17-OH-progestérone: qu'est-ce que c'est, la norme et ses écarts

La 17-OH-progestérone est une hormone stéroïde qui est synthétisée à partir de la progestérone et de la 17-hydroxypregnenolone. Il est produit par le corps jaune des ovaires et du cortex surrénalien. Cette hormone est un intermédiaire dans la synthèse du cortisol..

La quantité de 17-OH-progestérone augmente dans le corps humain sous le stress, le stress mental, la peur ou la colère. Si vous entrez dans une situation dangereuse, c'est cette hormone qui contribue au fait que le sang se précipite vers les muscles et le cœur. Il est également responsable de l'augmentation de la pression artérielle et des arythmies..

La norme de la 17-OH-progestérone

La concentration de 17-hydroxyprogestérone dans le corps varie tout au long de la journée. La plus grande quantité d'hormone est observée le matin. De plus, sa valeur dépend de l'âge de la femme et de la période du cycle menstruel..

La norme de la 17-OH-progestérone chez la femme:

  • phase folliculaire: de 1,25 à 8,25 nmol / l;
  • période d'ovulation: de 0,9 à 4,25 nmol / l;
  • phase lutéale: de 1,0 à 11,5 nmol / l.

Pendant la grossesse, la quantité d'hormones dans le corps augmente:

  • Trimestre I - II: l'indicateur peut varier de 3,55 à 20 nmol / l;
  • Trimestre III: le niveau de l'hormone augmente et varie de 3,75 à 33,3 nmol / l.

Chez les hommes, la norme de la 17-progestérone est comprise entre 1,5 et 6,35 nmol / L.

Analyse de la 17-OH-progestérone

Afin de déterminer la quantité de 17-OH-progestérone dans le corps, une analyse spéciale est prescrite. Le sang est prélevé le matin. 8 heures avant l'analyse, il faut exclure l'utilisation de nourriture, thé, café. Il est recommandé d'arrêter de fumer au moins 2 heures avant l'heure prévue. Vous pouvez boire de l'eau plate, mais pas plus de deux verres.

Les femmes doivent donner du sang avec de la 17-OH-progestérone le 3-5ème jour du cycle. Les études de la deuxième phase ne sont pas pratiques, car pendant cette période, la quantité d'hormone diminue naturellement.

Indications pour l'analyse de la 17-hydroxyprogestérone:

  • Irrégularités menstruelles;
  • fausse couche habituelle;
  • infertilité primaire ou secondaire;
  • planification de la grossesse;
  • saignement utérin;
  • syndrome prémenstruel;
  • cheveux de type masculin;
  • douleur dans la région des glandes mammaires;
  • hyperplasie du cortex surrénalien;
  • surveiller le traitement de la maladie surrénalienne;
  • néoplasmes dans l'ovaire.

Un test hormonal est prescrit pour les nourrissons soupçonnés d'hyperplasie surrénalienne. Avec cette pathologie, l'enfant a une augmentation des organes génitaux.

Si le niveau hormonal est légèrement abaissé, il peut être ajusté en normalisant le mode de vie. Tout d'abord, vous devez bien manger et introduire dans votre alimentation des aliments qui contiennent une grande quantité de zinc.

Les méthodes de recherche supplémentaires comprennent:

  • Échographie (échographie) des organes pelviens;
  • Échographie des reins et des glandes surrénales;
  • résonance magnétique ou tomodensitométrie.

Niveau élevé de 17-OH progestérone

Les raisons des niveaux élevés de 17-hydroxyprogestérone comprennent:

  • hyperplasie surrénale;
  • tumeurs surrénales;
  • néoplasmes dans la zone ovarienne;
  • syndrome des ovaires polykystiques;
  • respect d'un régime strict;
  • l'utilisation de médicaments, dont la progestérone.

Le fait que le niveau de 17-OH-progestérone soit élevé peut indiquer l'apparition d'une acné, dont la quantité ne diminue pas après l'utilisation de cosmétiques. Les éruptions cutanées disparaissent d'elles-mêmes après la normalisation des niveaux d'hormones. Les symptômes d'un excès de 17-OH-progestérone comprennent des irrégularités menstruelles, des saignements menstruels rares ou leur absence complète.

Une femme a des cheveux de type masculin. Les cheveux sur le corps deviennent épais, foncés, commencent à pousser dans la poitrine, l'abdomen et le visage. Il y a une sensation de gonflement des glandes mammaires et une douleur à la palpation. Une femme prend rapidement du poids, elle a des problèmes avec les intestins. Les membres inférieurs gonflent également souvent..

Un taux élevé de glucose dans le sang peut également indiquer une augmentation de la quantité de 17-hydroxyprogestérone. La fatigue, les crises de migraine et les étourdissements se produisent. Il y a des sautes d'humeur, de l'anxiété, des crises de panique, des troubles de la mémoire et de la concentration.

Les conséquences des niveaux hormonaux élevés

Si le niveau hormonal diffère de la norme pendant longtemps, les conséquences suivantes peuvent se développer:

  • diabète sucré de type 2;
  • l'athérosclérose;
  • maladies cardiaques et vasculaires;
  • états dépressifs;
  • les troubles mentaux;
  • ulcère gastroduodénal;
  • encéphalopathie;
  • accident vasculaire cérébral.

Un excès d'hormone a un effet négatif sur l'activité cérébrale. Il inhibe les récepteurs responsables du goût, ainsi que de certains autres sens..

Progestérone 17-OH réduite

Les causes les plus courantes de faibles niveaux de 17-hydroxyprogestérone dans le corps sont:

  • La maladie d'Addison;
  • pseudohermaphrodisme chez les hommes;
  • insuffisance surrénalienne.

Chez les femmes, ce trouble est plus fréquent que chez les hommes. Les symptômes suivants peuvent indiquer une diminution du taux de 17-hydroxyprogestérone:

  • processus inflammatoires chroniques dans la région génitale;
  • Irrégularités menstruelles;
  • manque d'ovulation;
  • infertilité;
  • un changement d'humeur marqué;
  • saignement utérin.

La quantité de 17-OH-progestérone augmente dans le corps humain avec le stress, le stress mental, la peur ou la colère.

Dans le cas où le niveau hormonal est abaissé chez une femme enceinte, cela peut entraîner l'apparition des symptômes suivants:

  • douleurs tiraillantes dans le bas-ventre;
  • augmentation du tonus de l'utérus;
  • pertes vaginales;
  • rupture du placenta.

Si le traitement n'est pas commencé à temps, un manque d'hormones peut entraîner une fausse couche.

Comment augmenter le niveau de 17-OH-progestérone

Afin de restaurer le niveau hormonal 17-OH-progestérone, des médicaments contenant de la progestérone sont utilisés. Cela peut être un moyen pour une administration orale (sous forme de comprimés) ou une application topique (sous forme de suppositoires). Il n'est pas recommandé de les utiliser seuls, car une dose mal choisie peut provoquer d'autres troubles. Le médicament et le schéma thérapeutique doivent être prescrits par le médecin après une consultation en face à face et l'obtention des résultats des tests..

Si le niveau hormonal est légèrement abaissé, il peut être ajusté en normalisant le mode de vie. Tout d'abord, vous devez bien manger et introduire dans votre alimentation des aliments qui contiennent une grande quantité de zinc:

  • des haricots;
  • son de blé;
  • viande de lapin et de poulet;
  • riz;
  • agrumes;
  • quelques baies - cassis, framboises;
  • figues.

Il faut également renoncer à l'alcool et au tabac. Exercice modéré recommandé et sommeil sain.

Comment réduire la 17-OH-progestérone

Avec un niveau accru d'hormone, le traitement dépend de la cause exacte de la violation. Afin de réduire médicalement la 17-OH-progestérone, des corticostéroïdes sont utilisés. La durée du traitement peut aller de 3 à 6 mois. Afin de contrôler le traitement et de déterminer la quantité d'hormone dans le sang pendant la période spécifiée, il est nécessaire de reprendre l'analyse.

Un taux élevé de glucose dans le sang peut également indiquer une augmentation de la quantité de 17-hydroxyprogestérone. La fatigue, les crises de migraine et les étourdissements se produisent..

Dans le cas où des néoplasmes dans les ovaires ou les glandes surrénales conduisent à des anomalies, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. À l'avenir, la nomination de médicaments hormonaux est possible..

Pendant la période de traitement et à l'avenir, afin d'éviter une augmentation répétée du niveau de l'hormone, il est nécessaire de suivre un régime. Le régime doit contenir des aliments contenant une grande quantité d'acide ascorbique:

  • baies (fraises, cerises, cynorhodons, cassis);
  • fruits (abricots, pommes);
  • légumes (tomates, chou, radis);
  • agrumes (citrons, mandarines, oranges).

Il est possible d'abaisser le niveau de l'hormone à l'aide de plantes médicinales. Le fond hormonal d'une femme est affecté par:

  • utérus de bore;
  • fleurs et baies de sorbier;
  • fleurs et bourgeons d'oeillets;
  • graines de carotte.

Des décoctions et des teintures sont préparées à partir d'eux, qui doivent être prises pendant une longue période.

Une augmentation à court terme du niveau de 17-On-progesterone rend le corps plus fort et plus résilient en raison de l'augmentation du flux sanguin. Mais un déséquilibre hormonal prolongé a un effet néfaste. Par conséquent, lors de l'identification des symptômes indiquant un niveau d'hormone faible ou trop élevé, il est nécessaire de consulter un endocrinologue.

17-he progestérone est élevée dans la phase folliculaire

La 17-OH-progestérone est importante pour la santé des femmes. Sa synthèse, comme la DHEA, se produit principalement dans les glandes surrénales sous l'influence de certaines enzymes. De quoi l'hormone progestérone 17-OH est-elle responsable chez la femme? Tout d'abord, pendant le cycle menstruel. La 17-OH-progestérone fournit la production de la bonne quantité d'androstènedione et de cortisol. Comme la prolactine, elle affecte également la reproduction des femmes et le déroulement réussi de la grossesse.

Pourquoi augmente 17-OH dans la phase folliculaire?

Les spécialistes doivent souvent faire face à une situation où la progestérone 17-OH est élevée dans la phase folliculaire. L'analyse est prescrite dans le traitement des troubles affectant les capacités de reproduction. Elle peut être réalisée dans un but préventif. Une légère augmentation de l'hormone ne préoccupe pas les spécialistes. Normalement, le 17-OH est élevé pendant la grossesse, ainsi qu'à partir du milieu de la phase lutéale du cycle.

Une augmentation sérieuse de cette hormone est observée dans les conditions et maladies suivantes:

  • Tumeurs surrénales et ovariennes;
  • Hyperplasie congénitale du cortex surrénalien;
  • Dysfonctionnements du cycle mensuel;

Si les femmes ont augmenté la progestérone, les raisons doivent être clarifiées. À l'adolescence, de tels sauts hormonaux peuvent conduire à l'hirsutisme, lorsque les filles ont un excès de cheveux. Il est conseillé aux femmes qui envisagent de concevoir de contrôler la valeur 17-OH de la progestérone, car son accumulation dans le corps conduit à la synthèse active de la testostérone, ce qui peut provoquer une menace de fausse couche, une décoloration de la grossesse et d'autres conséquences désagréables.

Caractéristiques de l'analyse

Il est recommandé de déterminer le niveau de l'hormone lors des diagnostics de laboratoire strictement le matin, lorsque son niveau est élevé. Diagnostiquer au début du cycle féminin. À d'autres moments, l'étude ne sera pas informative. L'analyse est effectuée avant les repas. Il ne devrait pas y avoir de stress la veille, sinon cela affectera la quantité d'hormones dans le sang.

Dans les situations stressantes, avec l'apparition d'une sensation de peur, le niveau de 17-OH-progestérone augmente, sans lequel le cortisol ne sera pas produit.

Le cortisol, quant à lui, est un régulateur de l'équilibre énergétique et donne la force de faire face aux surprises, en particulier au stress. Par conséquent, la détermination du niveau réel de 17-OH-progestérone doit être effectuée avec un état psycho-émotionnel égal. Les expériences et les angoisses sont contre-indiquées plusieurs jours avant le jour prévu de l'étude.

Le taux de progestérone est différent pour les femmes dans les différentes phases du cycle féminin. La valeur maximale est observée le matin; pendant la journée, le niveau hormonal diminue généralement.

L'analyse est prescrite principalement pour une hyperplasie suspectée du cortex surrénalien et pour l'infertilité féminine. Le diagnostic vous permet de poser le bon diagnostic et de choisir un schéma thérapeutique. Certains experts recommandent de mener une étude pour toutes les femmes dont les plans ont une conception précoce, surtout s'il y a des antécédents de grossesses manquées, de fausses couches et de cas de naissance prématurée.

Symptômes d'augmentation des niveaux de progestérone 17-OH

Étant donné que la progestérone 17-OH est essentiellement un stéroïde, avec son augmentation, il y a des symptômes d'hirsutisme - une voix rauque, une pilosité corporelle accrue, un changement dans la structure de la figure. La menstruation ne se produit pas ou s'accompagne d'irrégularités. Il est impossible de ne pas remarquer ces signes.

Si les cheveux poussent fortement, surtout dans le contexte de problèmes de conception et de rupture de cycle, ne refusez pas l'aide des médecins. Ils effectueront les procédures de diagnostic nécessaires et prescriront un traitement efficace. La correction des niveaux élevés de l'hormone doit commencer en temps opportun, jusqu'à ce que des effets irréversibles sur la santé se produisent..

Une augmentation de la progestérone 17-OH affecte négativement l'état de la peau - elle peut devenir excessivement grasse en raison de la production active de sébum. Cela conduit à la multiplication des agents pathogènes infectieux et à la formation d'une réaction inflammatoire sous forme d'acné et d'acné.

L'accumulation de 17-OH progestérone menace toujours d'augmenter la testostérone - l'hormone sexuelle masculine et d'augmenter le cortisol. Une forte augmentation de la consommation d'énergie peut entraîner la dépense de toutes les ressources corporelles et l'affaiblissement de l'immunité. Par conséquent, il est nécessaire de concurrencer un niveau élevé de 17-OH avec compétence et en temps opportun. L'automédication est extrêmement indésirable à utiliser, car la prise de médicaments hormonaux et d'autres médicaments graves sans supervision spécialisée peut être dangereuse et cela conduit souvent à une augmentation des manifestations pathologiques de la maladie.

Caractéristiques du traitement

Les femmes ayant une progestérone élevée nécessitent une correction hormonale. Le plus souvent, les médecins prescrivent de la méthylprednisolone (métipred), en présence de kystes, les spécialistes prescrivent duphaston pour plusieurs cycles. Parfois, pour normaliser la situation, il suffit d'utiliser des contraceptifs oraux. Le schéma thérapeutique et les médicaments spécifiques sont sélectionnés uniquement par le médecin. C'est lui qui connaissait toutes les caractéristiques du système reproducteur des femmes, les résultats des études. Cela vous permet de choisir le médicament le plus efficace pour un patient particulier..

Est-il possible de réduire la progestérone par des méthodes folkloriques?

La progestérone diminuée par les méthodes traditionnelles est populaire parmi les femmes en âge de procréer. Souvent, ce problème crée des obstacles au cours de la grossesse, surtout si une polycystose est également détectée. Les remèdes populaires ont une activité hormonale, en particulier, ils ont un effet antiandrogène, réduisant les niveaux de testostérone.

L'une des plantes anti-androgènes les plus efficaces est le palmier nain. Des extraits, des compléments alimentaires sont fabriqués à partir de celui-ci et prescrits pour les niveaux polykystiques et élevés de progestérone 17-OH. La paume naine soulage en outre les symptômes de l'inflammation des organes génitaux internes, a un effet vasoprotecteur décongestionnant. Il est recommandé aux femmes d'utiliser l'extrait dans la seconde moitié du cycle menstruel lorsque le niveau de cette hormone est élevé..

Actée à grappes noires (tsimitsifuga) a un effet antiandrogène prononcé. Cette plante vivace réduit les manifestations d'hirsutisme chez les femmes qui ont des dysfonctionnements dans le rapport des hormones et un niveau constamment élevé de testostérone. Les plantes telles que la réglisse et la pivoine évitante ont également des effets antiandrogènes..

Lorsqu'elles sont utilisées ensemble, la santé des femmes peut être considérablement améliorée et les manifestations de la mastopathie, des fibromes, des polykystes et d'autres maladies provoquées par des troubles hormonaux peuvent être réduites. La pivoine et la réglisse réduisent la gravité de l'hirsutisme.

Il est recommandé aux femmes souffrant de troubles hormonaux et de progestérone élevée d'utiliser des vitamines contenant du zinc. Le zinc est un puissant antiandrogène naturel qui ralentit ou bloque la conversion de la testostérone en dihydrotestostérone. Pour obtenir un effet antiandrogène maximum, il est recommandé de combiner le zinc avec les vitamines B..

17-OH-progestérone

Temps de lecture: min.

17 oh la progestérone est une hormone sexuelle qui est activement formée dans la population masculine et féminine par le cortex surrénal. Chez la femme, il se forme activement au cours de la deuxième phase du cycle menstruel normal ou en présence de toute pathologie associée aux glandes surrénales. Elle affecte la régularité des menstruations et est particulièrement importante pour la préparation à la grossesse.

17 oh progestérone ou hydroxyprogestérone: informations hormonales

17 La progestérone OH, ou dans la littérature, elle peut être trouvée sous le nom d'hydroxyprogestérone, est formée dans le corps de chaque personne, mais sa quantité dépend de l'heure du jour ou de la nuit où l'étude est menée. Son niveau maximum peut être observé le matin et le plus bas - la nuit..

L'hydroxyprogestérone (17 oh progestérone) dépend de la phase des menstruations. Dans la première phase, elle est produite par les ovaires et sa teneur en sang est minimale, lorsque la deuxième phase se produit, le niveau de l'hormone augmente (la plupart pendant l'ovulation) et reste au même niveau pendant toute la deuxième phase.

En cas de grossesse, le niveau de cette hormone augmente, et sinon, au début de la première phase, le niveau revient à la normale..

Norme sanguine

17 oh progestérone normale chez les femmes après 17 ans - 0,07-2,90 ng / ml

17 oh progestérone: normale pour les phases du cycle ovarien-menstruel.

Phase folliculaire - 0,07 - 0,80 ng / ml

Phase lutéale - 0,30 - 2,90 (20-22 jours) ng / ml

Norm 17 oh progestérone chez les femmes en position.

17 oh progestérone pendant la grossesse - 0,66 - 4,0 ng / ml

  • Le premier trimestre de la grossesse - 1,3-3,0 ng / ml;
  • Deuxième trimestre de grossesse - 2,0-5,0 ng / ml;
  • Troisième trimestre de grossesse - 5,0-8,3 ng / ml;

L'hydroxyprogestérone commence à être produite même pendant le développement fœtal et, pendant cette période de la vie d'une jeune, l'effet de concentration maximale (c'est-à-dire environ 11 semaines de développement fœtal), puis le niveau hormonal diminue autant que possible. Cela se produit au cours de la première semaine de vie. La teneur en hormones n'augmente que pendant la puberté et reste ensuite dans un pore lorsque la teneur en hormones devient stable.

Analyse de 17 oh progestérone

Il y a certains symptômes qui doivent être manipulés, comme le test de la progestérone 17 ohms.

  • Augmentation de la croissance des cheveux dans les zones atypiques (visage, intérieur des cuisses, ligne blanche de l'abdomen;
  • En l'absence de grossesse pendant plus d'un an avec rapports sexuels non protégés ou en cas de suspicion d'échec hormonal;
  • Avec des règles irrégulières ou leur absence totale;
  • Lorsque, lorsqu'ils sont examinés par un pédiatre, les enfants connaissent une augmentation et un gonflement des glandes mammaires et une hypertrophie (augmentation) des organes génitaux externes (peut-être que nous avons affaire à des problèmes dans les glandes surrénales);
  • Avec une insuffisance hormonale chez les hommes et les femmes;
  • Lors de la prise de stéroïdes visant à traiter le cortex surrénalien comme contrôle;
  • En cas de suspicion de tumeurs ovariennes et surrénales.

17 oh progestérone quand prendre

Pour la recherche, le sang veineux est utilisé. Pour des informations correctes et précises, il est nécessaire de faire une analyse à jeun et le dernier repas doit être au moins 8 heures avant le don de sang. Les hommes et les enfants n'ont aucune différence fondamentale quant à la prise d'hormones sexuelles. Pour une femme, c'est d'une importance fondamentale. Prendre correctement du 3ème au 5ème jour du cycle menstruel. Il est courant que tout le monde doive le prendre le matin (enfants, hommes, femmes).

Interprétation des résultats

17 oh la progestérone est élevée, généralement chez les bébés nés prématurément. C'est une norme acceptable, pour la simple raison qu'après l'avènement de 1 à 2 semaines, il reviendra à la normale. Si cela ne se produit pas et qu'il y a une augmentation de cette hormone à un âge plus avancé, il est nécessaire de rechercher une pathologie dans le travail des glandes surrénales.

  • Éducation des appendices ou des glandes surrénales;
  • Lors de la prise de médicaments hormonaux, une réaction de l'organisme se produit;
  • À la naissance, épaississement du cortex surrénalien;
  • Fonction surrénale altérée;

Se manifeste cliniquement par une croissance excessive des cheveux semblable à la croissance des cheveux chez les hommes (visage, poitrine, intérieur des cuisses, ligne blanche de l'abdomen), peau grasse, menstruations, acné, altération du glucose).

Si elle n'est pas traitée, la condition peut empirer. Diabète sucré, une augmentation de la pression artérielle, des problèmes avec le système cardiovasculaire se développent, l'examen augmente le cholestérol.

Avec une maladie gynécologique telle que la sclérocystose ovarienne, l'hydroxyprogestérone (17 oh progestérone) est augmentée.

Afin de réduire le niveau de progestérone de 17 oh, il est recommandé de boire des hormones telles que la dexaméthasone ou la méthylprednisolone. Ce n'est qu'avec un traitement correct que le niveau d'hormones diminue et que les fonctions du corps se normalisent. Veuillez noter que pendant le traitement avec ces hormones, les femmes notent une augmentation de poids. La raison en est que grâce à eux, le liquide est retenu dans les cellules, une fois annulé, le poids reviendra à la normale. Les médicaments doivent être pris après les repas pour éviter des problèmes avec le système digestif. S'ils visent à traiter l'infertilité, le cours peut durer de 3 à 6 mois. Et en même temps, le contenu de 17 oh progestérone est surveillé, 60 jours après le début du médicament. Ceci est fait afin de comprendre s'il faut continuer ou si le traitement a aidé.

Pour réduire l'hormone, la prednisolone peut également être prise sous forme de comprimés et sous forme d'injections. Tout dépend du désir de la femme et de la gravité de la maladie..

Une autre méthode de réduction est l'utilisation d'anti-androgènes d'origine végétale. Il s'agit notamment de diverses préparations à base de plantes, par exemple:

  • Thé vert
  • Ortie (feuilles et racine);
  • Racine de Maryin;

Comme nous l'avons déjà dit, la progestérone 17 oh est élevée chez les femmes souffrant d'ovaire sclérocystique. L'hormonothérapie n'est que la première étape du traitement. Si cela ne fonctionne pas, des contraceptifs oraux à effet antiandrogène sont prescrits. La réception peut durer de 3 à 9 mois. Ensuite, annulez et espérez une hyperstimulation ovarienne et un rendement en ovules. Si cela échoue, il existe au moins 2 autres méthodes:

  1. Stimulation de l'ovulation avec clostilbegit;
  2. Laparoscopie. Forage ovarien bilatéral.

7 oh progestérone abaissée

17 oh progestérone abaissée: causes de la pathologie.

Abaisser cette hormone est quelques raisons. Il pourrait être:

  1. Insuffisance congénitale du cortex surrénalien,
  2. Maladie d'Addison,
  3. Un faux hermaphrodisme est possible

En l'absence de diagnostic adéquat chez la femme, lorsque la grossesse survient dans un contexte de faibles taux d'hormones dans le sang, le corps n'y répond pas, il ne sait pas qu'il y a une grossesse et un avortement spontané peut se produire.

17 oh progestérone, pendant la grossesse, la norme dépend du trimestre au cours duquel un test sanguin a été effectué pour déterminer la teneur en hormones. Rappelez-vous les règles:

  • Le premier trimestre de la grossesse - 1,3-3,0 ng / ml;
  • Deuxième trimestre de grossesse - 2,0-5,0 ng / ml;
  • Troisième trimestre de grossesse - 5,0-8,3 ng / ml;

Que faire si la progestérone 17 oh est élevée pendant la grossesse? Si, lors de l'examen chez une femme enceinte, vous avez constaté des changements dans le contenu de cette hormone (augmentation), il est urgent de commencer le traitement car cela peut entraîner des conséquences graves telles que:

  1. Détachement d'un placenta normalement situé;
  2. Saignement utérin anormal;
  3. La formation d'hématomes rétrochoriaux;
  4. Menace de naissance prématurée;
  5. Avortements spontanés à divers moments.

Lors de l'identification initiale des dysfonctionnements hormonaux, il est nécessaire de surveiller par la suite la teneur en hormone sexuelle dans le sang chaque mois, afin de ne pas manquer la détérioration et l'apparition de problèmes de développement et de fonction du placenta..

Une énorme probabilité pendant la grossesse et la détection de niveaux élevés d'hormones sont des tumeurs bénignes des ovaires et des glandes surrénales. Quand ils sont découverts, le seul moyen de sauver à la fois la mère et l'enfant est un traitement chirurgical dans lequel la tumeur est enlevée, l'organe reste.

Si la progestérone 17-OH est considérablement réduite pendant la grossesse, cela indique que la grossesse s'est arrêtée ou qu'elle se situe à l'extérieur de la cavité utérine. Sur différents sites se trouvent des tableaux dans lesquels vous pouvez savoir par semaine de grossesse si vous êtes normal, ou si vous devez consulter d'urgence un spécialiste.

Après avoir détecté une concentration élevée de progestérone 17 OH, il est nécessaire d'être surveillé pendant un certain temps par des spécialistes. Il s'agit soit de soins de jour ou de traitement en milieu hospitalier. La femme est entièrement examinée et on lui prescrit un médicament conservateur avec des médicaments hormonaux. Metipred - selon les normes internationales, ils commencent à l'utiliser à une dose de ¼ comprimés par jour, et donc le lendemain, ils sont transférés au régime 2 fois par semaine, puis à une dose d'entretien. La dose et le nombre de doses sont choisis individuellement par le médecin, en fonction de la sévérité du cours. Ensuite, le contrôle est effectué. Pendant l'administration de médicaments - 17 oh de progestérone, la norme doit correspondre à la durée de votre grossesse.

Une fois le traitement terminé et l'hormone sexuelle redevenue normale, il est nécessaire de contrôler le niveau de l'hormone tous les mois, de bien manger, de marcher au grand air, de dormir environ 7 à 8 heures par jour, de limiter l'activité physique.

Il y a un sujet dans les articles en ligne sur le traitement alternatif aux herbes des troubles de la 17 OH progestérone. Vous pouvez prendre diverses herbes, mais un traitement médical compétent par un obstétricien-gynécologue est nécessaire. Ne l'ignorez pas afin d'éviter des problèmes plus tard dans la vie. Après tout, vous êtes responsable non seulement de votre santé, mais aussi de celle de votre enfant à naître.

Qu'est-ce que la 17 progestérone HE: la norme chez les femmes

17 la progestérone - une hormone importante dans le corps féminin. Grâce à l'oxyprogestérone, une femme a la possibilité d'avoir des enfants, est attirée sexuellement et ses menstruations se déroulent selon un certain cycle. Les écarts par rapport à la norme 17 oh progestérone caractérisent les troubles des systèmes reproducteur et endocrinien des femmes.

Description du produit

Progestérone - qu'est-ce que c'est. Cette hormone stéroïde est impliquée dans la synthèse du cortisol, l'une des principales hormones du corps humain..

Une grande quantité d'oxyprogestérone est produite par les glandes surrénales pendant la puberté.

Il est présent dans le sang dès la naissance, seul son niveau change au cours de la vie: le maximum se produit le matin, de 9 à 10 heures environ..

Cela est typique des stéroïdes, dont la production est considérablement affectée par la phase du cycle menstruel et l'état de la grossesse.

De quoi l'hormone est-elle responsable? Il joue un rôle important dans le corps humain, il est nécessaire au métabolisme énergétique et thermique. Sa libération augmente si une femme éprouve du stress, de la peur ou un choc émotionnel. De plus, au cours du métabolisme métabolique, elle peut se transformer en testostérone, qui est une hormone masculine et est également nécessaire pour le fond hormonal normal d'une femme.

Niveau optimal

Comment la progestérone est-elle calculée chez la femme? Pour juger de la concentration de l'hormone dans le sang, il est nécessaire de prendre en compte l'état physiologique et l'âge:

FemmesNmol / LNg / ml
Filles de 12 à 17 ans0,1 - 7,00,03 - 2,3
Femmes à partir de 17 ans0,2 - 8,70,07 - 2,9
Pendant les saignements menstruels (phase folliculaire)0,2 - 2,40,07 - 0,8
Les jours 20-22 du cycle (phase lutéale)0,9 - 8,70,3 - 2,9
Pendant la grossesse2 - 120,66 - 4

Un indicateur du niveau de l'hormone dans le sang est important pour identifier l'étiologie des écarts suivants:

  • dans le contexte de l'absence de pathologies gynécologiques visibles, une femme ne tombe pas enceinte pendant six mois ou plus;
  • une femme a des cheveux sur le visage, la poitrine et le dos;
  • contrôle du résultat du traitement des maladies des glandes surrénales;
  • le cycle menstruel est rompu;
  • symptômes de déséquilibre hormonal;
  • pathologie de la glande surrénale.

Le prélèvement sanguin pour l'analyse de la 17 OH progestérone est effectué conformément aux règles:

  • le sang à jeun d'une veine;
  • l'échantillonnage doit être effectué sur 3 à 5 jours du cycle, sinon le résultat ne sera pas informatif;
  • avant l'échantillonnage, vous pouvez boire de l'eau, pas plus de 0,5 l.

Les résultats d'analyse

Comment le décryptage des informations est-il reçu? Si le niveau du patient est normal, cela indique que les glandes surrénales et les ovaires fonctionnent normalement, et les troubles hormonaux ont une autre raison.

Si la concentration du stéroïde augmente, il y a un développement du processus pathologique:

  • les processus tumoraux des ovaires ou des glandes surrénales peuvent être bénins ou malins;
  • type congénital d'hyperplasie surrénale;
  • troubles mentaux causés par un état de stress constant.

Une diminution du taux de 17 progestérone se produit dans les conditions suivantes:

  • Maladie d'Addison
  • insuffisance surrénale congénitale ou acquise.

Si la concentration augmente légèrement, l'hyperplasie surrénale, caractérisée par une prolifération atypique de ses propres tissus, peut la provoquer.

Une telle pathologie provoque un déséquilibre hormonal, qui peut provoquer de nombreux écarts.

Une augmentation significative de la production d'hormones chez les femmes peut se produire lors de la formation de diverses tumeurs des organes pelviens et des glandes surrénales.

De telles pathologies nécessitent une surveillance constante grâce à un test sanguin régulier pour la 17e progestérone. Les changements cliniques doivent également être surveillés. Lorsque le test est effectué, le médecin détermine, à différentes phases du cycle menstruel, qu'il aura différents indicateurs.

Symptômes de déviations

Un niveau élevé s'accompagne de certains symptômes:

  • croissance des cheveux améliorée par les hommes;
  • l'apparition d'acné sur le visage et le corps;
  • violation du cycle féminin;
  • faiblesse et malaise constant;
  • mal de crâne;
  • dyskinésie intestinale.

Comment abaisser l'indicateur en présence de symptômes caractéristiques: il est nécessaire d'exclure la source de toxines de la vie humaine.

Augmentation de la phase folliculaire

Si la progestérone est élevée dans la phase folliculaire, cela suggère que le corps féminin a également des niveaux accrus de testostérone.

Les conséquences d'une telle violation peuvent être:

  • manque d'ovulation de l'œuf;
  • infertilité;
  • Irrégularités menstruelles;
  • développement de la pathologie ovarienne;
  • Diabète..

Si le niveau est légèrement augmenté, nous pouvons supposer une hyperplasie surrénale, avec cette pathologie il y a une prolifération pathologique de leurs propres cellules. Un test sanguin pour l'hormone vous permet d'identifier de tels troubles à un stade précoce. Le résultat est très important lors de la planification d'une grossesse, il peut s'agir d'infertilité ou d'une violation du cycle.

En phase lutéale

La principale raison de l'augmentation de la progestérone dans la phase lutéale est la grossesse.

Si cette condition n'est pas confirmée, cela signifie le développement d'une pathologie, probablement dans les organes reproducteurs.

Les principales raisons de l'augmentation de la teneur en oxyprogestérone au cours de cette période du cycle menstruel sont les suivantes:

  • un cancer des organes pelviens ou mammaires se développe;
  • altération du fonctionnement des glandes surrénales;
  • kystes du corps jaune;
  • saignement utérin latent;
  • insuffisance rénale.

Même si une grossesse est diagnostiquée, une augmentation significative de 17 oxyprogestérone nécessite un suivi médical constant. Avec une pathologie congénitale du cortex surrénal, une femme ne tombe jamais enceinte - elle est stérile.

Comment réduire les niveaux d'oxyprogestérone

Lorsque la progestérone est élevée, les symptômes seront les suivants:

  • l'apparition de l'acné non seulement sur le visage, mais aussi sur le corps, ainsi que sur la tête;
  • fatigue, faible capacité de travail;
  • Irrégularités menstruelles;
  • infertilité de type acquise;
  • hypotension;
  • transpiration accrue;
  • maux de tête fréquents sous forme de migraines;
  • troubles mentaux, irritabilité, dépression;
  • ballonnements;
  • surpoids;
  • fragilité des ongles et des cheveux.

La symptomatologie caractéristique est un signe indirect d'une déviation du niveau hormonal vers le haut, seul un test sanguin de laboratoire peut donner un résultat précis.

Les méthodes qui peuvent abaisser le niveau à la normale chez les femmes peuvent être différentes, tout dépend de la pathologie qui a provoqué l'augmentation de la concentration de l'hormone.

Comment abaisser le niveau de ce stéroïde organique doit être déterminé par le médecin, en fonction de nombreux facteurs externes et internes, ainsi que des caractéristiques individuelles de chaque patient.

Le moyen le plus courant de normaliser le niveau d'oxyprogestérone est le médicament, qui comprend la prise des médicaments suivants:

  1. Pour une normalisation rapide, Clomiphene est prescrit - c'est un médicament hormonal qui peut normaliser l'équilibre hormonal en peu de temps (5-7 jours). Veillez à respecter la posologie prescrite.
  2. Vous pouvez changer rapidement la concentration de progestérone avec la mifépristone, mais ce médicament ne peut pas être utilisé pendant la grossesse, parfois il est utilisé comme moyen d'interruption de grossesse pendant des périodes allant jusqu'à 21 jours de retard.
  3. Si une femme reçoit un diagnostic de tumeur, on lui prescrit du tamoxifène. Il s'agit d'un médicament hormonal avec un effet antitumoral, le médicament normalise le niveau de progestérone dans le sang et la croissance tumorale s'arrête.

Un point très important pour normaliser l'équilibre hormonal est la nutrition des femmes.

Les aliments suivants doivent être exclus de l'alimentation:

  • légumineuses;
  • poulet et boeuf;
  • kéfir, lait cuit fermenté, yaourts;
  • nourriture grasse.

Vous devez faire attention aux légumes frais, aux fruits, aux tisanes, en particulier à la menthe.

Méthodes folkloriques

Si la concentration de l'hormone dépasse légèrement ou brièvement la norme, elle peut être abaissée par des remèdes populaires:

  1. Une infusion de fleurs de menthe et de sorbier a un très bon effet. Prenez-le trois fois par jour, en divisant la portion préparée en parties égales (1 cuillère à soupe. L. Matières premières pour brasser un verre d'eau bouillante).
  2. Vous pouvez utiliser des baies de sorbier: 2 c. infuser dans 1/2 litre d'eau bouillante. Prenez comme ci-dessus.
  3. Les tiges de l'utérus de bore normalisent bien le fond hormonal - 1 cuillère à soupe. l Préparez 100 ml d'eau sèche et mettez au bain-marie pendant 15 minutes. Passer au tamis, puis ajouter de l'eau bouillante à 100 ml et boire 50 ml deux fois par jour.

La normalisation de la progestérone par des méthodes alternatives peut donner un effet avec une légère augmentation du niveau de l'hormone, par exemple, dans le contexte du stress émotionnel.

Vidéo utile: fonctions des hormones sexuelles féminines, progestérone

Conclusion

De ce qui précède, nous pouvons conclure que la norme de progestérone 17 dans le sexe faible est très importante, et les écarts sont un signal pour un examen supplémentaire du corps. Un diagnostic complet aidera à identifier des maladies insidieuses comme le cancer des organes reproducteurs à un stade précoce et à effectuer un traitement en temps opportun.

Progestérone 17-OH et phase folliculaire

Il est difficile d'appeler la progestérone 17-OH une hormone à part entière, c'est plutôt un produit intermédiaire sans lequel toute la chaîne de formation du cycle menstruel sera inutile. Un peu de science en termes simples: après la dégradation de la progestérone, la progestérone 17-OH se forme dans le cortex surrénal, qui agit plus tard comme matière première pour la formation de cortisol et de testostérone.

Il est difficile d'appeler la progestérone 17-OH une hormone à part entière, c'est plutôt un produit intermédiaire, sans lequel toute la chaîne de formation du cycle menstruel sera inutile. Un peu de science en termes simples: après la dégradation de la progestérone, la progestérone 17-OH se forme dans le cortex surrénal, qui agit plus tard comme matière première pour la formation de cortisol et de testostérone.

Ce produit sert de base au groupe d'hormones mâles, il est donc très important pour normaliser le cycle et le début de la grossesse. La progestérone 17-OH et la phase folliculaire sont interdépendantes, c'est-à-dire par la valeur de l'hormone stéroïde, vous pouvez savoir quel jour du cycle aujourd'hui. En fait, ce n'est que pour une femme en parfaite santé.

Comment la progestérone 17-OH affecte-t-elle le corps

C’est le principal indicateur de la capacité d’une femme à devenir mère. Son niveau est nécessairement contrôlé avant la grossesse, mais contient beaucoup moins d'informations après la conception. Par conséquent, lorsque des pensées sur un enfant surgissent, allez-y pour des analyses.

La progestérone 17-OH est également responsable de la puberté, lorsqu'il est conseillé d'identifier diverses pathologies. Sa présence et son niveau élevé sont perceptibles même à l'extérieur. Les femmes trouvent la croissance des cheveux dans des endroits où, jusqu'à présent, elles semblaient inappropriées. De plus, la nuance des cheveux devient plus foncée. Après avoir remarqué de tels signes, vous devez vérifier immédiatement l'indicateur de la progestérone 17-OH, à partir de la phase folliculaire.

La principale raison de l'augmentation de la progestérone 17-OH est l'incapacité de synthétiser le cortisol. Étant donné que le corps est très sensible à cela, les glandes surrénales commencent également à stimuler le matériau intermédiaire.

Valeurs normales de la progestérone 17-OH pendant la phase folliculaire

Pour déterminer la progestérone 17-OH dans la phase folliculaire, un test hormonal est prescrit. Tout d'abord, il est conseillé dans de telles situations:

Si des signes d'hirsutisme sont détectés

En cas de suspicion de dysfonction surrénalienne

Comme l'un des tests pour les tumeurs surrénales.

Comment se faire tester correctement pour la progestérone 17-OH

Pour que l'analyse de la progestérone 17-OH dans la phase folliculaire soit aussi informative que possible, elle doit être prise 3 à 5 jours après le début des menstruations. Pendant cette période, le corps de la femme est comme au repos, la valeur doit donc être minimale.

La norme est de 0,32 à 2,23 nmol / L.

Étant donné que différents laboratoires calculent différemment et utilisent différentes unités de mesure, il est important de pouvoir traduire la valeur. Si vous avez vu ng / ml dans les résultats, alors pour obtenir des informations fiables, il faut les convertir en nmol / l, pour lesquels multiplier par 3,18.

Dans ce cas, la norme sera de 0,2 à 1,2 ng / ml.

Progestérone 17-OH élevée dans la phase folliculaire

Si après analyse, la valeur hormonale est normale, les écarts dans le cycle menstruel ne sont pas associés à la production de progestérone 17-OH par le cortex surrénalien.

Cependant, si le niveau de progestérone 17-OH dans la phase folliculaire augmente, cela indique une accumulation excessive de testostérone dans le corps, et en raison de l'incapacité de concevoir un enfant, l'ovulation peut ne pas se produire et la durée du cycle augmente. Si la valeur est dépassée 5-6 fois, les menstruations peuvent ne pas se produire avant plusieurs mois. Une normalisation urgente est nécessaire. Il est nécessaire de sonner l'alarme et de consulter un endocrinologue à des valeurs supérieures à 15 nmol / l.

Les signes populaires d'augmentation de la progestérone 17-OH sont également une augmentation de la glycémie, une transpiration intense et de l'acné à la surface de la peau..

La progestérone 17-OH et la phase folliculaire caractérisent les processus vitaux dans le corps de chaque femme, il est donc préférable de détecter une déviation dans le temps et de commencer à résoudre immédiatement le problème. Après tout, l'objectif principal est de porter et de donner naissance à un bébé en bonne santé.

Que faire si la progestérone 17-OH est élevée dans la phase folliculaire

L'analyse a montré une augmentation de la progestérone 17-OH dans la phase folliculaire. Ne paniquez pas. Ce n'est pas une garantie de problèmes graves, une augmentation peut être ponctuelle sans tendance à se répéter. Une forte déviation de la progestérone 17-OH peut survenir à la suite d'une situation stressante grave, lorsque le niveau de la marée vers le cœur du sang doit être maximum. Assurez-vous d'effectuer des recherches supplémentaires au fil du temps, ce qui montrera la vraie image..

Si le problème persiste ou commence à s'aggraver, une hormonothérapie est prescrite à la femme. La dexaméthasone est pertinente dans cette situation, cependant, seul votre médecin traitant, qui prête simultanément attention à d'autres facteurs précédents, peut prescrire de tels médicaments. La réaction normale du corps est une légère augmentation de poids, car les composants du médicament retiennent l'eau dans le corps.

Alphabet hormonal. Partie II: œstrogènes, testostérone, 17-OH-progestérone

La fois précédente, l'endocrinologue Olga Penkrat nous a parlé de la prolactine, du cortisol et de l'hormone stimulant la thyroïde. Viennent ensuite les hormones sexuelles connues, les œstrogènes, la testostérone et la 17-OH-progestérone.

- Quelles sont les hormones?

- Ce sont des substances biologiquement actives de diverses natures, qui sont produites ou synthétisées par les glandes ou tissus endocriniens dans le système circulatoire ou lymphatique et affectent les organes cibles.

Oestrogènes

- Il s'agit d'un groupe d'hormones sexuelles stéroïdes qui comprend:

Le plus actif est l'estradiol, qui est responsable de la formation du système reproducteur féminin, du développement de caractéristiques sexuelles secondaires pendant la puberté, de la maturation de l'œuf, participe à la régulation du cycle menstruel, fournit la formation de graisse sous-cutanée chez le type féminin, a un effet anabolisant, aide à résister au stress.

Quant aux deux autres - l'œstrone favorise la manifestation de caractéristiques sexuelles secondaires, l'œstriol - est synthétisé par les ovaires en quantités infimes. Sa concentration commence à prévaloir sur l'estradiol après le début de la ménopause et pendant la grossesse, soutient la fonctionnalité du placenta et l'activité vitale du fœtus.

Les œstrogènes chez les femmes sont produits dans les ovaires, chez les hommes - dans les testicules et dans une moindre mesure - dans les glandes surrénales. Dans la vie d'une femme, ces hormones jouent un rôle décisif. Nous sommes jeunes jusqu'à ce qu'il y ait un manque d'oestrogène. Pendant la ménopause, ils deviennent beaucoup plus petits, par conséquent, la jeunesse disparaît progressivement: le métabolisme ralentit, le tissu adipeux remplace le tissu musculaire, des sautes d'humeur apparaissent, le risque d'ostéoporose se développe.

Important!

Les tests pour les œstrogènes, ainsi que pour presque toutes les hormones sexuelles, devraient être effectués au 3-5ème jour du cycle menstruel dans le contexte de l'absence de contraceptifs. Pendant la grossesse, le corps est configuré pour le préserver, et en conséquence, le fond hormonal d'une femme enceinte change également, de sorte que les résultats des tests effectués pendant cette période ne seront pas informatifs.

Le médecin vous prescrira des tests d'oestrogène:

  • avec un cycle menstruel irrégulier;
  • infertilité
  • retard ou puberté précoce;
  • avant la FIV;
  • développement masculin.

Une diminution des œstrogènes s'exprime par les symptômes suivants: aménorrhée, sous-développement du sein de la fille, transpiration accrue, diminution du désir sexuel, infertilité, problèmes de peau, d'ongles et de cheveux.

Problèmes de niveau d'oestrogène

- Les œstrogènes chez l'homme affectent le système cardiovasculaire, le cholestérol et l'humeur. Souvent, avec une augmentation du niveau de ces hormones, une gynécomastie se développe - une augmentation du sein avec une hypertrophie des glandes et du tissu adipeux.

Une augmentation et une diminution des niveaux d'oestrogène chez les deux sexes peuvent entraîner:

  • problèmes du système reproducteur;
  • infertilité
  • sautes d'humeur.

Testostérone

- La testostérone est la principale hormone sexuelle masculine produite par les cellules de Leydig des testicules chez l'homme, le cortex surrénalien chez les deux sexes et les ovaires chez la femme.

Sa fonction principale est la détermination du phénotype masculin, la formation d'organes génitaux externes et internes, l'activation de la spermatogenèse. La testostérone stimule également la croissance des cheveux de type masculin, la croissance linéaire du corps, le développement musculaire, l'induction de l'élargissement du larynx et l'épaississement des cordes vocales.

La sécrétion de testostérone chez les hommes ne se produit pas constamment, mais occasionnellement. La sécrétion maximale se produit entre 2 et 6 heures du matin, et le minimum - environ une dans l'après-midi.

Faible testostérone

- Une diminution du niveau des androgènes ou une diminution de leur sensibilité conduit au développement d'hypogonadisme chez l'homme.

Il est important de savoir qu'après 30 ans, le niveau de testostérone chez le sexe fort diminue. Mode de vie inactif, embonpoint, l'amour de l'alcool aggrave cette situation jusqu'aux troubles vasculaires dans les tissus des testicules..

Chez les femmes, une hypofonction ovarienne est observée, ce qui affecte négativement l'état des systèmes reproducteur et reproducteur..

Le tableau clinique de l'hypogonadisme chez l'homme après la puberté est beaucoup moins spécifique. Il y a une diminution de la libido et de l'activité sexuelle, la gravité des érections nocturnes, une humeur diminuée, de la fatigue, des troubles du sommeil, une diminution de la force musculaire.

Augmentation de la testostérone

- Chez la femme, elle conduit à l'hyperandrogénie - hirsutisme, acné, alopécie de type masculin, diminution du timbre de la voix et autres manifestations. Mais il est impossible d'analyser uniquement ce facteur séparément. Toute maladie nécessite une approche intégrée. La testostérone n'est peut-être qu'un facteur..

Chez les hommes, les taux élevés de testostérone ne sont pas considérés comme des anomalies..

17-OH-progestérone

- Il s'agit d'un produit intermédiaire de la synthèse des hormones stéroïdes et un précurseur du cortisol, des œstrogènes et de la testostérone. Synthétisé dans les glandes surrénales et les ovaires.

Une analyse de la 17-OH-progestérone est prescrite principalement pour exclure un dysfonctionnement congénital du cortex surrénalien. Il s'agit de tout un groupe de maladies héréditaires. La forme la plus courante est la forme non classique. En règle générale, cette analyse est prescrite une fois dans la vie. S'il est normal, vous ne pouvez plus le faire. L'analyse de la 17-OH-progestérone n'abandonne pas séparément, mais est vérifiée en combinaison avec d'autres hormones sexuelles.

Norme: jusqu'à 2 ng / ml (6 nmol / l) - c'est la norme, au-dessus de 10 ng / ml (30 nmol / l) est considérée comme une confirmation du dysfonctionnement congénital du cortex surrénal, de 2 à 10 ng / ml (de 6 à 30 nmol / l ) - un résultat douteux et nécessite des tests supplémentaires.

Niveau élevé de 17-OH progestérone

- Chez la femme, elle peut conduire à un hirsutisme - croissance excessive des cheveux terminaux chez le type masculin. Mais, loin d'être toujours ce que les gens prennent pour ce problème, c'est vraiment de l'hirsutisme. Il existe une échelle de notation spéciale, qui comprend des indicateurs tels que: le lieu de croissance excessive des cheveux, la structure des cheveux, la longueur des cheveux, etc..

Cheveux doux et pelucheux, antennes chez les femmes - ce n'est pas de l'hirsutisme! Surtout avec un cycle menstruel régulier et une fonction de reproduction normale. Ne vous précipitez pas pour vous diagnostiquer.

Avec des niveaux élevés de 17-OH-progestérone, les éléments suivants sont également possibles:

  • alopécie - perte de cheveux pathologique
  • Irrégularités menstruelles
  • infertilité.

Chez les hommes, cette maladie n'est presque jamais diagnostiquée et ne nécessite pas de traitement.

17-OH-progestérone - qu'est-ce que c'est?

La 17-OH-progestérone (17-hydroxyprogestérone) est une hormone stéroïde, un progestatif secondaire, qui est produite par le corps jaune des ovaires et du cortex surrénalien. La 17-OH-progestérone est formée de progestérone et de 17-hydroxypregnénolone. Cette hormone diffère de la progestérone par la présence d'une molécule de radical hydroxyle (OH) supplémentaire au 17e atome de carbone dans le squelette stéroïde.

Physiologiquement, le niveau de 17-OH-progestérone augmente dans les situations stressantes, lors de la peur, de la colère, du stress mental.

La 17-OH-progestérone est un intermédiaire dans la synthèse du cortisol et de certaines autres hormones dans les glandes surrénales. Lorsqu'une personne a peur ou un danger, la 17-hydroxyprogestérone contribue à une ruée de sang vers le cœur et les muscles. Sous le stress, il est également responsable de la combustion de la masse musculaire, de l'hypertension artérielle, de l'arythmie.

L'hormone est l'un des régulateurs de la fonction de reproduction, affecte la capacité de la femme à concevoir et à porter un enfant. En cas d'implantation réussie d'un ovule fécondé, la concentration de l'hormone dans le sang augmente. Une grande quantité de 17-OH-progestérone est produite par le placenta pendant la grossesse (la production d'hormones augmente considérablement au troisième trimestre de la grossesse et diminue fortement plusieurs jours avant l'accouchement). Si la fécondation ne s'est pas produite, le niveau de l'hormone diminuera à nouveau au début de la phase folliculaire du prochain cycle menstruel. La 17-hydroxyprogestérone peut également métaboliser la testostérone, la principale hormone sexuelle masculine.

La concentration de 17-OH-progestérone dans le sang dépend de l'heure de la journée, par conséquent, son niveau est mesuré en tenant compte des fluctuations quotidiennes. La concentration la plus élevée de 17-hydroxyprogestérone dans le sang est observée le matin (après 09h00). De plus, la teneur en hormones varie en fonction de l'âge, de la femme et de la phase du cycle menstruel. Le niveau de 17-OH-progestérone augmente légèrement vers le milieu du cycle menstruel et ne change pas tout au long de la phase lutéale. À l'état normal, la quantité d'hormones dans le sang est insignifiante.

La norme de la 17-OH-progestérone

La quantité normale d'hormones chez les hommes et les femmes est différente. La norme de 17-OH-progestérone chez la femme, selon la phase du cycle menstruel, est:

  • dans la phase folliculaire - 1,25–8,25 nmol / l;
  • au milieu du cycle - 0,9–4,25 nmol / l;
  • en phase lutéale - 1,0–11,5 nmol / l.

Des épisodes fréquents de niveaux élevés de 17-OH-progestérone affectent négativement le tissu cérébral et peuvent conduire au développement d'une encéphalopathie.

  • au cours des trimestres I et II - 3,55–20,0 nmol / l;
  • au cours du troisième trimestre - 3,75–33,3 nmol / l.

Chez l'homme, la teneur normale en 17-hydroxyprogestérone dans le sang est de 1,5 à 6,35 nmol / l.

Dans différents laboratoires, les normes peuvent varier selon la méthode de recherche et les unités de mesure acceptées..

Test sanguin hormonal

Le prélèvement sanguin pour l'analyse de la 17-OH-progestérone chez la femme se fait généralement du troisième au cinquième jour du cycle. Pour obtenir un résultat fiable pour l'étude, vous devez vous préparer correctement. Il est nécessaire de donner du sang le matin à jeun, avant qu'il ne soit permis de boire de l'eau, mais pas plus de deux verres.

La détermination en laboratoire de la concentration de 17-hydroxyprogestérone est prescrite selon les indications suivantes:

  • planification de la grossesse;
  • Irrégularités menstruelles;
  • infertilité chez les femmes;
  • fausse couche;
  • hirsutisme;
  • saignements utérins intermenstruels;
  • sensibilité des seins;
  • syndrome prémenstruel sévère;
  • hyperplasie surrénale suspectée;
  • vérification de l'efficacité du traitement des maladies de la glande surrénale.

Étant donné que l'augmentation du niveau de cette hormone peut être due à des raisons physiologiques (par exemple, la grossesse), un test de charge et des tests génétiques peuvent être nécessaires pour confirmer le processus pathologique.

Dans certains cas, une détermination supplémentaire de la concentration d'autres hormones (progestérone, estradiol, lutéinisante et hormone folliculo-stimulante) peut être requise.

Lorsqu'une personne a peur ou un danger, la 17-hydroxyprogestérone contribue à une ruée de sang vers le cœur et les muscles. Sous le stress, il est également responsable de la combustion de la masse musculaire, de l'hypertension artérielle, de l'arythmie.

De plus, un ensemble de mesures diagnostiques peut inclure un examen échographique des glandes surrénales, des organes abdominaux et du petit bassin, une imagerie par résonance magnétique et / ou calculée, des méthodes par radionucléides, etc..

Causes de la progestérone haute et basse 17-OH

Une concentration réduite de 17-OH-progestérone est observée avec les pathologies suivantes:

  • pseudohermaphrodisme chez les hommes (troubles corporels de type masculin causés par une altération de la production de progestérone);
  • insuffisance surrénale congénitale ou acquise;
  • Maladie d'Addison (hypocorticisme).

Physiologiquement, le niveau de 17-OH-progestérone augmente dans les situations stressantes, lors de la peur, de la colère, du stress mental.

Une augmentation pathologique de la concentration de 17-hydroxyprogestérone dans le sang est observée avec l'hyperplasie surrénale congénitale en raison d'une déficience de l'enzyme 21-hydroxylase (la maladie la plus courante du groupe des troubles de la stéroïdogenèse). Typiquement, la 17-OH-progestérone est élevée dans le syndrome surrénalien, ovarien, ovaire polykystique, les irrégularités menstruelles. De plus, les raisons de l'augmentation comprennent la prise de médicaments à base de progestérone, le jeûne ou un régime strict.

Symptômes de niveaux élevés et diminués de 17-OH-progestérone

Signes de niveaux élevés de 17-OH-progestérone dans le sang:

  • Irrégularités menstruelles;
  • croissance excessive et amincissement des cheveux;
  • changements dans la concentration de glucose dans le sang;
  • acné
  • sensibilité aux maladies infectieuses.

Une grande quantité de 17-OH-progestérone est produite par le placenta pendant la grossesse (la production d'hormones augmente considérablement au troisième trimestre de la grossesse et diminue fortement plusieurs jours avant l'accouchement).

En l'absence de correction opportune, le patient développe une hypertension, une résistance à l'insuline, un diabète sucré, une cholestérolémie, une athérosclérose et des pathologies du système cardiovasculaire. Une augmentation prolongée de la concentration de cette hormone peut entraîner le développement de troubles mentaux, d'états dépressifs, la formation d'ulcères du tractus gastro-intestinal et une perturbation de la circulation cérébrale. Des épisodes fréquents de niveaux élevés de 17-OH-progestérone affectent négativement le tissu cérébral et peuvent conduire au développement d'une encéphalopathie.

Un signe de faibles niveaux d'hormones est un assombrissement de la peau, en particulier dans les plis naturels..

Correction de l'hormone 17-OH-progestérone

Les méthodes de correction de la quantité d'hormone 17-OH progestérone dans le sang dépendent de la cause du développement de l'état pathologique.

L'automédication, en particulier avec l'utilisation de médicaments pharmacologiques, avec une augmentation ou une diminution de la 17-hydroxyprogestérone est inacceptable, car elle présente un risque élevé de complications. L'utilisation de tout médicament présentant cette pathologie est effectuée strictement sous surveillance médicale.

Le traitement médicamenteux de l'hormone élevée, en règle générale, comprend la nomination de glucocorticostéroïdes. Pour réduire le niveau de 17-OH-progestérone qui a augmenté en raison de changements organiques (par exemple, en raison de processus tumoraux), un traitement chirurgical et médicamenteux combiné est utilisé pour éliminer la cause profonde et la normalisation ultérieure du fond hormonal.

Sous stress, la 17-OH-progestérone est responsable de la combustion de la masse musculaire, de l'hypertension artérielle, de l'arythmie.

Avec une élévation de la 17-hydroxyprogestérone, un régime enrichi en vitamines est nécessaire. Le régime alimentaire quotidien comprend des fruits et légumes riches en vitamine C (citron, groseille, kiwi, chou, poivron, cynorrhodon, etc.), thé vert, café, fruits secs, pommes de terre, carottes, oignons, persil, betteraves, pois. En même temps limiter la consommation d'aliments protéinés.

La normalisation de la 17-hydroxyprogestérone abaissée est effectuée en utilisant un traitement hormonal substitutif avec des médicaments à base de progestérone. Le traitement par progestérone pure (en injection intramusculaire) dure généralement une dizaine de jours..