Test de progestérone 17 ohms

La 17-OH-progestérone (17-hydroxyprogestérone) est une hormone stéroïde, un progestatif secondaire, qui est produite par le corps jaune des ovaires et du cortex surrénalien. La 17-OH-progestérone est formée de progestérone et de 17-hydroxypregnénolone. Cette hormone diffère de la progestérone par la présence d'une molécule de radical hydroxyle (OH) supplémentaire au 17e atome de carbone dans le squelette stéroïde.

Physiologiquement, le niveau de 17-OH-progestérone augmente dans les situations stressantes, lors de la peur, de la colère, du stress mental.

La 17-OH-progestérone est un intermédiaire dans la synthèse du cortisol et de certaines autres hormones dans les glandes surrénales. Lorsqu'une personne a peur ou un danger, la 17-hydroxyprogestérone contribue à une ruée de sang vers le cœur et les muscles. Sous le stress, il est également responsable de la combustion de la masse musculaire, de l'hypertension artérielle, de l'arythmie.

L'hormone est l'un des régulateurs de la fonction de reproduction, affecte la capacité de la femme à concevoir et à porter un enfant. En cas d'implantation réussie d'un ovule fécondé, la concentration de l'hormone dans le sang augmente. Une grande quantité de 17-OH-progestérone est produite par le placenta pendant la grossesse (la production d'hormones augmente considérablement au troisième trimestre de la grossesse et diminue fortement plusieurs jours avant l'accouchement). Si la fécondation ne s'est pas produite, le niveau de l'hormone diminuera à nouveau au début de la phase folliculaire du prochain cycle menstruel. La 17-hydroxyprogestérone peut également métaboliser la testostérone, la principale hormone sexuelle masculine.

La concentration de 17-OH-progestérone dans le sang dépend de l'heure de la journée, par conséquent, son niveau est mesuré en tenant compte des fluctuations quotidiennes. La concentration la plus élevée de 17-hydroxyprogestérone dans le sang est observée le matin (après 09h00). De plus, la teneur en hormones varie en fonction de l'âge, de la femme et de la phase du cycle menstruel. Le niveau de 17-OH-progestérone augmente légèrement vers le milieu du cycle menstruel et ne change pas tout au long de la phase lutéale. À l'état normal, la quantité d'hormones dans le sang est insignifiante.

La norme de la 17-OH-progestérone

La quantité normale d'hormones chez les hommes et les femmes est différente. La norme de 17-OH-progestérone chez la femme, selon la phase du cycle menstruel, est:

  • dans la phase folliculaire - 1,25–8,25 nmol / l;
  • au milieu du cycle - 0,9–4,25 nmol / l;
  • en phase lutéale - 1,0–11,5 nmol / l.

Des épisodes fréquents de niveaux élevés de 17-OH-progestérone affectent négativement le tissu cérébral et peuvent conduire au développement d'une encéphalopathie.

  • au cours des trimestres I et II - 3,55–20,0 nmol / l;
  • au cours du troisième trimestre - 3,75–33,3 nmol / l.

Chez l'homme, la teneur normale en 17-hydroxyprogestérone dans le sang est de 1,5 à 6,35 nmol / l.

Dans différents laboratoires, les normes peuvent varier selon la méthode de recherche et les unités de mesure acceptées..

Test sanguin hormonal

Le prélèvement sanguin pour l'analyse de la 17-OH-progestérone chez la femme se fait généralement du troisième au cinquième jour du cycle. Pour obtenir un résultat fiable pour l'étude, vous devez vous préparer correctement. Il est nécessaire de donner du sang le matin à jeun, avant qu'il ne soit permis de boire de l'eau, mais pas plus de deux verres.

La détermination en laboratoire de la concentration de 17-hydroxyprogestérone est prescrite selon les indications suivantes:

  • planification de la grossesse;
  • Irrégularités menstruelles;
  • infertilité chez les femmes;
  • fausse couche;
  • hirsutisme;
  • saignements utérins intermenstruels;
  • sensibilité des seins;
  • syndrome prémenstruel sévère;
  • hyperplasie surrénale suspectée;
  • vérification de l'efficacité du traitement des maladies de la glande surrénale.

Étant donné que l'augmentation du niveau de cette hormone peut être due à des raisons physiologiques (par exemple, la grossesse), un test de charge et des tests génétiques peuvent être nécessaires pour confirmer le processus pathologique.

Dans certains cas, une détermination supplémentaire de la concentration d'autres hormones (progestérone, estradiol, lutéinisante et hormone folliculo-stimulante) peut être requise.

Lorsqu'une personne a peur ou un danger, la 17-hydroxyprogestérone contribue à une ruée de sang vers le cœur et les muscles. Sous le stress, il est également responsable de la combustion de la masse musculaire, de l'hypertension artérielle, de l'arythmie.

De plus, un ensemble de mesures diagnostiques peut inclure un examen échographique des glandes surrénales, des organes abdominaux et du petit bassin, une imagerie par résonance magnétique et / ou calculée, des méthodes par radionucléides, etc..

Causes de la progestérone haute et basse 17-OH

Une concentration réduite de 17-OH-progestérone est observée avec les pathologies suivantes:

  • pseudohermaphrodisme chez les hommes (troubles corporels de type masculin causés par une altération de la production de progestérone);
  • insuffisance surrénale congénitale ou acquise;
  • Maladie d'Addison (hypocorticisme).

Physiologiquement, le niveau de 17-OH-progestérone augmente dans les situations stressantes, lors de la peur, de la colère, du stress mental.

Une augmentation pathologique de la concentration de 17-hydroxyprogestérone dans le sang est observée avec l'hyperplasie surrénale congénitale en raison d'une déficience de l'enzyme 21-hydroxylase (la maladie la plus courante du groupe des troubles de la stéroïdogenèse). Typiquement, la 17-OH-progestérone est élevée dans le syndrome surrénalien, ovarien, ovaire polykystique, les irrégularités menstruelles. De plus, les raisons de l'augmentation comprennent la prise de médicaments à base de progestérone, le jeûne ou un régime strict.

Symptômes de niveaux élevés et diminués de 17-OH-progestérone

Signes de niveaux élevés de 17-OH-progestérone dans le sang:

  • Irrégularités menstruelles;
  • croissance excessive et amincissement des cheveux;
  • changements dans la concentration de glucose dans le sang;
  • acné
  • sensibilité aux maladies infectieuses.

Une grande quantité de 17-OH-progestérone est produite par le placenta pendant la grossesse (la production d'hormones augmente considérablement au troisième trimestre de la grossesse et diminue fortement plusieurs jours avant l'accouchement).

En l'absence de correction opportune, le patient développe une hypertension, une résistance à l'insuline, un diabète sucré, une cholestérolémie, une athérosclérose et des pathologies du système cardiovasculaire. Une augmentation prolongée de la concentration de cette hormone peut entraîner le développement de troubles mentaux, d'états dépressifs, la formation d'ulcères du tractus gastro-intestinal et une perturbation de la circulation cérébrale. Des épisodes fréquents de niveaux élevés de 17-OH-progestérone affectent négativement le tissu cérébral et peuvent conduire au développement d'une encéphalopathie.

Un signe de faibles niveaux d'hormones est un assombrissement de la peau, en particulier dans les plis naturels..

Correction de l'hormone 17-OH-progestérone

Les méthodes de correction de la quantité d'hormone 17-OH progestérone dans le sang dépendent de la cause du développement de l'état pathologique.

L'automédication, en particulier avec l'utilisation de médicaments pharmacologiques, avec une augmentation ou une diminution de la 17-hydroxyprogestérone est inacceptable, car elle présente un risque élevé de complications. L'utilisation de tout médicament présentant cette pathologie est effectuée strictement sous surveillance médicale.

Le traitement médicamenteux de l'hormone élevée, en règle générale, comprend la nomination de glucocorticostéroïdes. Pour réduire le niveau de 17-OH-progestérone qui a augmenté en raison de changements organiques (par exemple, en raison de processus tumoraux), un traitement chirurgical et médicamenteux combiné est utilisé pour éliminer la cause profonde et la normalisation ultérieure du fond hormonal.

Sous stress, la 17-OH-progestérone est responsable de la combustion de la masse musculaire, de l'hypertension artérielle, de l'arythmie.

Avec une élévation de la 17-hydroxyprogestérone, un régime enrichi en vitamines est nécessaire. Le régime alimentaire quotidien comprend des fruits et légumes riches en vitamine C (citron, groseille, kiwi, chou, poivron, cynorrhodon, etc.), thé vert, café, fruits secs, pommes de terre, carottes, oignons, persil, betteraves, pois. En même temps limiter la consommation d'aliments protéinés.

La normalisation de la 17-hydroxyprogestérone abaissée est effectuée en utilisant un traitement hormonal substitutif avec des médicaments à base de progestérone. Le traitement par progestérone pure (en injection intramusculaire) dure généralement une dizaine de jours..

La norme chez les femmes de l'hormone 17-OH-progestérone: causes d'augmentation et de diminution

Les hormones dans la planification de la grossesse jouent un rôle décisif, et l'un d'entre eux est la progestérone 17-he, si elle est normale chez la femme, cela permet la conception.

Mais si quelque chose ne va pas avec la norme de l'hormone 17-progestérone chez une femme, il y a des problèmes de fertilisation et de gestation.

Souvent, les femmes peuvent sans succès essayer d'avoir un bébé pendant des années, bien que toutes les fonctions reproductives aient été examinées et soient en bon état, à l'exception de la norme de la 17-progestérone..

Qu'est-ce que la 17-progestérone?

En essayant de comprendre ce que c'est –17-c'est de la progestérone, et quelle est sa norme chez une femme, il est nécessaire de considérer sa structure plus en détail:

  • Ce concept couvre deux hormones - 17 hydroxyprogestérone et progestérone..
  • La 17-progestérone chez une femme appartient au groupe des hormones stéroïdes et est un intermédiaire dans la synthèse de l'hormone qui régule le métabolisme des glucides - le cortisol.
  • La dernière hormone 17-progestérone chez la femme permet également au corps de réagir correctement aux situations stressantes.
  • La 17-progestérone est produite chez les femmes en vrac dans les glandes surrénales, mais une petite quantité est également synthétisée dans les gonades, elles sont donc extrêmement sensibles à son niveau normal.
  • L'hormone 17-progestérone est produite chez les deux sexes, mais a l'effet le plus notable sur les femmes.
  • La quantité d'hormone standard 17-progestérone chez une femme change constamment en fonction de l'âge et de l'heure de la personne.
  • Chez la femme, la 17-progestérone affecte également la concentration hormonale ainsi que le cycle menstruel.
  • La valeur la plus élevée de l'hormone 17-progestérone chez une femme par heure de la journée est fixée 2 à 3 heures après le réveil, et tout au long de la journée, la quantité devrait diminuer pour revenir à la normale.
  • La plus petite valeur de 17-progestérone chez une femme est enregistrée le soir en préparation au coucher.
  • La plus grande quantité d'hormone stéroïde 17-progestérone chez une femme est fixée un jour avant le début de la phase lutéale. Cela signifie que le dernier jour de l'ovulation, un pic de production de progestérone s'installe et que, après la fécondation, la progestérone 17-he chez la femme revient à la normale. Mais si la conception se produit, le corps commence à produire intensivement de la progestérone 17-he chez la femme. En effet, pour créer une nouvelle vie nécessite une grande quantité d'énergie, qui fournit le produit de sécrétion final.
au contenu ↑

À quoi sert la 17-progestérone?

La 17-progestérone chez la femme est l'une des hormones clés qui contribuent à la survie de l'homme en tant qu'espèce.

En même temps, il a eu cet effet depuis la préhistoire, lorsque les anciens ancêtres des peuples vivaient dans un monde extrêmement hostile. Lorsque les primates ont vu le danger, une réaction en chaîne a été lancée dans leur corps, ce qui a ralenti tous les processus qui ne visaient pas à sauver des vies. Et les glandes surrénales ont injecté de la 17-progestérone dans le sang de la femme, où elle interagit avec d'autres substances, et elle s'est transformée en cortisol.

Le cortisol, à son tour, a mobilisé toutes les forces du corps et stimulé l'injection dans le sang d'une grande quantité de glucose, nécessaire à toutes les actions. Le sang a été redistribué dans le corps, restant à un volume minimum dans tous les organes internes sauf le cœur et les poumons. La principale direction de l'écoulement du sang était les fibres musculaires, qui permettaient aux primates d'échapper au danger ou de le repousser.

Par conséquent, la 17-progestérone chez les femmes est importante dans le monde moderne, où vous devez résoudre rapidement quelque chose. Cela aide toujours dans les situations où la vie d'une personne est en danger. C'est grâce à lui qu'apparaissent des histoires de gens qui ont pu soulever une voiture ou un autre objet lourd, à de tels moments 17-il progestérone est beaucoup plus élevée que la normale.

Normes d'âge

Chaque sexe et âge a ses propres gammes de progestérone 17 Oh normaux. Avant de prendre des tests de 17-progestérone pour une femme, vous devez savoir quelles valeurs normales sont normales dans une période donnée.

Tableau - niveaux d'hormones selon l'âge et le sexe:

Âge du patientNorme hormonale
Pour les nouveau-nésQuel que soit le sexe, le rapport normal de l'hormone 17-progestérone à un litre de sang est considéré comme une valeur qui varie de 0,65 à 2,2 nmol. Si vous utilisez un système avec des valeurs arbitraires, la norme est un indicateur qui ne dépasse pas 0,25-0,75 unité de progestérone 17-he.
Pour les enfants avant la pubertéIl n'y a pas non plus de différence entre les garçons et les filles. La valeur de la 17-progestérone doit être telle que lors du détartrage dans un litre de sang contenu de 0,095 à 2,6 nmol. Lors de l'utilisation du calcul conditionnel - 0,05 à 0,9 unité.
Dans le sang des filles à la puberté (environ 12-18 ans)Un litre de sang doit contenir de la progestérone 17-he dans la plage de 0,095 à 7 nmol (0,05 à 2,3 sur une échelle conventionnelle).
Chez les femmes qui ont quitté l'adolescence.La 17-progestérone peut aller de 0,19 à 8,6 nmol par litre (0,09 à 2,9 cu).
Jeunes hommes pendant la pubertéLa 17-progestérone se situe dans la plage de 0,19 à 5,2 nmol / litre (0,09-1,7 cu).
Chez les hommes maturesCette hormone se situe normalement dans la plage de 0,85 à 6 nmol / litre (0,32 à 2 cu).

Niveau hormonal en fonction du cycle menstruel:

  1. Dans la phase folliculaire, la 17-progestérone chez la femme est de 0,2 à 2,4, ou sur une échelle conditionnelle de 0,07 à 0,8 unité.
  2. Dans la phase lutéale, l'hormone 17-progestérone chez la femme augmente et les limites passent à 0,9–8,7 nmol / litre. En unités arbitraires, cela signifie 0,3–2,9.

Pendant la grossesse, selon la période:

  1. De 1 à 13 semaines, la valeur normale de la 17-progestérone chez la femme devrait être de 4,1 à 9,5, ce qui, en termes d'unités conventionnelles, signifie 1,3 à 3.
  2. De la semaine 14 à la semaine 25, la valeur de la 17-progestérone chez la femme augmente et devrait être de 6,4 à 15,9 (2-5 cu).
  3. De 26 à 40 (parfois une grossesse dure 42) par semaine, la valeur devient 15,9–26,4, ou sur une échelle conditionnelle de 5–8,3.

Si des écarts sont observés dans le cycle menstruel ou en réponse à des stimuli externes, il est alors nécessaire de passer des tests au niveau de la norme 17-on. Il est également important de le faire lors de la planification de la grossesse et au cours de la gestation.

Le niveau normal de 17-progestérone chez les femmes aidera à prévenir les complications ou la détérioration de la santé de l'enfant en raison d'un développement intra-utérin incorrect.

Tester les niveaux d'hormones

Il existe une liste de conditions dans lesquelles il est nécessaire de demander un test sanguin clinique pour le niveau de norme de l'hormone 17-progestérone chez les femmes. Il est conseillé de réagir aux signes de violation de l'OPC, sinon la situation ne fera qu'empirer. Cette situation commence à affecter tous les systèmes du corps et progressivement les échecs commencent à s'accumuler dans les organes..

Pour qui l'analyse est effectuée

  • Il est important de comprendre qu'une telle analyse de la norme de la 17-progestérone doit être donnée non seulement aux femmes qui envisagent de concevoir un enfant, mais aussi aux filles. Et une telle étude est également réalisée par des hommes. Ceci est une condition préalable au diagnostic en cas de supposition de violations de la glande thyroïde ou des glandes surrénales..
  • Le deuxième cas le plus courant de contacter le laboratoire pour une analyse clinique de l'hormone 17-progestérone liée à la norme est la direction du médecin, vers qui le couple s'est tourné pour obtenir de l'aide. Après tout, lorsque pendant longtemps les jeunes en bonne santé ne peuvent pas avoir de bébé, cela provoque des craintes naturelles concernant des problèmes non détectés dans l'un des organismes, surtout si la norme de la 17-progestérone chez les femmes est violée.
  • En outre, les femmes atteintes de pathologie ovarienne ou les hommes souffrant de problèmes testiculaires donnent du sang pour des études sur la norme de la 17-progestérone. Après tout, cette situation peut être causée par un déséquilibre de la norme hormonale dû à un taux de 17-progestérone trop faible, ou vice versa. Mais la rétroaction est également possible, lorsque le corps pendant l'examen semble complètement sain, mais le déséquilibre hormonal des normes de la 17-progestérone chez la femme indique des violations du système reproducteur.
  • Si le cycle menstruel n'est pas entré dans son propre rythme deux ans après la première menstruation, le sang de la fille est envoyé pour une analyse hormonale de la norme de l'hormone 17-progestérone. Cela permet d'identifier une violation pouvant entraîner un développement anormal des organes internes d'une femme.
  • La même chose se fait pour une femme adulte, si pendant longtemps elle présente des dysfonctionnements systématiques de la norme de la 17-progestérone dans le cycle.
  • Les femmes enceintes ne devraient pas s'inquiéter si le médecin a donné des directives pour l'analyse de la norme de la progestérone 17-he. Après tout, cette étude est planifiée et réalisée afin de connaître l'état hormonal d'une femme.

S'il y a des violations de la 17-progestérone chez les femmes, elles sont ajustées médicalement jusqu'à ce que le corps puisse faire face à sa fonction. L'examen a lieu deux fois, dans la première moitié et dans la seconde chez les femmes. Au début de la grossesse, il est nécessaire de connaître la qualité de l'endomètre dans l'utérus.

De plus, une telle analyse de la norme de la 17-progestérone chez la femme montre si une fécondation s'est produite, car à la conception, le niveau d'hormones augmente. La deuxième analyse montre à quel point le corps a bien formé le placenta, grâce auquel l'enfant reçoit des nutriments.

Se préparer au test

Pour la recherche, le sang est prélevé d'une veine à jeun, le dernier repas doit être le soir.

Il est permis de boire de l'eau bouillie, mais vous ne pouvez pas boire d'additifs et de boissons. Par conséquent, l'échantillonnage des matériaux se produit le plus souvent à 9-10 heures du matin, ce qui correspond à la principale libération de l'hormone par les glandes surrénales. L'état de pointe vous permet de déterminer plus précisément l'état normal du corps.

Si une femme prévoit seulement une grossesse, ou si elle a besoin d'un examen pour une autre raison, vous devez faire attention à la norme du cycle menstruel. Le moment optimal pour la collecte des matériaux est considéré comme la période entre le troisième et le cinquième jour à partir du début de la décharge. Cela correspond à la première moitié du cycle menstruel, lorsque l'hormone atteint sa valeur maximale. On pense que la valeur sera inexacte si le sang est prélevé à partir de 6 jours, et après 10 jours ne donne pas une image complète des changements.

Si la raison du traitement était une menstruation irrégulière et qu'il n'y a pas de cycle stable, lorsque le médecin décide de donner du sang pour examen, il est considéré comme normal de le faire plusieurs fois. Cela aidera les médecins à déterminer la dynamique de l'hormone et à montrer les valeurs maximales et minimales de la norme. Il permettra également de prévoir les causes des violations et de choisir le bon traitement.

Les causes du rejet hormonal

Plusieurs raisons peuvent affecter la synthèse hormonale. Il est conseillé de les considérer, en fonction du résultat, car ils diffèrent pour les valeurs normales supérieures et inférieures.

Niveau élevé

Si les résultats ont montré une augmentation du niveau de la norme hormonale, une femme devrait d'abord vérifier si elle est enceinte. Et ce n'est qu'avec un résultat négatif qu'il vaut la peine de chercher une cause qui stimule la production de cortisol dans le corps.

Ce qui peut provoquer:

  1. Néoplasmes bénins ou malins dans le cortex surrénal, en raison desquels il y a violation de leur travail.
  2. Ovaire polykystique, qui peut être causé par la présence excessive d'hormones sexuelles mâles, en particulier la testostérone. En outre, cette condition peut provoquer un problème dans l'hypophyse ou une résistance à l'insuline. Très rarement, cette condition est causée par des causes héréditaires..
  3. Hyperplasie surrénale, souvent congénitale. En raison du nombre excessif de cellules dans le cortex surrénal, plus d'hormones sont libérées dans le sang que ce dont l'organisme a besoin lorsqu'il est normal.

Cette valeur peut également être causée par des facteurs externes qui affectent indirectement le corps. Si une personne est constamment dans un état de stress causé par la peur ou la colère, alors son corps est saturé de cortisol et des substances qui le précèdent.

Niveau faible

La réduction de la progestérone sanguine est également un signe avant-coureur de problèmes dans le corps. Pour les femmes, il existe deux options pour cette condition:

  1. La maladie d'Addison, dans laquelle le cortex surrénalien est incapable de produire des dérivés du cortisol. Cela se produit avec toute exposition qui endommage l'écorce. La dysfonction hypophysaire, qui affecte les glandes surrénales, peut également être la cause de la maladie..
  2. Insuffisance rénale ou surrénale partielle ou complète.

Ceci est considéré comme un dommage grave aux organes internes et nécessite un traitement ciblé. Dans une telle situation, il est préférable de reporter la conception, car on ne sait pas pourquoi il y a eu des problèmes aux reins ou au cerveau. Et une telle étiologie peut entraîner des conséquences tragiques, dont les plus courantes sont des retards dans le développement de l'enfant.

Méthodes de traitement

Souvent, le déséquilibre hormonal alpha n'est traité que lorsque la quantité de progestérone est supérieure à la normale. Avec une valeur inférieure, un traitement sérieux de la pathologie est nécessaire, ce qui empêche les glandes surrénales de fonctionner complètement.

Médicaments utilisés pour réduire la concentration de l'hormone:

  1. La dexaméthasone est disponible sous forme de comprimés ou d'injections. En plus d'une utilisation directe, il a pour fonction de supprimer le système immunitaire, il n'est donc pas recommandé pour une utilisation par des personnes en mauvaise santé.
  2. Metipred avec augmentation de la progestérone est utilisé sous forme de comprimés. Les pilules contiennent la substance active - méthylprednisolone.
  3. La prednisolone est disponible pour l'administration orale et parentérale. Le médicament contient de la cortisone, qui a un large éventail d'effets secondaires, il ne doit donc être utilisé que selon les instructions d'un médecin après un examen complet.

Conclusion

Lorsque vous demandez comment ramener le fond hormonal à la normale, il est important de se rappeler que cela ne doit être fait médicalement que si la cause est dans un état de stress.

Si elle est élevée en raison d'une maladie, ces médicaments puissants aggraveront l'état du corps. Par conséquent, le médecin ne peut prescrire des médicaments qu'après un examen complet. Et pendant la grossesse, ils n'y ont recours qu'en cas de risque de fausse couche ou de naissance précoce, ce qui est dangereux non seulement pour le fœtus, mais aussi pour la mère.

La 17-progestérone est l'un des indicateurs les plus importants de la santé des femmes. Après tout, il régule le cycle menstruel, la possibilité de fécondation et la quantité de placenta. Par conséquent, en cas de problèmes avec le système reproducteur, il est impératif de vérifier que les niveaux hormonaux sont conformes à la norme.

Progestérone 17-OH: normale, élevée et diminuée

Le système endocrinien est capable de produire des hormones qui affectent non seulement le cycle menstruel de la femme, mais aussi sa santé et son apparence. L'hormone progestérone, son effet sur la deuxième phase du cycle et l'accouchement d'un enfant sont bien connus de beaucoup.

Par conséquent, lorsque les patientes entendent parler de la progestérone 17-OH pour la première fois, elles développent des associations avec les hormones sexuelles féminines, qui contribuent à la préservation de la grossesse. Mais la similitude du nom ne signifie pas que nous avons un analogue de progestatifs.

Qu'est-ce que la progestérone 17-OH - un stéroïde résultant de la dégradation métabolique de la progestérone et de la 17-hydroxypregnenolone. Il appartient au groupe des hormones sexuelles mâles.

D'où vient l'hormone?

  • Le cortex surrénalien est le principal organe qui produit ce stéroïde. Il est produit par la zone réticulaire avec d'autres androgènes et affecte le développement des caractéristiques sexuelles secondaires.
  • Le corps jaune est une source temporaire de formation de progestérone 17-OH, car il n'apparaît qu'après l'ovulation et ne fonctionne que pendant quelques jours.
  • Le placenta est une source temporaire mais importante de production d'hormones. Plus l'âge gestationnel est long, plus le niveau de 17-hydroxyprogestérone est élevé. Sa concentration dans le sang diminue fortement seulement 2 à 3 jours avant la naissance.

Tout écart de l'hormone par rapport à la norme indique que l'un de ces organes ne fonctionne pas correctement. Cependant, le plus souvent, le problème se trouve dans les glandes surrénales.

En quoi la progestérone 17-OH diffère de la progestérone ordinaire?

La progestérone est une hormone sexuelle féminine et aide à maintenir la grossesse, et détermine également la durée de la deuxième phase du cycle. La progestérone 17-OH est un stéroïde du groupe des androgènes. Contrairement à la progestérone, ce n'est pas une hormone indépendante, la progestérone est son prédécesseur.

À son tour, la progestérone 17-OH est le substrat à partir duquel la testostérone est ensuite formée. C'est pourquoi les violations de la production de ces deux stéroïdes sont étroitement liées entre elles.

Une autre différence entre la 17-hydroxyprogestérone et la progestérone est qu'au cours des premier et deuxième trimestres de la grossesse, une diminution des taux de progestérone entraîne la mort fœtale ou une rupture placentaire, tandis qu'une diminution du produit de désintégration de cette hormone n'a pas un effet aussi important sur le pilier.

Bien au contraire: une augmentation brutale contribue à l'avortement.

Progestérone 17-OH élevée - qu'est-ce que cela signifie?

Une augmentation du niveau de 17-OH de progestérone, en particulier dans la phase folliculaire du cycle, indique un dysfonctionnement des glandes surrénales (si la femme n'est pas enceinte et que le stéroïde n'est pas produit par le placenta).

Une concentration élevée indique que le corps est déficient en enzymes impliquées dans la synthèse des stéroïdes - en d'autres termes, le médecin peut diagnostiquer une hyperplasie surrénale.

Avec une telle maladie, le niveau de cortisol dans le sang diminue progressivement et le niveau de produits intermédiaires, tels que la 17-hydroxyprogestérone, augmente.

Lors de la planification d'une grossesse, cet aspect doit être pris en compte, car l'accumulation de 17-OH progestérone dans le corps contribue à l'augmentation de la production de testostérone, ce qui peut entraîner une grossesse manquée, un décollement de l'ovule ou une fausse couche à la fin du trimestre, à la fin du deuxième trimestre..

Progestérone 17-OH pendant la grossesse

Normalement, pendant la grossesse, le niveau de cette hormone devrait augmenter, car le placenta commence à la produire intensivement. De plus, comme le placenta ne se forme finalement qu'en 15 à 16 semaines, la 17-hydroxyprogestérone commence à augmenter de manière significative à partir de ce moment..

Si, avant la conception, son niveau dépassait la norme ou se situait à la limite supérieure de la norme, alors pendant la grossesse, le médecin devrait surveiller constamment la production de tous les androgènes chez la patiente, en lui attribuant périodiquement un test sanguin dans une veine.

Un taux élevé de progestérone 17-OH pendant la grossesse doit être réduit, mais les médecins ont des opinions différentes sur les médicaments qui peuvent être utilisés à cette fin..

La dexaméthasone est considérée comme le principal médicament, mais certains gynécologues-endocrinologues pensent que son utilisation est nocive pour le fœtus, bien qu'il n'y ait aucune preuve significative de la justesse de cette hypothèse..

La surveillance des niveaux de progestérone 17-OH est nécessaire non seulement pour les femmes enceintes, mais aussi pour les femmes en âge de procréer. Un traitement prescrit en temps opportun pour les écarts par rapport à la norme aidera à éviter de graves problèmes de santé à l'avenir.

Progestérone 17-OH réduite

L'abaissement du niveau de l'hormone est associé à une insuffisance primaire du cortex surrénal, appelée maladie d'Addisson. Cette pathologie est rare, elle est asymptomatique depuis longtemps, cependant, une crise additive est une condition extrêmement mortelle..

Normalement, une diminution de l'hormone peut être observée plusieurs jours avant la naissance, lorsque les fonctions du placenta s'estompent progressivement. Le système reproducteur de la femme souffre d'une concentration insuffisante de progestérone 17-OH dans le sang, même s'il appartient au groupe des hormones mâles.

Les menstruations deviennent irrégulières, l'ovulation devient rare, des saignements intermenstruels apparaissent.

Règles de clôture d'analyse

L'hormone est administrée du 3ème au 5ème jour depuis le début des menstruations. Le sang sera prélevé d'une veine, il est nécessaire de se rendre à la salle de traitement strictement l'estomac vide.

Le dernier repas du soir ne doit pas être moins de 10-11 heures avant le prélèvement de sang. Sinon, les niveaux hormonaux seront modifiés à la hausse, et le médecin prendra par erreur cela pour un symptôme de dysfonction corticale surrénale..

À tout autre jour du cycle menstruel, les résultats de l'analyse n'auront que des informations partielles, bien que des normes existent pour les phases folliculaire et lutéale. Les résultats des tests de laboratoire seront prêts au plus tôt dans trois jours.

Il est préférable de donner de la progestérone 17-OH avec d'autres hormones, qui devraient également être étudiées du 3ème au 5ème jour du cycle menstruel: estradiol, prolactine, testostérone, LH et FSH. Cela coûtera cher, mais cela aidera le médecin à mieux comprendre la situation et à prescrire la correction hormonale nécessaire..

17-OH-progestérone chez la femme: normes et raisons de l'augmentation

Ce qui menace une augmentation des niveaux d'hormones

Avec une concentration accrue de l'hormone OPG17, de telles pathologies peuvent se développer:

  • les cheveux poussent dans tout le corps, par exemple, chez les femmes, il y a de la végétation sur le visage, la poitrine, le dos;
  • le cycle menstruel est violé;
  • des kystes apparaissent sur les ovaires;
  • avortement spontané;
  • des enfants morts naissent;
  • acné, acné.

Attention! Dans le même temps, OPG17 dans le corps du patient augmente le niveau d'hormone cortisol. Dans ce contexte, il existe des risques de crises cardiaques et d'accidents vasculaires cérébraux, l'immunité diminue rapidement.

Niveau élevé de 17-OH progestérone

Si le niveau hormonal diffère de la norme pendant longtemps, les conséquences suivantes peuvent se développer:

  • diabète sucré de type 2;
  • l'athérosclérose;
  • maladies cardiaques et vasculaires;
  • états dépressifs;
  • les troubles mentaux;
  • ulcère gastroduodénal;
  • encéphalopathie;
  • accident vasculaire cérébral.

Un excès d'hormone a un effet négatif sur l'activité cérébrale. Il inhibe les récepteurs responsables du goût, ainsi que de certains autres sens..

Qui subit une analyse pour déterminer le niveau de cette hormone

Les médecins peuvent référer non seulement des femmes, mais aussi des hommes et même des enfants à un examen de laboratoire. Le plus souvent, les patients atteints de telles pathologies ont besoin d'une analyse OPG17:

  • maladie surrénalienne chronique;
  • infertilité;
  • Irrégularités menstruelles;
  • augmentation de la végétation corporelle;
  • pour le dépistage;
  • période de grossesse;
  • avec insuffisance hormonale;
  • avec des néoplasmes dans les glandes surrénales et dans les ovaires;
  • avec l'apparition de douleurs dans la partie inférieure du péritoine;
  • saignement menstruel, etc..

Progestérone 17-OH réduite

1. Processus inflammatoire chronique dans les organes du système reproducteur.

2. L'absence d'ovulation ou son insuffisance, dans laquelle la conception n'est pas possible.

3. Cycle menstruel irrégulier.

4. Conditions pathologiques des glandes mammaires (par exemple, mastopathie).

5. Saignement de l'utérus.

6. Infertilité endocrinienne.

7. Changement d'humeur fréquent, jusqu'au développement d'une dépression sévère.

1. La menace d'une fausse couche.

2. Mort fœtale dans l'utérus.

3. Douleur dans le bas-ventre, tirant le caractère.

4. Tonus élevé des muscles de l'utérus.

5. Écoulement vaginal.

6. Décollement du placenta ou de l'œuf fœtal, confirmé par échographie.

Comment normaliser les indicateurs

Normaliser le niveau d'Oxyprogesterone OPG17 peut être dû à la prise de médicaments. Mais les patients sont également recommandés:

  • régime;
  • activité physique modérée;
  • élimination du stress;
  • refus de dépendances;
  • l'utilisation de recettes folkloriques.

Normes 17 Oxyprogestérone

Lors des tests de laboratoire sur OPG17, les normes approuvées sont utilisées:

Les groupes d'âgeFemmes / fillesHommes / garçons
1 mois.24.2029.40
3 mois.12.109.40
1 an - 14 ans6,905.20
La puberté.11,506,40
Grossesse3.60-33.30-
Post-ménopause0,70-5,90-
Lutéine. phase1,00-11,50-
Follicus. phase0,50-8,24-

Augmentation de la concentration de 17 progestérone

Dans la catégorie des femmes avec une augmentation de l'OPG17, l'ovulation peut être absente et lorsqu'une grossesse naturelle se produit, le risque d'avortement spontané est élevé.

Préparation et analyse

Avant de donner du sang au niveau de progestérone 17-OH, les règles de préparation suivantes pour l'analyse doivent être suivies:

  • 3 jours avant la date fixée pour l'étude afin d'éviter des efforts physiques intenses et de ne pas faire de sport;
  • 4 jours avant l'analyse ne buvez pas d'alcool;
  • le dernier repas doit avoir lieu au plus tard 8 à 12 heures avant la livraison du sang veineux;
  • Arriver à la clinique ou directement au laboratoire biochimique le matin;
  • avant de passer le test, il est interdit de manger de la nourriture et l'apport de sang veineux s'effectue à jeun;
  • dans 30 minutes Avant de visiter la clinique, il est permis de boire pas plus de 200 ml d'eau potable ordinaire sans gaz.

Le soir avant l'examen du corps, les charges alimentaires excessives ne doivent pas être autorisées. Le dîner doit être léger et également composé de bouillie de céréales, de salade de légumes ou d'une petite portion de purée de pommes de terre. Il n'est pas recommandé d'abuser des graisses animales et de trop manger.

L'analyse du niveau de progestérone 17-OH est effectuée à un moment strictement spécifié. À son arrivée à la clinique, le patient entre dans les conditions stériles de la salle de manipulation, où il est assis sur une chaise.

Ensuite, le patient libère sa main gauche des vêtements et la pose sur la surface de la table médicale. Un employé de la clinique effectue un traitement antiseptique de la surface interne de l'articulation du coude dans la zone de la veine. Après cela, une injection de sang veineux.

Lorsqu'une quantité suffisante de matériel biologique a été prélevée sur un patient, il serre le site d'injection avec de la laine de coton stérile, puis il peut s'habiller et quitter les murs de la clinique par lui-même. Les résultats de l'examen sont envoyés au patient par e-mail, ou il peut les récupérer personnellement.

Si nécessaire ou à la demande du patient, un deuxième rendez-vous avec l'endocrinologue est effectué. Le coût moyen d'un test sanguin veineux par niveau de progestérone 17-OH est de 2100-2500 roubles.

En présence de formations tumorales dans les glandes surrénales ou d'hyperplasie de leurs tissus, le patient se voit prescrire une échographie de ces organes. L'analyse clinique du sang capillaire est obligatoire pour les enfants afin de déterminer l'état général du corps..

Comment monter de niveau

Augmenter la concentration plasmatique de l'hormone permet des changements de style de vie et l'utilisation de la médecine alternative. Dans les situations graves, un traitement médicamenteux est prescrit.

Méthodes folkloriques

Pour augmenter la progestérone OH, vous pouvez prendre les remèdes populaires suivants:

  1. Buvez du thé à partir de feuilles de framboise. Ils contiennent une grande quantité de vitamine C, ce qui peut stabiliser la fonction endocrinienne des glandes surrénales et améliorer la synthèse de l'hydroxyprogestérone. Ils boivent le médicament pendant la journée jusqu'à 4-5 fois par jour avant les repas.
  2. 100 g de racines de Scutellaria baicalensis sont versés dans 500 ml d'éthanol, insisté pendant un mois, filtrés. Prendre 20 gouttes, diluées dans un verre d'eau, 3 fois par jour.
  3. 2 cuillères à soupe. l tige est versée avec 500 ml d'eau bouillante, le remède est insisté pendant environ 2 heures. Boire comme du thé avant les repas pendant la journée.
  4. 1 cuillère à soupe. l L'astragale est versé dans 250 ml d'eau chaude et a insisté pendant une demi-heure. Buvez 100 ml 3 fois par jour après les repas.

Nutrition

Afin d'augmenter la teneur en hormones dans le plasma sanguin, en plus de prendre des médicaments et des remèdes populaires, il est recommandé de suivre un régime alimentaire. Pour ce faire, les aliments riches en zinc sont inclus dans l'alimentation:

  • les légumineuses, en particulier les haricots;
  • céréales: son de blé, riz;
  • lapin et poulet;
  • figues sèches, framboises.

Médicaments

Pour augmenter la concentration plasmatique de l'hormone, des médicaments sont prescrits, dont le principal ingrédient actif est la progestérone. Les médicaments sont disponibles sous forme de comprimés ou sous forme de suppositoires à usage externe.

Il est strictement interdit de mener une thérapie indépendante à domicile. Sinon, une violation de la posologie peut entraîner une perturbation endocrinienne..

Augmenter

Vous pouvez maintenant découvrir les raisons de l'augmentation et de la diminution de cette hormone. Ce n'est qu'alors que vous devriez regarder les indicateurs normaux dans un cas particulier. L'oxyprogestérone peut souvent indiquer une maladie grave. Surtout quand il s'agit de troubles métaboliques. Après tout, l'hormone étudiée est impliquée dans la dégradation du glucose, des protéines, des graisses.

17 oxyprogestérone a augmenté? Peu importe qui a la fille ou le gars. Pourquoi cela peut-il arriver? Il y a plusieurs raisons. Normalement, cette hormone sera contenue dans certaines tailles. Une augmentation de sa concentration dans le sang humain peut indiquer:

  1. Dysfonctionnement du cortex surrénal.
  2. Ovaire polykystique.
  3. Tumeur dans les ovaires ou les glandes surrénales.
  4. Hyperprolactinémie.
  5. Infertilité.
  6. Syndrome d'Itsenko-Cushing.
  7. Présence d'un kyste du corps jaune.
  8. Pathologie du placenta.
  9. Syndromes hypothalamiques.

La liste des maladies ne s'arrête pas là. Mais si l'hormone est élevée - c'est un signe de certaines violations. C'est vrai, pas dans tous les cas. C'est pourquoi il est souvent nécessaire de surveiller le contenu d'une hormone appelée 17 oxyprogestérone chez les femmes en dynamique.

Traitement médical

Les hormones sont utilisées pour abaisser la progestérone dans le sang. La méthylprednisolone et la dexaméthasone sont les plus couramment prescrites. Les effets secondaires du traitement comprennent une prise de poids importante due à la rétention d'eau.

Pour se débarrasser de l'infertilité, un médecin n'utilise jamais de doses élevées de médicaments. Le schéma thérapeutique est déterminé uniquement en tenant compte des manifestations de la maladie et nécessairement de la phase du cycle mensuel.

Les médicaments doivent être utilisés plusieurs fois par jour selon le schéma établi. En présence de troubles du système digestif, les médicaments sont autorisés après les repas.

Le traitement médicamenteux peut inclure l'utilisation de contraceptifs oraux combinés - Janine, Yarina, Anteovina. Ils améliorent le bien-être, ont un effet bénéfique sur le statut hormonal..

Quand le contrôle est nécessaire?

Pendant la grossesse, contrôlez le niveau de l'hormone, il n'y a pas besoin. Ses performances peuvent être stables et c'est la norme..

L'interprétation des indicateurs de performance ne peut être effectuée que par un spécialiste qui connaît les valeurs de référence acceptables pour un laboratoire particulier..

En présence d'écarts mineurs, le recours aux soins intensifs n'en vaut pas la peine.

Nous vous recommandons de découvrir: Des faits fiables sur Endonorm, ses analogues et leur efficacité

La plupart des experts dans de tels cas recommandent d'établir un état psycho-émotionnel et d'éviter le stress..

Le traitement doit être urgent en cas de dysfonctionnement du cortex surrénalien congénital. Cette pathologie est caractérisée par une carence prononcée de l'enzyme 21 hydroxylase.

La classification médicale ne distingue que 2 formes de dysfonctionnement héréditaire:

Un dysfonctionnement classique est détecté même pendant la période néonatale, tandis que dans un cours non classique, les signes de pathologie peuvent être invisibles jusqu'à la puberté.

La forme classique est détectée dans les premiers jours après la naissance, avec une manifestation non classique de dysfonctionnement, des symptômes sévères apparaissent lorsque l'enfant atteint l'âge de 12-15 ans.

Les manifestations d'un dysfonctionnement surrénalien de type non classique comprennent les symptômes suivants:

  • éruption persistante;
  • manifestation de points noirs;
  • points noirs.

Autrement dit, tous les problèmes de peau chez les adolescents sont plus prononcés. Les filles sont souvent diagnostiquées avec des irrégularités menstruelles..

Dans ce contexte, les conditions préalables sont créées pour l'apparition de problèmes de conception et de portance du fœtus. Le développement de l'infertilité n'est pas exclu, tant chez l'homme que chez la femme.

Une augmentation soudaine de la concentration de l'hormone peut être causée par les pathologies suivantes:

  1. Ovaire polykystique.
  2. La présence de tumeurs bénignes ou malignes des organes du système excréteur.
  3. Hyperprolactinémie.
  4. Kyste du corps jaune.
  5. Syndromes hypothalamiques.
  6. Augmentation de la production de cortex surrénalien (maladie d'Itsenko-Cushing).

Pour établir la base factuelle, qui a provoqué une augmentation de la concentration d'oxyprogestérone 17, ne peut être établie qu'après un examen complet.

Avec une augmentation des indicateurs, la première chose à faire est d'exclure la possibilité de changements pathologiques dans le corps.

Si l'analyse de 17 OP montre une augmentation de la concentration d'une substance dans le sang, il est nécessaire de subir un examen complet. L'oxyprogestérone est impliquée dans la dégradation des protéines, du glucose et des graisses.

Lors de la détection d'une augmentation de l'oxyprogestérone, il ne faut pas paniquer, car ce fait n'indique pas toujours la présence d'une pathologie.

Nous vous recommandons de savoir: quelle est l'hormone 17-OH progestérone et quelle est sa norme?

Pendant la grossesse et pendant les menstruations 17 op, l'hormone augmente très souvent car cela ne vaut pas la peine de céder à la panique, bien qu'il soit certainement nécessaire de se soumettre à un examen.

Formation d'ovulation

Dans la phase pré-ovulatoire du cycle menstruel, les follicules ovariens subissent quelques transformations. Ces changements se produisent sous l'influence de la FSH. Une fois que le follicule a atteint une certaine taille, ainsi qu'une activité fonctionnelle, un pic ovulatoire se forme dans la LH. En conséquence, la «maturation» de l'œuf commence (la première division de la méiose). Après cette phase, une rupture des follicules se forme, à travers laquelle l'œuf sort. L'intervalle entre la phase de pointe et l'ovulation est d'environ 36 à 48 heures Pendant la phase post-ovulatoire, l'ovule se déplace généralement vers l'utérus par la trompe de Fallope. En cas de fécondation le troisième ou quatrième jour, l'embryon pénètre dans la cavité utérine. Il y a son implantation. Si la fécondation ne s'est pas produite, l'œuf meurt dans la trompe de Fallope dans les 24 heures..

Méthodes de médecine traditionnelle

Avec une diminution du taux de 17 alpha progestérone, un complexe de médicaments à base de progestérone est prescrit:

  • Dufaston.
  • Utrozhestan.
  • Progestérone naturelle.
  • Ingesta.
  • Gel Crinon.

En fonction de l'état du patient, de la nature des symptômes négatifs, le gynécologue sélectionne la forme posologique optimale: suppositoires ou gel vaginal, injection, comprimés. Le médecin détermine individuellement la durée du cours et la norme quotidienne pour chaque femme. Il est interdit d'ajuster la dose vous-même ou de sélectionner un substitut contenant de la progestérone.

Avec une augmentation de la quantité de 17 OH dans le corps, un traitement hormonal est également indiqué. Les compositions contiennent un dérivé de fluoroprednisolone. Glucocorticostéroïde synthétique La dexaméthasone stabilise le niveau de 17-alpha progestérone, présente un effet anti-inflammatoire, élimine les symptômes d'une réponse immunitaire aiguë du corps.

La durée du traitement est de trois à six mois. Un médecin périodique prescrit des tests de contrôle pour clarifier la dynamique du processus. Il est important de s'assurer que la prise de Dexamethasone provoque une diminution de 17 OH.

L'efficacité de l'utilisation de méthodes alternatives de traitement dépend des caractéristiques du corps de la femme. Lors de la préparation de décoctions et d'infusions, ils utilisent uniquement des matières premières de haute qualité collectées dans une zone écologiquement propre..

Symptômes d'un excès d'hormone

Une 17-progestérone élevée se manifeste par de tels signes:

  • trouble du cycle mensuel (les menstruations peuvent ne pas se produire avant plusieurs mois);
  • augmentation mammaire;
  • gain de poids, obésité;
  • perturbation des intestins (se manifestant sous la forme de constipation ou de diarrhée);
  • l'apparition sur le visage de l'acné;
  • augmenter ou diminuer la quantité de sucre dans le sang;
  • croissance intensive des poils corporels;
  • l'apparition d'un œdème sur les jambes;
  • sauts brusques de la pression artérielle;
  • augmentation de la quantité de cholestérol dans le sang;
  • le développement de l'ostéoporose.

Valeurs normales

Et quels indicateurs sont considérés comme normaux? Quelle quantité de sang une femme contient-elle dans une hormone appelée 17 oxyprogestérone? La norme chez les femmes non enceintes dépend de l'âge. De petites augmentations ou diminutions sont inoffensives. Mais idéalement, vous devez vous concentrer sur les valeurs suivantes:

  • Filles récemment nées - 4,08-29,4 nmol / l.
  • 2-3 mois - 0,3-9,4 nmol / l.
  • De 12 mois à 14 ans - 0,42-6,9.
  • Adolescents à partir de 15 ans - 0,5-11,5 nmol / l.
  • Femmes pendant la phase folliculaire - de 0,5 à 8,24 nmol / l.
  • Femmes en phase lutéale - 1-11,5.
  • Postménopause - pas moins de 0,7 et pas plus de 5,9 nmol / l.
  • Grossesse - de 3,6 à 33,3 nmol / L.

En conséquence, ces indicateurs indiquent l'absence de certaines maladies. Comme déjà mentionné, 17 oxyprogestérone peut légèrement s'écarter de ces normes en pleine santé chez les femmes.

Les fonctions exercées par le groupe criminel organisé 17

OPG 17 est appelé un stéroïde, plus précisément, un progestatif de second ordre, pour la production duquel les organes du système excréteur, tels que les glandes sexuelles et les glandes surrénales.

La substance peut être caractérisée par un produit spécial créé par les transformations métaboliques de la 17-hydroxypregnenolone et de la progestérone.

L'hydroxypregnenolone est un stéroïde impliqué dans la stéroïdogenèse. Participe aux formations métaboliques de l'estradiol et de la testostérone.

D'éventuelles modifications diurnes mineures des valeurs d'OCG ne sont pas exclues 17. La fraction de masse la plus élevée dans le sang est observée le matin.

La norme des valeurs varie au cours du cycle menstruel. Au moment de l'apparition des hormones peptidiques, l'oxyprogestérone augmente. Des changements dans le fond hormonal sont souvent enregistrés chez les femmes dans la 2ème phase du cycle.

Des sauts importants dans la concentration de stéroïdes se produisent dans les périodes suivantes:

  • période de grossesse;
  • phase lutéale;
  • puberté (surtout chez les filles);
  • période néonatale.

Un saut dans la concentration de l'hormone dans le sang est observé chez les nourrissons nés prématurément - prématurément. Souvent, un tel écart ne nécessite pas de correction.

Pendant la première semaine après la naissance, l'équilibre des substances se normalise et reste régulièrement réduit jusqu'au début de la puberté. C'est au moment de la croissance que les premiers changements de concentration de la substance apparaissent.

Le taux de stéroïdes varie considérablement en corrélation avec l'âge du patient. Des changements dramatiques dans le corps des filles se produisent pendant la grossesse. Souvent, au moment de la gestation, la plus grande activité des groupes du crime organisé se produit 17.