L'effet de la progestérone sur le corps d'une femme: la nomination d'une hormone

Presque tous les processus biochimiques du corps humain sont contrôlés par des hormones.

Chez une femme, les œstrogènes et les progestatifs sont «isolés». Les premiers sont responsables de la féminité, les seconds sont responsables de la conception et de la gestation de la grossesse.

L'hormone progestérone est une substance biologiquement active qui régule le cycle menstruel et le développement embryonnaire..

Quelle est l'hormone progestérone

Dans le corps d'une femme, l'hormone progestérone est responsable du système reproducteur. Pendant le cycle menstruel, le montant de sa production change.

Dans la phase de formation des follicules (dans la première moitié du cycle), les indications sont minimes. Ils sont compris entre 0,3 et 0,9 ng / ml.

En cours d'ovulation, l'ovule quitte l'ovaire, le corps jaune est libéré, il commence également à produire l'hormone femelle progestérone, donc son nombre augmente treize fois.

Si l'ovule n'est pas fécondé, le processus de destruction du corps jaune se produit, sans son soutien, les niveaux de progestérone chutent considérablement, l'endomètre gonfle, puis est rejeté, le processus se termine par des menstruations.

Dans le cas où l'ovule est fécondé, le corps jaune continue de produire des hormones jusqu'à la 16e semaine de grossesse. Après cette période, le placenta prend la sécrétion de l'hormone décrite..

De quoi est responsable la progestérone chez les femmes?

Sous l'influence d'un niveau élevé de progestérone dans le corps féminin, divers changements commencent à se produire: l'épaisseur de l'endomètre (muqueuse utérine) est nivelée, les muscles de l'organe génital se détendent.

Après la fécondation avec un fond hormonal, une diminution de l'intensité de l'immunité est régulée, ce qui aide à prévenir la possibilité de rejet des primordiums fœtaux.

Lors de l'accouchement dans le corps d'une femme, le niveau de progestérone diminue de nouveau fortement, ce qui contribue à faciliter le processus de l'accouchement et immédiatement après son achèvement, une diminution de la synthèse devient une condition préalable au début de la lactation.

Bien que le niveau d'hormones responsables de la grossesse dépasse la norme, l'ovulation ne se produit pas, par conséquent, il n'y a pas de menstruations pendant le portage de l'enfant.

L'effet de la progestérone sur le corps

L'hormone progestérone est responsable de la synthèse des corticostéroïdes, l'activité de l'aldostérone, le fonctionnement des œstrogènes impliqués dans la formation des caractéristiques sexuelles dépendent de son niveau.

L'action de la progestérone dans le corps de la femme augmente l'élasticité du tissu musculaire utérin, grâce à lui, l'organe reproducteur peut s'étirer et augmenter en taille à mesure que le fœtus grandit.

L'hormone décrite est impliquée dans la gestion du métabolisme des fluides, les processus de renforcement osseux, le maintien de la glycémie, le maintien de la fonction thyroïdienne et la régulation du sommeil.

Avec son aide, la viscosité du sang augmente, cela est nécessaire pour éviter les saignements lors de l'accouchement. Tout écart par rapport à la norme donne lieu à des phénomènes susceptibles d'aggraver considérablement la qualité de vie d'une femme.

Où est produit

Dans le corps d'une femme, la progestérone est produite dans les ovaires, en petites quantités, elle est formée par les glandes surrénales et partiellement le système nerveux humain.

L'hormone est impliquée dans la formation de l'allopregnanolone, un neurostéroïde qui aide à maintenir les performances cérébrales..

Après qu'une partie de l'hormone remplit les fonctions nécessaires, elle se décompose dans le foie en substances qui perdent leur activité biologique.

Ensuite, ils sont excrétés dans l'urine. Le processus de production est continu, de nouvelles portions d'hormones progestérone pénètrent constamment dans le sang.

Leur niveau diminue ensuite, puis augmente en fonction de la phase du cycle menstruel. Pendant la période d'ovulation, une autre source de production apparaît. Ce corps jaune est une glande temporaire de sécrétion interne..

Si l'ovulation se termine pendant la grossesse, elle fonctionnera activement jusqu'à 16 semaines, puis le placenta reprendra la fonction de reproduction de l'hormone décrite.

Norme de progestérone

Il n'est pas possible de déterminer les indicateurs exacts. La norme approximative de l'hormone progestérone dans les phases du cycle menstruel est déterminée par les chiffres suivants:

Moment de la journéeMarge inférieureMarge supérieure
Jusqu'à 12 h170540
Après midi65330

Normes sur les trimestres de la grossesse:

L'auditoireLa limite inférieure admissible, mcg / dlLa limite supérieure, mcg / dl
Enfants de l'année à 9 ans585
Ados de 11 à 15 ansvingt263
Femmes de 18 à 49 anstrente335
Femmes ménopauséestrente200
Hommes de 18 à 49 ans135440

Chez les femmes utilisant des contraceptifs hormonaux, la norme peut être différente, les valeurs indiquées dans le tableau peuvent varier en fonction de l'heure de la journée, du mode de vie de la femme, de son état émotionnel.

Par conséquent, il est correct de lire les résultats de l'analyse et de comprendre si le niveau de l'hormone est élevé ou minimisé, seul un médecin expérimenté.

Il y a des cas en médecine où des indicateurs très élevés révélés lors de l'étude des résultats des analyses de sang en laboratoire témoignaient des caractéristiques individuelles du corps féminin.

Pour cette raison, l'autodiagnostic n'est pas autorisé..

Excès et désavantage

Étant donné que l'hormone progestérone est responsable du fonctionnement du système reproducteur, son manque affecte principalement son fonctionnement: des dysfonctionnements du cycle menstruel apparaissent, l'utérus devient incapable d'accepter un ovule fécondé, une femme ne peut pas tomber enceinte.

Si la conception persiste, le risque de fausse couche demeure tout au long de la grossesse. De faibles niveaux affectent négativement le fonctionnement des glandes mammaires.

Avec un cours prolongé de déséquilibre dans la glande mammaire, des ganglions fibreux commencent à se former.

Un niveau élevé de l'hormone décrite chez une femme non enceinte se produit en présence de néoplasmes malins ou d'un kyste du corps jaune dans les ovaires, cela peut indiquer une insuffisance rénale ou une hyperplasie du cortex surrénalien.

Cette dernière pathologie est à l'origine de l'obésité et de l'infertilité..

La formation d'un niveau élevé de progestérone chez une femme est affectée par l'utilisation à long terme d'analogues synthétiques de l'hormone, de médicaments antifongiques, d'agents hormonaux (Clomiphene, Mifepristone), de médicaments antiépileptiques tels que Depakina, par exemple.

Si le corps jaune pendant la grossesse contribue à augmenter la production de l'hormone progestérone, des problèmes surviennent avec le développement du fœtus.

Un indicateur similaire indique le fonctionnement anormal du placenta - l'organe qui assure la formation naturelle de l'embryon. Dans une telle situation, une fausse couche de grossesse ou une naissance prématurée est possible..

Une progestérone élevée chez une femme enceinte peut déclencher un phénomène appelé dérive kystique. Avec lui, le fœtus cesse de se développer, mais toutes ses membranes se développent.

Les causes

Provoquer un manque de l'hormone décrite peut:

  • Maladies du système génito-urinaire.
  • Médicaments à long terme.
  • Stress chronique.
  • Après l'avortement.
  • Troubles de la glande surrénale, de la glande thyroïde, de l'hypophyse.
  • Tumeurs ovariennes.

Un niveau élevé indique indirectement la présence de dysfonctionnements dans le système endocrinien, il peut être le résultat d'une utilisation prolongée de contraceptifs.

Symptômes

La progestérone affecte le corps d'une femme, la prépare à la grossesse et au port du fœtus. Il y a des symptômes directs qui peuvent indiquer un manque..

Ce sont des violations du cycle menstruel, la survenue de saignements utérins en dehors des menstruations, le développement d'une insuffisance rénale, des fausses couches en début de grossesse, le manque de probabilité de conception en présence d'ovulation.

Des niveaux élevés de progestérone ne peuvent être déterminés que par des signes indirects..

Si une femme prend du poids rapidement avec son régime alimentaire habituel, ses cheveux commencent à pousser abondamment, la pression artérielle augmente et diminue brusquement et le massage de la poitrine provoque de la douleur, il est possible que la cause du malaise soit un déséquilibre hormonal.

Seule une analyse en laboratoire peut confirmer la suspicion.

Complications

En plus des dysfonctionnements du système reproducteur, toute anomalie peut provoquer le développement de la maladie d'Addison (insuffisance rénale chronique), l'apparition de tumeurs dans les glandes surrénales et les ovaires.

Analyses

Un gynécologue peut prescrire une référence pour un test sanguin de laboratoire. En le tenant avec une seringue, du sang veineux est prélevé.

Pour obtenir une image objective, il est important de bien préparer la procédure de diagnostic..

Quand prendre

Les médecins conseillent aux femmes non enceintes de donner du sang pour déterminer les niveaux hormonaux le 22e jour à partir du début du cycle menstruel, il est préférable de le faire le matin jusqu'à 11h00 strictement à jeun..

Les femmes enceintes peuvent être testées n'importe quel jour ouvrable. La dernière heure de manger est recommandée au plus tard huit heures avant le prélèvement sanguin. En cas d'absence de périodes régulières, l'analyse devra être effectuée plusieurs fois par mois.

Il est conseillé, deux semaines avant l'heure fixée, de refuser d'effectuer un traitement médicamenteux qui affecte le fond hormonal.

Si cela ne peut être fait pour des raisons de santé, le patient doit fournir au laboratoire un protocole de traitement décrivant clairement la posologie des médicaments utilisés..

Il est important d'exclure toute activité physique, consommation d'alcool, tabagisme un jour avant la procédure de diagnostic décrite.

Thérapie

Les niveaux de progestérone peuvent être contrôlés à l'aide de médicaments..

Avec une carence en hormone féminine, les éléments suivants sont prescrits:

  • Injections de progestérone naturelle (une solution huileuse en ampoules). Ils sont effectués par voie intramusculaire, le cours et la dose sont calculés individuellement, en tenant compte des écarts identifiés.
  • Réception d'agents hormonaux, dont l'hormone synthétisée artificiellement ("Urozhestan", "Dufaston").
  • L'utilisation de gels vaginaux ("Kryon") ou de comprimés vaginaux ("Endométrine").

Tous les médicaments peuvent changer radicalement le fond hormonal, donc l'automédication est inacceptable. Seul un médecin est chargé de choisir un médicament, de calculer la posologie et de déterminer la durée du cours.

Avec un excès d'hormone féminine, il est prescrit:

  • Tamoxifène. Sa substance active se lie aux récepteurs des œstrogènes et inhibe la production d'hormone féminine.
  • Mifépristone. Un médicament efficace qui bloque les récepteurs de la progestérone.
  • "Clomiphene." Un médicament non stéroïdien qui s'interconnecte avec les récepteurs aux œstrogènes.

La prise de tout médicament doit être effectuée sous la surveillance du médecin traitant.

Progestérone (progestérone)

Le biomatériau étudiéSang veineux (sérum)
Méthode de rechercheIHLA
Durée à partir du moment où le biomatériau arrive au laboratoire1 cd.

La progestérone est une hormone sexuelle féminine, «l'hormone de grossesse». Il est produit par le corps jaune et pendant la grossesse (également par le placenta), en petites quantités, il est synthétisé dans le cortex surrénal. La concentration de progestérone dans le sang augmente après l'ovulation et diminue vers la fin du cycle menstruel. C'est l'ovulation qui se termine par la libération de l'œuf par le follicule, à l'endroit où se forme le corps jaune. Il s'agit d'un phénomène normal, nécessaire pour maintenir une grossesse, si elle se produit. Après tout, c'est la progestérone qui soutient la grossesse et, en son absence, le risque de développer une hypertonie myométriale et une interruption de grossesse augmente. La progestérone provoque une transformation sécrétoire des glandes endométriales, la production de mucus cervical épais et visqueux, une diminution de l'activité de la paroi musculaire de l'utérus pendant la grossesse, stimule la croissance des glandes mammaires.

Attribuez un test de progestérone, généralement dans la seconde moitié du cycle menstruel. Avec un cycle normal de 28 jours, l'étude est réalisée les jours 20-22. Si le cycle est plus long ou plus court, utilisez la formule de calcul de l'ovulation - durée MC - 14. Ainsi, si la durée du cycle est de 32 jours, l'ovulation se produit environ 18 jours, puis le niveau de progestérone n'a de sens qu'au plus tôt 24 jours du cycle.

A jeun (au moins 8 et pas plus de 14 heures de jeûne). Vous pouvez boire de l'eau sans gaz. Le prélèvement sanguin est effectué de 8h00 à 12h00 du matin, sauf indication contraire du médecin traitant. Le 22-23e jour du cycle menstruel, sauf indication contraire du médecin traitant. Sur recommandation d'un médecin, le niveau de progestérone peut également être examiné après confirmation de la présence d'ovulation par folliculométrie.

  • Suivi de la progression de l'ovulation;
  • Administration de progestérone;
  • Stimulation de l'ovulation;
  • Symptômes d'une grossesse extra-utérine;
  • Soupçon d'une menace de fausse couche;
  • Grossesse (pour contrôler son cours);
  • Saignement utérin.

La fonction principale de la progestérone (progestatif, progestérone, PRG, P4) est de préparer le corps féminin à la grossesse. Cette hormone est synthétisée dans le corps jaune des ovaires. Chaque mois, en raison de l'exposition aux œstrogènes, la croissance et le renouvellement de l'endomètre utérin se produisent. L'hormone lutéinisante est responsable de la croissance du follicule et de la libération de l'œuf. À sa place, un corps jaune se forme, qui produit de la progestérone. L'hormone est impliquée dans l'arrêt de la croissance de l'endomètre utérin et dans sa préparation à la fixation de l'embryon. En l'absence de grossesse, le corps jaune disparaît, la progestérone n'est pas produite, sa concentration diminue et les menstruations commencent. En cas de grossesse, le P4 est produit par le corps jaune pendant plusieurs semaines. À l'avenir, cette hormone sera produite par le placenta. Il fournira tout au long de la grossesse au corps la quantité nécessaire de progestérone.

Les résultats obtenus au cours de l'étude sont interprétés par le médecin en tenant compte des caractéristiques individuelles du patient et des raisons de la nomination de l'analyse. La production de progestérone commence normalement à augmenter immédiatement après la libération de l'œuf. Il pousse encore quelques jours. Si la fécondation ne se produit pas, la concentration de progestérone diminue et les menstruations commencent. Lorsque survient une grossesse, le niveau de cette hormone continue d'augmenter. Si la concentration de progestérone ne change pas dans un mois, cela peut indiquer l'absence d'ovulation ou d'irrégularités menstruelles.

L'absence d'augmentation des taux de progestérone en début de grossesse peut indiquer la présence d'une pathologie ou d'une grossesse extra-utérine. Pour surveiller l'état du patient, dans la plupart des cas, une série de tests répétés est prescrite. Si leurs résultats indiquent que le niveau de progestérone n'a pas augmenté, le médecin peut soupçonner que le placenta et le fœtus ne sont pas viables.

Une concentration réduite de cette hormone peut être la conséquence d'une toxicose tardive des femmes enceintes, d'une grossesse extra-utérine, de la menace d'une fausse couche et d'une diminution de l'activité fonctionnelle des ovaires. Un niveau accru de progestérone peut être observé avec des pathologies de la grossesse, un kyste et d'autres néoplasmes des ovaires, une hyperplasie surrénale.

Récemment, des données de plus en plus convaincantes sont apparues selon lesquelles la production de progestérone est de nature pulsée. Autrement dit, même pendant la journée, sa concentration peut varier. Par conséquent, la progestérone est le plus souvent vérifiée avec précision pour déterminer ce qui s'est passé l'ovulation, ainsi que pour évaluer la viabilité de la deuxième phase. Mais pendant la grossesse, vous ne devez pas toujours vous concentrer sur le niveau de progestérone, car il est important de prendre en compte non seulement les données de laboratoire, mais aussi de prendre en compte les plaintes de la femme enceinte, les images cliniques et échographiques. La question de la nécessité d'utiliser des préparations de progestérone pendant la grossesse est décidée indépendamment de son niveau. Cela est également dû au fait que même avec un niveau normal de progestérone, la réceptivité des récepteurs à celle-ci peut être altérée, ainsi, des signes sont observés qui menacent le développement du fœtus. À cet égard, la nomination de préparations de progestérone se produit lorsqu'il existe des preuves, à savoir qu'elles prennent en compte les antécédents obstétricaux, les plaintes et prennent nécessairement en compte les données d'une échographie. Pour évaluer la progression du début de la grossesse, assurez-vous d'étudier le niveau de b-hCG, souvent standard avec une étude du niveau de progestérone.

Les résultats des tests de laboratoire ne sont pas le seul critère que le médecin traitant prend en compte pour établir un diagnostic et prescrire un traitement approprié, et doivent être pris en considération en conjonction avec l'anamnèse et d'autres examens possibles, y compris les méthodes de diagnostic instrumentales.
Dans la société médicale "LabQuest" vous pouvez obtenir une consultation personnelle d'un médecin du service "Docteur Q" en fonction des résultats des études lors d'un rendez-vous ou par téléphone.

Test de progestérone: quand prendre et comment se préparer

La progestérone est une hormone stéroïde femelle produite chez les deux sexes. Il affecte le cycle menstruel, le développement embryonnaire, la pression artérielle, la production de sébum, ainsi que chez les hommes, affecte la fonction de la prostate.

Chez la femme, la progestérone est principalement produite dans les ovaires par le corps jaune et pendant la grossesse par le placenta. Sa fonction principale est de préparer les parois de l'utérus à la grossesse, par conséquent, l'analyse de la progestérone joue un rôle particulier pendant cette période. Chez les hommes, l'hormone en quantité minimale est formée à la suite de la synthèse des androgènes et est leur produit intermédiaire.

Les principales fonctions de la progestérone

Les principales fonctions de l'hormone dans le corps féminin pendant la grossesse sont:

  • préparation de l'endomètre utérin pour l'implantation d'un ovule après la fécondation;
  • générer suffisamment de nutriments pour le développement d'un œuf implanté;
  • suppression de l'activité de contraction du muscle utérin afin de réduire la réaction de rejet de l'œuf fœtal implanté;
  • stimulation de la sécrétion de la muqueuse des trompes de Fallope, nécessaire à la nutrition d'un ovule fécondé lors de son mouvement à travers les trompes de Fallope avant l'implantation dans l'utérus;
  • l'effet sur le développement des lobules et des passages alvéolaires pour la prolifération des cellules alvéolaires, qui les prépare à une réponse à l'action de la prolactine pour la sécrétion du lait maternel;
  • bloquer la lactation pendant la grossesse.

En outre, la progestérone, avec les œstrogènes, est responsable de la régulation du cycle menstruel. Avec une forte diminution du contenu de ces hormones à la fin du cycle, l'utérus commence la libération de sang menstruel. Chez les femmes non enceintes en bonne santé, une grande quantité de sécrétion hormonale n'est observée que dans la seconde moitié du cycle ovarien. Le corps jaune est responsable de la quantité d'hormones synthétisées à ce moment..

Pourquoi et quand tester la progestérone

Pendant la grossesse, la signification diagnostique la plus élevée du test de progestérone. Les indications de l'étude sont des douleurs dans le bas-ventre et le développement de saignements utérins. Les résultats obtenus sont nécessaires pour évaluer l'état du fœtus et du placenta, pour identifier la menace d'avortement spontané ou de fixation ectopique de l'ovule fœtal. Un test de progestérone est indiqué pour les femmes ayant des antécédents de fausses couches, de pathologies infectieuses, auto-immunes ou endocrinologiques..

L'étude est réalisée périodiquement afin de suivre l'évolution de la grossesse et d'évaluer l'efficacité du traitement avec des médicaments à base de progestérone. Un test sanguin pour la progestérone est nécessaire pour déterminer une grossesse vraiment différée, il est effectué à la fin de la période de gestation.

Chez les femmes non enceintes, une analyse est réalisée pour évaluer l'ovulation et le cycle menstruel. Ses résultats permettent d'évaluer l'efficacité de la procédure de stimulation de l'ovulation, de faire un pronostic de l'évolution du cancer du sein, de différencier les types d'aménorrhée, d'établir la cause des saignements utérins dysfonctionnels et de l'infertilité, d'identifier les anomalies dans les ovaires, les cycles anovulatoires et l'insuffisance de la phase lutéale. En outre, une analyse est nécessaire lors de la planification d'une grossesse.

Un test de progestérone est indiqué pour les femmes ayant des antécédents de fausses couches, de pathologies infectieuses, auto-immunes ou endocrinologiques..

Chez l'homme, un test de progestérone est réalisé pour diagnostiquer et traiter l'infertilité, ainsi que les pathologies testiculaires..

Comment se préparer au test de progestérone

Pour que les résultats d'un test sanguin pour la progestérone soient les plus fiables, il est important de bien préparer sa livraison. Dans la plupart des cas, la concentration de l'hormone est déterminée sur 21 jours (ou sur 22-23 jours) avec un cycle menstruel de 28 jours.

Le sang pour la progestérone est pris le matin à jeun. Afin d'éviter toute distorsion des résultats, il est recommandé de respecter les restrictions suivantes:

  • pendant 8 heures: refuser complètement la nourriture;
  • 24 heures: exclure les plats épicés et salés, l'alcool, le thé fort et le café;
  • en 2-3 jours: refuser de manger des aliments gras.

Avant de passer l'analyse, vous devez vous abstenir de tout contact sexuel, d'un stress psycho-émotionnel ou physique excessif. De plus, le prélèvement sanguin ne peut pas être effectué après l'échographie, l'imagerie par résonance magnétique et la radiographie.

La corticotropine, les antagonistes des œstrogènes, l'acide valproïque, la progestérone et d'autres médicaments peuvent augmenter le taux d'hormone dans le sang, et les prostaglandines, l'estriol, les contraceptifs oraux et certains agents antibactériens peuvent l'abaisser. Il est recommandé de consulter un médecin au sujet du jour où la progestérone est prise et s'il est nécessaire d'annuler le médicament pris avant de le prendre. Si le retrait du médicament n'est pas possible, il est important de l'indiquer dans le sens de l'étude..

Déchiffrer le test de progestérone

Les indicateurs de la norme de la teneur en hormones dans le sang diffèrent selon les laboratoires et dépendent de la méthode de recherche utilisée. Chez les hommes, la progestérone se situe normalement entre 0,28 et 1,22 ng / ml, et chez les femmes en âge de procréer, cela dépend de la phase du cycle menstruel:

  • phase folliculaire: de 0,15 à 1,4 ng / ml;
  • phase lutéale: de 3,34 à 25,6 ng / ml.

La norme de progestérone chez les filles de moins de 18 ans dépend du stade de Tanner, et avec un cycle menstruel régulier, sur sa phase, et est de 0,15 à 28 ng / ml.

L'indicateur chez les patientes recevant des contraceptifs oraux varie de 0,34 à 0,92 ng / ml. La valeur maximale dans la période postménopausique est de 0,73 ng / ml.

Chez l'homme, un test de progestérone est réalisé pour diagnostiquer et traiter l'infertilité, ainsi que les pathologies testiculaires..

Pendant la grossesse, le niveau de progestérone varie en fonction du trimestre:

  • I trimestre: de 11,2 à 90 ng / ml;
  • Trimestre II: de 25,6 à 89,4 ng / ml;
  • Trimestre III: de 48,4 à 422 ng / ml.

Faible progestérone

En début de grossesse, une carence hormonale augmente la probabilité de fausse couche. Une diminution de la concentration de progestérone peut être causée par un retard dans le développement intra-utérin du fœtus, une insuffisance de la fonction placentaire, une grossesse différée.

Un niveau réduit de l'hormone est observé avec une déficience de la phase lutéale du cycle menstruel. L'administration de certains médicaments ou de pathologies inflammatoires chroniques des organes génitaux internes peut entraîner une diminution de la progestérone après l'ovulation. En cas d'hypogonadisme primaire ou secondaire, une carence hormonale est également notée.

Progestérone accrue

Étant donné que l'hormone affecte le tube digestif (détend ses muscles et améliore l'absorption des nutriments), l'augmentation de son niveau chez les femmes non enceintes peut entraîner une prise de poids rapide, des calculs biliaires, de la constipation et des ballonnements.

Si l'analyse montre des valeurs élevées de progestérone, les maladies suivantes sont possibles:

  • néoplasmes;
  • altération de la fonction surrénale;
  • insuffisance rénale;
  • troubles menstruels;
  • kyste du corps jaune;
  • anomalies du placenta;
  • saignements utérins intermenstruels.

Dans le contexte d'une forte progestérone, il y a une augmentation, une tension et une sensibilité des glandes mammaires, une irritabilité, une dépression et des sautes d'humeur fréquentes.

Si des symptômes indiquent un trouble hormonal, vous devez consulter un médecin pour obtenir des conseils et, si nécessaire, effectuer une analyse.

De quoi est l'hormone progestérone chez les femmes responsables?

Souvent, les maux de tête, les problèmes de cheveux et de peau sont attribués à des changements liés à l'âge ou à la fatigue chronique. Mais la raison réside souvent dans l'hormone, dont les fonctions ont un effet complexe sur le corps féminin.

Quelle est l'hormone progestérone

La progestérone est une hormone qui contrôle la fonction de reproduction, la m / c (cycle menstruel) et le déroulement de la grossesse. La moindre perturbation des processus entraîne une modification de l'hormone. C'est le principal progestatif de l'organisme. On lui attribue le rôle d'un intermédiaire métabolique clé dans la synthèse d'autres stéroïdes endogènes.

Malgré le rôle fondamental de l'hormone dans le corps, ses propriétés et son degré d'influence sur le corps ne sont pas entièrement compris. Seuls les prérequis et certaines raisons sont connus qui affectent les sauts d'indicateurs par rapport aux limites de la norme.

La progestérone joue un rôle majeur dans le fonctionnement du cerveau en tant que neurostéroïde..

La progestérone est produite par deux organes:

  • glandes surrénales;
  • glande sécrétoire temporaire, formée à la fin de la période d'ovulation (la glande est également appelée le corps jaune).

En raison de la synthèse d'hormones dans le corps féminin, du développement actif de la couche muqueuse (membrane utérine), la stimulation de la formation de nouveaux vaisseaux sanguins est notée. Dans le contexte de ces changements, la préparation de l'utérus pour recevoir un ovule fécondé est lancée. Lorsque survient une grossesse, la progestérone commence à être produite, y compris le placenta.

Le niveau hormonal est influencé par l'âge de la femme et la phase m / c.

Quelles fonctions

La progestérone dans le corps féminin se voit attribuer l'un des rôles fondamentaux.

Système reproducteur

Un autre nom pour la progestérone est l'hormone de grossesse. Grâce à son effet, le processus de préparation de l'utérus à la conception est lancé. Après la fécondation, elle réduit la réponse immunitaire, ce qui empêche le rejet d'embryon. Avec le port du fœtus, la progestérone aide à alléger le cours de la grossesse. Après l'accouchement, une diminution de sa synthèse est un signal de début de lactation.

Équilibre hormonal

La progestérone est impliquée dans la synthèse d'autres hormones. Un déséquilibre de la substance a un effet négatif sur la production de corticostéroïdes, l'activité de l'aldostérone, le fonctionnement des œstrogènes.

Le rôle de l'hormone dans les processus sous-cutanés fait l'objet d'un débat parmi les scientifiques. Il existe une hypothèse selon laquelle la présence de récepteurs de progestérone dans l'épiderme forme un lien entre la peau et l'hormone. Une diminution de la production d'hormones peut provoquer des rides et une perte d'élasticité. La fonctionnalité de la progestérone dans cette direction a été partiellement prouvée. La dynamique positive de l'hormonothérapie est mise en évidence par de nombreux cas dans lesquels une amélioration significative de la structure de la peau, son rajeunissement, a été enregistrée..

système nerveux central

La production de progestérone est une condition préalable à la synthèse de l'allopregnanolone. Les deux hormones participent à l'adaptation aux situations stressantes, diffèrent par leur activité immunomodulatrice et possèdent des propriétés cytoprotectrices. Ils sont associés aux mécanismes moléculaires d'interruption de la neurogenèse et de la neuroinflammation dans le cerveau..

Comportement sexuel

Le tandem de progestérone et d'allopregnanolone stimule le désir sexuel chez les femmes. Des études menées sur ce sujet ont démontré la relation entre le soulèvement hormonal et le comportement sexuel du sexe plus juste.

La norme de la progestérone dans le sang des femmes

Les limites normatives de la progestérone sont des indicateurs conditionnels qui ne reflètent pas les pathologies causées par une carence ou une augmentation du contenu de l'hormone dans le sang. Lors de la réalisation d'une étude sur le biomatériau chez la femme, différentes formes tabulaires sont utilisées.

Indicateurs standard pour les phases m / c

Nom de la périodePlage normale, nmol / l Folliculaire0,32-2,25 Ovulation0,49 à 9,41 Luteal6,95-56,63 Post-ménopausemoins de 0,64

Un grand nombre de données périodiques est dû à l'influence de nombreux facteurs. Parmi les principaux:

  • état émotionnel d'une femme;
  • Heures du jour;
  • exercice physique;
  • Mode de vie.

Pendant la grossesse, l'indicateur dépasse de loin les valeurs indiquées dans le tableau, ce qui confirme une fois de plus la relation entre l'hormone et la fonction de reproduction.

Comment faire un test de progestérone

L'étude ne nécessite pas de préparation particulière. Mais certaines nuances existent toujours.

  • Il n'est pas recommandé de manger de la nourriture 8 heures avant d'aller à la clinique..
  • Si m / c dépasse 31 jours, un prélèvement sanguin est effectué le 28-29ème jour.

Avant de prendre le biomatériau, le personnel médical précise la date de la dernière menstruation, s'intéresse à la période de m / c.

En l'absence de problèmes de menstruation, un prélèvement sanguin est prévu le 21e jour du cycle de 28 jours (le matin). C'est le moment le plus favorable auquel les niveaux de progestérone approchent du plus haut niveau. Parfois, une étude est effectuée le 22-23e jour du cycle. Mais ces données ont une fraction d'erreur.

Une analyse répétée peut être nécessaire pour les violations m / c. La date est choisie en tenant compte de l'ovulation, qui est déterminée à l'aide de tests rapides. Une méthode simple impliquant la mesure de la température est également utilisée. Le prélèvement sanguin est effectué les 6-7 jours après la libération de l'ovule de l'ovaire dans la trompe de Fallope.

Pendant la grossesse et la ménopause, le test peut être programmé n'importe quel jour..

Avant de soumettre le biomatériau, le patient consulte un spécialiste. Des informations importantes sont en cours de clarification concernant l'administration de produits pharmaceutiques, les maladies des organes féminins, de la glande thyroïde et de la peau. Si nécessaire, le médecin écrit une référence à un spécialiste de profil étroit:

  • au gynécologue;
  • endocrinologue;
  • à un dermatologue (s'il y a des problèmes de peau).

Quand peut-on observer un niveau élevé

Il est considéré comme normal d'augmenter le niveau de l'hormone pendant la grossesse. Cependant, la progestérone peut considérablement dépasser les valeurs normatives chez les femmes non enceintes en âge de procréer. Les causes possibles incluent:

  • hyperplasie surrénale;
  • kyste du corps jaune;
  • gonflement des ovaires;
  • saignements utérins chroniques;
  • prendre des contraceptifs oraux, d'autres médicaments, y compris des progestatifs;
  • déséquilibre hormonal.

Seule une analyse en laboratoire peut détecter une augmentation des niveaux d'hormones. Cependant, il existe certains symptômes, qui se manifestent par une augmentation de la valeur de la progestérone.

  1. La formation d'un grand nombre d'acné sur la peau.
  2. Maux de tête réguliers et assez vifs.
  3. Cheveux abondants.
  4. Prise de poids déraisonnable.
  5. Fatigue accompagnée de stress et de dépression.
  6. Problèmes du cycle menstruel.
  7. Augmentation de la réaction allergique.
  8. Fluctuations déraisonnables de la pression artérielle dans les deux sens.
  9. Douleur dans les glandes mammaires.
  10. Écoulement vaginal avec des gouttes de sang.

La progestérone avec un niveau supérieur à la normale peut indiquer des pathologies telles qu'une altération du fonctionnement du cortex surrénalien. Il s'agit du problème le plus courant conduisant à un dysfonctionnement de la production de nombreuses hormones. Ils peuvent être synthétisés en insuffisance ou en excès.

La valeur accrue de la progestérone provoque souvent des pathologies de grossesse. Par exemple, la dérive kystique. Le niveau hormonal dépasse le seuil le plus élevé pendant la grossesse. L'essence du problème est de féconder un ovule en même temps avec deux spermatozoïdes, ou de recevoir du matériel maternel défectueux. La maladie nécessite un traitement sérieux qui comprend une chimiothérapie. Cette approche est associée à un risque élevé de développer des tumeurs malignes..

Des niveaux élevés de progestérone provoquent le cancer de l'ovaire. Pour exclure les facteurs prédisposants, le patient est référé à un gynécologue avant de passer des tests.

Causes et symptômes d'une faible progestérone

De faibles taux d'hormones sont un facteur prédisposant à l'infertilité et à l'avortement spontané au cours du premier trimestre. Son manque entraîne des maladies des organes féminins.

Les soupçons devraient provoquer les manifestations suivantes:

  • menstruations lourdes et douloureuses;
  • hypertrophie mammaire, sensation de douleur en les touchant;
  • sautes d'humeur fréquentes et déraisonnables;
  • maux de tête croissants;
  • irritabilité inhabituelle;
  • gonflement des jambes, l'apparition d'une sensation de lourdeur en eux;
  • gain de poids déraisonnable;
  • froid dans les membres;
  • pâleur, peau sèche;
  • chute de cheveux;
  • transpiration excessive;
  • constipation
  • démangeaison de la peau;
  • mauvais rêve.

Les principaux provocateurs de la baisse de la valeur de l'hormone sont:

  • infections génitales
  • insuffisance du corps jaune;
  • sous-développement du placenta;
  • cycle menstruel instable;
  • prendre des médicaments hormonaux pendant une longue période;
  • saignement utérin.

Progestérone pendant la grossesse

Le décryptage de l'analyse hormonale est effectué par un spécialiste qualifié - un obstétricien-gynécologue. Il prend en compte non seulement les valeurs relatives à la norme, mais prend également en compte la durée de la grossesse, la nature de son déroulement.

Normes de progestérone pendant la grossesse

Période trimestrielleNiveau hormonal, ng / mlLe niveau d'hormone, nmol / lLa première

(hebdomadaire: 13-24)35,6–286,211.19–90Deuxième (hebdomadaire: 1-12)81,2-284,325,5–89,4Troisième (hebdomadaire: 25-42)153,9–1343,5548,4-422,5

Médicaments pour augmenter les niveaux de progestérone

Utrozhestan® (Utrogectan)

La base de la composition est la progestérone micronisée. Dans une capsule, il contient 100 ou 200 mg (selon la posologie du médicament). La forme de capsule est de 100 mg ronde, 200 mg est ovale. Remplissage de coquille de gélatine - suspension huileuse homogène.

Les principales directions d'utilisation des produits pharmaceutiques à l'intérieur:

  • infertilité due à une insuffisance lutéale;
  • menace d'avortement;
  • syndrome prémenstruel;
  • mastopathie fibrokystique;
  • violation du cycle menstruel due à l'infertilité ou à l'échec du processus d'ovulation;
  • hormonothérapie substitutive pendant la transition ménopausique ou postménopausique.

Une méthode intravaginale d'utilisation du médicament est également pratiquée. Il est recommandé pour les problèmes suivants:

  • ovaires non fonctionnels ou manquants;
  • la menace de l'avortement;
  • ménopause prématurée;
  • infertilité (la raison en est une insuffisance lutéale).

L'utrozhestan est utilisé en préparation de la fécondation in vitro afin de soutenir la phase lutéale.

Le produit pharmacologique a un certain nombre de restrictions d'utilisation. Ils sont nécessairement pris en compte par le médecin lors de l'élaboration d'un schéma thérapeutique. Parmi les contre-indications:

  • allergie aux composants de la composition;
  • problèmes de veines (thrombose);
  • hémorragie intracrânienne;
  • accident vasculaire cérébral, crise cardiaque;
  • saignement vaginal d'étiologie inconnue;
  • oncologie des glandes mammaires, des organes génitaux;
  • avortement incomplet;
  • pathologie génétique du foie (porphyrie), autres maladies des organes;
  • période de lactation;
  • âge à 18 ans.

Le schéma thérapeutique est déterminé individuellement. L'annotation offre les options suivantes:

  • avec menace d'interruption de grossesse - apport journalier de 200 à 600 mg / jour. (au troisième trimestre prescrit uniquement après évaluation des données cliniques);
  • avec la transition ménopausique - la norme quotidienne est de 200 mg, la durée du cours est de 12 jours;
  • après le début de la ménopause - la norme quotidienne est de 100 à 200 mg, la durée du traitement est déterminée individuellement;
  • pour maintenir la phase lutéale - la norme quotidienne est de 200 à 400 mg, l'apport commence de 17 à 26 jours m / c, un cours de dix jours est proposé.

Le coût du médicament est d'environ 400 roubles (dosage de 100 mg, 28 gélules).

Progestérone (progestérone)

L'outil est disponible sous forme de solution injectable de différentes concentrations: 10 et 25 mg. Le composé actif est la progestérone..

La principale application du produit pharmaceutique:

  • métrorragie;
  • fausse couche habituelle;
  • saignement utérin associé à un dysfonctionnement génital;
  • aménorrhée.

Le schéma thérapeutique est déterminé individuellement, en tenant compte des caractéristiques de l'organisme et des données des études cliniques. L'apport quotidien maximal est de 0,025 g..

Avant d'utiliser l'outil, vous devez vous familiariser avec les restrictions. Le médicament ne doit pas être utilisé en présence de dysfonctionnements rénaux ou hépatiques. Le fabricant identifie également les contre-indications suivantes:

  • carcinome du sein;
  • hépatite;
  • saignement vaginal d'origine inconnue;
  • pathologie thromboembolique.

Le coût du médicament est de 306 roubles (dosage de 10 mg / ml, 10 ampoules).

Solaray, mélange d'hormones féminines SP-7C, 180 gélules végétales

Le produit est basé sur des ingrédients à base de plantes. La composition riche aide à restaurer la synthèse de diverses hormones importantes pour la santé des femmes dans le corps. Parmi les ingrédients actifs utilisés dans la production:

  • Racine de réglisse;
  • feuilles de framboise;
  • camomille;
  • graines de fenugrec;
  • ignames sauvages, etc..

Les suppléments sont recommandés pour une utilisation avec une FSH élevée, une interruption du cycle, une préménopause. Prendre des gélules trois fois par jour avant les repas ou avec des aliments.

Le fabricant met en garde contre les restrictions. Ils s'appliquent aux périodes de grossesse et d'allaitement. Il est également déconseillé de prendre des suppléments avec une augmentation de la pression artérielle. N'utilisez pas la composition et si vous êtes allergique aux composants de la composition.

Prix ​​moyen - 801 roubles.

Contenu en progestérone dans les produits

En l'absence de progestérone, les experts conseillent d'inclure des aliments contenant des hormones naturelles dans l'alimentation. Ils sont bien absorbés par l'organisme, mais ils ne doivent pas être remplacés par une pharmacothérapie. Il n'y aura pas de forte augmentation de l'indicateur de la nourriture.

Pour ramener les valeurs de progestérone à des limites normales, il est recommandé d'inclure dans le menu des plats préparés à partir des ingrédients suivants:

  • Avocat;
  • olives, olives;
  • noix (crues);
  • graines de tournesol, citrouilles;
  • blé;
  • jaunes d'œuf;
  • porc;
  • fruits de mer, poissons de rivière;
  • riz, légumineuses, chou de différentes variétés et variétés.

La liste des produits est en fait impressionnante. Cela vous permet de diversifier le menu, de satisfaire les besoins gustatifs même d'un gourmet.

Avec une surveillance rapide de la progestérone, de graves problèmes de santé peuvent être évités. La manifestation de symptômes caractéristiques indiquant une violation de la synthèse de l'hormone nécessite un traitement urgent à la clinique pour obtenir des conseils et une référence pour analyse. Les petits écarts par rapport à la norme sont corrigés rapidement, il vous suffit de suivre les recommandations de votre médecin.

Si vous trouvez une faute de frappe ou une inexactitude, veuillez sélectionner un morceau de texte et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Quand et comment se faire tester pour la progestérone?

Un test sanguin pour la progestérone doit être effectué pour les femmes qui souhaitent donner naissance à un enfant et qui présentent des symptômes de carence en hormone. L'hormone sexuelle est l'une des plus importantes dans le processus de conception et de naissance d'un bébé. Par conséquent, il est nécessaire de connaître son niveau dans le sang avant la grossesse. Nous saurons quand prendre de la progestérone pendant la planification et pourquoi vous devrez peut-être vérifier son niveau.

.gif "data-lazy-type =" image "data-src =" https://dazachatie.ru/wp-content/uploads/2018/02/88fbfce8de2c9a477a2b441967dc7766.jpg "alt =" analyse de progestérone "width =" 660 " height = "440" srcset = " data-srcset = "https://dazachatie.ru/wp-content/uploads/2018/02/88fbfce8de2c9a477a2b441967dc7766.jpg 660w, https://dazachatie.ru/wp-content/uploads /2018/02/88fbfce8de2c9a477a2b441967dc7766-300x200.jpg 300w "tailles =" (largeur max: 660px) 100vw, 660px "/>

Progestérone - ce que vous devez savoir sur cette hormone?

La progestérone est une hormone de type stéroïde produite par ce que l'on appelle le corps jaune. Ce n'est pas seulement féminin, il est également présent chez l'homme, chez qui une petite quantité est produite par le cortex surrénal et le tissu testiculaire. Cependant, la progestérone est plus importante pour les femmes, car elle est responsable des fonctions féminines de base. La capacité de tomber enceinte et d'avoir un enfant dépend de lui.

Le rôle clé de l'hormone est d'assurer une grossesse saine, ce qui devient possible grâce aux fonctions suivantes:

  • affecte la muqueuse utérine, la préparant à l'implantation de l'ovule en cas de fécondation réussie de l'ovule;
  • diminution de la fonction contractile de l'utérus;
  • contribuer à l'arrêt des menstruations après une conception accomplie;
  • diminution de la réponse immunitaire du corps féminin, éliminant ainsi la possibilité de rejet fœtal;
  • responsable de l'augmentation de l'utérus et réduit sa fonction contractile;
  • ralentit la lactation pendant la gestation et l'active après l'accouchement;
  • affecte la croissance des glandes mammaires;
  • contribue au plein développement de l'embryon.

Avec une faible progestérone, les chances de tomber enceinte sont minimes. Même si la conception a toujours eu lieu - il existe un risque d'avortement. Par conséquent, les femmes passent une analyse pour vérifier le niveau d'une hormone sexuelle importante même lorsqu'elles planifient une grossesse.

L'effet de la progestérone sur le corps des femmes

La progestérone a un effet positif non seulement lors de la planification d'un enfant et pendant la gestation, mais affecte également:

  1. Métabolisme. L'hormone progestérone stimule l'appétit et augmente la production d'insuline après avoir mangé, réduisant la sensibilité des tissus à celle-ci, ce qui explique le désir des filles et des femmes de consommer beaucoup de glucides et de sucreries lors de son augmentation. Aide à stocker les graisses, notamment au niveau de la taille afin de protéger le corps en situation de pénurie alimentaire. L'hormone de grossesse affecte également la relaxation des muscles du tube digestif et l'augmentation de la température basale.
  2. Système musculo-squelettique: décompose le tissu musculaire, affecte positivement la formation de matériel osseux et aide à détendre les ligaments et les tendons, rendant les muscles plus élastiques.
  3. Système nerveux. La progestérone a un effet positif sur le corps féminin, améliorant la circulation sanguine et la mémoire cérébrale, réduisant la fréquence des crises et des crises d'épilepsie, stimulant la croissance des cellules nerveuses, et a également un effet sédatif et analgésique.

Pourquoi la progestérone est abandonnée et comment la passer?

Avec les symptômes existants de carence en progestérone, une analyse de cette hormone permettra à la future femme d'identifier les éventuels troubles en temps opportun et de commencer le traitement le plus rapidement possible afin de maintenir la grossesse. Après le début de l'ovulation et avant le début de l'écoulement sanglant, la phase lutéale dure, pendant laquelle les niveaux de progestérone augmentent.

Si cela ne se produit pas pour une raison quelconque - les chances de grossesse sont assez faibles et, en cas de conception, il existe un risque de fausse couche. Afin que la grossesse se produise et parvienne à supporter le bébé, un test sanguin est prescrit pour vérifier le niveau de l'hormone.

.gif "data-lazy-type =" image "data-src =" https://dazachatie.ru/wp-content/uploads/2018/02/Drug_Testing_Blood.jpg "alt =" analyse de progestérone "width =" 660 " height = "439" srcset = " data-srcset = "https://dazachatie.ru/wp-content/uploads/2018/02/Drug_Testing_Blood.jpg 660w, https://dazachatie.ru/wp-content/uploads /2018/02/Drug_Testing_Blood-300x200.jpg 300w "tailles =" (largeur max: 660px) 100vw, 660px "/>

Un test sanguin est indiqué pour les symptômes suivants:

  • absence de grossesse;
  • augmentation de la pression artérielle et gonflement;
  • échec du cycle menstruel;
  • saignements utérins en plus des menstruations;
  • kyste ou gonflement de l'ovaire;
  • menace d'avortement.

On prescrit aux hommes un test des niveaux hormonaux en cas de suspicion de pathologie des testicules, des glandes surrénales ou de la glande thyroïde..

  • pendant la première phase, stimulant les follicules, les indicateurs sont au niveau le plus bas;
  • la deuxième phase est ovulatoire, la croissance de l'hormone augmente progressivement;
  • dans la phase finale, lutéale, le niveau maximum de progestérone est noté, dont la croissance a provoqué le follicule, qui s'est transformé en ce qu'on appelle le corps jaune après la libération de l'œuf.

La vérification des niveaux de progestérone dépend du cycle:

  • avec un cycle de 28 jours, le sang est prélevé les jours 22-23;
  • avec un cycle menstruel court, une période d'ovulation approximative est calculée et une analyse est effectuée 4-5 jours après;
  • avec un cycle long, jusqu'à 35 jours, - restitution entre 25 et 29 jours.

En cas de taches irrégulières ou d'absence totale, la procédure est répétée plusieurs fois afin d'obtenir des résultats plus précis..

Les femmes enceintes, les hommes et les filles avant la puberté peuvent mener une étude quel que soit le jour du mois. Avant de passer un test de progestérone, vous devez:

  • de faire une pause après avoir mangé au moins 8 heures, et de préférence 12 heures, seule l'eau ordinaire non gazéifiée est autorisée;
  • respectez une alimentation facile pendant au moins 2-3 jours, à l'exclusion des aliments gras, trop cuits et sucrés;
  • arrêtez de prendre des médicaments hormonaux dans une semaine, si cela n'est pas possible - le médecin doit en être informé afin de prendre en compte ce fait lors du déchiffrement des résultats;
  • 12 heures avant le test, l'alcool et les cigarettes, les efforts physiques intenses et aussi essayer d'éviter le stress émotionnel doivent être exclus.

.gif "data-lazy-type =" image "data-src =" https://dazachatie.ru/wp-content/uploads/2018/02/normy-progesterona-pri-beremennosti-po-nedelyam-v-tablice- i-prichiny-otklonenij-11.jpg "alt =" progestérone "width =" 660 "height =" 440 "srcset =" "data-srcset =" https://dazachatie.ru/wp-content/uploads/2018/ 02 / normy-progesterona-pri-beremennosti-po-nedelyam-v-tablice-i-prichiny-otklonenij-11.jpg 660w, https://dazachatie.ru/wp-content/uploads/2018/02/normy-progesterona -pri-beremennosti-po-nedelyam-v-tablice-i-prichiny-otklonenij-11-300x200.jpg 300w "tailles =" (largeur max: 660px) 100vw, 660px "/>

Les femmes passent le plus souvent un test de progestérone lors de la planification d'une grossesse, car c'est durant cette période qu'il est important de connaître le niveau d'hormone dans le sang et s'il y a des écarts par rapport à la norme. Il existe un certain nombre d'autres raisons pour lesquelles des recherches sont nécessaires, par exemple en cas de dysfonctionnement du cycle menstruel, de taches d'origine inconnue, etc..

Il est important de savoir comment et quand vérifier correctement la progestérone. Les femmes prennent du sang pendant 22-23 jours, en tenant compte du fait que le cycle est de 28 jours, avec un cycle long de 25-29, et court - le biomatériau est généralement pris pendant 4-5 jours après le calcul de la période d'ovulation approximative. En cas de règles irrégulières ou de leur absence, les médecins recommandent d'effectuer la procédure plusieurs fois afin d'obtenir des résultats plus précis..

Avez-vous vérifié votre niveau de progestérone lors de la planification de votre bébé??