterminées en fonction de l'âge..

Symptomatologie

La capacité de concevoir dépend du niveau d'hormone anti-Muller dans le corps. Chez la plupart des femmes souffrant d'infertilité diagnostiquée, une diminution de la concentration de l'AMH est déterminée.

De plus, les symptômes suivants peuvent apparaître:

  • manque de régularité des règles ou leur absence complète;
  • apparition précoce de la ménopause;
  • changement de poids corporel (excès ou carence);
  • cheveux de type masculin.

Raisons d'une diminution de l'hormone

Les principales raisons de réduire la concentration de l'hormone anti-Mullerian sont:

  1. Ménopause précoce.
  2. Syndrome d'épuisement ovarien prématuré.
  3. en surpoids.
  4. Maladies auto-immunes.
  5. Fumeur.
  6. Prédisposition héréditaire à la ménopause précoce.
  7. Diabète.
  8. Hypertension artérielle.
  9. Maladies infectieuses compliquées.
  10. Histoire de la chirurgie des organes pelviens.
  11. Carence en vitamine D.
  12. Maladie inflammatoire ovarienne.
  13. Rayonnement ou chimiothérapie.
  14. Stress psycho-émotionnel prolongé.
  15. Tuberculose.
  16. Utilisation à long terme de contraceptifs oraux.

Déterminer les raisons de la diminution du niveau d'hormone antimuller vous permet de commencer le traitement correct à temps. La restauration de la concentration d'AMH augmente les chances de grossesse.

Diagnostic des écarts du niveau AMG par rapport à la norme

Les indications pour l'analyse au niveau de l'AMH sont le diagnostic de l'infertilité et la détermination du degré de développement du système reproducteur. Avec l'hormone anti-Muller, les indicateurs suivants peuvent être déterminés:

  • FLG, LG.
  • Estradiol.
  • Échographie pelvienne.
  • Androgènes.

Un changement dans la concentration d'AMH se produit souvent dans un contexte de déséquilibre hormonal. Par conséquent, une étude approfondie est utilisée pour diagnostiquer l'infertilité et d'autres maladies..

Préparation de l'analyse

Une préparation correctement conduite de l'étude augmentera le contenu informationnel de l'analyse. Les experts recommandent les activités suivantes:

  1. Évitez la surcharge psycho-émotionnelle pendant 3 jours avant l'étude.
  2. Élimine l'activité physique excessive.
  3. Ne buvez pas d'alcool pendant 3-5 jours avant l'analyse.
  4. Quelques jours avant le don de sang, suivez une alimentation rationnelle et équilibrée.
  5. L'analyse est donnée à jeun. Le dernier repas doit être 8 heures avant l'étude..
  6. Il est déconseillé de fumer le jour du don de sang.

Stimulation de l'ovulation

Afin d'augmenter le niveau d'hormone anti-Muller, il est nécessaire de déterminer la cause de sa diminution. Les médicaments gonadotropes sont un moyen d'augmenter temporairement l'AMH. Ce groupe de médicaments n'augmente pas la réserve ovarienne. Dans certains cas, leur utilisation peut contribuer à la grossesse..

Le traitement de l'infertilité endocrinienne est effectué à l'aide de médicaments hormonaux prescrits selon un schéma spécial. Il s'agit notamment de médicaments à base de FSH et de LH. Le contrôle par ultrasons vous permet de suivre la maturation des follicules et la période de début de l'ovulation. S'il y a des signes d'une sortie imminente d'un ovule mature, une dose accrue de gonadotrophine chorionique est introduite dans le corps de la femme. La stimulation de l'ovulation avec un ovaire polykystique est réalisée à l'aide de médicaments non hormonaux. Ils doivent être pris entre 5 et 9 jours du cycle menstruel. Le syndrome d'épuisement ovarien prématuré nécessite la nomination de contraceptifs hormonaux. Ils permettent au système reproducteur de ne pas fonctionner pleinement. Après le retrait du médicament, une augmentation de la production d'œufs, une normalisation des niveaux d'hCG et le retour des processus ovulatoires devraient se produire. Cependant, les hormones doivent être prises à un moment strictement défini. La prise de COC trop longtemps aggravera le syndrome de déplétion ovarienne..

Préparatifs pour élever AMG

La réponse à la question de savoir s'il est possible d'augmenter l'AMH chez les femmes sera positive. Pour cela, les spécialistes utilisent divers médicaments. Le choix dépend des raisons du déclin et de la présence d'une pathologie concomitante. Parmi les médicaments les plus courants, notons la DHEA, Elonva, Ovariamin, Menopur, Pineamin, Arginin, Purgenon.

DHEA (DHEA)

La déhydroépiandrostérone est produite dans le corps par les glandes surrénales, les organes génitaux et le cerveau. Appartient au nombre d'hormones stéroïdes multifonctionnelles. Il a un effet sédatif et anti-âge.

Elonva

Le médicament appartient au groupe des agents stimulant les follicules. La substance active du médicament est la corifollitropine alpha. Dans ses propriétés pharmacodynamiques, Elonva est proche de l'action de l'hormone folliculo-stimulante recombinante. Cependant, contrairement à lui, il agit d'une manière plus douce. Le médicament stimule et soutient la croissance folliculaire.

Ovariamine

La composition du médicament contient des protéines et des acides nucléiques qui ont un effet stimulant sur les follicules. De cette façon, leur maturation et leur croissance sont assurées. De plus, l'ovariamine augmente le niveau d'hormone anti-Muller. Pour obtenir l'effet nécessaire, l'utilisation bien sûr du médicament est indiquée. La posologie et la durée d'administration sont déterminées par le médecin traitant en fonction du diagnostic préliminaire.

Ménopur

Le médicament est un groupe d'agents stimulant les follicules. Sa substance active est les ménotropines. Les indications pour la nomination de Menopur comprennent l'absence d'ovulation dans le contexte de l'ovaire polykystique, la nécessité d'une simulation des ovaires pendant le protocole de FIV. Le médicament stimule la maturation et la croissance des follicules, augmente la concentration d'oestrogène et d'hormone anti-Muller.

Pineamine

Désigne le nombre de médicaments anti-climatériques. Les ingrédients actifs du médicament sont les polypeptides de la glande pinéale. Avec l'aide de ce médicament, le rapport des hormones sexuelles est normalisé. La posologie du médicament est choisie individuellement. Cela dépend de l'état initial et de la présence de maladies concomitantes..

Arginine

Il contribue à la normalisation de l'état psycho-émotionnel, augmente la résistance du corps au stress. Rendez-vous Arginine est nécessaire pour augmenter la réserve d'énergie du corps. En raison de sa capacité à améliorer le métabolisme des glucides, il est utilisé dans le cadre du traitement complexe de l'ovaire polykystique.

Puregon

Il appartient au groupe des agents stimulant les follicules. Favorise la croissance et la maturation des follicules. Il est utilisé pour normaliser la concentration d'hormone antimuller dans le corps..

Homéopathie

L'utilisation de ce groupe de médicaments est une autre option, comment augmenter le niveau d'AMH. En tant que remèdes homéopathiques qui augmentent le niveau d'hormone anti-Muller, Ovariamin, Ovarium Compositum sont les plus populaires.

L'ovariamine est prescrite pour soutenir le système reproducteur féminin, ainsi que pour stimuler les ovaires. La composition du médicament contient des protéines et des acides nucléiques qui contribuent à la croissance et à la maturation des follicules. Aquarium Compositum est disponible en injection. La composition du médicament comprend des substances végétales et minérales qui ont un effet bénéfique sur l'état du système reproducteur féminin.

Régime

Une condition préalable pour augmenter l'hormone anti-Muller est l'alimentation.

La première étape consiste à normaliser le poids corporel. Pour ce faire, il est recommandé:

  • manger suffisamment de légumes, fruits, herbes;
  • inclure des protéines végétales et animales dans l'alimentation;
  • les graisses insaturées devraient prévaloir dans l'alimentation.

Les plats gras, frits et épicés, les cornichons, les marinades, les viandes fumées, les bonbons et le pain blanc sont exclus de l'alimentation quotidienne. Il n'est pas recommandé d'utiliser des sauces, des jus, des pâtisseries, des petits déjeuners instantanés, de l'alcool.

Remèdes populaires

La composition de la thérapie complexe pour augmenter la concentration d'hormone antimuller comprend la médecine traditionnelle. Pour cela, la sauge, une forêt de pins, un pinceau rouge et une récolte de plantes sont prescrits. Ces fonds ne sont pas considérés comme un moyen indépendant d'augmenter le niveau d'AMG.

  • Sauge. Favorise l'augmentation de l'activité hormonale des ovaires. La perfusion de sauge réduit le risque de ménopause précoce. Pour préparer la solution, vous devez mélanger une cuillère à soupe de sauge et un verre d'eau chaude. La boisson obtenue est infusée pendant 60 minutes. La posologie standard est de 2 cuillères à soupe 4 fois par jour 30 minutes avant les repas.
  • Collection de plantes. Il comprend des graines de lin, de l'agripaume, des fruits d'aubépine, des pétales de rose, des fleurs d'acacia. Pour préparer la solution, versez 1 cuillère à soupe d'herbes avec un verre d'eau bouillante.
  • Utérus de pin, pinceau rouge. La réception des perfusions dépend de la phase du cycle menstruel. Dans les premières semaines, un utérus au bore est prescrit, dans les derniers jours du cycle, une brosse rouge est montrée.

Faible AMH et grossesse spontanée

Le niveau d'hormone anti-Muller indique la réserve ovarienne des ovaires. Si la concentration d'AMH est réduite, un nombre suffisant de follicules ne se développe pas dans le corps d'une femme. Par conséquent, des œufs insuffisamment matures sont produits.

Par le niveau d'AMG, ils jugent la probabilité de conception d'un enfant de manière naturelle. Dans le cas où une diminution de la concentration est déterminée, une option pour effectuer la fécondation in vitro est considérée.

FIV avec une faible hormone antimuller

Si le niveau d'hormone anti-Muller est inférieur à la normale, alors pour la grossesse, il est nécessaire d'effectuer une stimulation de l'ovulation.

Pour cela, des médicaments hormonaux sont utilisés. Le plus économe est le protocole japonais. Le dosage des hormones utilisées dans son comportement est le plus proche de la quantité naturelle de gonadotrophines. Le succès du processus dépend de plusieurs facteurs. Parmi eux:

Âge des parents. Plus l'âge est âgé, moins il est probable qu'il réussisse à féconder après le premier transfert d'embryon.

  1. Dépendance à l'alcool ou aux drogues.
  2. Augmentation du poids corporel.
  3. Maladies du système urinaire.
  4. Déséquilibre hormonal.
  5. Résultats négatifs des protocoles de FIV antérieurs.

Cryo avec blocage à faible AMG

Une faible AMH en combinaison avec une FSH élevée est une indication de fécondation in vitro avec un ovule donné.

Le choix du protocole est fait par le médecin en fonction des caractéristiques individuelles du corps et de la présence de maladies concomitantes. Les facteurs suivants sont pris en compte:

  • concentration d'AMH, FSH;
  • histoire des maladies gynécologiques;
  • âge de la femme.

FSH élevée mais AMH faible

L'une des principales tâches de l'hormone folliculo-stimulante est de stimuler la maturation et la croissance des follicules, d'où émergent ensuite les œufs matures. Le niveau de FSH dépend directement de la concentration d'AMH. Avec une diminution de la quantité d'hormone anti-Muller, la concentration de stimulant folliculaire augmente. Cela rend la grossesse impossible en raison de la mauvaise qualité des œufs obtenus. Ce fait est une indication de fécondation in vitro avec un ovule donneur. Si la FSH a une légère augmentation dans un contexte de faible AMH, alors la possibilité d'une fécondation réussie reste.

Comment protéger les œufs à faible AMH

Si un faible niveau d'AMH est détecté, il est nécessaire de déterminer la cause de la diminution de la concentration. La période de récupération peut prendre un certain temps..

Afin de ne pas aggraver la situation, les experts recommandent de s'en tenir aux recommandations suivantes:

  • observer une alimentation équilibrée et équilibrée;
  • utiliser la médecine traditionnelle dans le cadre d'un traitement complet pour réduire la concentration d'hormone antimuller;
  • se conformer à la prescription du médecin et subir régulièrement les examens nécessaires.