La norme de l'estradiol chez la femme ou comment être belle

L'œstradiol (E2) est une hormone produite par les ovaires et le cortex surrénal, ainsi qu'un site fœtal pendant la grossesse. Le rôle principal de l'estradiol est de maintenir la stabilité des fonctions menstruelles et sexuelles. Étant donné que la norme de l'estradiol chez les femmes est une variable variable, dans ce sujet, nous voulons dire en détail quel type d'hormone est considéré comme normal et ce qui l'affecte.

Estradiol: les principales tâches dans le corps féminin

L'estradiol est extrêmement nécessaire pour les femmes pour le fonctionnement normal du système reproducteur et du corps entier. Par exemple, l'estradiol contribue à l'activation de la fonction contractile myocardique, au renforcement des parois vasculaires et à la diminution du cholestérol sanguin.

De plus, cette hormone augmente le tonus des fibres musculaires lisses de la paroi intestinale et de la vessie, ce qui améliore le fonctionnement de ces organes.

En plus des muscles lisses, l'estradiol affecte positivement l'activité des muscles squelettiques, contribuant à leur contraction et à leur relaxation régulières. Ainsi, l'endurance et la résistance au stress du corps humain sont augmentées et le corps devient élastique.

En plus d'une bonne humeur, l'estradiol aide les femmes à être belles et sexy. Cela est dû au fait que cette hormone permet aux caractéristiques sexuelles secondaires d'apparaître, telles que les seins ronds, les hanches abruptes, la taille fine, la peau lisse, la voix douce, etc. L'œstradiol est également important dans la formation de la libido..

Au cours de nombreuses études médicales, il a été prouvé que l'estradiol aide à maintenir la forme et le poids corporels. Par exemple, chez les femmes en âge de ménopause, à la suite d'une diminution du niveau d'estradiol dans le sang, il y a souvent un problème de surpoids et de fragilité des os.

L'œstradiol joue un rôle important dans la création de conditions favorables à la fécondation, en relâchant l'endomètre, afin que l'implantation réussie du zygote.

L'œstradiol et le cycle menstruel: relation

L'œstradiol est synthétisé et excrété dans le sang tout au long du cycle mensuel, uniquement en différentes quantités. Sa synthèse se produit dans les ovaires, la substance corticale des glandes surrénales et le tissu adipeux, pendant la grossesse - à la place fœtale.

Pendant la phase folliculaire du cycle mensuel, l'œstradiol est produit en quantité minimale, sous l'influence des hormones folliculo-stimulantes et lutéinisantes. Avant la phase ovulatoire, la quantité d'hormone augmente trois fois, après quoi elle diminue, atteignant un niveau minimum avant la menstruation.

L'œstradiol peut être converti en œstrone et œstriol au cours du cycle mensuel.

De plus, le niveau d'estradiol chez les femmes change à chaque heure de la journée. La plus grande quantité d'hormone est synthétisée entre 15 et 18 heures de la journée, et la plus petite - entre 24 et 2 heures de la nuit.

Facteurs affectant les niveaux d'estradiol

Encore une fois, je tiens à dire que les normes de l'hormone estradiol chez les femmes peuvent changer lorsqu'elles sont exposées à divers facteurs, à savoir:

  • phase du cycle menstruel;
  • âge;
  • grossesse;
  • changement climatique;
  • fluctuation du poids corporel;
  • facteurs environnementaux nocifs
  • choc psycho-émotionnel;
  • mauvaises habitudes (abus d'alcool, tabagisme);
  • prendre des médicaments.

Chacun de ces faits, en règle générale, provoque une fluctuation du niveau d'estradiol dans le sang à l'intérieur de la norme autorisée.

Test sanguin d'estradiol

Dans un test sanguin, le niveau de cette hormone est généralement affiché en picogrammes par millilitre (pc / ml), mais cet indicateur peut également être exprimé en picomoles par litre (pmol / l).

Un test sanguin pour l'estradiol est prescrit par des spécialistes dans des cas tels que:

  • insuffisance hormonale dans le corps, à la suite de laquelle le cycle mensuel a été perturbé;
  • manque d'ovulation;
  • infertilité;
  • violation des gonades;
  • saignements utérins périodiques non associés au cycle menstruel;
  • manifestations sévères du syndrome prémenstruel;
  • défaillance de l'hypophyse;
  • ovaire polykystique;
  • fragilité du tissu osseux;
  • néoplasmes des ovaires;
  • néoplasmes surrénaliens;
  • préparation de fécondation in vitro.

Pour que le résultat d'un test sanguin pour l'estradiol soit le plus objectif, en préparation de l'étude, vous devez respecter les recommandations suivantes:

  • 2-3 jours avant l'étude n'est pas recommandé de transférer;
  • 24 heures avant le prélèvement de sang pour limiter le stress physique et mental;
  • exclure le sexe en 24 heures;
  • 24 heures avant le prélèvement de sang, il est interdit de fumer et de boire de l'alcool;
  • si vous prenez des médicaments, informez le médecin qui a commandé l'étude. Dans ce cas, la question de l'arrêt temporaire des médicaments peut être envisagée, car ils peuvent fausser les résultats de l'étude sur l'estradiol;
  • le dernier repas doit avoir lieu au plus tard 12 heures avant le prélèvement de sang. L'analyse est effectuée strictement à jeun..

Le moment optimal pour le prélèvement de sang pour l'étude est de 8 à 11 heures le matin. Le sang est prélevé dans une veine cubitale en une quantité de 5-10 ml.

L'attente d'un résultat de test sanguin pour l'estradiol peut prendre de trois à sept jours. Dans les cas d'urgence, le résultat peut être prêt cinq heures après le prélèvement sanguin.

Estradiol: la norme chez les femmes

Tableau des normes d'estradiol chez les femmes par âge.

Âge de la femmeLe taux d'estradiol, pg / ml
de la naissance à 1 an0
de 2 à 3 ansde 0 à 22
de 4 à 6 ans22
de 7 à 12-14 ansdu 22 au 30
du 12-14 au 55 ansde 57 à 480
plus de 55 ansde 18 à 85

En plus de l'âge, l'estradiol dans le sang est affecté par les phases du cycle menstruel et de la grossesse.

Les normes de l'estradiol pour les phases du cycle menstruel sont les suivantes.

  1. Phase folliculaire - de 68 à 1265 pmol / L.
  2. Phase ovulatoire - de 130 à 1657 pmol / l.
  3. La phase du corps jaune est de 90 à 860 pmol / L.

Avec la ménopause, la quantité d'estradiol dans le sang est réduite et est en moyenne de 50 pc / ml.

La norme de l'estradiol pendant la grossesse dépend du trimestre, à savoir:

  • dans le premier - de 210 à 6300 pc / ml;
  • dans le second, de 800 à 19000 pc / ml;
  • dans le troisième - de 11 800 à 37 000 pc / ml.

Estradiol et testostérone: rapport

Lors de l'évaluation des résultats d'une étude sur le panel hormonal sexuel, les experts évaluent non seulement les valeurs absolues de l'indicateur d'estradiol, mais également son rapport avec d'autres hormones (prolactine, progestérone, testostérone).

Le plus important dans l'évaluation de la santé des femmes est le rapport entre l'estradiol et la testostérone, qui devrait normalement être de 10: 1, mais aussi un coefficient acceptable de 7: 1. Autrement dit, le résultat d'hormones dans lesquelles le niveau d'estradiol est 7 à 10 fois plus élevé que la testostérone indique l'activité normale du corps féminin.

Dans les cas où le niveau d'estradiol n'est que cinq fois ou moins plus élevé que la testostérone, cette condition est appelée hyperandrogénémie en médecine.

Les symptômes de l'hyperandrogénémie peuvent inclure les éléments suivants:

  • Irrégularités menstruelles;
  • acné
  • gain de poids déraisonnable;
  • changer le timbre de la voix de haut en bas.

En outre, une condition telle que l'hypoandrogénémie est distinguée, lorsque le niveau d'estradiol est beaucoup plus élevé que la testostérone (12 fois ou plus). L'hypoadrogénémie se caractérise par les symptômes suivants:

  • la gravité des manifestations du syndrome prémenstruel;
  • périodes lourdes;
  • irritabilité;
  • l'apparition de taches au milieu du cycle.

Estradiol pendant la grossesse

Encore une fois, nous notons que le niveau d'estradiol pendant la grossesse est plus élevé que celui des femmes non enceintes.

Dans les premiers stades de la grossesse, la quantité d'estradiol dans le sang de la femme enceinte est normale, mais augmente progressivement dans le processus d'augmentation de l'utérus.

Le taux le plus élevé de cette hormone est observé au troisième trimestre de la grossesse. 5-6 jours après la naissance, les niveaux d'estradiol reviennent progressivement à la normale..

Le rôle de l'œstradiol pendant la grossesse est qu'il contribue au développement normal du fœtus et empêche les fausses couches ou les naissances prématurées. Cette hormone renforce également les parois des vaisseaux du canal génital pour éviter les ruptures lors de l'accouchement..

Estradiol avec ménopause

La ménopause chez les femmes survient à l'âge de 45-55 ans, bien qu'elle se produise plus tôt.

Avec la ménopause chez la femme, la fonction reproductrice s'estompe et une diminution des niveaux d'oestrogène, en particulier d'estradiol, est observée, qui se manifeste par des violations de la sphère sexuelle et du fonctionnement de tous les systèmes du corps.

Parmi les signes de la ménopause, les plus courants sont tels que:

  • irrégularités menstruelles avec arrêt ultérieur des menstruations;
  • les marées;
  • incontinence urinaire;
  • diminution de la libido;
  • muqueuse vaginale sèche;
  • labilité émotionnelle;
  • fragilité osseuse.

En outre, avec la ménopause, l'apparition d'hypertension, de lésions athérosclérotiques des vaisseaux sanguins et d'autres maladies du système cardiovasculaire.

Lors de l'évaluation du résultat d'un test sanguin pour l'estradiol chez une femme en ménopause, le spécialiste prend en compte les facteurs suivants:

  • quel âge a la femme;
  • quelle est la durée de la ménopause;
  • problèmes de santé;
  • la présence de maladies des systèmes cardiovasculaire, nerveux, digestif, endocrinien et autres.

Avec la ménopause, toutes les femmes ont de faibles niveaux d'estradiol dans le sang.

Causes, symptômes et traitement du faible taux d'estradiol

La cause la plus fréquente d'abaissement des taux d'estradiol est les médicaments, y compris le contraceptif hormonal oral et les médicaments chimiothérapeutiques. Le plus souvent, une réaction indésirable similaire est notée dans les médicaments suivants:

  • Dexaméthasone;
  • Pravastatine;
  • Mifepreston;
  • Cimetedin;
  • Danazole;
  • Nafarelin.

De plus, une diminution de la quantité d'estradiol dans le sang peut être causée par un régime riche en glucides ou sans gras, le végétarisme, l'abus d'alcool et la ménopause. Parmi les maladies qui entraînent le plus souvent une diminution de cet indicateur, il faut distinguer les ovaires polykystiques et les maladies inflammatoires chroniques de l'appareil reproducteur.

Les symptômes d'un faible taux d'estradiol dans le sang sont les suivants:

  • l'acné sur la peau du visage;
  • peau sèche;
  • sensation constante de fatigue;
  • sensation de froid dans les membres supérieurs et inférieurs;
  • gonflement
  • calvitie;
  • l'apparition de poils sur le visage, la poitrine, l'abdomen et les fesses;
  • échec du cycle menstruel;
  • cycle anovulatoire;
  • infertilité;
  • tendance à la diarrhée;
  • sensibilité des seins;
  • insomnie ou somnolence;
  • irritabilité;
  • diminution de la libido.

Le diagnostic et le traitement de la carence en estradiol chez la femme sont effectués par un gynécologue avec un endocrinologue.

Le traitement du faible estradiol dans le sang des femmes en âge de procréer consiste en un traitement hormonal substitutif. Dans ce cas, Estrofem, Proginova, Estradiol et Estraderm TTS ont une efficacité élevée 25.

En plus de la pharmacothérapie, les experts recommandent un régime à prédominance d'aliments protéinés et activent votre vie sexuelle.

Causes, symptômes et traitement de l'estradiol élevé

Un œstradiol supérieur à la normale est observé pendant la grossesse. Mais des taux élevés de cette hormone peuvent également être la conséquence de diverses maladies, à savoir:

  • néoplasmes bénins et malins des ovaires;
  • ovaire polykystique;
  • hyperthyroïdie;
  • obésité;
  • insuffisance hépatique;
  • alcoolisme chronique;
  • néoplasmes des glandes mammaires.

De plus, des niveaux élevés d'estradiol sont souvent observés comme effet secondaire de certains médicaments, y compris les contraceptifs oraux hormonaux, les anticonvulsivants et les fongicides..

Vous pouvez suspecter une augmentation de l'estradiol dans le sang par les signes suivants:

  • périodes trop courtes ou trop longues;
  • règles douloureuses;
  • acné;
  • sensibilité et sensibilité accrues des glandes mammaires;
  • trouble du sommeil;
  • maux de tête;
  • chute de cheveux;
  • labilité émotionnelle;
  • dysfonction intestinale.

Le traitement vise principalement à éliminer la cause, mais si ce n'est pas de l'estradiol normalisé, des médicaments hormonaux sont prescrits. Il est également important de normaliser le régime de la journée, se détendre, se protéger du stress et bien manger.

Estradiol, E2

L'œstradiol fait référence aux hormones œstrogènes et le corps a besoin de la formation et du fonctionnement normaux du système reproducteur. La détermination du niveau de cette hormone fait partie de la préparation du fond hormonal chez l'homme et la femme.

Cette analyse est le plus souvent prescrite pour les femmes, car elle vous permet d'évaluer la fonction des ovaires, de diagnostiquer la puberté précoce des filles, de clarifier les causes de l'aménorrhée et de surveiller également le développement du follicule dans l'ovaire avant d'utiliser les technologies de reproduction assistée. En outre, un certain nombre de symptômes sont considérés comme des indications pour la nomination d'études, en particulier la douleur pelvienne chez la femme, les irrégularités menstruelles et les saignements vaginaux de nature anormale, l'infertilité, trop tôt ou, à l'inverse, le développement tardif des organes génitaux. Une analyse peut également être prescrite en cas de symptômes de ménopause, de problèmes de conception. Pour les hommes, un test pour déterminer les niveaux d'estradiol est prescrit en cas de symptômes de féminisation, en particulier de gynécomastie.

Pour l'analyse, le sang est prélevé dans une veine. Il est nécessaire de le prendre le matin à jeun. La veille de l'étude, vous ne pouvez pas boire d'alcool, vous devez également limiter l'activité physique et ne pas fumer pendant au moins une heure.

Le résultat de l'analyse a une expression quantitative. Il fournit des indicateurs du niveau détecté d'estradiol, ainsi que des indicateurs de la norme. Ils sont différents pour les hommes et les femmes, également pour les femmes les valeurs de référence dépendent de la phase du cycle..

Dans les ovaires, les glandes surrénales, le placenta, les femmes produisent l'hormone stéroïde œstrogène œstradiol. Il est nécessaire au fonctionnement normal du système reproducteur féminin, également en quantité minimale, il est présent dans le corps chez l'homme.

Le niveau normal de l'hormone estradiol est responsable de la présence de l'ovulation, du déroulement de la grossesse sans risque de fausse couche, ainsi que de l'état sain des os et de la concentration optimale de cholestérol dans le sang.

Comme en témoigne un test sanguin pour l'estradiol?

Le don de sang pour ce test de laboratoire vous permet de:

  • diagnostiquer la puberté prématurée chez les filles et la gynécomastie chez les garçons;
  • déterminer les causes de l'absence du cycle menstruel;
  • contrôler la maturation folliculaire pendant la FIV.

Un test pour E2 est également recommandé pour les hommes en présence de symptômes de féminisation. Combien coûte cette procédure, vous pouvez vous renseigner auprès de nos employés par le numéro de téléphone indiqué sur le site Web.

Le prélèvement sanguin d'une veine est effectué à jeun le matin. Avant l'analyse, il n'est pas recommandé de fumer, de boire de l'alcool et des hormones. Dans notre clinique, toutes les manipulations médicales sont effectuées rapidement et sans douleur - vous ne ressentirez rien, et le coût de l'étude conviendra à tout le monde.

RÈGLES GÉNÉRALES DE PRÉPARATION À L'ANALYSE SANGUINE

Pour la plupart des études, il est recommandé de donner du sang le matin à jeun, ce qui est particulièrement important si une surveillance dynamique d'un certain indicateur est effectuée. Manger peut affecter directement à la fois la concentration des paramètres étudiés et les propriétés physiques de l'échantillon (turbidité accrue - lipémie - après avoir mangé des aliments gras). Si nécessaire, vous pouvez donner du sang pendant la journée après 2-4 heures de jeûne. Il est recommandé de boire 1 à 2 verres d'eau plate peu de temps avant de prendre du sang, cela aidera à collecter la quantité de sang nécessaire à l'étude, à réduire la viscosité du sang et à réduire la probabilité de formation de caillots dans le tube à essai. Il est nécessaire d'exclure la tension physique et émotionnelle, en fumant 30 minutes avant l'étude. Du sang pour la recherche est prélevé dans une veine.

Il est recommandé de donner du sang le matin, 3 à 4 heures après le réveil. Pour les femmes en âge de procréer avec un cycle menstruel préservé (28 jours), les études sont effectuées du 3 au 5ème jour du cycle, sauf indication contraire du médecin.

Estradiol - la norme pour l'âge dans le tableau pour les femmes, les hommes, les causes des écarts

Aujourd'hui, nous allons parler de l'hormone estradiol; vous découvrirez quelle est la norme chez les femmes, les hommes et les enfants, comment passer des tests et bien plus encore. Les hormones sexuelles féminines (œstrogènes) appartiennent à la classe des substances biologiquement actives les plus importantes responsables du développement des caractéristiques sexuelles féminines secondaires.

La production d'oestrogène chez la femme est réalisée par les tissus des ovaires et des glandes surrénales. Chez les hommes, les œstrogènes sont produits en petites quantités par les tissus des testicules et des glandes surrénales..

L'hormone estradiol - qu'est-ce que c'est chez les femmes?

L'estradiol est l'hormone sexuelle féminine la plus importante () de la classe des stéroïdes, responsable de la puberté, régulant les processus de reproduction dans le corps féminin, normalisant le cholestérol sanguin, régulant la coagulation sanguine, etc..

La production d'estradiol peut être effectuée dans les tissus folliculaires des ovaires, les tissus du corps jaune, les glandes surrénales, le placenta (pendant la grossesse), le tissu adipeux, etc..

La majeure partie de l'hormone est produite par le corps jaune et pendant la grossesse - par les tissus placentaires.

L'estradiol chez la femme est le principal GPL. En combinaison avec des gestagènes (progestatifs), cette hormone est impliquée dans la régulation des cycles menstruels, le développement sexuel, ainsi que le maintien du cours normal de la grossesse et de l'accouchement.

Indications pour l'analyse de l'estradiol

L'analyse pour l'estradiol est indiquée si le patient a:

  • douleur pelvienne;
  • Irrégularités menstruelles;
  • les hémorragies intercycliques;
  • infertilité
  • puberté précoce ou tardive;
  • symptômes graves de la ménopause (bouffées de chaleur, irritabilité sévère, transpiration abondante, etc.);
  • acné;
  • vaginose bactérienne récurrente;
  • les phénomènes d'hirsutisme;
  • l'ostéoporose;
  • sécheresse dans le vagin;
  • douleur des rapports sexuels;
  • amincissement de la muqueuse vaginale;
  • lésions vasculaires athérosclérotiques;
  • baisse de la libido;
  • syndrome prémenstruel sévère, etc..

L'estradiol pendant la grossesse aux premiers stades est déterminé pour évaluer le fonctionnement des complexes fœtoplacentaires.

De plus, selon les indications, le niveau de progestérone est déterminé. Il n'y a pas de rapport clair entre la progestérone et l'estradiol dans les analyses. Cependant, pour obtenir des informations plus complètes sur l'état hormonal du patient, les deux études doivent être effectuées..

Tableau des normes d'estradiol chez les femmes par âge

Norm estradiol pendant la grossesse

Au premier trimestre, les indicateurs hormonaux en pg / ml sont de 215 à 4300, au second - de huit cents à 5760, et au troisième - de 1810 à 13900.

Un faible estradiol pendant la grossesse peut indiquer un risque élevé de développer une insuffisance placentaire et une fausse couche.

Raisons du changement d'indicateurs

Causes des niveaux élevés d'estradiol:

  • persistance folliculaire (hyperestrogénie);
  • kystes ovariens d'origine endométrioïde;
  • tumeurs ovariennes sécrétant des hormones;
  • tumeurs ovariennes de nature sécrétant des œstrogènes;
  • cirrhose hépatique;
  • les réceptions d'un tel milieu comme les préparations de stéroïdes anabolisants, la carbamazépine®, la cimétidine®, le clomiphène®, le kétoconazole®, la mifépristone®, la nafarelin®, la phénytoïne®, le tamoxifène®, la troléandomycine®, l'acide valproïque®;
  • œstrogène (contraceptifs oraux).

Pour réduire les niveaux d'oestrogène résultat:

  • activité physique intense;
  • régimes pauvres en glucides;
  • forte perte de poids corporel;
  • végétarisme;
  • pathologies génétiques accompagnées d'hyperandrogénisme;
  • féminisation testiculaire;
  • hypogonadisme;
  • hyperprolactinémie;
  • nanisme hypophysaire;
  • échec dans les phases lutéales;
  • syndromes virils;
  • processus inflammatoires chroniques dans le système reproducteur;
  • la menace de fausse couche due à des facteurs endocriniens;
  • prostatite chronique chez les hommes;
  • traitement par l'aminoglutéthimide, la buzéréline, les médicaments chimiothérapeutiques, la cimétidine®, la cyprotérone®, le danazol®, la dexaméthasone®, l'épostane®, le mégestrol®, la mifépristone® (pour les fausses couches), le moclobémide®, la nafarelin®, la nandrolone®, le pravtatide.

Traitement

Toute prescription et tout traitement ultérieur des troubles hormonaux doivent être effectués exclusivement par un spécialiste.

Important: l'auto-administration de médicaments hormonaux est strictement interdite.

Dans les cas où l'insuffisance hormonale chez la femme est associée au stress, aux carences en vitamines, à une mauvaise nutrition, etc., l'utilisation de sédatifs, de préparations à base de plantes avec des phytoestrogènes (les herbes telles que l'origan, la réglisse, la menthe, etc. sont indiquées à un faible niveau). hormones), une alimentation équilibrée et adéquate, un régime complet de sommeil et de repos, la prise de préparations d'acide folique, d'Oméga-3 ® (huile de poisson, huile de lin, etc.), ainsi que des complexes multivitaminiques (A, E, B, etc..).

Comment passer un test d'estradiol?

Le prélèvement sanguin n'est effectué que l'estomac vide. Avant l'étude, il est recommandé de s'abstenir de rapports sexuels, d'effort physique exprimé et de consommation d'alcool pendant deux jours. Ne pas fumer avant l'analyse.

Le matin, vous pouvez boire un peu d'eau non gazéifiée.

Quand, quel jour du cycle pour faire un test d'estradiol?

Les niveaux d'estradiol dépendent du cycle menstruel. Pendant les phases folliculaires, il y a une augmentation de la synthèse hormonale proportionnelle à la croissance des follicules ovariens. À ce stade, en raison d'une augmentation des niveaux d'estradiol, les niveaux d'hormones folliculo-stimulantes diminuent..

Vers la fin de cette phase, dans le contexte d'une augmentation maximale des niveaux d'estradiol, une augmentation de la sécrétion d'hormone folliculo-stimulante et d'hormone lutéinisante se produit, ce qui conduit la femme à ovuler.

Après la phase ovulatoire, une diminution du niveau de l'hormone est observée, puis, contre la formation du corps jaune, le niveau d'étradiol remonte.

En règle générale, il est recommandé de déterminer le niveau d'estradiol chez la femme (analyse de l'hormone indiquée) le sixième-septième jour du cycle.

La norme de l'hormone estradiol chez la femme le 3ème jour du cycle peut être déterminée selon la recommandation spéciale du médecin.

Chez les hommes, les niveaux d'estradiol sont déterminés lorsque des signes de féminisation apparaissent..

À quoi sert l'estradiol??

L'œstradiol est considéré comme la principale hormone de la beauté féminine. Avec une quantité suffisante de celui-ci dans le corps féminin, il y a une répartition uniforme du tissu adipeux sur les hanches et la poitrine, la formation d'une taille fine, le maintien de l'élasticité et de la fermeté de la peau et la prévention de la formation de rides, assurant une brillance et une densité saines des cheveux, augmentant le timbre de la voix, etc..

En outre, les principales fonctions de l'estradiol chez les femmes sont:

  • régulation des processus de développement sexuel (formation de caractères sexuels secondaires);
  • régulation des cycles menstruels;
  • prévention des lésions vasculaires athérosclérotiques, normalisation du métabolisme lipidique, abaissement du cholestérol, maintien de l'élasticité vasculaire, etc.;
  • normalisation de la coagulation sanguine;
  • stimulation des processus métaboliques;
  • régulation du système nerveux central;
  • augmentation du métabolisme de l'oxygène dans les tissus;
  • augmentation du Ca dans les os, etc..

Chez l'homme, cette hormone est également impliquée dans la production de sperme..

Il convient de souligner que, puisque normalement, dans le corps masculin, cette hormone se forme en petites quantités, les hommes sont plus susceptibles que les femmes de développer des pathologies cardiovasculaires.

Chez les femmes, les lésions vasculaires athérosclérotiques à un jeune âge sont extrêmement rares en raison d'un niveau élevé d'oestrogène. Dans le contexte du développement de la ménopause, il y a une diminution du niveau d'oestrogène dans le sang, à la suite de quoi la fréquence de développement des lésions athérosclérotiques des vaisseaux sanguins, de l'angine de poitrine, etc. augmente. Dans le contexte de faibles niveaux d'oestrogène, l'ostéoporose se produit souvent..

L'œstrogène et l'estradiol sont une seule et même chose?

Les œstrogènes sont un terme collectif qui fait référence à une sous-classe d'hormones sexuelles féminines (IPG) de type stéroïde, produites principalement par les tissus folliculaires des ovaires. Autrement dit, l'oestrogène et l'estradiol ne sont pas du tout les mêmes.

Mais l'hormone estradiol chez les femmes est incluse dans ce groupe d'hormones et est l'oestrogène le plus actif. En outre, les hormones telles que l'œstrone et l'œstriol sont classées comme œstrogènes naturels..

À cet égard, l'analyse de l'estradiol chez la femme consiste à déterminer précisément le niveau d'oestrogène dans le corps d'une femme.

Quand passer des tests d'estradiol

Norme de l'estradiol:
12,5-166,0 pg / ml - phase folliculaire
85,8-498,0 pg / ml - phase ovulatoire
43,8-211,0 pg / ml - phase lutéale

Qu'est-ce que l'estradiol?

L'œstradiol est l'œstrogène le plus actif des hormones sexuelles féminines. L'analogue initial de cette hormone était considéré comme de la testostérone, qui se trouve dans le corps masculin. Les cellules qui synthétisent l'œstradiol chez les femelles sont situées dans les glandes surrénales, les ovaires et lorsqu'une femme est enceinte, elles se trouvent également dans le placenta. Dans la première phase du cycle, les gonadotrophines augmentent la synthèse d'oestradiol due aux cellules folliculaires ovariennes. La concentration maximale d'estradiol est l'ovulation. À la fin de l'ovulation, les niveaux d'estradiol diminuent.

Raisons de donner du sang pour les tests

Le sang pour l'estradiol dans une bonne moitié de la population est l'un des tests les plus importants en gynécologie, endocrinologie et reproductologie. Cette analyse est nécessaire pour déterminer la cause d'un certain nombre de maladies d'une femme, par exemple, comme: l'infertilité, les irrégularités menstruelles et les saignements utérins.

Divers écarts par rapport à la norme sont des «réveils». Si vous donnez une réponse positive à la présence d'au moins l'un des symptômes suivants, vous devez effectuer une analyse de la teneur en estradiol dans le sang:

  • Mastopathie;
  • Infertilité;
  • Cycle menstruel irrégulier;
  • ICP;
  • L'ostéoporose;
  • Risque de fausse couche
  • Ménopause précoce
  • Saignement utérin
  • Puberté prématurée
  • Développement sexuel retardé
  • Aménorrhée
  • Développement sexuel retardé
  • Anovulation

Chez les hommes, les principales indications qui indiquent la nécessité d'un test sanguin pour l'estradiol sont: infertilité, ostéoporose, suspicion de tumeur surrénale et testiculaire, signes de féminisation dans le corps masculin, gynécomastie.

Un corps féminin qui n'est pas en état de grossesse produit de l'œstradiol de manière cyclique, le don de sang à l'hormone devrait avoir lieu le jour correspondant du cycle, par exemple 6-7 jours, si votre cycle est de 28 jours. Si le cycle est plus long ou si vous avez des retards, votre médecin déterminera le jour du test. Pour des résultats plus fiables, deux jours avant l'analyse, il est recommandé d'arrêter de fumer, de prendre des boissons alcoolisées, de manger des aliments gras, de pratiquer activement des sports et d'avoir des relations sexuelles..

Pour une analyse, vous recevrez du sang veineux à jeun le matin. Cela signifie que 12 heures avant l'analyse, vous ne pouvez pas manger.

De plus, il est nécessaire d'arrêter de prendre des médicaments, et ce n'est qu'après 10-15 jours que vous pouvez faire une analyse, car la prise de médicaments peut affecter le résultat, donc une consultation préalable avec un spécialiste serait la meilleure option.

Si vous avez une maladie infectieuse, il n'est pas recommandé de faire une analyse, car il existe un risque de distorsion des résultats. Si vous ne pouvez pas abandonner vos médicaments, consultez votre professionnel de la santé..

Il n'est pas recommandé de faire une analyse à la fin d'un examen rectal, radiographie, procédures physiothérapeutiques. S'ils ont déjà été prescrits, il est préférable de les examiner en même temps dans la même clinique, avec une prise de sang initialement effectuée, puis d'autres études.

Les résultats d'analyse

Étant donné que le niveau d'estradiol n'est pas une valeur constante, lors du décodage des résultats, le premier jour de la dernière menstruation est pris en compte, qui est fixé lorsque les patients doivent être testés. Le niveau de l'hormone sera le plus bas - au tout début et au milieu du cycle, le maximum - 24 heures avant l'ovulation.

Compte tenu de cela, le niveau augmente quelques jours avant que l'ovule ne quitte les ovaires, après un ou deux jours, il diminue rapidement, puis augmente à nouveau et atteint des valeurs élevées le 9ème jour, après quoi il retombe brusquement. À la postménopause, elle est normalisée, comme chez l'homme.

De plus, le niveau hormonal est instable toute la journée - le niveau le plus élevé est observé de 15 à 18 heures, et le minimum - après minuit.

Vous pouvez obtenir le résultat de l'analyse en une journée. Certains laboratoires traitent les résultats pendant trois heures. D'autres utilisent des picogrammes (pg) comme unité de mesure, tandis que d'autres utilisent des picomoles (pmol) de substance par millilitre ou litre de plasma.

Si le niveau hormonal est dans un état normal, alors chez les hommes, ce chiffre sera de 7,63 à 42,6 pg / ml, chez les enfants - un maximum de 31 pg / ml. Le sexe féminin, selon la phase du cycle, aura les indicateurs suivants (dans chaque laboratoire, les résultats peuvent être ajustés, ils peuvent différer des indicateurs suivants, alors concentrez-vous sur la conclusion du médecin qui interprète correctement les résultats):

Enfants (M):jusqu'à 20,0 pg / ml
Enfants (F):6,0-27,0 pg / ml
Hommes7,63-42,6 7,63-42,6
Phase folliculaire12,5-166,0 pg / ml
Phase ovulatoire85,8-498,0 pg / ml
Phase lutéale43,8-211,0 pg / ml
Post-ménopausejusqu'à 54,7 pg / ml
Grossesse: je trimestre215,0-4300,0 pg / ml
Grossesse: II trimestre800,0-5760,0 pg / ml
Grossesse: III trimestre:1810,0-13900,0 pg / ml

Lorsque le corps d'une femme ne produit pas la norme d'oestradiol nécessaire, le follicule cesse de se développer normalement. En conséquence, l'ovulation peut être absente. Après cela, il est fort probable que votre cycle menstruel soit violé, et l'infertilité est également possible: et même si la fécondation réussit, l'ovule ne se fixera pas sur la paroi de l'utérus en l'absence de cette hormone. Dans ce cas, une interruption de grossesse indépendante se produit à un stade précoce. Tous les phénomènes ci-dessus conduiront à la dépression et à l'apathie..

L'œstradiol augmente souvent avec un excès de poids, car la graisse est produite par les œstrogènes. Lorsque l'insuffisance hormonale dans le corps est plus élevée que la normale, des saignements peuvent survenir ou cela peut indiquer un signal de dysfonctionnement de la glande thyroïde, une tumeur dans les glandes mammaires, les glandes surrénales, la cirrhose.

Il arrive que l'utilisation de médicaments entraîne une augmentation du niveau de l'hormone, surtout s'il s'agit d'antifongiques, de médicaments anticonvulsivants, de stéroïdes anabolisants, de contraceptifs hormonaux. Ensuite, vous devez arrêter de prendre ces médicaments ou les remplacer par des analogues.

Nous savons tous que les gens catégoriques ne peuvent pas se soigner eux-mêmes. Par conséquent, si vous ressentez des symptômes suspects, consultez un médecin et, si nécessaire, il vous dirigera vers une analyse de sang pour déterminer l'estradiol.

L'hormone estradiol est une valeur physiologique chez les hommes et les femmes, la concentration dans le sang (normale, faible, élevée). Test d'estradiol

Le site fournit des informations de référence à titre informatif uniquement. Le diagnostic et le traitement des maladies doivent être effectués sous la supervision d'un spécialiste. Tous les médicaments ont des contre-indications. Consultation d'un spécialiste requise!

Estradiol - concept (qu'est-ce que c'est), caractéristique générale, fluctuations cycliques de la concentration

L'œstradiol est une hormone sexuelle féminine de la famille des œstrogènes. En plus de l'estradiol, deux autres structures bioorganiques, l'œstrone et l'œstriol, sont appelées hormones œstrogènes. Cependant, c'est grâce à l'estradiol que les effets physiologiques de base des hormones œstrogènes sont réalisés. Cette hormone se réfère à typiquement féminine, car elle est produite dans le corps des femmes en quantités relativement importantes et met en œuvre de nombreux effets physiologiques. Cependant, dans le corps des hommes, l'estradiol est également produit, mais en petites quantités et remplit des fonctions auxiliaires plutôt que de base. L'œstron et l'œstriol n'ont pas une valeur et des effets aussi prononcés sur le corps de la femme.

L'œstradiol est normalement produit dans les ovaires, et plus précisément, dans la membrane d'un follicule en train de mûrir (vésicule de Graaf), à l'intérieur de laquelle l'ovule se développe. Ce sont les follicules ovariens qui possèdent la plus grande partie de l'estradiol produit dans le corps d'une femme. De petites quantités d'estradiol sont également synthétisées dans les glandes surrénales et dans le tissu adipeux. Cependant, si une femme est en surpoids, la quantité d'estradiol synthétisée dans les adipocytes (cellules du tissu adipeux) peut être très importante. Pendant la grossesse, l'œstradiol est synthétisé par le placenta. Chez l'homme, l'œstradiol est produit uniquement par les glandes surrénales, donc sa quantité totale est faible.

L'œstradiol est synthétisé à partir d'une molécule de cholestérol sous l'influence de l'enzyme aromatase en attachant des radicaux à des positions spécifiques. C'est pourquoi une femme a besoin de cholestérol pour produire une quantité normale d'estradiol. À cet égard, le danger d'un végétarisme strict, ainsi que de régimes sans cholestérol, dans lesquels le corps de la femme ne reçoit pas la quantité nécessaire de cholestérol, devient apparent, ce qui fait que la quantité normale d'estradiol n'est pas synthétisée, ce qui, à son tour, provoque de nombreux troubles, tels que, par exemple, irrégularités menstruelles, manque de libido, infertilité, etc. Dans des expériences menées par des scientifiques nazis dans des camps de concentration pendant la Seconde Guerre mondiale, il a été prouvé que la carence en cholestérol est beaucoup plus dangereuse pour le corps humain que son excès. Et comme le cholestérol ne se trouve que dans les aliments d'origine animale (beurre, viande grasse, saindoux, crème sure, etc.), vous ne devez pas abandonner complètement leur utilisation. Manger une quantité raisonnable de viande de porc grasse et de beurre est non seulement utile, mais également nécessaire au fonctionnement normal du système de production d'hormones sexuelles dans le corps d'une femme et d'un homme.

En bref, la synthèse de l'estradiol est la suivante: une molécule de cholestérol est convertie en testostérone, dont une partie se combine à son tour avec de l'acétyl-CoA, entraînant la formation de progestérone. De plus, l'œstradiol est formé à partir des réserves disponibles de progestérone et de testostérone dans la membrane d'un follicule ovarien en croissance. Dans le même temps, pendant la première phase du cycle menstruel, presque toute la progestérone est convertie en œstradiol, ce qui assure la croissance et la maturation de l'œuf. Ensuite, après l'ovulation, les ovaires commencent à produire une grande quantité de progestérone, qui n'a pas le temps de se transformer en œstradiol. C'est précisément en raison du taux de conversion relativement faible de la progestérone en estradiol que dans la deuxième phase du cycle menstruel, c'est la progestérone qui prévaut sur toutes les autres hormones chez la femme, ce qui provoque les effets correspondants. La production d'estradiol est contrôlée par l'hormone folliculo-stimulante (FSH), l'hormone lutéinisante (LH) et la prolactine, et pendant la grossesse par la gonadotrophine chorionique (hCG). Chez l'homme, l'œstradiol est formé de testostérone dans les glandes surrénales, les testicules et le tissu adipeux..

Après la synthèse, l'estradiol pénètre dans la circulation sanguine, où il se lie rapidement aux protéines plasmatiques. La plupart de l'œstradiol (environ 98%) circule dans le sang précisément sous la forme associée aux protéines. Les protéines avec lesquelles l'œstradiol interagit sont appelées globulines de liaison aux hormones sexuelles (SHBG)..

La concentration d'estradiol dans le sang n'est pas constante, elle fluctue. De plus, le niveau d'estradiol chez la femme varie non seulement au cours du cycle menstruel, mais également tout au long de la journée. Chez l'homme, il n'y a que des fluctuations quotidiennes de la concentration d'estradiol dans le sang. Cela est dû au fait que la sécrétion d'hormones tropiques (FSH et LH) par l'hypophyse se produit pendant des heures strictement définies - c'est pendant la journée entre 15-00 et 18-00, et également la nuit dans l'intervalle de 00-00 à 02-00. En conséquence, ces hormones tropiques (FSH et LH) exercent également leurs effets régulateurs, notamment le déclenchement et l'activation de la synthèse d'oestradiol, à certaines heures - peu de temps après leur libération dans la circulation systémique, c'est-à-dire le soir et le matin. C'est avec cela que l'exigence est de passer des tests pour l'estradiol le matin, de manière optimale de 7-00 à 8-00 et un maximum de 10-00.

De plus, chez les femmes, il existe une certaine mise en scène dans la sécrétion de LH et de FSH, selon la phase du cycle menstruel. Ainsi, au tout début du cycle menstruel (phase folliculaire), le niveau d'œstradiol dans le sang est faible, car le disponible était épuisé pendant les menstruations. Pendant cette période, l'hypophyse sécrète une grande quantité de FSH, ce qui stimule la croissance et le développement du follicule. En conséquence, l'œstradiol commence à être produit dans la membrane folliculaire et sécrété dans la circulation systémique. Ainsi, la concentration d'estradiol tout au long de la première phase du cycle menstruel augmente progressivement. Le taux de croissance maximal de la concentration d'estradiol est observé 3 à 5 jours avant le début de l'ovulation. Dans ce cas, la concentration maximale d'estradiol dans le sang d'une femme est observée 1 - 1,5 (24 - 36 heures) jours avant le début de l'ovulation (la libération de l'ovule de leur follicule). La quantité maximale d'estradiol par le mécanisme de rétroaction négative envoie un signal à l'hypophyse - la structure du cerveau, qui passe à la production de LH, réduisant la sécrétion de FSH. Dès que plus de LH apparaît dans le sang que de FSH chez une femme ovule, l'ovule quitte l'ovaire et la membrane folliculaire éclate.

Pendant l'ovulation, la concentration d'estradiol diminue fortement, car la membrane du follicule, dans lequel l'hormone a été produite, est déchirée et le corps jaune ne s'est pas encore formé à sa place. Cette faible concentration d'estradiol est observée dans les 48 heures (2 jours) après l'ovulation. Ensuite, à la place du follicule, un corps jaune se forme, qui a pour fonction de produire de l'œstradiol, à la suite de quoi la concentration de cette hormone recommence à augmenter dans le sang. La concentration d'estradiol augmente jusqu'au 9e jour après l'ovulation, c'est-à-dire pendant la majeure partie de la seconde moitié du cycle menstruel. Ensuite, à partir du 10e jour après l'ovulation et jusqu'au début des règles, lorsque l'atrésie (mort) du corps jaune se produit, la concentration d'estradiol dans le sang des femmes recommence à diminuer. Dans le prochain cycle menstruel, tout se répète.

Les fluctuations décrites ci-dessus de la concentration d'estradiol dans le sang, en fonction du cycle menstruel, ne sont typiques que pour les femmes adultes, matures et en bonne santé. Chez les filles avant la puberté, la quantité d'estradiol est faible, la même que chez les garçons, car elles n'ont pas de maturation mensuelle des œufs. À la puberté, le niveau d'estradiol dans leur corps commence à augmenter, atteignant progressivement le niveau des femmes adultes, et à partir de ce moment, les filles commencent à avoir leurs règles.

Pendant la grossesse, l'œstradiol est produit en continu par le placenta et aucune variation de sa concentration n'est observée. Au contraire, pendant la grossesse, la concentration d'estradiol augmente progressivement et régulièrement, atteignant un maximum plusieurs jours avant l'accouchement. Après l'accouchement pendant quatre jours, une diminution marquée de la concentration d'estradiol et son retour à des valeurs normales "non enceintes".

Avec l'extinction de la fonction menstruelle chez les femmes (ménopause), une diminution progressive de la concentration d'estradiol se produit. Pendant la ménopause, la concentration d'estradiol chez la femme est exactement la même que chez l'homme.

Les fonctions de l'estradiol - quelle est l'hormone responsable de?

L'estradiol est considéré comme l'une des principales hormones sexuelles féminines, car ses fonctions physiologiques ainsi que ses effets sont très étendus. Ainsi, l'hormone peut affecter de nombreux organes et tissus du corps, appelés organes cibles. Pour l'estradiol, les organes cibles sont les suivants:

  • Utérus;
  • Vagin;
  • Vulve (zone d'entrée dans le vagin);
  • Glandes de lait.

L'hormone, agissant sur tous les organes génitaux des femmes, stimule leur croissance et leur développement dans l'enfance et la puberté. Autrement dit, l'estradiol affecte tous les organes et tissus liés à la sphère de reproduction. Sous l'influence de l'hormone, il y a une croissance et des changements cycliques dans les tissus des organes génitaux, ainsi que la formation de caractéristiques sexuelles secondaires (par exemple, la croissance des glandes mammaires chez la femme, la croissance des poils sur le pubis et sous les bras, etc.).

Chez la femme adulte, l'estradiol stimule la première phase du cycle menstruel, et provoque également la croissance et la prolifération de l'endomètre, qui est ainsi préparé pour l'implantation éventuelle d'un ovule fœtal, c'est-à-dire pour la grossesse. C'est une augmentation progressive de la concentration d'oestradiol dans la première phase du cycle menstruel qui conduit la glande pituitaire à passer à la synthèse de LH, qui, à son tour, provoque l'ovulation. Ainsi, nous pouvons dire que l'estradiol est très important pour le début normal de l'ovulation, et, par conséquent, pour la conception d'un enfant. L'œstradiol est également nécessaire pour un cycle menstruel normal..

De plus, c'est sous l'influence de l'estradiol que les femmes produisent une lubrification dans le vagin, ce qui est nécessaire pour des rapports sexuels normaux. Par conséquent, l'hormone est vitale pour la vie sexuelle d'une femme. Avec une carence en estradiol chez la femme, une sécheresse vaginale et une diminution marquée du désir sexuel sont notées, ce qui rend le contact sexuel presque impossible.

De plus, les œstrogènes favorisent la croissance osseuse, donc après le début de la menstruation, les filles grandissent très rapidement en longueur, dépassant les garçons du même âge.

Les principales fonctions et effets suivants de l'estradiol chez les filles peuvent être distingués sous condition:

  • Pendant la puberté (puberté), entre 11 et 15 ans environ, l'œstradiol entraîne une augmentation de la taille de l'utérus et la transition de l'organe vers un état adulte. Sous l'influence de l'hormone dans les cellules de l'utérus, le métabolisme augmente, il se développe activement, il y a une germination abondante des vaisseaux sanguins (vascularisation) et un enrichissement des tissus en eau.
  • Dans la période de puberté entre 11 et 15 ans, l'estradiol fournit une augmentation active du nombre de cellules du vagin, des lèvres, du clitoris et de la vulve, qui se transforment en organes fonctionnellement pleins d'une femme adulte. Dans le vagin, l'épithélium cubique est remplacé par un épithélium multicouche, résistant aux infections et sujet à l'étirement, ce qui est nécessaire pour le déroulement normal des rapports sexuels et de l'accouchement à l'avenir.
  • Pendant la puberté, l'estradiol déclenche la prolifération du stroma et du tissu adipeux des glandes mammaires, ce qui entraîne la croissance et la formation du sein chez les filles. Dans la même période, des conduits pour le lait se forment.
  • Dans les trompes de Fallope, l'estradiol provoque une augmentation du nombre de cellules épithéliales ciliaires, ainsi que de leur activité, qui est nécessaire au mouvement des ovules dans l'utérus.
  • L'œstradiol améliore la croissance osseuse, ce qui entraîne un «étirement» fort et rapide des filles pendant la puberté. C'est grâce à la production active d'estradiol que les filles dépassent les garçons à la puberté.
  • Une faible concentration d'estradiol améliore les processus d'expansion osseuse, ce qui entraîne une tendance à l'ostéoporose des femmes en ménopause.
  • Les œstrogènes sont responsables du dépôt de graisse sur l'abdomen, les hanches et les fesses, ce qui conduit à la formation d'une silhouette féminine arrondie caractéristique. En principe, ce sont les œstrogènes qui conduisent à la formation d'une figure féminine.
  • L'estradiol détermine les caractéristiques psycho-émotionnelles des femmes.
  • L'œstradiol provoque une rétention d'eau et de sodium dans les tissus, qui est la cause de l'œdème physiologique des femmes enceintes.

Chez l'homme et la femme, l'estradiol améliore la coagulation sanguine et a un effet anti-athérosclérotique, abaissant la concentration de cholestérol, de triglycérides (TG) et de lipoprotéines de basse densité (LDL). En raison de la concentration relativement élevée d'estradiol dans le sang des femmes en âge de procréer, elles développent rarement une athérosclérose et une maladie coronarienne.

Chez l'homme, l'estradiol joue un rôle important dans la formation de spermatozoïdes normaux de haute qualité, c'est-à-dire que l'hormone est nécessaire à la conception de la progéniture. Cependant, pour les hommes, le rôle et les fonctions de l'estradiol ne sont pas aussi importants que pour les femmes.

Estradiol pendant la grossesse

La teneur en estradiol dans le sang tout au long de la grossesse augmente régulièrement, car cette hormone est produite par le placenta en grande quantité. L'œstradiol en association avec la progestérone est une hormone nécessaire au maintien de la grossesse, au fonctionnement normal du complexe fœtoplacentaire, ainsi qu'au métabolisme intensif des tissus de l'utérus et à la croissance osseuse de l'embryon. L'œstradiol assure la croissance et l'extension du tissu utérin en fonction des besoins du fœtus. L'hormone améliore également la circulation sanguine dans les vaisseaux utérins et placentaires, ce qui est également nécessaire pour répondre aux besoins fœtaux en nutriments et en oxygène..

En combinaison avec la progestérone, l'estradiol fournit la condition la plus favorable pour les vaisseaux de l'utérus et du placenta pendant la grossesse. L'œstradiol améliore le métabolisme dans tous les tissus du corps, ce qui augmente les besoins pendant la grossesse. Depuis que la grossesse progresse, le besoin de métabolisme et de flux sanguin chez la femme ne fait qu'augmenter, le placenta produit de plus en plus d'oestradiol. Cela explique l'augmentation constante de la concentration de l'hormone au cours de la grossesse. Par conséquent, pour une femme enceinte, une teneur élevée de cette hormone dans le sang n'est pas dangereuse, au contraire, un faible niveau de l'hormone peut provoquer une insuffisance fœtoplacentaire, retarder le développement du fœtus ou une fausse couche.

De plus, sous l'influence de l'estradiol, le sodium et l'eau sont retenus dans les tissus, ce qui, à son tour, provoque une diminution du cholestérol et améliore également la coagulation sanguine. C'est la rétention de sodium et d'eau qui détermine l'œdème physiologique de la femme enceinte, particulièrement visible au dernier trimestre. Une coagulation sanguine accrue pendant la grossesse est nécessaire pour que la femme ne s'épuise pas des saignements pendant la gestation et ne perd pas trop de sang pendant l'accouchement.

Estradiol après transfert d'embryon dans l'utérus pendant la FIV

Après le transfert d'embryons dans l'utérus pendant la FIV, il n'est pas nécessaire de surveiller le niveau d'oestradiol, car sa concentration est sujette à des fluctuations importantes et ne reflète aucun paramètre de l'état objectif des œufs fœtaux plantés dans la cavité utérine. Par conséquent, les reproductologues de nombreuses cliniques ne prescrivent pas aux femmes un test d'estradiol après le transfert d'embryons dans la cavité utérine.

Il est logique de faire un test d'estradiol uniquement le jour du transfert pour déterminer si des préparations d'œstrogènes (par exemple, Proginova, Divigel, Klimara, Menarest, Octodiol, etc.) sont nécessaires pour le soutien médical de l'implantation d'embryons.

Si une préparation d'œstrogènes a été prescrite à une femme avant le transfert d'embryons afin de stimuler la croissance de l'endomètre ou comme médicament après la replantation d'œufs fœtaux, la détermination du niveau d'estradiol est d'autant plus informative, car elle sera élevée en raison du flux constant de l'extérieur.

Cependant, certains reproductologues prescrivent des tests d'estradiol pour les femmes le 1er, le 3e, le 5e ou le 7e jour après le transfert d'embryons. Habituellement, selon le niveau d'hormones, les médecins peuvent conclure à la viabilité, à la stabilité et au niveau de fonctionnement du corps jaune. Et sur la base des résultats des analyses, une décision est prise sur la nécessité d'un soutien médicamenteux ou sur la correction des dosages des médicaments pris.

Comme il n'y a pas de recettes universelles dans le domaine de la reproductologie, il est recommandé aux femmes d'effectuer tous les rendez-vous du médecin effectuant la procédure de FIV. En conséquence, si le médecin prescrit des tests pour l'estradiol, ils doivent être pris, car leurs résultats sont nécessaires pour que le médecin puisse prendre une décision.

Selon les normes internationales de gestion de la FIV, il est recommandé de prendre de l'estradiol pendant la stimulation ovarienne. Dans ce cas, le taux d'estradiol est considéré comme normal à raison de 280 pg / ml pour un follicule de 15 mm. Autrement dit, si une femme a 10 follicules, au moment de l'administration de CG, le niveau d'estradiol ne doit pas être inférieur à 280 * 10 = 2800 pg / ml. Si après sept jours, ce niveau d'oestradiol diminue fortement, ce sera une indication pour la prise de médicaments à base d'œstrogènes à partir du jour où les follicules sont perforés.

Test d'estradiol - détermination et indication de livraison

Indications pour le test de l'estradiol chez les femmes en âge de procréer

Indications pour le dépistage de l'estradiol chez les filles pendant la puberté

Indications pour le test de l'estradiol chez les femmes pendant la ménopause

Indications pour le test de l'estradiol chez les hommes

Test d'estradiol - comment le préparer et le passer correctement?

Règles générales de préparation à l'analyse

La veille du test, vous devez abandonner toute activité physique (par exemple, entraînement sportif, travail physique, etc.). Pendant 1 à 2 jours avant le test, il est nécessaire de ne pas consommer de boissons alcoolisées, il est également conseillé d'arrêter de fumer. Si le tabagisme n'est pas possible dans les 1 à 2 jours, il est nécessaire de s'abstenir de fumer pendant au moins une heure avant de réussir le test. Il est également nécessaire de s'abstenir de toute expérience nerveuse et stress psychologique le jour de l'analyse. Une analyse doit être effectuée à jeun et un prélèvement sanguin doit être effectué le matin, jusqu'à un maximum de 10 à 00 heures.

Le jour du test, vous ne pouvez pas prendre de préparations œstrogènes (par exemple, des contraceptifs oraux combinés, ainsi que des produits THS, tels que Dermestril, Divigel, Klimara, Menrest, Octodiol, Proginova, Estraderm, Estrimax, Estrozhel, Estrofem, etc.) et ou hypophyse les hormones. Si le traitement avec ces médicaments ne peut pas être interrompu, vous devez prendre la pilule après avoir réussi l'analyse et indiquer ce fait sur la forme de référence au laboratoire.

Estradiol - quel jour pour prendre le cycle?

Les hommes peuvent passer le test tous les jours, car ils n'ont pas de fluctuations des niveaux d'hormones associées au cycle menstruel. Les femmes en âge de procréer et les adolescentes qui ont déjà commencé leurs règles doivent prendre de l'œstradiol du 6 au 7 jour du cycle. Si le gynécologue a indiqué d'autres dates de don de sang pour l'œstradiol, elles doivent être respectées, car le médecin sait à quoi sert l'analyse. Et si vous le réussissez à d'autres moments, alors l'interprétation et, par conséquent, le traitement seront mauvais.

Les femmes ménopausées ainsi que les hommes peuvent prendre de l'estradiol à tout moment. Les femmes préménopausées devraient également prendre de l'œstradiol du 6e au 7e jour du cycle, mais faites-le plusieurs fois, car le niveau hormonal est soumis à de très fortes fluctuations et il est impossible de tirer la conclusion correcte du résultat d'un test. Dans ce cas, l'analyse doit être effectuée dans le même laboratoire.

Estradiol - le prix de l'analyse dans divers laboratoires

Selon quel laboratoire, à l'aide de quelles méthodes et réactifs, et aussi à quelle vitesse une analyse de la concentration d'oestradiol dans le sang est effectuée, son coût peut varier considérablement. Ainsi, dans les laboratoires des institutions médicales publiques, un test d'estradiol coûte environ 300 roubles. Dans ce cas, le résultat de l'analyse sera connu dans pas moins de cinq jours. Selon la charge du laboratoire, le résultat sera publié dans 3 à 7 jours.

Dans les laboratoires médicaux privés, le coût d'un test d'estradiol varie de 400 à 500 roubles. Et le résultat en fonction également de la charge et du système de gestion adopté sera émis après un minimum de 5 heures et un maximum de 5 jours.

Ce qui affecte le résultat du test pour l'estradiol?

Le résultat d'un test d'estradiol peut être incorrect si une personne suit un régime sans protéines, est déficiente en vitamine B, prend de fortes doses d'antibiotiques ou a un processus de destruction du foie..

De plus, le niveau d'estradiol peut augmenter ou, inversement, diminuer lors de la prise de certains médicaments, ce qui doit être pris en compte dans le processus d'interprétation des résultats.
Ainsi, les médicaments suivants augmentent le niveau d'estradiol dans le sang:

  • Tout stéroïde anabolisant (par exemple, Amigluracil, Methandrostenolone, Nerobol, Dianabol, Retabolil, etc.);
  • Carbamazépine;
  • Cimétidine (lorsqu'elle est prise à des doses supérieures à 2,4 mg par jour pendant un mois ou plus);
  • Clomiphene (dans la ménopause chez les femmes);
  • Kétoconazole;
  • La mifépristone;
  • Nafarelin;
  • Phénytoïne;
  • Le tamoxifène;
  • Troléandromycine;
  • Acide valproïque;
  • Contraceptifs oraux combinés.

Les médicaments suivants réduisent le niveau d'estradiol dans le sang:
  • Aminoglutéthimide;
  • Médicaments de chimiothérapie pour le traitement des tumeurs malignes (par exemple, Hydrea, Fluorouracile, etc.);
  • Cimétidine (à des doses inférieures à 2,4 mg par jour pendant de courtes périodes - moins de 30 jours);
  • Cyprotérone;
  • Danazole;
  • Dexaméthasone;
  • Epostane;
  • Megestrol;
  • La mifépristone;
  • Moclobémide;
  • Nafarelin;
  • Nandrolone;
  • Octréotide;
  • Pravastatine;
  • Mini-boissons (contraceptifs oraux à base de progestatifs).

L'œstradiol est la norme

Les concentrations normales d'estradiol chez les hommes et les femmes sont différentes. De plus, à différentes phases du cycle menstruel et de la période de reproduction, les normes d'estradiol diffèrent également chez les femmes.

L'œstradiol est la norme chez les femmes et les adolescentes à diverses phases du cycle menstruel. Dans la première moitié du cycle menstruel (phase folliculaire), la concentration normale d'oestradiol dans le sang des femmes est de 12,5 à 350,0 pg / ml. Pendant l'ovulation, la teneur normale en estradiol est de 85,8 à 750,0 pg / ml, et dans la seconde moitié du cycle menstruel (phase lutéale), de 30 à 450 pg / ml.

La norme est pour les filles et les garçons de moins de 11 ans. La norme de l'estradiol chez les garçons de moins de 11 ans est inférieure à 20 pg / ml, et chez les filles, elle varie de 6,7 à 27 pg / ml.

La norme chez les femmes ménopausées est inférieure à 54 pg / ml. De plus, un niveau d'oestrogène inférieur à 20 pg / ml est idéal, et des concentrations allant jusqu'à 54 pg / ml sont considérées comme normales.

La norme de l'estradiol chez les hommes de tout âge après la puberté (plus de 11 ans) est de 10 à 50 pg / ml.

L'œstradiol pendant la grossesse est la norme dans les trimestres. Au cours du premier trimestre de la grossesse (de la 1ère à la 12e semaine de gestation, inclus), la teneur normale en estradiol dans le sang est de 215 à 6300 pg / ml. Au deuxième trimestre de la grossesse (de la 13e à la 26e semaine de gestation, inclus), la norme œstradiol sanguine est de 800 à 18900 mg / ml, et au troisième trimestre (de la 27e à la 40e semaine de gestation) - 11810 - 37100 pg / ml.

La norme de l'estradiol pour les semaines de grossesse est la suivante:

  • 3 à 6 semaines - 0 à 3,5 nmol / l;
  • 7 - 8 semaines - 3,5 - 12,5 nmol / l;
  • 9-10 semaines - 12,5-27,0 nmol / L;
  • 11 - 12 semaines - 27,0 - 39,5 nmol / l;
  • 13-14 semaines - 39,5 - 43,5 nmol / l;
  • 15 - 16 semaines - 43,5 - 63,5 nmol / l;
  • 17 - 18 semaines - 63,5 - 92,0 nmol / l;
  • 19 - 20 semaines - 92,0 - 95,0 nmol / L;
  • 21-22 semaines - 96,0-115,0 nmol / L;
  • 23-24 semaines - 115,0-121,0 nmol / L;
  • 25 - 26 semaines - 121,0 - 171,0 nmol / L;
  • 27 - 28 semaines - 171,0 - 225,0 nmol / L;
  • 29-30 semaines - 225,5-235,5 nmol / L;
  • 31 - 32 semaines - 235,5 - 246,5 nmol / l;
  • 33 - 34 semaines - 246,5 - 253,0 nmol / L;
  • 35 - 36 semaines - 253,0 - 287,0 nmol / L;
  • 37 - 38 semaines - 287,0 - 320,0 nmol / l;
  • 39 - 40 semaines - 300,0 - 305,0 nmol / L.

Dans chaque laboratoire particulier, selon les réactifs et kits particuliers utilisés pour déterminer la concentration d'estradiol, ses normes peuvent différer de celles indiquées ci-dessus. Par conséquent, pour l'interprétation correcte des résultats, demandez toujours les normes du laboratoire dans lequel l'analyse est soumise.

Unités de concentration d'estradiol et formules de conversion. Tous les étalons sont indiqués en pg / ml, cependant, en plus de cette unité de mesure, ng / l et pmol / l sont utilisés pour indiquer les concentrations d'oestradiol. L'unité pg / ml est égale à ng / l. Et la conversion de ng / l en pmol / l et vice versa s'effectue selon les formules suivantes:

  • pmol / l * 0,273 = ng / l;
  • ng / l * 3,67 = pmol / l.

L'œstradiol est élevé - comme cela peut l'indiquer

Augmentation de l'estradiol chez les hommes

Augmentation de l'estradiol chez les femmes

Estradiol réduit - comme cela peut indiquer

Diminution ou élévation des taux d'estradiol - directives de traitement

Étant donné qu'une diminution ou une augmentation du niveau d'estradiol n'est pas une maladie indépendante, mais ne reflète que d'autres pathologies, les résultats d'analyse eux-mêmes n'ont pas besoin d'être traités.

Si un niveau accru ou diminué d'estradiol a été identifié chez un homme ou une femme, un examen complet doit être effectué pour identifier les causes de cet écart par rapport à la norme. Ce n'est qu'après avoir identifié une maladie qui a provoqué une diminution ou une augmentation du niveau d'estradiol que le traitement peut être commencé. En outre, le traitement doit être complet, visant principalement à éliminer la maladie sous-jacente, qui est la cause des écarts par rapport aux niveaux normaux d'estradiol. Étant donné que les causes des niveaux anormaux d'estradiol dans le sang sont très variables, les principes de la thérapie et des approches de traitement n'en sont pas moins divers. Dans chaque cas, il est nécessaire de développer un traitement complet individuel, auquel le patient adhérera. N'essayez pas de corriger vous-même le niveau d'hormones, car cela est lourd de détérioration et d'aggravation de la maladie.

Estradiol: rôle dans le corps, règles d'admission - vidéo

Estradiol Valerate: indications, effets - vidéo

Auteur: Nasedkina A.K. Spécialiste en recherche biomédicale.