Transcription de l'analyse de TTG, T3, T4

Aujourd'hui, je vais vous montrer comment déchiffrer indépendamment le test sanguin pour les hormones thyroïdiennes (TSH, T3 et T4) et vous présenter un merveilleux livre qui enseignera à toute personne sans formation médicale à comprendre les données de laboratoire de manière indépendante.

J'ai reçu un diagnostic d'hypothyroïdie et d'AIT il y a 3 ans, en même temps on m'a prescrit un «traitement» avec de la L-thyroxine. Mais récemment, j'ai découvert que le diagnostic était incorrect: l'endocrinologue a justifié la nécessité d'un apport hormonal par le fait que j'ai augmenté la TSH. Tous les 3 ans, j'ai suivi un seul indicateur - TTG.

Lorsque le livre "Test sanguin pour les maladies thyroïdiennes" est tombé entre mes mains, mes idées sur le diagnostic ont complètement bouleversé. Ce livre a été un véritable salut pour moi et m'a donné l'opportunité de protéger ma santé des médecins analphabètes qui ne comprennent pas l'importance d'un diagnostic sanguin à part entière.

Je vous invite à parcourir avec moi toutes les étapes des analyses d'auto-décodage des hormones thyroïdiennes. Même si vous avez une condition complètement différente (euthyroïdie ou hyperthyroïdie), vous vous rendrez compte que ce n'est pas aussi difficile qu'il n'y paraît.

19/12/2016 Je suis allé dans un laboratoire de diagnostic clinique privé et j'ai donné du sang pour les indicateurs suivants: TSH, T3 total, T4 total, T3 libre, T4 gratuit, anti TPO et anti TG. Le résultat était le suivant:

Une endocrinologue d'une clinique locale «comprendrait» immédiatement que je dois de toute urgence prescrire de la L-thyroxine, car elle ne comprend pas ce que signifie une augmentation de la valeur de la TSH. Et les anticorps anti-TG au dessus de la norme la feraient me regarder avec un regard plein de sympathie. Elle me raconterait une autre histoire selon laquelle «le processus auto-immun a provoqué une hypothyroïdie» et «j'ai besoin de contrôle de la L-thyroxine et de la TSH». Passé - nous savons :)

Par conséquent, je ne me suis pas précipité pour voir un médecin avec ces tests, mais j'ai ouvert le livre "Test sanguin pour les maladies thyroïdiennes" devant moi, je me suis armé d'un stylo, d'un papier et d'une calculatrice et j'ai commencé à étudier mon cas individuel.

Le livre "Test sanguin pour les maladies de la glande thyroïde"

Encore une fois, je vous préviens que je ne donne ici qu'un échantillon de la transcription de mon analyse. Je ne vais pas exposer une technique détaillée et je le fais bien intentionné. Parce que si vous ne comprenez pas l'essence des trois conditions - l'euthyroïdie, l'hypothyroïdie et l'hyperthyroïdie et les conditions compensatoires du métabolisme thyroïdien, alors sans cette connaissance, déchiffrer l'analyse fera peu pour vous. Je vais quand même vous parler de quelque chose, mais il vaut mieux que vous ayez une image complète. La classification des maladies de la glande thyroïde du Dr Ouchakov est fondamentalement différente de ce que les médecins vous ont dit auparavant et de ce que vous pouviez trouver vous-même sur Internet. Un livre vaut 150% d'acquérir et de lire d'une couverture à l'autre..

Transcription de l'analyse TSH

Commençons par le TTG. Dans mon cas, TTG = 9,02 [0,4-3,77]. Qu'est-ce que ça veut dire?

Une augmentation de la TSH est un signe d'hypothyroïdie. Mais dans 99% des endocrinologues de notre pays, la mauvaise définition de l'hypothyroïdie est fermement enracinée dans les têtes. Et vous, cher lecteur, savez-vous ce qu'est l'hypothyroïdie? Vous avez peut-être entendu ou lu quelque part que «l'hypothyroïdie est une carence en hormone thyroïdienne» ou «une diminution de la fonction thyroïdienne».

Si vous regardez attentivement le formulaire avec mes analyses, vous pouvez constater qu'avec une TSH élevée, je n'ai pas de carence en hormones thyroïdiennes. Et ce n'est pas un cas rare - selon les données du livre "Blood Analysis", plus de 30% des patients atteints d'hypothyroïdie ont une quantité complète d'hormones thyroïdiennes dans leur sang. Ils ne soupçonnent même pas qu'ils souffrent d'hypothyroïdie jusqu'à ce qu'ils entrent accidentellement dans le bureau d'un endocrinologue (comme ce fut le cas avec moi).

Test sanguin pour l'hormone T4. Comment le passer?

La T4 (thyroxine) est la principale hormone produite par la glande thyroïde. Un test sanguin T4 est crucial pour détecter l'instabilité thyroïdienne.

Qu'est-ce que la thyroxine?

La thyroxine est une hormone thyroïdienne qui comprend 4 atomes d'iode (d'où le nom du test T4). Normalement, presque toutes les molécules de thyroxine sont liées par des protéines sanguines: l'albumine, le transtyrène et la globuline. Ils sont responsables du transport de la thyroxine vers les tissus et les organes internes.

Seulement 0,05% de la thyroxine est à l'état libre - ce sont, en règle générale, des «réserves» qui n'ont pas encore réussi à capturer les cellules sanguines.

Pourquoi le corps a besoin de thyroxine?

Cette hormone est extrêmement importante pour le métabolisme normal. De plus, il est responsable du transfert de chaleur et de la thermorégulation du corps. La thyroxine est responsable de:

synthèse de la vitamine A dans le foie;

cholestérol sanguin et triglycérides;

croissance et développement du corps;

fréquence cardiaque (augmente);

processus oxydatifs dans les cellules;

développement normal de toutes les cellules du corps.

Comment faire une analyse des hormones T4

Faites l'analyse des hormones thyroïdiennes ou non, décide le médecin. Il écrit une direction. Le sang est prélevé dans une veine.

Souvent, en plus de l'analyse de l'hormone T4, la TSH est également prescrite - hormone stimulant la thyroïde (responsable de la synthèse de la thyroxine).

Noms alternatifs: dosage de la thyroxine; analyse générale de T4 et TSH.

Que signifie un test sanguin pour «T4 total» et «T4 sans»?

Il a déjà été dit ci-dessus que la majeure partie de la thyroxine est liée aux protéines sanguines. Dans un test sanguin général pour T4, le pourcentage de son contenu est vérifié, l'analyse pour T4 libre, respectivement, mesure combien de molécules de thyroxine libres sont actuellement dans le corps.

Comment se préparer à un test sanguin pour l'hormone T4

Entre autres choses, votre médecin vous dira si vous devez arrêter de prendre des médicaments qui pourraient affecter vos résultats. En règle générale, les médicaments et les suppléments ne jouent aucun rôle. Cependant, il existe des exceptions - la biotine (vitamine B7), ainsi que les préparations d'iode, alors parlez-en à votre médecin.

La grossesse et certaines maladies chroniques du foie et des reins peuvent également fausser les tests..

Trois jours avant la procédure, vous devez:

exclure l'alcool, le tabagisme;

ne faites pas de sport et ne surchauffez pas.

Un test sanguin pour T4 doit être effectué à jeun, refusant de manger 12 heures avant le prélèvement sanguin. L'eau potable est autorisée. En règle générale, ils effectuent une analyse le matin (8 à 11 heures).

Quand vous devez passer un test de thyroxine

Une analyse des hormones T4 est prescrite s'il y a des anomalies dans la glande thyroïde. Les raisons, en particulier, peuvent servir:

des résultats anormaux provenant d'autres tests thyroïdiens, tels que T3 ou TSH;

symptômes d'hyperactivité ou vice versa activité thyroïdienne insuffisante;

hypopituitarisme (syndrome de Skien);

une bosse ou un nodule dans les tissus de la glande thyroïde;

forme thyroïdienne élargie ou altérée.

Un test sanguin pour l'hormone T4 doit également être effectué dans les cas suivants:

suspicion d'infertilité masculine ou féminine, problèmes de puissance;

divers problèmes cardiaques;

retard du développement mental et physique chez les enfants;

la thérapie de remplacement d'hormone.

Le test hormonal T4 est également prescrit pour les personnes qui sont déjà traitées pour hypo ou hyperteriose..

Analyse des hormones TSH et T4 (normales)

La quantité normale de thyroxine dans le sang d'une personne en bonne santé varie de 0,9 à 2,3 nanogrammes par décilitre (ng / dl), ou de 12 à 30 picomoles par litre (pmol / l). Chez les enfants jusqu'à un an, ces indicateurs peuvent varier de 19 à 35 pmol / l, et chez les nouveau-nés, ils peuvent descendre de l'échelle jusqu'à 49 pmol / l.

L'hormone stimulant la thyroïde (TSH) doit normalement se situer entre 0,7 et 6,4 μMU / L.

Les plages de valeurs peuvent varier légèrement selon les laboratoires, car elles utilisent différentes méthodes de mesure ou peuvent en tester de nouvelles. Dans tous les cas, votre médecin vous informera s'il trouve quelque chose d'anormal..

Mauvais résultats de test pour les hormones TTG et T4

Comme déjà mentionné, afin de compléter le tableau, très probablement les résultats des tests pour TTG et T3.

La grossesse, les taux d'œstrogènes, les problèmes hépatiques et toute anomalie héréditaire des protéines de liaison au T4 peuvent également affecter les résultats du test..

Des niveaux élevés de T4 peuvent être causés par l'hyperactivité de la glande thyroïde:

Apport excessif d'hormones thyroïdiennes;

Goitre toxique ou inflammation thyroïdienne;

Certains types de gonflement des testicules ou des appendices (cas rares);

Trop de produits contenant de l'iode dans l'alimentation (extrêmement rare et uniquement en cas de problèmes avec la glande thyroïde).

Un niveau T4 inférieur à la normale signifie:

Hypothyroïdie (maladie de Hashimoto et autres maladies associées à une activité thyroïdienne insuffisante);

Maladie aiguë sévère;

Malnutrition, famine;

Certains médicaments.

Est-il possible de passer une analyse pour l'hormone T4 et TSH selon la politique d'assurance médicale obligatoire?

Il est connu que la procédure de test pour l'hormone T4 et TSH n'est pas incluse dans l'assurance médicale obligatoire, c'est-à-dire qu'elle est en fait payée. Cependant, les caisses territoriales d'assurance maladie obligatoire élaborent elles-mêmes leur programme de services, de sorte que dans certaines régions un test sanguin pour T4 et TTG puisse être passé sur la police d'assurance maladie obligatoire. De plus, cela dépend de la compagnie d'assurance avec laquelle votre contrat est conclu..

Au cas où, consultez votre clinique de district - gratuitement ou gratuitement, vous pouvez faire une analyse des hormones thyroïdiennes. Pour un changement gratuit, vous aurez besoin de:

Quels tests sur TTG, T4 et T3 montrent

Les maladies de la glande thyroïde sont devenues plus courantes ces dernières années, notablement «plus jeunes», et les cas de maladies héréditaires associées à des changements dans la glande thyroïde ont cessé d'être une rareté. Cela est dû en grande partie à l'environnement dysfonctionnel, aux conséquences de l'industrialisation et au rythme de vie moderne..

Un rôle important est joué en mangeant des aliments insuffisamment iodés et en buvant de l'eau contenant du chlore et du fluor. L'intelligence humaine dépend directement de la teneur en iode dans le corps. Selon l'OMS, la carence en iode a provoqué un retard mental de plus de 45 millions de personnes..

La glande thyroïde et son rôle dans l'organisme

La glande thyroïde est l'une des huit glandes endocrines situées près de la trachée, entre la pomme d'Adam et la clavicule, et a la forme d'un «papillon». La glande thyroïde produit des hormones contenant de l'iode et de la calcitonine, et est également une sorte de gardien de l'iode.

Calcitonine - une hormone qui favorise l'incorporation de calcium dans le tissu osseux, aide à la reproduction, à l'activité des jeunes cellules osseuses - ostéoblastes.

Les hormones contenant l'iode dont l'organisme a besoin sont appelées thyronines. Subdivisé par le nombre de molécules d'iode:

  • triiodothyronine ou abrégé T3;
  • tétraiodothyronine - T4.

Ces hormones sont des participants indispensables au métabolisme de notre corps. Les hormones diffèrent non seulement par le nombre d'unités d'iode. Donc T4 - est dans le corps en plus grande quantité, et T3 - en plus petite quantité, mais T3 est plus actif, mais les deux servent, sont responsables de l'autorégulation du corps, du taux métabolique.

Avec une faible teneur en hormone T4 (hypothyroïdie), le corps vieillit rapidement, le métabolisme est ralenti, avec une augmentation (hyperthyroïdie), le taux métabolique augmente et, par conséquent, une usure rapide des organes. Cela et un autre ne donnent rien de bon à la santé.

La glande thyroïde elle-même, sa production de T3 et T4, la régulation de son activité sécrétoire, sont affectées par l'hormone stimulant la thyroïde produite par l'hypophyse - TSH.

Signes par lesquels la dysfonction thyroïdienne est déterminée

Vous devez être capable d'écouter et d'entendre votre corps. Lorsqu'un dysfonctionnement se produit dans son travail, il le signale. Si vous ne faites pas attention aux «cloches» du corps concernant la mauvaise santé, traitez la connivence, alors le risque de gagner une maladie grave augmente considérablement. Pas toujours le corps peut se débrouiller seul, souvent il a besoin d'aide extérieure.

Les premiers signes auxquels vous devez faire attention:

  • une forte diminution ou augmentation du poids, avec le régime et le régime habituels, un appétit normal;
  • sensation de fatigue constante, léthargie, état de nervosité, irritabilité sans fondement, insomnie, troubles de la mémoire, attention;
  • hypertrophie de la glande thyroïde (apparition de goitre);
  • perturbation du rythme cardiaque;
  • gonflement des jambes, du visage, du cou;
  • douleur ou inconfort lors de la déglutition, enrouement;
  • violation de la thermorégulation. L'hypothyroïdie donne des frissons, et avec l'hyperthyroïdie - fièvre, la transpiration augmente;
  • troubles menstruels, infertilité chez la femme, diminution de la libido chez l'homme;
  • peau sèche, perte et fragilité des cheveux, ongles cassants.

Quels tests les femmes donnent-elles

Des experts mènent une étude sur les principales hormones thyroïdiennes:

  • T3 - triiodothyronine. L'hormone est synthétisée par la glande thyroïde d'une femme. Il régule les processus métaboliques, active la production de vitamine A., régule le processus de métabolisme des protéines, a un effet bénéfique sur l'état du système cardiovasculaire.
  • T4 - thyroxine. L'hormone améliore le métabolisme, participe à de nombreux processus métaboliques, affecte favorablement le travail du cœur et du système nerveux, soutient la couche graisseuse normale chez l'homme, soutient la composition sanguine normale et le développement du squelette.
  • La TSH est une hormone stimulant la thyroïde. Il est synthétisé par l'hypophyse. Il a un effet direct sur le fonctionnement de la glande thyroïde. Une augmentation du contenu entraîne une augmentation de l'intensité de l'organe, une baisse entraîne une diminution de la synthèse hormonale.
  • Dans certains cas, des tests d'anticorps sont prescrits. En règle générale, leur présence est un indicateur de toute maladie.

Auto-diagnostic

  1. Pour vérifier, vous devez vous tenir devant le miroir, examiner attentivement s'il y a un gonflement dans le cou entre la pomme d'Adam et la clavicule.
  2. Buvez de l'eau près du miroir, en inclinant légèrement la tête en arrière - en cas d'ingestion, la pomme d'Adam, le cou sans gonflement, les plis transversaux doivent être clairement visibles. Pour une plus grande fiabilité, un tel contrôle est effectué plusieurs fois;
  3. Appliquez une maille d'iode sur le talon du pied et du cou. La glande fonctionne normalement si la maille sur le cou disparaît presque complètement après une heure, et sur le talon après sept à huit.

Au moindre écart par rapport à la norme, il est nécessaire de consulter votre médecin qui, si nécessaire, rédigera une référence pour des tests sanguins pour les hormones TSH, T3, T4 et une référence à un endocrinologue.

Quelles méthodes de diagnostic sont utilisées:

  1. général, biochimique, si nécessaire, autres tests sanguins spécifiques (protéines, teneur en lipides, etc.);
  2. un test sanguin pour le contenu de TSH, T3 (gratuit) et T4 (gratuit);
  3. analyse des anticorps anti-thyroperoxydase - AT contre TPO;
  4. échographie;
  5. une étude sur l'absorption d'iode radioactif;
  6. scintigraphie;
  7. tomographie;
  8. thermographie;
  9. biopsie.

Pour un diagnostic plus précis, avant de consulter l'endocrinologue, rappelez-vous autant de signes de préoccupation que vous avez subis récemment, même des événements qui pourraient vous causer une grande excitation, du stress. Afin de ne rien oublier ou confondre, il est conseillé d'écrire des données.

Recommandations pour la préparation des tests sur T3, T4, TSH et autres hormones

  • 1 à 2 jours avant l'analyse, les plats gras et pointus doivent être exclus;
  • essayez de vous abstenir de fumer au moins un jour avant de passer le test;
  • éviter l'effort physique, les voyages au bain, au sauna pendant trois jours avant de faire l'analyse;
  • en cas de prise hormonale, d'autres médicaments, le cours est interrompu deux semaines avant l'analyse sur recommandation d'un médecin!;
  • un jour avant de passer le test, arrêtez de prendre des vitamines, des compléments alimentaires;
  • vous pouvez boire de l'eau plate, non minérale, sans gaz, ni chlorée ni fluorée;
  • une semaine avant de faire une analyse pour exclure la prise de médicaments contenant de l'iode;
  • votre état d'esprit est également important, quelques jours avant de devoir faire une analyse, essayez de ne pas être nerveux, pas ennuyé - cela peut également affecter les résultats;
  • le soir, avant de passer le test, essayez de ne pas manger du tout, refusez idéalement de manger pendant 12-24 heures;
  • si vous avez subi un diagnostic aux rayons X, une échographie, une tomographie, un balayage, 3 à 5 jours avant de passer le test, assurez-vous de consulter un médecin;
  • 3 jours avant l'analyse, abandonner complètement l'alcool;
  • analyse pour TSH, T3, T4 peut une femme peut prendre n'importe quel jour du cycle menstruel;
  • le sang doit être donné avant 10 h à jeun;
  • pour l'analyse sur T3, T4, TSH et d'autres hormones, le sang est prélevé dans une veine.

Normes T3, T4, TTG, AT à TPO de la glande thyroïde

  • Sans T4 est responsable du métabolisme des protéines. Les indications vont normalement de 10,0 à 25,0 pmol / L. T4 total - de 52 à 155 nmol / l. Avec des taux accrus, le métabolisme est accéléré, l'absorption d'oxygène est activée, ce qui est caractéristique de l'hypothyroïdie, du goitre toxique, etc., des taux inférieurs indiquent une lésion hypophysaire;
  • T3 free est responsable de l'activation des processus métaboliques des tissus et de l'absorption de l'oxygène par les tissus du corps. Les indications sans T3 varient normalement de 4,0 à 8,6 pmol / L. T3 total - de 1,02 à 3,0 nmol / L. Les anomalies indiquent un dysfonctionnement des glandes;
  • La TSH est produite par l'hypophyse et est nécessaire à la production de T3, T4 libres et à la régulation interne des processus dans la glande thyroïde. Les indicateurs sont normalement compris entre 0,3 et 4,0 μMU / ml, pendant la grossesse - 0,2 - 3,5 μMU / ml. Une augmentation des indicateurs de TSH indique un dysfonctionnement surrénalien, une hyperthyroïdie, des troubles mentaux;
  • AT à TPO jusqu'à 30 UI / ml des valeurs élevées peuvent indiquer une maladie auto-immune, une telle maladie est également appelée thyroïdite de Hashimoto, ou indiquer la présence d'oncologie.

Toute personne, quel que soit son sexe et son état de santé, âgée de plus de 40 ans, doit être testée tous les deux ans par un endocrinologue et faire un test sanguin pour les hormones, jusqu'à cet âge, une fois tous les cinq ans est suffisant.

Qui est à risque?

Ce sont d'abord des femmes et des enfants. La glande thyroïde nécessite une attention particulière pendant la grossesse, l'allaitement et la ménopause. Personnes prédisposées aux maladies de la glande thyroïde, vivant ou séjournant pendant un certain temps dans des endroits où l'équilibre écologique est fortement perturbé ou dans des zones où le fond radioactif est accru.

En Fédération de Russie, une carence en iode n'a pas été observée dans la plupart des régions, mais une carence en iode a été enregistrée dans 30 régions. Quelles divisions administratives et territoriales leur appartiennent, il est nécessaire et important de connaître leurs habitants.

Ce sont les républiques de Komi, Sakha, Tuva, Karelia. Une carence en iode est observée dans la Kabardino-Balkarie, l'Ossétie du Nord, la Kalmoukie, l'Oudmourtie, le district de Khanty-Mansiysk, Moscou et la région de Moscou, Saint-Pétersbourg et la région de Leningrad, Krasnoïarsk, presque dans tout le district fédéral central, ainsi que dans les régions de Tyumen, Sakhaline et Novossibirsk..

Dans ces régions, il est recommandé de manger du sel iodé..

Selon l'OMS, parmi les maladies endocriniennes, la première place dans la propagation appartient au diabète sucré, dans la deuxième maladie thyroïdienne. Faites attention et soyez en bonne santé!

Test d'hormone thyroïdienne: transcription

La surcharge émotionnelle et physique, le stress, les maladies chroniques infectieuses et chroniques, les conditions environnementales défavorables, la malnutrition, la médication régulière entraînent un dysfonctionnement de la glande thyroïde. Un petit organe endocrinien situé dans la région cervicale est responsable de la production d'hormones contenant de l'iode, dont l'excès ou la carence provoque des pathologies des systèmes cardiovasculaire, nerveux, digestif, reproducteur et autres. Déterminer leur concentration dans le sang à l'aide de tests spéciaux, dont le décodage aidera à corriger le mode de vie et, si nécessaire, à prescrire un traitement médicamenteux.

Pour les femmes et les hommes vivant dans des régions à faible écologie ou travaillant dans des entreprises aux conditions de travail néfastes, cette étude est recommandée à titre préventif. Avec lui, vous pouvez détecter les écarts à un stade précoce, ce qui évitera des pathologies plus graves.

Hormones thyroïdiennes: tests de base

L'endocrinologue ou le thérapeute dirige l'étude, un gynécologue peut recommander un bilan de santé pour les femmes. Vous n'avez pas à passer immédiatement des tests pour toutes les hormones sécrétées par la glande thyroïde. Pour commencer, il suffit de vérifier le contenu dans le sang des principaux. Ceux-ci inclus:

  • thyroxine générale et libre (T4 et T4 St.);
  • hormone stimulant la thyroïde (TSH);
  • triiodothyronine totale (T3);
  • anticorps anti-thyroperoxydase (ATPO, anti-TPO).

Après les avoir déchiffrés, des tests supplémentaires peuvent être nécessaires, que le médecin informera au moment de l'admission. Une étude détaillée vise à détecter les anticorps dirigés contre la thyroglobuline (ATTG, anti-TG), la fraction microsomale des thyrocytes (AT-MAG), les récepteurs TSH (ATrTTG); mesure de la thyroglobuline (TG), de la globuline se liant à la thyroxine (TSH), de la calcitonine.

Le code

Nom

Unités

Valeurs de référence

Enceinte 0,2 - 3,5

Enceinte 1 tr 100-209

Enceinte 2.3 tr 117-236

Enceinte 1 tr 10,3 - 24,5

Enceinte 2,3 tr 8,2 - 24,7

Qui est recommandé pour les tests d'hormones thyroïdiennes??

Le travail de haute qualité de la glande endocrine offre à une personne une peau lisse, une bonne mémoire, de l'énergie, de l'harmonie, des ongles et des cheveux forts, une vitesse de réaction normale, une bonne parole, des vaisseaux sanguins propres et une protection contre les infections. Un excès (hyperteriose) ou une pénurie (hypothyroïdie) d'hormones thyroïdiennes affecte la qualité de vie, le bien-être, l'apparence. Il est recommandé de passer des tests avec une interprétation détaillée ultérieure des résultats lorsque les symptômes suivants apparaissent:

  • augmentation ou diminution soudaine du poids;
  • constipation ou diarrhée régulière;
  • fatigue constante;
  • nervosité accrue, excitabilité;
  • peau, cheveux, yeux secs;
  • sensation de frissons ou de chaleur sans cause;
  • instabilité menstruelle;
  • palpitations;
  • problèmes de puissance.

Envoyé obligatoirement à l'examen de la glande thyroïde de patients au cours de plusieurs années éprouvant des difficultés de conception. En outre, un test hormonal est prescrit pour une alopécie aiguë et déraisonnable. Le déchiffrer est également utile pour les femmes enceintes - pour contrôler l'état endocrinien. Une étude hormonale est recommandée pour les enfants afin de diagnostiquer les retards de croissance et de développement, principalement pour les nourrissons à risque..

Test hormonal TSH: en cas de besoin

La thyrotropine est produite par l'hypophyse et non par la glande thyroïde. Cependant, cela affecte directement son travail. La TSH est responsable de la synthèse des hormones de croissance: la triiodothyronine (T3) et la thyroxine (T4), sans lesquelles les processus métaboliques, la production d'énergie et un contexte émotionnel stable sont impossibles dans le corps. Par conséquent, une analyse de la thyrotropine est prescrite pour les enfants présentant des retards de développement physique.

TTG contrôle également:

  • la dégradation des graisses, l'approvisionnement de la glande thyroïde en iode;
  • bon fonctionnement des organes reproducteurs;
  • l'activité du système cardiovasculaire;
  • la production d'acides nucléiques, de globules rouges.

Avec un déséquilibre de l'hormone TSH, des difficultés de conception surviennent. Chez les femmes, il y a une diminution du désir sexuel, une incapacité à tomber enceinte, chez les hommes - problèmes d'éjaculation, dysfonction érectile et baisse de la libido. Par conséquent, une analyse de l'hormone stimulant la thyroïde est recommandée pour les couples qui souhaitent concevoir un enfant, mais qui ont des difficultés. Le décodage des résultats de laboratoire vous permet d'ajuster le système reproducteur et d'atteindre le résultat souhaité.

En outre, l'analyse de l'hormone thyréostimulante (TSH) est indiquée pour les troubles cardiovasculaires, l'hypothermie, la myopathie, la perte de cheveux, l'hypothyroïdie présumée, les échecs du cycle menstruel et la dépression. Lors de la prise de certains médicaments, l'étude permet de contrôler l'état du système endocrinien..

Parallèlement à la mesure de la concentration de TSH, une analyse est généralement prescrite pour les hormones T4 et T3, car leur effet est interdépendant. De plus, une étude peut être nécessaire pour la présence dans le sang d'anticorps stimulants et bloquants contre l'hormone stimulant la thyroïde. Ils sont capables d'améliorer ou d'inhiber le travail de la glande thyroïde..

Niveau TTG: décryptage

La teneur en thyrotropine dans le sang n'est pas la même à différents moments de la journée, chez l'homme et la femme, l'adulte et l'enfant. Le niveau le plus élevé de TSH est observé la nuit et tôt le matin, le plus bas - à 5-7 heures du soir. La concentration de l'hormone est également affectée par la grossesse, l'allaitement, la routine quotidienne et certains médicaments. Par conséquent, ne déchiffrez pas l'analyse vous-même. Vous pouvez uniquement corréler les valeurs TSH obtenues avec la normale et fournir une interprétation détaillée des résultats à un spécialiste.

Âge

Niveau TTG, miel / l

Test hormonal T4: à quoi ça sert

La thyroxine est responsable du déroulement normal des processus métaboliques dans le corps, du bon fonctionnement du système nerveux, de la synthèse de la vitamine A, de la désactivation du cholestérol nocif, de l'excrétion du calcium, etc. Avec une carence en T4, une hypothyroïdie se développe, qui se manifeste par une peau sèche, une baisse de la capacité de travail, une prise de poids, une perte de cheveux, des pathologies cardiaques et intestinales, un retard de développement et des irrégularités menstruelles. Dans les cas avancés, un coma peut survenir..

Un excès de thyroxine, qui s'exprime dans la tachycardie, l'irritabilité, les tremblements des mains, la rougeur des yeux, la diminution de l'acuité visuelle, la perte de poids sévère, l'insomnie, l'anxiété, les troubles digestifs et l'enflure, n'affecte pas l'état du corps. Il n'est pas recommandé aux personnes ayant des niveaux élevés de la substance de passer beaucoup de temps au soleil, car la lumière ultraviolette stimule sa production..

Il est très important de contrôler le niveau de thyroxine chez la femme enceinte, car son déséquilibre entraîne souvent des fausses couches, un retard de croissance fœtal et des pathologies chez le nouveau-né. Il est nécessaire de surveiller la concentration de T4 chez les personnes atteintes de troubles endocriniens, en particulier celles qui suivent un traitement médicamenteux. Il leur est conseillé de faire une analyse appropriée 2 à 4 fois par an..

Niveau T4: transcription

La teneur sérique en thyroxine est instable pendant la journée: les valeurs maximales sont observées de 8 h à midi, le minimum - en pleine nuit. La concentration de la substance sécrétée par la glande thyroïde change également selon la saison: elle diminue pendant la période froide et augmente pendant la période chaude. De plus, la valeur de T4 dépend du sexe, qui doit être pris en compte lors du décodage des résultats de l'analyse. Chez les femmes, la production de thyroxine est affectée par les hormones sexuelles, qui réduisent son niveau pendant la grossesse et l'augmentent après la grossesse. Chez les hommes, cet indicateur est relativement stable, mais commence à diminuer après avoir atteint 40 à 45 ans..

Un déséquilibre T4 est observé dans les maladies du foie, les processus auto-immunes, l'obésité, la prise de médicaments et de médicaments, les lésions rénales, l'ostéochondrose, le goitre toxique, diffus et endémique, et d'autres pathologies. Seul un médecin peut poser un diagnostic précis, en tenant compte d'études approfondies.

Tests hormonaux thyroïdiens: TSH, T4

La glande thyroïde est un organe endocrinien qui régule les principaux processus métaboliques de l'organisme. Un test sanguin pour les hormones thyroïdiennes vous permet de déterminer les causes des troubles du métabolisme des protéines et des graisses, de l'activité cardiaque, du système nerveux, etc..

Indications pour


L'étude du niveau des hormones thyroïdiennes est un élément important dans le diagnostic des troubles endocriniens et est prescrite en cas d'élargissement pathologique ou de formation nodulaire.

Tests qui peuvent être prescrits pour une suspicion de maladie thyroïdienne:

  • hormone stimulant la thyroïde (TSH);
  • thyroxine totale et libre (T4);
  • triiodothyronine totale et libre (T3);
  • la thyrocalcitonine (TC);
  • des anticorps contre la peroxydase thyroïdienne (AT TPO);
  • anticorps contre la thyroglobuline (AT TG).

Parallèlement aux résultats de l'échographie, une analyse des hormones thyroïdiennes confirme le développement des maladies suivantes:

  • goitre nodulaire non toxique;
  • goitre toxique diffus;
  • thyroïdite auto-immune;
  • cancer de la thyroïde.

Symptômes dans lesquels il est important de déterminer la quantité d'hormones pour le diagnostic:

  • gonflement des jambes, des paupières;
  • tachycardie;
  • transpiration avec des causes inexpliquées;
  • changement de voix, enrouement, gain ou perte de poids rapide sans changement de nutrition;
  • perte de cheveux, sourcils;
  • échec du cycle menstruel;
  • diminution de la puissance;
  • gonflement des glandes mammaires chez l'homme.

De plus, les études hormonales sont indiquées pour les problèmes cardiovasculaires, reproductifs, du système nerveux afin d'exclure les troubles endocriniens dans les maladies présentant des symptômes courants (fibrillation auriculaire, hypertension artérielle, troubles nerveux, etc.).

Préparation de l'analyse


Pour que les résultats des tests des hormones thyroïdiennes correspondent à des indicateurs réels, il est nécessaire de respecter un certain nombre de règles avant la procédure:

  • donner du sang le matin à jeun;
  • éviter l'activité physique avant l'analyse;
  • ne buvez pas d'alcool la veille de l'étude;
  • ne sautez pas la prise de médicaments hormonaux si les médicaments sont prescrits par un médecin;
  • éviter les situations stressantes quelques jours avant le test hormonal.

En préparation à l'analyse des hormones thyroïdiennes, les phases du cycle menstruel chez la femme ne sont pas prises en compte, car elles n'affectent pas la quantité d'hormones thyroïdiennes et thyroïdiennes dans le sang.

Normes des hormones thyroïdiennes (tableau)

En cas de suspicion d'insuffisance ou d'activité accrue de la glande thyroïde, une étude sur la TSH, T4 totale et libre, est prescrite. L'analyse de la T3 totale et libre est prescrite pour l'hyperthyroïdie T3 suspectée, ainsi que pour les maladies du foie, des reins, du cœur, car elle montre la vitesse des processus métaboliques dans les tissus périphériques du corps.

Les hormonesGénéral, normeLibre, normal
TTG0,4-4,0 μMU / ml
T31,3-2,7 nmol / L2,3 à 6,3 pmol / L
T454-156 nmol / l10,3-24,5 pmol / L
TC5,5-28 pmol / L
AT TPO30-100 UI / ml
AT TGplus de 100 mU / l


L'analyse de la calcitonine est prescrite pour détecter l'hyperplasie des cellules C dans la glande thyroïde, le cancer médullaire et les métastases, dans le processus de traitement du cancer.

Décryptage des résultats d'analyse

Afin de diagnostiquer les maladies auto-immunes ou endocrines, il est nécessaire de considérer les indicateurs des tests hormonaux dans le complexe. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un tableau spécial avec des indicateurs des principales analyses pour différentes pathologies.

TTGT4 gratuitT3Maladie
FaibleGrandGrandHyperthyroïdie
FaibleNormeGrandHyperthyroïdie, toxicose T3
T454-156 nmol / l10,3-24,5 pmol / L10,3-24,5 pmol / L
GrandFaibleFaible ou normalHypothyroïdie primaire sans traitement
Faible ou normalFaibleFaible ou normalHypothyroïdie secondaire
NormeNormeGrandEuthyroïdie avec œstrogène chez la femme

Hormone stimulant la thyroïde

La TSH est le principal facteur de régulation de la glande thyroïde. L'hormone stimulant la thyroïde est produite par l'hypophyse et fonctionne selon le principe de rétroaction: une augmentation de T3 et T4 entraîne une diminution de la concentration de TSH dans le sang, et une diminution de l'activité de la glande thyroïde provoque une augmentation de la production d'hormone stimulant la thyroïde.

Une concentration accrue de TSH indique les maladies suivantes:

  • hypothyroïdie;
  • thyroïdite subaiguë;
  • tumeur hypophysaire;
  • écrevisse;
  • goitre endémique;
  • Le syndrome d'Itsenko-Cushing;
  • tumeur hypophysaire;
  • insuffisance hypothalamo-hypophyse.

En outre, un test sanguin pour la thyrotropine peut avoir des taux élevés après une utilisation prolongée de corticostéroïdes, d'héparine, d'aspirine.

Une diminution de la TSH se produit dans les maladies suivantes:

  • hyperthyroïdie;
  • actomégalie;
  • anorexie psychogène;
  • aménorrhée secondaire;
  • retard du développement sexuel;
  • dépression endogène;
  • l'insuffisance rénale chronique;
  • cirrhose du foie;
  • médicaments à long terme: apomorphine, dopamine, vérapamil, phénytoïne.

Thyroxine

La thyroxine est la principale substance biologiquement active de la glande thyroïde, qui est formée d'atomes d'iode et de l'acide aminé tyrosine. Après la production, les hormones pénètrent dans la circulation sanguine, où elles sont sous forme libre et liée aux protéines. Le T4 commun est la somme des deux formes de thyroxine..

La valeur diagnostique la plus importante pour identifier les pathologies endocriniennes est la T4 associée. Dans le même temps, les indicateurs de l'analyse peuvent augmenter ou diminuer avec une violation du métabolisme des protéines dans le corps.

T4Pourquoi promuPourquoi déclassé
Généralhyperthyroïdie,
thyroïdite aiguë, hépatite, obésité, pendant la grossesse, pendant la prise de tyrosol et de médicaments contenant des œstrogènes
Myxœdème, syndrome rénal, carence en iode, augmentation de l'activité physique, prise de médicaments (réserpine, iodure de potassium, pénicilline, glucocorticoïdes)
GratuitHyperthyroïdieHypothyroïdie

Une augmentation du niveau de T4 n'indique pas toujours des maladies du système endocrinien, car elle peut accompagner des maladies graves des organes internes (par exemple, la forme active de l'hépatite) et être une réaction individuelle à l'utilisation à long terme d'un certain nombre de médicaments (contraceptifs oraux, etc.).

Triiodothyronine

La triiodothyronine est une hormone thyroïdienne, dont la plupart est formée de T4 dans les tissus périphériques du corps (foie, reins, muscles). La T3 est la principale hormone biologiquement active avec un effet plus prononcé que la thyroxine.

Un niveau réduit de T3 total et libre est observé avec:

  • une diminution du taux de conversion périphérique de la thyroxine en T3 (se produit chez les hommes après 60 ans et chez les femmes après 70 ans);
  • thérapie à long terme avec thyréostatique;
  • pathologies chroniques du foie, des reins;
  • cirrhose décompensée du foie;
  • tumeurs aux derniers stades de développement;
  • insuffisance cardiaque aiguë;
  • insuffisance pulmonaire.

Une augmentation de la triiodothyronine sous forme libre et liée indique la présence des pathologies suivantes:

  • hyperthyroïdie chez les personnes âgées;
  • Hyperthyroïdie T3 (se produit avec une carence en iode);
  • trouble de la capacité de liaison aux protéines;
  • prendre des médicaments avec de la triiodothyronine dans la composition.

Pendant la grossesse, l'indice T3 peut dépasser de près de moitié les valeurs normales. En règle générale, des processus similaires se produisent au cours du dernier trimestre. Après l'accouchement, le niveau de triioditronine chez la femme est normalisé pendant 10 à 15 jours.

Calcitonine

La calciitonine est une hormone sécrétée par les cellules C thyroïdiennes. La calcitonine favorise le dépôt de calcium dans l'os, empêche la destruction du tissu osseux et réduit la quantité de calcium dans le sang.

Une augmentation de la calcitonine indique des processus oncologiques dans le corps:

  • cancer médullaire;
  • tumeur maligne du sein;
  • cancer de la prostate;
  • tumeur pulmonaire.

De plus, un niveau élevé de thyrocalcitonine est observé avec une insuffisance rénale, une anémie, une pathologie des cellules parafolliculaires et une surdose de vitamine D.

Des anticorps

AT TPO sont des protéines sanguines qui neutralisent l'enzyme peroxydase thyroïdienne, à partir de laquelle les hormones thyroïdiennes sont produites. Une augmentation des anticorps contre la thyroperoxydase entraîne la destruction des follicules et des troubles de la production d'hormones.

AT TG - anticorps qui neutralisent la thyroglobuline (protéines précurseurs de l'hormone thyroxine). Comme dans le cas d'une augmentation de l'AT TPO, un niveau élevé d'anticorps contre la thyroglobuline peut être accompagné de maladies du système immunitaire.

L'apparition d'anticorps indique d'éventuelles maladies auto-immunes:

  • Thyroïdite d'Hashimoto;
  • goitre toxique diffus;
  • goitre toxique nodulaire;
  • inflammation infectieuse;
  • diabète sucré de type 1;
  • polyarthrite rhumatoïde;
  • le lupus érythémateux disséminé;
  • écrevisse;

Si pendant la grossesse il y a une augmentation des anticorps, un tel processus pathologique peut avoir des conséquences néfastes:

  • le développement d'une hyper- ou hypothyroïdie chez une femme est possible, ce qui entraîne des conséquences négatives pour l'enfant;
  • il existe un risque de développer une thyroïdite post-partum;
  • risque accru de fausse couche, car les anticorps indiquent un dysfonctionnement immunitaire.

Malgré les conséquences possibles, 5% des hommes et 10% des femmes ont un niveau élevé chronique d'anticorps anti-TPO et TG, ce qui ne provoque pas le développement de pathologies des glandes endocrines et d'autres organes internes.

Tests de grossesse

Le travail de la glande thyroïde pendant la grossesse est régulé non seulement par le niveau de TSH, mais aussi par la gonadotrophine chorionique (CG), sécrétée par le placenta.

Au premier trimestre, le niveau de CG augmente de manière significative, activant la libération de T3 et T4 totaux, entraînant une diminution de la TSH à 0,1-0,4 nmol / l.

Aux deuxième et troisième trimestres, la quantité de TSH est normalisée, et T3 et T4 peuvent légèrement fluctuer.

Si pendant la grossesse une analyse des hormones thyroïdiennes montre de graves anomalies, cela indique le développement de troubles endocriniens.

TrimestreTTGTotal T4, nmol / litreSt. T4, pmol / litreTotal T3, nmol / litreSt. T3, pmol / litre
je0,1-0,4100-20910,3-24,51.3-2.72,3-6,3
II0,3-2,8117-2368.2-24.7
III0,4-3,5117-2368.2-24.7

Pendant et après la grossesse, la probabilité de développer une thyroïdite auto-immune, un goitre diffus, une thyroïdite post-partum augmente, il est donc nécessaire de passer des tests d'hormones thyroïdiennes pendant la gestation et après l'accouchement.

Un test sanguin pour la TSH, une norme TSH par âge

La thyrotropine est l'une des hormones les plus importantes pour le fonctionnement de la glande thyroïde produite par l'hypophyse. L'équilibre thyroïdien dans son ensemble dépend de la concentration de TSH dans le sang. Si les indicateurs sont violés, cela indique une hyperfonction ou une hypofonction de la glande thyroïde, en fonction des valeurs obtenues. Pour identifier les écarts possibles, vous devez connaître les normes d'analyse de TSH.

Quels sont les effets de la thyrotropine sur le corps?

L'hormone stimulant la thyroïde régule la fonction thyroïdienne. La tâche principale de l'hormone TSH est de maintenir un équilibre thyroïdien, qui régule le métabolisme énergétique dans le corps. Lorsque des anomalies hormonales se produisent, ces fonctions sont violées. Des conséquences graves surviennent sans diagnostic et traitement en temps opportun..

Les indicateurs de TSH sont étroitement liés à d'autres hormones thyroïdiennes - T4 et T3 (thyroxine et triiodothyronine). Avec une diminution de leur nombre, les valeurs de TSH augmentent. Des niveaux normaux de thyrotropine empêchent T3 et T4 de monter ou de descendre. Il est généralement admis que si la thyrotropine augmente, cela indique une diminution de la fonction thyroïdienne. Avec une diminution des taux d'hormones, on parle d'hyperthyroïdie.

La TSH chez la femme joue un rôle particulier dans le fonctionnement du système reproducteur. La synthèse des hormones sexuelles féminines dépend directement de la santé de la glande thyroïde. S'il y a des irrégularités dans la thyrotropine, des problèmes avec le cycle menstruel sont souvent observés, des kystes se forment, un déséquilibre hormonal apparaît. Pour résoudre le problème nécessite un examen complet du corps.

La triiodothyronine et la thyroxine non seulement maintiennent un équilibre énergétique normal, mais participent également à la synthèse des protéines, du rétinol, régulent les intestins, affectent l'activité du système nerveux central et du cœur. La TSH fournit le flux d'iode du plasma sanguin à la glande thyroïde, accélère la production de phospholipides, d'acides nucléiques et de protéines.

Avec une production insuffisante de thyrotropine, une augmentation de la glande thyroïde est observée. Le nom de la maladie est le goitre. Un diagnostic à part entière de la fonctionnalité des organes est évalué sur la base des résultats des analyses sur TSH, T3, St. T4 et après échographie.

La norme de l'hormone TSH dans le sang par âge

Les normes de l'hormone TSH varient en fonction des indications d'âge. En termes d'âge, la norme TSH chez l'homme est presque la même que chez la femme. La différence de taux chez les adultes n'est pas significative. Le décodage correct de l'analyse sur TSH permettra de savoir si tout est en ordre avec l'activité fonctionnelle de la glande thyroïde en ce moment.

Hormone stimulant la thyroïde, la norme chez les hommes et les femmes selon l'âge, tableau:

ÂgeValeurs de référence
Jusqu'à 4 mois0,7 - 11 μIU / ml
Jusqu'à 1 an0,7 - 8,35 μIU / ml
De 1 à 7 ans0,7 - 6 μIU / ml
De 7 à 12 ans0,6 - 4,8 μIU / ml
12 à 20 ans0,5 - 4,3 μMU / ml
à partir de 20 ans0,3 - 4,2 μIU / ml

La norme pour les femmes en âge est à peu près la même que pour les hommes, mais certaines différences sont dues à des changements hormonaux liés à l'âge. Le corps féminin est sujet aux fluctuations des hormones sexuelles, donc pendant la puberté, la grossesse ou la ménopause, certaines différences peuvent survenir.

L'indicateur TSH varie en fonction de la période d'âge:

  • 13 - 15 ans - 0,7 - 6,4 μIU / ml (pendant cette période, les saignements menstruels commencent);
  • 16 - 25 ans - 0,6 - 4,5 μIU / ml (la période d'achèvement du développement sexuel et l'entrée dans un âge de reproduction complet);
  • 26 - 25 ans - 0,26 - 4,1 μIU / ml (dans cet intervalle d'âge, le pic de la fonction reproductrice se produit);
  • 35 - 40 ans - 0,4 - 4 μIU / ml (âge de reproduction tardif);
  • 41 - 50 ans - 0,2 - 4 μIU / ml (période avant la ménopause);
  • 50 - 60 ans - 0,4 - 10 μIU / ml (le début de la ménopause est caractérisé par une forte instabilité hormonale, donc les normes varient);
  • 60 - 80 ans - 0,4 - 6,0 μIU / ml (vieillissement du corps après la ménopause);
  • À partir de 80 ans - 0,4 - 6,7 μIU / ml (âge sénile).

Dans des conditions de diagnostic en laboratoire, de tels tests sanguins ne sont pas pris en compte. Les normes généralement acceptées sont de l'ordre de 0,4 à 4 μMU / ml, et la sortie pour les référents est considérée comme une violation. De plus, lors de la planification de la grossesse, les médecins conseillent de réduire les niveaux de TSH entre 1,5 et 2 μIU / ml.

Norme TSH chez les enfants par âge:

  • Nouveau-nés - 1,1 - 17 μIU / ml;
  • Jusqu'à 2,5 mois - 0,6 - 10 μMU / ml;
  • 2,5 - 14 mois - 0,4 - 7 μIU / ml;
  • 14 mois - 5 ans - 0,4 - 6 μIU / ml;
  • 5 - 14 ans - 0,4 - 5 μMU / ml;
  • À partir de 14 ans - valeurs standard pour adultes.

Norme sanguine pour les femmes pendant la grossesse:

  • 1 trimestre - 0,1 - 2,5 μIU / ml;
  • 2 trimestres - 0,2 - 3 μMU / ml;
  • 3 trimestres - 0,3 - 3 μMU / ml.

Les fonctions de la glande thyroïde pendant cette période sont améliorées, grâce à quoi les T4 et T3 libres augmentent.

La norme de TSH après l'ablation de la glande thyroïde ne devrait pas changer de manière significative, car après la chirurgie, il devrait y avoir une sélection à vie de médicaments de substitution hormonaux à base de thyroxine. De plus, les indicateurs restent normaux si l'ablation chirurgicale d'une tumeur bénigne a été effectuée. Référents - 0,4 - 4 μMU / ml.

Si un processus oncologique agressif était présent dans l'histoire, la norme TSH après l'ablation de la glande thyroïde est maintenue à un niveau de 0,1 μMU / ml à l'aide de médicaments spécialement sélectionnés.

Quelles maladies augmentent l'hormone TSH?

Les niveaux de TSH augmentent avec l'hypothyroïdie. Une augmentation de la TSH peut être observée dans de tels cas:

  1. Hypothyroïdie secondaire ou primaire (la cause la plus courante).
  2. La présence d'une tumeur dans l'hypophyse selon le type de thyrotropinome ou d'adénome basophile.
  3. Prééclampsie pendant la grossesse.
  4. Avec certains troubles mentaux.
  5. Après un empoisonnement aigu au plomb.
  6. Lorsque la thyroïdite de Hashimoto se produit.
  7. Avec syndrome de sécrétion de thyrotropine non réglementé.
  8. En cas d'insuffisance surrénalienne aiguë.
  9. Thyrotropine sécrétant des tumeurs pulmonaires.

Les indications aux fins de l'analyse sont la présence de symptômes spécifiques qui peuvent indiquer une violation de la fonction thyroïdienne. De plus, aux fins d'un diagnostic approfondi, un test d'anticorps est prescrit pour les anticorps dirigés contre les récepteurs des hormones stimulant la thyroïde (RTTG). Les anticorps anti-récepteur TSH détectent les troubles auto-immunes.

Le syndrome de pathologie euthyroïdienne est parfois observé, dans lequel les niveaux de thyrotropine sont augmentés, mais légèrement, dans le contexte de la T3 normale et de la T4 libre.

Symptômes d'augmentation de la thyrotropine

L'augmentation des valeurs de TSH peut être accompagnée de ces signes:

  • gain de poids rapide dans un contexte de nutrition normale, sans augmentation de l'appétit;
  • diminution de l'appétit due au gain de poids;
  • constipation et ballonnements;
  • cheveux cassants, sécheresse, pellicules;
  • troubles du sommeil, insomnie;
  • sensation constante de froid, même dans des conditions de température normales;
  • fréquence cardiaque réduite - jusqu'à 50 battements par minute;
  • taux de cholestérol élevé;
  • irrégularités menstruelles chez les femmes;
  • impuissance temporaire chez les hommes;
  • hypotension;
  • réaction lente, intelligence et vitesse de parole diminuées;
  • apathie, dépression;
  • peau sèche;
  • gonflement du visage, du corps;
  • l'apparition d'un teint jaune.

Si plusieurs symptômes sont détectés, vous devez faire un test sanguin pour l'hormone TSH. Si une analyse de l'hormone TSH a révélé son augmentation, vous devez consulter un médecin avec un endocrinologue. Une forte augmentation est lourde de complications graves, notamment la maladie du goitre, l'hypothyroïdie sévère.

Les causes de la faible thyrotropine

Si l'analyse des hormones TSH a montré un résultat faible, cela peut indiquer de telles maladies:

  1. Goitre toxique diffus.
  2. Épuisement sévère.
  3. Thyrotoxicose indépendante de la TSH.
  4. Adénome thyréotoxique.
  5. Hyperthyroïdie pendant la grossesse.
  6. Thyroïdite auto-immune avec symptômes d'hyperthyroïdie.
  7. Certains troubles mentaux.

Pour clarifier le diagnostic, des tests sanguins supplémentaires, y compris des anticorps dirigés contre les récepteurs de la TSH, doivent également être effectués pour exclure la maladie de Graves.

Les symptômes de l'hormone de stimulation thyroïdienne faible

Si un test sanguin pour les hormones thyroïdiennes a révélé de faibles niveaux de thyrotropine, vous devez contacter un endocrinologue dès que possible pour normaliser l'état du corps. Avec un manque de TSH, les symptômes suivants se produisent généralement:

  1. Hypertrophie thyroïdienne à faible TSH.
  2. Perte de poids due à une nutrition riche en calories.
  3. Augmentation de l'appétit.
  4. Diarrhée alternant avec constipation.
  5. Ballonnements.
  6. Vomissement.
  7. Tremblement dans les mains.
  8. Fragilité des cheveux et des ongles.
  9. L'apparition antérieure de cheveux gris.
  10. Faiblesse musculaire.
  11. Baisse des performances.
  12. Perturbation du rythme cardiaque.
  13. Photophobie, l'oeil oculaire apparaît.
  14. Hypertension.
  15. Augmentation de l'irritabilité nerveuse, des peurs, des angoisses.
  16. Dysfonction menstruelle chez la femme.
  17. Impuissance temporaire.
  18. Amincissement de la peau.
  19. Trouble du sommeil.

Indications pour un test sanguin pour la TSH

Une étude est prescrite si le médecin soupçonne une hypothyroïdie ou une hyperthyroïdie dans l'apparence du patient. À la palpation, la glande thyroïde peut être élargie ou hétérogène.

Des analyses sur le résultat de TSH sont nécessaires pour:

  1. Évaluer l'état fonctionnel de la glande thyroïde et vérifier l'équilibre hormonal.
  2. Contrôle du traitement de la maladie thyroïdienne.
  3. Vérifie les troubles fonctionnels de la thyroïde chez les nouveau-nés.
  4. Diagnostic des causes des irrégularités menstruelles chez la femme.

La quantité d'analyse effectuée dépend de la charge de travail du laboratoire. Habituellement, les résultats peuvent être trouvés rapidement, dans les 1-2 jours. Si le diagnostic est confirmé, le patient est référé pour consultation avec l'endocrinologue.

Chercheur au Laboratoire de prévention des troubles de la santé génésique de l'Institut de médecine du travail nommé d'après N.F. Izmerov.