Norme TSH et T4 - indications pour l'analyse des hormones thyroïdiennes et transcription des résultats

De nombreux médecins prescrivent une analyse des hormones thyroïdiennes pour établir un diagnostic précis. Cet organe est une partie essentielle du système endocrinien qui soutient l'homéostasie du corps. Les indicateurs clés de la performance thyroïdienne comprennent l'hormone stimulant la thyroïde (TSH) et la thyroxine (T4). Que sont-ils et comment mener correctement la recherche?

Qu'est-ce que TTG et T4

L'hormone thyréostimulante non spécifique TSH n'est pas produite par la glande thyroïde elle-même, mais est synthétisée par l'hypophyse, qui est concentrée à la base du cerveau et libère un certain nombre d'éléments actifs destinés à réguler l'ensemble du système endocrinien. Le rôle principal de la TSH est de stimuler la sécrétion des hormones triiodothyronine (T3) et thyroxine (T4). De plus, ces substances, ayant atteint un certain niveau, inhibent la poursuite de la production de TSH. Cette relation assure l'équilibre hormonal, son autorégulation dans le corps.

Le T4 représente une proportion significative (jusqu'à 90%) de tous les composés synthétisés par la glande thyroïde et assure un métabolisme normal, le fonctionnement à part entière d'importants centres fonctionnels - autonomes, cardiovasculaires, digestifs. De plus, l'hormone soutient les fonctions du système mental. Plusieurs facteurs influencent la teneur en TSH dans le sang et la fabrication ultérieure de thyroxine:

  • Heures du jour;
  • grossesse, allaitement;
  • prendre des médicaments.

Indications pour les tests hormonaux

La glande thyroïde a une relation étroite avec de nombreux organes, dont les déviations dans l'activité peuvent modifier la sécrétion d'hormones, augmenter ou diminuer leur niveau. Un endocrinologue, un thérapeute et d'autres médecins peuvent recommander de donner du sang pour les hormones TSH et T4 lors de l'identification des conditions suivantes:

  • clarification des diagnostics d'hypothyroïdie et de goitre de la glande thyroïde;
  • infertilité féminine, masculine;
  • impuissance, diminution de la libido;
  • retard du développement sexuel et mental chez les enfants;
  • aménorrhée;
  • alopécie (calvitie);
  • myopathie
  • hypothermie (basse température corporelle);
  • la nécessité d'un traitement hormonal substitutif;
  • arythmie du muscle cardiaque;
  • des signes d'adénome hypophysaire sont apparus;
  • une forte augmentation ou diminution du poids;
  • dépression prolongée.

Quand prendre

L'analyse des hormones TSH et T4 est effectuée selon le schéma généralement admis de prélèvement sanguin dans une veine. Le matériel bioactif doit être pris le matin, strictement à jeun, au plus tard 11 heures. Pour déterminer le niveau des indicateurs, la méthode d'immunodosage chimioluminescent sur microparticules est utilisée. Le milieu à étudier est le sérum sanguin. Avec un dysfonctionnement thyroïdien préalablement détecté, un contrôle du fond hormonal est effectué 2 fois par an. Les données réelles doivent être comparées aux valeurs numériques, qui sont établies par la norme TSH et T4 pour toutes les catégories d'âge.

Étant donné que différents réactifs, équipements et approches d'évaluation peuvent être situés dans différents centres médicaux, il est préférable de passer l'examen dans un seul laboratoire. Pour exclure des erreurs importantes dans les résultats d'analyse, il est recommandé de respecter certaines règles préparatoires:

  • Refus total de prendre des produits alcoolisés, fumer 3 jours avant le don de sang.
  • Élimination du stress physique et émotionnel sévère quelques jours avant l'intervention.
  • Évitez la surchauffe ou l'hypothermie à la veille de la prochaine analyse.
  • Avant diagnostic, échographie, radioisotope, biopsie ne sont pas prescrits.
  • Il est conseillé d'abandonner l'utilisation de médicaments quelques semaines avant l'étude. Cela s'applique en particulier aux agents hormonaux contenant de l'iode et aux complexes vitaminiques. Si possible, il est préférable de consulter votre médecin.
  • Le dernier repas doit être effectué 12 heures avant le prélèvement de sang.

Norme d'analyse TSH

Une propriété distinctive de la thyrotropine est la dépendance à l'heure de la journée. La concentration la plus élevée de l'hormone est enregistrée la nuit - de 2 à 3 heures, et la valeur la plus faible est observée à 17-18 heures. La raison de la violation de la production de TSH peut être un trouble du sommeil. Une défaillance systématique de la synthèse des sécrétions contribue à l'émergence d'un certain nombre de pathologies graves.

De plus, le niveau de thyrotropine varie dans une large gamme numérique, ce qui est dû à la catégorie d'âge des personnes. Un corps sain se caractérise par les normes de concentration d'hormones TSH suivantes:

T4 et TSH gratuits chez la femme: normal

La glande thyroïde, située à l'avant du cou, produit des hormones thyroïdiennes - thyroxine et triiodothyronine (T4 et T3, respectivement). Sous l'influence de l'hormone thyréostimulante (TSH) produite par l'hypophyse, leur production est stimulée ou réduite. La T4 se présente sous deux formes: libre et associée à une protéine thyroïdienne. La thyroxine est produite dans les follicules de la glande thyroïde et est convertie en T3. La norme sans TSH et T4 chez les femmes varie en fonction de l'âge et d'autres facteurs.

Hormones thyroïdiennes et leur rôle dans le corps

Le fonctionnement de la glande thyroïde est étroitement lié au travail de l'hypophyse et de l'hypothalamus. L'hypothalamus est situé dans la région du diencéphale et produit de la thyréolibérine (stimule la libération de TSH) et de la thyréostatine (inhibe la production d'hormone stimulant la thyroïde). La glande pituitaire est un organe de sécrétion interne qui répond au signal de l'hypothalamus et produit de la TSH.

Selon le niveau de TSH, l'organe endocrinien produit du T4 en plus ou moins grande quantité. L'ensemble du système fonctionne sur le principe du feedback.

Le rôle principal des hormones thyroïdiennes est de réguler le métabolisme, la conduction des influx nerveux dans les fibres musculaires, le développement normal du fœtus pendant la grossesse et le corps de l'enfant à l'âge adulte. L'activité harmonieuse de tous les organes internes dépend du niveau normal de T4 et T3.

Indications et préparation aux tests d'hormones thyroïdiennes

Le besoin de dépistage thyroïdien chez les femmes est beaucoup plus courant que chez les hommes.

L'examen est effectué pour ces maladies et conditions:

  • prendre des médicaments qui affectent la production de triiodothyronine et de T4;
  • la période de mise au monde d'un enfant;
  • le premier jour après la naissance;
  • maladies des organes endocriniens (déséquilibre hormonal, tumeurs malignes, goitre);
  • la période précédant le début de la ménopause;
  • pathologie de l'hypophyse et de l'hypothalamus;
  • infertilité;
  • hypothyroïdie (diminution du niveau d'hormones thyroïdiennes);
  • hyperfonction de l'organe endocrinien (dépassant les valeurs admissibles de T4 et T3);
  • période avant la conception.

Les femmes doivent d'abord se préparer à la procédure d'examen pour T4 et TSH. Le repas est exclu 3 heures avant l'analyse, mais vous pouvez boire de l'eau potable propre. Vous ne pouvez pas fumer 3-4 heures avant la procédure. La veille de l'examen, il est conseillé à la femme d'éviter les surcharges physiques et le stress. Pendant 24 heures, la prise de médicaments qui affectent la glande thyroïde est exclue.

Panel hormonal thyroïdien: norme et pathologie

Le niveau de TSH, T4 et T3 diminue ou augmente sous l'influence de telles raisons:

Nom d'hormoneQuel organe produitPourquoi montePourquoi descend
TSH (hormone stimulant la thyroïde)Pituitaire
  • tumeurs bénignes et malignes;
  • pathologies congénitales;
  • hypothyroïdie;
  • syndrome de production de thyrotropine non réglementé;
  • empoisonnement au plomb;
  • déviations psychiques;
  • thyroïdite Hashimoto
  • adénome thyrotoxique;
  • goitre toxique diffus;
  • des anticorps dirigés contre la thyroperoxydase;
  • hyperthyroïdie des femmes enceintes;
  • déviations psychiques;
  • cachexie
T4 (thyroxine)Thyroïde
  • la thyréotoxicose due au goitre toxique diffus;
  • augmentation de la thyroglobuline (précurseur T4);
  • la concentration de triiodothyronine augmente en raison de formations nodulaires dans la glande thyroïde;
  • thyroïdite diagnostiquée en lien avec l'accouchement ou à un stade subaigu;
  • hyperthyroïdie secondaire et tertiaire;
  • excès d'iode dû aux médicaments;
  • production d'hormones par des tumeurs situées dans la poitrine ou les poumons;
  • utilisation à long terme de T4 et T3;
  • tumeurs trophoblastiques
  • malformations congénitales de la glande thyroïde;
  • thyroïdite auto-immune;
  • ablation d'un ou des deux lobes de la glande thyroïde;
  • hypothyroïdie idiopathique;
  • cancer de la thyroïde
  • manque d'iode pénétrant dans le corps avec de la nourriture et de l'eau;
  • hypothyroïdie secondaire ou tertiaire;
  • utilisation à long terme de médicaments dont l'action vise à réduire la synthèse des hormones thyroïdiennes
T3 (triiodothyronine)Thyroïde

Après un dépistage dans le sang, une quantité excessive de TSH, T3, T4 ou leur carence peut être détectée chez la femme. Les médecins sont guidés par les indicateurs normatifs:

Normes de TSH (μMU / ml)
ÂgeIndicateurs de norme
Jusqu'à 1 mois1,1 - 17,0
1-2,5 mois0,6 - 10
2,5 mois - 1 an0,4 - 7,0
15 ans0,4 - 6,0
5-14 ans0,4 - 5,0
15 - 490,4 - 4,0
Après 50 ans0,27 - 4,2

Avec l'âge chez les femmes, les indicateurs T4 peuvent également changer:

Sans T4 (μmol / L)
ÂgeTaux hormonal
18 - 50 ans0,9 - 11,8
50 - 60 ans0,7 - 5,4
60 - 70 ans0,4 - 3,5
Plus de 70 ans0,4 - 2,4

Le taux de triiodothyronine libre (T3) chez les femmes varie de 2,62 à 5,95 pmol / L, et le T3 total - de 1,4 à 2,87 nmol / L.

Des facteurs mentaux et physiologiques peuvent influencer les indicateurs, donc si vous soupçonnez une maladie thyroïdienne, vous devrez effectuer un dépistage à plusieurs reprises pendant plusieurs jours.

Diagnostic adjoint

Les principales mesures diagnostiques comprennent le prélèvement sanguin d'une femme pour étudier le niveau de T3 et T4 libres et l'échographie pour déterminer la taille de la glande thyroïde et l'emplacement des nœuds (le cas échéant). Si les données de ces examens sont insuffisantes pour déterminer la cause de la détérioration du bien-être d'une femme, le dépistage thyroïdien se poursuit. Les procédures sont assignées:

  • scintigraphie;
  • ponction à l'aiguille fine.

La scintigraphie thyroïdienne chez la femme est réalisée à l'aide d'un équipement spécial qui enregistre le rayonnement gamma. Le technétium-99m (une substance radioactive) est injecté dans une veine, que la glande thyroïde reconnaît comme l'iode. Le technétium est distribué dans toute la glande thyroïde pendant environ 20 minutes. La caméra capture les zones où se produit l'absorption des radionucléides. Leur quantité est mesurée et, selon ces données, les experts déterminent la cause du dysfonctionnement de la glande thyroïde. La procédure dure en moyenne 2-3 minutes.

Une ponction à l'aiguille fine est requise pour les femmes en cas de suspicion de formation d'une tumeur ou de diagnostic supplémentaire du goitre nodulaire. La procédure se déroule en position couchée. Le site de ponction est désinfecté, une fine aiguille est insérée dans la gorge. Le matériel est extrait pour être examiné au microscope. Avec une insertion correcte de l'aiguille, le patient ne ressent presque aucune douleur pendant la ponction.

La contre-indication à une ponction chez la femme est une violation de la coagulation sanguine. Vous ne pouvez pas utiliser la méthode et lorsque vous prenez des médicaments qui accélèrent la circulation sanguine.

Fréquence du dépistage thyroïdien

Un examen de routine de la glande thyroïde chez la femme est effectué une fois par an. Si une opération a été effectuée sur la glande thyroïde, alors pendant la période de récupération, les visites chez le médecin se produisent au moins 1 fois en 3-4 mois. Si une maladie thyroïdienne est suspectée, un dépistage est nécessaire jusqu'à plusieurs fois par semaine. Pendant la grossesse, un examen de l'organe endocrinien chez la femme est effectué au cours de certaines semaines indiquées par le médecin.

Test sanguin pour l'hormone T4. Comment le passer?

La T4 (thyroxine) est la principale hormone produite par la glande thyroïde. Un test sanguin T4 est crucial pour détecter l'instabilité thyroïdienne.

Qu'est-ce que la thyroxine?

La thyroxine est une hormone thyroïdienne qui comprend 4 atomes d'iode (d'où le nom du test T4). Normalement, presque toutes les molécules de thyroxine sont liées par des protéines sanguines: l'albumine, le transtyrène et la globuline. Ils sont responsables du transport de la thyroxine vers les tissus et les organes internes.

Seulement 0,05% de la thyroxine est à l'état libre - ce sont, en règle générale, des «réserves» qui n'ont pas encore réussi à capturer les cellules sanguines.

Pourquoi le corps a besoin de thyroxine?

Cette hormone est extrêmement importante pour le métabolisme normal. De plus, il est responsable du transfert de chaleur et de la thermorégulation du corps. La thyroxine est responsable de:

synthèse de la vitamine A dans le foie;

cholestérol sanguin et triglycérides;

croissance et développement du corps;

fréquence cardiaque (augmente);

processus oxydatifs dans les cellules;

développement normal de toutes les cellules du corps.

Comment faire une analyse des hormones T4

Faites l'analyse des hormones thyroïdiennes ou non, décide le médecin. Il écrit une direction. Le sang est prélevé dans une veine.

Souvent, en plus de l'analyse de l'hormone T4, la TSH est également prescrite - hormone stimulant la thyroïde (responsable de la synthèse de la thyroxine).

Noms alternatifs: dosage de la thyroxine; analyse générale de T4 et TSH.

Que signifie un test sanguin pour «T4 total» et «T4 sans»?

Il a déjà été dit ci-dessus que la majeure partie de la thyroxine est liée aux protéines sanguines. Dans un test sanguin général pour T4, le pourcentage de son contenu est vérifié, l'analyse pour T4 libre, respectivement, mesure combien de molécules de thyroxine libres sont actuellement dans le corps.

Comment se préparer à un test sanguin pour l'hormone T4

Entre autres choses, votre médecin vous dira si vous devez arrêter de prendre des médicaments qui pourraient affecter vos résultats. En règle générale, les médicaments et les suppléments ne jouent aucun rôle. Cependant, il existe des exceptions - la biotine (vitamine B7), ainsi que les préparations d'iode, alors parlez-en à votre médecin.

La grossesse et certaines maladies chroniques du foie et des reins peuvent également fausser les tests..

Trois jours avant la procédure, vous devez:

exclure l'alcool, le tabagisme;

ne faites pas de sport et ne surchauffez pas.

Un test sanguin pour T4 doit être effectué à jeun, refusant de manger 12 heures avant le prélèvement sanguin. L'eau potable est autorisée. En règle générale, ils effectuent une analyse le matin (8 à 11 heures).

Quand vous devez passer un test de thyroxine

Une analyse des hormones T4 est prescrite s'il y a des anomalies dans la glande thyroïde. Les raisons, en particulier, peuvent servir:

des résultats anormaux provenant d'autres tests thyroïdiens, tels que T3 ou TSH;

symptômes d'hyperactivité ou vice versa activité thyroïdienne insuffisante;

hypopituitarisme (syndrome de Skien);

une bosse ou un nodule dans les tissus de la glande thyroïde;

forme thyroïdienne élargie ou altérée.

Un test sanguin pour l'hormone T4 doit également être effectué dans les cas suivants:

suspicion d'infertilité masculine ou féminine, problèmes de puissance;

divers problèmes cardiaques;

retard du développement mental et physique chez les enfants;

la thérapie de remplacement d'hormone.

Le test hormonal T4 est également prescrit pour les personnes qui sont déjà traitées pour hypo ou hyperteriose..

Analyse des hormones TSH et T4 (normales)

La quantité normale de thyroxine dans le sang d'une personne en bonne santé varie de 0,9 à 2,3 nanogrammes par décilitre (ng / dl), ou de 12 à 30 picomoles par litre (pmol / l). Chez les enfants jusqu'à un an, ces indicateurs peuvent varier de 19 à 35 pmol / l, et chez les nouveau-nés, ils peuvent descendre de l'échelle jusqu'à 49 pmol / l.

L'hormone stimulant la thyroïde (TSH) doit normalement se situer entre 0,7 et 6,4 μMU / L.

Les plages de valeurs peuvent varier légèrement selon les laboratoires, car elles utilisent différentes méthodes de mesure ou peuvent en tester de nouvelles. Dans tous les cas, votre médecin vous informera s'il trouve quelque chose d'anormal..

Mauvais résultats de test pour les hormones TTG et T4

Comme déjà mentionné, afin de compléter le tableau, très probablement les résultats des tests pour TTG et T3.

La grossesse, les taux d'œstrogènes, les problèmes hépatiques et toute anomalie héréditaire des protéines de liaison au T4 peuvent également affecter les résultats du test..

Des niveaux élevés de T4 peuvent être causés par l'hyperactivité de la glande thyroïde:

Apport excessif d'hormones thyroïdiennes;

Goitre toxique ou inflammation thyroïdienne;

Certains types de gonflement des testicules ou des appendices (cas rares);

Trop de produits contenant de l'iode dans l'alimentation (extrêmement rare et uniquement en cas de problèmes avec la glande thyroïde).

Un niveau T4 inférieur à la normale signifie:

Hypothyroïdie (maladie de Hashimoto et autres maladies associées à une activité thyroïdienne insuffisante);

Maladie aiguë sévère;

Malnutrition, famine;

Certains médicaments.

Est-il possible de passer une analyse pour l'hormone T4 et TSH selon la politique d'assurance médicale obligatoire?

Il est connu que la procédure de test pour l'hormone T4 et TSH n'est pas incluse dans l'assurance médicale obligatoire, c'est-à-dire qu'elle est en fait payée. Cependant, les caisses territoriales d'assurance maladie obligatoire élaborent elles-mêmes leur programme de services, de sorte que dans certaines régions un test sanguin pour T4 et TTG puisse être passé sur la police d'assurance maladie obligatoire. De plus, cela dépend de la compagnie d'assurance avec laquelle votre contrat est conclu..

Au cas où, consultez votre clinique de district - gratuitement ou gratuitement, vous pouvez faire une analyse des hormones thyroïdiennes. Pour un changement gratuit, vous aurez besoin de:

Tests hormonaux thyroïdiens: TSH, T4

La glande thyroïde est un organe endocrinien qui régule les principaux processus métaboliques de l'organisme. Un test sanguin pour les hormones thyroïdiennes vous permet de déterminer les causes des troubles du métabolisme des protéines et des graisses, de l'activité cardiaque, du système nerveux, etc..

Indications pour


L'étude du niveau des hormones thyroïdiennes est un élément important dans le diagnostic des troubles endocriniens et est prescrite en cas d'élargissement pathologique ou de formation nodulaire.

Tests qui peuvent être prescrits pour une suspicion de maladie thyroïdienne:

  • hormone stimulant la thyroïde (TSH);
  • thyroxine totale et libre (T4);
  • triiodothyronine totale et libre (T3);
  • la thyrocalcitonine (TC);
  • des anticorps contre la peroxydase thyroïdienne (AT TPO);
  • anticorps contre la thyroglobuline (AT TG).

Parallèlement aux résultats de l'échographie, une analyse des hormones thyroïdiennes confirme le développement des maladies suivantes:

  • goitre nodulaire non toxique;
  • goitre toxique diffus;
  • thyroïdite auto-immune;
  • cancer de la thyroïde.

Symptômes dans lesquels il est important de déterminer la quantité d'hormones pour le diagnostic:

  • gonflement des jambes, des paupières;
  • tachycardie;
  • transpiration avec des causes inexpliquées;
  • changement de voix, enrouement, gain ou perte de poids rapide sans changement de nutrition;
  • perte de cheveux, sourcils;
  • échec du cycle menstruel;
  • diminution de la puissance;
  • gonflement des glandes mammaires chez l'homme.

De plus, les études hormonales sont indiquées pour les problèmes cardiovasculaires, reproductifs, du système nerveux afin d'exclure les troubles endocriniens dans les maladies présentant des symptômes courants (fibrillation auriculaire, hypertension artérielle, troubles nerveux, etc.).

Préparation de l'analyse


Pour que les résultats des tests des hormones thyroïdiennes correspondent à des indicateurs réels, il est nécessaire de respecter un certain nombre de règles avant la procédure:

  • donner du sang le matin à jeun;
  • éviter l'activité physique avant l'analyse;
  • ne buvez pas d'alcool la veille de l'étude;
  • ne sautez pas la prise de médicaments hormonaux si les médicaments sont prescrits par un médecin;
  • éviter les situations stressantes quelques jours avant le test hormonal.

En préparation à l'analyse des hormones thyroïdiennes, les phases du cycle menstruel chez la femme ne sont pas prises en compte, car elles n'affectent pas la quantité d'hormones thyroïdiennes et thyroïdiennes dans le sang.

Normes des hormones thyroïdiennes (tableau)

En cas de suspicion d'insuffisance ou d'activité accrue de la glande thyroïde, une étude sur la TSH, T4 totale et libre, est prescrite. L'analyse de la T3 totale et libre est prescrite pour l'hyperthyroïdie T3 suspectée, ainsi que pour les maladies du foie, des reins, du cœur, car elle montre la vitesse des processus métaboliques dans les tissus périphériques du corps.

Les hormonesGénéral, normeLibre, normal
TTG0,4-4,0 μMU / ml
T31,3-2,7 nmol / L2,3 à 6,3 pmol / L
T454-156 nmol / l10,3-24,5 pmol / L
TC5,5-28 pmol / L
AT TPO30-100 UI / ml
AT TGplus de 100 mU / l


L'analyse de la calcitonine est prescrite pour détecter l'hyperplasie des cellules C dans la glande thyroïde, le cancer médullaire et les métastases, dans le processus de traitement du cancer.

Décryptage des résultats d'analyse

Afin de diagnostiquer les maladies auto-immunes ou endocrines, il est nécessaire de considérer les indicateurs des tests hormonaux dans le complexe. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un tableau spécial avec des indicateurs des principales analyses pour différentes pathologies.

TTGT4 gratuitT3Maladie
FaibleGrandGrandHyperthyroïdie
FaibleNormeGrandHyperthyroïdie, toxicose T3
T454-156 nmol / l10,3-24,5 pmol / L10,3-24,5 pmol / L
GrandFaibleFaible ou normalHypothyroïdie primaire sans traitement
Faible ou normalFaibleFaible ou normalHypothyroïdie secondaire
NormeNormeGrandEuthyroïdie avec œstrogène chez la femme

Hormone stimulant la thyroïde

La TSH est le principal facteur de régulation de la glande thyroïde. L'hormone stimulant la thyroïde est produite par l'hypophyse et fonctionne selon le principe de rétroaction: une augmentation de T3 et T4 entraîne une diminution de la concentration de TSH dans le sang, et une diminution de l'activité de la glande thyroïde provoque une augmentation de la production d'hormone stimulant la thyroïde.

Une concentration accrue de TSH indique les maladies suivantes:

  • hypothyroïdie;
  • thyroïdite subaiguë;
  • tumeur hypophysaire;
  • écrevisse;
  • goitre endémique;
  • Le syndrome d'Itsenko-Cushing;
  • tumeur hypophysaire;
  • insuffisance hypothalamo-hypophyse.

En outre, un test sanguin pour la thyrotropine peut avoir des taux élevés après une utilisation prolongée de corticostéroïdes, d'héparine, d'aspirine.

Une diminution de la TSH se produit dans les maladies suivantes:

  • hyperthyroïdie;
  • actomégalie;
  • anorexie psychogène;
  • aménorrhée secondaire;
  • retard du développement sexuel;
  • dépression endogène;
  • l'insuffisance rénale chronique;
  • cirrhose du foie;
  • médicaments à long terme: apomorphine, dopamine, vérapamil, phénytoïne.

Thyroxine

La thyroxine est la principale substance biologiquement active de la glande thyroïde, qui est formée d'atomes d'iode et de l'acide aminé tyrosine. Après la production, les hormones pénètrent dans la circulation sanguine, où elles sont sous forme libre et liée aux protéines. Le T4 commun est la somme des deux formes de thyroxine..

La valeur diagnostique la plus importante pour identifier les pathologies endocriniennes est la T4 associée. Dans le même temps, les indicateurs de l'analyse peuvent augmenter ou diminuer avec une violation du métabolisme des protéines dans le corps.

T4Pourquoi promuPourquoi déclassé
Généralhyperthyroïdie,
thyroïdite aiguë, hépatite, obésité, pendant la grossesse, pendant la prise de tyrosol et de médicaments contenant des œstrogènes
Myxœdème, syndrome rénal, carence en iode, augmentation de l'activité physique, prise de médicaments (réserpine, iodure de potassium, pénicilline, glucocorticoïdes)
GratuitHyperthyroïdieHypothyroïdie

Une augmentation du niveau de T4 n'indique pas toujours des maladies du système endocrinien, car elle peut accompagner des maladies graves des organes internes (par exemple, la forme active de l'hépatite) et être une réaction individuelle à l'utilisation à long terme d'un certain nombre de médicaments (contraceptifs oraux, etc.).

Triiodothyronine

La triiodothyronine est une hormone thyroïdienne, dont la plupart est formée de T4 dans les tissus périphériques du corps (foie, reins, muscles). La T3 est la principale hormone biologiquement active avec un effet plus prononcé que la thyroxine.

Un niveau réduit de T3 total et libre est observé avec:

  • une diminution du taux de conversion périphérique de la thyroxine en T3 (se produit chez les hommes après 60 ans et chez les femmes après 70 ans);
  • thérapie à long terme avec thyréostatique;
  • pathologies chroniques du foie, des reins;
  • cirrhose décompensée du foie;
  • tumeurs aux derniers stades de développement;
  • insuffisance cardiaque aiguë;
  • insuffisance pulmonaire.

Une augmentation de la triiodothyronine sous forme libre et liée indique la présence des pathologies suivantes:

  • hyperthyroïdie chez les personnes âgées;
  • Hyperthyroïdie T3 (se produit avec une carence en iode);
  • trouble de la capacité de liaison aux protéines;
  • prendre des médicaments avec de la triiodothyronine dans la composition.

Pendant la grossesse, l'indice T3 peut dépasser de près de moitié les valeurs normales. En règle générale, des processus similaires se produisent au cours du dernier trimestre. Après l'accouchement, le niveau de triioditronine chez la femme est normalisé pendant 10 à 15 jours.

Calcitonine

La calciitonine est une hormone sécrétée par les cellules C thyroïdiennes. La calcitonine favorise le dépôt de calcium dans l'os, empêche la destruction du tissu osseux et réduit la quantité de calcium dans le sang.

Une augmentation de la calcitonine indique des processus oncologiques dans le corps:

  • cancer médullaire;
  • tumeur maligne du sein;
  • cancer de la prostate;
  • tumeur pulmonaire.

De plus, un niveau élevé de thyrocalcitonine est observé avec une insuffisance rénale, une anémie, une pathologie des cellules parafolliculaires et une surdose de vitamine D.

Des anticorps

AT TPO sont des protéines sanguines qui neutralisent l'enzyme peroxydase thyroïdienne, à partir de laquelle les hormones thyroïdiennes sont produites. Une augmentation des anticorps contre la thyroperoxydase entraîne la destruction des follicules et des troubles de la production d'hormones.

AT TG - anticorps qui neutralisent la thyroglobuline (protéines précurseurs de l'hormone thyroxine). Comme dans le cas d'une augmentation de l'AT TPO, un niveau élevé d'anticorps contre la thyroglobuline peut être accompagné de maladies du système immunitaire.

L'apparition d'anticorps indique d'éventuelles maladies auto-immunes:

  • Thyroïdite d'Hashimoto;
  • goitre toxique diffus;
  • goitre toxique nodulaire;
  • inflammation infectieuse;
  • diabète sucré de type 1;
  • polyarthrite rhumatoïde;
  • le lupus érythémateux disséminé;
  • écrevisse;

Si pendant la grossesse il y a une augmentation des anticorps, un tel processus pathologique peut avoir des conséquences néfastes:

  • le développement d'une hyper- ou hypothyroïdie chez une femme est possible, ce qui entraîne des conséquences négatives pour l'enfant;
  • il existe un risque de développer une thyroïdite post-partum;
  • risque accru de fausse couche, car les anticorps indiquent un dysfonctionnement immunitaire.

Malgré les conséquences possibles, 5% des hommes et 10% des femmes ont un niveau élevé chronique d'anticorps anti-TPO et TG, ce qui ne provoque pas le développement de pathologies des glandes endocrines et d'autres organes internes.

Tests de grossesse

Le travail de la glande thyroïde pendant la grossesse est régulé non seulement par le niveau de TSH, mais aussi par la gonadotrophine chorionique (CG), sécrétée par le placenta.

Au premier trimestre, le niveau de CG augmente de manière significative, activant la libération de T3 et T4 totaux, entraînant une diminution de la TSH à 0,1-0,4 nmol / l.

Aux deuxième et troisième trimestres, la quantité de TSH est normalisée, et T3 et T4 peuvent légèrement fluctuer.

Si pendant la grossesse une analyse des hormones thyroïdiennes montre de graves anomalies, cela indique le développement de troubles endocriniens.

TrimestreTTGTotal T4, nmol / litreSt. T4, pmol / litreTotal T3, nmol / litreSt. T3, pmol / litre
je0,1-0,4100-20910,3-24,51.3-2.72,3-6,3
II0,3-2,8117-2368.2-24.7
III0,4-3,5117-2368.2-24.7

Pendant et après la grossesse, la probabilité de développer une thyroïdite auto-immune, un goitre diffus, une thyroïdite post-partum augmente, il est donc nécessaire de passer des tests d'hormones thyroïdiennes pendant la gestation et après l'accouchement.

Analyse pour l'hormone stimulant la thyroïde: analyse du relevé de rendez-vous, norme et écart

L'analyse des hormones stimulant la thyroïde est importante pour évaluer l'état du corps. Plus précisément, la glande thyroïde, qui dans notre corps remplit un certain nombre de fonctions, sans laquelle l'activité vitale est impossible.

Dès qu'un échec se produit, cela conduit à un déséquilibre du corps et menace à l'avenir de graves maladies. Les hormones TTG, T3 et T4 en sont responsables..

Tests hormonaux thyroïdiens: que font-ils?

La glande thyroïde joue un rôle important dans le système endocrinien humain. Il produit des hormones qui saturent le corps en iode, donnent de la vitalité et de l'énergie..

La TSH, ou comme on l'appelle «hormone stimulant la thyroïde», fait référence aux glandes de la glande thyroïde, mais c'est aussi l'hormone hypophysaire, elle contrôle le fonctionnement de la glande et la production d'une quantité suffisante d'autres hormones T3 et T4.


Afin de contrôler le niveau d'hormones, une personne doit donner du sang. Mais il y a des situations où il y a des violations du système endocrinien et le médecin a besoin d'une analyse pour diagnostiquer la maladie. Les symptômes pouvant conduire le patient à l'endocrinologue sont les suivants:

  • Insomnie.
  • Anxiété.
  • Mémoire altérée et concentration.
  • Hypertrophie thyroïdienne.
  • Pathologie rénale.
  • Gonflement.
  • Insuffisance menstruelle.

À l'aide d'un test hormonal, diverses maladies auto-immunes peuvent être détectées. Pour le bon fonctionnement de notre corps, il doit y avoir une quantité suffisante d'hormones.

Le test hormonal montre simplement combien de personnes en ont dans le corps. Et les écarts par rapport à la norme, vous permettent d'identifier diverses maladies.

TSH - hormone stimulant la thyroïde - norme et écarts

La tâche principale de cette hormone est d'activer la glande thyroïde. L'hormone stimulant la thyroïde peut augmenter le débit sanguin et augmenter le débit
l'iode dans le corps. L'hormone est produite par l'hypophyse (la surface inférieure du cerveau). Les fonctions principales incluent le support des T3 et T4 afin que leur concentration dans le corps humain soit normale.

Il existe certaines indications lorsqu'un patient doit prescrire du sang pour la TSH:

  • Diagnostic de la glande thyroïde.
  • Avec l'infertilité.
  • Le développement de l'hypothyroïdie et de l'hyperthyroïdie.

Selon l'âge et l'heure de la journée, les niveaux d'hormones peuvent également varier..

Les patientsNorm μme / L.
Oh - 2 semaines0,7 - 11.
2 à 10 semaines0,6 - 10.
À partir de 10 semaines jusqu'à 2 ans0,5 - 7.
De 2 à 5 ans0,4 - 6.
De 5 ans à 14 ans0,4 - 5.
De 14 ans et plus0,47 - 4,15.

Augmentation de l'hormone stimulant la thyroïde, lorsque le décodage de l'analyse vous permet d'identifier les maladies suivantes:

  • Hypothyroïdie du premier ou du deuxième degré.
  • Tumeurs cérébrales.
  • Insuffisance rénale.
  • Oncologie pulmonaire.
  • Néphropathie chez la femme enceinte.
  • Overdose de drogue.
  • Maladie mentale.

Test sanguin pour les hormones thyroïdiennes - examen

Test sanguin pour les hormones thyroïdiennes - quand dois-je le prendre? Comment se préparer à la procédure et que montrent les résultats? Interprétation de l'analyse de T3, T4 et TTG.

La question de la vérification de mon statut hormonal s'est posée assez rapidement après une échographie de la glande thyroïde et la détection d'une éducation dans le lobe gauche dans le contexte d'une augmentation du volume de l'organe lui-même. Cette image est caractéristique de la carence en iode, d'autant plus que dans la région où je vis ce problème est assez aigu.

La raison de la vérification de la glande thyroïde était une maladie gynécologique - l'endométriose, qui a été détectée à l'âge de 20 ans et m'a menacé d'infertilité et de nombreuses complications.

Test d'hormone thyroïdienne

La glande thyroïde produit des hormones;

1. Thyroxine ou T4

Thyroxine (tétraiodothyroninyl T4). - L'une des deux principales hormones thyroïdiennes. Il constitue la majorité de tous les composés synthétisés par la glande thyroïde (jusqu'à 90%).

2. Triiodothyronine (T3)

Triiodothyronine (T3). C'est une autre hormone thyroïdienne. Son activité dépasse l'activité du T4 à 1000%. T3 contient trois atomes d'iode, et non 4, de sorte que l'activité chimique de l'hormone augmente considérablement. Beaucoup considèrent la triiodothyronine comme la principale hormone thyroïdienne et le T4 est la «matière première» pour sa production. Le T3 est synthétisé à partir du T4 par exposition à l'hormone à 4 atomes avec des enzymes contenant du sélénium.

Il existe un autre indicateur qui est extrêmement important pour la recherche - TSH - hormone stimulant la thyroïde, qui montre de manière très informative le fonctionnement de la glande thyroïde. Cependant, cette hormone est produite dans la glande pituitaire et non dans la glande thyroïde. Mais il est inclus dans la norme pour l'examen des niveaux hormonaux en violation de cet organe, car la TSH est le principal régulateur de la glande thyroïde.

L'hormone TSH (en abrégé, de «l'hormone stimulant la thyroïde», c'est-à-dire l'hormone destinée à la glande thyroïde) est produite par les cellules hypophysaires en réponse à une diminution du taux d'hormones thyroïdiennes T4 et T3 dans le sang. La TSH a pour fonction principale de réguler l'activité de la glande thyroïde. Il stimule la synthèse des hormones T3 - triiodothyronine et T4 - thyroxine.

La fonction principale des hormones thyroïdiennes

Les deux hormones thyroïdiennes (T3 et T4) jouent un rôle énorme dans la vie du corps:

  • ils participent à la production de chaleur,
  • améliorer l'absorption de l'oxygène et des nutriments par les cellules du corps,
  • stimuler la formation de vitamine A dans le foie,
  • participer au métabolisme lipidique - contribuer à l'utilisation du cholestérol et des lipoprotéines nocives,
  • J'active le métabolisme des acides aminés et des minéraux,
  • affecter le travail du muscle cardiaque et des cellules cérébrales.

Autrement dit, la glande thyroïde est l'un des principaux organes hormonaux qui déclenchent tous les processus biochimiques dans le corps. Par conséquent, toute défaillance dans son travail nuit au travail de tous les organes internes et nécessite une intervention urgente.

Pourquoi m'a-t-on assigné un test hormonal thyroïdien??

Pour tout problème gynécologique (endométriose, mastopathie, infertilité - et j'ai eu les trois), tout d'abord, vous devez vérifier la glande thyroïde. Une échographie de la glande thyroïde a révélé un certain nombre de troubles:

Dans le contexte de l'hyperplasie des glandes, un échographiste a trouvé une petite formation dans le lobe gauche:

L'endocrinologue après les résultats d'une échographie m'a envoyé pour déterminer le niveau d'hormones: T3, T4 et TSH:

Une ponction de la formation de la glande thyroïde a été réalisée, qui a révélé un processus inflammatoire:

Sur la base des résultats de l'examen, on m'a prescrit une thérapie anti-inflammatoire et antibactérienne et 200 mcg d'iodomarine. J'avais peur d'avoir besoin d'une hormonothérapie, mais ça a marché. Après le traitement, je suis périodiquement examiné (1 fois par an). La dernière échographie de la glande thyroïde a montré une tendance positive - le médecin n'a pas trouvé de formation. Pendant ce temps, j'ai réussi à donner naissance à deux bébés en bonne santé, donc la plupart du diagnostic a été retiré.

Comment passer les hormones thyroïdiennes?

Il est important de savoir que de nombreux facteurs influencent le statut hormonal, y compris l'heure de la journée. Par exemple, le niveau de TSH atteint un pic le matin (à 4 heures) et ses valeurs minimales sont observées le soir. en conséquence, si une personne travaille pendant le quart de nuit ou souffre d'insomnie, cela peut affecter la valeur finale.

Les grossesses et la période de lactation peuvent également montrer un résultat peu fiable, car à ce moment il y a une diminution physiologique des niveaux de TSH. Même la prise de certains médicaments peut changer l'image du fond hormonal. Par conséquent, il ne vaut pas la peine d'interpréter les résultats du test vous-même - cela peut être fait avec compétence par un endocrinologue qui connaît de telles nuances.

Quelles règles doivent être suivies lors de la prise d'hormones thyroïdiennes:

  1. Évitez de boire de l'alcool quelques jours avant la procédure..
  2. Avant de prendre des hormones, vous ne devez pas vous engager dans un travail physique intense, la veille, il est préférable d'abandonner même les entraînements habituels.
  3. Avant de se rendre, il est important d'exclure l'hypothermie et la surchauffe du corps.
  4. Toute expérience psycho-émotionnelle viole le fond hormonal.
  5. Pour obtenir des tests fiables, il est important de se limiter au stress..

Le cycle menstruel chez la femme n'affecte pas le niveau de TSH et d'autres hormones. Quel jour les femmes donnent-elles des hormones - peu importe

Bien sûr, il est préférable de ne prendre aucun médicament avant l'analyse. Mais il y a des situations où il n'est pas possible d'annuler le médicament - par conséquent, il est important d'informer votre médecin des comprimés que vous avez pris avant de donner du sang - en particulier les hormones, les vitamines et les préparations d'iode jouent un rôle.

Si vous prenez de la thyroxine, vous ne devez pas l'annuler avant de prendre des hormones. Le matin du jour où vous prenez les hormones, vous ne devez pas prendre de thyroxine avant que le sang ne soit donné aux hormones thyroïdiennes - cela suffit pour obtenir une analyse qualitative.

Le sang pour les hormones thyroïdiennes est donné exclusivement à jeun (le matin, sans petit déjeuner). Le dîner doit être léger et pas tard le soir..

Le sang pour la recherche vient d'une veine:

La méthode pour déterminer le niveau de TSH est appelée immunodosage chimioluminescent sur microparticules. L'objet d'étude est le sérum sanguin.

À quelle fréquence devez-vous passer un test hormonal?

En cas d'anomalies de la glande thyroïde, cette analyse est réalisée annuellement.Voici une liste de symptômes dans lesquels il est nécessaire d'examiner l'état hormonal:

  • embonpoint, troubles métaboliques
  • système immunitaire faible
  • faiblesse générale et manque d'énergie, état déprimé
  • violation de l'état psycho-émotionnel, nervosité, agressivité, fatigue, lenteur, somnolence, apathie, variabilité de l'humeur
  • Déficience en fer
  • troubles de la mémoire, oubli, diminution de la concentration, maux de tête et vertiges, désorientation dans l'espace
  • augmenter, et souvent abaisser la tension artérielle, augmenter la fréquence cardiaque
  • gonflement des extrémités, sensation de boule dans la gorge
  • formation de goitre - hypertrophie thyroïdienne
  • perte de désir sexuel
  • perte de cheveux abondante
  • retard de croissance chez les enfants, violation des proportions corporelles
  • incapacité à tomber enceinte, irrégularités menstruelles
  • taux de cholestérol élevé
  • sensibilité aux conditions météorologiques
  • douleurs musculaires et articulaires
  • peau sèche du visage et du corps
  • changements d'audition et de voix

Il est conseillé de faire un test hormonal dans des conditions identiques - en même temps, dans le même laboratoire, car les réactifs dans différentes cliniques peuvent varier.

TSH normale

  • chez les nouveau-nés - de 1,1 à 17 mU / l;
  • chez les nourrissons âgés de 2,5 mois, de 0,6 à 10 mU / l;
  • chez les enfants de 2,5 à 14 mois - de 0,4 à 7 mU / l;
  • chez les enfants de 14 mois à 15 ans, de 0,4 à 6 mU / l;
  • chez l'homme - de 0,4 à 4 mU / l;
  • chez les femmes - de 0,4 à 4 mU / l;
  • chez la femme enceinte - de 0,2 à 3,5 mU / l.

Interprétation de l'analyse

T3 et T4 sont réduits dans les situations suivantes:

  • avec hypothyroïdie (diminution de la fonction thyroïdienne),
  • avec insuffisance rénale

Vous devez savoir que chez les personnes âgées, le niveau de triiodothyronine est considérablement réduit, par conséquent, pour elles, un test sanguin pour les hormones thyroïdiennes a des valeurs normales spéciales. Chez les personnes de plus de 65 ans, le niveau de T3 est réduit de 10 à 50%.

T3 et T4 augmentent avec l'hyperthyroïdie. Parfois, avec une surcharge physique sévère, le niveau d'hormones thyroïdiennes peut également être légèrement supérieur à la normale.

Une augmentation du niveau de triiodothyronine totale se manifeste dans le goitre de carence en iode, la thyréotoxicose, la carence thyroïdienne, ainsi que pendant la grossesse.

La relation entre le niveau de TSH et les hormones stimulant la thyroïde:

  • Si la TSH est faible, le niveau de T3, T4 augmente, le diagnostic peut être une thyroïdite auto-immune, une thyroïdite aiguë et subaiguë.
  • Si au contraire, la thyrotropine est élevée, le niveau d'hormones thyroïdiennes diminue. Lorsque la glande thyroïde est retirée, la thyrotropine est maximisée. De plus, avec une telle connexion, on peut suspecter un goitre diffus, un goitre nodulaire.

Dans tous les cas, une analyse de la détermination des hormones thyroïdiennes est une étude informative qui peut déterminer avec précision le degré de défaillance d'un organe et choisir la tactique de traitement optimale.

Test sanguin pour les hormones thyroïdiennes

La glande thyroïde est le plus petit organe de l'homme, mais en même temps c'est elle qui est chargée d'un grand nombre de fonctions. Elle est responsable des processus métaboliques se produisant dans le corps humain, corrige le travail du muscle cardiaque, ses hormones sont impliquées dans le processus de construction et de développement du tissu osseux, etc. Et des tests pour les hormones thyroïdiennes sont prescrits assez souvent, car une telle étude permet de poser le bon diagnostic.

Un dysfonctionnement de la glande thyroïde au stade initial de développement présente des symptômes très similaires aux maladies du cœur et du système nerveux. Le médecin suggère de passer des tests après avoir examiné les patients et de comparer les plaintes objectives.

Types d'hormones thyroïdiennes

Quelles hormones sont produites par la glande thyroïde? Seulement deux: la triiodothyronine (T3) et la thyroxine (T4). Mais ce sont les principales hormones qui montrent comment cela fonctionne. En plus d'eux, l'analyse finale contient également d'autres indicateurs qui fournissent des informations importantes. Ce sont AT à TPO, AT-TG et TTG.

Triiodothyronine (T3)

Pour la production de T3, seules les cellules de la glande sont responsables. Le principal objectif du T3 est de contrôler les processus redox. De plus, son "devoir" est de contrôler le métabolisme.

Thyroxine (T4)

Produit également par les cellules du tissu glandulaire. Les fonctions sont presque les mêmes que celles du T3, mais il y a de petits ajouts. En particulier, la thyroxine est impliquée dans le métabolisme des protéines.

En général, la thyroxine est dix fois plus active que la triiodothyronine, mais ce sont ces hormones qui sont conçues pour maintenir un bon équilibre hormonal. Avec une fonction glandulaire accrue, une production accrue de ces types d'hormones est observée. Dans ce cas, une personne présente des signes d'hyperthyroïdie.

Avec une diminution de la production de T3 et T4, une maladie telle que l'hypothyroïdie se forme. Diagnostic de pathologie dans la carence chronique en iode.

Anticorps contre la thyropyroxidase (AT à TPO)

Ce sont des anticorps auto-immuns spéciaux contre l'enzyme qui sont produits par les cellules thyroïdiennes. Elle est constamment engagée dans la production de cette enzyme, car sans elle, la synthèse de T3 et T4 est impossible. Et avec le fonctionnement normal de l'organe, rien ne l'empêche. Mais avec les pathologies auto-immunes humaines accompagnées d'une violation de la défense immunitaire, l'enzyme commence à se manifester de manière agressive par rapport aux tissus corporels. Dans ce cas, la production d'anticorps est diagnostiquée..

Anticorps contre la thyroglobuline (AT-TG)

Un autre anticorps, mais ils répondent à la thyroglobuline. L'indicateur est également très important et indique une thyroïdite auto-immune existante ou un goitre toxique diffus..

Hormone stimulant la thyroïde (TSH)

L'hypophyse produit des hormones, mais c'est lui qui est responsable du bon fonctionnement de la glande et du maintien de l'équilibre hormonal optimal dans le corps humain.

Chez les personnes en bonne santé, lorsque la glande thyroïde est trop active, une diminution de la quantité de TSH est observée. Que répond-elle avec une lente synthèse hormonale.

Si le fer ne fonctionne pas à pleine puissance, les indicateurs TSH commencent à dépasser les normes autorisées. Norme médicale acceptée:

  • TTG: 0,40... 4,00 mU / l.
  • T3: 2,60.... 17,70 pmol / L.
  • T4: 9,00... 22.00 pmol / L.
  • AT-TG: 0... 18,00 U / ml.
  • AT-TPO: nodule dans la glande thyroïde

  1. La principale raison de la réalisation d'un test sanguin est la détection de la palpation du cou, une augmentation de la taille de la glande, ainsi que divers nœuds.
  2. Une autre raison de l'analyse du sang est l'apparition de symptômes caractéristiques de l'hyperteriose ou de l'hypothyroïdie. Même si extérieurement aucun signe de lésion des glandes n'a été noté. Dans le premier cas, une personne se plaint de transpiration excessive, de tremblements non motivés des membres et de troubles du rythme cardiaque. Il peut également souffrir d'exophtalmie. L'hypothyroïdie se caractérise par un ensemble important d'excès de poids, une lenteur de la parole, une diminution du nombre de battements cardiaques par minute.

Une analyse peut également être affectée:

  • avec nervosité et irritabilité accrues;
  • avec des problèmes de sommeil;
  • avec des violations du cycle mensuel;
  • pour les problèmes de nature intime.

Préparation au don de sang pour analyse

Donner du sang pour analyse après la préparation préliminaire, sinon les résultats peuvent être incorrects.

  • Si vous recevez régulièrement des médicaments qui affectent la glande (hormones d'origine artificielle ou thyréostatiques), vous devez donner du sang dans le contexte d'un retrait mensuel. S'il est impossible de remplir cette condition, il est nécessaire d'en avertir le médecin traitant..
  • Si vous prenez des complexes vitaminiques contenant de l'iode quotidiennement ou buvez un seul médicament, en particulier de l'iodure de potassium ou de l'iodure de potassium, puis avant de donner du sang pour analyse, vous devez refuser de le prendre environ 3 à 5 jours avant de vous rendre au laboratoire..
  • Avant de donner du sang, vous devez refuser de prendre des boissons contenant de l'alcool et des aliments trop gras pendant la journée.
  • Le sang ne doit être donné que l'estomac vide.
  • Ne pas fumer le jour de la livraison.
  • Si vous devez subir un examen aux rayons X en utilisant le contraste, vous devez d'abord effectuer une analyse des hormones thyroïdiennes. Et après cela, passez à la procédure aux rayons X. Sinon, les résultats seront incorrects..

Déchiffrer le résultat

Le déchiffrement aide à comprendre quelles anomalies existent dans la glande.

Hormone stimulant la thyroïde (TSH)

Ce n'est pas une hormone produite par la glande thyroïde, mais la TSH est responsable de son bon fonctionnement. Norme TSH selon l'âge:

  • nouveau-né - 1.120....17.050 miel / l;
  • jusqu'à 12 mois - 0,660... 0,8,30 miel / l;
  • 2... 5 ans - 0,480....6,550 miel / l;
  • 5... 12 ans - 0,470....5,890 miel / l;
  • 12... 16 ans - 0.470.....5.010 miel / l;
  • adultes - 0,470... 4,150 miel / l.

La quantité maximale de TSH est produite entre 2 et 3 heures du matin. Le minimum journalier est compris entre 17h et 18h. Un niveau accru de TSH peut être observé:

  • avec adénome hypophysaire;
  • après la procédure d'hémodialyse;
  • avec empoisonnement au plomb;
  • avec une mauvaise fonction de la glande surrénale;
  • avec hypofonction de la glande thyroïde;
  • thyroïdite Hashimoto;
  • avec schizophrénie;
  • prééclampsie sévère;
  • effort physique excessif;
  • lors de la prise de certains médicaments.

Une diminution de la TSH est possible:

  • avec hyperthyroïdie des femmes enceintes;
  • goitre toxique et endémique;
  • avec nécrose hypophysaire;
  • soumis à un régime strict (à jeun);
  • pendant un stress sévère;
  • après une lésion cérébrale traumatique accompagnée de lésions de l'hypophyse.

Triiodothyronine (T3)

Il se caractérise par des fluctuations saisonnières. Le maximum tombe en automne et en hiver, et les chiffres minimums montrent le sang en été. Norme T3 par âge:

  • 1... 10 ans - 1 790... 4 080 nmol / l;
  • 10... 18 ans - 1 230... 3 230 nmol / l;
  • 18....45 - 1.060... 3.140 nmol / l;
  • plus de 45 ans - 0,620... 2,790 nmol / l.
  • après purification artificielle du sang;
  • avec un myélome, accompagné de taux élevés d'immunoglobuline G;
  • avec un excès de poids;
  • avec glomérulonéphrite diagnostiquée;
  • dysfonctionnement de la glande post-partum;
  • thyroïdite sous forme aiguë et subaiguë;
  • choriocarcinome;
  • avec goitre toxique diffus;
  • avec des pathologies hépatiques chroniques;
  • avec une infection par le VIH;
  • lors de la prise de contraception orale;
  • avec porphyrie.

Une diminution des indicateurs de savoirs traditionnels est possible:

  • soumis à un régime pauvre en protéines;
  • avec insuffisance surrénale;
  • avec hypothyroïdie;
  • pendant la période de récupération;
  • lors de la prise de médicaments anti-thyroïdiens.

Thyroxine (T4)

La teneur maximale de l'hormone dans le sang se produit au bout de 8 à 12 heures. La quantité minimale dans son sang est contenue la nuit, de 11 nuits à trois heures du matin. Chez les femmes, la norme T4 est plus élevée que chez les hommes. Norme T4: 9,00... 22,0 pmol / L.

Les écarts de T4 vers le côté supérieur peuvent être le résultat de:

  • myélome;
  • surpoids;
  • Infection par le VIH
  • dysfonctionnement post-partum de la glande thyroïde;
  • thyroïdite survenant dans un format subaigu et aigu;
  • maladies du foie;
  • goitre diffus toxique;
  • prendre des hormones thyroïdiennes artificielles;
  • porphyrie.

La baisse des indicateurs est caractéristique:

  • avec le syndrome de Sheehan;
  • avec goitre endémique, à la fois congénital et acquis;
  • avec thyroïdite survenant sous une forme auto-immune;
  • avec inflammation de l'hypothalamus et de l'hypophyse;
  • lors de la prise de certains médicaments.

Thyroglobuline (TG)

La principale indication pour l'analyse de cette hormone particulière est une suspicion de la présence d'un cancer de la thyroïde, ainsi qu'un contrôle avec une thérapie déjà prescrite.

Une augmentation de TG indique la présence d'une tumeur de la glande, accompagnée d'une activité fonctionnelle élevée. Les taux réduits peuvent être:

  • avec thyrotoxicose;
  • avec thyroïdite;
  • avec un adénome thyroïdien bénin existant.

Des anticorps

Si une analyse des hormones thyroïdiennes a montré la présence d'anticorps, cela indique un processus auto-immun passant. La défense immunitaire est activée par rapport aux structures de votre propre corps. Des anticorps anti-thyroglobuline et thyroperoxydase sont détectés:

  • avec la maladie de Graves;
  • avec le syndrome de Down, Turner;
  • thyroïdite de Crivena (se présente sous une forme subaiguë);
  • en cas de violation de la glande thyroïde après la naissance d'un enfant;
  • avec thyroïdite Hashimoto;
  • avec une hypothyroïdie de nature idiopathique;
  • thyroïdite auto-immune.

Avec ces maladies, la norme acceptée peut augmenter mille fois ou plus, ce qui peut être appelé un indicateur indirect du processus auto-immun en cours.

Décryptage: les maladies les plus courantes

Afin de poser un diagnostic, le médecin compare tous les indicateurs disponibles. Voici une liste des pathologies thyroïdiennes les plus courantes..

Hyperthyroïdie

  • T3 - dépasse la norme;
  • T4 - dépasse la norme;
  • TTG - inférieur à la normale;
  • AT-TG et AT à TPO - la norme.

Hypothyroïdie primaire

  • T3, T4 - souvent abaissé (la norme est relativement rare);
  • TSH - augmenté;
  • AT-TG, AT à TPO - la norme.

Hypothyroïdie secondaire

  • T3, T4, TTG - en dessous de la norme;
  • AT-TG, AT à TPO - la norme.

Thyroïdite auto-immune et thyroïdite subaiguë

  • T3, T4, TSH - des indicateurs sont possibles pour l'hyper- et l'hypothyroïdie;
  • AT-TG, AT à TPO - trop cher.

Hormones thyroïdiennes pendant la grossesse: décryptage

Pendant la grossesse, la glande thyroïde augmente légèrement de taille et commence à travailler plus intensément. Pendant la grossesse, la nomination d'un test sanguin pour les hormones thyroïdiennes est prescrite de manière sélective. Le plus souvent, la nécessité d'un examen survient chez les femmes qui ont eu des problèmes avec le travail du corps avant la grossesse. L'analyse est également nécessaire si la future mère présente une faiblesse inexplicable, souffre de perte de cheveux, a du mal à dormir, etc..

Très souvent, c'est cette condition qui peut provoquer un accouchement prématuré. Une femme développe une gestose dans la seconde moitié de la grossesse.

En présence d'hypothyroïdie (diminution de la production d'hormones) pendant la grossesse, les risques suivants surviennent:

  • avortement spontané précoce;
  • mort fœtale in utero;
  • malformations chez un enfant;
  • retard mental.

Pour détecter les écarts, un test sanguin est prescrit pour les hormones suivantes:

  • Hormone stimulant la thyroïde (TSH). La norme pendant la grossesse est de 0,40... 2,0 mU / l.
  • Sans thyroxine (T4). La norme pendant la période d'accouchement est de 8... 21 pmol / l.
  • Triiodothyronine (T3). La norme pendant la grossesse est de 2,60... 5,70 pmol / l.

La réaction aux anticorps n'est prescrite que dans certains cas. La préparation au don de sang se déroule selon les normes généralement acceptées.

Le sang pour les hormones thyroïdiennes peut être donné à la fois à une clinique régulière et à un laboratoire privé rémunéré. Les résultats du décodage dépendent de l'équipement sur lequel l'étude est menée. Et pour qu'il n'y ait pas de désaccords trop importants, des tests répétés sont passés au même endroit.