Quelles hormones passer pour déterminer l'insuffisance hormonale chez une femme?

L'analyse du fond hormonal chez la femme est l'étude la plus importante qui vous permet de déterminer l'état du système reproducteur du patient, d'identifier la cause du développement de problèmes tels que l'infertilité, les menstruations irrégulières, l'hirsutisme, l'acné sévère (acné), etc..

L'analyse des hormones féminines ménopausées est réalisée avec le développement de symptômes climatériques sévères (labilité émotionnelle sévère, nervosité ou dépression, troubles du rythme cardiaque, ostéoporose évoluant rapidement, «bouffées de chaleur» fréquentes, insomnie, sécheresse et atrophie de la muqueuse vaginale, etc.)

De plus, le profil hormonal est examiné pendant la planification de la grossesse et pendant la gestation.

Un examen hormonal est prescrit par un endocrinologue ou un gynécologue. La façon de vérifier le fond hormonal d'une femme doit être décidée exclusivement par un spécialiste spécialisé, car les tests hormonaux sont effectués selon des schémas spéciaux, en fonction du jour du cycle menstruel.

Tous les traitements sont prescrits individuellement, sur la base d'un examen complet.

L'auto-traitement des analyses et la sélection des traitements sont strictement interdits et peuvent entraîner des conséquences graves pour la santé..

Quelles hormones passer pour déterminer l'insuffisance hormonale chez une femme

Les principales analyses sur le fond hormonal comprennent l'étude du niveau:

Selon les indications, le niveau d'hormone de croissance (STH), d'hormone adénocorticotrope (ACTH), de 17-cétostéroïdes et de cortisol (hydrocortisol) sont également déterminés.

Indications pour l'étude du fond hormonal

Ces études sont menées si le patient a:

  • infertilité
  • avortement spontané;
  • Irrégularités menstruelles;
  • retard du développement sexuel ou développement sexuel prématuré;
  • décharge intercycle;
  • saignement utérin dysfonctionnel;
  • diminution de la libido;
  • douleur pendant les rapports sexuels;
  • sécheresse et atrophie de la muqueuse vaginale;
  • signes d'endométriose;
  • hirsutisme;
  • anovulation;
  • symptômes des ovaires polykystiques;
  • processus inflammatoires chroniques dans le bassin;
  • galactorrhée;
  • mastopathie;
  • néoplasmes dans l'utérus, les ovaires et les glandes mammaires;
  • signes d'infantilisme sexuel;
  • obésité
  • pathologies cardiovasculaires à un jeune âge;
  • signes d'ostéoporose;
  • obésité
  • troubles de la lactation post-partum;
  • douleur dans les glandes mammaires;
  • PMS sévère;
  • troubles graves de la ménopause;
  • chute de cheveux
  • acné etc.

De plus, le fond hormonal est examiné pour déterminer la période ovulatoire, évaluer le contrôle de l'hormonothérapie, contrôler l'induction médicale de l'ovulation, avant la fécondation in vitro, évaluer l'état des complexes fœto-placentaires, etc..

Quelles hormones vous devez passer lors de la planification d'une grossesse?

Il est recommandé aux patientes prévoyant une grossesse de déterminer les niveaux:

Quelles hormones doivent être administrées pour l'acné sur le visage?

Les patients souffrant d'acné sont recommandés pour déterminer le niveau:

  • progestérone;
  • œstrogène;
  • testostérone
  • déhydroépiandrostérone;
  • 17-cétostéroïdes;
  • cortisol.

Quels tests hormonaux doivent être effectués avec un excès de poids?

En présence d'obésité, la détermination recommandée des niveaux:

Quelle hormone monte avant la menstruation?

Avant le début des menstruations, une augmentation du niveau d'hormones androgènes est normale. Avec une augmentation excessive avant la menstruation des hormones androgènes, des éruptions cutanées, de l'irritabilité, de l'insomnie et d'autres manifestations de la PSM.

Comment le sang donne-t-il aux hormones, l'estomac vide ou non?

Les patients s'inquiètent souvent de la question: est-ce que le sang donne des hormones à jeun ou non?

Toutes les études hormonales sont effectuées exclusivement à jeun..

De plus, un à deux jours avant la livraison d'hormones ne sont pas recommandés pour avoir des relations sexuelles.

Au moins un jour avant l'étude devrait exclure la consommation d'alcool.

Ne fumez pas avant de prendre du sang.

Le matin, avant de passer les tests, vous êtes autorisé à boire de l'eau sans gaz.

À la veille de l'étude, il est recommandé de ne pas visiter le sauna, les efforts physiques intenses et d'éviter le stress.

Le médecin traitant et le personnel de laboratoire doivent être informés de tous les médicaments pris par le patient. Cela est dû au fait que de nombreux médicaments peuvent affecter les niveaux d'hormones..

Analyse des hormones lutéinisantes

La glande pituitaire est l'organe endocrinien humain le plus important. Il est responsable de la synthèse de la prolactine, adénocorticotrope, thyrotrope, somatotrope, folliculo-stimulante, lutéinisante, etc. les hormones.

Normalement, les hormones hypophysaires affectent tous les organes et systèmes du corps. Ils affectent la croissance et le développement du corps, les processus métaboliques, le fonctionnement du système reproducteur, la synthèse des hormones par d'autres organes endocriniens, etc..

La production d'hormone lutéinisante est réalisée par le lobe hypophysaire antérieur. Normalement, la LH et la FSH régulent le système reproducteur, sont responsables de la stimulation de la synthèse des œstrogènes par les tissus ovariens, soutiennent la maturation du corps jaune, activent la synthèse de la progestérone, provoquent le début de l'ovulation, contrôlent la maturation des follicules dans les ovaires, etc..

Les niveaux de LH chez les femmes sont testés du 3ème au 8ème ou du 19ème au 21ème jour du cycle.

Le niveau d'hormone lutéinisante dans le corps d'une femme dépend de la phase du cycle menstruel et de l'âge de la patiente.

Une augmentation de la LH peut être observée si le patient a:

  • adénomes hypophyso basophiles;
  • hypogonadisme hypergonadotrope;
  • syndrome de déplétion ovarienne;
  • SOPK (syndrome des ovaires polykystiques);
  • endométriose;
  • épuisement et anorexie;
  • insuffisance rénale, etc..

De plus, le niveau de LH peut augmenter en raison d'un effort physique sévère, d'un traitement par la goséréline, le kétoconazole, le mestranol, la naloxone, la spirolactone, le tamoxifène, la troléandomycine, etc..

Une diminution de la LH est normalement observée pendant la grossesse, après avoir souffert de stress, d'interventions chirurgicales et du tabagisme à long terme d'un grand nombre de cigarettes.

De plus, une faible hormone lutéinisante peut être observée avec:

  • formes hypothalamiques d'aménorrhée;
  • formes hypogonadotropes d'hypogonadisme;
  • nanisme hypophysaire;
  • obésité;
  • insuffisance des phases lutéales;
  • La maladie de Sheehan;
  • formes atypiques du syndrome des ovaires polykystiques
  • traitement par anticonvulsivants, carbamazépine®, œstrogènes conjugués, digoxine®, contraceptifs oraux, pravastatine®, progestérone®, tamoxifène®, acide valproïque®, etc..

Analyse des hormones stimulant les follicules

Le niveau normal d'hormone folliculo-stimulante est nécessaire pour stimuler la maturation des cellules germinales, la synthèse et la sécrétion des œstrogènes, pour assurer la pleine maturation des follicules, le début de la phase ovulatoire.

Le don de sang au niveau de l'hormone folliculo-stimulante est nécessaire le quatrième-sixième ou le dix-neuvième-vingt et unième jour du cycle.

Une augmentation de la FSH peut être observée avec une fonction insuffisante des gonades, des saignements utérins dysfonctionnels, des troubles de la ménopause, une insuffisance rénale, des tumeurs hypophysaires, des adénomes hypophyso-basophiles, des kystes ovariens endométrioïdes, des syndromes d'épuisement ovariens, etc..

De plus, le niveau de l'hormone peut augmenter avec un traitement par le kétoconazole, la lévodopa, la nafaréline, la naloxone, la pravastatine, le tamoxifène, etc..

Une diminution des taux d'hormones peut être observée avec l'aménorrhée hypothalamique secondaire, l'hypogonadisme hypogonadotrope, l'obésité, l'empoisonnement au plomb, le syndrome de Sheehan, l'hyperprolactinémie, le traitement aux stéroïdes, la carbamazépine, le tamoxifène, l'hormone somatotrope, l'acide valproïque et la gonadotrophine rindonidotinine, la gonadotrophine rindonidotinine, la gonadotrophine.

Niveau d'hormone de croissance

Un niveau normal d'hormone de croissance est nécessaire pour la pleine croissance et le développement de tous les organes et systèmes. Pour les enfants, le niveau de l'hormone est extrêmement important pendant la période de croissance (développement normal du tissu osseux) et de la puberté.

Les indications de recherche sur cette hormone sont effectuées si le patient présente un retard de croissance et un développement sexuel, un développement sexuel précoce, une croissance accélérée, une ostéoporose, une myasthénie grave, une alopécie, une tendance aux conditions hypoglycémiques, une transpiration constante, une porphyrie.

Une production accrue d'hormone de croissance de l'hypophyse peut être observée si le patient a:

  • gigantismes hypophysaires;
  • acromégalie;
  • nanisme;
  • l'insuffisance rénale chronique;
  • hypoglycémie;
  • formes décompensées de diabète;
  • alcoolisme;
  • conditions post-traumatiques.

En outre, le niveau de l'hormone peut augmenter pendant le traitement par l'insuline, la corticotropine, le glucagon, les œstrogènes, la norépinéphrine, la dopamine, le propranolol, les agonistes de la dopamine, l'arginine, les contraceptifs oraux, etc..

Une diminution du niveau d'hormone somatotrope est observée avec le nanisme gopofizarnom, l'hypopituitarisme, l'hyperfonctionnement du cortex surrénalien, l'insuffisance chronique du sommeil, les interventions postopératoires, l'hyperglycémie, le traitement par la progestérone, les glucocorticostéroïdes, les bloqueurs alpha-adrénergiques, les bêta-adrénergiques agonistes, le tromome agomide.

Détermination du niveau de prolactine

Le niveau normal de prolactine est responsable du développement et de la fonction normaux des glandes mammaires, de la pleine lactation, du travail normal, du maintien du désir sexuel, de la normalisation des réactions immunitaires, etc..

Le niveau de prolactine le plus élevé est observé le matin, le soir il y a une diminution physiologique du niveau de l'hormone.

Les indications pour l'analyse de la prolactine sont la présence de galactorrhée, des douleurs dans les glandes mammaires, la mastopathie, l'anovulation, l'oligoménorrhée, l'aménorrhée, l'infertilité, les saignements dysfonctionnels de l'utérus, l'obésité, l'ostéoporose, etc..

Une augmentation du taux de prolactine peut être observée avec:

  • prolactinomes;
  • tumeurs de l'hypothalamus;
  • adénomes hypophysaires;
  • hypothyroïdie primaire;
  • lésions hépatiques cirrhotiques;
  • tumeurs produisant des œstrogènes;
  • l'herpès zoster, l'hypovitaminose B6;
  • thérapie avec antihistaminiques, antipsychotiques, œstrogènes, calcitonine, métoclopramide, etc..

Une diminution du niveau de l'hormone peut être observée avec l'apoplexie hypophysaire, une grossesse vraiment différée, un traitement avec des anticonvulsivants, des médicaments dopaminergiques, de la nifédipine, etc..

Hormone stimulant la thyroïde

Cette hormone est l'un des régulateurs les plus importants de la fonction thyroïdienne. Les indications pour tester le niveau de TSH sont la présence d'aménorrhée, de retard de développement sexuel ou mental, de myopathie, de perte de cheveux, d'infertilité, d'obésité, d'irrégularités menstruelles, etc..

Un test sanguin pour la TSH peut être effectué du troisième au huitième ou du dix-neuvième au vingt et unième jour du cycle.

Un niveau élevé de l'hormone est observé en présence de thyrotropine, d'adénomes hypophyso-basophiles, de syndromes de sécrétion incontrôlée de TSH, de résistance à la TSH, d'hypothyroïdie juvénile, d'hypothyroïdie primaire et secondaire, de gestose sévère, après hémodialyse, de tumeurs pulmonaires ectopiques, avec tumeurs hypophysaires, antécédents de thérapie anticonvulsivante, de thérapie bêta-bloquante, de traitement par amiodarone ®, préparations à base de rifampicine ®, etc..

Un faible niveau d'hormone stimulant la thyroïde est observé chez les patients atteints de goitre toxique, d'adénome thyréotoxique, de lésions hypophysaires, de famine, de stress sévère, de thyroïdite auto-immune, dans le traitement des stéroïdes, des médicaments cytotoxiques, de la thyroxine®, etc..

Test sanguin de gynécologie. Raisons, préparation

Des tests gynécologiques pour les hormones sont prescrits pour les violations du système reproducteur, la prise de poids, la détérioration de la peau et des cheveux, les problèmes avec les glandes mammaires, la grossesse.

CauseLes hormones
Détermination du fond hormonalLH et FSH,
estradiol et prolactine,
testostérone et cortisol,
TTG et T4 gratuit,
17-hydroxyprogestérone, DHEA-S, DHEA,
Retard de menstruationHCG
Cycle menstruel irrégulierLH, FSH, estradiol, prolactine, TSH
Planification de la grossesseFSH, LH, estradiol, progestérone, testostérone totale, DHEA, hormones thyroïdiennes
Grossesse
(analyse 1 fois par trimestre)
TTG, T4 gratuit
Semaine de grossesse 15-16Estriol libre, hCG, 17-hydroxyprogestérone
InfertilitéLH, FSH,
estradiol, prolactine,
testostérone,
TTG et T4 gratuit, DHEA
Croissance des cheveux sur le visage, sur le corps par endroits,
inhabituel pour une femme
Testostérone, DHEA
Chute de cheveuxLH, FSH, œstrogènes, hormones thyroïdiennes
Embonpoint ou insuffisance pondéraleLH, FSH,
œstrogènes, prolactine, cortisol,
hormones thyroïdiennes, progestérone
Vérification de l'état
glande thyroïde
TTG, T4 gratuit, T3 gratuit
Douleur, oppression,
engorgement mammaire,
décharge des mamelons
LH et FSH,
estradiol et prolactine,
testostérone et cortisol,

TTG et T4 gratuit,

17-hydroxyprogestérone, DHEA-S, DHEA,

MénopauseFSH, œstrogènes
Kystes, tumeurs, néoplasmesLH, FSH,
oestrogènes, prolactine,
TTG

Les tests hormonaux en gynécologie aident à diagnostiquer les pathologies, à déterminer l'état des systèmes physiologiques du corps et des organes individuels. Tous les tests de laboratoire sont prescrits par le médecin en fonction de la situation clinique et doivent être conformes au plan d'examen médical..

Raisons de passer des tests gynécologiques pour les hormones

L'analyse doit être effectuée dans une certaine phase ou un certain jour du cycle et préparée de manière spéciale pour obtenir les résultats les plus fiables.

Le contrôle de l'équilibre hormonal en gynécologie doit être effectué non seulement à des fins préventives. Il aide à surveiller le développement des organes génitaux, les changements liés à l'âge dans les ovaires. Surveiller l'état d'une femme pendant la grossesse et après l'accouchement.

Les concentrations d'hormones altérées ont des causes et des symptômes de déviation. Les perturbations du système endocrinien doivent être détectées et traitées en temps opportun, elles provoquent des maladies graves, dont la liste est impressionnante.

Quelles hormones sont étudiées

Le travail des glandes endocrines est influencé par de nombreux facteurs externes - nutrition, activité physique, surmenage, routine quotidienne, stress, alcool, tabagisme.

Il est impossible de ne pas prendre en compte les avortements, les maladies sexuellement transmissibles, la faible immunité, les amygdalites fréquentes, les infections respiratoires virales aiguës, les pathologies du système endocrinien.

En tenant compte du mode de vie du patient et des facteurs internes, le gynécologue peut prescrire des tests hormonaux pour déterminer l'état des organes du système reproducteur et ajuster leur fonctionnalité.

La plupart des problèmes de santé génésique chez la femme sont associés à un déséquilibre hormonal, dans ce cas, l'analyse des hormones en gynécologie donnera une réponse exhaustive. Le principal groupe de substances actives étudiées sont les hormones stimulant la thyroïde et autres hormones hypophysaires, les hormones sexuelles:

  • l'hormone lutéinisante (LH);
  • l'hormone folliculo-stimulante (FSH);
  • œstradiol;
  • prolactine;
  • progestérone;
  • testostérone;
  • gonadotrophine chorionique (hCG).

Caractéristiques de l'analyse et de la préparation pour la recherche en laboratoire

Le médecin ordonne de déterminer la concentration d'une hormone sexuelle particulière en tenant compte du jour du cycle, de la date de l'ovulation.

Avant d'être envoyé pour analyse, le gynécologue procède à un examen approfondi de la patiente, s'entretient avec elle, puis décide de la nécessité de déterminer la concentration de l'une ou l'autre substance active:

HormoneQuel jour du cycle prendre
ProgestéroneLe 22 (avec un cycle de 28 jours) ou le 28 (avec un cycle de 35 jours)
ProlactineN'importe quel jour du cycle
EstradiolLe 7
Oestrogènes (total)Le 4, répété le 21
LhDu 3 au 8 ou du 18 au 22
FSHDu 3 au 8 ou du 18 au 22
TestostéroneLe 6 ou le 7
HCGRetard des menstruations jusqu'à 1 jour pour déterminer la grossesse

Ils passent des tests hormonaux dans un laboratoire spécialisé. La préparation aux tests gynécologiques pour les hormones prévoit les règles suivantes:

  • Le prélèvement sanguin veineux pour les tests hormonaux gynécologiques se fait à jeun.
  • Donnez du sang pour analyse le matin. Le niveau de substances actives fluctue pendant la journée, la valeur "matinale" des substances actives est considérée comme la plus précise.
  • Assurez-vous de prendre en compte la recommandation du médecin le jour du cycle pour effectuer une analyse.
  • Exclure les charges actives avant l'examen.
  • La veille du prélèvement sanguin est inacceptable pour fumer et boire de l'alcool.
  • Vérifiez auprès de votre médecin pendant combien de jours vous devez vous abstenir d'intimité.
  • Arrêtez de prendre des médicaments hormonaux une semaine avant le test..

Écart par rapport à la norme

Le décodage des tests gynécologiques pour les hormones doit être effectué par le médecin qui a envoyé pour l'étude en laboratoire. La déviation de la concentration d'une substance indique certaines pathologies:

  1. LH assure le fonctionnement normal du système reproducteur féminin. Son contenu élevé est associé à une hypofonction ou à un ovaire polykystique, à une ménopause précoce. Blessures, tumeurs, alimentation déséquilibrée, surcharge physique entraînent une diminution de la quantité de substance.
  2. La FSH est responsable de la sécrétion des œstrogènes, de la santé ovarienne. La puberté retardée, les processus inflammatoires dans les organes génitaux, la frigidité, l'infertilité, indiquent un manque de cette hormone.
  3. L'estradiol est la principale hormone sexuelle des femmes. Pendant la ménopause, avec la ménopause, son montant diminue fortement. L'absence de cette substance chez les femmes en âge de procréer provoque des violations du cycle utérin, un dysfonctionnement de l'utérus, des trompes de Fallope, des écarts dans le développement des organes génitaux.
  4. La prolactine est responsable du fonctionnement des glandes mammaires, assure leur formation et leur croissance chez les filles et stimule la lactation chez les femmes en travail. Une teneur élevée en cette substance indique un dysfonctionnement ovarien, des pathologies auto-immunes, des pathologies thyroïdiennes.

Une augmentation des niveaux de prolactine est associée au stress, aux blessures dans la poitrine, à une carence en vitamines et à une insuffisance rénale. Une augmentation des niveaux de prolactine se produit après l'avortement. Un excès de substance provoque des dysfonctionnements du cycle utérin, l'infertilité, la formation de kystes, des tumeurs malignes dans les glandes mammaires, la frigidité.

Des taux de prolactine diminués sont enregistrés pendant la grossesse en raison de la prise de certains produits pharmaceutiques.

  1. Des niveaux élevés de testostérone (la principale hormone sexuelle chez les hommes) provoquent des problèmes de peau. La norme pour les femmes en âge de procréer n'est que de 0,290-1,67 nmol / l. Mais pour étudier le statut hormonal, la concentration de testostérone est nécessairement déterminée. Les écarts par rapport aux valeurs normales peuvent être la cause d'une violation de la fonction de reproduction chez les femmes.
  2. L'hormone stimulant la thyroïde est sécrétée par l'hypophyse et est responsable du bon fonctionnement de la glande thyroïde. Le niveau d'hormones sexuelles dépend de la quantité de cette substance. Les processus métaboliques dans le corps d'une femme, contrôlés par la glande thyroïde, offrent la possibilité de concevoir et de porter un enfant.
  3. La progestérone est une hormone de la grossesse, son cours normal en dépend. Chez les femmes non enceintes, sa teneur élevée provoque un excès de poids..


Il existe de nombreux tests gynécologiques pour les hormones. Il n'est pas toujours nécessaire de tout attribuer. Le médecin, après avoir clarifié le tableau clinique, fait une référence. Pour obtenir des résultats fiables, il est important de respecter les règles de préparation à la recherche en laboratoire. Pour la nomination et l'interprétation des analyses, contactez uniquement des spécialistes qualifiés.

Profil hormonal pour les femmes, avancé.

Coût séparément Coût dans le complexe
Sélectionnez Aller au panier

Le diagnostic d'un profil hormonal étendu pour les femmes est un complexe d'études qui peuvent détecter le niveau d'un certain nombre d'hormones dans le sang. Utilisé dans le diagnostic des conditions pathologiques, l'évaluation de la fonction de reproduction.

Lors du diagnostic, le niveau dans le sang d'hormones telles que:

thyréotrope, qui régule la production d'hormone thyroïdienne et affecte le cycle menstruel;

la lutéinisation, affectant la formation de progestérone et d'oestrogène et stimulant l'ovulation;

la stimulation des follicules, qui participe au travail de la plupart des gonades, affecte la synthèse des œstrogènes et la maturation des œufs;

l'œstradiol, qui est l'une des hormones sexuelles les plus importantes et affecte à la fois le cycle menstruel et la grossesse;

prolactine - une hormone qui est nécessaire au corps de la femme pour allaiter et au cours normal de la grossesse;

sulfate de déhydroépiandrostérone, dont la violation conduit à la formation de kystes et d'une membrane ovarienne dense, chargée d'infertilité;

corti evil - une hormone qui vous permet de mobiliser l'énergie du corps;

testostérone gratuite nécessaire pour la maturation des œufs et le soutien de la grossesse.

Des tests pour un profil hormonal étendu pour les femmes peuvent être prescrits en cas de suspicion d'infertilité, d'irrégularités menstruelles, de fausse couche. De plus, ces analyses peuvent faire partie du diagnostic de divers troubles métaboliques et sont souvent utilisées dans la pratique de la cosmétologie pour identifier les causes des problèmes de peau et de cheveux..

Pour l'analyse, un échantillon de sang veineux est prélevé, qui doit être prélevé dans la première moitié de la journée à jeun. Le résultat est présenté sous forme de tableau, qui indique les valeurs obtenues lors de l'analyse, et les indicateurs normaux.

Pour identifier l'état général du fond hormonal chez la femme, notre centre prévoit un diagnostic de laboratoire avancé du sang pour les hormones sexuelles. Ce type d'examen permet non seulement d'évaluer le travail du système reproducteur féminin, mais aussi d'identifier les conditions pathologiques dans le corps.

Recommandations pour réussir un test sanguin pour les hormones féminines

L'affectation aux hormones féminines des analyses par jour du cycle vous permet de déterminer la concentration dans le sang:

  • estradiol - le cycle menstruel normal et la gestation d'une grossesse dépendent directement de son niveau dans le corps;
  • hormone stimulant la thyroïde - elle est sécrétée par la glande thyroïde et affecte également le cycle menstruel;
  • hormone folliculo-stimulante - elle affecte la maturation des ovules dans les ovaires et la synthèse des œstrogènes;
  • hormone lutéinisante - elle est impliquée dans la synthèse des œstrogènes et de la progestérone, stimule le début de l'ovulation;
  • cortisol - cette hormone sécrétée par les glandes surrénales est responsable de la mobilisation des forces et de l'énergie dans le corps dans une situation critique;
  • sulfate de déhydroépiandrostérone - sa production sous-estimée ou excessive conduit à l'infertilité chez les femmes, ainsi qu'à la formation de kystes dans les ovaires;
  • prolactine - cette hormone est produite dans le corps pour assurer une gestation normale et le processus d'allaitement;
  • testostérone libre - cette hormone mâle est responsable de la maturation rapide de l'ovule et du maintien de la viabilité fœtale du fœtus.

Les médecins prescrivent des tests hormonaux de base pour les jours du cycle si le patient a un cycle menstruel, une infertilité ou une fausse couche. Pour les hormones féminines, des tests dans notre centre peuvent également être effectués pour déterminer les causes des problèmes de cheveux et de peau - les résultats des tests aideront à prescrire le bon traitement médical et cosmétique..

Si vous devez donner du sang pour les hormones, les règles pour les femmes sont les mêmes à tout âge. Avant de prélever un échantillon de matériel biologique, vous devez cesser de fumer et des boissons alcoolisées et ne pas manger des aliments gras la veille. Il est nécessaire d'exclure une augmentation du stress physique et émotionnel - ils peuvent affecter les résultats globaux de l'analyse sur les hormones féminines.

Dans notre centre, vous pouvez passer des tests pour les hormones féminines à un moment opportun pour vous rapidement et sans douleur. Pour savoir quand vous pouvez et devez faire un test sanguin, vous pouvez contacter nos employés au numéro de téléphone indiqué sur le site. Les résultats d'une étude hormonale de laboratoire se présentent sous la forme d'un tableau avec les indicateurs du contenu des hormones dans le sang et la norme de leur concentration qui y est entrée.

RÈGLES GÉNÉRALES DE PRÉPARATION À L'ANALYSE SANGUINE

Pour la plupart des études, il est recommandé de donner du sang le matin à jeun, ce qui est particulièrement important si une surveillance dynamique d'un certain indicateur est effectuée. Manger peut affecter directement à la fois la concentration des paramètres étudiés et les propriétés physiques de l'échantillon (turbidité accrue - lipémie - après avoir mangé des aliments gras). Si nécessaire, vous pouvez donner du sang pendant la journée après 2-4 heures de jeûne. Il est recommandé de boire 1 à 2 verres d'eau plate peu de temps avant de prendre du sang, cela aidera à collecter la quantité de sang nécessaire à l'étude, à réduire la viscosité du sang et à réduire la probabilité de formation de caillots dans le tube à essai. Il est nécessaire d'exclure la tension physique et émotionnelle, en fumant 30 minutes avant l'étude. Du sang pour la recherche est prélevé dans une veine.

Pour l'étude des hormones thyroïdiennes, il est recommandé de donner du sang dans la première moitié de la journée, 3 à 4 heures après le réveil. Pour une surveillance dynamique des niveaux de TSH, il est conseillé de donner du sang en même temps..

Le sang est prélevé le matin pour la recherche à jeun avant de prendre des médicaments. Pour les femmes en âge de procréer avec un cycle menstruel préservé (28 jours), les études sont effectuées du 3 au 5ème jour du cycle, sauf indication contraire du médecin.

Qu'est-ce qu'un test hormonal chez la femme??

Les hormones sont des éléments chimiques spécialisés, la relation de ces éléments dans le corps humain. Tout cela joue un rôle important dans les processus internes du corps humain..

Les glandes endocrines sont le principal producteur de ces éléments et un distributeur du système hématopoïétique du corps humain.

Fonctions hormonales chez la femme

Le fonctionnement du système reproducteur est un processus assez difficile. À bien des égards, le niveau hormonal en est responsable. Il existe deux principaux types d'hormones qui ont un effet important sur le système reproducteur féminin: la progestérone et les œstrogènes..

Progestérone

La progestérone est un élément hormonal du type stéroïde, elle est formée dans le corps en raison du corps de type jaune qui se produit lorsqu'un follicule se rompt pendant la phase d'ovulation. Cet élément hormonal joue un rôle important dans la période préparatoire d'une femme à la grossesse..

Grâce à cela, les résultats suivants sont atteints:

  • une cellule fécondée survit avec succès dans l'utérus;
  • les contractions utérines ne se produisent pas;
  • la pression artérielle augmente;
  • le processus menstruel s'arrête en présence d'une grossesse;
  • la formation de sébum de la peau augmente;
  • affecte le développement des tissus;
  • favorise le développement de l'utérus.

Avec une quantité excessive ou insuffisante de cette hormone dans le corps, les symptômes suivants sont observés:

  • Menstruations battues.
  • Ballonnements.
  • La présence de douleur dans les glandes mammaires.
  • Hémorragie vaginale.
  • Sauts d'humeur.

Si de tels symptômes sont observés, il est urgent de subir un test de progestérone et de consulter un médecin spécialiste spécialisé en endocrinologie.

De plus, cet élément hormonal a les effets suivants:

  • activité réduite;
  • diminution du désir de manger;
  • évolution du contexte émotionnel.

Oestrogène

Les œstrogènes sont un autre groupe hormonal..

Aux œstrogènes attribués à:

  • oestrone (joue un rôle important dans la formation de caractéristiques sexuelles non primaires, ainsi que dans l'activation d'une augmentation de l'utérus);
  • l'œstriol (formé en raison de l'œstrone et de l'œstradiol, son taux élevé dans l'urine est observé en présence d'une grossesse);
  • estradiol (l'hormone la plus active, prescrite aux filles avec un manque d'hormones dans ce groupe, et elle est également incluse dans de nombreux contraceptifs oraux).

Une quantité normale d'œstrogènes contribue à une peau saine, ainsi qu'à une bonne forme.

Manque d'hormone:

  • à un jeune âge conduit à:
  • la lente formation des organes génitaux féminins;
  • les menstruations surviennent beaucoup plus tard;
  • une hypertrophie utérine ne se produit pas.
  • à l'âge adulte conduit à:
  • processus perturbé d'endormissement;
  • maladies de la peau;
  • menstruations douloureuses;
  • mauvaise mémoire.

La situation la plus courante pour les femmes est un degré élevé de cette hormone.

Les symptômes de ceci:

  • réduction des cheveux sur la tête;
  • augmentation des niveaux d'irritation;
  • la nausée;
  • caillots sanguins;
  • refroidissement des membres;
  • augmentation des valeurs de poids;
  • la formation d'éruptions cutanées de type acné.

Les fonctions des œstrogènes pour le corps sont nombreuses, elles comprennent également les suivantes:

  • la formation de couches protectrices pour les vaisseaux sanguins (empêche la formation de plaques de type cholestérol);
  • augmentation de la densité de la peau;
  • régulation de l'activité des glandes sébacées;
  • régulation des sels dans le corps;
  • impact sur la formation de tissu osseux;
  • impliqué dans le maintien de la solidité osseuse.

Avec la ménopause, une production insuffisante de cette hormone conduit à l'ostéoporose et augmente le risque de fractures.

En plus de ce qui précède, d'autres éléments hormonaux sont produits, des informations à leur sujet sont données ci-dessous.

Prolactine

L'hypophyse est responsable de la formation de cet élément hormonal. Dans une moindre mesure, il est produit à l'intérieur de l'utérus..

L'hormone varie sous les formes qui se trouvent dans la composition du sang:

Les effets de l'élément hormonal sur le corps:

  • contribuer au développement de la poitrine;
  • une augmentation de la durée du stade du corps jaune;
  • favoriser la formation de colostrum;
  • prévention de la grossesse pendant la conception.

La faible teneur en cette hormone ne se produit pas si souvent, le plus souvent il y a un haut degré de l'élément hormonal. Cela se produit en raison de la grossesse et c'est la norme. Ou en raison du stress émotionnel, de la surcharge du plan physique.

Dans de tels cas, une augmentation de l'hormone entraîne des conséquences désagréables:

  • la formation de néoplasmes dans l'hypophyse;
  • problèmes endocriniens;
  • diminution de la vitamine B6;
  • exposition accrue aux radiations.

S'il y a un degré élevé d'un élément hormonal, vous devez consulter un médecin spécialiste, après avoir effectué tous les tests, il prescrira des mesures appropriées pour réduire le degré à la normale.

Hormone de stimulation de follicule

Formé par l'hypophyse et est responsable de la régulation de l'activité des gonades.

L'impact se produit en partie:

  • favoriser l'émergence de cellules de type sexuel matures;
  • le processus de création d'oestrogène;
  • jouer un rôle actif dans le processus d'ovulation;
  • participation à la création de follicules.

Des niveaux élevés d'hormones dans le corps sont souvent observés avec des réactions inflammatoires dans les glandes de type génital, ainsi qu'avec des saignements dans l'utérus.

Une teneur réduite se produit souvent en raison d'un poids corporel polykystique ou excessif.

Hormone lutéotrope

Désigne les hormones formées par l'hypophyse.

Il est responsable de:

  • la production de progestérone;
  • activation des œstrogènes;
  • participation à la création du corps de type jaune.

Une énorme quantité d'hormone peut se produire pendant le processus d'ovulation (normal) ou avec des néoplasmes dans la région du cerveau, un refus prolongé de nourriture, un stress émotionnel, ainsi qu'un syndrome d'épuisement ovarien.

Androgènes

Ce sont des hormones de type masculin, mais elles sont également produites chez les femmes..

Ils stimulent le développement des poils sur la partie pubienne, sous les aisselles, stimulent la croissance dans la partie des grandes lèvres et du clitoris.

Avec un degré élevé d'androgène chez les femmes, des signes secondaires du type sexuel des hommes se forment. Pour cette raison, parfois les représentantes féminines ont la calvitie et le grossissement de la voix.

Dans ce cas, les hormones de type féminin se forment en plus petites quantités, le développement de l'œuf ne se produit pas. Ces symptômes peuvent entraîner une perte de la fonction reproductrice..

Pourquoi passer des tests hormonaux?

Ce type d'analyse est capable d'identifier les points clés des effets des hormones sur l'état de la peau et des cheveux d'une personne, ses caractéristiques de poids.

Souvent, s'il y a des problèmes dans ces parties, la personne a des problèmes avec les hormones et s'ils sont résolus, alors l'amélioration viendra.

Un test sanguin, par exemple, est déterminé par des médecins spécialistes pour déterminer l'état de l'honneur de la glande thyroïde, de l'hypophyse et d'autres éléments essentiels du corps.

En présence de grossesse, ce processus est obligatoire, car il vous permet de diagnostiquer des maladies potentielles chez l'enfant à naître.

Pendant la grossesse

Ce type d'analyse est l'une des nombreuses méthodes conçues pour diagnostiquer diverses maladies du corps humain..

En présence de grossesse, cette analyse est extrêmement nécessaire, car elle permet en grande partie de dire si le bien-être de la femme et de son enfant à naître est sûr.

Les hormones sont responsables du contrôle de nombreux processus humains - développement global, croissance, processus métaboliques, reproduction.

Pour que la femelle fonctionne correctement dans le corps, le rapport des hormones doit coïncider avec les valeurs normalisées, c'est seulement alors qu'elle n'aura pas de problèmes de santé.

Le niveau hormonal chez la femme dépend non seulement des caractéristiques d'âge, mais également d'un certain nombre d'autres facteurs. La présence ou l'absence de grossesse en fait partie. Dans ce cas, l'hormone saute des valeurs normalisées vers le haut ou vers le bas.

Pour comprendre les changements du niveau hormonal et détecter les maladies, une analyse de type laboratoire le permet. Par la suite, un médecin spécialiste versé en gynécologie pourra émettre un avis approprié sur les résultats de cette analyse. Si nécessaire, le traitement requis sera prescrit..

Le plus souvent, en présence de grossesse, les hormones suivantes sont analysées:

  • hypophyse - prolactine, FSH, TSH (hormone stimulant la thyroïde), LH;
  • type sexuel - testostérone, estriol, estradiol;
  • glandes thyroïdes - T3 et T3 libres; T4 et T4 sont gratuits;
  • glandes surrénales - cortisol, sulfate de DHEA, progestérone, ACTH (hormone adrénocorticotrope);
  • anticorps contre la thyroperoxydase, la thyroglobuline.

Le dépistage de type prénatal est une procédure extrêmement importante en présence d'une grossesse et le dépistage y est largement prescrit..

Avec la ménopause

Des tests sont nécessaires pour déterminer l'arrêt des menstruations, cela se produit avec une diminution de l'activité des ovaires. Le plus souvent, ce processus commence à l'âge de quarante-cinq ans..

En atteignant cet âge, la formation des éléments nécessaires qui sont nécessaires au bon déroulement des menstruations ne se produit pas..

C'est un événement normal, mais parfois l'arrêt des menstruations est associé à des pathologies et les analyses peuvent le déterminer avec certitude.

S'il s'agit d'un processus pathologique, la réussite des tests déterminera les principales causes du processus pathologique et sélectionnera le traitement médical nécessaire.

Les œstrogènes sont responsables du développement de la structure physiologique de la femme, en particulier, ils contribuent au développement de la muqueuse utérine.

Les progestatifs sont responsables du compactage de l'endomètre au milieu du cycle, de son renouvellement en fin de cycle.

Ces hormones sont formées par l'hypophyse en raison de la synthèse de FSH et de LH au cours de son fonctionnement. Leurs volumes sont interdépendants du nombre d'hormones sexuelles féminines. Avec la ménopause, leur niveau change. Le test des hormones vous permet de déterminer le début de la ménopause naturelle chez une femme ou un processus pathologique.

Lors de la réussite des tests, les éléments suivants sont établis:

  • niveau d'oestradiol;
  • la quantité de FSH et LH.

Ce sont les meilleures informations pour diagnostiquer la ménopause, ainsi que pour prescrire un traitement hormonal substitutif si nécessaire..

Pour des problèmes avec le système reproducteur

En cas de tels problèmes, vous devez contacter le médecin spécialiste approprié qui, après interrogatoire et analyse, sera en mesure de prescrire des tests pour déterminer les hormones de l'un des types suivants:

  • Hormones sexuelles;
  • Les hormones thyroïdiennes;
  • Hormones hypophysaires.

Avec une fonction androgène altérée

La fonction androgène du corps est responsable des caractéristiques sexuelles masculines du type primaire et secondaire. La testostérone joue un rôle clé pour ces signes. Le corps d'une femme produit également cette hormone, mais dans une moindre mesure.

Avec l'augmentation de la production d'hormones, une femme peut subir une perte de capacité de reproduction, une infertilité.

Indicateurs hormonaux normalisés:

  • pour les hommes - 12–33 nmol / l;
  • pour les femmes - 0,26 à 1,30 ng / ml.

Une diminution de la teneur en hormones dans le corps entraîne une diminution de l'indice libidinal, des caractéristiques de force des muscles, ainsi que l'apparition d'un excès de poids.

Lors des tests de testostérone, vous ne devez pas manger d'aliments pendant au moins huit heures avant l'accouchement immédiat. Le changement lui-même à effectuer le matin.

Pour l'obésité

La leptine est responsable de l'appétit d'une personne, et elle donne également une impulsion au cerveau que le corps a atteint la satiété et que la prise de nourriture doit être arrêtée.

Avec la production incorrecte de cette hormone, divers problèmes de poids se posent (la formation d'un excès ou, au contraire, sa forte perte).

Indicateurs normalisés:

  • pour les hommes - 0,5–13,8 ng / ml;
  • pour les femmes - 1,1–27,6 ng / ml.

Avec une diminution de la teneur en hormones dans le corps humain, la sensation de faim augmente considérablement.

Autres hormones responsables des caractéristiques pondérales de l'organisme: cortisol et adrénaline, elles sont activement impliquées dans le métabolisme.

Avant de donner du sang pour l'analyse du contenu de la leptine, vous ne pouvez pas manger de nourriture pendant environ 8 heures, et un jour avant la procédure, vous ne devez pas «surcharger» l'estomac avec une abondance de nourriture.

Avec le diabète

Le diabète est une maladie associée à un déséquilibre du système hormonal. En particulier, avec un niveau insuffisant d'hormone synthétisée par le pancréas, l'insuline.

Si cette substance n'est pas produite, la conversion du glucose en énergie ne se produit pas et le sucre s'accumule dans le corps.

La valeur moyenne normalisée de l'insuline pour l'homme: 2,7-10,4 μU / ml.

Pour analyser et déterminer la quantité d'hormone, il sera nécessaire de donner du sang d'une veine. Huit heures avant cela, vous devez abandonner l'utilisation de nourriture et de substances liquides.

Avec l'acné

Les problèmes hormonaux entraînent souvent des éruptions cutanées.

Le plus souvent, cela se produit à un jeune âge, ainsi qu'à l'âge adulte, peu de temps avant le début des règles d'une femme.

Ces périodes sont caractérisées par une augmentation de la teneur en hormones de type stéroïde, ce qui entraîne l'apparition d'éruptions cutanées.

Cela est dû à une modification de la composition de la sécrétion produite, dont le changement entraîne un colmatage des pores et la formation de follicules pileux. Ceci est normal et ne nécessite pas de traitement séparé..

Avec perte de cheveux

Une teneur accrue en androgènes dans le sang entraîne cet effet. Leur niveau accru affecte la structure de la racine des cheveux et conduit également à des cheveux cassants et à leur perte active.

Si en même temps une diminution de la libido est observée et que la voix devient plus rauque, il est immédiatement nécessaire de passer des tests pour déterminer la teneur en androgènes dans le sang.

Causes possibles de l'augmentation de la teneur en androgènes:

  • la période post-partum;
  • période de ménopause;
  • la présence de stress émotionnel;
  • problèmes dans le système endocrinien;
  • problèmes ovariens.

Soumission d'analyse

Les tests hormonaux sont nécessaires pour prévenir diverses maladies et comprendre l'état de votre corps. Ce qui est nécessaire pour la livraison correcte des tests est donné ci-dessous..

Préparation de l'analyse

Points clés à observer:

  • Lors de l'étude d'analyses dues à l'ELISA, il est strictement interdit de s'exposer à des surcharges physiques, à un stress émotionnel excessif, à un traitement de physiothérapie, à l'utilisation de médicaments (sauf ceux prescrits par un médecin spécialiste intentionnellement) ou de contraceptifs oraux. De plus, l'alcool et les aliments gras sont interdits. Il est également recommandé d'éviter de fumer quelques heures avant le test..
  • Le don de sang doit être effectué le matin, alors que vous ne pouvez pas manger douze heures avant le don de sang direct.
  • Avant le don de sang direct, le patient doit se reposer pendant quinze minutes, son corps doit être détendu.
  • Lors de l'étude de l'état du système endocrinien lors de l'utilisation d'hormones thyroïdiennes comme traitement, l'analyse est effectuée au moins un jour après la dernière injection d'hormones. Trois jours avant le don de sang, les médicaments contenant de l'iode doivent être arrêtés..
  • Lors de l'étude du PSA 7 jours avant le test, il est nécessaire de laisser la prostate seule et de ne réaliser aucune action avec elle.
  • Lors de l'analyse de l'ACTH, de la rénine / de l'angiotensine, le don de sang est préférable de faire le matin, dans la plage: 7-9. Cela vous permet d'obtenir les indicateurs de type de référence. Avant le don de sang immédiat, le patient doit être autorisé à se reposer pendant une heure.
  • Lorsque testé pour le cortisol et l'aldostérone, le don de sang doit être effectué jusqu'à dix heures le matin.
  • Lors de l'analyse des hormones sexuelles pour les femmes en âge de procréer, il est important de tenir compte des informations sur l'heure et la date du don de sang, ainsi que sur le jour et la phase des menstruations. En cas de grossesse, sa durée doit également être prise en compte.
  • En présence d'un traitement médical, il est important d'indiquer les noms des médicaments utilisés et la date de la dernière utilisation..

Quand prendre?

La détermination des niveaux d'hormones peut être effectuée par le sang ou l'urine..

Un test hormonal peut être déterminé dans les situations suivantes:

  • il y a des problèmes dans le développement des organes;
  • la grossesse est normale ou à risque;
  • diagnostiqué d'infertilité;
  • la présence de problèmes dans le travail des reins;
  • la présence de problèmes métaboliques;
  • état anormal des cheveux et de la peau, des ongles;
  • instabilité émotionnelle et mentale;
  • la présence de néoplasmes pathologiques.

Un médecin spécialiste de différentes directions peut envoyer des tests (par exemple, un spécialiste des maladies endocriniennes, gynécologiques, etc.).

Comment prendre?

Lors de la réussite des tests, vous devez être guidé par les éléments suivants:

  • Ne mangez pas d'aliments douze heures avant le don de sang.
  • Ne buvez pas d'alcool et de café 24 heures avant le don de sang.
  • Ne vous surchargez pas d'activité physique et sexuelle, ne subissez pas de stress émotionnel 24 heures avant le don de sang.
  • Si vous utilisez des médicaments, vous devriez consulter un professionnel de la santé sur la possibilité de leur utilisation avant de passer des tests..
  • Tenez compte du cycle menstruel lors des tests.

Coût d'analyse

Le prix de l'analyse diffère selon les hormones et ne dépasse pas 1500 roubles.

Période d'exécution

Le terme pour l'analyse, en fonction de l'hormone spécifique, peut atteindre jusqu'à 7 jours ouvrables, dans de rares cas - 14 jours ouvrables.

La norme des hormones sexuelles chez les femmes

Un rôle clé dans la vie de chaque fille est attribué à l'état de son origine hormonale. Bien-être général, opportunités de reproduction, bien-être extérieur - tout dépend de lui.

Le niveau hormonal détermine les caractéristiques qualitatives des processus qui se produisent dans le corps de la fille. Il existe des indicateurs normalisés dans lesquels une femme se sent bien. Cependant, le niveau hormonal s'écarte souvent des indicateurs de décodage.

Facteurs clés qui affectent les niveaux d'hormones:

  • Caractéristiques d'âge.
  • Phases de menstruation.

Les niveaux hormonaux chez les femmes ménopausées seront également extrêmement différents de ce qui est considéré comme normal..

En présence de menstruations, dans le corps d'une femme, des changements se produisent régulièrement chaque mois. La menstruation est régulée par l'hormone folliculo-stimulante (FSH), la prolactine, l'hormone lutéinisante (LH).

Phases d'hormones et de phases

Au cours de la menstruation, un changement de phase se produit: folliculaire, ovulatoire et lutéal. Chaque phase a son propre niveau hormonal..

Phase folliculaire

La phase folliculaire se caractérise par une croissance folliculaire améliorée, une maturation des œufs et le début d'une décharge sanglante. La durée moyenne de ces processus est de quatorze jours, tolérances: de 7 à 22 jours.

Modifications du niveau hormonal au cours de cette phase:

  • Augmentation de la FSH.
  • Augmentation de la concentration d'oestrogène (contribue à la préparation de l'endomètre pour la fixation d'un ovule fécondé).

Phase ovulatoire

La phase ovulatoire est la moins prolongée, elle se caractérise par la libération du type hormone lutéinisante. Habituellement, cela ne dure pas plus de cinq jours. A la fin de la phase, le follicule de type dominant se casse et libère l'ovule (ovulation).

Au cours de cette phase, les changements suivants se produisent:

  • Augmentation de la LH et de la FSH.
  • Augmentation de la concentration d'estradiol.

Phase lutéale

La phase lutéale est réduite à la formation d'un corps de type jaune.

Dans ce cas, les changements suivants surviennent dans le corps d'une femme:

  • Une augmentation des niveaux de progestérone (en raison de laquelle l'endomètre est préparé pour l'implantation d'embryons).
  • Réduction FSH.
  • Diminution de la concentration d'oestrogène.

Si le processus de fertilisation ne se produit pas, l'endomètre et le corps de type jaune sont rejetés. Ce processus se caractérise par un écoulement sanglant pendant les menstruations..

Le rapport de FSH et LH

Indicateurs FSH normalisés selon la phase, miel / ml:

  • 1,3 à 9,9 ou plus pour folliculaire.
  • De 6,16 à 17,2 ou plus pour l'ovulation.
  • De 1,1 à 9,2 ou plus pour lutéale.

Valeurs de LH normalisées selon la phase, miel / ml:

  • De 1,67 à 15,0 ou plus pour les follicules.
  • De 21,8 à 56,5 ou plus pour l'ovulation.
  • De 0,60 à 16,2 ou plus pour lutéale.

Progestérone

Indicateurs normalisés de progestérone en fonction de la phase, nmol / l:

  • De 0,3 à 2,1 ou plus pour les follicules.
  • De 0,6 à 9,3 ou plus pour l'ovulation.
  • De 7,1 à 56,5 ou plus pour lutéale.

Estradiol

Indicateurs normalisés de E2 (estradiol) selon la phase, pmol / l:

  • 67 à 1270 ou plus pour folliculaire.
  • De 130 à 1650 ou plus pour ovulation.
  • 90 à 860 ou plus pour lutéale.

Testostérone

Testostérone normalisée, nmol / l:

  • 0,24 à 2,7 en moyenne.

Prolactine

Le niveau de prolactine n'a pas de valeur normalisée unique, chez les femmes, il change de façon cyclique, en fonction du processus menstruel.

Types de niveaux de prolactine:

Les valeurs limites de l'hormone, qui sont considérées comme la norme:

  • en l'absence de grossesse - pas moins de 4,1 ng / ml et pas plus de 34 ng / ml.

Hormone DHEA

La valeur normalisée de l'hormone en fonction des caractéristiques d'âge:

  • de 6 à 9 ans - 0,23 - 1,50 micromole / l;
  • de 9 à 15 ans - 1,00 - 9,20 μmol / l;
  • de 15 à 30 ans - 2,40 - 14,50 μmol / l;
  • de 30 à 40 ans - 1,80 à 9,70 μmol / l;
  • de 40 à 50 ans - 0,66 à 7,20 μmol / l;
  • de 50 à 60 ans - 0,94 - 3,30 μmol / l;
  • après 60 ans - 0,09 - 3,70 μmol / l.

Valeurs normalisées de l'hormone en présence de grossesse:

  • au premier trimestre - de 3,12 à 12,48 micromoles / l;
  • dans le second, de 1,7 à 7,0 µmol / l;
  • dans le troisième, de 0,86 à 3,6 μmol / l.

Remarque: chez les nouveau-nés, les indicateurs des androgènes sont extrêmement élevés, mais immédiatement après la naissance, son niveau diminue rapidement. L'atteinte des valeurs limites est effectuée après la puberté, puis diminue simultanément avec le processus de croissance.

Quel médecin dois-je contacter?

Au départ, vous devez contacter le thérapeute, après quoi il écrira une directive pour la livraison de certaines hormones.

Où puis-je passer des tests hormonaux??

Vous pouvez aller chercher les résultats des tests gratuitement dans les organisations médicales de type public après que le médecin a prescrit l'étude.

De manière plus efficace, vous pouvez passer au travers et obtenir les résultats des tests dans des organisations médicales privées.

Pour cela, vous devez payer le montant d'argent requis, le coût peut être différent, cependant, vous n'avez pas à passer par un long processus avec un spécialiste pour obtenir un renvoi au suivant.

Remarque: ce type d'organisation doit être choisi avec soin afin de ne pas devenir victime d'escroqueries..