Hormone adrénocorticotrope (ACTH) dans le sang: qu'est-ce que c'est, tests, norme, causes des écarts par rapport à la norme

L'arrière-plan hormonal d'une personne est responsable du travail de l'organisme dans son ensemble et de ses organes individuels. Beaucoup ont dû trouver le concept de l'hormone adrénocorticotrope, mais ce n'était pas toujours clair ce que c'était et pourquoi notre corps en avait besoin..

L'hormone adrénocorticotrope (ACTH) est produite par l'hypophyse frontale et appartient aux hormones tropiques, c'est-à-dire qui ont un effet spécifique sur des organes ou des tissus spécifiques. Vous pouvez trouver d'autres noms pour cette hormone - la corticotropine, l'hormone corticotrope ou l'adrénocorticotropine. Il appartient aux hormones peptidiques et se compose de 39 acides aminés. Sa tâche principale est de réguler les glandes surrénales..

Fonctions ACTH

Ce n'est qu'au milieu du siècle dernier que les scientifiques ont découvert la relation entre l'hypothalamus, l'hypophyse et les glandes surrénales. Il s'est avéré que l'hypophyse de l'hormone adrénocorticotrophine est contrôlée par le dos de l'hypothalamus. Et l'ACTH régule les glandes surrénales et leur sécrétion d'autres hormones dans le corps (cortisol, cortisone, corticostérone).

Comme l'ACTH affecte également la production de diverses substances biologiquement actives, on peut dire que cette hormone est responsable de fonctions corporelles telles que:

  • réaction à des situations stressantes;
  • le système immunitaire (résistance aux maladies);
  • adaptabilité du corps aux changements externes;
  • augmentation du seuil de douleur;
  • résistance aux réactions allergiques;
  • le système reproducteur du corps.

Indirectement, l'ACTH affecte la production d'adrénaline, car elle stimule la sécrétion d'adrénocorticostéroïdes. Il affecte également la production d'hormones sexuelles humaines, qui à leur tour affectent le fonctionnement des glandes, régulent respectivement l'humeur chez les femmes et la libido chez les hommes.

Les fonctions de l'hormone adrénocorticotrope comprennent:

  • une augmentation de la concentration de cortisol, qui aide une personne à se rassembler dans une situation stressante;
  • l'effet sur la formation d'acides nucléiques et de protéines dans les glandes surrénales, ce qui conduit à leur croissance et à une sécrétion accrue d'hormones telles que le cortisol, la progestérone, les œstrogènes, la testostérone;
  • effet sur les cellules du cerveau - avec une carence provoque des problèmes de mémoire, la dépression, l'apathie;
  • participation à d'autres hormones peptidiques dans le corps;
  • aider à la production de cholestérol nécessaire pour protéger les globules rouges, la formation des parois cellulaires, les nerfs, la formation de vitamine D.

De plus, l'ACTH affecte le poids et le volume de la masse musculaire chez l'homme.

Indications pour l'analyse de l'ACTH

Vous pouvez vérifier le niveau d'ACTH vous-même en donnant du sang dans le laboratoire le plus proche, mais fournir le décryptage de l'analyse au médecin traitant, et en aucun cas vous ne devez vous auto-médicamenter. Les médecins prescrivent le passage de cette étude dans les cas suivants:

  • écarts dans la taille et la fonction des glandes surrénales (hypertrophie, dysfonctionnement, adénomes, hyperplasie, insuffisance surrénale);
  • traitement à long terme avec des glucocorticostéroïdes;
  • diagnostic de la maladie d'Itsenko-Cushing;
  • l'acné (acné) et une pigmentation accrue de la peau chez les adultes, ainsi qu'une pilosité accrue comme signes de déséquilibre hormonal;
  • puberté accélérée à l'adolescence;
  • pression artérielle élevée ou basse, sauts de tension artérielle;
  • l'ostéoporose et d'autres maladies des tissus des chaton;
  • plaintes des patients de fatigue chronique et de fatigue;
  • suspicion d'un adénome de la partie hypophysaire du cerveau;
  • glycémie élevée;
  • taux de cholestérol élevé;
  • surveillance et contrôle du traitement du cancer;
  • le niveau de cortisol n'est pas normal.

L'adrénocorticotropine a un effet très important sur la santé et les fonctions de reproduction du corps féminin, car elle est capable de réguler le niveau d'action de la prolactine, des hormones folliculo-stimulantes et lutéinisantes. Ces hormones contrôlent ensemble le travail des ovaires, affectant le processus d'ovulation. Si une fille ou une femme présente un sous-développement des caractéristiques sexuelles externes et internes, une structure corporelle masculine (grande croissance, épaules larges et hanches étroites), des glandes mammaires sous-développées et le début tardif des menstruations, une analyse appropriée doit être immédiatement effectuée. L'ACTH dans ce cas peut inhiber la production d'hormones sexuelles féminines et la production d'hormones mâles est améliorée, ce qui peut conduire à l'infertilité.

Analyse ACTH

L'hormone adrénocorticotrope est très sensible à divers facteurs externes. Pour obtenir une valeur fiable du niveau d'ACTH, un test sanguin est effectué à un certain moment, généralement avant 8 heures du matin, après quoi le niveau hormonal commence à changer brusquement et les résultats de l'étude seront déformés. Lors de la détermination du syndrome de Cushing, une heure de prélèvement sanguin est prescrite pour la soirée - après 18h00. Avant de donner du sang, vous devez respecter certaines règles:

  • exclure l'alcool, le tabac et les drogues un jour avant l'étude;
  • repas 10-12 heures avant l'analyse;
  • Ne faites pas de sports et d'autres activités physiques par jour;
  • éviter le stress sévère la veille;
  • vous ne pouvez pas effectuer une analyse après des tests de diagnostic tels que l'échographie, la radiographie, la fluorographie, l'endoscopie.

En outre, le niveau d'ACTH peut aller au-delà de la norme lors du passage d'un fuseau horaire à un autre, souffert d'une maladie infectieuse, de blessures et d'interventions chirurgicales, d'une grossesse, d'un surmenage. Les femmes pour obtenir un résultat plus fiable devraient subir une étude le 5-7e jour du cycle menstruel. Avant de prendre du sang, vous devez vous reposer et vous détendre, ne buvez pas d'eau pendant au moins 40 minutes. Si le patient prend un médicament dont le retrait n'est pas possible, il doit être signalé au personnel du laboratoire, en indiquant la dose et la dose qui ont été prises..

Pour déterminer le niveau d'ACTH, l'analyse est prélevée dans une veine. Du sang veineux, du plasma centrifugé (ou ultrafiltré) est obtenu, qui est examiné dans les 3 heures suivantes. Le résultat est généralement prêt ce jour-là..

Normes d'ACTH dans le sang

Typiquement, chez une personne en bonne santé, un test ACTH doit montrer des valeurs comprises entre 9 et 52 pg / ml. Ces valeurs sont les mêmes pour les enfants et les adultes des deux sexes. La norme chez les femmes peut fluctuer et aller au-delà des valeurs normales à différentes périodes du cycle menstruel et pendant la grossesse. Différents laboratoires peuvent avoir leurs propres valeurs de référence pour l'ACTH, selon les réactifs utilisés dans l'analyse. La pathologie est considérée si le résultat diffère de la norme de plus d'une fois et demie. En règle générale, 46 pg / ml est considéré comme optimal pour tout sujet..

Augmentation de l'ACTH

Si le niveau d'ACTH augmente, alors tout d'abord, les facteurs tels que le stress, les maladies infectieuses, les blessures, les opérations, la douleur, le stress sévère et l'expérience d'émotions fortes (peur, excitation), les brûlures, l'hypothermie doivent être exclus. Et aussi une augmentation des niveaux de corticotropine peut déclencher l'utilisation de médicaments: insuline, vasopressine, médicaments ACTH, métopyron, gluconate de calcium ou médicaments à base d'éthanol.

L'hormone ACTH peut être élevée dans certaines maladies:

  • Maladie d'Itsenko-Cushing. En raison d'une augmentation de l'hypophyse (un adénome ou une tumeur bénigne), la glande commence à produire intensivement l'hormone ACTH, ce qui provoque une augmentation du niveau de production de cortisol dans le cortex surrénal. Visuellement, la présence de la maladie est indiquée par un excès de poids (signes d'obésité sur le visage et le corps, tandis que les jambes et les bras sont relativement minces), l'hypertension artérielle et les femmes ont une pilosité accrue et des irrégularités menstruelles dues à une production accrue d'hormones mâles;
  • Maladie d'Addison. La maladie est caractérisée par une diminution de la production de cortisol dans le cortex surrénal, provoquée par des processus auto-immunes ou la tuberculose, et en conséquence, le niveau d'ACTH est plus élevé que la normale. Il se manifeste sous la forme de violations du cycle, de nausées et de vomissements, d'une diminution de l'appétit et du poids, d'une pression artérielle basse;
  • Syndrome de Nelson. Il se développe chez les patients qui ont subi une ablation des glandes surrénales en raison de la maladie d'Itsenko-Cushing. Dans ce cas, une insuffisance surrénalienne et une tumeur hypophysaire se développent, à la suite desquelles l'ACTH est plus élevée;
  • syndrome paranéoplasique. Elle se manifeste par une réaction de l'hypophyse à la formation d'une tumeur maligne dans tout autre organe (le plus souvent une tumeur du pancréas ou du thymus, des poumons ou du système nerveux);
  • insuffisance surrénale congénitale;
  • syndrome de production ectopique ACTH. Apparaît si une hormone est produite dans le corps, toute tumeur nouvellement formée dans les organes internes commence. Le niveau d'ACTH est élevé, car dans l'état normal, seule l'hypophyse est engagée dans la production de cette hormone.

Le fait que l'ACTH soit élevée peut être jugé par certains changements dans la condition physique d'une personne. L'apparition soudaine de l'acné chez les patients adultes, une peau mince sur les mains, les vaisseaux sanguins, une rougeur de la peau, la formation de dépôts de graisse sur la taille, le cou, le visage et le dos. Chez les femmes, une augmentation de l'adrénocorticotropine peut se manifester sous la forme d'une bosse dans la région de la 7e vertèbre cervicale, d'une baisse de la libido et d'une infertilité.

L'apparition d'un des signes indiquant que l'hormone ACTH est élevée indique qu'il est nécessaire de consulter un médecin. Un spécialiste expérimenté aidera à comprendre les causes de ces signes, prescrira l'examen nécessaire et le traitement approprié..

Diminution de l'ACTH

Parfois, lors de la réception des résultats d'un test sanguin, l'ACTH peut être considérablement réduite. Les raisons de ce phénomène résident dans la perturbation de l'hypophyse ou de l'hypothalamus, à la suite de laquelle l'hormone adrénocorticotrope commence à être produite en quantités insuffisantes. Cela se produit dans les cas suivants:

  • hypocorticisme secondaire. En raison d'anomalies dans l'hypophyse, la teneur en ACTH dans le sang diminue, en conséquence, la synthèse complète du cortisol est impossible et le travail du cortex surrénal est inhibé. Elle peut également s'accompagner d'une insuffisance d'autres glandes du système endocrinien;
  • tumeurs surrénales bénignes qui, comme un organe, produisent également du cortisol. Une augmentation du cortisol entraîne une diminution du niveau d'ACTH dans le sang;
  • Syndrome d'Itsenko-Cushing. Elle diffère de la maladie en ce que, en raison de la formation d'une tumeur maligne dans les glandes surrénales, la production de cortisol est stimulée, respectivement, la teneur en ACTH dans l'hypophyse diminue;
  • l'utilisation d'injections à partir de solutions d'hormones glucocorticoïdes;
  • mauvais fonctionnement de l'hypophyse et de l'hypothalamus en raison de blessures ou d'infections;
  • inflammation de l'hypophyse (hypophyse lymphocytaire);
  • dommages auto-immunes à la glande pituitaire;
  • tumeur hypophysaire (bénigne ou maligne). Une glande pituitaire affectée par une tumeur cesse de produire des hormones.

L'adrénocorticotropine peut être réduite en prenant certains médicaments. Par exemple, suppresseurs d'ACTH, amphétamines, glucocorticoïdes, gluconate de calcium, carbonate de lithium, éthanol.

Les signes d'une diminution de la valeur de l'ACTH sont moins prononcés qu'une augmentation de l'hormone et se traduisent par certaines anomalies physiques. La faible teneur en hormone est indiquée par une diminution de l'appétit et une perte de poids importante, une faiblesse, une fatigue musculaire, des problèmes digestifs (constipation) et l'absence de menstruations pendant plus de six mois, car la production d'hormones féminines telles que la progestérone et les œstrogènes est réduite. En outre, une diminution du glucose peut survenir, de la pression, des anomalies mentales (dépression, apathie, psychose), des troubles de la mémoire.

Une diminution à court terme du niveau d'hormone corticotrope dans le sang n'aura pas d'effet négatif sur le corps et ne se fera probablement pas sentir. Mais si le niveau hormonal reste bas pendant longtemps, cela peut entraîner des écarts dans le fonctionnement de l'organisme dans son ensemble et nécessitera l'aide d'un spécialiste.

Hormone adrénocorticotrope (ACTH)

Tous les processus dans le corps humain sont régulés par des hormones - substances produites par les glandes endocrines et jetées dans le sang. Avec le flux de sang, ils arrivent au bon endroit, la soi-disant cible, où ils ont un certain effet. En particulier, l'hormone adrénocorticotrope (le deuxième nom est la corticotropine) est produite dans le cerveau, dans l'hypophyse antérieure. Sa fonction dans le corps est l'effet sur les glandes surrénales, qui, à leur tour, sont également les glandes endocrines, sécrétant des hormones, qui sont très importantes pour la vie normale.

Fonctions de l'hormone adrénocorticotrope dans le corps

L'hormone surrénocorticotrope affecte la production des hormones surrénales suivantes:

Glucocorticoïdes, qui comprennent la corticostérone, la cortisone, le cortisol.
Les glucocorticoïdes sont des hormones anti-choc et anti-stress, ils peuvent être comparés au système d'urgence dans le corps, une sorte de service 911;

Hormones sexuelles: androgène, œstrogène, progestérone.
Ces hormones sont responsables de la puberté, des fonctions reproductives du corps et de ce que nous définissons comme masculinité ou féminité;

Indirectement - à la production de catécholamines, dont l'adrénaline bien connue.

Ainsi, la corticotropine est responsable de la survie dans des situations critiques, elle affecte la capacité de produire une progéniture, la masse musculaire, le métabolisme, la résistance du corps aux infections et la capacité de s'adapter aux nouvelles conditions en dépendent. Comme vous pouvez le voir, la valeur de l'hormone adrénocorticotrope dans le corps est difficile à surestimer.

Détermination du niveau d'ACTH dans le sang: norme et pathologie

Le contenu de l'hormone adrénocorticotrope dans le corps est une valeur variable. Son taux sanguin dépend de l'heure de la journée, de l'état psychologique et de l'activité physique, ainsi que du cycle menstruel chez la femme..

La quantité maximale d'ACTH s'accumule dans le sang le matin, atteignant son apogée de 7 à 8 heures, et sa production diminue le soir, tombant à un minimum quotidien à 21 à 23 heures..

Dans la pratique médicale, la nécessité de déterminer le niveau d'hormone adrénocorticotrope dans le sérum sanguin se produit dans les situations suivantes:

  • Surveillance de l'état du corps pendant une thérapie prolongée aux glucocorticoïdes;
  • Diagnostic différentiel de l'hypertension;
  • Diagnostic différentiel de l'insuffisance surrénale;
  • Diagnostic et diagnostic différentiel du syndrome d'Itsenko-Cushing;
  • Fatigue, tolérance au stress, syndrome de fatigue chronique (SFC).

Une carence et un excès de cette hormone peuvent entraîner de graves dysfonctionnements dans le corps ou être la conséquence d'une maladie.

Une diminution de l'ACTH dans le sang peut être un signe des pathologies suivantes:

  • Fonction hypophysaire diminuée (insuffisance hypophysaire);
  • Diminution de la fonction du cortex surrénalien (insuffisance surrénale);
  • Tumeurs surrénales.

En outre, un faible niveau d'adrénocorticotropine se produit avec la thérapie aux glucocorticoïdes.

Une augmentation des taux sériques d'ACTH peut indiquer les problèmes suivants:

  • La maladie d'Itsenko-Cushing;
  • La maladie d'Addison;
  • Tumeur hypophysaire;
  • Insuffisance surrénale congénitale;
  • Adrénoleucodystrophie;
  • Syndrome de Nelson;
  • Virilisme surrénalien;
  • Syndrome ectopique d'ACTH;
  • Syndrome ectopique de l'ARK;
  • Conditions corporelles après un traumatisme ou une chirurgie.

De plus, une augmentation du niveau d'ACTH se produit lors de la prise de certains médicaments (insuline, métopiron, ACTH en injections).

Test sanguin ACTH

Pour étudier le contenu de la corticotropine dans le sérum sanguin, le sang est prélevé dans une veine.

Étant donné que le niveau de l'hormone dépend de nombreux facteurs, vous devez vous préparer à l'analyse - il est donc certain que le résultat n'est pas déformé.

La préparation de l'analyse s'effectue comme suit:

  1. 24 heures avant le don de sang pour analyse, vous devez arrêter de prendre tous les médicaments;
  2. Pendant 24 heures, essayez d'exclure tout stress physique et psycho-émotionnel;
  3. 12 heures avant l'étude, pas plus tard - le dernier repas avant l'analyse;
  4. 3 heures avant l'étude est interdit de fumer.

La valeur normale ou de référence de l'ACTH mesurée en laboratoire est un indicateur de 9 à 52 pg / ml (picogramme par millilitre).

Hormone adrénocorticotrope en thérapie

L'ACTH à des fins médicales est obtenue à partir de l'hypophyse des porcs ou des bovins.

En pharmacie, il se présente en flacons sous forme de poudre légère. Prenez ce médicament sous forme d'injections intramusculaires, pour lesquelles la poudre est dissoute avant utilisation. La concentration ainsi que la posologie sont sélectionnées en fonction des indications.

L'ACTH est utilisé dans le traitement des maladies suivantes:

  • Syndrome de fatigue chronique;
  • Insuffisance surrénale;
  • Rhumatisme;
  • Polyarthrite;
  • Goutte;
  • L'asthme bronchique;
  • Maladies de la peau à composante allergique ou auto-immune (dermatite, eczéma, neurodermatite);
  • Allergie;
  • Tuberculose;
  • Leucémie.

La corticotropine est contre-indiquée en cas d'hypertension, d'athérosclérose, d'insuffisance cardiaque, d'ulcère gastro-duodénal, de formes sévères de diabète sucré, de psychose. Chez les personnes âgées, les injections d'hormones sont prescrites avec prudence et effectuées sous contrôle médical.

Les informations sur le médicament sont généralisées, fournies à titre informatif et ne remplacent pas les instructions officielles. L'automédication est dangereuse pour la santé.!

ACTH - Hormone adrénocorticotrope

Temps de lecture: min.

En médecine, une telle chose comme un test sanguin pour les hormones, dont la norme est détectée par un examen complet du contenu et de la concentration de substances biologiquement actives. Un tel examen permet de détecter un nombre important de maladies diverses, même à ce stade si leurs symptômes ne se sont pas encore manifestés. Si le médecin observateur prescrit un test sanguin pour les hormones, il doit être passé.

De quoi l'hormone ACTH est-elle responsable??

L'hormone adrénocorticotrope (ACTH) est une hormone produite par l'hypophyse antérieure..

Nom du servicePrix
Consultation initiale avec un gynécologue2 300 rub.
Expert gynécologique en échographie3 080 rub.
Prise d'empreinte (grattage) pour examen cytologique500 rub.
Complexe «potentiel reproducteur» Évaluation hormonale de la réserve folliculaire des ovaires (AMG.FSH, LH, estradiol)1 900 roubles.
Détermination de la réserve testiculaire, test avec stimulation FSH avec le coût du médicament5 000 roubles.
FSH650 rub.
FSH (CITO)950 rub.
FSH (express)650 rub.

L'ACTH affecte la mobilisation du corps sous stress, l'adaptation dans des situations critiques, le métabolisme et le travail d'autres glandes endocrines. La fonction principale de l'hormone ACTH est de stimuler la sécrétion des hormones surrénales - les corticostéroïdes, dont les plus actifs sont le cortisol, les hormones sexuelles (œstrogènes et androgènes) et les catécholamines (adrénaline et norépinéphrine).

Les tests hormonaux attribuables sont les normes nécessaires pour détecter les causes des maladies:

L'hormone ACTH teste la norme de la glande pituitaire

  1. ACTH (hormone adrénocorticotrope). La norme est de 1 à 49 μg / ml. Une concentration excessive de cette hormone est associée à des maladies: virilisme surrénalien, maladie d'Addison, syndrome de Nelson et autres. Une diminution de l'ACTH peut être due à des maladies: une tumeur du cortex surrénalien, une tumeur avec libération de cortisol.
  2. STH (hormone de croissance). La norme moyenne est de 1-9 μg / ml., Alors que la norme d'un homme diffère de la norme d'une femme. L'hormone est abaissée - elle peut entraîner un nanisme chez les enfants, chez un adulte - le métabolisme est altéré. Augmentation de l'hormone - augmentation de la croissance et des membres chez les adolescents et les adultes.
  3. TSH (hormone stimulant la thyroïde). L'hormone contrôle les réactions chimiques et les processus métaboliques du corps humain. La norme est de 0,41-4MkMe / ml, pour les femmes enceintes - 0,41-2,5MkMe / ml. Une diminution est possible avec la thyréotoxicose, une augmentation avec la thyroïdine ou avec l'hypothyroïdie.
  4. Prolactine. L'hormone responsable de la production de lait chez les femmes enceintes et allaitantes. La norme pour les femmes est de 131-545 μg / ml, pour les hommes - 100-264 μg / ml. La concentration est augmentée pendant la grossesse et l'allaitement ou dans les maladies: hypothyroïdie, kyste ovarien.
  5. FSH (hormone folliculo-stimulante). L'hormone est responsable de la maturation des spermatozoïdes chez l'homme et du follicule chez la femme. La norme pour les femmes en phase folliculaire est de 2,8-11,3 mU / l, pendant la période d'ovulation - 5,8-21,1 mU / l, pour les hommes - 2,4 mU / ml. Un niveau réduit chez la femme peut être à l'origine d'une cause: porter un enfant, faire de l'embonpoint, maladie de Simmonds, aménorrhée et autres. Augmentation de la concentration hormonale - avec dysfonctionnement des glandes génitales, dans le contexte de l'insuffisance rénale, due à l'alcoolisme et autres.
  6. LH (hormone lutéinisante). L'hormone est responsable de la production d'hormones sexuelles féminines et masculines. Pour les femmes, la norme à différents moments de la vie diffère en termes de performances et fluctue au cours du cycle: la phase folliculaire du cycle est de 2 à 14 mU / l, la phase d'ovulation du cycle est de 24 à 150 mU / l, la phase lutéale du cycle est de 2 à 17 mU / l. Chez les hommes, la norme est de 0,5 à 10 mU / l.

Un test sanguin pour les hormones est la norme de la glande thyroïde:

  1. TK (triiodothyronine). L'hormone accélère le métabolisme dans les organes, assure le travail des tissus nerveux et musculaires. Norm TK - de 2,6 à 5,7 pmol / l
  2. T4 (thyroxine). Une hormone qui affecte tous les processus métaboliques du corps. Norme sans T4 de 9 à 19,1 pg / ml.
  3. Calcitonine. L'hormone est impliquée dans le métabolisme du calcium et du phosphore du corps. La norme pour les enfants va jusqu'à 70 pg / ml, pour les adultes: femmes - de 0,07 à 12,97 pg / ml; pour les hommes - de 0,68 à 12,7 pg / ml

Test hormonal surrénalien

  1. Cortisol. L'hormone protège le corps du stress, aide à la régulation des processus métaboliques. Norme de moins de 16 ans dans la gamme de 84 à 580 nmol / l, personnes de plus de 16 ans - 139 à 635 nmol / l.
  2. Sulfate de déhydroépiandrostérone. L'hormone est responsable de la production d'oestrogène et de testostérone par l'organisme. Le contenu élevé de cette hormone peut contribuer au risque de fausse couche. La norme à l'âge de 16 ans est de 84 à 580 nmol / l; plus de 16 ans - 138-634nmol / l.
  3. Aldostérone L'hormone aide à retarder le sodium et le chlore dans le corps et établit l'équilibre eau-sel dans le corps. Norm - jusqu'à 350pg / ml.

Préparation de l'analyse ACTH

Toute personne peut effectuer une analyse ACTH s'il existe des preuves pour l'étude. Il n'y a aucune contre-indication pour cette étude..

La nécessité de déterminer le niveau d'ACTH survient lors de la réalisation d'un diagnostic différentiel entre différentes formes d'insuffisance surrénalienne, afin d'évaluer l'effet du traitement, ainsi que certaines autres pathologies qui indiquent un changement dans le niveau d'ACTH ou une pathologie de l'adénohypophyse.

Pour l'analyse, le sang veineux, plus précisément le plasma sanguin, est examiné. En règle générale, l'étude ne prend pas plus de 2 jours. La norme d'analyse est de 0 à 46 pg / ml. Le contenu de l'ACTH pendant la journée varie selon un certain rythme. Les valeurs les plus élevées sont déterminées à 6-8 heures du matin et les plus petites - à 21-22 heures du soir. Si une personne a été soumise à un stress intense pendant la journée, le contenu de l'ACTH augmente. Les changements de fuseaux horaires peuvent également affecter les niveaux hormonaux - après un tel stress, le rythme normal de sécrétion de corticotropine est restauré dans les 2 semaines. Par conséquent, il n'est pas informatif de passer des tests après un long voyage, un voyage, au cours duquel le rythme quotidien a changé. Le jour où prendre de l'ACTH après avoir changé de fuseau horaire, vous devez vous renseigner auprès de votre médecin, mais la période d'adaptation ne prend généralement pas plus de 2 semaines.

Il existe des conditions dans lesquelles des violations du taux d'ACTH peuvent être suspectées, lorsque le don de sang est nécessaire pour clarifier le diagnostic et déterminer d'autres tactiques de gestion des patients. Symptômes dans lesquels un déséquilibre ACTH peut être suspecté: combinaison d'un excès de poids avec un visage en forme de lune, acné, vergetures cramoisies (stries), hirsutisme, irrégularités menstruelles chez la femme; faiblesse musculaire, pression artérielle basse, perte de poids non motivée, hypoglycémie, hyperkaliémie, hypercalcémie; chez les enfants - l'apparition intempestive de caractéristiques sexuelles secondaires. Ces symptômes peuvent indiquer un certain nombre de pathologies graves dans lesquelles se produit une production excessive ou insuffisante de corticotropine..

ACTH: comment passer. L'analyse doit être prise à jeun, le dernier repas doit être au moins 12 heures avant de prendre du sang. La veille de l'étude, vous ne pouvez pas boire de boissons alcoolisées, exposer le corps à un effort physique excessif et limiter le stress psycho-émotionnel. Si possible, il est conseillé de refuser de prendre des médicaments la veille de l'étude. Vous pouvez fumer au moins 3 heures avant de prendre du sang pour analyse. L'hormone est très sensible et instable dans l'environnement, sa demi-vie peut aller jusqu'à 12 minutes, vous devez donc donner du sang directement au laboratoire où il sera testé. Étant donné que l'ACTH est une hormone, un endocrinologue peut dire plus en détail comment le prendre, qui analysera les résultats et prescrira des recherches et des traitements supplémentaires. Parfois, il est nécessaire de répéter l'analyse plusieurs fois pour éliminer les faux résultats à la suite d'une mauvaise préparation à l'analyse ou d'erreurs dans le prélèvement de sang et le transport du matériel.

Analyse ACTH

Hormone adrénocorticotrope (ACTH)

ACTH - quelle est cette hormone?

L'ACTH est produite par l'hypophyse antérieure, une glande située dans le cerveau. Cette hormone agit sur le cortex surrénal, stimulant la production de cortisol, d'androgènes et d'oestrogènes. L'analyse ACTH est utilisée pour diagnostiquer les maladies associées à une altération du cortex surrénalien, ainsi que pendant l'observation après l'ablation chirurgicale des tumeurs.

Quand vous devez donner du sang pour l'ACTH?

Un endocrinologue, un cardiologue, un oncologue ou un médecin généraliste peut envoyer un patient pour examen. Les indications de l'étude peuvent être:

  • Augmentation régulière de la pression artérielle
  • Cortisol plasmatique élevé ou bas
  • Fatigue excessive
  • Observation après ablation de la tumeur hypophysaire (corticotropinomes)
  • Traitement glucocorticoïde à long terme
  • Suspicion de syndrome d'Itsenko-Cushing
  • Diagnostic différentiel entre la maladie d'Itsenko-Cushing et la tumeur productrice d'ACTH

Dans quels cas l'ACTH est élevée?

Maladie d'Itsenko-Cushing. Elle survient, en règle générale, en raison d'un adénome hypophysaire. Le fer augmente et commence à produire intensivement de l'ACTH. À son tour, il stimule la formation de cortisol dans le cortex surrénalien.

Syndrome de production ectopique ACTH. Bien que normalement cette hormone ne soit synthétisée que dans l'hypophyse, elle commence parfois à être produite par une tumeur qui apparaît dans un autre organe (dans les bronches, la glande thyroïde, les ovaires, l'estomac, etc.). Comme dans le cas précédent, l'ACTH est augmentée dans le plasma sanguin et le cortisol. Pour déterminer laquelle des deux maladies en est la cause, un test hormonal libérant de la corticotropine est prescrit. Dans ce cas, le patient donne d'abord du sang pour l'ACTH, puis reçoit 100 mg d'hormone libérant de la corticotropine par voie intraveineuse, après quoi il réussit à nouveau le test pour l'ACTH - 30, 45 et 60 minutes après le test. Les cellules hypophysaires sont sensibles à cette hormone, mais les cellules des tumeurs non hypophysaires ne le sont pas, par conséquent, lorsqu'elle est administrée à un patient atteint de la maladie d'Itsenko-Cushing, le contenu en hormone adrénocorticotrope dans le sang augmentera, et pour un patient atteint du syndrome de production ectopique ACTH, cela ne changera pas..

Maladie d'Addison (hypocorticisme) ou hyperplasie surrénale congénitale. Ces maladies sont caractérisées par le fait que le cortex surrénalien perd sa capacité à produire du cortisol. Pour augmenter sa production, l'hypophyse commence à produire intensivement de l'ACTH.

Syndrome de Nelson. Il se développe chez certains patients atteints de la maladie d'Itsenko-Cushing après une intervention chirurgicale (ablation des glandes surrénales), il se caractérise simultanément par une insuffisance surrénalienne chronique et l'apparition d'une tumeur hypophysaire (corticotropinomes), à la suite de laquelle le niveau d'ACTH est augmenté.

Syndrome paranéoplasique. Réaction hypophysaire non spécifique à une tumeur maligne située dans tout autre organe (le plus souvent dans le thymus ou le pancréas, dans les poumons ou dans le système nerveux).

La prise de certains médicaments - insuline, amphétamines, gluconate de calcium, éthanol, préparations au lithium, etc. - peut également entraîner une augmentation de l'ACTH..

Dans quels cas l'ACTH est réduit?

Syndrome d'Itsenko-Cushing. Elle survient lorsqu'une tumeur maligne de la glande surrénale (corticostérome) apparaît. Contrairement à la maladie d'Itsenko-Cushing, elle s'accompagne d'une sécrétion excessive de cortisol et, par conséquent, d'une diminution de la production d'ACTH dans l'hypophyse.

Certaines tumeurs surrénales bénignes peuvent également produire du cortisol, respectivement, abaissant l'ACTH.

Hypocorticisme secondaire. Elle se développe en raison de la pathologie de l'hypophyse, caractérisée par une atrophie du cortex surrénalien due au fait qu'une faible concentration d'ACTH dans le sang n'assure pas une synthèse normale du cortisol. Souvent accompagnée d'une défaillance d'autres glandes endocrines.

Prendre de la cryptoheptadine ou des glucocorticoïdes.

Comment donner du sang pour l'ACTH?

  • Jeûne de sang d'une veine
  • 24 heures avant le don de sang, vous devez renoncer à l'alcool et arrêter de prendre des médicaments
  • Le stress peut stimuler considérablement la formation de l'hormone, vous ne devez donc pas être nerveux avant la procédure.
  • Au moins trois heures avant de donner du sang, vous devez vous abstenir de fumer.

Où donner du sang pour l'ACTH?

Le laboratoire d'immunochimiluminescence spécialisé de 3e génération du Northwestern Endocrinology Center effectue un test sanguin pour l'ACTH en utilisant les analyseurs les plus modernes DiaSorinLiaisonXL (Italie) et AbbottArchitect (USA). La qualité de la recherche est garantie par le système de contrôle qualité allemand du service de laboratoire LADR (Allemagne).

Vous pouvez faire un test sanguin pour l'ACTH dans toutes les branches du centre d'endocrinologie:

- Succursale de Petrograd - Kronverksky pr., D. 31, à 200 mètres de la station de métro Gorkovskaya, tél. 498-10-30, de 7h30 à 20h00, sept jours par semaine;

- Branche Primorsky - st. Savushkina, 124, bâtiment 1, 250 mètres à droite de la station de métro Begovaya, de 7h00 à 21h00 (en semaine), de 7h00 à 19h00 (le week-end);

- Succursale de Vyborg - Vyborg, Victory Ave., 27A, de 7 h 30 à 20 h, sept jours par semaine.

Une liste complète des succursales peut être trouvée ici..

Selon les résultats d'un test sanguin pour l'ACTH, vous pouvez obtenir des conseils qualifiés de spécialistes du Centre nord-ouest d'endocrinologie - endocrinologues, endocrinologues.

Branche Primorsky

(basé sur LLC North-West Medical Center)

  • Saint-Pétersbourg, st. Savushkina, 124, bâtiment 1
  • Horaires d'ouverture: de 7h00 à 21h00 (en semaine),
    de 7 h à 19 h (week-end).
  • Tél +7 (812) 344-0-344, + 7 952 668 60 90
Des consultations sont organisées pour tous les spécialistes adultes et enfants, des tests de laboratoire, des diagnostics par ultrasons utilisant un équipement de qualité professionnelle, une colposcopie vidéo, une biopsie thyroïdienne, des méthodes de traitement mini-invasives, le traitement par ondes radio Surgitron.

Instructions:

250 mètres à pied à droite de la station de métro Begovaya

Succursale de Petrograd

Une gamme complète de tests de laboratoire est en cours. Le diagnostic échographique est réalisé sur un appareil haut de gamme Medison SonoAce X6. Un certain nombre d'études fonctionnelles, l'électrocardiographie sont effectuées. Le centre accueille des médecins d'un large éventail de spécialités: cardiologue, endocrinologue, endocrinologue, gynécologue, endocrinologue, endocrinologue, nutritionniste, mammologue, médecin de diagnostic par ultrasons, etc..

Instructions:
200 mètres à pied à gauche de la station de métro Gorkovskaya

Hormone adrénocorticotrope (ACTH) dans le sang

L'hormone adrénocorticotrope (ACTH, corticotropine) dans le sang est une hormone polypeptidique produite par l'adénohypophyse. L'étude de l'ACTH est réalisée en association avec l'hormone de croissance, l'aldostérone, le cortisol, le sulfate de déhydroépiandrostérone. La détermination de la teneur en hormone adrénocorticotrope est effectuée pour le diagnostic différentiel de diverses formes d'insuffisance surrénalienne, en évaluant l'efficacité du traitement. Pour l'analyse de l'ACTH, le plasma sanguin veineux est utilisé. Le plus souvent, l'indicateur est déterminé par la méthode d'analyse immunochimiluminescente en phase solide. Les valeurs normales d'ACTH dans le sang sont de 0 à 46 pg / ml. Temps d'exécution de l'analyse - jusqu'à 2 jours ouvrables.

L'hormone adrénocorticotrope (ACTH, corticotropine) dans le sang est une hormone polypeptidique produite par l'adénohypophyse. L'étude de l'ACTH est réalisée en association avec l'hormone de croissance, l'aldostérone, le cortisol, le sulfate de déhydroépiandrostérone. La détermination de la teneur en hormone adrénocorticotrope est effectuée pour le diagnostic différentiel de diverses formes d'insuffisance surrénalienne, en évaluant l'efficacité du traitement. Pour l'analyse de l'ACTH, le plasma sanguin veineux est utilisé. Le plus souvent, l'indicateur est déterminé par la méthode d'analyse immunochimiluminescente en phase solide. Les valeurs normales d'ACTH dans le sang sont de 0 à 46 pg / ml. Temps d'exécution de l'analyse - jusqu'à 2 jours ouvrables.

L'hormone adrénocorticotrope est l'hormone de l'adénohypophyse, qui est synthétisée par les cellules corticotropes en raison de l'action du facteur de libération de la corticotropine hypothalamique sur elles. L'ACTH a un effet direct sur le cortex surrénalien et stimule la synthèse du cortisol. De plus, l'hormone adrénocorticotrope fournit la production d'androgènes, de progestérone et d'oestrogènes. Dans une faible mesure, elle affecte l'augmentation de la synthèse des minéraux corticoïdes et des catéchalomines par la médullosurrénale. Le taux de production d'ACTH est déterminé par le principe de rétroaction négative. Plus il y a de cortisol dans le sang, moins l'hypothalamus produit de corticolibérine et, par conséquent, moins d'ACTH est synthétisé par l'hypophyse.

Le travail du système hypothalamo-hypophyso-surrénalien est soumis au rythme circadien et au stress. La concentration la plus élevée d'ACTH est déterminée de 6 à 8 heures du matin, la plus faible - de 21 à 22 heures. La demi-vie de l'ACTH est de 7 à 12 minutes. Pendant la journée, le contenu de l'ACTH peut augmenter si une personne a été soumise à un stimulus de stress intense. La concentration de cortisol dans le sang est maximale une demi-heure après une expérience émotionnelle. Après de longs vols avec un changement de fuseau horaire, le rythme circadien de la production d'ACTH n'est rétabli qu'après 1-2 semaines. L'hormone adrénocorticotrope stimule la production d'insuline par les cellules bêta du pancréas, créant ainsi un état hypoglycémique. Il active la dégradation des graisses, la capture des résidus d'acides aminés et du glucose par les muscles. Induit la pigmentation de la peau.

L'étude des hormones surrénocorticotropes et du cortisol est utilisée par les endocrinologues pour détecter les anomalies du cortex surrénalien et de l'hypophyse, déterminer les causes de l'insuffisance surrénale et diagnostiquer les tumeurs sécrétant de l'ACTH. Les chirurgiens oncologues prescrivent une analyse de l'ACTH après des opérations dans l'hypophyse pour évaluer l'efficacité de l'intervention chirurgicale. Les cardiologues et les thérapeutes utilisent les résultats d'un test ACTH dans le diagnostic différentiel de l'hypertension artérielle secondaire.

Les indications

Un test sanguin pour l'hormone adrénocorticotrope est prescrit pour le surpoids en combinaison avec un visage lunaire, une sensibilité cutanée accrue, de l'acné, des stries violettes, une augmentation des poils et des irrégularités menstruelles chez les femmes. Le complexe de ces symptômes peut être une manifestation d'une sécrétion excessive d'ACTH ou de cortisol dans les tumeurs hormonales. L'étude ACTH est réalisée pour la faiblesse musculaire, l'hypotension artérielle, la perte de poids, l'hypoglycémie, l'hyperkaliémie et l'hypercalcémie. Ces manifestations sont caractéristiques des conditions accompagnées d'une carence en ACTH due à un cancer du cortex surrénal ou à un corticostérome.

La détermination de l'ACTH dans le sang dans l'enfance se fait en cas d'apparition prématurée de caractères sexuels secondaires. Chez les filles, il s'agit de la croissance des cheveux de type masculin et des premières règles, chez les garçons - croissance et développement accélérés, agrandissement du pénis et pigmentation du scrotum. Ces symptômes indiquent une production insuffisante de l'hormone adrénocorticotrope par l'hypophyse. Il n'y a aucune contre-indication à l'étude de l'ACTH.

Préparation et prélèvement sanguin

L'échantillonnage et l'analyse du sang pour l'ACTH sont effectués dans des laboratoires spécialisés. Pour obtenir des résultats fiables, plusieurs recommandations doivent être suivies. 24 heures avant de prendre du sang, vous ne devez pas vous exposer à des surcharges physiques et psycho-émotionnelles intenses, vous ne devez pas boire d'alcool. Après accord avec le médecin traitant pour une période d'au moins une journée, il est nécessaire de refuser de prendre des médicaments. 10-12 heures avant l'étude sur l'ACTH, vous devez arrêter de manger. 2 heures avant le prélèvement sanguin, le tabagisme doit être exclu.

Le sang pour la détermination de l'ACTH est prélevé dans n'importe quelle veine périphérique dans un réservoir à vide spécial. Ils y marquent le nom, le lieu, la date et l'heure de la collecte du matériel biologique. Les informations sont enregistrées dans le journal d'enregistrement de la base de données électronique. L'ACTH étant un composé très instable, le plasma est extrait du biomatériau et placé sur de la glace en un temps extrêmement court. En raison de l'instabilité de la molécule d'hormone adrénocorticotrope, il est recommandé d'effectuer l'analyse plusieurs fois, en observant attentivement les conditions de collecte et de transport du matériel biologique.

Dans les tests sanguins pour l'ACTH, des méthodes biologiques et radio-immunes étaient précédemment utilisées, cependant, la sensibilité de ces méthodes ne permettait pas de réaliser un diagnostic différentiel complet de différents types d'insuffisance surrénalienne. Actuellement, les dosages immunoradiométriques et immunochimiluminescents sont le plus souvent utilisés pour déterminer la corticotropine. L'analyse immunochimiluminescente est basée sur l'interaction immunitaire des antigènes. Au cours de l'étude, un composé - un phosphore, dont la propriété est la capacité de luminescence sous les rayons ultraviolets, est ajouté à un tube à essai. Le phosphore, lorsqu'il est combiné avec une molécule d'ACTH, commence à émettre de la lumière. Le luminomètre mesure l'intensité de la lueur. L'indicateur est comparé aux graphiques d'étalonnage, sur la base des données obtenues, du niveau d'ACTH.

Valeurs normales

Valeurs ACTH de référence dans la plage sanguine de 0 à 46 pg / ml. Les valeurs normales de l'indicateur sont très sensibles aux fluctuations quotidiennes, selon les méthodes de détermination et les réactifs utilisés par un laboratoire particulier. A réception des résultats de l'analyse dans la colonne "Valeurs de référence", il est nécessaire de retrouver la valeur de l'indicateur ACTH établi dans ce laboratoire. Les résultats de l'analyse sont affectés par la grossesse, le jour du cycle menstruel, les situations stressantes, les longs vols.

Valeur diagnostique

Une augmentation de la concentration de l'hormone adrénocorticotrope de 1,5 à 2,5 fois est observée dans l'insuffisance surrénalienne primaire, qui survient à la suite d'un processus pathologique bilatéral dans le cortex surrénalien. La maladie dite d'Addison se développe, dont la cause est le plus souvent les mécanismes auto-immunes de la lésion ou de la tuberculose. Une augmentation de 2 fois du niveau d'ACTH est déterminée dans la maladie d'Itsenko-Cushing. Sa cause est une tumeur hypophysaire sécrétant un excès d'ACTH.

Une augmentation de 1,5 fois de l'hormone adrénocorticotrope se produit dans le syndrome ectopique ACTH. Le syndrome est causé par des néoplasmes malins qui produisent des molécules actives de structure et de propriétés similaires à l'ACTH. Ces tumeurs se trouvent le plus souvent dans l'estomac, l'utérus, les poumons et les glandes thyroïdiennes. L'ACTH augmente avec l'ACTH synthétique, l'insuline, la spironolactone, les œstrogènes. Les causes rares d'une augmentation de l'ACTH sont l'hyperplasie surrénale congénitale, le syndrome de Nelson, le virilisme surrénalien, les conditions postopératoires et post-traumatiques.

Le plus souvent, de faibles valeurs d'ACTH sont notées avec une thérapie prolongée aux glucocorticoïdes. Une diminution du contenu de l'hormone adrénocorticotrope de 1,5 à 2 fois est diagnostiquée avec le syndrome d'Itsenko-Cushing. Ce syndrome survient dans le cancer des surrénales et une tumeur bénigne - le corticostérome. La raison en est le mécanisme de rétroaction: plus il y a de production de cortisol, moins l'ACTH est produite par l'hypophyse.

Traitement anormal

Si un niveau modifié d'ACTH est détecté dans le test sanguin, le patient doit consulter un médecin (médecin généraliste, endocrinologue, cardiologue, oncologue). Les valeurs normales de l'indicateur ne peuvent pas non plus exclure les maladies de l'hypophyse ou des glandes surrénales. Le diagnostic est basé sur la détermination répétée de l'ACTH dans le sang. Si nécessaire, un test de résistance à la corticolibérine, à la TDM et à l'IRM est prescrit. Des examens supplémentaires aideront à déterminer de manière fiable le diagnostic et à commencer un traitement immédiat.

Quelle est l'hormone ACTH chez la femme, l'effet de la sécrétion d'adrénocorticotropine sur le corps

La violation des fonctions de la région hypothalamo-hypophyse du cerveau affecte négativement la synthèse des hormones, des processus métaboliques et du système reproducteur. L'excès ou la carence en substances provoque souvent le développement de pathologies endocriniennes.

Un régulateur important de l'hormone ACTH. Ce que c'est? Chez la femme, la corticotropine affecte plusieurs parties du corps. Les processus négatifs se développent dans la plupart des cas après 4045 ans, à l'approche de la ménopause. Si des signes d'insuffisance hormonale sont identifiés, vous devriez consulter un médecin en temps opportun.

Adrénocorticotropine: qu'est-ce que c'est

La sécrétion de l'hormone polypeptidique (composée de 39 acides aminés) se produit dans l'hypophyse antérieure. La production de corticotropine est affectée par la libération d'hormones. Un régulateur important affecte également le fonctionnement des organes du système endocrinien: avec une carence en ACTH, une insuffisance surrénalienne se développe.

Les rythmes circadiens internes régulent la sécrétion de corticotropine: pic de synthèse de l'hormone de 6 à 8 heures, le soir (de 21 à 22 heures), la production d'ACTH est réduite au minimum. Dans le contexte de l'hypercorticisme, la fréquence de la production d'hormones est altérée.

Dans les situations stressantes, sous l'influence du système nerveux central et des facteurs humoraux, les systèmes hypothalamo-hypophyso-surrénalien sont activés: le niveau de cortisol augmente fortement, des réactions d'adaptation sont observées dans différentes parties du corps. Des concentrations excessives d'hormones de stress ralentissent la sécrétion de corticotropine. La vasopressine, au contraire, augmente le niveau d'adrénocorticotropine.

Le rôle de l'hormone ACTH dans le corps féminin

Une carence et une concentration accrue de sécrétion des glandes endocrines affectent négativement le fonctionnement du corps. La corticotropine ne fait pas exception. Dans le contexte de l'insuffisance hormonale de la préménopause et de la ménopause, les processus métaboliques sont souvent perturbés, le travail du cœur, les organes endocriniens s'aggravent, une défaillance de la régulation neuro-humorale apparaît, des pathologies métaboliques se développent.

Lire des informations utiles sur les phases du cycle menstruel et sur la relation avec les hormones.

Découvrez les caractéristiques nutritionnelles et alimentaires du diabète de type 2 en surpoids dans cet article..

Dans le corps féminin, l'adrénocorticotropine régule le déroulement optimal des processus physiologiques:

  • affecte la production d'oestrogène et de cortisol,
  • active le processus de dégradation des graisses,
  • permet aux tissus de conserver leurs propriétés lorsqu'ils sont exposés à des facteurs négatifs,
  • contrôle l'absorption du glucose,
  • stabilise le gain musculaire et le poids,
  • régule le fonctionnement du cortex surrénal et la synthèse des hormones: corticostérone, cortisone, glucocorticoïdes, sans lesquelles le bon déroulement de nombreux processus est impossible.

Les points importants:

  • en cas de violation du niveau d'hormone tropique, les femmes sont confrontées à des manifestations négatives, mais beaucoup ne soupçonnent pas que la cause des écarts réside dans la concentration incorrecte d'ACTH. Accumulation de graisse dans la poitrine, l'abdomen, le dos, le relâchement musculaire, la fatigue, l'amincissement des cheveux, les états dépressifs, l'irritabilité, les troubles de la mémoire sont les premiers symptômes de l'insuffisance hypothalamo-hypophysaire,
  • une déviation prolongée des niveaux de corticotropine entraîne une détérioration du bien-être, de la nervosité, des problèmes dans les activités familiales et professionnelles, un détachement et une apathie. Le sentiment de solitude, l'insatisfaction à l'égard de la vie sont souvent associés à des perturbations hormonales,
  • en plus de la pharmacothérapie, l'aide d'un psychologue est nécessaire. Le refus d'une approche intégrée du traitement peut entraîner une mauvaise adaptation sociale, de graves problèmes dans divers domaines de la vie.

Indications pour l'analyse

Une femme est référée pour examen par un gynécologue ou un endocrinologue. En plus de l'échantillonnage du sang veineux, le médecin prescrit d'autres types de tests hormonaux, l'IRM pour clarifier l'état du système hypothalamo-hypophyse, la dopplerographie des vaisseaux cérébraux et d'autres études.

La détermination du niveau d'ACTH est requise dans les cas suivants:

  • une forte augmentation de la glycémie,
  • la femme se plaint constamment de fatigue, de faiblesse déraisonnable,
  • une femme souffre de pics de tension artérielle périodiques,
  • tumeur de l'adénome hypophysaire détectée,
  • le patient prend des médicaments hormonaux glucocorticostéroïdes pendant une longue période,
  • l'apparition de signes indiquant un manque ou un excès d'adrénocorticotropine,
  • l'activité physique mène rapidement à une panne,
  • les tests montrent un excès de cholestérol dans le corps.

Préparation pour le prélèvement de sang

Pour obtenir des résultats fiables, les femmes doivent consulter un médecin. Il est important de clarifier toutes les nuances, en particulier dans le contexte de la prise de plusieurs types de médicaments de divers types pour le traitement d'entretien des maladies chroniques.

Recommandations:

  • faire une analyse du niveau d'adrénocorticotropine dans une certaine période (le 67e jour du cycle), à ​​moins qu'une autre heure ne soit indiquée par le médecin traitant,
  • l'abolition des médicaments qui affectent la sécrétion d'ACTH est effectuée conformément aux prescriptions de l'endocrinologue ou du gynécologue. Pour chaque femme, le médecin sélectionne l'intervalle optimal avant l'étude, pendant lequel le gluconate de calcium, les hormones et autres médicaments ne peuvent pas être pris,
  • pendant la journée, comme pour se préparer aux tests pour d'autres types d'hormones, vous ne pouvez pas vous engager dans un travail physique intense, prendre tous les types d'alcool. Il est conseillé de ne pas s'inquiéter pour que le stress n'affecte pas la production de corticotropine,
  • la nourriture est autorisée 810 heures avant la prise du biomatériau. Le soir, vous devez manger légèrement, assurez-vous d'exclure les plats et plats frits, fumés, gras,
  • ne fumez pas pendant quatre à six heures avant de visiter le laboratoire,
  • si vous avez soif le matin, puis une heure avant l'étude, vous pouvez boire un peu d'eau plate pure, les autres types de boissons sont interdits,
  • prendre tous les médicaments pour préserver le déroulement optimal des processus physiologiques (diurétiques, comprimés stabilisateurs de pression, préparations cardiaques) après un don de sang.

Sur une note! L'amphétamine, l'insuline, le gluconate de calcium et d'autres éléments augmentent la sécrétion d'adrénocorticotropine chez les femmes. Avant de passer le test de l'ACTH, vous devez informer votre médecin de la prise de tous les types de médicaments. Souvent, le médecin recommande pendant une certaine période d'abandonner l'utilisation de ces médicaments. Si l'abolition du traitement n'est pas possible pour les indicateurs vitaux, alors lors de l'évaluation des résultats du test, le médecin prend en compte l'effet possible des médicaments sur le niveau de corticotropine.

Comment est l'étude

Le médecin propose deux types de tests:

  • test express. Avec la méthode rapide, l'analyse est effectuée en utilisant une substance synthétique similaire en effet à l'ACTH. Tout d'abord, un prélèvement sanguin est effectué, le niveau d'adrénocorticotropine est clarifié, puis un composant supplémentaire est administré, puis un deuxième test est effectué. La technique est utilisée pour la symptomatologie, indiquant une violation des fonctions du cortex surrénalien,
  • La deuxième option de recherche est nécessaire lors de la détection des écarts dans les résultats du premier test. L'analyse prend plus de temps, nécessite 4 portions de sang, l'utilisation d'un substitut synthétique à l'ACTH. Premièrement, les médecins prescrivent l'apport de biomatériaux sans administration de corticotropine, les échantillons suivants sont prélevés après l'administration de l'analogue d'adéronocorticotropine. Intervalle de 4,6 et 8 heures.

Interprétation des résultats: norme et écarts

Les valeurs de référence ACTH pour les femmes ne sont pas inférieures à 9 et pas supérieures à 52 mg / mol. Pour le prélèvement sanguin, il est important de se présenter au laboratoire à une heure précise: le matin, au plus tard 78 heures. Si le patient est sous traitement hospitalier ou s'il existe une forte probabilité de développer une pathologie chronique (syndrome d'Itsenko Cushing), un prélèvement sanguin est également effectué tard dans la nuit à 2223 heures..

Le résultat du test est affecté par:

  • stress aigu et chronique,
  • anxiété, dépression, états obsessionnels, déséquilibre psycho-émotionnel,
  • surcharge physique,
  • lactation,
  • phase de cycle,
  • grossesse,
  • crises de panique.

En savoir plus sur les symptômes caractéristiques et les méthodes de traitement des microadénomes hypophysaires chez la femme, ainsi que sur le pronostic de récupération.

Ethinyl estradiol: quelle est cette hormone et quelles sont ses propriétés? Lisez la réponse dans cet article..

Allez sur https://fr-dc.ru/zabolevaniya/simptomy/giperandrogeniya.html et lisez ce qu'est l'hyperandrogénie ovarienne et comment traiter la maladie.

Performances réduites

Facteurs provoquant une sécrétion insuffisante d'adrénocorticotropine:

  • processus tumoral surrénalien bénin,
  • développement du syndrome d'Itsenko Cushing dans la détection du cancer,
  • prendre certains types de médicaments hormonaux (cryptoheptaline),
  • a révélé un hypocorticisme secondaire.

Niveaux d'hormones élevés

Une augmentation de la concentration d'hormone tropique se développe dans le contexte des pathologies:

  • Maladie d'Addison, Itsenko Cushing,
  • Syndrome de Nelson,
  • syndrome paranéoplasique.

Correction des violations

S'il y a des écarts dans les résultats du test pour le niveau d'ACGT, vous devez revoir le médecin qui l'a référé pour analyse. Il est important de connaître le facteur contre lequel se développe le déséquilibre hormonal. L'élimination des troubles et le schéma thérapeutique dépendent de la nature des processus pathologiques dans le corps. Selon la gravité de la pathologie, la nature du processus tumoral, la pharmacothérapie ou la chirurgie sont prescrites.

Dans la plupart des cas, une femme devrait reconsidérer son attitude face à la vie, modifier son alimentation et son niveau d'activité physique. Un point important est de maintenir l'équilibre de l'esprit, de réduire le stress, de normaliser le régime de la journée, d'allouer suffisamment de temps au sommeil et au repos. Sans ces conditions, il est difficile de stabiliser le fond hormonal, pour empêcher la rechute du processus tumoral.

Il faut se rappeler que la sécrétion d'adrénocorticotrophine affecte la fonction du cortex surrénalien. Avec les pathologies endocriniennes, souvent l'état du patient devient plus grave, de graves problèmes de fonction reproductrice, du système nerveux central, du cœur apparaissent, des troubles végétatifs se produisent.

Les médecins conseillent aux femmes d'accorder plus d'attention à l'étude de la littérature sur les fonctions et les anomalies du système endocrinien. Il est important de reconnaître les symptômes à temps, indiquant une diminution ou une augmentation du niveau d'hormone ACTH, de consulter un gynécologue et un endocrinologue à temps. Ne paniquez pas et ne vous attribuez pas les manifestations de pathologies inexistantes, mais vous ne pouvez pas fermer les yeux sur la progression des troubles hormonaux. Vous devez savoir: dans le contexte d'une sécrétion inappropriée des régulateurs en âge de procréer, des problèmes de fertilité apparaissent souvent, les femmes matures souffrent de manifestations du syndrome ménopausique.