Tests d'hormones surrénales

Les glandes surrénales, en tant que partie du système endocrinien, produisent des hormones importantes pour l'homme, telles que l'aldostérone et le cortisol. En règle générale, un test hormonal surrénalien est prescrit par un médecin généraliste avec des plaintes typiques.

Les tests sanguins pour les hormones du cortex surrénalien peuvent être comparés aux tests de diagnostic de l'état du corps humain. Par exemple, des taux accrus indiquent un stress constant, un surmenage important et peuvent également provoquer de l'insomnie, etc. Les hormones du système hypophyso-surrénalien sont présentées:

  • cortisol;
  • l'aldostérone;
  • déhydroépiandrostérone.

Déhydroépiandrostérone

La déhydroépiandrostérone est une hormone stéroïde androgène produite par les cellules du cortex surrénalien. C'est lui qui est une prohormone qui, en raison de processus complexes, se transforme en la principale hormone mâle - la testostérone et la femelle - l'œstrogène.

Indicateurs de norme

Les indicateurs ont une gamme assez large et dépendent de l'âge. Les systèmes de test utilisés et les analyseurs de sang eux-mêmes peuvent donner des erreurs. Les éléments suivants sont considérés comme normaux:

  • chez les femmes - 810-8991 nmol / l;
  • chez l'homme - 3591-11907 nmol / l.

Quand sont nommés

Un test sanguin pour cette hormone du système hypophyso-surrénalien est prescrit pour:

  • suspicion de production de glande surrénale existante de leurs propres corticostéroïdes;
  • tumeurs du cortex surrénalien;
  • fausse couche de l'enfant;
  • malnutrition fœtale;
  • symptômes de retard;
  • suspicion d'hormones excessives du système hypophyso-surrénalien chez une femme enceinte.

Comment se prépare la réussite de l'analyse

Avant de donner du sang aux hormones du cortex surrénal, vous devez arrêter de prendre les médicaments suivants:

  • "Dexamethasone";
  • "Hydrocortisone";
  • Prednisolone
  • "Diprospan";
  • œstrogènes;
  • contraception sous forme de comprimés.

Conseil! Pour que le résultat soit plus précis, vous devez informer l'infirmière des médicaments pris qui peuvent affecter la composition biochimique du sang..

Cortisol (C)

Dans le processus de production d'hormones, les cellules corticales surrénales sont impliquées. Il appartient à la catégorie des glucocorticoïdes. C'est le cortisol qui est responsable du contrôle de la production d'ACTH et de corticolibérine.

De fortes fluctuations diurnes sont caractéristiques du cortisol:

  • le maximum est observé de quatre heures à huit heures du matin;
  • minimum - à partir de neuf heures du soir et trois heures du matin.

Quand sont-ils testés?

Un don de sang pour le cortisol est prescrit:

  • avec hirsutisme;
  • pour confirmer le syndrome d'Itsenko-Kuching et la maladie d'Addison;
  • avec oligoménorrhée;
  • avec une puberté accélérée;
  • avec ostéoporose;
  • avec une pigmentation accrue de la peau;
  • avec une faiblesse musculaire inexpliquée.

Comment donner du sang au cortisol

Quelles conditions doivent être observées? La veille de l'accouchement, vous devez arrêter (si possible) de prendre les médicaments suivants:

  • œstrogène;
  • produits opiacés;
  • contraceptifs.

De plus, la veille d'une visite au laboratoire, les sports actifs et le tabagisme doivent être exclus..

Conseil! C'est la mesure de la quantité quotidienne de cortisol dans le sang qui est un test sanguin obligatoire pour le syndrome de Cushing suspecté. Un indicateur accru de cette hormone du système hypophyso-surrénalien est caractéristique de cette pathologie.

Quelles sont les normes de cortisone dans le sang

La norme des indicateurs dépend de l'âge de la personne:

  • moins de 16 ans - 83... 580 nmol / l;
  • plus de 16 ans - 138... 635 nmol / l.

Écarts par rapport à la norme

Des nombres plus élevés peuvent indiquer la présence de:

  • La maladie d'Itsenko-Cushing;
  • carcinomes du cortex surrénalien;
  • abaisser la glycémie au-dessous acceptable
  • tumeurs surrénales;
  • diminution de la fonction rénale;
  • hyperplasie surrénale virilisante;
  • hyperthyroïdie.

La valeur accrue de la cortisone est observée:

  • pendant la grossesse;
  • dans le contexte de la contraception orale;
  • avec stress et dépression;
  • avec un excès de poids;
  • avec alcoolisme.

Une baisse des indicateurs peut confirmer:

  • syndrome surrénogénital;
  • altération de la synthèse des corticostéroïdes surrénales;
  • production insuffisante d'hormones par les glandes surrénales (maladie d'Addison);
  • panhypopituitarisme;
  • hépatite;
  • cirrhose du foie;
  • hypothyroïdie.

Un taux réduit pendant la grossesse peut indiquer le développement d'une toxicose précoce.

Aldostérone

L'aldostérone est une hormone qui synthétise le cortex surrénalien. Il est responsable de la régulation de l'équilibre électrolytique, ainsi que du réglage du volume total de liquide dans le corps et des indicateurs de pression artérielle.

Quelle est l'hormone responsable de

Ayant un effet sur les tubules rénaux, l'hormone retarde le retrait du sodium et du chlore du corps. Cela devient la raison pour laquelle avec la salive, l'urine et ensuite beaucoup moins de liquide sont excrétés du corps. Mais en même temps, l'excrétion de potassium augmente.

L'aldostérone aide à maintenir une tension artérielle normale. Avec une augmentation de la quantité d'hormone dans le sang, il y a formation d'œdème, augmentation de la pression artérielle, diminution du tonus musculaire, crampes et troubles du rythme cardiaque.

Une fois nommé

Une étude est prescrite pour clarifier les pathologies suivantes:

  • insuffisance surrénalienne;
  • hypotension orthostatique;
  • accélération de la croissance des cellules du cortex surrénalien (hyperplasie);
  • tumeurs du tissu glandulaire (adénome) du cortex surrénalien;
  • augmentation de la production de l'hormone aldostérone.

En outre, des tests sanguins pour les hormones surrénales sont également nécessaires avec un contrôle inadéquat de l'hypertension artérielle.

Norme

Dans ce cas, la norme est la même pour les hommes et les femmes: 35-350 pg / ml.

Écarts par rapport à la norme

Un taux élevé d'aldostérone peut indiquer:

  • Syndrome de Cohn (avec aldostéronisme primaire);
  • hyperplasie surrénale, procédant bilatéralement (avec aldostéronisme pseudo-primaire);
  • insuffisance cardiaque;
  • syndrome néphrotique (une pathologie complexe, accompagnée de l'apparition d'un œdème sévère, ainsi que d'un changement de certains paramètres biochimiques);
  • syndrome de Bartter;
  • hypovolémie provoquée par des saignements;
  • cirrhose du foie, accompagnée de la formation d'ascite;
  • hémangiopéricytome rénal.

Dépasser la norme de l'hormone du système hypophyso-surrénalien peut se produire dans les conditions suivantes:

  • pendant la grossesse;
  • après un jeûne prolongé;
  • sous contrainte thermique.

Une diminution de la concentration de l'hormone en dessous d'un niveau acceptable:

  • La maladie d'Addison (s'il n'y a pas d'hypertension diagnostiquée);
  • avec hypertension existante - augmentation de la production de corticostérone, maladie de Turner, diabète sucré, intoxication alcoolique;
  • consommation excessive de sel;
  • syndrome surrénogénital;
  • hypertension artérielle pendant la grossesse.

Comment préparer la livraison

Pour que l'étude sur l'hormone du système hypophyso-surrénalien donne le bon résultat, les conditions suivantes doivent être remplies:

  • maintenir le rythme habituel de consommation de sel pendant deux semaines;
  • le sang ne peut pas être donné pendant la maladie (les indicateurs peuvent être artificiellement bas);
  • avant de visiter le laboratoire, il est nécessaire d'éviter une surcharge physique et psycho-émotionnelle accrue;
  • arrêtez les médicaments qui peuvent affecter les résultats du test (vous devez en discuter avec votre médecin).

Pour donner du sang aux hormones du système hypophyso-surrénalien, il est recommandé de choisir des laboratoires spécialisés. Cela s'explique par la présence dans ces institutions de tout l'équipement nécessaire, ainsi que de personnel qualifié.

Analyses des hormones surrénales: indicateurs de norme, écarts

Des tests hormonaux surrénaux sont prescrits si un contrôle thyroïdien est requis d'un point de vue fonctionnel. Ces hormones ont d'autres noms: stress, immunité.

Ils aident le corps à faire face au stress, à divers processus pathologiques et à la fonctionnalité altérée des systèmes et des organes en général.

Pour tester le fond hormonal des glandes surrénales, cela signifie se renseigner sur les troubles cachés au niveau biochimique qui peuvent provoquer du stress, de la fatigue chronique, de l'insomnie, des problèmes de cycle menstruel, de l'obésité, et ce n'est pas toute la liste.

Travail hormonal

Chaque glande surrénale (il y en a deux dans le corps) a un cortex et une moelle. C'est l'écorce qui est responsable de la production hormonale, elle régule le métabolisme des glucides, l'équilibre de l'eau et des sels, la production d'hormones sexuelles et de glucocorticostéroïdes. Le cerveau affecte à son tour l'adrénaline, la noradrénaline et les niveaux de protéines..

Les hormones, minéralocorticoïdes produits par le cortex, permettent à l'eau, au sodium et au chlore d'être stockés dans les tissus du corps et de maintenir la pression artérielle à la frontière optimale.

Des quantités excessives d'entre eux entraînent un gonflement, une augmentation de la pression. Par conséquent, une analyse de leur niveau est importante pour l'insuffisance cardiaque et rénale, avec l'hypertension.

Le niveau augmente en raison d'un régime sans sel, de l'activité physique et de la grossesse.

Si nous parlons d'hormones sexuelles, leurs glandes surrénales produisent en petites quantités. Des taux excessifs peuvent indiquer des tumeurs..

Dans ce cas, une personne présente des signes extérieurs d'un autre sexe. Par rapport à l'insuline, les glucocorticoïdes sont responsables d'une augmentation de la quantité de glucose dans le sang et de sa synthèse.

Dans le contexte de leur travail, l'inflammation est supprimée, ils sont importants pour prévenir les états de choc dans le corps.

En raison de l'acteur principal de ce groupe - le cortisol, une personne est capable de vivre un état de stress pendant une longue période sans causer de dommages destructeurs au corps. Sa concentration sanguine augmente pendant la grossesse.

De nombreux médecins citent l'adrénaline comme l'hormone surrénale la plus importante. Il est constamment présent dans le sang en petite quantité..

L'adrénaline est responsable de l'excitation active du système nerveux, aide à faire face au stress, provoque une sensation de peur, ce qui aide une personne à initier l'instinct de conservation.

À son tour, la norépinéphrine, au contraire, conduit à la formation de courage, de rage.

Souvent, les problèmes du système hormonal se manifestent sur l'état de la peau, sur l'activité des maladies allergiques. Des laboratoires sont chargés de tester le niveau..

En fonction d'eux, si nécessaire, un spécialiste sélectionne des médicaments qui aident à normaliser le niveau.

Pour un patient sur une base individuelle, un programme de correction thérapeutique est parfois développé, qui détermine le régime alimentaire et un ensemble d'exercices physiques.

Sulfate de déhydroépiandrostérone

L'une des hormones surrénales d'origine stéroïdienne androgène est le sulfate de déhydroépiandrostérone. Le cortex surrénal est responsable de sa production et le corps en a besoin pour créer de la testostérone et des œstrogènes. Si l'étude montre ses chiffres surestimés, pour les femmes, cela peut créer un risque de fausse couche pendant la grossesse..

La détermination du niveau de l'hormone est requise lorsque:

  • syndrome surrénogénital;
  • néoplasmes dans le cortex surrénalien;
  • fausse couche habituelle;
  • malnutrition fœtale;
  • problèmes de puberté.

Pour obtenir les données pertinentes, vous devez réussir l'analyse correctement et vous y préparer correctement. Il s'agit de l'absence de stress et de surmenage.

Il est important de ne pas permettre un effort physique excessif, de s'abstenir de fumer, si vous souffrez de cette dépendance. Des tests sanguins pour les hormones surrénales sont effectués le matin après un jeûne préliminaire.

Cela signifie qu'avant l'accouchement, une pause dans l'alimentation devrait être de six à huit heures.

Il existe toute une gamme de médicaments dont l'utilisation est inacceptable si du sang est donné pour les AED. Ceux-ci comprennent, mais sans s'y limiter, les contraceptifs oraux. Assurez-vous d'informer l'infirmière qui rédigera les documents sur la prise des médicaments appropriés. Une note sera faite pour l'interprétation correcte de l'analyse..

Si nous parlons d'indicateurs hormonaux d'un niveau normal, les valeurs dépendent de l'âge et du sexe. De plus, il est important de considérer les systèmes de test et les analyseurs utilisés par le laboratoire..

Habituellement, l'analyse indique si les hormones sont normales ou ont un écart dans l'une des directions. Ainsi, pour les femmes, un indicateur idéal se situe dans la plage de 810 à 8991 nmol / l.

Les hommes doivent démontrer un indicateur de 3591-11907 nmol / l.

Indicateurs de cortisol

Souvent, un test hormonal surrénalien consiste à vérifier les niveaux de cortisol. C'est l'une des hormones les plus importantes produites par le cortex surrénalien. Dans la plupart des cas, il est recommandé de prélever du sang pour analyse, mais vous pouvez également passer un test d'urine pour le cortisol.

Le cortisol ne permet pas au corps de «se décomposer» dans un contexte de surcharge du fond émotionnel, il est donc souvent appelé hormone du stress.

Votre médecin peut demander une analyse pour une étude qui identifie la maladie de Cushing si vous devez diagnostiquer des conditions hypertensives, un syndrome surrénogénital ou évaluer la maladie d'Addison.

Le travail préparatoire est simple. Le changement est effectué le matin avec un jeûne préliminaire. Pour déterminer la dynamique hormonale, un deuxième test est effectué dans les 24 heures, mais plus tard dans le temps, de 16 à 18 heures.

Trois jours avant l'accouchement prévu, il est recommandé de suivre un régime qui implique de limiter la quantité de sel consommée à deux à trois grammes par jour.

12 heures avant l'analyse, vous devez abandonner l'activité physique et manger pour la dernière fois avant l'analyse. Essayez de ne pas vous surcharger émotionnellement.

Si vous prenez des médicaments ou des préparations à base de plantes, informez l'assistant de laboratoire car certains médicaments peuvent modifier les résultats..

Lors de la détermination de l'hormone du cortex surrénalien, le cortisol idéalement le matin devrait être un indicateur compris entre 91 et 235 mcg / l. Pour les heures du soir, des données plus faibles sont caractéristiques - de 18 à 101 μg / l. Des taux élevés peuvent provoquer obésité, asthme, infections aiguës, tumeurs, hyperplasie.

Bien sûr, le stress, la grossesse, la douleur, la consommation excessive d'alcool entraîneront une augmentation de l'hormone «stress». L'utilisation de nicotine, d'amphétamines et d'éthanol entraîne une augmentation de la concentration de cortisol dans le sang. L'insuffisance chronique est caractéristique de la maladie d'Addison, l'hypopituitarisme, lors de la prise de glucocorticoïdes.

Livraison d'urine de cortisol

Pour déterminer la quantité d'hormones, l'urine peut également abandonner. Nous parlons de l'apport d'urine quotidienne, ce qui permet de ne pas prendre en compte la tendance à modifier les niveaux hormonaux tout au long de la journée. Les indications d'examen sont les mêmes que dans le cas du don de sang.

La préparation de la livraison est également importante. Nous parlons de l'exclusion du régime alimentaire des aliments avec traitement thermique sous forme de torréfaction. Éliminez tous les salés épicés, abandonnez l'alcool et les boissons contenant de la caféine.

Besoin d'abandonner les cigarettes. Le prélèvement d'urine est effectué dans les 24 heures. Pour cela, des contenants spéciaux de 3 litres sont vendus en pharmacie. L'urine collectée doit être remise aux assistants de laboratoire après le dernier voyage aux toilettes.

Cependant, nous ne parlons pas des trois litres..

Il est conseillé de placer un conservateur dans le récipient où la collecte d'urine est prévue. L'acide borique convient à ces fins..

La première urine du matin n'a pas besoin d'être collectée, après cela, dans les 24 heures, vous devez collecter tout le liquide sortant.

À la fin de la collecte, mesurer le volume (il y a une échelle spéciale sur le récipient), mélanger le liquide et verser 100 ml dans un petit récipient pour analyse, qui est livré au laboratoire.

Il est important de noter que les surcharges émotionnelles peuvent affecter le niveau de concentration de cortisol, même sans aucun changement pathologique de la part du cortex surrénal, il est donc important d'exclure ces surcharges s'il est prévu de remettre des fluides biologiques pour analyse. En général, la norme de cortisol chez une personne qui n'a aucun écart dans l'urine quotidienne devrait être à un niveau de 28,5 à 213,7 mcg / jour.

Norme d'aldostérone

Une autre hormone corticale surrénale est l'aldostérone..

Ils ont un effet direct sur le système urinaire, car l'équilibre de l'eau et du sel dans le corps humain est régulé - le rapport du potassium et du sodium.

L'aldostérone aide le sodium et le chlore à s'attarder dans les tubules des reins, ce qui réduit l'élimination des fluides avec l'urine, la sueur, la salive, mais en même temps permet au corps de se débarrasser du potassium.

L'aldostérone aide à réguler la pression artérielle. Son niveau élevé provoque souvent des problèmes de compression, de gonflement. Le tonus musculaire dans ce contexte diminue, des crampes apparaissent, le rythme du travail cardiaque est perturbé.

Le médecin peut nécessiter une analyse appropriée, il y a une hypertension artérielle, qui est régulée avec beaucoup de difficulté, avec un dysfonctionnement suspecté des glandes surrénales, y compris des dommages causés par une hyperplasie.

Pour la livraison d'aldostérone, une préparation supplémentaire est requise. Dans les deux semaines précédant le don de sang, il est important de suivre un régime avec une petite quantité de glucides, tandis que le sel n'a pas besoin d'être limité d'une manière ou d'une autre.

Avant d'effectuer directement l'étude, il est important de prévenir les situations stressantes et l'activité physique intense. Cela peut conduire à une surestimation de l'aldostérone. L'étude suggère le rejet de médicaments qui affectent l'échange d'ions sodium et potassium, y compris les contraceptifs oraux.

Tout doit être convenu au préalable avec votre médecin. Normalement, le taux d'aldostérone dans le sang se situe entre 35 et 350 pg / ml.

Préparation et transcription des tests des hormones surrénales

Les glandes surrénales sont appelées glandes endocrines. Ils produisent des hormones essentielles au corps humain. Les informations sur la concentration d'hormones surrénales dans le corps humain, obtenues à la suite d'un test sanguin, fournissent des informations sur les anomalies biochimiques latentes, les défaillances qui peuvent provoquer:

  • fatigue chronique, dépression, stress;
  • état d'anxiété constant, instabilité émotionnelle;
  • diminution de la défense immunitaire;
  • insomnie chronique;
  • accidents menstruels;
  • les maladies cardiovasculaires, le cancer;
  • changements dans la glycémie;
  • obésité, autres problèmes nutritionnels, etc..
  • Ainsi, l'importance des tests pour détecter des conditions sévères ne peut pas être surestimée.
  • Les principales hormones du cortex surrénal, dont la concentration dans l'organisme est vérifiée par analyse, sont le cortisol, le sulfate de déhydroépiandrostérone et l'aldostérone.

L'hormone stéroïde du cortex surrénalien, qui joue un rôle important dans les réactions défensives à la faim et au stress, participe activement à la régulation des processus métaboliques, appelée cortisol général. Une concentration accrue de cette substance dans le sang est dangereuse, car elle est le signe d'une maladie grave.

Indications pour l'analyse:

  • hirsutisme;
  • développement sexuel très précoce;
  • faiblesse musculaire persistante;
  • oligoménorrhée;
  • La maladie d'Addison;
  • apparition inexpliquée de taches de vieillesse sur la peau du patient;
  • La maladie d'Itsenko-Cushing;
  • l'ostéoporose.

L'aldostérone est une hormone du cortex surrénal qui affecte les reins humains en surveillant l'équilibre eau-sel (concentration de sodium, potassium). Sous l'influence de cette substance, un retard dans les tubules rénaux de chlore et de sodium se produit, ce qui entraîne une diminution de l'excrétion de liquide avec de la salive, de l'urine et l'excrétion de potassium est activée.

L'aldostérone assure la préservation de la pression artérielle, si sa concentration augmente, des problèmes tels qu'une diminution du tonus musculaire, une pression artérielle élevée, l'apparition d'un œdème, des convulsions, des troubles du rythme cardiaque surviennent.

  • une insuffisance surrénalienne est suspectée chez le patient;
  • une pression artérielle élevée est présente;
  • diagnostic d'hyperplasie surrénale, d'adénome surrénalien;
  • hypotension orthostatique;
  • hyperaldostéronisme primaire suspecté.

Tests pour les hormones des glandes surrénales - un outil de médecine efficace, dont l'utilisation vous permet de diagnostiquer efficacement un grand nombre de maladies. Bien sûr, les résultats des tests ne seront aussi fiables que possible que si le patient traite de manière responsable les règles de préparation et qu'il les observe clairement..

Les règles de préparation à la recherche évoluent, selon le type d'analyse en question, c'est d'une importance capitale. En règle générale, les médecins prescrivent des DEA, du cortisol total et de l'aldostérone.

Si le patient doit faire un test sanguin pour le contenu de l'hormone DEA, tout d'abord, il doit éviter le stress physique et les bouleversements émotionnels trois jours avant les tests, réduire le niveau d'activité physique (de préférence, en principe, y renoncer), ne pas fumer trop souvent.

Il est recommandé de donner du sang à jeun, faites-le le matin de 8h à 11h. S'il n'est pas possible de donner du sang le matin, vous pouvez reporter l'analyse à une autre heure, en évitant de manger 6 heures avant..

De plus, avant de faire un test sanguin pour cette hormone, il est recommandé d'arrêter de prendre les médicaments suivants: contraceptifs oraux, hydrocortisone, diprospan, dexaméthasone, œstrogènes, prednisone. En donnant du sang, vous devez absolument informer l'infirmière de la prise de médicaments pouvant affecter la concentration d'hormones.

Lors de la planification d'une analyse de la concentration de l'hormone cortisol dans le sang, il est très important de s'abstenir de prendre des opiacés, des œstrogènes et des médicaments par voie orale. Si l'arrêt du traitement pour une raison ou une autre n'est pas possible, vous devez absolument discuter de ce problème avec votre médecin..

Il est conseillé que le patient, que le médecin a recommandé de faire un test sanguin pour l'aldostérone, respecte un régime alimentaire faible en glucides pendant deux semaines avant de prendre le matériel biologique, la quantité de sel n'est pas limitée.

De plus, avant l'analyse, les exercices sportifs intensifs, les situations stressantes doivent être complètement exclues, car de tels facteurs peuvent provoquer un phénomène temporaire comme une concentration excessive d'aldostérone.

De plus, en préparation de l'analyse de l'urine ou du sang sur les hormones des glandes surrénales, il est conseillé de refuser de prendre des médicaments pouvant affecter le métabolisme des ions potassium et sodium dans l'organisme.

Si vous prévoyez de passer un test d'urine dans le cadre de la vérification du niveau de substances hormonales dans le corps, vous ne devez pas oublier l'hygiène intime avant de passer le matériau. De plus, il n'est pas recommandé de faire un test sanguin pour les hormones surrénales si le patient a récemment subi une manipulation chirurgicale, a subi une chimiothérapie ou une radiothérapie.

En observant ces règles de préparation simples, le patient pourra obtenir les résultats corrects de l'analyse hormonale.

Le patient ne doit pas être indifférent où faire l'analyse des hormones et qui déchiffrera leurs indicateurs.

Il est important de comprendre que le décodage en ligne des résultats des tests pour les hormones du cortex surrénal ne donnera pas d'informations fiables, car seul un spécialiste - un gynécologue ou un endocrinologue peut correctement déterminer les résultats, ainsi que prescrire un traitement efficace sur la base de celui-ci..

L'aldostérone est un élément responsable du métabolisme eau-sel qui se produit dans le corps humain. Le résultat normal pour cette hormone surrénale peut être de 58-172 pg / ml (position verticale), 29-65 pg / ml (position horizontale). Cependant, l'indicateur d'aldostérone peut dépasser la norme ou être en dessous.

Un indicateur accru d'aldostérone dans les résultats des tests pour les hormones surrénales est possible dans les situations suivantes:

  • manque de sodium dans le menu quotidien d'une personne;
  • hyperplasie surrénale;
  • transpiration excessive;
  • tumeurs du cortex surrénalien;
  • surmenage physique sévère;
  • œdème, rétention de sodium dans le corps qui se produit en relation avec la néphrose, les maladies cardiaques, la cirrhose.

De plus, la norme est considérée comme des indicateurs au-delà de la norme, si la patiente est enceinte.

Un indicateur inférieur d'aldostérone dans les résultats d'un test sanguin peut indiquer la présence des problèmes suivants:

  • hypofonction des glandes surrénales;
  • La maladie d'Addison;
  • thrombose des veines surrénales;
  • embolie surrénale;
  • manque de potassium dans l'alimentation du patient;
  • apport excessif de liquide.

Le cortisol est une substance qui active la formation de glucose à partir de protéines et d'acides aminés, réduit les réactions allergiques et limite la synthèse des anticorps. Normalement, l'analyse de cette hormone donne les résultats suivants - 230-750 nm / l.

Dépasser la norme de cortisol dans le corps du patient peut être un signal des problèmes suivants:

  • cancer surrénalien;
  • La maladie d'Itsenko-Cushing;
  • adénome surrénalien.

Il est également possible une diminution de l'indicateur, ce qui peut signifier la présence des pathologies suivantes chez le patient:

  • insuffisance surrénalienne chronique;
  • Maladie d'Addison.

Le sulfate de déhydroépiandrostérone est produit par le cortex surrénal, sert à former la testostérone, les œstrogènes dans le corps (hormones sexuelles féminines et masculines). Lors de l'interprétation des résultats d'un test sanguin, il faut garder à l'esprit que les indicateurs peuvent varier en fonction de la méthode de recherche choisie et de l'âge de la personne.

Si l'indicateur DEA-C est en dehors de la plage normale, cela peut indiquer la présence de tumeurs dans le cortex surrénal, un syndrome surrénogénital, une fausse couche répétée, etc..

Tout cela n'est que des informations générales, seul un médecin professionnel (endocrinologue, gynécologue) peut déchiffrer l'analyse des hormones du cortex surrénalien. Vous pouvez passer ces tests à Saint-Pétersbourg et obtenir des conseils d'experts sur les résultats à la clinique Diana.

Tests pour les hormones des glandes surrénales: ce que vous devez passer, combien elles sont valides, comment vérifier les glandes surrénales

Photo de lode.by

Le rôle des tests de laboratoire

Les perturbations de la production d'hormones entraînent le développement d'un certain nombre de maladies qui constituent souvent, en l'absence d'un traitement adéquat en temps opportun, une menace pour la santé et la vie du patient. Le diagnostic vous permet d'identifier la maladie aux premiers stades, lorsque le processus pathologique peut encore être contrôlé sans nuire à la qualité de vie du patient.

Des tests surrénaliens sont prescrits par l'endocrinologue. En outre, une direction pour l'étude du système hormonal peut être obtenue auprès d'un thérapeute ou de spécialistes étroits - un gastro-entérologue, un pneumologue. Les noms des analyses des hormones surrénales pour les femmes sont indiqués par le gynécologue, chez qui la patiente traite une pathologie existante ou est enregistrée en cas de grossesse. Des recherches sont menées dans de tels cas:

  • si l'on soupçonne un processus pathologique dans le corps qui provoque une diminution ou une augmentation de la production d'hormones;
  • dans le diagnostic des maladies des systèmes urinaire, cardiovasculaire, respiratoire et autres;
  • dans la pratique obstétricale et gynécologique pour contrôler le processus de développement fœtal et la grossesse;
  • pour la détection des maladies endocriniennes.

De plus, une surveillance régulière du fond hormonal vous permet de déterminer l'efficacité de la thérapie et, si nécessaire, de faire des ajustements en temps opportun.

Pour tester les glandes surrénales, du sang veineux, de l'urine quotidienne ou de la salive doivent être administrés en laboratoire. L'étude est appelée analyse hormonale de la déhydroépiandrostérone, du cortisol, de l'aldostérone et des catécholamines.

La procédure de collecte d'urine pour la recherche

Pour bien préparer le matériel, il est nécessaire d'effectuer progressivement les étapes suivantes:

  1. Deux jours avant le test, prenez un conservateur spécial en laboratoire.
  2. Acheter dans une pharmacie un contenant stérile pour l'urine.
  3. Laver et ébouillanter proprement à l'eau bouillante un grand bocal en verre d'un volume d'au moins 2,5 l, fermé par un couvercle étanche.
  4. Mettez le conservateur obtenu en laboratoire dans le bocal.
  5. Le lendemain matin, libérez la première portion d'urine dans les toilettes.
  6. En commençant par le prochain désir de visiter les toilettes, pendant la journée, tout le liquide biologique doit être collecté dans un pot préparé, en le fermant à chaque fois.
  7. Le récipient contenant le matériau doit être dans un endroit sombre et frais..
  8. Agiter tout le matériel et verser environ 50 ml dans un récipient.
  9. Remettre l'analyse au laboratoire au plus tard 1,5 heure après la collecte.

En cas de suspicion de pathologie dans les glandes surrénales, il est nécessaire de faire une analyse pour l'hormone déhydroépiandrostérone (DHEA), qui se réfère aux hormones mâles et est responsable du rapport normal dans le corps des composés génétiquement actifs biologiquement masculins et féminins. Le sang veineux est nécessaire pour le réaliser.Cette analyse des glandes surrénales chez la femme est particulièrement importante. Avec des violations de la production de cette substance, un dysfonctionnement du cycle menstruel et des caractéristiques sexuelles secondaires commencent à apparaître.

Pour que les résultats soient fiables, il est nécessaire de préparer la procédure à l'avance. Avant de prendre du matériel, le patient doit remplir les conditions suivantes:

  • dans les 2 jours, refuser de prendre des médicaments hormonaux;
  • la veille de la visite du laboratoire pour éviter le stress physique et psycho-émotionnel;
  • 12 heures pour exclure l'utilisation d'aliments gras, ne pas manger pendant au moins 6 heures avant le prélèvement de sang. L'analyse est donnée à jeun;
  • dans les 3 heures avant l'étude, arrêtez de fumer;
  • les femmes sont plus susceptibles de déterminer le niveau de DHEA du 8e au 10e jour du cycle menstruel.

Les niveaux normaux de l'hormone dans le sang dépendent du sexe et de l'âge du patient:

Années d'âge)
Hommes (mcg / dl)
Femmes (mcg / dl)
10-1524-24833–280
15-2070-49065–368
20-25210-490148–406
25-35160-45099-340
35-4589-42760–335
45-5544–33135–255
55-6551–29519-205
65-7533-2509.5-246
Plus de 7516–12312-155

Une augmentation de la DHEA dans le sang n'indique souvent pas un processus pathologique spécifique, et dans ce cas, d'autres études plus détaillées sont menées. Mais parfois, une augmentation des indicateurs est observée avec une tumeur ou une prolifération des tissus surrénaliens.

Une diminution de la quantité de déhydroépiandrostérone dans le sang indique des changements dans la formation de composés biologiquement actifs dans l'hypophyse.
Test de cortisol

Le cortisol est formé dans la couche corticale des glandes surrénales, il appartient donc au groupe des corticostéroïdes. Il est intensément développé dans des situations stressantes. La tension artérielle, la production d'insuline, le métabolisme électrolytique et le métabolisme lipidique dépendent de la teneur en cortisol dans le corps. Sous l'influence de l'hormone, les processus inflammatoires diminuent, la formule sanguine change.

Pour tester la capacité des glandes surrénales à produire cette substance, il est nécessaire d'effectuer une analyse pour quantifier le cortisol. Étant donné que ses indicateurs augmentent avec l'augmentation du stress psycho-émotionnel, le matériel de recherche doit être pris au repos. Pour cela, pendant la journée il vous faut:

  • annuler tout stress physique;
  • neutraliser les effets des facteurs irritants;
  • arrêter de fumer;
  • arrêter de prendre des médicaments contraceptifs et hormonaux.

Les valeurs diagnostiques sont les niveaux d'hormones dans le sang, la salive et l'urine.

Test sanguin

Pour vérifier les glandes surrénales pour le cortisol, vous devez faire un test sanguin dans une veine à jeun. Pour obtenir des données fiables, le médecin peut parfois prescrire une étude témoin..

Si le matériel est pris le matin, les niveaux normaux de cortisol sanguin sont compris entre 140 nmol / l et 585 nmol / l.

En passant l'étude l'après-midi, les valeurs normales varient de 65 nmol / L à 327 nmol / L.

Analyse de la salive

Avant de collecter du matériel biologique pour la recherche d'une journée, vous devez arrêter de vous brosser les dents, réduire le stress physique et nerveux et arrêter de fumer. La salive peut être prise à tout moment de la journée, mais au plus tôt 30 minutes après avoir mangé.

Les valeurs normales dépendent du moment où le matériau a été collecté:

Heures du jour
Norme
Matin0 à 6,9 ng / ml
journée0-4,5 ng / ml
Nuit1,8 à 3,5 ng / ml

Analyse d'urine

Photo de aif.ru

Vous pouvez également passer des tests d'urine pour les hormones surrénales. Pour déterminer le niveau de cortisol, il est nécessaire de collecter du liquide biologique pendant la journée.

Les niveaux d'hormones autorisés dans l'urine sont de 57 à 400 mcg / jour.

Une diminution du cortisol dans le corps indique une insuffisance surrénale aiguë ou chronique, des dommages au foie, à la glande thyroïde, au syndrome surrénogénital.

La production d'hormones suspendues indique un dysfonctionnement du système hypothalamus-hypophyso-surrénalien, du stress ou de la dépression, de l'obésité, de la grossesse, une altération de la fonction sécrétoire de la thyroïde ou du pancréas.

Test à l'aldostérone

Pour vérifier la formation d'hormones dans les glandes surrénales chez les femmes et les hommes, un test d'hormone aldostérone doit être testé. Le contenu de la substance est déterminé dans le sang veineux ou l'urine quotidienne.

L'aldostérone est une substance biologique active qui régule le métabolisme des électrolytes dans le corps. Un certain nombre de fonctions importantes dépendent de ce composé, telles que le maintien de la pression artérielle, le rythme des contractions cardiaques et l'élimination du liquide par les reins..

Pour la livraison du matériel, une préparation préalable est requise. Pour faire ça:

  • 10-14 jours avant l'étude, limitez la consommation de sel et de glucides;
  • en même temps, arrêtez de prendre tous les médicaments hypertendus, diurétiques et contraceptifs;
  • pendant trois jours pour exclure le stress physique et psycho-émotionnel;
  • 3 heures avant de passer le test, abandonnez les cigarettes.

Test sanguin

Le matériel de laboratoire est collecté le matin à jeun. Au moins 8 heures doivent s'écouler entre la nourriture et le don de sang.

Les analyses pour déterminer le travail des glandes surrénales commencent par donner au patient l'occasion de se détendre, assis dans une position détendue pendant environ 2 heures. Après cela, il est nécessaire de rester assis dans la salle de manipulation pendant encore 5 minutes. Le prélèvement sanguin est effectué uniquement en position assise ou debout..

Le taux d'aldostérone dans le sang est de 30 à 350 pg / ml.

Une augmentation des indicateurs indique une hyperaldostéronisme primaire ou secondaire, une cirrhose, une insuffisance cardiaque, une pathologie rénale. Cette valeur augmente également chez les femmes enceintes..

Une diminution des niveaux d'hormones peut survenir avec hypoaldostéronisme, insuffisance surrénale, monosomie des chromosomes X, diabète sucré, ainsi que chez les personnes âgées.

Analyse d'urine

Vérifiez les glandes surrénales et aidez les tests d'urine pour l'aldostérone. Normalement, les indicateurs sont compris entre 1,5 et 20 mg / jour.

Dosage des catécholamines

Parfois, en cas d'hypertension persistante, d'infarctus du myocarde suspecté, de processus tumoraux dans les glandes surrénales, le médecin recommande de déterminer le niveau du contenu d'un groupe spécial de substances actives biologiques - les catécholamines.

Pour vérifier la production de ce groupe d'hormones par les glandes surrénales, il est nécessaire de faire une analyse des catécholamines. Leur contenu est déterminé dans le sang veineux et l'urine quotidienne..

Test sanguin

Pour préparer l'étude, vous devez suivre ces règles:

  • deux jours avant le début de la collecte du matériel, tous les diurétiques sont annulés, et un jour - les médicaments;
  • la veille de l'analyse, le tabagisme, le stress nerveux et physique doivent être abandonnés.

Une attention particulière est également portée à l'alimentation quotidienne. Pendant deux jours avant l'étude, vous ne pouvez pas boire de thé, de café, de boissons alcoolisées, manger des bananes, des fromages, des avocats. Le dernier repas doit être 12 heures avant de se rendre au laboratoire..

Analyse d'urine

L'urine peut être collectée dans les 3, 6, 12 heures et jours complets. Plus le liquide biologique recueille longtemps, plus les résultats de l'étude seront fiables..

Les indicateurs des catécholamines sont normaux:

Hormone
Quantité dans l'urine
Numération sanguine
Adrénalinejusqu'à 21 mcg / jourjusqu'à 110 pg / ml
Norépinéphrine15–80 mcg / jourde 70 à 750 pg / ml
Dopamine60-400 mcg / jourjusqu'à 87 pg / ml

Serotonindo 200 mcg / jour 50 à 220 pg / ml

De plus, pour contrôler la production d'hormones par les glandes surrénales, en plus des noms d'analyse répertoriés, le contenu d'un certain nombre d'électrolytes est déterminé.

La détermination des hormones surrénales aidera non seulement au diagnostic de la maladie, mais aussi au choix du traitement le plus efficace. Pour une détection précoce de la pathologie dans le corps et prévenir le développement de formes sévères de maladies, ces tests doivent être effectués une fois tous les plusieurs ans..

Irina Ramazanova, médecin,
spécialement pour Nefrologiya.pro

Tests hormonaux surrénaux: normes et écarts

Pour tester et déterminer le fonctionnement des glandes surrénales, il convient de connaître certains points. Ces règles aideront à vérifier de manière indépendante le fonctionnement de ces organes. Plus de détails dans l'article.

Tests pour les hormones surrénales. Ce que c'est?

Les tests pour les hormones surrénales pour les femmes peuvent être effectués à tout âge. Ces hormones chez les femmes ou les hommes peuvent être produites par le cortex surrénalien sous stress.

En outre, ces hormones affectent les femmes ou les hommes et d'autres fonctions importantes du corps, ce qui est important pour la vie humaine normale. Ces hormones peuvent contrôler les processus métaboliques dans le corps..

Les substances peuvent supprimer divers processus inflammatoires dans le corps et ses réactions allergiques.

Une telle hormone se trouve dans le sang des femmes, et elle peut également être détectée par des tests d'urine. Il peut y avoir deux types de substances dans le corps. Les premiers sont connectés, qui sont dans un état inactif dans le corps.

Non lié est la base de divers processus qui se produisent dans le corps. C'est pour cette raison que lorsque de telles hormones sont libérées en petites ou grandes quantités dans le corps, cela peut mal fonctionner, ce qui peut être détecté en analysant les glandes surrénales des femmes pour les hormones.

Lorsque le cortisol produit par ces organes sera en quantités anormales dans le corps, cela peut affecter la santé générale du patient.

À l'aide d'une analyse des hormones des glandes surrénales chez la femme, y compris l'urine, certains changements dans le système hormonal peuvent être détectés dans le corps. Ces tests sont effectués principalement avec le sang du patient, mais peuvent également être effectués avec l'urine du matin du client..

Souvent, ces tests sont effectués simultanément pour obtenir le résultat le plus précis. Cela permet de déterminer à un niveau plus précis quels processus se déroulent dans le corps humain..

Caractéristiques et moments de réussite du test hormonal

Les femmes ne peuvent passer des tests pour les glandes surrénales que pendant la période où elles ont des menstruations dysfonctionnelles, ainsi qu'avec l'apparition d'une quantité accrue de cheveux sur le corps. Pour les hommes, un test de la glande surrénale peut être effectué avec les symptômes suivants:

  1. L'ostéoporose.
  2. Avec une puberté précoce.
  3. Avec l'apparition de pigmentation sur la peau. Cela se produit généralement dans les zones ouvertes ou dans les muqueuses..
  4. Avec une faiblesse musculaire.
  5. Avec l'acné.
  6. Avec hypertension.
  7. Perte de poids en l'absence de prérequis.

Les experts notent que pour l'analyse des glandes surrénales, vous pouvez choisir une période où les glandes surrénales ont la plus grande charge. Cette condition aidera à déterminer plus précisément quels processus se déroulent là-bas et quels sont les troubles dans le corps et dans le travail des organes..

Lorsque la quantité d'un tel élément lors du passage des tests pour les glandes surrénales est augmentée, cela signifie que les organes le produisent en quantité suffisante, ainsi que le fait qu'il peut pénétrer dans le corps de l'extérieur..

Avec une augmentation des hormones pour les glandes surrénales, le développement de la maladie peut également être diagnostiqué sur la base de ces facteurs:

Tests pour les hormones sexuelles masculines: une étude pour les femmes

  1. Dysfonction hypophysaire.
  2. Avec une utilisation prolongée de certains médicaments.
  3. Dans la production d'ACTH par le corps en grande quantité
  4. Avec maladie surrénalienne.

Ces tests ne doivent être effectués que le jour où le médecin traitant a prescrit le traitement. En utilisant ces tests, vous pouvez déterminer comment le travail des organes individuels et le bien-être général du patient. En outre, sur la base de ces analyses, le médecin diagnostique comment la maladie se déroule et si des complications peuvent être attendues.

Livraison du matériel pour les tests à domicile

Avant d'effectuer de telles procédures, il vaut 5 à 10 minutes de s'allonger et de se calmer. Le corps doit se reposer à ce moment. Après cela, en position horizontale, il convient de mesurer la pression artérielle.

Ensuite, les mêmes procédures doivent être effectuées en position debout. Les données méritent d'être enregistrées. Si les glandes surrénales font face à leurs fonctions, les indicateurs de pression doivent être plus élevés que d'habitude de 15 à 20 points.

Lorsque les indicateurs sont sous-estimés, cela signifie que les glandes surrénales fonctionnent mal.

Après cela, il convient de vérifier la réaction de la pupille de l'œil. Pour ce faire, allez dans une pièce sombre et restez-y pendant 3-4 minutes. Ensuite, vous devez diriger une lampe de poche dans la pupille. Il devrait se rétrécir. Dans cette position, la pupille doit rester aussi longtemps que la lumière est dirigée vers elle..

Cela indiquera que les glandes surrénales fonctionnent normalement. Si les pupilles commencent à se dilater dans les 10 à 15 secondes à partir du moment où la lumière a été dirigée vers elles, cela peut indiquer que les glandes surrénales gèrent mal leurs fonctions..

La réaction cutanée peut également vous dire dans quel état se trouvent les glandes surrénales. Pour ce faire, dans une zone ouverte du corps, vous devez tracer une ligne avec votre ongle.

Si les organes fonctionnent correctement, une telle ligne doit immédiatement devenir rouge. Si elle reste blanche, cela peut indiquer que le travail de la glande surrénale est altéré. Un tel test doit être effectué en permanence..

C'est lui qui peut montrer le résultat le plus précis sur le travail de tels organes.

Tests médicaux

La façon la plus courante de vérifier le fonctionnement des glandes surrénales est de donner de la salive, qui doit être collectée tout au long de la journée. Il sera nécessaire de prélever des échantillons après une certaine période de temps pendant 24 heures. Chacun de ces échantillons doit être placé dans un tube séparé. Un tel matériel peut donner au thérapeute une image complète du fonctionnement des organes..

Une analyse des hormones surrénales peut également être effectuée avec la collecte d'urine. Cette procédure doit être effectuée tout au long de la journée sous la supervision d'un spécialiste. En utilisant ce matériau, le médecin déterminera en quelles quantités les glandes surrénales produisent certaines enzymes. De tels résultats sont importants, car ils aideront à fournir au médecin une image complète de l'évolution des violations dans le travail des organes.

Le test des glandes surrénales peut également être effectué à l'aide d'un équipement spécial. Mais un tel événement est assez cher, et il est donc rarement utilisé actuellement en médecine.