17-OH-progestérone - qu'est-ce que c'est?

La 17-OH-progestérone (17-hydroxyprogestérone) est une hormone stéroïde, un progestatif secondaire, qui est produite par le corps jaune des ovaires et du cortex surrénalien. La 17-OH-progestérone est formée de progestérone et de 17-hydroxypregnénolone. Cette hormone diffère de la progestérone par la présence d'une molécule de radical hydroxyle (OH) supplémentaire au 17e atome de carbone dans le squelette stéroïde.

Physiologiquement, le niveau de 17-OH-progestérone augmente dans les situations stressantes, lors de la peur, de la colère, du stress mental.

La 17-OH-progestérone est un intermédiaire dans la synthèse du cortisol et de certaines autres hormones dans les glandes surrénales. Lorsqu'une personne a peur ou un danger, la 17-hydroxyprogestérone contribue à une ruée de sang vers le cœur et les muscles. Sous le stress, il est également responsable de la combustion de la masse musculaire, de l'hypertension artérielle, de l'arythmie.

L'hormone est l'un des régulateurs de la fonction de reproduction, affecte la capacité de la femme à concevoir et à porter un enfant. En cas d'implantation réussie d'un ovule fécondé, la concentration de l'hormone dans le sang augmente. Une grande quantité de 17-OH-progestérone est produite par le placenta pendant la grossesse (la production d'hormones augmente considérablement au troisième trimestre de la grossesse et diminue fortement plusieurs jours avant l'accouchement). Si la fécondation ne s'est pas produite, le niveau de l'hormone diminuera à nouveau au début de la phase folliculaire du prochain cycle menstruel. La 17-hydroxyprogestérone peut également métaboliser la testostérone, la principale hormone sexuelle masculine.

La concentration de 17-OH-progestérone dans le sang dépend de l'heure de la journée, par conséquent, son niveau est mesuré en tenant compte des fluctuations quotidiennes. La concentration la plus élevée de 17-hydroxyprogestérone dans le sang est observée le matin (après 09h00). De plus, la teneur en hormones varie en fonction de l'âge, de la femme et de la phase du cycle menstruel. Le niveau de 17-OH-progestérone augmente légèrement vers le milieu du cycle menstruel et ne change pas tout au long de la phase lutéale. À l'état normal, la quantité d'hormones dans le sang est insignifiante.

La norme de la 17-OH-progestérone

La quantité normale d'hormones chez les hommes et les femmes est différente. La norme de 17-OH-progestérone chez la femme, selon la phase du cycle menstruel, est:

  • dans la phase folliculaire - 1,25–8,25 nmol / l;
  • au milieu du cycle - 0,9–4,25 nmol / l;
  • en phase lutéale - 1,0–11,5 nmol / l.

Des épisodes fréquents de niveaux élevés de 17-OH-progestérone affectent négativement le tissu cérébral et peuvent conduire au développement d'une encéphalopathie.

  • au cours des trimestres I et II - 3,55–20,0 nmol / l;
  • au cours du troisième trimestre - 3,75–33,3 nmol / l.

Chez l'homme, la teneur normale en 17-hydroxyprogestérone dans le sang est de 1,5 à 6,35 nmol / l.

Dans différents laboratoires, les normes peuvent varier selon la méthode de recherche et les unités de mesure acceptées..

Test sanguin hormonal

Le prélèvement sanguin pour l'analyse de la 17-OH-progestérone chez la femme se fait généralement du troisième au cinquième jour du cycle. Pour obtenir un résultat fiable pour l'étude, vous devez vous préparer correctement. Il est nécessaire de donner du sang le matin à jeun, avant qu'il ne soit permis de boire de l'eau, mais pas plus de deux verres.

La détermination en laboratoire de la concentration de 17-hydroxyprogestérone est prescrite selon les indications suivantes:

  • planification de la grossesse;
  • Irrégularités menstruelles;
  • infertilité chez les femmes;
  • fausse couche;
  • hirsutisme;
  • saignements utérins intermenstruels;
  • sensibilité des seins;
  • syndrome prémenstruel sévère;
  • hyperplasie surrénale suspectée;
  • vérification de l'efficacité du traitement des maladies de la glande surrénale.

Étant donné que l'augmentation du niveau de cette hormone peut être due à des raisons physiologiques (par exemple, la grossesse), un test de charge et des tests génétiques peuvent être nécessaires pour confirmer le processus pathologique.

Dans certains cas, une détermination supplémentaire de la concentration d'autres hormones (progestérone, estradiol, lutéinisante et hormone folliculo-stimulante) peut être requise.

Lorsqu'une personne a peur ou un danger, la 17-hydroxyprogestérone contribue à une ruée de sang vers le cœur et les muscles. Sous le stress, il est également responsable de la combustion de la masse musculaire, de l'hypertension artérielle, de l'arythmie.

De plus, un ensemble de mesures diagnostiques peut inclure un examen échographique des glandes surrénales, des organes abdominaux et du petit bassin, une imagerie par résonance magnétique et / ou calculée, des méthodes par radionucléides, etc..

Causes de la progestérone haute et basse 17-OH

Une concentration réduite de 17-OH-progestérone est observée avec les pathologies suivantes:

  • pseudohermaphrodisme chez les hommes (troubles corporels de type masculin causés par une altération de la production de progestérone);
  • insuffisance surrénale congénitale ou acquise;
  • Maladie d'Addison (hypocorticisme).

Physiologiquement, le niveau de 17-OH-progestérone augmente dans les situations stressantes, lors de la peur, de la colère, du stress mental.

Une augmentation pathologique de la concentration de 17-hydroxyprogestérone dans le sang est observée avec l'hyperplasie surrénale congénitale en raison d'une déficience de l'enzyme 21-hydroxylase (la maladie la plus courante du groupe des troubles de la stéroïdogenèse). Typiquement, la 17-OH-progestérone est élevée dans le syndrome surrénalien, ovarien, ovaire polykystique, les irrégularités menstruelles. De plus, les raisons de l'augmentation comprennent la prise de médicaments à base de progestérone, le jeûne ou un régime strict.

Symptômes de niveaux élevés et diminués de 17-OH-progestérone

Signes de niveaux élevés de 17-OH-progestérone dans le sang:

  • Irrégularités menstruelles;
  • croissance excessive et amincissement des cheveux;
  • changements dans la concentration de glucose dans le sang;
  • acné
  • sensibilité aux maladies infectieuses.

Une grande quantité de 17-OH-progestérone est produite par le placenta pendant la grossesse (la production d'hormones augmente considérablement au troisième trimestre de la grossesse et diminue fortement plusieurs jours avant l'accouchement).

En l'absence de correction opportune, le patient développe une hypertension, une résistance à l'insuline, un diabète sucré, une cholestérolémie, une athérosclérose et des pathologies du système cardiovasculaire. Une augmentation prolongée de la concentration de cette hormone peut entraîner le développement de troubles mentaux, d'états dépressifs, la formation d'ulcères du tractus gastro-intestinal et une perturbation de la circulation cérébrale. Des épisodes fréquents de niveaux élevés de 17-OH-progestérone affectent négativement le tissu cérébral et peuvent conduire au développement d'une encéphalopathie.

Un signe de faibles niveaux d'hormones est un assombrissement de la peau, en particulier dans les plis naturels..

Correction de l'hormone 17-OH-progestérone

Les méthodes de correction de la quantité d'hormone 17-OH progestérone dans le sang dépendent de la cause du développement de l'état pathologique.

L'automédication, en particulier avec l'utilisation de médicaments pharmacologiques, avec une augmentation ou une diminution de la 17-hydroxyprogestérone est inacceptable, car elle présente un risque élevé de complications. L'utilisation de tout médicament présentant cette pathologie est effectuée strictement sous surveillance médicale.

Le traitement médicamenteux de l'hormone élevée, en règle générale, comprend la nomination de glucocorticostéroïdes. Pour réduire le niveau de 17-OH-progestérone qui a augmenté en raison de changements organiques (par exemple, en raison de processus tumoraux), un traitement chirurgical et médicamenteux combiné est utilisé pour éliminer la cause profonde et la normalisation ultérieure du fond hormonal.

Sous stress, la 17-OH-progestérone est responsable de la combustion de la masse musculaire, de l'hypertension artérielle, de l'arythmie.

Avec une élévation de la 17-hydroxyprogestérone, un régime enrichi en vitamines est nécessaire. Le régime alimentaire quotidien comprend des fruits et légumes riches en vitamine C (citron, groseille, kiwi, chou, poivron, cynorrhodon, etc.), thé vert, café, fruits secs, pommes de terre, carottes, oignons, persil, betteraves, pois. En même temps limiter la consommation d'aliments protéinés.

La normalisation de la 17-hydroxyprogestérone abaissée est effectuée en utilisant un traitement hormonal substitutif avec des médicaments à base de progestérone. Le traitement par progestérone pure (en injection intramusculaire) dure généralement une dizaine de jours..

Quelle hormone 17 OH progestérone est responsable de

L'hormone 17 oh progestérone est dans le sang d'une femme en petite concentration. Mais cela affecte le cycle menstruel, le comportement sexuel, la conception et la grossesse. La substance a plusieurs noms:

  • Progestérone 17-alpha;
  • l'hydroxyprogestérone;
  • 17-OH.

Différences de 17 oh progestérone par rapport à la progestérone régulière

La substance active est un produit intermédiaire pour la synthèse d'autres hormones - cortisol, organes génitaux féminins et autres. Parfois, une augmentation de 17 oh progestérone est enregistrée chez les femmes en bonne santé. Cela est dû au besoin du corps pour d'autres homons, pour lesquels le 17-OH est un "produit semi-fini". C'est sa différence avec la progestérone ordinaire..

Les situations où il est nécessaire de donner du sang pour le contenu d'hormones de nom similaire sont différentes. Le moment du prélèvement sanguin est radicalement différent. La progestérone et le 17-OH remplissent différentes fonctions dans le corps. La première est considérée comme l'hormone féminine, la seconde - mâle. Il est impossible de diagnostiquer complètement les troubles endocriniens sans analyse d'hydroxyprogestérone.

Les principales différences entre les substances actives peuvent être représentées comme suit:

SigneProgestérone17 oh progestérone
Nature biochimiqueHormone stéroïdeLe métabolite de la synthèse du cortisol
Organes de sécrétionLe corps jaune (glande temporaire de sécrétion interne), en petite quantité - par les glandes sexuelles, les glandes surrénalesGlandes surrénales, en petite quantité - par les gonades et le placenta
Fonction principalePrépare le corps d'une femme à la conception, la principale hormone de la grossesseUn intermédiaire pour la synthèse d'autres hormones, fournit la capacité de concevoir

Production, mécanisme d'action de l'hormone

La 17-alpha-progestérone est produite par le corps féminin et masculin. La chaîne de transformation biochimique de cette hormone est la suivante:

  • progestérone et 17-hydroxypregnénolone → 17 OH;
  • 17 OH → cortisol ou androstènedione;
  • androstènedione → testostérone ou estradiol.

Chez la femme, la concentration de la substance dépend de la phase du cycle menstruel. Le premier jour, l'hydroxyprogestérone est produite par les ovaires en petites quantités. Son augmentation se produit vers le milieu du cycle, et dans la deuxième phase, la concentration de la substance est constante. Si la conception ne s'est pas produite, la teneur en hormones est réduite à la valeur minimale initiale.

Pendant la période de gestation, des fluctuations du niveau de 17 oh progestérone dans le sang se produisent. Le placenta est ajouté à la liste des glandes sécrétant l'hormone. Les écarts par rapport à la norme ne devraient pas alarmer.

La période de développement intra-utérin représente ses valeurs maximales, à partir de 11 semaines et au moment de la naissance. Une concentration accrue de 17-OH est observée chez les nourrissons prématurés. Dans la première semaine de vie, le contenu de la substance atteint ses niveaux minimaux, cette quantité est conservée jusqu'à la puberté.

La concentration d'hydroxyprogestérone varie en fonction de l'heure de la journée. Le maximum est le matin, le minimum le soir et la nuit.

Fonctions 17 oh Progestérone

Le 17-OH n'est pas seulement un lien important dans la formation de cortisol, de testostérone et d'oestradiol. Comme toute hormone sexuelle, l'hydroxyprogestérone joue un rôle important dans la fonction reproductrice et régule:

  • la puberté;
  • séquence de phases du cycle utérin;
  • ovulation;
  • conception;
  • grossesse.

Étant un métabolite important de la synthèse du cortisol, 17 oh progestérone augmente les capacités d'adaptation du corps, la résistance au stress. L'action de l'hormone est presque imperceptible, car la concentration de substance libre est négligeable. Le 17-OH interagit presque immédiatement avec les enzymes et participe à la synthèse d'autres hormones. L'effet dangereux du métabolite hormonal se manifeste dans la moindre violation associée à:

  • avec une diminution du nombre d'enzymes;
  • activation de la synthèse d'androstènedione;
  • diminution de la sécrétion de cortisol.

Lorsque le contrôle est nécessaire, les analyses

Le médecin prescrit un test sanguin pour le contenu de 17 oh progestérone en présence des problèmes suivants:

  • l'infertilité chez les femmes, dont les causes sont causées par des troubles hormonaux;
  • absence de menstruations ou dysfonctionnements persistants du cycle menstruel;
  • détermination du statut hormonal;
  • détection des néoplasmes des ovaires et des glandes surrénales;
  • traitement des glandes surrénales avec des hormones stéroïdes (une étude en laboratoire est nécessaire pour déterminer l'efficacité du traitement);
  • diagnostic d'hyperplasie surrénale (prolifération excessive de tissu glandulaire) chez les nouveau-nés, la pathologie provoque de graves troubles métaboliques;
  • la pousse des cheveux sur le corps d'une femme selon le type masculin (sur le visage, la poitrine, le dos).

17-hydroxyprogestérone (17-OH progestérone)

Coût du service:695 rub. * Commander
Période d'exécution:1 - 2 cd.Commander Avec cette commande de serviceLa période indiquée n'inclut pas le jour de la prise du biomatériau

A jeun (au moins 8 et pas plus de 14 heures de jeûne). Vous pouvez boire de l'eau sans gaz. Le prélèvement sanguin est effectué de 8h00 à 10h00 le matin, sauf indication contraire du médecin traitant. Pour les femmes en âge de procréer, l'étude est réalisée au 3-5ème jour du cycle menstruel (sauf indication contraire du médecin traitant).

Méthode de recherche: dosage immuno-enzymatique (ELISA)

La 17-hydroxyprogestérone (17-OCG) est une hormone stéroïde produite dans les glandes surrénales, les ovaires, les testicules et le placenta. La détermination du 17-OCG dans le sang est utilisée dans le diagnostic et le suivi du traitement de la forme classique de la dysfonction corticale surrénale congénitale (VDKN) due à un déficit en 21-hydroxylase (plus de 90% de tous les cas). La carence en 21-hydroxylase s'accompagne d'une diminution de la synthèse du cortisol à partir du 17-OCG et d'une augmentation de l'ACTH, ce qui conduit à une hyperplasie du cortex surrénalien. Avec les formes classiques du VDKN, le niveau de 17-OCG est dix fois plus élevé que les indicateurs normatifs.

Pour contrôler la thérapie, le niveau de 17-OCG est déterminé régulièrement 1 fois en 3 mois (enfants de la première année de vie), 1 fois en 6 mois (enfants d'âge prépubère), 1 fois en 3-6 mois (adolescents).

Le niveau de 17-OCG est sujet aux rythmes circadiens et fluctue chez les femmes pendant le cycle menstruel.

Les échantillons de sang doivent être prélevés le matin de 8h00 à 10h00 - la période de concentration maximale de l'hormone dans le sang.

INDICATIONS POUR LA RECHERCHE:

  • Diagnostic de l'hyperplasie surrénale congénitale,
  • Irrégularités menstruelles,
  • Hirsutisme,
  • Diagnostic de l'infertilité féminine.

INTERPRÉTATION DES RÉSULTATS:

Valeurs de référence (version normale): nmol / l

ÂgeHommesFemmes
Nouveau-nés0,2 - 2,3
1-10 ans0,64 - 2,54
0,2 - 8,11,4 - 11,4
> 18 ans0,64 - 9,86Grossesse 1-6 semaines.4h00 - 10h00
Grossesse 7-14 semaines.3.00 - 9.00
Grossesse 15-25 semaines.5,00 - 14,00
Grossesse 25-34 semaines.6h00 - 31h00
Grossesse 34-40 semaines.8h00 - 36h00
Faute. phase1,28 - 4,83
Lut. phase3.18 - 14.34
Ménopause0,64 - 2,86

Augmenter les valeurs
  • Dysfonctionnement congénital du cortex surrénalien (VCD) avec une carence en 21-, 11β-hydroxylase
  • Tumeurs surrénales
  • Tumeurs ovariennes
  • Tout en prenant des médicaments à base de progestérone

Nous attirons votre attention sur le fait que l'interprétation des résultats de la recherche, le diagnostic ainsi que la nomination du traitement, conformément à la loi fédérale n ° 323-ФЗ «sur les bases de la protection de la santé des citoyens dans la Fédération de Russie» du 21 novembre 2011, doivent être effectués par un médecin de la spécialisation correspondante.

"[" serv_cost "] => chaîne (3)" 695 "[" cito_price "] => NULL [" parent "] => chaîne (2)" 22 "[10] => chaîne (1)" 1 "[ "limit"] => NULL ["bmats"] => array (1) < [0]=>tableau (3) < ["cito"]=>string (1) "N" ["own_bmat"] => string (2) "12" ["name"] => string (31) "Blood (serum)" >> ["add"] => array (21 ) < [0]=>tableau (2) < ["url"]=>chaîne (52) "luteinizirujushhij-gormon-luteinizing-hormone_060001" ["nom"] => chaîne (65) "hormone lutéinisante (hormone lutéinisante)">> [1] => tableau (2) < ["url"]=>chaîne (39) "follikulostimulirujushhij-gormon_060002" ["nom"] => chaîne (88) "hormone folliculo-stimulante" >> [2] => tableau (2) < ["url"]=>string (16) "prolaktin_060004" ["name"] => string (30) "Prolactin (Prolactin)"> [3] => array (2) < ["url"]=>chaîne (29) "17-gidroksiprogesteron_060006" ["nom"] => chaîne (62) "17-hydroxyprogestérone (17-OH progestérone)"> [4] => tableau (2) < ["url"]=>string (27) "anti-mullerov-gormon_060007" ["name"] => string (63) "Anti-Mullerian hormone" >> [5] => array (2) < ["url"]=>string (16) "ingibin-v_060008" ["name"] => string (28) "Inhibin B (Inhibin B)"> [6] => array (2) < ["url"]=>string (35) "degidroepiandrosteron-sulfat_060201" ["name"] => string (90) "Dehydroepiandrosterone sulfate" >> [7] => array (2) < ["url"]=>string (26) "testosteron-obshhij_060202" ["name"] => string (37) "Testosterone (Testosterone)"> [8] => array (2) < ["url"]=>chaîne (45) "globuline-svazyvajushhij-polovoj-gormon_060204" ["nom"] => chaîne (99) "globuline se liant aux hormones sexuelles" >> [9] => tableau (2) < ["url"]=>string (54) "tireotropnyj-gormon-thyroid-stimulating-hormone_060305" ["name"] => string (67) "Thyroid stimulating hormone (Thyroid Stimulating Hormone)">> [10] => array (2) < ["url"]=>string (53) "prostaticheskij-specificheskij-antigen-obshhij_070001" ["name"] => string (115) "Prostate-Specific Antigen total" "> [11] => array (2) < ["url"]=>string (62) "prostaticheskij-specificheskij-antigen-obshhijsvobodnyj_070002" ["name"] => string (178) "Prostate-Specific Antigen free / total. Calcul du ratio"> [12] => tableau (2) < ["url"]=>chaîne (45) "rakovyj-antigen-125-cancer-antigen-125_070006" ["name"] => chaîne (62) "CA 125 (Cancer Antigen 125, Cancer Antigen 125)"> [13] => array (2 ) < ["url"]=>chaîne (52) "sekretornyj-belok-4-epididimisa-cheloveka-he4_070014" ["nom"] => chaîne (110) "HE 4 (sécrétion de la protéine 4 de l'épididyme humain, protéine de l'épididyme humain 4)"> [14] => tableau (2) < ["url"]=>string (93) "25-oh-vitamin-d-25-gidroksivitamin-d-25-gidroskikalciferol-25-hydroxyvitamin-d-25-on-d_080006" ["name"] => string (44) "25-OH vitamine D (25-hydroxyvitamine D) "> [15] => tableau (2) < ["url"]=>string (61) "diagnostika-funkcii-shhitovidnoj-zhelezy-rasshirennaja_300005" ["name"] => string (96) "Diagnostic de la fonction thyroïdienne (avancé)"> [16] => array (2) < ["url"]=>string (34) "gormonalnyj-status-muzhskoj_300013" ["name"] => string (54) "Hormonal status (male)"> [17] => array (2) < ["url"]=>chaîne (30) "diagnostika-osteoporoza_300029" ["nom"] => chaîne (45) "Diagnostic de l'ostéoporose"> [18] => tableau (2) < ["url"]=>string (74) "risk-obnaruzhenija-epitelialnoj-karcinomy-jaichnikov-v-premenopauze_300062" ["name"] => string (122) "Risque de détection d'un carcinome épithélial des ovaires en préménopause"> [19] => array (2) < ["url"]=>string (37) "gormonalnyj-status-v-menopauze_300105" ["name"] => string (61) "Hormonal status (in menopause)"> [20] => array (2) < ["url"]=>string (34) "gormonalnyj-status-zhenskij_300132" ["name"] => string (94) "Female hormonal status (includes progesterone)" >>>

Biomatériau et méthodes de capture disponibles:
Un typeDans le bureau
Sérum sanguin)
Préparation à l'étude:

A jeun (au moins 8 et pas plus de 14 heures de jeûne). Vous pouvez boire de l'eau sans gaz. Le prélèvement sanguin est effectué de 8h00 à 10h00 le matin, sauf indication contraire du médecin traitant. Pour les femmes en âge de procréer, l'étude est réalisée au 3-5ème jour du cycle menstruel (sauf indication contraire du médecin traitant).

Méthode de recherche: dosage immuno-enzymatique (ELISA)

La 17-hydroxyprogestérone (17-OCG) est une hormone stéroïde produite dans les glandes surrénales, les ovaires, les testicules et le placenta. La détermination du 17-OCG dans le sang est utilisée dans le diagnostic et le suivi du traitement de la forme classique de la dysfonction corticale surrénale congénitale (VDKN) due à un déficit en 21-hydroxylase (plus de 90% de tous les cas). La carence en 21-hydroxylase s'accompagne d'une diminution de la synthèse du cortisol à partir du 17-OCG et d'une augmentation de l'ACTH, ce qui conduit à une hyperplasie du cortex surrénalien. Avec les formes classiques du VDKN, le niveau de 17-OCG est dix fois plus élevé que les indicateurs normatifs.

Pour contrôler la thérapie, le niveau de 17-OCG est déterminé régulièrement 1 fois en 3 mois (enfants de la première année de vie), 1 fois en 6 mois (enfants d'âge prépubère), 1 fois en 3-6 mois (adolescents).

Le niveau de 17-OCG est sujet aux rythmes circadiens et fluctue chez les femmes pendant le cycle menstruel.

Les échantillons de sang doivent être prélevés le matin de 8h00 à 10h00 - la période de concentration maximale de l'hormone dans le sang.

INDICATIONS POUR LA RECHERCHE:

  • Diagnostic de l'hyperplasie surrénale congénitale,
  • Irrégularités menstruelles,
  • Hirsutisme,
  • Diagnostic de l'infertilité féminine.

INTERPRÉTATION DES RÉSULTATS:

Valeurs de référence (version normale): nmol / l

ÂgeHommesFemmes
Nouveau-nés0,2 - 2,3
1-10 ans0,64 - 2,54
0,2 - 8,11,4 - 11,4
> 18 ans0,64 - 9,86Grossesse 1-6 semaines.4h00 - 10h00
Grossesse 7-14 semaines.3.00 - 9.00
Grossesse 15-25 semaines.5,00 - 14,00
Grossesse 25-34 semaines.6h00 - 31h00
Grossesse 34-40 semaines.8h00 - 36h00
Faute. phase1,28 - 4,83
Lut. phase3.18 - 14.34
Ménopause0,64 - 2,86

Augmenter les valeurs
  • Dysfonctionnement congénital du cortex surrénalien (VCD) avec une carence en 21-, 11β-hydroxylase
  • Tumeurs surrénales
  • Tumeurs ovariennes
  • Tout en prenant des médicaments à base de progestérone

Nous attirons votre attention sur le fait que l'interprétation des résultats de la recherche, le diagnostic ainsi que la nomination du traitement, conformément à la loi fédérale n ° 323-ФЗ «sur les bases de la protection de la santé des citoyens dans la Fédération de Russie» du 21 novembre 2011, doivent être effectués par un médecin de la spécialisation correspondante.

En continuant à utiliser notre site, vous consentez au traitement des cookies, des données utilisateur (informations de localisation; type et version du système d'exploitation; type et version du navigateur; type d'appareil et résolution d'écran; source d'où l'utilisateur est venu sur le site; à partir de quel site ou par qui la publicité; la langue de l'OS et du navigateur; les pages sur lesquelles l'utilisateur clique et les boutons; l'adresse IP) afin d'exploiter le site, d'effectuer un reciblage et d'effectuer des recherches et des révisions statistiques. Si vous ne souhaitez pas que vos données soient traitées, quittez le site.

Copyright FBUN Institut central de recherche en épidémiologie du Service fédéral de surveillance de la protection des droits des consommateurs et du bien-être humain, 1998 - 2020

Siège social: 111123, Russie, Moscou, ul. Novogireevskaya, d.3a, métro "Highway Enthusiasts", "Perovo"
+7 (495) 788-000-1, [email protected]

! En continuant à utiliser notre site, vous consentez au traitement des cookies, des données utilisateur (informations de localisation; type et version du système d'exploitation; type et version du navigateur; type d'appareil et résolution d'écran; source d'où l'utilisateur est venu sur le site; à partir de quel site ou par qui la publicité; la langue de l'OS et du navigateur; les pages sur lesquelles l'utilisateur clique et les boutons; l'adresse IP) afin d'exploiter le site, d'effectuer un reciblage et d'effectuer des recherches et des révisions statistiques. Si vous ne souhaitez pas que vos données soient traitées, quittez le site.

17-hydroxyprogestérone (17-OCG)

La 17-hydroxyprogestérone est un précurseur du cortisol, une hormone produite par les glandes surrénales et est impliquée dans la dégradation des protéines, du glucose et des graisses, le maintien de la pression artérielle et la régulation du système immunitaire.

17-hydroxyprogestérone, 17-OHP, 17-OH progestérone, progestérone -17-OH.

Dosage immunosorbant lié aux enzymes (ELISA).

Ng / ml (nanogrammes par millilitre).

Quel biomatériau peut être utilisé pour la recherche?

Comment se préparer à l'étude?

  • Ne mangez pas pendant 2-3 heures avant le test, vous pouvez boire de l'eau plate et propre.
  • En l'absence d'instructions d'un médecin, les femmes doivent être testées au 3-5ème jour du cycle menstruel..

Aperçu de l'étude

L'analyse détermine la quantité de 17-hydroxyprogestérone (17-OCG) dans le sang. La 17-hydroxyprogestérone est un précurseur du cortisol et est utilisée par l'organisme pour le produire..

Le cortisol est une hormone produite par les glandes surrénales, il intervient dans la dégradation des protéines, du glucose et des graisses, dans le maintien d'une tension artérielle normale et la régulation de l'activité du système immunitaire. La formation de cortisol est stimulée par l'hormone adrénocorticotrope (ACTH), qui est produite par l'hypophyse. La concentration de cortisol fluctue généralement pendant la journée, avec un pic du niveau de l'hormone à 8 heures du matin, suivi d'une diminution le soir. De plus, la teneur en cortisol dans le sang augmente avec la maladie et le stress..

La formation de cortisol nécessite plusieurs enzymes spéciales. Si un ou plusieurs d'entre eux sont déficients ou que leur fonction est altérée, une quantité anormale de cortisol et de ses précurseurs se forme, en raison de laquelle la 17-hydroxyprogestérone s'accumule dans le sang. Les glandes surrénales utilisent un excès de 17-hydroxyprogestérone tout en produisant beaucoup d'androgènes. Les androgènes excessifs, à leur tour, peuvent provoquer la masculinisation, contribuer au développement des caractéristiques sexuelles masculines non seulement chez les hommes, mais aussi chez les femmes.

Ainsi, une carence héréditaire en enzymes spéciales et, par conséquent, une quantité excessive d'androgènes conduisent à tout un groupe de troubles fonctionnels dans le corps, connus sous le nom général d '«hyperplasie surrénale». Le plus souvent, elle est causée par un manque d'enzyme 21-hydroxylase, qui est à l'origine de la maladie dans 90% des cas. L'hyperplasie surrénale est héréditaire sous une forme légère ou sévère.

Dans les cas plus graves d'hyperplasie surrénale congénitale, un déficit en 21-hydroxylase et une quantité excessive d'androgènes peuvent conduire à la naissance d'une petite fille avec des organes génitaux inexprimés - ce qui rend difficile la détermination du sexe du bébé. Les garçons atteints de cette maladie semblent normaux à la naissance, mais par la suite, leurs caractéristiques sexuelles commencent à se développer prématurément. Chez les filles, l'hirsutisme est probable d'abord dans l'enfance, puis pendant la puberté, puis des menstruations irrégulières se produisent et des signes de masculinisation apparaissent. Près de 75% des patients des deux sexes qui sont déficients en 21-hydroxylase avec hyperplasie surrénale congénitale produisent moins d'aldostérone, l'hormone qui régule la rétention de sel. Pour les nouveau-nés des deux sexes, cela peut conduire à une «crise de perte de sel» potentiellement mortelle: trop de liquide s'accumule dans le corps et donc trop de sel est excrété dans l'urine. Il arrive que les patients présentant ces symptômes aient un faible taux de sodium dans le sang (hyponatrémie), une augmentation du taux de potassium (hyperkaliémie), une diminution de l'aldostérone et une augmentation de l'activité rénine. Une forme de la maladie aussi grave, quoique moins courante, est souvent détectée lors d'un examen médical préventif des nouveau-nés.

Avec une forme plus bénigne et la plus courante de la maladie, seule une carence enzymatique partielle peut être observée. Parfois, cette forme est appelée hyperplasie surrénale congénitale tardive ou non classique - ses symptômes peuvent survenir à tout moment pendant l'enfance, pendant la puberté ou chez l'adulte. Cependant, ils peuvent être légers, peut-être leur lent développement au fil du temps. Et bien que cette forme d'hyperplasie surrénale ne constitue pas une menace pour la vie, elle est toujours dangereuse avec des problèmes de croissance, avec le développement du corps, ainsi qu'une puberté anormale chez les enfants, ce qui peut entraîner une infertilité supplémentaire.

75% des nouveau-nés présentant un déficit en 21-hydroxylase causé par une hyperplasie surrénale produisent également moins d'aldostérone, une hormone qui régule la rétention de sel dans les cellules. La perte de trop de liquide et de sels avec l'urine menace l'insuffisance aiguë du cortex surrénalien et la soi-disant crise de perte de sel.

À quoi sert l'étude??

  • Pour un examen médical préventif des nouveau-nés - afin de savoir si le bébé présente une hyperplasie surrénale congénitale ou une maladie héréditaire causée par des mutations spécifiques des gènes associées à une carence en enzymes impliquées dans la formation de cortisol. Les mutations du gène CYP21A2 sont à l'origine de près de 90% des cas d'hyperplasie surrénale congénitale, ce qui conduit à un déficit en 21-hydroxylase et à l'accumulation de 17-hydroxyprogestérone dans le sang.
  • Pour le dépistage de l'insuffisance congénitale de la glande surrénale avant le début de ses symptômes, ou pour confirmer l'hyperplasie surrénale au cas où les symptômes de la maladie existent déjà.
  • Pour le diagnostic de l'hyperplasie surrénale congénitale chez les enfants plus âgés et les adultes qui ont une forme plus légère d'hyperplasie «tardive». Dans le cas d'un diagnostic de «déficit en enzyme 21-hydroxylase», un traitement est prescrit associé à la suppression de la production d'hormone adrénocorticotrope et au remplacement du cortisol déficient par des hormones glucocorticoïdes. De plus, une analyse de la 17-hydroxyprogestérone peut être périodiquement nécessaire pour surveiller l'efficacité du traitement.
  • Avec des tests pour d'autres hormones - pour exclure l'hyperplasie surrénale chez les patients présentant des symptômes tels que l'hirsutisme et des menstruations irrégulières.
  • Pour surveiller l'état des femmes souffrant du syndrome des ovaires polykystiques, de l'infertilité et, à l'occasion, pour surveiller l'état des patientes soupçonnées d'un cancer surrénalien ou ovarien.

Quand une étude est prévue?

  • Avec un examen médical préventif des nouveau-nés. Lors de la réception d'indicateurs augmentés, il est répété pour confirmer le résultat initial. Il peut être prescrit si l'enfant présente des symptômes d'insuffisance surrénale ou de troubles associés à la perte de sels par l'organisme. Les signes de la maladie peuvent inclure une léthargie, une faiblesse, un manque d'appétit, une déshydratation, une pression artérielle basse.
  • En cas de suspicion d'hyperplasie surrénale congénitale chez un enfant (organes génitaux prononcés, signes de masculinisation, acné et croissance précoce des poils pubiens). Parfois - avec suspicion d'une forme plus légère (tardive) d'hyperplasie surrénale congénitale chez les enfants plus âgés ou chez les patients adultes.
  • Filles et femmes souffrant d'hirsutisme, de menstruations irrégulières, de masculinisation ou d'infertilité (ces symptômes sont très similaires à ceux du syndrome des ovaires polykystiques).
  • Périodiquement, avec une carence de l'enzyme 21-hydroxylase (pour contrôler l'efficacité du traitement).

Augmentation de la progestérone hormone 17-OH - qu'est-ce que cela signifie?

Normalement, la progestérone 17-OH est augmentée plus près de la fin du cycle, pendant la grossesse, le facteur de stress et dans les premiers jours après la naissance chez les enfants. Dans d'autres cas, une concentration anormalement élevée d'hormone stéroïde accompagne un dysfonctionnement surrénalien, un dysfonctionnement des ovaires. Une augmentation persistante provoque l'infertilité, la mortinaissance, les fausses couches et autres pathologies de la grossesse, l'hirsutisme chez la femme.

La progestérone augmente dans des situations stressantes

Quelle est la progestérone 17-OH?

L'hormone 17-OH (17-OPG) est un élément intermédiaire du groupe des stéroïdes, qui est produite lors de la conversion métabolique de la 17-hydroxypregnenolone et de la progestérone. Il est produit à partir du cholestérol par le cortex surrénal et les gonades (les testicules chez l'homme, les ovaires chez la femme), pendant la grossesse, la 17-hydroxyprogestérone produit également le placenta. Le cortisol ou Androstenedione (un précurseur de l'estradiol et de la testostérone) est synthétisé à partir de cette hormone..

La fonction principale est la synthèse d'autres hormones. Le 17-OHP se trouve dans le corps des hommes et des femmes, est responsable de la puberté, d'un cycle menstruel stable, de la possibilité de conception et d'activité sexuelle.

Quelle est la différence entre la progestérone et la progestérone 17-OH?

La 17-hydroxyprogestérone et la progestérone présentent plusieurs différences:

Caractéristiques17 gangsProgestérone
Structure biochimiqueLe métabolite de la synthèse du cortisolSubstance stéroïde
SynthèseSurtout les glandes surrénales, dans une moindre mesure - le placenta et les gonadesCorpus luteum, dans une moindre mesure - par les glandes surrénales, les gonades.
Les fonctionsLe matériau de départ pour la production d'autres hormonesL'hormone de base pour la grossesse, affecte la conception

17-OH fonctionne comme le cortisol. Le pic de concentration se produit le matin, ainsi que dans les situations stressantes.

Quand faire un test sanguin?

Indications pour l'analyse, en particulier lors de la planification d'une grossesse:

  • l'infertilité chez les femmes dans le contexte d'un déséquilibre hormonal;
  • dans le cadre d'un examen complet d'une tumeur ovarienne;
  • échec du cycle menstruel.

Un test sanguin pour la progestérone est prescrit en cas d'infertilité ou de problèmes ovariens

Chez les nouveau-nés, une analyse est prescrite pour exclure l'hyperplasie surrénale. Chez l'homme, l'étude permet d'établir la cause du déséquilibre hormonal.

L'étude chez la femme est réalisée le 2ème - 4ème jour du cycle, chez l'enfant et l'homme - n'importe quel jour du matin à jeun. Jeûne de sang d'une veine.

Une analyse complexe est également utilisée pour déterminer le profil multi-stéroïdes - une étude très précise qui identifie différents types de synthèse altérée des hormones surrénales et des hormones sexuelles. L'analyse est effectuée par spectrométrie de masse..

Progestérone Norm 17-OH

La norme chez les femmes dans les phases du cycle:

PériodeMinimum (nmol / L)Maximum (nmol / L)
Dans la phase folliculaire1,248.24
En phase ovulatoire0,914.24
En phase lutéale0,9911,51
Ménopause0,391,55

Résultats des tests sanguins pour la progestérone 17-OH

Norme chez les enfants:

ÂgeNorme (nmol / L)
Jusqu'à 1 mois3.03-51.5
Jusqu'à 2 mois4,8-29,7
2-3 mois1.5-12.4
3-4 mois0,6–13
1 à 10 ans0,24–7,8
11-14 ans0,21-4,06
15-18 ans1.2-6.8

La norme chez les femmes enceintes:

TermeNorme (nmol / L)
Premier trimestre3,55 –17,03
Deuxième trimestre3,55 - 20
Troisième trimestre3,75 - 33,33

La norme chez les hommes de plus de 18 ans: 1,52–6,36 nmol / l.

Causes de l'hormone stéroïde élevée

La norme physiologique est considérée comme une augmentation du niveau après une conception réussie, pendant cette période, une analyse n'est pas prescrite. De plus, la concentration change après le sommeil, en mangeant, selon la période du cycle, sous l'influence du stress.

Un niveau élevé est observé dans certaines maladies et conditions:

  • dysfonctionnement des glandes surrénales, souvent dans le contexte de l'absence ou du déficit en 21-hydroxylase;
  • altération de la fonction ovarienne;
  • médicament hormonal.

Le 17-OH est étroitement lié à d'autres hormones:

  1. Le cortisol et la progestérone 17-OH sont 2 substances apparentées. Le premier est synthétisé à partir de l'hormone 17-OH, leur volume dans le corps augmente en parallèle.
  2. Si la testostérone et la progestérone 17-OH augmentent en même temps dans la phase folliculaire, l'infertilité est diagnostiquée. La phase ovulatoire est interrompue ou absente, la durée du cycle augmente. Une augmentation du volume de 17-OH provoque une augmentation de la testostérone, qui peut provoquer non seulement l'infertilité, mais aussi des fausses couches, des fausses couches.
  3. Augmentation de la prolactine et de la progestérone 17-OH. Le niveau de prolactine détermine la possibilité de conception, d'ovulation. Sa concentration augmente avec l'hormone 17-OH pendant la grossesse, sous stress.
  4. Progestérone 17-OH et LH (hormone lutéinisante). Le volume de 17-OH commence à croître un jour plus tôt que le niveau de LH, les pics du niveau d'hormones coïncident.

Les symptômes de la progestérone élevée 17-OH

La réaction à l'augmentation de la concentration de 17-OH est individuelle chez chaque personne.

Avec une progestérone 17-OH élevée, la glycémie augmente

Principales caractéristiques:

  • défaillance du cycle (lorsque le niveau dépasse la norme de 5 à 6 fois, les menstruations sont absentes pendant plusieurs mois);
  • en surpoids;
  • gonflement ou douleur thoracique;
  • dysfonction gastro-intestinale;
  • acné, acné, urticaire;
  • augmentation du niveau de sucre;
  • œdème;
  • poils.

Avec une concentration élevée de 17-OH chez les enfants:

  • dimensions anormales des organes génitaux;
  • un déséquilibre électrolytique.

Avec une violation prolongée du niveau, fatigue, migraine, vertiges, anxiété, crises de panique, changements d'humeur, attention et mémoire souffrent.

Traitement de la 17-hydroxyprogestérone élevée

En cas d'augmentation importante de la concentration de l'hormone, une glucocorticoïde est prescrite. Avec un léger écart par rapport à la norme, ils modifient l'alimentation, excluent les situations stressantes, normalisent le mode et le mode de vie. Fluctuations uniques du 17-OCG dans le contexte de la dépression, le stress n'a pas besoin de traitement et ne représente pas une valeur diagnostique.

Médicament

Si l'analyse montre un excès de la norme de 17-OH-progestérone, les médicaments suivants sont prescrits:

  1. COC (contraceptifs) - Yarina, Jes, Diane-3. Les fonds normalisent le cycle, réduisent le volume des sécrétions.
  2. À condition que l'infertilité ait été diagnostiquée il y a plus de 12 mois dans le contexte d'un VCD non classique (dysfonction corticale surrénale congénitale), des glucocorticostéroïdes sont prescrits - Metipred, Prednisalon, Dexamethasone.

Yarina - contraceptif pour réduire les pertes

Les glucocorticostéroïdes sont des analogues fonctionnels des hormones humaines naturelles produites dans le cortex surrénal. Les médicaments réduisent la manifestation de l'hirsutisme chez les femmes et améliorent la fertilité.

Comment réduire les remèdes populaires?

Vous pouvez abaisser le niveau de l'hormone par des remèdes populaires:

  1. Prenez 1 cuillère à soupe. l feuilles écrasées de menthe et de sorbier. Infuser le mélange dans 1 tasse d'eau bouillante, laisser reposer au moins une demi-heure dans un thermos. Prendre la perfusion à parts égales trois fois par jour pendant un mois.
  2. Prenez 1 cuillère à soupe. l graines de carottes sauvages, broyer dans un mélangeur, verser 3 tasses d'eau bouillante. Insister ensuite dans un thermos pendant 1 jour. Prendre 1 tasse de perfusion deux fois par jour.
  3. 1 cuillère à soupe. l tiges broyées sèches de l'utérus de pin, remplir d'un demi-verre d'eau bouillante. Faire bouillir au bain-marie pendant 15 minutes, laisser refroidir. Suivre, porter le volume avec de l'eau bouillie propre à 100 ml, diviser en 2 doses et prendre deux fois par jour.
  4. Broyer 10 g de clous de girofle, verser un verre d'eau bouillante, insister dans un thermos pendant une demi-heure. Puis filtrer, prendre 4 ml de perfusion 4 fois par jour.
  5. Broyer les baies de sorbier, prendre 25 g de matières premières, faire bouillir 5 minutes dans un demi-litre d'eau. Cool, égoutter. Buvez du bouillon pendant la journée en 3-4 sets.

Les produits laitiers et les œufs aident à normaliser la progestérone dans le sang

Équilibrez votre alimentation, entrez plus de noix, graines, olives dans le menu. La stabilisation du niveau hormonal est favorisée par les œufs, la volaille, les produits laitiers, le poisson, les avocats.

Pourquoi des taux élevés sont dangereux?

Le danger d'augmenter le niveau de 17-OH-progestérone:

  • manque d'ovulation, violation du cycle, impossibilité de conception;
  • dans les premières semaines après la conception, une augmentation de la concentration peut provoquer un avortement spontané;
  • à n'importe quel stade de la grossesse, un niveau élevé provoque la menace de naissance prématurée, de saignement dans l'utérus, de décollement placentaire.

Le fond hormonal dépend directement du mode de vie, de la nutrition, de la stabilité du fond émotionnel. Des médicaments pour réduire les hormones sont prescrits si le niveau dépasse la norme de plus de 2 fois. Avec une légère augmentation des indicateurs, ils recommandent une alimentation économe, un repos psycho-émotionnel, parfois - la prise de sédatifs.

Qu'est-ce que la 17 progestérone HE: la norme chez les femmes

17 la progestérone - une hormone importante dans le corps féminin. Grâce à l'oxyprogestérone, une femme a la possibilité d'avoir des enfants, est attirée sexuellement et ses menstruations se déroulent selon un certain cycle. Les écarts par rapport à la norme 17 oh progestérone caractérisent les troubles des systèmes reproducteur et endocrinien des femmes.

Description du produit

Progestérone - qu'est-ce que c'est. Cette hormone stéroïde est impliquée dans la synthèse du cortisol, l'une des principales hormones du corps humain..

Une grande quantité d'oxyprogestérone est produite par les glandes surrénales pendant la puberté.

Il est présent dans le sang dès la naissance, seul son niveau change au cours de la vie: le maximum se produit le matin, de 9 à 10 heures environ..

Cela est typique des stéroïdes, dont la production est considérablement affectée par la phase du cycle menstruel et l'état de la grossesse.

De quoi l'hormone est-elle responsable? Il joue un rôle important dans le corps humain, il est nécessaire au métabolisme énergétique et thermique. Sa libération augmente si une femme éprouve du stress, de la peur ou un choc émotionnel. De plus, au cours du métabolisme métabolique, elle peut se transformer en testostérone, qui est une hormone masculine et est également nécessaire pour le fond hormonal normal d'une femme.

Niveau optimal

Comment la progestérone est-elle calculée chez la femme? Pour juger de la concentration de l'hormone dans le sang, il est nécessaire de prendre en compte l'état physiologique et l'âge:

FemmesNmol / LNg / ml
Filles de 12 à 17 ans0,1 - 7,00,03 - 2,3
Femmes à partir de 17 ans0,2 - 8,70,07 - 2,9
Pendant les saignements menstruels (phase folliculaire)0,2 - 2,40,07 - 0,8
Les jours 20-22 du cycle (phase lutéale)0,9 - 8,70,3 - 2,9
Pendant la grossesse2 - 120,66 - 4

Un indicateur du niveau de l'hormone dans le sang est important pour identifier l'étiologie des écarts suivants:

  • dans le contexte de l'absence de pathologies gynécologiques visibles, une femme ne tombe pas enceinte pendant six mois ou plus;
  • une femme a des cheveux sur le visage, la poitrine et le dos;
  • contrôle du résultat du traitement des maladies des glandes surrénales;
  • le cycle menstruel est rompu;
  • symptômes de déséquilibre hormonal;
  • pathologie de la glande surrénale.

Le prélèvement sanguin pour l'analyse de la 17 OH progestérone est effectué conformément aux règles:

  • le sang à jeun d'une veine;
  • l'échantillonnage doit être effectué sur 3 à 5 jours du cycle, sinon le résultat ne sera pas informatif;
  • avant l'échantillonnage, vous pouvez boire de l'eau, pas plus de 0,5 l.

Les résultats d'analyse

Comment le décryptage des informations est-il reçu? Si le niveau du patient est normal, cela indique que les glandes surrénales et les ovaires fonctionnent normalement, et les troubles hormonaux ont une autre raison.

Si la concentration du stéroïde augmente, il y a un développement du processus pathologique:

  • les processus tumoraux des ovaires ou des glandes surrénales peuvent être bénins ou malins;
  • type congénital d'hyperplasie surrénale;
  • troubles mentaux causés par un état de stress constant.

Une diminution du taux de 17 progestérone se produit dans les conditions suivantes:

  • Maladie d'Addison
  • insuffisance surrénale congénitale ou acquise.

Si la concentration augmente légèrement, l'hyperplasie surrénale, caractérisée par une prolifération atypique de ses propres tissus, peut la provoquer.

Une telle pathologie provoque un déséquilibre hormonal, qui peut provoquer de nombreux écarts.

Une augmentation significative de la production d'hormones chez les femmes peut se produire lors de la formation de diverses tumeurs des organes pelviens et des glandes surrénales.

De telles pathologies nécessitent une surveillance constante grâce à un test sanguin régulier pour la 17e progestérone. Les changements cliniques doivent également être surveillés. Lorsque le test est effectué, le médecin détermine, à différentes phases du cycle menstruel, qu'il aura différents indicateurs.

Symptômes de déviations

Un niveau élevé s'accompagne de certains symptômes:

  • croissance des cheveux améliorée par les hommes;
  • l'apparition d'acné sur le visage et le corps;
  • violation du cycle féminin;
  • faiblesse et malaise constant;
  • mal de crâne;
  • dyskinésie intestinale.

Comment abaisser l'indicateur en présence de symptômes caractéristiques: il est nécessaire d'exclure la source de toxines de la vie humaine.

Augmentation de la phase folliculaire

Si la progestérone est élevée dans la phase folliculaire, cela suggère que le corps féminin a également des niveaux accrus de testostérone.

Les conséquences d'une telle violation peuvent être:

  • manque d'ovulation de l'œuf;
  • infertilité;
  • Irrégularités menstruelles;
  • développement de la pathologie ovarienne;
  • Diabète..

Si le niveau est légèrement augmenté, nous pouvons supposer une hyperplasie surrénale, avec cette pathologie il y a une prolifération pathologique de leurs propres cellules. Un test sanguin pour l'hormone vous permet d'identifier de tels troubles à un stade précoce. Le résultat est très important lors de la planification d'une grossesse, il peut s'agir d'infertilité ou d'une violation du cycle.

En phase lutéale

La principale raison de l'augmentation de la progestérone dans la phase lutéale est la grossesse.

Si cette condition n'est pas confirmée, cela signifie le développement d'une pathologie, probablement dans les organes reproducteurs.

Les principales raisons de l'augmentation de la teneur en oxyprogestérone au cours de cette période du cycle menstruel sont les suivantes:

  • un cancer des organes pelviens ou mammaires se développe;
  • altération du fonctionnement des glandes surrénales;
  • kystes du corps jaune;
  • saignement utérin latent;
  • insuffisance rénale.

Même si une grossesse est diagnostiquée, une augmentation significative de 17 oxyprogestérone nécessite un suivi médical constant. Avec une pathologie congénitale du cortex surrénal, une femme ne tombe jamais enceinte - elle est stérile.

Comment réduire les niveaux d'oxyprogestérone

Lorsque la progestérone est élevée, les symptômes seront les suivants:

  • l'apparition de l'acné non seulement sur le visage, mais aussi sur le corps, ainsi que sur la tête;
  • fatigue, faible capacité de travail;
  • Irrégularités menstruelles;
  • infertilité de type acquise;
  • hypotension;
  • transpiration accrue;
  • maux de tête fréquents sous forme de migraines;
  • troubles mentaux, irritabilité, dépression;
  • ballonnements;
  • surpoids;
  • fragilité des ongles et des cheveux.

La symptomatologie caractéristique est un signe indirect d'une déviation du niveau hormonal vers le haut, seul un test sanguin de laboratoire peut donner un résultat précis.

Les méthodes qui peuvent abaisser le niveau à la normale chez les femmes peuvent être différentes, tout dépend de la pathologie qui a provoqué l'augmentation de la concentration de l'hormone.

Comment abaisser le niveau de ce stéroïde organique doit être déterminé par le médecin, en fonction de nombreux facteurs externes et internes, ainsi que des caractéristiques individuelles de chaque patient.

Le moyen le plus courant de normaliser le niveau d'oxyprogestérone est le médicament, qui comprend la prise des médicaments suivants:

  1. Pour une normalisation rapide, Clomiphene est prescrit - c'est un médicament hormonal qui peut normaliser l'équilibre hormonal en peu de temps (5-7 jours). Veillez à respecter la posologie prescrite.
  2. Vous pouvez changer rapidement la concentration de progestérone avec la mifépristone, mais ce médicament ne peut pas être utilisé pendant la grossesse, parfois il est utilisé comme moyen d'interruption de grossesse pendant des périodes allant jusqu'à 21 jours de retard.
  3. Si une femme reçoit un diagnostic de tumeur, on lui prescrit du tamoxifène. Il s'agit d'un médicament hormonal avec un effet antitumoral, le médicament normalise le niveau de progestérone dans le sang et la croissance tumorale s'arrête.

Un point très important pour normaliser l'équilibre hormonal est la nutrition des femmes.

Les aliments suivants doivent être exclus de l'alimentation:

  • légumineuses;
  • poulet et boeuf;
  • kéfir, lait cuit fermenté, yaourts;
  • nourriture grasse.

Vous devez faire attention aux légumes frais, aux fruits, aux tisanes, en particulier à la menthe.

Méthodes folkloriques

Si la concentration de l'hormone dépasse légèrement ou brièvement la norme, elle peut être abaissée par des remèdes populaires:

  1. Une infusion de fleurs de menthe et de sorbier a un très bon effet. Prenez-le trois fois par jour, en divisant la portion préparée en parties égales (1 cuillère à soupe. L. Matières premières pour brasser un verre d'eau bouillante).
  2. Vous pouvez utiliser des baies de sorbier: 2 c. infuser dans 1/2 litre d'eau bouillante. Prenez comme ci-dessus.
  3. Les tiges de l'utérus de bore normalisent bien le fond hormonal - 1 cuillère à soupe. l Préparez 100 ml d'eau sèche et mettez au bain-marie pendant 15 minutes. Passer au tamis, puis ajouter de l'eau bouillante à 100 ml et boire 50 ml deux fois par jour.

La normalisation de la progestérone par des méthodes alternatives peut donner un effet avec une légère augmentation du niveau de l'hormone, par exemple, dans le contexte du stress émotionnel.

Vidéo utile: fonctions des hormones sexuelles féminines, progestérone

Conclusion

De ce qui précède, nous pouvons conclure que la norme de progestérone 17 dans le sexe faible est très importante, et les écarts sont un signal pour un examen supplémentaire du corps. Un diagnostic complet aidera à identifier des maladies insidieuses comme le cancer des organes reproducteurs à un stade précoce et à effectuer un traitement en temps opportun.