Hormone anti-Muller: la norme chez les femmes selon l'âge (tableau)

L'hormone anti-Muller (AMH) est une hormone glycoprotéique produite par les follicules ovariens et qui représente les ressources reproductives de la femme. Les indicateurs de la norme AMG sont utilisés dans la planification de la grossesse, la préparation à la fécondation in vitro et le diagnostic de certaines maladies gynécologiques.

  • préantrale (primaire), - à ce stade, les follicules forment l'AMH, qui est un sous-produit de l'activité ovarienne et n'est pas contrôlée par l'hypophyse, contrairement aux autres hormones sexuelles (œstrogène, FSH);
  • antrale (secondaire) - caractérisée par la maturation des follicules en une quantité de 10 à 30 unités avant chaque ovulation, tandis qu'un seul follicule passe au stade suivant et que les autres sont détruits;
  • au stade préovulatoire (tertiaire), le follicule dominant éclate et libère l'ovule, prêt pour la fécondation.

Le rôle de l'AMH dans le corps d'une femme

Le rôle principal de l'AMG est dans la formation du sexe de l'enfant à naître, ainsi que dans la formation d'une réserve folliculaire dans l'embryon femelle. Chez les femmes en âge de procréer, l'hormone affecte certains processus associés au travail des ovaires (régule le nombre et l'intensité de la croissance folliculaire).

Le niveau d'AMG vous permet de déterminer les caractéristiques suivantes du fonctionnement des organes génitaux féminins:

  • réserve ovarienne - le potentiel reproducteur d'une femme (la capacité du corps à assurer la croissance des œufs à part entière);
  • le vieillissement ovarien est un processus naturel d'épuisement des stocks folliculaires après 35 à 37 ans, et pendant la ménopause, il y a une absence totale d'oeufs prêts pour la fécondation;
  • Efficacité de la FIV - sur la base des indicateurs AMG, il est possible de prédire la probabilité d'une grossesse en utilisant la fécondation in vitro.

Indications pour l'analyse


L'étude du niveau d'hormone anti-Muller dans le sang est indiquée pour le diagnostic des maladies gynécologiques, ainsi qu'avant la nomination de certains types d'hormonothérapie, à savoir:

  • pour détecter la cause de l'infertilité;
  • pendant la planification de la grossesse;
  • après une intervention chirurgicale de nature gynécologique, si une grossesse est prévue à l'avenir;
  • avec ovaire polykystique suspecté;
  • après le comportement de la thérapie antiandrogène pour tester l'efficacité;
  • avant de prescrire des contraceptifs oraux;
  • pour le diagnostic du développement sexuel précoce ou tardif;
  • lors de la prévision du début de la ménopause.

L'analyse de l'AMH est effectuée à partir de sang veineux au 3-5ème jour du cycle menstruel, et lors de la préparation, il est nécessaire de respecter un certain nombre de règles:

  • Ne buvez pas et ne mangez pas de nourriture 8 heures avant le don de sang;
  • ne fumez pas le jour de l'étude;
  • éviter le stress physique et psychologique 3 jours avant le test.

Pendant les maladies inflammatoires, infectieuses ou les infections respiratoires aiguës, l'analyse doit être reportée de 2 à 3 semaines jusqu'à récupération complète.

La norme de l'hormone anti-Muller chez la femme selon l'âge (tableau)


La teneur en AMH dans le sang est régulée non seulement par la quantité de réserve ovarienne, mais aussi par l'âge: au pic de la procréation, à 19-25 ans, les niveaux hormonaux sont les plus élevés, et à 45-50 ans ils diminuent progressivement en fonction du taux de diminution des réserves folliculaires.

Les limites supérieures de la norme AMH sont en moyenne de 4 à 6,5 ng / ml et indiquent une forte probabilité de conception, qui diminue avec les résultats de 0,3 à 2,2 ng / ml et est pratiquement absente avec AMG en dessous de 0,3 ng / ml.

Années d'âgeNorme AMG, ng / ml
20-241.88-7.29
25-291.83-7.53
30-340,946-6,7
35-390,77-5,24
40-440,097-2,96
45-500,046-2,06

Raisons du déclin

De faibles niveaux d'AMH peuvent être observés non seulement après la ménopause à l'âge de 50-55 ans, mais également à la suite de maladies gynécologiques, telles que:

  • Développement sexuel prématuré - une pathologie est diagnostiquée avec l'apparition de caractéristiques sexuelles secondaires chez les filles avant l'âge de 8 ans, qui peuvent être causées par la sécrétion active d'oestrogènes ou d'androgènes à la suite de kystes ovariens ou d'hyperplasie surrénale.
  • Puberté retardée - observée en l'absence de menstruations de 16 ans en raison de tumeurs cérébrales, de fibrose kystique, de maladie rénale, de diabète sucré, de manque ou d'excès de poids.
  • Kyste ovarien - pendant la croissance du kyste et en raison d'une intervention chirurgicale, la réserve ovarienne est considérablement réduite. La chirurgie de retrait du kyste laparoscopique augmente la probabilité d'infertilité de 15%.
  • Épuisement ovarien - ménopause prématurée résultant d'anomalies chromosomiques, troubles auto-immunes (hypothyroïdie auto-immune), perturbation de l'hypothalamus. De plus, la cause de l'épuisement peut être des dommages à l'appareil folliculaire au stade embryonnaire dus à une gestose chez la mère, l'utilisation de médicaments (antibiotiques, antidépresseurs, analgésiques, anticoagulants, antihypertenseurs et antitumoraux) et des maladies virales (rubéole, grippe, oreillons).
  • Cancer de la reproduction.

Dans les cas où l'hormone antimuller est abaissée, une analyse de la FSH est prescrite, qui contrôle la croissance et la maturation des follicules. En fonction des résultats de l'hormone folliculo-stimulante, le diagnostic est déterminé et un traitement ultérieur est effectué.

Raisons de l'augmentation

Une augmentation de l'hormone anti-Muller peut être un signe de processus pathologiques et indique le développement de maladies telles que:

  • SOPK - avec le syndrome polykystique, les follicules passent par toutes les étapes de la maturation, mais les tissus kystiques ne permettent pas à l'ovule de pénétrer dans l'utérus pendant l'ovulation, ce qui entraîne une augmentation de l'AMH.
  • Le folliculome est une prolifération pathologique de cellules. Elle survient généralement en raison de mutations génétiques ou de l'apparition précoce des menstruations. Le folliculome est bénin, malin et borderline, mais nécessite en tout cas une ablation chirurgicale, car il peut atteindre des tailles importantes et perturber les systèmes reproducteur, digestif et excréteur.

Moins fréquemment, une AMH élevée peut être observée en l'absence d'ovulation en raison d'un dysfonctionnement de l'hypothalamus et de l'hypophyse qui contrôlent la production de stéroïdes, de maladies thyroïdiennes, d'anorexie et de contraceptifs hormonaux..

AMG pour FIV


La préparation à la fécondation in vitro commence par une étude des principaux indicateurs du fonctionnement des ovaires et comprend une analyse de l'hormone antimuller et de la FSH.

Les résultats de l'étude AMG au cours de la planification de la FIV sont utilisés pour sélectionner un protocole de stimulation ovarienne (afin d'assurer la formation d'un ovule à part entière pour une fécondation ultérieure), ainsi que pour identifier des pathologies telles que:

  • facteur endocrinien d'infertilité - une violation de la régulation hormonale des processus d'ovulation;
  • tumeurs qui affectent négativement l'efficacité de l'insémination artificielle.

Le succès de la fécondation in vitro dépend des résultats de l'analyse AMG. Si le niveau hormonal d'une femme est élevé, en l'absence de pathologies importantes des ovaires (par exemple, des tumeurs), les chances de tomber enceinte augmentent de 2,5 fois, car plus d'ovules seront prêtes pour la fécondation.

Un faible niveau d'hormone anti-mullérienne (0,6-0,8 ng / ml) réduit la probabilité de grossesse, car il indique un petit nombre ou l'absence de follicules de moins de 4 mm, mais n'exclut pas la fécondation dans un proche avenir avec des ovules en cours de maturation.

Pour un pronostic FIV plus précis, l'âge de la femme, les indicateurs FSH, les données sur le nombre de follicules antraux et le volume ovarien par échographie et le niveau de testostérone dans le sang sont pris en compte.

Si l'hormone n'atteint pas 0,3 ng / ml, les chances de succès de la FIV sont minimes, surtout si les conditions suivantes existent:

  • avoir plus de 40 ans;
  • petit volume d'ovaires (jusqu'à 3 centimètres cubes);
  • moins de 10 follicules au stade de développement antral selon les résultats de l'échographie.

Que faire si AMG est abaissé


Les tentatives d'augmentation de l'AMH si nécessaire pour devenir enceinte n'apporteront aucun résultat. À cette fin, il est recommandé de stimuler les ovaires à une maturation normale des ovules à partir des follicules antraux existants..

Pour stimuler l'ovulation de manière médicale, des préparations hormonales sont utilisées, qui sont prescrites individuellement, en fonction des raisons de la diminution de l'AMH:

  • Préparations FSH et LH - stimulent la croissance et la maturation des œufs;
  • HCG - soutient le développement d'un follicule dominant et favorise l'excrétion d'un ovule pendant l'ovulation;
  • préparations de progestérone - contribuent à la fixation d'un ovule fécondé dans la couche interne de l'utérus et au développement ultérieur de l'embryon.

Il existe également des recettes de médecine traditionnelle à base de plantes médicinales avec des phytohormones, qui sont utilisées dans la première moitié du cycle pour stimuler doucement l'ovulation, car elles ont un effet similaire avec les hormones sexuelles féminines (œstrogènes):

  • Sauge. Une cuillère à soupe d'herbe de sauge séchée est versée avec un verre d'eau bouillante, a insisté pendant 40 minutes, puis filtrée. La perfusion est prise 3 à 4 fois par jour avant les repas à 20 mg, mais la dernière dose ne doit pas être postérieure à 18 heures. L'outil commence à être consommé le 5ème jour après le début des menstruations. La durée du traitement est de 10 à 12 jours. L'utilisation de la sauge n'est recommandée qu'en cas d'indicateurs réduits de leurs propres œstrogènes. La perfusion est contre-indiquée en cas de polykystose et d'endométriose, de myome utérin et d'hypothyroïdie..
  • Graines de psyllium Une décoction d'une cuillère à soupe de graines et 250 mg d'eau doit être préparée au bain-marie pendant 20 minutes. Après une heure, le produit est filtré et conservé dans un bocal en verre dans un endroit sombre. La perfusion est prise 4 fois par jour, une cuillère avant un repas dans la première phase du cycle. Le plantain ne peut pas être utilisé avec une tendance à épaissir le sang et la gastrite.

Dans la seconde moitié du cycle, il faut utiliser des herbes qui contribuent au développement de l'embryon (en cas de conception réussie) en améliorant la circulation sanguine de la muqueuse utérine:

  • L'utérus est du bore. 5 grammes d'herbe sèche sont versés dans 200 mg d'eau à température ambiante et bouillis dans un bain de vapeur pendant 15 minutes. Après 4 heures, le bouillon est filtré et pris un 5 mg 4 fois par jour. Une contre-indication à l'utilisation de l'utérus de la forêt de pins est l'obstruction des trompes de Fallope, car en cas de pathologie, une grossesse extra-utérine est possible.
  • Feuilles de framboise Préparez des feuilles sèches comme du thé (une cuillère à café par verre d'eau bouillante) et buvez 2 à 3 fois par jour. Ne pas utiliser de perfusion pour la lithiase urinaire, la gastrite et les maladies du foie.

Après 30 ans, la quantité de réserve ovarienne et d'hormone anti-Muller chez la femme diminue et la capacité de fertilisation diminue. Si la grossesse est reportée indéfiniment, l'influence des facteurs négatifs externes et internes sur le système reproducteur doit être réduite:

  • subir chaque année un examen programmé avec un gynécologue, endocrinologue et mammologue;
  • en cas de violation de la durée et du nombre de règles, subir un examen gynécologique non programmé;
  • maintenir un poids corporel normal;
  • suivre une alimentation équilibrée en utilisant des produits naturels (légumes, fruits, viande, poisson, produits laitiers);
  • exclure le tabagisme et la consommation de boissons alcoolisées;
  • pendant la saison froide pour éviter l'hypothermie;
  • utiliser des méthodes de contraception à barrière;
  • n'utilisez pas d'antidépresseurs.

Hormone anti-Muller - Norm, quand la prendre? Comment augmenter?

L'hormone anti-Muller est une molécule de protéine qui détermine la fertilité d'une femme. Il a été nommé d'après le découvreur - le scientifique allemand Johann Muller. Le niveau d'AMH est déterminé par des tests de laboratoire sur le sang veineux.

Ce qui est responsable de l'hormone anti-Muller chez les femmes?

L'analyse pour AMG est prescrite aux femmes souffrant d'infertilité avant la FIV ou dans le cadre d'études diagnostiques. Dans la pratique médicale, le nom est abrégé AMG. L'analyse, déterminant sa quantité, montre le stock d'œufs qui, au cours de la vie, ne se reconstitue pas. Cela vous permet d'évaluer les chances de grossesse et de choisir la thérapie la plus appropriée. L'analyse pour AMG doit être réussie dans les cas suivants:

  • des niveaux élevés de FSH;
  • polykystique suspecté;
  • écarts pendant la puberté;
  • FIV infructueuse;
  • suivi de la dynamique pendant la thérapie antiandrogène.
FSH

L'abaissement de l'AMG indique d'éventuelles difficultés de conception. Des niveaux excessifs d'AMH sont caractéristiques du syndrome des ovaires polykystiques. L'étude ne sera indicative que si les règles de préparation de l'analyse ont été respectées. Sinon, il y a un risque d'erreur..

Dans le corps masculin, l'AMH n'est présente qu'en petites quantités. Il participe au processus de spermatogenèse.

Hormone anti-Muller - la norme chez les femmes

Dans le diagnostic de l'infertilité, l'hormone antimuller est d'une importance capitale. La norme chez les femmes indique une bonne fertilité. Cela indique que la probabilité d'une grossesse réussie est assez élevée. Tout écart indique des processus pathologiques dans le corps. AMH reflète l'offre d'oeufs. Il est posé au stade de développement fœtal. À chaque cycle, le taux d'hormone anti-Muller change. La chirurgie, les traumatismes et les infections génitales peuvent rendre le stock rare. Dans ces cas, il est particulièrement important de faire une analyse sur l'hormone anti-Muller. Les indicateurs de norme dans les résultats excluent la possibilité de processus pathologiques provoquant l'infertilité.

Le stock d'œufs dans le corps d'une femme est mis à plat pendant la période de développement fœtal. À chaque cycle menstruel, il est sensiblement réduit. Pendant la ménopause, des valeurs minimales sont observées. Le taux d'AMG dépend de l'âge. Cela se reflète dans le tableau:

Années d'âge)Norme (ng / ml)
À 101,8 - 3,4
20-241,87 - 7,29
24-291,82 - 7,53
29-340,94 - 6,70
24-400,776 - 5,24
40-450,096 - 2,96
45-500,045 - 2,06
Post-ménopause1,1 - 2,6
Post-ménopause

Les taux maximaux sont observés entre 20 et 30 ans. C’est au cours de cette période que la fertilité de la femme est à son apogée. Après 30 ans, une diminution progressive de la fonction de reproduction commence, en conséquence, l'AMH diminue également.

Les femmes en âge de procréer doivent certainement savoir ce qu'est l'hormone anti-Muller, quelle est la norme et quels sont les écarts dans l'analyse. Cela aidera à détecter les écarts dans le temps et à prendre les mesures appropriées..

Hormone anti-Muller - la norme chez les femmes pour la conception

Pour évaluer la probabilité d'une grossesse naturelle, AMG est étudié. La norme de conception dépend de la catégorie d'âge de la femme. En moyenne, il varie de 1 à 2,5 unités. À mesure que l'âge augmente, l'offre ovarienne diminue. La norme de l'hormone anti-Muller chez la femme pendant la grossesse détermine le travail de l'hypophyse. Un manque d'AMH entraîne une baisse significative de la fertilité. Cela réduit les chances de fécondation réussie. C'est pourquoi il est important de faire un test hormonal anti-Muller pour la grossesse. La norme dans les résultats indique que la manipulation préparatoire ne nécessite pas de planification de conception.

Le décodage du résultat de l'étude doit être effectué conjointement avec d'autres indicateurs. De plus, une surveillance échographique est effectuée et des tests de détection des infections génitales sont effectués. Si aucune autre anomalie n'est trouvée, alors l'hormone antimuller dans la planification de la grossesse, dont la norme est rejetée, peut être considérée comme erronée.

Effet sur le stade de croissance folliculaire des hormones AMH, FSH et inhibine B

Hormone anti-Muller - la norme pour la FIV

La fécondation in vitro est considérée comme une procédure plutôt risquée pour la santé. Les mesures préparatoires comprennent la prise de médicaments qui ont un effet stimulant sur le travail des ovaires. Cela amincit considérablement le stock ovarien. Par conséquent, il est extrêmement important de savoir quelle est la norme de l'hormone anti-Muller pour eco.

La procédure peut être effectuée même avec des paramètres réduits. Mais les chances d'une issue favorable dans ce cas ne sont pas aussi grandes qu'avec des chiffres élevés. La norme de l'hormone anti-Muller chez les femmes pour l'éco est de 0,6 à 2,4 ng / ml. Si l'indicateur est en dessous des limites désignées, le nombre d'oeufs n'est pas suffisant. Dans ce cas, un ovule donneur peut être nécessaire. Si le résultat est supérieur à la norme de l'hormone anti-Muller chez la femme pour l'éco, alors on peut parler de pathologies qui peuvent être traitées.

Norme hormonale anti-Muller à 40 ans

Les causes naturelles d'une diminution du niveau d'AMH incluent les changements liés à l'âge dans le corps. Ils sont provoqués par des fluctuations hormonales. Dans ce contexte, l'hormone anti-Muller change également. La norme de 40 ans est de 0,097 à 2,96 unités. Une femme à cette période est toujours capable de procréer de manière naturelle, mais les symptômes de la ménopause peuvent déjà apparaître.

Faible hormone anti-muller que faire?

Si l'hormone anti-Muller est inférieure aux paramètres normaux, vous devez vous assurer que l'analyse a été effectuée correctement. L'analyse est réalisée du 2ème au 5ème jour du cycle menstruel, à jeun. La veille, vous devez arrêter de fumer et vous protéger des émotions. 2 jours avant de visiter le laboratoire, vous devez arrêter de prendre des hormones.

Avec un niveau réduit d'AMH, il est plus difficile de tomber enceinte qu'avec son augmentation. L'hormone anti-Muller est abaissée chez les femmes avec un apport ovarien insuffisant. Les causes de ce phénomène comprennent:

  • Puberté précoce;
  • Dysfonctionnement ovarien héréditaire;
  • Le début de la ménopause;
  • Blessures des appendices;
  • Épuisement ovarien;
  • Violation de l'hypophyse;
  • Pathologie génétique.
Ménopause

L'hormone faible anti-muller ne peut pas être ajustée. Les chances de fécondation réussie sont réduites. Mais il est toujours présent, car des œufs viables sont disponibles. Dans ce cas, les préparations hormonales sont indiquées..

S'il est possible de devenir enceinte avec une faible hormone anti-Muller doit être jugé en conjonction avec d'autres critères. La perméabilité des tubes, la présence d'ovulation et l'épaisseur de l'endomètre sont importantes. Que faire si l'hormone antimuller est abaissée, le médecin traitant vous le dira. La solution est sélectionnée individuellement, en tenant compte des raisons de la diminution.

Hormone anti-Muller - comment augmenter?

À ce jour, les médecins ne savent pas comment augmenter l'hormone antimuller chez la femme. Le stock d'œufs est pondu génétiquement et n'est pas reconstitué tout au long de la vie. Mais il est possible d'arrêter le processus de leur déclin. Pour cela, un traitement hormonal substitutif est utilisé. Est-il possible de tomber enceinte si l'hormone anti-Muller est abaissée, dépend de la quantité de FSH. Un faible taux augmente les chances de grossesse. Si l'hormone anti-Muller est abaissée et la FSH est élevée, la conception n'est pas possible. Une femme de tout âge peut être confrontée au fait que l'hormone anti-Muller est faible. Qu'est-ce que cela signifie et comment résoudre le problème, le médecin déterminera.

Augmentation de l'hormone anti-Muller

Le plus souvent, l'AMH est augmentée chez les femmes souffrant de maladies hormonales. Les écarts mineurs ne sont pas considérés comme critiques. Dans ce cas, la probabilité de grossesse est assez élevée. Une augmentation prononcée de l'AMH peut provoquer les facteurs suivants:

Toute femme peut faire face à un excès d'AMH, quel que soit son âge. Pour identifier la cause de la pathologie, une étude approfondie est réalisée, comprenant une échographie des organes génitaux et de la glande thyroïde. Les facteurs suivants sont capables de provoquer une augmentation de l'AMH:

  • Utilisation à long terme de médicaments hormonaux;
  • Puberté tardive;
  • Traitement antidépresseur à long terme;
  • Syndrome des ovaires polykystiques;
  • Tumeurs malignes;
  • Anomalies congénitales dans les tissus de l'appendice;
  • Transfert de maladies infectieuses.
  • Pathologie congénitale;
  • La présence de néoplasmes;
  • Structure polykystique et multifolliculaire des ovaires;
  • Trouble de la production de LH.
hormone lutéinisante

Hormone anti-Muller et grossesse

L'AMH est en relation directe avec la possibilité de tomber enceinte. Les problèmes peuvent indiquer à la fois une augmentation et une diminution de l'indicateur. L'anovulation dans un contexte de maladie polykystique est indiquée par un niveau trop élevé d'AMH. En raison du manque d'ovulation, l'approvisionnement en œufs n'est pas gaspillé. Seule la stimulation de l'ovulation aidera à tomber enceinte. Avec un nombre d'indicateurs réduit, un tel traitement n'est pas recommandé.

Raisons de l'écart par rapport à la norme

AMH s'écarte de la norme dans des conditions pathologiques. Une augmentation et une diminution de l'indicateur sont considérées comme critiques. Si dans la première situation il y a une tendance positive avec le traitement médicamenteux, alors avec une diminution de l'AMH, la probabilité d'une issue favorable est fortement réduite. Cela est dû à l'incapacité du corps féminin à reproduire de nouveaux œufs. Le stock ovarien est dépensé mais non réapprovisionné.

L'AMH ne change pas sous l'influence du mode de vie, de la nutrition et des conditions environnementales. Il n'est pas étroitement associé à d'autres hormones sexuelles. À des fins préventives, les experts recommandent de passer un test AMH à l'adolescence et après 35 ans.

Hormone anti-Muller - quand prendre?

Avant de visiter la salle de traitement, vous devez préciser quand et à quel jour prendre l'hormone anti-Muller. La période optimale est de 2 à 5 jours du cycle menstruel. L'écart par rapport au graphique est lourd de distorsion du résultat. Quand administrer AMG à une femme pour une FIV dépend de la régularité de son cycle menstruel. Si le cycle est constant, un échantillon de sang est requis au jour 3 du cycle. Avec l'aménorrhée, une salle de laboratoire est visitée tous les jours.

Se préparer pour AMG

Un problème important dans le diagnostic est la préparation pour la livraison de l'hormone anti-Muller. Elle est réalisée 2-3 jours avant la visite de la salle de traitement. Il est conseillé de consulter un médecin à l'avance. La préparation pour la livraison de l'hormone antimuller implique les règles suivantes:

  • Arrêter de fumer 2 à 3 heures avant le don de sang;
  • Éviter les situations stressantes;
  • La procédure est effectuée à jeun.

La préparation à la livraison de l'hormone antimuller implique également le refus de prendre des médicaments hormonaux. Ils peuvent affecter le résultat final de la procédure. Par conséquent, le traitement doit être interrompu 2 à 3 jours avant le test, après avoir consulté votre médecin..

Caractéristiques du traitement

Pour abaisser le niveau, la thérapie est dirigée vers la cause de son augmentation. Le plus souvent, une AMH élevée est le résultat d'un cours prolongé de polykystique. Dans une telle situation, les méthodes de traitement suivantes sont utilisées:

  • Chirurgie laparoscopique
  • Stimulation de l'ovulation avec des médicaments;
  • Thérapie diététique;
  • Utiliser la médecine traditionnelle.
Thérapie diététique

Et aussi sur la grossesse après laparoscopie peut être lu ici.

Pendant la laparoscopie, une capsule ovarienne est incisée, ce qui permet à l'ovule de la dépasser librement. L'opération est considérée comme moins traumatisante. Par conséquent, après 2 semaines après sa mise en œuvre, vous pouvez commencer à planifier une grossesse. Au cours des 3 premiers mois, les chances de conception sont les plus élevées.

La stimulation aide si l'œuf ne peut pas mûrir tout seul. La thérapie diététique et la médecine traditionnelle sont prescrites pour améliorer l'effet de la thérapie de base. Les décoctions à base de plantes et les procédures physiothérapeutiques sont prescrites individuellement.

Les tumeurs malignes et les pathologies héréditaires sont traitées chirurgicalement ou avec des médicaments. La méthode de traitement est déterminée par le stade de négligence de la maladie et l'état de santé de la femme. Avec un diagnostic précoce de la maladie, la thérapie est facile à traiter..

Avec une diminution prononcée de l'AMG pendant la grossesse, la FIV est prescrite. Si la procédure ne donne pas le résultat souhaité, vous devrez utiliser un ovule donneur. D'autres moyens de reconstituer l'approvisionnement en œufs ne sont pas fournis. Dans de rares cas, le résultat de l'analyse est erroné.

Si une femme ne prévoit pas de grossesse, il est en son pouvoir de lisser le processus d'atténuation de la fonction reproductrice. Les additifs biologiquement actifs qui éliminent les symptômes du développement de la ménopause y contribuent. Ils sont fabriqués à base de composants végétaux, par conséquent, n'ont pas d'effet systémique sur le corps.

Hormone anti-Muller: normale, augmentée, abaissée

L'hormone anti-Muller joue un rôle énorme dans le développement du système reproducteur et la mise en œuvre de la fonction fertile chez les hommes et les femmes.

  • Chez l'homme, il est produit par les cellules de Sertoli et est responsable du développement inverse des canaux embryonnaires de Muller.
  • Chez les femmes, il est produit par les cellules de la granulosa qui entourent l'ovocyte dans le follicule ovarien et est un indicateur de fertilité..
  • Chez les hommes, l'exploitation minière anti-muller commence à être produite in utero.

Canaux de Muller - une formation embryonnaire qui sert de précurseur à l'utérus, aux trompes et au vagin chez les femmes.

Chez l'homme, ces structures subissent un développement inverse sous l'influence de la substance inhibitrice Mueller, dont la concentration en période prépubère chez les garçons est extrêmement élevée.

Si cela ne se produit pas, la cryptorchidie se développe, des hernies inguinales se forment, la spermatogenèse est perturbée, ce qui peut conduire à l'infertilité.

À mesure que la production d'hormones androgènes augmente pendant la puberté, le niveau d'hormone antimuller chez les hommes diminue.

À l'âge adulte, le contenu de cette substance dans le sang chez l'homme reste faible.

Chez la femme, seule une petite quantité d'une substance inhibitrice est produite avant la puberté..

En âge de procréer, sa production augmente fortement. L'hormone anti-Muller est produite par des follicules actifs, prêts pour l'ovulation, donc le contenu de cette hormone est un indicateur de fertilité.

En plus des follicules actifs, les cellules de la granulosa sont contenues dans la membrane des kystes ovariens et dans la composition des tumeurs de la granulosa; par conséquent, une augmentation du niveau supérieur aux valeurs de référence n'indique pas un niveau élevé de fertilité, mais plutôt une pathologie grave dans le corps.

Indications pour un test sanguin pour le contenu de l'hormone anti-Muller

Une analyse pour la détermination de l'hormone anti-Muller est prescrite aux femmes:

  • avec infertilité de genèse peu claire pour déterminer les tactiques de traitement;
  • découvrir les causes des échecs pendant la FIV;
  • avec un niveau accru d'hormone folliculo-stimulante;
  • si une tumeur ou une maladie ovarienne polykystique est suspectée.

Chez l'homme, cette analyse permet de déterminer la puberté prématurée ou son retard.

Quand prendre l'hormone anti-Muller?

Les femmes en âge de procréer passent un test sanguin pour le contenu de l'hormone anti-Muller le 3ème jour du cycle ovulatoire. En plus de cela, il y a un certain nombre de facteurs à considérer..

Non seulement la phase du cycle menstruel, mais aussi les chocs émotionnels, l'activité physique et les exacerbations de maladies chroniques, les infections, y compris les infections respiratoires aiguës et les infections virales respiratoires aiguës, ont un impact significatif sur le niveau de production d'une substance inhibitrice..

Ainsi, un test sanguin pour le contenu de la substance inhibitrice de Mueller est effectué dans le contexte d'une santé somatique complète ou d'une rémission de maladies chroniques, 2 à 3 jours avant la procédure exclut l'augmentation de l'activité physique et le choc émotionnel.

Hormone anti-Muller - Norme AMG (valeurs de référence)

Les valeurs de référence de la teneur en hormone anti-Muller dans le sang humain dépendent du sexe et de l'âge. Par exemple, le contenu de cette hormone dans le sang de 3,0 ng / ml pour un garçon est considéré comme réduit, alors que c'est la norme chez les femmes en âge de procréer.

Chez les filles, avant la puberté, la norme est de 0,16 ng / ml à 8,9 ng / ml. À mesure que l'âge gestationnel est atteint, la production d'hormones augmente et varie normalement de 1 ng / ml à 2,5 ng / ml. Et enfin, avec le début de la ménopause, le niveau de substance inhibitrice diminue fortement et peut ne pas être déterminé du tout.

Le contenu de cette hormone chez les femmes en ménopause en dessous de 0,16 ng / ml est considéré comme la norme.

Chez les garçons et les jeunes qui n'ont pas atteint la puberté, le niveau d'hormone anti-Muller peut être très élevé, jusqu'à 159,8 ng / ml, le seuil inférieur est de 3,8 ng / ml. Chez les hommes et les femmes, la teneur en hormones diminue et varie normalement de 0,5 ng / ml à 6,0 ng / ml.

Hormone anti-Muller - Ce que l'augmentation d'AMG dit?

Chez la femme, la teneur en hormone antimuller dans le sang augmente dans des conditions accompagnées d'une augmentation de l'activité des cellules de la granulosa des follicules ovariens ou d'une augmentation de leur nombre:

  • tumeurs impliquant des cellules de la granulosa des ovaires;
  • infertilité anovulatoire normogonadotrope (absence d'ovulation avec la structure normale des organes génitaux);
  • ovaire polykystique;
  • thérapie anti-gonadotrope.

Chez l'homme, une augmentation de l'AMH peut accompagner:

  • cryptorchidie bilatérale;
  • retard de développement sexuel.

Lorsque le niveau d'hormone anti-Muller est abaissé?

Chez la femme, une diminution des taux d'AMH peut indiquer une diminution du nombre de follicules actifs ou un dysfonctionnement des ovaires. Cela se produit lorsque:

  • diminution de la réserve ovarienne;
  • le début de la ménopause;
  • mal-développement génital;
  • en fin de procréation avec obésité.

Il faut garder à l'esprit que dans ce cas, le niveau d'AMH n'est qu'un indicateur du processus pathologique, et non sa cause. Par conséquent, avec une diminution de cet indicateur, vous devez rechercher la véritable cause de la maladie et non les moyens de l'augmenter. Une augmentation des niveaux d'hormones ne suffira pas à elle seule à éliminer les effets indésirables..

Chez les hommes et les garçons, les niveaux d'AMH sont abaissés avec:

  • Anorchisme
  • développement sexuel prématuré.

Hormone anti-Muller

L'hormone anti-Müller permet la différenciation du sexe dans l'embryon et est également impliquée dans la spermatogenèse et la maturation folliculaire. Il sert d'indicateur de la fonction des glandes sexuelles, et il est utilisé pour trouver la cause de la violation de la différenciation sexuelle, de l'infertilité masculine et féminine, ainsi que dans le diagnostic de certaines tumeurs.

AMG, substance inhibitrice Muller.

Synonymes anglais

Hormone anti-Müllerian, AMH, facteur inhibiteur de Müllerian, MIF, hormone inhibitrice de Müllerian, MIH, substance inhibitrice de Müllerian, MIS.

Ng / ml (nanogrammes par millilitre).

Quel biomatériau peut être utilisé pour la recherche?

Comment se préparer à l'étude?

  • Ne mangez pas pendant 12 heures avant l'étude.
  • Exclure la prise d'œstrogènes et d'androgènes dans les 48 heures précédant l'étude.
  • Ne pas fumer pendant 30 minutes avant l'analyse.

Aperçu de l'étude

L'hormone anti-Müller (AMH) est normalement synthétisée uniquement par les cellules testiculaires de Sertoli (à la fois pendant le développement embryonnaire et après la naissance) et les cellules ovariennes granulaires (uniquement après la naissance). Il a obtenu son nom en raison de la propriété unique d'inhiber le développement des structures génitales féminines à partir du germe, appelé canal de Mueller. Bien que le sexe du bébé soit déterminé au moment de la conception, jusqu'à la 6e semaine de grossesse, le fœtus a des gonades sexuelles indifférenciées et les rudiments des structures reproductrices internes des deux sexes: le canal mésonéphritique (Wolfov) et le canal paramésonéphritique (Mueller). Initialement, le fœtus se développe selon le type féminin. Dans le même temps, le canal de Mueller stimule le développement de l'utérus, des trompes de Fallope et de la partie supérieure du vagin, et les cellules du canal de Wolf sont détruites. À l'inverse, en présence de facteurs suppressifs, le canal de Mueller subit une destruction et Wolfov donne naissance à l'épididyme, aux canaux déférents et aux vésicules séminales - ainsi, le développement du système reproducteur se produit selon le type masculin. L'un de ces facteurs, en raison de la forme anatomique du sexe masculin de l'enfant, est l'hormone anti-Muller. Il est produit par les cellules de Sertoli du testicule à partir de la 7e semaine environ de développement embryonnaire. Sa fonction principale est de supprimer la formation de structures génitales féminines à partir du canal Muller. Si des mutations dans le gène de l'hormone anti-Muller ou des mutations dans son gène récepteur se produisent chez le fœtus mâle génétiquement masculin, le développement du canal Muller se poursuit et, avec les structures reproductrices mâles internes, des structures reproductrices femelles (utérus, trompes de Fallope ou col de l'utérus) se forment. Dans le même temps, l'enfant a normalement développé des testicules, des structures génitales internes masculines (appendice testiculaire, canaux déférents et vésicules séminales) et des organes génitaux masculins externes, le sexe à la naissance est défini comme masculin et il n'est pas possible de suspecter une anomalie du développement.

Une autre fonction importante de l'AMH est d'abaisser les testicules de l'abdomen dans le scrotum. Avec la déviation AMG, l'abaissement des testicules est altéré. L'abaissement retardé des testicules (cryptorchidie) est la pathologie la plus courante du système urogénital chez les garçons; elle survient chez 30% des prématurés et 5% des nouveau-nés à terme. En règle générale, l'abaissement des testicules se produit toujours spontanément au 3ème mois de vie. Si cela ne se produit pas après 6 mois, une opération est effectuée pour déplacer les testicules de la cavité de l'abdomen ou du canal inguinal dans le scrotum (orchidopexie). La plupart des patients présentant une carence ou une insensibilité à l'AMH souffrent de cryptorchidie, une telle opération leur est donc prescrite. Souvent, c'est au cours de l'orchidopexie que des structures reproductrices internes féminines supplémentaires sont découvertes et qu'un syndrome persistant du canal de Müller est suggéré. En plus des défauts anatomiques qui augmentent la probabilité de hernie inguinale chez les enfants, ce syndrome est associé à l'infertilité.

Les médecins observant un garçon atteint de cryptorchidie rencontrent certaines difficultés. Une telle pathologie peut survenir à la fois en violation de la descente des testicules et en leur absence. Ces écarts ont un pronostic et un traitement complètement différents, par conséquent, leur diagnostic différentiel correct est nécessaire. L'échographie peut détecter le tissu testiculaire dans la cavité de l'abdomen ou du canal inguinal dans seulement 70 à 80% des cas, tandis que l'AMH est un indicateur spécifique (98%) et sensible (91%) de la présence de tissu testiculaire. Un test positif pour AMG chez un garçon indique une violation de l'abaissement des testicules, qui peut être corrigée par la chirurgie. L'absence d'AMH permet de diagnostiquer une anarchie (absence bilatérale congénitale des testicules), dans laquelle l'opération n'est pas indiquée. À cet égard, la mesure de l'AMG peut être utilisée pour le diagnostic différentiel de la cryptorchidie.

La concentration en AMH varie considérablement tout au long de la vie. Le niveau d'AMH chez un garçon est faible à la naissance, mais augmente considérablement de 6 mois. Dans l'enfance et l'adolescence, l'AMH diminue progressivement et atteint les valeurs les plus faibles à l'âge adulte. Contrairement aux garçons nouveau-nés, le niveau d'AMH chez les nourrissons est normalement très faible (non déterminé) et le reste pendant l'enfance et l'adolescence. Pendant la puberté chez les filles, elle augmente légèrement et à l'âge adulte correspond à celle chez les hommes adultes. Les niveaux d'AMH après la ménopause ne sont pas normalement déterminés. Ainsi, les concentrations d'AMH chez les garçons et les filles pendant la période du nouveau-né et de la petite enfance sont significativement différentes, par conséquent, l'AMH peut être utilisée pour diagnostiquer des syndromes de troubles de différenciation sexuelle. Si le bébé a des structures sexuelles externes qui ont des signes à la fois féminins et masculins, l'AMH en combinaison avec d'autres indicateurs permet non seulement de déterminer le vrai sexe, mais aussi d'identifier la cause de la violation de la différenciation sexuelle. Par exemple, un dysfonctionnement isolé des cellules de Leydig productrices de testostérone s'accompagne d'un sous-développement des organes génitaux masculins externes, tandis que la concentration d'AMH synthétisée par les cellules de Sertoli reste normale. Inversement, le sous-développement des organes génitaux masculins externes résultant du sous-développement des testicules, accompagné de la perte des cellules de Sertoli et des cellules de Leydig, est caractérisé par une faible valeur AMG. Chez les filles nouveau-nées, le niveau d'AMH est très faible (non déterminé). À cet égard, l'analyse sur AMG peut être utilisée pour diagnostiquer une violation de la différenciation des sexes et identifier ses causes.

Malgré le fait que la fonction principale d'AMG se réalise pendant le développement de l'embryon, cette hormone effectue un certain nombre de tâches même après la naissance. Dans le corps d'un homme adulte, il est impliqué dans la régulation de la synthèse des androgènes. Le niveau d'AMH sérique chez les hommes atteints d'azoospermie non obstructive (manque de spermatozoïdes dans l'éjaculat en raison de leur altération de la formation) est de 50% inférieur à celui des patients atteints d'azoospermie obstructive (absence de spermatozoïdes dans l'éjaculat en raison d'une obstruction du canal déférent). Cet indicateur de laboratoire est une méthode encore plus précise de diagnostic différentiel de deux variantes d'azoospermie que l'analyse traditionnelle de l'hormone folliculo-stimulante (FSH), donc AMG peut être utilisé pour identifier les causes de l'infertilité masculine.

Dans le corps d'une femme, l'AMH participe à la maturation des follicules, ainsi qu'à leur sélection pour l'ovulation. Il est synthétisé par les cellules granulaires des follicules en croissance, inhibe la croissance des follicules primordiaux voisins et réduit également la sensibilité des follicules en croissance à l'action de la FSH. Tout cela contribue à la maturation finale et à l'ovulation d'un follicule chaque mois. La synthèse d'AMG étant réalisée par la croissance de follicules, leur nombre est estimé par sa concentration. À son tour, le nombre de follicules en croissance reflète le nombre de follicules primordiaux au repos, appelés la réserve fonctionnelle des ovaires. Cette réserve diminue avec l'âge, ainsi que dans les conditions accompagnées d'une ménopause prématurée (par exemple, avec la chimiothérapie). L'évaluation de la réserve fonctionnelle à l'aide d'AMG vous permet de répondre à de nombreuses questions. Très souvent, une femme moderne retarde délibérément la naissance d'un enfant. De plus, il a été prouvé que la probabilité de concevoir le premier enfant dans un délai d'un an par une femme de plus de 31 ans est réduite de 6 fois par rapport aux femmes plus jeunes. En l'an 41, des changements quantitatifs et qualitatifs dans les follicules dans la grande majorité des cas conduisent à la soi-disant infertilité naturelle, et elle survient beaucoup plus tôt que la ménopause. Par conséquent, une évaluation de la réserve fonctionnelle des ovaires nous permet de déterminer l'âge approximatif de la ménopause et de l'infertilité (infertilité), qui peuvent être pris en compte par les jeunes femmes lors de la planification de la grossesse. Un faible niveau d'AMH indique le début de la ménopause au cours des 5 prochaines années. Les avantages du test AMH sont que la concentration de cette hormone ne change pas de manière significative pendant le cycle menstruel, et reste également constante d'un cycle à l'autre..

L'évaluation de la réserve fonctionnelle des ovaires à l'aide d'AMG est également réalisée lors de la sélection et de la préparation des patientes aux programmes de fécondation in vitro pour le traitement de l'infertilité féminine. Les patientes avec une réserve fonctionnelle insuffisante des ovaires et une diminution de l'AMH répondent moins bien pour stimuler l'ovulation, et leur grossesse survient moins fréquemment. AMH, d'autre part, est utilisé pour évaluer le risque de sur-stimulation de l'ovulation. Il s'accompagne non seulement d'inconfort dans l'abdomen et de la production d'un plus grand nombre d'ovules défectueux, mais peut également entraîner une maladie mortelle - le syndrome d'hyperstimulation ovarienne. L'AMH permet d'identifier les patientes à haut risque de stimulation excessive de l'ovulation, ce qui est nécessaire pour la sélection ultérieure du schéma thérapeutique optimal pour l'infertilité.

L'AMH est un marqueur des tumeurs ovariennes provenant de cellules granulaires (tumeurs à cellules granuleuses). Ils représentent environ 3% des néoplasmes ovariens. Plus souvent, la soi-disant version adulte de la tumeur est observée chez les femmes chez les femmes pré et post-ménopausées (l'âge moyen auquel la tumeur est diagnostiquée est de 51 ans). Dans le même temps, avec une production accrue d'AMH, la quantité d'oestrogène augmente de manière significative, ce qui conduit à une hyperplasie endométriale, qui se manifeste par des irrégularités menstruelles pendant la période préménopausique. Chez les femmes ménopausées, l'hyperestrogénisme se manifeste le plus souvent par des saignements utérins ou un adénocarcinome endométrial. Chez l'homme, un excès d'oestrogène s'accompagne d'une gynécomastie. D'autres tumeurs ovariennes hormonales rares comprennent les tumeurs des cellules de Sertoli. Dans les deux cas, le niveau d'AMH sera considérablement augmenté..

Des tests répétés de l'AMH peuvent être utilisés au stade de la surveillance du traitement des tumeurs.

À quoi sert l'étude??

  • Pour le diagnostic différentiel des causes de la cryptorchidie: abaissement retardé des testicules ou anarchie (ainsi que syndrome persistant du canal de Mueller).
  • Diagnostiquer une violation de la différenciation sexuelle et identifier ses causes.
  • Pour le diagnostic de l'azoospermie non obstructive comme cause d'infertilité masculine.
  • Évaluer la réserve fonctionnelle des ovaires pour planifier la grossesse et prédire le début de la ménopause.
  • Identifier des groupes de patientes présentant une réponse insuffisante ou excessive à la stimulation de l'ovulation lors de la fécondation in vitro et à la correction du traitement de l'infertilité féminine.
  • Pour le diagnostic des tumeurs des cellules de la granulosa des ovaires et des testicules et le contrôle de leur traitement, ainsi que pour le diagnostic des tumeurs des cellules de Sertoli.

Quand une étude est prévue?

  • Avec cryptorchidie - l'absence de testicules dans le scrotum d'un nouveau-né.
  • Si le nouveau-né a des structures génitales externes qui ont des signes à la fois féminins et masculins.
  • Dans le diagnostic différentiel de l'azoospermie obstructive et non obstructive.
  • Quand l'âge d'apparition de l'infertilité et de la ménopause est prévu.
  • Lors de la sélection de groupes de patients: a) avec une réponse insuffisante à la stimulation de l'ovulation et un pronostic défavorable de la grossesse; b) avec une réponse excessive à la stimulation de l'ovulation et un pronostic défavorable du développement du syndrome d'hyperstimulation ovarienne.
  • Avec des symptômes d'hyperestrogénisme chez la femme (saignement utérin) et chez l'homme (gynécomastie).

Que signifient les résultats??

Sol

Âge (années) / stade Tanner

Valeurs de référence, ng / ml

La norme de l'AMH chez les femmes: causes d'augmentation et de diminution, traitement

Pourquoi vous devez connaître le niveau de l'hormone

Le niveau AMG vous permet de:

  1. savoir combien d’œufs restent dans le corps de la femme et s’il est réaliste pour elle de concevoir un enfant par des moyens artificiels;
  2. savoir quand la ménopause commencera;
  3. déterminer pourquoi une femme souffre d'infertilité.

L'indicateur reflétant le niveau d'AMH est considéré comme fiable dans le diagnostic, car il n'est pas associé au cycle menstruel. Facteurs métaboliques et mode de vie - nutrition, médicaments, stress, n'affectent pas du tout sa valeur.

L'hormone est ainsi nommée car sa fonction initiale est d'inhiber le développement du canal Muller, qui joue le rôle d'une sorte de "séparateur" sexuel. En raison de son influence chez la femme, l'utérus, le vagin et les trompes de Fallope se développeront à partir du germe embryonnaire, et chez l'homme, il sera réduit à l'utérus prostatique et à l'épididyme.

L'hormone est produite par les cellules folliculaires - capsules rondes dans lesquelles les œufs sont enfermés. Cela se produit lorsqu'ils sont aux premiers stades de leur développement. AMG assure la croissance initiale. Lorsque les follicules atteignent une taille de 8 mm, la production d'AMH cesse. L'hormone folliculo-stimulante les aide à se développer davantage - FSH.

Le nombre d'œufs qui peuvent potentiellement atteindre la maturité et être fécondés est la soi-disant réserve ovarienne, et est déterminé très tôt - même dans l'utérus. Après la naissance, ils ne deviennent plus. A chaque ovulation, cette quantité ne diminue que.

Ainsi, la norme AMG chez les femmes indique le nombre d'œufs qu'elle a, qui peuvent potentiellement atteindre la maturité et être fécondés.

Indications pour l'analyse

Une analyse des hormones antimuller est prescrite pour:

  • déterminer les chances de grossesse sans l'aide de la fécondation in vitro (FIV);
  • vérifier s'il est logique d'essayer de concevoir un bébé in vitro en stimulant les ovaires ou est-il préférable d'adopter un bébé ou de trouver une mère porteuse;
  • prédire le moment du début de la ménopause. Les résultats de l'analyse permettent de connaître le moment de son apparition 4-5 ans avant le début;
  • détection d'un cancer ou d'un ovaire polykystique;
  • vérifier s'il y a une diminution rapide du nombre d'œufs afin qu'ils puissent être précongelés puis utilisés pour la conception.

Dans un corps féminin en bonne santé, le taux de maturation des œufs augmente considérablement lorsqu'une fille atteint la puberté. Une fois par mois, l'un de ses follicules se transforme en bulle de graaf. Il contient un œuf déjà mûri.

L'hormone atteint des valeurs maximales dans le sang lorsque la fille a 25-30 ans. Ensuite, sa concentration plasmatique diminue et, après la ménopause, elle tombe à presque zéro. La même chose se produit avec le nombre d'œufs pouvant être fécondés..

La norme d'AMG chez les femmes selon l'âge

Les valeurs AMG normales en nanogrammes par millilitre (ng / ml) en fonction de l'âge sont les suivantes:

  • période prépubère - 1-3,3;
  • âge de procréation précoce (12–20 ans) - 1,9–2;
  • reproduction maximale (20-30 ans) - 2,2-7;
  • déclin de la reproduction (30–45 ans) - 2,6–6,8;
  • préménopause (45–55 ans) - 1,1–2,6;
  • le début de la ménopause et de la postménopause (généralement plus de 55 ans) - 0–1,1.

L'âge supérieur n'est pas supérieur à la moyenne. Dans certains cas, le corps conserve plus longtemps ses capacités de reproduction. Par conséquent, la norme AMG chez les femmes s'écarte quelque peu des valeurs indiquées.

Le niveau d'hormone anti-Muller commence à diminuer progressivement dans 30 à 45 ans. Après la ménopause finale et la période menstruelle s'arrête complètement, la substance cesse généralement d'être produite. En conséquence, sa concentration dans le sérum sanguin tombe à zéro.

Si le niveau d'AMH est de 0,3-1,05 ng / ml, il est très difficile de tomber enceinte, même par insémination artificielle. Si l'hormone dans le sang est inférieure à 0,3 nanogramme par millilitre, la grossesse devient presque impossible même avec la FIV.

AMH élevé: causes

Le taux d'AMH chez les femmes dans le plasma sanguin peut être augmenté dans de telles conditions:

  • ovaire polykystique - le niveau d'hormone anti-Muller est plusieurs fois plus élevé que la normale. La maladie conduit au fait que pendant l'ovulation des follicules, des œufs immatures sortent, qui ne conviennent pas à la conception. La maladie polykystique augmente considérablement le risque d'hyperstimulation ovarienne, une complication grave qui résulte du forçage de la croissance des follicules. Il provoque de graves problèmes cardiaques, respiratoires, rénaux, nerveux et endocriniens;
  • oreillons ou antécédents de tuberculose;
  • insuffisance ovarienne primaire - les œufs mûrissent trop rapidement (3 ou plus dans un cycle), à ​​cause de quoi leur approvisionnement est rapidement épuisé;
  • tumeur des cellules de la granulosa de l'ovaire. Les cellules du follicule de la granulosa produisent une hormone antimuller. Une forte augmentation de leur nombre augmente la concentration d'AMH dans le plasma sanguin;
  • anomalies génétiques congénitales de l'ovaire;
  • retard du développement sexuel;
  • effort physique intense, sports trop épuisants pour le corps.

En outre, l'hormone anti-Muller est stimulée par certaines procédures médicales et certains médicaments:

  • tente de stimuler la fonction ovarienne et l'ovulation avec des agents hormonaux;
  • avec radiothérapie des tumeurs malignes;
  • après une chirurgie ovarienne.

La teneur accrue en AMH empêche la maturation des follicules, les préserve dans la phase de développement immature.

Dans certains cas, un indicateur qui ne correspond pas à la norme d'âge peut toujours indiquer une polykystose.

Raisons pour abaisser le niveau d'AMH

Avant la ménopause, une diminution du niveau d'AMH peut être due aux raisons suivantes:

  • pathologie auto-immune - maladie intestinale, lupus érythémateux disséminé et autres maladies;
  • une femme plus tôt que d'habitude a commencé la puberté et la maturation folliculaire, c'est pourquoi les œufs sont consommés plus rapidement;
  • dysgénèse gonadique - sous-développement des gonades;
  • avoir des fausses couches ou des avortements infructueux;
  • des dommages mécaniques aux ovaires causés par un traumatisme ou une opération infructueuse;
  • grossesse extra-utérine, endométriose et torsion ovarienne;
  • dans certains cas, le traitement du cancer avec des médicaments chimiothérapeutiques conduit à la même chose;
  • prélèvement sanguin incorrect ou transport avec irrégularités.

Une faible teneur en hormones peut également être causée par un mode de vie inapproprié, des problèmes métaboliques:

  • obésité prononcée - il y a trop d'aliments dans le régime avec des graisses saturées, des graisses trans et des glucides simples;
  • utilisation prolongée de médicaments hormonaux et de contraceptifs, abus d'alcool;
  • carence en vitamine D.

Certains antidépresseurs peuvent être à l'origine d'une réduction de l'AMG..

De plus, le niveau de l'hormone diminue en raison de mutations génétiques dans la structure des ovaires. Si les glandes ont été retirées, alors l'AMH cesse d'être produite..

Quand et comment se faire tester

L'hormone anti-Muller est un indicateur important du système reproducteur d'une femme. Une analyse doit être effectuée afin que:

  • déterminer la meilleure façon de stimuler la croissance des follicules, quels médicaments sont préférables à utiliser avant la conception in vitro;
  • assurez-vous que la sensation de malaise n'est pas causée par l'apparition de néoplasmes dans les ovaires;
  • déterminer comment traiter l'infertilité causée par des problèmes endocriniens - un syndrome d'ovaires épuisés ou polykystiques;
  • comprendre pourquoi les tentatives d'insémination artificielle échouent constamment.

Cela n'a aucun sens de se préparer spécialement pour l'analyse, car presque rien n'affecte l'AMH - ni la phase du cycle menstruel, ni l'état psychologique de la femme, ni le stress, ni l'activité physique. La prise de contraceptifs oraux, les relations sexuelles, le tabagisme et même la consommation d'alcool n'ont également aucun effet sur les résultats de l'analyse de l'hormone anti-Muller.

Pour mener une étude à partir d'une veine, 3 à 5 ml de sang sont prélevés. Vous pouvez effectuer une analyse de l'hormone antimuller n'importe quel jour. Le résultat devient généralement connu après 2-3 jours..

Parfois, en plus de faire un test hormonal pour déterminer la réserve ovulaire, une analyse du niveau de FSH, ainsi que de l'inhibine B, est prescrite, ce qui inhibe la production de cette dernière. Cependant, des recherches récentes suggèrent que les résultats de ces analyses ne sont pas très fiables. La concentration de FSH et d'inhibine B est instable, selon la phase du cycle menstruel, l'état émotionnel et physique de la femme.

Traitement

Afin de normaliser le niveau d'AMH, il est nécessaire de traiter la cause, ce qui a conduit à des taux anormalement bas ou trop élevés. Si le problème n'a pas été causé par une maladie spécifique, il vous suffit d'adapter le régime alimentaire et le mode de vie. En particulier:

  • si le corps a de faibles niveaux de vitamine D - vous devez visiter le soleil plus souvent et manger des aliments riches en eux - huile de poisson, thon, saumon, sardines;
  • si les problèmes sont causés par l'obésité, vous devriez manger des aliments plus naturels riches en fibres (légumes, fruits), graisses insaturées, protéines et glucides complexes. Il y a moins d'aliments qui contiennent beaucoup de sucres simples, de graisses saturées et transgéniques: saucisses fumées, porc, saindoux, sucre, muffins et produits à base de farine.

Ce qui devrait être ajouté au régime pendant le traitement:

  • légumes et fruits frais;
  • miel, flocons d'avoine, dattes;
  • thé vert, thé ivan, menthe;
  • légumineuses, oignons, ail;
  • œufs, compote et viande maigre bouillie.
  • poisson et fruits de mer;
  • viande grasse, en particulier frite et fumée;
  • ketchup, mayonnaise, assaisonnements et sauces épicés, crème sure grasse;
  • malbouffe - chips, crackers, soda, énergie;
  • de l'alcool.

Il est également très important d'essayer d'éviter le stress, les régimes trop épuisants et les efforts physiques excessifs. Un sommeil sain et sain est d'une grande importance. Si vous adhérez à toutes les recommandations ci-dessus, la norme de l'AMH chez les femmes ne dépassera pas les limites acceptables.

AMG et FIV

La fécondation in vitro, une hormonothérapie est généralement prescrite à une femme pour stimuler la croissance folliculaire. Avec son aide, dans un cycle menstruel, les ovaires produisent un grand nombre d'ovules. Hormone déhydroépiandrostérone bien établie - DHEA. Il est prescrit pour les taux d'AMH très bas 3-4 mois avant la FIV, généralement en parallèle avec la vitamine D.

Selon le protocole choisi, le traitement dure de 1h30 à 3 semaines. Cependant, la thérapie dure parfois beaucoup plus longtemps. Le sang est constamment prélevé pour analyse et une échographie transvaginale est également effectuée. Cela vous permet de déterminer la croissance et la maturation des follicules. Ainsi, pendant le traitement, le taux d'AMH chez la femme est régulièrement contrôlé..

Vous devez comprendre que l'hormonothérapie est loin d'être toujours sûre. En plus de l'hyperstimulation ovarienne susmentionnée, elle peut également conduire à:

  • grossesse multiple - trois ou même quatre fœtus;
  • grossesse hétérotopique (conception utérine et ectopique simultanée);
  • diverses mutations génétiques dans le corps du bébé à naître.

Par conséquent, il est si important que la norme de l'AMH chez les femmes ne dépasse pas les limites acceptables.

Conclusion

L'AMH affecte la capacité de la femme à concevoir et comment l'embryon se développera dans son corps. Son niveau dépend principalement de l'âge. S'il a dérogé à la norme, il est déraisonnable de s'automédiquer, sans consulter un médecin, de passer des tests et de prendre des médicaments. Seule l'assistance qualifiée d'un gynécologue et endocrinologue peut restaurer la santé des femmes.