Tests thyroïdiens

La glande thyroïde est un organe qui appartient au système endocrinien. La glande thyroïde est située dans la zone du cartilage appelée thyroïde, sous la partie supérieure de l'organe respiratoire. Il produit les hormones les plus importantes contenant de l'iode (T3 et T4) et de la calcitonine, nécessaires à l'échange de calcium dans le corps.

Il remplit diverses fonctions clés:

  • Régule et soutient le métabolisme. Contrôle entièrement le métabolisme;
  • Fournit au corps une température stable;
  • Empêche les os cassants;
  • Participe au développement et à la croissance du corps, ainsi qu'au système nerveux central.

Malheureusement, il existe parfois divers écarts de la glande thyroïde, qui peuvent se manifester par de nombreux symptômes. Pour le vérifier avec précision, faire un diagnostic, déterminer la méthode de traitement ultérieur, vous devez passer des tests sanguins pour les hormones.

La formation des hormones thyroïdiennes et leurs fonctions

La synthèse des hormones thyroïdiennes contribue à la tyrosine, un acide aminé. Lorsqu'une personne se nourrit, l'iode pénètre dans son corps (la norme est de 119 à 134 mcg). Une fois que l'iode est entré dans les intestins, il est absorbé dans le sang. Avec le flux sanguin, il se dépose dans les follicules de l'organe du système endocrinien, où il est intégré dans la matrice de la thyroglobuline (protéine).

Ensuite, les hormones sont divisées en triiodothyronine (T3) et thyroxine (T4). Typiquement, la quantité de T4 est environ 19 fois supérieure à T3. Vous ne devez pas vous concentrer sur cela, il est impossible de dire avec certitude lequel d'entre eux est le plus important. Mais on peut dire que les performances du T3 sont 5 à 7 fois plus efficaces que celles du T4.

Les principales fonctions de l'hormone

  1. Augmenter l'apport de vitamines par le corps.
  2. Activez la thermorégulation. La quantité de chaleur générée augmente, ainsi que l'absorption d'oxygène par toutes les cellules et tous les tissus, à l'exception de ceux situés dans le cerveau, les testicules et la rate. Ces cellules restent intactes. Cela explique que l'un des signes de la thyréotoxicose, ainsi que de l'hyperthyroïdie, est la fièvre, les frissons et la transpiration abondante.
  3. Ils activent l'activité nerveuse et mentale du cerveau. En cas de carence en iode, afin d'améliorer la fonction cérébrale et de normaliser le système nerveux central, des produits ou médicaments contenant de l'iode doivent être utilisés.
  4. La formation de stéroïdes par le cortex surrénal est stimulée. T4, T3 affectent fortement la croissance et le développement du corps. En cas de manque d'hormones, un retard physique et mental peut survenir.

Pour comprendre combien une personne a besoin de ces substances pour que son corps fonctionne normalement, vous devez passer des tests, vérifier le sang. Des médecins spécialistes ont créé des tableaux spéciaux grâce auxquels il est possible de déterminer le nombre de substances dont une personne a besoin.

Sondage

Tous les tests de laboratoire associés à la glande thyroïde doivent être effectués uniquement selon les prescriptions du médecin traitant. Cependant, le don de sang pour la prophylaxie n'est pas interdit. Il arrive souvent que le processus pathologique de la maladie thyroïdienne soit déjà en cours, mais il se déroule secrètement. Ensuite, il est possible de commencer le traitement à un stade précoce, ce qui sera bénéfique à l'avenir.

Il existe plusieurs indications qui indiquent qu'il est nécessaire de vérifier l'état de la glande thyroïde:

  • Hypothyroïdie ou hyperthyroïdie. L'identification du nombre d'hormones organiques indiquera avec précision l'activité fonctionnelle du parenchyme et des cellules thyroïdiennes.
  • Retard dans le développement mental des enfants.
  • Il est important de surveiller le traitement et la thérapie pour l'hypothyroïdie et le goitre toxique diffus.
  • Perturbation du système reproducteur, ce qui peut conduire à l'infertilité.
  • Hypertrophie thyroïdienne.
  • Chute de cheveux.
  • Arythmie, extrasystole, tachycardie et autres troubles du rythme cardiaque.
  • Impuissance, manque d'attirance pour le sexe opposé.
  • Absence de menstruations.

Si ces situations se produisent, vous devez donner du sang pour analyse, avec la mesure des hormones dans le sérum.

Substances actives et hormones

La plupart des personnes qui consultent un médecin ne savent pas quelles substances les spécialistes recherchent dans le sang et en quelle quantité elles doivent être contenues. Le tableau ci-dessous présente les principaux indicateurs de l'activité fonctionnelle de la glande thyroïde:

Il ne faut pas oublier qu'il n'est pas toujours nécessaire de vérifier tous les indicateurs lors du don de sang pour analyse. Qui devrait être étudié, désigné et dirigé par l'endocrinologue.

Préparation à la livraison

Lors de l'examen de la glande thyroïde, il est extrêmement important de passer des tests de qualité. Il est nécessaire de se préparer à l'avance à cette procédure et d'ignorer la préparation, pour identifier des résultats précis, cela n'en vaut pas la peine. Sinon, vous devrez peut-être donner à nouveau du sang pour les tests..

Il existe plusieurs règles qui affectent la précision des résultats. Ce sont les règles:

  • 30 jours avant le test, vous devez cesser d'utiliser des médicaments contenant du T4 et du T3, car ces hormones affectent considérablement la conclusion. Une exception peut être une installation spéciale ou une indication d'un spécialiste.
  • 3 jours avant la livraison, les produits contenant de l'iode (poisson rouge, fruits de mer, algues et autres) doivent être exclus de la consommation.
  • La veille de l'accouchement, les boissons alcoolisées et le tabagisme doivent être abandonnés. Élimine la survenue de situations stressantes, minimise l'activité physique.
  • Ne mangez pas de nourriture 12 heures avant le test, car le sang est donné à jeun.
  • L'examen aux rayons X est effectué uniquement après avoir passé des tests pour déterminer les hormones TSH, T3, T4.

Le respect de ces exigences vous permettra d'obtenir un résultat fiable. Les analyses sont décryptées pendant la journée.

Interprétation des résultats des tests

Les chiffres obtenus dans les résultats de l'analyse peuvent indiquer soit une augmentation soit une diminution de l'activité de la glande thyroïde. Le décryptage est effectué par des endocrinologues, seuls ils sont capables d'évaluer les changements dans le sang. Il suffit au patient de savoir comment donner du sang et de comprendre la signification de certains concepts:

  • Hyperfonction - les résultats sont supérieurs à la normale. Cela peut indiquer un goitre toxique diffus, un adénome, une thyroïdite.
  • Hypofonction - les résultats sont inférieurs à la normale. Les hormones ne sont pas suffisamment produites, ce qui peut indiquer une hypothyroïdie, un goitre d'Hashimoto et des maladies oncologiques..
  • Les résultats sont normaux - la fonction thyroïdienne n'est pas altérée.

Les médecins ont développé un tableau spécial qui vous permettra d'en savoir plus sur la maladie, de comprendre son apparition et son développement. Ce tableau est présenté dans l'image ci-dessous:

Pour évaluer correctement le fonctionnement de la glande thyroïde, des tests doivent être effectués. Avec un examen qualitatif, vous pouvez déterminer avec précision la nature des dommages à la glande thyroïde. Mais le don de sang ne suffit pas; une thérapie compétente est également nécessaire. Seulement dans ce cas, il se révélera être guéri.

N'oubliez pas qu'un examen régulier par un spécialiste, ainsi que la visite d'un médecin, aideront à identifier les maladies et à les guérir sans aucune conséquence..

Tests d'hormones thyroïdiennes

Les hormones thyroïdiennes sont parmi les bio-substances hautement actives du nombre dans le corps humain. Ils se forment en deux endroits: la glande thyroïde et l'hypophyse. La moindre violation de leur travail peut entraîner des conséquences désastreuses pour la santé. Pour restaurer le bon fonctionnement de la glande thyroïde, il faut tout d'abord passer immédiatement des tests hormonaux.

Indications pour la nomination d'un test sanguin hormonal

Pourquoi donner du sang aux hormones thyroïdiennes? Dans le corps humain, des hormones importantes telles que la thyroxine, la thyrotropine et la triiodothyronine sont produites par le travail de la glande thyroïde. Une augmentation ou une diminution de leur quantité dans le sang indique la présence de certains dysfonctionnements dans la glande. Cependant, avant de recommander un examen, le médecin doit s'assurer qu'il existe de bonnes raisons à cela. L'indication peut être:

  • Infertilité.
  • Impuissance ou diminution de l'entraînement.
  • Détection d'hypo- ou d'hyperthyroïdie.
  • Examen goitre diffus.
  • Retard de développement intellectuel chez les enfants.
  • Retard de puberté chez les adolescents.
  • Goitre.
  • Alopécie ou calvitie.
  • Arythmie.
  • L'absence ou l'échec du cycle menstruel chez la femme.

Quels tests pour les hormones thyroïdiennes

Lors de la prescription d'un test sanguin, vous devez savoir quelles hormones spécifiques seront étudiées. Cela aidera à obtenir des informations complètes pour déterminer le diagnostic exact et permettra d'économiser de l'argent en réduisant le nombre de tests à la bonne quantité. Donc, si du sang est donné pour une analyse initiale (si le patient a des problèmes de santé), une étude d'hormones telles que:

  • TTG.
  • T4 gratuit.
  • Anticorps contre la peroxydase thyroïdienne.
  • T3 gratuit.

Si du sang est donné en cas de suspicion d'une maladie de la thyrotoxicose, les mêmes hormones sont testées que lors de l'analyse initiale plus des anticorps dirigés contre les récepteurs de la TSH. Dans les cas où un médecin a prescrit un traitement pour l'hypothyroïdie avec de la thyroxine, un examen du patient comprend un test sanguin pour seulement deux hormones thyroïdiennes - TSH et T4 libre.

Déchiffrer les tests d'hormones thyroïdiennes

Le formulaire de soumission d'analyse contient la notation suivante:

  • T4 free est une hormone responsable du métabolisme normal des protéines. Si T4 augmente, l'absorption d'oxygène s'intensifiera et le métabolisme s'accélérera. À l'aide de cette substance, des maladies telles que le goitre toxique, l'hypothyroïdie, etc. sont diagnostiquées..
  • Sans T3 stimule les processus métaboliques des tissus corporels et leur absorption d'oxygène.
  • La TSH est produite par l'hypophyse et est importante pour stimuler l'apparition et la sécrétion de T3 et T4 libres. Grâce à cet indicateur, l'hyper- et l'hypothyroïdie sont déterminées.
  • Les anticorps dirigés contre la thyréglobuline sont le rapport des anticorps à la quantité de protéines dans la glande thyroïde. La protéine sert de matériau de construction dans la formation de TSH et d'hormones thyroïdiennes.

Lorsque la glande thyroïde devient plus active, ces hormones commencent à être produites en quantités accrues. Le résultat peut être le développement d'une hyperthyroïdie - un métabolisme accéléré, qui s'accompagne de palpitations cardiaques, de transpiration, de tremblements, d'une perte de poids rapide. De tels symptômes ne sont pas rares chez les patients atteints de goitre diffus de nature toxique, avec une thyroïdite ou des tumeurs thyroïdiennes hormonales. Grâce à une analyse opportune à un stade précoce, il est possible de diagnostiquer une maladie auto-immune.

Taux hormonal

Pour que le corps humain fonctionne normalement, il doit y avoir une quantité suffisante d'hormones dans le sang. Déterminer clairement leur niveau n'est possible que par la livraison de la lymphe. Le résultat le plus précis est basé sur le test radio-immunologique effectué. Cependant, en raison des difficultés d'utilisation des isotopes radioactifs, un plus grand nombre de laboratoires utilisent l'immunodosage enzymatique ou ELISA pour la recherche. Les normes approximatives des hormones sont les indicateurs suivants:

  • T3 - de 2,6 à 5,7 pmol / l.
  • T4 - de 9,0 à 22,0 pmol / l.
  • TTG - de 0,4 à 4,0 mU / l.
  • AT-TG - de 0 à 18 U / ml.
  • AT-TPO - plus de 5,6 U / ml.

Écarts par rapport à la norme hormonale

Les mauvais résultats possibles des tests de l'hormone thyroïdienne sont appelés anomalies. Ces cas incluent une diminution du fonctionnement de la glande (hypothyroïdie), qui se manifeste en raison d'une carence en iode ou en d'autres substances importantes dans le corps du patient. Les causes moins fréquentes de ce dysfonctionnement comprennent une carence en sécrétion de TSH ou l'utilisation de certains médicaments, par exemple la Cordarone. À un âge précoce, l'hypothyroïdie provoque un retard de croissance ou un développement mental, chez les adultes, elle s'accompagne de myxœdème.

Tests hormonaux thyroïdiens de grossesse

Les hormones thyroïdiennes ont un effet grave sur le corps humain. Ils régulent le métabolisme, la maturation des organes et des tissus, prédéterminant leur activité fonctionnelle. Pendant la croissance intra-utérine, les hormones sont importantes pour le développement normal de systèmes et d'organes tels que le système nerveux, reproducteur, cardiovasculaire, l'appareil vestibulaire et autres. Au cours des 3 premières années de la vie du bébé, le fonctionnement stable de la glande thyroïde de la mère est très important pour la formation du cerveau, puis pour le maintien et le développement de l'intelligence.

Pendant la période de grossesse, il est extrêmement important pour une femme de surveiller attentivement ses antécédents hormonaux et le fonctionnement du système endocrinien. Cela doit être fait au moins jusqu'à la 10e semaine de grossesse. Comment faire un test hormonal thyroïdien pendant la grossesse? Tout d'abord, il faut 2 à 4 jours avant de contacter le laboratoire pour exclure toute activité physique. Le sang TSH est pris à jeun le matin. Si les médecins souhaitent surveiller les changements du niveau hormonal, l'analyse est effectuée plusieurs fois au même moment de la journée.

Comment se préparer aux tests hormonaux

Pour obtenir un résultat fiable et précis, vous devez commencer à vous préparer à l'avance pour les tests d'hormones thyroïdiennes. Selon les règles, au moins un mois avant le prélèvement sanguin, il est nécessaire d'arrêter de prendre tout médicament contenant des hormones. Si un patient prend des médicaments contenant de l'iode, cela vaut la peine d'en parler au médecin traitant et d'arrêter de les prendre quelques jours avant le don de sang. Notez que l'hormone lymphatique est prise exclusivement tôt le matin à jeun (au moins 10 heures doivent s'écouler après le dîner).

Le stress peut affecter les résultats de l'étude, donc lors de la planification d'un voyage à la clinique, offrez-vous un confort psycho-émotionnel et physique - restez calme, évitez l'hypothermie ou la surchauffe. Une semaine avant le don de sang, éliminez complètement tout type d'activité physique. Si vous subissez un test initial des niveaux d'hormones, dans 2 semaines, abandonnez tous les médicaments qui affectent la glande thyroïde. Il est recommandé de refuser de prendre des corticostéroïdes, de l'aspirine, des contraceptifs oraux, des tranquillisants.

Quel jour du cycle les femmes sont-elles testées

Le cycle menstruel féminin n'affecte en rien le niveau de TSH ou d'autres hormones thyroïdiennes, donc peu importe le jour où vous décidez d'aller à la clinique. Le don de sang pour les hormones (calcitonine, TSH, anticorps, T3, T4) est autorisé pour les hommes et les femmes à tout moment. Quelle analyse est effectuée? Selon les méthodes de recherche utilisées par la clinique, le résultat sera prêt dans les deux à sept jours..

Jeûne ou pas

"Vaut-il la peine de manger avant de faire une analyse des hormones thyroïdiennes?" - Cette question est souvent posée par les patients. Dans certaines cliniques, l'analyse sur T4, TSH, T3 et calcitonine est prise à l'estomac vide et non. De plus, le don de sang peut être effectué dans de telles institutions non seulement le matin, mais également à tout autre moment de la journée. En utilisant les derniers équipements, les médecins privés peuvent déterminer le niveau exact d'hormones, quelles que soient leurs fluctuations au cours de la journée. Cependant, dans la plupart des cliniques payantes et des hôpitaux publics, le sang est prélevé exclusivement à jeun de 8 à 10 heures du matin..

Coût estimatif des analyses

Pour tout patient qui a besoin de donner du sang pour déterminer le niveau hormonal, le prix est le facteur le plus important dans le choix d'une clinique. Cependant, un autre aspect important qui influence le choix sera la qualité de la méthode de laboratoire et le professionnalisme des médecins. Il vaut mieux éviter à la fois les cliniques très bon marché et les cliniques trop chères, car dans le premier elles ne garantissent pas une grande précision de la recherche, et d'autre part, le prix prohibitif ne correspond souvent pas au niveau de qualité. Le coût moyen de la recherche dans les cliniques russes est le suivant:

  • T4, T3, TTG gratuit et général - environ 300 roubles chacun.
  • Thyroglobuline - 450-550 roubles.
  • Anticorps anti-TG et TPO - 400-450 roubles chacun.
  • Calcitonine - environ 750 roubles.
  • Anticorps dirigés contre les récepteurs TTG - 900-1100 roubles.

Analyses des hormones thyroïdiennes: qui doivent être prises?

Les hormones thyroïdiennes doivent répondre à certaines normes pour que le corps fonctionne correctement sans risque de développer certaines pathologies. Les symptômes de diverses affections peuvent ne pas apparaître pendant longtemps. Ce sont les tests pour les hormones thyroïdiennes qui aideront à identifier les anomalies et à commencer le traitement à temps (si nécessaire).

Tests d'hormones thyroïdiennes qui montrent?

La glande thyroïde sécrète deux types d'hormones - la thyroïde (T3, T4) et la calcitonine, bien que le premier type ait le plus grand effet sur le corps. Mais lors du passage de l'analyse des hormones, non seulement ces substances sont prises en compte, mais aussi les composés protéiques de l'hypophyse, car son absence ou son excès entraîne une perturbation de l'organisme.

Comment faire une analyse des hormones thyroïdiennes, préparation pour le test - tout cela dira à un spécialiste lors d'une consultation.

Même sans signes évidents de problèmes de santé, il est conseillé de se soumettre à des examens préventifs chaque année.

T3 et T4

Les hormones thyroïdiennes T4 et T3 sont produites par les cellules A.

La thyroxine est la version initiale à partir de laquelle la triiodothyronine active est obtenue plus tard, à savoir qu'elle affecte l'état hormonal.

Lors de la prise de sang pour la biochimie, la quantité totale d'hormones thyroïdiennes libres est prise en compte.

Le corps a une partie d'une réserve inutilisée de substances et une partie qui pénètre dans la circulation sanguine et entre dans les organes. De plus, lorsque la synthèse est ralentie, l'organisme utilise les réserves, mais (au fil du temps) et elles peuvent cesser, ce qui entraînera une pénurie d'hormones thyroïdiennes. C'est pourquoi l'analyse prend en compte les hormones libres et actives.

Une diminution de la quantité d'hormone entraîne une hypofonctionnement de l'organe (hypothyroïdie) et une insuffisance rénale, et une augmentation conduit à une hyperthyroïdie. Bien que la concentration puisse constamment changer avec un effort physique accru.

L'endocrinologue vous dira quel niveau d'hormones thyroïdiennes est normal, comment passer des tests et s'y préparer.

Calcitonine

Cette substance produit des cellules C qui aident à absorber le calcium et à améliorer la résistance osseuse. Par conséquent, l'hormone du sang pénètre dans le tissu osseux.

Lorsque l'action des hormones thyroïdiennes est perturbée, cela provoque un certain nombre de problèmes:

  • insuffisance rénale;
  • néoplasmes;
  • hyperfonction de la glande parathyroïde;
  • manque de vitamine B12;
  • néoplasmes malins dans la poitrine ou les organes génitaux;
  • processus inflammatoire pancréatique.

La calcitonine doit être vérifiée dans le corps à risque de développer un cancer ou après l'ablation de la tumeur, lorsque la rechute est possible.

TTG

L'hormone thyroïdienne TSH n'appartient pas à la glande thyroïde, mais elle a un effet énorme sur le corps. L'hormone est produite par l'hypophyse et la glande, cela se produit à la base du cerveau. La TSH est considérée comme la plus indicative et la plus active, elle augmente ou diminue la concentration de TK et de T4, mais dépend également de leur concentration.

Lorsque TSH diminue, T3 et T4 augmentent. Avec une augmentation de la concentration de TSH, la teneur en T3 et T4, au contraire, diminue.

Une opération pour retirer la glande thyroïde entraîne une augmentation de la concentration de thyrotropine. Parfois, cela indique la présence de goitre chez une personne.

Après avoir effectué une analyse et obtenu des résultats, une telle interaction nécessitera des recherches supplémentaires. Après tout, nous parlons de quelques maux:

  • cancer de la thyroïde ou du sein;
  • tumeur hypophysaire ou hypothalamique;
  • altération de la fonction surrénale.

Dans près de 70% des cas, de tels indicateurs indiquent la présence d'un néoplasme dans l'hypophyse, et dans 75% de TSH élevée indique un cancer.

Une diminution de la concentration de thyrotropine sans modifier T3 et T4 indique un certain nombre de violations:

  • dommages à l'hypothalamus ou à l'hypophyse;
  • Le syndrome d'Itsenko-Cushing;
  • hypofonction des glandes surrénales;
  • néoplasmes bénins.

Si vous suivez un régime alimentaire malsain ou subissez un stress ou un stress psychologique pendant une longue période, la TSH peut diminuer. Dans certains cas, cela indique un retard mental..

Des anticorps

Les composés protéiques, qui sont également pris en compte lors de l'étude, n'ont pas d'effet particulier sur l'organisme, mais suggéreront un certain nombre de maux.

Dans l'étude (désignée par l'endocrinologue), les composés suivants sont pris en compte:

  1. Anticorps contre la peroxydase thyroïdienne impliqués dans la formation d'hormones thyroïdiennes. Parfois, ils parlent de patients atteints de maladies auto-immunes.
  2. À la thyroglobuline, qui participe à la formation des hormones thyroïdiennes. Leur augmentation peut indiquer la présence d'une oncopathologie chez l'homme.
  3. TSH peut indiquer la présence de goitre.

Normes pour les femmes enceintes

La grossesse affecte tout le corps, et en particulier les indicateurs hormonaux. Par conséquent, les normes de concentration d'hormones pour les femmes enceintes diffèrent des indicateurs classiques.

La glande thyroïde commence à travailler plus activement, ce qui entraîne une augmentation de T4, une diminution de TSH et T3 reste au même niveau. Dans ce cas, la concentration de TSH est à un niveau de 0,4 à 2,0. Quant à la thyrotropine, avec une augmentation de la durée de la grossesse, elle diminue. Si le niveau hormonal, au contraire, augmente, le spécialiste prescrit dans la plupart des cas un THS.

Il est important de comprendre que les indices TSH et leur augmentation doivent être pris en compte, car cela conduit à des défauts de développement de l'enfant.

Une forte diminution ou augmentation de T3 et T4 nécessite un traitement, sinon il y a une forte probabilité de fausse couche ou même de décès de la mère. Le dépistage des anticorps aidera à déterminer le type de maladie.

Quant à la calcitonine, elle doit être produite en quantité accrue afin de former des os solides du bébé et de renforcer les tissus de la mère.

Préparation de l'analyse

Comment prendre les hormones thyroïdiennes, le médecin vous le dira avant l'étude. Mais le plus souvent, le test est prescrit le matin, à partir de huit heures. Assez de sang du doigt, mais parfois veineux.

Caractéristiques de préparation et de livraison:

  • pendant trois jours, vous devez abandonner les cigarettes et la consommation d'alcool, de nourriture lourde;
  • pendant deux jours pour abandonner tout stéroïde ou médicament hormonal;
  • éviter le stress et les situations stressantes;
  • une analyse est donnée à jeun, le dernier repas - le soir de la veille;
  • la veille il vaut mieux ne pas utiliser de pâte fluorée.

L'analyse prend plusieurs minutes, les résultats sont prêts en trois à cinq jours, mais seul un médecin expérimenté peut les décrypter, identifier les écarts ou les problèmes.

L'essentiel est de se soumettre à un examen au moins une fois par an et de surveiller l'état de la glande thyroïde, car cela affecte le travail de nombreux organes internes.

Quels tests vous devez faire pour les hormones thyroïdiennes

La glande thyroïde appartient à juste titre aux organes les plus importants du système endocrinien humain.

Sa fonction principale est la production de certaines hormones thyroïdiennes, sans lesquelles le fonctionnement complet du corps est presque impossible.

Pour déterminer si la glande thyroïde fonctionne correctement, vous devez absolument savoir quels tests vous devez faire pour les hormones thyroïdiennes.

Quelles sont les hormones thyroïdiennes

Fondamentalement, la glande thyroïde produit deux hormones - la triiodothyronine (avec trois molécules d'iode) T3 et la tétraiodothyronine (avec quatre molécules d'iode) T4.

Dans les cellules du corps, la dernière hormone est progressivement convertie en T3, ce qui affecte directement les processus métaboliques.

La production d'hormones nécessite la présence de composants essentiels tels que l'acide aminé tyrosine et les molécules d'iode.

Sans la présence de la dernière substance, la synthèse des hormones s'arrête complètement. Pour cette raison, il est important de maintenir la présence d'iode dans les aliments consommés..

L'acide aminé vient également avec la nourriture, sa présence est nécessaire non seulement pour la formation d'hormones, mais aussi d'autres composants sanguins.

L'effet des hormones thyroïdiennes

Les hormones thyroïdiennes diffèrent des autres en ce qu'elles n'agissent pas sur des cellules cibles spécifiques (estradiol sur les organes génitaux).

Ils sont nécessaires au bon fonctionnement de tous les tissus sans exception..

Pénétrant dans la cellule, ces hormones sont concentrées dans son noyau, où elles se lient aux chromosomes, provoquant un complexe de réactions conduisant à l'activation des processus redox.

L'action des hormones produites par la glande thyroïde sur le corps est la suivante:

  • augmenter la dissipation thermique;
  • activation de la synthèse des protéines, sans laquelle il est impossible de construire des cellules;
  • le développement et la bonne croissance du système central des nerfs humains, en particulier du cerveau, qui est incroyablement important dans l'enfance;
  • intensification des processus de formation de glucose, absorption inverse à l'intérieur de l'intestin, augmentation de la glycémie;
  • stimulation de la décomposition des graisses accumulées, grâce à laquelle la perte de poids commence;
  • formation de globules rouges;
  • effet anabolisant, provoquant la croissance et la maturation du corps, la différenciation des os;
  • bon développement des organes reproducteurs et formation d'hormones sexuelles.

Normes des hormones thyroïdiennes

Avant de savoir comment faire un test sanguin pour les hormones thyroïdiennes T3 sv T4 sv TSH comment le faire, vous devez comprendre quels sont les indicateurs normaux de ces substances:

  • triiodothyronine totale - 1,2–2,8 mIu / l;
  • thyroxine totale - 60–160 nmol / l;
  • l'hormone libre triiodothyronine dans la gamme de 2,5 à 5,8 pmol / l;
  • thyroxine libre - 11,5-23,0 pmol / l;
  • hormone stimulant la thyroïde - 0,17–4,05 mUI / l;
  • Tg thyroglobuline - moins de 50 ng / ml.

Au moment de l'analyse hormonale, non seulement leur nombre total, mais aussi des indicateurs spécifiques d'anticorps sont évalués.

Où donner du sang

Beaucoup sont intéressés à savoir où vous pouvez passer des tests d'hormones thyroïdiennes.?

Puisqu'il s'agit d'une sorte de tests de laboratoire, ils peuvent être effectués dans un laboratoire clinique, si seulement il est équipé d'un équipement spécial.

Maladie thyroïdienne

Pour savoir quels tests vous devez passer pour vérifier la glande thyroïde, vous devez d'abord déterminer quel type de maladie de cet organe est supposé.

Si la glande augmente de volume, cela peut indiquer diverses maladies dans lesquelles le fonctionnement de la glande thyroïde s'accompagne d'une diminution ou d'une augmentation de l'activité.

Important! L'élargissement de la glande est courant, bien que sa fonction ne soit pas altérée.

Avec une forte diminution de la production d'hormones, l'apparition d'une hypothyroïdie peut être jugée.

Dans cette maladie, la glande thyroïde produit peu d'hormones, en raison desquelles les processus métaboliques ralentissent ou s'arrêtent complètement dans le corps.

Le médecin vous dira quelles hormones thyroïdiennes prendre dans une situation similaire..

Si le corps est sursaturé en hormones, le médecin détermine la thyréotoxicose en raison de l'activité accrue de l'organe et ordonne la glande thyroïde à vérifier - quels tests sont nécessaires pour cela seront indiqués dans la direction.

Les raisons de ce type de violation

La thyrotoxicose la plus courante se produit en raison d'une maladie de base - une maladie auto-immune qui provoque une augmentation de la glande thyroïde.

Beaucoup moins souvent, les principales causes de la maladie deviennent un adénome toxique ou un processus inflammatoire dans la glande elle-même.

Symptômes de dysfonctionnement thyroïdien

Quels symptômes amènent une personne à essayer de savoir comment vérifier la glande thyroïde, quels tests sont nécessaires pour cela.

  • symptômes d'hypothyroïdie ou vice versa, hyperthyroïdie;
  • goitre;
  • inhibé le développement de l'enfant (sexuel et mental);
  • arythmie cardiaque;
  • manque de menstruations;
  • calvitie;
  • infertilité;
  • impuissance ou baisse de la libido.

De plus, la question de savoir quels tests sont donnés pour les hormones thyroïdiennes peut se poser en présence de maladies cardiovasculaires - arythmies cardiaques ou sauts de pression artérielle pour découvrir la véritable cause de ces conditions.

Il existe des situations où de telles études sont prescrites pour le lupus systémique, la sclérodermie, la polyarthrite rhumatoïde ou la dermatomyosite, lorsque l'évolution de la maladie s'aggrave en raison d'une modification du pourcentage d'hormones thyroïdiennes dans le sang..

Indications d'un test sanguin hormonal

Après avoir appris quels tests doivent être effectués pour les hormones thyroïdiennes, n'importe qui peut se rendre indépendamment au laboratoire pour la recherche.

Habituellement, la raison d'un tel traitement est que le patient détecte une augmentation de la taille de la glande thyroïde ou la présence de nœuds sur celle-ci lors de la palpation.

Dans le même temps, la raison du succès du test est la présence de symptômes évidents d'hyperthyroïdie, qui comprennent la transpiration persistante, des palpitations, des membres tremblants ou une hypothyroïdie (frissons, obésité, ralentissement de la parole, ralentissement du rythme cardiaque).

L'analyse hormonale est indiquée pour les enfants, s'ils ont des difficultés d'apprentissage, des symptômes de retard de développement sexuel et mental apparaissent.

Ces anomalies deviennent souvent le résultat de diverses pathologies, y compris des troubles hormonaux. Analyse des hormones thyroïdiennes et son interprétation.

Se préparer au test

Après avoir déterminé les tests à effectuer sur la glande thyroïde, vous devez savoir qu'il n'est pas nécessaire de se préparer spécifiquement à un tel événement.

Important: la seule exigence est que tous les tests doivent être administrés à jeun.

  1. Lorsqu'une personne utilise des préparations à base de thyroxine, le moment de son administration pour surveiller l'état de la TSH est indifférent, mais s'il est nécessaire de déterminer le niveau de T4, cela est très important. Vous devez faire une analyse avant d'utiliser la pilule (il est préférable de ne pas la prendre le jour de l'étude).
  2. Certains médicaments augmentent (théophylline, clomifène et autres), tandis que d'autres abaissent (morphine, bromocriptine, héparine) les niveaux de TSH. Lorsqu'une personne utilise de tels médicaments, vous devez lire attentivement l'annotation pour déterminer comment ce médicament affecte le système endocrinien. Il est impératif d'informer le médecin de leur admission, car une modification de la TSH peut être provoquée non pas par une pathologie thyroïdienne, mais par l'utilisation d'un médicament.

Tests de maladie thyroïdienne

En plus de passer un test hormonal pour déterminer la productivité thyroïdienne, un examen échographique de la glande thyroïde est nécessaire.

La liste des analyses nécessaires est la suivante:

Hormones thyroïdiennes: décryptage

Pour déterminer les résultats de l'étude, il est nécessaire de déchiffrer les résultats.

La mise en œuvre de cette procédure consiste à les comparer avec des indicateurs normaux et à déterminer l'ampleur de l'écart.

Si le niveau hormonal ne tombe pas dans les limites autorisées, deux types d'écarts sont possibles:

Des études spéciales sont menées pour déterminer les résultats..

Il ne faut pas oublier que les valeurs hormonales normales diffèrent selon les personnes. En particulier, ces différences s'appliquent aux femmes enceintes et aux patients adultes..

Conclusion

Assurez-vous de faire attention au fait que les résultats de laboratoire obtenus peuvent varier légèrement lorsqu'ils sont testés dans différents laboratoires..

Pour cette raison, il est nécessaire de comparer les valeurs obtenues avec des indicateurs normaux, qui doivent être imprimés sur le formulaire.

En cas d'absence, le décryptage des résultats doit être confié à l'endocrinologue, sinon des erreurs concernant son état sont inévitables.

Combien coûte une cure de thyroïde?

En ce qui concerne la prévention des maladies, le médecin parle généralement d'une bonne nutrition, d'exercice et de contrôles médicaux réguliers..

Mais pour prévenir les maladies thyroïdiennes, il suffit de faire cuire tous les aliments avec du sel iodé.

Selon les statistiques du ministère de la Santé, plus de 2% des Russes souffrent de maladies thyroïdiennes - près de 3 millions de personnes. Toutes ces maladies sont chroniques. Dans la plupart des cas, la médecine ne sait pas encore comment les traiter, elle ne peut que compenser.

Je suis endocrinologue. Dans cet article, je vais vous dire quelles maladies sont causées par des troubles thyroïdiens, comment elles sont traitées et combien cela coûte..

Quelles sont les maladies de la glande thyroïde?

La glande thyroïde est un organe qui extrait l'iode du sang et le transforme en hormones. Ils sont appelés contenant de l'iode. Comme d'autres hormones, elles régulent le métabolisme dans le corps. Tout d'abord, ils affectent le rythme cardiaque et le fonctionnement du système nerveux..

Alors qu'une quantité normale d'iode se trouve dans le sang d'une personne, la glande thyroïde fonctionne normalement. Mais s'il devient petit, il compense le déficit. Pour cela, le fer augmente: il traite plus de sang, capture plus d'iode et produit plus d'hormones. Parfois, le changement est visible de côté: un gonflement ressemblant à un goitre d'oiseau apparaît sur le cou, en raison duquel la maladie a obtenu son nom.

iode quotidien pour un adulte

Moins il y a d'iode dans le sang, plus le fer augmente intensément pour nous fournir la bonne quantité de ses hormones. Mais toute compensation a une limite.

Si vous démarrez le processus, après un certain temps dans la glande thyroïde apparaissent des formations supplémentaires - des nœuds. Ils sont constitués de cellules glandulaires, c'est pourquoi ils captent également l'iode et produisent des hormones. Mais la glande thyroïde ne régule pas leur activité, donc après un certain temps, les cellules commencent à produire trop d'hormones. Il y a une condition que les médecins appellent la thyrotoxicose.

Avec la thyréotoxicose, une personne devient nerveuse, transpire beaucoup, perd rapidement du poids, elle a un rythme cardiaque plus rapide et un essoufflement même avec un effort mineur. Si la thyrotoxicose n'est pas traitée, il y aura un risque de fibrillation auriculaire et d'arrêt cardiaque.

Lorsque le goitre est en marche, un autre scénario est possible. Parfois, les cellules des glandes dans les nœuds perdent leur capacité à capturer l'iode du sang et à produire des hormones. Ensuite, au contraire, ils deviennent trop peu nombreux. Les médecins appellent cette maladie une hypothyroïdie..

Avec l'hypothyroïdie, une personne ressent une faiblesse, une somnolence, un gonflement apparaît en elle, sa pensée s'aggrave, la parole ralentit. Il prend du poids, ne tolère pas le froid, sa pression diminue, la peau devient sèche, la constipation se produit. La maladie est particulièrement dangereuse pour les femmes enceintes. L'hypothyroïdie avancée mène au coma.

La glande thyroïde est située à l'avant du cou et a la forme d'un papillon. Source: Sebastian Kaulitzki / Shutterstock

La prévention

Les problèmes thyroïdiens surviennent souvent en raison d'un manque d'iode dans le corps. Par conséquent, la façon la plus simple de les empêcher est de consommer suffisamment d'oligo-éléments. Un adulte a besoin de 150 microgrammes par jour, les enfants de 2 à 6 ans ont besoin de 90 microgrammes et les femmes enceintes et allaitantes ont besoin d'au moins 200 microgrammes.

Il y a deux problèmes avec l'iode. Dans la plupart des régions de Russie, ce n'est pas suffisant. Plus la mer est éloignée, moins il y a d'iode dans l'air, l'eau et, surtout, les produits.

Un autre problème est qu'il ne s'accumule pas dans le corps, mais est excrété lorsque nous visitons les toilettes. Par conséquent, pour la prévention des maladies thyroïdiennes, il est nécessaire de s'assurer que l'iode pénètre dans le corps tous les jours.

Depuis 1956, en URSS, l'iode a commencé à être ajouté au sel de table sans faute. Après 10 ans, l'incidence de la maladie thyroïdienne a été fortement réduite. J'ai même dû fermer les dispensaires anti-anxiété spécialisés - il y avait des.

Mais l'iodation du sel augmente son coût, quoique pas beaucoup: pas plus de 10%. Par conséquent, dans les années 90, alors que ce n'était pas à l'iode, de nombreuses industries ont cessé de le faire - et l'incidence de la glande thyroïde a commencé à augmenter fortement. Ils envisagent maintenant un projet de nouvelle loi sur l'iodation obligatoire des produits, mais il n'a pas encore été adopté..

Liste des tests hormonaux thyroïdiens

La glande thyroïde connue de tous est l'un des composants les plus importants du système endocrinien et appartient à la catégorie des glandes endocrines. C'est elle qui synthétise un certain nombre d'hormones, si importantes pour le corps humain, responsable de l'homéostasie et de la maintenir au bon niveau.

Divers troubles du fonctionnement de la glande thyroïde sont diagnostiqués aujourd'hui chez près de la moitié des personnes, mais le plus souvent les femmes souffrent de maux dans ce domaine. Dans cet article, vous découvrirez quels tests vous devez faire pour les hormones thyroïdiennes, trouver des informations sur le déchiffrement des résultats, les caractéristiques de l'analyse pendant la grossesse et les causes des anomalies.

Indications pour l'analyse

Les hormones de cette glande sont des substances spéciales caractérisées par une activité biologique élevée. Leur synthèse se produit non seulement dans la glande thyroïde, mais également dans l'hypophyse. Ces hormones sont responsables de nombreuses fonctions corporelles, par exemple, du métabolisme des glucides, des graisses et des protéines, de la fonction sexuelle, de l'état émotionnel et mental, ainsi que du travail de nombreux systèmes, en particulier le tractus gastro-intestinal et cardiovasculaire..

Les écarts par rapport aux normes dans toutes les directions indiquent la présence de violations dans le corps dues au mauvais fonctionnement de cette glande, tandis que la production d'hormones peut être soit insuffisante soit excessive.

Le plus souvent, les indications pour la nomination d'un test hormonal sont:

  • Suspicion d'anomalies, avec l'étude menée pour identifier une éventuelle hyperthyroïdie ou hypothyroïdie.
  • La présence d'un retard de développement sexuel et mental chez les enfants.
  • La nécessité de confirmer la présence de goitre toxique de nature diffuse. Si le résultat est positif, des études hormonales sont effectuées régulièrement selon le plan de suivi de l'état et de la maladie du patient.
  • Perturbations du travail du cœur, en particulier arythmie.
  • Infertilité.
  • Calvitie (alopécie).
  • Diminution de l'activité sexuelle et de la libido.
  • Impuissance.
  • Irrégularités menstruelles, principalement son absence (aménorrhée).
  • Obésité.

Quelles hormones thyroïdiennes doivent être prises

Lorsque vous effectuez une analyse des hormones thyroïdiennes, vous devez passer plusieurs paramètres à la fois:

  • Thyrotropine (hormone stimulant la thyroïde ou TSH), qui est une hormone hypophysaire. C'est cette hormone qui a un effet stimulant sur la glande thyroïde et sa production d'hormones importantes telles que T4 et T3. Si l'hypophyse fonctionne normalement, alors avec des violations du fonctionnement de la glande thyroïde, une concentration d'hormones peut changer vers le bas avec un travail excessif de la glande et vers le haut avec une insuffisance.
  • Triiodothyronine libre (St. T3), qui est une hormone thyroïdienne responsable des processus métaboliques de l'oxygène dans les cellules et les tissus.
  • Thyroxine libre (T4 St.), qui est l'une des principales hormones synthétisées par la glande thyroïde. Cette hormone dans le corps est responsable de la production de protéines et stimule ce processus..

Pendant les tests sanguins, la détermination d'AT-TG - anticorps anti-thyroglobuline. Cette substance est un anticorps spécial contre une protéine particulière, qui est un précurseur des hormones thyroïdiennes..

L'analyse détermine également AT-TPO - anticorps dirigés contre la peroxydase thyroïdienne, parfois appelés anticorps microsomaux. Ce test est le plus sensible en termes de détection de troubles de la glande thyroïde de nature auto-immune, car la substance est un auto-anticorps spécial contre l'enzyme cellulaire.

Vous savez maintenant quels tests sont effectués pour les hormones thyroïdiennes - passons au décryptage des résultats de l'étude.

Déchiffrer les résultats de l'étude

Il est important que seul un médecin expérimenté déchiffre les résultats d'une telle étude..

La corrélation dans les résultats peut être différente, par exemple:

  • Avec une augmentation de la TSH, nous pouvons conclure que le patient a un état d'hypothyroïdie, lorsque la glande thyroïde remplit ses fonctions à un niveau insuffisant. Mais ici, les indicateurs T4 et T3 seront également un point important. Avec une augmentation de la TSH, mais une diminution de la T4, on peut parler de la présence d'une hypothyroïdie manifeste, appelée manifeste. Si le niveau de T4 est normal dans le contexte d'une augmentation de la TSH, la forme d'hypothyroïdie est définie comme subclinique.
  • Avec une valeur TSH normale, mais une diminution de T4, il sera nécessaire de reprendre l'analyse dans un autre laboratoire, car de tels résultats sont une erreur évidente dans la conduite de l'étude dans près de 99% des cas.
  • Si la TSH est normale dans les résultats de l'analyse, mais que le T3 est réduit, il est également nécessaire de reprendre l'analyse, car ces données sont également considérées comme une erreur de laboratoire.
  • Une analyse de reprise sera également nécessaire si dans les résultats, dans le contexte des valeurs normales de TSH et de T4, une diminution de la concentration de T3 est observée.
  • L'erreur de recherche est le résultat dans lequel, dans le contexte de la norme TSH, il y a une augmentation des valeurs de T3 et T4 ou l'une d'entre elles. Dans ce cas, l'étude devra également être répétée..
  • Une diminution de la TSH dans la plupart des cas peut indiquer un excès d'hormones dans la glande, c'est-à-dire la présence d'un état de thyréotoxicose. La présence d'une thyrotoxicose évidente est indiquée par une augmentation du niveau de T3 ou T4 dans le contexte d'une diminution de la valeur TSH. Si T4, comme T3, sont normaux dans le contexte d'une diminution de la TSH, la thyrotoxicose a une forme subclinique et son degré est déterminé par la valeur de la TSH.

Taux hormonal

Dans les conditions et les possibilités de la médecine moderne, parler de normes exactes et strictes des hormones thyroïdiennes n'est plus pertinent. Chaque laboratoire définit ses propres valeurs normales des paramètres étudiés du sang et d'autres matériaux pour l'analyse..

En règle générale, les normes pour chaque laboratoire sont déterminées par les caractéristiques de l'équipement installé, les modèles d'appareils de recherche, leurs paramètres, ainsi que les réactifs utilisés.

Les normes internationales établies sont prises comme base des valeurs, mais chaque laboratoire fait également ses propres ajustements à la valeur des valeurs normales. Bien que la différence dans les normes de nombreux laboratoires soit faible, dans certaines situations, elle peut s’avérer très importante et créer une fausse idée de l’état du patient, ainsi que provoquer un diagnostic incorrect.

La norme de l'hormone T4 dans la plupart des laboratoires est de 9 à 19 pmol / l.

La norme T3 selon les normes internationales est de 2,6 à 5,7 pmol / L. La détermination de la concentration de cette hormone particulière est la plus difficile lors de l'examen du sang des patients, de sorte que la plupart des erreurs de laboratoire se produisent précisément sur cet indicateur.

La norme des anticorps anti-AT-TPO est généralement de 0 à 20 UI / L, mais dans certains laboratoires, il existe des valeurs de 0 à 120 UI / L, ainsi que d'autres données considérées comme normales. Par conséquent, les formulaires de chaque laboratoire doivent toujours indiquer les normes établies.

La valeur normale des anticorps dirigés contre la thyroglobuline est de 0 à 4,11 UI / l.

Il est important de se rappeler que les normes dépendent largement de l'âge du patient, ainsi que de son sexe.

Raisons des écarts

Un point important dans le diagnostic de nombreuses maladies et affections corporelles est l'interprétation simultanée de tous les indicateurs d'analyse des hormones. Il s'agit d'une approche systématique de l'étude des résultats qui donne aux médecins une image complète de l'hypophyse et de la glande thyroïde d'un patient.

La présence d'une hypothyroïdie manifeste peut être indiquée lorsque les concentrations de TSH sont supérieures à la normale et qu'une diminution de l'hormone T4 est observée. Si, dans le contexte d'un niveau élevé de TSH, l'hormone T4 se situe dans les valeurs normales, cela peut indiquer que l'hypothyroïdie se déroule sous une forme latente. Mais dans tous ces cas, il faut se rappeler que de telles valeurs indiquent que la glande thyroïde fonctionne littéralement à la limite.

Une augmentation de la TSH peut survenir en raison de:

  • Divers troubles somatiques ou mentaux.
  • Présence d'hypothyroïdie ayant une étiologie différente.
  • Pathologies ou tumeurs hypophysaires.
  • Troubles de la production de TSH.
  • Insuffisance surrénale.
  • Prééclampsie.
  • Thyroïdite.
  • La présence dans le corps de tumeurs, telles que les glandes mammaires ou les poumons.

Mais, en plus d'augmenter, la TSH peut également être réduite, ce qui se produit le plus souvent en raison de situations stressantes fréquentes, ainsi que de la présence de troubles mentaux chez une personne. Une diminution est observée avec des dommages à l'hypophyse, ses blessures ou nécrose, ainsi qu'en présence de thyrotoxicose. Pour vérifier le fonctionnement de la glande thyroïde, il est nécessaire de faire un test sanguin pour les hormones, dont la liste est indiquée ci-dessus.

Analyse des hormones thyroïdiennes pendant la grossesse

Pendant la période de gestation, le fond hormonal dans le corps féminin change considérablement, ce qui doit être pris en compte lors du déchiffrement des résultats de la recherche. Le chorion, et plus tard le placenta, qui se développe dans l'utérus avec le bébé, produit l'hormone hCG, qui a un effet similaire à la TSH sur la glande thyroïde.

Étant donné que le niveau de TSH pendant le bébé à naître est instable, la concentration de T4 libre devient un point important pour le diagnostic. C'est la forme libre de cette hormone dans ce cas qui a une valeur diagnostique.

En particulier, si, dans le contexte d'une diminution de la TSH, le niveau de T4 (libre) reste normal, c'est un indicateur d'une grossesse normale (physiologique).

Si, dans le contexte d'une diminution de la TSH, une légère augmentation de la T4 est détectée, cela n'indique pas la présence exacte de pathologies, mais suggère que la femme présente des risques similaires et qu'il est donc nécessaire de contrôler le développement de la grossesse. Mais si en même temps la T4 libre présente un excès significatif et en même temps que la concentration de T3 augmente, une femme a besoin d'une aide urgente d'un endocrinologue et d'une normalisation des niveaux hormonaux.

Un point important est que l'indicateur de T4 total lors de l'accouchement n'a pas de valeur diagnostique, car pendant cette période sa valeur est toujours augmentée, mais ce n'est pas une pathologie.

Comment se préparer à l'analyse

Aujourd'hui, sur le réseau, vous pouvez trouver de nombreuses recommandations pour préparer la livraison de telles analyses, mais la plupart des informations sont très contradictoires et peu fiables. Afin de se préparer à l'étude afin d'obtenir de vrais résultats, il est nécessaire d'observer plusieurs règles très simples.

Recommandations pour tester les hormones thyroïdiennes:

  • Il n'est pas nécessaire de limiter votre alimentation et d'observer un intervalle de 10 à 12 heures entre le dernier repas et l'heure du prélèvement sanguin. La nutrition n'affecte pas le niveau d'hormones thyroïdiennes. Leur concentration dans le sang est stable, vous pouvez donc effectuer une analyse immédiatement après avoir mangé. Bien sûr, dans le cas où d'autres études ne sont pas nécessaires.
  • Vous pouvez passer des tests hormonaux à tout moment de la journée. Pendant la journée, la concentration de TSH change, mais ces fluctuations sont insignifiantes et ne peuvent pas avoir un rôle significatif dans le diagnostic. Bien sûr, si d'autres tests doivent être effectués avec l'étude des niveaux d'hormones, il est nécessaire de se rendre à la procédure de prélèvement sanguin le matin.

Il est souvent recommandé que si une personne prend des médicaments contenant des hormones, leur utilisation doit être interrompue environ un mois avant l'étude. Mais une telle mesure peut nuire à l’état d’une personne et nuire gravement à sa santé..

De plus, dans la plupart des cas, l'étude est menée sur le fond de la prise de tels médicaments, afin d'évaluer l'efficacité du traitement.

Un point doit être pris en compte - les médicaments ne doivent pas être pris avant le prélèvement sanguin, immédiatement le jour de l'analyse.

Vous pouvez également trouver des recommandations que vous devez arrêter de prendre des médicaments contenant de l'iode au moins une semaine avant l'étude. Mais ces médicaments n'affectent en rien le niveau d'hormones. L'iode pénétrant dans l'organisme est traité dans la glande thyroïde, mais n'affecte pas l'activité de son travail et la synthèse des hormones.

Le cycle menstruel, bien sûr, affecte le niveau des niveaux hormonaux, mais uniquement en relation avec les hormones du groupe sexuel, qui ne sont pas liées aux hormones de l'hypophyse et de la glande thyroïde.

Aimez-vous l'article? Partagez-le avec vos amis sur les réseaux sociaux:

Tests d'hormones thyroïdiennes

Pourquoi une personne a-t-elle besoin d'une glande thyroïde, quelles fonctions remplit-elle dans le corps et que se passe-t-il lorsqu'elle est violée? Quels sont les tests des hormones thyroïdiennes et comment sont-ils transcrits?

La glande thyroïde et ses fonctions

La glande thyroïde est un organe endocrinien (glande endocrine) qui produit des hormones contenant de l'iode. Ceux-ci incluent la triiodothyronine (T3), la thyroxine (T4) et la calcitonine. Ces hormones sont activement impliquées dans les processus métaboliques et métaboliques, ainsi que dans le métabolisme calcium-phosphore de l'organisme. Le fer se compose de deux lobes, unis par un isthme. Abondamment alimenté en sang. La glande thyroïde est située sur la paroi externe avant de la trachée, comme si elle la serrait. De façon autonome, il y a les glandes parathyroïdes. Ils sont assez petits, pèsent environ 0,13 g et synthétisent l'hormone parathyroïdienne, qui régule la teneur en phosphore et en sels de calcium dans le sang.

La glande thyroïde participe activement à la vie du corps humain. Par conséquent, toute violation de sa fonction entraîne des maladies et des complications assez graves. La glande thyroïde, son diagnostic et son traitement sont suivis par un endocrinologue. Il prescrit également un certain nombre de tests de laboratoire pour les hormones thyroïdiennes. C'est le moyen le plus efficace pour détecter les écarts dans son travail. Le matériel biologique pour l'étude des hormones est le sang veineux du sujet.

Quelles maladies affectent la glande thyroïde??

Divers troubles fonctionnels peuvent se manifester par une détérioration de l'état général du corps: irritabilité, fatigue accrue, irrégularités menstruelles, forte augmentation ou perte de poids, et augmentation de la pression artérielle. Tout cela peut être une manifestation de diverses maladies. Le plus souvent, ce sont:

  • Hyperthyroïdie (maladie de bazedovy, thyréotoxicose)
  • Hypothyroïdie
  • Thyroïdite auto-immune
  • Cancer de la thyroïde.

Pour trouver la pathologie associée à un dysfonctionnement d'organe, vous devez contacter un endocrinologue, subir les études nécessaires, y compris un test sanguin pour les hormones thyroïdiennes.

Quelles hormones la glande thyroïde produit-elle??

Les principales hormones produites par la glande thyroïde (hormones thyroïdiennes) sont la thyroxine (T4) et la triiodothyronine (T3). Si nécessaire, une analyse est effectuée pour la calcitonine, une autre hormone thyroïdienne dont la fonction n'a pas encore été entièrement étudiée..

  • La thyroxine (également appelée tétraiodothyronine) est la principale substance biologiquement active produite par la glande thyroïde (elle représente 90% de toutes les hormones produites par la glande). Il s'agit d'un complexe composé de protéines (2 résidus d'acides aminés de la thyroxine) et d'iode (4 atomes). Environ 5% seulement de la thyroxine est à l'état libre (T4 est libre), le reste circule dans le sang sous une forme liée et est transporté dans tout le corps.
  • La triiodothyronine (T3) est une autre hormone synthétisée par les cellules thyroïdiennes. Plus actif par rapport à la thyroxine. Seul un dixième de la triiodothyronine est synthétisé directement dans les cellules folliculaires de la glande thyroïde, et 90% sont déjà obtenus à partir de la thyroxine dans divers tissus du corps humain en séparant un atome d'iode. Il s'avère que la thyroxine est en fait le précurseur de la T3, une sorte de matériau de construction pour la formation de triiodothyronine, qui est la principale hormone thyroïdienne. Lors de l'analyse des hormones thyroïdiennes, la thyroxine totale et libre et la triiodothyronine sont examinées. Dans ce cas, la détermination de la forme libre de T3 et T4 sera la plus importante.
  • La calcitonine est une autre hormone thyroïdienne qui est un autre marqueur. Il est déterminé en présence de nœuds dans la glande et de néoplasmes suspectés de cet organe.

Les principales fonctions des hormones thyroïdiennes sont la régulation de la production de chaleur et le processus de consommation d'oxygène par les organes et les tissus, la stimulation de la production de vitamine A par les cellules hépatiques, la régulation du métabolisme des graisses et des protéines. Les hormones thyroïdiennes (et en particulier la calcitonine) sont également impliquées dans le métabolisme calcium-phosphore, accélérant le renouvellement des cellules osseuses du squelette. Les hormones thyroïdiennes ne passent pas inaperçues et le travail du système nerveux central, du muscle cardiaque.

Qu'est-ce que l'hormone stimulant la thyroïde et pourquoi est-elle nécessaire?

Pour évaluer la fonction thyroïdienne et son effet sur le corps, en plus des hormones T3 et T4, une analyse est souvent effectuée pour l'hormone stimulant la thyroïde (TSH), qui est produite dans l'hypophyse. La TSH régule la production d'hormones thyroïdiennes et peut activer leur synthèse tout en réduisant la quantité d'hormones thyroïdiennes dans le sang. De plus, l'hormone stimulant la thyroïde est capable de stimuler la croissance du tissu thyroïdien, augmentant son volume total.

Pourquoi passer des tests pour les anticorps contre les cellules thyroïdiennes?

En plus des hormones ci-dessus, pour évaluer l'état de la glande thyroïde et identifier le processus pathologique, des analyses sont également effectuées pour les anticorps produits contre le tissu thyroïdien. On distingue trois types d'anticorps (AT):

  • AT à TPO (à thyroperoxydase) - une enzyme impliquée dans la synthèse des hormones thyroïdiennes. Il est prescrit pour la détection des maladies auto-immunes de la glande.
  • AT à TG (à la thyroglobuline) - une protéine spéciale produite par les cellules thyroïdiennes. Cet indicateur est particulièrement important pour les patients dont la glande thyroïde a été retirée et, dans ce cas, il s'agit d'un oncomarker.
  • AT pour le récepteur TSH - l'analyse est effectuée pour les patients atteints de thyréotoxicose

Comment faire un test d'hormone thyroïdienne

En principe, une préparation spéciale pour réussir les tests des hormones thyroïdiennes n'est pas requise. Il n'est pas nécessaire d'arrêter de prendre des médicaments, vous pouvez faire une analyse à jeun et après un repas. Cependant, pour un meilleur contenu informationnel, il est conseillé de refuser de manger des aliments gras la veille de l'étude, et si l'analyse est effectuée le matin, il est préférable de la prendre à jeun. Il est recommandé de ne pas fumer pendant 1 à 2 heures avant le test..

Que montre l'analyse des hormones thyroïdiennes (norme, décodage)

Pour maintenir les processus métaboliques du corps, le nombre d'homons doit répondre à certaines normes. Un test sanguin pour les hormones thyroïdiennes aidera à contrôler leur niveau. Il convient de noter que la norme est une valeur relative, car différents ensembles utilisent différents ensembles. Par conséquent, vous devez faire attention aux normes recommandées par le fabricant de ces ensembles. En général, les limites suivantes sont généralement acceptées:

Nom d'hormoneConcentration normale inférieureConcentration normale supérieure
T3 gratuit2,6 nmol / l5,5 nmol / l
T4 gratuit9 pmol / l22 pmol / l
Calcitonine0 pmol / l1,46 (w) -2,46 (m) pmol / L

Pour l'hormone stimulant la thyroïde (TSH) produite dans l'hypophyse, des valeurs de 0,4 à 4,0 μMU / ml seront normales.

Décryptage des analyses

  • Si l'étude montre une augmentation des hormones T3 et T4, ainsi qu'une diminution de la TSH, une hyperthyroïdie est diagnostiquée (thyrotoxicose avec augmentation de la fonction et du métabolisme des glandes, altération du fonctionnement du système nerveux, du cœur, du tractus gastro-intestinal, des organes génitaux et d'autres systèmes).
  • Si T3 et T4 sont abaissés et que la TSH est élevée, alors nous parlons d'hypothyroïdie (diminution de la fonction thyroïdienne, obésité, altération des performances mentales et physiques, insuffisance cardiaque, etc.)
  • Lors du changement d'indicateurs d'anticorps dirigés contre le tissu thyroïdien et la calcitonine, une analyse approfondie des études de laboratoire et instrumentales (échographie, ponction biopsie du ganglion, etc.) est nécessaire avec l'aide d'un endocrinologue expérimenté et d'un oncologue. Ici, il est nécessaire d'exclure principalement les maladies auto-immunes et les néoplasmes.

Il est important de comprendre que toutes les maladies sont diagnostiquées avec succès et traitées avec leur détection en temps opportun. Par conséquent, s'il y a des symptômes de troubles de la glande thyroïde, vous devez immédiatement consulter un endocrinologue, subir un examen approfondi et notamment passer des tests pour les hormones thyroïdiennes.