Analyse E2 qu'est-ce que c'est

Matériel de recherche: sérum sanguin.

Méthode de recherche: IEHL.

L'œstradiol est la principale hormone stéroïde œstrogénique. Chez la femme, l'œstradiol est synthétisé dans les ovaires, la membrane et les cellules granuleuses des follicules. Dans la phase lutéale du cycle menstruel, l'estradiol est synthétisé exclusivement par les cellules de la membrane folliculaire, tandis que les cellules de la granulosa sont lutéinisées et passent à la synthèse de progestérone. En cas de grossesse, la production d'œstrogènes en masse est réalisée par le placenta.

Les organes cibles des œstrogènes chez les femmes sont l'utérus, le vagin, la vulve, les trompes de Fallope et les glandes mammaires. Les hormones de ce groupe sont responsables du développement des caractéristiques sexuelles secondaires et déterminent les caractéristiques physiques et psychologiques caractéristiques des femmes. Les œstrogènes provoquent la fermeture des points de croissance épiphysaires.

Les niveaux d'estradiol restent faibles au début et au milieu de la phase folliculaire du cycle menstruel. 3 à 5 jours avant le début du pic de LH, le niveau d'estradiol commence à augmenter et atteint ses valeurs maximales environ 12 heures avant le pic de LH. Après une forte baisse vers les valeurs les plus basses observées 48 heures après le pic de LH, le niveau d'estradiol recommence à augmenter (progression en deux phases). La concentration maximale est atteinte le 9e jour après l'ovulation, puis à la fin du cycle, la concentration de l'hormone diminue à nouveau à mesure que l'atrésie du corps jaune.

Changement de la concentration d'estradiol
pendant le cycle menstruel normal:

Pour les femmes, le niveau hormonal a une valeur diagnostique importante pour évaluer la fonction ovarienne (reflète le nombre et la qualité des follicules en train de mûrir), les irrégularités menstruelles, l'aménorrhée d'origine hypothalamique, les tumeurs qui produisent des œstrogènes, le suivi du traitement de l'infertilité, l'ostéoporose.

Estradiol (E2)

Estradiol, Estrediol-17 Beta

Estradiol (E2)

- hormone sexuelle féminine active. Les principales indications de détermination: évaluation de la fonction ovarienne, diagnostic des tumeurs sécrétant des hormones de l'ovaire et des testicules, infertilité, efficacité du traitement de l'infertilité, irrégularités menstruelles, saignements utérins, ostéoporose, signes cliniques d'hirsutisme.

L'œstradiol est une hormone, l'un des principaux œstrogènes, synthétisée chez les femmes non enceintes, principalement dans les ovaires, la membrane folliculaire et également en petites quantités dans le cortex surrénalien. Normalement, les principales étapes de la synthèse de l'estradiol peuvent être représentées comme suit: la synthèse se produit dans les ovaires principalement à partir du cholestérol, en partie à partir d'acétyl-CoA. Pendant cette période de synthèse, il se forme principalement de la testostérone, puis de la progestérone. Pendant la phase folliculaire du cycle, avant que les deux hormones ne quittent l'ovaire dans les cellules de la granulosa (cellules amylacées), la plupart de la testostérone et de la progestérone sont converties en œstrogènes (estradiol, estrone, estriol). Pendant la phase lutéale du cycle, une quantité significativement plus élevée de progestérone est produite, elle n'a pas le temps de se transformer complètement en œstrogènes et pendant cette période domine le sang par rapport aux autres hormones (LH, FSH et estradiol).

Pendant la grossesse, une grande synthèse d'estradiol se produit dans le placenta.

Dans la phase lutéale du cycle, presque toute l'hormone se forme dans les cellules de la membrane folliculaire. Les organes cibles de l'hormone chez la femme sont l'utérus, le vagin, les glandes mammaires et les trompes de Fallope. E2 stimule le développement de la première phase du cycle ovarien, contribuant à la formation d'une plus grande quantité de l'endomètre, ce qui entraîne une augmentation de la libération d'hormone lutéinisante, qui stimule et démarre le processus d'ovulation.

La fonction principale de l'œstrogène est l'effet sur les organes et les tissus liés à la sphère reproductrice, qui consiste à stimuler la croissance et la prolifération du tissu génital et un certain nombre de caractéristiques sexuelles secondaires. Pour la croissance des poils pubiens et dans les régions axillaires (à l'adolescence), ce ne sont pas les œstrogènes qui sont les plus responsables, mais les hormones androgènes du cortex surrénalien.

Les principaux types d'action des œstrogènes comprennent:

1. Effet sur l'utérus et les organes génitaux externes: pendant la période de puberté (entre 11 et 15 ans), augmentation de l'utérus, des ovaires, du vagin et des organes génitaux externes. Remplacement de l'épithélium vaginal cuboïde par une multicouche, plus résistante aux infections.

2. Effet sur les glandes mammaires: les œstrogènes contribuent au développement du stroma des glandes mammaires, du tissu adipeux et des canaux ramifiés du lait.

3. trompes de Fallope: les œstrogènes entraînent une augmentation des cellules épithéliales ciliées et de leur activité, ce qui contribue à l'avancement de l'ovule dans l'utérus.

4. Effet sur le tissu squelettique: les œstrogènes stimulent la croissance osseuse, car ils inhibent l'action des ostéoclastes. Cela explique la raison pour laquelle les filles à maturité croissent plus vite que les garçons, car l'effet de la testostérone n'est pas aussi prononcé chez les garçons au cours de la même période. Une diminution de la synthèse des œstrogènes pendant la ménopause explique le développement de l'ostéoporose, car la carence naturelle en œstrogènes qui s'est produite s'accompagne d'une activation des ostéoclastes et d'une diminution de l'accumulation de calcium et de phosphore dans les os.

5. Les œstrogènes forment les signes d'une figure féminine, entraînant le dépôt de graisse sur les hanches, les fesses et les glandes mammaires.

Chez l'homme, l'œstradiol se forme dans les testicules (environ 20%) et dans le métabolisme de la testostérone dans les tissus périphériques (environ 60%). Dans le corps féminin, l'estradiol fournit également des caractéristiques mentales..

1). Tumeurs ovariennes produisant des œstrogènes.

2). Tumeurs testiculaires.

3). Certaines tumeurs ou hyperplasie du cortex surrénalien.

Augmentation de l'estradiol chez les femmes et les hommes

Causes de l'estradiol élevé

Un changement dans la phase du cycle s'accompagne d'un changement dans le niveau de l'hormone

L'œstradiol (E2) - une hormone stéroïde, est l'œstrogène naturel le plus actif. Chez les femmes, il affecte l'origine et la formation du système reproducteur, favorise la formation de signes secondaires féminins, régule le cycle menstruel et la période de grossesse, et affecte l'état psycho-émotionnel. Chez les représentants des deux sexes, il contrôle le travail du système cardiovasculaire et des muscles squelettiques, augmente la force osseuse, participe au métabolisme et régule le fonctionnement des glandes sexuelles.

Le niveau d'E2 dépend du stade du cycle menstruel (MC). Pendant la période de maturation du follicule, E2 est l'hormone dominante sécrétée dans le sang par les ovaires. Progressivement, sa concentration augmente, dépassant la valeur initiale de 2-3 fois jusqu'à la phase d'ovulation. Au stade de la libération de l'ovule mature du follicule, la concentration d'E2 diminue, après quoi un pic ultérieur du niveau d'E2 se produit au milieu de la phase lutéale, c'est-à-dire environ le 7e jour après l'ovulation. Si la grossesse ne se produit pas, la production d'E2 diminue, après le début des menstruations, le cycle se répète. Si la conception a eu lieu, le niveau d'E2 augmente jusqu'à la fin du troisième trimestre, revenant à la normale le 4ème jour après la naissance.

E2 est également soumis aux fluctuations quotidiennes. Lutéotropine - une hormone qui affecte la fonction de reproduction, maximise le niveau d'E2 entre 15 et 18 heures, les valeurs minimales sont de 12 à 2 la nuit. Chez les hommes, la concentration d'E2 augmente pendant la puberté et augmente également avec l'obésité.

La pathologie hépatique peut affecter les niveaux hormonaux

La dépendance de E2 aux fluctuations physiologiques est prise en compte par le médecin lors de l'examen de son niveau. Les valeurs hormonales supérieures à la normale indiquent les raisons suivantes:

  • puberté prématurée chez les filles;
  • retard du développement sexuel chez les garçons;
  • néoplasmes œstrogéniques des ovaires, des testicules, des glandes surrénales;
  • persistance d'un follicule néovulant;
  • kystes ovariens endométrioïdes;
  • choriocarcinome;
  • pathologie hépatique;
  • gynécomastie (hypertrophie des glandes mammaires chez l'homme);
  • prendre de la stéroïdogenèse stimulante, des stéroïdes anabolisants, des œstrogènes, des antiépileptiques.

Comment se manifeste l'œstradiol élevé?

La sensibilité des seins est un signe d'augmentation de l'estradiol

Les principaux symptômes chez les femmes:

  • violation du MC;
  • saignement entre les périodes de menstruation;
  • saignement postménopausique;
  • gain de poids non lié aux changements de régime alimentaire et de style de vie;
  • conception troublée;
  • douleur dans la région des glandes mammaires;
  • l'apparition de l'acné;
  • changements d'humeur soudains, irritabilité, larmoiement;
  • augmentation de la perte de cheveux;
  • gonflement;
  • fatigue chronique.

Gynécomastie - augmentation mammaire chez les hommes

Signes d'un niveau élevé d'E2 chez les hommes:

  • la distribution de la graisse sous-cutanée dans le type féminin;
  • gonflement et démangeaisons dans le mamelon, hypertrophie mammaire;
  • diminution de la pilosité sur le visage et la poitrine;
  • l'apparition d'un œdème;
  • baisse de la libido;
  • dans certains cas, une diminution de la puissance.

Chez les filles, les symptômes de la puberté prématurée se manifestent sous la forme d'une augmentation des glandes mammaires, de l'apparition de la croissance des poils pubiens, de l'acné, des écoulements des mamelons, des menstruations de moins de 8 ans.

Chez les garçons, les signes d'un retard du développement sexuel sont indiqués par l'absence d'augmentation des testicules à 13 ans et des poils pubiens à 15 ans, le dépôt de graisse sous-cutanée dans la poitrine et la taille, et un timbre à voix haute.

Indications pour l'analyse

Absence d'ovulation - indication pour l'analyse

  • diagnostic des troubles de la MC;
  • absence de menstruations (aménorrhée);
  • manque d'ovulation (anovulation);
  • hypogonadisme hypogonadotrope (violation de la fonction gonadotrope hypophysaire);
  • infertilité;
  • fausse couche;
  • dysfonctionnement du système hypothalamo-hypophyse des ovaires;
  • évaluation de la réserve ovarienne;
  • ménopause précoce;
  • l'ostéoporose;
  • vaginose bactérienne;
  • surveiller l'hormonothérapie substitutive;
  • saignement utérin dans la période postménopausique;
  • néoplasmes des ovaires et des glandes surrénales;
  • puberté prématurée ou puberté retardée.

Écarts dans le système reproducteur des hommes - une raison pour l'analyse

  • tumeurs testiculaires;
  • gynécomastie, signes de féminisation;
  • azoospermie, oligozoospermie (absence ou diminution du nombre de spermatozoïdes dans l'éjaculat);
  • pathologie hépatique;
  • retard de développement sexuel.

Préparation de l'étude

A la veille de l'étude, il est recommandé d'annuler les médicaments

  1. 3 jours avant l'analyse, vous devez arrêter de prendre des hormones.
  2. La veille du prélèvement sanguin exclut le stress physique et émotionnel, l'alcool.
  3. Il est recommandé d'arrêter de fumer au moins 3 heures avant l'étude..
  4. Le dernier repas doit être terminé 3-4 heures avant la procédure, vous pouvez boire une petite quantité d'eau propre.
  5. Avant l'étude, vous ne devez prendre aucun médicament ni complément alimentaire..
  6. Pour les femmes en âge de procréer, l'analyse est prescrite pour 6-7 jours de MC.
  7. Toutes les autres études et manipulations sont effectuées après avoir prélevé un échantillon de sang..

Le danger de l'estradiol élevé

La complication la plus dangereuse est l'infertilité.

L'une des fonctions de l'E2 est de stimuler la prolifération tissulaire qui, avec un taux d'hormone élevé, favorise la formation de tumeurs. En agissant sur les organes cibles, c'est-à-dire les organes qui ont des récepteurs pour cette hormone, E2 active la division cellulaire tissulaire. Par exemple, un grand nombre de récepteurs E2 se trouvent dans l'épithélium du sein. En conséquence, une concentration accrue d'E2 est un facteur dans le développement du cancer du sein. Les tissus tissulaires peuvent contenir un nombre encore plus élevé de récepteurs hormonaux, ce qui contribue à la poursuite de la croissance de la tumeur. Le cancer de l'ovaire est une autre conséquence d'un E2 élevé.

Les hommes développent des signes de féminisation, qui deviennent un facteur d'apparition de la dysfonction érectile et de la gynécomastie. Un niveau élevé d'E2 entraîne progressivement une diminution de la masse musculaire et de l'obésité, un risque accru de développer des maladies cardiovasculaires, des tumeurs de la prostate.

Chez les deux sexes, un niveau élevé d'E2 affecte l'inhibition de l'état psycho-émotionnel, peut provoquer une dépression et contribue également à des troubles métaboliques.

Réduction d'oestradiol

Identifier la cause aidera à ajuster les niveaux d'hormones.

Avant d'abaisser la concentration d'E2, il est nécessaire de rechercher la cause de l'augmentation du taux. En présence de néoplasmes, une intervention chirurgicale est indiquée, le traitement du choriocarcinome est effectué par chimiothérapie. Si des kystes ovariens endométrioïdes sont détectés, des préparations hormonales, des immunomodulateurs sont utilisés ou les kystes sont retirés. La thérapie avec la gynécomastie peut être basée sur un changement de régime alimentaire et de mode de vie, l'utilisation de médicaments hormonaux, si nécessaire, une chirurgie plastique est effectuée.

La correction du niveau hormonal est effectuée principalement à l'aide de la nutrition. Produits et composants recommandés pour réduire la concentration d'E2:

  1. Fibres - chou, citrouille, pommes, poires, bananes, haricots, pois, graines de lin, amandes.
  2. Polyphénols - grenade, raisin, tomate, aubergine, canneberge, framboise.
  3. Soufre - poisson de mer et de rivière, fromage, œufs, céréales, légumineuses.
  4. Zinc - son de blé, foie de veau, pignons de pin, graines de citrouille, cacao.
  5. Apigénine - persil, menthe, céleri, sarrasin, laitue frisée.

Nutrition saine - Prévention des niveaux élevés d'hormones

Les aliments qui augmentent les niveaux d'aromatase, une enzyme qui convertit les androgènes en œstrogènes, doivent être exclus de l'alimentation. Pour ce faire, abandonnez les produits contenant des conservateurs, des pesticides, divers additifs d'origine minérale. Il est recommandé d'exclure la bière, bien que certaines sources nient le lien de cette boisson avec une augmentation des niveaux d'oestrogène..

Un élément obligatoire de la thérapie est l'optimisation du régime quotidien et une activité physique modérée. Si nécessaire, des médicaments sont prescrits, y compris des médicaments hormonaux, des inhibiteurs de l'aromatase, des probiotiques, des complexes de vitamines et de minéraux.

Estradiol

L'œstradiol est une hormone stéroïde œstrogénique produite dans les ovaires, le placenta, le cortex surrénalien, les tissus périphériques et les testicules chez l'homme. Il joue un rôle important dans la bonne formation et le bon fonctionnement du système reproducteur..

Estradiol, 17-bêta-estradiol, E2.

Immunodosage électrochimiluminescent (ECLIA).

Plage de détection: 5 - 30000 pg / ml.

PG / ml (picogramme par millilitre).

Quel biomatériau peut être utilisé pour la recherche?

Comment se préparer à l'étude?

  1. Ne mangez pas pendant 2-3 heures avant l'étude, vous pouvez boire de l'eau plate et propre.
  2. Arrêtez de prendre des hormones stéroïdes et thyroïdiennes 48 heures avant l'étude (comme convenu avec le médecin).
  3. Élimine le stress physique et émotionnel dans les 24 heures avant l'examen.
  4. Ne fumez pas 3 heures avant le test..

Aperçu de l'étude

L'œstradiol appartient au groupe des hormones stéroïdes œstrogéniques et est l'une des plus courantes et des plus actives d'entre elles. Il joue un rôle important dans la régulation du cycle menstruel et le fonctionnement du système reproducteur féminin..

L'œstradiol est responsable du développement des organes génitaux féminins et des caractéristiques sexuelles secondaires et affecte le cycle menstruel et la grossesse. Elle est considérée comme la principale hormone sexuelle chez les femmes et est présente en petites quantités chez les hommes. C'est l'un des principaux œstrogènes chez les femmes non enceintes..

Il est produit principalement dans les ovaires, ainsi que dans les glandes surrénales chez les femmes et dans les testicules et les glandes surrénales chez les hommes.

Chez les femmes pendant le cycle menstruel, les niveaux d'estradiol changent au cours d'un mois, augmentant et diminuant en fonction de la stimulation des follicules dans les ovaires avec l'hormone folliculo-stimulante, l'hormone lutéinisante et la progestérone, pendant la libération de l'ovule et l'utérus est prêt pour une grossesse potentielle. Le niveau d'oestradiol est le plus bas au début du cycle menstruel, et sa montée au niveau le plus élevé est simplement due à la libération de l'ovule de l'ovaire (ovulation). Un niveau normal d'estradiol vous permet d'assurer une ovulation, une fécondation de l'ovule et une grossesse correctes, ainsi qu'une structure osseuse saine et un cholestérol normal.

À quoi sert l'étude??

  • L'estradiol est utilisé pour mesurer la fonction ovarienne..
  • Pour le diagnostic de la puberté précoce (prématurée) chez les filles et de la gynécomastie chez les hommes.
  • Identifier les causes de l'aménorrhée (par exemple, pour déterminer si elle est causée par une grossesse ou une maladie).
  • Contrôler le développement du follicule dans l'ovaire les jours précédant la fécondation in vitro (en technologies de reproduction assistée).

Quand une étude est prévue?

  • Femmes souffrant de douleurs pelviennes, de saignements vaginaux anormaux, d'irrégularités menstruelles, d'infertilité, et également lorsque le développement des organes génitaux se produit plus tôt ou plus tard qu'il ne devrait.
  • Pour les symptômes de la ménopause: bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, insomnie et / ou aménorrhée.
  • Si une femme a des problèmes de conception (pour contrôler le degré de croissance d'un follicule et la fécondation in vitro ultérieure).
  • Pour les symptômes de féminisation chez l'homme, tels que la gynécomastie, qui peuvent être causés par une tumeur sécrétant des œstrogènes.

Que signifient les résultats??

Phase de cycle, grossesse

Estradiol, pg / ml

Les causes de la diminution de l'estradiol

  • Syndrome de Shereshevsky-Turner - une maladie chromosomique accompagnée d'anomalies du développement physique, de retard de croissance et d'infantilisme sexuel.
  • Hypopituitarisme (maladie de Simmonds, syndrome de Skien) - diminution de la concentration d'hormones hypophysaires circulantes avec développement ultérieur d'hypofonction et d'atrophie des glandes surrénales, de la thyroïde et des glandes génitales.
  • L'hypogonadisme est une diminution de la fonction ovarienne due à leur sous-développement congénital ou à des dommages au cours de la petite enfance..
  • Anorexie mentale, se manifestant chez la femme par une aménorrhée.
  • Syndrome des ovaires polykystiques (syndrome de Stein-Leventhal) - syndrome polyendocrinien, accompagné d'une altération de la fonction ovarienne (absence ou ovulation irrégulière, augmentation de la sécrétion d'androgènes et d'oestrogènes), pancréas, cortex surrénalien, hypothalamus et hypophyse.
  • Exercices d'endurance extrême.
  • Post-ménopause.

Causes de l'augmentation des niveaux d'estradiol

  • La puberté précoce.
  • Gynécomastie - hypertrophie bénigne du sein chez les hommes atteints d'hypertrophie du tissu adipeux.
  • Tumeurs des ovaires, des testicules ou des glandes surrénales.
  • Hyperthyroïdie - une augmentation de la conversion des androgènes en œstrogènes dans les tissus et une augmentation du niveau de globuline se liant aux hormones sexuelles circulantes, ce qui augmente le rapport des œstrogènes aux androgènes.
  • Cirrhose du foie.

Qu'est-ce qui peut affecter le résultat?

  • Les glucocorticostéroïdes, l'ampicilline, les médicaments contenant des œstrogènes, les phénothiazines et les tétracyclines peuvent augmenter les niveaux d'estradiol.
  • L'utilisation de cascara sagrada conduit parfois à de fausses estimations de cette analyse..
  • Un régime riche en glucides et faible en gras comme les végétariens peut réduire l'estradiol.
  • L'analyse de l'estradiol est un élément important du diagnostic complet des maladies et n'est pas utilisée comme étude indépendante pour établir un diagnostic..

Qui prescrit l'étude?

Gynécologue, endocrinologue, reproductologue, thérapeute, oncologue.

Estradiol (E2, Estradiol)

L'hormone stéroïde sexuelle œstrogénique (féminine) la plus active.

Chez les femmes, il est produit dans les ovaires, dans le placenta et dans la zone nette du cortex surrénalien sous l'influence de l'hormone folliculo-stimulante (FSH), de l'hormone lutéinisante (LH) et de la prolactine. En petites quantités, l'œstradiol se forme lors de la conversion périphérique de la testostérone. Chez l'homme, l'œstradiol se forme dans les testicules, dans le cortex surrénalien, mais la majeure partie se trouve dans les tissus périphériques en raison de la conversion de la testostérone.

Chez les femmes, l'estradiol assure la formation du système reproducteur féminin, le développement des caractéristiques sexuelles secondaires féminines à la puberté, la formation et la régulation de la fonction menstruelle, le développement de l'ovule, la croissance et le développement de l'utérus pendant la grossesse; responsable des caractéristiques psychophysiologiques du comportement sexuel. Fournit la formation de tissu adipeux sous-cutané dans le type féminin. Réduire la résistance des vaisseaux de l'utérus, augmenter le flux sanguin et stimuler l'hyperplasie de l'endomètre. L'ovulation se produit 24 à 36 heures après la survenue d'un niveau sous-seuil d'estradiol. Une condition nécessaire à la mise en œuvre des effets de l'estradiol est le bon rapport avec le niveau de testostérone. L'œstradiol a un effet anabolisant, améliore le métabolisme osseux et accélère la maturation des os du squelette. Favorise la rétention de sodium et d'eau dans le corps. Abaisse le cholestérol et augmente la coagulation sanguine. L'œstradiol affecte la libération de neurotransmetteurs, contribuant à une augmentation de la tension nerveuse et de l'irritabilité.

Les fluctuations quotidiennes de la concentration sérique d'estradiol sont associées au rythme de la sécrétion de LH (hormone lutéinisante): le maximum se produit entre 15 et 18 heures, et le minimum entre 24 et 2 heures. Chez les hommes, les niveaux d'estradiol augmentent progressivement, chez les garçons, l'augmentation se produit dans une moindre mesure. Chez les femmes en âge de procréer, le niveau d'estradiol dans le sérum et le plasma sanguins dépend de la phase du cycle menstruel. Au début du cycle, la concentration d'estradiol augmente lentement. Le niveau le plus élevé d'estradiol est observé dans la phase folliculaire tardive. Après l'ovulation, le niveau hormonal diminue et une seconde augmentation, plus faible en amplitude, se produit. Vient ensuite la baisse de la concentration de l'hormone, qui se poursuit jusqu'à la fin de la phase lutéale. Pendant la grossesse, la concentration d'estradiol dans le sérum et le plasma augmente au moment de l'accouchement et, après l'accouchement, elle revient à la normale le 4ème jour. Avec l'âge, les femmes voient leur concentration d'estradiol diminuer. Chez les femmes ménopausées, la concentration d'estradiol diminue jusqu'au niveau observé chez les hommes.

Estradiol: norme hormonale

Une analyse des niveaux d'estradiol est effectuée pour identifier les causes:

  • infériorité du fonctionnement des ovaires, irrégularités menstruelles, saignements;
  • puberté précoce, troubles de la puberté
  • gynécomastie chez les hommes, hypogonadisme;
  • aménorrhée, oligoménorrhée;
  • contrôle de la maturation folliculaire en FIV, infertilité;
  • l'ostéoporose;
  • autres maladies.

Matériel d'étude:

Préparation pour l'analyse en laboratoire:

  • Manque d'activité physique active à la veille de l'étude
  • Les femmes testent les niveaux d'estradiol aux jours 6-7
  • Arrêt des médicaments hormonaux deux jours avant l'analyse
  • Le don de sang pour la recherche est effectué à jeun (de 8 à 12 heures après le dernier repas)
  • Il est interdit de fumer avant l'analyse (pause d'au moins 3 heures)
  • Autorisé à boire (eau plate pure)

Valeurs de référence:

  • chez l'homme - 7,63 - 42,6 pg / ml
  • chez les femmes - la phase du cycle menstruel:
Menstruel - 12,5 - 166 pg / ml (1 à 6 jours)
Folliculine - proliférative - 12,5 - 166 pg / ml (3 - 14e jours)
Ovulatoire - 85,8 - 498 pg / ml (13-15 jours)
Luteal - 43.8 - 211 pg / ml (15 jours - le début d'un nouveau cycle)
Postménopause - 0 - 54,7 pg / ml
Grossesse - 215 - 4300 pg / ml (I trimestre)

Hormone E2 qu'est-ce que c'est

TSH (hormone) - qu'est-ce que c'est? Niveau chez les femmes: faible ou élevé

TSH faible ou élevée (hormone stimulant la thyroïde) - qu'est-ce que c'est chez les femmes, comment affecte-t-il la concentration de T3 et T4 dans le sang? Le niveau de thyrotropine vous permet de déterminer la quantité d'hormones thyroïdiennes. Avec leur diminution, le volume de TSH stimulant le fonctionnement de la glande thyroïde augmente et vice versa.

  • La thyrotropine est la norme
  • Indications pour la recherche en laboratoire
  • Comment se faire tester?
  • Raisons des écarts supérieurs à la normale
  • Thyrotropine faible
  • Caractéristiques de la détermination des indicateurs chez les femmes enceintes

La thyrotropine est la norme

Pour le traitement de la glande thyroïde, nos lecteurs utilisent avec succès le thé monastique. Vu la popularité de ce produit, nous avons décidé de l'offrir à votre attention.
En savoir plus ici...

L'hormone stimulant la thyroïde est produite par l'hypophyse antérieure et est responsable du fonctionnement normal de la glande thyroïde et affecte la production du volume d'iode thyroïdien requis. Lorsque la TSH est élevée ou diminuée, elle signale un dysfonctionnement de la glande et la formation de pathologies.

La détermination de l'hormone TSH nécessite un test immunologique spécial en laboratoire. Une telle étude est prescrite pour les jeunes filles de plus de 14 ans et les femmes atteintes de troubles endocriniens détectés.

La TSH normale chez la femme est de l'ordre de 0,4-4 mU / l, pendant la grossesse 0,2-3 mU / l.

Indications pour la recherche en laboratoire

Une analyse obligatoire de la TSH chez la femme est réalisée avec un diagnostic de:

  • hypothyroïdie et DTZ (si une pathologie est détectée, le niveau de la substance est régulièrement détecté);
  • absence de menstruations pendant plusieurs cycles menstruels (aménorrhée);
  • infertilité féminine;
  • teneur élevée en prolactine;
  • dysfonctionnements du système musculaire;
  • température corporelle basse sans raison apparente.

Comment se faire tester?

Un jour ou deux avant de faire une analyse de la thyrotropine, vous devez vous limiter à l'activité physique et au tabagisme. Le sang est prélevé sur TSH le matin, l'estomac vide. Pour suivre les changements dans les niveaux d'hormones, tous les tests sont effectués à un moment de la journée. Les endocrinologues recommandent de donner régulièrement du sang pour la TSH chez les femmes après 50 ans.

Raisons des écarts supérieurs à la normale

Une augmentation de l'hormone est observée lorsqu'un certain nombre de pathologies sont détectées:

  • la thyréotoxicose;
  • thyroïdite auto-immune;
  • toxicose tardive des femmes enceintes;
  • anomalies somatiques et mentales;
  • résistance héréditaire à l'hormone;
  • syndrome de parkhon.

Une teneur élevée en thyrotropine est observée à la suite d'un traitement médicamenteux chez les femmes.

La réception de la thyrotropine synthétique permet de réduire la quantité de substances biologiquement actives. Sinon, des symptômes sont observés: gonflement, apathie, troubles psychosomatiques et faiblesse.

En cas d'anomalie chez la femme enceinte, prescrire un traitement correctif qui consiste à prendre de la thyroxine et des Eutiroks.

Thyrotropine faible

Une diminution de la substance est observée avec le syndrome de Plummer, Sheehan, une tumeur de la thyroïde et de l'hypophyse, un stress sévère et l'utilisation de médicaments. Les dysfonctionnements de la glande thyroïde sont notés à la suite de la famine et d'une mauvaise consommation d'hormones artificielles. Le traitement est basé sur des analogues synthétiques de la TSH et des remèdes homéopathiques..

Symptômes qui déterminent la violation:

  • température corporelle élevée;
  • Palpitations cardiaques;
  • mal de crâne;
  • hypertension artérielle;
  • instabilité émotionnelle;
  • sensation constante de faim;
  • troubles gastro-intestinaux.

Caractéristiques de la détermination des indicateurs chez les femmes enceintes

La norme TSH change tout au long de la période, des taux extrêmement faibles sont observés au premier trimestre, moins souvent aux deuxième et troisième trimestres. Une violation est observée chez 20 à 30% des femmes avec un singleton et à 100% avec une conception multiple. Chez 10% des femmes enceintes, la production supprimée s'accompagne d'un T4 élevé.

Le contenu normal de la substance est déterminé par les médecins, il est possible de prescrire des procédures supplémentaires:

  1. biopsie par aspiration thyroïdienne à l'aiguille fine;
  2. échographie.

À des taux élevés en début de grossesse, un traitement par L-T4 est prescrit..

Rappelles toi! Un endocrinologue professionnel est impliqué dans le déchiffrement des résultats, l'établissement d'un diagnostic et d'un traitement.!

Traitement de l'iode radioactif thyroïdien

La méthode d'utilisation de la thérapie à l'iode radioactif remonte à 1934. Les premiers à utiliser cette méthode pour le traitement de la glande thyroïde ont commencé les endocrinologues américains. Seulement sept ans plus tard, ils ont commencé à utiliser de l'iode radioactif dans d'autres pays..

Les patients traités en Amérique ou en Israël reçoivent des soins ambulatoires parce que c'est moins cher. En Russie et en Europe, les patients sont traités dans des cliniques..

Traitement de la glande thyroïde avec de l'iode radioactif

L'iode radioactif est utilisé lorsqu'un traitement thyroïdien est nécessaire pour empêcher le développement ultérieur de la maladie.

Le principal objectif de cette méthode de thérapie pour la glande thyroïde avec de l'iode radioactif est de détruire les cellules thyroïdiennes et les cellules atypiques des néoplasmes malins de l'organe. Lors de l'exécution de cette procédure, l'exposition aux rayonnements de tout l'organisme est exclue. Utilisez l'isotope I-131, qui est créé artificiellement. Prenez-le une fois ou en cours pour réduire l'hyperactivité des glandes.

Ils utilisent cette méthode lorsque des maladies associées à l'hyperactivité thyroïdienne sont identifiées:

  1. L'hyperthyroïdie est un phénomène dans lequel la formation de petits nœuds bénins.
  2. Thyrotoxicose - complications de l'hyperthyroïdie.
  3. Goitre toxique diffus.
  4. Le traitement du cancer de la thyroïde par thérapie à l'iode radioactif est le plus efficace. Avec les lésions cancéreuses, les foyers complets sont supprimés, mais un traitement à l'iode radioactif est recommandé après la chirurgie. Le fait est que, même après la suppression des foyers, l'apparition de nouvelles tumeurs bénignes et malignes.

L'isotope I-131 s'infiltre dans les cellules de la glande thyroïde, dont l'activité a augmenté, détruit les cellules malades. Seule la glande thyroïde est exposée et pendant cette période, les fonctions de la glande thyroïde sont supprimées. La thérapie peut être effectuée sur une base unique ou dans un cours spécifique. La décision est prise par le médecin traitant en fonction de l'état de l'organe. L'isotope pendant la procédure n'affecte pas les autres organes.

La méthode de thérapie à l'iode radioactif est recommandée:

  1. Après l'opération.
  2. Lorsque le corps du patient ne perçoit pas bien ou ne répond pas du tout aux médicaments.
  3. Patients de plus de 60 ans.
  4. En cas de rechute, par exemple dans le traitement du cancer ou du goitre diffus.
  5. Les patients qui, pour une raison quelconque, ne peuvent pas être opérés et les médicaments n'ont aucun effet.
  6. Patients souffrant de graves problèmes cardiovasculaires.

La radiothérapie à l'iode ne donne un bon effet que si un cancer hautement différencié est détecté: folliculaire et papillaire. Pour d'autres formes, d'autres méthodes de thérapie sont sélectionnées. Avant de prescrire un traitement à l'iode radioactif, un examen complet est prescrit au patient. Des indicateurs de l'état thyroïdien sont nécessaires pour déterminer la concentration requise de l'isotope.

Processus préparatoire

Le but poursuivi dans la préparation du patient à la thérapie à l'iode radioactif est d'augmenter la quantité d'hormone stimulant la thyroïde, qui remplit une fonction de contrôle pour normaliser l'organe thyroïdien. Plus les valeurs de TSH sont élevées avant la thérapie à l'iode radioactif, plus le traitement sera efficace, car l'activité des cellules cancéreuses contribue à leur destruction maximale.

Un niveau accru de TSH dans le sang active la glande thyroïde pour la synthèse de ses propres hormones et active l'organe pour absorber le composant contenant de l'iode. La même hormone stimule également la croissance des cellules cancéreuses. Lorsqu'il y a des valeurs élevées de TSH, le processus d'absorption augmente, mais leur processus de destruction augmente en conséquence.

Il existe deux façons d'augmenter l'hormone stimulant la thyroïde:

  1. Introduire une préparation artificielle - TSH recombinante. Ce médicament n'a pas été testé en Russie. Il ne peut être utilisé que s'il a déjà été officiellement enregistré: Finlande, Estonie, Ukraine.
  2. Arrêtez de prendre de la thyroxine 3-4 semaines avant le début de la procédure. Le corps arrête l'accès aux produits contenant de l'iode.

Le processus préparatoire lui-même peut durer un mois, et parfois plus.

Lorsqu'une décision a été prise d'utiliser de l'iode radioactif dans le traitement de la glande thyroïde, le patient est prié de ne pas prendre de médicaments qui remplacent les hormones avant de commencer le cours, dans environ 2 à 4 semaines..

Avant cette méthode de thérapie, même après l'ablation de la glande thyroïde, la thyrotoxine n'est pas prescrite pour effectuer une thérapie à l'iode radioactif. Le retrait de la thyrotoxine crée des conditions permettant aux cellules cancéreuses d'absorber l'iode radioactif.

Par conséquent, lorsque l'I-131 commence à pénétrer dans le corps, ils commencent à le capturer activement. Les cellules endommagées par le cancer ne comprennent pas l'iode qu'elles absorbent. Par conséquent, plus ils sont actifs, plus ils mourront rapidement..

Recommandations nutritionnelles - Régime sans iode

Il est recommandé aux patients de suivre un régime sans iode. En fait, c'est un régime végétarien. But du régime: des conditions doivent être créées pour une absorption maximale par les cellules thyroïdiennes de l'iode radioactif. Le processus préparatoire à la thérapie à l'iode radioactif implique nécessairement l'utilisation d'un régime alimentaire faible.

Pour cette période, il est nécessaire d'exclure de l'utilisation:

  • Fruit de mer;
  • algues, y compris le chou;
  • tout produit laitier;
  • produits à base de jaunes d'œufs;
  • des produits à base de soja;
  • légumineuses colorées en rouge;
  • certains fruits: kaki, pommes, raisins;
  • poisson de mer;
  • Bouillie d'Hercule.

Ne mangez pas de complément alimentaire E127. Il est ajouté à certaines viandes en conserve, saucisses fumées non cuites et fruits en conserve tels que les fraises et les cerises. On le trouve dans les bonbons ayant une couleur rose. Ne pas utiliser pendant cette période beaucoup de légumes verts cultivés sur des sols enrichis en iode.

La restriction est temporaire, elle ne doit être observée que pendant les 3-4 semaines recommandées.

Pendant une telle période, aucun problème de santé supplémentaire ne devrait survenir. Dès la fin de la période, le médecin permettra au patient de passer au régime habituel.

Tout en suivant un régime, vous devez respecter les règles:

  1. Le régime quotidien doit fournir une activité physique.
  2. Le menu ne doit inclure que les produits autorisés..
  3. Le nombre de produits est limité, mais pas minime, ne doit pas provoquer de détérioration de la santé.
  4. Si vous suivez un régime, n'utilisez pas de plats cuisinés.
  5. Utilisez du sel ordinaire.
  6. Il est préférable de faire cuire des nouilles, du pain à la maison sans utiliser de jaunes et de lait. Les blancs d'œufs peuvent être consommés.

Un régime sans iode aide à préparer le corps à prendre le médicament. Cependant, il a été noté que le processus de restauration du corps lui-même après le traitement est plus rapide. De plus, un régime amaigrissant permet au corps de se décharger. Il est facilement transportable..

Le processus de la thérapie à l'iode radioactif

Le traitement à l'iode radioactif peut consister en une seule consommation d'une capsule, mais parfois un mode d'administration est prescrit. Le médicament peut être sous forme de capsule ou sous forme liquide. À la fin du processus de diagnostic, une capsule de la dose souhaitée est créée. Il est fabriqué individuellement et l'ensemble du processus de fabrication dure environ une semaine..

Le patient prend la capsule et peut rentrer chez lui. Cependant, il vaut mieux que le patient soit sous la surveillance de spécialistes pendant cinq jours. Le jour de la prise de l'isotope, deux heures avant la prise, ainsi qu'après la prise, il faut s'abstenir de manger. Vous ne pouvez boire de liquide qu'en grande quantité. Le liquide contribuera à l'élimination de l'isotope du corps..

La literie change tous les jours. Un nettoyage en profondeur des toilettes est également nécessaire après chaque utilisation. Le fait est que la sueur et la salive, ainsi que d'autres excrétions corporelles, seront initialement une source de rayonnement en petites quantités..

Effets secondaires

L'efficacité de cette méthode de traitement est assez élevée: amélioration chez 98% des patients.

Cependant, les conséquences de la thérapie peuvent avoir des effets secondaires de courte durée:

  • picotements dans la langue;
  • état inconfortable du cou;
  • une sensation de bouche sèche;
  • gorge irritée;
  • hanté par des nausées et des vomissements;
  • les goûts peuvent changer;
  • gonflement.

De nombreux patients ont peur de cette méthode de traitement, car ils craignent une éventuelle exposition. C'est complètement déraisonnable. Le traitement à l'iode radioactif est une alternative unique à la chirurgie. Si toutes les recommandations et exigences du médecin sont respectées, la procédure apporte ses résultats positifs..

Oestrogène et estradiol, ce que vous devez savoir sur ces hormones?

Pour une raison quelconque, on pense parfois que l'oestrogène et l'estradiol sont une seule et même chose, c'est-à-dire synonymes. Mais c'est une opinion erronée. Le mot «œstrogène» est mal utilisé au singulier, car il n'y a pas une telle hormone distincte. Il y a un groupe d'oestrogène.

L'essence du problème

Oestrogènes - en fait, le nom combiné d'un grand groupe d'hormones sexuelles féminines, d'origine stéroïdienne, dont le précurseur est le cholestérol. Ce groupe comprend environ 30 hormones, mais 3 d'entre elles sont considérées comme les principales: œstrone (E1), œstradiol (E2) et œstrol (EZ).

Pour le traitement de la glande thyroïde, nos lecteurs utilisent avec succès le thé monastique. Vu la popularité de ce produit, nous avons décidé de l'offrir à votre attention.
En savoir plus ici...

Les œstrogènes sont produits dans l'appareil folliculaire des ovaires femelles, en petites quantités dans le foie. Chez les hommes, dans les testicules (en quantités maigres), ainsi que dans la couche corticale des glandes surrénales. La FSH de l'hypophyse est réglementée chez la femme. Ils ont une structure commune, mais la différence détermine leurs différents effets sur le corps..

Ce qui les unit tous, c'est que le manque d'au moins l'un d'eux chez une femme aggrave toujours sa santé, son état de santé et la période gestationnelle. La bioactivité en eux a la proportion suivante: 1: 7: 100. On voit que dans cette triade, l'estradiol est le plus actif..

Un peu d'histoire

En 1923, les biochimistes américains E. Doyzy et E. Allen ont isolé les hormones des follicules, et après 3 ans, ils l'ont reçue sous forme cristalline. Le nom «œstrogène» vient du mot grec «oystros», qui se traduit par «vivacité» et «luminosité». Le suffixe "-gen" signifie "génératif".

Les œstrogènes se forment chez tous les vertébrés, certains insectes et un certain nombre de plantes. Les hormones dans les plantes sont appelées phytoestrogènes. Les œstrogènes se forment également chez l'homme, mais en quantités beaucoup plus faibles. Ici, ils sont responsables des fonctions du système nerveux central, de la force osseuse et de l'équilibre des LDL et HDL - le soi-disant «mauvais» et «bon» cholestérol..

Que fait l'œstrone (E1 ou «mauvais» œstrogène)

Il prédomine dans les bactéries ménopausées. Capable d'être produite par la graisse, même si les ovaires ne fonctionnent plus.

Et avant la ménopause, elle est produite dans les gonades, le foie, les glandes surrénales et le tissu adipeux. Le corps utilise la même estrone pour l'estradiol et cette transformation se fait toujours dans les mêmes ovaires..

Pendant la ménopause, les conversions sont fortement réduites. De nombreux chercheurs le considèrent comme la cause du cancer du col utérin et du cancer du sein à l'âge de 30 à 40 ans, chez les femmes qui se caractérisent par une augmentation de poids. De plus, la proportion de cette.

Les changements de la ménopause avec leur négativité n'existeraient pas seulement lorsque l'estrone pourrait activer les récepteurs des œstrogènes comme l'estradiol.

Estriol (EZ) - le plus inactif; avant la gestation, sa très petite quantité, car elle est produite par le placenta et le foie fœtal.

Il n'a aucun effet positif sur le corps. Il améliore l'apport sanguin à l'utérus et prépare les glandes mammaires à la lactation..

  1. Participation à la puberté et à la mise en forme du corps selon le type de femme: tous les virages nécessaires, beaux seins, etc..
  2. Participation directe au développement des caractéristiques sexuelles secondaires chez les filles.
  3. Effet sur la pigmentation des organes génitaux et des aréoles du sein.
  4. Affecte la libido.
  5. Stimule la croissance osseuse.
  6. Avec les hormones hypophysaires, il favorise le développement et la sortie d'un ovule mature d'un follicule dominant dans les ovaires.
  7. Il aide à la croissance de l'utérus pendant la gestation et à l'expansion du réseau de vaisseaux ici pour une meilleure nutrition du fœtus.
  8. Avec la menstruation et l'accouchement augmente la coagulation sanguine.
  9. Conserve le sodium dans le corps, contribuant à l'apparition d'un œdème.
  10. Peut affecter l'apparence des larmes et de l'irritabilité chez les femmes enceintes.

Ainsi, même l'estradiol est nécessaire pour une femme à tous les stades de sa vie - de la puberté à la ménopause, en commençant par une peau lisse et élastique, des cheveux épais et forts, une bonne vision, des muscles et des os solides jusqu'à la libido et la reproduction.

Récepteurs d'oestrogène

Les récepteurs des œstrogènes sont nécessaires pour lire les messages hormonaux des ovaires, afin que les organes puissent recevoir correctement et en temps opportun ces informations et leur obéir.

Par conséquent, la nature prévoit la présence de tels récepteurs partout: dans le cerveau, les poumons, le SVC, les myocytes, les ostéocytes, les intestins et l'urée, l'utérus et ses appendices, le vagin, les glandes mammaires, dans le derme et même dans les yeux. Le nombre de récepteurs d'œstrogènes dans les organes varie et l'image est donc également différente et complexe..

L'œstradiol avec sa carence provoque l'infertilité chez l'homme. Il a été obtenu en 1935. À l'âge fertile d'une femme, il change même pendant les phases du cycle MC..

La teneur en estradiol à différentes périodes de la vie:

  1. Dans la première moitié de la CM (folliculaire), avant l'ovulation, l'œstradiol augmente de 15 à 160 - 200 ng / l ou pg / ml. (En unités de mesure, ng / l- est égal à pg / ml. Pour convertir ng / l (pg / ml) en nmol, vous avez besoin de ng / l x 3,67 = nmol. Ce sont deux unités d'estradiol. Vous pouvez utiliser l'un ou l'autre).
  2. Avec l'ovulation (à mi-cycle), elle croît encore 2 fois et atteint 500 pg / ml ou 34-400 ng / l.
  3. Dans la phase lutéale (deuxième moitié de MC), elle diminue à 200-300 pg / ml ou 27-246 ng / l. Un nouveau cycle commence donc au même niveau. Si la conception est venue, l'estradiol va croître.
  4. À la ménopause, ce n'est que 10-30 pg / ml ou 5-30 ng / l.

Naturellement, cette quantité n'est manifestement pas suffisante pour faire face pleinement à une détérioration du bien-être et de l'humeur. Les hommes ont la même signification..

Pendant la grossesse, l'estradiol:

  • 1 trimestre - la quantité est de 203 à 3980 ng / l;
  • 2 trimestres - 1005-17890 ng / l;
  • 3 trimestres - le contenu est maximum - 4353-17600 ng / l.

À la fin de l'accouchement, en quelques jours seulement, l'estradiol atteint le même niveau qu'avant la grossesse.

Test sanguin d'oestrogène

L'œstradiol montre clairement le travail des ovaires. Son montant est déterminé une semaine après le début des menstruations.

Quand est prévue l'analyse? Le médecin peut prescrire une analyse si une femme souffre d'infertilité, avec retard ou avant les filles à la puberté, mauvais développement des signes de maturation - infantilité, avec processus dystrophiques dans l'utérus et les ovaires, troubles de la MC, hémorragies, suspicion de tumeurs ovariennes et hypophysaires, avec ostéoporose, avant FIV.

Règles de don de sang

Le sang est donné le matin à jeun, de préférence avant 9 h. 24 heures avant le prélèvement sanguin, il est nécessaire de protéger la femme du stress et des efforts physiques. L'utilisation d'alcool, d'aliments gras est exclue. De plus, avant l'analyse, vous ne pouvez pas prendre de radiographie ni d'échographie, prendre des médicaments. Chez les hommes, une analyse est prescrite pour l'apparition des caractéristiques sexuelles féminines, avec infertilité.

Le sang veineux est prélevé pour la recherche. La plupart des chercheurs recommandent aux femmes de donner du sang le 3ème jour du cycle. En général, l'analyse peut être effectuée de 9 à 21 jours de MC. Avec la ménopause - l'analyse peut être effectuée n'importe quel jour.

Que se passe-t-il avec une diminution de l'estradiol pendant la ménopause?

L'œstradiol est son composé sous forme de 17-bêta-estradiol (E2 ou «bonne» hormone). Cet estradiol est responsable de plus de 400 fonctions chez la femme. Chez les femmes ménopausées, lorsque les follicules sont déjà absents, il n'y a personne pour produire de l'œstradiol et sa source est perdue. Et ici commencent toutes les lésions cutanées postménopausiques (séniles), l'ostéoporose, l'atrophie musculaire et leur remplacement par de la graisse; changements cérébraux.

Aucun tissu ni organe capable de synthétiser des hormones ne peut reproduire l'œstradiol; il ne reste que de l'estrone (E1), produite par les mastocytes. Pour le traitement de la carence en œstrogènes après la ménopause, il est préférable de choisir le 17-bêta-estradiol, puis les mêmes formules moléculaires qui ont été développées à partir de la jeunesse seront introduites dans le sang.

Une diminution de l'estradiol signifie qu'une graisse «toxique» malsaine, abdominale, apparaît sur les organes internes de l'abdomen. La différence entre cette graisse est qu'elle se synthétise dans une quantité écrasante d'oestrone, d'androgènes et de cortisol. Ils provoquent le développement du diabète, des maladies cardiovasculaires et du cancer du sein. L'œstradiol n'est pas produit avec une telle graisse. Dans les endroits ordinaires où la graisse auparavant normale s'est formée - les côtés et les cuisses - elle diminue. Le tissu musculaire sujet à l'usure avec une carence en E2 cesse de récupérer.

Une diminution de E2 est un stress pour le corps, par conséquent, le cortisol augmente et la réserve de graisse devient encore plus grande; le travail de la thyroïde est perturbé.

L'absence d'estradiol réduit le fonctionnement de l'insuline, la résistance à l'insuline apparaît et la graisse remonte (l'estomac se transforme en «tablier» de graisse). Le métabolisme ralentit. L'insuline s'accumule, une augmentation des androgènes est provoquée, ce qui augmente également l'obésité. Le sommeil est perturbé, la synthèse des STH diminue -> le cortisol augmente -> la graisse grossit. Les muscles commencent à être remplacés par de la graisse. Ainsi, l'obésité avec la ménopause est obtenue. C'est pourquoi il devient si nécessaire de faire de l'exercice, ce qui aidera à maintenir les muscles en bonne forme et à maintenir des vaisseaux et un cœur en bonne santé..

Entre autres choses, le corps commence à perdre plus de K, et l'équilibre du potassium est important dans le travail du CVS, des muscles et de tout le métabolisme. L'estradiol disponible avant cela a permis de conserver K, Zn, Mg; a aidé à préserver le bon cholestérol et à éliminer le mauvais. Ces oligo-éléments sont nécessaires au fonctionnement des enzymes. Avec la ménopause, seul le LDL se développe. Tendance accrue à la thrombose.

Certaines femmes commencent à boire de l'alcool pour briser le cercle vicieux et établir un rêve. Il se décompose en sucres simples, stimule la production d'insuline et les graisses continuent de s'accumuler, d'autant plus que l'alcool ajoute des calories inutiles. Estrone se développe également.

Augmentation de l'œstradiol

Ce phénomène est possible:

Cela se produit avec des kystes, des tumeurs ovariennes;

  • avec obésité et alcool;
  • pathologies hépatiques avec dysfonctionnement, chez les hommes - avec des tumeurs testiculaires;
  • dans le contexte de prendre OK.
  • développement sexuel précoce;
  • symptômes d'hyperthyroïdie;
  • perdre du poids;
  • saignement pendant la ménopause, les tumeurs génitales et la pathologie hépatique.

Réduction d'oestradiol

Une diminution peut survenir:

  • lors d'un effort physique intense,
  • stress,
  • régimes hypocaloriques et famine, perte de poids spectaculaire,
  • en fumant,
  • retards dans le développement sexuel, retard dans la croissance physique,
  • avec violations de l'hypophyse,
  • avec une augmentation des androgènes chez les femmes,
  • prostatite chez les hommes,
  • menace de fausse couche,
  • inflammation génitale.

Symptômes de faible estradiol

Symptômes d'une diminution de l'hormone:

  • sautes d'humeur;
  • insomnie;
  • hirsutisme;
  • diminution de la libido;
  • peau sèche et cheveux cassants, l'apparition de rides profondes;
  • changements dans la pression artérielle;
  • migraine;
  • infertilité et violations du MC;
  • fractures fréquentes.

Les menstruations deviennent douloureuses, il y a un inconfort dans le vagin, exprimé par le SPM. Quand au moins certains signes apparaissent, vous devez consulter un médecin.

Principes de traitement

Pour augmenter le faible estradiol, vous devez d'abord changer votre style de vie. Changements de régime (refus des aigus, gras), il est recommandé de commencer à pratiquer des sports légers.

Natation utile, randonnée, vélo. Il faut exclure les mauvaises habitudes. Le régime devrait augmenter les légumineuses, les aubergines, la citrouille, les céréales, les produits laitiers, la viande et le poisson maigres, les fruits et légumes frais, les légumes verts.

Si ces mesures sont inefficaces, elles vont jusqu'à la nomination d'éthinylestradiol. Elle est identique à l'hormone naturelle.

Analyse E2 de ce que c'est chez les femmes

Hormone E2 qu'est-ce que c'est chez les femmes

Estradiol (E2) (hormones sexuelles)

L'œstradiol est une hormone sexuelle féminine œstrogénique produite dans les ovaires, le placenta (pendant la grossesse) et les glandes surrénales sous l'influence des hormones folliculo-stimulantes et lutéinisantes et de la prolactine hypophysaire. Chez l'homme, cette hormone est synthétisée dans les testicules, les glandes surrénales.

Sous l'influence de l'estradiol, le système reproducteur féminin se forme, les caractéristiques sexuelles secondaires féminines se développent, la graisse sous-cutanée se forme, le cycle menstruel est régulé et l'utérus se développe et se développe pendant la grossesse. Le niveau d'estadiol dans le sang des femmes dépend de la phase du cycle menstruel. Dans le même temps, elle augmente progressivement et atteint des valeurs maximales pendant la période d'ovulation, puis elle commence à diminuer, et si la conception ne s'est pas produite, elle chute au minimum à la fin de la deuxième phase du cycle menstruel. En cas de conception, le taux d'estradiol dans le sang augmente avant l'accouchement.

Le niveau d'estradiol dans le corps diminue avec l'âge. Chez les femmes pendant la ménopause, une petite quantité de cette hormone dans le sang est déterminée.

Les taux sanguins d'estradiol déterminent la fonction ovarienne. De plus, l'hormone a un effet anabolisant, favorise le métabolisme du tissu osseux, accélère la croissance osseuse, réduit le cholestérol sanguin et augmente la coagulation sanguine.

Le sang à analyser est prélevé le 6-7e jour du cycle menstruel. Normes d'estradiol pour les femmes: dans la première phase du cycle menstruel - 0,5 nmol / l, dans la deuxième phase - 0,2-0,8 nmol / l de plasma sanguin. Normes d'estradiol pour les hommes: 0,07-0,2 nmol / l de plasma sanguin. Un changement du niveau de cette hormone dans le sang peut être dû à des conditions physiologiques ou à certaines maladies..

Valeur diagnostique des changements dans le niveau d'estradiol dans le sang

Conditions accompagnées d'une augmentation des niveaux d'estradiol

Conditions accompagnées d'une diminution du niveau de l'hormone estradiol

Hyperestrogénisme (persistance du follicule dans l'ovaire)

Régime riche en glucides

Kystes ovariens endométrioïdes

Perte de poids

Tumeurs ovariennes productrices d'hormones

Grossesse (aux premiers stades)

Prendre des médicaments (stéroïdes anabolisants, contraceptifs oraux)

La menace de l'avortement

Processus inflammatoires chroniques du système reproducteur féminin

l'automédication peut nuire à votre santé.

tout le matériel présenté à titre informatif

L'œstradiol (E2 ou 17β-estradiol) est la principale hormone sexuelle féminine (stéroïde), l'un des œstrogènes. La production d'E2 dans le corps féminin n'est pas constante, elle n'est produite que trois jours sur 30 jours du cycle. L'E2 a non seulement un effet décisif sur la santé génésique et sexuelle des femmes, mais affecte également ses autres organes, y compris les os.

E2, comme d'autres hormones stéroïdes, provient du cholestérol. Après la dégradation du cholestérol, l'androstènedione est obtenue, dont une partie est convertie en testostérone, qui à son tour subit une conversion en estradiol sous l'influence de l'enzyme aromatase.

Pendant l'âge reproductif, la majeure partie de l'estradiol chez les femmes est produite par les cellules de la granulosa des ovaires et en petites quantités par le cortex surrénal. Il est également produit dans le cerveau et dans les parois des artères. L'œstradiol est également produit par le placenta pendant la grossesse..

L'importance de l'estradiol et ses effets sur le corps féminin

Chez la femme, cette hormone joue un rôle clé dans le développement du système reproducteur et son fonctionnement normal, ainsi que dans la croissance de certains os. Il régule également la distribution de la graisse corporelle..

Le cycle menstruel chez les femmes comprend des changements prévisibles dans les niveaux d'un certain nombre d'hormones, y compris E2. Il participe au processus d'ovulation et prépare l'endomètre (la paroi interne de l'utérus) à l'implantation d'un ovule fécondé.

Comme toutes les hormones sexuelles, il est responsable de nombreux changements dans le système reproducteur qui commencent pendant la puberté. Il est présent dans le corps pendant toute la période de reproduction d'une femme et diminue pendant et après la ménopause.

Une diminution de E2 pendant la ménopause entraîne des symptômes tels que la sécheresse vaginale, des bouffées vasomotrices, des sueurs nocturnes et une perte osseuse (pouvant conduire à l'ostéoporose). Parfois, des injections d'estradiol sont prescrites pour traiter ces symptômes. Le même traitement est prescrit pour compenser l'insuffisance ovarienne..

Test sanguin d'estradiol

Un test sanguin sur E2 vous permet de mesurer le niveau de cette hormone dans le sérum sanguin. Elle est prescrite, en règle générale, les 19-21 jours du cycle menstruel, mais peut être effectuée n'importe quel autre jour..

Les médecins peuvent prescrire cette analyse si la fille a la puberté tôt ou tard qu'elle ne devrait l'être. Des niveaux élevés d'E2 sont associés à une puberté prématurée (précoce), tandis que de faibles niveaux d'E2 peuvent indiquer un retard dans le développement sexuel.

Le niveau de cette hormone fournit également des informations importantes sur le fonctionnement des ovaires. Cela peut aider les médecins à évaluer les problèmes menstruels, y compris les saignements anormaux et le manque de menstruations..

Un test sanguin E2 peut également être utilisé pour surveiller la progression de la grossesse, traiter l'infertilité et évaluer les symptômes de la ménopause..

Niveau d'estradiol (normal)

Chez les jeunes filles, le niveau d'E2 est généralement faible. Pendant la puberté (8 à 14 ans), l'hypophyse (la glande située juste en dessous du cerveau) sécrète deux hormones - lutéinisante (LH) et folliculo-stimulante (FSH) - qui stimulent la production d'E2 par les ovaires.

Normalement, chez les femmes non enceintes, le niveau d'E2 est compris entre 50 et 488 pg / ml. La teneur en E2 chez la femme enceinte est beaucoup plus élevée (de 510 pg / ml au premier trimestre à 37100 pg / ml au troisième trimestre). Vous pouvez en savoir plus sur les normes de cette hormone dans l'article: "Normes des principales hormones féminines".

Étant donné que toutes les hormones sexuelles sont étroitement liées, les médecins prescrivent souvent, avec un test sanguin pour l'estradiol, une analyse pour la LH, la FSH, la progestérone et la testostérone. Les résultats donnent une image plus complète de l'état du corps et du fond hormonal d'une femme, aidant ainsi les médecins à diagnostiquer les maladies qui provoquent un déséquilibre des hormones sexuelles.

Estradiol (E2)

Qu'est-ce que l'estradiol (E2. Estradiol)?

Il s'agit de l'hormone stéroïde sexuelle œstrogénique (féminine) la plus active. En termes de biosynthèse, l'estradiol est un dérivé du cholestérol, et ses précurseurs directs sont l'androstènedione et la testostérone. Chez la femme, il est produit dans les ovaires, le placenta et le cortex surrénalien sous l'influence de l'hormone folliculo-stimulante (FLH), de l'hormone lutéinisante (LH) et de la prolactine. En petites quantités, l'œstradiol se forme lors de la conversion de la testostérone. L'estradiol fournit la formation du système reproducteur féminin, le développement des caractéristiques sexuelles secondaires féminines à l'adolescence, la régulation du cycle menstruel, le développement de l'ovule, la croissance et le développement de l'utérus pendant la grossesse, est responsable des caractéristiques psychophysiologiques du comportement sexuel et fournit la formation de graisse sous-cutanée chez le type féminin. L'effet principal est la croissance accrue des cellules tapissant l'utérus de l'intérieur, ce qui le prépare à la grossesse et, en réduisant la résistance des vaisseaux utérins, augmente le flux sanguin. Chez les femmes en âge de procréer, le taux d'estradiol dans le sérum et le plasma dépend de la phase du cycle menstruel. Au début du cycle, la concentration d'estradiol augmente lentement. Le niveau le plus élevé d'estradiol est observé à la fin de la phase folliculaire - avant l'ovulation. L'ovulation (rupture du follicule et sortie de l'ovule) se produit 24 à 36 heures après que la concentration d'estradiol a atteint son niveau maximum. Après l'ovulation, le niveau hormonal commence à diminuer, mais pendant la phase lutéale il augmente à nouveau. Si la conception ne s'est pas produite, le niveau d'œstradiol chute au minimum, ce qui détermine le début des menstruations. Si la conception a eu lieu, la concentration d'estradiol continue d'augmenter. Pendant la grossesse, la concentration d'est radiol dans le sang augmente au moment de l'accouchement et, après l'accouchement, elle revient à la normale le 4ème jour. Avec l'âge, les femmes voient leur concentration d'estradiol diminuer. Chez les femmes ménopausées, la concentration d'estradiol diminue à des valeurs très faibles. Étant donné que normalement, chez la femme, la majorité de l'œstradiol est synthétisée dans les ovaires, une analyse de sa concentration peut être considérée comme un moyen d'évaluer la fonction ovarienne. De plus, la détermination des niveaux d'estradiol est utilisée dans l'enquête sur l'aménorrhée, le développement sexuel prématuré, l'infertilité chez les hommes et les femmes, pour évaluer le début de la ménopause. La surveillance de la concentration d'oestradiol est nécessaire pour préparer la fécondation in vitro, car l'extraction des ovules est réalisée dans une certaine phase de développement folliculaire, qui dépend de la concentration d'oestradiol.

Chez l'homme, l'œstradiol se forme dans les testicules, dans le cortex surrénalien, mais la majeure partie se trouve dans les tissus périphériques en raison de la conversion de la testostérone.

L'œstradiol a un effet anabolisant, améliore le métabolisme osseux et accélère la croissance osseuse en longueur. Favorise la rétention de sodium et d'eau dans le corps. Abaisse le cholestérol et augmente l'activité de coagulation sanguine. L'œstradiol aide à augmenter la tension nerveuse et l'irritabilité.

Les fluctuations quotidiennes de la concentration d'estradiol dans le sérum sanguin sont associées au rythme de sécrétion de l'hormone lutéinisante (LH): le maximum tombe sur la période de 15 à 18 heures, et le minimum - entre 24 et 2 heures.

Indications aux fins de l'analyse:

  • insuffisance hypophysaire;
  • aménorrhée et oligoménorrhée;
  • anovulation;
  • hypogonadisme;
  • violation de la puberté;
  • saignement utérin dysfonctionnel;
  • l'ostéoporose chez les femmes;
  • hirsutisme;
  • infertilité;
  • syndrome prémenstruel;
  • vaginose bactérienne;
  • évaluation du fonctionnement du complexe fœtoplacentaire en début de grossesse;
  • signes de féminisation chez l'homme;
  • surveillance de la fécondation in vitro (FIV);
  • ovaire polykystique;
  • métrorragie ménopausique;
  • tumeurs des ovaires et des glandes surrénales;
  • azoospermie et oligospermie.

Délai: 1 jour ouvrable.

Lorsque les niveaux d'estradiol sont élevés?

  • Persistance des follicules (hyperestrogénie).
  • Kystes ovariens endométrioïdes.
  • Tumeur hormonale ovarienne.
  • Tumeur testiculaire sécrétant des œstrogènes.
  • Cirrhose du foie.
  • Prise de médicaments (stéroïdes anabolisants, carbamazépine, cimétidine chez l'homme et la femme chez la femme ménopausée, clomiphène chez la femme ménopausée, kétoconazole chez la femme hyperandrogène, mifépristone chez les patientes atteintes de méningiomes, nafaréline en cas de syndrome ovarien sous-cutané, syndrome polymérique phénytoïne, tamoxifène, troléandomycine, acide valproïque; œstrogènes - contraceptifs oraux).

Lorsque les niveaux d'estradiol sont bas?

  • Activité physique intense chez les femmes non entraînées.
  • Perte de poids importante.
  • Un régime riche en glucides et faible en gras pour les végétariens.
  • Fumeur.
  • Grossesse précoce.
  • Syndrome de Shershevsky-Turner.
  • Féminisation testiculaire.
  • Hypogonadisme.
  • Hyperprolactinémie.
  • Nanisme hypophysaire.
  • Déficit en phase lutéale.
  • Syndrome viril.
  • Inflammation chronique des organes génitaux internes.
  • La menace de l'avortement de la genèse endocrine.
  • Prostatite chronique.
  • Prise de médicaments (aminoglutéthimide, buzéréline, médicaments chimiothérapeutiques, tsimeti din, cyprotérone, danazol, dexaméthasone, épostane, mégestrol, mifépristone - pour les fausses couches, le moclobémide, la nafaréline, la nandrolone, l'octréotide, les contraceptifs oraux).

Hormone estradiol

Les œstrogènes des hormones sexuelles féminines incluent sur leur liste un élément aussi important que l'hormone œstradiol, qui se forme non seulement chez la femme, mais aussi dans le corps masculin. Il forme directement le système reproducteur féminin et est responsable de la normalisation de l'état physique et mental.

Qu'est-ce que l'estradiol?

La production d'estradiol se produit à un moment où les hormones mâles sont transformées par le corps en hormones femelles. Ce processus capture le placenta pendant la grossesse. La teneur en hormones dans le sang est étroitement liée au cycle menstruel. Au début du cycle, il pénètre dans le corps en grande quantité et après l'ovulation est remplacé par la progestérone.

Grâce à l'estradiol, l'œuf se développe correctement dans le système reproducteur féminin. Lorsque la concentration maximale de cette hormone se produit, elle est retirée du follicule. De plus, l'estradiol stimule la croissance des cellules tapissant la cavité utérine. Lorsqu'une hormone est libérée dans le corps, une femme est au sommet de sa sexualité. C'est à ce moment que l'ovulation commence et toute la période est considérée comme réussie pour la conception d'un enfant. L'humeur de la femme se transmet à l'homme. Une femme devient physiquement résiliente, sexuellement active et particulièrement belle. Par conséquent, l'estradiol est également connu comme l'hormone de la beauté.

Son effet contribue à la production de sérotonine, qui assure un bon sommeil sain et une bonne humeur. Avec l'aide de l'estradiol, le corps maintient un niveau normal de cholestérol, égalise la pression, améliore la vision et les rides disparaissent. Vient l'activation de tous les processus métaboliques. L'hormone sert de base à de nombreux médicaments. Ils sont prescrits par le médecin traitant s'il y a des perturbations hormonales dans le corps féminin.

Le contenu de l'estradiol est en constante évolution. Sa norme est déterminée quotidiennement, pendant toute la période du cycle menstruel. Par conséquent, les tests hormonaux prennent en compte ces fluctuations.

De quoi l'hormone estradiol est-elle responsable chez la femme?

Dans le corps féminin, l'hormone estradiol remplit de nombreuses fonctions. À cet égard, il est activement utilisé comme médicament en cas d'anomalies, telles qu'une carence en œstrogènes ou la ménopause. Les médicaments sont disponibles sous forme de comprimés, gels, pansements et solutions injectables. Ces fonds sont également prescrits à titre prophylactique contre l'ostéoporose et les maladies du système cardiovasculaire avant la ménopause. Les filles prennent ces médicaments en cas de puberté retardée.

L'estradiol est utilisé pour des maladies telles que l'alopécie, qui survient sous l'influence de l'hyperandrogénémie, ainsi que l'hirsutisme, dont l'apparence est affectée par un kyste ovarien. Il active un travail faible et traite efficacement la cirrhose biliaire primitive. Souvent, cette hormone joue le rôle d'un contraceptif d'urgence, utilisé immédiatement après les rapports sexuels. La thérapie palliative utilise également l'estradiol pour des maladies telles que le cancer du sein ou le carcinome de la prostate..

La carence en œstrogènes suggère la durée de la prise de médicaments hormonaux pendant 3 semaines, avec une pause de 1 semaine, après quoi le médicament est repris. La durée du traitement peut aller jusqu'à six mois, puis un examen est requis.

Norme d'estradiol chez les femmes

L'unité de mesure de l'estradiol est le nombre de picogrammes pour 1 millilitre de plasma (pg / ml). Il convient de rappeler que l'hormone de la beauté n'a pas d'indicateurs normatifs clairement définis. Sa quantité est étroitement liée à l'âge et aux caractéristiques individuelles du corps féminin.

La teneur en estradiol varie dans un certain cadre sous l'influence de facteurs tels que la phase du cycle menstruel et la grossesse, la sensibilité à la tension nerveuse chronique et aux stress fréquents. Les fluctuations hormonales se produisent également à la suite du tabagisme, de la prise de certains types de drogues, d'un changement brusque du climat.

Pour les filles nouveau-nées, l'indicateur normatif est nul, à l'âge de 4 à 6 ans il ne dépasse pas 22 pg / ml. Chez les adolescentes, le niveau d'estradiol monte à 25-30 pg / ml. Une augmentation significative se produit pendant la phase folliculaire du cycle menstruel (57-227), avant l'ovulation (127-476), dans la phase lutéale (77-227) et pendant la grossesse (210-27000). Avec le début de la ménopause, l'indicateur normatif de l'estradiol diminue à nouveau à 19-82 pg / ml.

Diminution de l'estradiol chez les femmes

La diminution des niveaux d'hormones devient perceptible en raison de changements dans le corps, en particulier lors de la planification d'une grossesse. Dans ces cas, le cycle mensuel est perturbé, caractérisé par des menstruations irrégulières ou même une infertilité. Les principaux symptômes d'un faible estradiol sont les menstruations douloureuses et le syndrome prémenstruel. L'apport de force est réduit, la fatigue, les maux de tête et les coups de bélier s'ensuivent. Le poids commence à diminuer rapidement..

Des signes spécifiques sous la forme d'une pousse de cheveux de type masculin deviennent perceptibles. La forme change: les épaules s'élargissent et les hanches se rétrécissent. La grossesse ne se produit pas depuis longtemps. Les blessures se caractérisent par des entorses et des fractures fréquentes. Il y a une sensation de sécheresse et de brûlure dans le vagin..

Une diminution des niveaux d'estradiol se produit pour diverses raisons. Tout d'abord, c'est l'hérédité, la présence de maladies concomitantes, un mode de vie malsain et de mauvaises habitudes. Une activité physique intensive à la recherche d'une silhouette idéale, ainsi qu'une alimentation déséquilibrée et inadéquate, ont un effet négatif. Une raison sérieuse est la consommation incontrôlée de médicaments, en particulier d'antibiotiques, de corticostéroïdes et d'autres médicaments qui affectent l'état du fond hormonal. Cela comprend également les médicaments contraceptifs utilisés sans ordonnance d'un médecin..

S'il est impossible de tomber enceinte dans les 1-1,5 ans, vous devez contacter un gynécologue, car la cause de cette condition peut être un faible niveau d'estradiol. Le diagnostic final est établi après des tests sanguins et des ultrasons du système reproducteur..

L'estradiol est élevé chez les femmes

Il existe plusieurs raisons à l'augmentation des taux d'estradiol dans le sang. Par exemple, pendant la grossesse, des niveaux élevés d'hormone sont considérés comme normaux. Ainsi, la préservation du fœtus jusqu'au début du travail.

Dans d'autres cas, une augmentation de l'estradiol est de nature pathologique, lorsqu'une intervention spécialisée est requise. Une situation négative se produit sous l'influence de kystes ou de tumeurs ovariens, de maladies thyroïdiennes, d'alcoolisme, de cirrhose du foie, d'obésité, de tumeurs du sein, ainsi que d'une consommation incontrôlée de médicaments hormonaux, antifongiques, anticonvulsivants et autres.

Avec un niveau élevé d'oestrogène dans le corps féminin, des changements se produisent sous la forme de violations du cycle mensuel, d'un gonflement des bras et des jambes, de l'obésité, d'une perte de cheveux accrue et de l'acné. Les glandes mammaires deviennent douloureuses, le sommeil est perturbé et perturbé.

Pour éliminer ce problème, l'intervention de plusieurs spécialistes est nécessaire - andrologues, gynécologues, endocrinologues et autres. Le traitement nécessaire est prescrit individuellement, après un examen approfondi et une analyse de sang.

Estradiol pendant la grossesse

Pendant la grossesse, l'hormone de beauté dans le corps féminin est significativement plus élevée que la normale. À mesure que la date de naissance approche, une augmentation du niveau d'estradiol dans le plasma sanguin se produit. Le pic de concentration est observé immédiatement avant la naissance et atteint environ 26960 pg / ml. Le 4-5ème jour après l'accouchement, la teneur en hormones dans le corps féminin diminue progressivement.

De fortes doses d'estradiol agissent sur l'utérus, le préparant à des tests sérieux dans les neuf mois. Avec la testostérone, cette hormone contribue au développement complet et au portage du bébé. Il exerce un contrôle sur la circulation sanguine dans les tissus utérins, assurant une réception rapide et complète de l'oxygène et des nutriments par le fœtus..

Hormone estradiol quand prendre quel jour du cycle

La concentration de l'hormone dans le sang est déterminée par analyse. Pour obtenir le bon résultat, vous devez suivre quelques règles..

A la veille d'un don de sang à l'hormone estradiol, il est nécessaire d'exclure toute activité physique. Pendant 1-2 jours, l'alcool et le tabac sont interdits. Il est nécessaire de prévenir le stress psychologique et les expériences nerveuses. Les analyses sont effectuées à jeun le matin. Le jour de l'accouchement, l'administration de médicaments contenant des œstrogènes est exclue. Une consultation plus détaillée doit être obtenue individuellement auprès de votre médecin.

Estradiol (E2)

Qu'est-ce que l'estradiol (E2, Estradiol)?

Il s'agit de l'hormone stéroïde sexuelle œstrogénique (féminine) la plus active. En termes de biosynthèse, l'estradiol est un dérivé du cholestérol, et ses précurseurs directs sont l'androstènedione et la testostérone. Chez la femme, il est produit dans les ovaires, le placenta et le cortex surrénalien sous l'influence de l'hormone folliculo-stimulante (FLH), de l'hormone lutéinisante (LH) et de la prolactine. En petites quantités, l'œstradiol se forme lors de la conversion de la testostérone. L'estradiol fournit la formation du système reproducteur féminin, le développement des caractéristiques sexuelles secondaires féminines à l'adolescence, la régulation du cycle menstruel, le développement de l'ovule, la croissance et le développement de l'utérus pendant la grossesse, est responsable des caractéristiques psychophysiologiques du comportement sexuel et fournit la formation de graisse sous-cutanée chez le type féminin. Le principal effet - provoque une croissance accrue des cellules tapissant l'utérus de l'intérieur, ce qui le prépare à la grossesse et, en réduisant la résistance des vaisseaux utérins, augmente le flux sanguin. Chez les femmes en âge de procréer, le taux d'estradiol dans le sérum et le plasma dépend de la phase du cycle menstruel. Au début du cycle, la concentration d'estradiol augmente lentement. Le niveau le plus élevé d'estradiol est observé à la fin de la phase folliculaire - avant l'ovulation. L'ovulation (rupture du follicule et sortie de l'œuf) se produit après 24 à 36 heures, après que la concentration d'oestradiol a atteint son niveau maximum. Après l'ovulation, le niveau hormonal commence à diminuer, mais pendant la phase lutéale, il augmente à nouveau. Si la conception ne s'est pas produite, le niveau d'œstradiol chute au minimum, ce qui détermine le début des menstruations. Si la conception a eu lieu, la concentration d'estradiol continue d'augmenter. Pendant la grossesse, la concentration d'estradiol dans le sang augmente au moment de l'accouchement et, après la naissance, elle revient à la normale le 4ème jour. Avec l'âge, les femmes voient leur concentration d'estradiol diminuer. À la postménopause, la concentration d'oestradiol diminue à des valeurs très faibles. Étant donné que, normalement, chez la femme, la majorité de l'œstradiol est synthétisée dans les ovaires, une analyse de sa concentration peut être considérée comme un moyen d'évaluer la fonction ovarienne. En outre, la détermination des niveaux d'estradiol est utilisée dans le cadre d'une enquête sur l'aménorrhée, le développement sexuel prématuré, l'infertilité chez les hommes et les femmes, pour évaluer le début de la ménopause. La surveillance de la concentration d'oestradiol est nécessaire pour préparer la fécondation in vitro, car l'extraction des ovules est effectuée dans une certaine phase de développement folliculaire, qui dépend de la concentration d'oestradiol.

Chez l'homme, l'œstradiol se forme dans les testicules, dans le cortex surrénalien, mais la majeure partie se trouve dans les tissus périphériques en raison de la conversion de la testostérone.

L'œstradiol a un effet anabolisant, améliore le métabolisme osseux et accélère la croissance osseuse en longueur. Favorise la rétention de sodium et d'eau dans le corps. Abaisse le cholestérol et augmente l'activité de coagulation sanguine. L'œstradiol aide à augmenter la tension nerveuse et l'irritabilité.

Les fluctuations quotidiennes de la concentration d'estradiol dans le sérum sanguin sont associées au rythme de sécrétion de l'hormone lutéinisante (LH): le maximum tombe sur la période de 15 à 18 heures, et le minimum - entre 24 et 2 heures.

Indications aux fins de l'analyse:

  • insuffisance hypophysaire;
  • aménorrhée et oligoménorrhée;
  • anovulation;
  • hypogonadisme;
  • violation de la puberté;
  • saignement utérin dysfonctionnel;
  • l'ostéoporose chez les femmes;
  • hirsutisme;
  • infertilité;
  • syndrome prémenstruel;
  • vaginose bactérienne;
  • évaluation du fonctionnement du complexe fœtoplacentaire en début de grossesse;
  • signes de féminisation chez l'homme;
  • surveillance de la fécondation in vitro (FIV);
  • ovaire polykystique;
  • métrorragie ménopausique;
  • tumeurs des ovaires et des glandes surrénales;
  • azoospermie et oligospermie.

Lorsque les niveaux d'estradiol sont élevés?

  • Persistance des follicules (hyperestrogénie).
  • Kystes ovariens endométrioïdes.
  • Tumeur hormonale ovarienne.
  • Tumeur testiculaire sécrétant des œstrogènes.
  • Cirrhose du foie.
  • Prise de médicaments (stéroïdes anabolisants, carbamazépine, cimétidine chez l'homme et la femme chez la femme ménopausée, clomiphène chez la femme ménopausée, kétoconazole chez la femme hyperandrogène, mifépristone chez les patientes atteintes de méningiomes, nafaréline en cas d'injection sous-cutanée avec syndrome de fibrose polykystique), tamoxifène, troléandomycine, acide valproïque; œstrogènes - contraceptifs oraux).

Lorsque les niveaux d'estradiol sont bas?

  • Activité physique intense chez les femmes non entraînées.
  • Perte de poids importante.
  • Un régime riche en glucides et faible en gras pour les végétariens.
  • Fumeur.
  • Grossesse précoce.
  • Syndrome de Shershevsky-Turner.
  • Féminisation testiculaire.
  • Hypogonadisme.
  • Hyperprolactinémie.
  • Nanisme hypophysaire.
  • Déficit en phase lutéale.
  • Syndrome viril.
  • Inflammation chronique des organes génitaux internes.
  • La menace de l'avortement de la genèse endocrine.
  • Prostatite chronique.
  • Prise de médicaments (aminoglutéthimide, buzéréline, médicaments chimiothérapeutiques, cimétidine, cyprotérone, danazol, dexaméthasone, épostane, mégestrol, mifépristone - pour les fausses couches, moclobémide, nafaréline, nandrolone, octréotide, contraceptifs oraux, droits).