Analyses des hormones thyroïdiennes: les principales hormones, une liste complète, la préparation des tests et une transcription des résultats

En Russie, 15 à 40% de la population souffrent d'anomalies dans le travail de la glande thyroïde. Pour un diagnostic précoce, il est recommandé de donner du sang régulièrement. Mais pour quelles hormones thyroïdiennes faire des tests? Les tests sanguins pour la TSH, T3 et T4 sont d'une importance exceptionnelle dans le diagnostic des maladies du système endocrinien.Par conséquent, ces tests sont prescrits pour presque toutes les plaintes des patients. Les résultats permettront une évaluation complète du fond hormonal et identifieront les pathologies possibles.

Hormone stimulant la thyroïde et ses fonctions dans le corps

L'hormone stimulant la thyroïde de l'hypophyse, la thyrotropine ou la thyrotropine, TSH, régule la glande thyroïde et l'apport d'iode en quantités suffisantes, accélère la décomposition des graisses en substances simples, stimule la synthèse des hormones triiodothyronine (T3) et thyroxine (T4). La TSH est produite dans l'hypophyse, mais affecte la glande thyroïde, par conséquent, elle est importante dans le diagnostic des maladies pertinentes.

T3 et T4 sont responsables du métabolisme des protéines et des graisses, de la production d'énergie et des processus mentaux, régulent le fonctionnement des systèmes reproducteur et cardiovasculaire, du tractus gastro-intestinal. Il est généralement recommandé de passer des tests pour les hormones thyroïdiennes dans le complexe: TSH, T4 et T3. Les résultats d'un diagnostic complet permettront à l'endocrinologue d'évaluer pleinement l'équilibre hormonal du patient.

Indications pour l'étude du niveau de TSH dans le sang

Le médecin conseillera au patient de donner du sang aux hormones thyroïdiennes si diverses maladies sont suspectées. L'analyse est indiquée en présence des symptômes suivants:

  • gonflement et peau sèche;
  • des changements soudains de poids vers le haut ou vers le bas;
  • problèmes d'estomac (si aucune pathologie gastro-intestinale n'est détectée);
  • tachycardie, arythmie;
  • sentiments d'anxiété sans raison apparente, attaques de panique;
  • sensation constante de fatigue, de faiblesse;
  • chute de cheveux
  • retard du développement sexuel chez les enfants;
  • manque de sensibilité aux basses températures;
  • température corporelle abaissée constante (jusqu'à 35,5 degrés);
  • échec du cycle de la menstruation;
  • perturbations de sommeil;
  • état dépressif prolongé;
  • tremblement des membres supérieurs;
  • instabilité psycho-émotionnelle;
  • diminution du désir sexuel, impuissance;
  • infertilité (en particulier en combinaison avec l'aménorrhée);
  • retard mental chez les enfants;
  • sécheresse et irritation constante des muqueuses des yeux;
  • myopathie (atrophie musculaire progressive);
  • autres problèmes hormonaux suspectés.

Il est recommandé à toutes les futures mères de donner du sang aux hormones thyroïdiennes afin de détecter les pathologies en temps opportun, ce qui peut non seulement constituer une menace pour la santé du fœtus, mais également créer un risque d'avortement. L'analyse est prescrite pour surveiller les changements de l'état de santé des patients sous hormonothérapie substitutive synthétique..

Préparation et livraison d'analyses sur TTG

Comment prendre des hormones thyroïdiennes? Lorsqu'un test hormonal est prescrit par un endocrinologue ou un thérapeute, vous devez donner du sang d'une veine. Le niveau de TSH est mesuré en unités par volume, c'est-à-dire miel / l ou μed / l. La fréquence à laquelle vous devez donner du sang aux hormones thyroïdiennes est déterminée par votre médecin. Cela dépend directement de la complexité de la maladie. Le groupe à risque comprend les femmes de plus de cinquante ans. En général, il est conseillé de donner du sang chaque année pour déterminer le niveau d'hormone stimulant la thyroïde. Tout le reste suffit pour faire une analyse selon les indications.

Les règles relatives au don de sang aux hormones thyroïdiennes sont standard. Le matériel est pris le matin à jeun. Divers facteurs peuvent influencer le résultat, vous devez donc vous préparer à l'avance. Comment l'hormone thyroïdienne (thyroïde) est-elle testée? Trois jours avant la collecte de matériel biologique, il faut exclure un effort physique intense, le stress, la surchauffe ou l'hypothermie, la consommation d'alcool, le tabagisme. Il est conseillé de refuser de prendre des médicaments, mais vous devriez consulter votre médecin au sujet de l'annulation. En particulier, cette règle s'applique à l'abolition des médicaments hormonaux, des médicaments contenant de l'iode ou des vitamines..

Déchiffrer les résultats des diagnostics de laboratoire

Que faire pour tester les hormones thyroïdiennes? En règle générale, la TSH est prescrite en combinaison avec T3 et T4, mais dans certains cas, le spécialiste peut se limiter à l'étude d'un indicateur. En ce qui concerne la TSH, tout écart par rapport à la norme dans les résultats peut indiquer la présence de diverses maladies.Par conséquent, pour déterminer correctement le diagnostic, vous devez contacter un endocrinologue. Les normes dépendent du sexe, de l'âge, des caractéristiques de l'état de santé (d'autres indicateurs sont typiques pour les femmes enceintes) et de la méthode de laboratoire.

Les normes généralement acceptées pour la teneur en TSH dans le sang sont les suivantes: de 1,1 à 17 mU / l pour les enfants dans les premiers jours de la vie, de 0,6 à 10 mU / l pour les nourrissons jusqu'à deux mois et demi, de 0,5 à 7 mU l pour les nourrissons jusqu'à 14 mois, de 0,4 à 6 mU / l pour les enfants de moins de quinze ans, de 0,5 à 4 mU / l pour les adultes, de 0,2 à 3,5 mU / l pour les femmes enceintes. Il est particulièrement important de surveiller les indicateurs des tests des hormones thyroïdiennes au cours du premier trimestre de la grossesse, lorsque la ponte des principaux organes du fœtus se produit et que le fond hormonal de la mère détermine la santé de l'enfant à naître.

Lors de l'évaluation des résultats de l'analyse, il faut tenir compte du fait que les indicateurs peuvent être affectés par le stress émotionnel ou physique, l'adhésion à long terme à un régime hypocalorique, les maladies infectieuses aiguës, etc. La limite inférieure de la norme est de 0,1 à 0,4 mU / l. Dans ce cas, il est conseillé de donner en plus du sang aux hormones thyroïdiennes (hormones T3 et T4). Les bornes supérieures correspondent à des valeurs de 5 à 10 mU / l. Ensuite, il est recommandé de faire un test TRG.

Causes de l'augmentation de la TSH dans le sang

Une concentration accrue de TSH dans le sang indique une hypothyroïdie. Les symptômes de la maladie sont la peau sèche, l'alopécie, la fatigue, l'intolérance au froid, les troubles des saignements menstruels chez la femme ou l'infertilité chez l'homme. Les raisons de l'augmentation des indicateurs peuvent être l'intoxication au plomb, l'inflammation de la glande thyroïde, les tumeurs hypophysaires, les troubles mentaux, l'insuffisance rénale primaire, certaines opérations récentes (hémodialyse, ablation de la bile). Le traitement est prescrit en fonction de la cause exacte de l'augmentation des taux d'hormones dans le sang du patient.

Diminution du niveau de TSH: symptômes et causes

L'hyperthyroïdie (une diminution du niveau de TSH) est diagnostiquée dans le contexte d'une faible concentration d'hormone thyroïdienne. Les manifestations cliniques suivantes peuvent indiquer cette condition: palpitations cardiaques, indigestion, tremblements des membres supérieurs, forte diminution du poids corporel avec un bon appétit (habituel pour le patient), nervosité et irritabilité. Les causes de l'hyperthyroïdie sont les suivantes: goitre toxique, goitre polynodose ou mononode, inflammation thyroïdienne causée par des maladies auto-immunes, administration incontrôlée de lévothyroxine, lésion hypophysaire, troubles mentaux. La plupart de ces pathologies sont traitées avec des médicaments. Prendre des médicaments dans certains cas à vie.

T3 gratuit: préparation des indications, résultats

Comment passer des tests d'hormones thyroïdiennes? Les analyses de TSH, T3 et T4 constituent la liste principale des études. La détermination de la T3 libre est nécessaire dans le diagnostic des troubles thyroïdiens, le contrôle et la surveillance par thérapie antithyroïdienne, paramètres limites du test TSH. La préparation est standard: au moins huit heures après le dernier repas (le dîner doit être léger en même temps), vous devez refuser de prendre des hormones synthétiques et d'autres médicaments en une semaine, exclure les aliments frits et gras, les efforts physiques intenses, les boissons alcoolisées en une journée. De plus, il n'est pas souhaitable de donner du sang immédiatement après la physiothérapie, la fluorographie ou la radiographie.

Pour les femmes, la norme T3 est légèrement inférieure à celle des hommes (d'environ 5 à 10%). Pendant la grossesse, le niveau d'hormone dans la norme diminue encore plus et se rétablit une semaine après l'accouchement. Le contenu hormonal se stabilise d'environ douze à quinze ans, et après soixante-cinq ans, la concentration de T3 dans le sang diminue. Pour les nourrissons jusqu'à douze mois, la norme est de 3,6 à 7,5 gmol / l, d'un an à douze ans - de 4,3 à 6,8, les filles jusqu'à quinze ans - 3,8-6,1, les garçons de même âge - 4,4 à 6,7 ans, filles de 15 à 19 ans - de 3,6 à 5,7 ans, garçons - 3,5 à 5,9 ans. Pour les adultes, la norme se situe entre 2,6 et 5,7 gmol / l.

Détermination de la triiodothyronine totale dans le sang

Un test de T3 total dans le sang est prescrit pour les symptômes d'hyperthyroïdie (insomnie, irritabilité, palpitations, vision trouble, rougeur et sécheresse oculaire, hypersensibilité à la lumière, tremblements des membres supérieurs, fatigue, faiblesse, troubles gastro-intestinaux, perte de poids) et hypothyroïdie (intolérance froid, sécheresse et calvitie, ne différant pas en régularité, menstruations, prise de poids rapide, gonflement), augmentation asymptomatique de T4, valeurs limites de TSH.

Deux à trois heures avant que la collecte de matériel biologique soit autorisée à boire de l'eau sans gaz, les aliments doivent être jetés. Pendant deux jours, en accord avec le médecin, exclure l'utilisation de médicaments hormonaux et autres, ne pas fumer trois heures avant l'analyse, exclure le stress et le stress par jour. Remarque importante: les résultats de l'analyse de l'hormone thyroïdienne T3 totale peuvent être incorrects (généralement le niveau est réduit) chez les patients âgés ou les patients atteints de maladies somatiques sévères. Dans de tels cas, les résultats n'indiquent pas d'hypothyroïdie..

Thyroxine (hormone T4): gratuite et générale

Quels tests pour les hormones thyroïdiennes doivent être effectués? Les analyses sont standard. Par exemple, l'hormone T4 circulant dans le sang (non liée aux protéines sanguines) est déterminée, qui est produite sous le contrôle de la TSH par le mécanisme de rétroaction négative. Le plus souvent, le test est prescrit avec une mesure de la concentration de TSH dans le sang. Avec une production insuffisante de T4, le patient présente des symptômes d'hypothyroïdie: la peau sèche, la fatigue augmente, le poids corporel augmente, la sensibilité au froid apparaît, le cycle menstruel est perturbé. Avec une diminution du niveau de l'hormone (hyperthyroïdie), le patient ressent une anxiété sans cause, des palpitations cardiaques, des troubles du sommeil, une perte de poids, des œdèmes apparaissent, des troubles du sommeil sont caractéristiques.

L'analyse de l'hormone thyroïdienne est indiquée dans le diagnostic de dysfonction thyroïdienne, les causes de l'infertilité féminine, l'hypothyroïdie congénitale, pour surveiller l'efficacité du traitement (au moins une fois tous les trois mois), pendant la grossesse (en présence de facteurs de risque) et lors d'un examen préventif avec d'autres méthodes de diagnostic en laboratoire. Le même test est effectué pour les enfants nés de mères atteintes d'une maladie thyroïdienne dans les premiers jours de la vie. Les règles de préparation préalable au prélèvement sanguin sont standard. Les normes hormonales sont indiquées dans les tableaux de l'article.

Dosages d'anticorps: si nécessaire

Quels tests faire pour la glande thyroïde? Les analyses sont prescrites par un médecin (généralement un thérapeute ou un endocrinologue), en fonction des antécédents et des plaintes du patient. Souvent, les experts recommandent de passer non seulement la TSH, la T4 et la T3, mais également un test d'anticorps. Y a-t-il un réel besoin pour cela? La détection d'anticorps indique qu'une sorte de processus auto-immun se déroule dans le corps. Le test n'est pas utilisé pour le diagnostic initial, mais pour clarifier le diagnostic, si la cause d'un certain ensemble de symptômes cliniques a déjà été trouvée. Les anticorps n'ont pas besoin de thérapie, donc l'augmentation de leur niveau avec des résultats normaux de TSH n'est pas une source de préoccupation..

Traitement de diverses maladies thyroïdiennes

L'hypothyroïdie explicite nécessite un traitement approprié sans échec. Le médecin prescrira la thérapie de remplacement du patient avec l'hormone synthétique lévothyroxine. Cela signifie prendre des médicaments à vie. L'hypothyroïdie détectée dans les résultats de l'analyse, qui est asymptomatique, dans la plupart des cas ne nécessite pas de traitement, mais il est nécessaire de surveiller l'état de santé. Les analyses doivent être répétées après trois à six mois. Exceptions: la période de gestation, une forte augmentation du cholestérol. Dans de tels cas, une thérapie de remplacement de la thyroxine est prescrite.

La thyréotoxicose nécessite dans presque tous les cas un traitement. Il existe des formes rares de la maladie qui ne nécessitent pas de traitement, mais le médecin traitant traitera ce problème. La thyrotoxicose subclinique ne nécessite pas de médicaments de substitution hormonaux, mais il est nécessaire de répéter le diagnostic après six mois pour surveiller l'évolution de la maladie. Peut-être que la distorsion des résultats du test était due à une mauvaise préparation du patient pour l'analyse.

Avec un traitement constant et sous la supervision d'un spécialiste qualifié, il n'y a pratiquement aucune restriction pour le patient. Les femmes, par exemple, sont libres de planifier une grossesse. Avec un traitement approprié, la grossesse se termine par la naissance d'un bébé en bonne santé dans 80 à 90% des cas. Chez les patients atteints de thyréotoxicose, la probabilité d'avortement spontané et de naissance prématurée est la même que chez les femmes relativement en bonne santé..

Quels tests vous devez faire pour les hormones thyroïdiennes et comment le faire correctement

Vous allez maintenant découvrir quels tests vous devez faire pour les hormones thyroïdiennes. Le dépistage implique une évaluation superficielle de l'activité fonctionnelle de la glande thyroïde. Pour un examen différentiel plus précis, une analyse avec un ensemble d'indicateurs avancés est effectuée, ainsi qu'une échographie et une biopsie. Les principales pathologies de la glande thyroïde détectées par dépistage:

  • quantité excessive ou insuffisante d'hormones;
  • maladies auto-immunes;
  • maladie de bazedova;
  • oncologie;
  • crétinisme;
  • myxœdème.

Ces maladies réduisent considérablement la qualité de la vie humaine. Dans le même temps, non seulement les organes internes sont affectés, mais aussi l'apparence. La formation de goitre toxique diffus s'accompagne d'une augmentation significative de la zone du cou, ainsi que de l'apparition de symptômes oculaires spécifiques (gonflement des paupières, «yeux exorbités», etc.).

L'importance d'un examen rapide est indéniable, car elle améliorera considérablement le pronostic du résultat et sélectionnera des méthodes de traitement plus douces. Le stade extrêmement sévère de la maladie nécessite une intervention chirurgicale pour retirer le site ou l'organe dans son ensemble. Ensuite, le patient est obligé de suivre un traitement hormonal substitutif à vie.

Quels tests vous devez faire pour les hormones thyroïdiennes?

La tâche principale des hormones thyroïdiennes est de réguler le métabolisme normal du corps humain. L'hypo- ou l'hypersécrétion d'hormones entraîne une perturbation du métabolisme normal, des systèmes reproducteur, nerveux et cardiovasculaire.

Une étude approfondie sur le fonctionnement normal de la glande thyroïde comprend des tests pour:

  • la triiodothyronine (T3) est courante et libre. Son activité biologique dépasse T4 3-4 fois. Il est à noter que chez une personne en bonne santé, une petite quantité de T3 est produite, le corps en reçoit la majeure partie lorsque l'iode est séparé de la thyroxine. On sait que 99% de la tout-triiodothyronine dans le corps humain est sa forme inactive. L'activité biologique est bloquée par les protéines du plasma sanguin qui s'y rattachent. Fonctions - contrôle du taux de consommation moléculaire d'oxygène par les cellules; activation de la biosynthèse des protéines, de la vitamine A et du métabolisme énergétique;
  • la thyroxine (T4) est courante et gratuite. Le pourcentage atteint 90%. En soi, il est inactif, mais après une action enzymatique se transforme en triiodothyronine;
  • la thyrotropine (TSH). Le lieu de synthèse est la glande pituitaire antérieure du cerveau. Il régule le rapport normal de T3 et T4 dans les cellules et les tissus.Si la valeur de T3 et T4 diminue, l'hypophyse commence à éjecter la TSH dans le sang en excès. Il agit sur l'organe endocrinien en question, provoquant une production intensive de T3 et T4.

Les analyses des hormones thyroïdiennes peuvent être prescrites par des médecins de différents profils: thérapeute, pédiatre, gynécologue, endocrinologue, neurologue ou chirurgien. Indications pour la recherche en laboratoire:

  • signes d'hypo- (carence) ou d'hyperfonction (excès);
  • suspicion de pathologie auto-immune;
  • symptômes du processus oncologique;
  • la nécessité d'identifier le degré d'efficacité et de sécurité des tactiques de traitement choisies;
  • hypothyroïdie congénitale suspectée;
  • grossesse avec une prédisposition aux maladies du système endocrinien;
  • les enfants nés de mères atteintes de pathologies endocriniennes;
  • infertilité prolongée, étiologie incertaine.

La détection précoce des écarts facilitera le traitement, ce qui affectera positivement le pronostic du résultat..

Test d'anticorps thyroïdien - qu'est-ce que c'est?

Les anticorps sont des protéines protectrices qui sont produites lors de la pénétration de matériel génétique étranger et contre le développement de leurs propres cellules mutantes (anormales). Chez les personnes en bonne santé, l'immunité réagit exclusivement aux facteurs ci-dessus, mais en cas de violation des réactions immunitaires, des protéines protectrices commencent à être produites sur les cellules et les tissus sains. En d'autres termes, l'immunité produit des anticorps dirigés contre ses propres tissus. Les pathologies de ce type appartiennent à des pathologies auto-immunes..

Examinons plus en détail ce que l'examen de laboratoire vise à identifier les anticorps contre la glande thyroïde et ce que leur augmentation indique.

Une étude sur les anticorps anti-thyroglobuline est pertinente s'il est nécessaire de détecter un goitre diffus toxique et nodulaire, ainsi qu'une thyroïdite auto-immune. La thyroglobuline est la base de la formation ultérieure de T3 et T4. Il est produit par la glande thyroïde, où il est ensuite déposé..

Une petite quantité de thyroglobuline pénètre dans la circulation systémique. Les raisons pour lesquelles il commence à être perçu par le système immunitaire comme du matériel génétique étranger sont inconnues. Le développement d'anticorps protecteurs provoque une inflammation. Il y a 2 options de résultat: l'une mène à un manque de T3 et T4, l'autre à leur synthèse excessive.

La détermination de la présence de protéines protectrices du récepteur de la thyrotropine est effectuée avec des symptômes cliniques de la maladie de Graves ou d'un dysfonctionnement de la glande thyroïde.

Les anticorps ont un effet bidirectionnel sur la TSH. Ils peuvent bloquer ou stimuler son activité biologique. Si les anticorps ont un effet stimulant, un goitre diffus et une hyperthyroïdie se développent. Avec un effet bloquant, une atrophie des sections d'organes se produit et, par conséquent, une hypothyroïdie.

Il est important de souligner que la thyroïdite auto-immune n'exclut pas le développement de lésions auto-immunes combinées d'autres organes (lupus érythémateux disséminé, anémie pernicieuse ou arthrite). Quelles sont les causes des diagnostics supplémentaires obligatoires lors de la détection d'anticorps élevés contre la TSH ou la thyroglobuline.

Est-il possible d'abaisser le niveau d'anticorps?

Vous ne devriez pas essayer de faire face à leur augmentation par vous-même. Les anticorps sont réduits dans le contexte de l'élimination de la cause profonde, qui a provoqué leur augmentation. Pour choisir les méthodes de traitement appropriées (médication, chirurgie ou radiothérapie à l'iode) et évaluer leur efficacité, le médecin traitant après un diagnostic complet.

Cytologie thyroïdienne

Le développement de la méthode de diagnostic par ultrasons permet la détection de formations nodulaires chez des patients qui ne présentent aucun signe clinique de la maladie. Le pourcentage de cas détectés est passé à 70%, dont environ 20% concernent des néoplasmes malins..

Pour mener une étude différentielle, une biopsie est réalisée. Il est divisé en aiguilles fines et épaisses. Les avantages de l'aiguille fine: sécurité et rentabilité. Cependant, lors du décryptage des résultats d'une biopsie à l'aiguille fine de cellules thyroïdiennes, la probabilité d'obtenir des résultats inexacts atteint 50%.

Pour clarifier les résultats, une grande biopsie à l'aiguille est réalisée. La particularité de la technique est la collecte d'une plus grande quantité de biomatériaux pour la recherche (par rapport à l'aiguille fine). L'échantillon de tissu résultant est coloré avec des colorants et une préparation histologique est préparée pour examen au microscope..

Limites d'une biopsie à grande aiguille: l'emplacement des ganglions toxiques près des structures vitales (artère ou trachée). Le risque de complications n'est pas supérieur à 2%.

Comment prendre correctement les tests d'hormones thyroïdiennes?

Un test sanguin pour les hormones thyroïdiennes doit être administré aux nouveau-nés à des intervalles d'au moins 30 minutes après la dernière tétée. L'intervalle de jeûne minimum pour les adultes est de 8 heures. Afin de réduire le risque de destruction des érythrocytes dans les tubes à essai et de faciliter la collecte de la quantité requise de biomatériau, il est recommandé de boire au moins 500 ml d'eau plate pure.

Pendant 2 jours, l'utilisation de médicaments à base d'iode ou d'hormones doit être exclue. Et par jour - la prise de médicaments est limitée.

Pendant deux ou trois jours, l'alcool est exclu.

Il est important d'éviter le stress physique ou émotionnel, qui peut provoquer une synthèse hormonale excessive. Vous devrez arrêter de fumer pendant au moins 3 heures.

Est-il possible de donner du sang aux hormones thyroïdiennes pendant les menstruations?

Le taux d'hormones thyroïdiennes dans les services de laboratoire privés est sélectionné en tenant compte de la phase de menstruation ou du trimestre de grossesse de la patiente. Par conséquent, le patient est autorisé à subir des diagnostics de laboratoire n'importe quel jour. Elle doit informer l'employé du laboratoire du jour du cycle ou de l'âge gestationnel. Cependant, si le spécialiste de la direction indique une date ou une heure spécifique, vous devez planifier une visite au laboratoire à l'heure indiquée..

La préparation au don de sang pour les hormones thyroïdiennes pour les femmes implique également de refuser de prendre des contraceptifs oraux et des œstrogènes au moins 2 jours avant le don de sang. Les conditions détaillées de préparation de l'analyse sont convenues au préalable avec le médecin.

Tableau des normes de T4, T3 et TSH libres par âge chez la femme

Les indicateurs normaux des valeurs considérées dépendent directement de l'âge de la personne examinée. Il convient de souligner que le sexe n'a pas d'importance: les valeurs de référence pour les femmes et les hommes sont identiques.

Le médecin met en corrélation les résultats avec les données d'autres méthodes de diagnostic et avec le tableau clinique de chaque patient, sur la base duquel il établit un diagnostic final.

Le patient peut évaluer indépendamment si chacun des indicateurs de laboratoire est en ordre. Cependant, ces informations ne sont pas suffisantes pour établir les raisons de leur écart par rapport à la norme. Dans ce cas, le médecin prescrit en outre une échographie et une biopsie. L'interprétation des données obtenues doit être effectuée exclusivement par un spécialiste.

Sans thyroxine, pmol / l

Sans thyroxine chez la femme enceinte, pmol / l

Thyroxine totale, nmol / l

Sans triiodothyronine, nmol / L

Triiodothyronine totale, pmol / l

Âge Valeurs autorisées
6 mois9,9 - 28
6 mois - année12,2 - 27,4
Jusqu'à 7 ans12,4 - 22,8
7 à 10 ans12,7 - 22
10 à 20 ans12,3 - 22,3
Après 20 ans10,4 - 22,7
1er trimestre12 - 20,2
2e trimestre9.4 - 17.2
3e trimestre8,6 - 15,8
6 mois70 - 220
6 mois - année72,7 - 209
17 ans74 - 180
7 à 10 ans76,8 - 180
10 à 20 ans75,9 - 173
Après 20 ans69 - 180
Jusqu'à 3 mois1,2 - 4,3
3 mois - 1 an1,35 - 4,2
17 ans1,45 - 3,8
6-14 ans1,4 - 3,6
14 - 20 ans1.4-3.3
Après 20 ans1.18 - 3.3
Pour tous les âges3 - 6,8

6 mois0,67 - 10,8
6 mois - année0,65 - 8,3
17 ans0,7 - 6
7 à 10 ans0,62 - 4,9
10 à 20 ans0,5 - 4,3
Après 20 ans0,37 - 4,4

Le taux d'hormones thyroïdiennes chez les femmes après 50 ans est légèrement inférieur. Pour calculer à partir des valeurs de référence "antérieures à 20", 0,6 unité doit être soustraite. Le résultat obtenu est considéré comme une variante de la norme physiologique..

Une diminution de la norme de T4, T4 et TSH libres chez la femme après 50 ans se produit dans le contexte de l'inhibition de l'activité fonctionnelle de l'organe.

Si TSH est normal, dois-je prendre T4 et T3?

Pour obtenir des informations complètes sur la santé du patient, il est recommandé d'effectuer trois analyses de manière complète. La décision sur la nécessité d'une étude sur le niveau de T3 et T4 dans le contexte d'une valeur TSH normale est prise par le médecin traitant individuellement pour chaque patient. Il est important de prendre en compte la présence et la sévérité des symptômes de la maladie, ainsi que les facteurs de risque (prédisposition héréditaire, pathologies précédemment transférées et état général du système endocrinien).

Important: si la valeur d'au moins un indicateur de laboratoire est en dehors de la plage des valeurs acceptables, il est nécessaire de subir un diagnostic complet par échographie et biopsie.

Quelle est la taille des anticorps chez une personne en bonne santé?

Chez les sujets sains, le niveau d'anticorps auto-immuns doit être minime. Une petite quantité est acceptable. Si les tests du patient s'écartent de la norme, ainsi qu'avec un tableau clinique évident de la maladie, le diagnostic final de pathologie auto-immune est posé.

La valeur des anticorps anti-thyroglobuline ne doit pas dépasser 110 UI / ml et anti-rTTG - moins de 1,75 UI / l.

Dans le cas de l'obtention de résultats dépassant cette valeur seuil, une hypothèse est faite concernant une maladie de bazedovy ou une thyroïdite auto-immune.

Qu'est-ce que cela signifie si l'échogénicité de la glande thyroïde augmente?

La méthode de l'échographie est considérée comme préférable pour une évaluation initiale du fonctionnement d'un organe normal. Avantages: indolore, prix abordable, faible coût, pas de contre-indications et complications. L'un des critères indiqués dans les résultats de l'échographie est l'échogénicité tissulaire..

Le terme «échogénicité» décrit la capacité d'un tissu à réfléchir les ondes ultrasonores. L'image sur le moniteur de la machine à ultrasons est formée par un ordinateur après analyse des rayons ultrasons entrants des zones étudiées.

L'échogénicité accrue de la glande thyroïde est fixée dans les zones avec une quantité réduite de substance colloïdale. Ce fait est dû au fait qu'une petite quantité de liquide dans les cellules conduit à une réflexion active des ultrasons. Si une augmentation de l'indicateur est détectée, des diagnostics supplémentaires doivent être effectués pour identifier:

  • la présence de néoplasmes bénins ou malins;
  • formes toxiques de goitre;
  • lésions auto-immunes;
  • thyroïdite subaiguë;
  • état de carence en iode, qui provoque par la suite un goitre endémique.

Valeurs inférieures

L'échogénicité réduite de la glande thyroïde est caractéristique du développement d'une inflammation ou d'un œdème. Cependant, à des stades avancés, le critère de diagnostic dépasse considérablement les valeurs autorisées. Si la couleur du patient du tissu thyroïdien sur l'écran devient plus foncée que le fond musculaire environnant, alors l'échogénicité est considérée comme prononcée. Raisons possibles:

  • maladies oncologiques;
  • la formation de kystes à contenu colloïdal;
  • manque d'iode dans le corps;
  • pathologies auto-immunes;
  • le stade initial de la formation de goitre toxique diffus;
  • goitre endnmique;
  • adénome thyroïdien;
  • goitre sporadique.

Il est recommandé au patient de subir un deuxième examen échographique dans une autre clinique lorsqu'un état pathologique est détecté. Le niveau professionnel et la précision de l'équipement utilisé varient selon les organisations médicales. De telles tactiques éviteront les fausses données de diagnostic..

La quantité de traitement dépend de la gravité de la maladie sous-jacente. Dans les maladies chroniques, un régime de traitement est sélectionné qui réduit la gravité des symptômes de plusieurs fois. L'adhésion stricte aux médicaments et le mode de vie actif ont un effet positif sur le pronostic de la maladie.

Diplômée, en 2014, elle a obtenu un diplôme en microbiologie de l'établissement d'enseignement supérieur du budget de l'État fédéral de l'Université d'État d'Orenbourg. Diplômé des études de troisième cycle FSBEI de HE Agenburg State Agarian University.

En 2015 l'Institut de symbiose cellulaire et intracellulaire de la branche de l'Oural de l'Académie russe des sciences a suivi une formation avancée sur le programme professionnel supplémentaire "Bactériologie".

Lauréat du concours panrusse des meilleurs travaux scientifiques dans la nomination "Sciences biologiques" de 2017.

Les hormones thyroïdiennes

L'étude des hormones thyroïdiennes est réalisée pour évaluer l'état de la glande thyroïde, identifier les maladies. Les principales fonctions des hormones thyroïdiennes sont la régulation du métabolisme énergétique, la participation au travail du cœur et du cerveau. Un test sanguin est effectué pour la recherche.

Les hormones thyroïdiennes

La glande thyroïde est située à l'avant du cou, se trouve sur la trachée. Il produit des hormones thyroxine, triiodothyronine et calcitonine. Pour cela, la glande thyroïde a besoin d'iode, qui pénètre dans le corps avec de la nourriture.

La fonction de la glande thyroïde est régulée par l'hormone stimulant la thyroïde de l'hypophyse - TSH. Avec une augmentation de l'activité thyroïdienne, la TSH diminue pour diminuer l'activité. Avec l'affaiblissement de la fonction thyroïdienne, la TSH augmente.

Les fonctions des hormones thyroïdiennes:

  • participation au métabolisme des protéines, des graisses et des glucides;
  • dégradation des graisses;
  • stimulation de l'activité cardiaque;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • régulation de l'activité mentale;
  • régulation du métabolisme du calcium;
  • contrôle de la thermorégulation;
  • stimulation de la digestion.

Dans diverses maladies de l'hypophyse ou de la glande thyroïde, il y a une diminution ou une augmentation de la production de substances hormonales.

Thyroxine

La thyroxine, ou T4, est le précurseur de la triiodothyronine. La quantité maximale est produite le matin, de 8 à 12 heures. La production minimale est observée la nuit, de 23 à 3 heures. Il y a des fluctuations saisonnières - la production la plus élevée se produit de septembre à février, la production la plus faible est observée en été.

Dans un test sanguin pour les hormones thyroïdiennes, la T4 libre et le total sont déterminés. Libre - ce n'est pas associé aux protéines T4, circulant dans la circulation sanguine. Le général comprend le T4 gratuit et lié.

Triiodothyronine

La triiodothyronine, ou T3, est l'hormone la plus active de la glande thyroïde. Une partie est formée dans la glande thyroïde, une partie est obtenue à partir de la thyroxine dans d'autres organes. Il diffère de la thyroxine par moins d'atomes d'iode. Il est également lié et gratuit. Moins de T3 circule dans le sang.

Calcitonine

L'hormone protéique se forme dans les cellules C de la glande thyroïde. Par action, elle est opposée aux hormones parathyroïdiennes. Retarde le calcium dans les os, augmentant leur résistance. Empêche le développement de l'ostéoporose.

La fonction des glandes parathyroïdes - elles retiennent le calcium dans le sang et empêchent son accumulation dans le tissu osseux. Les glandes parathyroïdes sont appariées, situées sur les côtés de la glande thyroïde.

Anticorps thyroïdiens

Dans certaines maladies auto-immunes, des anticorps dirigés contre vos propres tissus sont produits dans le corps. Les maladies auto-immunes sont basées sur une altération de la fonction du système immunitaire, dans lequel il reconnaît les propres tissus du corps comme étrangers. Des anticorps sont produits pour détruire l'agent «étranger». En conséquence, une inflammation se développe dans l'organe contre lequel des anticorps se sont développés.

En ce qui concerne la glande thyroïde, de telles défaillances se produisent également. Les types d'anticorps suivants sont produits..

  1. Anticorps dirigés contre l'antigène thyroïdien microsomal - AMAT. Ils sont formés de microsomes de cellules d'organes - structures contenant des protéines et des enzymes. Trouvé dans la maladie de Hashimoto, goitre toxique diffus, thyrotoxicose.
  2. Anticorps dirigés contre les récepteurs TSH - AT-rTTG. Formé aux zones hormono-sensibles des cellules organiques. Stimulez les niveaux accrus de T3 et T4. Identifié avec un goitre toxique diffus.
  3. Anticorps contre la thyroglobuline - AT-TG. Formé en une protéine de la glande contenant de l'iode. Identifié dans la maladie de Hashimoto, thyroïdite auto-immune.
  4. Anticorps contre la peroxydase thyroïdienne - AT-TPO. Formé à l'enzyme nécessaire à la synthèse de T3 et T4. Apparaissent dans la maladie de Hashimoto, la thyroïdite auto-immune.

Des tests sanguins pour les anticorps thyroïdiens - une méthode sensible pour le diagnostic des maladies auto-immunes.

Indicateurs déterminés dans l'analyse du sang pour les hormones

Les tests à effectuer pour les hormones dépendent de la maladie présumée. Tout d'abord, T3, T4 sont examinés. Si une surestimation ou une diminution de ces hormones thyroïdiennes est détectée, un test TSH, des anticorps thyroïdiens sont prescrits.

Complexe d'examen pour diverses maladies:

  • thyrotoxicose - TTG, T3, T4, aTPO, artTG;
  • hypothyroïdie - T4, TSH;
  • goitre nodulaire diffus - TTG, T4, T3, calcitonine.

Méthodes de recherche supplémentaires - échographie, tomodensitométrie, balayage par radio-isotopes.

Règles pour prendre un test sanguin pour les hormones thyroïdiennes

Le sang veineux est prélevé pour la recherche. Faites correctement un test sanguin le matin, jusqu'à 12 heures. À l'heure actuelle, la teneur en substances hormonales est maximale. Avant de donner du sang aux hormones thyroïdiennes, une préparation est requise:

  • arrêter temporairement de prendre des médicaments hormonaux;
  • à la veille de l'analyse pour éviter le stress physique et émotionnel;
  • renoncer à l'alcool et aux cigarettes.

S'il n'est pas possible d'arrêter de prendre des médicaments, vous devez les indiquer lors de la visite d'un médecin. Il n'est pas recommandé de passer des tests immédiatement après les opérations, les études aux rayons X.

Les gens viennent à l’étude l'estomac vide, vous ne pouvez pas manger de nourriture, vous pouvez boire un verre d'eau. Juste avant de donner du sang pour les hormones, vous devriez vous asseoir tranquillement pendant 5-10 minutes.

Pour contrôler la maladie, il n'est pas nécessaire de faire un test sanguin complet à chaque fois pour toutes les hormones thyroïdiennes. Règles d'inspection:

  • L'ATPO ne change pas avec l'évolution de la maladie, par conséquent, ils ne sont pas régulièrement déterminés;
  • dans les hormones thyroïdiennes, seules les fractions libres sont déterminées, il n'est pas nécessaire de prendre en général et gratuitement en même temps;
  • le test hormonal calcitonine n'est administré qu'en cas de suspicion de cancer de la thyroïde.

Il n'y a aucune indication stricte sur le jour du cycle auquel la femme doit prendre des hormones thyroïdiennes. L'indicateur ne dépend pas de la phase du cycle, mais il est recommandé de vérifier l'état de la glande thyroïde avant ou après la menstruation.

Normes des hormones thyroïdiennes

Le niveau de substances thyroïdiennes dépend du sexe et de l'âge de la personne. La norme chez les femmes est légèrement plus élevée, car les substances hormonales thyroïdiennes sont responsables de la fonction reproductrice du corps féminin. Le tableau montre les normes thyroxine pour différentes catégories d'âge.

Sexe et âgeValeur normale, nmol / litre
Enfants de moins de 6 ans5,95-14,7
Enfants de moins de 10 ans5,99-13,8
Enfants de moins de 18 ans5.91-13.2
Hommes de moins de 40 ans5.57-9.69
Hommes de plus de 40 ans5.32-10
Femmes de moins de 40 ans5,92-12,9
Femmes de plus de 40 ans4.93-12.2

La norme de l'hormone thyroïdienne thyroxine chez une femme pendant la grossesse est de 7,33-16,1 nmol / litre.

Les différences d'âge et de sexe de la triiodothyronine sont insignifiantes. Sa norme est de 5,4 à 12,3 pmol / litre. La triiodothyronine étant plus active, sa teneur en sang est mille fois inférieure.

Le niveau normal de calcitonine est de 13,3-28,3 mg / litre. Les anticorps dirigés contre les récepteurs TSH doivent normalement être absents. Le niveau d'anticorps contre la thyroperoxydase ne dépasse pas 5,6 U / ml. Le décryptage de l'analyse des hormones thyroïdiennes ne doit être effectué que par un médecin, car les désignations peuvent varier en fonction du laboratoire. Si une pénurie ou un excès d'hormones thyroïdiennes est détecté, un examen supplémentaire est effectué pour établir un diagnostic.

Maladie thyroïdienne

Avec un manque d'hormones thyroïdiennes, l'hypothyroïdie se développe. L'état congénital de l'hypothyroïdie chez les enfants est appelé crétinisme. Les enfants sont en retard dans leur développement physique et mental, ont des traits et des visages et une structure corporelle disproportionnés.

Symptômes d'un manque d'hormones thyroïdiennes chez l'adulte:

  • fatigue;
  • apathie, manque d'intérêt pour la vie;
  • déficience de mémoire;
  • déficience mentale;
  • diminution de l'appétit;
  • gain de poids;
  • gonflement
  • fraîcheur;
  • trouble de la digestion;
  • diminution de la fonction sexuelle;
  • irrégularités menstruelles chez la femme.

L'hypothyroïdie se produit avec un manque d'iode dans l'alimentation, une inflammation auto-immune de la glande thyroïde, un traumatisme organique et des maladies de l'hypophyse. L'hypothyroïdie se produit également après l'ablation de la glande thyroïde en raison d'un cancer ou d'un goitre..

Avec un excès d'hormones thyroïdiennes, une thyréotoxicose se développe. Lorsque T3 et T4 sont élevés, les symptômes suivants sont observés:

  • sautes d'humeur fréquentes;
  • irritabilité excessive;
  • transpiration
  • maux de tête;
  • appétit excessif;
  • forte perte de poids;
  • la diarrhée;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • rythme cardiaque.

La thyréotoxicose se développe avec la formation de ganglions dans la glande thyroïde, une inflammation virale de l'organe, des dommages à l'hypophyse.

Pour vérification, des tests pour un complexe thyroïdien sont effectués. Il convient de rappeler que les symptômes ne sont pas spécifiques, peuvent être observés dans d'autres maladies. Ils ne devraient être évalués qu'en combinaison et en tenant compte des résultats de l'enquête. Le décryptage des tests et l'état du patient ne doivent être effectués que par un médecin.

Traitement de l'hypothyroïdie et de la thyréotoxicose

Lorsqu'une hypothyroïdie est détectée, une personne se voit prescrire un traitement hormonal substitutif. Il s'agit de l'administration d'hormones thyroïdiennes sous forme de comprimés. Dans la plupart des cas, il s'agit d'une administration à vie de médicaments, car l'inflammation est chronique. La dose du médicament doit être choisie très soigneusement, un surdosage peut conduire à l'état inverse - la thyréotoxicose. Les patients sous traitement substitutif doivent régulièrement donner du sang aux principales hormones thyroïdiennes pour surveiller le traitement..

Avec l'augmentation des hormones thyroïdiennes, on prescrit aux gens des médicaments pour supprimer la fonction des organes. Ils sont également soigneusement dosés, afin de ne pas désactiver complètement la glande thyroïde. La prise de cette thérapie est également permanente pour la plupart des patients. La fonction de la glande thyroïde est estimée par la quantité de substances hormonales qu'elle produit. L'étude est réalisée sur un test sanguin. La préparation à l'analyse comprend un refus temporaire de drogues, d'alcool, de nicotine, de stress physique et émotionnel. En cas d'affaiblissement ou d'amélioration de la fonction thyroïdienne, un traitement correctif est prescrit..

Tests hormonaux thyroïdiens: normes et décodage

La glande thyroïde et ses hormones sont impliquées dans le travail de tous les organes et systèmes du corps humain. Toute violation de son fonctionnement peut entraîner de graves problèmes de santé. L'analyse des hormones thyroïdiennes est l'un des moyens de surveiller son travail et de diagnostiquer les éventuels changements pathologiques.

Les hormones et leur rôle

Les principales hormones étudiées sont:

  • Triiodothyronine (T3),
  • Tétraiodothyronine (T4). Il est également appelé thyroxine.,
  • Hormone stimulant la thyroïde (TSH),

La glande thyroïde produit 3 substances:

Les hormones comprennent la triiodothyronine et la thyroxine. Ils aident à fonctionner comme un organe interne du corps humain. Ils comprennent des molécules d'iode: 3 en triiodothyronine et 4 en thyroxine.

La calcitonine produit des cellules C. Leur fonction est le métabolisme du calcium et le développement du système osseux..

Les hormones dans le sang circulent sous forme libre et associées aux protéines. 99% est connecté, seulement 0,2-0,5% tombe sur libre.

L'hormone T3 est considérée comme plus active. Il est impliqué dans tous les effets biologiques. Le T4 est à l'origine de la formation de cette substance active.

Les hormones thyroïdiennes sont principalement responsables du métabolisme énergétique. Ce processus dans le corps se produit constamment, même au repos.

Les tests de l'hormone thyroïdienne impliquent la détermination de la TSH (hormone stimulant la thyroïde), bien qu'elle soit produite par un autre organe endocrinien, l'hypophyse. Il est produit avec une allocation insuffisante de T3 et T4. Mécanisme de rétroaction TTG. Ensuite, il y a 2 scénarios:

  • Le fer synthétisera plus intensément les hormones,
  • Glande thyroïde. Elle augmente progressivement le volume.

Sous la forme des résultats des tests sanguins apparaîtra l'indicateur de AT TPO.

Les anticorps dirigés contre la peroxydase thyroïdienne sont un indicateur de l'agression du système immunitaire par rapport à votre propre corps. La peroxydase thyroïdienne fournit la formation d'une forme active d'iode, qui peut être incluse dans le processus d'iodification de la thyroglobuline. Les anticorps contre l'enzyme bloquent son activité, ce qui entraîne une diminution de la sécrétion d'hormones thyroïdiennes. Cependant, l'AT-TPO ne peut être que «témoin» du processus auto-immun. Une augmentation du titre d'anticorps contre la peroxydase est possible si le patient:

  • goitre toxique diffus,
  • goitre nodulaire,
  • thyroïdite subaiguë de Crevena,
  • dysfonctionnement de la glande post-partum,
  • thyroïdite (Hashimoto),
  • hypothyroïdie idiopathique,
  • thyroïdite auto-immune,
  • maladies auto-immunes non thyroïdiennes.

Lorsqu'une analyse est prescrite?

À ce jour, les maladies associées à un dysfonctionnement de la glande thyroïde occupent la deuxième place en fréquence, le diabète vient en premier. L'état du cœur, des systèmes vasculaire, reproducteur et hématopoïétique dépend du bon fonctionnement de cet organe..

Un test sanguin pour les hormones thyroïdiennes peut également être effectué de la propre initiative du patient. Les raisons populaires de cette décision sont:

  • Vérifier la santé d'un couple qui a décidé d'avoir un bébé,
  • En vertu de la profession. Si une personne travaille dans un lieu présentant un risque accru de contamination chimique ou radiologique,
  • Vérification de l'état de la glande, après une maladie antérieure.

L'endocrinologue écrit une référence pour des tests sanguins pour les hormones thyroïdiennes afin d'identifier les anomalies ou d'ajuster le traitement pour les maladies existantes.

La raison de cette nomination peut être:

  • Changements soudains du poids d'une personne,
  • Difficultés à concevoir un enfant,
  • Grossesse grave,
  • Irrégularités menstruelles chez la femme,
  • Retard du développement physique ou mental de l'enfant.

Si un examen visuel a révélé des changements structurels dans la glande, un test hormonal est également prescrit. De tels changements peuvent être une nodularité, une hétérogénéité ou des agrandissements détectés lors de la palpation de la zone correspondante. S'il y a des écarts dans les résultats, le patient devra subir des examens supplémentaires pour identifier la cause de la violation.

Le don de sang pour les hormones thyroïdiennes est nécessaire en présence des symptômes visuels suivants:

  • Le tremblement est un mouvement spontané rapide et rythmé des membres associé aux contractions musculaires.,
  • Calvitie,
  • Transpiration abondante,
  • Déficience de mémoire,
  • Problèmes de peau,
  • Tachycardie.

Dans certains cas, les tests pour les hormones thyroïdiennes sont la norme. Les patients souffrant de pathologies du tissu conjonctif (polyarthrite rhumatoïde, sclérodermie systémique, lupus érythémateux) ne doivent pas oublier de donner du sang aux hormones thyroïdiennes.

Lignes directrices pour les adultes

T4 dans la plupart des cas reste inchangé. Il est stable même si le corps a une tumeur bénigne ou un goitre colloïdal. Avec une teneur normale en thyroxine dans le corps féminin, les chiffres dans le formulaire de résultats doivent être de 9 à 19 pmol / L. Cet indicateur est la base d'iode pour la formation de l'hormone T3. Les indicateurs de cette hormone chez une femme devraient être de l'ordre de 2,62-5,69 pmol / L. La norme des hormones thyroïdiennes chez les femmes pendant la grossesse est beaucoup plus élevée. Cela est dû au fait que, jusqu'à un certain point, le système endocrinien de la mère fonctionne à deux, satisfaisant ainsi également les besoins du bébé. Hormones thyroïdiennes: normales chez la femme, tableau ci-dessous.

Le médecin déchiffrera naturellement les réponses reçues. Vous ne pouvez que légèrement comparer les chiffres avec les normes..

L'hormone stimulant la thyroïde à une concentration normale doit être de 0,2 à 3,2 Mme / l. Le dépassement de l'indicateur indique un fonctionnement insuffisant de la glande thyroïde, faible - sécrétion trop intense.

Déchiffrer un test sanguin pour les hormones thyroïdiennes Une comparaison des indicateurs d'un homme et d'une femme est présentée dans le tableau ci-dessous.

Nom d'hormoneChez l'hommeChez les femmes
T3 (pmol / L)2.6-5.722.6-5.72
T3 libre (nmol / L)1.24-3.231.24-3.23
Total T4 (ngr / dtsl)0,8-2,10,8-2,1
T4 gratuit (ngr / dtsl)5.31-104.23-12.99
TSH totale (μMU / ml)0,4-40,4-4
Calcitonine (pmol / L)0-2,460-1,46

Normes chez les enfants

Les normes des hormones thyroïdiennes diffèrent considérablement de celles d'un adulte. L'analyse des hormones thyroïdiennes est rarement prescrite. Il aide à diagnostiquer les anomalies précoces du développement et à les corriger..

Contrairement aux adultes, l'analyse des enfants consiste à vérifier seulement 2 hormones - T3 et TSH. Ils affectent le rythme de développement du bébé.

Ainsi, les résultats des tests pour la TSH devraient être chez les nourrissons 1,12-17,05 mU / L.

Par an, la quantité de cette hormone est produite moins de 0,66-8,3 miel / l.

Puis, à mesure qu'ils vieillissent, le seuil supérieur de cet indicateur change, mais la limite inférieure reste inchangée - 0,47 mU / L. Ainsi, la limite supérieure de la thyrotropine pour l'analyse des hormones thyroïdiennes sera:

  • Jusqu'à 5 ans - 6,55 miel / l,
  • Moins de 12 ans - 5,89 MED / L,
  • Jusqu'à 16 ans - 5,01 miel / l.

Une fois stabilisé à environ 4,15 miel / l.

Il convient de noter que le niveau de thyrotropine dépend de l'heure de la journée. Il atteint son maximum à 3 heures du matin et les chiffres les plus bas sont enregistrés à 17 heures-18 heures..

Analyses des hormones thyroïdiennes décodant les normes de triiodothyronine par âge:

  • Jusqu'à 10 ans - 1,79-4,08 nmol / L,
  • Moins de 18 ans - 1,23-3,23 nmol / L.

À mesure qu'ils vieillissent, cet indicateur diminue à 1,06-3,14. À différents moments de l'année, il est produit avec différentes activités. En automne et en hiver plus intensément, et au printemps la production de T3 diminue.

Préparation pour la livraison du biomatériau

La préparation aux tests hormonaux devrait commencer dans environ un mois. Pendant cette période, vous devez refuser de prendre de tels médicaments:

  • Contenant de l'iode,
  • Hormonal,
  • Stéroïdes,
  • Contenant de l'aspirine.

Si le respect de cette condition n'est pas possible, il est nécessaire d'en informer le médecin traitant. Il pourra donc ajuster les données.

La préparation de l'analyse comprend d'autres mesures:

  • Ne mangez pas 8 heures avant la livraison du biomatériau. Vous ne pouvez boire que de l'eau bouillie. Le minéral n'est pas recommandé,
  • Aucune activité physique la veille d'une visite au laboratoire ne doit être,
  • Les situations stressantes peuvent également fausser les résultats de la recherche. Essayez donc de vous calmer et de ne pas être nerveux le jour de votre visite au laboratoire.,
  • Refuser les mauvaises habitudes comme l'alcool et les cigarettes ont besoin d'au moins 24 heures. Idéalement, cette période est de 7 jours,
  • La veille du don de sang, vous devez abandonner l'intimité sexuelle,
  • Dans les 2-3 jours, vous devez essayer de protéger le corps contre l'hypothermie et la surchauffe.

Le spécialiste doit vous informer des tests d'hormones thyroïdiennes dans au moins 2-3 jours. Cette période doit être consacrée à la préparation de votre corps. C'est le seul moyen d'obtenir des résultats vrais et précis qui montrent une image réelle de l'état de la glande thyroïde..

Nous donnons une analyse

Comment transmettre une analyse des hormones thyroïdiennes à une personne prédisposée aux maladies endocriniennes? La réponse est tous les 6 mois pour surveiller votre état. Il suffira que tout le monde visite le laboratoire une fois tous les 1 à 1,5 ans..

Le don de sang pour les hormones thyroïdiennes se fait à partir d'une veine du coude.

Pour des résultats précis, il est important non seulement de savoir comment passer l'analyse, mais aussi quand. Les nuances de cette procédure sont généralement racontées par un gynécologue ou un endocrinologue. Le jour du don de sang, aucune autre intervention médicale ne doit être effectuée. La radiographie, les compte-gouttes et les ultrasons peuvent déformer les données..

Chez les hommes, tout est plus simple. Ils ont une stabilité hormonale, donc ils peuvent donner du sang n'importe quand.

Vous pouvez passer des tests pour les hormones thyroïdiennes pour déterminer la forme libre T3 et T4, la calcitonine, la TSH et l'AT-TG tous les jours, adultes et enfants.

L'analyse prend jusqu'à 5 jours.

Quels sont les écarts

Avec l'hyperthyroïdie, une défaillance métabolique se produit. Voici quelques symptômes:

  • Perte de poids,
  • Cardiopalmus,
  • Transpiration.

L'hyperthyroïdie est de 3 types:

  • Diminution de la taille de la thyroïde et de la production d'hormones,
  • L'augmentation de sa taille. Le corps combat la carence hormonale,
  • Faible production d'hormones par l'hypothalamus.

Lors de l'analyse des hormones thyroïdiennes, le déchiffrement des résultats peut donner 2 variantes possibles de déviations:

  • Dépassement des normes - thyrotoxicose. Le patient a de la fièvre, une transpiration active, une instabilité émotionnelle, des tremblements des extrémités, un rythme cardiaque instable. Dans ce cas, T3 et T4 augmentent considérablement leur concentration et la TSH diminue,
  • Données numériques faibles - hypothyroïdie. Symptômes: faiblesse, perte de conscience, dépression, enflure, diminution de la puissance chez l'homme, diminution de la probabilité de conception chez la femme.

Si l'analyse de la glande thyroïde a montré une teneur accrue en anticorps AT-TPO et AT-TG dans le sang, cela indique un processus auto-immun.

Un T4 normal à une faible concentration de T3 et de TSH est également un rapport alarmant, qui indique l'incapacité de l'hormone T4 à se convertir en triiodothyronine.

Des niveaux élevés de TSH à faible T4 indiquent un dysfonctionnement de l'hypophyse. Si la TSH est faible et que les autres hormones T sont élevées, le diagnostic est évident - hyperthyroïdie.

Une augmentation du niveau de T3 avec une diminution rapide de la TSH est observée chez les patients:

  • Avec un foie malade,
  • Avec jeûne prolongé,
  • Avec un traumatisme mental et émotionnel.

Une augmentation du T4 se produit dans un certain nombre de cas:

  • En cas de dysfonctionnement des reins,
  • Immunodéficience,
  • Obésité,
  • Thyroïdite.

Un faible taux de thyroxine est observé avec:

  • Maladie hypophysaire,
  • Thyroïdite auto-immune,
  • Goitre endémique.

Elle doit être soigneusement liée à la glande thyroïde, des tests hormonaux doivent être effectués régulièrement, compte tenu de la fréquence d'apparition des maladies de cet organe. L'effet des niveaux d'hormones est très important. Ils affectent la plupart des organes internes, y compris les organes vitaux. Pour obtenir des résultats d'examen plus précis, vous devez vous préparer en 2-3 jours. Le formulaire de résultats reflète les données non seulement des hormones sécrétées par la glande thyroïde, mais aussi d'autres «stratégiquement importantes». Bien qu'ils soient produits par d'autres organes du système endocrinien, leur effet sur le fond hormonal de la glande thyroïde est très important. Toutes les données d'analyse ne sont pas considérées séparément les unes des autres, mais en combinaison. C'est la seule façon de diagnostiquer sur la base des résultats de cette analyse..