Hormone adrénocorticotrope (ACTH)

Tous les processus dans le corps humain sont régulés par des hormones - substances produites par les glandes endocrines et jetées dans le sang. Avec le flux de sang, ils arrivent au bon endroit, la soi-disant cible, où ils ont un certain effet. En particulier, l'hormone adrénocorticotrope (le deuxième nom est la corticotropine) est produite dans le cerveau, dans l'hypophyse antérieure. Sa fonction dans le corps est l'effet sur les glandes surrénales, qui, à leur tour, sont également les glandes endocrines, sécrétant des hormones, qui sont très importantes pour la vie normale.

Fonctions de l'hormone adrénocorticotrope dans le corps

L'hormone surrénocorticotrope affecte la production des hormones surrénales suivantes:

Glucocorticoïdes, qui comprennent la corticostérone, la cortisone, le cortisol.
Les glucocorticoïdes sont des hormones anti-choc et anti-stress, ils peuvent être comparés au système d'urgence dans le corps, une sorte de service 911;

Hormones sexuelles: androgène, œstrogène, progestérone.
Ces hormones sont responsables de la puberté, des fonctions reproductives du corps et de ce que nous définissons comme masculinité ou féminité;

Indirectement - à la production de catécholamines, dont l'adrénaline bien connue.

Ainsi, la corticotropine est responsable de la survie dans des situations critiques, elle affecte la capacité de produire une progéniture, la masse musculaire, le métabolisme, la résistance du corps aux infections et la capacité de s'adapter aux nouvelles conditions en dépendent. Comme vous pouvez le voir, la valeur de l'hormone adrénocorticotrope dans le corps est difficile à surestimer.

Détermination du niveau d'ACTH dans le sang: norme et pathologie

Le contenu de l'hormone adrénocorticotrope dans le corps est une valeur variable. Son taux sanguin dépend de l'heure de la journée, de l'état psychologique et de l'activité physique, ainsi que du cycle menstruel chez la femme..

La quantité maximale d'ACTH s'accumule dans le sang le matin, atteignant son apogée de 7 à 8 heures, et sa production diminue le soir, tombant à un minimum quotidien à 21 à 23 heures..

Dans la pratique médicale, la nécessité de déterminer le niveau d'hormone adrénocorticotrope dans le sérum sanguin se produit dans les situations suivantes:

  • Surveillance de l'état du corps pendant une thérapie prolongée aux glucocorticoïdes;
  • Diagnostic différentiel de l'hypertension;
  • Diagnostic différentiel de l'insuffisance surrénale;
  • Diagnostic et diagnostic différentiel du syndrome d'Itsenko-Cushing;
  • Fatigue, tolérance au stress, syndrome de fatigue chronique (SFC).

Une carence et un excès de cette hormone peuvent entraîner de graves dysfonctionnements dans le corps ou être la conséquence d'une maladie.

Une diminution de l'ACTH dans le sang peut être un signe des pathologies suivantes:

  • Fonction hypophysaire diminuée (insuffisance hypophysaire);
  • Diminution de la fonction du cortex surrénalien (insuffisance surrénale);
  • Tumeurs surrénales.

En outre, un faible niveau d'adrénocorticotropine se produit avec la thérapie aux glucocorticoïdes.

Une augmentation des taux sériques d'ACTH peut indiquer les problèmes suivants:

  • La maladie d'Itsenko-Cushing;
  • La maladie d'Addison;
  • Tumeur hypophysaire;
  • Insuffisance surrénale congénitale;
  • Adrénoleucodystrophie;
  • Syndrome de Nelson;
  • Virilisme surrénalien;
  • Syndrome ectopique d'ACTH;
  • Syndrome ectopique de l'ARK;
  • Conditions corporelles après un traumatisme ou une chirurgie.

De plus, une augmentation du niveau d'ACTH se produit lors de la prise de certains médicaments (insuline, métopiron, ACTH en injections).

Test sanguin ACTH

Pour étudier le contenu de la corticotropine dans le sérum sanguin, le sang est prélevé dans une veine.

Étant donné que le niveau de l'hormone dépend de nombreux facteurs, vous devez vous préparer à l'analyse - il est donc certain que le résultat n'est pas déformé.

La préparation de l'analyse s'effectue comme suit:

  1. 24 heures avant le don de sang pour analyse, vous devez arrêter de prendre tous les médicaments;
  2. Pendant 24 heures, essayez d'exclure tout stress physique et psycho-émotionnel;
  3. 12 heures avant l'étude, pas plus tard - le dernier repas avant l'analyse;
  4. 3 heures avant l'étude est interdit de fumer.

La valeur normale ou de référence de l'ACTH mesurée en laboratoire est un indicateur de 9 à 52 pg / ml (picogramme par millilitre).

Hormone adrénocorticotrope en thérapie

L'ACTH à des fins médicales est obtenue à partir de l'hypophyse des porcs ou des bovins.

En pharmacie, il se présente en flacons sous forme de poudre légère. Prenez ce médicament sous forme d'injections intramusculaires, pour lesquelles la poudre est dissoute avant utilisation. La concentration ainsi que la posologie sont sélectionnées en fonction des indications.

L'ACTH est utilisé dans le traitement des maladies suivantes:

  • Syndrome de fatigue chronique;
  • Insuffisance surrénale;
  • Rhumatisme;
  • Polyarthrite;
  • Goutte;
  • L'asthme bronchique;
  • Maladies de la peau à composante allergique ou auto-immune (dermatite, eczéma, neurodermatite);
  • Allergie;
  • Tuberculose;
  • Leucémie.

La corticotropine est contre-indiquée en cas d'hypertension, d'athérosclérose, d'insuffisance cardiaque, d'ulcère gastro-duodénal, de formes sévères de diabète sucré, de psychose. Chez les personnes âgées, les injections d'hormones sont prescrites avec prudence et effectuées sous contrôle médical.

Les informations sur le médicament sont généralisées, fournies à titre informatif et ne remplacent pas les instructions officielles. L'automédication est dangereuse pour la santé.!

ACTH - Hormone adrénocorticotrope

Temps de lecture: min.

En médecine, une telle chose comme un test sanguin pour les hormones, dont la norme est détectée par un examen complet du contenu et de la concentration de substances biologiquement actives. Un tel examen permet de détecter un nombre important de maladies diverses, même à ce stade si leurs symptômes ne se sont pas encore manifestés. Si le médecin observateur prescrit un test sanguin pour les hormones, il doit être passé.

De quoi l'hormone ACTH est-elle responsable??

L'hormone adrénocorticotrope (ACTH) est une hormone produite par l'hypophyse antérieure..

Nom du servicePrix
Consultation initiale avec un gynécologue2 300 rub.
Expert gynécologique en échographie3 080 rub.
Prise d'empreinte (grattage) pour examen cytologique500 rub.
Complexe «potentiel reproducteur» Évaluation hormonale de la réserve folliculaire des ovaires (AMG.FSH, LH, estradiol)1 900 roubles.
Détermination de la réserve testiculaire, test avec stimulation FSH avec le coût du médicament5 000 roubles.
FSH650 rub.
FSH (CITO)950 rub.
FSH (express)650 rub.

L'ACTH affecte la mobilisation du corps sous stress, l'adaptation dans des situations critiques, le métabolisme et le travail d'autres glandes endocrines. La fonction principale de l'hormone ACTH est de stimuler la sécrétion des hormones surrénales - les corticostéroïdes, dont les plus actifs sont le cortisol, les hormones sexuelles (œstrogènes et androgènes) et les catécholamines (adrénaline et norépinéphrine).

Les tests hormonaux attribuables sont les normes nécessaires pour détecter les causes des maladies:

L'hormone ACTH teste la norme de la glande pituitaire

  1. ACTH (hormone adrénocorticotrope). La norme est de 1 à 49 μg / ml. Une concentration excessive de cette hormone est associée à des maladies: virilisme surrénalien, maladie d'Addison, syndrome de Nelson et autres. Une diminution de l'ACTH peut être due à des maladies: une tumeur du cortex surrénalien, une tumeur avec libération de cortisol.
  2. STH (hormone de croissance). La norme moyenne est de 1-9 μg / ml., Alors que la norme d'un homme diffère de la norme d'une femme. L'hormone est abaissée - elle peut entraîner un nanisme chez les enfants, chez un adulte - le métabolisme est altéré. Augmentation de l'hormone - augmentation de la croissance et des membres chez les adolescents et les adultes.
  3. TSH (hormone stimulant la thyroïde). L'hormone contrôle les réactions chimiques et les processus métaboliques du corps humain. La norme est de 0,41-4MkMe / ml, pour les femmes enceintes - 0,41-2,5MkMe / ml. Une diminution est possible avec la thyréotoxicose, une augmentation avec la thyroïdine ou avec l'hypothyroïdie.
  4. Prolactine. L'hormone responsable de la production de lait chez les femmes enceintes et allaitantes. La norme pour les femmes est de 131-545 μg / ml, pour les hommes - 100-264 μg / ml. La concentration est augmentée pendant la grossesse et l'allaitement ou dans les maladies: hypothyroïdie, kyste ovarien.
  5. FSH (hormone folliculo-stimulante). L'hormone est responsable de la maturation des spermatozoïdes chez l'homme et du follicule chez la femme. La norme pour les femmes en phase folliculaire est de 2,8-11,3 mU / l, pendant la période d'ovulation - 5,8-21,1 mU / l, pour les hommes - 2,4 mU / ml. Un niveau réduit chez la femme peut être à l'origine d'une cause: porter un enfant, faire de l'embonpoint, maladie de Simmonds, aménorrhée et autres. Augmentation de la concentration hormonale - avec dysfonctionnement des glandes génitales, dans le contexte de l'insuffisance rénale, due à l'alcoolisme et autres.
  6. LH (hormone lutéinisante). L'hormone est responsable de la production d'hormones sexuelles féminines et masculines. Pour les femmes, la norme à différents moments de la vie diffère en termes de performances et fluctue au cours du cycle: la phase folliculaire du cycle est de 2 à 14 mU / l, la phase d'ovulation du cycle est de 24 à 150 mU / l, la phase lutéale du cycle est de 2 à 17 mU / l. Chez les hommes, la norme est de 0,5 à 10 mU / l.

Un test sanguin pour les hormones est la norme de la glande thyroïde:

  1. TK (triiodothyronine). L'hormone accélère le métabolisme dans les organes, assure le travail des tissus nerveux et musculaires. Norm TK - de 2,6 à 5,7 pmol / l
  2. T4 (thyroxine). Une hormone qui affecte tous les processus métaboliques du corps. Norme sans T4 de 9 à 19,1 pg / ml.
  3. Calcitonine. L'hormone est impliquée dans le métabolisme du calcium et du phosphore du corps. La norme pour les enfants va jusqu'à 70 pg / ml, pour les adultes: femmes - de 0,07 à 12,97 pg / ml; pour les hommes - de 0,68 à 12,7 pg / ml

Test hormonal surrénalien

  1. Cortisol. L'hormone protège le corps du stress, aide à la régulation des processus métaboliques. Norme de moins de 16 ans dans la gamme de 84 à 580 nmol / l, personnes de plus de 16 ans - 139 à 635 nmol / l.
  2. Sulfate de déhydroépiandrostérone. L'hormone est responsable de la production d'oestrogène et de testostérone par l'organisme. Le contenu élevé de cette hormone peut contribuer au risque de fausse couche. La norme à l'âge de 16 ans est de 84 à 580 nmol / l; plus de 16 ans - 138-634nmol / l.
  3. Aldostérone L'hormone aide à retarder le sodium et le chlore dans le corps et établit l'équilibre eau-sel dans le corps. Norm - jusqu'à 350pg / ml.

Préparation de l'analyse ACTH

Toute personne peut effectuer une analyse ACTH s'il existe des preuves pour l'étude. Il n'y a aucune contre-indication pour cette étude..

La nécessité de déterminer le niveau d'ACTH survient lors de la réalisation d'un diagnostic différentiel entre différentes formes d'insuffisance surrénalienne, afin d'évaluer l'effet du traitement, ainsi que certaines autres pathologies qui indiquent un changement dans le niveau d'ACTH ou une pathologie de l'adénohypophyse.

Pour l'analyse, le sang veineux, plus précisément le plasma sanguin, est examiné. En règle générale, l'étude ne prend pas plus de 2 jours. La norme d'analyse est de 0 à 46 pg / ml. Le contenu de l'ACTH pendant la journée varie selon un certain rythme. Les valeurs les plus élevées sont déterminées à 6-8 heures du matin et les plus petites - à 21-22 heures du soir. Si une personne a été soumise à un stress intense pendant la journée, le contenu de l'ACTH augmente. Les changements de fuseaux horaires peuvent également affecter les niveaux hormonaux - après un tel stress, le rythme normal de sécrétion de corticotropine est restauré dans les 2 semaines. Par conséquent, il n'est pas informatif de passer des tests après un long voyage, un voyage, au cours duquel le rythme quotidien a changé. Le jour où prendre de l'ACTH après avoir changé de fuseau horaire, vous devez vous renseigner auprès de votre médecin, mais la période d'adaptation ne prend généralement pas plus de 2 semaines.

Il existe des conditions dans lesquelles des violations du taux d'ACTH peuvent être suspectées, lorsque le don de sang est nécessaire pour clarifier le diagnostic et déterminer d'autres tactiques de gestion des patients. Symptômes dans lesquels un déséquilibre ACTH peut être suspecté: combinaison d'un excès de poids avec un visage en forme de lune, acné, vergetures cramoisies (stries), hirsutisme, irrégularités menstruelles chez la femme; faiblesse musculaire, pression artérielle basse, perte de poids non motivée, hypoglycémie, hyperkaliémie, hypercalcémie; chez les enfants - l'apparition intempestive de caractéristiques sexuelles secondaires. Ces symptômes peuvent indiquer un certain nombre de pathologies graves dans lesquelles se produit une production excessive ou insuffisante de corticotropine..

ACTH: comment passer. L'analyse doit être prise à jeun, le dernier repas doit être au moins 12 heures avant de prendre du sang. La veille de l'étude, vous ne pouvez pas boire de boissons alcoolisées, exposer le corps à un effort physique excessif et limiter le stress psycho-émotionnel. Si possible, il est conseillé de refuser de prendre des médicaments la veille de l'étude. Vous pouvez fumer au moins 3 heures avant de prendre du sang pour analyse. L'hormone est très sensible et instable dans l'environnement, sa demi-vie peut aller jusqu'à 12 minutes, vous devez donc donner du sang directement au laboratoire où il sera testé. Étant donné que l'ACTH est une hormone, un endocrinologue peut dire plus en détail comment le prendre, qui analysera les résultats et prescrira des recherches et des traitements supplémentaires. Parfois, il est nécessaire de répéter l'analyse plusieurs fois pour éliminer les faux résultats à la suite d'une mauvaise préparation à l'analyse ou d'erreurs dans le prélèvement de sang et le transport du matériel.

Hormone adrénocorticotrope (ACTH) dans le sang: qu'est-ce que c'est, tests, norme, causes des écarts par rapport à la norme

L'arrière-plan hormonal d'une personne est responsable du travail de l'organisme dans son ensemble et de ses organes individuels. Beaucoup ont dû trouver le concept de l'hormone adrénocorticotrope, mais ce n'était pas toujours clair ce que c'était et pourquoi notre corps en avait besoin..

L'hormone adrénocorticotrope (ACTH) est produite par l'hypophyse frontale et appartient aux hormones tropiques, c'est-à-dire qui ont un effet spécifique sur des organes ou des tissus spécifiques. Vous pouvez trouver d'autres noms pour cette hormone - la corticotropine, l'hormone corticotrope ou l'adrénocorticotropine. Il appartient aux hormones peptidiques et se compose de 39 acides aminés. Sa tâche principale est de réguler les glandes surrénales..

Fonctions ACTH

Ce n'est qu'au milieu du siècle dernier que les scientifiques ont découvert la relation entre l'hypothalamus, l'hypophyse et les glandes surrénales. Il s'est avéré que l'hypophyse de l'hormone adrénocorticotrophine est contrôlée par le dos de l'hypothalamus. Et l'ACTH régule les glandes surrénales et leur sécrétion d'autres hormones dans le corps (cortisol, cortisone, corticostérone).

Comme l'ACTH affecte également la production de diverses substances biologiquement actives, on peut dire que cette hormone est responsable de fonctions corporelles telles que:

  • réaction à des situations stressantes;
  • le système immunitaire (résistance aux maladies);
  • adaptabilité du corps aux changements externes;
  • augmentation du seuil de douleur;
  • résistance aux réactions allergiques;
  • le système reproducteur du corps.

Indirectement, l'ACTH affecte la production d'adrénaline, car elle stimule la sécrétion d'adrénocorticostéroïdes. Il affecte également la production d'hormones sexuelles humaines, qui à leur tour affectent le fonctionnement des glandes, régulent respectivement l'humeur chez les femmes et la libido chez les hommes.

Les fonctions de l'hormone adrénocorticotrope comprennent:

  • une augmentation de la concentration de cortisol, qui aide une personne à se rassembler dans une situation stressante;
  • l'effet sur la formation d'acides nucléiques et de protéines dans les glandes surrénales, ce qui conduit à leur croissance et à une sécrétion accrue d'hormones telles que le cortisol, la progestérone, les œstrogènes, la testostérone;
  • effet sur les cellules du cerveau - avec une carence provoque des problèmes de mémoire, la dépression, l'apathie;
  • participation à d'autres hormones peptidiques dans le corps;
  • aider à la production de cholestérol nécessaire pour protéger les globules rouges, la formation des parois cellulaires, les nerfs, la formation de vitamine D.

De plus, l'ACTH affecte le poids et le volume de la masse musculaire chez l'homme.

Indications pour l'analyse de l'ACTH

Vous pouvez vérifier le niveau d'ACTH vous-même en donnant du sang dans le laboratoire le plus proche, mais fournir le décryptage de l'analyse au médecin traitant, et en aucun cas vous ne devez vous auto-médicamenter. Les médecins prescrivent le passage de cette étude dans les cas suivants:

  • écarts dans la taille et la fonction des glandes surrénales (hypertrophie, dysfonctionnement, adénomes, hyperplasie, insuffisance surrénale);
  • traitement à long terme avec des glucocorticostéroïdes;
  • diagnostic de la maladie d'Itsenko-Cushing;
  • l'acné (acné) et une pigmentation accrue de la peau chez les adultes, ainsi qu'une pilosité accrue comme signes de déséquilibre hormonal;
  • puberté accélérée à l'adolescence;
  • pression artérielle élevée ou basse, sauts de tension artérielle;
  • l'ostéoporose et d'autres maladies des tissus des chaton;
  • plaintes des patients de fatigue chronique et de fatigue;
  • suspicion d'un adénome de la partie hypophysaire du cerveau;
  • glycémie élevée;
  • taux de cholestérol élevé;
  • surveillance et contrôle du traitement du cancer;
  • le niveau de cortisol n'est pas normal.

L'adrénocorticotropine a un effet très important sur la santé et les fonctions de reproduction du corps féminin, car elle est capable de réguler le niveau d'action de la prolactine, des hormones folliculo-stimulantes et lutéinisantes. Ces hormones contrôlent ensemble le travail des ovaires, affectant le processus d'ovulation. Si une fille ou une femme présente un sous-développement des caractéristiques sexuelles externes et internes, une structure corporelle masculine (grande croissance, épaules larges et hanches étroites), des glandes mammaires sous-développées et le début tardif des menstruations, une analyse appropriée doit être immédiatement effectuée. L'ACTH dans ce cas peut inhiber la production d'hormones sexuelles féminines et la production d'hormones mâles est améliorée, ce qui peut conduire à l'infertilité.

Analyse ACTH

L'hormone adrénocorticotrope est très sensible à divers facteurs externes. Pour obtenir une valeur fiable du niveau d'ACTH, un test sanguin est effectué à un certain moment, généralement avant 8 heures du matin, après quoi le niveau hormonal commence à changer brusquement et les résultats de l'étude seront déformés. Lors de la détermination du syndrome de Cushing, une heure de prélèvement sanguin est prescrite pour la soirée - après 18h00. Avant de donner du sang, vous devez respecter certaines règles:

  • exclure l'alcool, le tabac et les drogues un jour avant l'étude;
  • repas 10-12 heures avant l'analyse;
  • Ne faites pas de sports et d'autres activités physiques par jour;
  • éviter le stress sévère la veille;
  • vous ne pouvez pas effectuer une analyse après des tests de diagnostic tels que l'échographie, la radiographie, la fluorographie, l'endoscopie.

En outre, le niveau d'ACTH peut aller au-delà de la norme lors du passage d'un fuseau horaire à un autre, souffert d'une maladie infectieuse, de blessures et d'interventions chirurgicales, d'une grossesse, d'un surmenage. Les femmes pour obtenir un résultat plus fiable devraient subir une étude le 5-7e jour du cycle menstruel. Avant de prendre du sang, vous devez vous reposer et vous détendre, ne buvez pas d'eau pendant au moins 40 minutes. Si le patient prend un médicament dont le retrait n'est pas possible, il doit être signalé au personnel du laboratoire, en indiquant la dose et la dose qui ont été prises..

Pour déterminer le niveau d'ACTH, l'analyse est prélevée dans une veine. Du sang veineux, du plasma centrifugé (ou ultrafiltré) est obtenu, qui est examiné dans les 3 heures suivantes. Le résultat est généralement prêt ce jour-là..

Normes d'ACTH dans le sang

Typiquement, chez une personne en bonne santé, un test ACTH doit montrer des valeurs comprises entre 9 et 52 pg / ml. Ces valeurs sont les mêmes pour les enfants et les adultes des deux sexes. La norme chez les femmes peut fluctuer et aller au-delà des valeurs normales à différentes périodes du cycle menstruel et pendant la grossesse. Différents laboratoires peuvent avoir leurs propres valeurs de référence pour l'ACTH, selon les réactifs utilisés dans l'analyse. La pathologie est considérée si le résultat diffère de la norme de plus d'une fois et demie. En règle générale, 46 pg / ml est considéré comme optimal pour tout sujet..

Augmentation de l'ACTH

Si le niveau d'ACTH augmente, alors tout d'abord, les facteurs tels que le stress, les maladies infectieuses, les blessures, les opérations, la douleur, le stress sévère et l'expérience d'émotions fortes (peur, excitation), les brûlures, l'hypothermie doivent être exclus. Et aussi une augmentation des niveaux de corticotropine peut déclencher l'utilisation de médicaments: insuline, vasopressine, médicaments ACTH, métopyron, gluconate de calcium ou médicaments à base d'éthanol.

L'hormone ACTH peut être élevée dans certaines maladies:

  • Maladie d'Itsenko-Cushing. En raison d'une augmentation de l'hypophyse (un adénome ou une tumeur bénigne), la glande commence à produire intensivement l'hormone ACTH, ce qui provoque une augmentation du niveau de production de cortisol dans le cortex surrénal. Visuellement, la présence de la maladie est indiquée par un excès de poids (signes d'obésité sur le visage et le corps, tandis que les jambes et les bras sont relativement minces), l'hypertension artérielle et les femmes ont une pilosité accrue et des irrégularités menstruelles dues à une production accrue d'hormones mâles;
  • Maladie d'Addison. La maladie est caractérisée par une diminution de la production de cortisol dans le cortex surrénal, provoquée par des processus auto-immunes ou la tuberculose, et en conséquence, le niveau d'ACTH est plus élevé que la normale. Il se manifeste sous la forme de violations du cycle, de nausées et de vomissements, d'une diminution de l'appétit et du poids, d'une pression artérielle basse;
  • Syndrome de Nelson. Il se développe chez les patients qui ont subi une ablation des glandes surrénales en raison de la maladie d'Itsenko-Cushing. Dans ce cas, une insuffisance surrénalienne et une tumeur hypophysaire se développent, à la suite desquelles l'ACTH est plus élevée;
  • syndrome paranéoplasique. Elle se manifeste par une réaction de l'hypophyse à la formation d'une tumeur maligne dans tout autre organe (le plus souvent une tumeur du pancréas ou du thymus, des poumons ou du système nerveux);
  • insuffisance surrénale congénitale;
  • syndrome de production ectopique ACTH. Apparaît si une hormone est produite dans le corps, toute tumeur nouvellement formée dans les organes internes commence. Le niveau d'ACTH est élevé, car dans l'état normal, seule l'hypophyse est engagée dans la production de cette hormone.

Le fait que l'ACTH soit élevée peut être jugé par certains changements dans la condition physique d'une personne. L'apparition soudaine de l'acné chez les patients adultes, une peau mince sur les mains, les vaisseaux sanguins, une rougeur de la peau, la formation de dépôts de graisse sur la taille, le cou, le visage et le dos. Chez les femmes, une augmentation de l'adrénocorticotropine peut se manifester sous la forme d'une bosse dans la région de la 7e vertèbre cervicale, d'une baisse de la libido et d'une infertilité.

L'apparition d'un des signes indiquant que l'hormone ACTH est élevée indique qu'il est nécessaire de consulter un médecin. Un spécialiste expérimenté aidera à comprendre les causes de ces signes, prescrira l'examen nécessaire et le traitement approprié..

Diminution de l'ACTH

Parfois, lors de la réception des résultats d'un test sanguin, l'ACTH peut être considérablement réduite. Les raisons de ce phénomène résident dans la perturbation de l'hypophyse ou de l'hypothalamus, à la suite de laquelle l'hormone adrénocorticotrope commence à être produite en quantités insuffisantes. Cela se produit dans les cas suivants:

  • hypocorticisme secondaire. En raison d'anomalies dans l'hypophyse, la teneur en ACTH dans le sang diminue, en conséquence, la synthèse complète du cortisol est impossible et le travail du cortex surrénal est inhibé. Elle peut également s'accompagner d'une insuffisance d'autres glandes du système endocrinien;
  • tumeurs surrénales bénignes qui, comme un organe, produisent également du cortisol. Une augmentation du cortisol entraîne une diminution du niveau d'ACTH dans le sang;
  • Syndrome d'Itsenko-Cushing. Elle diffère de la maladie en ce que, en raison de la formation d'une tumeur maligne dans les glandes surrénales, la production de cortisol est stimulée, respectivement, la teneur en ACTH dans l'hypophyse diminue;
  • l'utilisation d'injections à partir de solutions d'hormones glucocorticoïdes;
  • mauvais fonctionnement de l'hypophyse et de l'hypothalamus en raison de blessures ou d'infections;
  • inflammation de l'hypophyse (hypophyse lymphocytaire);
  • dommages auto-immunes à la glande pituitaire;
  • tumeur hypophysaire (bénigne ou maligne). Une glande pituitaire affectée par une tumeur cesse de produire des hormones.

L'adrénocorticotropine peut être réduite en prenant certains médicaments. Par exemple, suppresseurs d'ACTH, amphétamines, glucocorticoïdes, gluconate de calcium, carbonate de lithium, éthanol.

Les signes d'une diminution de la valeur de l'ACTH sont moins prononcés qu'une augmentation de l'hormone et se traduisent par certaines anomalies physiques. La faible teneur en hormone est indiquée par une diminution de l'appétit et une perte de poids importante, une faiblesse, une fatigue musculaire, des problèmes digestifs (constipation) et l'absence de menstruations pendant plus de six mois, car la production d'hormones féminines telles que la progestérone et les œstrogènes est réduite. En outre, une diminution du glucose peut survenir, de la pression, des anomalies mentales (dépression, apathie, psychose), des troubles de la mémoire.

Une diminution à court terme du niveau d'hormone corticotrope dans le sang n'aura pas d'effet négatif sur le corps et ne se fera probablement pas sentir. Mais si le niveau hormonal reste bas pendant longtemps, cela peut entraîner des écarts dans le fonctionnement de l'organisme dans son ensemble et nécessitera l'aide d'un spécialiste.

Test sanguin ACTH

L'hormone de l'hypophyse antérieure dans le corps humain est l'hormone adrénocorticotrope, alias ACTH ou corticotropine. Avec son aide, la mobilisation se produit dans le corps humain en cas de stress, le corps a la possibilité de s'adapter dans des situations critiques, les processus métaboliques et le travail de nombreuses glandes endocrines sont normaux. La corticotropine a pour fonction principale de stimuler la libération des hormones surrénales des corticostéroïdes, par exemple, le cortisol, les hormones sexuelles, par exemple, les œstrogènes et les androgènes, les catécholamines, par exemple, l'adrénaline et la norépinéphrine.

L'hormone adrénocorticotrope dans la santé des femmes

La corticotropine est libérée cycliquement dans le corps tout au long de la journée. Sa plus petite concentration dans le sang est détectée à 6 heures du matin, et la plus grande - de 18 à 23 heures. Les fluctuations hormonales au cours de la journée dépendent directement de l'éveil d'une femme. L'ACTH augmente également de manière significative avec un stress sévère et légèrement pendant la grossesse et les menstruations.

Après 45 ans, 60% des personnes présentent des anomalies de la quantité normale d'ACTH dues aux fluctuations hormonales, ainsi que pendant la grossesse ou la ménopause. Pour connaître avec précision la concentration de cette hormone, il est nécessaire de donner du sang veineux pour une analyse immunoradiométrique.

En raison de la nature peptidique de l'hormone ACTH, elle est capable de produire de nombreux effets biologiques. Il se compose de 39 résidus d'acides aminés, ce qui détermine la complexité de sa structure. Parmi les principales fonctions de l'hormone, les experts appellent la stimulation de la formation de protéines et d'acides nucléiques surrénales, une augmentation de la synthèse du cortisol, un effet sur la synthèse des minéralocorticoïdes, l'activation des précurseurs des androgènes, une augmentation de la synthèse du cholestérol et un effet mélanocytostimulant.

Une exposition à long terme à la corticotropine provoque la croissance des glandes surrénales et de leur cortex et, par conséquent, une augmentation de la concentration de ces hormones produites par les glandes surrénales (testostérone, œstrogène, progestérone, cortisol). Lors de la mobilisation de la production de cortisol dans le corps humain, des processus tels que l'augmentation du flux sanguin dans la zone musculaire, une augmentation de la glycémie qui favorise la fonction musculaire, le lancement d'effets anti-allergéniques, des actions anti-inflammatoires et anti-stress sont lancés.

En plus des qualités positives ci-dessus, le cortisol peut également avoir un effet négatif:

  • inhiber l'immunité en abaissant les anticorps et les lymphocytes dans le sang;
  • réduire la masse musculaire en améliorant les processus de dégradation des protéines;
  • ralentir les processus digestifs et inhiber la pensée cognitive.

Il est d'usage d'attribuer des hormones aux minéralocorticoïdes en médecine qui peuvent réguler les processus minéraux métaboliques. L'une de ces hormones - l'aldostérone - aide à développer une inflammation dans le corps, perturbe l'excrétion des sels de potassium et de sodium dans l'urine, ce qui entraîne souvent une hypertension. Un deuxième minéralocorticoïde, la désoxycorticostérone, a un effet similaire..

Avec l'activation dans le corps de l'androstendinone et de la dihydroépiandrostènedione (précurseurs des androgènes), il y a une augmentation du niveau d'hormones mâles dans le corps féminin, qui se manifeste souvent par des dysfonctionnements du cycle menstruel, une augmentation de la peau grasse, une pousse des cheveux dans des endroits atypiques, une altération de la fonction ovarienne.

Grâce à une synthèse accrue du cholestérol, les parois des cellules et des fibres nerveuses se renforcent dans le corps et le niveau de vitamine D augmente. L'effet mélanocytostimulant aide à la production de mélanine, ce qui conduit à la saturation de la peau, des cheveux et de l'iris.

En plus de ce qui précède, l'hormone ACTH affecte les cellules du cerveau, améliorant la mémoire et la capacité de percevoir les informations.

Il devrait également interagir de manière productive avec d'autres hormones:

  • la prolactine, responsable de la productivité et de la croissance de la glande mammaire, des menstruations, des organes génitaux secondaires;
  • l'hormone de croissance, responsable des processus d'élimination des graisses de la couche sous-cutanée, de leur oxydation, ainsi que de l'activation des processus de croissance chez les enfants;
  • vasopressine, qui augmente le volume vasculaire sanguin et affecte la pression et le tonus vasculaire.

Les cellules germinales féminines ne montrent pas de sensibilité à l'ACTH, mais l'hormone adrénocorticotrope améliore d'autres hormones de l'hypophyse antérieure, ce qui affecte le fonctionnement des ovaires, les processus d'ovulation et la régularité des menstruations.

Il est particulièrement important de surveiller le niveau d'ACTH chez les adolescents, car les fluctuations hormonales dans une période de temps donnée conduisent à la formation d'un retard ou à l'avancement du développement physique des filles, à l'apparition tardive des menstruations et à d'autres pathologies. Un niveau accru d'hormone adrénocorticotrope à l'âge adulte provoque une diminution du niveau d'hormones sexuelles féminines et masculines dans le corps, ce qui conduit à un dysfonctionnement ovarien et à l'infertilité.

Indications pour les tests hormonaux

Les indications directes pour effectuer un test du niveau d'hormone adrénocorticotrope dans le corps féminin sont:

  • utilisation à long terme de divers glucocorticoïdes;
  • hypertension;
  • hyperplasie surrénale, suivi du cours du traitement après une intervention chirurgicale de la glande surrénale ou de l'hypophyse;
  • syndrome de fatigue chronique;
  • adénomes surrénaliens;
  • puberté précoce;
  • insuffisance surrénalienne;
  • hyperpigmentation de la peau, acné à l'adolescence;
  • La maladie d'Itsenko-Cushing;
  • l'ostéoporose.

Augmentation de l'hormone

Comme indiqué ci-dessus, avec une augmentation prolongée de la teneur en ACTH dans le corps, une hyperplasie du cortex surrénalien apparaît et la sécrétion de leurs hormones augmente. Un excès d'hormones dans le corps peut provoquer de multiples changements dans tous les processus internes du corps, ainsi qu'en apparence. Dans ce cas, le patient peut avoir des couches graisseuses sur le visage et le cou, sur le ventre et le dos. Dans le même temps, des couches graisseuses sur le dos se forment dans la région de la septième vertèbre, ce qui crée visuellement l'effet de la soi-disant bosse climatérique chez une femme. Dans ce cas, les bras et les jambes du patient restent (ou deviennent) trop minces. La peau pendant ce processus devient rouge, acquérant une teinte bleuâtre. Souvent, les femmes de plus de 25 ans commencent à surmonter l'acné, un motif en marbre devient clairement visible sur la peau. Des vergetures se produisent sur l'abdomen et des veines d'araignée apparaissent, et sur les mains, la peau s'amincit considérablement.

En plus des signes externes de l'apparition d'une surabondance de certaines hormones, des problèmes internes du corps peuvent également survenir qui l'indiquent. Le patient développe une hypertension, des palpitations, des douleurs cardiaques, les processus de dystrophie dans le tissu musculaire commencent. Le corps s'affaiblit et devient sensible aux maladies purulentes ou virales. Souvent, l'état pathologique est aggravé par des problèmes de tissu osseux, qui peuvent se traduire par la destruction des dents, la survenue de fractures pathologiques de la colonne vertébrale, des douleurs osseuses.

Dans les tests sanguins, souvent dans de tels cas, il y a une augmentation du taux de sucre, car la sensibilité à l'insuline chez les patients diminue. L'interaction de l'ACTH avec d'autres hormones surrénales entraîne une augmentation des hormones sexuelles mâles dans le corps ou une hyperandrogénie, qui, à son tour, entraîne un dysfonctionnement du cycle menstruel, une diminution du désir sexuel, une absence totale de menstruations et d'infertilité.

Avec une faible concentration d'ACTH à l'adolescence, une puberté prématurée peut commencer, qui sera caractérisée extérieurement par l'apparition de poils dans les aisselles et le pubis, l'atrophie des dents de lait, le début des menstruations avant l'âge de 8 ans, une croissance accélérée.

Si les indications d'ACTH dans le corps augmentent pendant une courte période, cela n'affectera pas l'apparence ni la santé humaine. Cependant, une augmentation prolongée et forte de cette hormone peut indiquer la maladie d'Addison, un processus auto-immune de lésions des glandes surrénales, lorsque les niveaux de cortisol sont considérablement réduits et les niveaux d'ATKG sont 2 à 2,5 fois plus élevés. En même temps, la femme devient irritable, elle n'a pas d'appétit, mais les nausées, les vomissements ne s'arrêtent pas, elle surmonte la basse pression et les menstruations irrégulières.

Une augmentation prolongée de l'hormone adrénocorticotrope peut se produire avec une insuffisance surrénocorticale, lorsqu'ils perdent complètement leurs fonctions. La maladie est souvent congénitale. Dans le cas de l'adénome hypophysaire, une augmentation de l'ACTH entraîne une hypertension, une obésité du corps et du visage avec des membres fins et des irrégularités menstruelles. Il existe une concentration d'hormone adrénocorticotrope avec syndrome de Nelson (lors de l'ablation des glandes surrénales), dans le cas des tumeurs surrénales, du syndrome ectopique ACTH, ainsi que dans les situations stressantes pour le corps, par exemple:

  • grossesse
  • infections graves;
  • opérations chirurgicales;
  • blessures et brûlures;
  • saignement, hypothermie, syndromes douloureux;
  • états de peur, autres émotions fortes;
  • lors de la prise de certains médicaments, suivant un régime pauvre en glucides;
  • lors du changement de fuseau horaire.

Baisse de l'ACTH

Une diminution prolongée du niveau d'hormone surrénocorticotrope indique des dysfonctionnements des fonctions hypophyse et hypothalamique et des hypofonctions des glandes surrénales et de la glande thyroïde. Ces processus réduisent les fonctions métaboliques dans le corps, ce qui se manifeste extérieurement par l'hyperpigmentation de la peau, une perte de poids nette et significative, des troubles digestifs, une hypoglycémie (abaissement de la glycémie), une hypotension, une faiblesse, des troubles mentaux, un hypogonadisme (abaissement du niveau des organes génitaux féminins hormones, accompagnées de l'absence de menstruations pendant plus de 6 mois, sous-développement des organes génitaux pendant la puberté).

De plus, si l'indicateur d'hormone adrénocorticotrope dans le corps n'est pas réduit pendant longtemps, cela n'affecte en rien la santé. Si la carence en ACTH devient perceptible, les médecins commencent à diagnostiquer des maladies telles que des lésions infectieuses ou traumatiques de l'hypophyse ou de l'hypothalamus, accompagnées d'une insuffisance surrénale, de processus inflammatoires dans l'hypophyse, de lésions auto-immunes de l'hypophyse, de tumeurs de la glande surrénale ou de l'hypophyse.

De plus, la production naturelle d'hormone adrénocorticotrope peut être supprimée par des médicaments tels que les amphétamines, le carbonate de lithium, la dexaméthasone, l'hydrocortisone, l'éthanol, la cryptoheptadine, le gluconate de calcium.

Préparation à l'analyse ACTH

L'influence externe sur le niveau de l'hormone en question est très forte, souvent diverses manifestations de l'extérieur peuvent temporairement empêcher l'ACTH en dehors de la plage normale. Une augmentation de l'ACTH est causée par des situations stressantes, des changements de fuseaux horaires, un effort physique excessif, des blessures, le tabagisme et l'alcoolisme, des infections, des ultrasons ou une fluorographie. En présence de ces facteurs, il est préférable de ne pas effectuer d'analyse pour l'ACTH dans les 5 à 10 prochains jours..

De plus, à la veille de l'étude, les glucocorticoïdes, le métopiron et l'insuline ne sont pas recommandés. Il est nécessaire de venir pour une analyse à 8 heures du matin, car l'hormone dépend de l'heure de la journée, et ses normes médicales se sont concentrées sur cette heure particulière. Il n'est pas recommandé de manger ou de fumer le jour du test, vous ne pouvez boire que de l'eau propre. Avant de prélever du sang directement dans une veine, le patient a besoin d'un repos de 30 minutes. Il est important pour les femmes de faire une analyse de l'hormone adrénocorticotrope 6-7 jours après le début des menstruations.

Si une femme est enceinte, ses taux peuvent légèrement dépasser la norme généralement acceptée. Différents laboratoires peuvent détecter différents niveaux d'ACTH chez le même patient. Dans ce cas, un dépassement de 1,5 fois la norme est considéré comme pathologique, mais le diagnostic final et la conclusion sur les normes ne peuvent être faits que par l'endocrinologue traitant, sur la base de l'image de la maladie..

Fonctions de l'hormone adrénocorticotrope (ACTH), analyse et norme de vitesse

L'hormone adrénocorticotrope (ACTH ou ACTH en lettres latines) fait référence aux substances polypeptidiques, est produite par l'hypophyse du cerveau et affecte la réponse au stress humain. De plus, il affecte le système immunitaire, la fonction de reproduction, l'adaptation aux circonstances changeantes de l'existence, stimule l'activité du cœur, favorise la production de diverses hormones corporelles. Il s'agit d'une hormone très importante. De quoi la substance est-elle responsable, quelle valeur de l'hormone adrénocorticotrope ACTH est considérée comme normale, ce que son excès et sa carence entraînent, quel traitement est utilisé dans ces cas, parlons-en plus.

Fonctions ACTH

Générée par l'hypophyse, ses cellules éosinophiles, la corticotropine pénètre dans les reins et le foie humains. Les glandes surrénales fonctionnent en fonction de sa production. Le mécanisme d'action est le suivant - si la production de l'hormone est normale, la réaction correspondante fournit une ruée de sang vers les glandes surrénales, et elles fonctionnent activement. Avec un manque d'hormone, le fer peut s'atrophier.

La production de corticotropine est affectée par des substances actives produites par le cerveau de la tête; glucocorticostéroïde produit par les glandes surrénales; corticolibérine générée par la partie hypothalamique du cerveau.

L'hormone adrénocorticotrope affecte la production de glucocorticoïdes, en particulier sous son action, la corticostérone, la cortisone, le cortisol se forment. Les fonctions de l'hormone comprennent la stimulation de la formation d'adrénocorticostéroïdes. Le mécanisme est tel que la substance affecte indirectement la formation d'adrénaline. Toutes ces hormones affectent les performances du corps au niveau cellulaire. Sous l'influence de la corticotropine, des hormones sexuelles sont produites. Les hormones humaines activent le travail des glandes les plus importantes. Dans le corps féminin, l'humeur et le bien-être dépendent du niveau d'ACTH. Chez les hommes, la substance affecte la fonction sexuelle et la libido..

Le mécanisme de la glande surrénale est inversement lié à la production de corticotropine. La glande pituitaire dans chaque état du corps produit une telle quantité de corticotropine qui fournira le niveau souhaité d'hormones produites par les glandes surrénales.

Étant donné que l'hormone adrénocorticotrope est responsable de la synthèse de diverses substances biologiquement actives du corps, elle affecte les fonctions suivantes du corps:

  • L'état du système immunitaire (résistance aux maladies);
  • Adaptabilité à l'évolution des circonstances externes;
  • Réaction nécessaire aux situations stressantes;
  • Diminution des réactions allergiques
  • Augmentation du seuil de douleur dans une situation critique;
  • Maternité.

Toutes ces fonctions sont assurées chez les femmes et les hommes. Le taux de corticotropine dans le corps dépend de l'heure de la journée. Sa valeur la plus élevée est atteinte à 7 heures du matin, l'indicateur le plus bas est noté à 23 heures. C'est le temps moyen du maximum et du minimum. Le nombre exact dépend de vos habitudes de sommeil et de votre éveil..

En plus de ces mécanismes biologiques, l’ACTH affecte le poids et le volume musculaire d’une personne. Il est impliqué dans le processus de combustion des graisses et de saturation du sang en acides aminés et en glucose..

Lorsqu'un test de corticotropine est prescrit?

Une étude de l'adrénocorticotropine dans le sang est prescrite par un spécialiste. Il est souvent associé à la détermination de la teneur en cortisol et du volume d'autres substances tropiques.

Le médecin recommandera de faire un test sanguin pour une hormone dans de telles situations:

  • Plaintes du patient concernant la fatigue et la sensation persistante de fatigue;
  • Incapacité du patient à subir un effort physique modéré;
  • Sauts fréquents de la pression artérielle;
  • Haute glycémie
  • Augmentation du cholestérol;
  • Augmentation de la pigmentation de la peau;
  • Début précoce de la puberté;
  • Glande surrénale élargie;
  • Traitement avec des glucocorticostéroïdes pendant une longue période;
  • Signes de perturbation hormonale, exprimés dans l'acné, les poils corporels;
  • L'ostéoporose;
  • Diagnostic de l'adénome hypophysaire du cerveau.

La présence de ces symptômes montre qu'une femme doit être testée le plus tôt possible afin d'identifier la maladie à temps et de commencer le traitement à un stade précoce. Pour clarifier le diagnostic, le médecin prescrit souvent des tests de prolactine, de thyrotropine, de FSH, de LH et de somatotropine simultanément avec un test d'hormone adrénocorticotrope.

Environ 60% des personnes de plus de 45 ans souffrent d'anomalies de l'ACTH. Les changements liés à l'âge sont pris en compte par le médecin pour déterminer la valeur normale de l'hormone. Étant donné que la concentration de l'hormone est affectée par l'état de portage de l'enfant et le début de la ménopause, les femmes sont plus susceptibles de fluctuer.

Valeurs d'indicateur normales

Pour les femmes, l'ACTH est normal, quel que soit l'âge, chez les enfants et les adultes sont déterminés par des nombres - la valeur minimale est de 9 pg / ml, le maximum est de 52 pg / ml. Pour les femmes enceintes, une augmentation de la valeur maximale est autorisée, c'est-à-dire que la norme chez les femmes n'est pas strictement fixée. La valeur optimale de l'ACTH dans le sang des deux sexes est considérée comme un chiffre inférieur à 46 pg / ml, compte tenu de l'âge. Un résultat plus élevé indique des problèmes temporaires. Le tableau peut contenir des valeurs différentes selon la méthode de recherche. Les nombres dépendent des réactifs utilisés dans le laboratoire particulier. Une augmentation de la valeur d'une fois et demie est considérée comme une pathologie.

Lorsque le taux augmente?

Si l'ACTH est augmentée en raison de la présence d'un adénome hypophysaire ou en raison de dommages à la relation entre l'hypothalamus - partie hypophysaire du cerveau - les glandes surrénales, le résultat est une augmentation des glandes surrénales avec une augmentation de leur production de substances hormonales, entraînant une perturbation de nombreuses fonctions corporelles importantes. Un excès de volume normal avec du cortisol et d'autres corticostéroïdes provoque des conséquences désagréables dans le corps. Un volume élevé d'ACTH indique indirectement qu'une augmentation du cortisol est une augmentation dépendante de l'ACTH. Un indicateur d'une production accrue d'ACTH est:

  • La formation de dépôts graisseux sur le cou, la taille, le dos et le visage;
  • Augmentation de la pression artérielle;
  • Amincissement des bras et des jambes
  • Rougeur de la peau du visage et son bleuissement;
  • Acné sur le visage et le dos;
  • La minceur de la peau des mains;
  • Transmission des vaisseaux sanguins à travers la peau;
  • La formation de vergetures dans l'abdomen;
  • L'apparition d'une «bosse climatérique» - dépôt de graisse sur le cou depuis l'arrière dans la région de la 7e vertèbre;
  • Rythme cardiaque augmenté;
  • Douleur dans la région du cœur;
  • Changement musculaire dystrophique;
  • Mauvaise dent;
  • Douleurs osseuses squelettiques;
  • Augmentation de la teneur en sucre;
  • Un excès de substances hormonales purement masculines, dont le signe est la croissance de la végétation au-dessus de la lèvre supérieure, sur le menton;
  • Violation du cycle mensuel ou absence complète de menstruations;
  • Infertilité diagnostiquée
  • Baisse de la libido.

Parallèlement à une augmentation de la teneur en corticotropine chez les filles, la production d'hormones sexuelles mâles augmente. Cela entraîne une croissance accrue, une expansion de la ceinture scapulaire, un développement insuffisant de la poitrine, la formation d'un bassin étroit.

Chez un enfant, un symptôme d'ACTH élevé est le développement prématuré de caractéristiques sexuelles secondaires. Une fille gagne des seins tôt, chez les garçons le pénis grossit, le scrotum est plié, les enfants augmentent de croissance. L'enfant doit être présenté au médecin.

S'il y a une brève augmentation de l'ACTH, cela peut être une réaction du corps à une situation stressante et ne peut pas être traitée.

Les raisons de l'augmentation de l'hormone peuvent être les situations suivantes:

  • Rejet des changements de circonstances externes;
  • Forte activité physique;
  • Dépression, peurs;
  • Troubles répétitifs;
  • État de stress.

Un cas plus compliqué est le syndrome de production ectopique d'ACTH, c'est-à-dire la situation où la tumeur résultante produit une quantité supplémentaire d'hormone. Dans cette situation, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. Le syndrome de production extra-utérine est une maladie grave. La génération d'hormones ectopiques peut indiquer une tumeur maligne. Un médecin peut prescrire des médicaments pour abaisser l'hormone dans un traitement complet. Il est dangereux de se droguer soi-même.

Chez la femme, des fluctuations des taux d'hormones sont possibles en fonction du jour des menstruations. L'hormone adrénocorticotrope augmente pendant la grossesse et l'allaitement.

Symptômes de réduction de l'ACTH

Si l'hormone est abaissée en raison d'un dysfonctionnement de l'hypothalamus et de l'hypophyse, c'est la raison de la diminution de l'activité des glandes surrénales. La conséquence d'une faible ACTH est un ralentissement des processus métaboliques dans le corps. Les signes que l'indicateur est réduit sont moins prononcés qu'avec son augmentation. Symptômes d'une diminution de l'hormone ACTH:

  1. Pigmentation excessive due à une production accrue de mélanine. Le début de la pigmentation se produit à partir de la zone autour des mamelons, dans la zone génitale, à l'intérieur des plis cutanés.
  2. Perte de poids inexplicable. Le patient peut perdre 3 à 10 kg.
  3. Perte d'appétit.
  4. Constipation persistante.
  5. Diminution de la production des hormones féminines progestérone et œstrogène. Cela se traduit par l'arrêt des menstruations pendant plus de six mois, le sous-développement des organes génitaux féminins externes et internes.
  6. Baisse du taux de glucose. Elle se fait sentir pire 2 à 3 heures après avoir mangé.
  7. En raison d'un dysfonctionnement du métabolisme minéral, la pression diminue dans le corps. Cela se remarque dans un état de faiblesse, l'apparition de nausées, des vertiges palpables.
  8. Faiblesse musculaire.
  9. Dépression, apathie.
  10. Dysfonctionnement de la mémoire.
  11. Faible mobilité.
  12. Développer des psychoses.
  13. Nausées et douleurs à l'estomac.

Si le volume de l'hormone dans le corps est réduit pendant une courte période, cela n'a pas d'effet négatif sur le corps. Un taux long et réduit est la raison de consulter un spécialiste. Des tests hormonaux et d'autres traitements sont indiqués. L'utilisation de médicaments pour corriger la situation sans consulter un médecin peut être nocive pour la santé.

Préparation de l'analyse

Comment passer l'analyse? À la veille de l'analyse, vous devez vous protéger du stress, réduire l'activité physique. Si une femme a récemment changé de fuseau horaire, elle doit d'abord s'acclimater puis donner du sang. Vous ne devez pas vous rendre au laboratoire après des infections et des blessures récentes. La veille, il faut exclure l'alcool en prenant des médicaments (notamment hormonaux). Ne faites pas de test sanguin le jour d'autres études - échographie, radiographie ou endoscopie. Le jour de l'étude, il vaut mieux ne pas fumer. Le bon comportement avant l'étude fournira le bon résultat..

Les femmes devraient venir au laboratoire le matin à jeun. Les femmes demandent quand faire un test sanguin, quel jour du cycle. En répondant à cette question, nous pouvons dire que le meilleur moment pour le don de sang est de 6 à 8 jours du cycle mensuel.

Hormone adrénocorticotrope (ACTH)

L'hormone adrénocorticotrope (ACTH) est une hormone de l'hypophyse antérieure, qui est le stimulant le plus important du cortex surrénalien.

ACTH, hormone adrénocorticotrope, corticotropine.

Méthode de recherche

PG / ml (picogramme par millilitre).

Quel biomatériau peut être utilisé pour la recherche?

Comment se préparer à l'étude?

  • Exclure l'alcool 24 heures avant le don de sang.
  • Ne pas manger pendant 12 heures avant l'analyse.
  • Arrêtez de prendre le médicament complètement 24 heures avant l'étude (comme convenu avec le médecin).
  • Élimine le stress physique et émotionnel dans les 24 heures avant l'analyse.
  • Ne fumez pas pendant 3 heures avant l'étude.

Aperçu de l'étude

L'hormone adrénocorticotrope (ACTH) est une hormone de l'hypophyse antérieure qui est sécrétée par l'hypothalamus sécrétée par le facteur de libération de la corticotropine et stimule la biosynthèse et la sécrétion de cortisol dans le cortex surrénal. En plus du cortisol, dans une moindre mesure, l'ACTH assure la synthèse des androgènes et en concentrations physiologiques n'affecte pratiquement pas la production d'aldostérone. Le niveau d'ACTH est fortement influencé par le stress, le sommeil et l'exercice, la grossesse.

Le syndrome d'Itsenko-Cushing est caractérisé par la présence d'un corticostérome, ou cancer surrénalien, qui s'accompagne d'une hyperproduction de cortisol. Dans le même temps, la sécrétion d'ACTH est considérablement réduite.

La maladie d'Itsenko-Cushing est caractérisée par une activité fonctionnelle accrue de l'hypophyse due à l'hypertrophie de ses cellules ou au développement d'un adénome hypophysaire, ce qui conduit à une production excessive d'ACTH et à une hyperplasie du cortex des deux glandes surrénales; il y a une augmentation simultanée de la concentration d'ACTH et de cortisol dans le sang, ainsi qu'une augmentation de l'excrétion de cortisol libre et de 17-cétostéroïdes dans l'urine.

Le syndrome de production d'ECTH ectopique est une sécrétion anormale d'ACTH par une tumeur non hypophysaire (le plus souvent un cancer des bronches ou du thymome, parfois avec un cancer médullaire de la glande thyroïde, un cancer de l'ovaire, du sein, de l'estomac et du côlon), ce qui entraîne une augmentation du niveau d'ACTH dans le sang et par conséquent hyperplasie du cortex surrénalien et augmentation de la sécrétion de cortisol.

Pour le diagnostic différentiel entre la maladie d'Itsenko-Cushing et la production ectopique d'ACTH, dans laquelle le niveau d'ACTH dans le plasma sanguin est augmenté, un test avec l'hormone libérant de la corticotropine est utilisé. Chez les patients atteints de la maladie d'Itsenko-Cushing, la sécrétion d'ACTH augmente considérablement après l'administration de cette hormone; les tumeurs productrices d'ACTH de localisation non hypophysaire n'augmentent pas significativement l'ACTH, car les cellules de ces tumeurs n'ont pas de récepteurs hormonaux libérant de la corticotropine.

Dans le syndrome d'Addison - résultant des processus destructeurs de l'insuffisance primaire du cortex surrénal - la production de glucocorticoïdes, de corticoïdes minéraux et d'androgènes diminue, en réponse à laquelle la sécrétion d'ACTH augmente et son rythme est perturbé.

L'insuffisance surrénalienne secondaire et tertiaire - conséquence des lésions de l'hypophyse ou de l'hypothalamus - s'accompagne respectivement d'une diminution de la concentration d'ACTH et d'une hypoplasie secondaire ou d'une atrophie du cortex surrénalien. Un échantillon d'hormone libérant de la corticotropine vous permet d'évaluer la réserve résiduelle d'ACTH. Lorsque l'hypophyse est endommagée, la sécrétion d'ACTH en réponse à l'administration de cette hormone n'augmente pas, si l'hypothalamus est affecté (en raison duquel la production d'hormone libérant de la corticotropine diminue ou s'arrête), l'introduction de cette hormone augmentera la sécrétion d'ACTH et de cortisol.

Le syndrome de Nelson se caractérise par la présence d'une tumeur hypophysaire, une augmentation de la concentration d'ACTH et une insuffisance surrénalienne secondaire et se développe après l'ablation totale des glandes surrénales dans la maladie d'Itsenko-Cushing.

Ainsi, la détermination de la concentration d'ACTH dans le sang est nécessaire (en combinaison avec un test au cortisol) pour détecter les troubles du système hypothalamus-hypophyso-surrénalien.

À quoi sert l'étude??

  • Pour détecter la dysfonction corticale surrénale (en combinaison avec la définition du cortisol).
  • Pour le diagnostic différentiel de la maladie et de diverses formes du syndrome d'Itsenko-Cushing (en combinaison avec la définition du cortisol).
  • Pour surveiller l'efficacité du traitement des tumeurs, y compris chirurgicales.

Quand une étude est prévue?

  • Lors d'un test avec l'hormone libérant de la corticotropine.
  • En cas de suspicion de tumeur productrice d'ACTH.
  • Avec cortisol plasmatique augmenté et réduit.
  • Après élimination transsphénoïde des corticotropinomes (tumeur hypophysaire produisant de l'ACTH).

Que signifient les résultats??

Valeurs de référence: 0 - 46 pg / ml.

Raisons pour augmenter le niveau d'ACTH:

  • Maladie d'Addison (insuffisance primaire du cortex surrénalien);
  • Hyperplasie surrénale congénitale;
  • Itsenko - Maladie de Cushing;
  • syndrome de production ectopique ACTH;
  • Syndrome de Nelson;
  • syndrome paranéoplasique;
  • conditions post-traumatiques et postopératoires;
  • virilisme surrénalien;
  • prendre de l'ACTH, des amphétamines, du gluconate de calcium, du métopiron, de l'insuline, de la vasopressine, de l'éthanol, des œstrogènes, des corticostéroïdes, des préparations de lithium, de la spironolactone;
  • stress.

Raisons de réduire l'ACTH:

  • insuffisance surrénalienne secondaire;
  • cancer du cortex surrénal ou corticostérome du cortex surrénal (syndrome d'Itsenko-Cushing);
  • administration de glucocorticoïdes;
  • l'utilisation de la cryptoheptadine;
  • tumeur productrice de cortisol.

Qu'est-ce qui peut affecter le résultat?

Hémolyse de l'échantillon, cycle menstruel, grossesse, stress.

Un test avec l'hormone libérant de la corticotropine est effectué selon la procédure suivante: le matin à jeun, du sang est prélevé pour mesurer l'ACTH. Ensuite, 100 μg d'hormone libérant de la corticotropine sont injectés par voie intraveineuse et après 30, 45 et 60 minutes, du sang est prélevé pour déterminer à nouveau le niveau d'ACTH.

Qui prescrit l'étude?

Endocrinologue, thérapeute, chirurgien oncologue, cardiologue.

Littérature

  • Lifshits V.M. Analyses biochimiques en clinique: livre de référence / V.M. Lifshits, V.I. Sidelnikov; 2e éd. - M.: Agence de presse médicale, 2001. - 303 s.
  • Nazarenko G.I. Évaluation clinique des résultats de recherche en laboratoire / G.I. Nazarenko, A.A. Kishkun - M.: Médecine, 2006-543 s.
  • Kishkun A.A. Manuel des méthodes de diagnostic de laboratoire / A.A. Kishkun. - M.: GEOTAR-Media, 2007 - 822 s.
  • Medvedev V.V. Diagnostic de laboratoire clinique: un annuaire pour les médecins / V.V. Medvedev, Yu.Z. Volchek / Ed. VIRGINIE. Yakovleva. - SPb. : Hippocrate, 2006.-- 360 s.
  • Chernecky C.C. Tests de laboratoire et procédures de diagnostic / C.C. Chernecky, B.J. Berger; 5e éd. - Saunder Elsevier, 2008.-- 1232 pp.
  • Wilson D.D. Manuel McGraw-Hill de tests de laboratoire et de diagnostic / D.D. Wilson; 1 éd. - McGraw-Hill Professional, 2007. - 608 pages.
Inscription à la Newsletter

Laissez votre e-mail et recevez des nouvelles, ainsi que des offres exclusives du laboratoire KDLmed