Androstenedione

L'analyse de l'androstènedione révèle la présence et la concentration dans le sérum de ce précurseur des hormones sexuelles et est utilisée dans le diagnostic de maladies telles que le syndrome des ovaires polykystiques, les tumeurs surrénales et génitales, l'hyperplasie corticale surrénale congénitale, le syndrome de Cushing. L'étude est très spécifique et sensible, elle permet donc d'identifier les maladies avec une manifestation minimale des premiers symptômes cliniques.

L'objectif principal de l'analyse est le diagnostic des patients atteints de syndromes virilisants. L'étude vous permet de diagnostiquer des maladies telles que le syndrome des ovaires polykystiques, l'hyperplasie surrénale congénitale, le syndrome de Cushing. L'étude est également utilisée dans le diagnostic des tumeurs productrices d'androgènes avec localisation dans les ovaires ou les testicules, elle est prescrite lors du diagnostic des adénomes et des carcinomes surrénaliens. L'analyse au niveau de l'androstènedione a trouvé son application comme méthode de suivi du traitement de ces maladies.

Il existe plusieurs indications pour mener une étude sur le niveau d'androstènedione, en particulier, il est prescrit aux patients qui ont révélé des signes d'hyperandrogénie tels que l'hirsutisme, une croissance accrue des cheveux au-dessus de la lèvre supérieure et du menton, ainsi qu'une acné sévère, une augmentation significative de la masse musculaire, un changement timbre de voix à la clitomégalie inférieure. Un autre domaine d'application de l'analyse est l'examen des nouveau-nés présentant des symptômes de différenciation altérée du sexe - si les organes génitaux externes possèdent des caractéristiques féminines et masculines.

Le résultat de l'analyse a une expression quantitative, les indicateurs normaux varient selon le sexe du patient.

Pour évaluer la cohérence du processus de biosynthèse des androgènes, le diagnostic de laboratoire d'un type d'hormones stéroïdes comme l'androstènedione est utilisé. L'étude vous permet de déterminer dans le sang du patient à la fois la présence de l'hormone androstènedione et sa concentration - faible ou élevée.

Si l'androstènedione est élevée chez la femme, cela confirme le développement d'un ovaire polykystique dans le corps, le syndrome de Cushing ou l'activation du type congénital d'hyperplasie surrénalienne. La procédure de test en laboratoire utilisée dans notre centre est précise à 100% même si l'androstènedione est légèrement augmentée.

Instructions de test pour l'androstènedione glucuronide

L'étude sur l'androstènedione est principalement prescrite aux patients atteints de syndromes virilisants..

Il est également utilisé pour diagnostiquer et déterminer la méthode de traitement:

  • carcinomes
  • adénomes;
  • tumeurs productrices d'androgènes localisées dans les testicules ou les ovaires;
  • les filles, les adolescentes et les femmes souffrant de symptômes d'hyperandrogénisme tels que l'hirsutisme, la clitoromégalie, l'acné, les modifications du timbre de la voix, un ensemble de masse musculaire selon le type masculin.

S'il s'avère que votre androstènedione est abaissée ou surestimée, vous pouvez rapidement contacter votre médecin et commencer le traitement. L'androstènedione accrue chez les femmes, les enfants et les adolescents est un indicateur direct de la nomination de tests hormonaux supplémentaires pour la testostérone.

Nous fournissons à nos patients les résultats de l'analyse de l'androstérone en termes quantitatifs (ng / ml), les valeurs normales dépendent du sexe du patient.

RÈGLES GÉNÉRALES DE PRÉPARATION À L'ANALYSE SANGUINE

Pour la plupart des études, il est recommandé de donner du sang le matin à jeun, ce qui est particulièrement important si une surveillance dynamique d'un certain indicateur est effectuée. Manger peut affecter directement à la fois la concentration des paramètres étudiés et les propriétés physiques de l'échantillon (turbidité accrue - lipémie - après avoir mangé des aliments gras). Si nécessaire, vous pouvez donner du sang pendant la journée après 2-4 heures de jeûne. Il est recommandé de boire 1 à 2 verres d'eau plate peu de temps avant de prendre du sang, cela aidera à collecter la quantité de sang nécessaire à l'étude, à réduire la viscosité du sang et à réduire la probabilité de formation de caillots dans le tube à essai. Il est nécessaire d'exclure la tension physique et émotionnelle, en fumant 30 minutes avant l'étude. Du sang pour la recherche est prélevé dans une veine.

Il est recommandé de donner du sang le matin, 3 à 4 heures après le réveil. Pour les femmes en âge de procréer avec un cycle menstruel préservé (28 jours), les études sont effectuées du 3 au 5ème jour du cycle, sauf indication contraire du médecin.

Androstenedione

L'androsténédione est un précurseur des hormones sexuelles, la testostérone et l'œstrone, dont la concentration est déterminée par le diagnostic de syndromes virilisants (syndrome des ovaires polykystiques, tumeurs des glandes sexuelles et des glandes surrénales, syndrome de Cushing, hyperplasie congénitale du cortex surrénal) et suivi de leur traitement.

Précurseur de testostérone et d'œstrone.

4-Androsten-3,17-dione, 4-androstènedione, 17-cétoestostérone, andro.

Immunodosage enzymatique chimioluminescent compétitif.

Ng / ml (nanogrammes par millilitre).

Quel biomatériau peut être utilisé pour la recherche?

Comment se préparer à l'étude?

  • Exclure l'alcool 24 heures avant l'étude.
  • Ne prenez pas de contraceptifs oraux pendant 30 jours avant l'étude.
  • Élimine le stress physique et émotionnel pendant 72 heures avant l'examen.
  • Ne fumez pas pendant 3 heures avant l'étude.

Aperçu de l'étude

L'androsténédione est un précurseur des hormones sexuelles, la testostérone et l'estrone, qui se forment dans les cellules de Leydig des testicules, les cellules de la thèque des ovaires, ainsi que dans la zone maillée du cortex surrénal chez les personnes des deux sexes. Une conversion supplémentaire de l'androstènedione en testostérone se produit dans les cellules des tissus périphériques (principalement dans les gonades). Malgré le fait que l'exposition normale à l'androstènedione soit inférieure aux effets des autres hormones sexuelles mâles (principalement la testostérone), sa valeur augmente avec le développement de syndromes "virilisants". La mesure de la concentration d'androstènedione est utilisée pour le diagnostic différentiel et le contrôle du traitement de ces maladies. De plus, les androgènes «faibles» jouent un rôle de premier plan dans le métabolisme des patients avec une faible concentration de testostérone dans la norme (par exemple, les garçons avant la puberté). L'androstènedione est également la principale hormone stéroïde chez les femmes ménopausées..

L'analyse de l'androstènedione est réalisée lors de l'examen des patients présentant des signes d'hyperandrogénisme: acné, hirsutisme (croissance des poils masculins: au-dessus de la lèvre supérieure, sur le menton, le long de la ligne blanche de l'abdomen), un changement du timbre de la voix, clitoromégalie. Les causes les plus courantes de cette virilisation sont: la surproduction ovarienne d'androgènes (syndrome des ovaires polykystiques, hypertose et tumeurs productrices d'androgènes) et la surproduction surrénalienne d'androgènes (syndrome de Cushing, adénome surrénalien ou carcinome), ainsi que la prise de certains médicaments (danazole, anabolisants et autres stéroïdes). (hyperprolactinémie, hypothyroïdie). Étant donné que l'androstènedione est produite par les cellules des glandes surrénales et génitales, cette étude n'est pas indiquée pour le diagnostic différentiel de la cause de la virilisation. Par conséquent, avec un niveau élevé d'androstènedione, des études de laboratoire et instrumentales supplémentaires sont effectuées pour établir la source d'une augmentation de la sécrétion d'androgènes. La détermination du niveau d'androstènedione est indiquée en cas d'hyperplasie surrénale congénitale suspectée chez les nourrissons et les jeunes enfants. Ces syndromes relativement rares de déficit enzymatique de synthèse des hormones stéroïdes (le plus souvent la 21-bêta-hydroxylase, la variante la plus rare, la 11-bêta-hydroxylase) se caractérisent par une production insuffisante d'aldostérone et de cortisol, mais une augmentation significative des niveaux de déhydroépiandrostérone, androstènedione et testostérone. Les symptômes de l'hyperandrogénie prédominent dans le tableau clinique de l'hyperplasie surrénale congénitale: la présence d'une structure génitale externe chez un bébé génétiquement féminin avec des signes à la fois féminins et masculins.

La sensibilité du test pour le diagnostic de syndromes «virilisants» est maximale lors de l'examen d'échantillons à forte teneur en androstènedione et diminue lors de l'examen d'échantillons obtenus de patients à faible concentration d'androgènes (enfants, femmes ménopausées, hommes atteints d'hypogonadisme primaire).

Le test se caractérise par une spécificité élevée (proche de 100%), cependant, une réaction croisée des réactifs avec d'autres androgènes (sulfate de déhydroépiandrostérone et dihydrotestostérone) est possible, ce qui peut conduire à des taux plus élevés.

Comme les autres hormones sexuelles, la majeure partie de l'androstènedione se trouve dans le sérum dans un état lié (conjugué, sulfaté, lié à la globuline se liant aux androgènes), c'est-à-dire inactif. La proportion d'hormone active dépend de l'état physiologique du corps, de la prise de certains médicaments, de la présence d'une pathologie concomitante. Normalement, seulement un tiers de la quantité totale d'androstènedione est présent à l'état libre et est responsable des effets se manifestant dans les organes cibles. L'étude vous permet de déterminer la quantité totale d'androstènedione dans le sérum sanguin, tandis que la fraction active et liée de l'hormone n'est pas évaluée séparément. De plus, les effets de l'androstènedione peuvent être modifiés par l'interaction de cette hormone avec d'autres androgènes et antiandrogènes au niveau de la liaison à des récepteurs spécifiques. Par conséquent, le résultat du test n'est pas toujours en corrélation avec la gravité des manifestations cliniques de l'hyperandrogénie. En d'autres termes, l'étude vous permet d'évaluer la concentration de l'hormone, mais pas sa bioactivité dans l'organisme..

L'interprétation des résultats de l'analyse doit être effectuée en tenant compte des données de laboratoire supplémentaires sur le fond hormonal du patient.

À quoi sert l'étude??

  • Pour le diagnostic des syndromes "virilisants":
    • syndrome des ovaires polykystiques;
    • Syndrome de Cushing;
    • hyperplasie congénitale du cortex surrénalien;
    • tumeurs produisant des androgènes des ovaires, des testicules ou des adénomes / carcinomes surrénaliens.
  • Pour surveiller le traitement de ces syndromes.

Quand une étude est prévue?

  • Lors de l'examen d'un patient présentant des signes d'hyperandrogénisme: avec hirsutisme (croissance des cheveux au-dessus de la lèvre supérieure, sur le menton, ligne blanche de l'abdomen), acné sévère, modifications du timbre de la voix, clitoromégalie, augmentation de la masse musculaire.
  • Lors de l'examen d'un bébé présentant des signes de différenciation sexuelle altérée: avec des organes génitaux externes, possédant les caractéristiques féminines et masculines.

Androstenedione a augmenté: causes et conséquences pour les femmes

Les hormones sont l'une des principales substances du corps humain. Ils «gèrent» de nombreuses fonctions et nous permettent d'avoir l'air plus masculin ou féminin, de souffrir de maladies ou de nous sentir forts et en bonne santé..

Les hormones sexuelles jouent un rôle particulier dans le corps des hommes et des femmes. Ils déterminent l'apparence d'une personne et participent au processus de reproduction..

Si le niveau hormonal change, cela affectera inévitablement l'état général de tout l'organisme. Par exemple, si l'androstènedione est élevée, elle se manifestera certainement et causera des dommages à la santé. Afin de comprendre la raison de cette action, vous devez découvrir ce qu'est cette substance et comment elle affecte la santé humaine.

La valeur, la fonction et la norme de l'androstènedione

L'androstènedione est une hormone produite dans les glandes surrénales et les gonades.

Cette substance appartient aux hormones sexuelles mâles - les androgènes. Il est produit dans le cortex surrénal, dans les testicules et les ovaires. Il est considéré comme un précurseur, c'est-à-dire un précurseur de l'œstrogène et de la testostérone, dans lesquels il est converti dans les glandes sexuelles correspondantes et même dans les cellules graisseuses.

Malgré le fait que l'androstènedione fait partie du groupe des hormones sexuelles mâles, on le trouve également dans le corps des femmes. Sa concentration peut diminuer ou augmenter, affectant diverses fonctions du corps féminin.

On pense que pour la première fois cette substance apparaît dans le corps féminin à l'âge de 7 ans et atteint son apogée par une trentaine d'années. Ensuite, sa concentration diminue progressivement et reste au même niveau. Une concentration accrue d'une hormone dans le sang d'une femme est toujours considérée comme une pathologie et peut être considérée comme l'une des raisons du développement de l'infertilité..

L'indicateur d'androstènedione n'est pas statique - il varie en fonction de l'heure de la journée.

Ses taux les plus élevés sont observés le matin. Un autre indicateur important est la période du cycle menstruel. Les nombres les plus élevés sont enregistrés au milieu de l'ovulation.

Dans le corps féminin, l'androstènedione "contrôle" la production d'oestrogène, ainsi que la production d'une quantité normale de testostérone. Une augmentation du niveau d'une substance dans le corps d'une femme est normale dans un seul cas - pendant la grossesse.

Plus d'informations sur les hormones sexuelles féminines peuvent être trouvées dans la vidéo:

Si une femme non enceinte soupçonne une augmentation des niveaux de cette hormone, un examen complet est nécessaire. Le plus souvent, une analyse du glucuronide d'androstènedione - une forme active de l'hormone.

Tarifs normaux pour les femmes:

  • À l'âge de 4 à 50 ans - 0,5 - 4,5 ng / ml.
  • Plus de 50 ans, la norme peut passer de 0,1 à 6 ng / ml.

Les écarts des indicateurs normaux indiquent des processus pathologiques provoqués par une insuffisance hormonale. Le plus souvent, cela entraîne une altération de la reproduction, c'est-à-dire qu'elle affecte la capacité d'une femme à devenir mère.

Raisons d'augmenter les niveaux d'hormones

Des taux d'hormones élevés chez les femmes indiquent une maladie grave

Si les études révèlent que l'androstènedione est élevée, cela indique le plus souvent les maladies et troubles suivants:

  1. Ovaire polykystique. Avec cette maladie, des changements structurels dans les ovaires se produisent au niveau cellulaire, ce qui provoque une violation de leur fonctionnement normal et conduit à une insuffisance hormonale.
  2. Hypertose stromale des ovaires - la formation d'une tumeur bénigne des organes.
  3. Tumeurs malignes des ovaires.
  4. L'hyperplasie du cortex surrénalien entraîne une augmentation de la production d'hormones. Cette maladie est congénitale et survient chez les enfants âgés de 12 mois..
  5. Syndrome de Cushing - une maladie d'origine neuroendocrine, caractérisée par une fonction surrénale accrue.
  6. L'ostéoporose est une condition dans laquelle le tissu osseux devient lâche, poreux et cassant. Plus fréquent chez les femmes pendant la ménopause et chez les personnes âgées.

Chacune de ces conditions et maladies peut entraîner une augmentation du niveau d'androstènedione. Avec une évolution prolongée du problème, cela provoque une violation des fonctions de procréation, une incapacité à tomber enceinte ou une fausse couche.

Premiers signes et symptômes

Avec un niveau accru d'hormone chez les femmes, des traits masculins apparaissent

Comme tout changement hormonal dans le corps, une augmentation du niveau de cette substance entraîne l'apparition de certains symptômes visibles. Parmi eux, on peut noter:

  • Violations du cycle menstruel normal. Selon l'ampleur du problème, de légères déviations ou des dysfonctionnements importants peuvent survenir, jusqu'à une absence complète de menstruation.
  • Hirsutisme, c'est-à-dire augmentation des poils du corps et du visage. Il se développe dans le type masculin..
  • Grossissement de la voix.
  • Hyperactivité des glandes sébacées.
  • La propagation et l'intensification de l'acné.
  • Perte de cheveux sur la tête. Avec une forte croissance de l'androstènedione, une femme peut perdre ses cheveux.
  • Augmentation de la transpiration et changement de l'odeur de la sueur pour une intensité plus nette et plus concentrée.
  • Si une augmentation de la production d'hormones survient dans l'enfance, un développement accéléré des organes génitaux et un changement dans leurs proportions (augmentation du clitoris) sont possibles.
  • Masse corporelle mince.

Parfois, la raison de ces changements est le désir d'une femme engagée dans la musculation, de développer ses muscles. Elle prend des suppléments spéciaux sans tenir compte de leurs effets négatifs sur son système reproducteur et le travail des autres organes internes.

Les changements dans le niveau d'androstènedione ne peuvent pas être ignorés, car cette condition peut indiquer la présence de néoplasmes dans le corps. Ils peuvent être de nature bénigne ou maligne et présenter un risque pour la santé et même la vie d'une femme..

Complications et conséquences possibles

Si l'androstènedione est élevée, cela affecte principalement la capacité de la femme à devenir enceinte. Si vous ne faites pas attention à votre état pendant une longue période, cela peut provoquer une infertilité, qui sera très difficile à guérir..

Avec une détection précoce, vous pouvez rapidement trouver la cause de la violation et vous en débarrasser.

En plus de l'incapacité d'avoir des enfants ou de souffrir de fausses couches, de troubles du cycle et de menstruations douloureuses, une femme risque la masculinisation de son corps, c'est-à-dire le développement de changements dans le type masculin. Cela conduit à de nombreuses déformations externes et internes qui peuvent affecter le comportement et la psyché d'une femme.

Si la cause de la croissance des données est une tumeur maligne des ovaires ou des glandes surrénales, seule une chirurgie opportune et d'autres mesures pertinentes peuvent sauver la vie d'une femme.

Façons de normaliser les niveaux d'hormones

L'hormonothérapie est sélectionnée individuellement après l'examen.

En cas de suspicion de modification du niveau d'une substance dans le sang, le médecin examine le patient et prescrit une analyse du niveau de glucuronide d'androstènedione.

Le traitement consiste à utiliser une hormonothérapie appropriée. Le plus souvent, le gynécologue prescrit simplement un contraceptif oral approprié à la femme. Cette substance compense le déséquilibre hormonal et conduit à la restauration du cycle menstruel normal..

En outre, les méthodes de traitement de la maladie comprennent la prise des médicaments suivants: Dexamethasone, Cyproterone, Clomiphene. Vous ne pouvez pas essayer de vous soigner, car les médicaments hormonaux peuvent agir de manière inattendue. Par conséquent, le traitement est nécessairement prescrit par un médecin en fonction du résultat des tests et est constamment surveillé pendant toute la période de prise des médicaments..

Si la cause de l'augmentation du niveau de l'hormone dans le sang est un processus tumoral, le traitement commence par l'identification de sa localisation et une intervention chirurgicale. Si le néoplasme est malin, le médecin prescrit une chimiothérapie, la radiothérapie envisage d'autres moyens d'influencer le corps. Habituellement, après l'ablation chirurgicale de la tumeur, qui a stimulé une augmentation de l'androstènedione, les indicateurs se normalisent.

Un mode de vie sain est d'une grande importance dans la prévention et le traitement des troubles hormonaux..

Les médecins recommandent d'abandonner l'utilisation de la restauration rapide, des plats cuisinés et de tout aliment artificiel, de réduire la consommation de caféine, de refuser l'alcool et le tabac. Il est également souhaitable de réduire radicalement ou d'éliminer complètement les aliments gras, fumés, épicés et marinés, en particulier ceux avec un pourcentage élevé de «chimie».

Des sports modérés, réalisables et une attitude positive contribuent à la santé globale du corps et soutiennent ses fonctions protectrices..

Augmentation des niveaux d'androstènedione dans le corps féminin

Les hormones jouent un rôle spécial dans le corps de chaque femme - elles sont responsables des processus métaboliques, du développement sexuel, de la fonction de reproduction et bien plus encore..

Les hormones sont présentées sous forme de substances biologiquement actives d'origine organique produites par des cellules spéciales des glandes endocrines.

L'androstènedione appartient au groupe des androgènes et régule les principales fonctions endocriniennes. Des dysfonctionnements dans la production d'hormones sont observés dans divers processus pathologiques, provoquent le développement d'un complexe symptomatique et nécessitent un traitement.

Une concentration accrue d'androstènedione chez les femmes pendant les menstruations et pendant la grossesse est la norme.

Une production accrue de l'hormone peut entraîner un syndrome viril (un complexe de symptômes, caractérisé par un changement des caractéristiques du type masculin) ou l'hirsutisme, ainsi que devenir une tumeur causale.

De quoi l'androstènedione est-elle responsable dans le corps féminin?

L'hormone androstenedione fait partie du groupe des androgènes, les hormones sexuelles mâles. Il est produit par les ovaires et en petites quantités par le cortex surrénalien, est un précurseur de la testostérone et des œstrogènes..

L'androsténédione dans le corps féminin est responsable du fonctionnement normal du système reproducteur et est impliquée dans le métabolisme.

En cas d'altération de la fonction reproductrice ou d'apparition d'autres symptômes associés à des dysfonctionnements du système hormonal et des processus métaboliques, une analyse est prescrite pour déterminer le niveau d'androstènedione, qui est effectuée dans n'importe quel laboratoire, y compris Invitro, où les résultats les plus précis peuvent être obtenus dans les plus brefs délais..

En règle générale, l'androsténediol glucuronide, une forme biologiquement active, est examiné pour identifier les indicateurs nécessaires..

Un groupe d'androgènes est impliqué dans la formation des organes du système reproducteur (leur structure et leur taille), ils sont responsables du cuir chevelu sur le corps (moustache, barbe, croissance des poils), timbre à voix basse.

Une grande quantité d'androstènedione provoque l'apparition de traits masculins chez les femmes.

Quelle est la norme hormonale chez les femmes à différents âges

Dans le corps féminin, la production d'hormones est réalisée dès la naissance. Au cours de la vie, la concentration d'androstènedione varie légèrement en fonction de l'heure de la journée et du cycle menstruel..

Les niveaux hormonaux maximaux sont observés le matin et pendant l'ovulation.

Normalement, sa production augmente fortement à l'âge de 8-9 ans, et avec chaque année les indicateurs augmentent légèrement.

Ainsi, à l'âge de 30 ans, la valeur de l'hormone atteint sa concentration maximale, puis son déclin commence. Niveaux élevés observés quelques jours avant la menstruation.

Normalement, l'androstènedione varie de 80 à 275 ng / 100 ml chez les femmes en âge de procréer.

Les écarts par rapport aux valeurs de référence menacent le fonctionnement du système reproducteur féminin, ce qui peut conduire à l'infertilité.

La norme du niveau d'androstenedione, selon la catégorie d'âge:

  • nouveau-nés pendant le premier mois de vie - 20-260 ng / 100 ml;
  • nourrissons de 1 mois à 1 an - 5-60 ng / 100 ml;
  • filles de 1 à 10 ans - 7-50 ng / 100 ml;
  • adolescents de 10 à 18 ans - 9-247 ng / 100 ml;
  • femmes après 18 ans - 80–275ng / 100 ml.

Des indicateurs supérieurs au niveau normal indiquent la présence de processus pathologiques des organes du système reproducteur ou de maladies des glandes surrénales.

Niveau élevé

L'androsténédione chez les femmes augmente à la suite de diverses maladies nécessitant un traitement.

Les principales raisons de l'augmentation de la concentration d'androstènedione chez les femmes sont les écarts suivants:

  • croissances focales des cellules du cortex surrénalien d'une étiologie bénigne ou maligne;
  • Syndrome de Stein - Leventhal (dysfonction pancréatique, ovarienne, corticale surrénale, hypophyse et hopalamus);
  • néoplasmes virilisants (produisant des androgènes) des ovaires et du cortex surrénal (androstéromes, cortico-androstéromes);
  • Itsenko - syndrome de Cushing;
  • hyperplasie ovarienne (prolifération du stroma et de l'endomètre).

Augmentation de la concentration hormonale chez les femmes enceintes

Après la fécondation, le développement rapide de l'embryon commence, ce qui entraîne une légère augmentation du niveau de la plupart des hormones chez la femme, en particulier l'androstènedione.

Les taux élevés pendant la gestation ne sont pas considérés comme une pathologie et ne nécessitent pas de traitement.

Des valeurs accrues d'androstènedione pendant la grossesse sont observées presque immédiatement après la fécondation, et pendant toute la période, sa concentration peut fluctuer.

Après l'accouchement, le fond hormonal est normalisé, le niveau de l'hormone du groupe des androgènes diminue pour se référer aux indicateurs.

Si une augmentation de l'androstènedione est observée pendant la période de planification de la grossesse, cela peut être la principale raison de l'impossibilité de concevoir.

Important! Après de nombreuses années de recherche, les scientifiques ont conclu que la concentration d'hormones du groupe des androgènes pendant la période de gestation affecte le futur bébé - elle façonne son caractère et son orientation sexuelle.

Signes cliniques

Une forte augmentation de l'hormone commence chez les filles à partir de 9 ans, alors qu'il n'y a aucun symptôme de troubles dans le corps.

Une augmentation significative de l'androstènedione chez les femmes après trente ans s'accompagne du développement de divers signes externes, qui se caractérisent par des changements dans le type masculin.

Les symptômes de l'androstènedione élevée se manifestent comme suit:

  • les femmes ont des troubles de la menstruation (retard ou absence);
  • repérage possible du vagin au milieu du cycle;
  • il y a des signes symptomatiques caractérisés par le développement de traits masculins (voix grossière, pilosité masculine excessive, changement de constitution du physique);
  • l'acné apparaît constamment sur la peau du visage;
  • perte de cheveux à l'arrière de la tête pour une calvitie complète;
  • obésité;
  • chez les filles, la formation précoce des organes génitaux se produit;
  • pendant la grossesse, une menace probable de fausse couche;
  • infertilité.

La manifestation d'un ou plusieurs symptômes indique une augmentation possible des niveaux hormonaux..

Pour normaliser le fond hormonal, vous devez consulter un gynécologue, puis effectuer un test sanguin pour l'androstènedione.

De faibles niveaux d'hormones

Une faible quantité d'androstènedione chez les femmes peut survenir avec une insuffisance surrénale, une hémoglobinopathie héréditaire, des pathologies ovariennes, un dysfonctionnement de l'hypophyse, une alimentation de mauvaise qualité, une mauvaise alimentation, une consommation incontrôlée de médicaments hormonaux.

Il est nécessaire d'augmenter l'androstènedione pour éliminer les problèmes de fonction reproductrice, sinon son faible niveau peut provoquer l'infertilité.

Essai

Pour obtenir les résultats les plus fiables, il est nécessaire de bien préparer le test pour l'androstènedione glucuronide, qui est isolé du plasma sanguin.

Pour le traitement, une consultation est tenue avec plusieurs spécialistes de profil étroit - un endocrinologue et un gynécologue.

Pour subir un examen pour déterminer le niveau d'androstènedione, les règles suivantes sont requises:

  • il est nécessaire de donner du sang le matin, de 8 à 10 heures;
  • l'analyse est effectuée à jeun;
  • deux jours avant le prélèvement sanguin, il est nécessaire d'ajuster le régime alimentaire, à l'exclusion des aliments épicés, gras et frits, d'arrêter de fumer et de boire de l'alcool;
  • pendant 3-4 semaines, il est nécessaire d'arrêter de prendre des médicaments à base d'hormones;
  • en 2-3 jours, il est recommandé de réduire ou d'éliminer complètement l'activité physique, la tension nerveuse et les situations stressantes;
  • un don de sang pour l'androstènedione est requis au début ou à la fin du cycle menstruel.

Pour un examen supplémentaire, un dépistage hormonal complet est prescrit (détermination du niveau de testostérone, progestérone, FSH, cortisol et autres hormones), une échographie de la glande thyroïde, des reins et de la région pelvienne est effectuée, un examen radiographique des reins et des glandes surrénales.

Des méthodes de diagnostic supplémentaires permettent d'identifier d'éventuelles formations tumorales, l'état fonctionnel et la taille des ovaires et des glandes surrénales..

Décryptage des analyses

Un dosage immuno-enzymatique (ELISA), basé sur une réaction antigène-anticorps spécifique, est utilisé pour déterminer les niveaux hormonaux. Pour passer le test de l'hormone androstènedione, un prélèvement sanguin veineux est effectué..

En laboratoire, un réactif de coloration du plasma est ajouté au liquide biologique. Un changement de couleur indique à quel point la concentration de l'hormone dans le sang est élevée..

Dans chaque laboratoire, sur le formulaire avec les résultats d'analyse, il y a des valeurs de référence qui vous permettent de déchiffrer correctement la réponse.

Cependant, dans différents laboratoires, les indicateurs de norme sont légèrement différents, de sorte que le médecin établit le diagnostic final.

Comment normaliser des niveaux d'hormones élevés

Lors du diagnostic de l'hyperandrogénie aux premiers stades du processus pathologique, un traitement efficace est effectué, ce qui permet de normaliser la concentration de l'hormone dans le sang.

De plus, avec l'hyperplasie surrénale congénitale, le début des mesures thérapeutiques chez les filles ou les enfants nouveau-nés de la première année de vie permet d'atteindre une dynamique positive dans un délai relativement court.

Pour éliminer les symptômes de masculinisation et de normalisation des fonctions reproductives, un traitement complet est effectué, qui consiste à prendre:

  • contraceptifs oraux combinés;
  • glucocorticoïdes;
  • préparations contenant des œstrogènes;
  • médicaments à action antiandrogène.

Si nécessaire, diverses procédures sont effectuées visant à éliminer la croissance excessive des cheveux, la coagulation ovarienne (cautérisation) et le traitement chirurgical pour le diagnostic des formations tumorales.

Avec une augmentation significative de l'androstènedione pendant la grossesse, associée à une altération du fonctionnement du cortex surrénalien, le médicament Dexamethasone est prescrit.

Adaptation au mode de vie

Le fond hormonal chez les femmes peut être normalisé en établissant un régime quotidien. Cela nécessite beaucoup de temps pour abandonner les aliments épicés, fumés, frits et gras, les produits à base de farine, les plats cuisinés.

Il exclut la consommation de boissons alcoolisées, le tabagisme et l'utilisation de stupéfiants. La nutrition alimentaire peut normaliser les niveaux hormonaux bas et élevés..

Il est très important de faire attention au sport, sans effort physique excessif. Il suffit de faire des exercices simples tous les jours, de se promener au grand air ou de faire du jogging à un rythme lent.

Tout le traitement est effectué sous la supervision d'un gynécologue - endocrinologue, un nouveau test périodique des tests est effectué, ce qui vous permet d'ajuster le médicament et de surveiller la dynamique.

Contacter un spécialiste qualifié en temps opportun et observer toutes les recommandations médicales normalisera le niveau hormonal et évitera les complications possibles, dont l'infertilité.

Hormones Première partie: Androgènes

En raison de son effet sur l'humeur et le comportement d'une personne, les neurotransmetteurs et leurs stimulants sont très populaires. Mais les hormones d'une telle gloire n'ont pas encore été récompensées - bien qu'elles le méritent tout autant. Atlas a décidé de rectifier la situation et de dire comment les hormones affectent chacun de nous - et parfois de manière inattendue.

Les hormones d'abord

Les hormones sont des molécules de signalisation organiques qui transmettent des messages dans le corps et participent à la régulation des processus internes. Les hormones sont sécrétées par le système endocrinien, pénètrent dans la circulation sanguine, se déplacent avec elle dans le corps, atteignent et activent les cellules cibles, et contrôlent ainsi les processus métaboliques. Les hormones sont à bien des égards similaires aux neurotransmetteurs, à l'exception qu'elles sont complètement synthétisées à l'intérieur du corps et agissent non seulement sur les cellules nerveuses, mais aussi sur d'autres tissus..

Les hormones sont des dérivés de protéines, de stéroïdes et d'acides aminés. Les hormones protéiques se dissolvent bien dans l'eau, les hormones stéroïdes sont synthétisées à partir du cholestérol et, à l'inverse, évitent l'eau et se dissolvent dans les graisses. Par conséquent, elles sont également appelées hormones lipidiques (lipides). Les stéroïdes ont besoin de l'aide des protéines de transport pour se déplacer, tandis que les hormones protéiques voyagent seules.

La synthèse des hormones stéroïdes régule le système nerveux central. L'impulsion initiale, externe ou interne, pénètre dans le cerveau. Ici, le signal est traité et transmis à l'hypothalamus. Il commence à produire des voies (hormones stimulantes) ou des statines (inhibitrices). Ils agissent sur l'hypophyse, qui à son tour donne l'ordre d'agir sur la thyroïde et les glandes génitales et les glandes surrénales, qui déclenchent ou arrêtent la production d'hormones. Les hormones synthétisées pénètrent dans la circulation sanguine et activent les processus dans les tissus et les cellules..

L'hormone atteint la cellule souhaitée et a un effet sur son métabolisme. Les hormones lipidiques peuvent même interférer avec le processus de lecture des informations génétiques - pour activer ou bloquer le travail de certains gènes. Lorsque la tâche est terminée, les hormones se décomposent dans la cellule ou, un peu plus tard, dans le foie.

Les hormones nous accompagnent pendant la majeure partie de notre vie - elles affectent la croissance, la puberté, la faim et la satiété, le désir sexuel et les changements liés à l'âge. Le système hormonal interagit avec le système immunitaire, régule le métabolisme et affecte les émotions. En un mot, ne mérite pas moins d'attention que les neurotransmetteurs.

Hormones androgènes

Les androgènes sont des hormones stéroïdes sexuelles masculines. Ils sont présents chez les hommes et les femmes, mais ils influencent la formation de la constitution masculine. Ce processus commence même dans l'utérus - selon les gènes et les chromosomes définis dans l'embryon, différents types de récepteurs sont activés. Chez les garçons, ils seront sensibles à la testostérone de la mère, chez les filles - aux œstrogènes. La sensibilité génétiquement modifiée aux hormones déterminera le développement humain.

Des études ont montré que les hommes et les femmes diffèrent à la fois au niveau physiologique et des traits comportementaux dus à la biologie. Non seulement les caractéristiques sexuelles externes, mais aussi la taille des organes internes, les caractéristiques du système immunitaire et la structure du cerveau dépendent du sexe.

Chez l'homme et la femme, la taille des noyaux de l'hypothalamus - le centre même de la régulation neuroendocrine, dont nous avons parlé il y a deux paragraphes, diffère. Les femmes, par exemple, auront un noyau plus large qui régule le niveau d'hormone lutéinisante. Il contrôle l'ovulation chez les femmes et les niveaux de testostérone chez les hommes. Le processus d'ovulation est associé à un pic d'hormone lutéinisante - par conséquent, cette zone de l'hypothalamus chez la femme est plus grande.

En raison du niveau élevé de testostérone, les hommes seront moins sujets à l'anxiété et à la dépression. Chez la femme, la mémoire verbale est mieux développée et chez l'homme, la pensée spatiale et visuelle.

Les androgènes stimulent également le métabolisme - renouvellement cellulaire, croissance des tissus musculaires, renforcement des os avec du calcium et des trabécules (composants structurels de l'os). De plus, ils sont responsables de choses plus évidentes - la taille des organes génitaux, la croissance d'une barbe, la moustache et les poils de la poitrine, une voix basse. Avec un niveau élevé d'androgènes, ces signes peuvent également survenir chez les femmes.

Les hormones et leur influence sur la formation de la personnalité d'une personne ne sont pas seulement entourées par la communauté professionnelle, qui a donné naissance à de nombreux mythes. Certaines études ont insisté sur le fait que les niveaux de testostérone maternelle pendant la période prénatale affectent le développement fœtal, les caractéristiques comportementales futures et même l'orientation sexuelle. Il existe même un indicateur tel que le rapport de la longueur de l'index et de l'annulaire, qui peut indiquer un niveau accru de testostérone pendant la période prénatale et la prévalence de comportements «masculins» dans le personnage, tant chez les hommes que chez les femmes. Il convient de noter que le rôle principal dans la détermination et la mise en forme du sexe est joué par les gènes, dont dépendra à son tour la sensibilité aux androgènes ou aux œstrogènes..

Androstenedione et Androstenediol

L'androstènedione est une hormone sexuelle secondaire qui est sécrétée par les testicules chez l'homme, les ovaires chez la femme et, en petite quantité, par le cortex surrénal chez les deux sexes. Il s'agit d'une hormone précurseur: dans les gonades chez l'homme, elle est convertie en testostérone, dans les ovaires et le tissu adipeux chez la femme, en estrone (prohormone sexuelle féminine). Si le tissu adipeux dépasse la normale, les niveaux d'oestrogène peuvent également augmenter chez les hommes..

L'activité de l'androstènedione en tant qu'hormone androgène représente environ 20% de l'activité de la testostérone, mais joue un rôle important dans la puberté.

Fondamentalement, l'androstènedione est inactive dans le sérum. La concentration d'androstènedione augmente à partir de l'âge de sept ans, mais après 30 ans commence à diminuer progressivement. L'analyse de l'androstènedione est principalement prescrite aux femmes pour diagnostiquer le syndrome d'hyperandrogénisme - un trouble hormonal dans lequel les femmes ont trop exprimé les symptômes masculins (les poils du visage poussent) et le système reproducteur peut mal fonctionner. Des valeurs accrues d'androstènedione indiquent des caractéristiques ou des troubles de la stéroïdogenèse, un niveau inférieur indique une insuffisance surrénale ou une anémie falciforme.

L'androsténediol est à bien des égards similaire à l'androstènedione, à la différence qu'il ne précède pas la testostérone, mais sa forme active - la déshydrotestostérone. L'androsténediol est également synthétisé dans le cortex surrénal, les testicules et les ovaires. Un niveau élevé est associé à l'hirsutisme et à l'acné chez les femmes. De faibles niveaux d'androsténediol chez les hommes sont associés à l'hypogonadisme - un affaiblissement de la fonction des gonades.

Testostérone et déhydrotestostérone

La principale hormone sexuelle masculine - la testostérone - un stéroïde, qui est principalement produit dans les testicules (testicules), d'où son nom. Il détermine les fonctions androgènes habituelles - il est responsable du timbre bas de la voix, de la croissance des cheveux sur le visage et la poitrine et de la perte de cheveux sur la tête (la calvitie est associée à une forte testostérone). De plus, la testostérone fournit des os et des muscles solides, une attraction sexuelle, une bonne mémoire et une bonne humeur, et ce que nous appelons un «esprit combatif» - l'énergie et la volonté d'agir. Chez la femme, la testostérone est produite dans le cortex surrénalien et est convertie en œstrogène dans les follicules.

Des études ont montré que la testostérone peut réduire l'anxiété et aider à faire face au stress. En outre, des niveaux élevés de testostérone réduisent le risque de développer une dépression chez les hommes. Par conséquent, chez les hommes plus âgés (à faible taux de testostérone), la dépression est plus fréquente que chez les jeunes. Même chez les femmes, la dépression s'accompagne d'un niveau de testostérone inférieur aux valeurs normales. Cependant, dans le traitement de la dépression, la thérapie de remplacement des androgènes a montré les mêmes bons résultats que les inhibiteurs du recaptage de la sérotonine..

La testostérone augmente de manière significative pendant la puberté et reste élevée jusqu'à 30 ans, puis diminue progressivement. À l'âge de 55 à 60 ans, la soi-disant "andropause" s'installe, et à partir de ce moment, traditionnellement, une faible testostérone est considérée comme la norme - cependant, les experts modernes sont prêts à contester cela. De plus, les niveaux de testostérone changent tout au long de la journée - ils seront aussi élevés que possible le matin après le réveil et tomberont au minimum le soir.

Dans les limites normales, les niveaux de testostérone augmentent en réponse à l'excitation sexuelle. Dans ce cas, l'augmentation du niveau de l'hormone suit l'impulsion sexuelle, mais ne la provoque pas. Cependant, un stimulus sexuel ne peut pas augmenter la testostérone à partir de niveaux très bas: si le niveau hormonal est inférieur à la normale, aucune excitation sexuelle ne se produira.

Avec une testostérone réduite, tous ses bienfaits sont progressivement annulés: les muscles et les os s'affaiblissent, la fatigue apparaît (surtout en fin de journée), et on ne veut pas de sexe. L'attention est émoussée et l'ambiance est très gâtée - un homme mûr commence à se transformer en un vieil homme grincheux. Parallèlement à une baisse de testostérone, sa capacité à brûler les graisses diminue également. Cette activité physique et moins entraînent l'apparition d'un excès de poids et de l'obésité. Un excès de tissu adipeux ne permet pas au corps de produire une quantité suffisante d'une protéine transporteuse - la globuline de liaison aux hormones sexuelles (SHBG), qui est impliquée dans le transfert de testostérone. De plus, l'hormone femelle œstrogène est synthétisée dans le tissu adipeux, ce qui favorise la croissance du tissu glandulaire des glandes mammaires..

Des doses élevées de testostérone aident à développer les muscles et à absorber les protéines des aliments, c'est pourquoi les stéroïdes synthétiques sont une drogue populaire pour les athlètes, en particulier dans les poids lourds et la musculation. Soit dit en passant, l'utilisation de stéroïdes synthétiques est une mauvaise idée - non seulement elle est illégale, mais aussi malsaine: les stéroïdes augmentent la charge sur le cœur, à fortes doses ont de nombreux effets secondaires à la fois du système nerveux central et du métabolisme, et interfèrent avec la synthèse endogène normale les hormones. Chez les femmes, les hormones stéroïdes forment le corps masculin et perturbent le système reproducteur - les avantages sportifs des androgènes dans le sport sont inséparables de ces effets secondaires.

La testostérone elle-même n'est pas si active, elle précède seulement la synthèse de la dihydrotestostérone. Cette formule de testostérone biologiquement active stimule les récepteurs cellulaires cibles. Des niveaux élevés de dihydrotestostérone peuvent accompagner la puberté prématurée. Un taux d'hormones extrêmement bas réduit la libido.

Thérapie de remplacement

Si des manifestations de faible taux de testostérone dérangent le patient, un urologue andrologue ou un endocrinologue peut prescrire un traitement de remplacement. La raison devrait être une combinaison de signes objectifs (par exemple, une diminution de la testostérone dans le sang) et subjective - si le patient n'est pas satisfait de sa qualité de vie, de sa productivité, de son humeur, de son activité sexuelle.

La thérapie de remplacement des androgènes a des contre-indications et des effets secondaires que le médecin doit également considérer. La testostérone est contre-indiquée chez les personnes ayant des antécédents de thrombose, d'accidents vasculaires cérébraux et de crises cardiaques, ainsi que de gynécomastie et de maladies oncologiques..

La testostérone dans le sérum sanguin est le plus souvent inactive. Par conséquent, pour la préparation du traitement, il est nécessaire de passer plusieurs types de tests pour les hormones. Ce sera de la testostérone libre - présente dans le sang, mais non liée aux protéines; testostérone générale - attachée aux protéines de transport; hormone lutéinisante (LH) - elle stimule les cellules des gonades qui produisent la testostérone; et prolactine - un niveau accru de cette hormone peut réduire le niveau de LH et, par conséquent, d'androgènes.

Une diminution des niveaux de testostérone à un âge plus avancé est une histoire normale, aussi «normale» qu'une espérance de vie de 45 à 50 ans. La nature ne se soucie des gens que pendant la durée de leur activité de reproduction - l'état de santé et la qualité de leur vie après 45 ans ne les préoccupent guère. Mais au cours des cent dernières années, l'espérance de vie a augmenté - et avec elle nos idées sur le moment de la retraite ont changé.

Par conséquent, si vous voulez maintenir la vitalité de votre corps et de votre esprit, continuez à faire ce que vous aimez, ou, par exemple, gérez le pays, en consultation avec votre médecin, vous pouvez choisir l'hormonothérapie et aider votre corps à faire face aux tâches que le monde moderne pose. Surtout pour les lecteurs de Giktayms, consultation avec un endocrinologue ou un urologue andrologue à la clinique Atlas avec une remise de 15%. Pour obtenir un rabais, inscrivez-vous pour une consultation par téléphone +7 495 212 0 888 ou discutez sur le site Web et dites que vous avez appris la promotion de Geektimes.

Androstenedione augmenté chez les femmes: causes et traitement

Les hormones sont des substances qui régulent de nombreux processus physiologiques dans le corps humain. Ils fournissent non seulement la santé physique, mais aussi un état émotionnel normal. Si, pour une raison quelconque, l'équilibre hormonal est perturbé, cela entraîne le développement de pathologies graves.

L'androstènedione est l'une des hormones les plus importantes qui régule le système reproducteur. Il est présent aussi bien chez l'homme que chez la femme. Si, pour une raison quelconque, son niveau parmi le beau sexe augmente, cela affectera inévitablement sa condition et sa capacité à concevoir et à porter un enfant. Dans les cas graves, l'infertilité se produit. Ici, vous ne pouvez pas vous passer d’aide médicale. Vous ne pouvez pas vous engager dans l'automédication et l'autodiagnostic - cela peut aggraver la situation et provoquer la progression des complications.

Qu'est-ce que l'androstènedione?

L'androstènedione est une hormone sexuelle stéroïdienne. Chez les hommes, sa concentration est assez élevée, chez les femmes elle est plus faible. Il appartient aux androgènes, mais il a un effet direct sur la synthèse des hormones sexuelles féminines - les œstrogènes (estradiol, estriol, œstrone). Synthétisé par les ovaires et le cortex surrénal.

Les œstrogènes jouent un rôle extrêmement important. Pendant le développement intra-utérin du fœtus, elles sont «responsables» de la formation des organes génitaux féminins, puis régulent leur travail à part entière.

Dans le corps de la femme, l'androstènedione est produite à partir du moment de la naissance, seule sa concentration dans différentes périodes de la vie sera différente. La sécrétion active commence à l'âge de sept ans et atteint son point culminant à l'âge de 30 ans, après quoi elle diminue progressivement. Il convient de noter une autre caractéristique de cette hormone - son niveau peut varier en fonction d'un jour particulier du cycle menstruel, l'ovulation.

La norme de l'androstènedione (nanogrammes pour 100 ml de sang):

  • un mois après la naissance - 20-290 ng;
  • 1-12 mois - 5-68 ng;
  • 1-10 ans - 8-50 ng;
  • 10-18 ans - 8-247 ng;
  • 18 ans et plus - 85-275 ng.

Sous l'influence de facteurs indésirables endogènes et exogènes, la concentration d'androstènedione peut augmenter. En conséquence, il commencera à se convertir en testostérone. Un dysfonctionnement hormonal grave se produit, qui affecte uniquement le système reproducteur de la femme, mais aussi le fonctionnement de tous les organes.

Les causes de l'hyperandrogénie

Une augmentation du niveau d'androstènedione est observée pendant la grossesse. Il s'agit d'un processus naturel qui ne nécessite aucune correction. Au cours de cette période, le corps de la femme change considérablement - sa tâche principale est le portage du fœtus. Après la livraison, tout redevient normal. Ce n'est pas une cause pathologique d'hyperandrogénie..

Dans d'autres situations, une augmentation des niveaux d'hormones est le signe d'une pathologie en développement. Provoquer cette condition peut:

  • ovaire polykystique;
  • l'ostéoporose;
  • hypercorticisme;
  • Tumeurs ACTH;
  • hypertose;
  • hyperplasie du cortex surrénalien;
  • dysfonctionnement du système endocrinien, en particulier de la glande thyroïde.

Dans la plupart des situations cliniques, le développement de l'hyperandrogénisme a été provoqué précisément par l'ovaire polykystique. La thérapie visera à la fois à normaliser le niveau d'androstènedione et à éliminer la pathologie, ce qui a provoqué un échec.

Symptomatologie

L'androsténédione est normalement convertie en œstrogène. Si son taux sanguin augmente, cela entraînera la formation de testostérone. Tout cela affectera l'état général de la femme et son apparence.

Les principaux signes de pathologie:

  • problèmes avec le cycle menstruel. Les menstruations peuvent survenir de façon irrégulière, accompagnées de douleurs intenses. Dans les cas graves, il peut s'arrêter complètement;
  • des taches apparaissent qui ne sont en aucun cas associées au cycle;
  • la voix devient basse et grossière;
  • changer la figure en fonction du type masculin;
  • augmentation de la sécrétion de sueur. Son odeur change également;
  • des poils excessifs apparaissent dans des endroits inhabituels pour une femme - sur le visage, la poitrine, les mains;
  • acné
  • chute de cheveux. Des plaques chauves caractéristiques peuvent se former. Parfois, il atteint même une alopécie focale.

Une augmentation du niveau d'androstenedione entraîne également l'incapacité de concevoir et de porter un enfant, car le système reproducteur souffre.

Vidéo: 8 alarmes indiquant que votre niveau d'oestrogène est trop élevé

Diagnostique

Les spécialistes impliqués dans la résolution de ce type de problème sont un endocrinologue et un gynécologue. Si l'insuffisance hormonale s'est développée chez l'enfant, le pédiatre est également impliqué dans le traitement. La pathologie ne peut être ignorée, car l'hyperandrogénisme déstabilise le travail des organes et des systèmes vitaux, et pas seulement les organes génitaux.

La détermination du niveau d'androstènedione est possible grâce à un dosage immuno-enzymatique. La clôture est faite de veines. Cette analyse est très précise, mais nécessite de remplir certaines conditions. Les indicateurs dépendent directement de la durée du cycle menstruel:

  • Durée 28 jours - livraison le 2ème-5ème jour du cycle;
  • moins de 23 jours - la clôture est faite pendant 2-3 jours;
  • plus de 28 jours - il est indiqué de prendre du sang au plus tôt 5-7 jours.

Pour que l'analyse soit aussi précise que possible, vous devez arrêter de prendre des médicaments contenant des hormones un mois avant la date prévue de son accouchement. Même une dose minimale d'hormones peut la déformer et le résultat sera déjà erroné. Il est également nécessaire d'informer votre médecin des autres médicaments que la femme prend actuellement.

Méthodes diagnostiques informatives:

  • Échographie de la glande thyroïde, des reins et du système urinaire, organes localisés dans le bassin;
  • test sanguin pour évaluer le niveau d'autres hormones;
  • radiographie rénale.

Sur la base des données obtenues, le plan de traitement le plus efficace est établi. Son objectif principal est de stabiliser le fond hormonal et de guérir la maladie qui a déclenché l'échec.

Méthodes de traitement

Pour le traitement de la pathologie, des techniques conservatrices sont utilisées dans la plupart des situations cliniques. La chirurgie ou la chimiothérapie est utilisée en présence de kystes, de tumeurs.

Le schéma thérapeutique est développé individuellement, en fonction de ce qui a déclenché un changement dans la quantité d'androstènedione.

Un plan de traitement peut inclure les médicaments suivants:

  • glucocorticoïdes;
  • COC (contraceptifs oraux);
  • les médicaments qui ont un effet anti-œstrogène;
  • médicaments antiandrogènes.

Les contraceptifs oraux sont souvent prescrits au beau sexe pour stabiliser le fond hormonal. Ils conviennent aux femmes qui ne prévoient pas encore de grossesse. Médicaments de choix - Janine, Yarina, Diane-35. Mais il est important de considérer les contre-indications à la prise de ces médicaments. Ils ne conviennent pas au traitement des femmes atteintes de diabète sucré, d'hypertension, de thrombose, ainsi que de maladies rénales et hépatiques..

Prenez OK une fois par jour en même temps. Le cours de traitement est sélectionné individuellement, mais pas moins d'un an. La composition des médicaments comprend de faibles doses d'hormones qui ne peuvent pas nuire à l'organisme (en l'absence de contre-indications). Le but principal de la nomination de OK - la normalisation du système endocrinien, la stabilisation du fond hormonal et le niveau d'androstenedione.

Si l'hyperandrogénie est provoquée par des pathologies des glandes surrénales, la prednisolone ou la dexaméthasone seront incluses dans le plan de traitement. Mais ils ne sont pas prescrits si le patient est diagnostiqué avec un syndrome d'hypercorticisme.

Le médicament le plus célèbre qui a un effet antiandrogène est l'acétate de cyprotérone. Le début de sa prise devrait coïncider avec le premier jour de menstruation. Prenez 100 mg par jour après les repas pendant 10 jours civils. La durée du traitement est d'au moins six mois. Son action principale est la réduction de la production d'androgènes.

Vidéo: Quel est le danger d'hyperandrogénisme surrénalien pour les femmes?

Méthodes alternatives de traitement

Avant d'utiliser des recettes alternatives, vous devriez toujours consulter votre médecin. En outre, les herbes ne devraient pas être la seule méthode de traitement - elles ne peuvent que compléter la thérapie, mais pas la remplacer. Bien sûr, les suppléments à base de plantes ne sont pas en mesure de fournir des hormones artificielles au corps, mais ils ont un effet positif sur le système endocrinien dans son ensemble..

Pour le traitement, des plantes qui ont des propriétés antiandrogènes sont utilisées:

  • menthe poivrée;
  • barre;
  • floraison Sally;
  • esquive de pivoine;
  • stévia;
  • ortie.

Vous pouvez brasser chaque herbe séparément, ou vous pouvez faire une collection à base de plantes. Mais avant de l'utiliser, il est recommandé de consulter un médecin et de discuter avec lui de la possibilité d'utiliser des ordonnances de médecine alternative pour le traitement. L'automédication est inacceptable.

Comment éviter d'augmenter l'androstènedione?

Un fond hormonal normal peut être fourni par un mode de vie sain. Tout d'abord, vous devez ajuster votre alimentation. Il est nécessaire de limiter l'utilisation d'aliments gras, fumés, épicés, marinés. Il est recommandé de privilégier les aliments protéinés (notamment à forte teneur en protéines végétales), les légumes et les fruits. La restauration rapide a également été supprimée - elle est complètement incompatible avec un mode de vie sain.

  • ne buvez pas d'alcool, ne fumez pas;
  • une alimentation saine et en évitant les régimes stricts;
  • activité physique normalisée;
  • éviter le stress;
  • état psycho-émotionnel stable - la clé d'un fond hormonal normal;
  • il est important de garder une trace de votre poids.

La prévention peut également inclure des visites régulières chez le gynécologue (au moins une fois par an) et un traitement rapide des maladies diagnostiquées. Si vous respectez les recommandations ci-dessus, vous pouvez réduire le risque d'augmentation de l'androstènedione à presque zéro.