Hormone adrénocorticotrope (ACTH)

L'hormone adrénocorticotrope (ACTH) est une hormone de l'hypophyse antérieure, qui est le stimulant le plus important du cortex surrénalien.

ACTH, hormone adrénocorticotrope, corticotropine.

Méthode de recherche

PG / ml (picogramme par millilitre).

Quel biomatériau peut être utilisé pour la recherche?

Comment se préparer à l'étude?

  • Exclure l'alcool 24 heures avant l'étude.
  • Ne mangez pas pendant 12 heures avant l'étude.
  • Arrêtez de prendre le médicament complètement 24 heures avant l'étude (comme convenu avec le médecin).
  • Élimine le stress physique et émotionnel dans les 24 heures avant l'examen.
  • Ne fumez pas pendant 3 heures avant l'étude.

Aperçu de l'étude

L'hormone adrénocorticotrope (ACTH) est une hormone de l'hypophyse antérieure qui est sécrétée par l'hypothalamus sécrétée par le facteur de libération de la corticotropine et stimule la biosynthèse et la sécrétion de cortisol dans le cortex surrénal. En plus du cortisol, dans une moindre mesure, l'ACTH assure la synthèse des androgènes et en concentrations physiologiques n'affecte pratiquement pas la production d'aldostérone. Le niveau d'ACTH est fortement influencé par le stress, le sommeil et l'exercice, la grossesse.

Le syndrome d'Itsenko-Cushing est caractérisé par la présence d'un corticostérome, ou cancer surrénalien, qui s'accompagne d'une hyperproduction de cortisol. Dans le même temps, la sécrétion d'ACTH est considérablement réduite.

La maladie d'Itsenko-Cushing est caractérisée par une activité fonctionnelle accrue de l'hypophyse due à l'hypertrophie de ses cellules ou au développement d'un adénome hypophysaire, ce qui conduit à une production excessive d'ACTH et à une hyperplasie du cortex des deux glandes surrénales; il y a une augmentation simultanée de la concentration d'ACTH et de cortisol dans le sang, ainsi qu'une augmentation de l'excrétion de cortisol libre et de 17-cétostéroïdes dans l'urine.

Le syndrome de production d'ECTH ectopique est une sécrétion anormale d'ACTH par une tumeur non hypophysaire (le plus souvent un cancer des bronches ou du thymome, parfois avec un cancer médullaire de la glande thyroïde, un cancer de l'ovaire, du sein, de l'estomac et du côlon), ce qui entraîne une augmentation du niveau d'ACTH dans le sang et par conséquent hyperplasie du cortex surrénalien et augmentation de la sécrétion de cortisol.

Pour le diagnostic différentiel entre la maladie d'Itsenko-Cushing et la production ectopique d'ACTH, dans laquelle le niveau d'ACTH dans le plasma sanguin est augmenté, un test avec l'hormone libérant de la corticotropine est utilisé. Chez les patients atteints de la maladie d'Itsenko-Cushing, la sécrétion d'ACTH augmente considérablement après l'administration de cette hormone; les tumeurs productrices d'ACTH de localisation non hypophysaire n'augmentent pas significativement l'ACTH, car les cellules de ces tumeurs n'ont pas de récepteurs hormonaux libérant de la corticotropine.

Dans le syndrome d'Addison - résultant des processus destructeurs de l'insuffisance primaire du cortex surrénal - la production de glucocorticoïdes, de corticoïdes minéraux et d'androgènes diminue, en réponse à laquelle la sécrétion d'ACTH augmente et son rythme est perturbé.

L'insuffisance surrénalienne secondaire et tertiaire - conséquence des lésions de l'hypophyse ou de l'hypothalamus - s'accompagne respectivement d'une diminution de la concentration d'ACTH et d'une hypoplasie secondaire ou d'une atrophie du cortex surrénalien. Un échantillon d'hormone libérant de la corticotropine vous permet d'évaluer la réserve résiduelle d'ACTH. Lorsque l'hypophyse est endommagée, la sécrétion d'ACTH en réponse à l'administration de cette hormone n'augmente pas, si l'hypothalamus est affecté (en raison duquel la production d'hormone libérant de la corticotropine diminue ou s'arrête), l'introduction de cette hormone augmentera la sécrétion d'ACTH et de cortisol.

Le syndrome de Nelson se caractérise par la présence d'une tumeur hypophysaire, une augmentation de la concentration d'ACTH et une insuffisance surrénalienne secondaire et se développe après l'ablation totale des glandes surrénales dans la maladie d'Itsenko-Cushing.

Ainsi, la détermination de la concentration d'ACTH dans le sang est nécessaire (en combinaison avec un test au cortisol) pour détecter les troubles du système hypothalamus-hypophyso-surrénalien.

À quoi sert l'étude??

  • Pour détecter la dysfonction corticale surrénale (en combinaison avec la définition du cortisol).
  • Pour le diagnostic différentiel de la maladie et de diverses formes du syndrome d'Itsenko-Cushing (en combinaison avec la définition du cortisol).
  • Pour surveiller l'efficacité du traitement des tumeurs, y compris chirurgicales.

Quand une étude est prévue?

  • Lors d'un test avec l'hormone libérant de la corticotropine.
  • En cas de suspicion de tumeur productrice d'ACTH.
  • Avec cortisol plasmatique augmenté et réduit.
  • Après élimination transsphénoïde des corticotropinomes (tumeur hypophysaire produisant de l'ACTH).

Que signifient les résultats??

Valeurs de référence: 0 - 46 pg / ml.

Raisons pour augmenter le niveau d'ACTH:

  • Maladie d'Addison (insuffisance primaire du cortex surrénalien);
  • Hyperplasie surrénale congénitale;
  • Itsenko - Maladie de Cushing;
  • syndrome de production ectopique ACTH;
  • Syndrome de Nelson;
  • syndrome paranéoplasique;
  • conditions post-traumatiques et postopératoires;
  • virilisme surrénalien;
  • prendre de l'ACTH, des amphétamines, du gluconate de calcium, du métopiron, de l'insuline, de la vasopressine, de l'éthanol, des œstrogènes, des corticostéroïdes, des préparations de lithium, de la spironolactone;
  • stress.

Raisons de réduire l'ACTH:

  • insuffisance surrénalienne secondaire;
  • cancer du cortex surrénal ou corticostérome du cortex surrénal (syndrome d'Itsenko-Cushing);
  • administration de glucocorticoïdes;
  • l'utilisation de la cryptoheptadine;
  • tumeur productrice de cortisol.

Qu'est-ce qui peut affecter le résultat?

Cycle menstruel, grossesse, stress.

Un test avec l'hormone libérant de la corticotropine est effectué selon la procédure suivante: le matin à jeun, du sang est prélevé pour mesurer l'ACTH. Ensuite, 100 μg d'hormone libérant de la corticotropine sont injectés par voie intraveineuse et après 30, 45 et 60 minutes, du sang est prélevé pour déterminer à nouveau le niveau d'ACTH. (Helix ne fournit pas d'hormone de libération de corticotropine).

Qui prescrit l'étude?

Endocrinologue, thérapeute, chirurgien oncologue, cardiologue.

Ce qui est influencé par l'hormone adrénocorticotrope

L'hormone adrénocorticotrope (ACTH) est produite par les cellules de l'hypophyse antérieure. Le «commandement» de sa synthèse est donné par l'hypothalamus à l'aide de corticolibérine (facteur de libération corticotrope). Pour l'ACTH, l'organe cible est la glande surrénale. Il stimule l'activité de la couche corticale et la formation de cortisol, cortisone et corticostérone..

Avec sa participation, les hormones sexuelles mâles (androgènes) et femelles (progestérone et œstrogène) sont synthétisées et pénètrent dans la circulation sanguine. Affecte légèrement le niveau d'adrénaline, de noradrénaline et de dopamine, la fonction de la médullosurrénale.

Le taux de synthèse d'ACTH dépend de la concentration de cortisol dans le sang. Un facteur externe qui peut augmenter la sécrétion hormonale est le stress - douleur intense, hypothermie, stress émotionnel et physique, faim ou diminution de la glycémie avec l'insuline.

Si l'hormone est formée en excès (par exemple, avec un néoplasme dans l'hypophyse), alors l'hypercorticisme se produit - le cortex surrénal produit trop de cortisol. La pathologie est appelée maladie d'Itsenko-Cushing. Un manque d'ACTH inhibe la formation de cortisol et conduit à une fonction surrénale faible. Chez les patients, la pression baisse, la peau s'assombrit, l'appétit diminue, une perte de poids est notée, un coma est possible.

Le principal point d'application de l'ACTH est les glandes surrénales, à savoir leur zone de faisceau de la couche corticale. Avec une exposition intense, l'hormone peut la faire croître, augmenter la taille et le poids des glandes surrénales et augmenter l'accumulation de cholestérol, d'acide pantothénique et d'acide ascorbique. La libération de cortisol dans le sang augmente.

Propriétés extrarénales:

  • élimination de la graisse du tissu sous-cutané;
  • assurer la dégradation des lipides et l'utilisation des acides gras formés pour la production d'énergie;
  • augmentation de la libération d'insuline et d'hormone de croissance;
  • accumulation de glucose sous forme de glycogène dans les muscles;
  • augmentation de la pigmentation de la peau (stimule les mélanocytes);
  • inhibition des processus inflammatoires;
  • améliorer la mémoire, l'apprentissage, l'émergence d'une motivation pour l'activité;
  • aide à restaurer les os dans les fractures;
  • stimule la formation de nouveaux vaisseaux sanguins.

Signes et symptômes du rendez-vous:

  • obésité avec un visage en forme de lune, éruptions cutanées de points noirs sur la peau, vergetures avec une teinte violette;
  • augmentation de la croissance des cheveux sur le corps, le visage, les menstruations irrégulières;
  • faiblesse musculaire, pression artérielle basse et perte de poids soudaine sans changement de régime;
  • diminution de la glycémie, augmentation des niveaux de calcium et de potassium;
  • apparition prématurée des règles chez les filles et croissance des cheveux sur les jambes, le long de la ligne médiane de l'abdomen, près des mamelons;
  • développement sexuel rapide chez les garçons, hypertrophie des organes génitaux externes, assombrissement de la peau du scrotum.
Basse pression

La préparation de l'analyse comprend:

  • paix physique et émotionnelle complète;
  • restriction de la caféine, refus de l'alcool;
  • dîner léger 10 heures ou plus avant l'analyse;
  • ne fumez pas en trois heures.

Si les glandes surrénales produisent peu de cortisol, alors l'ACTH augmente de 1,5 à 2 fois. Cette condition est appelée maladie d'Addison. La deuxième raison est une tumeur (adénome) de l'hypophyse antérieure, un syndrome d'hypercorticisme, la maladie d'Itsenko-Cushing se développe. Parfois, ils provoquent une augmentation de la tumeur dans l'utérus, les poumons et les intestins, ainsi que certains médicaments et autres maladies dans lesquels elle produit activement de l'ACTH..

Des lectures pathologiquement faibles se produisent si:

  • traitement à long terme avec des corticostéroïdes;
  • insuffisance surrénalienne secondaire;
  • Le syndrome d'Itsenko-Cushing;
  • tumeurs surrénales;
  • faible activité hypophysaire (hypopituitarisme).

En savoir plus dans notre article sur l'hormone adrénocorticotrope.

Quelle est l'hormone adrénocorticotrope responsable de

Cette hormone est produite par les cellules de l'hypophyse antérieure. Le «commandement» de sa synthèse est donné par l'hypothalamus à l'aide de corticolibérine (facteur de libération corticotrope). Pour l'ACTH, l'organe cible est la glande surrénale. Il stimule l'activité de la couche corticale et la formation de cortisol, cortisone et corticostérone..

Avec sa participation, les hormones sexuelles mâles (androgènes) et femelles (progestérone et œstrogène) sont également synthétisées et pénètrent dans la circulation sanguine. Affecte légèrement le niveau d'adrénaline, de noradrénaline et de dopamine, la fonction de la médullosurrénale.

Le taux de synthèse d'ACTH dépend de la concentration de cortisol dans le sang. Si elle est faible, l'hypothalamus forme intensément de la corticolibérine et l'hypophyse forme de la corticotropine. Dès que le niveau de cortisol devient suffisant pour répondre aux besoins de l'organisme, la libération d'ACTH s'arrête.

Les facteurs externes qui peuvent augmenter la sécrétion hormonale sont le stress - douleur intense, hypothermie, stress émotionnel et physique, faim ou diminution de la glycémie avec l'insuline.

Si l'hormone est formée en excès (par exemple, avec un néoplasme dans l'hypophyse), alors l'hypercorticisme se produit. Autrement dit, le cortex surrénalien produit trop de cortisol. Cette pathologie est appelée maladie d'Itsenko-Cushing. Il s'accompagne d'un dépôt de graisse sur le corps, d'un visage en forme de lune, d'une augmentation de la pression et de la glycémie, d'une faible immunité.

Un manque d'ACTH inhibe la formation de cortisol et conduit à une fonction surrénale faible. Chez les patients, la pression baisse, la peau s'assombrit, l'appétit diminue, une perte de poids est notée, sous l'influence du stress, l'apparition d'un coma.

Et voici plus sur ce qui se passera après l'ablation de l'adénome hypophysaire.

Fonctions et mécanisme d'action de l'ACTH

Le principal point d'application de l'ACTH est les glandes surrénales, à savoir leur zone de faisceau de la couche corticale. Avec une exposition intense, cette hormone peut provoquer sa croissance, ainsi qu'une augmentation de la taille et du poids des glandes surrénales, une accumulation accrue de cholestérol, d'acide pantothénique et d'acide ascorbique..

Ces composés sont importants pour la production ultérieure d'hormones. L'ACTH stimule également la synthèse des protéines et de l'ADN, activant les enzymes impliquées dans leur formation. En raison de ces réactions, la libération de cortisol dans le sang augmente.

L'ACTH a également des propriétés surrénales supplémentaires. Les plus importants comprennent:

  • élimination de la graisse du tissu sous-cutané;
  • assurer la dégradation des lipides et l'utilisation des acides gras formés pour la production d'énergie;
  • augmentation de la libération d'insuline et d'hormone de croissance;
  • accumulation de glucose sous forme de glycogène dans les muscles;
  • augmentation de la pigmentation de la peau (stimule les mélanocytes);
  • inhibition des processus inflammatoires;
  • améliorant la mémoire, il contribue également à l'apprentissage et à l'émergence d'une motivation pour l'activité;
  • aide à restaurer les os dans les fractures;
  • stimule la formation de nouveaux vaisseaux sanguins.

Qui doit être testé

Le médecin peut recommander un test de niveau d'ACTH pour les symptômes suivants:

  • obésité avec un visage en forme de lune, éruptions cutanées de points noirs sur la peau, vergetures avec une teinte violette;
  • augmentation de la croissance des cheveux sur le corps, les membres, le visage et les menstruations irrégulières;
  • faiblesse musculaire, pression artérielle basse et perte de poids soudaine sans changement de régime;
  • diminution de la glycémie, augmentation des niveaux de calcium et de potassium;
  • apparition prématurée des règles chez les filles et croissance des cheveux sur les jambes, le long de la ligne médiane de l'abdomen, près des mamelons;
  • développement sexuel rapide chez les garçons, hypertrophie des organes génitaux externes, assombrissement de la peau du scrotum.

Préparation de l'analyse

Avant l'étude, une journée nécessite un repos physique et émotionnel complet, l'utilisation des médicaments est cohérente avec le médecin traitant. Les repas peuvent être normaux, mais les boissons contenant de la caféine doivent être limitées et l'alcool doit être jeté. Le dîner avant le diagnostic devrait être facile et une pause dans les repas - au moins 10 heures. Pendant 3 heures, le tabagisme n'est pas recommandé. Sans suivre ces règles, les résultats ne sont pas fiables..

De plus, il faut garder à l'esprit que l'hormone adrénocorticotrope est une substance extrêmement instable. Si le sang n'est pas divisé en éléments cellulaires et en plasma, et que ce dernier n'est pas immédiatement placé dans le froid, alors l'analyse sera impossible ou son résultat ne sera pas exact. Par conséquent, il est recommandé de refaire le diagnostic après une semaine.

Indicateurs chez les femmes et les hommes

Après avoir obtenu les indicateurs finaux, ils sont comparés aux valeurs acceptées comme norme. Le niveau d'adrénocorticotropine est généralement mesuré avec le cortisol sanguin, les hormones sexuelles ou autres hormones hypophysaires..

Norme

Chez une personne en bonne santé, la concentration d'ACTH est de l'ordre de 5 à 45 pg dans 1 ml. Les facteurs suivants peuvent influencer le résultat:

  • le jour du cycle menstruel (de manière optimale le sixième ou le septième);
  • heure de la journée (de 7 à 8 heures du matin le maximum, et par 21 heures atteint un minimum);
  • grossesse;
  • changement de fuseau horaire (il faut au moins une semaine pour rétablir le niveau normal);
  • stress - douleur, froid, tension physique, excitation, anxiété, peur.

Promu

Si les glandes surrénales produisent peu de cortisol, alors l'ACTH augmente de 1,5 à 2 fois. Cette condition est appelée maladie d'Addison. Elle survient avec des troubles auto-immunes ou une infection tuberculeuse sévère. La deuxième raison est une tumeur (adénome) de l'hypophyse antérieure, qui produit intensément de l'ACTH. Les patients développent un syndrome d'hypercorticisme, la maladie d'Itsenko-Cushing.

Une augmentation de la concentration de l'hormone se retrouve également dans les néoplasmes à l'extérieur des glandes surrénales, s'ils sont capables de synthétiser des composés similaires à l'ACTH dans leur structure et leur fonction. Ces tumeurs se produisent dans l'utérus, les poumons et les intestins. Les causes les plus rares comprennent:

  • insulinothérapie;
  • l'introduction d'un analogue synthétique de l'ACTH;
  • l'utilisation de Veroshpiron ou de médicaments contenant des œstrogènes, des amphétamines, de l'alcool, de la prednisolone;
  • hypertrophie congénitale des glandes surrénales (hyperplasie);
  • Le syndrome de Nelson (survient avec l'ablation bilatérale des glandes surrénales);
  • blessures traumatiques, opérations étendues.

Abaissé

Les conditions pathologiques qui entraînent de faibles taux comprennent:

  • traitement à long terme avec des corticostéroïdes (hydrocortisone et analogues);
  • insuffisance surrénalienne secondaire;
  • Le syndrome d'Itsenko-Cushing;
  • tumeurs surrénales;
  • faible activité hypophysaire (hypopituitarisme).

Et voici plus sur le syndrome surrénogénital.

L'hormone adrénocorticotrope est produite par les cellules hypophysaires avec une diminution de la concentration de cortisol dans le sang, le stress, en réponse à l'apport d'hypothalamus corticoliberin. Sous son action, les processus métaboliques et la formation des hormones sexuelles changent, la puberté chez les enfants s'accélère.

Un apport sanguin insuffisant entraîne une perturbation des glandes surrénales, une carence en cortisol, qui se manifeste par une pression basse, un assombrissement de la peau, une perte de poids. Une augmentation excessive de la concentration provoque un hypercorticisme avec obésité, hypertension, croissance excessive des cheveux, modifications du cycle menstruel.

Vidéo utile

Regardez la vidéo sur l'ACTH pour le phéochromocytome:

ACTH chez les hommes - comment se faire tester correctement

L'hormone adrénocorticotrope (ACTH chez l'homme) est produite par l'hypophyse antérieure. Il a un effet sur le cortex surrénalien. Avec l'aide de l'hormone, ils produisent du cortisol, des androgènes, des œstrogènes.

En cas de violation de sa quantité dans le sang, les maladies causées par un dysfonctionnement de l'organe sont diagnostiquées.

Les niveaux de corticotropine sont influencés par un stress constant, un manque de sommeil et un dur travail physique..


Teneur en sang

Les cancers des glandes surrénales produisent de grandes quantités de cortisol, ce qui contribue à réduire la production d'hormones dans l'hypophyse..

  • Le syndrome d'Itsenko-Cushing (corticostérome) est une tumeur maligne, il commence indépendamment à produire du cortisol, ce qui conduit à une diminution de la production de corticotropine (ACTH).
  • Les formations bénignes qui apparaissent dans le corps sont capables de produire du cortisol, réduisant ainsi la production de l'hormone dans l'hypophyse.
  • La maladie d'Itsenko-Cushing (hypercorticisme secondaire) se développe avec un adénome cérébral. Le néoplasme commence à produire intensivement de l'ACTH, ce qui entraîne une augmentation de la production de cortisol.
  • Syndrome de production ectopique ACTH. Elle apparaît lorsque l'éducation se forme dans n'importe quel organe. Les tumeurs malignes ont une caractéristique qui leur permet de produire cette hormone, bien qu'elle soit synthétisée dans l'hypophyse. Dans un test sanguin, la corticotropine et la cortisone augmentent.

Pour déterminer avec précision la maladie, un test supplémentaire est effectué - un test avec de la corticotropine. Après son introduction, une heure plus tard, avec une deuxième analyse, la quantité d'hormone adrénocorticotrope dans le sang est détectée.

Lorsqu'il est augmenté - le syndrome d'Itsenko-Cushing (BIC), s'il ne change pas - une maladie de la production ectopique.

  • La maladie d'Addison est une pathologie grave des glandes surrénales qui ne sont pas capables de produire du cortisol dès la naissance, de sorte que l'hypophyse augmente la production d'ACTH.
  • Syndrome de Nelson. Élimination complète de la glande surrénale pendant l'opération, après quoi le cortisol n'est pas produit et en même temps une tumeur hypophysaire apparaît, ce qui entraîne une augmentation du niveau d'ACTH. Prendre certains médicaments pour diabétiques, gluconate de calcium, lithium, amphétamine.

La détermination de l'hormone surrénocorticotrope dans le sang est nécessaire pour identifier le travail de l'hypophyse et des glandes surrénales. En cas d'écart par rapport à la norme, vous devez rechercher la cause de la maladie et procéder au traitement.

Comment réussir l'analyse

Pour plus de précision, il est nécessaire de remplir certaines conditions:

  1. Avant de prendre du sang, vous devez vous reposer et éviter tout malaise, ils peuvent affecter la qualité de l'analyse, dans le sens de son augmentation;
  2. ne consommez aucun médicament par jour, après accord préalable avec le médecin;
  3. Ne buvez pas de boissons alcoolisées pendant au moins une journée;
  4. il est conseillé de ne pas fumer quelques heures avant l'intervention.

Les écarts par rapport à la norme entraînent de graves maladies hormonales. Si vous êtes intéressé par des articles, visitez le site plus souvent. Nous sommes ravis de vous rencontrer. être en bonne santé!

Quelles maladies peuvent provoquer des anomalies de l'ACTH chez les femmes à l'adolescence et à l'âge adulte?

Dans le cerveau humain, dans l'hypophyse, est le centre de régulation du système endocrinien. Les cellules de cette zone du cerveau produisent et envoient des hormones régulatrices tropiques au sang. Parmi eux, l'hormone adrénocorticotrope, dont le niveau doit être surveillé en permanence. À cette fin, des tests sont prescrits pour la concentration d'ACTH dans le corps des hommes, des femmes et des enfants.

Quelle est l'importance de l'analyse?

L'analyse de la concentration d'hormone adrénocorticotrope dans le sang est une étude spéciale qui vous permet de vérifier si les glandes surrénales fonctionnent correctement. Le bilan de santé de ces organes est basé sur la détection de la quantité de cortisol dans le sang - il est effectué avant et après l'injection contenant un substitut hormonal spécial créé par des moyens artificiels.

Attention! Les taux d'ACTH féminin peuvent augmenter ou diminuer en fonction du cycle menstruel et de la période d'ovulation. De plus, la norme ACTH change chez les femmes enceintes et les femmes qui allaitent..

L'exercice excessivement actif, les facteurs de stress avec des troubles hormonaux chez les femmes peuvent également affecter la concentration dans la circulation sanguine de cette substance. Si la quantité d'hormone augmente ou diminue, cela est considéré comme un aspect défavorable, indiquant la survenue de processus pathogènes dans le corps.

Types d'analyses

À des fins de diagnostic, les médecins utilisent deux types de tests:

  • Analyse express. Elle est réalisée en cas de suspicion de fonction insuffisante de la glande surrénale. L'examen peut être programmé avant l'introduction d'un analogue artificiel d'une substance hormonale, ou après.
  • Analyse à long terme. Il est prescrit si, après le premier examen, les résultats montraient des écarts par rapport à la norme ACTH. Pour effectuer un examen en laboratoire, vous devez prélever quatre échantillons. Le premier est administré avant l'injection d'hormone artificielle, et les trois suivants sont pris à intervalles réguliers.

Comment l'hormone adrénocorticotrope est-elle produite??

L'ACTH est responsable de la régulation de la fonction du cortex surrénal, aide à produire des hormones glucocorticoïdes, qui comprennent le cortisol, la cortisone, la corticostérone. Les substances énumérées ont un effet stimulant, régulent le travail des autres glandes endocrines.

L'hormone ACTH régule l'apport et la consommation d'énergie, la synthèse des stéroïdes, à savoir le cortisol (responsable des sensations de stress), l'œstrogène (une hormone du système reproducteur féminin), l'androgène (une hormone du système reproducteur masculin).

Objectifs de l'ACTH

L'hormone adrénocorticotrope favorise la formation d'une protéine de nucléine dans les cellules des glandes surrénales lors d'une exposition à long terme. Cela provoque une augmentation de la surface et de la taille des glandes surrénales. Étant donné que plusieurs substances hormonales importantes sont produites dans cet organe, leur croissance provoque une augmentation du contenu de toutes les hormones dans le sang.

L'ACTH augmente directement la production de cortisol avec un effet à court terme. La fonction principale du cortisol est de mobiliser les ressources vitales sous stress. En raison du cortisol, les processus suivants se produisent:

  • Le sang pénètre dans les muscles en plus grande quantité, donc pendant le stress, une personne devient physiquement plus forte,
  • Augmentation de la glycémie, qui est nécessaire pour améliorer la fonction musculaire,
  • Les réactions allergiques sont inhibées,
  • La douleur et l'inflammation sont réduites.,
  • Le système immunitaire est supprimé - la production d'anticorps et de cellules protectrices dans le sang est réduite,
  • La masse musculaire diminue en raison du traitement rapide des protéines.,
  • Le processus digestif ralentit, la motilité intestinale s'aggrave.
  • Les propriétés cognitives d'une personne sont réduites (la capacité de penser, de comprendre, de se souvenir, d'apprendre, de motiver).

Une concentration accrue d'hormone adrénocorticotrope affecte la synthèse de l'aldostérone, une substance hormonale qui contrôle le métabolisme des minéraux dans le corps. Si son niveau augmente, une inflammation peut se développer, la fonction rénale peut se détériorer, l'excrétion de potassium du corps avec l'urine peut augmenter et l'excrétion des sels de sodium peut diminuer. Tous ces minéraux sont responsables de la rétention d'eau, de l'augmentation du volume sanguin dans le système circulatoire et de l'augmentation de la pression.

L'ACTH excessive chez les femmes active des facteurs qui augmentent la teneur en hormones sexuelles mâles (androgènes). Cela se manifeste sous la forme d'une augmentation des poils et du visage, de l'acné, des irrégularités menstruelles et de la fonction ovarienne.

L'effet de l'ACTH sur la fonction de procréation des femmes

Les cellules ovariennes ne sont pas directement affectées par l'ACTH. Mais cet agent peut réagir avec d'autres hormones hypophysaires: la prolactine, une hormone folliculo-stimulante, augmentant ou diminuant leur fonction. Ensemble, les hormones hypophysaires régulent la fonctionnalité des ovaires, contrôlant les stades d'âge du développement folliculaire, le cours de l'ovulation et le développement du corps jaune. Tout cela détermine le début régulier et la durée normale des menstruations..

Chez les enfants et les adolescents, le corps est très sensible aux fluctuations hormonales. Si les filles ont des pathologies hypophysaires, une augmentation de la concentration d'ACTH et d'autres hormones peut entraîner une baisse du niveau d'hormones féminines: progestérone et œstrogène. Parallèlement à cela, la production d'androgènes augmente.

Les adolescentes dans cet état ont une croissance élevée, le développement d'un physique masculin - de larges épaules et un bassin étroit, un sous-développement des glandes mammaires, des organes génitaux externes et internes, des menstruations retardées.

Si l'ACTH est élevée chez les femmes en âge de procréer, la concentration d'hormones sexuelles féminines diminue, tandis que le niveau de testostérone augmente. Il y a des dysfonctionnements du cycle menstruel, des cheveux apparaissent sur le visage et le corps, des éruptions cutanées qui ne sont pas typiques pour cet âge. Si le niveau d'hormones sexuelles féminines est réduit, une femme menteuse peut développer une infertilité.

Régulation de la production d'hormone adrénocorticotrope

L'ACTH est produite par l'hypophyse, mais sa production est due au travail des glandes surrénales et de l'hypothalamus. Toutes ces glandes dans le corps fonctionnent comme un système unique qui régule la production et le maintien de la concentration requise d'hormones dans le corps..

Le contenu de l'hormone adrénocorticotrope dans le sang est contrôlé par des rétroactions. Le mécanisme suivant s'applique:

  • L'hypothalamus analyse le contenu des hormones surrénales - corticostéroïdes,
  • L'hypothalamus stimule l'hypophyse et la production d'ACTH à l'aide de corticolibérine,
  • L'ACTH affecte les récepteurs présents dans les cellules du cortex surrénal, activant la production de corticostéroïdes,
  • Un taux élevé de corticostéroïdes est détecté par l'hypothalamus, qui inhibe la synthèse de ces substances dans l'hypophyse..

Si un dysfonctionnement se produit dans le système décrit, cela provoque un déséquilibre hormonal. Cela, à son tour, conduit à l'apparition de diverses pathologies.

Lorsqu'un test ACTH est attribué?

L'analyse de l'ACTH peut être nécessaire pour les représentants de tous les groupes d'âge avec:

  • Hyperplasie surrénale,
  • Adénome rénal,
  • Insuffisance surrénale,
  • Hypertension artérielle,
  • Pigmentation excessive de la peau,
  • La puberté précoce,
  • Signes de pathologies hormonales - chez l'adulte, des éruptions cutanées apparaissent, les poils du visage apparaissent chez la femme,
  • Faiblesse osseuse, ostéoporose, fractures fréquentes,
  • Fatigue constante,
  • Utilisation à long terme de glucocorticoïdes.

L'ACTH affecte directement des indicateurs aussi importants du corps humain:

  • Masse corporelle,
  • Force et masse musculaire,
  • La capacité des organes et des tissus à rester invulnérables dans un état de stress.

Important! L'hormone adrénocorticotrope affecte la dégradation des graisses, le flux de glucose et d'acides aminés dans le sang.

Indicateurs et écarts normaux

Tous les processus décrits dans le corps humain doivent être exécutés de manière séquentielle et harmonieuse. Cependant, cela se produit jusqu'à ce que le niveau hormonal soit dans les limites normales. Des pathologies explicites se développent lorsque le contenu de l'ACTH augmente ou diminue considérablement. Les dysfonctionnements du travail des organes sont directement déterminés par la concentration et la production d'hormone adrénocorticotrope.

Sa norme a un effet si clair sur le cours de tous les processus biochimiques que des déviations peuvent provoquer une longue liste de pathologies et de maladies graves.

Un indicateur ACTH bas présente les symptômes suivants:

  • Toux longue et déraisonnable avec crachats,
  • Les troubles du sommeil,
  • Perte de poids soudaine,
  • Faiblesse musculaire,
  • Irritabilité nerveuse,
  • Transpiration accrue.

Une diminution de l'ACTH est un signe d'insuffisance hypophysaire ou surrénalienne. Une autre cause probable est les tumeurs des glandes surrénales. Une ACTH encore faible survient après un traitement aux glucocorticostéroïdes.

Une augmentation de l'ACTH devient un symptôme de maladies graves:

  • tumeurs hypophysaires,
  • Maladie d'Itsenko-Cushing, Addison,
  • insuffisance surrénale congénitale,
  • virilisme,
  • Syndrome de Nelson et autres.

L'ACTH augmente également avec le traitement à l'insuline.

Normalisation de l'ACTH

Les endocrinologues sont impliqués dans le traitement des niveaux hormonaux excessifs ou faibles. Ici, la pharmacothérapie est utilisée. La dexaméthasone est le médicament le plus efficace pour réduire l'ACTH..

Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour éliminer les formations tumorales conduisant à une production élevée d'hormones.

Un test sanguin pour l'ACTH (hormone adrénocorticotrope). Signes d'hormone croissante et décroissante, âge normal, méthodologie pour déterminer. Comment se préparer au test?

Hormone adrénocorticotrope (corticotropine ou ACTH) de l'hypophyse antérieure. Elle affecte la mobilisation du corps sous stress, l'adaptation dans des situations critiques, le métabolisme et le travail d'autres glandes endocrines.
La fonction principale de l'ACTH est de stimuler la sécrétion des hormones surrénales - les corticostéroïdes, dont les plus actifs sont le cortisol, les hormones sexuelles (œstrogènes et androgènes) et les catécholamines (adrénaline et norépinéphrine).
La libération d'hormone adrénocorticotrope tout au long de la journée se produit de manière cyclique. La concentration la plus faible de l'hormone dans le sang est observée à 6 heures du matin, la plus élevée entre 18 et 23 heures. Les fluctuations quotidiennes dépendent des habitudes de sommeil et de l'éveil. La concentration d'ACTH dans le sérum augmente fortement avec le stress. Un effet mineur sur le niveau d'ACTH a un cycle menstruel et une grossesse chez la femme.

Environ 60% des personnes de plus de 45 ans ont des écarts dans la concentration d'ACTH. En raison des fluctuations hormonales pendant la grossesse et la ménopause, les femmes sont deux fois plus susceptibles de souffrir d'un excès ou d'une carence en hormone.
Pour l'analyse de l'ACTH, le sang est prélevé dans une veine. Pour déterminer le niveau de l'hormone dans le sérum sanguin, une analyse immunoradiométrique est utilisée. Temps d'exécution de l'analyse de 1 à 4 jours ouvrables, selon le laboratoire.

Le rôle de l'ACTH dans le corps d'une femme

Fonctions ACTH

  1. Stimule la formation de cellules protéiques et d'acide nucléique des glandes surrénales lors d'une exposition prolongée à l'ACTH. Cela conduit à la croissance des glandes surrénales et à la croissance de leur cortex. Les glandes surrénales produisant un certain nombre d'hormones importantes (cortisol, hormones sexuelles progestérone, œstrogènes, testostérone), leur croissance entraîne une augmentation de la concentration de ces substances.
  2. Augmente directement la synthèse de cortisol avec une exposition à court terme à l'ACTH. Le rôle principal du cortisol est de mobiliser les ressources de l'organisme dans une situation stressante. Le cortisol fournit:
  • une ruée de sang vers les muscles, ce qui vous permet d'utiliser le réflexe «combattre ou courir» pendant le stress;
  • augmentation de la glycémie, qui est nécessaire pour améliorer la fonction musculaire;
  • a un effet anti-allergique;
  • a des effets analgésiques, anti-inflammatoires et anti-stress.

Les propriétés négatives du cortisol

  • dépression de l'immunité - réduit la production de lymphocytes et d'anticorps;
  • diminution de la masse musculaire due à une dégradation accrue des protéines;
  • ralentir la digestion, réduire la motilité intestinale;
  • détérioration des capacités cognitives - réflexion, souvenir, compréhension, apprentissage, motivation.
  1. Il affecte la synthèse des minéralocorticoïdes - hormones qui régulent le métabolisme minéral (aldostérone, désoxycorticostérone). L'aldostérone favorise le développement d'une inflammation et affecte le fonctionnement des reins, augmentant l'excrétion de potassium dans l'urine et réduisant l'excrétion de sodium. Ces minéraux sont responsables de la capacité des tissus à retenir l'eau, à augmenter la quantité de sang en circulation et à augmenter la pression artérielle. La désoxycorticostérone a des propriétés similaires, mais moins d'activité.
  2. Il active les précurseurs des androgènes - dihydroépiandrostènedione et androstendinone. Cela conduit à une augmentation du niveau d'hormones sexuelles mâles et peut se manifester par la croissance des cheveux sur le visage et le corps, l'acné, le dysfonctionnement des ovaires et les accidents menstruels.
  3. Augmente la synthèse du cholestérol nécessaire à la construction des parois cellulaires, des nerfs, à la formation de vitamine D, à la protection des globules rouges contre les effets nocifs.
  4. Il a un effet mélanocytostimulant. Les mélanocytes produisent plus de pigments de mélanine, ce qui détermine la couleur de la peau, des cheveux et de l'iris.
  5. Affecte les cellules du cerveau. Affecte la motivation de la mémoire et les processus d'apprentissage. Une carence en ACTH provoque une indifférence à l'environnement, une dépression, des troubles de la mémoire, une psychose.
  6. Il interagit avec d'autres hormones peptidiques - elles augmentent mutuellement l'influence les unes des autres sur le corps:
  • prolactine - est responsable de la croissance des glandes mammaires, de la formation de lait en elles, de l'inhibition du cycle menstruel et réduit également le niveau d'oestrogène; affecte le développement des organes génitaux secondaires;
  • somatotropine - avec un excès chez les enfants, une croissance corporelle active peut être observée, et chez les adultes, elle aide à éliminer les graisses des dépôts de graisse (graisse sous-cutanée) et leur oxydation;
  • vasopressine - affecte le tonus vasculaire et la pression artérielle, augmentant le volume sanguin dans les vaisseaux.

L'effet de l'ACTH sur le système reproducteur des femmes

Régulation de la synthèse de l'ACTH

L'hormone adrénocorticotrope est produite par la glande à la base du cerveau - l'hypophyse, mais sa synthèse est affectée par l'hypothalamus et les glandes surrénales. Ces trois glandes constituent le système hypothalamo-hypophyso-surrénalien, qui est responsable de la production et du maintien du niveau d'hormones requis.

Les taux sériques d'ACTH sont régulés par rétroaction. Schématiquement, ce mécanisme ressemble à ceci:

  • L'hypothalamus analyse le niveau d'hormones surrénales - corticostéroïdes.
  • L'hypothalamus améliore la glande pituitaire et la synthèse de l'ACTH à l'aide de l'hormone corticolibérine.
  • L'ACTH affecte les récepteurs situés sur la membrane des cellules corticales surrénales, activant la synthèse des corticostéroïdes.
  • Des niveaux élevés d'hormones corticostéroïdes sont analysés par l'hypothalamus, et il inhibe la production d'ACTH dans l'hypophyse..
Un dysfonctionnement de ce système entraîne un déséquilibre hormonal, qui s'exprime par diverses maladies.

Pourquoi le test ACTH est-il prescrit?

Les indications pour la nomination d'une analyse pour l'ACTH sont:

  • hyperplasie surrénale;
  • adénomes surrénaliens;
  • insuffisance surrénalienne - diagnostic différentiel de l'échec primaire et secondaire;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • pigmentation excessive de la peau, générale ou dans certaines zones;
  • syndrome suspecté ou maladie d'Itsenko-Cushing;
  • puberté précoce;
  • signes de déséquilibre hormonal - acné chez l'adulte, pilosité excessive sur le visage et le corps;
  • faiblesse osseuse - ostéoporose, fractures fréquentes ou pathologiques;
  • syndrome de fatigue chronique;
  • surveiller l'efficacité du traitement après l'ablation de la tumeur hypophysaire ou de la glande surrénale;
  • utilisation à long terme de glucocorticoïdes.

Signes d'une augmentation de l'ACTH

  • rougeur de la peau avec une teinte cyanotique et bleuâtre;
  • acné;
  • amincissement de la peau des mains;
  • motif de peau de marbre - les vaisseaux sanguins brillent à travers;
  • «vergetures» cramoisies sur l'estomac;
  • veines araignées.
  • La perturbation du système cardiovasculaire est le résultat d'une violation de la fonction excrétrice des reins, ce qui entraîne une diminution du sodium et un excès de potassium dans le corps. Manifestations:
  • augmentation de la pression artérielle;
  • cardiopalmus;
  • douleur au coeur;
  • dystrophie musculaire.
  • Dépression de l'immunité, maladies virales fréquentes et inflammations purulentes.
  • Perte de calcium osseux:
  • carie;
  • douleur osseuse
  • fractures vertébrales pathologiques.
  • Augmentation de la glycémie associée à une diminution de la sensibilité à l'insuline.
  • Hyperandroginia - un excès d'hormones sexuelles mâles avec une carence en œstrogènes et progestérone:
  • croissance excessive des cheveux sur la lèvre supérieure, le menton, le cou, la poitrine, l'abdomen, les bras, les jambes;
  • Irrégularités menstruelles;
  • manque de menstruations;
  • infertilité;
  • diminution de la libido.
  • Le développement sexuel prématuré est causé par un niveau élevé d'hormones gonadotropes avec déficit en ACTH dans l'enfance. Il semble:
  • atrophie mammaire
  • réduction des lèvres;
  • hypertrophie clitoridienne;
  • aisselles et poils pubiens;
  • croissance accélérée;
  • début précoce des règles chez les filles de moins de 8 ans.

Une augmentation à court terme de l'ACTH est une réaction normale du corps aux influences extérieures et ne provoque pas de symptômes caractéristiques.

Signes d'une diminution de l'ACTH

  • constipation
  • manque d'appétit;
  • perte de poids;
  • la nausée;
  • maux d'estomac.
  • L'hypoglycémie (une diminution de la glycémie) est associée à une sensibilité accrue des tissus à l'insuline. Accompagné d'épisodes de mauvaise santé 2 à 3 heures après avoir mangé.
  • Une diminution de la pression artérielle est causée par une violation du métabolisme minéral. Accompagné de nausées et de vertiges..
  • La faiblesse est causée par une diminution du taux métabolique. Manifestations:
  • faiblesse musculaire sévère;
  • douleur musculaire.
  • Les troubles des fonctions mentales surviennent lorsque le système hypothalamus-hypophyse est déficient et que les niveaux T3 et T4 diminuent;
  • une dépression
  • déficience de mémoire;
  • l'indifférence, l'apathie;
  • léthargie, inactivité;
  • psychose.
  • Hypogonadisme. La production insuffisante d'ACTH et d'autres hormones hypophysaires qui contrôlent le fonctionnement des gonades provoque une déficience des homons sexuels féminins en œstrogènes et progestérone. Manifestations:
  • absence de menstruations pendant 6 mois ou plus;
  • sous-développement des organes génitaux externes (lèvres) et internes (utérus, ovaires) avec des troubles hormonaux survenus dans l'enfance.
La réduction à court terme de l'ACTH n'a pas d'effets négatifs sur la santé.

Comment se préparer au test ACTH

Valeurs normales de l'ACTH chez les femmes selon l'âge

Norme (valeurs de référence) d'ACTH pour les femmes

Caractéristiques fonctionnelles, normes, causes et symptômes des anomalies hormonales de l'ACTH

L'hormone adrénocorticotrope, ou ACTH, est une substance produite par les cellules adénohypophytes. Il régule la sécrétion d'éléments hormonaux par les glandes surrénales, affecte les processus métaboliques dans le corps et mobilise le corps humain dans des situations stressantes.

Les femmes sont plus sujettes aux fluctuations de la corticotropine dans le sang que les hommes. Il est à noter que de nombreuses personnes de plus de 45 ans ont une forte augmentation ou diminution de cette substance Il est possible de confirmer ou de nier la présence d'anomalies dans l'ACTH à l'aide d'un test sanguin veineux clinique.

Les principales tâches de l'hormone

L'hormone adrénocorticotrope régule les systèmes endocrinien et reproducteur. Cependant, il a un effet direct sur le fonctionnement d'autres organes tout aussi importants..

Il est impossible de ne pas tenir compte de son interaction étroite avec d'autres hormones hypophysaires - la somatotropine, la prolactine et la vasopressine. Mais, malgré les propriétés bénéfiques de l'hormone, elle a également un certain nombre d'effets négatifs que vous devez connaître.

L'ACTH remplit des fonctions importantes:

  1. Il participe à la synthèse des protéines et des acides nucléiques. Avec une exposition prolongée à l'homonoma sur les cellules surrénales, elles se développent progressivement. Étant donné que l'organe apparié produit des hormones sexuelles (progestérone, œstrogène, testostérone) et du cortisol, avec la croissance active de ses tissus, la concentration de ces éléments augmente considérablement.
  2. Une exposition à court terme à l'ACTH sur les cellules surrénales stimule la production de cortisol. En savoir plus sur l'hormone ici..
  3. Il a un effet direct sur la production d'aldostérone et de désoxycorticostérone. Ce sont des hormones qui régulent le métabolisme minéral dans le corps humain..
  4. Active la production d'hormones, précurseurs des androgènes.
  5. Accélère le processus de production de cholestérol.
  6. Favorise la production de mélanocytes.

De plus, l'hormone ACTH a un effet direct sur le cerveau et stimule le développement des fonctions cognitives..

Les effets négatifs de la substance

L'adrénocorticotropine a également des effets négatifs qui se manifestent par:

  • suppression du système immunitaire;
  • diminution de la masse musculaire;
  • ralentir le processus de digestion;
  • troubles de la mémoire, de la pensée et d'autres fonctions cognitives.

Mais de telles violations ne se produisent que dans le cas de niveaux excessivement élevés d'ACTH. S'ils sont normaux, aucune affection ne devrait survenir..

ACTH chez les femmes

Hormone ACTH - qu'est-ce que c'est chez les femmes? En soi, cet élément n'a pratiquement aucun effet sur le travail des ovaires. Cependant, son interaction étroite avec la RT, la FSH et la prolactine ne peut être niée..

Sous l'influence de la corticotropine, la production de ces hormones est accélérée ou ralentie. Agissant en tandem rapproché, les hormones de l'hypophyse antérieure régulent le système reproducteur féminin.

Si nous parlons de ce dont l'hormone ACTH est responsable chez les femmes en âge de procréer, la possibilité de grossesse et la stabilité du cycle menstruel dépendent de sa concentration dans le sang. Avec une augmentation du niveau de cette substance dans le sang, la production d'hormones sexuelles féminines est inhibée. Au lieu de cela, la concentration de testostérone commence à augmenter régulièrement, ce qui peut entraîner de l'acné sur la peau, des changements dans le cycle menstruel, des cheveux dans les zones du corps où le sexe faible ne devrait pas l'avoir (par exemple, sur le visage). Dans le même temps, une production insuffisante d'oestrogène et de progestérone, survenant dans le contexte d'une augmentation de l'ACTH, peut provoquer le développement de l'infertilité.

Indicateurs ACTH chez l'homme et la femme

Après avoir compris de quoi est responsable l'hormone adrénocorticotrope ACTH, nous examinerons un sujet tout aussi important - les indicateurs généralement acceptés de la norme de cette substance. Certains facteurs externes peuvent influencer le niveau de l'élément hormonal, mais la possibilité de développer une maladie qui affecte les données d'analyse ne peut pas non plus être exclue. Dans tous les cas, la décision finale appartient à l'endocrinologue.

La norme de l'ACTH chez la femme peut être la suivante (l'unité de mesure est pmol / l de sang): de 2 à 11. Si l'on considère les valeurs normales de l'hormone, en tenant compte des unités de mesure généralement acceptées (pg / ml de sang), alors elles devraient être dans la plage de 9 jusqu'à 52.

La norme de l'ACTH chez l'homme varie de 9 à 46 pg / ml de sang. En cas de suspicion d'augmentation ou de diminution de la concentration de corticotropine dans l'organisme, une analyse clinique est réalisée..

Important! Des écarts mineurs par rapport aux normes généralement acceptées ne sont pas un signe alarmant. Cependant, si l'ACTH est 1,5 fois ou plus au-dessus de la normale, cela peut indiquer de graves problèmes de santé.!

Indications et caractéristiques de la préparation à l'analyse sur ACTH

Une analyse pour déterminer le niveau d'ACTH est nécessaire lorsque:

  • hyperplasie surrénale suspectée;
  • adénome surrénalien;
  • augmentation persistante de la pression artérielle;
  • hyperpigmentation de la peau;
  • puberté précoce;
  • suspicion de développement de la maladie d'Itsenko-Cushing;
  • la présence de signes d'anomalies hormonales, se manifestant par une croissance accrue des cheveux et l'apparition de l'acné;
  • fractures fréquentes;
  • suspicion d'ostéoporose;
  • syndrome de fatigue chronique;
  • suspicion d'insuffisance surrénalienne.

En outre, un test sanguin pour l'ACTH est nécessaire pour surveiller l'efficacité de la thérapie de remplacement après l'élimination des tumeurs hypophysaires ou surrénales. Le test est également effectué avec une prise à long terme par le patient de médicaments du groupe des corticostéroïdes..

Comment donner du sang pour l'ACTH?

Comment prendre le biomatériau pour l'hormone ACTH? Une étude clinique nécessite une préparation minutieuse, qui consiste notamment à éviter les situations pouvant entraîner une forte augmentation du niveau de l'élément hormonal. Ces facteurs comprennent:

  • des situations stressantes;
  • activité physique excessive;
  • vols ou délocalisations avec changement de fuseau horaire;
  • blessures
  • mauvaises habitudes.

De plus, l'analyse de l'hormone corticotropine ne doit être effectuée que si le jour de l'étude le patient n'a pas subi de mesures diagnostiques instrumentales - radiographie, fluorographie, endoscopie, échographie, etc. Les maladies infectieuses peuvent affecter la fiabilité des données..

Si au moins l'un des facteurs ci-dessus a eu lieu, un test sanguin clinique pour la teneur en hormone corticotrope doit être reporté de 5 à 10 jours. L'acceptation de tout médicament hormonal (s'il ne s'agit pas de contrôler leur efficacité) doit être annulée une semaine avant le test. Vous ne pouvez pas manger le jour du prélèvement de sang - vous ne pouvez boire que de l'eau sans gaz ni additifs alimentaires.

Il est important pour une femme de savoir quand, c'est-à-dire à quel jour du cycle prendre l'ACTH. Cela devrait être fait environ 6-7 jours MC.

Augmentation de l'ACTH: causes, clinique

Pour prescrire un traitement à un médecin, tout d'abord, il est nécessaire de connaître les raisons pour lesquelles l'ACTH est élevée. Ils peuvent être couverts en présence de certaines maladies:

  1. La maladie d'Addison, dans laquelle la fonction des glandes surrénales est considérablement altérée. En conséquence, une diminution significative de la production de cortisol se produit. Au lieu de cela, le niveau d'ACTH augmente de 2 à 2,5 fois.
  2. Insuffisance corticale surrénale. Dans ce cas, la production d'hormones par l'organe apparié est réduite. Comme dans le cas précédent, la production de cortisol diminue, mais il y a une augmentation de 2 à 2,5 fois l'ACTH.
  3. Maladies d'Itsenko-Cushing. L'adénome hypophysaire entraîne une augmentation des taux de glucocorticoïdes et d'ACTH.
  4. Syndrome de Nelson - une condition qui se développe chez un patient après l'ablation de la glande surrénale.
  5. Tumeur surrénale.
  6. Virilisme surrénalien. Cette condition, dans laquelle l'hormone adrénocorticotrope est élevée, conduit à une forte augmentation des hormones sexuelles mâles. En conséquence, les femmes ont une végétation anormale sur le corps, tandis que les cheveux sur la tête commencent à tomber, la graisse commence à s'accumuler dans les tissus de l'abdomen, et les jambes et les hanches, au contraire, perdent du poids.
  7. Syndrome ectopique ACTH, dans lequel se produit la formation d'une tumeur maligne de diverses localisations. Dans le même temps, l'hormone adrénocorticotrope est augmentée de 1,5 fois.

Il existe également un certain nombre de facteurs qui peuvent entraîner un taux élevé d'ACTH. Ceux-ci inclus:

  • grossesse;
  • évolution sévère des maladies infectieuses;
  • opérations transférées;
  • blessures reçues;
  • saignement intense;
  • brûlures reçues;
  • forts débordements émotionnels;
  • syndrome douloureux;
  • stress
  • l'observance d'un régime pauvre en glucides;
  • médicaments hormonaux.

Ce sont des facteurs non dangereux, mais le patient doit néanmoins en informer le médecin avant l'analyse..

Signes cliniques

Les symptômes du fait que l'hormone ACTH est élevée peuvent survenir:

  • dépôts de graisse sur le visage, le cou, l'estomac et le dos;
  • la formation d'une bosse "climatérique";
  • amincissement des bras et des jambes;
  • rougeur de la peau du visage avec l'apparition d'une teinte bleuâtre;
  • l'apparition de l'acné;
  • stries cramoisies sur le ventre;
  • l'apparition de veines d'araignée sur la peau;
  • dysfonctionnements du système cardiovasculaire;
  • dépression du système immunitaire;
  • détérioration des dents;
  • un changement dans le cycle menstruel;
  • développement de l'infertilité;
  • développement sexuel prématuré chez les garçons et les filles.

Remarque. Si l'augmentation de l'ACTH est temporaire, cela n'est pas dangereux. Mais avec une augmentation persistante du niveau de l'hormone, une intervention médicale est nécessaire pour éviter les effets indésirables.

Faible ACTH: causes, manifestations

Si l'ACTH est abaissé, cela peut être une conséquence de:

  1. Lésions des cellules hypophysaires ou hypothalamiques, qui peuvent être causées par des blessures, des maladies infectieuses, etc..
  2. Inflammation hypophysaire. Il s'agit de l'une des complications post-partum chez la femme, dont les causes sont encore inconnues..
  3. Lésions auto-immunes des cellules hypophysaires.
  4. Les corticostéromes sont des tumeurs surrénales. Dans ce cas, le niveau de cortisol est augmenté et l'ACTH, au contraire, est faible..
  5. Tumeurs hypophysaires qui ne produisent pas d'hormones.

En outre, les raisons pour lesquelles l'ACTH est abaissé peuvent également être des médicaments qui réduisent la production d'hormones. En particulier, une telle déviation peut résulter de l'utilisation d'hydrocortisone, dexaméthasone, cryptoheptadine, lithium, etc..

Important! Diminution de l'ACTH chez les personnes prenant des amphétamines et des alcooliques.

Signes principaux

Si l'hormone adrénocorticotrope est abaissée, une telle déviation peut se produire:

  • hyperpigmentation de la peau;
  • forte perte de poids;
  • indigestion;
  • diminution de la glycémie;
  • faiblesse générale;
  • hypotension;
  • états dépressifs;
  • déficience de mémoire;
  • douleur musculaire;
  • une panne, etc..

Une diminution à court terme de l'ACTH, ainsi qu'une augmentation temporaire de son niveau, n'entraînent pas d'effets néfastes sur la santé. De plus, les symptômes de cette déviation sont moins prononcés, donc les patients n'y font pas toujours attention.

Mais pour identifier de telles maladies, il est préférable de subir un examen avec un endocrinologue et de passer tous les tests nécessaires. N'oubliez pas que plus la maladie est détectée tôt (si elle a vraiment lieu), plus le traitement sera efficace et les prévisions de guérison seront aussi favorables que possible!