Analyse de la prolactine chez la femme

Publié le: 01 octobre 2019

La prolactine est l'une des hormones les plus importantes et les plus anciennes (plus de 400 millions d'années "descendues" du gène ancestral), synthétisée par l'hypophyse antérieure (adénohypophyse), ainsi que par les organes périphériques. L'hormone a été détectée dans un extrait de l'hypophyse des mammifères en 1928. Sa fonction a été définie comme un activateur de la prolifération, de la différenciation et de la stimulation du tissu glandulaire du sein. Mais aujourd'hui, ses autres fonctions importantes sont révélées..

Recommandations pour les tests de prolactine

La prolactine chez la femme a un effet sur tout le corps - les systèmes endocrinien, immunitaire, nerveux, reproducteur et régule l'équilibre eau-sel. Par conséquent, il se trouve dans la plupart des fluides biologiques. La substance contient: sang, liquide lacrymal, liquide amniotique, liquide céphalorachidien, liquide folliculaire, lait maternel, sueur.

Il est recommandé d'étudier les niveaux de prolactine à:

  • établir les causes de l'infertilité;
  • diagnostic des causes de décharge des glandes mammaires chez les femmes non enceintes et non allaitantes;
  • douleur dans les glandes mammaires;
  • maux de tête et diminution de l'acuité visuelle;
  • violation de la fonction de lactation dans la période post-partum;
  • diagnostic de l'inflammation chronique du système reproducteur;
  • manque d'ovulation;
  • retard du développement sexuel à la puberté;
  • insuffisance menstruelle;
  • l'ostéoporose ou d'autres troubles du métabolisme osseux;
  • ménopause sévère;
  • épuisement nerveux et physique;
  • baisse de la libido;
  • examen différentiel des maladies hypophysaires et hypothalamiques;
  • diagnostic hormonal complet.

L'activité de l'hormone affecte le changement de sommeil et d'éveil, le comportement alimentaire. La quantité de prolactine dans le liquide amniotique montre comment le fœtus se développe, son système immunitaire est formé et l'embryon est nourri. Et son indicateur dans la peau indique la fonction des glandes sudoripares et active la croissance des cheveux. Par conséquent, il est important de mener une étude sur la prolactine pour identifier les causes de diverses pathologies..

Comment se préparer à l'analyse et ce qui peut affecter les résultats

Afin d'obtenir un résultat objectif de l'analyse de la prolactine, il est nécessaire de bien préparer sa livraison. L'activité de l'hormone peut être affectée par des facteurs internes et externes. Les récepteurs sensibles à la prolactine sont situés dans de nombreux organes, à savoir:

  • glande mammaire (dans les tissus normaux et tumoraux);
  • ovaires (dans le corps jaune, cellules de la granulosa);
  • l'utérus;
  • placenta;
  • foie
  • yeux (dans la rétine, membrane photosensible);
  • cellules lymphatiques et immunitaires;
  • Système nerveux central;
  • glandes surrénales;
  • reins;
  • les intestins;
  • pancréas.

Tout effet sur ces organes entraîne une modification du fond de prolactine. Par conséquent, avant de donner du sang pour analyse, il est nécessaire d'exclure l'effet des températures élevées (au moins 1 jour avant une visite au laboratoire), des aliments abondants riches en graisses et en glucides, l'alcool et le tabagisme, l'activité physique (aller au gymnase, soulever des poids), le stress et le stress psycho-émotionnel, s'abstenir de toute activité sexuelle.

Le niveau hormonal change tout au long de la journée et a une amplitude pulsatoire. Des pics de libération de prolactine sont observés toutes les 95 minutes. Il s'élève 1 à 1,5 heure après s'être endormi, immédiatement après le réveil, son activité diminue fortement, puis augmente progressivement jusqu'à midi. Par conséquent, il est recommandé de faire une analyse 3-4 heures après le réveil matinal. Il est nécessaire d'exclure les irritations et les blessures des glandes mammaires. La stimulation des mamelons active la synthèse hormonale.

Comme la plupart des analyses de sang veineux, le matériel est pris à jeun. Vous devez passer un examen dans un état calme. Les recommandations pour la préparation de l'analyse peuvent être obtenues auprès du médecin prescripteur ou en laboratoire.

Le jour du cycle pour faire une analyse

L'analyse de la prolactine est effectuée de 3 à 5 jours du cycle menstruel. Pour déterminer le niveau de prolactine, un prélèvement sanguin est effectué selon un cycle mensuel..

Une analyse peut ne pas donner un résultat précis, le médecin peut donc ordonner un nouvel examen. Vous devrez peut-être donner du sang pour l'analyse du calcium, l'échographie des glandes mammaires, l'IRM cérébrale. Dans des cas particuliers, le médecin peut prescrire un calendrier individuel pour l'analyse..

La norme de la prolactine chez les femmes selon l'âge

La norme de la prolactine chez la femme varie non seulement pendant la journée, à différentes phases du cycle menstruel, mais dépend également du niveau d'hormones sexuelles, ce qui signifie qu'elle peut varier à différentes périodes d'âge. En règle générale, les unités sont en miel / L, mais certains laboratoires utilisent ng / ml. Le tableau des normes d'âge de l'hormone chez la femme est le suivant:

Prolactine hormonale: la norme chez les femmes et les hommes

La prolactine est l'une des hormones peptidiques de l'hypophyse. Sous l'influence de l'hypothalamus, il est sécrété par les cellules acidophiles de l'hypophyse antérieure, ainsi que, dans une moindre mesure, par la glande mammaire, le placenta et les lymphocytes. Presque tous les effets de l'hormone sont associés à la fonction reproductrice du corps, sa fonction principale est d'assurer une lactation normale après la naissance d'un enfant, cependant, l'hormone est produite chez les deux sexes. Les récepteurs de la prolactine sont présents dans l'utérus et les ovaires, les poumons, le cœur, les reins et les glandes surrénales, le foie et la rate, les muscles squelettiques, les testicules et le système nerveux central. Une augmentation de la concentration de l'hormone dans le plasma sanguin aide à réduire le niveau de testostérone ou d'oestrogène.

Synonymes: lactotropine, mammotropine, hormone mammotrope, hormone lactotrope, hormone lactogénique, hormone de lactation, LTH.

La veille du test pour la prolactine, le stress physique et psychologique, les procédures thermiques doivent être évitées, s'abstenir de rapports sexuels, boire de l'alcool, fumer.

Les principales fonctions de la prolactine chez la femme:

  • stimule la croissance et le développement des glandes mammaires chez les filles à l'adolescence;
  • régule l'augmentation du nombre de lobules et de canaux dans les glandes mammaires;
  • affecte les processus d'ovulation, le fonctionnement du corps jaune;
  • forme l'instinct maternel;
  • stimule la formation de lait après la naissance d'un bébé;
  • augmente la sécrétion de colostrum;
  • régule le processus de conversion du colostrum en lait mature;
  • responsable de remplir la glande de lait entre les tétées du bébé;
  • inhibe les effets de la progestérone, des œstrogènes et de l'hormone folliculo-stimulante après l'accouchement;
  • contrôle le métabolisme eau-sel.

Dans le corps masculin, la LTH (hormone lactogène) contrôle la synthèse des protéines de liaison aux hormones sexuelles, augmente la perméabilité des tubules séminifères pour la testostérone.

Les principales fonctions de la prolactine dans le corps chez l'homme:

  • régule la croissance du tissu glandulaire de la prostate;
  • affecte le changement de poids corporel et la quantité de tissu adipeux;
  • contrôle le métabolisme eau-sel;
  • régule la production de testostérone;
  • soutient le développement de caractéristiques sexuelles secondaires;
  • affecte l'état et la fonction des canaux déférents et des vésicules séminales;
  • régule le processus de spermatogenèse;
  • forme la libido.

Norme hormonale

La production de prolactine est impulsive. Ses fluctuations sont influencées par de nombreux facteurs: stress, activité physique, rapports sexuels, alimentation, utilisation de certains médicaments (contraceptifs hormonaux, antidépresseurs). Le niveau de LTH chez les femmes change en fonction du cycle menstruel. Elle est également influencée par l'heure de la journée et la phase de sommeil: dans la phase de sommeil court, la concentration maximale de l'hormone dans le sang est fixée, quelques heures après le réveil, elle diminue aux valeurs minimales. La norme de prolactine chez les femmes non enceintes est de 4,1 à 34 ng / ml.

Si des niveaux élevés de LTH ne sont pas détectés pendant la grossesse ou l'allaitement, des troubles du système reproducteur peuvent être observés..

Pendant la grossesse, la quantité de LTH augmente fortement, son niveau augmente à chaque trimestre. La sécrétion accrue de l'hormone empêche la production de progestérone, favorise le remplacement du tissu adipeux dans les glandes mammaires par des glandes, fournit un effet analgésique, réduisant la sensibilité du sein et le préparant ainsi à la lactation. Lorsque le bébé commence à téter, les récepteurs des mamelons transmettent un signal à l'hypothalamus, ce qui stimule l'activité de l'hypophyse pour produire de la prolactine. Après la naissance et le début de la lactation, le niveau hormonal diminue légèrement, mais reste longtemps élevé par rapport au niveau avant la grossesse.

Normes de prolactine chez la femme enceinte:

  • jusqu'à 13 semaines - de 3,2 à 43 ng / ml;
  • 13-27 semaines - de 13 à 166 ng / ml;
  • 27–42 semaines - de 13 à 318 ng / ml.

Le taux d'hormones chez les hommes est inférieur à celui des femmes - 2,5-17 ng / ml.

Abaissement hormonal

Une augmentation ou une diminution du niveau de LTH peut indiquer de graves perturbations dans le corps.

De faibles niveaux de prolactine indiquent les maladies ou affections suivantes:

  • insuffisance ovarienne primaire;
  • vraie grossesse dépassant;
  • ménopause;
  • blessures à la tête;
  • Syndrome de Sheehan (apoplexie hypophysaire);
  • certaines tumeurs hypophysaires et cérébrales;
  • tuberculose hypophysaire;
  • radiothérapie.

Certains médicaments (y compris les anticonvulsivants ou dopaminergiques) sont capables d'abaisser le niveau hormonal - calcitonine, œstrogènes conjugués, cyclosporine A, dexaméthasone, dopamine, apomorphine, métoclopramide, morphine, nifédipine, rifampicine, sécrétine, bombésine, tamoxifène.

Pour exclure l'influence sur le résultat de la fluctuation quotidienne de la synthèse hormonale, vous devez donner du sang le matin, quelques heures après le réveil.

Symptômes indiquant une faible teneur en prolactine:

  • Irrégularités menstruelles;
  • baisse de la libido;
  • l'anorgasmie;
  • une diminution du volume de lait maternel ou son absence complète après l'accouchement;
  • incapacité de concevoir;
  • avortements spontanés précoces;
  • maux de tête fréquents;
  • troubles dyspeptiques;
  • gonflement
  • Vertiges
  • fluctuations de la pression artérielle;
  • hyperhidrose;
  • nervosité, dépression, peurs obsessionnelles et phobies;
  • troubles de la vision, de l'ouïe, de l'odorat.

Souvent, la carence hormonale est asymptomatique.

Augmenter les niveaux d'hormones

Les raisons de l'augmentation de la concentration de prolactine peuvent être les maladies suivantes:

  • prolactinome (une tumeur hypophysaire bénigne);
  • maladies de l'hypothalamus (dommages à l'hypophyse, gliome, germinome);
  • pseudotumeur du cerveau;
  • myome;
  • syndrome des ovaires polykystiques;
  • endométriose;
  • malformations artérioveineuses;
  • hypothyroïdie;
  • tuberculose;
  • cirrhose du foie;
  • insuffisance hépatique et / ou rénale;
  • maladies auto-immunes (polyarthrite rhumatoïde, goitre toxique diffus, lupus érythémateux disséminé);
  • opérations et blessures à la poitrine;
  • hypovitaminose B6;
  • prostatite chronique;
  • prendre certains médicaments (œstrogènes, prostaglandines, antipsychotiques, antihypertenseurs et antihistaminiques, opiacés, contraceptifs hormonaux, antidépresseurs).

Si des niveaux élevés de LTH ne sont pas détectés pendant la grossesse ou l'allaitement, des troubles du système reproducteur peuvent être observés..

Signes d'augmentation de la prolactine:

  • irrégularités menstruelles (de l'oligo- et opso- à l'aménorrhée);
  • développement des glandes mammaires chez l'homme selon le type féminin;
  • kystes mammaires ou adénomes;
  • galactorrhée (sécrétion anormale de lait ou de colostrum);
  • infertilité;
  • diminution de la libido, anorgasmie;
  • changements atrophiques dans la muqueuse vaginale;
  • hirsutisme (pousse excessive des poils sur le corps et le visage chez la femme selon le type masculin);
  • déficience visuelle;
  • troubles métaboliques (obésité, ostéoporose, hyperinsulinémie, hypertension artérielle);
  • inflammation des glandes sébacées, acné;
  • troubles psycho-émotionnels (dépression, sautes d'humeur, anxiété);
  • réduction de la croissance des poils sur le visage, gynécomastie, dysfonction érectile, atrophie testiculaire, maladies de la prostate chez les hommes.

Niveau hormonal

Pour l'analyse de la prolactine, le sang est prélevé dans une veine. La veille du test, stress physique et psychologique, les procédures thermiques doivent être évitées, s'abstenir de rapports sexuels, boire de l'alcool, fumer.

Un régime alimentaire avec une LTH élevée doit être enrichi en acide folique, ce qui augmente la digestibilité des aliments protéinés, dont la consommation excessive est considérée comme l'une des raisons de l'augmentation physiologique de la prolactine.

Pour exclure l'influence sur le résultat de la fluctuation quotidienne de la synthèse hormonale, vous devez donner du sang le matin, quelques heures après le réveil. Chez la femme, la date de l'étude est choisie individuellement en fonction des données sur le cycle menstruel. Habituellement, le test est effectué entre 5 et 8 jours du cycle.

Une seule détermination du niveau de LTH n'a pas de valeur diagnostique, pour le diagnostic utilisant la valeur moyenne des définitions sur trois jours différents. Si le niveau hormonal augmente dans au moins deux des trois résultats, des études supplémentaires sont prescrites:

  • chimie sanguine;
  • Radiographie du crâne, qui vous permet d'évaluer la forme et la taille de la selle turque (la région anatomique de l'hypophyse);
  • CT et IRM du cerveau avec un agent de contraste (gadolinium) - vous permettent de visualiser la forme et l'emplacement des adénomes ou d'autres tumeurs situées dans les formations des tissus mous;
  • évaluation de la fonction thyroïdienne (examen du contenu des hormones thyroïdiennes dans le sang et / ou l'urine, échographie thyroïdienne);
  • Échographie des organes pelviens, des glandes mammaires, du foie, des reins;
  • analyse de macroprolactine.

Comment normaliser les niveaux de prolactine

Un traitement à faible prolactine vise à stimuler l'hypophyse et à augmenter la sensibilité des récepteurs de la prolactine..

Dans les troubles causés par un niveau élevé d'hormone, des agonistes des récepteurs de la dopamine (Bromocriptine, Parlodel, Norprolak, Dostinex, Cabergoline) sont prescrits, qui inhibent la sécrétion hormonale et normalisent son niveau dans le sang quelques semaines après le début du traitement. Chez les hommes, avec une diminution du niveau de LTH, la teneur en androgènes se normalise et le spermogramme s'améliore. Chez la femme, le cycle menstruel, l'ovulation et la fertilité sont rétablis.

Dans le corps masculin, le LTH contrôle la synthèse des protéines de liaison aux hormones sexuelles, augmente la perméabilité des tubules séminifères pour la testostérone.

Si une violation de la synthèse de LTH est associée à un prolactinome, sa thérapie est effectuée. Si le traitement médicamenteux est inefficace, le prolactinome continue de croître, sa pression sur les nerfs de l'intersection visuelle peut entraîner des conséquences irréversibles pour la vision, jusqu'à la cécité. Par conséquent, dans le cas d'un traitement médicamenteux inefficace du prolactinome, une chirurgie (adénectomie) ou une radiation est indiquée. Cette dernière méthode a des effets secondaires qui peuvent être retardés de plusieurs années, elle n'est donc pas utilisée pour traiter les jeunes femmes prévoyant une grossesse. L'un des principaux effets indésirables est le développement d'une insuffisance hypophysaire. Cette condition est compensée par un traitement hormonal substitutif..

Pour surveiller l'efficacité du traitement, l'analyse est répétée tous les 30 à 60 jours.

Un régime alimentaire avec une LTH élevée doit être enrichi en acide folique, qui stimule la formation de sang et la production de testostérone, augmente les niveaux d'oestrogène, ainsi que la digestibilité des aliments protéinés, dont la consommation excessive est considérée comme l'une des raisons de l'augmentation physiologique de l'hormone. L'acide folique se trouve dans le foie, la viande maigre, le poisson gras, les œufs de poule, les feuilles de persil, les épinards, les légumes, les noix, les graines, les graines de lin. En même temps, ils réduisent l'utilisation de produits contenant du gluten, et il est conseillé d'abandonner complètement les produits fumés et les aliments en conserve.

Prolactine - tout ce qu'une femme et un homme doivent savoir

Prolactine hormonale - qu'est-ce que c'est? Prolactine chez les femmes et les hommes.

La prolactine (PRL) est une hormone composée de près de 200 acides aminés. Comme beaucoup d'autres, sa régulation est effectuée par des cellules situées dans l'hypophyse antérieure. La prolactine est également appelée hormone lactotrope, lactogène, lutéotrope, mammotrope ou mammotropine. En latin, cela ressemble à Prolactinum, en anglais Prolactin ou Luteotropic hormone et a les abréviations correspondantes (PRL), (LTH). La prolactine est considérée comme une hormone de procréation, car la plupart de ses effets connus sur le corps humain affectent d'une manière ou d'une autre la capacité de se reproduire. La prolactine affecte principalement le fonctionnement de la glande mammaire - sa fonction principale est d'assurer une lactation normale. De plus, ses récepteurs couvrent presque tous les autres organes du corps humain, par exemple, ils sont présents dans le cœur, les poumons, le foie et la rate, les glandes rénales et surrénales, l'utérus et les ovaires féminins, les testicules masculins, les muscles squelettiques, sur la peau et partiellement dans le système nerveux central. Une augmentation significative de la quantité d'hormones dans le sang aide à réduire les niveaux d'oestrogène ou de testostérone..

Chez les femmes

La norme moyenne de PRL chez les femmes (non enceintes) est estimée à 15-20 nanogrammes pour 1 millilitre. La sécrétion de prolactine se produit généralement de manière impulsive en une quantité allant jusqu'à quatorze sécrétions par jour. Les niveaux les plus élevés de l'hormone sont atteints pendant un court sommeil ou de 5 à 7 heures du matin, et les plus bas après quelques heures après le réveil, c'est pourquoi les experts recommandent de faire une analyse pour vérifier la PRL. Avec le fonctionnement normal du système endocrinien, le niveau de l'hormone n'est significativement plus élevé que pendant la grossesse et l'alimentation. Le mécanisme de transmission du signal est le suivant:

les récepteurs sont sensibles (région du mamelon);

les impulsions sont transmises (le point final est le cerveau);

les facteurs de libération de la prolactine sont sécrétés par l'hypothalamus;

ces facteurs provoquent la sécrétion de prolactine supplémentaire par l'hypophyse (au-dessus de la normale);

* la libération de prolactine dépend également du niveau d'oestrogène, de géroïde et de certaines autres hormones.

L'échec à n'importe quelle étape du travail de ce mécanisme peut entraîner une sécrétion excessive de l'hormone, indépendamment de la grossesse et de l'allaitement. Chez les femmes pendant la grossesse, le trouble borderline est considérablement augmenté, en particulier au troisième trimestre, et peut atteindre jusqu'à 300 nanogrammes par 1 millilitre de sang. Après la naissance et le début de la lactation, le niveau hormonal diminue, mais par rapport à la norme, il peut rester élevé pendant longtemps, même après dix ans ou plus.

Chez l'homme

Normalement, la DBP dans le sang chez les hommes doit être inférieure à celle des femmes, c'est-à-dire moins de 20 nanogrammes pour 1 millilitre. Dans le corps masculin, la prolactine stimule la production d'immunité, affecte le poids corporel, régule la spermatogenèse, soutient le développement de caractéristiques sexuelles secondaires et forme une pulsion sexuelle. Si le niveau de PRL est surestimé, cela peut entraîner une hyperprolactinémie, qui affecte négativement la qualité de la vie sexuelle et la fertilité, hommes et femmes, dont l'augmentation de la prolactine n'est pas associée à la grossesse et à l'allaitement. Dans de tels cas, des médicaments avec des médicaments de haute qualité (par exemple, de la société pharmaceutique Pfizer, qui a presque 170 ans) avec une vaste expérience dans la lutte contre l'hyperprolactinémie seront efficaces. Le traitement doit être strictement sous la surveillance d'un médecin après un examen complet du patient.Par conséquent, en cas de suspicion d'une augmentation de la teneur en PRL dans le sang, il est nécessaire de demander l'aide de spécialistes.

Les principaux symptômes de l'augmentation de la prolactine chez les femmes, les symptômes

La prolactine, le deuxième nom de l'hormone lutéoropine, est l'une des hormones les plus importantes du corps humain. Grâce à la prolactine, le corps est capable de maintenir un équilibre eau-sel en bonne et due forme, afin que les reins puissent fonctionner normalement. Dans le corps féminin, cette hormone est responsable de la production de l'hormone femelle œstrogène et est responsable de la qualité des fonctions sexuelles, mais uniquement dans les cas où le niveau hormonal de prolactine est normal.

La prolactine est responsable de la production de lait et du développement des glandes mammaires. Ce n'est que lorsque les taux de prolactine sont normaux que les glandes mammaires produisent suffisamment de lait pour nourrir le bébé.

Dans l'état normal, le niveau de l'hormone prolactine n'a pas une stabilité constante, une fluctuation constante avec des écarts mineurs de la norme en une journée est considérée comme la norme. Les niveaux les plus élevés de l'hormone prolactine peuvent être enregistrés le matin ou au maximum trois heures après le réveil complet..

La nuit et le soir, avant de se coucher, la teneur en hormones est considérablement réduite, mais pendant le sommeil, le niveau hormonal augmente progressivement. Se produit souvent lorsqu'une augmentation de l'hormone se produit ou sa diminution relative et est maintenue dans cet état pendant une période suffisamment longue.

Un échec de ce type peut entraîner diverses conséquences négatives. Les écarts importants par rapport à la norme requise nécessitent un traitement obligatoire et approprié. Lors du choix d'une méthode de traitement, toutes les causes possibles d'un écart soudain sont prises en compte et, en tenant compte de tous les faits, le traitement le plus approprié est prescrit.

La prolactine est l'une des principales hormones que notre corps produit. La production de cette hormone se produit dans le cerveau, plus précisément dans l'hypophyse..

Chez la femme, ce type d'hormone est responsable de la croissance des glandes mammaires, du début de la grossesse et de la gestation, de la production de lait maternel pendant la lactation.

Et son augmentation chez les femmes peut avoir de graves conséquences..

Une augmentation de cette hormone chez la femme entraîne des règles irrégulières, et au fil du temps, elles peuvent s'arrêter complètement si la grossesse souhaitée ne se produit pas, ainsi que chez une jeune femme non enceinte et non allaitante, du lait est libéré des seins, alors nous pouvons parler d'une augmentation de cette hormone.

Une augmentation de cette hormone peut être non seulement chez les femmes, mais aussi chez les hommes. Cela se caractérise par un gonflement des glandes mammaires dans le sexe fort et une diminution de la puissance.

Il faut se rappeler que l'insuffisance hormonale peut conduire à l'infertilité. Souvent, la cause du déclin est le tabagisme ou la consommation excessive d'alcool. La diminution, car l'augmentation de la prolactine entraîne les problèmes inévitables de la fonctionnalité sexuelle de l'organisme dans son ensemble. La diminution est la principale raison de l'incapacité à allaiter, car avec un niveau insuffisant d'hormone, le lait n'est pas produit en quantité requise.

La prolactine a augmenté et diminué chez les hommes

La prolactine est l'une des hormones les plus importantes du corps humain. Quel que soit le sexe de la personne. Cette hormone est produite par l'hypophyse. La prolactine est considérée comme indispensable pour la régulation normale de l'ensemble de l'équilibre eau-sel dans le corps, contribuant à un retard dans la sécrétion de liquide et de sels par les reins..

Dans le corps masculin, la prolactine est impliquée dans la production de testostérone. Ce n'est qu'à un niveau normal de cette hormone que les spermatozoïdes peuvent fonctionner et se développer correctement. La prolactine participe directement à toutes les réponses immunitaires et assume la responsabilité de l'état de la fonctionnalité sexuelle..

Les hommes qui ont des problèmes avec l'augmentation de la prolactine sont sujets à l'obésité et au développement de glandes mammaires chez les femmes. Des rougeurs et des éruptions cutanées peuvent être notées sur la peau..

Les principales causes d'échec hormonal peuvent être attribuées à un mode de vie inapproprié associé à une activité sexuelle excessive, une surcharge physique et d'autres facteurs de risque. Le résultat d'une défaillance peut être l'incapacité de fonctionner normalement dans l'hypophyse. L'augmentation de la prolactine peut être temporaire, elle est également appelée auto-éliminante. Une telle condition n'est pas considérée comme dangereuse pour le corps ou causée par un certain nombre de maladies spécifiques des organes internes. Ceux-ci comprennent diverses maladies auto-immunes, des tumeurs de l'hypophyse, un dysfonctionnement de l'hypothalamus, une cirrhose, des dommages à la région thoracique de diverses étiologies, une hypothyroïdie et des maladies associées à des dysfonctionnements du système endocrinien.

Il convient également de noter que l'émergence de la maladie peut contribuer à toutes sortes de maladies rénales. Les principales raisons de l'augmentation sont généralement attribuées au mode de vie du patient potentiel, au stress, à l'activité physique, à un excès de protéines dans le corps et à d'autres. Le risque est attribuable aux hommes sédentaires..

La cause de l'échec peut être un manque de vitamine B6 ou la prise de médicaments. Qui comprennent divers contraceptifs oraux. Sans aucun doute, l'échec peut provoquer une exposition aux radiations du corps. Si l'échec se produit pendant une longue période, cela peut entraîner une dysfonction érectile et, sans traitement approprié, une infertilité.

Pour normaliser le niveau hormonal, il est d'abord nécessaire de détecter et de guérir complètement toutes les maladies existantes des organes internes. Pour stabiliser l'hormone, il est possible de prescrire des agents hormonaux spéciaux qui aident à équilibrer la prolactine. Cependant, il faut comprendre qu'en présence de maladies apparentées à une tumeur hypophysaire, il y a une forte probabilité d'intervention chirurgicale.

Se produit souvent avec un déséquilibre hormonal, une diminution de l'hormone prolactine, la masse des causes de ce phénomène. La prise de certains anticonvulsivants ou de la radiothérapie peut contribuer à la réduction. Souvent, la diminution est causée par des maladies infectieuses antérieures ou l'hérédité, ou plutôt, une prédisposition génétique à des perturbations hormonales de ce type.

Le plus souvent, des écarts se produisent en raison de situations stressantes, d'un stress excessif, d'une activité sexuelle sursaturée ou vice versa. Dans les cas où, après des études cliniques d'urine, selon les indications, il s'avère que le niveau de l'hormone est considérablement augmenté, ce fait n'indique pas l'évolution des maladies cachées.

L'échec peut être le résultat d'un mode de vie inapproprié. Dans certains cas, l'hormone peut restaurer spontanément le niveau requis. Le déséquilibre peut être de type à court terme, mais il peut également indiquer des problèmes de ce type, tels que:

Problèmes rénaux, en particulier insuffisance rénale.

Dysfonction hypophysaire ou tumeur.

Dommages à la poitrine à différents endroits.

Diverses maladies auto-immunes.

Si la prolactine est régulièrement élevée, cela peut être la cause de l'infertilité ou d'une diminution de la puissance masculine. Les problèmes peuvent être associés à une dysfonction érectile, à l'obésité, à une diminution significative de la qualité de vie ou à une gynécomastie - une augmentation de la glande mammaire, selon le type féminin. Prenant note des changements ci-dessus, vous devez contacter d'urgence un spécialiste.

Dans la plupart des cas, la principale raison est une violation de la fonctionnalité de l'hypophyse ou de certaines caractéristiques du mode de vie. Avec une augmentation significative de l'hormone, il n'est pas possible de réduire son niveau sans utiliser de médicaments spéciaux. Les spécialistes prescrivent généralement des médicaments qui peuvent normaliser les hormones.

La conduite d'un traitement de haute qualité peut non seulement normaliser le niveau de prolactine, mais aussi neutraliser les maladies émergentes qui sont directement liées à son augmentation. Dans de rares cas, une intervention chirurgicale est nécessaire, dans les cas où une tumeur hypophysaire est détectée. Pour un résultat stable, le patient doit respecter strictement toutes les recommandations de son médecin et mener une vie sexuelle modérée.

Méthodes de traitement

Un endocrinologue est engagé dans le traitement de l'augmentation de cette hormone.

Il peut augmenter, tout d'abord, dans les maladies du foie et des reins, cela est dû à un dysfonctionnement de ces organes, à la suite d'une violation du processus d'absorption et d'excrétion de l'organisme.

De plus, un excès de prolactine peut être dû à une altération de la fonction thyroïdienne ou à la présence d'ovaires polykystiques.

Certaines hormones entraînent également une augmentation de l'hormone. Le plus souvent, ce sont des médicaments utilisés dans le traitement de l'ulcère gastro-duodénal ou de l'hypertension artérielle. Pendant la prise de ces médicaments, une femme peut cesser d'avoir ses règles

En outre, individuellement pour chaque femme, la sélection de médicaments contraceptifs est également requise. Lorsqu'ils sont prescrits à des femmes en bonne santé, ils peuvent entraîner une augmentation de la prolactine. Par conséquent, avant de prescrire des contraceptifs oraux, vous devez absolument passer des tests et vérifier vos antécédents hormonaux.

La prise de médicaments affecte négativement la quantité de cette hormone. En raison de ce que cela conduit à l'infertilité chez les femmes et à la présence d'impuissance chez les hommes.

Une prolactine élevée est généralement courante entre 20 et 30 ans.

Parfois, la cause de son augmentation peut être la présence d'un adénome dans l'hypophyse. De tels cas sont très rares..

La prolactine peut augmenter avec des situations stressantes prolongées, avec un manque chronique de sommeil.

Lors de la prescription d'un traitement, il est nécessaire de connaître la raison de son augmentation. Si cela est dû à la prise de médicaments ou au stress, vous devez éliminer cette cause et l'hormone reviendra à la normale.

Si cela est dû à la présence d'adénome hypophysaire, de tels patients sont observés. Le plus souvent, cette tumeur se développe très lentement ou presque ne se développe pas. Pour réduire la prolactine, des médicaments spéciaux sont prescrits, la posologie, que le médecin choisit pour chacun individuellement.

Si l'augmentation est associée à une maladie d'autres organes, il est nécessaire de traiter la maladie sous-jacente.

Prolactine

La prolactine est l'une des hormones sécrétées par l'hypophyse - la glande qui contrôle le métabolisme, ainsi que les processus de croissance et de développement du corps. La prolactine est nécessaire au développement normal des glandes mammaires, pour assurer la lactation. Il contrôle également la sécrétion de progestérone et inhibe la sécrétion d'hormone folliculo-stimulante, assurant un cycle menstruel normal. Dans le sang des hommes et des femmes non enceintes, il est généralement présent en petites quantités..

Hormone lactotrope, mammotropine, hormone lutéotrope, fisolactine.

Plage de détection: 1 - 100000 μMU / ml.

Μme / ml (unité micro-internationale par millilitre).

Quel biomatériau peut être utilisé pour la recherche?

Comment se préparer à l'étude?

  • Ne mangez pas pendant 2-3 heures avant le test, vous pouvez boire de l'eau plate et propre.
  • Arrêtez de prendre des hormones stéroïdes et thyroïdiennes 48 heures avant l'étude (comme convenu avec le médecin).
  • Éliminez le stress physique et émotionnel 24 heures avant l'étude..
  • Ne fumez pas pendant 3 heures avant l'étude.

Aperçu de l'étude

Les taux sanguins de prolactine augmentent généralement pendant la grossesse et la période post-partum. Chez une femme enceinte, les hormones prolactine, œstrogène et progestérone stimulent la production de lait. Lorsque la mère n'allaite pas, la prolactine dans son sang retombe. Il existe une relation entre la fréquence à laquelle le bébé tète le sein de la mère et la quantité de prolactine et de lait maternel produite par son corps..

Une autre raison de l'augmentation des taux de prolactine - le prolactinome - est une tumeur produisant de la prolactine hypophysaire. Il est rare et, en règle générale, n'est pas malin. Le plus souvent, une telle tumeur se développe chez la femme, mais aussi chez l'homme.

Une augmentation significative de la taille de l'hypophyse et / ou de la tumeur peut entraîner une pression accrue sur le nerf optique, provoquant des maux de tête et une déficience visuelle. De plus, cela affecte la production d'autres hormones par l'hypophyse. En conséquence, pour les femmes, cela menace l'infertilité, pour les hommes - une perte partielle de la fonction sexuelle. S'ils ne sont pas traités, les prolactinomes peuvent endommager les tissus qui les entourent..

À quoi sert l'étude??

  • Pour découvrir la cause de la galactorrhée, de la prolactine, des maux de tête et des troubles visuels.
  • Pour le diagnostic de l'infertilité et du dysfonctionnement.
  • Pour étudier la fonction de la glande pituitaire.
  • Pour évaluer l'efficacité du traitement à la prolactine.

Quand une étude est prévue?

  • Avec des symptômes de prolactinome (maux de tête, vision trouble, galactorrhée).
  • Avec infertilité et dysfonction sexuelle chez les hommes et les femmes.
  • Avec une faible testostérone chez les hommes.
  • Si le patient a un prolactinome (pour surveiller le développement de la tumeur).
  • Si vous soupçonnez une insuffisance générale de l'hypophyse (en combinaison avec un test d'hormone de croissance).
  • Lorsqu'un patient prend des médicaments qui affectent la production de dopamine du corps (afin de surveiller les changements dans les niveaux de prolactine).

Test de prolactine: comment donner du sang aux femmes

La prolactine (PRL) est une hormone d'origine protéique. Toute déviation - ascendante ou descendante - de la norme physiologique perturbe la glande pituitaire. Les changements d'indicateurs provoquent également divers types de troubles. Un test sanguin est utilisé pour déterminer la concentration de l'hormone..

Conclusion

  • Augmenter ou diminuer les niveaux d'hormones - une condition nécessitant un ajustement obligatoire.
  • Les raisons de la violation de la concentration de PRL sont nombreuses. Ils sont divisés en physiologiques et pathologiques.
  • Le déclin hormonal est une cause fréquente de fausse couche et d'infertilité.
  • Le traitement de la pathologie est prescrit en fonction de la cause profonde.

Qu'est-ce que la prolactine

La prolactine est une hormone produite dans l'hypophyse (95% du volume total) et les surfaces internes de l'utérus (5%).

De quoi l'hormone prolactine est-elle responsable?

L'hormone est présente à la fois dans le corps masculin et féminin. Chez la femme, il est responsable de:

  • la formation et la croissance des glandes mammaires;
  • régulation de la force de la libido, défense immunitaire;
  • maintenir un équilibre eau, calcium, sodium, magnésium;
  • améliorer les capacités d'adaptation du corps.

BPD est également responsable du début de la période de lactation après l'accouchement.

Ce qui affecte les niveaux de prolactine

Les niveaux hormonaux sont influencés par:

  • activité cérébrale;
  • stress
  • bien-être émotionnel.

La concentration sera réduite en raison du surmenage physique, des pathologies endocriniennes.

Les symptômes des changements de prolactine dans le corps

Les symptômes suivants indiquent une augmentation du TPL:

  • violation prolongée du cycle menstruel (MC);
  • Expiration involontaire du lait maternel en dehors de la période d'hépatite B;
  • incapacité à ressentir un orgasme;
  • atrophie des muqueuses du vagin;
  • diminution du désir sexuel;
  • appétit incontrôlé dans le contexte de l'obésité;
  • résistance à l'insuline;
  • augmentation pathologique de la pression artérielle;
  • La cardiopathie ischémique;
  • états dépressifs;
  • divers types de phobies;
  • fatigue, anxiété;
  • insomnie;
  • macroprolactinome.

Avec une diminution de la concentration de l'hormone, des défaillances de la nature suivante sont notées:

  • réduction / absence complète de lait maternel après la grossesse;
  • fausse couche habituelle, incapacité de concevoir;
  • violations du MC;
  • gonflement des mains et des pieds.

Quel est le niveau normal de prolactine dans le sang?

La norme de l'hormone chez les femmes dépend de la période actuelle de la MC.

Important! Vous devez également déterminer si elle est enceinte ou non..

Tableau: Normes relatives à la prolactine chez les femmes enceintes:

Trimestre gestationnelQuantité, ng / ml
La premièreJusqu'à 44,00
Seconde15,00... 170,00
Troisième20,00... 120,00

Tableau: Normes de prolactine en fonction de la phase du cycle:

Phase menstruelleL'indicateur, ng / mol
La première phase (menstruelle)4,50... 23,00
Période d'ovulation (ovulatoire)Pas plus de 32,00
De la fin de l'ovulation au début de la menstruation (folliculaire)5,00... 30,00

Causes de la prolactine élevée

Une augmentation du BPD se produit pour des raisons physiologiques et pathologiques. Les physiologiques comprennent:

  • exercice régulier;
  • conditions stressantes;
  • abus d'alcool, dépendance à la nicotine;
  • les 60 premières minutes après un contact sexuel;
  • l'adhésion à un régime hypocalorique ou riche en protéines;
  • gestation, période de GV.

Les causes pathologiques de la croissance de l'hormone peuvent être:

  • tumeurs de l'hypothalamus, hypophyse;
  • troubles circulatoires de l'hypophyse;
  • formations kystiques;
  • complications postopératoires après une intervention sur le cerveau;
  • tuberculose pulmonaire;
  • sarcoïdose;
  • pathologies hépatiques et rénales;
  • lésion kystique des ovaires;
  • blessure à la poitrine;
  • maladie thyroïdienne.

L'augmentation de la PRL peut provoquer des médicaments, en particulier des antidépresseurs, des contraceptifs.

Comment abaisser les niveaux de prolactine

La thérapie est effectuée en relation avec la cause profonde de la pathologie. Le traitement est prescrit dans les cas suivants:

  • altération de la fonction reproductrice, hypophyse;
  • un gain de poids incontrôlable se produit.

Pour normaliser la concentration de l'hormone sont utilisés:

  • agonistes de la dopamine - avec des formations tumorales de l'hypophyse;
  • L-thyroxine - avec hypothyroïdie;
  • glucocorticoïdes - pour les maladies rénales.

Lors du diagnostic de l'oncopathologie, une intervention chirurgicale est effectuée et une radiothérapie est prescrite.

Causes de la faible prolactine

Le facteur biologique qui fait baisser l'hormone est l'âge. Mais une diminution de son indicateur se produit également dans le contexte de diverses pathologies:

  • augmentation de l'activité des glandes génitales;
  • tumeurs et traumatismes de l'hypophyse;
  • certaines maladies infectieuses.

Une diminution peut survenir à la suite de la prise de certains médicaments, ainsi que d'une prédisposition héréditaire.

Comment augmenter les niveaux de prolactine

Pour augmenter l'hormone, des nootropiques sont utilisés, en particulier Actovegin, Piracetam. Les médicaments améliorent la circulation sanguine dans les cellules du cerveau, stimulant l'activité de l'hypophyse.

Tests de prolactine

Un test sanguin est utilisé pour déterminer le niveau de l'hormone. Il s'agit d'une technique basée..

Préparation à l'accouchement: comment affronter quel jour du cycle

La détermination de la concentration de PRL est effectuée lors d'un test sanguin. Le matériel nécessaire à l'analyse est du sang veineux dans un volume d'au moins 5 ml. Durée de l'étude - pas plus de deux jours.

La préparation de l'analyse est simple:

  • un jour avant de visiter le laboratoire, vous devez abandonner le sexe;
  • vous ne pouvez pas prendre le petit déjeuner pour analyse le matin où vous recevez le biomatériau, c'est-à-dire que le sang doit être prélevé l'estomac vide.

Important! L'analyse doit être effectuée le 5-8e jour du cycle menstruel.

La prolactine est la norme chez les femmes et les hommes selon l'âge

Les normes physiologiques de la prolactine varient selon le sexe:

Groupe d'âge, annéeSexe féminin, ng / mlSexe masculin, ng / ml
0 - 12 mois0,70... 135,000,50... 130,00
1... 34,20... 77,803,50... 75,00
3... 66,80... 58,305,00... 50,30
6... 101,50... 56,801,20... 53,10
10... 125,00... 57,504,00... 56,50
12... 176,50... 75,802,00... 20,30
17... 2010,50... 98,302,30... 18,00
20... 3015.00... 110.302,30... 18,00
30... 503,50... 24,302,30... 18,00
Ménopause2,50... 14,50

Les conséquences de niveaux anormaux de prolactine

Un changement des niveaux hormonaux en l'absence de traitement adéquat accompagne:

  • violation du MC;
  • baisse de la libido;
  • hirsutisme;
  • micromastie;
  • obésité;
  • l'ostéoporose;
  • infertilité;
  • fausse couche habituelle;
  • acné.

Le développement de troubles neurologiques n'est pas exclu.

La déviation de la PRL de la norme physiologique menace de graves complications. C'est pourquoi, lorsque des symptômes caractéristiques apparaissent, il est nécessaire de consulter un spécialiste et de suivre un traitement.

Quelle est l'hormone prolactine

Les problèmes de santé des femmes sont souvent associés à un excès de prolactine. Surtout quand il s'agit de perturbation du cycle et de l'infertilité. L'hormone prolactine est produite dans l'hypophyse, son lobe antérieur. Un écart commun de la norme est un niveau élevé de cette hormone, l'hyperprolactinémie. Si elle est causée par des causes naturelles: grossesse et alimentation, elle disparaît d'elle-même. Lorsque l'hormone est élevée en raison d'anomalies dans le corps, un traitement est nécessaire.

De quoi l'hormone prolactine est-elle responsable?

Cette substance produite dans le corps est appelée neurotransmetteurs biologiquement actifs qui transmettent des impulsions électriques à partir d'une cellule nerveuse. La prolactine, ce qu'elle est: une hormone, avec l'insuline et le cortisol, responsable de la croissance de la glande mammaire pendant la période de gestation et d'alimentation, la production de lait. Il est appelé hormones lactogènes..

Une femme allaite, la prolactine continue d'être excrétée en grande quantité, et allonge la phase lutéale du cycle naturel, prolongeant la vie du corps jaune des ovaires. L'ovulation est inhibée, aucune nouvelle conception ne se produit, les menstruations sont empêchées. Il s'agit d'un mécanisme «contraceptif» naturel qui réduit la probabilité de grossesse pendant l'allaitement..

Si une fille, une femme a constamment augmenté la prolactine, les conséquences possibles sont les suivantes:

  • le cycle menstruel est rompu;
  • les glandes mammaires se développent, jusqu'à la macromastie, des kystes et des adénomes se développent;
  • menace l'infertilité;
  • la frigidité et l'anorgasmie sont observées.

Lorsque l'hormone prolactine est excessive chez l'homme:

  • les niveaux de testostérone sont réduits;
  • la maturation des spermatozoïdes est inhibée;
  • l'impuissance est possible;
  • augmentation mammaire.

Dans quels cas une analyse est prescrite

L'étude du contenu de l'hormone prolactine dans le sang est prescrite par des spécialistes:

  • thérapeute;
  • endocrinologue;
  • gynécologue (femmes);
  • andrologue (pour hommes).

Symptômes dans lesquels les femmes donnent du sang:

  • la poitrine a commencé à grossir fortement;
  • le cycle menstruel est rompu;
  • le colostrum est excrété sans raison;
  • ne peut pas tomber enceinte.

Le niveau de l'hormone prolactine est également vérifié si un adénome hypophysaire est détecté à l'IRM pour exclure l'activité hormonale dans la tumeur. Les hommes reçoivent une référence pour analyse, se plaignant de la disparition de la libido (jusqu'à l'impuissance), de l'infertilité. Signes d'un niveau élevé d'hormones qui ne dépendent pas du sexe:

  • le poids corporel augmente;
  • plusieurs caries sont apparues;
  • la tête fait souvent mal;
  • la vision s'est aggravée;
  • humeur dépressive.

Niveaux de prolactine

L'unité de mesure de l'hormone est le nanogramme par millilitre (ng / ml). Dans certains laboratoires, μME / ml est préféré; il s'agit d'une micro-unité internationale par millilitre. Pour calculer le nombre de nanogrammes dans une unité internationale, la valeur en μMU / ml est divisée par 30,3. Le corps contient trois formes de l'hormone prolactine:

  • monomère, prédominant, il est dans le sang d'environ 80%;
  • dimérique - 5-20%;
  • tétramérique - 0,5-5%.

Lorsque le niveau hormonal est élevé, une étude supplémentaire peut être prescrite pour la macroprolactine. Cette substance est excrétée de l'organisme plus lentement que la prolactine monomère, s'accumulant parfois à des concentrations élevées, ce qui affecte les résultats de l'analyse. La norme de prolactine dans le sang des femmes a plusieurs significations, selon le jour du cycle à prendre. Pour chacune des phases, il existe une valeur valide:

  • pour folliculaire: 4,5–33 ng / ml;
  • pour l'ovulation: 6,3–49 ng / ml;
  • pour lutéale: 4,9–40 ng / ml.

Pendant la période de gestation, le niveau de l'hormone prolactine change à chaque trimestre:

  • I - 3,2–43,0 ng / ml;
  • II - 13,0 à 166,0 ng / ml;
  • III - 13,0-318,0 ng / ml.

Le niveau de prolactine est considérablement augmenté à partir de la huitième semaine du terme, atteint la concentration la plus élevée à la 25e semaine. Il s'agit d'une condition importante pour le développement des poumons du bébé. Avant la naissance, le niveau diminue et la prochaine fois qu'il augmente lorsque l'allaitement commence. Les normes masculines de prolactine sont inférieures à celles des femmes, un corps sain est censé avoir une concentration hormonale de 2,5 à 17 ng / ml.

Comment réussir l'analyse

Ce n'est pas si important lorsque les femmes donnent du sang pour la prolactine; une interprétation des résultats sera faite en fonction du jour du cycle. Mais comment passer des tests pour les hormones mérite d'être rappelé. Pendant le sommeil, la prolactine augmente et vous devez vous présenter au laboratoire au plus tôt 2 à 3 heures après le réveil. Deux jours avant, abstenez-vous de:

  • sexe;
  • effort physique notable;
  • aliments sucrés;
  • examen des glandes mammaires;
  • stress.

Le dernier point est très important, une situation stressante provoque un saut non seulement dans la prolactine, d'autres hormones féminines, comme la progestérone, peuvent augmenter la concentration. Le plus instructif sera l'analyse effectuée en bonne santé. Toute maladie, même un rhume, donnera un résultat peu fiable. La veille du prélèvement sanguin, n'allez pas aux bains, aux saunas ou prenez un bain chaud. Prenez un repas facile la veille de l'analyse. Les repas et les visites de laboratoire doivent être espacés de 8 heures. Dormez suffisamment, ne prenez pas le petit déjeuner, restez calme, donnez du sang jusqu'à 10 heures du matin.

Quelle est la déviation de la norme

Chez un quart des patients souffrant d'infertilité et de troubles du cycle mensuel, les analyses révèlent une augmentation de la prolactine. Environ 45% d'entre eux sont diagnostiqués avec un dangereux compagnon d'hyperprolactinémie - une macro ou micro tumeur de l'hypophyse. Souvent, les résultats de l'analyse clarifient le tableau clinique, deviennent une explication des problèmes du corps. Les conséquences désagréables sont causées par des niveaux élevés et faibles de l'hormone.

Élevé

Si le résultat montre un excès de prolactine, cela signifie que:

  1. Il supprime l'activité de ses "voisins", d'autres hormones hypophysaires: la LH et la FSH. Et cela devrait provoquer l'ovulation. En conséquence, une femme ne tombe pas enceinte.
  2. Influençant d'autres hormones sexuelles, elle modifie le contexte général, la glande thyroïde est perturbée, cela vaut également la peine d'être vérifié.
  3. Lorsque les cellules correspondantes de l'hypophyse antérieure produisent de la prolactine pendant une longue période, elles augmentent, formant de la prolactine. Cette tumeur bénigne exerce une pression sur le nerf optique, altérant la vision..
  4. Le prolactinome affecte le système nerveux central, une personne devient déprimée, perçoit mal le monde.
  5. L'hyperprolactinémie entraîne une sécrétion constante de colostrum, une mastopathie se développe.

Réduit

Un faible taux d'hormones chez une femme peut signifier: la présence du syndrome de Shimakh, une maladie qui se manifeste par une insuffisance hypophysaire ou une apoplexie hypophysaire. À une longue période de gestation, une diminution de la prolactine est un signe de suralimentation. Parfois, une carence hormonale est causée par la prise d'anticonvulsivants, d'antihistaminiques et de morphine..

Comment abaisser les niveaux de prolactine

Les médecins ne recommandent pas de traiter l'hyperprolactinémie uniquement avec des remèdes populaires et des herbes. La production de l'hormone est difficile à contrôler à l'aide de la nutrition ou de la médecine alternative. Le régime alimentaire n'y aidera pas, mais pour les patients, il est obligatoire, car avec l'augmentation de la prolactine, le surpoids est un problème courant. Et l'obésité entraîne des maladies supplémentaires.

Les médicaments vous permettent d'abaisser le niveau de l'hormone. La période de traitement standard est d'environ deux à trois ans. Le cours minimum est de six mois. Médicaments modernes: Dostinex, Norprolak, Sebergin, ils peuvent être achetés sur ordonnance. Ces médicaments suppriment la production de l'hormone, agissent de manière sélective, leur inconvénient est le prix élevé. Plus d'outil budgétaire "Bromocriptine." Le test à la prolactine est répété régulièrement pour contrôler l'efficacité de la thérapie. Lors de la prescription de médicaments, le médecin prend en compte de nombreux facteurs, notamment le désir de la patiente de devenir enceinte.

Où faire et combien coûte l'analyse à Moscou

Les tests hormonaux ne sont généralement pas acceptés. Les personnes envoyées pour les prendre dans la plupart des cas doivent recourir aux services de laboratoires rémunérés. Dans les cliniques municipales, ce type de recherche n'est presque pas effectué, le médecin oriente vers un centre médical privé. La fourchette de prix est importante, le prix indique le prix de l'analyse, et le coût de la procédure de prélèvement sanguin n'y est pas inclus, il doit être recherché séparément. Pour naviguer, nous proposons plusieurs options à Moscou: