Analyse des hormones TTG, T3, T4

Même le plus petit déséquilibre hormonal peut entraîner de graves violations de l'état général du corps. C'est lui qui contribue à notre apparence, à notre caractère et à notre tempérament, à notre comportement dans des situations stressantes, à notre manière de nous manifester dans la vie. Par conséquent, il est extrêmement important de surveiller votre santé et d'effectuer en temps opportun la surveillance si nécessaire des hormones afin d'être sûr du fonctionnement de haute qualité de divers organes et systèmes.

La glande thyroïde est l'une des glandes endocrines qui produisent des substances biologiquement actives spéciales qui contrôlent diverses fonctions dans le corps..

La TSH, ou hormone stimulant la thyroïde, est produite par l'hypophyse antérieure d'une personne. Sa fonction principale est de contrôler l'activité de la glande thyroïde, à savoir que la thyréotrophine affecte la production des hormones thyroïdiennes T3 et T4, qui sont les principaux signes du fonctionnement normal de tout l'organisme..

Donc, si un excès de TSH dans le sang est détecté, cela peut servir de signal pour une maladie telle que l'hypothyroïdie - une sécrétion d'hormones thyroïdiennes insignifiante de T3 et T4. Une nette diminution de l'hormone stimulant la thyroïde indique une sérieuse diminution de la fonction thyroïdienne, ce qui peut entraîner des problèmes de santé..

Le niveau d'hormone TSH dans le sang du patient est déterminé à l'aide d'une analyse appropriée. Les laboratoires modernes utilisent pour cela des réactifs spéciaux. Les limites de la norme d'analyse sont toujours les mêmes: elle est de 0,4–4 mU / l. - Cet indicateur est commun aux femmes et aux hommes. Dans le diagnostic de l'hormone TSH, une étude est simultanément prescrite pour identifier les T3 et T4 libres et totales, ainsi que des tests de calcitonine.

La fluctuation de la TSH dans le corps peut être causée par l'heure de la journée, la présence de diverses maladies, l'utilisation de certains médicaments, l'alimentation, etc., par conséquent, seul le médecin traitant doit déchiffrer les résultats de l'étude.

Les indications aux fins de l'étude sur la TSH peuvent servir:

- hypertrophie de la glande thyroïde (goitre);

- retard mental ou développement sexuel chez un adolescent;

- perte excessive de cheveux, alopécie, etc..

Test d'hormone thyroïdienne: transcription

La surcharge émotionnelle et physique, le stress, les maladies chroniques infectieuses et chroniques, les conditions environnementales défavorables, la malnutrition, la médication régulière entraînent un dysfonctionnement de la glande thyroïde. Un petit organe endocrinien situé dans la région cervicale est responsable de la production d'hormones contenant de l'iode, dont l'excès ou la carence provoque des pathologies des systèmes cardiovasculaire, nerveux, digestif, reproducteur et autres. Déterminer leur concentration dans le sang à l'aide de tests spéciaux, dont le décodage aidera à corriger le mode de vie et, si nécessaire, à prescrire un traitement médicamenteux.

Pour les femmes et les hommes vivant dans des régions à faible écologie ou travaillant dans des entreprises aux conditions de travail néfastes, cette étude est recommandée à titre préventif. Avec lui, vous pouvez détecter les écarts à un stade précoce, ce qui évitera des pathologies plus graves.

Hormones thyroïdiennes: tests de base

L'endocrinologue ou le thérapeute dirige l'étude, un gynécologue peut recommander un bilan de santé pour les femmes. Vous n'avez pas à passer immédiatement des tests pour toutes les hormones sécrétées par la glande thyroïde. Pour commencer, il suffit de vérifier le contenu dans le sang des principaux. Ceux-ci inclus:

  • thyroxine générale et libre (T4 et T4 St.);
  • hormone stimulant la thyroïde (TSH);
  • triiodothyronine totale (T3);
  • anticorps anti-thyroperoxydase (ATPO, anti-TPO).

Après les avoir déchiffrés, des tests supplémentaires peuvent être nécessaires, que le médecin informera au moment de l'admission. Une étude détaillée vise à détecter les anticorps dirigés contre la thyroglobuline (ATTG, anti-TG), la fraction microsomale des thyrocytes (AT-MAG), les récepteurs TSH (ATrTTG); mesure de la thyroglobuline (TG), de la globuline se liant à la thyroxine (TSH), de la calcitonine.

Le code

Nom

Unités

Valeurs de référence

Enceinte 0,2 - 3,5

Enceinte 1 tr 100-209

Enceinte 2.3 tr 117-236

Enceinte 1 tr 10,3 - 24,5

Enceinte 2,3 tr 8,2 - 24,7

Qui est recommandé pour les tests d'hormones thyroïdiennes??

Le travail de haute qualité de la glande endocrine offre à une personne une peau lisse, une bonne mémoire, de l'énergie, de l'harmonie, des ongles et des cheveux forts, une vitesse de réaction normale, une bonne parole, des vaisseaux sanguins propres et une protection contre les infections. Un excès (hyperteriose) ou une pénurie (hypothyroïdie) d'hormones thyroïdiennes affecte la qualité de vie, le bien-être, l'apparence. Il est recommandé de passer des tests avec une interprétation détaillée ultérieure des résultats lorsque les symptômes suivants apparaissent:

  • augmentation ou diminution soudaine du poids;
  • constipation ou diarrhée régulière;
  • fatigue constante;
  • nervosité accrue, excitabilité;
  • peau, cheveux, yeux secs;
  • sensation de frissons ou de chaleur sans cause;
  • instabilité menstruelle;
  • palpitations;
  • problèmes de puissance.

Envoyé obligatoirement à l'examen de la glande thyroïde de patients au cours de plusieurs années éprouvant des difficultés de conception. En outre, un test hormonal est prescrit pour une alopécie aiguë et déraisonnable. Le déchiffrer est également utile pour les femmes enceintes - pour contrôler l'état endocrinien. Une étude hormonale est recommandée pour les enfants afin de diagnostiquer les retards de croissance et de développement, principalement pour les nourrissons à risque..

Test hormonal TSH: en cas de besoin

La thyrotropine est produite par l'hypophyse et non par la glande thyroïde. Cependant, cela affecte directement son travail. La TSH est responsable de la synthèse des hormones de croissance: la triiodothyronine (T3) et la thyroxine (T4), sans lesquelles les processus métaboliques, la production d'énergie et un contexte émotionnel stable sont impossibles dans le corps. Par conséquent, une analyse de la thyrotropine est prescrite pour les enfants présentant des retards de développement physique.

TTG contrôle également:

  • la dégradation des graisses, l'approvisionnement de la glande thyroïde en iode;
  • bon fonctionnement des organes reproducteurs;
  • l'activité du système cardiovasculaire;
  • la production d'acides nucléiques, de globules rouges.

Avec un déséquilibre de l'hormone TSH, des difficultés de conception surviennent. Chez les femmes, il y a une diminution du désir sexuel, une incapacité à tomber enceinte, chez les hommes - problèmes d'éjaculation, dysfonction érectile et baisse de la libido. Par conséquent, une analyse de l'hormone stimulant la thyroïde est recommandée pour les couples qui souhaitent concevoir un enfant, mais qui ont des difficultés. Le décodage des résultats de laboratoire vous permet d'ajuster le système reproducteur et d'atteindre le résultat souhaité.

En outre, l'analyse de l'hormone thyréostimulante (TSH) est indiquée pour les troubles cardiovasculaires, l'hypothermie, la myopathie, la perte de cheveux, l'hypothyroïdie présumée, les échecs du cycle menstruel et la dépression. Lors de la prise de certains médicaments, l'étude permet de contrôler l'état du système endocrinien..

Parallèlement à la mesure de la concentration de TSH, une analyse est généralement prescrite pour les hormones T4 et T3, car leur effet est interdépendant. De plus, une étude peut être nécessaire pour la présence dans le sang d'anticorps stimulants et bloquants contre l'hormone stimulant la thyroïde. Ils sont capables d'améliorer ou d'inhiber le travail de la glande thyroïde..

Niveau TTG: décryptage

La teneur en thyrotropine dans le sang n'est pas la même à différents moments de la journée, chez l'homme et la femme, l'adulte et l'enfant. Le niveau le plus élevé de TSH est observé la nuit et tôt le matin, le plus bas - à 5-7 heures du soir. La concentration de l'hormone est également affectée par la grossesse, l'allaitement, la routine quotidienne et certains médicaments. Par conséquent, ne déchiffrez pas l'analyse vous-même. Vous pouvez uniquement corréler les valeurs TSH obtenues avec la normale et fournir une interprétation détaillée des résultats à un spécialiste.

Âge

Niveau TTG, miel / l

Test hormonal T4: à quoi ça sert

La thyroxine est responsable du déroulement normal des processus métaboliques dans le corps, du bon fonctionnement du système nerveux, de la synthèse de la vitamine A, de la désactivation du cholestérol nocif, de l'excrétion du calcium, etc. Avec une carence en T4, une hypothyroïdie se développe, qui se manifeste par une peau sèche, une baisse de la capacité de travail, une prise de poids, une perte de cheveux, des pathologies cardiaques et intestinales, un retard de développement et des irrégularités menstruelles. Dans les cas avancés, un coma peut survenir..

Un excès de thyroxine, qui s'exprime dans la tachycardie, l'irritabilité, les tremblements des mains, la rougeur des yeux, la diminution de l'acuité visuelle, la perte de poids sévère, l'insomnie, l'anxiété, les troubles digestifs et l'enflure, n'affecte pas l'état du corps. Il n'est pas recommandé aux personnes ayant des niveaux élevés de la substance de passer beaucoup de temps au soleil, car la lumière ultraviolette stimule sa production..

Il est très important de contrôler le niveau de thyroxine chez la femme enceinte, car son déséquilibre entraîne souvent des fausses couches, un retard de croissance fœtal et des pathologies chez le nouveau-né. Il est nécessaire de surveiller la concentration de T4 chez les personnes atteintes de troubles endocriniens, en particulier celles qui suivent un traitement médicamenteux. Il leur est conseillé de faire une analyse appropriée 2 à 4 fois par an..

Niveau T4: transcription

La teneur sérique en thyroxine est instable pendant la journée: les valeurs maximales sont observées de 8 h à midi, le minimum - en pleine nuit. La concentration de la substance sécrétée par la glande thyroïde change également selon la saison: elle diminue pendant la période froide et augmente pendant la période chaude. De plus, la valeur de T4 dépend du sexe, qui doit être pris en compte lors du décodage des résultats de l'analyse. Chez les femmes, la production de thyroxine est affectée par les hormones sexuelles, qui réduisent son niveau pendant la grossesse et l'augmentent après la grossesse. Chez les hommes, cet indicateur est relativement stable, mais commence à diminuer après avoir atteint 40 à 45 ans..

Un déséquilibre T4 est observé dans les maladies du foie, les processus auto-immunes, l'obésité, la prise de médicaments et de médicaments, les lésions rénales, l'ostéochondrose, le goitre toxique, diffus et endémique, et d'autres pathologies. Seul un médecin peut poser un diagnostic précis, en tenant compte d'études approfondies.

Hormone TSH - ce que c'est, comment donner du sang pour analyse

L'hormone stimulant la thyroïde (TSH, thyrotropine) est une hormone sécrétée par l'hypophyse antérieure et est le principal régulateur du fonctionnement normal de la glande thyroïde. Le déséquilibre hormonal peut provoquer un certain nombre de pathologies physiques ou mentales graves. L'étude est recommandée pour être prise régulièrement chaque année, car de nombreuses maladies ont un long cycle latent. De plus, beaucoup d'entre eux sont détectés à un stade où la pharmacothérapie est déjà inefficace.

Important: s'il est nécessaire de contrôler l'efficacité des tactiques de traitement choisies, une deuxième analyse est réalisée au moins 2 mois après son achèvement. Ce fait est dû au fait que l'analyse TSH montre la situation dans le système hypophyso-thyroïdien au cours des 4 à 6 dernières semaines.

Méthode de recherche: immunochimiluminescent. Durée: 1 jour hors jour de prise du biomatériau. Prix: 450 roubles.

Un test sanguin pour l'hormone TSH - qu'est-ce que c'est?

L'hormone TSH est une hormone tropique synthétisée par l'hypophyse antérieure. Le rôle de la TSH dans le corps d'une femme et d'un homme est de maintenir et de réguler la synthèse des hormones thyroïdiennes: T3 et T4.

Le récepteur hormonal stimulant la thyroïde appartient aux serpentines (récepteurs semi-spirituels). Leur fonction est de transmettre un signal intracellulaire pour activer la réponse cellulaire, qui s'accompagne d'une augmentation de l'apport en iode. Dans ce cas, l'enzyme adénylate cyclase commence à catalyser intensivement le processus de conversion de l'adénosine triphosphate (source d'énergie) en adénosine monophosphate cyclique (AMPc). L'accumulation d'AMPc conduit au fait que la TSH augmente la production de triiodothyronine (T3) et de thyroxine (T4). Le temps de synthèse est réduit à 1 minute.

La régulation du contrôle s'effectue selon le principe du «feedback». En d'autres termes, plus la concentration de T3 et T4 dans le sang est faible, plus la quantité de TSH est élevée.

Ce qui est affecté par les hormones TSH et T4 libre?

L'importance de T3 et T4 pour le développement normal de l'organisme humain est difficile à surestimer. Leurs fonctions principales incluent:

  • régulation du métabolisme et maintien de l'homéostasie;
  • normalisation du métabolisme de l'oxygène dans les tissus;
  • maintenir la pression artérielle;
  • régulation de la thermorégulation;
  • participation à la régulation du système cardiovasculaire;
  • stimulation de l'érythropoïèse dans la moelle osseuse;
  • contrôle du processus de biosynthèse des protéines - le principal matériau de «construction» des organismes vivants;
  • stimulation de la croissance.

Ainsi, le taux de production de T3 et T4, qui, à leur tour, sont directement impliqués dans la croissance et le développement de l'organisme entier, dépend du niveau d'hormone stimulant la thyroïde (TSH).

Quand une étude est prévue?

Un médecin généraliste, pédiatre, endocrinologue, neurologue ou chirurgien peut prescrire une référence à un patient. La principale indication de l'étude est une augmentation de la taille de la glande thyroïde, diagnostiquée par échographie. La pathologie peut s'accompagner d'hyper- (excès) ou d'hypothyroïdie (production insuffisante d'hormones).

Symptômes indiquant une hyperthyroïdie:

  • tachycardie fréquente;
  • perte de poids inexpliquée;
  • insomnie;
  • diarrhée d'étiologie inconnue;
  • maux d'estomac;
  • instabilité émotionnelle, anxiété, agressivité;
  • mauvaise tolérance à la chaleur;
  • déficience visuelle;
  • tremblement de la main;
  • apathie, dépression et faiblesse.

Les signes d'hypothyroïdie comprennent:

  • irrégularité du cycle menstruel chez les femmes;
  • impuissance chez les hommes;
  • diminution de la libido;
  • perte excessive de cheveux;
  • troubles dépressifs;
  • léthargie;
  • déficience de mémoire;
  • problèmes de selles (constipation);
  • peau sèche;
  • gonflement.

Pour les nouveau-nés à risque de maladie thyroïdienne, l'étude est obligatoire immédiatement après la naissance, afin d'exclure l'hypothyroïdie congénitale.

Comment faire une analyse sur TSH, à jeun ou non?

La préparation de l'analyse TSH est cruciale pour la fiabilité des résultats.

Les études hormonales de la TSH dans le sang sont strictement effectuées à jeun. Pour les enfants, l'intervalle après le dernier repas est autorisé pendant 4 heures, pour les adultes, le minimum est de 8 heures. Utilisez beaucoup d'eau plate et propre.

Lors de la préparation d'un test sanguin pour la TSH, il est nécessaire de ne pas fumer 3 heures avant de prélever le biomatériau et, en accord avec le médecin, d'exclure tout médicament pendant 2 jours. L'importance de la règle est due au risque d'obtenir des résultats faussement positifs compte tenu de la capacité de certains médicaments à augmenter ou diminuer la sécrétion hormonale..

Alcool exclu quelques jours avant l'étude.

Il est connu que l'indicateur est caractérisé par des fluctuations quotidiennes. Ainsi, ses valeurs maximales sont enregistrées dans l'intervalle entre 2 et 4 heures du matin, et le minimum - de 17 à 19 heures le soir. De 6 h à 8 h, la concentration est légèrement réduite, par conséquent, l'heure optimale pour un test sanguin pour la TSH est considérée comme étant de 9 h à 11 h..

De plus, l'indicateur est extrêmement sensible au stress physique et émotionnel. Sa sécrétion est altérée au réveil la nuit avant de donner du sang. L'entraînement physique le soir à la veille d'une visite au laboratoire doit également être reporté..

Les règles ci-dessus sont identiques pour les deux sexes et tous les âges. Cependant, des questions se posent souvent - mais comment donner correctement de la TSH aux femmes et le stade du cycle menstruel est-il important? Un employé de laboratoire peut interroger le patient sur la phase du cycle ou l'âge gestationnel..

Ces informations sont nécessaires pour la sélection des valeurs de référence (normales). Cependant, le patient peut être testé pour la TSH n'importe quel jour du cycle menstruel, sauf si le médecin a préalablement indiqué la phase nécessaire à l'accouchement.

TSH normale dans l'analyse

Il a été constaté que la teneur en TSH dans le sang de patients d'âges différents est différente. Lors du choix des valeurs normales, le médecin prend en compte l'âge de la patiente, ainsi que la présence et la durée de la grossesse. Les unités de mesure standard sont μMU / ml, dans lesquelles toutes les valeurs seront données ci-dessous..

La valeur normale pour les nouveau-nés jusqu'à 4 mois est comprise entre 0,7 et 11. Les valeurs sont similaires pour les bébés nés à terme et prématurés.

À l'âge de 4 mois à 1 an, la norme est de 0,7 - 8,5, puis jusqu'à 7 ans de 0,7 à 6.

Les valeurs autorisées pour les enfants de 7 à 12 ans sont comprises entre 0,6 et 5.

La puberté d'un adolescent s'accompagne de changements hormonaux importants. Ainsi, la valeur de la thyrotropine de 12 à 20 ans devrait être comprise entre 0,5 et 4,4.

Pour les personnes de plus de 20 ans, les valeurs standard sont de 0,3 à 4,2. Après 60 ans, il y a une légère augmentation de la concentration de thyrotropine. Cela est dû à une diminution physiologique de la quantité de T3 et T4.

Articles sur les normes et le décodage de la TSH: chez les femmes et les enfants, y compris chez la femme enceinte, chez l'homme

Norme et déviation après ablation de la glande thyroïde

Après l'ablation chirurgicale de la sécrétion de la glande thyroïde T3 et T4 cesse, l'hypophyse essaie de maximiser leur contenu en surproduisant la thyrotropine pour cela. Pour compenser le manque de T3 et T4, les médicaments à base de ces médicaments sont prescrits à vie.

Le taux de thyrotropine après la chirurgie est de 0,3 à 4,0 mU / ml.

Dans les premiers jours, le patient a un niveau élevé de TSH après le retrait de la glande thyroïde, qui est une variante de la norme physiologique. Cependant, par la suite, sa valeur devrait revenir à la plage normale. Il est important de bien préparer la collecte de biomatériaux, car de nombreux médicaments conduisent à des résultats faussement positifs.

De faibles valeurs de thyrotropine après la chirurgie indiquent une surdose de médicaments hormonaux ou une pathologie dans le travail de la région hypophyso-hypothalamique du cerveau.

Pourquoi l'hormone stimulant la thyroïde augmente?

Un niveau élevé de TSH chez les enfants et les adultes peut indiquer un certain nombre de maladies:

  • l'hypothyroïdie est un manque prolongé d'hormones thyroïdiennes. La dernière étape de la pathologie chez l'enfant s'accompagne de crétinisme, et chez l'adulte - de myxœdème (œdème sévère des muqueuses). Une prévalence élevée (20 cas pour 1000 personnes) s'accompagne souvent d'une détection tardive. La situation s'explique par la faible spécificité des symptômes à un stade précoce. Dans ce cas, le niveau de TSH pendant l'hypothyroïdie augmente fortement, et les valeurs de T3 et T4 diminuent proportionnellement à la gravité de la pathologie;
  • adénome hypophysaire - une tumeur du tissu glandulaire d'étiologie inconnue. La pathologie représente un sixième de tous les cas de tumeurs cérébrales. Danger - un long parcours asymptomatique. Par conséquent, souvent au stade de la détection, la pharmacothérapie ne donne pas l'effet nécessaire, une ablation chirurgicale est nécessaire;
  • la thyroïdite auto-immune (thyroïdite de Hashimoto) est une inflammation chronique du tissu thyroïdien. Plus l'inflammation est prononcée, plus la carence en T3 et T4 est importante. La prévalence chez les enfants ne dépasse pas 1,5% et chez les adultes - 11%. Les femmes sont 4 à 8 fois plus susceptibles d'être malades que les hommes. Des soins médicaux adéquats et opportuns déterminent un pronostic favorable;
  • avec une sécrétion incontrôlée du syndrome de la thyrotropine, il y a un manque de mécanismes inhibiteurs pour sa synthèse par l'hypophyse. De plus, son augmentation ne dépend pas de la teneur en hormones thyroïdiennes dans le sang;
  • oncologie de la thyroïde ou de la glande mammaire, ainsi que des poumons;
  • divers troubles mentaux;
  • insuffisance surrénalienne primaire;
  • hypothyroïdie juvénile;
  • les thyrotropinomes;
  • intoxication au plomb;
  • pathologies somatiques sévères.

Les causes de la faible thyrotropine

Une déviation de la norme dans une direction plus petite est observée avec le goitre toxique diffus, qui fait référence à des pathologies auto-immunes. La condition est caractérisée par une sécrétion excessive d'hormones thyroïdiennes (hyperthyroïdie), qui s'accumulent et présentent des effets toxiques. Selon la règle de la "régulation inverse" dans ce cas, le niveau de TSH dans l'hyperthyroïdie baisse de manière significative.

Le pronostic du goitre toxique diffus est favorable en cas de diagnostic rapide et de mise en place d'un traitement adéquat. Les patients doivent éviter une exposition excessive au soleil, au stress, au surmenage, à un effort physique excessif, ainsi qu'à la prise de médicaments et d'aliments contenant de l'iode.

Une diminution similaire de l'indicateur est caractéristique de la maladie de Plummer - il s'agit d'une tumeur bénigne de la thyroïde. Les femmes sont plus sensibles à la maladie, les hommes sont malades 4 à 6 fois moins souvent. La raison en est une mutation génétique conduisant à une synthèse élevée, longue et stable de T3 et T4. Le pronostic de l'issue est souvent favorable, même une guérison spontanée n'est pas exclue. Cependant, il existe des cas isolés de dégénérescence de la pathologie en malignité.

L'épuisement critique de l'oragnisme (cachexie) conduit également à l'inhibition de la sécrétion de thyrotropine. Dans ce cas, une personne perd énormément de poids. En règle générale, la cachexie est une maladie secondaire dans la pathologie principale. Dans ce cas, le traitement se réduit à identifier et éliminer la cause profonde, puis à une thérapie symptomatique pour restaurer le corps humain.

Un faible taux de TSH avec une valeur normale de T4 libre est observé chez les patientes âgées et enceintes, chez les patientes présentant une nécrose hypophysaire post-partum, un adénome thyrotoxique, des lésions hypophysaires, une thyrotoxicose latente, ainsi qu'avec l'automédication T4.

Qu'est-ce que cela signifie - la TSH est augmentée et la T4 est normale?

Un niveau élevé de TSH avec une valeur T4 normale indique une hypothyroïdie latente (subclinique). Il s'agit de la première étape de la forme clinique de la maladie, caractérisée par des dommages à la glande thyroïde et une violation de son fonctionnement normal. Le tableau clinique ne présente pas de signes pathologiques prononcés.

La maladie est diagnostiquée chez 20% des femmes de plus de 50 ans. Le diagnostic différentiel consiste à déterminer la taille des hormones thyroïdiennes et de l'hypophyse. Les raisons sont les suivantes:

  • développement intra-utérin pathologique des organes;
  • carence en iode;
  • ablation de la glande thyroïde;
  • blessure à la thyroïde;
  • la nécessité d'un traitement médicamenteux à long terme avec des médicaments qui inhibent la glande thyroïde;
  • inflammation des glandes ou cancer.

Le traitement de l'hypothyroïdie latente consiste à utiliser des médicaments hormonaux, des vitamines et un régime alimentaire. Dans le même temps, le sucre, les poissons et viandes gras, le beurre et les produits à base de soja sont complètement exclus de l'alimentation.

Après un traitement complet, un deuxième examen du patient est effectué. Si une augmentation constamment élevée de la TSH est notée et que le niveau de T3 et T4 se situe également dans la plage normale, une conclusion est tirée quant à l'inefficacité des méthodes sélectionnées. La question de la correction ou du transfert vers des thérapies alternatives est en cours de traitement..

Diplômée, en 2014, elle a obtenu un diplôme en microbiologie de l'établissement d'enseignement supérieur du budget de l'État fédéral de l'Université d'État d'Orenbourg. Diplômé des études de troisième cycle FSBEI de HE Agenburg State Agarian University.

En 2015 l'Institut de symbiose cellulaire et intracellulaire de la branche de l'Oural de l'Académie russe des sciences a suivi une formation avancée sur le programme professionnel supplémentaire "Bactériologie".

Lauréat du concours panrusse des meilleurs travaux scientifiques dans la nomination "Sciences biologiques" de 2017.

T4 et TSH gratuits chez la femme: normal

La glande thyroïde, située à l'avant du cou, produit des hormones thyroïdiennes - thyroxine et triiodothyronine (T4 et T3, respectivement). Sous l'influence de l'hormone thyréostimulante (TSH) produite par l'hypophyse, leur production est stimulée ou réduite. La T4 se présente sous deux formes: libre et associée à une protéine thyroïdienne. La thyroxine est produite dans les follicules de la glande thyroïde et est convertie en T3. La norme sans TSH et T4 chez les femmes varie en fonction de l'âge et d'autres facteurs.

Hormones thyroïdiennes et leur rôle dans le corps

Le fonctionnement de la glande thyroïde est étroitement lié au travail de l'hypophyse et de l'hypothalamus. L'hypothalamus est situé dans la région du diencéphale et produit de la thyréolibérine (stimule la libération de TSH) et de la thyréostatine (inhibe la production d'hormone stimulant la thyroïde). La glande pituitaire est un organe de sécrétion interne qui répond au signal de l'hypothalamus et produit de la TSH.

Selon le niveau de TSH, l'organe endocrinien produit du T4 en plus ou moins grande quantité. L'ensemble du système fonctionne sur le principe du feedback.

Le rôle principal des hormones thyroïdiennes est de réguler le métabolisme, la conduction des influx nerveux dans les fibres musculaires, le développement normal du fœtus pendant la grossesse et le corps de l'enfant à l'âge adulte. L'activité harmonieuse de tous les organes internes dépend du niveau normal de T4 et T3.

Indications et préparation aux tests d'hormones thyroïdiennes

Le besoin de dépistage thyroïdien chez les femmes est beaucoup plus courant que chez les hommes.

L'examen est effectué pour ces maladies et conditions:

  • prendre des médicaments qui affectent la production de triiodothyronine et de T4;
  • la période de mise au monde d'un enfant;
  • le premier jour après la naissance;
  • maladies des organes endocriniens (déséquilibre hormonal, tumeurs malignes, goitre);
  • la période précédant le début de la ménopause;
  • pathologie de l'hypophyse et de l'hypothalamus;
  • infertilité;
  • hypothyroïdie (diminution du niveau d'hormones thyroïdiennes);
  • hyperfonction de l'organe endocrinien (dépassant les valeurs admissibles de T4 et T3);
  • période avant la conception.

Les femmes doivent d'abord se préparer à la procédure d'examen pour T4 et TSH. Le repas est exclu 3 heures avant l'analyse, mais vous pouvez boire de l'eau potable propre. Vous ne pouvez pas fumer 3-4 heures avant la procédure. La veille de l'examen, il est conseillé à la femme d'éviter les surcharges physiques et le stress. Pendant 24 heures, la prise de médicaments qui affectent la glande thyroïde est exclue.

Panel hormonal thyroïdien: norme et pathologie

Le niveau de TSH, T4 et T3 diminue ou augmente sous l'influence de telles raisons:

Nom d'hormoneQuel organe produitPourquoi montePourquoi descend
TSH (hormone stimulant la thyroïde)Pituitaire
  • tumeurs bénignes et malignes;
  • pathologies congénitales;
  • hypothyroïdie;
  • syndrome de production de thyrotropine non réglementé;
  • empoisonnement au plomb;
  • déviations psychiques;
  • thyroïdite Hashimoto
  • adénome thyrotoxique;
  • goitre toxique diffus;
  • des anticorps dirigés contre la thyroperoxydase;
  • hyperthyroïdie des femmes enceintes;
  • déviations psychiques;
  • cachexie
T4 (thyroxine)Thyroïde
  • la thyréotoxicose due au goitre toxique diffus;
  • augmentation de la thyroglobuline (précurseur T4);
  • la concentration de triiodothyronine augmente en raison de formations nodulaires dans la glande thyroïde;
  • thyroïdite diagnostiquée en lien avec l'accouchement ou à un stade subaigu;
  • hyperthyroïdie secondaire et tertiaire;
  • excès d'iode dû aux médicaments;
  • production d'hormones par des tumeurs situées dans la poitrine ou les poumons;
  • utilisation à long terme de T4 et T3;
  • tumeurs trophoblastiques
  • malformations congénitales de la glande thyroïde;
  • thyroïdite auto-immune;
  • ablation d'un ou des deux lobes de la glande thyroïde;
  • hypothyroïdie idiopathique;
  • cancer de la thyroïde
  • manque d'iode pénétrant dans le corps avec de la nourriture et de l'eau;
  • hypothyroïdie secondaire ou tertiaire;
  • utilisation à long terme de médicaments dont l'action vise à réduire la synthèse des hormones thyroïdiennes
T3 (triiodothyronine)Thyroïde

Après un dépistage dans le sang, une quantité excessive de TSH, T3, T4 ou leur carence peut être détectée chez la femme. Les médecins sont guidés par les indicateurs normatifs:

Normes de TSH (μMU / ml)
ÂgeIndicateurs de norme
Jusqu'à 1 mois1,1 - 17,0
1-2,5 mois0,6 - 10
2,5 mois - 1 an0,4 - 7,0
15 ans0,4 - 6,0
5-14 ans0,4 - 5,0
15 - 490,4 - 4,0
Après 50 ans0,27 - 4,2

Avec l'âge chez les femmes, les indicateurs T4 peuvent également changer:

Sans T4 (μmol / L)
ÂgeTaux hormonal
18 - 50 ans0,9 - 11,8
50 - 60 ans0,7 - 5,4
60 - 70 ans0,4 - 3,5
Plus de 70 ans0,4 - 2,4

Le taux de triiodothyronine libre (T3) chez les femmes varie de 2,62 à 5,95 pmol / L, et le T3 total - de 1,4 à 2,87 nmol / L.

Des facteurs mentaux et physiologiques peuvent influencer les indicateurs, donc si vous soupçonnez une maladie thyroïdienne, vous devrez effectuer un dépistage à plusieurs reprises pendant plusieurs jours.

Diagnostic adjoint

Les principales mesures diagnostiques comprennent le prélèvement sanguin d'une femme pour étudier le niveau de T3 et T4 libres et l'échographie pour déterminer la taille de la glande thyroïde et l'emplacement des nœuds (le cas échéant). Si les données de ces examens sont insuffisantes pour déterminer la cause de la détérioration du bien-être d'une femme, le dépistage thyroïdien se poursuit. Les procédures sont assignées:

  • scintigraphie;
  • ponction à l'aiguille fine.

La scintigraphie thyroïdienne chez la femme est réalisée à l'aide d'un équipement spécial qui enregistre le rayonnement gamma. Le technétium-99m (une substance radioactive) est injecté dans une veine, que la glande thyroïde reconnaît comme l'iode. Le technétium est distribué dans toute la glande thyroïde pendant environ 20 minutes. La caméra capture les zones où se produit l'absorption des radionucléides. Leur quantité est mesurée et, selon ces données, les experts déterminent la cause du dysfonctionnement de la glande thyroïde. La procédure dure en moyenne 2-3 minutes.

Une ponction à l'aiguille fine est requise pour les femmes en cas de suspicion de formation d'une tumeur ou de diagnostic supplémentaire du goitre nodulaire. La procédure se déroule en position couchée. Le site de ponction est désinfecté, une fine aiguille est insérée dans la gorge. Le matériel est extrait pour être examiné au microscope. Avec une insertion correcte de l'aiguille, le patient ne ressent presque aucune douleur pendant la ponction.

La contre-indication à une ponction chez la femme est une violation de la coagulation sanguine. Vous ne pouvez pas utiliser la méthode et lorsque vous prenez des médicaments qui accélèrent la circulation sanguine.

Fréquence du dépistage thyroïdien

Un examen de routine de la glande thyroïde chez la femme est effectué une fois par an. Si une opération a été effectuée sur la glande thyroïde, alors pendant la période de récupération, les visites chez le médecin se produisent au moins 1 fois en 3-4 mois. Si une maladie thyroïdienne est suspectée, un dépistage est nécessaire jusqu'à plusieurs fois par semaine. Pendant la grossesse, un examen de l'organe endocrinien chez la femme est effectué au cours de certaines semaines indiquées par le médecin.

Un test sanguin pour la TSH, une norme TSH par âge

La thyrotropine est l'une des hormones les plus importantes pour le fonctionnement de la glande thyroïde produite par l'hypophyse. L'équilibre thyroïdien dans son ensemble dépend de la concentration de TSH dans le sang. Si les indicateurs sont violés, cela indique une hyperfonction ou une hypofonction de la glande thyroïde, en fonction des valeurs obtenues. Pour identifier les écarts possibles, vous devez connaître les normes d'analyse de TSH.

Quels sont les effets de la thyrotropine sur le corps?

L'hormone stimulant la thyroïde régule la fonction thyroïdienne. La tâche principale de l'hormone TSH est de maintenir un équilibre thyroïdien, qui régule le métabolisme énergétique dans le corps. Lorsque des anomalies hormonales se produisent, ces fonctions sont violées. Des conséquences graves surviennent sans diagnostic et traitement en temps opportun..

Les indicateurs de TSH sont étroitement liés à d'autres hormones thyroïdiennes - T4 et T3 (thyroxine et triiodothyronine). Avec une diminution de leur nombre, les valeurs de TSH augmentent. Des niveaux normaux de thyrotropine empêchent T3 et T4 de monter ou de descendre. Il est généralement admis que si la thyrotropine augmente, cela indique une diminution de la fonction thyroïdienne. Avec une diminution des taux d'hormones, on parle d'hyperthyroïdie.

La TSH chez la femme joue un rôle particulier dans le fonctionnement du système reproducteur. La synthèse des hormones sexuelles féminines dépend directement de la santé de la glande thyroïde. S'il y a des irrégularités dans la thyrotropine, des problèmes avec le cycle menstruel sont souvent observés, des kystes se forment, un déséquilibre hormonal apparaît. Pour résoudre le problème nécessite un examen complet du corps.

La triiodothyronine et la thyroxine non seulement maintiennent un équilibre énergétique normal, mais participent également à la synthèse des protéines, du rétinol, régulent les intestins, affectent l'activité du système nerveux central et du cœur. La TSH fournit le flux d'iode du plasma sanguin à la glande thyroïde, accélère la production de phospholipides, d'acides nucléiques et de protéines.

Avec une production insuffisante de thyrotropine, une augmentation de la glande thyroïde est observée. Le nom de la maladie est le goitre. Un diagnostic à part entière de la fonctionnalité des organes est évalué sur la base des résultats des analyses sur TSH, T3, St. T4 et après échographie.

La norme de l'hormone TSH dans le sang par âge

Les normes de l'hormone TSH varient en fonction des indications d'âge. En termes d'âge, la norme TSH chez l'homme est presque la même que chez la femme. La différence de taux chez les adultes n'est pas significative. Le décodage correct de l'analyse sur TSH permettra de savoir si tout est en ordre avec l'activité fonctionnelle de la glande thyroïde en ce moment.

Hormone stimulant la thyroïde, la norme chez les hommes et les femmes selon l'âge, tableau:

ÂgeValeurs de référence
Jusqu'à 4 mois0,7 - 11 μIU / ml
Jusqu'à 1 an0,7 - 8,35 μIU / ml
De 1 à 7 ans0,7 - 6 μIU / ml
De 7 à 12 ans0,6 - 4,8 μIU / ml
12 à 20 ans0,5 - 4,3 μMU / ml
à partir de 20 ans0,3 - 4,2 μIU / ml

La norme pour les femmes en âge est à peu près la même que pour les hommes, mais certaines différences sont dues à des changements hormonaux liés à l'âge. Le corps féminin est sujet aux fluctuations des hormones sexuelles, donc pendant la puberté, la grossesse ou la ménopause, certaines différences peuvent survenir.

L'indicateur TSH varie en fonction de la période d'âge:

  • 13 - 15 ans - 0,7 - 6,4 μIU / ml (pendant cette période, les saignements menstruels commencent);
  • 16 - 25 ans - 0,6 - 4,5 μIU / ml (la période d'achèvement du développement sexuel et l'entrée dans un âge de reproduction complet);
  • 26 - 25 ans - 0,26 - 4,1 μIU / ml (dans cet intervalle d'âge, le pic de la fonction reproductrice se produit);
  • 35 - 40 ans - 0,4 - 4 μIU / ml (âge de reproduction tardif);
  • 41 - 50 ans - 0,2 - 4 μIU / ml (période avant la ménopause);
  • 50 - 60 ans - 0,4 - 10 μIU / ml (le début de la ménopause est caractérisé par une forte instabilité hormonale, donc les normes varient);
  • 60 - 80 ans - 0,4 - 6,0 μIU / ml (vieillissement du corps après la ménopause);
  • À partir de 80 ans - 0,4 - 6,7 μIU / ml (âge sénile).

Dans des conditions de diagnostic en laboratoire, de tels tests sanguins ne sont pas pris en compte. Les normes généralement acceptées sont de l'ordre de 0,4 à 4 μMU / ml, et la sortie pour les référents est considérée comme une violation. De plus, lors de la planification de la grossesse, les médecins conseillent de réduire les niveaux de TSH entre 1,5 et 2 μIU / ml.

Norme TSH chez les enfants par âge:

  • Nouveau-nés - 1,1 - 17 μIU / ml;
  • Jusqu'à 2,5 mois - 0,6 - 10 μMU / ml;
  • 2,5 - 14 mois - 0,4 - 7 μIU / ml;
  • 14 mois - 5 ans - 0,4 - 6 μIU / ml;
  • 5 - 14 ans - 0,4 - 5 μMU / ml;
  • À partir de 14 ans - valeurs standard pour adultes.

Norme sanguine pour les femmes pendant la grossesse:

  • 1 trimestre - 0,1 - 2,5 μIU / ml;
  • 2 trimestres - 0,2 - 3 μMU / ml;
  • 3 trimestres - 0,3 - 3 μMU / ml.

Les fonctions de la glande thyroïde pendant cette période sont améliorées, grâce à quoi les T4 et T3 libres augmentent.

La norme de TSH après l'ablation de la glande thyroïde ne devrait pas changer de manière significative, car après la chirurgie, il devrait y avoir une sélection à vie de médicaments de substitution hormonaux à base de thyroxine. De plus, les indicateurs restent normaux si l'ablation chirurgicale d'une tumeur bénigne a été effectuée. Référents - 0,4 - 4 μMU / ml.

Si un processus oncologique agressif était présent dans l'histoire, la norme TSH après l'ablation de la glande thyroïde est maintenue à un niveau de 0,1 μMU / ml à l'aide de médicaments spécialement sélectionnés.

Quelles maladies augmentent l'hormone TSH?

Les niveaux de TSH augmentent avec l'hypothyroïdie. Une augmentation de la TSH peut être observée dans de tels cas:

  1. Hypothyroïdie secondaire ou primaire (la cause la plus courante).
  2. La présence d'une tumeur dans l'hypophyse selon le type de thyrotropinome ou d'adénome basophile.
  3. Prééclampsie pendant la grossesse.
  4. Avec certains troubles mentaux.
  5. Après un empoisonnement aigu au plomb.
  6. Lorsque la thyroïdite de Hashimoto se produit.
  7. Avec syndrome de sécrétion de thyrotropine non réglementé.
  8. En cas d'insuffisance surrénalienne aiguë.
  9. Thyrotropine sécrétant des tumeurs pulmonaires.

Les indications aux fins de l'analyse sont la présence de symptômes spécifiques qui peuvent indiquer une violation de la fonction thyroïdienne. De plus, aux fins d'un diagnostic approfondi, un test d'anticorps est prescrit pour les anticorps dirigés contre les récepteurs des hormones stimulant la thyroïde (RTTG). Les anticorps anti-récepteur TSH détectent les troubles auto-immunes.

Le syndrome de pathologie euthyroïdienne est parfois observé, dans lequel les niveaux de thyrotropine sont augmentés, mais légèrement, dans le contexte de la T3 normale et de la T4 libre.

Symptômes d'augmentation de la thyrotropine

L'augmentation des valeurs de TSH peut être accompagnée de ces signes:

  • gain de poids rapide dans un contexte de nutrition normale, sans augmentation de l'appétit;
  • diminution de l'appétit due au gain de poids;
  • constipation et ballonnements;
  • cheveux cassants, sécheresse, pellicules;
  • troubles du sommeil, insomnie;
  • sensation constante de froid, même dans des conditions de température normales;
  • fréquence cardiaque réduite - jusqu'à 50 battements par minute;
  • taux de cholestérol élevé;
  • irrégularités menstruelles chez les femmes;
  • impuissance temporaire chez les hommes;
  • hypotension;
  • réaction lente, intelligence et vitesse de parole diminuées;
  • apathie, dépression;
  • peau sèche;
  • gonflement du visage, du corps;
  • l'apparition d'un teint jaune.

Si plusieurs symptômes sont détectés, vous devez faire un test sanguin pour l'hormone TSH. Si une analyse de l'hormone TSH a révélé son augmentation, vous devez consulter un médecin avec un endocrinologue. Une forte augmentation est lourde de complications graves, notamment la maladie du goitre, l'hypothyroïdie sévère.

Les causes de la faible thyrotropine

Si l'analyse des hormones TSH a montré un résultat faible, cela peut indiquer de telles maladies:

  1. Goitre toxique diffus.
  2. Épuisement sévère.
  3. Thyrotoxicose indépendante de la TSH.
  4. Adénome thyréotoxique.
  5. Hyperthyroïdie pendant la grossesse.
  6. Thyroïdite auto-immune avec symptômes d'hyperthyroïdie.
  7. Certains troubles mentaux.

Pour clarifier le diagnostic, des tests sanguins supplémentaires, y compris des anticorps dirigés contre les récepteurs de la TSH, doivent également être effectués pour exclure la maladie de Graves.

Les symptômes de l'hormone de stimulation thyroïdienne faible

Si un test sanguin pour les hormones thyroïdiennes a révélé de faibles niveaux de thyrotropine, vous devez contacter un endocrinologue dès que possible pour normaliser l'état du corps. Avec un manque de TSH, les symptômes suivants se produisent généralement:

  1. Hypertrophie thyroïdienne à faible TSH.
  2. Perte de poids due à une nutrition riche en calories.
  3. Augmentation de l'appétit.
  4. Diarrhée alternant avec constipation.
  5. Ballonnements.
  6. Vomissement.
  7. Tremblement dans les mains.
  8. Fragilité des cheveux et des ongles.
  9. L'apparition antérieure de cheveux gris.
  10. Faiblesse musculaire.
  11. Baisse des performances.
  12. Perturbation du rythme cardiaque.
  13. Photophobie, l'oeil oculaire apparaît.
  14. Hypertension.
  15. Augmentation de l'irritabilité nerveuse, des peurs, des angoisses.
  16. Dysfonction menstruelle chez la femme.
  17. Impuissance temporaire.
  18. Amincissement de la peau.
  19. Trouble du sommeil.

Indications pour un test sanguin pour la TSH

Une étude est prescrite si le médecin soupçonne une hypothyroïdie ou une hyperthyroïdie dans l'apparence du patient. À la palpation, la glande thyroïde peut être élargie ou hétérogène.

Des analyses sur le résultat de TSH sont nécessaires pour:

  1. Évaluer l'état fonctionnel de la glande thyroïde et vérifier l'équilibre hormonal.
  2. Contrôle du traitement de la maladie thyroïdienne.
  3. Vérifie les troubles fonctionnels de la thyroïde chez les nouveau-nés.
  4. Diagnostic des causes des irrégularités menstruelles chez la femme.

La quantité d'analyse effectuée dépend de la charge de travail du laboratoire. Habituellement, les résultats peuvent être trouvés rapidement, dans les 1-2 jours. Si le diagnostic est confirmé, le patient est référé pour consultation avec l'endocrinologue.

Chercheur au Laboratoire de prévention des troubles de la santé génésique de l'Institut de médecine du travail nommé d'après N.F. Izmerov.

Faites des tests d'hormones thyroïdiennes

La glande thyroïde est un organe en forme de papillon situé à la base du cou. Ses demi-pétales se trouvent des deux côtés de la gorge respiratoire et sont reliés par une fine bande de tissu glandulaire - l'isthme.

La glande thyroïde produit des hormones qui contrôlent le métabolisme, les fonctions critiques du corps humain:

respiration et température corporelle;

fréquence cardiaque et fonction du système nerveux - central et périphérique;

force musculaire et poids corporel;

cycles menstruels et menstruations, bien plus.

La glande thyroïde (ci-après dénommée la glande thyroïde) est un élément du système endocrinien où les hormones sont produites, stockées et libérées dans la circulation sanguine. Le fer utilise l'iode de l'alimentation humaine pour produire les 2 principales hormones (en termes de valeur et de travail) - la triiodothyronine (T3) et la thyroxine (T4). Leur synthèse est régulée par 2 glandes dans le cerveau - l'hypothalamus et l'hypophyse..

L'hypothalamus signale à l'hypophyse que la glande thyroïde devrait produire plus ou moins T3 et T4. Le fer est contrôlé par l'hormone stimulant la thyroïde TSH: si T3 et T4 sont beaucoup dans la circulation sanguine, la TSH est libérée moins, sinon plus.

L'importance de la glande thyroïde dans nos vies est extrêmement grande. T3 et T4 se déplacent dans le sang et atteignent chaque cellule pour réguler son travail - le métabolisme. Par exemple, avec une diminution du niveau de ces hormones, le rythme cardiaque peut devenir plus bas et significativement plus bas que la normale. De faibles niveaux de T3 et de T4 sont souvent la cause de la constipation et de la prise de poids même avec un apport alimentaire modéré: les hormones régulent le métabolisme et la fonction intestinale. Le manque de T4 entraîne une diminution de l'activité mentale, la capacité de concentrer l'attention, d'apprendre.

Quelles sont les causes de la maladie thyroïdienne

Les troubles thyroïdiens sont le plus souvent causés par une maladie auto-immune - un processus d'autodestruction dans lequel le système immunitaire du corps attaque les cellules de la glande, les identifiant comme étrangères et dangereuses. En réponse, la glande thyroïde devient inactive (hypothyroïdie) ou hyperactive (hyperthyroïdie).

L'hypothyroïdie congénitale (déterminée déjà à la naissance) entraîne une altération du développement de l'enfant et une diminution de l'intelligence. Souvent, les parents ne voient aucun symptôme de la maladie, ils se tournent donc tard lorsque les conséquences négatives deviennent difficiles à inverser. Par conséquent, tester l'activité thyroïdienne chez les nourrissons est extrêmement important. L'étude des nourrissons se fait de la même manière que les adultes, selon l'analyse du sang veineux prélevé au talon..

Quand et qui a besoin d'une étude des niveaux d'hormones thyroïdiennes

Dans la plupart des cas, le médecin envoie pour l'étude, car la plupart des gens n'associent pas une détérioration du bien-être au travail de la glande. Cependant, il y a un risque de retarder la visite chez un spécialiste, car les symptômes s'accumulent progressivement et nous avons tendance à espérer que les maux disparaissent d'eux-mêmes.

Donnez du sang pour analyse par vous-même ou après avoir consulté un endocrinologue avec les symptômes et conditions suivants:

avec œdème ou épaississement dans le cou;

avec une fréquence cardiaque irrégulière ou accélérée;

avec un taux de cholestérol élevé;

avec ostéoporose et calvitie;

avec une diminution stable de la température corporelle par rapport à la norme;

avec des problèmes de fertilité (la capacité de concevoir), des irrégularités menstruelles, une fausse couche, une faible libido (libido);

avec des antécédents familiaux de troubles auto-immunes, par exemple, diabète de type 1, pathologies de la glande thyroïde, thyroïdite post-partum, vitiligo, etc.;

avec un mauvais sommeil persistant, son absence ou, au contraire, le désir de dormir constamment, un appétit excessivement accru, une fatigue chronique;

chez les enfants - avec un retard dans le développement intellectuel, sexuel, physique.

Si vous avez déjà été diagnostiqué avec de petits écarts par rapport aux indicateurs normatifs, vous devez alors faire des recherches tous les 6 à 12 mois. Si des maladies sont identifiées, la régularité et la composition des tests sont déterminées par l'endocrinologue traitant.

Symptômes externes de niveaux élevés de T3 et T4 - hyperthyroïdie:

irritabilité, sautes d'humeur, anxiété, nervosité, hyperactivité;

transpiration, sensibilité aux températures élevées;

sauter, menstruations irrégulières, pauvreté.

Symptômes externes d'une diminution du niveau de T3 et T4 - hypothyroïdie:

problèmes de concentration;

peau sèche, cheveux secs, cassants, ternes;

sensibilité aux basses températures;

menstruations plus fréquentes et mal tolérées;

douleurs musculaires et articulaires.

De quelles hormones thyroïdiennes ai-je besoin pour donner du sang

En examinant les hormones thyroïdiennes, l'endocrinologue tire une conclusion sur la présence / absence possible de ses maladies. Le test comprend, en plus des hormones de la glande elle-même, la détermination du niveau d'hormone stimulant la thyroïde (TSH) synthétisée par l'hypophyse. La TSH régule la production de thyrotoxine et de triiodothyronine, et donc des informations à ce sujet sont strictement nécessaires lors du diagnostic.

La recherche standard comprend des niveaux de test:

TSH - hormone stimulant la thyroïde. Il régule la fonction de la glande thyroïde, la production de T3 et T4, et assure le transport de l'iode du sang à la glande thyroïde. Avec un manque de TSH, le tissu de la glande se transforme en goitre.

La triiodothyronine (T3) est une hormone thyroïdienne biologiquement active qui affecte le métabolisme, la fonction cardiaque, la thermorégulation, la croissance et le développement d'une personne, des organes et des tissus individuels - c'est-à-dire presque tous les processus physiologiques.

La thyroxine (T4) est la prohormone de la triiodothyronine. Sa synthèse et sa sécrétion représentent environ 4/5 du volume total d'hormones dans la glande. Il s'agit d'une forme à faible activité qui, lorsqu'un atome d'iode est détaché, est déjà transformée en T3 dans les tissus et les organes.

FT3 et FT4 - hormones thyroïdiennes libres T3 et T4, non associées à la protéine qui les transporte par le sang.

AT - TG - anticorps contre la thyroglobuline. La thyroglobuline est une prohormone pour T3 et T4. En présence de pathologies des glandes et d'anomalies auto-immunes, le corps commence à produire intensivement des anticorps contre la thyroglobuline, ce qui perturbe la synthèse et la sécrétion de T3 et T4.

AT-TPO - anticorps contre la peroxydase thyroïdienne ou anticorps microsomaux. Ils sont produits par le système immunitaire de l'organisme contre la peroxydase thyroïdienne, qui fournit à la thyroglobuline la forme active d'iode. Résultat - diminution de la sécrétion de T3, T4.

La calcitonine, ou thyrocalcitonine, est une hormone peptidique qui régule le métabolisme du calcium. Une augmentation de son niveau indique la possibilité d'un cancer médullaire de la glande et d'un certain nombre de maladies, par conséquent, la calcitonine est utilisée comme marqueur tumoral.

Quels tests sont prescrits pour quels symptômes

Pour avoir une idée générale du travail de la glande, une étude complexe est prescrite: FT3 et FT4, TTG, AT à TG et TPO. Le résultat sera aussi précis que possible si l'étude des hormones est associée à une échographie de la glande thyroïde..

Dans d'autres cas, des tests plus spécifiques sont prescrits:

premier examen - TTG, FT4, FT3, anticorps anti-TPO;

si les symptômes indiquent une thyréotoxicose (diagnostic préliminaire) - TSH, T3 et T4 libres, anticorps anti-TPO et TSH;

si le traitement de l'hypothyroïdie par la thyroxine est prescrit - T4 et TSH libres;

si les ganglions sont déterminés lors de l'examen échographique (traitement initial) - T3 et T4 libres, TSH, calcitonine, anticorps anti-TPO;

pendant la grossesse - sans T3 et T4, TSH, anticorps anti-TPO;

si la glande est retirée et que le diagnostic confirmé est un cancer folliculaire ou papillaire sans T4, TSH, thyroglobuline, anticorps anti-thyroglobuline;

avec un diagnostic de cancer médullaire (corps glandulaire enlevé) - T4 libre, TSH, calcitonine, antigène embryonnaire cancéreux (AEC).

Interprétation des résultats de la recherche et des normes

Il n'existe pas de norme exacte pour les hormones thyroïdiennes aujourd'hui. La raison en est différents réactifs, modèles d'analyseurs pour lesquels les fabricants prescrivent des indicateurs normatifs recommandés. Par conséquent, pour un décodage détaillé, vous devez contacter la clinique sur le lieu de l'étude.

Cependant, il existe des indicateurs généralisés sur lesquels vous devez vous concentrer:

Quel est le niveau élevé de TSH??

Les résultats de l'étude sont toujours interprétés individuellement, en combinaison avec d'autres analyses. Par conséquent, les changements de niveau ne peuvent pas être considérés immédiatement et sans condition comme un marqueur de la maladie.

Une augmentation des niveaux de TSH peut survenir avec les maladies et affections suivantes:

avec des troubles somatiques et mentaux;

pathologies de l'hypophyse, par exemple, une tumeur ou un adénome hypophysaire;

hypothyroïdie d'origine différente;

syndrome de sécrétion de TSH irrégulière;

syndrome de résistance (immunité) à l'hormone;

inflammation thyroïdienne - thyroïdite;

néoplasmes dans la glande mammaire, dans le poumon (les tumeurs produisent des hormones);

prééclampsie - hypertension artérielle pendant la grossesse.

Une augmentation de la TSH se produit parfois après l'ablation de la vésicule biliaire, pendant l'hémodialyse, avec un contact prolongé avec du plomb et l'accumulation de métaux lourds dans les organes, les tissus.

Une diminution de la TSH peut survenir avec les maladies et affections suivantes:

troubles mentaux, maladies, stress et dépressions;

thyréotoxicose - empoisonnement aux hormones thyroïdiennes à la suite d'une thyroïdite auto-immune, d'un goitre toxique, de la prise de médicaments hormonaux et d'autres choses;

nécrose et lésions hypophysaires.

Une diminution, jusqu'à un niveau critique de TSH, peut être le résultat d'un régime strict, de la famine, de la prise de stéroïdes anabolisants, de cytostatiques et d'autres médicaments.

Comment se préparer à l'analyse des hormones thyroïdiennes

Pour tester la glande thyroïde pour les hormones, une préparation spéciale n'est pas nécessaire, car le niveau d'hormones est assez stable pendant la journée et ne dépend pas de l'apport alimentaire.

L'exception est les escalopes, les hamburgers et autres plats avec de la viande hachée. Ils ne doivent pas être consommés 24 à 12 heures avant le don de sang, car ils contiennent des abats, y compris souvent la glande endocrine. Il dans la composition des aliments provoque ce qu'on appelle. "Toxicose de hamburger", qui conduit à de faux résultats et à un diagnostic erroné.

Dans certains laboratoires, les patients sont invités à donner du sang pour un test d'estomac vide. Vous devez savoir que la nourriture n'affecte pas le niveau hormonal (sauf pour les produits carnés douteux). La demande est associée à une opacification du plasma chyleux après avoir mangé des aliments gras - cela rend l'étude quelque peu difficile, mais n'affecte pas sa précision si le laboratoire est bien équipé et des spécialistes compétents y travaillent.

Le niveau d'hormones thyroïdiennes n'est pas affecté par des maladies qui ne lui sont pas directement liées: chronique, respiratoire, rhume, etc. Par conséquent, si vous avez suffisamment de force pour visiter le laboratoire et que vous devez le faire de toute urgence, ne retardez pas la visite.

Avant l'étude, vous devez consulter un endocrinologue si vous prenez les médicaments suivants:

glucocorticoïdes, dobutamine, dopamine - ils inhibent la production d'hormone stimulant la thyroïde et de TSH;

aminoglutéthimide, glucocorticoïdes, lithium - ils affectent la production de thyroxine et de triiodothyronine;

phénytoïne - réduit le niveau de T4;

héparine - augmente la thyroxine libre dans le sang.

Pour résumer: comment se préparer au test sanguin pour les niveaux d'hormones thyroïdiennes?

Il est permis de donner du sang veineux à jeun et après avoir mangé - cela n'affecte pas la fiabilité du résultat.

Il est permis de donner du sang à un moment opportun - le matin, le déjeuner, le soir: les fluctuations du niveau hormonal sont si insignifiantes qu'elles n'affecteront pas le résultat.

Si vous prenez de la thyroxine dans un cours, ne l’annulez en aucun cas à l’avance. Ne refusez le comprimé que le jour de la livraison du biomatériau - les résultats du test seront assez fiables.

Pas besoin de refuser de prendre des médicaments contenant de l'iode - ils ne modifient pas la production d'hormones.

Le niveau hormonal dépend légèrement du cycle mensuel - les femmes peuvent donner du sang sans crainte même pendant les menstruations.

Important! Dans de nombreux laboratoires, les exigences sont plus strictes en ce qui concerne le moment du prélèvement sanguin, l'alimentation, le refus des médicaments contenant de l'iode, l'intensité de l'activité physique avant le test, etc. Cela est dû aux particularités de l'équipement et des réactifs. Par conséquent, apprenez au préalable à vous préparer à la livraison de biomatériaux dans un établissement médical ou un laboratoire particulier.

Comment est l'étude

Pour la recherche, vous devez donner du sang veineux - il est prélevé dans la veine ulnaire. Avant la procédure, vous devez vous calmer, reprendre votre souffle. Si vous étiez pressé de voyager en transports en commun, vous étiez inquiet pour une raison quelconque - prenez 20 minutes pour récupérer, puis donnez du sang.

Le coût de l'étude du niveau d'hormones thyroïdiennes dans NWTC

Le prix du service au Northwest Center for Evidence-Based Medicine est disponible même avec une étude approfondie des hormones thyroïdiennes et des anticorps contre les hormones thyroïdiennes.

Le coût de l'analyse dépend de la composition de l'étude, des objets sélectionnés, de la complexité de la détermination. Vous pouvez choisir un ensemble de tests ou un test vous-même, en utilisant nos recommandations (voir ci-dessus) ou consulter un endocrinologue.

En fonction des symptômes (ou de leur absence), le médecin ne vous prescrira que les tests nécessaires, ce qui vous permettra de réaliser des économies importantes pour obtenir un résultat exhaustif sur l'état de la glande thyroïde et le niveau de ses hormones.

Où se faire tester pour les niveaux d'hormones thyroïdiennes

Le Northwest Center for Evidence-Based Medicine est un réseau de centres médicaux et de terminaux de laboratoire à Saint-Pétersbourg, Kaliningrad et Veliky Novgorod, les régions de Leningrad, Pskov et Novgorod. Dans lequel travaillent des médecins spécialistes expérimentés et qualifiés, des infirmières qui vous traiteront vos problèmes avec soin et attention..

Vous pouvez choisir l'unité la plus proche de vous pour tester les niveaux d'hormones thyroïdiennes.

Nous vous attendons dans nos centres et laboratoires.

Ne retardez pas la recherche pour résoudre tous les problèmes lorsqu'ils surviennent - cela vous aidera à maintenir la santé pendant de nombreuses années à venir.!

Le laboratoire de SZTsDM JSC offre des services fournissant un examen de laboratoire complet et continu du patient

Diagnostic Les centres médicaux du SZTsDM JSC effectuent des tests diagnostiques qualitatifs de l’ensemble de l’organisme.

Traitement Nos centres médicaux sont axés sur les soins aux patients ambulatoires et sont unis par une approche unique pour l'examen et le traitement des patients.

Réadaptation La réadaptation est une action visant à fournir une assistance complète à une personne malade ou handicapée afin d'atteindre son utilité maximale, y compris sociale ou économique..

Départ pour la maison Attention! L'action "Départ à la maison - 0 roubles"

Examens professionnels SZTsDM JSC effectue des examens de routine des employés, qui comprennent - des complexes de mesures médicales et préventives mises en œuvre pour détecter les anomalies de l'état de santé, prévenir le développement et la propagation des maladies.