Quelle est l'hormone ACTH dans un test sanguin pour les femmes

L'activité vitale du corps humain réside dans l'interaction directe des tissus et des organes. Diverses hormones produites par les glandes endocrines sont responsables des processus physiologiques. L'un d'eux est l'hormone ACTH, qu'est-ce que c'est chez les femmes, vous apprendrez en lisant cet article.

Qu'est-ce que l'ACTH

Avant de répondre à la question de l'hormone ACTH qu'est une femme, il est nécessaire de déterminer le principe de l'apparition de l'hormone dans le corps humain. L'hormone corticotropine est un produit de l'hypophyse, le centre du système endocrinien humain situé dans le cerveau. Désigne l'hormone du stress. La molécule ACTH du sang est capturée par les reins et le foie. La production de corticotropine est affectée par: les substances chimiques biologiquement actives du cerveau, les corticostéroïdes de la glande surrénale, l'hypothalamus corticoliberin.

L'effet de l'hormone ACHT sur le corps des femmes se produit à travers les glandes surrénales. Un excès d'hormones dans le sang favorise la formation d'androgènes et de glucocorticostéroïdes. À des niveaux normaux, la synthèse du cortisol est stimulée..

L'hormone ACTH a un effet direct sur la production d'hormones telles que:

  1. Hormones sexuelles responsables de la puberté et de la fonction reproductrice dans le corps féminin.
  2. Glucocorticostéroïdes - cortisol et cortisone. Ces hormones aident à éviter un état de choc, les effets négatifs du stress sur le corps d'une femme, affectent positivement les processus métaboliques, réduisent la probabilité de réactions allergiques et ont également un puissant effet immunorégulateur..
  3. Indirectement pour la production d'adrénaline.

En d'autres termes, l'hormone ACTH est responsable de: la résistance du corps d'une femme aux infections, l'adaptabilité aux nouvelles conditions de vie, la capacité de donner naissance à des enfants, de maintenir l'équilibre dans le corps, la résistance aux situations stressantes, et stimule également le travail du cœur et la libération d'insuline par le pancréas. Le niveau d'hormone adrénocorticotrope dans le sang d'une femme change en 24 heures. La concentration maximale d'ACTH dans le sang atteint à 7 heures du matin, tout au long de la journée, la quantité d'hormone diminue et le soir diminue à un minimum quotidien.

Un effet direct sur le nombre de corticotropine dans le sang d'une femme est exercé par une activité physique agressive, des situations stressantes ainsi qu'un déséquilibre hormonal. Une augmentation ou une diminution de l'hormone adrénocorticotrope est également défavorable à la vie du corps.

Cette manifestation sert de signal à l'émergence d'un processus pathologique.

La norme d'ACTH dans le corps d'une femme est de 9 à 46 pg / ml. Pour établir le niveau d'hormone adrénocorticotrope, un test ACTH spécial est utilisé. L'échantillon vous permet d'évaluer l'état fonctionnel des glandes surrénales. Cette analyse n'est donnée qu'en cas de suspicion de dysfonctionnement du cortex surrénalien. Les femmes passent un test ACTH le 7e jour du cycle menstruel.

Le principe d'action lors du test ACGT

Avant la procédure de détermination du niveau d'hormone adrénocorticotrope dans le sang, les femmes doivent observer un calme physique et psycho-émotionnel complet. La veille du test, il est strictement interdit de boire de l'alcool, des aliments fumés et épicés. Tout aliment exclu 12 heures avant le test.

Trois heures avant le test, les cigarettes sont exclues.

Des tests sanguins de l'hormone ACTH sont effectués à 8 heures du matin à jeun. Si la maladie d'Itenko-Cushing est suspectée, dans laquelle un excès d'hormone ACTH est produit dans l'hypophyse, le sang est prélevé le soir. La norme matinale de l'hormone ACGT pour une femme en bonne santé est de 25 pg / ml, la soirée ne dépasse pas 18 pg / ml. Le sang est prélevé d'une veine pour analyse.

Le test est divisé en deux types: rapide et long. Avec une analyse rapide, le sang est prélevé deux fois, avant et après l'administration du substitut ACTH. Une longue analyse implique quatre échantillons. Avant l'administration de l'analogue, 4,6 et 8 heures après le substitut de corticotropine.

Important! Avant de donner du sang pour déterminer le niveau d'ACTH, il est nécessaire d'avertir le médecin traitant de tous les médicaments pris par le patient.

Une concentration élevée de corticotropine pendant une longue période contribue à une modification de la composition du sang, à l'apparition des poils du visage chez les femmes, au désir sexuel est réduit, l'infertilité se forme. Le test ACGT est prescrit par le médecin traitant dans les cas suivants:

  • avec une fatigue rapide et une sensation constante de fatigue,
  • avec incapacité à effectuer des charges légères,
  • avec hypertension artérielle ou hypotension,
  • dans le traitement des médicaments hormonaux,
  • avec le diabète,
  • avec une pigmentation abondante de la peau,
  • avec dépression prolongée,
  • avec un taux de cholestérol sanguin élevé.

Si vous avez au moins un facteur, vous devez demander une aide spécialisée. Une normalisation rapide du niveau d'ACTH dans le sang aidera à éviter des conséquences irréversibles. La procédure de test ACTH doit être prise au sérieux. Parce que la négligence entraînera des indicateurs incorrects dans l'analyse. Ce qui entraînera à son tour toute une chaîne d'actions erronées du médecin traitant.

Ce qui est mis en évidence par le changement d'indicateurs

Une augmentation de l'ACGT dans le sang se manifeste par les symptômes suivants: avec de minces extrémités supérieures et inférieures, il y a d'abondants dépôts graisseux dans l'abdomen, le dos et le cou, des vaisseaux sanguins sont visibles à travers la peau, des astérisques vasculaires et des vergetures rouges se forment sur l'abdomen, des problèmes du système cardio-vasculaire, élevés sensibilité aux maladies virales, douleurs articulaires, hypertension artérielle, émiettement des dents.

La corticotropine dans le sang au-dessus de la normale indique la présence de processus pathologiques tels que:

  • insuffisance surrénale chronique ou congénitale,
  • syndrome ectopique ACTH, déclenché par le développement d'une tumeur,
  • en cas d'ablation chirurgicale de la glande surrénale - syndrome de Nelson,
  • tumeur bénigne de l'hypophyse,
  • virilisation surrénale,
  • cancer du pancréas.

Augmentation de l'ACTH dans le sang sans déviations graves dans le corps:

  • période d'attente des enfants,
  • brûlures,
  • changement soudain de fuseau horaire,
  • régime pauvre en glucides,
  • médicament,
  • un fort sentiment de peur,
  • perte de sang importante,
  • pathologies infectieuses,
  • opérations,
  • douleur sévère,
  • hypothermie corporelle,
  • ecchymoses.

Une diminution de l'ACTH dans le sang se produit lors de la prise de médicaments hormonaux à fortes doses, de l'hypophyse hypophysaire, des changements pathologiques dans les poumons et les bronches, des néoplasmes dans les glandes surrénales. Des symptômes tels qu'une faiblesse musculaire sévère, des troubles de la mémoire, un manque d'appétit, une constipation, des douleurs abdominales, un manque de flux menstruel pendant six mois chez une femme en âge de procréer témoignent d'une diminution de la corticotropine dans le sang.

Mesures thérapeutiques

La pharmacothérapie est effectuée par des endocrinologues. L'un des médicaments les plus populaires, qui a prouvé avec succès son efficacité et est reconnu par des experts dans de nombreux pays, est la dexaméthasone. L'ablation chirurgicale des tumeurs est également autorisée, ce qui provoque une concentration excessive d'hormones ACTH. Après des opérations réussies, la production de corticotropine diminue à la normale. Malheureusement, les formations tumorales individuelles sont très difficiles à diagnostiquer. Le processus est entravé par l'existence à court terme d'une composante commune des hormones atteintes de néoplasmes, et le syndrome d'Itsenko-Cushing est presque impossible à diagnostiquer.

La chirurgie de l'hypophyse doit être accompagnée d'un traitement postopératoire spécial. Les médecins prescrivent aux patients des doses élevées d'hormones stéroïdes provenant d'une sous-classe de corticostéroïdes. Cependant, si cela est possible, les patients essaient de guérir avec des méthodes traditionnelles utilisant des radiations ou des médicaments. L'intervention chirurgicale dans le domaine du cerveau est d'une complexité extrême et aucun spécialiste ne peut garantir l'absence de conséquences imprévisibles, à cet égard, elles sont rarement effectuées, plus souvent lorsque l'état du patient est considéré comme critique.

Résumer

Les experts recommandent à chacun de contrôler le niveau d'ACTH dans le sang de son corps. Cela aidera à prévenir les violations en temps opportun qui pourraient entraîner de graves conséquences. En observant régulièrement le degré de fond hormonal, une personne assure le travail sain de absolument tous les organes jusqu'à la vieillesse..

ACTH - Hormone adrénocorticotrope

Temps de lecture: min.

En médecine, une telle chose comme un test sanguin pour les hormones, dont la norme est détectée par un examen complet du contenu et de la concentration de substances biologiquement actives. Un tel examen permet de détecter un nombre important de maladies diverses, même à ce stade si leurs symptômes ne se sont pas encore manifestés. Si le médecin observateur prescrit un test sanguin pour les hormones, il doit être passé.

De quoi l'hormone ACTH est-elle responsable??

L'hormone adrénocorticotrope (ACTH) est une hormone produite par l'hypophyse antérieure..

Nom du servicePrix
Consultation initiale avec un gynécologue2 300 rub.
Expert gynécologique en échographie3 080 rub.
Prise d'empreinte (grattage) pour examen cytologique500 rub.
Complexe «potentiel reproducteur» Évaluation hormonale de la réserve folliculaire des ovaires (AMG.FSH, LH, estradiol)1 900 roubles.
Détermination de la réserve testiculaire, test avec stimulation FSH avec le coût du médicament5 000 roubles.
FSH650 rub.
FSH (CITO)950 rub.
FSH (express)650 rub.

L'ACTH affecte la mobilisation du corps sous stress, l'adaptation dans des situations critiques, le métabolisme et le travail d'autres glandes endocrines. La fonction principale de l'hormone ACTH est de stimuler la sécrétion des hormones surrénales - les corticostéroïdes, dont les plus actifs sont le cortisol, les hormones sexuelles (œstrogènes et androgènes) et les catécholamines (adrénaline et norépinéphrine).

Les tests hormonaux attribuables sont les normes nécessaires pour détecter les causes des maladies:

L'hormone ACTH teste la norme de la glande pituitaire

  1. ACTH (hormone adrénocorticotrope). La norme est de 1 à 49 μg / ml. Une concentration excessive de cette hormone est associée à des maladies: virilisme surrénalien, maladie d'Addison, syndrome de Nelson et autres. Une diminution de l'ACTH peut être due à des maladies: une tumeur du cortex surrénalien, une tumeur avec libération de cortisol.
  2. STH (hormone de croissance). La norme moyenne est de 1-9 μg / ml., Alors que la norme d'un homme diffère de la norme d'une femme. L'hormone est abaissée - elle peut entraîner un nanisme chez les enfants, chez un adulte - le métabolisme est altéré. Augmentation de l'hormone - augmentation de la croissance et des membres chez les adolescents et les adultes.
  3. TSH (hormone stimulant la thyroïde). L'hormone contrôle les réactions chimiques et les processus métaboliques du corps humain. La norme est de 0,41-4MkMe / ml, pour les femmes enceintes - 0,41-2,5MkMe / ml. Une diminution est possible avec la thyréotoxicose, une augmentation avec la thyroïdine ou avec l'hypothyroïdie.
  4. Prolactine. L'hormone responsable de la production de lait chez les femmes enceintes et allaitantes. La norme pour les femmes est de 131-545 μg / ml, pour les hommes - 100-264 μg / ml. La concentration est augmentée pendant la grossesse et l'allaitement ou dans les maladies: hypothyroïdie, kyste ovarien.
  5. FSH (hormone folliculo-stimulante). L'hormone est responsable de la maturation des spermatozoïdes chez l'homme et du follicule chez la femme. La norme pour les femmes en phase folliculaire est de 2,8-11,3 mU / l, pendant la période d'ovulation - 5,8-21,1 mU / l, pour les hommes - 2,4 mU / ml. Un niveau réduit chez la femme peut être à l'origine d'une cause: porter un enfant, faire de l'embonpoint, maladie de Simmonds, aménorrhée et autres. Augmentation de la concentration hormonale - avec dysfonctionnement des glandes génitales, dans le contexte de l'insuffisance rénale, due à l'alcoolisme et autres.
  6. LH (hormone lutéinisante). L'hormone est responsable de la production d'hormones sexuelles féminines et masculines. Pour les femmes, la norme à différents moments de la vie diffère en termes de performances et fluctue au cours du cycle: la phase folliculaire du cycle est de 2 à 14 mU / l, la phase d'ovulation du cycle est de 24 à 150 mU / l, la phase lutéale du cycle est de 2 à 17 mU / l. Chez les hommes, la norme est de 0,5 à 10 mU / l.

Un test sanguin pour les hormones est la norme de la glande thyroïde:

  1. TK (triiodothyronine). L'hormone accélère le métabolisme dans les organes, assure le travail des tissus nerveux et musculaires. Norm TK - de 2,6 à 5,7 pmol / l
  2. T4 (thyroxine). Une hormone qui affecte tous les processus métaboliques du corps. Norme sans T4 de 9 à 19,1 pg / ml.
  3. Calcitonine. L'hormone est impliquée dans le métabolisme du calcium et du phosphore du corps. La norme pour les enfants va jusqu'à 70 pg / ml, pour les adultes: femmes - de 0,07 à 12,97 pg / ml; pour les hommes - de 0,68 à 12,7 pg / ml

Test hormonal surrénalien

  1. Cortisol. L'hormone protège le corps du stress, aide à la régulation des processus métaboliques. Norme de moins de 16 ans dans la gamme de 84 à 580 nmol / l, personnes de plus de 16 ans - 139 à 635 nmol / l.
  2. Sulfate de déhydroépiandrostérone. L'hormone est responsable de la production d'oestrogène et de testostérone par l'organisme. Le contenu élevé de cette hormone peut contribuer au risque de fausse couche. La norme à l'âge de 16 ans est de 84 à 580 nmol / l; plus de 16 ans - 138-634nmol / l.
  3. Aldostérone L'hormone aide à retarder le sodium et le chlore dans le corps et établit l'équilibre eau-sel dans le corps. Norm - jusqu'à 350pg / ml.

Préparation de l'analyse ACTH

Toute personne peut effectuer une analyse ACTH s'il existe des preuves pour l'étude. Il n'y a aucune contre-indication pour cette étude..

La nécessité de déterminer le niveau d'ACTH survient lors de la réalisation d'un diagnostic différentiel entre différentes formes d'insuffisance surrénalienne, afin d'évaluer l'effet du traitement, ainsi que certaines autres pathologies qui indiquent un changement dans le niveau d'ACTH ou une pathologie de l'adénohypophyse.

Pour l'analyse, le sang veineux, plus précisément le plasma sanguin, est examiné. En règle générale, l'étude ne prend pas plus de 2 jours. La norme d'analyse est de 0 à 46 pg / ml. Le contenu de l'ACTH pendant la journée varie selon un certain rythme. Les valeurs les plus élevées sont déterminées à 6-8 heures du matin et les plus petites - à 21-22 heures du soir. Si une personne a été soumise à un stress intense pendant la journée, le contenu de l'ACTH augmente. Les changements de fuseaux horaires peuvent également affecter les niveaux hormonaux - après un tel stress, le rythme normal de sécrétion de corticotropine est restauré dans les 2 semaines. Par conséquent, il n'est pas informatif de passer des tests après un long voyage, un voyage, au cours duquel le rythme quotidien a changé. Le jour où prendre de l'ACTH après avoir changé de fuseau horaire, vous devez vous renseigner auprès de votre médecin, mais la période d'adaptation ne prend généralement pas plus de 2 semaines.

Il existe des conditions dans lesquelles des violations du taux d'ACTH peuvent être suspectées, lorsque le don de sang est nécessaire pour clarifier le diagnostic et déterminer d'autres tactiques de gestion des patients. Symptômes dans lesquels un déséquilibre ACTH peut être suspecté: combinaison d'un excès de poids avec un visage en forme de lune, acné, vergetures cramoisies (stries), hirsutisme, irrégularités menstruelles chez la femme; faiblesse musculaire, pression artérielle basse, perte de poids non motivée, hypoglycémie, hyperkaliémie, hypercalcémie; chez les enfants - l'apparition intempestive de caractéristiques sexuelles secondaires. Ces symptômes peuvent indiquer un certain nombre de pathologies graves dans lesquelles se produit une production excessive ou insuffisante de corticotropine..

ACTH: comment passer. L'analyse doit être prise à jeun, le dernier repas doit être au moins 12 heures avant de prendre du sang. La veille de l'étude, vous ne pouvez pas boire de boissons alcoolisées, exposer le corps à un effort physique excessif et limiter le stress psycho-émotionnel. Si possible, il est conseillé de refuser de prendre des médicaments la veille de l'étude. Vous pouvez fumer au moins 3 heures avant de prendre du sang pour analyse. L'hormone est très sensible et instable dans l'environnement, sa demi-vie peut aller jusqu'à 12 minutes, vous devez donc donner du sang directement au laboratoire où il sera testé. Étant donné que l'ACTH est une hormone, un endocrinologue peut dire plus en détail comment le prendre, qui analysera les résultats et prescrira des recherches et des traitements supplémentaires. Parfois, il est nécessaire de répéter l'analyse plusieurs fois pour éliminer les faux résultats à la suite d'une mauvaise préparation à l'analyse ou d'erreurs dans le prélèvement de sang et le transport du matériel.

ACTH (hormone adrénocorticotrope) dans un test sanguin: norme, écarts et causes

La corticotropine est une hormone peptidique qui produit la glande pituitaire antérieure. Cette hormone tropique a d'autres noms plus courants, par exemple - hormone adrénocorticotrope, adrénocorticotropine, mais le plus souvent, elle est indiquée par l'abréviation - ACTH (ACTH). Presque tous les noms de cette substance biologiquement active ont les mêmes racines empruntées à la langue latine: surrénales - glande surrénale, cortex - écorce, tropos - direction. Pour information: hormone tropique, tropine - une hormone qui réalise sa fonction physiologique en stimulant la production et la sécrétion d'hormones des glandes endocrines, ou par un effet spécifique (tropique) sur des tissus et des organes spécifiques. Ainsi, l'action de l'adrénocorticotropine est dirigée vers les glandes surrénales.

Les glandes surrénales sont des glandes endocrines appariées de petite taille, situées au-dessus des reins (comme son nom l'indique), qui produisent (sous l'influence de l'ACTH) des substances biologiquement actives (hormones) qui régulent les processus métaboliques (minéraux, électrolytes), la pression artérielle, la formation de caractéristiques sexuelles et les fonctions.

Comme de nombreuses hormones, l'ACTH peut être attribuée aux "jeunes" substances biologiquement actives. Dans les années 20 du siècle dernier, les chercheurs ont seulement remarqué que l'hypophyse affecte en quelque sorte la fonction des glandes surrénales, à savoir: elle stimule la production d'hormones dans leur cortex. Cependant, seulement au début des années 50 (1952), des scientifiques de différents pays ont finalement établi la relation entre l'hypophyse, l'hypothalamus et les glandes surrénales. Ensuite, il a finalement été prouvé que la sécrétion de corticotropine (l'hormone de l'hypophyse antérieure) est contrôlée par la partie postérieure de l'hypothalamus, qui produit des facteurs de libération et régule la fonction de l'hypophyse (les libérines activent la formation d'ACTH, et les statines, au contraire, inhibent sa production).

L'étude de toutes ces interactions complexes a permis de les combiner en un système hypothalamo-hypophyso-surrénalien, qui relève de la compétence du système nerveux central (système nerveux central), qui est devenu la base du développement d'une nouvelle science - la neuroendocrinologie.

L'ACTH et sa norme

La norme d'ACTH dans le sang est de 10,0 à 70,0 ng / l (données de référence).

Cependant, comme dans le cas d'autres indicateurs de laboratoire, les valeurs de référence des différents laboratoires ne coïncident pas toujours et la norme peut fluctuer:

  • 6 à 58 pg / ml;
  • 9 à 52 pg / ml;
  • Moins de 46 pg / ml;
  • Dans les unités alternatives, de 14 à 23 pmol / l;
  • Avoir d'autres limites.

Il convient de noter que la norme chez les femmes et les hommes, ainsi que chez les enfants, est en principe la même. Mais néanmoins, les limites des valeurs normales dépendent quelque peu du sexe dans le sens où à certaines périodes de la vie de la femme, le niveau hormonal peut dévier sans aucune pathologie. À certains égards, les menstruations et la grossesse affectent le niveau d'ACTH dans le sang, et bien que ces conditions physiologiques modifient légèrement l'indicateur, le calendrier d'un test sanguin pour les femmes, en tenant compte de ces circonstances, est déterminé par l'endocrinologue. Habituellement, en l'absence de grossesse, le test est effectué le 6-7ème jour du cycle, si nécessaire, les études d'adrénocorticotropine dans le sang des femmes enceintes sont déterminées par les conditions et l'heure du test, il décrypte également.

L'effet de l'ACTH sur la synthèse des hormones surrénales

L'hormone adrénocorticotrope, dont la production est responsable de l'hypophyse antérieure, est un peptide composé de 39 résidus d'acides aminés.

La production de cette substance biologiquement active est contrôlée par le facteur de libération hypothalamique (hormone de libération de la corticotropine), et l'ACTH formé après cela joue le rôle de contrôleur de la production de glucocorticoïdes par le cortex surrénal, y compris l'hormone de stress cortisol (le cortisol, à son tour, a également effet sur la sécrétion d'ACTH - par mécanisme de rétroaction).

Il convient de noter que, tout en exerçant un effet prédominant sur la production de glucocorticoïdes, l'ACTH affecte simultanément d'autres substances biologiquement actives, stimulant la sécrétion de minéralocorticoïdes et d'hormones sexuelles et augmentant leur contenu dans le sang.

Cependant, l'effet de l'hormone surrénocorticotrope ne peut pas rester sans réaction du cortex surrénal, car ses hormones (cortex) (mécanisme de rétroaction), à leur tour, contrôlent la libération d'ACTH dans le sang. L'adrénocorticotropine favorise l'accumulation de cholestérol et de vitamines (C et B5), et aussi, en stimulant la synthèse des acides aminés et des protéines, crée des conditions pour sa croissance et, par conséquent, une augmentation de la taille de ces glandes endocrines. L'hyperactivité fonctionnelle due à l'effet stimulant excessif de l'adrénocorticotropine et à une augmentation de la couche corticale entraîne une augmentation de la teneur en hormones surrénales dans le sang. Plus de taille - plus d'hormones.

Pendant ce temps, en augmentant la libération de corticoïdes dans le sang, le rôle stimulant de l'hormone de l'hypophyse antérieure dans certaines circonstances (blessures graves, interventions chirurgicales, stress sévère) peut être la cause de la formation d'une tumeur bénigne - adénome cortical.

L'analyse déterminant le niveau d'ACTH

L'étude de l'hormone adrénocorticotrope est réalisée principalement si les glandes surrénales sont suspectées d'un travail inadéquat, par exemple dans le diagnostic différentiel de diverses conditions qui sont probablement associées à des capacités fonctionnelles altérées de ces glandes endocrines:

  1. Détermination de la nature primaire ou secondaire de l'insuffisance surrénale;
  2. La maladie et le syndrome d'Itsenko-Cushing;
  3. Hypertension symptomatique (secondaire) - hypertension artérielle due à la pathologie des organes qui affectent le niveau de pression artérielle;
  4. Traitement glucocorticoïde pendant une longue période;
  5. Faiblesse, fatigue, syndrome de fatigue chronique;
  6. Autres maladies nécessitant un diagnostic différentiel.

De plus, un test sanguin qui étudie le comportement des glandes surrénales est effectué pour d'autres conditions pathologiques:

  • Le syndrome de Nelson (une maladie qui survient sous une forme chronique et s'accompagne d'une insuffisance surrénalienne due à une tumeur hypophysaire);
  • La maladie d'Addison;
  • Adrénoleucodystrophie (pathologie génétiquement déterminée, caractérisée par l'accumulation d'acides gras et des lésions progressives des glandes surrénales);
  • Tumeurs ectopiques.

Un test sanguin pour l'ACTH, en principe, n'est pas différent des autres tests de ce type. Le patient vient au laboratoire tôt le matin à jeun, à moins que l'endocrinologue n'ait donné d'autres recommandations. Sports, courses matinales, diverses activités physiques à la veille de l'échantillonnage sont exclus.

Chez la femme, la sélection du sérum pour l'étude est effectuée le 6-7ème jour du cycle menstruel, car il n'y a eu aucune autre indication de la part du médecin traitant. Dans d'autres cas (diagnostic de la maladie de Cushing), le médecin juge opportun d'étudier des indicateurs sélectionnés le soir (tests complémentaires).

Un test sanguin qui détermine l'ACTH dans le sang est effectué en utilisant le dosage immuno-enzymatique (ELISA). Parfois, les patients sont informés que le test sera prêt pendant un certain temps (1-2 semaines ou plus). Il n'y a rien de mal à cela, le sérum tolère bien la congélation, il peut donc être stocké jusqu'à ce que le bon nombre d'échantillons soit collecté pour un dosage immuno-enzymatique, qui utilise une microplaque à 96 puits.

Décryptage de l'analyse

Lors du déchiffrement des résultats de l'analyse, une pathologie peut être suspectée avec une augmentation du contenu de l'ACTH 1,5 fois ou plus. D'autres facteurs doivent être pris en compte, tout d'abord: le moment du prélèvement de sérum, car pour l'adrénocorticotropine, comme de nombreuses hormones surrénales (par exemple, le cortisol, d'ailleurs, dont la sécrétion est stimulée par l'hormone adrénocorticotrope), les fluctuations quotidiennes sont caractéristiques:

  • Les valeurs les plus élevées de corticotropine dans le sang sont observées le matin (de 6 à 8 heures);
  • Le soir (entre 21 et 22 heures), la concentration d'ACTH, au contraire, est minime.

Pour obtenir une évaluation comparative adéquate en dynamique (lors du décodage de l'analyse), il est nécessaire de respecter les mêmes périodes de temps pour le prélèvement sanguin.

Les autres facteurs pouvant affecter la sécrétion de corticotropine ne sont pas négligés: le système hypothalamo-hypophyso-surrénalien:

  1. Changement d'heure et de zones climatiques, après quoi l'indicateur reviendra à la normale de 1 à 1,5 semaine;
  2. Tout stress subi par le corps (non seulement l'état émotionnel, mais aussi la souffrance physique);
  3. Le processus inflammatoire de nature infectieuse et autre (la libération de cytokines active le système ci-dessus).

Dans de tels cas, la fourniture de nombreuses réactions qui rétablissent l'ordre dans le corps (adaptation) sera prise en charge par le produit final du système hypothalamo-hypophyse - l'hormone du stress (cortisol). Une augmentation du cortisol dans le sang «calmera» l'hormone libérant la corticotropine et l'adrénocorticotropine, c'est-à-dire qu'elle ralentira leur production.

Changement des valeurs de l'ACTH dans le sang

Physiologiquement, l'hormone adrénocorticotrope est légèrement augmentée dans le sang des femmes pendant la grossesse, mais dans la plupart des cas, une augmentation des taux d'ACTH indique des changements pathologiques dans le corps. Ainsi, les maladies suivantes donnent un niveau accru de corticotropine:

  • Insuffisance congénitale des glandes surrénales;
  • La maladie d'Itsenko-Cushing (hyperproduction hypophysaire d'adrénocorticotropine);
  • Syndrome d'Itenko-Cushing hypothalamo-hypophyse avec un petit écart caractéristique de la norme (ACTH) et une augmentation simultanée du cortisol dans le plasma sanguin;
  • Syndrome de Cushing, dû à la production d'hormones par des tumeurs d'autres localisations (production ectopique, caractéristique par exemple du syndrome paranéoplasique ou du cancer bronchique du poumon);
  • La maladie d'Addison (insuffisance surrénale primaire) avec sa synthèse et sa sécrétion accrues caractéristiques d'adrénocorticotropine dans le sang;
  • Traitement chirurgical du syndrome de Nelson, du syndrome de Cushing et d'autres troubles endocriniens (surrénalectomie bilatérale - ablation des glandes surrénales des deux côtés);
  • La formation de caractéristiques sexuelles secondaires à l'avance, associée à l'influence des androgènes - hormones sexuelles mâles (virilisme surrénalien);
  • Syndrome hormonal ectopique cortico-libérant (syndrome KRH);
  • Conditions après des blessures graves et des interventions chirurgicales;
  • L'influence des produits pharmaceutiques individuels: administration intraveineuse et intramusculaire de solutions de l'hormone elle-même, utilisation à des fins de diagnostic (évaluation des capacités fonctionnelles des glandes surrénales) de métopyralone (Su-4885);
  • Hypoglycémie post-insulinique (diminution de la glycémie due à l'administration d'insuline).

Pendant ce temps, lors de l'examen du sang de certains patients, on peut également trouver un niveau réduit d'hormone adrénocorticotrope. Cela se produit si:

  1. Insuffisance primaire de production d'ACTH par l'hypophyse antérieure, associée à une violation significative de la fonction de la glande (la perte de capacité fonctionnelle est d'environ 90%);
  2. Insuffisance secondaire de la production d'adrénocorticotropine par l'hypophyse antérieure due à des troubles de l'hypothalamus;
  3. Suppression secondaire des capacités fonctionnelles de l'hypophyse (lobe antérieur) en raison de la production élevée de glucocorticoïdes par des tumeurs sécrétant du cortisol (carcinome du cortex surrénal, adénome cortical);
  4. Inhibition de l'excrétion tumorale de la corticotropine due à l'utilisation de la cryptoheptadine;
  5. Utilisation de solutions injectables d'hormones glucocorticoïdes.

Dans la pratique médicale, afin de différencier les différentes conditions et les raisons de leur développement, des tests fonctionnels sont utilisés. Par exemple, l'introduction de fortes doses de dexaméthasone inhibe la libération d'adrénocorticotropine et de l'hormone de stress cortisol dans la maladie de Cushing, mais cela n'est pas observé dans le cas de l'adénome et du cancer de la glande surrénale, ainsi que d'une tumeur produisant de la corticotropine d'un emplacement différent (production extra-utérine).

Caractéristiques fonctionnelles, normes, causes et symptômes des anomalies hormonales de l'ACTH

L'hormone adrénocorticotrope, ou ACTH, est une substance produite par les cellules adénohypophytes. Il régule la sécrétion d'éléments hormonaux par les glandes surrénales, affecte les processus métaboliques dans le corps et mobilise le corps humain dans des situations stressantes.

Les femmes sont plus sujettes aux fluctuations de la corticotropine dans le sang que les hommes. Il est à noter que de nombreuses personnes de plus de 45 ans ont une forte augmentation ou diminution de cette substance Il est possible de confirmer ou de nier la présence d'anomalies dans l'ACTH à l'aide d'un test sanguin veineux clinique.

Les principales tâches de l'hormone

L'hormone adrénocorticotrope régule les systèmes endocrinien et reproducteur. Cependant, il a un effet direct sur le fonctionnement d'autres organes tout aussi importants..

Il est impossible de ne pas tenir compte de son interaction étroite avec d'autres hormones hypophysaires - la somatotropine, la prolactine et la vasopressine. Mais, malgré les propriétés bénéfiques de l'hormone, elle a également un certain nombre d'effets négatifs que vous devez connaître.

L'ACTH remplit des fonctions importantes:

  1. Il participe à la synthèse des protéines et des acides nucléiques. Avec une exposition prolongée à l'homonoma sur les cellules surrénales, elles se développent progressivement. Étant donné que l'organe apparié produit des hormones sexuelles (progestérone, œstrogène, testostérone) et du cortisol, avec la croissance active de ses tissus, la concentration de ces éléments augmente considérablement.
  2. Une exposition à court terme à l'ACTH sur les cellules surrénales stimule la production de cortisol. En savoir plus sur l'hormone ici..
  3. Il a un effet direct sur la production d'aldostérone et de désoxycorticostérone. Ce sont des hormones qui régulent le métabolisme minéral dans le corps humain..
  4. Active la production d'hormones, précurseurs des androgènes.
  5. Accélère le processus de production de cholestérol.
  6. Favorise la production de mélanocytes.

De plus, l'hormone ACTH a un effet direct sur le cerveau et stimule le développement des fonctions cognitives..

Les effets négatifs de la substance

L'adrénocorticotropine a également des effets négatifs qui se manifestent par:

  • suppression du système immunitaire;
  • diminution de la masse musculaire;
  • ralentir le processus de digestion;
  • troubles de la mémoire, de la pensée et d'autres fonctions cognitives.

Mais de telles violations ne se produisent que dans le cas de niveaux excessivement élevés d'ACTH. S'ils sont normaux, aucune affection ne devrait survenir..

ACTH chez les femmes

Hormone ACTH - qu'est-ce que c'est chez les femmes? En soi, cet élément n'a pratiquement aucun effet sur le travail des ovaires. Cependant, son interaction étroite avec la RT, la FSH et la prolactine ne peut être niée..

Sous l'influence de la corticotropine, la production de ces hormones est accélérée ou ralentie. Agissant en tandem rapproché, les hormones de l'hypophyse antérieure régulent le système reproducteur féminin.

Si nous parlons de ce dont l'hormone ACTH est responsable chez les femmes en âge de procréer, la possibilité de grossesse et la stabilité du cycle menstruel dépendent de sa concentration dans le sang. Avec une augmentation du niveau de cette substance dans le sang, la production d'hormones sexuelles féminines est inhibée. Au lieu de cela, la concentration de testostérone commence à augmenter régulièrement, ce qui peut entraîner de l'acné sur la peau, des changements dans le cycle menstruel, des cheveux dans les zones du corps où le sexe faible ne devrait pas l'avoir (par exemple, sur le visage). Dans le même temps, une production insuffisante d'oestrogène et de progestérone, survenant dans le contexte d'une augmentation de l'ACTH, peut provoquer le développement de l'infertilité.

Indicateurs ACTH chez l'homme et la femme

Après avoir compris de quoi est responsable l'hormone adrénocorticotrope ACTH, nous examinerons un sujet tout aussi important - les indicateurs généralement acceptés de la norme de cette substance. Certains facteurs externes peuvent influencer le niveau de l'élément hormonal, mais la possibilité de développer une maladie qui affecte les données d'analyse ne peut pas non plus être exclue. Dans tous les cas, la décision finale appartient à l'endocrinologue.

La norme de l'ACTH chez la femme peut être la suivante (l'unité de mesure est pmol / l de sang): de 2 à 11. Si l'on considère les valeurs normales de l'hormone, en tenant compte des unités de mesure généralement acceptées (pg / ml de sang), alors elles devraient être dans la plage de 9 jusqu'à 52.

La norme de l'ACTH chez l'homme varie de 9 à 46 pg / ml de sang. En cas de suspicion d'augmentation ou de diminution de la concentration de corticotropine dans l'organisme, une analyse clinique est réalisée..

Important! Des écarts mineurs par rapport aux normes généralement acceptées ne sont pas un signe alarmant. Cependant, si l'ACTH est 1,5 fois ou plus au-dessus de la normale, cela peut indiquer de graves problèmes de santé.!

Indications et caractéristiques de la préparation à l'analyse sur ACTH

Une analyse pour déterminer le niveau d'ACTH est nécessaire lorsque:

  • hyperplasie surrénale suspectée;
  • adénome surrénalien;
  • augmentation persistante de la pression artérielle;
  • hyperpigmentation de la peau;
  • puberté précoce;
  • suspicion de développement de la maladie d'Itsenko-Cushing;
  • la présence de signes d'anomalies hormonales, se manifestant par une croissance accrue des cheveux et l'apparition de l'acné;
  • fractures fréquentes;
  • suspicion d'ostéoporose;
  • syndrome de fatigue chronique;
  • suspicion d'insuffisance surrénalienne.

En outre, un test sanguin pour l'ACTH est nécessaire pour surveiller l'efficacité de la thérapie de remplacement après l'élimination des tumeurs hypophysaires ou surrénales. Le test est également effectué avec une prise à long terme par le patient de médicaments du groupe des corticostéroïdes..

Comment donner du sang pour l'ACTH?

Comment prendre le biomatériau pour l'hormone ACTH? Une étude clinique nécessite une préparation minutieuse, qui consiste notamment à éviter les situations pouvant entraîner une forte augmentation du niveau de l'élément hormonal. Ces facteurs comprennent:

  • des situations stressantes;
  • activité physique excessive;
  • vols ou délocalisations avec changement de fuseau horaire;
  • blessures
  • mauvaises habitudes.

De plus, l'analyse de l'hormone corticotropine ne doit être effectuée que si le jour de l'étude le patient n'a pas subi de mesures diagnostiques instrumentales - radiographie, fluorographie, endoscopie, échographie, etc. Les maladies infectieuses peuvent affecter la fiabilité des données..

Si au moins l'un des facteurs ci-dessus a eu lieu, un test sanguin clinique pour la teneur en hormone corticotrope doit être reporté de 5 à 10 jours. L'acceptation de tout médicament hormonal (s'il ne s'agit pas de contrôler leur efficacité) doit être annulée une semaine avant le test. Vous ne pouvez pas manger le jour du prélèvement de sang - vous ne pouvez boire que de l'eau sans gaz ni additifs alimentaires.

Il est important pour une femme de savoir quand, c'est-à-dire à quel jour du cycle prendre l'ACTH. Cela devrait être fait environ 6-7 jours MC.

Augmentation de l'ACTH: causes, clinique

Pour prescrire un traitement à un médecin, tout d'abord, il est nécessaire de connaître les raisons pour lesquelles l'ACTH est élevée. Ils peuvent être couverts en présence de certaines maladies:

  1. La maladie d'Addison, dans laquelle la fonction des glandes surrénales est considérablement altérée. En conséquence, une diminution significative de la production de cortisol se produit. Au lieu de cela, le niveau d'ACTH augmente de 2 à 2,5 fois.
  2. Insuffisance corticale surrénale. Dans ce cas, la production d'hormones par l'organe apparié est réduite. Comme dans le cas précédent, la production de cortisol diminue, mais il y a une augmentation de 2 à 2,5 fois l'ACTH.
  3. Maladies d'Itsenko-Cushing. L'adénome hypophysaire entraîne une augmentation des taux de glucocorticoïdes et d'ACTH.
  4. Syndrome de Nelson - une condition qui se développe chez un patient après l'ablation de la glande surrénale.
  5. Tumeur surrénale.
  6. Virilisme surrénalien. Cette condition, dans laquelle l'hormone adrénocorticotrope est élevée, conduit à une forte augmentation des hormones sexuelles mâles. En conséquence, les femmes ont une végétation anormale sur le corps, tandis que les cheveux sur la tête commencent à tomber, la graisse commence à s'accumuler dans les tissus de l'abdomen, et les jambes et les hanches, au contraire, perdent du poids.
  7. Syndrome ectopique ACTH, dans lequel se produit la formation d'une tumeur maligne de diverses localisations. Dans le même temps, l'hormone adrénocorticotrope est augmentée de 1,5 fois.

Il existe également un certain nombre de facteurs qui peuvent entraîner un taux élevé d'ACTH. Ceux-ci inclus:

  • grossesse;
  • évolution sévère des maladies infectieuses;
  • opérations transférées;
  • blessures reçues;
  • saignement intense;
  • brûlures reçues;
  • forts débordements émotionnels;
  • syndrome douloureux;
  • stress
  • l'observance d'un régime pauvre en glucides;
  • médicaments hormonaux.

Ce sont des facteurs non dangereux, mais le patient doit néanmoins en informer le médecin avant l'analyse..

Signes cliniques

Les symptômes du fait que l'hormone ACTH est élevée peuvent survenir:

  • dépôts de graisse sur le visage, le cou, l'estomac et le dos;
  • la formation d'une bosse "climatérique";
  • amincissement des bras et des jambes;
  • rougeur de la peau du visage avec l'apparition d'une teinte bleuâtre;
  • l'apparition de l'acné;
  • stries cramoisies sur le ventre;
  • l'apparition de veines d'araignée sur la peau;
  • dysfonctionnements du système cardiovasculaire;
  • dépression du système immunitaire;
  • détérioration des dents;
  • un changement dans le cycle menstruel;
  • développement de l'infertilité;
  • développement sexuel prématuré chez les garçons et les filles.

Remarque. Si l'augmentation de l'ACTH est temporaire, cela n'est pas dangereux. Mais avec une augmentation persistante du niveau de l'hormone, une intervention médicale est nécessaire pour éviter les effets indésirables.

Faible ACTH: causes, manifestations

Si l'ACTH est abaissé, cela peut être une conséquence de:

  1. Lésions des cellules hypophysaires ou hypothalamiques, qui peuvent être causées par des blessures, des maladies infectieuses, etc..
  2. Inflammation hypophysaire. Il s'agit de l'une des complications post-partum chez la femme, dont les causes sont encore inconnues..
  3. Lésions auto-immunes des cellules hypophysaires.
  4. Les corticostéromes sont des tumeurs surrénales. Dans ce cas, le niveau de cortisol est augmenté et l'ACTH, au contraire, est faible..
  5. Tumeurs hypophysaires qui ne produisent pas d'hormones.

En outre, les raisons pour lesquelles l'ACTH est abaissé peuvent également être des médicaments qui réduisent la production d'hormones. En particulier, une telle déviation peut résulter de l'utilisation d'hydrocortisone, dexaméthasone, cryptoheptadine, lithium, etc..

Important! Diminution de l'ACTH chez les personnes prenant des amphétamines et des alcooliques.

Signes principaux

Si l'hormone adrénocorticotrope est abaissée, une telle déviation peut se produire:

  • hyperpigmentation de la peau;
  • forte perte de poids;
  • indigestion;
  • diminution de la glycémie;
  • faiblesse générale;
  • hypotension;
  • états dépressifs;
  • déficience de mémoire;
  • douleur musculaire;
  • une panne, etc..

Une diminution à court terme de l'ACTH, ainsi qu'une augmentation temporaire de son niveau, n'entraînent pas d'effets néfastes sur la santé. De plus, les symptômes de cette déviation sont moins prononcés, donc les patients n'y font pas toujours attention.

Mais pour identifier de telles maladies, il est préférable de subir un examen avec un endocrinologue et de passer tous les tests nécessaires. N'oubliez pas que plus la maladie est détectée tôt (si elle a vraiment lieu), plus le traitement sera efficace et les prévisions de guérison seront aussi favorables que possible!

Augmentation de l'hormone adrénocorticotrope qu'est-ce que cela signifie


L'hormone de l'hypophyse antérieure dans le corps humain est l'hormone adrénocorticotrope, alias ACTH ou corticotropine. Avec son aide, la mobilisation se produit dans le corps humain en cas de stress, le corps a la possibilité de s'adapter dans des situations critiques, les processus métaboliques et le travail de nombreuses glandes endocrines sont normaux. La corticotropine a pour fonction principale de stimuler la libération des hormones surrénales des corticostéroïdes, par exemple, le cortisol, les hormones sexuelles, par exemple, les œstrogènes et les androgènes, les catécholamines, par exemple, l'adrénaline et la norépinéphrine.

Qu'est-ce que l'hormone ACTH ?

L'ACTH en médecine représente l'hormone adrénocorticotrope. Il est souvent prescrit aux patients de donner du sang pour l'ACTH.

Quelle est l'hormone ACTH adrénocorticotrope responsable de?

La production d'une telle hormone se produit en raison des glandes (hypophyse), qui sont situées dans le cerveau humain. Il affecte directement les glandes surrénales, stimulant activement la production de cortisol et d'autres composants nécessaires. Le patient est envoyé pour un test ACTH pour la probabilité de problèmes et de maladies du cortex surrénal, afin d'identifier les violations le plus tôt possible. Les médecins recommandent également fortement que l'analyse soit répétée après la chirurgie, afin d'exclure les cas répétés de la maladie.

Dans quels cas faut-il tester l'ACTH?

  • faiblesse et fatigue constantes;
  • sauts fréquents de la pression artérielle;
  • après la chirurgie concernant la tumeur hypophysaire;
  • en présence de cortisol dans le sang en petites ou trop grandes quantités;
  • avec confirmation ou suspicion de la maladie d'Itsenko-Cushing.
  • Un cardiologue, un thérapeute, un oncologue, ainsi qu'un endocrinologue peuvent émettre une référence pour un test sanguin..

Règles à suivre avant l'analyse.

Le sang pour ACTH doit absolument être donné à jeun. La veille de l'analyse, vous ne devez en aucun cas boire de l'alcool ou des médicaments. Éliminez également les irritants externes et évitez les efforts excessifs et le stress. Les gros fumeurs doivent s'abstenir d'une mauvaise habitude (plusieurs heures avant l'ACTH). En adhérant à toutes ces recommandations, il est possible de déterminer plus profondément et correctement la présence d'échecs et de problèmes avec la production et la quantité d'hormones dans l'hypophyse. Sinon, ACTH devra être repris plus d'une fois.

Où puis-je obtenir une analyse?

Vous pouvez faire un test sanguin pour l'hormone adrénocorticotrope dans des laboratoires d'endocrinologie spécialisés. Ce n'est qu'ici qu'il y a l'équipement nécessaire de la génération moderne de la production étrangère.

Une fois les résultats prêts, vous devez immédiatement consulter un spécialiste. Seuls, sur la base d'un test sanguin pour l'ACTH, pourront choisir le bon traitement et prescrire la thérapie requise.

Mesures thérapeutiques

La pharmacothérapie aide à normaliser les niveaux de corticotropine. Pour cela, le patient se voit prescrire de la dexaméthosone. Il contrôle l'équilibre hormonal d'une femme, empêchant ainsi le développement de tumeurs.

La forme avancée de cancer ne se prête pas au traitement médicamenteux. Une autre solution est la chirurgie. Il vous permet de vous débarrasser du néoplasme en peu de temps. Après cela, le patient est prescrit un cours de radiothérapie et de chimiothérapie..

Ce que l'analyse sur ACTH montre

L'hormone adrénocorticotrope est sécrétée par l'hypophyse antérieure. Il stimule la production de cortisol dans les glandes surrénales. Cette substance stimule également la production d'androgènes, en quantité normale, elle n'affecte pas la production d'aldostérone..

Détermination de l'ACTH dans le sang

Le niveau d'ACTH dans le sang peut diminuer considérablement avec l'augmentation de la production de cortisol. Avec le syndrome d'Itsenko Cushing, un corticostérome se forme, ce qui conduit au fait que le niveau de cortisol augmente. En outre, avec ce syndrome, une activité fonctionnelle fortement accrue de l'hypophyse est observée..

La détermination de l'ACTH dans le sang est également nécessaire pour le diagnostic du syndrome de production ectopique d'une telle hormone. Cela se produit à la suite du développement d'un cancer dangereux. Elle conduit à une augmentation significative de la quantité d'ACTH dans le sang.

Dans le diagnostic différentiel, le médecin peut recommander que ses patients subissent un test avec l'hormone libérant de la corticotropine. Si le syndrome d'Itsenko se développe dans le corps, après l'introduction de cette hormone dans le sang, une augmentation significative de la concentration d'ACTH se produit. Avec les tumeurs non hypophysaires, le niveau d'ACTH reste presque le même.

Enfin, cette prise de sang doit également être utilisée dans le cas du diagnostic du syndrome de Nelson. Avec une telle maladie, la présence d'une tumeur dans l'hypophyse est notée, en raison de laquelle la quantité d'ACTH augmente régulièrement.

L'étude est également utilisée à ces fins:

  • pour déterminer le dysfonctionnement du cortex surrénalien (en même temps que la détermination de la production de cortisol);
  • à des fins de diagnostic différentiel d'un grand nombre de pathologies associées à une altération de la production d'hormones produites dans l'hypophyse;
  • pour surveiller le traitement des tumeurs (y compris après leur ablation chirurgicale;
  • dans le diagnostic des tumeurs productrices d'ACTH;
  • après ablation de la tumeur hypophysaire.

L'analyse de l'ACTH (hormone adrénocorticotrope) a une valeur de référence allant jusqu'à 46 pg dans un millilitre de sang. Que montre l'analyse ACTH? En cas d'augmentation du taux de cette hormone, les pathologies suivantes peuvent être suspectées chez le patient:

  • insuffisance corticale surrénale primaire;
  • Hyperplasie surrénale congénitale;
  • Le syndrome d'Itsenko Cushing;
  • syndrome de décharge ectopique ACTH;
  • La maladie de Nelson;
  • syndrome paranéoplasique;
  • conditions après des blessures et des opérations;
  • virilisme surrénalien.

De plus, l'analyse montre les raisons de l'augmentation de l'ACTH dans le sang, telles que l'utilisation d'analogues synthétiques d'une telle hormone, l'amphétamine, le gluconate de calcium, l'insuline, le métopiron, la vasopressine, l'alcool, les analogues synthétiques de l'œstrogène, les glucocorticostéroïdes et les médicaments contenant du lithium. Une augmentation de l'ACTH se produit pendant le stress chronique, l'effort physique excessif et d'autres conditions qui affectent négativement la quantité d'hormones.

Si un faible niveau d'ACTH est détecté, le médecin peut soupçonner que le patient présente les problèmes suivants:

  • insuffisance surrénalienne secondaire;
  • cancer du cortex de cet organe;
  • tumeurs situées dans le cortex surrénalien;
  • tumeur favorisant la production de cortisol.

Des conditions telles que les menstruations, le stress, la grossesse peuvent affecter le résultat de l'analyse. Un médecin considère généralement certains facteurs avant de diagnostiquer un patient. Un traitement efficace dépendra de lui..

Test hormonal ACTH

De nombreux patients ne savent pas comment donner du sang pour l'ACTH, quel type d'examen il s'agit. Pour l'analyse, le sang est prélevé dans une veine selon une technique standard. Attribution d'un test hormonal ACTH le matin.

Pour qu'un tel examen montre des résultats précis, les recommandations suivantes doivent être observées:

  • donner du sang uniquement l'estomac vide (ne rien manger pendant les 8 dernières heures);
  • la veille du prélèvement sanguin, le patient doit refuser de prendre des boissons alcoolisées et cesser d'utiliser le médicament (à l'exception des médicaments à prendre selon les indications);
  • il est interdit d'être nerveux avant de prendre du sang (le stress aggrave considérablement les résultats de l'examen);
  • trois heures avant l'examen, vous devez vous abstenir de fumer.

Lorsqu'il est testé avec l'hormone libérant de la corticotropine, le sang est prélevé pour examen en utilisant la même technique. Ensuite, le patient reçoit une injection intraveineuse de 100 microgrammes d'hormone libérant de la corticotropine. Après une demi-heure, 45 minutes et une heure, le sang est prélevé à plusieurs reprises dans une veine. Un test sanguin pour l'ACTH montre que cet examen révèle de nombreuses pathologies graves, et vous devez vous préparer soigneusement à la procédure.

Certains patients ne savent pas où obtenir un test ACTH, de quoi il s'agit. Elle se fait dans des centres de diagnostic spécialisés dans les grandes villes. Ils utilisent des analyseurs modernes qui peuvent donner une précision maximale des résultats..

ACTH: le prix de l'analyse peut varier selon la ville, le laboratoire. Le coût moyen d'un tel examen dans les villes russes est d'environ 800 roubles. Certaines cliniques fixent un coût inférieur pour leurs services, mais cela ne signifie pas que la qualité et l'efficacité d'une telle analyse seront inférieures.

À Moscou et à Saint-Pétersbourg, le prix des tests sanguins pour l'ACTH peut différer considérablement du nombre indiqué précédemment et, dans certains centres, même atteindre 2,5 mille roubles. Divers facteurs influencent cela: le prestige de la clinique, son emplacement dans un quartier particulier de la ville. Avant de donner du sang, vous devez vous renseigner sur le coût d'un tel examen. Vous pouvez trouver des critiques sur la clinique et la procédure sur Internet..

Dans les cliniques municipales, un examen aussi complexe et coûteux n'est pas effectué. Pour répondre à toutes les recommandations d'un médecin, vous devez vous rendre dans une clinique d'une autre ville. Avant de planifier un voyage, il est important de considérer toutes les nuances associées à la préparation de l'examen. Cela est particulièrement vrai pour le régime alimentaire, l’élimination du facteur de stress, etc. Tout écart dans les recommandations du médecin peut être la raison du mauvais diagnostic..

Corticotropine: fonctions

Cette hormone peptidique régule la production d'hormones dans le cortex surrénalien. Ses fonctions principales sont:

  1. Accélération de la synthèse des glucocorticostéroïdes: cortisol, corticostérone et cortisone, ainsi que les œstrogènes et les androgènes. Augmente dans une faible mesure la production de minéralocorticostéroïdes, les catécholamines.
  2. Assurer la normalisation de la fonction surrénale.
  3. Stimulation de la dégradation des graisses.
  4. Activation des acides aminés et du glucose dans les fibres musculaires.
  5. Impliqué dans la libération d'insuline.
  6. Amélioration de la pigmentation de la peau.
  7. Augmentation de la sensibilité des tissus aux corticostéroïdes.
  8. Activation de la conversion de la tyrosine en mélanine.
  9. Influence les processus de mémoire, l'apprentissage et la motivation..
  10. Bloquer l'inflammation.
  11. Développement de facteurs de croissance endothéliale vasculaire.

Si une grande quantité d'hormones est présente dans le corps pendant une longue période de temps, une hypertrophie du cortex surrénalien est observée à la suite d'une activité enzymatique accrue, impliquée dans la biosynthèse de l'ADN..

Norm ACTH

Cette hormone est produite dans l'hypophyse antérieure et est importante pour le bon fonctionnement de tout le corps..

La norme de l'ACTH dans le sang des femmes

La norme pour les femmes est de 9 à 52 pg dans un millilitre. Les fonctions de l'hormone sont diverses..

  1. Stimuler la production de protéines nécessaires pour produire suffisamment d'hormones surrénales.
  2. Augmentation de la synthèse de cortisol. La norme de l'hormone ACTH suggère que le cortisol est suffisamment produit. Le cortisol fournit une ruée de sang aux muscles, augmente la quantité de sucre dans le sang, lutte contre les allergies, a un effet analgésique prononcé. Dans le même temps, il détecte des effets négatifs tels qu'une diminution de l'activité du système immunitaire, diminue le poids corporel en améliorant la dégradation des protéines et ralentit la digestion et la motilité intestinale.
  3. Affecte la synthèse de l'aldostérone.
  4. Elle conduit à une augmentation du nombre de précurseurs androgènes. L'hormone ACTH, dont la norme est plus élevée chez les hommes, suggère que la production d'hormones sexuelles est considérablement réduite, ce qui est lourd de dysfonction sexuelle.
  5. Augmentation de la synthèse du cholestérol.
  6. Stimule l'activité des mélanocytes.
  7. Améliore l'action des hormones peptidiques - prolactine, hormone de croissance, vasopressine.

Les gonades ne sont pas sensibles à l'hormone en question. Cependant, cela ne signifie pas que si l'analyse ACTH de la norme chez les femmes est modifiée, il n'y a aucun effet sur la fonction de reproduction. Après tout, il contribue à la production d'autres substances biologiquement actives, dont dépendra la fonction reproductrice. La norme ACTH chez les femmes selon l'âge est un tableau montrant l'évolution de cette substance importante en fonction de l'âge du patient. Il s'avère que la norme ACTH chez les hommes et les femmes a les mêmes indicateurs, quel que soit l'âge.

La norme ACTH chez les femmes selon l'âge peut ne pas être observée dans certaines conditions. Cela se produit, par exemple, avec des tumeurs hypophysaires. Les normes d'ACTH chez les enfants sont généralement constantes, mais même dans certains cas (par exemple, avec le développement des mêmes tumeurs), des processus indésirables dans le corps peuvent être observés.

L'excès d'hormone en question perturbe tous les processus métaboliques du corps humain. Et cela se produit même dans les cas où l'ACTH augmente le cortisol normal. La manifestation d'une augmentation de l'hormone adrénocorticotrope telle.

  1. Un changement caractéristique dans l'apparence du patient. Dans ce cas, des dépôts excessifs de graisse sont observés sur l'abdomen, dans le dos, le visage et le cou.
  2. La formation de la soi-disant bosse ménopausique.
  3. Amincissement des membres.
  4. Rougeur du visage (elle acquiert souvent une couleur cyanotique caractéristique).
  5. L'apparition d'acné sévère, de vergetures sur l'abdomen ou les hanches, les veines d'araignée.
  6. Augmentation de la fréquence cardiaque, des douleurs thoraciques et d'autres symptômes associés à une altération du fonctionnement de cet important système.
  7. Diminution du système immunitaire et rhumes fréquents associés.
  8. "Délavage" du calcium des tissus osseux, auquel le corps réagit avec une fragilité accrue des os et des fractures fréquentes.
  9. La croissance de la glycémie, qui peut certainement conduire au développement du diabète chez l'homme. En parallèle, il y a une augmentation de la résistance à l'insuline, donc même si une quantité suffisante d'insuline est observée dans le sang, le patient connaîtra toujours une hyperglycémie.
  10. Augmentation du nombre d'hormones sexuelles mâles. Chez les femmes, cela peut se traduire par une croissance accrue et intensive des cheveux au-dessus des lèvres supérieures, des irrégularités menstruelles (parfois les menstruations peuvent même être complètement absentes) et une diminution de la libido. Ces femmes ne peuvent pas tomber enceintes en raison de la perturbation du travail des hormones sexuelles féminines.
  11. Chez les enfants, il y a un changement dans le développement sexuel. Chez les filles, elle se manifeste par une croissance réduite des glandes mammaires, une diminution de la taille des lèvres, une augmentation de la taille du clitoris, la croissance des cheveux sous les aisselles, la zone pubienne et une croissance accélérée. De plus, chez les filles, les menstruations peuvent commencer tôt (il y a des moments où elles commencent avant l'âge de huit ans.

Il y a également une augmentation à court terme du niveau d'hormone adrénocorticotrope. Il s'agit d'une réaction normale aux stimuli externes. Ce n'est pas un danger pour les humains.

Il y a un autre changement dans le niveau d'hormone ACTH: la norme chez les femmes peut diminuer. Dans ce cas, l'intensité des processus métaboliques est considérablement réduite. Les signes de ce phénomène sont les suivants..

  1. Augmentation de la pigmentation (la soi-disant maladie du bronze). La zone la plus foncée la plus sombre près des mamelons, des organes génitaux externes et des plis cutanés.
  2. Perte de poids (parfois 10 kilogrammes ou plus).
  3. Indigestion. Elle se manifeste par une constipation, une atrophie de l'estomac, une diminution de l'appétit, des nausées, des douleurs dans la région abdominale.
  4. Abaissement de la glycémie (dans ce cas, les tissus deviennent très sensibles à l'insuline. Après avoir mangé, ces patients ne se sentent pas bien pendant plusieurs heures.
  5. Chute de la pression artérielle (elle est causée par une violation des processus métaboliques).
  6. Violation grave des fonctions mentales. Pour cette raison, une femme souffre de dépression, de troubles de la mémoire, d'indifférence, de léthargie, de psychose, son activité motrice est fortement réduite.
  7. En raison de l'hypogonadisme, une carence en hormones sexuelles se produit. Cela peut se manifester par l'absence de menstruations, le sous-développement des organes génitaux..

Quels autres facteurs peuvent affecter le résultat?

Non seulement une mauvaise préparation pour le prélèvement sanguin peut fausser les résultats des tests de laboratoire, mais aussi d'autres facteurs. La production de l'hormone ACTH est subordonnée au rythme sécrétoire de la corticolibérine et elle dépend à son tour du rythme quotidien. La corticotropine peut être augmentée de manière significative de 6 à 8 heures du matin, réduite de 6 à 11 heures le soir.

En outre, le niveau d'ACTH peut être augmenté ou diminué pour des raisons telles que:

  • changement de fuseau horaire;
  • phase du cycle menstruel;
  • chirurgie récente;
  • la présence d'un stress sévère;
  • augmentation de la température corporelle;
  • grossesse;
  • état mental du patient.

Augmentation de l'ACTH: comment réduire

Les scores du test ACTH peuvent être élevés ou faibles. Dans tous les cas, il s'agit à un degré ou à un autre d'un écart par rapport à la norme. Par conséquent, vous devez bien comprendre les causes possibles de la violation et rétablir la production stable de cortisol dans le cortex surrénalien.

Raisons de l'ACTH élevé

  1. Maladie d'Itsenko-Kushigna. En règle générale, il commence à progresser après le développement d'un adénome dans l'hypophyse. Il y a une augmentation de la glande et, par conséquent, la production active de l'hormone.
  2. Maladie d'Addison. Cette maladie est caractérisée par une hyperplasie surrénale congénitale. Le cortex surrénalien n'est pas capable de produire du cortisol. Afin de rétablir l'équilibre, il y a une production accrue d'ACTH par l'hypophyse.
  3. Syndrome de Nelson. Peut survenir après une intervention chirurgicale dans la glande surrénale..
  4. L'utilisation de médicaments. Dont: insuline, gluconate de calcium, éthanol, lithium, etc..
  5. Des indicateurs accrus sont observés avec une réaction inhabituelle du corps à une tumeur (maligne), qui est située dans l'un des organes. Typiquement dans les poumons, le système nerveux ou le pancréas.
  6. Parfois, la production de cortisol se produit en raison d'une tumeur située dans un autre organe. Pour cela, l'analyse est soumise deux fois (la deuxième fois en 40-60 minutes). Ainsi, la véritable cause de l'écart est clarifiée. Si VKTG à plusieurs reprises la maladie dans une glande pituitaire augmente, si cette tumeur ne change pas.

Si les femmes ont une diminution à court terme du niveau d'ACTH, cela met leur vie en danger.

Le syndrome de Sheehan est un trouble associé à une insuffisance hypophysaire, à l'extinction d'une partie de ses cellules. Cela peut se produire en raison d'une importante perte de sang pendant l'accouchement ou en raison de l'interruption de grossesse. La pathologie est également appelée infarctus hypophysaire post-partum..

La maladie se développe progressivement, ses manifestations sont associées à un manque d'hormones hypophysaires.

Qu'est-ce que l'hypophyse?

La glande pituitaire est un petit fer arrondi du bout des doigts dont l'activité est extrêmement importante. Il est situé dans la poche osseuse du crâne, sur sa surface inférieure, dans une terminologie spéciale appelée la selle turque..

Glande pituitaire

La tâche de cet organisme est la production d'hormones impliquées dans les processus métaboliques et reproductifs. Cela se produit comme ceci: les composés chimiques que la glande pituitaire produit, se déplacent le long de la circulation sanguine et stimulent l'activité des glandes endocrines, et ils synthétisent leurs propres hormones pour le travail coordonné des principaux systèmes corporels. Une augmentation de la concentration de ces secrets, à son tour, inhibe la production d'hormones hypophysaires. L'activité du système endocrinien est donc régulée.

Il existe deux principaux groupes d'hormones sécrétées par l'hypophyse:

  • Croissance, source de croissance humaine chez les jeunes,
  • Régulateurs, ils coordonnent la synthèse des secrets sexuels, ovaires, glandes surrénales, glande thyroïde.

Sans hormones hypophysaires, le travail de ces organes est donc impossible.

La glande pituitaire est divisée en trois lobes antérieur, moyen, postérieur. L'antérieur synthétise des voies qui stimulent la fonction des organes endocriniens.

Comment la glande pituitaire est associée à une perte de sang pendant l'accouchement, l'avortement et après?

L'activité de cet organe étant directement liée à la circulation sanguine, il est très sensible à sa carence. Une forte diminution de la circulation de l'hypophyse peut entraîner une privation d'oxygène ou même une nécrose.

Pendant la grossesse, la taille de l'hypophyse d'une femme double, par conséquent, nécessite un apport sanguin plus intensif, mais il n'augmente pas. Il existe un danger que les cellules hypophysaires n'obtiennent pas la bonne quantité de nutriments. Et si le processus de naissance ou l'avortement est compliqué par des saignements massifs, lorsqu'une femme perd plus d'un litre de sang, il existe un risque raisonnable de famine et de mort des cellules hypophysaires, c'est-à-dire le syndrome de Sheehan.

Formes de syndrome

Les spécialistes ont identifié cette maladie à la fin du XIXe siècle, mais il n'a trouvé de justification scientifique qu'à la fin des années trente du siècle dernier. Le scientifique, dont le nom porte le nom de cette maladie, a définitivement associé le danger de pertes sanguines importantes lors de l'accouchement et de blessures aux troubles endocriniens.

Plus tard, les experts ont identifié trois formes de gravité de la maladie.

  • La forme légère des troubles hormonaux prononcés n'a pas.
  • Avec une gravité modérée, il existe des signes d'hypothyroïdie (manque d'hormones thyroïdiennes).
  • Une forme grave d'hypothyroïdie sévère est la seule diagnostiquée par un médecin, tandis que les symptômes des deux précédents sont généralement associés à la fatigue post-partum. Le diagnostic est établi sur la base d'une anamnèse et d'une diminution du niveau de certaines hormones dans le sang.

Ainsi, l'hypophyse régule par l'action des hormones tropiques les glandes endocrines. Cela est dû au fait que le sang mène activement à tous les systèmes du corps. Si la circulation sanguine n'est pas saturée et que le flux sanguin est insuffisant, les glandes ne perçoivent pas les signaux du cerveau. Une telle incohérence est dangereuse à la fois pour l'hypophyse, dans laquelle se développe une pathologie appelée syndrome de Shihan, et pour tous les organes de la personne dans son ensemble.

Vous pouvez découvrir le niveau de cette hormone dans le corps grâce à l'analyse. De plus, sa préparation correcte a une place importante dans le but de cette analyse. Nous prélevons le sang d'une veine et toujours l'estomac vide. Il est strictement interdit de boire de l'alcool un jour avant une telle analyse, sinon cela peut affecter les résultats de l'examen.

Ce qui est mis en évidence par le changement d'indicateurs?

Un niveau accru indique la présence d'un excès de poids dans la région cervicale, abdominale et les avant-bras. Le patient observe la subtilité de la peau à travers laquelle tout le réseau veineux est visible.

Un réseau vasculaire de capillaires apparaît sur l'abdomen, ce qui indique un dysfonctionnement du système cardiovasculaire. Le corps est exposé à des maladies virales fréquentes. De plus, le tissu osseux commence à s'effondrer, ce qui entraîne la chute des dents et des fractures osseuses fréquentes..

Une concentration élevée de corticotropine indique des processus pathologiques:

  • cancer du rein,
  • syndrome de Niels,
  • cancer des voies biliaires,
  • tumeur de l'hypophyse antérieure.

Si le patient présente un léger écart par rapport à la norme, cela peut être dû aux raisons suivantes:

  • brûlure de la peau,
  • sentiment constant de peur,
  • régime,
  • grossesse entière,
  • contusion des tissus mous,
  • hypothermie.

Des niveaux extrêmement faibles d'ACTH dans le sang s'accompagnent de:

  • troubles de la pensée et de la mémoire,
  • manque d'appétit prolongé,
  • diarrhée ou constipation fréquente,
  • manque de menstruations,
  • douleur abdominale sévère.

Faible ACTH, comment augmenter

L'exacerbation de l'insuffisance surrénale et l'ACTH sont liées. Notez que la diminution de l'ACTH est beaucoup moins courante qu'un taux élevé. Cependant, dans les deux cas, une telle condition doit être traitée. Cela s'applique également aux cas où le corps a une faible ACTH avec un cortisol normal..

ACTH réduit: causes

Cette condition se produit dans de tels cas..

  1. Insuffisance corticale surrénale.
  2. Insuffisance rénale aiguë ou chronique.
  3. La maladie d'Itsenko-Cushing.
  4. Insuffisance secondaire des hormones corticostéroïdes (cela se produit comme une complication des maladies hypophysaires).
  5. Différentes pathologies dans le travail des organes endocriniens.
  6. Malnutrition (principalement, une carence en ACTH survient avec l'anorexie et une femme obsédée par des régimes stricts avec une nutrition limitée).
  7. Si l'ACTH du patient est réduite, les raisons peuvent résider dans l'utilisation de certains médicaments, de l'alcool, etc..

La carence en ACTH ne peut être déterminée que par un médecin. Cela nécessite des études cliniques spéciales..

Les principales manifestations d'un tel déséquilibre hormonal sont:

  • perte de poids prononcée, souvent sans raison apparente, lorsque le régime alimentaire reste le même;
  • trouble du sommeil;
  • fatigue accrue, à condition que l'activité physique reste faible;
  • transpiration (attention à l'augmentation de la formation de sueur la nuit);
  • faiblesse musculaire;
  • crampes musculaires, crampes;
  • crises d'épilepsie;
  • hypertrophie mammaire chez les hommes.

Médicament

En médecine, des médicaments avec une hormone synthétique sont utilisés pour traiter les pathologies qui conduisent à une diminution de la concentration d'ACTH. Pour la première fois, l'ACTH artificielle, qui fait partie de médicaments tels que la cortisone et le sinactène, a été obtenue à l'Université de Pittsburgh.

Les médicaments qui augmentent le niveau de corticotropine comprennent également la "corticotropine".

Ces médicaments sont prescrits par les médecins dans de tels cas:

  • Insuffisance surrénale;
  • Atrophie du cortex surrénalien;
  • Étude de l'état du système surrénalien;
  • Syndrome de sevrage après une utilisation prolongée de glucocorticostéroïdes.

Les médicaments qui réduisent la concentration de l'hormone dans le corps sont, par exemple, les glucocorticostéroïdes, la "Cryptoheptadine".

La pharmacothérapie avec un manque d'ACTH a certaines contre-indications:

  • Haute sensibilité aux composants du médicament;
  • Hypotension;
  • Grossesse;
  • Endocardite au stade aigu;
  • Psychose et autres troubles mentaux;
  • Ulcère d'estomac ou ulcère duodénal;
  • Diabète;
  • Tuberculose;
  • Syphilis.

Pour obtenir l'effet le plus rapide, le médicament avec des hormones est administré par voie intraveineuse avec des compte-gouttes. La solution est diluée avec du chlorure de sodium à 9% à raison de cinq cents millilitres. Mais généralement, le médicament est administré par voie intramusculaire trois fois par jour pendant trois semaines en une quantité de 20 ED.

Dans certains cas, des effets indésirables peuvent se développer lors de l'utilisation de médicaments hormonaux:

  • Gonflement;
  • Augmentation de la pression artérielle;
  • Tachycardie;
  • Trouble du sommeil;
  • Longue cicatrisation des plaies;
  • Excitation;
  • Exacerbation des infections chroniques;
  • Cétose;
  • Diabète stéroïde;
  • Dysménorrhée;
  • Retard de croissance chez l'enfant.

Préparation à l'examen

Tout d'abord, il est nécessaire de choisir un laboratoire avec une bonne réputation et un haut niveau de confiance, car si la technologie de recherche est incorrecte, les indicateurs peuvent être sous-estimés ou surestimés, ce qui peut conduire à de graves erreurs de diagnostic. Il convient également de garder à l'esprit que le prix dans différents laboratoires pour l'analyse de l'ACTH peut varier.

Le niveau d'ACTH dépend largement de facteurs externes, tels que:

  • facteurs de stress (effort physique excessif, sports intenses);
  • états émotionnels forts (peur, colère, sentiments prolongés);
  • fumer et boire;
  • maladies infectieuses, blessures étendues;
  • effets thermiques inadéquats (hypothermie ou surchauffe);
  • interventions chirurgicales.

Pour obtenir les résultats les plus objectifs, le don de sang ne doit être effectué qu'avec la pleine confiance du patient que pendant les 7 à 8 derniers jours, aucun facteur affectant son corps n'a pu affecter le niveau de corticotropine. Ceci est important à considérer pour le diagnostic correct ultérieur. Par conséquent, le patient doit être conscient qu'il est nécessaire de commencer à préparer l'étude à l'avance.

Si le patient prend constamment des médicaments, il est nécessaire d'en informer les agents de santé et le médecin peut individuellement examiner la question de son annulation temporaire.