Oestrogènes: pourquoi les hormones féminines sont-elles nécessaires et comment réguler leur niveau dans le corps

Les hormones sont des substances biologiquement actives de nature organique produites par les glandes endocrines. En entrant dans le sang, les hormones ont un effet régulateur sur le travail de tout l'organisme, en particulier sur le métabolisme et les fonctions physiologiques. L'œstrogène est l'une des hormones les plus importantes. Ce que l'oestrogène affecte et à quoi sa carence et sa surabondance peuvent conduire, nous le dirons dans l'article.

Quel type d'hormone est l'oestrogène?

Le terme «œstrogène» fait référence à toute une sous-classe d'hormones sexuelles féminines stéroïdiennes qui sont produites principalement par l'appareil folliculaire des ovaires. Il existe trois types d’œstrogènes: l’œstradiol, l’œstriol et l’œstrone. Soit dit en passant, ces hormones se trouvent également dans le corps masculin, où les testicules, le cortex surrénalien et les tissus extrathoraciques sont responsables de leur production. Mais comme les hormones œstrogènes sont produites en quantité minimale chez les hommes, elles sont considérées comme des femmes.

De quoi est l'hormone œstrogène chez les femmes responsables? Il est plus facile de dire pourquoi il n'est pas responsable. La production d'oestrogène affecte:

  • Le développement et le fonctionnement du système reproducteur. L'œstrogène stimule le développement de l'utérus et des trompes de Fallope, ainsi que du vagin, du stroma et des glandes mammaires canalaires. Grâce aux hormones féminines œstrogènes, les filles à l'adolescence apparaissent des caractéristiques sexuelles secondaires et les menstruations commencent - c'est l'œstrogène qui contribue au rejet régulier de l'endomètre de l'utérus.
  • Système circulatoire. L'hormone œstrogène augmente la concentration de fer, de cuivre et de thyroxine dans le sang. De plus, il a un effet anti-sclérotique, contribue à une augmentation de la quantité de lipoprotéines de haute densité dans le plasma, ce qui réduit le risque d'athérosclérose et de diverses maladies du système cardiovasculaire. De plus, l'hormone «féminine» réduit la teneur en lipoprotéines de basse densité, qui sont l'un des principaux vecteurs du cholestérol.
  • Croissance et réparation osseuses. L'œstrogène dans le corps empêche la lixiviation du calcium, protège les tissus des articulations et stimule la restauration des cellules osseuses.
  • L'élasticité de la peau. L'hormone «femelle» aide à activer la production de collagène, dont dépend l'élasticité de la peau.
  • Mémoire et état psycho-émotionnel. Les récepteurs des œstrogènes sont concentrés dans les zones du cerveau qui sont responsables de l'absorption des informations, ainsi que de l'humeur et des émotions..

En bref, l'œstrogène est un facteur clé pour maintenir la santé et la beauté des femmes. Soit dit en passant, cela affecte la libido chez les femmes, qui est également d'une grande importance pour une vie heureuse. Cette hormone est directement liée au bien-être général du beau sexe. Une femme avec un niveau normal d'hormone œstrogène est moins irritable, elle n'a pas d'œdème, de maux de tête sans cause et de problèmes de surpoids.

Quelle est la norme des œstrogènes chez les femmes? Pendant l'âge reproductif, cet indicateur varie en fonction de la phase du cycle menstruel. Au cours de la première phase, la teneur en œstrone est de 5 à 9 ng% et l'estradiol de 15 à 60 ng / l. Cependant, avec le début de la deuxième phase, lorsque l'ovulation commence, les indicateurs augmentent à 3–25 ng% et 27–246 ng / l, respectivement. Pendant la grossesse, les chiffres augmentent même de nombreuses fois: la concentration d'œstrone est de l'ordre de 1 500 à 3 000 ng%, et l'estradiol est de 17 000 à 18 000 ng / l. Une dizaine d'années avant la ménopause, les niveaux d'oestrogène commencent à diminuer progressivement. C'est pourquoi les femmes après 35 ans qui prévoient une grossesse, les médecins recommandent de faire des tests sanguins pour les hormones. Quant aux œstrogènes avec ménopause, dans cette période d'âge, la valeur de l'estradiol est en moyenne de 5-30 ng / l.

Quelles sont les carences en œstrogènes ou l'offre excédentaire peuvent provoquer

Comme déjà clair, l'état physique et psychologique d'une femme dépend directement du niveau d'oestrogène dans le sang, il est donc très important de surveiller cet indicateur et de prendre des mesures pour tout déséquilibre.

Les conséquences de la baisse des niveaux d'oestrogène:

  • diverses douleurs, principalement la tête et le cœur, ainsi que des douleurs dans le bas du dos, le dos;
  • détérioration de la thermorégulation, en particulier des bouffées de chaleur;
  • fragilité des os;
  • rétrécissement des vaisseaux sanguins;
  • déficience de mémoire;
  • l'apparition de rides;
  • fluctuations du fond émotionnel.

Avec un excès d'oestrogène chez la femme, il y a:

  • diverses inflammations;
  • ballonnements;
  • augmentation de la pression;
  • l'agressivité, l'irritabilité et les troubles du sommeil;
  • toutes sortes de douleurs.

Il y a plusieurs raisons à la diminution et à l'augmentation des œstrogènes dans le corps d'une femme. Cela peut être un dysfonctionnement de l'hypophyse, une alimentation déséquilibrée, un effort physique trop élevé, la ménopause et la période qui la précède.

L'excès d'œstrogène est peu fréquent, c'est généralement le manque de cette hormone qui doit être corrigé. Sa cause la plus courante est les changements liés à l'âge dans le corps féminin qui commencent après 40 ans. Malheureusement, il est impossible de les éviter et d'assurer la jeunesse éternelle, mais il existe des moyens de ralentir ces processus..

Que faire s'il n'y a pas assez d'oestrogène?

Le manque d'oestrogènes naturels peut être partiellement compensé par la prise de phytoestrogènes. Ce sont des substances naturelles d'origine végétale. La plus étudiée d'entre elles est la génistéine. Il présente une activité similaire aux œstrogènes naturels, aide à renforcer les os en favorisant la formation et la minéralisation du tissu osseux, joue un rôle important dans le maintien de la santé des articulations, régulant les processus métaboliques dans les cellules du cartilage articulaire. Soit dit en passant, la minéralisation osseuse réduit également le risque d'une maladie dangereuse - l'ostéoporose.

La fragilité osseuse est l'un des symptômes les plus dangereux de la carence en œstrogènes, ce qui augmente le risque de fractures et d'autres blessures. C'est pourquoi il est conseillé aux femmes d'un âge élégant de prendre du calcium pour maintenir des os sains. On le trouve dans les pois verts, les haricots, le céleri, les concombres frais, les radis et le chou. Les complexes de vitamines peuvent également aider à obtenir la bonne quantité de calcium..

Peu de femmes réagiront calmement à l'apparition de rides: cela entraîne généralement une détérioration de l'humeur, une réticence à se regarder dans le miroir et même des pensées de vieillesse imminente. Cependant, abandonner tôt: la génistéine est capable d'activer la production de son propre collagène, de protéger la peau du photovieillissement et, par conséquent, de maintenir l'attractivité.

Tout symptôme désagréable est une raison de consulter un médecin, même si vous pensez qu'il s'agit «simplement» d'une manifestation de la ménopause et que rien ne peut être fait à leur sujet. Il est probable que le corps signale ainsi une maladie et un diagnostic rapide aidera à guérir. Si la question concerne vraiment la restructuration hormonale liée à l'âge, vous pouvez la combattre. Bien sûr, les pommes rajeunissantes ne se trouvent que dans les contes de fées, mais prendre les bons médicaments peut augmenter le niveau d'oestrogène dans le sang et donc ralentir la ménopause.

Complexe avec phytoestrogènes et calcium spécialement pour les femmes

«Complivit® Calcium D3 GOLD» est un complexe vitamino-minéral qui aide à normaliser le bien-être d'une femme après 40 ans, lorsque les niveaux d'oestrogène commencent à baisser activement. Le complexe est conçu en tenant compte des changements hormonaux liés à l'âge dans le corps féminin. Il comprend de la génistéine phytoestrogène, dont l'action est renforcée par le calcium et les vitamines D3 et K1. Par conséquent, "Complivit® Calcium D3 GOLD" est utilisé comme un moyen de renforcer les os et d'empêcher la lixiviation du calcium.

La génistéine contenue dans la préparation est produite en Suisse en utilisant une technologie brevetée: elle est propre et a un haut niveau d'activité de la substance. La génistéine dans le complexe vitamino-minéral ne provoque pas d'effets indésirables sur le corps féminin caractéristiques de la plupart des phytoestrogènes. Complivit® Calcium D3 GOLD est 15 à 20% plus efficace pour renforcer les os qu'une simple combinaison de calcium et de vitamine D. De plus, il contribue à améliorer le sommeil et à réduire l'irritabilité. Complivit® Calcium D3 GOLD est capable de maintenir la santé des articulations, de réguler le métabolisme dans les cellules du cartilage articulaire, ainsi que d'activer la production de collagène et de protéger la peau du photovieillissement «de l'intérieur».

Pour obtenir l'effet, il suffit de prendre un comprimé de ce médicament par jour.

* Certificat d'enregistrement d'État n ° RU.77.99.11.003.E.003721.04.14 daté du 18 avril 2014.

Les symptômes de l'augmentation des œstrogènes chez les femmes, comment abaisser son niveau

Les œstrogènes sont les hormones sexuelles féminines les plus importantes, donc une diminution ou une augmentation de leur niveau dans le corps peut conduire au développement de pathologies graves. Parlons de l'augmentation des œstrogènes chez les femmes, des symptômes et des causes de ses écarts.

L'analyse de l'hormone œstrogène est effectuée lorsque des signes de déséquilibre hormonal apparaissent et vous permet d'identifier le degré d'excès ou de carence en œstrogène.

Les symptômes de carence en œstrogènes chez la femme peuvent se manifester par des sautes d'humeur fréquentes, la virilisation (apparition de signes masculins d'une femme - cheveux de type masculin, grossissement de la voix, etc.), diminution de la libido, sécheresse vaginale et amincissement de sa muqueuse, douleur lors des rapports sexuels et etc.

L'excès d'œstrogène s'accompagne de l'apparition d'un œdème, d'une prise de poids, d'irrégularités menstruelles, de l'apparition de maux de tête, de sautes d'humeur, etc..

Une augmentation prolongée du niveau d'hormones sexuelles féminines peut provoquer le développement de l'endométriose, des polypes dans l'utérus, de la mastopathie kystique, des fibromes dans l'utérus, etc. Avec une augmentation marquée des niveaux d'oestrogène, le développement de néoplasmes malins dans l'utérus, les ovaires, les glandes mammaires, etc. est possible.

Niveaux normaux d'oestrogène chez les femmes

Un test sanguin pour les œstrogènes est prescrit par un endocrinologue ou un gynécologue si une femme est soupçonnée d'avoir des tumeurs ovariennes, des glandes surrénales, des troubles du système hypothalamo-hypophyse, des tumeurs sécrétant des hormones, des maladies du système cardiovasculaire à un jeune âge, l'ostéoporose, le syndrome surrénogénital, l'endométriose, la mastopathie, la fibrome infertilité, virilisation, retard du développement sexuel (chez les enfants), etc..

En outre, des tests sont prescrits si la patiente se plaint d'irrégularités menstruelles, de douleurs lors des rapports sexuels, de l'apparition de taches intercycliques, de signes de saignements utérins dysfonctionnels, etc..

Le niveau d'oestrogène est normalement déterminé par l'âge de la patiente et la phase de son cycle menstruel..

Quand tester l'œstrogène chez la femme et ce qui affecte ses résultats?

Le niveau d'hormones est déterminé le matin, à jeun. Avant le prélèvement sanguin, il est interdit de fumer, de boire du café et du thé. Il est également nécessaire d'exclure la surcharge physique et mentale. La veille de l'étude, il n'est pas recommandé d'avoir des relations sexuelles.

Quelques jours avant le prélèvement sanguin, la consommation d'alcool doit être exclue..

Il est également nécessaire de considérer que la prise de certains médicaments (stéroïdes, cimétidine, dexaméthasone, contraceptifs oraux, pravastatine, etc.) peut affecter le niveau d'oestrogène dans le corps féminin.

Signes et symptômes d'une augmentation des œstrogènes chez les femmes

Les symptômes d'une augmentation de l'oestrogène chez les femmes peuvent survenir:

  • maux de tête fréquents;
  • l'apparition de crises de migraine prolongées et douloureuses;
  • gonflement du visage et des membres;
  • l'apparition de lourdeur dans les jambes;
  • fatigue;
  • déficience de mémoire;
  • Irrégularités menstruelles;
  • engorgement constant des glandes mammaires;
  • l'apparition d'une mastopathie fibrokystique;
  • sensibilité accrue des glandes mammaires;
  • chute de cheveux
  • fragilité accrue des cheveux et des ongles;
  • assombrissement dans les yeux;
  • la nausée
  • des étourdissements (jusqu'à une perte de conscience);
  • attaques hypoglycémiques;
  • hypertension (jusqu'aux crises hypertensives);
  • excès de poids, obésité (en même temps, les dépôts de graisse s'accumulent principalement sur la taille et les hanches);
  • diminution de la libido (jusqu'à un manque total de désir sexuel);
  • crises de panique;
  • nervosité accrue;
  • irritabilité constante;
  • fatigue constante;
  • insomnie;
  • larmoiement;
  • violation du tractus gastro-intestinal;
  • crampes dans les muscles du mollet, etc..

Raisons d'augmenter les niveaux d'oestrogène

Un taux élevé d'oestrogène peut être observé avec hyperestrogénisme (persistance folliculaire), kystes ovariens endométrioïdes, tumeurs sécrétant des hormones (sécrétant des œstrogènes), cirrhose hépatique.

En outre, une augmentation des niveaux d'oestrogène peut être observée dans le contexte d'abus de produits contenant des phytoestrogènes (soja, bière, etc.), ou avec l'auto-administration de préparations d'oestrogène.

Augmentation des niveaux d'oestrogène dans les tumeurs ovariennes

Les néoplasmes dans les glandes génitales féminines (ovaires) sont divisés en bénins et malins. Un type spécifique de tumeur est considéré séparément - les tumeurs sécrétant des hormones..

Dans le même temps, la tumeur peut sécréter des hormones sexuelles féminines et masculines (tumeurs virilisantes).

Les principaux symptômes des tumeurs dans les ovaires sont l'apparition chez la femme:

  • douleur constante, tirant en arrière (la douleur peut s'intensifier après et pendant l'activité physique, le sexe, etc.);
  • inconfort et douleur pendant les rapports sexuels;
  • irrégularités menstruelles (écoulement irrégulier ou prolongé);
  • douleur intense pendant la menstruation;
  • les hémorragies intercycliques;
  • saignement utérin dysfonctionnel;
  • augmentation du volume de l'abdomen;
  • symptômes de compression de la vessie (envie fréquente d'uriner) ou des intestins (envie fréquente de déféquer);
  • infertilité
  • fausses couches;
  • sautes d'humeur fréquentes, symptômes dépressifs, névrose;
  • symptômes d'hyperestrogénie.

Il peut également y avoir une ESR élevée dans les analyses, faiblesse, somnolence, transpiration, fatigue accrue, nausées, etc..

Kystes ovariens endométrioïdes

Des niveaux élevés d'oestrogène peuvent également être observés chez les patientes atteintes de kystes ovariens endométrioïdes. Ce kyste se compose de caillots de sang menstruel et d'une capsule de cellules de la couche endométriale.

Avec de petits kystes, les symptômes de la maladie peuvent être absents, cependant, avec de grandes tailles de kystes ou avec leur inflammation, les patients sont préoccupés par:

  • douleur pelvienne;
  • douleur des rapports sexuels;
  • douleur abdominale intense (ressemblant parfois à une clinique d'un «abdomen aigu»);
  • infertilité;
  • allongement des saignements menstruels;
  • augmentation des saignements menstruels;
  • l'apparition d'hémorragies intercycliques;
  • violation du tractus gastro-intestinal (alternance de constipation et de diarrhée, ballonnements, flatulences);
  • la nausée;
  • mictions fréquentes, etc..

Avec la suppuration du kyste et la percée de son contenu dans la cavité abdominale, le développement de symptômes de péritonite est possible.

Cirrhose du foie

Des symptômes d'hyperestrogénisme peuvent également être observés dans le contexte de la cirrhose du foie (pathologie hépatique chronique, accompagnée d'un remplacement irréversible de ses tissus par des tissus fibro-conjonctifs).

La cirrhose du foie peut se manifester par une faiblesse constante, une gêne abdominale, des ballonnements, des flatulences, des douleurs dans l'hypochondre droit, une fièvre de bas grade (la fièvre résiste aux traitements antibiotiques), une perte de poids, l'épuisement, l'ascite et l'apparition d'une «tête de méduse» sur l'abdomen (varices dilatées veines), saignements, nausées, vomissements, érythème palmaire, chute des cheveux sous les aisselles ou dans la région pubienne, jaunisse, etc..

Les symptômes de l'endométriose

Une augmentation prolongée des niveaux d'oestrogène peut entraîner des complications telles que l'endométriose.

Avec cette maladie, la croissance des cellules endométrioïdes (cellules de la couche interne de la paroi utérine - endomètre) se produit à l'extérieur de l'endomètre.

Les cellules de l'endomètre peuvent se développer dans l'utérus, les ovaires, les intestins, le nombril, etc..

Dans le même temps, la couche en croissance contient également des récepteurs hormonaux et subit des changements spécifiques caractéristiques de l'endomètre normal. À cet égard, les tissus pathologiques atteints d'endométriose participent également au cycle menstruel et aux saignements menstruels.

Le saignement de la couche pathologique de l'endomètre entraîne le développement de processus inflammatoires dans les organes et tissus adjacents.

Les principales manifestations de l'endométriose sont l'apparition chez une femme:

  • douleur pelvienne (souvent la douleur est pire avant la menstruation);
  • une augmentation du volume et de la durée des saignements menstruels;
  • douleur pendant les rapports sexuels;
  • douleur associée à la vidange intestinale ou vésicale (avec endométriose des voies urinaires ou intestinales);
  • infertilité
  • larmes sanglantes (le symptôme le plus rare).

Diagnostic du déséquilibre hormonal

Lorsqu'une femme présente des symptômes d'augmentation ou de diminution du niveau d'oestrogène, son profil hormonal est évalué. Un examen bimanuel de l'utérus, une échographie des organes pelviens, une analyse des marqueurs tumoraux (avec suspicion de tumeurs ovariennes), un test sanguin général, etc..

Comment réduire les niveaux d'oestrogène chez les femmes?

Tous les traitements sont sélectionnés exclusivement par un gynécologue ou un endocrinologue. Les médicaments pour abaisser les niveaux d'oestrogène sont sélectionnés strictement individuellement.

Le volume de traitement et les schémas thérapeutiques dépendent de la maladie sous-jacente provoquant l'augmentation des niveaux d'oestrogène..

Oestrogènes: œstradiol, œstrone et œstriol dans le sang

Trois types d'œstrogènes sont distingués chez l'homme: l'estradiol, l'estriol et l'estrone..

Les œstrogènes ont un fort effet féminisant sur le corps. Ils stimulent le développement de l'utérus, des trompes de Fallope, du vagin, du stroma et des conduits des glandes mammaires, la pigmentation dans la zone des mamelons et des organes génitaux, la formation de caractéristiques sexuelles secondaires de type féminin, la croissance et la fermeture des épiphyses des longs os tubulaires. Favorise le rejet rapide de l'endomètre et des saignements réguliers, à des concentrations élevées provoquent une hyperplasie et une dégénérescence kystique - glandulaire de l'endomètre, inhibent la lactation, inhibent la résorption osseuse, stimulent la synthèse d'un certain nombre de protéines de transport (globuline liant la thyroxine, transcortine, transferrine, protéine qui lie les hormones sexuelles). Ils ont un effet procoagulant, induisent la synthèse des facteurs de coagulation sanguine dépendants de la vitamine K (II, VII, IX, X) dans le foie et réduisent la concentration d'antithrombine III.

Dans le sang d'une personne contient 3 types d'œstrogènes - œstriol, œstradiol et œstrone. Ce sont les œstrogènes (hormones féminines) qui ont un fort effet féminisant sur le corps féminin et masculin. En outre, les hormones hormonales féminines contrôlent l'apparition en temps opportun des saignements menstruels mensuels, ont un effet procoagulant et sont responsables de la réduction du niveau d'antithrombine III dans le sang. Une augmentation du niveau d'oestrogène chez les femmes dans le sang est lourde de suppression de la lactation, de dégénérescence kystique et glandulaire de l'endomètre utérin et de son hyperplasie.

Indications pour l'apport de sang à l'hormone femelle œstrogène

Pour connaître le niveau de production d'oestrogène chez la femme est nécessaire pour le diagnostic:

  • Irrégularités menstruelles;
  • les causes du développement sexuel retardé ou prématuré des adolescents;
  • dysfonction ovarienne;
  • causes d'infertilité.

Il est possible de donner du sang à l'hormone œstrogène pour les hommes afin de clarifier les causes de la baisse de la fertilité et de la dysfonction testiculaire. Le prix de l'analyse des œstrogènes - hormones qui prévalent dans le corps féminin, est accessible à tous. Vérifiez auprès de nos employés les nuances de la préparation du don de sang aux hormones dans la première phase du cycle.

RÈGLES GÉNÉRALES DE PRÉPARATION À L'ANALYSE SANGUINE

Pour la plupart des études, il est recommandé de donner du sang le matin à jeun, ce qui est particulièrement important si une surveillance dynamique d'un certain indicateur est effectuée. Manger peut affecter directement à la fois la concentration des paramètres étudiés et les propriétés physiques de l'échantillon (turbidité accrue - lipémie - après avoir mangé des aliments gras). Si nécessaire, vous pouvez donner du sang pendant la journée après 2-4 heures de jeûne. Il est recommandé de boire 1 à 2 verres d'eau plate peu de temps avant de prendre du sang, cela aidera à collecter la quantité de sang nécessaire à l'étude, à réduire la viscosité du sang et à réduire la probabilité de formation de caillots dans le tube à essai. Il est nécessaire d'exclure la tension physique et émotionnelle, en fumant 30 minutes avant l'étude. Du sang pour la recherche est prélevé dans une veine.

Il est recommandé de donner du sang le matin, 3 à 4 heures après le réveil. Pour les femmes en âge de procréer avec un cycle menstruel préservé (28 jours), les études sont effectuées du 3 au 5ème jour du cycle, sauf indication contraire du médecin.

LISTE DES CENTRES MÉDICAUX,
RÉCEPTION DE BIOMATÉRIAU POUR LA RECHERCHE SUR COVID-19 (SRAS-CoV-2)

9 hormones féminines majeures pour la santé et la beauté

La bonne humeur, la beauté et la santé, la capacité de concevoir et de porter un enfant dépendent directement du contexte hormonal de la femme.

Un déséquilibre hormonal peut se produire pour diverses raisons. En raison du stress, des troubles de l'immunité, des maladies chroniques et des infections virales, de l'utilisation prolongée de préparations hormonales et même du manque de sommeil.

Dans quels cas est-il nécessaire de donner du sang pour des tests de laboratoire? Tout d'abord, avec un cycle menstruel irrégulier, des menstruations abondantes ou des douleurs pendant le cycle; ainsi que des problèmes de conception. Détérioration de l'état de la peau - acné, acné, baisse de la libido - des raisons non moins importantes de contacter le CITILAB pour les tests.

Types d'hormones chez les femmes

FSH (hormone folliculo-stimulante). Il est produit dans l'hypophyse, favorise la formation et la maturation des œufs, affecte la formation du follicule. Atteindre des niveaux maximaux de FSH conduit à l'ovulation. Le test du niveau de FSH est l'un des principaux moyens d'identifier les pathologies du système reproducteur chez les femmes.

LH (hormone lutéinisante). Elle est produite dans l'hypophyse, stimule la production de progestérone, assure l'ovulation et la formation du corps jaune. Un niveau élevé de LH indique une ménopause prématurée, une hypofonction ovarienne.

Progestérone. L'hormone unique des femmes. La synthèse de progestérone est effectuée dans les ovaires, le cortex surrénalien; corpus luteum, placenta pendant la grossesse. Sa tâche principale est la régulation du cycle menstruel. Il prépare l'endomètre à la fixation de l'ovule, préservant la grossesse.

Estradiol. L'une des principales hormones féminines est l'hormone de beauté. Sous son influence, des caractères sexuels secondaires, des formes arrondies de la figure, un timbre doux et velouté de la voix, une peau douce et son mérite se forment. Participe à la régulation du cycle menstruel, contrôle les processus métaboliques dans le tissu osseux, maintient la bonne humeur et la libido.

Testostérone. La testostérone joue un rôle important dans la santé génésique des femmes et participe à la formation du follicule ovarien. Une augmentation des niveaux de testostérone peut entraîner des irrégularités menstruelles, des poils sur le visage, de l'acné et une dermatite séborrhéique.

Inhibine V. Marqueur de la fonction cellulaire de Sertoli et de la fonction testiculaire exocrine chez l'homme (état de spermatogenèse). Chez la femme, l'inhibine B est le principal indicateur du test EFORT (Exogenous FSH Ovarian Reserve Test) - un test pour la réserve fonctionnelle des ovaires.

Détermine la production d'œufs viables. C'est un marqueur des tumeurs ovariennes pendant la ménopause et la postménopause..

Hormone anti-Muller. Marqueur de la réserve ovarienne ovarienne, du vieillissement ovarien, du dysfonctionnement et de la réponse ovarienne. Le niveau de cette hormone est en corrélation avec le nombre de follicules antraux, dont la quantité détermine les chances de succès de la conception. Le plus souvent, l'hormone est élevée avec le syndrome des ovaires polykystiques, l'infertilité, les tumeurs ovariennes.

Prolactine. L'hormone produite par les lactotrophes - cellules de l'hypophyse antérieure. La prolactine joue un rôle extrêmement important dans de nombreux processus de l'organisme. Et, en particulier, pour assurer le fonctionnement normal du système reproducteur. Une augmentation des taux de prolactine est l'une des causes courantes d'infertilité et la plus fréquente chez les femmes présentant des formes hormonales d'infertilité..

Hormone stimulant la thyroïde. Il a un effet stimulant sur toutes les étapes de la biosynthèse des hormones thyroïdiennes, qui affectent l'augmentation de l'utilisation des glucides, augmentent l'absorption du glucose par les muscles, stimulent la synthèse des protéines, augmentent la décomposition des graisses et oxydent les acides gras. Aide à maintenir un poids normal et à maintenir l'harmonie. Une altération de la fonction thyroïdienne entraîne le développement de symptômes qui provoquent des troubles métaboliques, ainsi qu'une fonction de reproduction.

Test sanguin pour les œstrogènes: comment se préparer et quand prendre

L’événement le plus important dans la vie d’une femme est la naissance d’un enfant. Cela peut se produire si une femme est en bonne santé et capable de concevoir et de porter un bébé. Cette santé est déterminée par l'équilibre hormonal et, entre autres, la teneur souhaitée en œstrogènes - hormones sexuelles féminines. Ceux-ci incluent l'estriol, l'estradiol et l'estrone. Si l'œstrogène ne suffit pas, la dame ne pourra pas concevoir un bébé. Dans ce cas, on lui prescrit un test d'oestrogène. Qu'est-ce que l'œstrogène, qu'est-ce qu'il affecte lorsque vous devez donner du sang, nous examinerons dans cet article.

Oestrogènes, production et fonction

L'œstrogène est généré dans les ovaires d'une femme. Elle affecte le développement des caractéristiques sexuelles secondaires, la période menstruelle et la possibilité de conception. La formation d'œstrone et d'autres œstrogènes implique la décomposition des androgènes par des enzymes spéciales..

Les œstrogènes chez les femmes affectent également l'apparence. Sous leur influence, la peau reste lisse pendant de nombreuses années, et la silhouette acquiert une rondeur séduisante féminine. Mais la tâche principale de l'œstrogène est d'assurer la capacité de se reproduire.

La progestérone et l'œstrogène créent les conditions de la conception. Immédiatement après la menstruation, les niveaux d'oestrogène sont faibles, mais ils commencent à augmenter, affectant l'augmentation de l'endomètre utérin. Cela se produit jusqu'au 14e jour du cycle, jusqu'à ce que l'œuf fini pénètre dans la trompe de Fallope. Ensuite, sous l'influence de la progestérone, l'utérus est préparé pour l'arrivée d'un ovule fécondé. L'endomètre gonfle; les artères spirales y sont clairement exprimées. Si la fécondation ne s'est pas produite, le volume d'oestrogène et de progestérone est considérablement réduit. L'utérus s'apprête à arracher la muqueuse gonflée impropre. La menstruation commence.

Ainsi, les fonctions des œstrogènes:

  • Promouvoir la formation des organes génitaux féminins;
  • Stimulation de l'arrondissement d'une figure féminine, lui donnant des formes séduisantes;
  • Une augmentation de la muqueuse utérine après la menstruation au milieu du cycle;
  • Développement de la muqueuse vaginale;
  • Stimulation du tonus utérin;
  • Contribuer à l'activité des trompes de Fallope, ce qui augmente la probabilité de fécondation;
  • Augmentation du taux de métabolisme général;
  • Protection des os du squelette contre la destruction;
  • Bloquer la formation de plaques de cholestérol dans les vaisseaux sanguins en stimulant la formation de bon cholestérol;
  • Rétention de sodium et de fluides corporels.

Comme vous pouvez le voir, l'œstrogène affecte non seulement les problèmes liés au sexe. Les hommes ont également une certaine quantité de ces hormones, mais s'il y en a trop, cela indique une maladie.

Lorsqu'une analyse est prescrite

Un gynécologue prescrira un test d'oestrogène dans les situations suivantes:

  1. Échecs dans la période mensuelle. Il peut s'agir de cycles irréguliers (retards fréquents ou cycle trop court), douleur au début des règles, manque de règles, trop peu de sang.
  2. Retard du développement d'une fille. Seins non en développement, menstruations tardives, figure de type garçon.
  3. Le médecin veut vérifier la cause de l'infertilité.
  4. Mesures préparatoires avant la conception artificielle.
  5. Le développement des contours du corps féminin chez l'homme.
  6. La menace d'une fausse couche chez une femme enceinte.
  7. Saignement utérin.

Il est nécessaire de prendre en compte lors du don de sang que le niveau de l'hormone varie en fonction du jour du cycle. Avant d'aller au laboratoire, vous devez savoir à quel jour du cycle effectuer une analyse.

Quel jour du cycle aller au laboratoire?

Quand faire un test d'oestrogène, c'est facile à calculer. Les femmes avec un cycle mensuel de 4 semaines ont un test sanguin pour les œstrogènes entre 2 et 5 jours de la période. Avec un cycle plus long (32 jours), vous devez vous rendre au laboratoire pendant 5-7 jours. Si le cycle est de 3 semaines, il est nécessaire de donner du sang pendant 2 à 3 jours à partir du début des menstruations. En l'absence de menstruations pendant une longue période, le sang est donné le jour indiqué par le gynécologue.

Comment préparer?

Comment passer l'analyse, rappelez-vous que c'est simple. La préparation du prélèvement sanguin veineux comprend des règles standard:

  • La veille de l'analyse, ne buvez pas d'alcool, ne buvez pas de médicaments;
  • Pendant quelques jours, arrêtez de prendre des médicaments hormonaux;
  • N'ayez pas de relations sexuelles la veille;
  • Quelques jours avant l'analyse pour éviter l'effort physique et le stress psychologique;
  • Ne fumez pas avant de tester les œstrogènes;
  • Il est nécessaire de donner du sang à jeun - le matin du don de sang, ne pas manger ni boire (dernier repas - 8 heures avant l'analyse).

Si le patient, peu de temps avant l'analyse, était atteint de maladies inflammatoires ou infectieuses, il est nécessaire d'en informer le gynécologue (urologue pour hommes). À température corporelle élevée, l'analyse doit être différée jusqu'à récupération complète..

Nombre normal d'oestrogènes

Le tableau suivant indique les niveaux normaux d'oestrogène chez les femmes à différents jours de la période:

Type d'oestrogènePhaseLimite inférieure (ng / l)Limite supérieure (ng / l)
EstradiolFolliculaire14150
Ovulatoire35420
Luteal26250
Ménopause5trente
Limite inférieure (nmol / l)Limite supérieure (nmol / l)
Estriol (produit pendant la grossesse)Début du mandat0,68.5
MilieuOnzecinquante
Fin du mandat25100
Limite inférieure (ng%)Limite supérieure (ng%)
EstronCycle de 1 à 14 jours58
De 15 à 28 jours525

Le tableau montre que le niveau d'oestrogène chez les femmes pendant la ménopause diminue sensiblement. Ces tableaux sont moyennés. En fonction du jour spécifique de la période menstruelle, ils peuvent être ajustés. Il convient de considérer les différentes unités de mesure utilisées pour indiquer un résultat normal. Déterminer si les hormones sont normales et si un traitement est nécessaire est la prérogative du médecin.

Écart par rapport à la norme

La valeur réduite des œstrogènes dans l'analyse, tout d'abord, indique des problèmes avec les tentatives de concevoir un enfant. Elle s'exprime par les caractéristiques suivantes:

  • Absence de menstruations;
  • Seins peu développés chez les filles;
  • L'hormone peut être affectée par un retard de développement sexuel;
  • Douleur au début de la menstruation;
  • Transpiration accrue;
  • Baisse du désir sexuel;
  • Infertilité;
  • Problèmes avec la peau, les ongles et les cheveux;
  • Système osseux faible (ostéoporose);
  • Cirrhose du foie;
  • Grossesse différée;
  • Troubles psychologiques - dépression, apathie.

Une diminution des hormones œstrogènes peut également être causée par la famine ou un régime végétarien. Comment augmenter l'œstrogène chez les femmes avec la médecine traditionnelle, nous parlerons ci-dessous. Mais avant le traitement, une analyse.

La valeur accrue des œstrogènes s'exprime par les symptômes suivants:

  • Violation de la cyclicité féminine;
  • Une augmentation de la viscosité du sang entraînant une thrombose;
  • Défaillances de la fonction digestive;
  • Pression artérielle excessive;
  • Gonflement, acné;
  • Calculs biliaires
  • Changements fibromateux dans la poitrine;
  • Croissance excessive du cuir chevelu;
  • Changements tumoraux dans les ovaires produisant un excès d'hormones;
  • Fonction thyroïdienne altérée;
  • La présence de tumeurs de l'utérus et du sein;
  • Excès de poids, jusqu'à l'obésité.

Tout traitement de l'œstrogène élevé commence par un régime normalisé et une tentative de perdre des kilos en trop. De plus, vous devez connaître le diagnostic pour mener une thérapie.

Façons d'augmenter la réduction des œstrogènes

Pour maintenir un niveau normal d'oestrogène, vous devez suivre les règles d'une alimentation équilibrée. Il faut manger souvent et petit à petit. Le contenu calorique des aliments doit être calculé et assurez-vous que toutes les calories brûlées. Pour ceux qui ne sont pas autorisés à aller à la salle de fitness, la marche dans le parc ou la baignade dans la piscine conviennent. Ces types d'éducation physique sont prescrits même pour les patientes enceintes et cardiaques.

Vous ne pouvez pas vous prescrire de médicaments, en particulier des médicaments hormonaux. Pour toute maladie, vous devez consulter un médecin spécialiste.

Ne vous épuisez pas avec des régimes. Vous perdrez du poids, mais seulement tant que vous suivrez un régime. Un jeûne constant est mauvais pour la santé. Les aliments riches en phytoestrogènes peuvent être inclus dans l'alimentation. Ce sont l'huile de poisson, les carottes, les aubergines, le soja, la viande, les pois, les tomates, les produits laitiers. Les phytoestrogènes ont une structure similaire à celle des œstrogènes humains.

L'activité physique doit être strictement réglementée. Pendant des heures, le pompage des muscles dans le gymnase est nocif. Tous les cours doivent être supervisés par un spécialiste, en tenant compte des caractéristiques de votre corps..

Si le mode de vie correct n'a pas aidé, vous pouvez vous tourner vers la médecine traditionnelle. Pour augmenter la quantité d'hormones, des infusions de graines de manchette avec de la sauge et du plantain aideront, l'hormone peut être augmentée par les fruits de la tige et les feuilles de framboise. Les décoctions d'herbes aideront l'ovule à mûrir, l'endomètre - préparez-vous à la gestation, augmentez l'humeur et améliorez la santé. Mais vous devez d'abord vous assurer que les œstrogènes ne sont pas élevés, pour lesquels il est nécessaire de passer une analyse.

Ce que vous devez savoir sur les tests sanguins d'oestrogène?

Cochez - donc. Cochez - donc. Non, ce n'est pas une horloge qui tourne. C'est ainsi que les hormones agissent chez les femmes. Pour maintenir le bon équilibre, il est particulièrement important d'être examiné à temps, d'être testé pour les œstrogènes et autres hormones..

Aujourd'hui, dans notre article, nous en parlerons en détail. Nous vous parlerons des hormones étonnantes, pleines de secrets, dont le rôle est d'une grande importance pour le corps. Ouvrons toutes les portes secrètes à des mondes inconnus.

Hormones étonnantes

Tous les organes de notre corps fonctionnent dans le sens des aiguilles d'une montre, et chacun d'eux a sa propre période d'activité et de récupération. Tous les systèmes sont interconnectés et l'un ne peut pas fonctionner sans l'autre. C'est ce qu'on appelle «l'horloge interne». Et les hormones sont des régulateurs de montres, des conducteurs de tout notre corps, la force motrice.

Petits farceurs moléculaires comme les rouages, sans lesquels aucun mécanisme ne peut fonctionner.

Ils nous aident à nous adapter rapidement aux différents incidents de la vie:

  • déterminer notre rythme de vie;
  • donnez-nous un sentiment d'euphorie lorsque nous sommes amoureux;
  • aider à survivre à la dépression et au stress;
  • nous préparer à la maternité;
  • sont responsables de l'attractivité extérieure de la femme, préservant sa beauté naturelle et déterminant le degré de sexualité.

Pendant la ménopause, la production d'hormones diminue et le corps doit s'habituer à de nouvelles conditions, ce qui signifie que tout fonctionne différemment.

Oestrogène

Nos "messagers" travaillent sans une seule journée pour se reposer, mais quelle journée là-bas, il n'y a même pas une seule minute gratuite. Ils labourent plusieurs jours et nuits pour maintenir le biorythme souhaité du corps. Ce sont des héros que le monde devrait connaître! Aujourd'hui, nous allons parler des secrets de l'un des gardes de la santé.

Dans le corps féminin, il existe plusieurs types d'hormones - la testostérone, les œstrogènes et la progestérone, etc..

De plus, les œstrogènes aident à la formation des organes génitaux secondaires chez les filles, augmentent le tonus de l'utérus, soutiennent la santé de la mère et de l'enfant pendant la grossesse; renforcer le tissu osseux, affecter le métabolisme, soutenir la libido; participer à la régénération du corps, sont responsables d'une bonne mémoire, maintiennent le bon niveau de cholestérol dans le corps.

Types d'oestrogène

Les œstrogènes sont un groupe d'hormones stéroïdes qui sont divisées en plusieurs types:

Le plus important dans son rôle est l’œstradiol, c’est lui qui est responsable du système reproducteur de la femme. D'autres types d'œstrogènes affectent le corps dans une bien moindre mesure, de sorte que tous les médicaments hormonaux sont créés à base d'estradiol.

Bien que les œstrogènes soient synthétisés par les appendices utérins, leurs récepteurs s'étendent également à d'autres organes: les glandes mammaires, le foie, les tissus osseux, le système génito-urinaire et même au cerveau (la synthèse des œstrogènes est contrôlée par les hormones hypothalamiques - l'hypophyse: FSH et LH).

Chez les filles, les œstrogènes sont synthétisés à l'âge de 7-8 ans et se développent rapidement au fil des ans.

Laboratoire pour aider

Découvrir quelles pourraient être les conséquences dangereuses, vous avez probablement eu beaucoup de questions.

Parmi les questions fréquemment posées, vous pouvez trouver celles-ci:

  1. Comment obtenir un test d'oestrogène?
  2. Quand passer un test d'oestrogène?
  3. Quel jour du cycle prendre?

Calmez mesdames! Vous trouverez ci-dessous des réponses à toutes vos questions..

Avant de passer les tests, nous allons d'abord clarifier un point: tous les types d'œstrogènes ont une certaine quantité, c'est en se référant à ces chiffres que vous pouvez comprendre si votre œstrogène est réduit ou augmenté..

  1. Dans la première phase du cycle menstruel (avant l'ovulation) –14 - 150 ng / l.
  2. Pendant l'ovulation (environ 14 jours du cycle menstruel) - 35 - 420 ng / l.
  3. Dans la seconde moitié (après l'ovulation) - 26-250 ng / l.
  4. Chez les femmes en ménopause - 5 - 30 ng / l.

Estriol, qui est produit pendant la grossesse:

  1. En début de grossesse - 0,6 - 8,5 nmol / L.
  2. Au milieu de la grossesse - 11 - 50 nmol / l.
  3. À la fin du terme - 25 - 100 nmol / l.
  1. Dans la première période sexuelle du cycle menstruel - 5 - 8 ng%.
  2. Dans la seconde moitié du cycle menstruel - 5 - 25 ng%.

Nous donnons des tests

Comment faire un test sanguin pour les œstrogènes? Un test hormonal est un test de laboratoire. Le niveau d'hormones est déterminé par des tests sanguins.

Par conséquent, pour déterminer la quantité d'oestrogène, vous devez donner du sang à l'oestrogène. Sur la base des résultats des tests sanguins pour les hormones, votre médecin vous dira si vous avez un trouble hormonal et si un traitement est nécessaire.

Comment les femmes peuvent-elles comprendre quand se faire tester?! Bien entendu, dans le meilleur des cas, l'analyse doit être passée sans aucune raison, afin de ne pas rater même les moindres violations. Mais, malheureusement, nos femmes ne s'accrochent à elles-mêmes que lorsqu'elles ont des problèmes.

Raisons de passer des tests d'oestrogène:

  1. Irrégularités menstruelles (règles irrégulières, absence de règles).
  2. Absence d'ovulation.
  3. Infertilité.
  4. Syndrome des ovaires polykystiques.
  5. Kystes dans les ovaires.
  6. Formations hormonodépendantes (tumeurs).
  7. Hyperplasie de l'endomètre.
  8. Problèmes de poids corporel.
  9. Contrôle des œstrogènes avant la ménopause.

Quel jour du cycle est-il nécessaire de faire un test sanguin pour les œstrogènes?

Étant donné que le niveau d'oestrogène dépend du jour du cycle menstruel, l'analyse doit au mieux être effectuée dans les deux phases du cycle le 5-7e jour du cycle menstruel et le 21-24e jour du cycle menstruel, s'il est impossible de faire l'analyse dans les deux phases, vous pouvez le faire une fois sur 21 jours du cycle menstruel. Les jours de cycle comptent à partir du début de la menstruation.

Violation de la concentration d'oestrogène dans le corps

Il y a une augmentation et une diminution physiologiques des œstrogènes: les œstrogènes commencent à croître à partir de 7 à 8 ans et diminuent après 45 à 50 ans pendant la ménopause (la fin du cycle menstruel).

Comme le montrent des études pratiques - si un trouble hormonal est observé à l'âge reproductif d'une femme, cela indique une pathologie qui doit être évitée de toute urgence.

Les conséquences des fluctuations de la quantité d'oestrogène:

  1. La principale violation est un retard de puberté.
  2. Cycle menstruel irrégulier, manque d'ovulation, manque de menstruations.
  3. Vieillissement précoce, perte de cheveux.
  4. Une dépression.
  5. Baisse de la libido.
  6. Sautes d'humeur.
  7. Calculs biliaires.
  8. Varices (dommages aux veines et aux vaisseaux sanguins).
  9. Gonflement.
  10. Hypotheriosis (un syndrome associé à une carence en hormone thyroïdienne).
  11. Ostéoporose (maladie squelettique chronique, diminution de la densité osseuse).
  12. Maladies cardiovasculaires.
  13. Pathologie des glandes mammaires.
  14. Dysfonctionnement de la mémoire.
  15. Kystes de l'ovaire.
  16. Hyperplasie de l'endomètre (prolifération de la muqueuse utérine entraînant son épaississement).
  17. Processus oncologique dans l'endomètre de l'utérus et tumeurs dans la glande mammaire.
  18. Obésité.
  19. Acné (inflammation cutanée accompagnée d'acné).
  20. Hypertrichose (croissance excessive des cheveux).
  21. Renforcer la douleur avant et pendant le cycle menstruel.
  22. Ménarche tardive (première menstruation chez les filles).
  23. Infections génito-urinaires.
  24. Réduction mammaire chez les adolescentes après leur formation.
  25. Caillots sanguins.
  26. Augmentation ou diminution de la pression artérielle.
  27. L'apparition de multiples papillomes (formation bénigne) sur la peau.

Ces petits «rouages» et ces gros problèmes, souvent même mortels. C'est possible et il n'y a rien de surprenant, car ils surveillent le travail de notre corps, sans eux, tout peut s'effondrer. Par conséquent, nous devons surveiller leur état afin que nos petits amis ne se fatiguent pas et arrêtent de travailler..

Conclusion

Maintenant, vous savez à quel point les hormones sont importantes pour notre vie, vous savez comment vous faire tester et à quel jour du cycle, mais ce sera certainement mieux si vous consacrez un petit effort à votre santé et évitez des conséquences aussi dangereuses.

Pour ce faire, vous devez suivre les règles les plus simples auxquelles vous pouvez facilement faire face:

  1. Vous ne devez pas prendre de médicaments hormonaux sans prescription médicale. Toutes les hormones ne vous conviennent pas. Ils ne peuvent que faire baisser votre fond hormonal normal..
  2. Essayez de voir votre médecin plus souvent. Faites des tests pour les hormones, surveillez leur travail.
  3. N'oubliez pas que des composants aussi importants que les hormones, en particulier les œstrogènes, ne les sous-estiment pas, car même des violations mineures peuvent entraîner de gros problèmes.
  4. Assurez-vous de surveiller votre alimentation et votre alimentation. Certains produits contiennent des phytoestrogènes, dans la structure, ils sont similaires aux œstrogènes. Par exemple, les phytoestrogènes se trouvent dans la viande, le soja, les haricots, l'huile de poisson, les carottes, les aubergines, les tomates, les pois, les produits laitiers, les graines de sésame, les abricots secs.
  5. Limitez-vous à l'effort physique extrême. Une activité physique excessive peut entraîner une carence en œstrogènes..
  6. Une belle silhouette est bonne, mais n'abusez pas des régimes. La famine ou la malnutrition entraîne un déséquilibre hormonal.
  7. La consommation fréquente d'alcool ou de nicotine peut également nuire à votre santé..

Au moindre déplacement du fond hormonal, vous devez consulter d'urgence un médecin afin de ne pas entraîner de complications irréparables. Les excès d'œstrogènes et leur déclin sont tout aussi dangereux pour un corps féminin fragile.

En cas de déséquilibre hormonal, lui seul peut vous prescrire un schéma thérapeutique et choisir des médicaments pour normaliser l'insuffisance hormonale. Le plus souvent, les médecins prescrivent des vitamines qui améliorent le cycle menstruel. Parallèlement à cela, si nécessaire, le médecin peut prescrire des contraceptifs oraux contenant des œstrogènes.

Chaque femme veut toujours être belle et séduisante, devenir mère, donner naissance à un bébé en bonne santé, tout cela n'est possible qu'avec le bon rapport du nombre d'hormones. Le fond hormonal normal est la clé du bonheur de toute femme.

Quand prendre des œstrogènes quel jour du cycle. Important sur l'hormone. Niveaux normaux d'oestrogène

Les œstrogènes sont un groupe d'hormones sexuelles stéroïdiennes féminines. Chez les femmes, il est produit principalement par les ovaires, chez les hommes par les testicules et en petites quantités par les glandes surrénales chez les représentants de tous les sexes.

Niveaux normaux d'oestrogène

Trois types d'hormones sont synthétisés dans l'ovaire: l'œstrone, l'œstradiol et l'œstriol. L'œstradiol est la principale hormone à partir de laquelle les deux autres peuvent être synthétisés. Une femme en bonne santé avec un cycle menstruel établi dans les ovaires a:

  1. Estron 0,24-0,96 mcg / g
  2. Estradiol 0,50-0,59 mcg / g
  3. Estriol 0,00-0,61 mcg / g

La quantité d'oestrogène varie et dépend de la phase du cycle menstruel..

Les zones de maille et de faisceau des glandes surrénales produisent également des œstrogènes, mais en plus petites quantités, environ 15-30 microgrammes. Ce fait est particulièrement important dans le cas d'une ablation chirurgicale des ovaires, à la ménopause, avec des tumeurs surrénales produisant des hormones.

Les principales fonctions des œstrogènes sont déterminées par l'effet sur les organes cibles: organes génitaux, seins, ovaires chez la femme et testicules chez l'homme. Nous les analyserons plus en détail..

Chez les femmes, les hormones sont responsables de:

  • Croissance utérine due à une formation accrue de fibres musculaires et de cellules des muqueuses;
  • Métabolisme des graisses;
  • Métabolisme minéral - en particulier le calcium. À la ménopause, à la suite de la lixiviation des sels de calcium, l'ostéoporose se développe (fragilité accrue des os);
  • Formation de caractères sexuels secondaires (hypertrophie des glandes mammaires, croissance des poils de type féminin, silhouette en «sablier»);
  • Effet vasodilatateur;
  • Formation d'une libido.
  • Régulation du cholestérol;
  • Augmentation de la masse musculaire;
  • Formation de libido.

Augmentation ou diminution du niveau - indications pour l'analyse

Une augmentation des niveaux d'oestrogène chez les femmes se manifeste par un surpoids, de l'acné, une perte de cheveux, l'apparition de douleurs intenses et de saignements abondants pendant les menstruations, des sautes d'humeur, des étourdissements, une intolérance aux lentilles de contact, une douleur intense pendant les menstruations. Chez les hommes, une faible teneur en hormones entraînera une augmentation des glandes mammaires, une dépression, un dépôt de graisse dans les hanches et une diminution de la libido..

Il convient de rappeler que la teneur excessive en hormones féminines provoque une croissance accrue de l'endomètre utérin, ce qui conduit au cancer

Une diminution du taux d'hormone œstrogène chez le beau sexe se caractérise par une frigidité, une sécheresse du vagin, de la peau, des menstruations irrégulières, de l'irritabilité et une augmentation des os cassants. Le principal signe clinique de cette pathologie sera une fausse couche et des fausses couches persistantes. Cela peut s'expliquer par un endomètre et une hypoplasie ovarienne sous-développés..

Chez les hommes, les symptômes sont moins prononcés, le plus souvent une baisse des taux hormonaux est observée dans la vieillesse. Le cholestérol augmente, conduisant à l'athérosclérose, le poids corporel augmente, la libido diminue fortement.

Le niveau d'hormones est déterminé par des tests sanguins. Le sang pour les œstrogènes est donné à jeun, le dernier repas doit être de 8 heures avant la procédure. La veille, vous ne pouvez pas prendre d'alcool, fumer et avoir des relations sexuelles.

Le sang est donné pendant l'ovulation - environ 21 jours du cycle menstruel. Le médecin traitant doit informer sur les médicaments pris, en particulier sur les contraceptifs oraux, les médicaments du groupe B, les stéroïdes anabolisants, la chimiothérapie pour les processus oncologiques. Les paramètres physiologiques des œstrogènes dépendent du laboratoire, mais plus souvent chez les femmes en âge de procréer 11-191 pg / ml, et pendant la ménopause - 5-90 pg / ml, chez les hommes pas plus de 70 pg / ml.

Quand devriez-vous passer un test d'oestrogène?

Pour la recherche, il existe des indications particulières:

  • Infertilité
  • Irrégularités menstruelles
  • Dysfonction hypophysaire
  • La présence d'ovaires polykystiques
  • Détection de tumeurs hormonales
  • Fluctuations de la masse corporelle
  • Acné persistante et persistante (acné).

Un déséquilibre hormonal peut être restauré indépendamment dans les premiers stades. Cela nécessite d'aller se coucher à l'heure, de faire des exercices physiques, en particulier le jogging, l'aérobic et d'éviter le stress..

La nutrition a un impact énorme. La limitation des aliments frits, épicés, salés, gras, sucrés, alcool normalise les hormones (et ce ne sont pas seulement les œstrogènes, mais aussi les androgènes). Mais rappelez-vous: tout doit être fait au mieux de vos capacités et capacités. Un régime hypocalorique, une perte de poids rapide, un effort physique intense peuvent entraîner des dysfonctionnements encore plus importants du système hormonal.

Les hormones sexuelles sont le principal régulateur des processus vitaux du corps humain. Ces substances ont un effet énorme sur le métabolisme, sont responsables de la formation du caractère et de la personnalité..

Pour les femmes, l'une des principales hormones est l'œstrogène. La santé du beau sexe, la formation de caractéristiques sexuelles secondaires et la capacité de porter des enfants en dépendent. L'analyse des œstrogènes est d'une grande importance pour évaluer les possibilités de conception et identifier diverses pathologies.

Oestrogène - une hormone de la beauté féminine

Ce n'est plus un secret pour personne depuis longtemps que la santé et le bien-être du sexe faible dépendent directement de l'équilibre des hormones. Les effets les plus graves sur le corps féminin sont les œstrogènes et la progestérone. Leur objectif principal est la formation d'un cycle mensuel et la prévention des fausses couches.

Aujourd'hui, nous allons examiner de plus près les œstrogènes, les hormones sexuelles produites par les ovaires depuis la puberté jusqu'à la dernière période menstruelle. Ceux-ci inclus:

  • l'œstradiol est l'œstrogène le plus actif à partir duquel deux autres hormones peuvent être synthétisées;
  • œstrone - est responsable de la croissance et du développement de l'utérus;
  • estriol - une hormone inactive du deuxième plan.

Les œstrogènes agissent à peu près de la même manière sur le corps d'une femme, ne différant que par leur force d'influence. L'estradiol, étant le plus actif, est responsable de la formation des caractéristiques sexuelles primaires et secondaires, de la rondeur des hanches et de la croissance des seins et du désir sexuel. De plus, les hormones sexuelles accélèrent le développement de la muqueuse vaginale, augmentent le tonus de l'utérus et des trompes de Fallope. L'œstrogène, contrairement à la progestérone, est considéré comme l'hormone de la première moitié du cycle mensuel..

En plus d'affecter le système reproducteur féminin, l'œstrogène a un grand effet sur d'autres organes:

  • accélère le métabolisme;
  • régule le métabolisme du calcium, empêche le développement de l'ostéoporose;
  • protège les parois des vaisseaux sanguins de l'athérosclérose;
  • retient le fluide et le Na dans le corps;
  • corrige l'activité des glandes sébacées, est responsable de l'état de la peau, des ongles et des cheveux;
  • active l'activité cérébrale, augmente la capacité de travail et la capacité d'apprentissage, améliore la mémoire et prévient la démence.

Dans la période postménopausique, la production d'oestrogène diminue. En conséquence, la fonction de reproduction s'estompe, l'état de la peau s'aggrave, des dysfonctionnements du système cardiovasculaire apparaissent et le poids corporel augmente. La menstruation s'arrête, les os deviennent fragiles et une femme commence à vieillir rapidement.

Norme pour les œstrogènes

Le niveau d'oestrogène est déterminé en fonction des indicateurs de l'hormone la plus active - l'oestradiol. Sa concentration dans le sang n'est pas constante et dépend de la phase du cycle menstruel.

Dans les premiers jours de la menstruation, la quantité d'oestrogène dans le corps est minime. Plus près de l'ovulation, son niveau commence à augmenter et atteint une valeur maximale au moment où l'ovule quitte l'ovaire, après quoi sa concentration diminue à nouveau.

Pendant la grossesse, la quantité d'hormone augmente à l'approche de la naissance et revient à la normale dans les sept premiers jours après la naissance du bébé.

En plus de la phase du cycle mensuel, l'âge de la femme affecte le niveau d'oestrogène. En chiffres, cela ressemble à ceci:

L'hormone la plus élevée est observée chez les femmes de moins de 50 ans pendant l'ovulation.

En passant l'analyse, il faut garder à l'esprit que dans différents laboratoires, le taux d'estradiol peut varier légèrement. Cela est dû à des méthodes de recherche inégales..

Si une femme est en bonne santé et qu'elle n'a pas de troubles hormonaux, la concentration d'oestrogène dans le sang doit correspondre aux données ci-dessus. Eh bien, puisque l'hormone est inextricablement liée à la progestérone, il sera utile d'indiquer sa norme. Elle dépend également de la phase du cycle mensuel et varie de 0,35 en phase folliculaire à 58 en phase lutéale.

Tout écart par rapport à la norme doit alerter la femme. Dans ce cas, vous devez consulter un spécialiste pour connaître les causes de l'insuffisance hormonale.

Fluctuations des niveaux d'oestrogène au cours du cycle

Les premiers jours du cycle mensuel sont caractérisés par une faible concentration d'oestrogène dans le sang, environ 46-50 pg / ml. Le niveau d'hormones sexuelles augmente avec le follicule et atteint un maximum de 400 à 480 pg / ml au moment où l'ovule quitte l'ovaire. Ensuite, le niveau d'estradiol diminue à 50-100 pg / ml et reste similaire jusqu'au début du cycle suivant.

Ainsi, dans la première moitié du cycle mensuel, l'œstrogène joue un rôle de premier plan. Il aide une femme à être forte et résiliente, donne de l'énergie et de l'optimisme, améliore les performances et l'humeur.

Après l'ovulation, les niveaux d'oestrogène diminuent et la progestérone revient au premier plan. En même temps, le comportement de la femme change radicalement, elle devient moins active, elle recherche la solitude et le silence, elle se fatigue rapidement.

Pendant les menstruations, les deux hormones sont au minimum, il y a donc une perte complète de force, une mauvaise humeur, des larmes et une perte de performance.

Indications pour l'étude

Certains signes indiquent clairement un dysfonctionnement du corps de la femme. Des périodes abondantes et douloureuses, un surpoids, un contexte émotionnel instable, des migraines fréquentes sont caractéristiques des œstrogènes élevés. Un excès d'hormones féminines entraîne souvent une prolifération de l'endomètre et des tumeurs cancéreuses..

Une concentration réduite d'estradiol se manifeste par des menstruations maigres et irrégulières, une frigidité, un vagin sec et une sensibilité des rapports sexuels, des os cassants, une infertilité.

Si une femme ne peut pas tomber enceinte pendant longtemps, ce sont les œstrogènes et la progestérone (l'hormone de la grossesse) qui doivent être étroitement surveillés..

Seul l'équilibre de ces hormones est la garantie d'une conception rapide et d'une grossesse réussie. Si le cycle mensuel n'est pas régulier, il y a une croissance excessive des poils masculins sur le corps et l'acné apparaît constamment sur le visage - un test d'oestrogène doit être pris d'urgence.

L'étude des œstrogènes - quel jour prendre

Le niveau d'hormones dans le corps d'une femme a tendance à changer et dépend de nombreux facteurs. Quant aux œstrogènes, leur concentration est due à la durée du cycle menstruel. Pour obtenir les résultats corrects, il est nécessaire de donner du sang pour analyse dans une période de temps strictement définie:

  • Avec un cycle de 20-21 jours, l'étude est réalisée 2-3 jours après le début du saignement.
  • Si le cycle est de 28 jours, un test sanguin pour les œstrogènes est effectué de 3 à 5 jours.
  • Avec un cycle de plus de 28 jours, le test est effectué dans l'intervalle entre 5 et 7 jours à partir du début des menstruations.

Avec un temps de cycle différent, la période de temps requise peut être calculée très simplement. Habituellement, c'est 21 jours du cycle menstruel, le jour où l'ovule mature quitte les follicules ovariens. Afin de ne pas faire d'erreur, vous pouvez faire un test d'ovulation. Au moment où l'étude montre un résultat positif, le niveau d'oestrogène atteint son pic et y reste pendant environ 24 heures.

Avant l'analyse, il est nécessaire d'informer le médecin traitant de tous les médicaments pris, en particulier des contraceptifs oraux et des stéroïdes. De plus, la recherche sur les hormones implique une certaine préparation, dont nous discuterons ci-dessous.

Préparation d'oestrogène

Pour que les résultats des tests soient fiables, un certain nombre de règles doivent être respectées. Sinon, un faux diagnostic peut être posé et un mauvais traitement est prescrit, ce qui aggravera encore le problème..

La préparation d'un test d'oestrogène comprend les recommandations suivantes:

  • L'analyse des hormones n'est effectuée que le matin et à jeun. Le dernier repas doit avoir lieu 10 à 11 heures avant le prélèvement de sang.
  • La veille des tests, vous devez limiter les activités physiques et sportives, éliminer les aliments gras et épicés, l'alcool du régime.
  • Une semaine avant l'analyse, il est recommandé d'arrêter de prendre des médicaments hormonaux et, si possible, d'exclure d'autres médicaments, en ne laissant que les médicaments nécessaires. Tous les médicaments utilisés et les traitements (chimiothérapie) doivent être signalés au médecin..
  • Étant donné que l'œstrogène est une hormone sexuelle, il répond à l'excitation sexuelle, donc tous les contacts intimes doivent être exclus un jour avant l'analyse.

Il vaut mieux venir à l'étude un peu plus tôt, s'asseoir tranquillement et se détendre pendant 20-30 minutes. Un test hormonal doit être effectué dans une ambiance détendue, sans précipitation ni nervosité.

Si le patient a besoin de donner du sang pour les œstrogènes à plusieurs reprises, il est conseillé de contacter le même laboratoire que pour la première fois. Chaque centre médical utilise ses propres méthodes, de sorte que différentes institutions peuvent obtenir des résultats différents..

Il faut dire que le test des œstrogènes est complexe. Par conséquent, afin d'obtenir les bons indicateurs, vous devez prêter attention aux recommandations énumérées ci-dessus et essayer de les mettre en œuvre. Des niveaux d'hormones erronés dans les résultats d'analyse peuvent entraîner de gros problèmes..

Les hormones sexuelles sont des substances importantes dans le corps d'une femme. Ils régulent le développement des caractéristiques sexuelles secondaires, assurent le cycle menstruel et la fonction de reproduction des femmes. Si le fond hormonal est stable, une femme peut tomber enceinte et donner naissance à un bébé. Après avoir étudié le niveau de ces substances, nous pouvons conclure sur sa santé.

L'œstrogène est l'une des hormones les plus importantes. Elle est également produite dans le corps des hommes (par les testicules et le cortex surrénalien), mais si c'est trop, le corps commence à changer dans le sexe fort. Dans ce cas, la production de testostérone est réduite..

La santé des femmes dépend des niveaux d'hormones

Quelle est cette hormone?

Les œstrogènes sont le nom commun de trois hormones: l'estradiol (le principal type d'hormone de ce groupe, présent chez toutes les femmes avant la ménopause), l'estriol (produit dans le corps pendant la grossesse), l'estrone (produit pendant la ménopause). Les hormones de ce groupe produisent des ovaires..

L'œstrogène est responsable du développement des organes génitaux (utérus), des glandes mammaires, régule la formation d'une figure selon le type féminin, affecte la formation du tissu osseux. Pendant la grossesse, les œstrogènes et la progestérone affectent la formation des glandes mammaires et les préparent à la production de lait.

Cette hormone est utilisée dans la fabrication de contraceptifs oraux. La composante œstrogène dans la composition des comprimés affecte positivement l'état du corps, améliore la production de lubrification vaginale, stimule le développement et la croissance de l'endomètre, augmente le désir sexuel.

Si les niveaux d'oestrogène diminuent (le plus souvent après 40 ans), certains symptômes apparaissent. Lorsque cela se produit, les femmes se voient prescrire un test d'oestrogène pour comprendre la véritable cause du trouble et développer une thérapie efficace..

Il est important de contrôler les niveaux d'oestrogène afin de détecter à temps les violations dans le corps d'une femme

Le fond hormonal est examiné lorsqu'une femme tente de devenir enceinte. Sur la base des résultats des analyses, vous pouvez identifier les violations possibles et découvrir pourquoi il n'est pas possible de concevoir un enfant.

Symptômes de faibles niveaux d'oestrogène

De faibles niveaux de cette hormone sont plus fréquents pendant la ménopause. Si chez la femme avant le début de cette période, la concentration d'oestrogène dans le sang diminue, les mêmes signes apparaissent qu'avec la ménopause:

  • gain de poids;
  • maux de tête fréquents;
  • bouffées de chaleur - une sensation de chaleur dans le corps est caractéristique d'une telle condition;
  • rythme cardiaque augmenté;
  • diminution ou absence de désir sexuel;
  • fond émotionnel instable.

Ces symptômes sont moins courants:

  • transpiration excessive;
  • insomnie ou troubles du sommeil;
  • réduction de la lubrification vaginale;
  • destruction du cartilage des articulations - arthrose;
  • ballonnements fréquents;
  • rides dues à une diminution de la synthèse d'élastine.

Si une femme présente de tels symptômes, elle a besoin de toute urgence de subir un test sanguin spécial.

Signes caractéristiques du manque d'oestrogène

Une diminution de l'hormone dans le sang est diagnostiquée avec les conditions suivantes:

  • le début de la ménopause;
  • le développement de l'ostéoporose;
  • inhibition de la fonction ovarienne;
  • retard menstruel;
  • retard dans le développement sexuel;
  • infertilité.

Signes et danger de niveaux élevés d'homon

Si la concentration de l'hormone augmente, la femme a constamment faim, donc dans cet état, plusieurs kilogrammes peuvent être ajoutés. Ces processus sont interconnectés, car plus il y a de graisse dans le corps, plus il y a d'œstrogènes dans le sang.

Dans ce cas, les symptômes suivants se produisent:

  • les glandes mammaires deviennent grossières et denses;
  • douleur dans le bas-ventre;
  • des éruptions cutanées apparaissent sur le visage;
  • sensibilité accrue des mamelons;
  • les cheveux deviennent ternes et tombent;
  • la pression artérielle augmente;
  • le cycle mensuel est perturbé;
  • il peut y avoir des nausées et des vomissements après avoir mangé;
  • le tractus gastro-intestinal est perturbé (constipation, diarrhée);
  • humeur en constante évolution.

Les symptômes se manifestent uniquement individuellement. Tout dépend de l'âge et de la santé de la femme. Si vous ignorez ces symptômes et n'essayez pas de stabiliser le fond hormonal, un certain nombre de complications graves se développent.

Un niveau élevé d'hormones est diagnostiqué avec les conditions suivantes:

  • Tumeurs ovariennes dépendantes des œstrogènes;
  • Ovaire polykystique;
  • Obésité. Lorsque le corps a un excès de graisse, les processus métaboliques sont perturbés. Dans ce cas, l'hormone n'est pas complètement excrétée du corps et s'accumule;
  • Troubles de la glande thyroïde;
  • Sang trop épais et formation de caillots sanguins qui interrompent le flux sanguin normal à travers les vaisseaux.

Comment l'analyse

Quand passer un test d'oestrogène, il est facile de le savoir. Tout dépend de la durée du cycle:

  • Si l'intervalle entre les menstruations est de 28 jours, le sang est donné 2 ou 5 jours après le début des saignements;
  • Si le cycle est plus long, un test d'oestrogène doit être effectué de 5 à 7 jours après le début des menstruations;
  • Un test sanguin pour l'hormone œstrogène est effectué pendant 2-3 jours, si le cycle dure 20-25 jours.

Pour la recherche, le sang est prélevé d'une veine en œstrogènes. Pour réussir l'analyse, vous devez vous familiariser à l'avance. Les médecins recommandent de ne pas manger avant de donner du sang. Il est important qu'une femme vienne à l'hôpital avec bonne humeur et bien-être.

Exigences standard d'échantillonnage du sang

Ne buvez pas de boissons alcoolisées plusieurs jours avant de visiter le laboratoire. Exclure les aliments gras et les contacts sexuels, travailler moins physiquement pour qu'il n'y ait pas de surmenage. Plus en détail, le médecin traitant vous expliquera comment effectuer un test sanguin pour les œstrogènes chez les femmes..

Le niveau de l'hormone n'est pas seulement l'envie du cycle, à différents moments de la journée, il produit une quantité différente. Le jour et la nuit, une grande quantité d'œstrogènes est produite..

Norme dans différentes phases du cycle:

  • Dans la phase folliculaire, lorsque le follicule se développe activement, - 12-350 pg / ml. Elle commence le premier jour des saignements menstruels, et lorsque l'ovulation se produit, cette phase se termine;
  • Dans la phase d'ovulation - 85-750 pg / ml. Pendant cette période, l'œuf quitte le follicule et se déplace à l'endroit où la conception a lieu;
  • La phase lutéale est caractérisée par de tels indicateurs: 30-450 pg / ml. Elle est également appelée phase du corps jaune. Il se forme dans l'ovaire, à l'endroit où se trouvait l'ovule mature. Cette phase survient immédiatement après l'ovulation et dure environ 12 à 14 jours, tandis que le corps jaune existe;
  • Pendant la ménopause, la quantité d'hormone est de 54 pg / ml.

Afin de réguler la quantité d'hormones et de prévenir les violations dans un contexte de concentration élevée ou faible, vous devez savoir comment et quand prendre des tests sanguins pour les œstrogènes chez les femmes.

Si le médecin prescrit un deuxième test pour les œstrogènes, l'analyse est recommandée pour être effectuée dans la même clinique que la première fois (afin que la méthode de diagnostic soit la même). Dans la clinique Invitro, vous pouvez examiner rapidement et efficacement le niveau d'hormones.

Le médecin prescrit une étude du niveau de plusieurs hormones à la fois, car la cause du développement de certains troubles peut être une augmentation ou une diminution de la concentration de plusieurs hormones. Tout d'abord, il détermine la cause des violations, et seulement après cela, il prescrit des méthodes de traitement.

Cela ne vaut pas la peine de régler le fond hormonal vous-même. Le spécialiste déterminera avec précision la cause des violations et le traitement sera dirigé précisément à cela. Le patient doit se conformer aux recommandations du médecin et suivre le régime prescrit..

Les hormones ont l'effet le plus direct sur le fonctionnement du corps, en particulier de la femelle. De plus, le fonctionnement non seulement des organes génitaux, mais aussi de nombreux autres, en dépend. Et quelles sont les fonctions des œstrogènes? Et pour quelles raisons leur niveau peut-il diminuer ou augmenter? Cela vaut la peine de le découvrir!

Quels sont les œstrogènes?

Les œstrogènes sont un groupe d'hormones féminines que l'on trouve en petites quantités dans le corps masculin. Il comprend de nombreuses hormones différentes, mais les plus courantes sont l'estradiol, l'estriol et l'estrone. Ils sont produits par des follicules ou, en d'autres termes, par des vésicules dans lesquelles les œufs mûrissent à chaque cycle menstruel..

Après l'ovulation, l'œstrogène est synthétisé par le corps jaune, une glande temporaire de sécrétion interne qui se forme après que l'œuf quitte le follicule. Une petite quantité est également produite par les glandes surrénales..

Les fonctions de tous les œstrogènes sont similaires, mais certaines ont un effet plus prononcé. La différence réside également dans la quantité. Par exemple, l'estradiol est considéré comme l'hormone la plus puissante, mais il est produit en volumes relativement faibles. Estron est plus faible, mais est synthétisé en grande quantité. L'estriol est le plus faible, mais en même temps l'un des plus importants. Et son effet sur le corps dépend de la concentration.

Quelles fonctions font?

Les œstrogènes remplissent les fonctions importantes suivantes:

  1. La formation et le bon développement des organes génitaux féminins. Sans œstrogène, une femme ne serait pas une femme à part entière.
  2. La formation de caractéristiques sexuelles secondaires, par exemple, telles que la forme caractéristique du bassin (elle est plus large que le mâle et a des formes féminines arrondies), la pilosité de la partie pubienne et des creux axillaires, l'élargissement des glandes mammaires.
  3. Une augmentation de l'épaisseur de la muqueuse utérine dans la première phase du cycle menstruel.
  4. Grossissement de l'utérus après la grossesse.
  5. La formation des muqueuses du vagin, ainsi que le maintien de l'environnement acide nécessaire au fonctionnement normal (de la puberté à la ménopause).
  6. La répartition du tissu adipeux par type féminin, à savoir sur les fesses, la poitrine, les hanches. Cela rend la silhouette plus féminine et attrayante pour le sexe fort..
  7. Retard dans le corps de sodium et d'eau. Cette fonction permet d'éviter la déshydratation et l'épuisement. Cet effet devient plus prononcé avant chaque menstruation (il est considéré comme l'un des symptômes du syndrome prémenstruel) -.
  8. Mobilité accrue du col de l'utérus, ce qui permet une pénétration plus rapide des spermatozoïdes dans la cavité utérine et leur fusion avec l'ovule.
  9. Augmentation de la densité osseuse, empêchant leur destruction.
  10. Accélération du métabolisme et augmentation du taux métabolique dans le corps.
  11. Réduire le niveau de «mauvais» cholestérol et augmenter la quantité de «bon». Ainsi, la prévention de l'athérosclérose est assurée..

Valeurs normales

Quelle est la norme des œstrogènes pour les femmes? Le niveau dépend de l'hormone spécifique, ainsi que de la phase du cycle menstruel et même du laboratoire dans lequel l'étude est menée (la sensibilité de l'équipement utilisé peut varier). Il vaut la peine d'examiner séparément et soigneusement chacune des trois variétés mentionnées ci-dessus..

Estradiol

La norme de l'estradiol dans la première moitié du cycle menstruel est d'environ 15-160 nanogrammes par litre, pendant l'ovulation - 34-400, et dans la seconde moitié du cycle - environ 27-247 nanogrammes par litre. Pendant la grossesse, la quantité est de 200-4000 ng / l au premier trimestre, de 1005 à 17900 au second et d'environ 4350-17600 au troisième. Après la ménopause, le niveau baisse fortement et tombe à 5-30 nanogrammes par litre (c'est approximativement la norme pour les hommes).

Les principales causes de l'augmentation des niveaux d'estradiol sont les saignements utérins de nature inconnue, la cirrhose du foie, les tumeurs ovariennes hormono-dépendantes, le développement sexuel prématuré ou trop rapide.

La carence en estradiol peut survenir avec malnutrition ou malnutrition, avec une diminution ou une violation de la fonction ovarienne, ainsi que le syndrome de Shereshevsky-Turner (il s'agit d'une maladie héréditaire caractérisée par un sous-développement des organes génitaux).

Les signes d'un changement des niveaux d'estradiol comprennent des irrégularités menstruelles, l'ostéoporose (destruction osseuse), l'infertilité, la puberté retardée ou le manque de caractéristiques sexuelles secondaires, des problèmes de peau et de cheveux, des changements d'humeur, de l'insomnie, etc..

Estriol

Estriol est produit pendant la grossesse et son niveau dépend de la période. Ainsi, dans les premiers stades, la norme est d'environ 0,7 à 8,5. À la mi-grossesse, le niveau monte à 12-51 nmol / L. À la fin de la période de gestation, la quantité peut être d'environ 25 à 110 nmol / l.

Une élévation de l'œstriol peut survenir lors de grossesses multiples, de certaines maladies du foie, ainsi que de tailles excessivement grandes du fœtus. Les raisons de ce déclin peuvent être des infections intra-utérines ou des pathologies du fœtus, une grossesse différée, une insuffisance fœto-placentaire, des risques accrus de naissance prématurée ou la menace d'interruption de grossesse.

Signes d'augmentation ou de diminution des taux d'estriol: menace d'interruption de grossesse ou d'accouchement prématuré, pathologie fœtale, infection intra-utérine, FPI (insuffisance fœtoplacentaire).

Estron

Dans la première moitié du cycle, la quantité d'estrone devrait être d'environ 5-9 ng%, dans la seconde moitié - environ 4-25 et pendant la grossesse - de 1500 à 3000 ng%.

Une œstrone réduite peut être observée avec la ménopause, une diminution de la fonction ovarienne, l'infertilité, une maladie osseuse. Les raisons de l'augmentation du niveau peuvent être des tumeurs ou des ovaires polykystiques, une augmentation de la coagulation sanguine, une dysfonction thyroïdienne, une prise de poids.

Symptômes des changements de niveau d'estrone: dysfonctionnements, problèmes de conception, retard de développement sexuel chez les filles.

Comment résoudre le problème?

Tout d'abord, vous devriez consulter le gynécologue pour évaluer le fond hormonal et identifier les causes des échecs. En règle générale, afin d'augmenter le niveau de certaines hormones, les experts prescrivent des médicaments hormonaux. Mais si le changement de quantité est causé par d'autres troubles ou maladies concomitantes, ils doivent être éliminés. Pour ce faire, il est recommandé de subir un examen complet et de commencer le traitement.

La prévention

Est-il possible d'éviter les changements ou les fluctuations des niveaux d'oestrogène? Pour ce faire, suivez quelques règles simples:

  • Ne prenez pas de médicaments hormonaux sans consulter un médecin.
  • Consultez régulièrement votre gynécologue pour détecter et corriger les anomalies à temps..
  • Surveillez votre santé, traitez toutes les maladies à temps.
  • Menez une vie saine, évitez le stress sévère.

Il ne reste plus qu'à toutes les femmes à souhaiter leur santé et leur stabilité.

L'œstrogène est une hormone qui est présente en certaines quantités dans les organismes féminins et masculins..

Dans le corps féminin, il est en plus grand nombre, car il porte une fonction de procréation. Dans le corps d'un homme, il est disponible, mais en petites quantités. Son excès dans ce cas caractérise de graves problèmes hormonaux.

Quand passer un test d'oestrogène?

Les hormones dans le corps humain ont tendance à varier en quantité en fonction de jours spécifiques. Quant au corps féminin, le compte à rebours est basé sur le cycle menstruel. Pour identifier les résultats corrects, vous devez donner du sang strictement dans la deuxième phase du cycle, après l'ovulation. Le sang est prélevé dans la première moitié de la journée, l'estomac vide. Les hommes peuvent donner du sang pour déterminer l'œstrogène dans leur sang n'importe quel jour.

La veille du test, il faut exclure les contacts sexuels et la consommation d'alcool. Pour que le résultat de l'analyse soit fiable, il faut être dans un état détendu, en évitant le surmenage physique ou les troubles nerveux..

Oestrogène chez la femme

L'hormone œstrogène dans le corps féminin a une interaction directe avec la fonction de reproduction. Il est produit par les principaux organes du système reproducteur - les ovaires.

Souvent, les femmes se voient prescrire un test pour déterminer la quantité de cette hormone dans le sang en cas de dysfonctionnement du cycle menstruel ou d'impossibilité de conception.

Dépend de la quantité d'oestrogène dans le sang:

  • Le travail des glandes mammaires;
  • Régularité du cycle menstruel;
  • Développement des caractéristiques sexuelles;
  • Fonction de procréation;
  • Niveau de libido;
  • Le travail de l'utérus;

Une diminution des œstrogènes dans le corps d'une femme ralentit le système reproducteur. La régularité du cycle menstruel est violée, le surpoids apparaît, la croissance des cheveux dans diverses parties du corps augmente et le niveau de désir sexuel diminue.

Pour ramener l'œstrogène à la normale, des médicaments spéciaux sont prescrits qui augmentent son niveau dans le sang. Après un traitement réussi, le cycle menstruel est rétabli et la possibilité de conception apparaît.

Oestrogène chez l'homme

Dans le corps d'un homme en bonne santé, il y a une petite quantité d'oestrogène. Le rapport correct de l'œstrogène à l'hormone stéroïde de type masculin, l'androgène, affecte le fonctionnement de l'ensemble du fond hormonal d'un homme. La présence d'oestrogène a un effet direct sur les domaines suivants de l'activité vitale du corps masculin:

  • Améliorer le travail du métabolisme cellulaire;
  • Régulation du cholestérol sanguin;
  • Effet sur le système nerveux;
  • Rétention de calcium dans les os, ce qui contribue à leur bonne formation;

L'œstrogène chez l'homme est produit par les testicules et les glandes surrénales. Les fluctuations des niveaux d'hormones chez les hommes peuvent indiquer la présence de diverses maladies.

Un effet négatif sur le corps masculin est une augmentation du niveau de l'hormone. En conséquence, la croissance de la végétation sur le corps diminue, la figure, les changements d'état émotionnel, le niveau de désir sexuel diminue.

Causes des changements hormonaux

Le système hormonal est plutôt fragile. Presque tout peut la perturber. Il existe un certain nombre de maladies graves, dont la présence peut entraîner un déséquilibre hormonal. Ceux-ci comprennent les maladies oncologiques, le diabète sucré, le chorionépithéliome, la destruction du foie, la dépression dans la période post-partum, etc..

En outre, le rapport des hormones dans le sang est affecté par la régularité de l'activité sexuelle, la sensibilité du corps aux situations stressantes, l'utilisation de médicaments hormonaux, l'avortement, les interventions chirurgicales dans le système reproducteur et bien plus encore.

Pour éviter les perturbations hormonales, vous devez adopter un mode de vie sain, ne pas abuser de votre travail, vous reposer et également subir un examen régulier pour diverses maladies.

Façons populaires d'augmenter l'œstrogène dans le sang

Une augmentation des œstrogènes à ses faibles taux aide à restaurer la fertilité d'une femme. Souvent, pour atteindre cet objectif, en plus des médicaments, des méthodes de traitement traditionnelles sont utilisées. Ce sont des infusions à base de plantes de sauge, un mélange de graines de la manchette et du plantain, le fruit d'un chardon ou des feuilles de framboise.

L'utilisation de décoctions de ces plantes provoque une croissance active des œufs, augmente l'endomètre et améliore la sécrétion du corps. Ces herbes sont interdites à prendre avec une augmentation des œstrogènes. Cela menace le développement de kystes folliculaires et la rupture de l'ovaire. Par conséquent, avant de commencer un traitement indépendant, il est nécessaire de faire un test sanguin pour déterminer la quantité d'oestrogène.

Une bonne préparation pour l'analyse

Il y a un certain nombre de règles importantes à respecter pour que le résultat soit fiable. Sinon, un mauvais traitement peut être prescrit. Un point obligatoire est le prélèvement de sang le matin à jeun.

La veille, vous devez abandonner les aliments gras et frits, les aliments contenant de l'iode, les boissons alcoolisées et le tabagisme. Il est également nécessaire de limiter l'activité physique, le corps doit être dans une position de calme maximum.

La fiabilité du résultat peut être affectée par l'utilisation de divers médicaments. Il s'agit notamment de Cerucal et Phenazepam. Il est très important d'arrêter de prendre tous les médicaments une semaine avant le test..

Pour poser le bon diagnostic, vous devez informer le médecin traitant de toutes les maladies existantes. Le fait est que la présence de certains d'entre eux peut également affecter la quantité d'œstrogènes dans le sang.

Prix ​​de l'analyse des œstrogènes

Le prélèvement sanguin est effectué dans des laboratoires spéciaux. Le coût du test de la présence de l'hormone œstrogène dans le sang peut varier selon l'établissement médical. Dans la plupart des cas, le sang ne peut être donné que moyennant des frais. Le prix moyen d'analyse à Moscou est de 420 roubles. Certaines cliniques facturent des frais supplémentaires pour l'urgence du résultat. Dans des conditions normales, vous devrez attendre le résultat de 1 à 3 jours.

Aimé?

Cliquez sur le bouton si vous avez aimé l'article, cela nous aidera à développer le projet. remercier!