Quelle devrait être la norme de la progestérone chez les femmes?

La santé est de loin l'élément le plus important de la qualité de nos vies. À bien des égards, l'état de santé, le bien-être général, la beauté, parfois même l'humeur dépendent de l'équilibre des hormones dans le corps chez les hommes et les femmes.

La concentration et l'équilibre corrects des hormones rendent une femme féminine, belle, aimante, calme et définitivement saine et heureuse..

La progestérone est considérée comme l'une des hormones "féminines" les plus importantes. Il s'agit d'une hormone stéroïde du groupe de la progestérone, qui affecte le cycle menstruel, le développement de l'embryon pendant la grossesse chez l'homme et d'autres types de primates.

Il est produit dans les ovaires chez la femme, dans les testicules chez l'homme, les glandes surrénales et le placenta. Pendant la grossesse, la progestérone est produite d'abord par le corps jaune et après le placenta.

La norme de la progestérone chez les femmes affecte directement l'état général de la santé d'une femme, son bien-être et son apparence, la gestation pendant la grossesse.

Propriétés de la progestérone chez les femmes en âge de procréer

La progestérone joue, sans exagération, un rôle crucial dans le corps d'une femme:

  1. Une concentration élevée de l'hormone stimule la fécondation d'un ovule qui quitte le follicule pendant l'ovulation.
  2. Une carence en progestérone provoque des symptômes désagréables du syndrome prémenstruel, tels que des sautes d'humeur soudaines, une mauvaise santé à la veille des menstruations. Pour cette raison, pendant cette période, les médecins peuvent recommander de prendre en plus des préparations de progestérone pour augmenter la concentration de l'hormone dans le corps afin de réduire les symptômes du syndrome prémenstruel..
  3. La progestérone est produite avec modération jusqu'au milieu du cycle mensuel féminin. Ensuite, l'œuf quitte l'ovaire. Si la fécondation n'a pas eu lieu, le niveau de l'hormone diminue fortement et rapidement, et après cela vient la prochaine menstruation, selon un cycle menstruel stable. Lorsqu'il est fécondé, le niveau de progestérone continue de croître et augmente jusqu'à la seizième semaine de grossesse. À partir de la seizième semaine du jour de la dernière menstruation, le placenta a pour fonction de fournir à l'organisme de la progestérone.
  4. Si une femme se trouve dans une position intéressante, le niveau hormonal est réduit, il y a alors un risque d'avortement spontané ou de naissance prématurée. La progestérone stimule l'utérus à retenir le fœtus, l'accumulation de graisse sous-cutanée, la préparation des glandes mammaires pour nourrir le bébé.

Cycle menstruel normal

En règle générale, dans le corps des femmes, la quantité de progestérone peut varier en fonction de la nutrition, des médicaments hormonaux (contraceptifs), de la présence d'habitudes nocives ou saines, de l'activité sexuelle, de l'activité physique, de la routine quotidienne, de la grossesse ou de la ménopause, du stress.

Le cycle menstruel, en règle générale, se compose de quatre phases principales:

  1. Phase menstruelle. Sa durée est de cinq à sept jours. Ce sont les jours de menstruation, lorsque l'endomètre est rejeté et que le corps se prépare à la libération du prochain œuf. Cette phase est caractérisée par la présence d'un flux menstruel..
  2. Phase folliculaire. Dans cette phase, un nouvel œuf arrive à maturité. Le niveau de progestérone est normalement dans une petite concentration. La durée de cette phase peut être de 7 à 22 jours en norme chez une femme en bonne santé, en fonction des caractéristiques individuelles du système reproducteur d'une femme en particulier.
  3. Phase ovulatoire. Au cours de cette phase, un œuf mûr - prêt pour la fécondation quitte l'ovaire et pénètre dans les trompes de Fallope. La durée de la phase ovulatoire n'est que de trois jours. Cette période est très propice à la conception. Un œuf mature quitte le follicule éclatant et se dirige vers les spermatozoïdes pour permettre la fécondation. Et si l'ovule ne rencontre pas le sperme, la grossesse ne se produit pas, alors l'ovule meurt. Si l'œuf est fécondé - la conception se produit, l'œuf déjà fécondé commence à se diviser rapidement et se déplace à travers les tubes en direction de l'utérus pour creuser dans l'endomètre duveteux, inaugurant ainsi une nouvelle vie. Et en même temps, le niveau de progestérone dans le corps augmente rapidement.
  4. Phase lutéale. Pendant cette période du cycle, le corps jaune produit l'hormone progestérone en plus grande quantité, dirigeant toutes les forces du corps vers la préservation et le développement d'une éventuelle grossesse. La durée de cette phase du cycle est de 13 à 14 jours. Dans le cas où la grossesse ne se produit pas dans le cycle actuel, le corps jaune meurt, le niveau d'hormones dans le corps diminue fortement et après un ou deux jours, une nouvelle menstruation survient. C'est en lien avec la baisse du niveau hormonal que des sensations désagréables et une mauvaise santé surviennent à la veille de la prochaine menstruation.

Fonction progestérone

Fonction hormonale:

  • La progestérone réduit le tonus de l'utérus en cas de grossesse, contribuant ainsi à sa préservation, tout en augmentant le tonus du col de l'utérus, l'aidant à maintenir le fœtus à l'intérieur de la cavité utérine.
  • Aide à maintenir la fonction sécrétoire de l'endomètre, augmente sa teneur en glycogène, créant ainsi des conditions favorables à l'implantation et au développement du bébé à naître.
  • L'hormone progestérone empêche la maturation d'un nouvel ovule dans les ovaires, de sorte que les menstruations s'arrêtent pendant la grossesse.
  • Responsable de la température corporelle. C'est lors de la production de progestérone par le corps jaune selon la 2e phase que la température corporelle, y compris basale, monte à 37,2 - 37,4 degrés et reste dans cette fourchette au cours du premier trimestre de la grossesse normale. La température basale baisse avec une baisse des niveaux de progestérone, ce qui peut signaler un risque de fausse couche et nécessite une correction en temps opportun chez les femmes enceintes pour l'achèvement favorable de la grossesse en cours avec un accouchement rapide.
  • La progestérone en concentration normale dans le corps d'une femme en bonne santé empêche la formation de ganglions fibreux, ainsi que de kystes dans les glandes mammaires.
  • Aide la graisse à se transformer en énergie nécessaire, normalise la coagulation sanguine et est également responsable de la concentration normale de sucre dans le sang.
  • La concentration normale de l'hormone progestérone, selon les phases, prévient l'apparition de symptômes désagréables de SPM avant la menstruation.

Contenu en progestérone

En l'absence de grossesse, la quantité normale de progestérone pour une femme en bonne santé qui ne prend pas de médicaments hormonaux est normale, dans le cadre des indicateurs ci-dessous:

  • Phase folliculaire - de 0,32 à 2,25 nmol / l
  • Phase ovulatoire - de 0,49 à 9,41 nmol / L
  • Phase lutéale - de 6,95 à 56,63 nmol / l

Après la ménopause, le niveau normal de progestérone peut atteindre 0,64 nmol / L

Pendant la grossesse, la progestérone est considérée comme normale, selon les indicateurs suivants, selon les semaines de grossesse à partir du jour de la dernière menstruation:

Nous prenons une semaine. (n / a)

Teneur en progestérone nmol / L (normale +/-)

Progestérone chez la femme: norme, symptômes, écarts

L'une des hormones "féminines" les plus importantes est traditionnellement considérée comme la progestérone - une hormone stéroïde du groupe progestatif, qui a un effet complexe très large sur le corps d'une femme. En plus de son effet direct sur le corps féminin, la progestérone est un maillon important dans la synthèse d'autres hormones d'origine endogène, dont un certain nombre d'hormones sexuelles et de corticostéroïdes.

Malgré un rôle aussi important de la progestérone, la médecine moderne ne sait pas tout à ce sujet. Ses fonctions, les raisons du changement de niveau dans le corps et les conditions préalables à la croissance des indicateurs normatifs ne sont pas entièrement comprises. Nous allons parler de ce qui peut être discuté de la progestérone à coup sûr.

Synthèse de progestérone

Deux organes synthétisent la progestérone dans le corps: le corps jaune (la glande sécrétoire temporaire qui se forme dans la période post-ovulation) et les glandes surrénales. Grâce à l'hormone développée par le corps jaune, l'activité de sécrétion de l'endomètre augmente et la vascularisation augmente - le processus de formation de nouveaux vaisseaux sanguins. Grâce à ces processus, la muqueuse interne de l'utérus est amenée à être prête à recevoir un ovule fécondé et la mobilité de l'utérus est ralentie. Autrement dit, le corps féminin se prépare à la grossesse. En plus du corps jaune et des glandes surrénales, synthétise la progestérone et le placenta. Cela se produit principalement pendant la grossesse. Nous parlerons plus en détail de cette étape de synthèse ci-dessous..

Fonction progestérone

Nous avons déjà noté que la progestérone a un effet extrêmement large sur le corps féminin. Examinez plus en détail ses principales fonctions:

Direction de l'expositionFonctions principales
Système reproducteurUn certain nombre de médecins donnent à la progestérone un autre nom - «hormone de grossesse». Grâce à lui, l'utérus est préparé pour la conception. De plus, déjà après la fécondation, la progestérone réduit l'intensité de la réponse immunitaire du corps féminin, ce qui évite le rejet d'embryon.
Pendant l'accouchement, une baisse du niveau de progestérone dans le corps féminin aide à faciliter leur évolution, et après la naissance, une diminution du volume de la synthèse hormonale est une condition préalable au début de la lactation.
Équilibre hormonalLa progestérone a un effet assez grave sur la synthèse d'autres hormones. Nous avons déjà mentionné les hormones sexuelles et les corticostéroïdes. En plus d'eux, un déséquilibre de la progestérone peut affecter l'activité de l'aldostérone - l'hormone du cortex surrénal, ainsi que le fonctionnement des œstrogènes, en particulier, dans le tissu mammaire.
CuirLes fonctions de la progestérone dans cette direction sont une déclaration plutôt controversée, mais un certain nombre de médecins les prennent sous la forme d'un axiome. On pense que la présence de récepteurs de progestérone dans la peau forme une relation étroite entre l'hormone et la peau. Une baisse de son niveau peut entraîner une augmentation du nombre de rides, ainsi qu'une diminution de la force et de l'élasticité de la peau. Cette affirmation est partiellement prouvée par le fait que l'hormonothérapie utilisant des médicaments contenant de la progestérone dans la grande majorité des cas a un effet positif sur la qualité de la peau..
système nerveux centralLa progestérone est partiellement synthétisée dans le système nerveux central et, selon la classification internationale, elle est classée comme stéroïde endogène. De plus, la synthèse de progestérone est une condition préalable à la production d'allopregnanolone - un neurostéroïde suffisamment important pour le corps.
Comportement sexuelIl existe une opinion selon laquelle la progestérone, associée à l'allopregnanolone susmentionnée, augmente le désir sexuel dans le corps féminin. De plus, un certain nombre d'études menées par la Dre Diana Fleishman ont montré une certaine corrélation entre une forte progestérone et une tendance aux relations homosexuelles. Mais cette théorie n'a pas été diffusée en médecine.

Les normes du contenu de la progestérone dans le corps féminin

Comme tout ce qui touche à la progestérone, les indicateurs normatifs de son contenu dans le corps sont un concept qui n'a pas été entièrement étudié et est plutôt vague. Il existe quatre tableaux de normes pour la teneur en progestérone chez les femmes:

  • sur les phases du cycle menstruel,
  • les phases du cycle menstruel pour les femmes utilisant des contraceptifs hormonaux,
  • les jours du cycle menstruel,
  • par trimestre de grossesse.

Nous les considérerons séparément.

Les normes de la teneur en progestérone dans le corps féminin en fonction des phases du cycle menstruel

Phase menstruelleContenu en progestérone
Folliculaire0,32 à 2,25 nmol / L
Ovulation0,49 à 9,41 nmol / L
Luteal6,95-56,63 nmol / L
Post-ménopauseEn dessous de 0,64 nmol / L

Les normes du contenu de la progestérone dans le corps féminin selon les phases du cycle menstruel pour les femmes utilisant des contraceptifs hormonaux

Phase menstruelleContenu en progestérone
FolliculaireEn dessous de 3,6 nmol / L
Ovulation1,52-5,45 nmol / L
Luteal3,01 à 66,8 nmol / L
Post-ménopauseEn dessous de 3,19 nmol / L

Les normes du contenu de la progestérone dans le corps féminin par les jours du cycle menstruel

Jours de cycleContenu en progestérone
1-50,32-2,23 nmol / L
6-80,37-4,41 nmol / L
9-130,41 à 4,81 nmol / L
14-150,48 à 9,41 nmol / L
16-180,51 à 9,67 nmol / L
19-286,99-56,93 nmol / L

Normes de progestérone féminine dans les trimestres de la grossesse

Trimestre de grossesseContenu en progestérone
La première8,9-468,5 nmol / L
Seconde71,5-303,2 nmol / L
Troisième88,7-771,5 nmol / L

En examinant les chiffres des quatre tableaux, plusieurs conclusions peuvent être tirées. Premièrement, la médecine reconnaît des plages réglementaires très larges pour les niveaux de progestérone. Cela est dû au fait que la quantité d'hormone dans le corps change presque constamment et dépend de nombreux facteurs:

  • moment de la journée,
  • état émotionnel,
  • activité physique,
  • mode de vie.

De plus, aucun de ces facteurs n'est pathologique, et même une augmentation sérieuse des niveaux de progestérone, si plusieurs d'entre eux coïncident, n'est pas un signe de pathologie.

Deuxièmement, nous voyons clairement la croissance rapide de la progestérone pendant la grossesse. Cela ne fait que confirmer l'affirmation selon laquelle la progestérone est une «hormone de grossesse» et qu'elle est extrêmement importante dans la fonction de reproduction d'une femme..

Et troisièmement, ces chiffres montrent que l'analyse de la progestérone doit être étudiée exclusivement par un médecin. Il ne peut être question d'autodiagnostic. Même des chiffres très élevés dans les résultats d'une étude en laboratoire peuvent être le résultat de seules caractéristiques individuelles du corps féminin.

Les symptômes de l'augmentation de la progestérone chez les femmes

Une augmentation du niveau de progestérone dans le corps n'a pas de manifestations spécifiques claires et seules une analyse de laboratoire et des conseils de spécialistes peuvent définitivement corriger cette violation. En même temps, il existe un certain nombre de symptômes que l'on pense généralement se produire avec une progestérone élevée:

  • quantité importante d'acné sur la peau,
  • poils abondants,
  • gain de poids déraisonnable,
  • fatigue générale, souvent accompagnée de stress et de dépression,
  • augmentation des réactions allergiques du corps,
  • maux de tête assez vifs et réguliers,
  • changements externes déraisonnables de la pression artérielle dans les deux sens,
  • sensibilité des seins,
  • problèmes menstruels,
  • pertes vaginales avec du sang.

Dans le même temps, nous constatons une fois de plus: tous ces signes sont non spécifiques. Il est impossible de les diagnostiquer uniquement. Mais la manifestation de plusieurs d'entre eux est un message clair pour passer le test de la progestérone afin d'identifier le développement d'une pathologie probable à un stade précoce et de l'éliminer sans conséquences.

Vous devez également vous rappeler: une forte augmentation de la progestérone est un signe clair de grossesse. Et cette manifestation doit d'abord être vérifiée.

Causes pathologiques de l'augmentation de la progestérone chez les femmes

Les pathologies qui se manifestent par une augmentation des niveaux de progestérone ne sont que quelques-unes. Le plus commun d'entre eux est un dysfonctionnement congénital du cortex surrénalien. Cette maladie entraîne une altération de la synthèse de nombreuses hormones par les glandes surrénales. Certains d'entre eux sont produits en quantités insuffisantes et certains, y compris la progestérone, en excès.
Presque toute la composition hormonale croît également avec le dérapage kystique - une pathologie de la grossesse, qui conduit à la fécondation de l'ovule avec une paire de spermatozoïdes ou un matériel maternel défectueux. Dans le contexte de la dérive kystique, le niveau de progestérone est élevé même par rapport aux normes de cette hormone pendant la grossesse. Cette pathologie nécessite une thérapie assez sérieuse et opportune, y compris la chimiothérapie, car son développement peut conduire à la formation de néoplasmes malins..
Une autre pathologie qui se manifeste par une augmentation des niveaux de progestérone est le cancer de l'ovaire. Par conséquent, une étude qualitative et des conseils médicaux qualifiés à partir d'une telle analyse sont nécessaires.

Façons de réduire les niveaux de progestérone

L'utilisation d'une thérapie visant à réduire les niveaux de progestérone n'est nécessaire que pour confirmer la nature pathologique de cette manifestation. La grossesse doit être exclue principalement, car tout effet sur le fond hormonal pendant cette période peut entraîner des conséquences très désagréables..
Les médicaments pour la progestérone élevée peuvent être effectués avec les médicaments suivants:

Une droguePrixLa description
Tamoxifèneà partir de 280 rub.Le tamoxifène se lie aux récepteurs des œstrogènes et inhibe la formation d'hormones sexuelles féminines.
Mifépristoneà partir de 1300 roubles.Médicament anti-progestatif stéroïdien synthétique. Son effet sur la production de progestérone est basé sur le blocage des récepteurs de la progestérone..
Acide valproïqueà partir de 410 rub.Dérivé d'acides gras. Son action est basée sur une modification des propriétés des canaux sodiques et une augmentation des niveaux d'acide gamma-aminobutyrique dans le cerveau.
Clomipheneà partir de 980 rub.Un anti-œstrogène non stéroïdien qui s'interconnecte avec les récepteurs des œstrogènes situés dans les ovaires et l'hypophyse.

En plus de la pharmacothérapie, la limitation de l'utilisation d'un certain nombre de produits aidera à normaliser les niveaux de progestérone:

  • des noisettes,
  • haricot,
  • produits laitiers,
  • boeuf et volaille.

De plus, l'exclusion de ces produits n'est pas une méthode indépendante, mais est utilisée en complément de la pharmacothérapie.
On pense également qu'un taux élevé de progestérone aide à réduire la menthe. Le thé de cette plante doit être bu jusqu'à trois fois par jour.

Niveau de progestérone pendant la grossesse - Normal, Transcription

La progestérone est une hormone qui, comme d'autres stéroïdes, se forme dans le cortex surrénal chez les femmes et les hommes. Mais le principal organe sécrétant cette hormone chez la femme est l'ovaire, ou plutôt le corps jaune qu'il contient. Cet "organe" endocrinien temporaire se produit sur le site d'un follicule éclatant pendant l'ovulation et régule les processus ultérieurs du cycle menstruel. Pendant la grossesse, la progestérone libère également le placenta. Le niveau de cette hormone chez l'homme augmente également en raison de la production de vésicules séminales..

Un test de progestérone chez la femme est le meilleur test pour confirmer l'ovulation. Pour les hommes et les femmes, un test sanguin pour les niveaux de progestérone vous permet de détecter les causes possibles de troubles hormonaux dans le corps et l'infertilité, ainsi que de suivre l'évolution de la grossesse.

Les fonctions de la progestérone dans le corps féminin:

• Régulation du cycle menstruel;

• Assurer la croissance et le développement du complexe placenta-fœtus, le bon déroulement de la grossesse;

• Assurer la croissance de l'utérus et prévenir sa contraction prématurée pendant la grossesse;

• La progestérone associée à l'estradiol assure le développement du tissu sécrétoire dans les glandes mammaires;

• Préparation de l'immunité de la future femme pour que sa réaction n'entraîne pas de rejet fœtal.

Les fonctions de la progestérone dans le corps masculin:

Dans le corps masculin, la norme hormonale progestérone contribue à:

• Renforcer les os, améliorer la densité osseuse;

• Un niveau normal de progestérone empêche le développement de formations malignes de la prostate;

• Régule le niveau d'ions et l'équilibre eau-sel dans le corps, ainsi que le métabolisme des glucides;

• Assure la prévention des maladies vasculaires et cardiaques;

• Améliore la qualité du sommeil;

• Effet positif sur la glande thyroïde.

Des tests pour les niveaux de progestérone doivent être effectués:

• Pour une détection précise de l'ovulation et la détermination de la phase lutéale dans le cycle menstruel;

• Afin d'étudier les fonctions du corps jaune, confirmer sa présence;

• Le niveau de progestérone aide à étudier le fonctionnement du placenta pendant la grossesse;

• Etudier le travail des ovaires et la détection précoce des tumeurs en eux;

• En cas d'infertilité chez l'homme et la femme, déterminer ses causes possibles et choisir une méthode de traitement;

• Le niveau de progestérone est également étudié dans le but de détecter précocement la menace d'interruption de grossesse;

• Détecter les kystes dans les ovaires;

• Avec gynécomastie chez les hommes;

• En violation du métabolisme des glucides et de l'obésité;

• Pour les femmes enceintes atteintes de toxicose, établir ses causes probables et surveiller l'état de la femme et du fœtus.

Analyses du niveau de progestérone: normal, décodage

Le sang à analyser est prélevé à jeun, le matin, le 22-23 jour du cycle menstruel.

Les normes de progestérone pour les femmes diffèrent selon les différentes phases du cycle menstruel. Ainsi, la progestérone est normale chez les femmes dans la phase folliculaire du cycle est de 0,2 à 1,5 ng / ml. Le niveau de cette hormone augmente directement le jour de l'ovulation. Les tests d'ovulation sont construits sur cette caractéristique du corps féminin. Dans la phase ovulatoire, l'hormone progestérone augmente et se situe dans la plage de 0,8 à 3,0 ng / ml. La norme de cette hormone chez la femme en phase lutéale atteint 1,7-27 ng / ml. La progestérone la plus faible chez les femmes dans les limites normales est observée au début de la ménopause.

Pour l'hormone progestérone, la norme chez l'homme est de 0,32 à 0,64 nmol / L. Ce niveau est suffisant pour maintenir des fonctions corporelles normales..

Les niveaux de progestérone sont élevés lors de la prise de certains médicaments, par exemple le kétoconazole, l'acide valproïque, la mifépristone, les médicaments à base de progestérone et ses analogues synthétiques, la corticotropine, le tamoxifène, le clomiphène.

D'autres médicaments abaissent les niveaux de progestérone, y compris l'ampicilline, la phénytoïne, les contraceptifs oraux, la carbamazépine, les médicaments à base de prostaglandine.

La progestérone est augmentée non seulement dans le contexte des maladies et de la pharmacothérapie, mais également pendant la grossesse.

Altération des niveaux de progestérone

Des niveaux élevés de progestérone peuvent indiquer:

• Le risque de développer des saignements utérins dysfonctionnels;

• Violation du fonctionnement articulaire du système placenta-foetus pendant la grossesse;

• Un niveau modifié de progestérone peut entraîner un retard de maturation du placenta;

• Le fait que la progestérone soit élevée peut également indiquer une insuffisance rénale chronique.

Une faible progestérone peut indiquer:

• La présence de processus inflammatoires chroniques dans les organes génitaux;

• Une faible progestérone indique un retard possible du développement fœtal du fœtus - dans ce cas, le niveau de progestérone reste à la limite inférieure de la normale ou même moins pendant la grossesse;

• La présence d'un follicule non explosé dans l'ovaire (persistance du follicule);

• Une baisse des taux de progestérone peut provoquer une insuffisance placentaire;

• Une faible progestérone provoque également des irrégularités menstruelles (aménorrhée primaire et secondaire);

• La menace de l'avortement;

• Risque de saignement utérin anovulatoire.

Progestérone pendant la grossesse

La progestérone est une hormone de grossesse. Au premier trimestre, elle ne se forme que dans le corps de la future femme, mais, déjà à partir du milieu du deuxième trimestre, cette hormone commence à être produite par le placenta.

Dans l'analyse de la progestérone, la norme chez les femmes pendant la grossesse peut augmenter de dizaines, voire 100 fois. Au premier trimestre, le niveau de cette hormone atteint 11,2-90 ng / ml, au deuxième - 25 - 89,4 ng / ml, au troisième - le niveau de progestérone est le plus élevé - de 48,4 à 422 ng / ml.

Si l'analyse a montré une faible progestérone chez une femme pendant la grossesse, cela peut être dû au fait que la grossesse est menacée d'interruption.

Dans LAB4U, vous pouvez passer des tests de progestérone pendant la grossesse, ainsi que pour déterminer sa concentration à des fins diagnostiques chez les hommes et les femmes. Le professionnalisme et un excellent équipement garantissent la précision des résultats des tests de progestérone..

De quoi est l'hormone progestérone chez les femmes responsables?

Souvent, les maux de tête, les problèmes de cheveux et de peau sont attribués à des changements liés à l'âge ou à la fatigue chronique. Mais la raison réside souvent dans l'hormone, dont les fonctions ont un effet complexe sur le corps féminin.

Quelle est l'hormone progestérone

La progestérone est une hormone qui contrôle la fonction de reproduction, la m / c (cycle menstruel) et le déroulement de la grossesse. La moindre perturbation des processus entraîne une modification de l'hormone. C'est le principal progestatif de l'organisme. On lui attribue le rôle d'un intermédiaire métabolique clé dans la synthèse d'autres stéroïdes endogènes.

Malgré le rôle fondamental de l'hormone dans le corps, ses propriétés et son degré d'influence sur le corps ne sont pas entièrement compris. Seuls les prérequis et certaines raisons sont connus qui affectent les sauts d'indicateurs par rapport aux limites de la norme.

La progestérone joue un rôle majeur dans le fonctionnement du cerveau en tant que neurostéroïde..

La progestérone est produite par deux organes:

  • glandes surrénales;
  • glande sécrétoire temporaire, formée à la fin de la période d'ovulation (la glande est également appelée le corps jaune).

En raison de la synthèse d'hormones dans le corps féminin, du développement actif de la couche muqueuse (membrane utérine), la stimulation de la formation de nouveaux vaisseaux sanguins est notée. Dans le contexte de ces changements, la préparation de l'utérus pour recevoir un ovule fécondé est lancée. Lorsque survient une grossesse, la progestérone commence à être produite, y compris le placenta.

Le niveau hormonal est influencé par l'âge de la femme et la phase m / c.

Quelles fonctions

La progestérone dans le corps féminin se voit attribuer l'un des rôles fondamentaux.

Système reproducteur

Un autre nom pour la progestérone est l'hormone de grossesse. Grâce à son effet, le processus de préparation de l'utérus à la conception est lancé. Après la fécondation, elle réduit la réponse immunitaire, ce qui empêche le rejet d'embryon. Avec le port du fœtus, la progestérone aide à alléger le cours de la grossesse. Après l'accouchement, une diminution de sa synthèse est un signal de début de lactation.

Équilibre hormonal

La progestérone est impliquée dans la synthèse d'autres hormones. Un déséquilibre de la substance a un effet négatif sur la production de corticostéroïdes, l'activité de l'aldostérone, le fonctionnement des œstrogènes.

Le rôle de l'hormone dans les processus sous-cutanés fait l'objet d'un débat parmi les scientifiques. Il existe une hypothèse selon laquelle la présence de récepteurs de progestérone dans l'épiderme forme un lien entre la peau et l'hormone. Une diminution de la production d'hormones peut provoquer des rides et une perte d'élasticité. La fonctionnalité de la progestérone dans cette direction a été partiellement prouvée. La dynamique positive de l'hormonothérapie est mise en évidence par de nombreux cas dans lesquels une amélioration significative de la structure de la peau, son rajeunissement, a été enregistrée..

système nerveux central

La production de progestérone est une condition préalable à la synthèse de l'allopregnanolone. Les deux hormones participent à l'adaptation aux situations stressantes, diffèrent par leur activité immunomodulatrice et possèdent des propriétés cytoprotectrices. Ils sont associés aux mécanismes moléculaires d'interruption de la neurogenèse et de la neuroinflammation dans le cerveau..

Comportement sexuel

Le tandem de progestérone et d'allopregnanolone stimule le désir sexuel chez les femmes. Des études menées sur ce sujet ont démontré la relation entre le soulèvement hormonal et le comportement sexuel du sexe plus juste.

La norme de la progestérone dans le sang des femmes

Les limites normatives de la progestérone sont des indicateurs conditionnels qui ne reflètent pas les pathologies causées par une carence ou une augmentation du contenu de l'hormone dans le sang. Lors de la réalisation d'une étude sur le biomatériau chez la femme, différentes formes tabulaires sont utilisées.

Indicateurs standard pour les phases m / c

Nom de la périodePlage normale, nmol / l Folliculaire0,32-2,25 Ovulation0,49 à 9,41 Luteal6,95-56,63 Post-ménopausemoins de 0,64

Un grand nombre de données périodiques est dû à l'influence de nombreux facteurs. Parmi les principaux:

  • état émotionnel d'une femme;
  • Heures du jour;
  • exercice physique;
  • Mode de vie.

Pendant la grossesse, l'indicateur dépasse de loin les valeurs indiquées dans le tableau, ce qui confirme une fois de plus la relation entre l'hormone et la fonction de reproduction.

Comment faire un test de progestérone

L'étude ne nécessite pas de préparation particulière. Mais certaines nuances existent toujours.

  • Il n'est pas recommandé de manger de la nourriture 8 heures avant d'aller à la clinique..
  • Si m / c dépasse 31 jours, un prélèvement sanguin est effectué le 28-29ème jour.

Avant de prendre le biomatériau, le personnel médical précise la date de la dernière menstruation, s'intéresse à la période de m / c.

En l'absence de problèmes de menstruation, un prélèvement sanguin est prévu le 21e jour du cycle de 28 jours (le matin). C'est le moment le plus favorable auquel les niveaux de progestérone approchent du plus haut niveau. Parfois, une étude est effectuée le 22-23e jour du cycle. Mais ces données ont une fraction d'erreur.

Une analyse répétée peut être nécessaire pour les violations m / c. La date est choisie en tenant compte de l'ovulation, qui est déterminée à l'aide de tests rapides. Une méthode simple impliquant la mesure de la température est également utilisée. Le prélèvement sanguin est effectué les 6-7 jours après la libération de l'ovule de l'ovaire dans la trompe de Fallope.

Pendant la grossesse et la ménopause, le test peut être programmé n'importe quel jour..

Avant de soumettre le biomatériau, le patient consulte un spécialiste. Des informations importantes sont en cours de clarification concernant l'administration de produits pharmaceutiques, les maladies des organes féminins, de la glande thyroïde et de la peau. Si nécessaire, le médecin écrit une référence à un spécialiste de profil étroit:

  • au gynécologue;
  • endocrinologue;
  • à un dermatologue (s'il y a des problèmes de peau).

Quand peut-on observer un niveau élevé

Il est considéré comme normal d'augmenter le niveau de l'hormone pendant la grossesse. Cependant, la progestérone peut considérablement dépasser les valeurs normatives chez les femmes non enceintes en âge de procréer. Les causes possibles incluent:

  • hyperplasie surrénale;
  • kyste du corps jaune;
  • gonflement des ovaires;
  • saignements utérins chroniques;
  • prendre des contraceptifs oraux, d'autres médicaments, y compris des progestatifs;
  • déséquilibre hormonal.

Seule une analyse en laboratoire peut détecter une augmentation des niveaux d'hormones. Cependant, il existe certains symptômes, qui se manifestent par une augmentation de la valeur de la progestérone.

  1. La formation d'un grand nombre d'acné sur la peau.
  2. Maux de tête réguliers et assez vifs.
  3. Cheveux abondants.
  4. Prise de poids déraisonnable.
  5. Fatigue accompagnée de stress et de dépression.
  6. Problèmes du cycle menstruel.
  7. Augmentation de la réaction allergique.
  8. Fluctuations déraisonnables de la pression artérielle dans les deux sens.
  9. Douleur dans les glandes mammaires.
  10. Écoulement vaginal avec des gouttes de sang.

La progestérone avec un niveau supérieur à la normale peut indiquer des pathologies telles qu'une altération du fonctionnement du cortex surrénalien. Il s'agit du problème le plus courant conduisant à un dysfonctionnement de la production de nombreuses hormones. Ils peuvent être synthétisés en insuffisance ou en excès.

La valeur accrue de la progestérone provoque souvent des pathologies de grossesse. Par exemple, la dérive kystique. Le niveau hormonal dépasse le seuil le plus élevé pendant la grossesse. L'essence du problème est de féconder un ovule en même temps avec deux spermatozoïdes, ou de recevoir du matériel maternel défectueux. La maladie nécessite un traitement sérieux qui comprend une chimiothérapie. Cette approche est associée à un risque élevé de développer des tumeurs malignes..

Des niveaux élevés de progestérone provoquent le cancer de l'ovaire. Pour exclure les facteurs prédisposants, le patient est référé à un gynécologue avant de passer des tests.

Causes et symptômes d'une faible progestérone

De faibles taux d'hormones sont un facteur prédisposant à l'infertilité et à l'avortement spontané au cours du premier trimestre. Son manque entraîne des maladies des organes féminins.

Les soupçons devraient provoquer les manifestations suivantes:

  • menstruations lourdes et douloureuses;
  • hypertrophie mammaire, sensation de douleur en les touchant;
  • sautes d'humeur fréquentes et déraisonnables;
  • maux de tête croissants;
  • irritabilité inhabituelle;
  • gonflement des jambes, l'apparition d'une sensation de lourdeur en eux;
  • gain de poids déraisonnable;
  • froid dans les membres;
  • pâleur, peau sèche;
  • chute de cheveux;
  • transpiration excessive;
  • constipation
  • démangeaison de la peau;
  • mauvais rêve.

Les principaux provocateurs de la baisse de la valeur de l'hormone sont:

  • infections génitales
  • insuffisance du corps jaune;
  • sous-développement du placenta;
  • cycle menstruel instable;
  • prendre des médicaments hormonaux pendant une longue période;
  • saignement utérin.

Progestérone pendant la grossesse

Le décryptage de l'analyse hormonale est effectué par un spécialiste qualifié - un obstétricien-gynécologue. Il prend en compte non seulement les valeurs relatives à la norme, mais prend également en compte la durée de la grossesse, la nature de son déroulement.

Normes de progestérone pendant la grossesse

Période trimestrielleNiveau hormonal, ng / mlLe niveau d'hormone, nmol / lLa première

(hebdomadaire: 13-24)35,6–286,211.19–90Deuxième (hebdomadaire: 1-12)81,2-284,325,5–89,4Troisième (hebdomadaire: 25-42)153,9–1343,5548,4-422,5

Médicaments pour augmenter les niveaux de progestérone

Utrozhestan® (Utrogectan)

La base de la composition est la progestérone micronisée. Dans une capsule, il contient 100 ou 200 mg (selon la posologie du médicament). La forme de capsule est de 100 mg ronde, 200 mg est ovale. Remplissage de coquille de gélatine - suspension huileuse homogène.

Les principales directions d'utilisation des produits pharmaceutiques à l'intérieur:

  • infertilité due à une insuffisance lutéale;
  • menace d'avortement;
  • syndrome prémenstruel;
  • mastopathie fibrokystique;
  • violation du cycle menstruel due à l'infertilité ou à l'échec du processus d'ovulation;
  • hormonothérapie substitutive pendant la transition ménopausique ou postménopausique.

Une méthode intravaginale d'utilisation du médicament est également pratiquée. Il est recommandé pour les problèmes suivants:

  • ovaires non fonctionnels ou manquants;
  • la menace de l'avortement;
  • ménopause prématurée;
  • infertilité (la raison en est une insuffisance lutéale).

L'utrozhestan est utilisé en préparation de la fécondation in vitro afin de soutenir la phase lutéale.

Le produit pharmacologique a un certain nombre de restrictions d'utilisation. Ils sont nécessairement pris en compte par le médecin lors de l'élaboration d'un schéma thérapeutique. Parmi les contre-indications:

  • allergie aux composants de la composition;
  • problèmes de veines (thrombose);
  • hémorragie intracrânienne;
  • accident vasculaire cérébral, crise cardiaque;
  • saignement vaginal d'étiologie inconnue;
  • oncologie des glandes mammaires, des organes génitaux;
  • avortement incomplet;
  • pathologie génétique du foie (porphyrie), autres maladies des organes;
  • période de lactation;
  • âge à 18 ans.

Le schéma thérapeutique est déterminé individuellement. L'annotation offre les options suivantes:

  • avec menace d'interruption de grossesse - apport journalier de 200 à 600 mg / jour. (au troisième trimestre prescrit uniquement après évaluation des données cliniques);
  • avec la transition ménopausique - la norme quotidienne est de 200 mg, la durée du cours est de 12 jours;
  • après le début de la ménopause - la norme quotidienne est de 100 à 200 mg, la durée du traitement est déterminée individuellement;
  • pour maintenir la phase lutéale - la norme quotidienne est de 200 à 400 mg, l'apport commence de 17 à 26 jours m / c, un cours de dix jours est proposé.

Le coût du médicament est d'environ 400 roubles (dosage de 100 mg, 28 gélules).

Progestérone (progestérone)

L'outil est disponible sous forme de solution injectable de différentes concentrations: 10 et 25 mg. Le composé actif est la progestérone..

La principale application du produit pharmaceutique:

  • métrorragie;
  • fausse couche habituelle;
  • saignement utérin associé à un dysfonctionnement génital;
  • aménorrhée.

Le schéma thérapeutique est déterminé individuellement, en tenant compte des caractéristiques de l'organisme et des données des études cliniques. L'apport quotidien maximal est de 0,025 g..

Avant d'utiliser l'outil, vous devez vous familiariser avec les restrictions. Le médicament ne doit pas être utilisé en présence de dysfonctionnements rénaux ou hépatiques. Le fabricant identifie également les contre-indications suivantes:

  • carcinome du sein;
  • hépatite;
  • saignement vaginal d'origine inconnue;
  • pathologie thromboembolique.

Le coût du médicament est de 306 roubles (dosage de 10 mg / ml, 10 ampoules).

Solaray, mélange d'hormones féminines SP-7C, 180 gélules végétales

Le produit est basé sur des ingrédients à base de plantes. La composition riche aide à restaurer la synthèse de diverses hormones importantes pour la santé des femmes dans le corps. Parmi les ingrédients actifs utilisés dans la production:

  • Racine de réglisse;
  • feuilles de framboise;
  • camomille;
  • graines de fenugrec;
  • ignames sauvages, etc..

Les suppléments sont recommandés pour une utilisation avec une FSH élevée, une interruption du cycle, une préménopause. Prendre des gélules trois fois par jour avant les repas ou avec des aliments.

Le fabricant met en garde contre les restrictions. Ils s'appliquent aux périodes de grossesse et d'allaitement. Il est également déconseillé de prendre des suppléments avec une augmentation de la pression artérielle. N'utilisez pas la composition et si vous êtes allergique aux composants de la composition.

Prix ​​moyen - 801 roubles.

Contenu en progestérone dans les produits

En l'absence de progestérone, les experts conseillent d'inclure des aliments contenant des hormones naturelles dans l'alimentation. Ils sont bien absorbés par l'organisme, mais ils ne doivent pas être remplacés par une pharmacothérapie. Il n'y aura pas de forte augmentation de l'indicateur de la nourriture.

Pour ramener les valeurs de progestérone à des limites normales, il est recommandé d'inclure dans le menu des plats préparés à partir des ingrédients suivants:

  • Avocat;
  • olives, olives;
  • noix (crues);
  • graines de tournesol, citrouilles;
  • blé;
  • jaunes d'œuf;
  • porc;
  • fruits de mer, poissons de rivière;
  • riz, légumineuses, chou de différentes variétés et variétés.

La liste des produits est en fait impressionnante. Cela vous permet de diversifier le menu, de satisfaire les besoins gustatifs même d'un gourmet.

Avec une surveillance rapide de la progestérone, de graves problèmes de santé peuvent être évités. La manifestation de symptômes caractéristiques indiquant une violation de la synthèse de l'hormone nécessite un traitement urgent à la clinique pour obtenir des conseils et une référence pour analyse. Les petits écarts par rapport à la norme sont corrigés rapidement, il vous suffit de suivre les recommandations de votre médecin.

Si vous trouvez une faute de frappe ou une inexactitude, veuillez sélectionner un morceau de texte et appuyez sur Ctrl + Entrée.

La norme de la progestérone chez la femme, une carence, la norme est surestimée: que faire des changements?

La progestérone est souvent appelée l'hormone de la grossesse, car elle est synthétisée le plus activement précisément après la fécondation de l'ovule. Pendant la période de gestation, cette hormone soutient l'utérus sous une forme détendue, empêchant ses contractions et, par conséquent, une fausse couche ou une naissance prématurée.

Chez les femmes non enceintes, ce stéroïde est produit en plus petites quantités, mais, néanmoins, son rôle dans le maintien de la santé des femmes n'est pas moins important que pendant la grossesse.

Le taux de progestérone chez la femme dépend directement de l'âge, de la période du cycle menstruel et de l'âge gestationnel. Dans ce sujet, nous voulons vous proposer de comprendre ce qu'est la progestérone, quelle est sa norme et ses fonctions dans le corps, ainsi que les changements de son niveau peuvent indiquer. De plus, nous décrirons en détail comment déterminer la quantité de progestérone dans le sang des femmes et comment se préparer à une telle étude.

Qu'est-ce que la progestérone et où est-elle produite?

La progestérone est une hormone stéroïde qui est synthétisée dans le corps féminin principalement par les ovaires et le placenta, ainsi qu'en petite quantité par la couche corticale des glandes surrénales.

Chez la femme non enceinte, la progestérone est responsable de la santé de la fonction reproductrice, à savoir du début régulier de la période ovulatoire et des menstruations. Chez la femme enceinte, la progestérone peut tolérer un bébé.

Quel est le cycle menstruel?

Pour mieux comprendre comment la progestérone est produite et quand il est préférable de la déterminer dans le sang, nous vous suggérons de comprendre d'abord ce qu'est le cycle menstruel.

Le cycle menstruel est un signe de puberté chez la femme, ce qui indique qu'une femme peut exercer une fonction de reproduction.

Normal est la durée du cycle menstruel de 25 à 33 jours. Cette période est généralement divisée en quatre phases, à savoir:

  • menstruel (de 1 à 5-7 jours du cycle), lorsqu'il y a rejet de la couche endométriale décidue;
  • folliculaire (de 6-8 à 12-14 jours du cycle), qui se caractérise par la maturation du follicule dominant dans l'ovaire;
  • ovulatoire (13-15 jours du cycle), au cours de laquelle le follicule dominant se brise et l'œuf pénètre dans la cavité abdominale;
  • lutéale, qui commence le jour de l'ovulation et dure jusqu'à la prochaine menstruation. Dans cette phase, la couche décidual de l'endomètre se prépare à tomber et à sortir avec du sang menstruel.

Quel est le rôle de la progestérone dans le corps féminin?

La progestérone chez les femmes effectue de nombreuses tâches, notamment les suivantes:

  • préparation des organes du système reproducteur chez les femmes pour la grossesse;
  • assurer le déroulement normal de la grossesse et de l'accouchement;
  • assurer une implantation cohérente d'un ovule fécondé par un sperme dans l'endomètre utérin.
  • arrêter le rejet de la couche déciduale de l'utérus, empêchant ainsi l'apparition de menstruations;
  • adaptation du système nerveux pendant la grossesse, l'accouchement et l'allaitement;
  • maintenir un état détendu de l'utérus lors de l'accouchement afin d'éviter une fausse couche ou une naissance prématurée;
  • augmentation de la sécrétion de sébum;
  • la conversion des lipides en énergie;
  • participation au développement de l'appareil glandulaire de la glande mammaire;
  • préparation de la glande mammaire pour la lactation;
  • réduire le risque de kystes fibreux dans les glandes mammaires;
  • participation au maintien d'une glycémie normale;
  • régule la glycémie;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • fournir la libido;
  • assurer la formation de l'instinct maternel, etc..

Progestérone: la norme chez les femmes

L'indicateur de succès dans les résultats des tests sanguins se reflète sous la forme de nanogrammes par millilitre (ng / ml) ou de nanomole par litre (nmol / l). Pour compter ng / ml en nmol / l, vous devez multiplier ce nombre par 3,18.

Comme nous l'avons déjà mentionné, les niveaux de progestérone chez les femmes dépendent directement de l'âge et du jour du cycle menstruel, et pendant la grossesse, du terme. De plus, l'utilisation de contraceptifs oraux affecte la quantité de progestérone dans le sang, il faut donc en tenir compte lors du déchiffrement des résultats..

Niveaux de progestérone chez les femmes non enceintes

Phase menstruelleJournée du cycle menstruelLa quantité d'hormone, ng / mlLa quantité d'hormone, nmol / l
menstruelde 1 à 5-7 jours0,1-0,70,32–2,23
folliculairede 6 à 8 jours

de 8 à 13 jours0,1–1,4

0,13-1,50,37–4,41

0,41-4,81ovulatoirede 14 à 15 jours0,15–2,90,48–9,41lutéalede 16 à 18 jours

de 19 à 28 jours0,16–3,0

2.2-17.90,51–9,67

6,99-56,93

Comme vous pouvez le voir, la tendance est précisément démontrée que le niveau de progestérone dépend de la phase du cycle, et l'indicateur hormonal maximum correspond à la phase lutéale. Par conséquent, l'analyse la plus précise sera effectuée de 19 à 23 jours du cycle menstruel.

Niveaux de progestérone chez les femmes enceintes

Trimestre de grossesse

La quantité d'hormone, ng / ml

La quantité d'hormone, nmol / l

Le premier (de 1 à 12 semaines)35,6–286,211.19–90La seconde (de 13 à 24 semaines)81,2-284,325,5–89,4Troisième (de 25 à 42 semaines)153,9–1343,5548,4-422,5

Le deuxième tableau nous montre également que les niveaux de progestérone augmentent avec l'âge gestationnel. L'hormone la plus élevée du dernier trimestre, car il est nécessaire de prévenir les naissances prématurées, ainsi que de préparer le canal génital pour l'accouchement et les glandes mammaires pour la lactation.

Test de progestérone: comment se préparer et quand prendre?

Un test sanguin pour déterminer le niveau de progestérone est prescrit aux femmes dans les situations suivantes:

  • cycle menstruel anovulatoire;
  • infertilité;
  • courte durée de la phase lutéale du cycle;
  • saignement utérin d'étiologie inconnue en l'absence de causes organiques;
  • insuffisance hormonale dans le corps;
  • la menace d'interruption prématurée de la grossesse;
  • la gravité des symptômes de la ménopause;
  • diagnostic des tumeurs des ovaires et des glandes surrénales;
  • effets indésirables chez les patients atteints de progestérone;
  • surveillance hormonale pendant la stimulation de l'ovulation;
  • surveillance du placenta.

L'analyse de la progestérone ne nécessite aucune mesure préparatoire spéciale, vous ne devez pas manger de nourriture 8 heures avant le prélèvement sanguin.

Dans les cas où la durée du cycle est légèrement plus longue (32-35 jours), l'analyse est effectuée le 28e ou 29e jour du cycle.

Un rôle important dans le choix du moment d'un test sanguin pour la progestérone est joué par la régularité des menstruations. Par conséquent, l'infirmière clarifiera certainement quand les dernières menstruations ont commencé et quelle est la durée de votre cycle.

Un test sanguin pour la progestérone avec des règles régulières est effectué le matin strictement à jeun le 21e jour du cycle menstruel, si sa durée est de 28 jours. Vous pouvez également mener cette étude le 22e jour ou même le 23e jour, mais les résultats les plus objectifs seront toujours les résultats du 21e jour du cycle menstruel, car à ce moment le niveau hormonal atteint son apogée.

Avec un cycle menstruel irrégulier, un test de progestérone est effectué plusieurs fois. Lors du choix de la date du don de sang, il est nécessaire de se concentrer sur l'ovulation, qui est déterminée par des tests rapides ou par la mesure de la température basale. Dans ce cas, l'étude est réalisée le 6-7ème jour après l'ovulation.

Avec la ménopause ou pendant la grossesse, un test sanguin pour la progestérone est effectué tous les jours..

Lors de la consultation préalable avec le médecin qui vous dirige vers cette étude, il est nécessaire de vous informer de la prise de tout médicament, car cela peut affecter l'objectivité des résultats.

Les résultats des tests sanguins de progestérone peuvent être inférieurs ou supérieurs à la normale.

Progestérone au-dessus de la normale: quelles sont les causes?

Lorsque la progestérone est supérieure à la normale, les experts désignent cette condition comme une hyperprogestéronémie.

Les causes d'une augmentation du taux sanguin de cette hormone chez les femmes non enceintes en âge de procréer peuvent être la condition suivante:

  • insuffisance rénale;
  • hyperfonction du cortex surrénalien;
  • kyste du corps jaune;
  • saignements utérins chroniques;
  • déséquilibre hormonal;
  • prendre des contraceptifs oraux ou d'autres médicaments contenant des progestatifs.

Si la progestérone dans le sang est trop élevée, la femme présente des symptômes tels que:

  • fatigabilité rapide;
  • gain de poids sans cause;
  • transpiration excessive;
  • hypertension artérielle;
  • dysménorrhée;
  • acné
  • flatulence;
  • sensibilité et sensibilité accrues des glandes mammaires;
  • labilité émotionnelle.

Carence en progestérone: quelles en sont les causes?

La réduction de la quantité de cette hormone dans le sang est appelée hypoprogestéronémie.

Les causes de cette insuffisance hormonale peuvent être la condition suivante:

  • manque d'ovulation;
  • insuffisance du corps jaune;
  • maladies chroniques des appendices inflammatoires;
  • activité physique excessive;
  • stress chronique;
  • anorexie;
  • prendre certains groupes de médicaments.

Symptômes d'hypoprogestérémie:

  • infertilité;
  • fausses couches fréquentes au premier trimestre;
  • saignement utérin dysfonctionnel;
  • dysménorrhée;
  • interruption non autorisée de la grossesse ou de la naissance prématurée;
  • dépassement de grossesse;
  • insuffisance placentaire.

Que faire si le taux de progestérone dans le sang change?

Un obstétricien-gynécologue intervient dans le diagnostic et le traitement des carences en excès ou progestérone chez la femme..

Que l'hormone dans le sang augmente ou diminue, vous devez d'abord savoir pourquoi un dysfonctionnement hormonal s'est produit. Pour cela, une femme doit subir un examen complet, dont le montant est prescrit par le médecin traitant.

Presque toujours, une analyse est prescrite, qui détermine simultanément le niveau d'oestrogène et de progestérone dans le sang, car une telle étude est plus informative.

Lorsque la cause de l'hypo- ou de l'hyperprogestéronémie est connue, le médecin traitant prescrira un traitement. Par exemple, avec des kystes ou des tumeurs, un traitement chirurgical est effectué et avec une insuffisance rénale, la fonction rénale est normalisée, etc..

Avec un excès de progestérone, la base du traitement est l'élimination de la cause, car c'est le seul moyen de normaliser le niveau de cette hormone.

En cas de carence en progestérone, y compris pendant la grossesse, des médicaments du groupe des progestatifs (Utrozhestan, Ingesta, Dufaston, Progestérone et autres) sont prescrits, qui contiennent de la progestérone et sont disponibles sous forme de solutions injectables ou de comprimés. Les doses de médicaments sont sélectionnées strictement individuellement, en fonction des résultats de l'analyse..

Les progestatifs ne peuvent pas être utilisés catégoriquement dans les cas suivants:

  • tumeurs du sein de toute qualité;
  • pathologie du foie;
  • métrorragie.

De plus, les progestatifs sont utilisés avec prudence, sous la supervision du médecin traitant, chez les patients atteints de diabète sucré, d'insuffisance rénale, d'épilepsie, d'asthme bronchique et de migraine..

En plus du traitement médicamenteux, quel que soit le niveau de l'hormone dans le sang, tous les patients doivent respecter certains principes, à savoir:

  • élimination du stress;
  • limitation de l'activité physique;
  • une alimentation saine et appropriée;
  • mode de vie actif;
  • rejet des mauvaises habitudes.

Ainsi, nous pouvons conclure que la progestérone est l'une des hormones féminines les plus importantes qui sont responsables de la fonction reproductrice, de la grossesse normale et de la préparation à l'accouchement. Mais, malgré l'importance de cette hormone, vous ne devez en aucun cas prendre de façon indépendante les médicaments dont elle fait partie, car elle menace les conséquences pour la santé des femmes.