Analyse de l'hormone cortisol: quel jour du cycle et comment se préparer

Le cortisol (alias hydrocortisone, 17-hydroxycorticostérone ou composé F) est produit par les glandes surrénales et est une «hormone du stress». En violation de son niveau dans le corps, la capacité de fertiliser normalement les œufs et de porter le fœtus est perdue. Pour cette raison, lorsqu'il y a des violations dans la sphère reproductrice, un test sanguin pour les hormones est prescrit. Selon ses résultats, non seulement le niveau de cortisol est détecté, mais aussi tout un complexe d'hormones.

Qu'est-ce que le cortisol?

L'hormone est nécessaire au corps humain pour bien tolérer le stress et s'en remettre rapidement. Le cortisol a reçu le titre d '«hormone du stress» pour la formation de réactions protectrices aux menaces externes et aux situations stressantes. Il renforce le rythme cardiaque, augmente la pression artérielle.

Une augmentation de l'hormone est notée à la fois avec le stress émotionnel et avec une surcharge physique. Au moment du stress, l'hormone dans le corps est responsable des fonctions suivantes:

  • maintenir l'attention,
  • améliorer la nutrition cérébrale,
  • amélioration de la synthèse des protéines,
  • maintenir une fonction cardiaque normale,
  • maintenir une fonction vasculaire normale,
  • accumulation de glycogène dans le foie.

La substance réduit également l'absorption du calcium par les os, ce qui augmente dans une certaine mesure leur élasticité, réduisant la fragilité.

Les écarts de l'hormone par rapport à la norme entraînent de graves troubles dans tout le corps et affectent en particulier le système reproducteur féminin, provoquant son incapacité à fonctionner correctement. De plus, dans le contexte de la déviation hormonale, le développement de conditions dangereuses telles que la crise cardiaque et l'AVC peut avoir lieu.

Indications pour vérifier les niveaux d'hormones

Donnez du sang aux hormones avec la détermination du niveau de cortisol devrait être s'il y a les troubles suivants dans l'état:

  • absence de grossesse avec un système reproducteur sain,
  • fausses couches récurrentes plus de 2 fois,
  • puberté excessivement précoce chez les filles et les garçons,
  • l'apparition d'acné de plus de 20 ans,
  • fragilité accrue des os (peut se produire en raison d'un manque prolongé d'absorption du calcium),
  • hypertension artérielle en l'absence de perturbations du système cardiovasculaire,
  • faiblesse musculaire,
  • Maladie d'Addison,
  • Maladie de Cushing,
  • perte de poids rapide en l'absence de maladies et de parasites dans l'intestin.

Le médecin, s'il en voit le besoin, dirige le patient pour analyse vers le cortisol, en fonction des résultats pour lesquels une thérapie supplémentaire est prescrite. L'hormone dans le sérum sanguin est déterminée. Le niveau hormonal varie en fonction de l'heure de la journée, ainsi que du jour du cycle (chez la femme), c'est pourquoi vous devez connaître exactement le moment optimal pour l'analyse.

Le taux de cortisol dans le sang

La norme hormonale est très différente et, par conséquent, même pour l'analyse, ses limites supérieure et inférieure présentent des écarts importants. Le matin, la valeur de l'indicateur sans écart par rapport à la norme est de 170-536 nmol / ml. Le soir, le taux de cortisol diminue et varie de 65 à 327 nmol / ml.

Chez les femmes enceintes, le niveau de l'hormone est beaucoup plus élevé et peut dépasser ces indications de 2 à 5 fois, ce qui est une condition naturelle. En outre, l'hormone peut être considérablement augmentée après une nuit blanche. Si ce phénomène est unique, il n'est pas dangereux pour le corps. Le traitement n'est nécessaire que si l'augmentation ou la diminution de l'hormone persiste pendant un certain temps..

Symptômes de cortisol réduit dans le corps

Dans le cas où l'hormone est réduite pendant un certain temps, le patient développe des symptômes de ce trouble qui ne peuvent être ignorés. Le plus souvent, les manifestations d'une telle pathologie sont les suivantes:

  • faiblesse grave de tous les muscles du corps,
  • maux d'estomac,
  • diminution significative de la pression artérielle,
  • perte de poids sans changement de régime ni effort physique supplémentaire.

Dans les cas où le niveau de l'hormone est dans un état réduit pendant une longue période, un choc d'adrénaline se développe lorsqu'une situation stressante se produit. À ce stade, une personne a besoin d'une aide immédiate. En cas de symptômes de carence en cortisol, les tests hormonaux devraient être obligatoires.

Les symptômes de l'augmentation du cortisol dans le corps

Avec les troubles hormonaux, du côté supérieur de la norme, certains symptômes apparaissent également. Les manifestations d'une telle pathologie comprennent:

  • gain de poids,
  • la formation de vergetures de couleur lilas sur les hanches (stries),
  • augmentation significative de la pression artérielle,
  • augmentation de la glycémie.

Si vous soupçonnez une augmentation du niveau d'hormone, vous devez également effectuer une analyse. S'il y a des symptômes de pathologie, une visite chez le médecin est nécessaire.

Quel jour du cycle dois-je subir un test??

Pour les hommes, peu importe les jours pour faire l'analyse, tandis que pour une femme en âge de procréer, il est nécessaire de se soumettre à un examen strictement à un certain moment.

Une analyse pour la détermination du cortisol (quand le prendre et à quel jour du cycle) sera prescrite par un médecin à une femme qui doit être examinée. Cela est dû aux caractéristiques du corps féminin. L'hormone change en fonction de la phase de développement de l'œuf et il est donc important de savoir exactement à quel jour du cycle le test est effectué. Le moment optimal est considéré comme la période de 3 à 7 jours, bien que la livraison de matériel pour la recherche puisse également se produire tout au long des périodes folliculaire et lutéale, lorsque le cortisol change légèrement. Pour cette raison, en ordonnant aux femmes de donner du sang, le médecin leur demandera certainement les dates de début et de fin du cycle. En cas de violations graves du cycle - dysménorrhée, un deuxième test peut être requis.

Comment se préparer à un test sanguin pour une hormone?

Il est impératif de se préparer à l'avance à la collecte de matériel pour les hormones, car de nombreux facteurs peuvent fausser considérablement l'image. Il est préférable que l'endocrinologue (qui dirige cette étude) donne des recommandations claires et détaillées pour la préparation de l'examen, qui commence 2 semaines avant le don de sang.

14 jours avant l'analyse, les médicaments hormonaux doivent être complètement abandonnés. Si cela n'est pas possible pour des raisons de santé, il est nécessaire d'en informer l'endocrinologue et le personnel de laboratoire à ce sujet..

L'activité physique est interdite 3 jours avant le don de sang. Ils augmentent toujours le niveau d'hormone du stress et ne vous permettent donc pas de voir la vraie image..

24 heures avant la prise du matériel, l'alcool, les aliments gras et le tabagisme doivent être complètement abandonnés. Vous devrez également vous protéger autant que possible des situations stressantes, à cause desquelles il y aura un "saut d'hormone".

8 heures avant le don de sang, vous devez refuser de manger et utiliser uniquement de l'eau plate propre en toute quantité.

Comment l'analyse se rend-elle?

Les hormones sont testées au moment où elles sont au maximum dans la valeur journalière. Le cortisol est prélevé dans une veine de 7 h à 10 h. L'ensemble de la procédure ne prend pas plus de 10 minutes. Après cela, une personne peut immédiatement manger et reprendre des activités familières. Le décodage des indicateurs est effectué par l'endocrinologue.

Dans le cas où une déviation du cortisol dans une mesure plus ou moins importante est détectée, le patient se voit prescrire un examen supplémentaire, en fonction des résultats dont la méthode de thérapie la plus efficace est déterminée.

Un test sanguin pour le cortisol

Le cortisol est une hormone biologiquement active qui produit le cortex surrénalien. Dans de nombreuses sources, elle peut être trouvée sous un nom différent, à savoir la 17-hydroxycorticostérone, le composé F ou l'hydrocortisone.

Les glandes surrénales sont une glande endocrine appariée qui jouxte les reins dans la projection de la sixième, septième vertèbre thoracique. Ils commencent à produire du cortisol avec l'hormone adrénocorticotrope. Pour synthétiser cette substance, les glandes surrénales doivent recevoir un signal de l'hypothalamus, c'est-à-dire du centre du cerveau qui contrôle l'activité neuroendocrine.

Le cortisol est l'une des variétés de stéroïdes. Dans le sang, il se combine avec la globuline et l'albumine, circulant librement..

Si vous faites attention à la synthèse du cortisol, vous pouvez remarquer une longue chaîne de sa transformation: au début, il se présente sous la forme de composés de cholestérol gras, puis il se transforme en progestérone. Déjà à partir de la progestérone, la corticostérone commence à se former, qui se présente sous la forme de glucocorticoïdes.

Sans cette hormone, le métabolisme des glucides, des lipides et des protéines ne peut pas être effectué correctement, il joue un rôle énorme dans l'équilibre eau-sel et stocke l'énergie dans le corps humain..

Nous pouvons conclure que cette hormone fait partie intégrante du fonctionnement du corps humain. Le plus souvent, toute perturbation de la formation de cortisol commence à se manifester sous la forme de certains symptômes, par exemple une dépression et une dépression, un état apathique périodique possible, une tension nerveuse.

Un manque ou un excès de cortisol entraîne une irritabilité excessive, un stress déraisonnable, des troubles du sommeil réguliers, de l'insomnie et un mauvais métabolisme.

Si vous avez de tels symptômes, vous devez demander l'aide de spécialistes, où vous serez affecté aux tests appropriés. Ces signes peuvent être causés non seulement par une mauvaise production d'hormones, mais également par d'autres processus pathologiques plus graves.

Quand l'analyse est planifiée

L'analyse du cortisol est appelée marqueur du niveau d'activité de l'hypothalamus, de l'hypophyse et des glandes surrénales..

Le médecin peut prescrire une analyse similaire aux patients présentant:

  1. Nombreux et progressifs symptômes caractéristiques de la maladie d'Itsenko-Cushing. En règle générale, ce sont des signes d'obésité, d'hypertension artérielle persistante, d'augmentation de la glycémie, de troubles neuromusculaires, d'augmentation de la pilosité (pour les femmes), d'augmentation du volume sanguin, d'une invasivité accrue de la peau et des tissus mous.
  2. Symptômes cliniques atypiques pour l'âge du patient: hypertension artérielle persistante, maladie squelettique chronique.
  3. Éducation surrénale.

Une analyse des taux de cortisol peut être prescrite aux enfants qui ont un retard de croissance prononcé et aux patients, afin de déterminer la nature de l'insuffisance surrénale.

Comment se préparer à un test sanguin de cortisol

Pour rendre les résultats du test plus précis, vous devez vous préparer correctement à la procédure. La veille du test, le patient doit exclure le tabagisme et toute activité physique. Une semaine avant l'analyse, vous devez arrêter de prendre des médicaments hormonaux, en consultation avec votre médecin. Sinon, les résultats seront considérés comme non fiables..

L'heure de soumission de l'analyse est le matin. Le sang est prélevé dans la veine du coude du patient. Manipulation à jeun.

Si, selon les résultats des analyses, les experts ont déterminé que le niveau de cortisol dans le sang se situe dans la plage normale, les plaintes ne sont pas liées au travail des glandes surrénales. Sinon, le cortisol est un destructeur et menace la santé. Dans le cas d'un niveau élevé de cette hormone, les médecins peuvent donner plusieurs recommandations, par exemple:

  • perdre du poids (pour les patients en surpoids);
  • refuser de boire contenant des niveaux élevés de caféine;
  • exclure l'alcool;
  • ajoutez plus de protéines à votre alimentation.

Avec une augmentation du taux de cortisol, une personne doit rétablir son sommeil - dans de tels cas, il est important de dormir suffisamment. Dans chaque cas d'écart par rapport à la norme, le médecin recherche la cause et prend rendez-vous.

Déchiffrer les résultats

Si, selon les résultats des analyses, les spécialistes ont déterminé une augmentation significative du cortisol dans le sang, cela peut indiquer:

  • La maladie d'Itsenko-Cushing;
  • hyperplasie nodulaire surrénalienne;
  • syndrome de l'hormone ectopique libérant la corticotropine;
  • syndrome ectopique ACTH;
  • ovaire polykystique;
  • état hyperthyroïdien;
  • hypoglycémie
  • virus de l'immunodéficience humaine (s'applique aux patients adultes);
  • diabète non compensé.

Des niveaux élevés de cortisol peuvent indiquer qu'une femme est en position. Dans cette condition, une augmentation du cortisol est considérée comme la norme. Des niveaux réduits de cortisol dans le sang peuvent indiquer:

  • l'arrêt complet de la libération d'hormones par l'hypophyse;
  • insuffisance chronique du cortex surrénalien;
  • administration incorrecte ou prolongée de médicaments du groupe des glucocorticoïdes;
  • dysfonctionnement congénital du cortex surrénalien;
  • diminution de la sécrétion;
  • insuffisance hépatique (cirrhose ou hépatite).

En outre, le niveau d'hormone dans le sang peut diminuer en raison d'une perte de poids soudaine. Les valeurs normales devraient être les mêmes pour les hommes et les femmes. Pendant la période de gestation, le niveau de cortisol dans le sang peut augmenter de manière significative, mais les médecins ne considèrent pas cela comme un processus pathologique. Ainsi, le corps d'une femme est préparé et rassemble ses forces pour porter le bébé.

Afin de diagnostiquer à temps les troubles graves des glandes surrénales, les médecins recommandent de faire une analyse annuelle du niveau de cortisol dans le sang en présence de plaintes et de facteurs de risque.

Plus d'informations fraîches et pertinentes sur la santé sur notre chaîne Telegram. Abonnez-vous: https://t.me/foodandhealthru

Spécialité: thérapeute, neurologue.

Expérience totale: 5 ans.

Lieu de travail: Hôpital du district central de BUZ PA Korsakov.

Éducation: Oryol State University nommé d'après I.S. Turgenev.

2011 - diplôme de "Médecine générale", Oryol State University

2014 - certificat dans la spécialité "Thérapie", Oryol State University

2016 - diplôme en «Neurologie», Oryol State University du nom de I.S. Turgenev

Médecin-chef adjoint pour les travaux organisationnels et méthodologiques à l'établissement de santé publique de l'association publique «Hôpital du district central de Korsakov»

Comment faire un test sanguin pour le cortisol

Le contenu de l'article

  • Comment faire un test sanguin pour le cortisol
  • Comment abaisser les niveaux de cortisol
  • Comment augmenter les niveaux de cortisol

Le rôle du cortisol dans le corps

Le cortisol est l'une des hormones produites par le corps humain à travers le cortex surrénal. C'est l'une des hormones humaines les plus actives, ce qui est largement dû à son rôle important dans la formation de l'état physique et psychologique d'un individu particulier.

Le fait est que l'une des principales fonctions assumées par le cortisol est la régulation du métabolisme des glucides dans le corps humain. Si la quantité de cortisol produite par les glandes surrénales n'est pas normale, cela peut entraîner des violations d'un tel échange. En conséquence, une personne, consommant une quantité normale de glucides, peut ne pas les absorber, ce qui entraîne une panne, un manque d'énergie et d'autres symptômes similaires. Une autre variante de cette pathologie est, au contraire, l'absorption excessivement active des glucides: en conséquence, une personne, en consommant sa norme calorique habituelle, prendra du poids de manière intensive.

De plus, l'un des noms non officiels du cortisol est l'hormone du stress: elle est produite en cas de situation stressante difficile à percevoir pour une personne. À son tour, un niveau constamment élevé de cortisol a un effet dévastateur sur les muscles, provoque la transition du stress dans un état chronique et entraîne d'autres symptômes désagréables. Enfin, des niveaux élevés de cortisol peuvent être un indicateur d'une maladie grave, comme une tumeur des glandes surrénales, le sida et d'autres..

Test de cortisol

Ayant une suspicion d'une augmentation du taux de cortisol dans le corps du patient, en raison de l'apparition d'un ou plusieurs des symptômes décrits, le médecin peut référer un tel patient pour analyse, qui est effectuée par la méthode de prélèvement sanguin dans une veine. Il convient de garder à l'esprit que pour obtenir des résultats fiables, il est nécessaire de bien préparer sa livraison.

Tout d'abord, il convient de garder à l'esprit que la prise de certains médicaments, par exemple ceux qui contiennent des œstrogènes ou des contraceptifs oraux, affecte le niveau de cortisol dans le sang. Par conséquent, avant d'aller faire une analyse, informez votre médecin des médicaments que vous prenez: il vous demandera peut-être de faire une pause dans leur prise. De plus, les facteurs de stress sont influencés par les niveaux de cortisol. Par conséquent, quelques jours avant le test, essayez de ne pas vous inquiéter et de ne pas pratiquer de sports actifs. Il est également recommandé d'arrêter de fumer un jour avant l'analyse.

Enfin, nous devons nous rappeler que le niveau de cortisol dans le sang d'une personne est soumis à des fluctuations quotidiennes assez importantes. En règle générale, le médecin s'intéresse au niveau maximal typique de ce patient, il est donc recommandé de faire une telle analyse le matin - de 6 à 9 heures du matin. Pour obtenir le résultat le plus fiable dans un test sanguin pour le cortisol, comme pour déterminer le niveau de nombreuses autres hormones, il est recommandé de visiter le laboratoire l'estomac vide.

Sang de cortisol

Le cortisol est l'une des principales hormones qui se forment dans les glandes surrénales. Le cortisol est impliqué dans le développement de situations stressantes, il est nécessaire au cours normal du métabolisme des protéines, des glucides et des graisses et à la régulation de la pression artérielle. La détermination du niveau de cortisol dans le sérum sanguin vous permet d'évaluer l'état des glandes surrénales, c'est pourquoi cette analyse est souvent utilisée dans le diagnostic de diverses maladies.

Une analyse du niveau de cortisol est prescrite dans le cadre du diagnostic de la maladie d'Addison, de la maladie d'Itsenko-Cushing et d'un certain nombre d'autres maladies endocrinologiques, ainsi que l'évaluation de l'efficacité du traitement de ces maladies. Cette analyse est prescrite pour l'apparition de symptômes cliniques tels que l'hypertension artérielle, l'obésité, l'apparition de vergetures sur l'abdomen et la dystrophie musculaire. En outre, une étude est nécessaire lorsque les symptômes de la maladie d'Addison apparaissent, notamment la faiblesse, la fatigue, l'hypotension artérielle, l'apparition de taches de vieillesse sur la peau. De plus, une analyse est souvent prescrite si les tentatives de normalisation de l'hypertension n'ont produit aucun effet..

Pour l'analyse, du sang veineux est prélevé. Il vaut mieux donner du sang le matin. Vous ne pouvez pas prendre de médicaments avant la clôture, il est également recommandé d'exclure l'alcool, l'exercice, le stress.

Le résultat est indiqué en termes quantitatifs. Il contient à la fois le niveau de cortisol détecté dans le sérum sanguin et les valeurs de référence, qui diffèrent selon que le sang a été prélevé le matin ou le soir. L'augmentation et la diminution des niveaux de cortisol sont un marqueur d'un certain nombre de maladies..

Le cortisol, l'hormone glucocorticoïde, qui se forme dans les glandes surrénales à la suite de l'action de l'ACTH, régule le métabolisme des glucides, des protéines et des graisses dans le corps. Lorsqu'il pénètre dans la circulation sanguine, le cortisol pénètre facilement à travers la membrane cellulaire dans le noyau cellulaire et affecte le niveau de leur activité. Par exemple, dans le foie, il améliore la synthèse du glucose et chez la souris, il diminue l'activité de sa dégradation. L'hormone cortisol améliore également le métabolisme des nutriments, régule le fonctionnement du système immunitaire, joue un rôle majeur dans la formation d'une réponse physiologique au stress dans le corps et a également un effet anti-inflammatoire.

Le contenu de cortisol dans le sang est soumis à des fluctuations quotidiennes - le matin, il augmente, puis diminue en fin d'après-midi. L'intensité de son excrétion par les glandes surrénales est affectée par l'hypothermie, la surchauffe, le stade du cycle menstruel chez la femme, ainsi que le niveau d'activité physique. Pour obtenir des résultats d'analyse plus précis, le niveau de l'hormone cortisol est déterminé en dynamique.

Des niveaux élevés de cortisol indiquent une hyperfonction surrénale ou le syndrome de Cushing. Chez la plupart des patients atteints de cette maladie, la formation de cortisol n'est associée à aucun rythme circadien. En outre, les niveaux de cortisol peuvent augmenter avec l'obésité, la grossesse, le stress sévère, ainsi que la prise de contraceptifs oraux. Les maladies des reins, du foie et de la glande thyroïde affectent également le niveau de cortisol dans le sang.

Une diminution de son nombre indique une hypofonction des glandes surrénales due à la maladie d'Addison, la tuberculose, des dommages dus à une infection fongique ou une hémorragie intense. Un faible niveau de cortisol est également observé dans la nécrose hypophysaire post-partum, l'adénome chromophobe, le craniopharyngiome et à la suite d'une hypophysectomie.

Les principales raisons de se faire tester pour le cortisol

Cette étude doit être complétée pour:

  • diagnostic rapide du syndrome de Cushing;
  • diagnostic de la maladie d'Addison;
  • déterminer la cause de l'apparition de symptômes tels que l'excès de poids, la dystrophie musculaire, l'hypertension artérielle, qui ne peuvent pas être réduits par un traitement antihypertenseur standard.

Dans notre clinique, vous pouvez donner du sang pour déterminer le niveau de cortisol à un moment opportun sur rendez-vous. Nous garantissons un échantillonnage indolore du matériel biologique, sa recherche rapide et une grande précision des résultats d'analyse.

Comment passe le test de cortisol?

Le sang pour le cortisol est donné le matin à jeun, avant la procédure, il vaut 20 à 30 minutes pour se détendre dans un environnement calme. Avant cette étude, un régime pauvre en sel est recommandé pendant 3 jours. 24 heures avant la procédure, il convient d'arrêter l'activité physique intense et d'arrêter de boire des boissons alcoolisées. 2 jours avant le don de sang, il est nécessaire d'arrêter de prendre des médicaments qui affectent le taux de cortisol, à savoir la phénytoïne, les androgènes et les œstrogènes. Il est également déconseillé de subir un radioisotope et un examen radiologique 1 semaine avant l'analyse.

RÈGLES GÉNÉRALES DE PRÉPARATION À L'ANALYSE SANGUINE

Pour la plupart des études, il est recommandé de donner du sang le matin à jeun, ce qui est particulièrement important si une surveillance dynamique d'un certain indicateur est effectuée. Manger peut affecter directement à la fois la concentration des paramètres étudiés et les propriétés physiques de l'échantillon (turbidité accrue - lipémie - après avoir mangé des aliments gras). Si nécessaire, vous pouvez donner du sang pendant la journée après 2-4 heures de jeûne. Il est recommandé de boire 1 à 2 verres d'eau plate peu de temps avant de prendre du sang, cela aidera à collecter la quantité de sang nécessaire à l'étude, à réduire la viscosité du sang et à réduire la probabilité de formation de caillots dans le tube à essai. Il est nécessaire d'exclure la tension physique et émotionnelle, en fumant 30 minutes avant l'étude. Du sang pour la recherche est prélevé dans une veine.

Faire un don de sang à jeun dans la première moitié de la journée (de préférence de 6 à 9 heures du matin) avant de prendre des médicaments, la veille pour éviter l'effort physique, le stress.

Pourquoi et comment faire un test sanguin pour le cortisol?

L'équilibre hormonal est l'un des éléments importants de la santé. Lorsque les hormones sont produites en quantité requise, le bien-être et l'état psychologique sont normaux. Dès qu'il y a un dysfonctionnement dans la production d'hormones, de nombreux changements désagréables dans le corps sont immédiatement ressentis. L'une des hormones importantes est le cortisol. Un test sanguin pour le cortisol révèle des pathologies systémiques des sphères endocrines et hormonales.

Le cortisol a d'autres noms: l'hydrocortisone, le cortisol, l'hormone du stress. Il est produit sur la surface externe du cortex surrénalien.

Informations hormonales

Les principales tâches du cortisol sont:

  1. Contrôle du métabolisme des protéines, des glucides et des graisses.
  2. Assurer le fonctionnement du tissu musculaire, y compris le muscle cardiaque.
  3. Diminution de la concentration d'histamine dans les allergies.
  4. Contrôle d'infection.
  5. Réduction de l'inflammation.
  6. Favorise le fonctionnement normal des systèmes endocrinien, nerveux et reproducteur.

Dans le corps masculin et féminin, il y a deux états. Le cortisol lié est inactif, car il se trouve dans les cellules comme réserve.

Le cortisol non lié est activement impliqué dans l'hypothalamus et l'hypophyse. Ce type de cortisol réduit l'activité des glucocorticoïdes dans le corps..

Une analyse de l'hormone cortisol est recommandée pour le diagnostic. Pour déterminer sa quantité, des tests sanguins et urinaires sont utilisés. Une autre est considérée comme une analyse de l'hormone adrénocorticotrope (ACTH). Ces deux types d'hormones sont diagnostiqués en parallèle, car cette approche détermine le niveau d'insuffisance surrénalienne. L'insuffisance primaire se développe en raison de dommages au cortex surrénal et secondaire - en raison d'une diminution de la production d'ACTH.

Un test sanguin pour le cortisol: une transcription et une norme acceptable

Lorsque le patient veut décrypter l'analyse, c'est-à-dire un tableau avec des normes acceptables.

Important! En comparant deux analyses identiques faites dans différents laboratoires, vous pouvez voir la différence dans les lectures. Cette situation se produit souvent, car chaque laboratoire a ses propres normes..

Analyser en même temps et dans le même laboratoire pour que le résultat de l'étude soit aussi objectif.

Les limites autorisées du cortisol ont des données différentes pour chaque groupe d'âge:

  • Enfants de moins de 10 ans 28-1049 nmol / L.
  • De 10 à 14 ans 55-690 nmol / l.
  • 14-16 ans 28-856 nmol / L.
  • Plus de 16 ans 138-635 nmol / l.

Pour comprendre à quel point la concentration de cortisol est différente, il suffit de comparer les données des hommes et des femmes.

L'analyse du cortisol chez la femme permet la quantité suivante:

  • Le matin 140-620 nmol / l.
  • Le soir, 48-290 nmol / l.

Pour les hommes, les limites autorisées sont:

  • Le matin - 170-535 nmol / l.
  • Le soir - 65-330 nmol / l.

Pour les femmes enceintes, les indicateurs sont dépassés de 2 à 5 fois. Cette condition est considérée comme normale. Pour savoir ce que l'analyse du cortisol montre, vous devez demander l'aide d'un endocrinologue. Un gynécologue peut également orienter les femmes vers un tel examen..

Comment passer un test sanguin pour le cortisol?

La préparation de l'analyse est standard. Comprend les exigences suivantes:

  1. Jeûne.
  2. 4 heures avant la procédure, ne consommez pas une grande quantité de liquide. Il vaut mieux boire un peu d'eau non gazéifiée.
  3. La veille de la livraison du matériel, retirez les aliments gras, frits et épicés du menu.
  4. Pendant 24 heures, renoncez à l'alcool et aux boissons énergisantes.
  5. Vous ne pouvez pas fumer de cigarettes en 2-3 heures.
  6. En 1-2 jours, minimisez l'activité physique et le stress..
  7. Une femme est préférable de faire un test sanguin pour vérifier le niveau de cortisol pendant 3-7 jours avant le cycle menstruel. La remise de matériel les jours critiques n'est pas souhaitable, car le résultat peut être faux.
  8. Il est préférable d'effectuer un test sanguin ou urinaire avant de subir des procédures de diagnostic parallèles. L'origine émotionnelle doit être stable..

Les médecins recommandent de donner du sang au début et à la fin du traitement médicamenteux.

Pour contrôler les indicateurs, vous devez subir une analyse tous les 3 mois. Pour réduire le taux, la dexaméthasone est utilisée, car elle inhibe la production de cortisol. Le temps de déchiffrement dure 1-2 jours. Si l'étude est réalisée dans une clinique privée, les résultats peuvent être obtenus plus rapidement..

Pour qu'il n'y ait aucun problème à passer le test, vous devez demander au médecin comment passer le test de cortisol si c'est votre première fois.

Symptômes de faible cortisol

Si l'analyse quotidienne du cortisol montre une forte diminution, cela est lourd de développement:

  • Dysfonction hypophysaire.
  • Maladie d'Addison.
  • Perturbation endocrinienne.
  • Insuffisance hépatique.
  • Syndrome surrénogénital.

Une personne perd du poids de façon spectaculaire. Un effet supplémentaire sur le niveau de l'hormone peut être l'utilisation de médicaments qui réduisent artificiellement sa quantité.

Augmentation du cortisol: symptômes

Le don de sang pour analyse est approprié en cas de suspicion de développement:

  • La maladie d'Itsenko-Cushing.
  • Dysfonction surrénalienne due à un néoplasme dans les tissus.
  • Sécrétion d'ACTH.
  • Adénomes.
  • Pathologie de la sphère endocrine.

L'augmentation indirecte des hormones du stress provoque:

  • Grossesse.
  • Lactation.
  • Alcoolisme.
  • Cystose ovarienne.
  • Anorexie.
  • en surpoids.
  • Dépression ou troubles psychologiques.
  • Maladie du foie.
  • Maladies systémiques.

Vous savez maintenant comment vous faire tester pour le cortisol et pourquoi il est si important. Cette étude montre si les hormones dans le corps sont équilibrées, ce qui est important pour les femmes..

Analyse de l'hormone cortisol: quel jour du cycle et comment se préparer


Le cortisol est une hormone biologiquement active qui produit le cortex surrénalien. Dans de nombreuses sources, elle peut être trouvée sous un nom différent, à savoir la 17-hydroxycorticostérone, le composé F ou l'hydrocortisone.

Les glandes surrénales sont une glande endocrine appariée qui jouxte les reins dans la projection de la sixième, septième vertèbre thoracique. Ils commencent à produire du cortisol avec l'hormone adrénocorticotrope. Pour synthétiser cette substance, les glandes surrénales doivent recevoir un signal de l'hypothalamus, c'est-à-dire du centre du cerveau qui contrôle l'activité neuroendocrine.

Le cortisol est l'une des variétés de stéroïdes. Dans le sang, il se combine avec la globuline et l'albumine, circulant librement..

Si vous faites attention à la synthèse du cortisol, vous pouvez remarquer une longue chaîne de sa transformation: au début, il se présente sous la forme de composés de cholestérol gras, puis il se transforme en progestérone. Déjà à partir de la progestérone, la corticostérone commence à se former, qui se présente sous la forme de glucocorticoïdes.

Sans cette hormone, le métabolisme des glucides, des lipides et des protéines ne peut pas être effectué correctement, il joue un rôle énorme dans l'équilibre eau-sel et stocke l'énergie dans le corps humain..

Nous pouvons conclure que cette hormone fait partie intégrante du fonctionnement du corps humain. Le plus souvent, toute perturbation de la formation de cortisol commence à se manifester sous la forme de certains symptômes, par exemple une dépression et une dépression, un état apathique périodique possible, une tension nerveuse.

Un manque ou un excès de cortisol entraîne une irritabilité excessive, un stress déraisonnable, des troubles du sommeil réguliers, de l'insomnie et un mauvais métabolisme.

Si vous avez de tels symptômes, vous devez demander l'aide de spécialistes, où vous serez affecté aux tests appropriés. Ces signes peuvent être causés non seulement par une mauvaise production d'hormones, mais également par d'autres processus pathologiques plus graves.

Qu'est-ce que le cortisol?

L'hormone est nécessaire au corps humain pour bien tolérer le stress et s'en remettre rapidement. Le cortisol a reçu le titre d '«hormone du stress» pour la formation de réactions protectrices aux menaces externes et aux situations stressantes. Il renforce le rythme cardiaque, augmente la pression artérielle.

Une augmentation de l'hormone est notée à la fois avec le stress émotionnel et avec une surcharge physique. Au moment du stress, l'hormone dans le corps est responsable des fonctions suivantes:

  • maintenir l'attention,
  • améliorer la nutrition cérébrale,
  • amélioration de la synthèse des protéines,
  • maintenir une fonction cardiaque normale,
  • maintenir une fonction vasculaire normale,
  • accumulation de glycogène dans le foie.

La substance réduit également l'absorption du calcium par les os, ce qui augmente dans une certaine mesure leur élasticité, réduisant la fragilité.

Les écarts de l'hormone par rapport à la norme entraînent de graves troubles dans tout le corps et affectent en particulier le système reproducteur féminin, provoquant son incapacité à fonctionner correctement. De plus, dans le contexte de la déviation hormonale, le développement de conditions dangereuses telles que la crise cardiaque et l'AVC peut avoir lieu.

Androgènes

Bien qu'ils ne soient pas de nature féminine, vous devez toujours respecter la livraison d'hormones les jours du cycle. Par exemple, la concentration de testostérone pour une étude en laboratoire est suffisante de 6 à 10 jours du cycle menstruel.

Pour déterminer l'état du patient, le sang est le plus souvent prélevé pour la présence de:

  • cortisol (hydrocortisone)
  • androstènedione;
  • testostérone
  • Sulfate de DHEA;
  • dihydrotestostérone (métabolite de la testostérone).

Cortisol

Le cortisol est produit par les glandes surrénales et joue un rôle important dans le métabolisme des glucides et des protéines. Son deuxième nom est l'hormone du stress, car grâce à sa production, les ressources énergétiques humaines sont économisées. L'hydrocortisone neutralise l'adrénaline, protégeant les gens de l'hypertension artérielle et d'autres effets négatifs du stress.

Quand et à quel jour du cycle prendre du cortisol est décidé par le médecin traitant. Cette analyse peut être réalisée à tout moment, à la fois dans la première phase et après l'ovulation en cas de symptômes de tels troubles:

  • faiblesse musculaire;
  • mauvais fonctionnement du système hormonal;
  • dépression chronique;
  • hypertension artérielle;
  • problèmes de thyroïde;
  • anorexie;
  • sauts de poids soudains;
  • maladie du foie.

Chez les femmes en âge de procréer, avec une insuffisance menstruelle, des néoplasmes ovariens et l'apparition de cheveux dans des endroits atypiques, il est préférable de prendre l'urine et le sang pour analyse au début du mois menstruel (3-7 jours). Peut-on donner de l'urine pendant les menstruations? C'est possible, mais pour exclure les faux résultats, il est nécessaire de respecter strictement les règles suivantes:

  1. Le moment optimal pour l'étude est jusqu'à 9 heures du matin, lorsque la concentration de la substance active atteint un pic.
  2. Il vaut mieux aller à l'hôpital l'estomac vide, à l'exclusion du stress physique, des rapports sexuels, du facteur de stress, de l'alcool et des cigarettes à l'avance.
  3. Il est important d'avertir le médecin de la prise de médicaments qui abaissent le niveau de cette hormone (prednisone, dexaméthasolone).
  4. Environ 30 minutes avant le début de la procédure, il est nécessaire de se consacrer au repos sans soucis ni surmenage.

Dans le tableau médical, la teneur normale en cortisol est comprise entre 140 et 640 nmol / L pour les personnes de plus de 16 ans. Un taux plus élevé n'est pas une pathologie si une femme:

  • Enceinte
  • a subi une blessure;
  • récupérer après la chirurgie.

Androstenedione

Stimule les tissus adipeux du foie, où d'autres substances importantes sont synthétisées, y compris l'œstrogène et la testostérone. Il s'agit de l'hormone sexuelle des hommes (secondaire), mais sa teneur faible ou trop élevée dans le sang entraîne souvent des troubles et des pathologies chez la femme.

Le pic de la substance est observé à 30 ans, après quoi l'indicateur devrait diminuer. Si cela ne se produit pas, alors la santé, le système reproducteur, l'apparence de la moitié féminine de la population souffre.

Les médecins font des recommandations individuelles pour chaque patient quand prendre Androstenedione et quel jour du cycle. En l'absence de prescription spéciale, l'examen doit être effectué au cours des dix premiers jours suivant le début des saignements menstruels. Mais ces chiffres peuvent différer légèrement dans différentes cliniques. Ainsi, certains laboratoires médicaux à Moscou conseillent à leurs clients de venir 8 ou 11 jours après le début des menstruations.

Le niveau élevé de cette hormone empêche de nombreuses femmes de tomber enceintes. Même si la conception a eu lieu, le risque de naissance prématurée et de fausse couche demeure. Les problèmes suivants peuvent également survenir:

  • ovaire polykystique;
  • l'apparition chez les femmes de caractéristiques masculines;
  • l'ostéoporose;
  • tumeurs malignes.

De faibles niveaux de la substance indiquent souvent une anémie, une activité ovarienne anormale et des problèmes avec le cortex surrénalien..

La dihydrotestostérone est l'hormone la plus masculine qui est responsable du processus de croissance dynamique, de la puberté, de l'érection et de l'éjaculation. Dans le corps féminin, il est également présent et ne pose pas de problème tant que son niveau se situe dans les limites normales..

Le rôle de DHT ne peut pas être surestimé, car il est immédiatement responsable de plusieurs moments de la vie féminine:

  • renforcer l'immunité;
  • assurer un métabolisme normal;
  • maintenir le désir sexuel;
  • renforcer les os et les muscles;
  • la formation de cheveux épais et forts;
  • normalisation des glandes sébacées (peau saine);
  • soutenir le niveau optimal de pression artérielle;
  • accélération des fonctions de récupération;
  • fournir une réponse et une concentration rapides;
  • endurance physique.

Les médecins ont déterminé avec précision la date à laquelle le jour du cycle pour prendre la dihydrotestostérone chez les femmes. L'analyse est effectuée les deuxième, troisième et quatrième jours de menstruation.

Il est très important d'essayer d'être examiné au repos afin d'obtenir les données les plus fiables. Immédiatement avant de prendre du sang pour les hormones, les experts vous conseillent de mourir de faim le soir.

À partir des médicaments suivants, la teneur en DHT est réduite:

  • Tétracycline;
  • Cyprotérone;
  • Spironolactone;
  • Digoxine;
  • Kétoconazole.

L'augmentation est affectée par:

  • médicaments antispastiques;
  • pilules avec des œstrogènes;
  • Clomiphene;
  • contraceptifs;
  • barbituriques.

Un résultat de 24 à 450 pg / ml est une condition normale. Trop indique l'hyperandrogénie, les tumeurs productrices d'androgènes. De très faibles niveaux peuvent être associés à une carence congénitale en 5-alpha réductase ou au syndrome de Morris.

Le sulfate de déhydroépiandrostérone est une hormone produite à partir du cholestérol surrénalien. La DHEA-S soutient le déroulement optimal de nombreux processus dans le corps du beau sexe, y compris la qualité de la vie sexuelle, la libido saine, la procréation.

Le manque ou l'excès de substance affecte négativement la vitalité, la stabilité émotionnelle, la vie intime. Et aussi, plus l'hormone persiste dans le corps, plus la femme vieillira tard. La teneur la plus élevée en sulfate de déhydroépiandrostérone tombe à l'âge de trente ans. De plus, sa concentration diminue progressivement jusqu'à l'arrêt complet de la production..

Il y a beaucoup de controverse autour du jour du cycle de prise de DHEA. Lorsque des facteurs médicaux sont pris en compte, il devient clair que cet androgène est pratiquement exempt d'influence:

Indications pour vérifier les niveaux d'hormones

Donnez du sang aux hormones avec la détermination du niveau de cortisol devrait être s'il y a les troubles suivants dans l'état:

  • absence de grossesse avec un système reproducteur sain,
  • fausses couches récurrentes plus de 2 fois,
  • puberté excessivement précoce chez les filles et les garçons,
  • l'apparition d'acné de plus de 20 ans,
  • fragilité accrue des os (peut se produire en raison d'un manque prolongé d'absorption du calcium),
  • hypertension artérielle en l'absence de perturbations du système cardiovasculaire,
  • faiblesse musculaire,
  • Maladie d'Addison,
  • Maladie de Cushing,
  • perte de poids rapide en l'absence de maladies et de parasites dans l'intestin.

Le médecin, s'il en voit le besoin, dirige le patient pour analyse vers le cortisol, en fonction des résultats pour lesquels une thérapie supplémentaire est prescrite. L'hormone dans le sérum sanguin est déterminée. Le niveau hormonal varie en fonction de l'heure de la journée, ainsi que du jour du cycle (chez la femme), c'est pourquoi vous devez connaître exactement le moment optimal pour l'analyse.

Fonction cortisol

L'hydrocortisone est souvent appelée l'hormone du stress. Le fait est que la libération d'adrénaline dans le sang en présence de danger provoque une augmentation de la teneur en cortisol dans le sang. À ce moment, la tension artérielle d'une personne augmente, son pouls augmente et ses vaisseaux sanguins se rétrécissent. Le cortisol résiste à l'action de l'adrénaline, maintenant l'équilibre hormonal. Les principales fonctions de la substance:

  • Protéger une personne du stress. Si le cortisol ne suffit pas, une personne ne répond pas adéquatement au danger, comme «courir ou attaquer».
  • L'hormone est directement impliquée dans la formation de glucose à partir de la nutrition qui en résulte. Il normalise la glycémie.
  • Activité anti-inflammatoire. Le cortisol réduit le fonctionnement des médiateurs inflammatoires.
  • Régule la pression artérielle.
  • Participe à l'équilibre hydrique et minéral du corps, normalise le rapport des différentes substances.
  • Contribue à la destruction et à l'élimination des graisses. Les gros ont souvent un manque d'hormones.

Une augmentation de l'hydrocortisone au-dessus de la norme indique également une pathologie, ainsi que sa quantité réduite. Mais il y a 2 situations où la montée subite de la substance est normale - ce sont des situations stressantes et une grossesse. Dans ces cas, le niveau de cortisol dans le sang peut être dépassé plusieurs fois, ce qui est considéré comme la norme.

Un signe d'hormone réduite est la fatigue à tout moment de la journée, la léthargie. Ces signes apparaissent du fait que le métabolisme est altéré, le corps ne perçoit pas les substances qui fournissent une condition physique normale.

Le taux de cortisol dans le sang


La norme hormonale est très différente et, par conséquent, même pour l'analyse, ses limites supérieure et inférieure présentent des écarts importants. Le matin, la valeur de l'indicateur sans écart par rapport à la norme est de 170-536 nmol / ml. Le soir, le taux de cortisol diminue et varie de 65 à 327 nmol / ml.
Chez les femmes enceintes, le niveau de l'hormone est beaucoup plus élevé et peut dépasser ces indications de 2 à 5 fois, ce qui est une condition naturelle. En outre, l'hormone peut être considérablement augmentée après une nuit blanche. Si ce phénomène est unique, il n'est pas dangereux pour le corps. Le traitement n'est nécessaire que si l'augmentation ou la diminution de l'hormone persiste pendant un certain temps..

informations générales

Le cortisol (hormone du stress) est une substance produite dans le cortex surrénalien. Au départ, c'est sa forme libre. Ensuite, la majeure partie (environ 90%) pénètre dans la circulation sanguine et se combine avec les protéines plasmatiques: les transcortines et l'albumine. Cela forme du cortisol lié. Le reste est filtré par les reins, libérant des protéines et excrété dans l'urine. La salive ne contient que du cortisol libre, car les cellules des glandes salivaires ne manquent pas la forme liée de l'hormone.

Le cortisol remplit un certain nombre de fonctions importantes dans le corps:

  • régule la libération d'adrénaline dans le sang;
  • stabilise la réponse du corps au stress;
  • normalise le métabolisme du glucose;
  • augmente le ton des parois des vaisseaux sanguins;
  • active la réponse immunitaire.

Symptômes de cortisol réduit dans le corps

Dans le cas où l'hormone est réduite pendant un certain temps, le patient développe des symptômes de ce trouble qui ne peuvent être ignorés. Le plus souvent, les manifestations d'une telle pathologie sont les suivantes:

  • faiblesse grave de tous les muscles du corps,
  • maux d'estomac,
  • diminution significative de la pression artérielle,
  • perte de poids sans changement de régime ni effort physique supplémentaire.

Dans les cas où le niveau de l'hormone est dans un état réduit pendant une longue période, un choc d'adrénaline se développe lorsqu'une situation stressante se produit. À ce stade, une personne a besoin d'une aide immédiate. En cas de symptômes de carence en cortisol, les tests hormonaux devraient être obligatoires.

Informations hormonales

Les principales tâches du cortisol sont:

  1. Contrôle du métabolisme des protéines, des glucides et des graisses.
  2. Assurer le fonctionnement du tissu musculaire, y compris le muscle cardiaque.
  3. Diminution de la concentration d'histamine dans les allergies.
  4. Contrôle d'infection.
  5. Réduction de l'inflammation.
  6. Favorise le fonctionnement normal des systèmes endocrinien, nerveux et reproducteur.

Dans le corps masculin et féminin, il y a deux états. Le cortisol lié est inactif, car il se trouve dans les cellules comme réserve.

Le cortisol non lié est activement impliqué dans l'hypothalamus et l'hypophyse. Ce type de cortisol réduit l'activité des glucocorticoïdes dans le corps..

Une analyse de l'hormone cortisol est recommandée pour le diagnostic. Pour déterminer sa quantité, des tests sanguins et urinaires sont utilisés. Une autre est considérée comme une analyse de l'hormone adrénocorticotrope (ACTH). Ces deux types d'hormones sont diagnostiqués en parallèle, car cette approche détermine le niveau d'insuffisance surrénalienne. L'insuffisance primaire se développe en raison de dommages au cortex surrénal et secondaire - en raison d'une diminution de la production d'ACTH.

Les symptômes de l'augmentation du cortisol dans le corps

Avec les troubles hormonaux, du côté supérieur de la norme, certains symptômes apparaissent également. Les manifestations d'une telle pathologie comprennent:

  • gain de poids,
  • la formation de vergetures de couleur lilas sur les hanches (stries),
  • augmentation significative de la pression artérielle,
  • augmentation de la glycémie.

Si vous soupçonnez une augmentation du niveau d'hormone, vous devez également effectuer une analyse. S'il y a des symptômes de pathologie, une visite chez le médecin est nécessaire.

Les sentiers

Les principales espèces indiquant le jour du cycle de don de sang aux hormones:

  • ACTH (6-7). Responsable du fonctionnement du cortex surrénalien, affecte les œstrogènes, participe au contrôle des processus métaboliques.
  • TTG (5–8). Le principal régulateur du fonctionnement de la glande thyroïde. Fournit le transport de l'iode au fer. L'hormone stimulant la thyroïde ne dépend pas de la période du cycle féminin. Mais il est nécessaire de clarifier la date avec le médecin traitant quand et à quel jour du cycle pour donner du sang pour la TSH.
  • Hormone de croissance (tous les jours). Responsable de la croissance et du développement du corps. Vous pouvez être examiné tous les jours, mais uniquement le matin.
  • Hormones lipotropes (LD). Aide à décomposer les cellules graisseuses et réduit le taux de dépôt de graisse.
  • Mélanotropine (LD). Fournit la production et le dépôt de pigment de mélanine dans la peau / les cheveux.
  • Prolactine (au plus tard 14 jours). Un niveau suffisant de prolactine assure le développement normal des glandes mammaires, l'excrétion du colostrum et du lait, et régule également la phase du corps jaune.

Cela comprend également les hormones gonadotropes:

  • LH (3–8 ou 19–21). L'hormone lutéinisante est responsable de la maturation du follicule. Au moment de la phase folliculaire, la concentration de LH est plus élevée.
  • FSH (3–8 ou 19–21). L'hormone folliculo-stimulante est responsable de la période ovulatoire, de la formation du corps jaune et de la production d'androgènes.
  • HCG (pas plus tôt qu'un retard de 4-5 jours). À l'aide d'une analyse, vous pouvez vous renseigner sur le début de la grossesse.

Quel jour du cycle dois-je subir un test??

Pour les hommes, peu importe les jours pour faire l'analyse, tandis que pour une femme en âge de procréer, il est nécessaire de se soumettre à un examen strictement à un certain moment.
Une analyse pour la détermination du cortisol (quand le prendre et à quel jour du cycle) sera prescrite par un médecin à une femme qui doit être examinée. Cela est dû aux caractéristiques du corps féminin. L'hormone change en fonction de la phase de développement de l'œuf et il est donc important de savoir exactement à quel jour du cycle le test est effectué. Le moment optimal est considéré comme la période de 3 à 7 jours, bien que la livraison de matériel pour la recherche puisse également se produire tout au long des périodes folliculaire et lutéale, lorsque le cortisol change légèrement. Pour cette raison, en ordonnant aux femmes de donner du sang, le médecin leur demandera certainement les dates de début et de fin du cycle. En cas de violations graves du cycle - dysménorrhée, un deuxième test peut être requis.

Quand faire un test de cortisol

Le plus souvent, le niveau d'hormone du stress est déterminé lors de l'étude d'autres substances, par exemple celles qui produisent la glande thyroïde. Mais parfois, les médecins décident de vérifier une femme uniquement pour les niveaux de cortisol. Cela se produit dans les situations suivantes:

  • pas de grossesse dans les 6 mois avec un système reproducteur sain;
  • 2 fausses couches ou plus qui se sont produites consécutivement;
  • puberté précoce (par exemple, début des menstruations à l'âge de 10 à 12 ans);
  • l'acné chez les filles de plus de 20 ans;
  • fractures fréquentes, fragilité accrue des os;
  • hypertension artérielle sans pathologies du système cardiovasculaire;
  • diagnostic de la maladie d'Addison ou Itsenko-Cushing;
  • changement de poids sans raison apparente.

La production d'hormones telles que la prolactine dépend du niveau de cortisol. Avec une augmentation du cortisol, une plus grande quantité de prolactine est produite dans l'hypophyse, une hormone polypeptidique responsable de la prolifération des glandes mammaires et de la stimulation de la production de lait. Cela est associé à l'apparition de pertes mammaires pendant la grossesse, lorsqu'elles sont considérées comme normales, le stress n'agit pas comme un facteur provoquant..

Parfois, les médecins peuvent prédire indépendamment les changements dans le fond hormonal chez les femmes. Ils prescrivent un contrôle du cortisol lors de la prise de médicaments tels que les stéroïdes anabolisants, tels que la carbamazépine. Si le cortisol est fortement augmenté, il est nécessaire de minimiser la dose de stéroïdes ou de les abandonner complètement. En outre, l'analyse doit être passée avant la nomination d'une opération pour une tumeur hypophysaire, car dans ce cas, le patient se voit prescrire des antagonistes des glucocorticostéroïdes. Ces médicaments entraînent des valeurs plus faibles, il est important de maintenir le niveau de cortisol afin qu'il n'atteigne pas des niveaux critiques. L'augmentation et la diminution des valeurs de l'hormone du stress peuvent provoquer un traitement médicamenteux:

  • contraceptifs oraux;
  • médicaments antipsychotiques;
  • La cimétidine;
  • Ranitidine;
  • La mifépristone;
  • Lévonorgestrel;
  • Nilutamide;
  • Moclobémide.

L'acceptation des fonds énumérés nécessite une surveillance médicale attentive. Lors de leur traitement, il est nécessaire de procéder à une analyse complète des hormones, qui comprend la détermination du niveau de prolactine, de progestérone et d'oestrogène. Le gros avantage est que pour l'étude du sang pour ces hormones, dont le cortisol, les médecins préfèrent choisir un seul jour du cycle menstruel.

Comment se préparer à un test sanguin pour une hormone?

Il est impératif de se préparer à l'avance à la collecte de matériel pour les hormones, car de nombreux facteurs peuvent fausser considérablement l'image. Il est préférable que l'endocrinologue (qui dirige cette étude) donne des recommandations claires et détaillées pour la préparation de l'examen, qui commence 2 semaines avant le don de sang.

14 jours avant l'analyse, les médicaments hormonaux doivent être complètement abandonnés. Si cela n'est pas possible pour des raisons de santé, il est nécessaire d'en informer l'endocrinologue et le personnel de laboratoire à ce sujet..

L'activité physique est interdite 3 jours avant le don de sang. Ils augmentent toujours le niveau d'hormone du stress et ne vous permettent donc pas de voir la vraie image..

24 heures avant la prise du matériel, l'alcool, les aliments gras et le tabagisme doivent être complètement abandonnés. Vous devrez également vous protéger autant que possible des situations stressantes, à cause desquelles il y aura un "saut d'hormone".

8 heures avant le don de sang, vous devez refuser de manger et utiliser uniquement de l'eau plate propre en toute quantité.

Hormone folliculo-stimulante FSH

L'hormone folliculo-stimulante FSH est une hormone hypophysaire qui régule le fonctionnement des gonades. Chez les hommes, il est constamment réparti uniformément, chez les femmes - de manière cyclique, augmentant dans la première phase du cycle menstruel. La FSH favorise la formation et la maturation des cellules germinales: ovules et spermatozoïdes. L'ovule dans l'ovaire se développe en tant que partie d'un follicule composé de cellules folliculaires. Ces cellules, au cours de la croissance du follicule, sous l'influence de la FSH, synthétisent des hormones sexuelles féminines - œstrogènes, qui, à leur tour, inhibent la sécrétion de FSH (principe de rétroaction négative).

Chez les femmes, le niveau de FSH au milieu du cycle menstruel s'accompagne d'une augmentation ovulatoire de la LH; dans la phase lutéale, il y a une diminution de la FSH. Dans la période postménopausique, le niveau de FSH est presque 10 fois plus élevé que le niveau avant la ménopause, pendant la grossesse, il y a une forte diminution de la FSH, presque à des valeurs indétectables.

L'activité physique chez certaines personnes conduit à une augmentation et chez d'autres à une diminution de la FSH; famine, obésité, contact avec le plomb, les interventions chirurgicales provoquent une diminution de la FSH; tabagisme, altération de la fonction rénale avec urémie, exposition aux rayons X provoque une augmentation de la FSH dans le plasma.

Raisons pour augmenter le niveau de l'hormone FSH:

  • insuffisance de la fonction des glandes sexuelles (génétique, auto-immune, castration (chirurgicale, radiologique), alcoolisme, orchite, ménopause - augmentation de la FSH par le principe de rétroaction négative)
  • tumeur hypophysaire

Raisons pour abaisser le niveau de l'hormone FSH:

  • hypofonction de l'hypophyse ou de l'hypothalamus
  • grossesse

L'hormone lutéinisante LH est la deuxième hormone hypophysaire responsable de l'activité des gonades. Stimule la production d'hormones sexuelles: chez la femme - la progestérone, chez l'homme - la testostérone. Chez les hommes, comme la FSH, elle est constamment allouée au même niveau, chez les femmes - de façon cyclique, augmentant pendant l'ovulation et dans la deuxième phase du cycle menstruel.

Lors de l'examen des femmes en âge de procréer, il est nécessaire de prendre en compte le fait que leur niveau de LH dans le sang est soumis à des fluctuations physiologiques et est directement lié au stade du cycle menstruel: les valeurs les plus élevées de LH sont observées lors de l'ovulation (milieu de cycle), les plus faibles à la fin de la phase folliculaire. Pendant la grossesse, une diminution de la LH se produit. À l'âge de 60 à 90 ans, la concentration moyenne de LH augmente chez les hommes et les femmes. Les femmes ménopausées ont des niveaux élevés de LH.

Préparation pour l'analyse LH

: A la veille de la prise de sang, il faut exclure l'activité physique, l'alcool, les aliments gras et le stress psychologique. Une heure avant le prélèvement sanguin, le tabagisme est exclu. Pendant la prise, les sujets doivent être au repos, assis ou couchés, l'estomac vide (ce qui précède s'applique aux autres hormones).

Raisons pour augmenter le niveau de l'hormone LH:

  • insuffisance génitale
  • syndrome des ovaires polykystiques (LH / FSH = 2,5)
  • tumeur hypophysaire
  • stress

Raisons pour abaisser le niveau de l'hormone LH:

  • hypofonction de l'hypophyse ou de l'hypothalamus
  • syndromes génétiques (syndrome de Kalman)
  • anorexie nerveuse

Comment l'analyse se rend-elle?


Les hormones sont testées au moment où elles sont au maximum dans la valeur journalière. Le cortisol est prélevé dans une veine de 7 h à 10 h. L'ensemble de la procédure ne prend pas plus de 10 minutes. Après cela, une personne peut immédiatement manger et reprendre des activités familières. Le décodage des indicateurs est effectué par l'endocrinologue.
Dans le cas où une déviation du cortisol dans une mesure plus ou moins importante est détectée, le patient se voit prescrire un examen supplémentaire, en fonction des résultats dont la méthode de thérapie la plus efficace est déterminée.

Préparation et analyse

Avant de mener une étude, il est nécessaire de consulter un endocrinologue afin qu'il donne des recommandations claires. De nombreux facteurs peuvent fausser le taux de cortisol d'une femme..

Il y a plusieurs règles générales que vous devez suivre:

  1. Pendant 2 semaines, vous devez exclure la prise de tout médicament hormonal. Cette exigence a la seule exception - vous ne pouvez pas arrêter de boire les médicaments nécessaires pour des raisons de santé. Le médecin et l'assistant de laboratoire doivent connaître le nom du médicament que vous prenez et sa posologie. Les contraceptifs oraux devront être abandonnés pour cette période et utiliser d'autres méthodes de protection contre les grossesses non désirées.
  2. 3 jours avant le don de sang, l'activité physique doit être exclue.
  3. Exclure les aliments gras, le tabagisme et l'alcool par jour.
  4. 24 heures avant l'étude, protégez-vous du stress afin de ne pas provoquer de saut de cortisol.
  5. Pendant 8 heures, vous devez refuser complètement la nourriture, vous ne pouvez boire que de l'eau propre.
  6. 4 heures avant d'aller au laboratoire, vous devez réduire considérablement la quantité de liquide consommée.

Le sang pour les hormones est prélevé dans une veine. Il est préférable de prendre du matériel pour la recherche de 7 à 10 heures du matin. La procédure ne prendra pas plus de 10 minutes, puis vous pourrez reprendre votre vie normale. Le décryptage de l'analyse sera prêt dans 1-2 jours.

Le cortisol (alias hydrocortisone, 17-hydroxycorticostérone ou composé F) est produit par les glandes surrénales et est une «hormone du stress». En violation de son niveau dans le corps, la capacité de fertiliser normalement les œufs et de porter le fœtus est perdue. Pour cette raison, lorsqu'il y a des violations dans la sphère reproductrice, un test sanguin pour les hormones est prescrit. Selon ses résultats, non seulement le niveau de cortisol est détecté, mais aussi tout un complexe d'hormones.

Déchiffrer les résultats

Une condition importante après l'étude est l'interprétation correcte des données. La concentration de cortisol dans le sang dépend de facteurs tels que:

  • l'âge du patient;
  • sol;
  • état psycho-émotionnel;
  • maladies d'accompagnement;
  • temps d'analyse.

Toutes ces circonstances doivent être prises en compte par le médecin. Dans certains cas, pour clarifier le diagnostic, des diagnostics de laboratoire et instrumentaux supplémentaires peuvent être nécessaires:

  • test sanguin pour l'ACTH;
  • analyse d'urine pour le cortisol;
  • examen échographique des glandes surrénales;
  • CT et IRM.

En moyenne, chez l'homme et la femme, l'indicateur de cortisol varie de 138 à 640 nmol / L. Chez les femmes enceintes, le niveau de l'hormone peut dépasser la norme de 2 à 5 fois.

ÂgeNormes d'indicateurs du cortisol (nmol / l)
les enfants de la première année de vie28-966
de 1 à 5 ans28-718
de 5 à 10 ans28-1049
de 10 à 14 ans55-690
de 14 à 16 ans28-856

Raisons des écarts

L'hypothalamus, l'hypophyse et le cortex surrénalien participent à la synthèse de cette hormone. Il en résulte qu'une déviation de l'indice de cortisol par rapport à la norme sera observée dans les maladies et pathologies de ces systèmes et organes. Les niveaux d'hormones sont également affectés par le stress et la dépression..

Une concentration réduite de cortisol peut signifier:

  • les maladies infectieuses affectant le travail des glandes surrénales;
  • pathologie du système hypothalamo-hypophyse;
  • insuffisance surrénalienne;
  • La maladie d'Addison;
  • hépatite ou cirrhose;
  • maladie neurologique et mentale.

Des niveaux élevés de cortisol dans le sang montrent:

  • hyperplasie du cortex surrénalien;
  • tumeurs bénignes et malignes des glandes;
  • violation de la fonction régulatrice de l'hypophyse ou de sa tumeur;
  • maladie du foie
  • activité physique intense;
  • régime riche en glucides;
  • hyperglycémie;
  • grossesse;
  • stress.

Un changement dans les niveaux d'hormones en réponse à la grossesse et au stress est une réaction physiologique du corps. Le cortisol revient à la normale immédiatement après la cessation de l'exposition à ces facteurs, de sorte que le patient n'a pas besoin de traitement.

Dans d'autres cas, il est nécessaire d'établir la cause profonde de l'augmentation de l'hormone dans le sang, puis de procéder à un traitement médicamenteux ou chirurgical.

De plus, certains médicaments peuvent augmenter la teneur en cortisol dans le sang, ce qui est important à considérer lors du décodage. Ces médicaments comprennent:

  • contraceptifs oraux combinés;
  • glucocorticostéroïdes;
  • préparations d'interféron;
  • antiémétique.

La détection et le traitement rapides des maladies du système endocrinien sont une étape importante sur la voie du rétablissement. Par conséquent, il n'est pas recommandé de s'automédiquer, et si des anomalies sont trouvées dans les analyses, il est recommandé de consulter un médecin.

Si, selon les résultats des analyses, les spécialistes ont déterminé une augmentation significative du cortisol dans le sang, cela peut indiquer:

  • La maladie d'Itsenko-Cushing;
  • hyperplasie nodulaire surrénalienne;
  • syndrome hormonal libérant de la corticotropine ectopique;
  • syndrome ectopique ACTH;
  • ovaire polykystique;
  • état hyperthyroïdien;
  • hypoglycémie
  • virus de l'immunodéficience humaine (s'applique aux patients adultes);
  • diabète non compensé.

Des niveaux élevés de cortisol peuvent indiquer qu'une femme est en position. Dans cette condition, une augmentation du cortisol est considérée comme la norme. Des niveaux réduits de cortisol dans le sang peuvent indiquer:

  • l'arrêt complet de la libération d'hormones par l'hypophyse;
  • insuffisance chronique du cortex surrénalien;
  • administration incorrecte ou prolongée de médicaments du groupe des glucocorticoïdes;
  • dysfonctionnement congénital du cortex surrénalien;
  • diminution de la sécrétion;
  • insuffisance hépatique (cirrhose ou hépatite).

En outre, le niveau d'hormone dans le sang peut diminuer en raison d'une perte de poids soudaine. Souvent, la forte influence de cette hormone affecte le travail du corps féminin. Les valeurs normales doivent absolument être les mêmes pour les hommes et les femmes. Pendant la période de gestation, le niveau de cortisol dans le sang peut augmenter de manière significative, mais les médecins ne considèrent pas cela comme un processus pathologique. Ainsi, le corps d'une femme est préparé et rassemble ses forces pour porter le bébé.

Afin de diagnostiquer à temps les troubles graves des glandes surrénales, les médecins recommandent de faire une analyse annuelle du niveau de cortisol dans le sang.